La Région construit pour l avenir Emprunt régional : une réussite citoyenne «Ce que vous nous avez confié porte déjà ses fruits

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Région construit pour l avenir Emprunt régional : une réussite citoyenne «Ce que vous nous avez confié porte déjà ses fruits"

Transcription

1 La Région construit pour l avenir Emprunt régional : une réussite citoyenne «Ce que vous nous avez confié porte déjà ses fruits» Conférence de presse sur le bilan de l emprunt obligataire régional suivie de la pose de la 1 ère pierre de la plateforme TP du CFA EN 44 Saint Herblain vendredi 14 octobre 2011 à 10h30 DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse p.2 Emprunt régional : questions-réponses p.3 Document pour les souscripteurs p. 4 Fiche «Plateforme Travaux publics» du CFA Education Nationale 44 à St Herblain projets des chantiers p. 5 Fiches projets en Pays de la Loire p.6 à CONTACT PRESSE Laurence Guimard :

2 Nantes, le 13 octobre 2011 Un avenir solidaire et durable se développe en Pays de la Loire Emprunt régional : une réussite citoyenne et régionale «ce que vous nous avez confié porte ses fruits» En 2009, au plus fort de la crise, la Région a proposé à tous les Ligériens une formule d épargne sous la forme d un emprunt obligataire à 4% : cette démarche originale, inscrite dans le Plan régional de Lutte contre la crise et lancé depuis en Limousin, Auvergne et bientôt Rhône-Alpes, avait rencontré un fort succès. 80 M ont été collectés auprès des particuliers et investisseurs institutionnels ligériens. Son objectif : mobiliser les énergies et l épargne régionales contre la crise, offrir la possibilité de participer à l investissement régional en matière d emploi, d économie et d infrastructures tout en bénéficiant d un placement sûr. 2 ans après le lancement de cet emprunt, Jacques Auxiette, président de la Région tient ses engagements et vient rendre compte de l utilisation qui en a été faite, à l occasion de la pose de la 1 ère pierre de la plateforme Travaux publics du CFA EN 44 à Saint Herblain (5,8 M financé à 100% par la Région). L intégralité des fonds collectés pour lutter contre la crise : promesse tenue! Comme la Région s y était engagée, les 80 M collectés ont entièrement été consacrés au financement des mesures du plan de lutte contre la crise, sur 3 volets : «Une opération gagnant-gagnant» «C est toute la différence entre l économie réelle et virtuelle, entre une rémunération juste de l épargne et la spéculation déconnectée du réel qui a conduit à la crise financière puis économique et sociale sans précédent que nous connaissons actuellement. Avec cet emprunt, c est aussi un signe fort de confiance en l avenir que nous lançons» J.Auxiette sept Prêt de redéploiement industriel : 12 M Le P2RI vise à compléter le dispositif régional d accès au financement par un mécanisme de prêts afin de préserver l outil industriel, les compétences et les emplois de demain en injectant des liquidités dans les fonds propres des entreprises (au total, aujourd hui, 16,8 M d avances régionales ont été votées pour un montant global de 55 M de P2RI correspondant au maintien de plus de 6500 salariés) Accélération des investissements en maîtrise d ouvrage régionale : 58 M dont : 12 M pour la construction des 4 nouveaux lycées régionaux (Clisson, Pornic, Beaupreau et Ile de Nantes) 11 M pour des extensions et des rénovations lourdes de lycées (d Orbigny, Claudel (44) et La Roseraie (49)) 6 M pour des subventions aux lycées privés pour l accélération de leurs investissements 10 M pour l accélération des investissements de recherche et d enseignement supérieur (rénovation de l ICAM, extension de l Ecole supérieur du Bois et de l IUT d Angers, création d un centre culturel et scientifique sur la biodiversité Beautour à La Roche sur Yon, etc ) et 5 M en matière d investissements en faveur des établissements de formation (projet PONANTS à Rezé, extension du CNAM à Nantes) 2 M pour l accélération des investissements en matière de transports (étude liaison rapide Angers-Laval- Rennes ) 4 M pour le soutien à la réalisation de travaux d amélioration de la performance énergétique des logements des particuliers (AREEP) et 2 M pour l accélération des aides aux rénovations de logements étudiants 3 M pour la création de plateformes régionales d innovation (PRI) et 3 M pour l accélération des aides à l exportation et au renforcement des fonds propres des entreprises. Accélération des investissements des autres collectivités : 10 M 5 M pour des équipements structurants culturels et sportifs des collectivités locales en région 3 M en faveur de l accélération des avenants démographiques des CTU des collectivités 1 M pour l accélération des investissements de manière large (culture, tourisme, économie, transports etc ) «Aujourd hui, et comme nous nous y étions engagés vis-à-vis des Ligériens, nous donnons une réelle valeur à leur épargne» se réjouit Jacques Auxiette. «Fort de ce succès, et dans le contexte de financement des collectivités que nous connaissons, la Région s oriente vers une stratégie pluriannuelle d émissions obligataires ; elle soutient par ailleurs la création d une agence de financement des collectivités locales.(afcl) inspirée des.... agences existantes dans.... les... pays..... scandinaves CONTACT PRESSE Laurence Guimard :

3 L emprunt obligataire régional : questions-réponses Pourquoi une émission obligataire régionale? Chaque année, la Région emprunte auprès des banques pour financer une partie des investissements qu elle met en œuvre (construction de lycées, acquisition de matériels ferroviaires, etc.). En 2009, en partie du fait de l instabilité générée par la crise financière, la Région a souhaité diversifier son mode de financement. C est pourquoi elle a lancé une émission obligataire mode de financement alternatif au financement bancaire - destinée à la fois aux particuliers et aux investisseurs institutionnels (caisses d assurance, fonds de pension, etc.). Pourquoi une émission obligataire régionale à destination des particuliers? Cette émission avait pour vocation de mobiliser l épargne locale directement au service de l emploi et de l économie locale, à travers les mesures anti-crise mises en œuvre par la Région. L emprunt en bref Montant : 80 M dont 73 M issus des particuliers dont 93% sont Ligériens Taux : 4% La Région va verser 3,2 M fin 2011 correspondant à la rémunération à 4% des 80 M perçus. Durée : 6 ans Valeur nominale des titres : 500 Cotation : Euronext Paris Chef de file : Natixis Elle garantit ainsi au particulier une transparence totale de l utilisation de son épargne, en la mettant directement au service de l investissement régional. Enfin, cette opération n a un sens que parce qu elle a offert au particulier un rendement attractif par rapport aux placements traditionnels (Livret A, Livret d épargne populaire), qui se situaient à un niveau plus bas lors du lancement de l émission en octobre Pourquoi un double placement chez les particuliers et les investisseurs institutionnels? Il faut souligner que le rendement des obligations est strictement identique pour les particuliers et les investisseurs qui ont souscrit. Ce double placement, souhaité par la Région, constitue donc une garantie que le taux des obligations correspond aux standards du marché : la Région ne cherche pas à s endetter moins cher au détriment des particuliers, mais elle ne leur versera pas non plus des rendements obligataires trop élevés qui viendraient gonfler ses charges financières. La Région a-t-elle sollicité l épargne des particuliers parce qu elle rencontre des difficultés financières? Au contraire. C est parce que la Région est en très bonne situation financière qu elle a pu s adresser aux particuliers et aux investisseurs directement sensibles à ce que l on appelle son «risque de défaut». Pour procéder à une émission obligataire, il est en effet nécessaire de disposer d une notation financière qui évalue les fondamentaux financiers de la Région (niveau d épargne, capacité d autofinancement, solvabilité, rigueur de la gestion, etc). La Région est notée AA, ce qui est une excellente note bien meilleure que celle de la plupart des entreprises, y compris les entreprises publiques - et traduit un risque de défaut quasi-nul. Est-ce une opération chère pour la Région? Le coût «tout compris» de l opération pour la Région s élève à 4,29%. Cela correspond à un niveau de marge tout à fait conforme à la notation financière de la Région. Pourquoi un montant de souscription de 500 minimum? Il faut savoir que le montant minimum de souscription pour ce type d opération est traditionnellement de La Région a souhaité abaisser ce seuil afin de rendre l émission obligataire accessible à un maximum de particuliers ligériens. Pourquoi un emprunt d une durée de 6 ans? La période de 6 ans permet à la fois de garantir un niveau de rémunération suffisamment élevé pour rendre le produit attractif, et une sortie en capital pas trop éloignée dans le temps. La Région est-elle trop endettée? La capacité de désendettement de la Région n est que de 3,1 années à fin 2010 : cela signifie qu il faudrait autour de trois ans à la Région pour rembourser l intégralité de sa dette avec ses recettes courantes, si elle le souhaitait. Selon le rapport du dernier contrôle de la Chambre régionale des comptes rendu public en 2008, la Région «assume sans difficulté avec son épargne la charge du remboursement de sa dette». Le rapport de notation de la Région réalisé par l agence indépendante Standard & Poor s à l occasion de cette émission a souligné pour sa part le caractère «prudent» et «confortable» de l objectif d endettement que s est fixé la Région. 3

4 Pose de la 1 ère pierre du Pôle Travaux Publics du CFA EN 44 à Saint Herblain L UFA Travaux publics du CFA du lycée professionnel Michelet disposait jusqu à présent à St Herblain de locaux d enseignement principalement composés de bungalows. Ces derniers s avéraient inadaptés et insuffisants pour faire face aux nombres d apprentis accueillis. C est dans ce contexte que le CFA s est engagé dans une réflexion de restructuration et de construction de nouveaux bâtiments sur le site de St Herblain. Ce projet permettra de doter les apprentis des formations en Travaux Publics d un véritable outil de formation disposant de toutes les avancées techniques et technologiques dont ils bénéficieront tant en enseignement général que professionnel. Ce projet sera financé par la Région à 100%, sur l enveloppe de l emprunt régional, à hauteur de 5,886 M. La démarche HQE (sans certification) engagée pour cette opération se traduira par les performances suivantes : Très performant : pour les cibles gestion de l énergie, gestion de l eau et gestion des déchets d activités Performant : pour les cibles chantier à faible impact environnemental, maintenance des performances environnementales, confort acoustique et confort visuel, Règlementaire : pour les autres cibles. La démarche HQE passe aussi par la réalisation d une Simulation Thermique Dynamique (STD). Dans le domaine de la thermique, les objectifs sont : la réduction de la facture énergétique : atteinte du niveau BBC, soit 50 % d économie d énergie. l obtention d un excellent confort d été. La réduction de la consommation énergétique est réalisée par une enveloppe performante, l éclairage naturel très performant et une ventilation naturelle hybride. Maître d œuvre : Xavier Ménard (Châteaubriant 44) Date début des travaux : Octobre ère pierre 14 octobre 2011 Date fin de travaux : Fin d année 2012 Coût prévisionnel (en TTC) : TTC prise en charge par la Région à 100% Le Lycée des Métiers Michelet est aussi le lycée support du CFA EN 44 qui compte 595 lycéens et 157 apprentis (560 lycéens et 122 apprentis en ) Celui-ci compte 12 Unités de Formation par Apprentissage (UFA) dont celle du Lycée Michelet = spécialité «travaux publics» pour le département de Loire Atlantique. Il est par ailleurs établissement-support du GRETA Nantes Bâtiment Travaux Publics. La Plateforme de Saint Herblain permettra d accueillir 77 apprentis en formation «Travaux Publics» ainsi que 12 professeurs et 3 administratifs. Elle donnera accès à toutes les avancées techniques et technologiques dans le domaine des travaux publics et sera aussi un lieu de vie qui offrira des conditions d accueil de grande qualité.. 4

5 LYCEE DE CLISSON Clisson (44) CONSTRUCTION DU LYCEE Coût de l opération : Travaux : novembre 2011 à juin 2013 Domaine : éducation ECOLE SUPERIEURE DU BOIS Nantes (44) EXTENSION ET REHABILITATION Coût de l opération : Travaux : mai 2011 à mars 2012 Domaine : enseignement supérieur CNAM Nantes (44) EXTENSION Coût de l opération : Travaux : octobre 2011 à décembre 2012 Domaine : formation professionnelle LYCÉE DU PAYS DE RETZ Pornic (44) CONSTRUCTION DU LYCÉE Coût de l opération : Travaux : septembre 2011 à septembre 2013 Domaine : éducation PONANTS Rezé (44) CONSTRUCTION D'UN BATIMENT FORMATION MULTIFILIERE EN TRAVAIL SOCIAL Coût de l opération : Travaux : mai 2012 à novembre 2013 Domaine : formation professionnelle CFA BATIMENT Saint Herblain (44) CONSTRUCTION DE LA PLATEFORME TRAVAUX PUBLIC Coût de l opération : Travaux : octobre 2011 à novembre 2012 Domaine : apprentissage 5

6 LYCEE AGRICOLE LE FRESNE Angers (49) CONSTRUCTION D'UN BATIMENT SCIENTIFIQUE Coût de l opération : Travaux : juillet 2011 à janvier 2013 Domaine : éducation LYCEE LA ROSERAIE Angers (49) RECONSTRUCTION DE L EXTERNAT Coût de l opération : Travaux : octobre 2011 à septembre 2013 Domaine : éducation ABBAYE DE FONTEVRAUD (49) CONSTRUCTION D'UN POLE TECHNIQUE ET CHAUFFERIE BOIS Coût de l opération : Travaux : Février à octobre 2012 Domaine : culture IUT Laval (53) CONSTRUCTION DU DEPARTEMENT INFORMATIQUE Coût de l opération : Travaux : mars 2011 à avril 2012 Domaine : enseignement supérieur LYCEE AGRICOLE Laval (53) CONSTRUCTION D'UN INTERNAT APPRENTIS Coût de l opération : Travaux : achevés en juillet 2011 Domaine : apprentissage et enseignement 6

7 UNIVERSITE DU MAINE Le Mans (72) Construction d'un bâtiment d'enseignement et réhabilitation d'un bâtiment de recherche Coût de l opération : Travaux : Octobre 2011 à septembre 2012 (Construction) Octobre 2012 à septembre 2013 (Restructuration) Domaine : recherche LYCEE COLBERT DE TORCY CHARLES CROS Sablé-sur-Sarthe (72) RENOVATION DES ATELIERS Coût de l opération : Travaux : janvier 2012 à juillet 2014 Domaine : enseignement BEAUTOUR La Roche-sur-Yon (85) RÉHABILITATION ET EXTENSION (ENVIRONNEMENT ET BIODIVERSITÉ) Coût de l opération : Travaux : décembre 2011 à janvier 2013 Domaine : environnement et recherche PRI PROX INNOV La Roche-sur-Yon (85) CONSTRUCTION D'UN BATIMENT AVEC HALLE TECHNIQUE ROBOTIQUE Coût de l opération : Travaux : novembre 2011 à septembre 2012 Domaine : enseignement supérieur et recherche 7

8 LYCEE LUCON-PETRE Sainte Gemme-la-Plaine (85) CONSTRUCTION RESIDENCE LYCEENS ET BTS Coût de l opération : Travaux : octobre 2011 à décembre 2012 Domaine : enseignement RECONSTRUCTION DES SERRES HORTICOLES Coût de l opération : Travaux : mars 2012 à décembre 2012 Domaine : enseignement CONSTRUCTION CHAUFFERIE BIOMASSE Coût de l opération : Travaux : octobre 2011 à septembre 2012 Domaine : enseignement 8

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

avec La Région s engage et pour l emploi

avec La Région s engage et pour l emploi avec La Région s engage pour le financement des PME et pour l emploi 2 Financer les projets des petites et moyennes entreprises La Banque Publique d Investissement Pays de la Loire a été inaugurée au début

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

DEMANDE de SOUTIEN FINANCIER

DEMANDE de SOUTIEN FINANCIER DEMANDE de SOUTIEN FINANCIER Restructuration/construction Renforcement des performances énergétiques Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Le PROJET dans sa GLOBALITE Il se décline en 2 axes

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication

DOSSIER DE PRESSE. Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication 1 DOSSIER DE PRESSE Macoretz Scop, «Construire ensemble» Contact presse : Aurore MAJOU, Chargée de Communication aurore.majou@macoretz-scop.fr / 02 40 21 82 90 Anne Gravouille, Responsable Marketing et

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Projets réalisés dans le cadre de l émission environnementale et socialement responsable de mars 2012

Projets réalisés dans le cadre de l émission environnementale et socialement responsable de mars 2012 Projets réalisés dans le cadre de l émission environnementale et socialement responsable de mars 2012 Ce document s inscrit dans le cadre de l émission obligataire environnementale et socialement responsable

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

MONCEAU FLEURS EMET UN EMPRUNT OBLIGATAIRE 8% PAR AN A TAUX FIXE - DUREE 5 ANS EMPRUNT OUVERT A TOUS

MONCEAU FLEURS EMET UN EMPRUNT OBLIGATAIRE 8% PAR AN A TAUX FIXE - DUREE 5 ANS EMPRUNT OUVERT A TOUS MONCEAU FLEURS EMET UN EMPRUNT OBLIGATAIRE 8% PAR AN A TAUX FIXE - DUREE 5 ANS EMPRUNT OUVERT A TOUS ET Transfert des actions MONCEAU FLEURS sur le compartiment Offre Publique d Alternext La durée d investissement

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Jean-Charles Flaus Responsable financement des infrastructures durables Direction des fonds d épargne 1 8 et 11 décembre 2008

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

ce que vous nous avez confié PoRte déjà SeS FRuItS

ce que vous nous avez confié PoRte déjà SeS FRuItS Emprunt régional des pays de la loire Ce que vous nous avez CONFIé porte déjà ses fruits Souscripteurs Emprunts régionaux 2009 et 2012 LA vraie valeur de votre Épargne Jacques Auxiette Président de la

Plus en détail

Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires

Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires SEPL Lyon, 6 octobre 2014 Banque de France Pierre du Peloux directeur régional 1 Peut on répondre à ces quelques questions?

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

La formation: un atout majeur pour le froid de demain. C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam

La formation: un atout majeur pour le froid de demain. C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam La formation: un atout majeur pour le froid de demain C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam Faire face à : LES ENJEUX - Evolutions des entreprises et du tissu professionnel - Evolution des

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Conférence bancaire et financière Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie,

Plus en détail

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Regards croisés sur les politiques françaises et allemandes Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006

Plus en détail

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis OBJECTIFS Aider les apprentis et les jeunes assimilés aux apprentis suivant une formation dans les Centres de Formation d Apprentis (CFA)

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 -

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - LA BANQUE POSTALE, UNE BANQUE UNIQUE ET SINGULIERE Un peu d histoire Groupe La Banque Postale UNIQUE POUR RELEVER DES DEFIS MULTIPLES Activités

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr guide clarté Epargne 18-25 ans ÉPARGNEZ À PARTIR DE 15 PAR MOIS. www.creditmutuel.fr une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel vous parle d épargne

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014 Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AUTORISATION DU PRESIDENT A SIGNER UNE ENVELOPPE PLURIANNUELLE DE PRET AVEC LA

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

RAPPORT SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES 1 - CONVENTIONS AUTORISEES PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION AU COURS DE L EXERCICE 2011

RAPPORT SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES 1 - CONVENTIONS AUTORISEES PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION AU COURS DE L EXERCICE 2011 INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS I.R.D. NORD PAS DE CALAIS Société anonyme au capital de 44 274 913,25 EUROS Siège social : Immeuble EURALLIANCE Porte A 2, avenue de KAARST

Plus en détail

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie

Plus en détail

I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI

I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI PRÉAMBULE I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI La société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour Object l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier

Plus en détail

Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire

Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire La Région c est votre Espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Maine et Loire Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse L Espace Régional du Maine et Loire en bref Plaquette «La Région

Plus en détail

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie.

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie. Le Crédit s engage pour un monde plus vert Une relation durable, ça change la vie. ÉÉdito L Engagement en faveur des Economies d Energie Eco-Prêt à taux zéro, Prêt Économies d Énergies, Éco-enerJ+ ou

Plus en détail

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2007 Un outil moderne haut de gamme d épargne et d investissement en faveur du financement de l économie

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015 SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS Réunion Publique du 6 Aout 2015 LE BUDGET PRIMITIF COMMUNAL 2015 BUDGET GLOBAL (13,53 M ) INVESTISSEMENT 2,87M FONCTIONNEMENT 10,66M Dépenses (2,87 M

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE A B C D PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE E FORMATION SCOLAIRE OU PAR APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE LA FORCE D UN RÉSEAU D ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le Fonds de cohésion sociale (FCS) Le FCS est institué le 18 janvier 2005. C est un fonds de garantie qui vise à lutter contre l exclusion

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Nouveaux taux d intérêt garantis pour les plans de pension souscrits par une entreprise Questions & Réponses

Nouveaux taux d intérêt garantis pour les plans de pension souscrits par une entreprise Questions & Réponses Nouveaux taux d intérêt garantis pour les plans de pension souscrits par une entreprise Questions & Réponses Employee Benefits Institute 1. Quels seront les nouveaux taux d intérêt garantis par AXA Belgium

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif en capital des startups ou de toute autre entreprise n existait nulle part dans le monde. 2 hommes décidèrent de réinventer l économie et créèrent

Plus en détail

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon.

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon. Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Présentation de la

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Tourcoing le 09 avril 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS

RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS RÉVÉLATIONS AUTOUR DE LA MAISON BASSE CONSOMMATION: ISOVER MARQUE SES ENGAGEMENTS PARIS / AVRIL 2009 Dans un contexte où le Grenelle de l environnement fixe des objectifs ambitieux pour le secteur du bâtiment,

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Logement Social et Développement Durable

Logement Social et Développement Durable Société Audoise et Ariégeoise d HLM Logement Social et Développement Durable 30 Novembre 2010 Plan Stratégique Energétique Bouquet Energétique Rénovation BBC Effinergie 188 logts Le Viguier Constats -

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la qualité : Industrie, services, santé de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020

Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Compte-rendu CONTRIBUTION A LA CONCERTATION NATIONALE FEDER 2014/2020 Sommaire Présentation de l Association Régionale Auvergne de l Union Sociale pour l Habitat...p 3 Le parc social énergivore en Auvergne...p

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Stratégie régionale de rénovation énergétique du bâti privé

Stratégie régionale de rénovation énergétique du bâti privé Stratégie régionale de rénovation énergétique du bâti privé COPIL du Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Réunion du 20 janvier 2015 - Auxerre Un enjeu énergétique et environnemental Le résidentiel,

Plus en détail

Conférence de presse mardi 31 mai 2016. Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement

Conférence de presse mardi 31 mai 2016. Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement Conférence de presse mardi 31 mai 2016 Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement 2 SOMMAIRE PRET DE HAUT DE BILAN BONIFIE CAISSE DES DEPOTS ACTION LOGEMENT FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

MODE. En Pays de la Loire, les petits projets font les grands succès. SOUTENONS-LES! D EMPLOI

MODE. En Pays de la Loire, les petits projets font les grands succès. SOUTENONS-LES! D EMPLOI En Pays de la Loire, les petits projets font les grands succès. SOUTENONS-LES! MODE D EMPLOI La Région soutient jusqu à 25 000 euros les projets des PME, TPE, artisans, commerçants... qui investissent

Plus en détail

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Inauguration résidence Gustave Pennetier 24 & 26 rue des Guittières SAINT PHILBERT DE GRAND LIEU

Inauguration résidence Gustave Pennetier 24 & 26 rue des Guittières SAINT PHILBERT DE GRAND LIEU Inauguration résidence Gustave Pennetier 24 & 26 rue des Guittières SAINT PHILBERT DE GRAND LIEU Vendredi 11 octobre 2013 Architectes : François PELEGRIN & Archimage et Associés Les dates clés et le descriptif

Plus en détail

L émission obligataire des hôpitaux universitaires de France

L émission obligataire des hôpitaux universitaires de France FINANCEMENT L émission obligataire des hôpitaux universitaires de France Le marché obligataire connaît depuis la mi-mai 29 une nouvelle signature solide et appréciée des investisseurs français et européens,

Plus en détail

FONDS REGIONAL D INVESTISSEMENT RHÔNE-ALPES 1 FRI RHÔNE-ALPES GESTION

FONDS REGIONAL D INVESTISSEMENT RHÔNE-ALPES 1 FRI RHÔNE-ALPES GESTION FONDS REGIONAL D INVESTISSEMENT RHÔNE-ALPES 1 FRI RHÔNE-ALPES GESTION 1 Les fondements et objectifs La volonté de la Région Rhône-Alpes de faire du financement des entreprises un axe prioritaire stratégique

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» -------------------------------

2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- 1 2ème édition du Colloque du Conseil Scientifique de la COSOB «Le financement de la PME et la croissance» ------------------------------- Alain PITHON, Secrétaire général, Paris EUROPLACE Karim ZINE-EDDINE,

Plus en détail

MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée

MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée Obligation de droit français à capital intégralement garanti à l échéance émise par Natixis * 8 ans et 4 mois jusqu au 8 septembre 2022 contrats

Plus en détail

Financer son projet d investissement Rencontres régionales Tourisme Social et Solidaire 2014 - Région Rhône Alpes. Avec le soutien de

Financer son projet d investissement Rencontres régionales Tourisme Social et Solidaire 2014 - Région Rhône Alpes. Avec le soutien de Financer son projet d investissement Rencontres régionales Tourisme Social et Solidaire 2014 - Région Rhône Alpes Avec le soutien de Association fondée en 1996 Membre du réseau France Active et Initiative

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Bilan global du dispositif 30 janvier 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) I. Fonctionnement du dispositif

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Communiqué de presse 6 mai 2011 Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Cet instrument financier, qui est une alternative à un placement risqué en actions, n est

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Intégration des systèmes voix et données de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Signature d un accord de restructuration le 22 avril 2015

Signature d un accord de restructuration le 22 avril 2015 Signature d un accord de restructuration le 22 avril 2015 Projet d augmentation de capital de 20 à 30 millions d euros garantie à 75 % par plusieurs investisseurs Reprise de la cotation à compter du 27

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain.

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain. Dossier de presse La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél.

Plus en détail

Organisme de formation Avicenne

Organisme de formation Avicenne Faites votre rentrée tout au long de votre vie Organisme de formation Avicenne J L organisme de formation professionnelle Avicenne s adapte à vos besoins et vous fait réussir J Permettre aux individus

Plus en détail

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable www.ca-atlantique-vendee.fr L Engagement en faveur des Économies d Énergie Du fait de son histoire et de ses valeurs mutualistes, le Crédit

Plus en détail

Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner

Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner Réhabiliter une copropriété : un projet collectif à accompagner Table-ronde proposée par Envirobat Méditerranée et le GERES France Vendredi 9 novembre 2012 // Salon Solutions Copropriétés // Nice Tour

Plus en détail