Communiquer les informations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiquer les informations"

Transcription

1 Série S option : Science de l Ingénieur Communiquer les informations Adresse : irai.gotdns.com Port : 5003 Mot de passe : à demander au professeur Problème technique : Analyser le fonctionnement de l affichage alphanumérique. Mise en situation La communication avec l utilisateur se fait par un affichage numérique. 1-Identifier les 2 principaux types d affichage pour des caractères alphanumériques utilisés dont un qui va être étudié dans ce TD Pour vous aider, utiliser Internet (et compléter DR1). Principe de fonctionnement L afficheur est associé à un décodeur spécifique au code à visualiser e1 e2 e3 e4 L afficheur numérique est constitué de 7 segments à Leds, repérés «a» à «g». 4 entrées e1,e2,e3 et e4 permettent le codage du digit à afficher en binaire (code BCD). Le décodeur permet de commander les segments en fonction du digit à afficher. DIGITs à afficher Dossier élève

2 Série S option : Science de l Ingénieur 2-Compléter la table de vérité sur DR1. 3-Ecrire les équations de chaque segment sur DR1 tel le segment suivant : e2. e4 + e1. e3 + e2.e3 + e1.e3. e4 + e2. e3.e4 a 4-A l aide d Automgen, concevoir un décodeur BCD/7 segments qui a pour fonction de piloter l affichage d un chiffre décimal codé en binaire. Le programme des segments sera codé sous forme d équation logique pour chaque segment Entrées code binaire (BCD) e1 e2 e3 e4 Adresse Automgen i0 i1 i2 i3 Sortie (segments) a b c d e f g Adresse Automgen O0 O1 O2 O3 O4 O5 O6 Ouvrir un nouveau folio. Dossier élève

3 4.1-Dans un 1 er temps, saisir votre programme tout en équation logique. Enregistrer le sous AFF vos noms.agn. Compiler le programme en définissant le fichier des symboles. A l aide d Iris dans l arborescence, Ajouter un objet qui sera un afficheur 7 segments avec le clic droit de la souris dans les objets SI : choisir importer IRIS 2D et sélectionner AAF.AOF dans le dossier TD_affichage. Le récupérer sur clé USB. Simuler votre programme. Appliquer le code BCD sur les boutons e1, e2, e3 et e4 pour commander l'afficheur. Copier le programme et coller le dans votre compte rendu. Nouveau problème : vous disposez d afficheurs à 7 segments. Afficheurs 7 segments à Diodes Électroluminescentes 3

4 5-Relever dans la documentation constructeur les principales caractéristiques d'un segment (courant maximum I F et tension de seuil nominale V F ) et compléter DR1. Sur un montage électronique est utilisé un décodeur BCD/7 segments pour l affichage d un nombre. Le décodeur BCD/7 segments est alimenté avec une tension continue Vcc=5V. 6- Déterminer l intensité du courant sortant du décodeur BCD/7 segments et traversant un segment de l afficheur numérique de tension directe V F =2V. Voir exemple ci-dessous. 4

5 Remarque : Les sorties du décodeur BCD/7 segments est de type pull-up, c est à dire une sortie avec résistance dite de tirage limitant l intensité du courant dans le segment connecté. Exemple pour une sortie du décodeur : Ce composant appelé transistor fonctionne comme un interrupteur (ouvert ou fermé).voir ressource. Pour votre calcul, le transistor sera considéré comme ouvert et le courant qui sort de Vcc traverse la résistance de 2kΩ et le segment auquel la sortie du transistor est branchée. 5

6 Schéma électronique équivalent si l interrupteur est ouvert : 7- Indiquer en rouge la circulation du courant sur le schéma. Simulation sous Isis 6

7 7

8 DR1 1-Identification des différents afficheurs utilisés Affichage numérique : 7 segments (voir 8 pour le point) ou LCD (cristaux liquides) 2-Table de vérité à compléter Code héxadécimale Code Segments e4(2 3 ) e3(2 2 ) e2(2 1 ) e1(2 0 ) a b c d e f g A B C D E F Equation logique de chaque segment a = (e2./e4) + (/e1./e3) + (e2.e3) + (e1.e3./e4) + (/e2./e3.e4) b = (/e3./e4)+(/e3./e1)+(e1./e2.e4)+(e1./e4.e2)+(/e1./e2./e4) c = (e3./e4) + (/e3.e4) + (/e2./e4) + (e1./e4) + (e1./e2) d = (/e2.e4) + (e2./e3./e4) + (/e1.e2.e3) + (/e1./e3./e4) + (e1./e3.e4) + (e1./e2.e3) e = (e3.e4) + (/e1./e3) + (e2.e4) + (/e1.e2) f = (/e3.e4) + (e2.e4) + (/e2.e3./e4) + (/e1.e3./e4) + (/e1./e2./e4) g = e4 + (e2./e3) + (/e2.e3) + (/e1.e3) 8

9 Equation logique sous Automgen e2. e4 + e1. e3 + e2.e3 + e1.e3. e4 + e2. e3.e4 a ( e3. e4)+( e3. e1)+(e1. e2.e4)+(e1. e4.e2)+( e1. e2. e4) b e3. e4 + e3.e4 + e2. e4 + e1. e4 + e1. e2 c e2.e4 + e2. e3. e4 + e1.e2.e3 + e1. e3. e4 + e1. e3.e4 + e1. e2.e3 d (e3.e4) + ( e1. e3) + (e2.e4) + ( e1.e2) e ( e3.e4 + e2.e4) + ( e2.e3. e4) + ( e1.e3. e4) + ( e1. e2. e4) f e4 + (e2. e3) + ( e2.e3) + ( e1.e3) g 5 - Principales caractéristiques d'un segment Courant maximal I F Tension nominale V F 6 - Calcul de I F Loi des mailles V ALIM -V R1 -V D1 =0 Loi d Ohm V R1 = R 1 * I F D où I F = (V ALIM -V D1 )/R 1 A.N. : I F = (5-2)/2*10 3 = 1,5 ma Utilisation de Logicalc Segment «a» 9

10 Segment «b» Problème avec logical! Il faut simplifier à la main!!! Segment «c» Segment «d» 10

11 Segment «e» Segment «f» 11

12 Segment «g» 12

13 Ressources Le Décimal Codé en Binaire (DCB ou BCD en anglais) Si vous achetez un voltmètre numérique (10 en supermarché), la valeur mesurée est transmise à l'afficheur en numérique. Mais elle est auparavant transformée en décimal, chaque chiffre décimal est transmis à un afficheur en binaire naturel (sur 4 bits). C'est le BCD : la juxtaposition des valeurs binaires (sur quatre bits) des chiffres décimaux. Donc 583d se notera bcd. Cette codification pose deux problèmes principaux : un certain nombre de combinaisons ne sont pas utilisées (celles qui correspondent à A à F en hexa). Sur 8 bits on représente les nombres de 0 à 99 au lieu de 0 à 255 en binaire. Sur 16 bits, on se limite à 9999 au lieu de les calculs sont compliqués : rien que pour faire un programme d'incrémentation (ajouter 1), il faut ajouter 1 aux 4 bits de droite, si on obtient 1010 (10d), on les remplace par 0000 et on ajoute 1 aux quatre bits suivants (dizaines), sans oublier de vérifier si l'on ne passe pas à la centaine suivante... Dès qu'il y a des calculs à effectuer, les systèmes numériques traduisent les nombres BCD en binaire dès leur acquisition, les résultats seront transformés en BCD au moment de leur sortie. On peut remarquer que pour transformer un nombre binaire en décimal (bcd), l'ordinateur est obligé de faire des divisions successives par 1010 (10 en binaire). Transistor bipolaire : présentation Le transistor bipolaire est un composant possédant trois pattes. C'est un composant actif contrairement aux résistances, inductances etc. Pour le transitor NPN, son symbole est le suivant: B est la base, C le collecteur et E l'émetteur. L'intensité Ic du collecteur est égale à béta x Ib: Ic est le courant qui circule dans le collecteur et Ib est le courant de base. Ic=β Ib Béta, β est le gain en courant. Une utilisation de ce transistor est la commutation: dans ce cas on place la charge entre l'alimentation et le collecteur. En appliquant un courant de base on modifiera le passage du courant dans la charge. C'est-à-dire le courant circule dans la charge (une DEL ou un segment par exemple) ou ne circule pas. Le transistor est commandé en courant sur sa base pour commuter en laissant passer ou pas le courant. Imaginer un robinet, la base correspond à la tête de commande du robinet. 13

14 1. Principe de l'affichage 2. Diode électroluminescente (DEL) 3. Affichage sept segments à DEL Dossier ressource Afficheurs Principe de l'affichage Pour utiliser un afficheur 7 segments il est nécessaire de disposer d'un décodeur qui traduit le code BCD en code d'allumage des segments de l'afficheur. Diode électroluminescente DEL (Light Emitting Diode : LED) 14

15 Afficheurs sept segments à diodes électroluminescentes 15

16 16

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal.

Comptage asynchrone. Le conformateur : il assure la mise en forme et le niveau logique du signal. Comptage asynchrone. Introduction Les différentes utilisations du montage : Comptage d objet (manutention automatique) Comptage de signaux électrique (fréquencemètre ) Le comptage électronique d usage

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

Type de document : Exercice

Type de document : Exercice Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Le compteur de passage Domaine d application : Etude d un système Type de document : Exercice Classe : Première Date : I Description

Plus en détail

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique Objectifs : Exploiter les codes numériques & Convertir une information d un code à un autre. I- Mise en situation Réaliser l activité de découverte page 6 ; Manuel d activités II- Systèmes de numération

Plus en détail

Le compteur de passage

Le compteur de passage Discipline : Sciences de l ingénieur Le compteur de passage Spécialité : Génie Electronique Objet technique étudié : Le compteur de passage Type de document : Dossier technique Classe : Première Date :

Plus en détail

TRANSISTOR EN COMMUTATION

TRANSISTOR EN COMMUTATION age 1 I/ ITRODUCTIO TRASISTOR E COMMUTATIO Un transistor bipolaire est constitué de semiconducteur dopé et de façon à former deux jonctions. Selon l'agencement de ces couches et on réalise un transistor

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION Page 1/6 I- SYSTEMES SYSTEMES DE NUMERATION I-1- DECIMAL (base l0) C'est le système le plus utilisé. On peut représenter un nombre décimal sous la forme :... (1997) 10 = 1 10 3 + 9 10 2 + 9 10 1 + 7 10

Plus en détail

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO ETUDE DE LA PROBLEMATIQUE

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO ETUDE DE LA PROBLEMATIQUE SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP Cours Synthèse Devoir Evaluation Projet Document ressource AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO ETUDE DE LA PROBLEMATIQUE

Plus en détail

Remis par P. Poulichet

Remis par P. Poulichet CCI PR-2001 TP introduction à Arduino Durée 8h00 Ile de France Novembre 2013 Remis par P. Poulichet Ce TP de 8 heures est une introduction au projet PR-2001 que vous aurez ensuite (72 heures jusqu au mois

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

Transistors bipolaires Fonctionnement en commutation

Transistors bipolaires Fonctionnement en commutation 1 Transistors bipolaires Fonctionnement en commutation I Symboles : Transistor NPN B B Transistor PNP Un transistor bipolaire comporte trois connexions : la Base, le ollecteur et l metteur. La flèche sur

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

CODES (SUITE) Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires:

CODES (SUITE) Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires: LES CODES (SUITE) I. LES CODES BINAIRES Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires: Le code binaire DCB (Décimal Codé Binaire) Le code

Plus en détail

Métronome électronique

Métronome électronique ECST / Lycée Martin Luther King SOMMAIRE PRÉSENTATION 1 Métronome électronique A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3.

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. 1 sur 6 REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. OBJECTIF - PUBLIC - LOGICIEL - MATERIEL - METHODE - BIBLIOGRAPHIE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT - LE DOCUMENT

Plus en détail

TP 5: Electronique numérique

TP 5: Electronique numérique Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 5: Electronique numérique Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et Corpusculaire (DPNC) Université

Plus en détail

Le Transistor Bipolaire simplifié

Le Transistor Bipolaire simplifié Table des matières Le Transistor ipolaire simplifié 1 Un transistor bipolaire c'est quoi, ça sert à quoi?...1 2 La pratique : Le transistor NPN en commutation...2 2.1 as du montage Darlington...2 2.2 as

Plus en détail

SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges

SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges Module SIN 1.1 : Concevoir un système local et permettre le dialogue entre l homme et la machine Activité : TP2 IOWarrior - Commande de

Plus en détail

LA DIODE. Classe de première SI

LA DIODE. Classe de première SI LA DIODE Table des matières 1. Présentation... 2 2. Fonctionnement... 2 3. Caractéristiques... 3 3.1. Zone de claquage... 4 3.2. Techniques... 4 4. Exemples d utilisation... 6 4.1. Montage redresseur simple

Plus en détail

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid Systèmes de numérations et codages Présenté par A.Khalid 2 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Nombres binaires Conversion Binaire Décimal Conversion Entier Décimal Binaire Arithmétique Binaire

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS

LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS LE BINAIRE ET LE CODAGE DES INFORMATIONS Objectifs : Connaître le système binaire, le bit et l'octet. Comprendre le codage des informations en informatique I LE SYSTEME BINAIRE ) Le binaire L informatique

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur

Plus en détail

Codage des informations le système binaire

Codage des informations le système binaire Module ASR - Architecture Codage des informations le système binaire Associer à toute information une représentation par une succession de et de : Exemples d information à coder Entiers naturels : 5, 54,

Plus en détail

AP1.2: Traitement de l information Binaire et logique combinatoire. Binaire et logique combinatoire

AP1.2: Traitement de l information Binaire et logique combinatoire. Binaire et logique combinatoire STI2D Option SIN Première AP1.2: Traitement de l information Binaire et logique combinatoire Binaire et logique combinatoire Centre d intérêt : découverte du numérique et de la logique binaire Durée prévue

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail

ARDUBLOCK PROGRAMMATION ARDUINO COMPATIBILITÉ. Utilisation de

ARDUBLOCK PROGRAMMATION ARDUINO COMPATIBILITÉ. Utilisation de Utilisation de ARDUBLOCK PROGRAMMATION ARDUINO Il y a deux façons de programmer les cartes Arduino. Soit avec du code «pur» en ligne de code type langage C ; Soit sous forme de blocs type puzzle, nommé

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport.

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport. TP-Projet ET3 EES C&C Introduction Le but de cette série de TP-Projet est d étudier une chaine complète d un système de régulation de chauffage, depuis le capteur jusqu à l actionneur : étude d un transistor

Plus en détail

Travaux Pratiques Programmation C Embarqué

Travaux Pratiques Programmation C Embarqué AU 2014-2015 Université de Sousse Institut Supérieur d'informatique et des Techniques de Communication Hammam Sousse (ISITCom) Travaux Pratiques Programmation C Embarqué Cas des Microcontrôleurs PIC 3

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire Processeurs et Architectures Numériques Introduction et logique combinatoire Objectifs du cours Connaitre les fonctions de base de l électronique numérique Comprendre la logique combinatoire et synchrone

Plus en détail

A - PREPARATION. Fonctions logiques. TP2_Annexe FONCTION MAJORITE 2001-2002 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR. A.1. Identification de la fonction

A - PREPARATION. Fonctions logiques. TP2_Annexe FONCTION MAJORITE 2001-2002 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR. A.1. Identification de la fonction Page /5 2-22 ETUDE D'UN CIRCUIT DECODEUR STI2 A.. Identification de la fonction A - PREPARATION A... Présentation de la fonction La fonction permet d allumer une LED (Diode électroluminescente) si deux

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES SCOOTELEC Page 1 / 1 ACTIVITE SCOOTELEC CENTRE D INTERET CI. 10 : Traitement de l'information COMPETENCES ATTENDUES - Identifier la nature de l'information à communiquer. - Reconnaître le type d'interface

Plus en détail

Numération Informatique et Science du Numérique

Numération Informatique et Science du Numérique La courbe ci-contre représente le signal délivré par un capteur de température. Ce signal est analogique (il peut prendre une infinité de valeurs continues). Pour être traité par l ordinateur il doit être

Plus en détail

Electronique du véhicule

Electronique du véhicule Module 2 Electronique du véhicule Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

Les transistors bipolaires

Les transistors bipolaires Les transistors bipolaires I. Introduction: Définitions: Le transistor bipolaire est un composant à 3 électrodes comportant 2 jonctions PN. C est un cristal de semi-conducteur dans lequel on peut distinguer

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

IRIS-kb-pupiBRAILLE 4035 IRIS-pupiBRAILLE 4035 IRIS-boxBRAILLE 4035

IRIS-kb-pupiBRAILLE 4035 IRIS-pupiBRAILLE 4035 IRIS-boxBRAILLE 4035 IRIS-T40-1.62 IRIS-kb-pupiBRAILLE 4035 IRIS-pupiBRAILLE 4035 IRIS-boxBRAILLE 4035 PUPITRE OPERATEUR AVEUGLE pour PO ALCATEL 4035 MANUEL D'UTILISATION version 1.62 VOYONS-ENSEMBLE... eurobraille 134-140,

Plus en détail

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 UFR IMAG - Université Joseph Fourier Polytech Grenoble RICM 3 ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 Introduction 1.1 But d ensemble

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 6 : les composants de l électronique Pré-requis : Connaissance générales sur l'électricité Connaissances générales sur l'énergie Compétences visées : Être

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

Didacticiel Flowcode pour PIC

Didacticiel Flowcode pour PIC Nîmes NÎMES Didacticiel Flowcode pour PIC 16 septembre 2010 V1.2 Frédéric GIAMARCHI frederic.giamarchi@iut-nimes.fr Département G.E.I.I. I.U.T. de Nîmes Université Montpellier II Sommaire Présentation

Plus en détail

USTL - Licence ST-A 1ère année 2005-2006 Codage de l information TP 1 :

USTL - Licence ST-A 1ère année 2005-2006 Codage de l information TP 1 : USTL - Licence ST-A 1ère année 2005-2006 Codage de l information TP 1 : Objectifs du TP Ce TP a pour but 1. de découvrir quelques opérations logiques sur les nombres 2. et quelques formats de fichiers.

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

NOTICE DE LOGICIEL OHMNIBUS

NOTICE DE LOGICIEL OHMNIBUS NOTICE DE LOGICIEL OHMNIBUS DEPARTEMENT SCIENCES Mars 2005 OHMNIBUS I CHARGER L EXERCICE «DOC» A PARTIR DE LA FENETRE D ENTREE DANS LE LOGICIEL Exercice sélectionné par un click de souris et qui apparaît

Plus en détail

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO LIAISON SPI

AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO LIAISON SPI SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP Cours Synthèse Devoir Evaluation Projet Document ressource AMELIORATION DE L INTERFACE HOMME MACHINE DE LA MACHINE A CAFE TALEA GIRO LIAISON SPI 1 EXPOSÉ

Plus en détail

DVM890L. Multimètre Digital LCD Standard. 1. Introduction. 1.1 Caractéristiques. 1.2 Sécurité

DVM890L. Multimètre Digital LCD Standard. 1. Introduction. 1.1 Caractéristiques. 1.2 Sécurité DVM 890L Multimètre Digital LCD Standard 1. Introduction Votre est un multimètre compact à batteries avec un affichage 3 ½ digit LCD et une commande manuelle. Avec cet appareil, vous pouvez mesurer des

Plus en détail

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments :

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments : Multimetre, mon ami! Eh oui, il existe une autre méthode que la langue sur les fils pour tester si il y a du jus je rappelle que cette méthode peut être appliquée sans retenue, mais dans d autres circonstances

Plus en détail

KM2 W1 EVC1 M3~ Manuel AUTOMSIM API 24V. BP Dcy 1MINI 1MAXI. www.irai.com

KM2 W1 EVC1 M3~ Manuel AUTOMSIM API 24V. BP Dcy 1MINI 1MAXI. www.irai.com L1 L2 L3 F1 M1 KM2 0V U1 V1 M3~ W1 EVC1 Manuel AUTOMSIM 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 API 24V 0 1 2 C1MINI BP Dcy C1MAXI 1MAXI 1MINI EVC1 www.irai.com INTRODUCTION... 5 INSTALLATION... 6 PRISE EN

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

TP : COMMANDER LE STORE SOMFY

TP : COMMANDER LE STORE SOMFY TP : COMMANDER LE STORE SOMFY 1. THEMES SOCIETAUX : Confort Mobilité Assistance au développement Énergie Environnement Santé Protection 2. PROBLEMATIQUE La société Somfy désire commander le store par un

Plus en détail

ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE

ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE ANALYSE TRAMEs LIAISON SERIE 1 Objectifs de ce travail Nous allons étudier dynamiquement la liaison série en utilisant la simulation. La mise en œuvre des liaisons séries simulées et de TestCom est expliquée

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

Cours. La numération

Cours. La numération Cours La numération Cours sur la numération P V1.6 1/10 Lycée Jules Ferry Versailles - CRDEMA 2007-2008 TABLE DES MATIERES : 1 INTRODUCTION....3 1.1 LA BASE....3 2 LES SYSTEMES DE NUMERATION...3 2.1 LE

Plus en détail

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm

http://xizard.chez.com/cours/transistor_composant.htm Description du transistor bipolaire. Photos: Voici differents types de boitiers de transistors bipolaires. En general plus les transistors sont gros, plus ils pourront dissiper une puissance importante,

Plus en détail

Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y

Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y Afficheurs OLED RAX 133Y RAX134Y Ces afficheurs OLED* permettent d afficher 16 caractères sur 2 lignes (RAX-133Y) et 20 caractères sur 4 lignes (RAX-134Y). Ils sont équipés d'un module de gestion PICAXE

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

Le codage de l'information

Le codage de l'information Le codage de l'information Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - de définir le rang ou le poids d'un chiffre d'un système de numération,

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

SYSTEME INFOBUS. TP Créer et tester un scénario d informations voyageurs sur une ligne. (Activité préparatoire c.c.f.

SYSTEME INFOBUS. TP Créer et tester un scénario d informations voyageurs sur une ligne. (Activité préparatoire c.c.f. SUPPORT CCF E5 SYSTEME INFOBUS BTS SN TP Créer et tester un scénario d informations voyageurs sur une ligne. (Activité préparatoire c.c.f. E5 situation 1) A. Données Pédagogiques Activités / Tâches Compétences

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12. Courant : 5(90) A Tension : 230V, 50Hz Classe de précision : B

MANUEL D UTILISATION COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12. Courant : 5(90) A Tension : 230V, 50Hz Classe de précision : B MANUEL D UTILISATION COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12 Courant : 5(90) A Tension : 230V, 50Hz Classe de précision : B COMPTEUR ELECTRONIQUE MONOPHASE ME12 Page 1 / 8 Introduction 1. Description générale

Plus en détail

1. Connexion locale USB

1. Connexion locale USB Installation d imprimantes Il existe différentes manières d installer une imprimante sur son ordinateur, selon la manière dont il va s y connecter. 1. Connexion locale USB 1.1. Schéma 1.2. Sur Windows

Plus en détail

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR DM4 Page 北 航 中 法 工 程 师 学 院 ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Année académique 24-25 Devoir à la maison n 4 À rendre le vendredi 2 juin 25 Numéro d étudiant à 8 chiffres :

Plus en détail

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION La nécessité de quantifier, notamment les échanges commerciaux, s'est faite dés la structuration de la vie sociale. Les tentatives de représentation symbolique de

Plus en détail

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation Le système binaire Comment comptons nous en décimal? Depuis la fin du moyen-age, nous comptons en base 10. Certains diront que cette pratique est venue du fait que nous avons 10 doigts. Il en découle principalement

Plus en détail

Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique

Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique Mathématiques/Sciences Physiques Séance N 8 Codage d une image numérique INTRODUCTION Une image numérique est un ensemble discret de points appelés PIXELS (contraction de PICTure ELements). Elle a pour

Plus en détail

ET 24 : Modèle de comportement d un système Acquisition et traitement de signaux dans Labview à l aide d une carte NI 6009.

ET 24 : Modèle de comportement d un système Acquisition et traitement de signaux dans Labview à l aide d une carte NI 6009. ET 24 : Modèle de comportement d un système Acquisition et traitement de signaux dans Labview à l aide d une carte NI 6009. Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation

Plus en détail

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux individuels La série D65/D75/D72 représente une vaste gamme de modules d affichage numériques, hexadécimaux

Plus en détail

31 allée des romains 74370 PRINGY Tél / fax ( 33 ) 0450 274 633 mobile : ( 33 ) 0668 549 628 www.lmsecurite.fr lmsecurite@yahoo.

31 allée des romains 74370 PRINGY Tél / fax ( 33 ) 0450 274 633 mobile : ( 33 ) 0668 549 628 www.lmsecurite.fr lmsecurite@yahoo. 31 allée des romains 74370 PRINGY Tél / fax ( 33 ) 0450 274 633 mobile : ( 33 ) 0668 549 628 www.lmsecurite.fr lmsecurite@yahoo.fr Siret 43407493600015 APE 4669C TVA FR6343407493600015 MULTITEXT F series

Plus en détail

LVC_ITMJ_Evere. L.A.P. Année académique 00-01 6 ème année LAP_01.doc LABORATOIRE D AUTOMATISMES PROJETS ET STAGE. Cours de MONSIEUR VERSTRAETEN.

LVC_ITMJ_Evere. L.A.P. Année académique 00-01 6 ème année LAP_01.doc LABORATOIRE D AUTOMATISMES PROJETS ET STAGE. Cours de MONSIEUR VERSTRAETEN. L..P. nnée académique 00-01 6 ème année LP_01.doc Informatique industrielle Secondaire Technique LORTOIRE D UTOMTISMES PROJETS ET STGE. Cours de MONSIEUR VERSTRETEN. I.T.C.F.Evere Date :27/11/00 Verstraeten,

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 1. INTRODUCTION. Cet instrument est un multimètre digital compact fonctionnant sur pile et comportant 3 chiffres pour la mesure de tensions

Plus en détail

Utilisation du Logiciel QUARTUS

Utilisation du Logiciel QUARTUS Utilisation du Logiciel QUARTUS Sommaire : 1 -Création d'un projet...2 2 -Description Schématique...3 3 -Description VHDL...6 4 -Utilisation des megafonctions...10 5 - Simulation du Projet...12 6 -Implantation

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

Automatisme et automatique

Automatisme et automatique Automatisme et automatique Le document ci-dessous traite de l automatisme «recherche de défaut» présent dans les cellules tertiaires qui sont liés au schémas des liaisons à la terre IT. L objectif est

Plus en détail

CODAGE DES SMS. 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations électroniques 101

CODAGE DES SMS. 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations électroniques 101 1 CODAGE DES SMS PAGE 1.1 Introduction 6 1.2 Généralités 6 1.3 Mode PDU 6 1.4 Codage/décodage par logiciel 21 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations

Plus en détail

! analyse du fonctionnement

! analyse du fonctionnement Coloreau chaude MT V P1 V MT! Le composant repéré TH1 sur le schéma structurel et une thermistance. Son rôle est de détecter une grandeur physique la température, et de la convertir en une grandeur électrique

Plus en détail

L EXPLORATEUR DE WINDOWS

L EXPLORATEUR DE WINDOWS L EXPLORATEUR DE WINDOWS 1. A quoi sert-il, comment l ouvrir L'explorateur est l'application qui permet de visualiser le contenu de l'ordinateur et d'effectuer toutes les opérations de rangement de fichiers

Plus en détail

LES OUTILS EN ELECTRONIQUE

LES OUTILS EN ELECTRONIQUE LES OUTILS EN ELECTRONIQUE Toute activité, dans le secteur industriel génie électrique, a pour but de contribuer à produire des objets ou des sous-ensembles électroniques. Afin d avoir une activité efficace

Plus en détail

TP de programmation sur la machine à couper et cambrer les composants. Exposé du problème

TP de programmation sur la machine à couper et cambrer les composants. Exposé du problème TP de programmation sur la machine à couper et cambrer les composants M3C Exposé du problème Sur la partie commande d'origine, le traitement de l'information est assuré par des circuits logiques câblés.

Plus en détail

SYSTEME D'ALERTE A DEUX SORTIES : COMMANDE D'OUVERTURE DE PORTE ET AUTRES APPLICATIONS DE CONTROLE DE SECURITE INTRODUCTION BORNES D'ENTREE

SYSTEME D'ALERTE A DEUX SORTIES : COMMANDE D'OUVERTURE DE PORTE ET AUTRES APPLICATIONS DE CONTROLE DE SECURITE INTRODUCTION BORNES D'ENTREE SYSTEME D'ALERTE A DEUX SORTIES : COMMANDE D'OUVERTURE DE PORTE ET AUTRES APPLICATIONS DE CONTROLE DE SECURITE INTRODUCTION Le (DK-9810E) est un clavier à code complètement autonome, conçu pour une commande

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Objectifs 1re partie : Accéder à la calculatrice Windows 2e partie : Convertir des valeurs de différents systèmes 3e partie

Plus en détail

Commande d une LED depuis une voie libre d un récepteur

Commande d une LED depuis une voie libre d un récepteur Commande d une LED depuis une voie libre d un récepteur Nous avons vu dans un article précédent comment utiliser des «LED» pour nos modèles, nous allons voir maintenant comment la commander à distance

Plus en détail

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.)

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.) Convertisseur umérique/analogique (C..A.) et Convertisseur Analogique/umérique (C.A..) I- Introduction : En électronique, un signal électrique est le plus souvent porteur d une information. Il existe deux

Plus en détail

1 Les familles logiques

1 Les familles logiques 1 Les familles logiques 1.1 Fonctions logiques câblées Avec l invention de la diode, et longtemps avant la mise au point du transistor et du circuit intégré, il fut possible de câbler directement certains

Plus en détail