Chapitre 3 : produire de la matière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 3 : produire de la matière"

Transcription

1 Chapitre 3 : produire de la matière Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 6 ème Chapitre 3 : produire de la matière Je dois être capable de : Définir les mots : matière organique, dioxyde de carbone, matière minérale, producteur primaire, producteur secondaire. (L) (voir cours) Citer les 4 types de besoins des végétaux pour pouvoir grandir. (L) (voir cours I/) Indiquer le type de matière nécessaire aux végétaux pour produire leur matière organique. (L) (Voir cours II/) Indiquer à quel type de producteurs appartiennent les végétaux. (L) (Voir cours II/) Indiquer le type de matière nécessaire aux animaux pour produire leur matière organique. (L) (Voir cours III/) Indiquer comment s appellent les animaux qui ont besoin de manger des végétaux pour pouvoir grandir. (L) (Voir cours III/) Indiquer comment s appellent les animaux qui ont besoin de manger des animaux pour pouvoir grandir. (L) (Voir cours III/) Indiquer comment s appellent les animaux qui ont besoin de manger des animaux et des végétaux pour pouvoir grandir. (L) (Voir cours III/) Indiquer à quel type de producteurs appartiennent les animaux. (L) (Voir cours III/) Refaire le schéma-bilan. (L) Refaire toutes les activités vues en cours. (L) (Voir à la fin du cours) (Voir les 5 activités en partie activité) Le contrôle, sur 20 points, comportera : 2 points pour la présentation, l orthographe et les constructions de phrases. (C) 8 points de leçon comprenant 2 définitions données dans le contrat-élève sur 4 points et trois autres questions indiquées dans le contrat-élève sur 3 points. (L) 6 points pour une activité ou une partie d activité vue en cours. 4 points pour un exercice non réalisé en classe

2 Que produisent les organismes vivants? I / Les organismes vivants produisent la matière organique qui les constitue. Voir activité 1. DEFINITION : Matière organique = matière qui constitue les organismes vivants. Tous les organismes vivants, animaux comme végétaux, produisent la matière qui les constitue appelée matière organique Quels sont les besoins des végétaux pour produire leur matière organique? II/ Les végétaux sont des producteurs primaires. Voir activités 2 et 3. DEFINITIONS : Dioxyde de carbone = gaz présent dans l air. Matière minérale = matière naturelle mais non vivante. Producteur primaire = organisme vivant qui produit sa matière organique uniquement à partir de matière minérale. Pour pouvoir grandir, les végétaux ont besoin : - De prélever par les racines de l eau et des sels minéraux. - De prélever par les feuilles du dioxyde de carbone. - D être exposés à la lumière. Les végétaux produisent donc leur matière organique uniquement à partir de matière minérale. Ce sont donc des producteurs primaires.

3 Quels sont les besoins des animaux pour produire leur matière organique? II/ Les animaux sont des producteurs secondaires. Voir activité 4. DEFINITION : Producteur secondaire = organisme vivant qui produit sa matière organique à partir de matière organique (issue d autres êtres vivants). Pour pouvoir grandir, les animaux ont besoin de manger : - des végétaux pour les herbivores. - des animaux pour les carnivores. - Des animaux et des végétaux pour les omnivores. Les animaux produisent donc leur matière organique à partir de matière organique. Ce sont donc des producteurs secondaires. Schéma-bilan : Matière organique animale Producteurs secondaires, carnivores Matière organique animale Matière organique animale Producteurs secondaires, herbivores Producteurs secondaires, omnivores Matière organique végétale Producteurs primaires Lumière Matière minérale (eau, sels minéraux, dioxyde de carbone)

4 Activité 1 : la production de matière chez l escargot. Un héliciculteur est une personne qui vit de l élevage et de la vente d escargots pour l alimentation. L un d eux, pour mieux connaître la croissance de ses escargots, a pris en photo des animaux de son élevage à différentes périodes de leur vie (voir ci-dessous). 27 jours 53 jours 98 jours 22 jours 34 jours 1. Explique de quelle manière faut-il mesurer la taille des escargots pour pouvoir suivre leur évolution. (RAI) 2. Réalise les mesures et complète le tableau ci-dessous (Ré) : 64 jours Age (en jours) Diamètre de la coquille (en cm) 3. Pour présenter les résultats de manière plus visuelle, complète le graphique de l évolution de la taille des escargots. (C) Pour cela : - Légende les axes et rajoute un titre au-dessus du graphique. Tu placeras l âge sur l axe horizontal. N oublie pas les unités de mesure de chaque axe. - Complète la numérotation de tes axes pour aller jusqu à 100 sur l axe horizontal et jusqu à 1.8 sur l axe vertical. - Place tes points sur le graphique et relie-les à la règle Décris par une phrase l évolution de la taille des escargots en fonction de leur âge. (C)

5 Correction activité 1 : 1. Il faut mesurer la coquille avec une règle et toujours de la même manière, par exemple horizontalement. 2. Âge (en jours) Diamètre de la coquille (en cm) Diamètre de la coquille (en cm) Graphique de l évolution de la taille des escargots Âge (en jours) 4. La taille des escargots augmente assez régulièrement de 22 à 98 jours.

6 Activité 2 : les besoins des végétaux. Tu as proposé différentes hypothèses concernant les éléments qu ont besoin les végétaux pour grandir. Tu vas maintenant déterminer une expérience qui te permettra de vérifier l hypothèse selon laquelle les végétaux ont besoin de sels minéraux pour grandir. 1. Entoure parmi les trois propositions ci-dessous, celle qui te semble la plus logique et en accord avec l hypothèse formulée : (RAI) Si l hypothèse est vraie, alors je peux prévoir que : A. en l absence des sels minéraux, la croissance de la plante sera identique. B. en l absence de sels minéraux, la croissance de la plante sera mauvaise. C. en l absence de sels minéraux, la croissance sera meilleure. Cette proposition est une conséquence de cette hypothèse appelée «conséquence vérifiable». On va pouvoir vérifier si elle est exacte. 2. Entoure le montage qui peut permettre de tester la conséquence de l hypothèse parmi ceux proposés ci-dessous. Rajoute sur le schéma choisis les conditions de luminosité et de température dans lesquelles il faut placer le montage pendant la durée de l expérience. (RAI) Aide : - Tu dois être en accord avec la conséquence énoncée. - Observe bien sur le schéma choisis le support dans lequel le végétal est planté et les substances nutritives fournies à la plante. déminéralisée déminéralisée Terre Vermiculite = support neutre, c est-à-dire ne contenant aucune substance nutritive. + sels minéraux + sels minéraux Terre Vermiculite = support neutre, c est-à-dire ne contenant aucune substance nutritive. 3. Entoure, parmi ceux proposés ci-dessous, le montage, appelé montage témoin, qui doit te permettre une comparaison des résultats. Rajoute sur le schéma choisis les conditions de luminosité et de température dans lesquelles il faut placer le montage pendant la durée de l expérience. (Rai) Terre déminéralisée déminéralisée Vermiculite = support neutre, c est-à-dire ne contenant aucune substance nutritive. Terre + sels minéraux + sels minéraux Vermiculite = support neutre, c est-à-dire ne contenant aucune substance nutritive. 4. Précise les résultats auxquels tu t attends au bout de 2 à 3 semaines de culture si l hypothèse formulée est la bonne. (Rai)

7 Correction activité 2 : 1. La proposition B est en accord avec l hypothèse formulée Au bout de plusieurs semaines, la plante du montage H doit avoir plus grandi que celle du montage C.

8 Activité 3 : réaliser une expérience pour connaître les besoins des végétaux. Par 2, vous allez réaliser une expérience pour vérifier l hypothèse selon laquelle les végétaux ont besoin de sels minéraux. Pour cela, il faudra réaliser les montages déterminés dans la précédente activité. 1. Prépare et scotche sur chaque pot une étiquette avec vos deux noms et le type d arrosage que vous allez effectuer (avec sels minéraux ou sans sels minéraux). (Ré) 2. Place la même quantité de vermiculite dans les 2 pots. (Ré) 3. Plante une plante dans chacun des pots. (Ré) 4. Arrose l un des pots avec de l eau déminéralisée et l autre avec l eau contenant des sels minéraux. (Ré) 5. Mesure à chaque séance la taille des deux plantes puis complète le tableau cidessous jusqu à ce que tu voies clairement une différence de croissance entre les deux pots. (Ré) Taille initiale de la plante (en mm) Nombre de mm gagnés en jours Nombre de mm gagnés en jours Nombre de mm gagnés en jours Nombre de mm gagnés en jours Avec sels minéraux Sans sels minéraux 6. Indique si d après tes résultats, les plantes ont ou non besoin de sels minéraux. (Rai) 7. Même question en prenant en compte les résultats de l ensemble de la classe. (Rai) Correction activité 3 : 5. Avec sels minéraux Sans sels minéraux Taille initiale de la plante (en mm) 20 mm 22 mm Nombre de mm gagnés en 2 jours 2 mm 1 mm Nombre de mm gagnés en 7 jours 10 mm 5 mm Nombre de mm gagnés en 14 jours 18 mm 7 mm Nombre de mm gagnés en 16 jours 20 mm 7 mm 6. Les plantes ont besoin de sels minéraux pour grandir. 7. Les plantes ont besoin de sels minéraux pour grandir.

9 Activité 4 : observer des indices afin d établir le régime alimentaire des animaux Pour produire leur matière organique donc pour grandir, les animaux ont besoin de manger. Pour connaître leur régime alimentaire (= ensemble des aliments consommés par un animal) la première solution est de l observer. 1. A l aide de la vidéo, indique trois aliments consommés par les rapaces. (I) Une deuxième solution pour connaître le régime alimentaire d un animal est d examiner les restes de son repas. 2. Ouvre l animation «réseau» située sur le réseau du collège, puis clique sur «Qu a mangé cette chouette?». Après avoir observé chaque cône et utilisé la clé de détermination, indique sous l image quel est l animal qui l a décortiqué. Une troisième solution pour étudier le régime alimentaire d un animal est d examiner ses excréments pour y reconnaître des restes d aliments. Les chouettes, elles, avalent leurs proies toutes entières et rejettent ce qu elles n ont pas réussi à digérer par la bouche. 3. Dans l animation «réseau», reviens en arrière puis clique sur «Qu a mangé cette chouette?». Après avoir observé chaque mandibule et utilisé la clé de détermination, indique sous l image le nom de l animal qui a été mangé par la chouette. 4. Conclus, en comparant en une phrase l alimentation des animaux à celle des végétaux. (Rai) Pour utiliser à nouveau cette animation à la maison, télécharge-la à partir du site internet suivant :

10 Correction activité 4 : 1. D après la vidéo, le régime alimentaire des rapaces est composé de mulots, de pigeons et de lièvres Bec croisé Mulot campagnol Ecureuil Mulot Musaraigne bicolore campagnol Musaraigne Pygmée Oiseau 4. Les animaux se nourrissent d autres êtres vivants, animaux ou végétaux, tandis que les végétaux se nourrissent uniquement de matière minérale.

11 Activité 5 : les relations alimentaires entre les êtres vivants.

12

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Sur Terre, les animaux sont aussi en Ville!

Sur Terre, les animaux sont aussi en Ville! 2008 www.aquarium-museum.be www.hemes.be Animation proposée à l Aquarium-Muséum Liège Sur Terre, les animaux sont aussi en Ville! Livret pour les élèves : 6 8 ans ; cycle 1 Théorie, exercices, jeux, Livret

Plus en détail

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!!

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!! Mythe : Le chien est un omnivore C'est faux!! Les chiens sont des carnivores et non des omnivores. La théorie selon laquelle les chiens sont omnivores reste à être prouvée, alors que le fait que les chiens

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S.

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. Activité proposée : La notion de croissance est abordée en classe de 6 ème et elle est traitée en première S. Montrez sur cet exemple qu

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER CHIMIE Camille de BATTISTI Janvier 2011 Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER TABLE DES MATIERES Pages 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN 2 1.1. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions La biodiversité : un monde d interactions Dans un même lieu de vie, toutes les espèces sont liées entre elles. Ces liens sont de différentes natures, et plus ou moins vitaux. Tous les organismes vivants

Plus en détail

AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE

AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE Arborescence du cédérom (page 2) Lancement du Cédérom et configuration minimale de votre ordinateur (page 3). Loupe, page

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Bureau 4A : Nutrition & Information sur les denrées alimentaires Novel Food, Adjonction V&M, SBNP Compléments

Plus en détail

Guide d utilisation 2012

Guide d utilisation 2012 Guide d utilisation 2012 Tout ce dont vous avez besoin pour bien démarrer REACOM La performance marketing SOMMAIRE Démarrez avec reagiciel Accédez à votre console d administration 4 Gestion internet Aperçu

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

Activité 11 : Nuage de points ou diagramme de dispersion

Activité 11 : Nuage de points ou diagramme de dispersion Activité 11 : Nuage de points ou diagramme de dispersion Un nuage de points, ou diagramme de dispersion, représente des coordonnées dans un plan cartésien. Chaque point dans le plan représente deux quantités.

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES FICHE GM.01 Objectif : Choisir la bonne unité de mesure Pour chaque objet, choisis entre les trois propositions celle qui te paraît la plus juste : ta règle ton cahier une coccinelle ta trousse la Tour

Plus en détail

Granulés anti-limaces : pas sans risques!

Granulés anti-limaces : pas sans risques! Granulés anti-limaces : pas sans risques! Conseils pratiques pour une utilisation et un stockage corrects et sans danger pour vos animaux domestiques Comment utiliser et stocker sans danger les granulés

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Démonstration d utilisation De NesmaCom

Démonstration d utilisation De NesmaCom Démonstration d utilisation De NesmaCom Envoi : SMS Marketing - 1 - Démonstration : NesmaCom I. Connexion à NesmaCom Entrer votre Email et votre mot de passe pour accéder à votre compte sur notre solution

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Comment insérer une image de fond?

Comment insérer une image de fond? COMMUNICATION VISUELLE Mise en page à l aide d un traitement de texte Comment insérer une image de fond? Image Plein papier ou au Format utile qu est-ce que cela veut dire? La mise en page d un document

Plus en détail

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards Carte d'identité : Description Que mange-t-elle? Taille La grenouille mesure entre 4 et 5 cm. La grenouille avale ses proies. La grenouille a la peau nue. Elle possède quatre pattes. La grenouille nage

Plus en détail

Comment utiliser WordPress»

Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Table des matières» Table des matières Guide de démarrage rapide»... 2 Tableau de bord de WordPress»... 3 Rédiger un article»... 3 Modifier l article»...

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

Séquence 6. Mais ces espèces pour autant ne sont pas identiques et parfois d ailleurs ne se ressemblent pas vraiment.

Séquence 6. Mais ces espèces pour autant ne sont pas identiques et parfois d ailleurs ne se ressemblent pas vraiment. Sommaire Séquence 6 Nous avons vu dans les séances précédentes qu au cours des temps géologiques des espèces différentes se sont succédé, leur apparition et leur disparition étant le résultat de modifications

Plus en détail

Comment créer un quizz en quelques clics?

Comment créer un quizz en quelques clics? Comment créer un quizz en quelques clics? QUALIFIO JANVIER 2012 1 Sommaire Choisissez votre type de quizz Paramétrez votre écran de sortie Donnez un titre à votre quizz Paramétrez votre écran d entrée,

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

Le meilleur moyen de communication au Canada?

Le meilleur moyen de communication au Canada? Le meilleur moyen de communication au Canada? Aperçu général Les élèves commencent par dire quel est, selon eux, le meilleur moyen de communication au Canada : routes, chemin de fer, voies navigables,

Plus en détail

Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet

Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet Cette procédure va vous permettre de créer un logiciel pour une borne. Tous les logiciels Photo & Book que vous allez créer vont

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

Guide Campus France. «Créer votre compte et remplir votre dossier» Sommaire

Guide Campus France. «Créer votre compte et remplir votre dossier» Sommaire www.algerie.campusfrance.org Guide Campus France «Créer votre compte et remplir votre dossier» Sommaire I. Le site Campus France... 02 II. Créer son dossier Campus France...04 III. Consulter son dossier

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

TRUCK COFFEE MAKER. User s manual. Check our website www.quintezz.com for more languages

TRUCK COFFEE MAKER. User s manual. Check our website www.quintezz.com for more languages TRUCK COFFEE MAKER User s manual GB NL D E Check our website www.quintezz.com for more languages INTRODUCTION Cher client, Vous avez acheté le QUINTEZZ Truck Coffee Maker. Nous vous remercions pour cet

Plus en détail

Améliorer le contenu d une encyclopédie collaborative. Faire preuve d esprit critique

Améliorer le contenu d une encyclopédie collaborative. Faire preuve d esprit critique Améliorer le contenu d une encyclopédie collaborative Faire preuve d esprit critique 1. Exemple 2. Fiche d identité 1. Auteur CERTNEF 2. Date Juin 2009 3. TIC utilisé L encyclopédie collaborative Wikimini

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr CONSEILS ET ASTUCES

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr CONSEILS ET ASTUCES CONSEILS ET ASTUCES 1. ENVOI COURRIER à partir d un document initial Procédure à suivre pour utiliser son logiciel de messagerie outlock Je sélectionne mon document «clic droit» Je fais glisser mon curseur

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

La Terre mise en scène

La Terre mise en scène Objectif La pièce peut servir d «évaluation des performances» et offrir aux élèves la possibilité de montrer de manière créative ce qu ils ont appris sur la Terre en tant que système. Vue d ensemble La

Plus en détail

Notice d utilisation du Kiosque Famille

Notice d utilisation du Kiosque Famille Notice d utilisation du Kiosque Famille Accéder au site Première visite? Se créer un compte Mot de passe oublié Cartographie scolaire Rechargez votre compte Informations diverses Contact Accéder au site

Plus en détail

Le chauffage, épisode 2 : plomberie

Le chauffage, épisode 2 : plomberie Le chauffage, épisode 2 : plomberie tomtom, le 19 mars 2010 à 14:47 Si vous avez bien tout suivi l'article précédent, nous voilà donc partis dans la conception et la réalisation d'un chauffage central.

Plus en détail

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Les vers de terre Domaines d activité Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants Lecture de textes documentaires Motsclés Vers de terre Vie du sol Compétences

Plus en détail

BALISE GPS. Modèle EOLE. MANUEL INSTALLATEUR Version 3.4 GPS+GSM+SMS/GPRS

BALISE GPS. Modèle EOLE. MANUEL INSTALLATEUR Version 3.4 GPS+GSM+SMS/GPRS BALISE GPS GPS+GSM+SMS/GPRS Modèle EOLE MANUEL INSTALLATEUR Version 3.4 Vous venez de faire l acquisition de notre balise EOLE et nous vous remercions de votre confiance. EOLE est une balise utilisant

Plus en détail

Les différentes étapes à suivre pour la création d un feuillet

Les différentes étapes à suivre pour la création d un feuillet Les différentes étapes à suivre pour la création d un feuillet Bonjour, L outil de gestion des feuillets permet de manière simple et rapide de gérer à moindre coût votre communication et vos impressions

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes.

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. Bâtiments d élevage : Pourquoi? Aspects climatiques : Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. - le porc est sensible aux brusques changements du climat, - surexposition au soleil : déshydratation

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1 TRAVAUX PRATIQUESDE BICHIMIE L1 PRINTEMPS 2011 Les acides aminés : chromatographie sur couche mince courbe de titrage Etude d une enzyme : la phosphatase alcaline QUELQUES RECMMANDATINS IMPRTANTES Le port

Plus en détail

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ).

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ). Fiche 1 Exercice 1 : Dans un élevage de punaises, on trouve des individus de formes différentes (des œufs, des jeunes et des adultes) que l on a représentés ici dans le désordre. Numérote de 1 à 4 les

Plus en détail

Microsoft Excel : tables de données

Microsoft Excel : tables de données UNIVERSITE DE LA SORBONNE NOUVELLE - PARIS 3 Année universitaire 2000-2001 2ème SESSION SLMD2 Informatique Les explications sur la réalisation des exercices seront fournies sous forme de fichiers informatiques.

Plus en détail

GUIDE COMPLET APP STORE OPTIMIZATION. Comment bien référencer son application dans les stores?

GUIDE COMPLET APP STORE OPTIMIZATION. Comment bien référencer son application dans les stores? GUIDE COMPLET APP STORE OPTIMIZATION Comment bien référencer son application dans les stores? TABLE DES MATIERES PARTIE 1 : L APP STORE OPTIMIZATION, C EST QUOI? PARTIE 2 : ANALYSE DE LA CONCURRENCE PARTIE

Plus en détail

Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace carbonique

Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace carbonique Module 6 Envois de matières infectieuses réfrigérés avec de la glace Aperçu Page 2 de 28 Emballages appropriés Marquage et étiquetage Documentation exigée Exercice: emballage en présence de glace Page

Plus en détail

Catalogue 2014-2015 Formations informatiques

Catalogue 2014-2015 Formations informatiques Catalogue 2014-2015 Formations informatiques «L ordinateur parfait a été inventé : on entre un problème et il n en ressort jamais!» Benjamin ARNAUDET Formateur informatique - Coordonateur benjamin.arnaudet@educagri.fr

Plus en détail

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 Pour construire un graphique : On lance l assistant graphique à l aide du menu Insérer è Diagramme en ayant sélectionné au préalable une cellule vide dans

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

Séquence 2. Nourrir l humanité. Sommaire

Séquence 2. Nourrir l humanité. Sommaire Séquence 2 Nourrir l humanité Sommaire 1. La place de l Homme dans les écosystèmes : vers une perspective durable 2. Nourrir neuf milliards d Hommes : un défi technique et scientifique 3. Une alimentation

Plus en détail

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Page : 2 A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. A.1. VUE D ENSEMBLE A.2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT!" #! $! %&' ( ) * µ +, µ $# (& % ± -. /01)0$ ' &%(% 2 3,)/4 $ A.3. CARACTERISTIQUES MECANIQUES. PARAMETRES Valeur

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

Schéma relationnel et contraintes d intégrité : le cas ConduiteAuto

Schéma relationnel et contraintes d intégrité : le cas ConduiteAuto Schéma relationnel et contraintes d intégrité : le cas ConduiteAuto Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Pré-requis Mots-clés Durée Auteur(es)

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES

FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES Version 4.8.2 Date mise à jour : 19 Février 2013 Auteur : LAFUMA Gilles Email : glfm02@orange.fr Web : www.procarla.fr/soft Présentation : FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES Le Logiciel FEN Fiche emploi nuisance

Plus en détail

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période.

Progression découverte du monde, autre que mathématiques, détails par période. Progression 4 périodes, DECM PS Laurence 1/5 Progression découverte du monde, autre que mathématiques, Période 2: apprenons à toucher! détails par période. Compétence MA01: Reconnaître, nommer,décrire,

Plus en détail

SPECIMEN CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL. POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau. Un fabricant à votre service

SPECIMEN CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL. POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau. Un fabricant à votre service crédit Photo : Fotolia CONTRAT DE CONTRÔLE ANNUEL d ÉtanchÉitÉ et d entretien POUR POMPES À CHALEUR AIR / EAU, eau / EAU OU EAU glycolée / eau Un fabricant à votre service Par téléphone, du lundi au vendredi,

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IIIe Chimie 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 1.5 Nombre minimal de devoirs: 4 devoirs par an Langue véhiculaire: Français I. Objectifs généraux Le cours de chimie

Plus en détail

Module Les animaux Animation Le monde de l étang

Module Les animaux Animation Le monde de l étang Module Les animaux Animation Le monde de l étang Animations nature à l école de Pinchat, Veyrier, février à juin 2014, classes de 8P AVANT L ANIMATION 1. Préparation des élèves avant l animation - Lire

Plus en détail

http://web.cskamloup.qc.ca/hudhellouis/rubrique.php3?id_rubrique=9

http://web.cskamloup.qc.ca/hudhellouis/rubrique.php3?id_rubrique=9 Page 1 sur 5 Modifier cette rubrique (9) Recalculer cette page Rechercher TERRITOIRE AIDE AUX DEVOIRS : "ALLÔ PROF! " Ce service d aide aux devoirs s adresse aux élèves du primaire et du secondaire. L

Plus en détail

1AN. e n 19" FicheS Techniques. PLV - Dynamique. caractéristiques techniques. dimensions dela structure

1AN. e n 19 FicheS Techniques. PLV - Dynamique. caractéristiques techniques. dimensions dela structure Démarrage automatique du contenu audio et vidéo haut-parleurs integrés Totem métal pliable et transportable Ecran 19 4/3 Habillage quadri numérique sur panneaux aimantés inclus. Couleur : noir Poids :

Plus en détail

Vanne " Tout ou Rien" à siège incliné Type 3353

Vanne  Tout ou Rien à siège incliné Type 3353 Vanne " Tout ou Rien" à siège incliné Type 3353 Application Vanne "Tout ou Rien" avec servomoteur pneumatique à piston Diamètre nominal DN 15 ( 1 2 ) à 50 (2 ) Pression nominale PN Plage de température

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock Pour ouvrir un projet Pour ouvrir un fichier projet, lancez Lignes de temps et cliquez sur Fichier ->

Plus en détail

Module pour la solution e-commerce Magento

Module pour la solution e-commerce Magento Module pour la solution e-commerce Magento sommaire 1. Introduction... 3 1.1. Objet du document... 3 1.2. Liste des documents de référence... 3 1.3. Avertissement... 3 1.4. Contacts... 3 1.5. Historique

Plus en détail

Guide à l usage des bibliothécaires du réseau départemental

Guide à l usage des bibliothécaires du réseau départemental Guide à l usage des bibliothécaires du réseau départemental Accès au système des réservations Médiathèque départementale Rappel des adresses Le site du Conseil départemental donne accès aux pages web de

Plus en détail

04 67 67 37 50 missionarchives@cdg34.fr. Tenue des registres des actes administratifs

04 67 67 37 50 missionarchives@cdg34.fr. Tenue des registres des actes administratifs Tenue des registres des actes administratifs Depuis le 11 juillet 2010, les registres des actes administratifs font l objet d une nouvelle réglementation qui précise les contenus des registres et les modalités

Plus en détail

Manuel d'installation, d'utilisation et de maintenance

Manuel d'installation, d'utilisation et de maintenance Simplicity & Comfort* Manuel d'installation, d'utilisation et de maintenance Ce manuel fait partie intégrante du kit et ne doit jamais être séparé de celui-ci F interphone vidéo à encastrer 2 fils platine

Plus en détail

Portier Vidéo Surveillance

Portier Vidéo Surveillance Portier Vidéo Surveillance 1 Réf. 102212 Notice d installation et d utilisation INTRODUCTION : Ce vidéophone est un appareil qui associe un interphone et un système vidéo d une grande facilité d installation

Plus en détail

Réglementation incendie en ERP

Réglementation incendie en ERP R. ARTERO, Chef de produits Réglementation incendie en ERP à respecter pour la pose d un bâti-support WC Rappel de vocabulaire et réglementation Résistance au feu La résistance au feu caractérise le comportement

Plus en détail

2502 Biel/Bienne. Certificats ifoa. PowerPoint-User. Septembre 2014

2502 Biel/Bienne. Certificats ifoa. PowerPoint-User. Septembre 2014 2502 Biel/Bienne 032 345 35 35 Certificats ifoa PowerPoint-User Septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 POURQUOI UNE CERTIFICATION? 3 APERÇU DES MODULES 3 LES BASES DE CETTE FORMATION 3 VOLUME

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

Modèle de budget mensuel

Modèle de budget mensuel Modèle de budget mensuel Ce modèle de budget a été créé pour vous aider à vous fixer un budget adapté à votre situation. Que vous épargniez en vue de votre mariage ou de l arrivée d un enfant, établir

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

STAGE CONDUITE ACCOMPAGNEE FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE

STAGE CONDUITE ACCOMPAGNEE FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE FORMATION CONDUITE ACCOMPAGNEE Madame, Monsieur, Vous avez inscrit votre enfant à la formation «conduite accompagnée» organisée par EVAL VOYAGES et dispensée par le GROUPE LARGER. Dans le cadre de ce stage

Plus en détail

FR Interphone vidéo couleur 7. réf. 512162. www.thomsonsecurity.eu

FR Interphone vidéo couleur 7. réf. 512162. www.thomsonsecurity.eu FR Interphone vidéo couleur réf. 512162 v1 www.thomsonsecurity.eu Interphone vidéo couleur SOMMAIRE A - consignes de sécurité 03 1 - précautions d utilisation 03 2 - entretien et nettoyage 03 3 - recyclage

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

SOMMAIRE MONTAGE DU COMPTEUR ET CAPTEURS...3 LE MOT DU CHEF DE PRODUIT...5 L ORGANISATION DE L ECRAN...5 LES PICTOGRAMMES UTILISES...5 LES BOUTONS...

SOMMAIRE MONTAGE DU COMPTEUR ET CAPTEURS...3 LE MOT DU CHEF DE PRODUIT...5 L ORGANISATION DE L ECRAN...5 LES PICTOGRAMMES UTILISES...5 LES BOUTONS... OMMAIRE MONTAGE DU COMPTEUR ET CAPTEUR...3 LE MOT DU CHEF DE PRODUIT...5 L ORGANIATION DE L ECRAN...5 LE PICTOGRAMME UTILIE...5 LE BOUTON...5 LE MENU...5 AVANT LA PREMIERE ORTIE (ou après changement de

Plus en détail

COPY. Picture Style Editor Ver. 1.4 MODE D EMPLOI. Logiciel de création de fichiers de style d image. Contenu de ce mode d emploi

COPY. Picture Style Editor Ver. 1.4 MODE D EMPLOI. Logiciel de création de fichiers de style d image. Contenu de ce mode d emploi Logiciel de création de fichiers de style d image Picture Style Editor Ver..4 MODE D EMPLOI Contenu de ce mode d emploi Picture Style Editor est abrégé en PSE. Dans ce mode d emploi, les fenêtres utilisées

Plus en détail

Soyez accessible. Manuel d utilisation du CMS

Soyez accessible. Manuel d utilisation du CMS Soyez accessible. Manuel d utilisation du CMS Nameo : mode d emploi Nameo est une agence web basée en Alsace, à Strasbourg. Son champ d action : création ou refonte de sites internet, stratégie et mise

Plus en détail

1. Utilisation conforme à l usage prévu. 2. Propriétés. 3. Montage. Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101

1. Utilisation conforme à l usage prévu. 2. Propriétés. 3. Montage. Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101 310 164 01 Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101 1. Utilisation conforme à l usage prévu Le capteur sert à la détection de dioxyde de carbone (CO 2 ) et de la température dans l espace d habitation. La teneur

Plus en détail

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE Gontran Bage Directeur- Développement durable et gestion des GES GES dans le secteur

Plus en détail