AUTOMATISME COMBINATOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AUTOMATISME COMBINATOIRE"

Transcription

1 AUTOMATISME COMBINATOIRE AUTOMATISME COMBINATOIRE 1 INTRODUCTION VARIABLES LOGIQUES : OPERATIONS LOGIQUES : FONCTIONS OU OPERATEURS LOGIQUES : REGLES DE SIMPLIFICATION REGLES DE MORGAN : IDENTITES REMARQUABLES : PROPRIETES DE L ALGEBRE DE BOOLE : APPLICATIONS : FORMES CANONIQUES Logigramme à base de NAND, compléter les logigrammes proposés et justifier les par leurs équations logiques Logigramme à base de NOR compléter les logigrammes proposés et justifier les par leurs équations logiques EXEMPLE DE LOGIGRAMME INDUSTRIEL : REGLES DE SIMPLIFICATION GRAPHIQUES (Tableau de Karnaugh) Cas d équations logiques utilisant deux variables : Cas d équations logiques utilisant trois variables : Cas d équations logiques utilisant quatre variables... 9 EXERCICES Affichage majorité d une décision : Aspiration dans une scierie : Surveillance de ventilateurs d un parking : Exemple tri de caisses : Exemple du transcodeur des nombres de 0 à 19 du binaire pur au BCD : Remplissage de camions Commande d une vanne Trémie de sable... 19

2 AUTOMATISME COMBINATOIRE INTRODUCTION Un automatisme combinatoire est caractérisé par le fait qu à toutes les combinaisons des variables d entrée correspondent un seul état logique des variables de sortie : Entrées logiques SYSTEME COMBINATOIRE Sorties logiques 2 VARIABLES LOGIQUES : Une variable logique ou variable booléenne (algèbre de Boole ) est une grandeur binaire égale à 1 ou à 0 (Un peu de logique de Boole cela ne fait pas de mal et cela évite de perdre la boule). Elle peut représenter l état d un objet, exemple moteur électrique : - à l état marche = 1, le moteur tourne. - à l état arrêt = 0, le moteur est arrêté. Elle peut représenter l état d un contact : Nature du contact Autre appellation Désignation Symboles Contact «travail» Contact à fermeture NO Contact «repos» Contact à ouverture NF ou NC Noté a Noté a Equation logique : Elle permet de traduire une relation entre grandeurs logiques : b CAS N 1 L b CAS N 2 L L = b Conventions de notation logique: L = b - si pas d action physique sur le capteur, l état physique est noté par la valeur «0» - si action physique sur le capteur, l état physique est noté par la valeur «1» - si le courant électrique ne circule pas dans le circuit, l état logique est noté par la valeur «0» - si le courant électrique circule dans le circuit, l état logique est noté par la valeur «1» Tableau des états logiques : CAS N 1 : (l état logique est égal à l état physique) b : état logique b : état physique L : état logique 0 Pas de courant Ouvert (au repos) 1 Fermé (à l action) CAS N 2 : (l état logique est le contraire de l état physique) L = b : état logique b : état physique L : état logique 1 Courant 0 Fermé (au repos) 0 Ouvert (à l action) L = b

3 AUTOMATISME COMBINATOIRE Exemple d application : MA EV Type NF Nmax LH Type NF - Si niveau supérieur au niveau maxi, alors LH=0 - Sinon LH=1 Deux réalisations possibles pour la commande de l électrovanne EV tant que l opérateur actionne le bouton poussoir MA (du type NO) et tant que le niveau LH n est pas recouvert. 1 réalisation par une commande électrique directe dite en technologie électrique câblée (à compléter): EV Equation logique : EV = 2 réalisation intégrée dans un système de contrôle commande piloté par un API dite en technologie programmée (à compléter) : Le langage graphique utilisé est le Ladder Diagram ou le langage à réseaux de contacts (normalisé CEI631-3) MA LH Entrées API Sorties (Automate Programmable Industriel) %I0.0 %I0.1 %Q1.0 EV ( %Q1.0 ) Conventions : Le contact est passant si la «v» variable «v»associé est à 1 «v» Le contact est passant si la variable «v» associé est à 0 3 OPERATIONS LOGIQUES : On utilise trois opérations : Désignation Opération logique Symbole Somme logique OU logique + Produit logique ET logique. Complément logique NON logique

4 AUTOMATISME COMBINATOIRE FONCTIONS OU OPERATEURS LOGIQUES : DESIGNATION SYMBOLE EUROPEEN EQUATION SYMBOLE US S = a. b ET AND & OU OR 1 S = a + b NON INVERTER 1 S = a OU exclusif XOR =1 S = a + b S =a. b + a.b NON ET NAND NON OU NOR & 1 S = a. b S = a + b

5 AUTOMATISME COMBINATOIRE TABLES DE VERITE ET SCHEMAS ELECTRIQUES : compléter les états logiques de S Fonction logique (US) Schéma électrique Table de vérité a b S ET (AND) a b S a S a b S OU (OR) 0 0 b a S NON (NO) a S OU exclusif (XOR) NON ET (NAND) NON OU (NOR) a a b a r a b r b b S R S R S 0 1 a b S a b S a b S REGLES DE SIMPLIFICATION 5-1 REGLES DE MORGAN : Le complément d un produit logique est égal à la somme des compléments de chacun des membres du produit, soit : a. b = a + b Avec 3 variables : a. b. c = Le complément d une somme logique est égal au produit des compléments de chacun des membres de la somme, soit : a + b = a. b Avec 3 variables : a + b + c =

6 AUTOMATISME COMBINATOIRE IDENTITES REMARQUABLES : a. 0 = 0 a + 1 = 1 a + a = a a + 0 = a a. 1 = a a. a = a = a a + a. b = a a. ( a + b) = a 5.3 PROPRIETES DE L ALGEBRE DE BOOLE : Commutativité a + b = b + a a. b = b. a Associativité (a + b) + c = a + (b + c) (a. b). c = a. (b. c) Distributivité a. (b + c) = (a. b) + (a. c) a + (b. c) = (a + b). (a + c) 5.4 APPLICATIONS : Simplifier les équations booléennes suivantes : S 1 = a. b. d + b. c. d + a. b. d + b. c. d S 2 = ( a. c. d + a. c. d ). ( a + d ) S 3 = ( a. b. c + a. b.c ) + ( a + c ) S 4 = a. c + b. c + a. b

7 AUTOMATISME COMBINATOIRE FORMES CANONIQUES Réalisation d une équation booléenne avec un seul type d opérateur logique 6.1 Logigramme à base de NAND, compléter les logigrammes proposés et justifier les par leurs équations logiques FONCTION Logigramme NON ET Décomposition NON S = a & S = a OU S = a + b & & & S = ET S = a. b & & S = 6.2 Logigramme à base de NOR compléter les logigrammes proposés et justifier les par leurs équations logiques FONCTION Logigramme NON OU Décomposition NON S = a a 1 S = a ET S = a. b 1 1 S = 1 OU S = a + b 1 1 S = Méthode : réaliser plusieurs doubles complémentation, jusqu à obtenir une équation logique avec un seul type d opération 6.3 Exemple : Représenter la fonction «OU exclusif» en utilisant des portes NON-ET à deux entrées (logigramme avec 5 portes) puis des portes NON-OU (logigramme avec 6 portes): S 1 = a.b + b. a

8 AUTOMATISME COMBINATOIRE EXEMPLE DE LOGIGRAMME INDUSTRIEL : Exprimer les variables de sortie suivantes en fonction des variables d entrée nécessaires: Q28.5, Q28.4, Q28.3 et Q29.1 Q28.5 = Q28.4 = Q28.3 = Q29.1 = 8 REGLES DE SIMPLIFICATION GRAPHIQUES (Tableau de Karnaugh) 8.1 Cas d équations logiques utilisant deux variables : a Pour deux variables, il existe 2² combinaisons possibles, minterm il faut construire un tableau à quatre 4 cases ab ab b=0 a L équation d une case se déduit de l intersection d une b ligne et d une colonne. ab ab 1 b=1 a Pour n variables il faut construire un tableau de 2 n cases. a=0 a=1 b b

9 AUTOMATISME COMBINATOIRE Exemples : Simplifier par l algèbre de Boole, puis graphiquement les équations logiques suivantes : L 1 = a + a. b, L 2 = a + a. b, L 3 = a + a. b et L 4 = a. b + b + a. b + a. b Simplification graphique : L 1 = a + a. b On affecte d un «1»les cases correspondant aux termes de l équation. On affecte d un «0» les autres cases. On procède au regroupement des cases par 2 ou 4 des cases dites adjacentes (uniquement des regroupements de 2 n cases). b a ab +ab = a.(b+b) = a, d où L 1 = a L 3 = a + a. b L 2 = a + a. b L 4 = a. b + b + a. b + a. b 8.2 Cas d équations logiques utilisant trois variables : Pour trois variables, il existe 2 3 combinaisons soit un tableau de 8 cases. On utilise le code binaire réfléchi ou code Gray pour réaliser ce tableau (voir page suivante) c ab Indiquer les cases adjacentes, c'est-à-dire ne différant que par la valeur d une seule variable, à la cellule grisée. En déduire les équations des trois regroupements possibles Exemples : Simplifier les équations logiques suivantes : L 1 = a. b. c + b. c + a. c L 2 = a. b. c + a. b. c + a. b. c Principe : Regrouper les cases adjacentes ou symétriques affectées du «1» logique afin de simplifier l équation Les regroupements des cases sont toujours des puissances de 2 cases ( 2, 4 ou 8 ) L expression simplifiée s obtient à partir des variables qui ne changent pas d état sur les regroupements. L 1 L 2

10 AUTOMATISME COMBINATOIRE Exemple réel : (cas des cases non utilisées d un point de vue technologique) Soit une balance permettant de vérifier la masse de paquets. Cette balance munie de trois capteurs de masse (a, b et c) associée à un voyant H dont le fonctionnement est le suivant: a b c Logigramme BALANCE? H Le voyant est allumé si : * absence de paquet * 1 < M < 3 kg Le voyant est éteint dans tous les autres cas. - Compléter la table de vérité ci-dessous : - Déterminer les différents cas réels et les traduire dans un tableau de Karnaugh. - En déduire l équation de H la plus simple, en notant d un X les cas impossibles technologiquement et procéder ou regroupement le plus judicieux. Masse a b c H Voyant H c ab b>1kg c>3kg H = a>50g 0 Conclusion : les cases non utilisées sont à affecter de façon à simplifier l équation au maximum Remarque : Code binaire réfléchi Pour le code Gray un seul chiffre change d une combinaison à l autre Code décimal Code binaire naturel Code binaire réfléchi Décimal codé binaire(bcd) A compléter

11 AUTOMATISME COMBINATOIRE - - d abc 8.3 Cas d équations logiques utilisant quatre variables Le tableau comporte 16 cases (2 4 ), deux dispositions sont possibles : cd ab Retrouvez le regroupement particulier du tableau de droite sur le tableau de gauche et donnez en l équation logique simplifiée Exemple : Soit à simplifier algébriquement puis graphiquement l équation logique suivante : L = a. d + b. c. d + a. c. d + b. c + a. b Simplification graphique : cd ab 9 EXERCICES 9.1 Affichage majorité d une décision : Dans une commission qui se compose de trois membres ayant le droit de vote, les votes doivent être, entre autres, éval999uées à l'aide d'un API. Pour cela, chaque utilisateur dispose du droit de vote (BP à fermeture A, B, C). Si la majorité des participants génère un "OUI" (décision affirmative), alors la lampe (H1) s'éclaire. Si la majorité des participants génère un "NON" (décision négative), alors la lampe (H1) ne s'allume pas, elle reste éteinte. En Allemand SPS = Speicher Programmierbare Steuerungen En Anglais PLC = Programmable Logic Controller En Français API = Automate Programmable Industriel Compléter les tableaux ci dessous et proposer le programme le plus simple en ladder permettant la commande du voyant H1. OPERANDE MNEMONIQUE COMMENTAIRE A B C H1

12 AUTOMATISME COMBINATOIRE Aspiration dans une scierie : Lors de la fabrication des fenêtres en bois, la sciure est automatiquement aspirée par un dispositif d'aspirateur central, dont la puissance d'aspiration est fixée par les machines connectées. La puissance d'aspiration sera déterminée par l'arrêt ou la marche de deux ventilateurs (Ventilateurs 1 et 2). Par rapport à la puissance totale P, la puissance aspirante des deux ventilateurs se répartit comme suit : Ventilateur 1: 1/3P; Ventilateur 2: 2/3P. Donc la fonction suivante est insérée dans le programme API: Si une machine est en marche, le ventilateur 1 est en marche, si les 2 machines sont en marche, le ventilateur 2 est en marche. Si les 3 machines sont en marche, les deux ventilateurs sont en marche. La mise en marche d'un ventilateur s'effectue par les contacteurs K1 (= Ventilateur 1) et K2 (= Ventilateur 2). Compléter les tableaux ci dessous et proposer les équations logiques permettant la commande des ventilateurs V1 et V2. OPERANDE MNEMONIQUE COMMENTAIRE E0.0 E0.1 E0.2 A0.0 A0.1

13 AUTOMATISME COMBINATOIRE Surveillance de ventilateurs d un parking : Pour ventiler un parking souterrain, quatre ventilateurs sont installés, qui peuvent être mis en marche par les commutateurs S1 à S4. Le feu doit être vert si au moins 3 ventilateurs sont en marche. Si seulement 2 ventilateurs sont en marche alors le feu doit être orange. Si moins de 2 ventilateurs fonctionnent, la ventilation du parking souterrain n'est plus suffisante et le feu doit être rouge. Compléter les tableaux ci dessous et proposer le programme le plus simple en ladder permettant la commande des feux H1 rouge, H2 orange et H3 vert. OPERANDE MNEMONIQUE COMMENTAIRE E0.0 S1

14 AUTOMATISME COMBINATOIRE Exemple tri de caisses : (d après SCIENCES INDUSTRIELLES EN CPGE aux éditions Casteilla) a b c d P M G commentaires

15 AUTOMATISME COMBINATOIRE Exemple du transcodeur des nombres de 0 à 19 du binaire pur au BCD : Nombre de 0 à 19 codé en binaire sur 5 bits Transcodeur # # Nombre de 0 à 19 codé en BCD sur 5 bits ENTREES En binaire Seizaine 2 4 : a Huitaine 2 3 : b Quataine 2 2 : c Deuzaine 2 1 : d Unité 2 0 :e Transcodeur # # SORTIES en BCD Unité 2 0 : j décimale x10 1 Huitaine 2 3 : f Quataine 2 2 : g unité x10 0 Deuzaine 2 1 : h Unité 2 0 : i Etablir la table de vérité de ce transcodeur en respectant les notations. a b c d e j f g h i Simplifier les tableaux de Karnaugh des cinq variables de sortie de ce transcodeur Utiliser les tableaux suivants : de abc de abc Sortie i Sortie h

16 AUTOMATISME COMBINATOIRE de abc de abc de abc Sortie g Sortie f Sortie j 9.6 Remplissage de camions A0 Pour remplir un camion de sable A1 on utilise deux trémies A et B placées A B B0 au-dessus d'une balance pour poids B1 lourds. Un camion vide vient se placer sur la balance, puis l'opérateur appuie sur un bouton poussoir S0 pour mettre en marche le remplissage. Dés que le S0 camion est plein la balance fait passer à S1 l'état 1 le signal logique S1. L'opérateur doit appuyer sur S0 pendant toute la phase de remplissage ; si on relâche S0 ou si le camion est plein le remplissage s'arrête automatiquement. Le remplissage doit se faire en utilisant la plus remplie des deux trémies ou les deux ensemble si leur poids est identique. Les trémies peuvent être remplies à tout moment, indépendamment du reste du fonctionnement, et le système doit réagir en conséquence. Les deux trémies A et B sont montées sur un système de pesage qui donne le poids de sable en tonnes codé sur deux bits. Pour la trémie A les deux bits A1 et A0 valent respectivement : A1 A0 POIDS 0 0 Poids < 1 tonne de sable tonne Poids < 2 tonnes tonnes Poids < 3 tonnes tonnes Poids La trémie B possède le même système de pesage avec les deux bits B0 et B1. L'ouverture des trémies est commandée par deux trappes TA et TB.

17 AUTOMATISME COMBINATOIRE ) Pesage des trémies Le système de pesage des trémies est composé de trois capteurs P0, P1 et P2. Si la trémie contient moins d une tonne de sable, aucun capteur n'est actionné ; si la trémie contient entre 1 et deux tonnes de sable le capteur P0 P1 P0 est actionné. S'il y a entre deux et trois tonnes P2 de sable P0 et P1 sont actionnés et s'il y a trois tonnes ou plus de sable P0, P1 et P2 sont actionnés. A partir de ces trois capteurs on code le poids de la trémie sur deux bits A0 et A1. - Donnez l'équation de A0 et A1 en fonction de P0, P1 et P2. - Donnez le logigramme de A0 en utilisant que des fonctions NAND. P0 P1 P2 A1 A0 commentaires 2) Remplissage du camion - En respectant le fonctionnement du système, donnez en les justifiant les équations de TA et TB en fonction de A0, A1, B0, B1 S0 et S1. A1 A0 Poids A B1 B0 Poids B TA TB

18 AUTOMATISME COMBINATOIRE Commande d une vanne Soit le schéma TI partiel suivant d une installation automatisée par un API : La vanne contrôlant le débit d entrée est pilotée par un servomoteur électrique à deux sens de marche piloté par deux contacteurs non représentés :KMO (pour l ouverture) et KMF (pour la fermeture). Cette vanne est munie de deux fins de courses type NF : SO (pour l ouverture complète) et SF ( pour la fermeture complète). L opérateur dispose de deux boutons poussoirs BOV (pour l ouverture de la vanne) et BFV (pour la fermeture de la vanne) Un capteur de niveau TOR fournit une information lorsque le niveau haut est atteint (LH=1 si N>Nmax). M Fdc :SO Fdc :SF BOV type NO Nmax Type NO LH BFV type NO 1) Faire un tableau des variables utiles d un point de vue partie commande (API) en distinguant les entrées et les sorties 2) Soit le cahier des charges des conditions particulières : - Tant que la cuve n est pas remplie, si appui simultané sur les 2 BP alors pas d effet sur la vanne. - Si niveau haut atteint, fermer la vanne quelque soit la position des BP. - Si appui sur un des BP alors l API commande l ouverture ou la fermeture de la vanne suivant le BP sollicité. Représenter les différents cas possibles de cet automatisme combinatoire dans une table de vérité sans tenir compte des fins de courses de la vanne. La table de vérité comportera donc 3 entrées et 2 sorties. Préciser le nombre de cas possibles en fonction du nombre de variables d entrée du système. 3) Traduire les combinaisons des variables de sortie KMO et KMF en équations logiques à partir de la table de vérité. 4) Si possible simplifier ces équations en utilisant le tableau de Karnaugh. 5) Compléter les deux équations de KMO et KMF avec les variables des deux fins de course. BOV BFV LH KMO KMF

19 AUTOMATISME COMBINATOIRE Trémie de sable On actionne le bouton poussoir «marche» de type NO Le vibreur fait couler le sable dans la trémie. La chute du sable est détectée par la palette d, La trémie se remplit : le capteur a passe de 1 à 0, La trémie est pleine : le capteur b passe de 0 à 1, Alors, le vibreur s arrête, d passe à 0, ce qui déclenche l ouverture de la trappe de vidange T. La trémie est de nouveau vide, ce qui referme T. La fermeture est détectée par le capteur c. La trappe T est commandée par un pré actionneur monostable (vérin sorti au repos). Compléter le grafcet (en précisant les Silo conditions initiales de la trémie) à V sable vibreur Détecteur d d écoulement 0 Trémie de pesage T Trappe c Trémie vide : a = 1 Trémie pleine : b = 1 Capteur de fermeture Compléter la table de vérité du fonctionnement : m a b c d V T Étape du processus Attente Mise en fonctionnement Début d écoulement Ecoulement Fin de pesée Fin d écoulement et vidange Début de vidange Vidange Fin de vidange Attente cd mab Compléter les tableaux de Karnaugh des sorties V et T en fonction de m, a, b, c et d et en déduire leurs équations logiques, en tenant compte des impossibilités technologiques pour leur simplification: mab cd Sortie V Sortie T

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques.

Logique binaire. Aujourd'hui, l'algèbre de Boole trouve de nombreuses applications en informatique et dans la conception des circuits électroniques. Logique binaire I. L'algèbre de Boole L'algèbre de Boole est la partie des mathématiques, de la logique et de l'électronique qui s'intéresse aux opérations et aux fonctions sur les variables logiques.

Plus en détail

Système binaire. Algèbre booléenne

Système binaire. Algèbre booléenne Algèbre booléenne Système binaire Système digital qui emploie des signaux à deux valeurs uniques En général, les digits employés sont 0 et 1, qu'on appelle bits (binary digits) Avantages: on peut utiliser

Plus en détail

LOGIQUE COMBINATOIRE

LOGIQUE COMBINATOIRE MPI/PCI LOGIQUE COMBINATOIRE I. VARIABLE LOGIQUE. Rappel : structure d une chaine fonctionnelle d un système automatisé. Les ordres et les informations peuvent être : Analogique (par exemple une tension

Plus en détail

Algèbre de BOOLE. Système binaire:

Algèbre de BOOLE. Système binaire: Algèbre de BOOLE 5V Sstème binaire: Un sstème binaire (signal, circuit, etc ) est un sstème qui ne peut eister que dans deu états autorisés. fermé : v 0 = 0v ouvert: v 0 = 5v R Notations: numérique : et

Plus en détail

La logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés.

La logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés. - Généralités : a logique est une science qui a permis le développement de l informatique et des systèmes automatisés. Elle intervient principalement dans la partie commande des systèmes automatisés. 2-

Plus en détail

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits

VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits 1 VI- Des transistors aux portes logiques. Conception de circuits Nous savons que l ordinateur traite uniquement des instructions écrites en binaire avec des 0 et des 1. Nous savons aussi qu il est formé

Plus en détail

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V.

Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. ère S-Sciences de l ingénieur. Exercice A : Le radiateur électrique soufflant Un radiateur électrique est constitué d une résistance R et d un ventilateur V. - Une action sur l interrupteur A met en marche

Plus en détail

Logique combinatoire. Tous droits réservés www.depannezvous.com

Logique combinatoire. Tous droits réservés www.depannezvous.com Logique combinatoire Tous droits réservés www.depannezvous.com Combinatoire Lorsque l état de la sortie dépend exclusivement de l état des entrées. On appel cette logique la logique combinatoire. Exemple

Plus en détail

AP1.2: Traitement de l information Binaire et logique combinatoire. Binaire et logique combinatoire

AP1.2: Traitement de l information Binaire et logique combinatoire. Binaire et logique combinatoire STI2D Option SIN Première AP1.2: Traitement de l information Binaire et logique combinatoire Binaire et logique combinatoire Centre d intérêt : découverte du numérique et de la logique binaire Durée prévue

Plus en détail

La fonction logique réalisée par un opérateur binaire peut toujours être définie par une expression littérale.

La fonction logique réalisée par un opérateur binaire peut toujours être définie par une expression littérale. GM Sciences et Techniques Industrielles Page sur 5 Automatique et Informatique Industrielle Génie Mécanique Cours Première & - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et la mécanique étudient

Plus en détail

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture

Plus en détail

L'algèbre de Boole (1)

L'algèbre de Boole (1) L'algèbre de Boole (1) (1) Georges BOOLE Né le 2 novembre 1815 à Lincoln, dans le Lincolnshire (Angletere), décédé le 8 décembre 1864 à Ballintemple (Ireland). Mathématicien et logicien qui créa une algèbre

Plus en détail

Algèbre binaire et Circuits logiques (2007-2008)

Algèbre binaire et Circuits logiques (2007-2008) Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Filière : SMI Algèbre binaire et Circuits logiques (27-28) Prof. Abdelhakim El Imrani Plan. Algèbre de Boole 2. Circuits

Plus en détail

MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques

MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques I. Introduction De nombreux domaines font appel aux circuits logiques de commutation : non seulement l'informatique, mais aussi les technologies de l'asservissement

Plus en détail

EXERCICES DE LOGIQUE BINAIRE

EXERCICES DE LOGIQUE BINAIRE EXERCICES DE LOGIQUE BINAIRE 1 1. Serrure de coffre Quatre responsables d'une société (A, B, C et D) peuvent avoir accès à un coffre. Ils possèdent chacun une clé différente (a, b, c et d) et il a été

Plus en détail

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels Automatismes Industriels dans UE-TC-S2 Partiel du mercredi 11 juin 2014 Durée : 1 H 30 Documents non autorisés Barème indicatif sur 40 points ETUDE D UNE UNITE

Plus en détail

2.4 Représentation graphique, tableau de Karnaugh

2.4 Représentation graphique, tableau de Karnaugh 2 Fonctions binaires 45 2.4 Représentation graphique, tableau de Karnaugh On peut définir complètement une fonction binaire en dressant son tableau de Karnaugh, table de vérité à 2 n cases pour n variables

Plus en détail

Fonctions logiques élémentaires

Fonctions logiques élémentaires Fonctions logiques élémentaires II. Systèmes binaires et algèbre de oole ctuellement, alors que les ordinateurs analogiques sont encore du domaine de la recherche, les informations traitées par les systèmes

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE. SIMPLIFICATION DES EQUATIONS BOOLEENNES Leçon 07

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE. SIMPLIFICATION DES EQUATIONS BOOLEENNES Leçon 07 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS 43 SIMPLIFICATION DES EQUATIONS BOOLEENNES Leçon 7 Le rôle de la logique combinatoire est de faciliter la simplification des circuits électriques. La simplification

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR DM2 Page 1 北 航 中 法 工 程 师 学 院 ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Année académique 2013-2014 Devoir à la maison n 3 À rendre le jeudi 17 avril 2014 Numéro d étudiant à 8 chiffres

Plus en détail

Électronique Numérique Portes logiques (1)

Électronique Numérique Portes logiques (1) Électronique Numérique Portes logiques (1) Pr. Khalid ASSALAOU Plan Inverseurs ; Portes ET (AND) ; Portes NON-ET (NAND) ; Portes OU (OR); Portes NON-OU (NOR) ; Exercices ; 2/23 Inverseurs Inverseur Inverseur

Plus en détail

Université de Metz. Cours de Logique et d APIs D.E.U.G. STPI

Université de Metz. Cours de Logique et d APIs D.E.U.G. STPI Université de Metz Cours de Logique et d APIs D.E.U.G. STPI Année Universitaire 2002/2003 Y. Morère Cette page est laissée blanche intentionnellement Table des matières 1 Représentation des nombres 11

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

TECHNOLOGIE GENERALE - AUTOMATISME

TECHNOLOGIE GENERALE - AUTOMATISME FEUILLE DE PRESENTATION Le sujet de Technologie Générale et d Automatisme est composé de 11 feuilles au total numérotées de 1/11 à 11/11 Première partie : Technologie Générale, de la feuille 1/11 à la

Plus en détail

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux circuits logiques de base IFT25 Architecture en couches Niveau 5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau Niveau Couche des langages d application Traduction (compilateur) Couche du langage d

Plus en détail

Circuits logiques et électronique numérique

Circuits logiques et électronique numérique Circuits logiques et électronique numérique -Support de cours - COURS ING3 Année 2007-2008 Benoît ecoux Sommaire Introduction générale... 4 Partie I) Fonctions logiques de base et circuits associés...

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY

TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY Université Sidi Mohammed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance TP Automatisme (1 GIM 2013_14) MR KHATORY DEC Université Sidi Mohammed Ben Abdellah

Plus en détail

Plan. Définition. Introduction. Fonctions logiques (ET, OU, NON) Règles de l Alg. Algèbre de Boole. orème de De Morgan

Plan. Définition. Introduction. Fonctions logiques (ET, OU, NON) Règles de l Alg. Algèbre de Boole. orème de De Morgan Plan Définition Introduction onctions logiques (ET, OU, NON) Règles de l lg l lgèbre de oole Théor orème de De Morgan Simplification des fonctions logiques Définition Définit en 847 par Georges oole (85-864),

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE Session 2006 Brevet de Technicien Supérieur CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U42 - Automatismes et logique Durée : 2 heures Coefficient : 2 Aucun document autorisé. Calculatrices interdites.

Plus en détail

SOMMAIRE DU FASCICULE

SOMMAIRE DU FASCICULE Lycée Couffignal TS CIRA SOMMAIRE DU FASCICULE Principe en base quelconque a Base ou code binaire naturel Base 8 ou code octal Base ou code hexadécimal Conversions de codes Autres codes Code BCD Code binaire

Plus en détail

Travaux Dirigés de Logique Combinatoire

Travaux Dirigés de Logique Combinatoire Travaux Dirigés de Logique Combinatoire 1 TD n 1 Algébre de BOOLE Propriétés et formes canoniques 1. Méthode algébrique. a) Les 3 opérateurs de base de l algèbre de Boole sont les opérateurs «non», «et»,

Plus en détail

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 Page 1 SOMMAIRE 1 ) Exemple de mise en œuvre complète d une application sous XBT-L1000 et TSX Micro Page 3 2 ) Application sur un système mécanique

Plus en détail

Premiers pas dans la programmation d un automate Siemens en S7. Sommaire

Premiers pas dans la programmation d un automate Siemens en S7. Sommaire Premiers pas dans la programmation d un automate Siemens en S7 Sommaire 1-Adressage des variables Siemens:... 1 2- Ouverture et enregistrement d un projet existant :... 2 3- Vérification de la configuration

Plus en détail

LOGIQUE COMBINATOIRE. Sommaire : La logique combinatoire : définition

LOGIQUE COMBINATOIRE. Sommaire : La logique combinatoire : définition LOGIQUE COMBINATOIRE Sommaire : La logique combinatoire : définition Conventions Etats des contacts et des récepteurs Etat d un circuit électrique Définitions Contact NO Contact NC Fonctions logiques Oui

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Bases des systèmes Numériques

Bases des systèmes Numériques ases des Systèmes Numériques. Oumnad ases des systèmes Numériques. Oumnad ases des Systèmes Numériques. Oumnad Chapitre I -- Systèmes de Numération... 3 I. -- Système décimal... 3 I. -- Système Octal...

Plus en détail

1 - Les systèmes de Numération

1 - Les systèmes de Numération Les systèmes de Numération 1 - Les systèmes de Numération 1) Calculer l équivalent décimal des nombres 54 8, 587 8, 110 3, 1101 2, AB9 16 2) Calculer l équivalent binaire et octal des nombres décimaux

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal

Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal Atelier C TIA Portal CTIA01 : Programmation des automates S7-300 Introduction au logiciel TIA Portal CTIA01 Page 1 1. Introduction La plateforme Totally Integrated Automation Portal est le nouvel environnement

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS

Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS Atelier C - FluidSIM CFL02 : Introduction à l automatisme sous FluidSIM Pilotage des stations Festo MPS CFL02 Page 1 Le logiciel FluidSIM va nous permettre de réaliser et simuler des automatismes. De plus,

Plus en détail

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 UFR IMAG - Université Joseph Fourier Polytech Grenoble RICM 3 ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 Introduction 1.1 But d ensemble

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS. Matériel :

PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS. Matériel : PREMIERE PARTIE 2 HEURES PREACTIONNEURS PNEUMATIQUES ET ELECTROPNEUMATIQUES : LES DISTRIBUTEURS Matériel : Maquette pellericc Maquette venturicc fiches banane rouges fiches banane noires Maquette pneumatique

Plus en détail

DEVOIR AUTOMATIQUE- ELECTROTECHNIQUE. METIERS DE L EAU (1ère année) L'usage de la calculatrice est autorisé conformément

DEVOIR AUTOMATIQUE- ELECTROTECHNIQUE. METIERS DE L EAU (1ère année) L'usage de la calculatrice est autorisé conformément DEVOIR AUTOMATIQUE- ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L EAU (1ère année) L'usage de la calculatrice est autorisé conformément aux dispositions de la circulaire n' 86.228 du 28 juillet 1996 L'usage des documents

Plus en détail

Logique combinatoire. Kachouri Abdennaceur ENIS Département GE. Université Virtuelle de Tunis

Logique combinatoire. Kachouri Abdennaceur ENIS Département GE. Université Virtuelle de Tunis Logique combinatoire Kachouri Abdennaceur ENIS Département GE Université Virtuelle de Tunis 2006 Nouvelle page 1 Introduction Ce module porte sur les circuits logiques combinatoire... Il couvre plus spécifiquement

Plus en détail

API : Introduction à la programmation PROBLÉMATIQUE DE MAINTENANCE

API : Introduction à la programmation PROBLÉMATIQUE DE MAINTENANCE C. PROLÉMATIQUE DE MAINTENANCE Une entreprise d'exploitation minière désire automatiser une benne monte charge «SKIP». Dans une première analyse, l'étude du GRAFCET point de vue commande a été réalisée.

Plus en détail

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be Techniques digitales V. Pierret vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be PREMIERE PARTIE RAPPELS L ALGEBRE DE BOOLE Les fonctions logiques de base: NON, ET, OU Les fonctions logiques de base La fonction

Plus en détail

A - PREPARATION. Fonctions logiques. TP2_Annexe FONCTION MAJORITE 2001-2002 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR. A.1. Identification de la fonction

A - PREPARATION. Fonctions logiques. TP2_Annexe FONCTION MAJORITE 2001-2002 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR. A.1. Identification de la fonction Page /5 2-22 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR STI2 A.. Identification de la fonction A - PREPARATION A... Présentation de la fonction La fonction permet d allumer une LED (Diode électroluminescente) si deux

Plus en détail

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné.

OUVRE PORTAIL DOMOTICC. CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. OUVRE PORTAIL DOMOTICC CI6 : Proposer et valider une solution de l organisation d une partie commande répondant à un cahier des charges donné. À l issue des TP ce Centre d Intérêt, les compétences acquises

Plus en détail

Électronique Numérique

Électronique Numérique Électronique Numérique Séance 6 Logique combinatoire Pr. Khalid ASSALAOU Plan Circuits logiques combinatoires de base Conception de circuits logiques combinatoires Propriété universelle du NON-ET et NON-OU

Plus en détail

Tous droits réservés, www.depannezvous.com

Tous droits réservés, www.depannezvous.com Schéma vs diagramme L un comme l autre sont indispensable pour le technicien, en réalité lorsque le schéma et le diagramme ne font que se compléter les informations qu on n a pas sur un se retrouve nécessairement

Plus en détail

CHAP 2 TABLE DE VÉRITÉ - ALGÈBRE DE BOOLE

CHAP 2 TABLE DE VÉRITÉ - ALGÈBRE DE BOOLE 22 CHAP 2 TABLE DE VÉRITÉ - ALGÈBRE DE BOOLE rappel du chap. : -on emploie un système binaire limité à 2 états, -problème: étant donné une relation entrée/sortie binaire, faire le design du hardware qui

Plus en détail

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE : 5 ème Compétences : identifier les différents constituants d un système, justifier le choix des capteurs et actionneurs utilisés. Introduction Connaissances

Plus en détail

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire Processeurs et Architectures Numériques Introduction et logique combinatoire Objectifs du cours Connaitre les fonctions de base de l électronique numérique Comprendre la logique combinatoire et synchrone

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS XI U.F.R SCIENTIFIQUE D ORSAY. L2 Mention Physique Phys 141 DECOUVERTE DE L ELECTRONIQUE NUMERIQUE

UNIVERSITE PARIS XI U.F.R SCIENTIFIQUE D ORSAY. L2 Mention Physique Phys 141 DECOUVERTE DE L ELECTRONIQUE NUMERIQUE UNIVERSITE PARIS XI U.F.R SCIENTIFIQUE D ORSAY L2 Mention Physique Phys 141 DECOUVERTE DE L ELECTRONIQUE NUMERIQUE Année 2006/2007 H. Mathias M. Poirier-Quinot Table des matières Sujet 1 : Initiation à

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

Cours 2 Microprocesseurs

Cours 2 Microprocesseurs 4//2 Cours 2 Microprocesseurs Jalil Boukhobza LC 26 boukhobza@univ-brest.fr Chemin de données Font l objet de ce cours: Les portes logiques et circuits combinatoires Le traitement de quelques opérations

Plus en détail

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT Les portes logiques Nous avons jusqu ici utilisé des boutons poussoirs et une lampe pour illustrer le fonctionnement des opérateurs logiques. En électronique digitale, les opérations logiques sont effectuées

Plus en détail

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES LES AUTOMATES PROGRAMMABLES 1/ Mise en situation L automatisation d un système technique consiste à assurer la commande en adoptant un outil technologique. PC Ordre Compte-rendu PO L ordre est transmis

Plus en détail

EI3 - AUTOMATISME INDUSTRIEL. Travaux Pratiques n 1. Automatisation d'une porte de garage

EI3 - AUTOMATISME INDUSTRIEL. Travaux Pratiques n 1. Automatisation d'une porte de garage EI3 - AUTOMATISME INDUSTRIEL Travaux Pratiques n 1 Automatisation d'une porte de garage L'objectif de cette séance est d'automatiser le fonctionnement d'une porte de garage en utilisant un automate ALLEN

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo EDUGRAF L éditeur nouvelle génération de GRAFCET Version : 1.0 Compatible : Win XP, Vista, 7 Mise à jour automatique Grafcet avec : o Divergence convergence OU, o Divergence convergence ET, o Temporisateurs,

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Mise en œuvre du boîtier Autoprog

Mise en œuvre du boîtier Autoprog Mise en œuvre du boîtier Autoprog La prise en main - Le matériel - Programme 1 : comment allumer une D.E.L.? - Programme 2 : comment faire fonctionner un moteur électrique dans les deux sens? - Programme

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les opérations arithmétiques sur les nombres binaires Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal.

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal. Comptage asynchrone. Introduction Les différentes utilisations du montage : Comptage d objet (manutention automatique) Comptage de signaux électrique (fréquencemètre ) Le comptage électronique d usage

Plus en détail

savoir S 4-3 L Automate Programmable Industriel Tmel

savoir S 4-3 L Automate Programmable Industriel Tmel 1. Définition Le même type d automate peut être utilisé pour différentes applications, la différence s effectue avec le programme installé dans celui-ci. Pour réaliser ces programmes on utilise différents

Plus en détail

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS Objectifs : Connaître le système binaire, le bit et l'octet. Comprendre le codage des informations en informatique I LE SYSTEME BINAIRE ) Le binaire L informatique

Plus en détail

IV Le Tapis Roulant ( ne pas confondre avec les ports séries COM des micro-ordinateurs PC )

IV Le Tapis Roulant ( ne pas confondre avec les ports séries COM des micro-ordinateurs PC ) Commande par Automate Programmable Industriel I - Introduction Le but de ce TP est de sensibiliser l étudiant au pilotage de processus répétitif par automate programmable en recréant dans ce TP une structure

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

Calcul Booléen et Circuits Logiques

Calcul Booléen et Circuits Logiques Chapitre 7 Calcul Booléen et Circuits Logiques 7.1 Traitement Logique et Machine 7.1.1 Exemple Nos raisonnement sont usuellement simples : si ma voiture ne marche pas et il pleut alors je prends le metro

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

Automatisme et automatique

Automatisme et automatique Automatisme et automatique Le document ci-dessous traite de l automatisme «recherche de défaut» présent dans les cellules tertiaires qui sont liés au schémas des liaisons à la terre IT. L objectif est

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : NUMERATION.

Corrigé Exercice 1 : NUMERATION. TD 32 corrié - Numération et codae Pae 1/5 Corrié Exercice 1 : NUMERATION. Question 1 : Exprimer en inaire le nomre décimal 965 (10, le nomre octal 607 (8 et le nomre hexadécimal A8B (16. 965 (10 = 1111000101

Plus en détail

Algèbre de Boole. Chapitre. 2.1 Notions théoriques

Algèbre de Boole. Chapitre. 2.1 Notions théoriques Chapitre 2 Algèbre de Boole G oerge Boole (1815-1864), mathématicien autodidacte anglais, a développé une algèbre permettant de manipuler les propositions logiques au moyen d équations mathématiques où

Plus en détail

Programmation de blocs temporisateurs sur automate Crouzet

Programmation de blocs temporisateurs sur automate Crouzet L'objectif de ce TP est la familiarisation avec la programmation des blocs temporisateurs sur les automates Crouzet du laboratoire d'automatismes. La fonction temporisation permet de retarder le début

Plus en détail

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

Objet du cours. Etudier les circuits logiques combinatoires opposés aux circuits logiques séquentiels. x 1

Objet du cours. Etudier les circuits logiques combinatoires opposés aux circuits logiques séquentiels. x 1 Introduction Électronique numérique ou digitale (microprocesseurs, ordinateurs, calculatrices, ) et l électronique analogique (radio, télévision, amplificateurs, ). Interface : les convertisseurs numériques-analogiques

Plus en détail

CHAPITRE 3 LES CIRCUITS LOGIQUES.

CHAPITRE 3 LES CIRCUITS LOGIQUES. chapitre 3 : algèbre de oole et circuit logiques HPITRE 3 LES IRUITS LOGIQUES. 1. Les circuits logiques L'ordinateur est un dispositif électronique sophistiqué qui traite l'information mise sous forme

Plus en détail

LES AUTOMATISMES. EXEMPLE: Passage à niveau. Commande PROCESSUS. Capteurs. Actionneurs. GSIT 207 Informatique Industrielle. Pupitre de Commande

LES AUTOMATISMES. EXEMPLE: Passage à niveau. Commande PROCESSUS. Capteurs. Actionneurs. GSIT 207 Informatique Industrielle. Pupitre de Commande LES AUTOMATISMES Un système automatisé se compose de deux parties indépendantes qui dialoguent entre elles: une partie opérative PO. une partie commande PC Commande Capteurs PROCESSUS Pupitre de Commande

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

CODES (SUITE) Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires:

CODES (SUITE) Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires: LES CODES (SUITE) I. LES CODES BINAIRES Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires: Le code binaire DCB (Décimal Codé Binaire) Le code

Plus en détail

DECODER LES GRAFCET MI V 22 A2. Maintenance industrielle Niveau V

DECODER LES GRAFCET MI V 22 A2. Maintenance industrielle Niveau V MI V A DECODER LES GRAFCET Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP - 69336 Lyon cedex 9 4 7 9 8-4 78 47 7 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr DECODER LES GRAFCET

Plus en détail

Dossier Logique câblée pneumatique

Dossier Logique câblée pneumatique Dossier Logique câblée pneumatique Chaque schéma de commande est élaboré selon une logique déterminée. Cette logique détermine le fonctionnement de la commande. Dans ce dossier nous traiterons les différents

Plus en détail

Dossier Logique câblée pneumatique

Dossier Logique câblée pneumatique Dossier Logique câblée pneumatique Festo Belgium SA Rue Colonel Bourg 11 BE-13 Bruxelles www.festo.com Logique câblée pneumatique Chaque schéma de commande est élaboré selon une logique déterminée. Cette

Plus en détail

DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE

DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE MI V B DECODER LES GRAFCET ET REPERER LES DIFFERENTS POINTS DE VUE Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 9, rue Pierre Baizet - CP - 696 Lyon cedex 9 7 9 8-78 7 7 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

LOGIQUE ET FONCTIONS COMBINATOIRES

LOGIQUE ET FONCTIONS COMBINATOIRES I. Définitions I.1. Variable binaire / Bit LOGIQUE ET FONCTIONS COMBINATOIRES On appelle variable binaire (ou logique), une variable prenant ses valeurs dans l ensemble {0, 1}. Il s'agit d'un bit (Binary

Plus en détail

SYSTEME AUTOMATISE DE MARQUAGE DE BOITES

SYSTEME AUTOMATISE DE MARQUAGE DE BOITES SECTION : Epreuve : Lycée Sec Rue Ahmed Aamara DEVOIR DE Synthèse 1 SCIENCES TECHNIQUES TECHNOLOGIE Moteur électrique Mt2 Unité tamponnage 1 Le 9/12/2014 Constitution du sujet : - Dossier technique : pages

Plus en détail

T.D. Systèmes logiques et numériques

T.D. Systèmes logiques et numériques T.D. Systèmes logiques et numériques Exercice n 1 : Simplifications d expressions logiques par le calcul. Simplifier les expressions suivantes : A = a c d + a b c + a b c + a c d B = b c d + a b c d +

Plus en détail

ALGÈBRE DE BOOLE ET FONCTIONS BOOLÉENNES

ALGÈBRE DE BOOLE ET FONCTIONS BOOLÉENNES ALGÈBRE DE BOOLE ET FONCTIONS BOOLÉENNES 1 PROPRIÉTÉS L algèbre de Boole est définie sur l'ensemble E2 constitué des éléments {0,1}. Il eiste une relation d'ordre 0 < 1, et trois opérations de base. La

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

UNIVERSITE DE CAEN TRAVAUX PRATIQUES DE LOGIQUE COMBINATOIRE

UNIVERSITE DE CAEN TRAVAUX PRATIQUES DE LOGIQUE COMBINATOIRE 2009 UNIVERSITE DE CAEN TRAVAUX PRATIQUES DE LOGIQUE COMBINATOIRE Rotation des travaux pratiques : 1 : Fonctions logique Combinatoire Elémentaires. 2 : Circuits logiques. 3 : Réalisation d additionneurs.

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 3 : TRAITER l'infortion Compétences : ANALYER, CONCEVOIR LE COPORTEENT DE YTEE LOGIQUE EQUENTIEL : Comment mémoriser et compter des évènements? Analyser le comportement d'un système décrit

Plus en détail

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Rédigé le 16/01/2012 Par Dominique Il existe une version de SCRATCH pour l Arduino. Elle permet de piloter un Arduino à partir du code SCRATCH et

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail