Retrouvez l intégralité des résultats sur le site internet de l Assurance chômage. Rubrique UNIstatis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retrouvez l intégralité des résultats sur le site internet de l Assurance chômage. Rubrique UNIstatis"

Transcription

1 :cfj iz ZcigZeg^hZh g \^dc CdgY " EVh YZ 8VaV^h Cette septième vague d enquêtes BMO fait état de plus de projets de recrutement pour l année 2008 répartis dans les 15 bassins d emploi du Nord - Pas de Calais plaçant la région au septième rang au niveau national en terme de nombre d intentions d embauches. Ce résultat correspond à une progression des perspectives de recrutement par rapport à 2007 de l ordre de 8 % soit projets supplémentaires. Dynamique des recrutements confirmée par le nombre d établissements recruteurs : ils sont 21,3 % à prévoir au moins une embauche au cours de l année 2008, soit 1,5 point de plus que l an dernier. Lens-Hénin et Roubaix-Tourcoing sont les deux bassins dont l évolution de projets de recrutement est la plus importante en un an soit respectivement et projets supplémentaires. Hormis pour les quatre bassins de Béthune-Bruay, Dunkerque, l Audomarois et l Artois-Ternois, la tendance est à la hausse pour chacun des autres bassins. Retrouvez l intégralité des résultats sur le site internet de l Assurance chômage L augmentation des perspectives d embauche concerne en premier lieu l activité des ( projets). En effet, les établissements relevant des continuent de jouer un rôle prépondérant en matière de recrutement. En 2008, ils affichent plus de intentions d embauche dont sont dénombrées dans les aux entreprises. Le arrive en deuxième position avec plus de intentions de recrutement ( projets). Le principal moteur de recrutement dans la région Nord - Pas de Calais est porté par les fonctions liées à la vente, au tourisme et aux services qui connaissent la plus forte évolution ( projets) pour concentrer 32 % des intentions de recrutement en Il est suivi des fonctions des ouvriers de l industrie (16 %), des ouvriers du BTP (11 %), des fonctions sociales et médico-sociales (10 %) Les métiers pour lesquels les projets de recrutement permanents (hors saisonniers) sont les plus élevés dans la région Nord - Pas de Calais en 2008 concernent les représentants VRP (2 155), les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (1 920), les agents d entretien (1 900) et les employés de maison et assistantes maternelles (1 860). Rubrique UNIstatis La proportion de projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs s est amplifiée en 2008, elle s élève à 45%, soit une progression de plus de 4,4 points par rapport à l an dernier. Quelque soit le secteur agrégé, la recrudescence des intentions d embauche s accompagne d une progression des difficultés à recruter. Dans la, plus de 7 recrutements sur 10 sont jugés problématiques par les employeurs. Les trois métiers dont les projets d embauches sont jugés les plus difficiles dans la région Nord - Pas de Calais sont : les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ), les employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) et les conducteurs routiers et grands routiers. Dans ces trois métiers, plus de la majorité des recrutements sont signalés comme étant difficiles, la proportion de projets de recrutement assortis de difficultés allant jusqu à 68% pour le métier de conducteur routier et grand routier. Comptez sur notre engagement et notre mobilisation au service des demandeurs d emploi et des entreprises. Pour plus de précisions, se reporter aux résultats sur ou nous contacter (cf références au dos de la plaquette) Le Directeur de l Assédic des Pays du Nord Karim Khétib Le Directeur de l Assédic du Pas-de-Calais Jean-Marie Fontenelle 28/30, rue Elisée Reclus Villeneuve d Ascq 6, rue Dubois de Fosseux B.P Arras cedex Contact : Marjory Valckenaere Contact : Sandrine Lemaire Nord Notre action en 2008 s inscrit dans la continuité de celle initiée en Sur la base de ce diagnostic, les partenaires sociaux de l Assédic se mobilisent pour engager des actions de formation permettant d ajuster les qualifications des demandeurs d emploi à la demande des entreprises. Aussi, dans le cadre d un partenariat Assédic-ANPE, nous offrons un service personnalisé auprès des entreprises qui souhaitent recruter : présentation des aides à l embauche, collecte des offres d emploi et mise en relation avec les demandeurs d emploi. Enfin, ce diagnostic est partagé avec les branches professionnelles et contribue à l élaboration d un Plan régional d anticipation des recrutements basé sur l identification des métiers pour lesquels le besoin en main d œuvre est fort et non pourvu. projets de recrutement en 2008 National Régional et Départemental Edito Nous remercions tout d abord les entreprises qui se sont mobilisées autour de cette enquête. Elles ont été de plus qu en 2007 à accepter de nous répondre cette année. Plus d une entreprise sur quatre nous ont alors informés de leurs projets de recrutement. Appréhender le marché de l emploi dans ses dynamiques, ses mécanismes et ses blocages est une des missions de l Assurance Chômage. Nous y travaillons activement depuis 2002 en recensant chaque année, via une enquête, les Besoins en Main d Œuvre des entreprises. Forts de notre expérience, cette enquête fonde sa fiabilité sur sa rigueur méthodologique et son ampleur : plus de questionnaires envoyés dans le Nord et plus de dans le Pas-de-Calais. Cambrésis Sambre-Avesnois Douai Bassins du Artois-Ternois Valenciennes Lens-Hénin Berck-Montreuil Lille Flandre-Lys Dunkerque Versant Nord-Est Roubaix Tourcoing Béthune-Bruay Boulonnais Audomarois Calaisis Pas-de-Calais Bassins du

2

3 2008 Les partenaires sociaux sont mobilisés : «Développer les formations adaptées aux profils recherchés par les entreprises est notre objectif.» Edito Les partenaires sociaux des Assédic ont mis en place depuis 2001, une instance paritaire Ad hoc qui identifie les besoins en matière d emploi, de formation et de qualification sur la base d analyses, d études ou de constats. Nous contribuons activement au développement des politiques d emploi et de formation de la Région Nord-Pas de Calais. Notre priorité est de proposer des mesures d accompagnement adaptées à la situation des demandeurs d emploi et surtout aux réalités locales du marché du travail. Grâce à notre enquête annuelle auprès des entreprises, l identification en nombre des projets de recrutement et la prise en considération des difficultés nous permet d orienter nos actions en faveur des demandeurs d emploi et des entreprises, en finançant des formations orientées sur les métiers en tension ou porteurs. Ce diagnostic nous permet également d être en veille sur l émergence de nouveaux métiers (NTIC, énergies renouvelables, environnement ). Inscrits dans une dynamique transfrontalière, nous axons aussi notre action de formation vers l accessibilité aux langues étrangères (néerlandais, anglais ) pour optimiser la mobilité des demandeurs d emploi. Dans cette dynamique, le financement, aujourd hui, s élève pour l année 2008 à 30 millions d euros d aides au reclassement (aides aux entreprises et aides à la mobilité et à la formation pour les demandeurs d emploi, VAE et contrats de professionnalisation) dont 19 millions d euros pour la formation. Dans ce contexte économique et social, nous restons mobilisés avec un objectif majeur : favoriser un retour rapide à l emploi. Le Président de l Assédic du Pas de Calais Jacques LARUELLE Le Président de l Assédic des Pays du Nord Pascal CATTO Grâce aux réponses des entreprises, l Assédic est informée des projets de recrutement et engage des actions concrètes pour renforcer la qualification et accélérer le retour à l emploi. Ce diagnostic constitue un outil de planification stratégique pour l entreprise et le Service Public de l Emploi. Il permet à l entreprise de se situer, individuellement, dans son marché du travail et donc d anticiper les difficultés de recrutement et il fournit surtout une matière précieuse pour l élaboration de politiques performantes d emploi et de formation en faveur d une meilleure prise en compte des besoins de l entreprise. Chaque année, suite à l enquête, notre instance paritaire régionale identifie les attentes des entreprises en matière de recrutement pour adapter l offre de formation. En 2007, projets de recrutement identifiés par les entreprises de la région Nord - Pas de Calais 47 millions d euros consacrés à des actions vers l emploi répondant à la réalité du marché du travail pour aider employeurs et demandeurs d emploi. Formations financées par domaine professionnel 32 % Batiment Nombre : 778 Montant: e 19 % Transport Nombre : 540 Montant: e 13 % Sécurité Nombre : 488 Montant: e 13 % Métallurgie Nombre : 254 Montant: e 10 % Santé Nombre : 327 Montant: e 5 % Nombre : 223 Montant: e 4 % sociaux et de proximité Nombre : 152 Montant: e 4 % Hôtellerie, restauration, tourisme Nombre : 137 Montant: e 80 % des personnes sortant d une formation conventionnée ont trouvé un emploi dans les six mois suivant leur formation. Enquête assédic entreprises région Nord - Pas de Calais

4 Enquête assédic 2008 entreprises région Nord - Pas de Calais Un partenariat efficace avec l ANPE renforce la réactivité et la qualité de notre accompagnement des entreprises dans leur besoin d emploi. L enquête de conjoncture de la CRCI a démontré qu un projet de recrutement non pourvu dans un délai de trois mois était abandonné dans la majorité des cas. En 2007, plus de établissements de la région Nord-Pas de Calais ont ainsi abandonné un projet de recrutement en La CRCI évalue alors entre et le nombre de projets abandonnés par les recruteurs régionaux. Connaître et accompagner les entreprises au plus tôt dans leur projet est un enjeu incontournable. En 2007, sur plus de projets identifiés auprès des entreprises souhaitant un accompagnement, offres d emploi ont finalement été recueillies par l ANPE. Ces offres d emploi ont donné lieu à près de mises en relation positive avec les demandeurs d emploi et au total ont été satisfaites portant le taux de satisfaction à 88,8%. oulonnais Calaisis erc-montreuil Audomarois Dunerque Flandre Lys éthune-ray Artois-Ternois Taux de satisfaction des offres Lens-Hénin Versant Nord-Est Roubaix-Tourcoing Lille Douai Cambrésis Valenciennes 91% 86% à 90% 81% à 85% 76% à 80% Sambre-Avesnois Un diagnostic partagé avec les branches professionnelles. La mise en commun, des expertises et des connaissances entre l Assédic, la DRTEFP et l ANPE permet d identifier les métiers où le besoin de main d œuvre est fort et non pourvu. A partir de cette analyse, en collaboration avec les branches professionnelles, un plan d action, le Plan Régional d Anticipation des Recrutements, est alors mis en œuvre et piloté par le Service Public de l Emploi Régional. Nombre d offres satisfaites Année Année Évolution Objectif / Métiers cibles Chaudronnier tôlier ,0 % Conducteur de transport de marchandises ,4 % Cuisinier ,6 % Serveur en restauration ,5 % Ouvrier de la maçonnerie ,9 % Chef de chantier ,3 % Intervenant à domicile ,8 % Branches d activité Hôtellerie, restauration ,9 % ,7 % 6800 Métallurgie, travail des métaux ,5 % 5500 Transport ,4 % aux personnes ,4 % % Source ANPE projets de recrutement 36 millions d euros d aides au reclassement 21 millions d aides à la formation (formations préalables à l embauche, homologuées et conventionnées) 8 millions d euros d aides au reclassement (aides à la mobilité et à l embauche) 7 millions d euros aux mesures pour l emploi (VAE, contrats de professionnalisation) projets de recrutement 47 millions d euros d aides au reclassement 30 millions d aides à la formation (formations préalables à l embauche, homologuées et conventionnées) 10 millions d euros d aides au reclassement (aides à la mobilité et à l embauche) 7 millions d euros aux mesures pour l emploi (VAE, contrats de professionnalisation) Toutes les informations sur les aides de l Assédic sur

5 Enquête assédic 2008 entreprises région Nord - Pas de Calais Les projets de recrutement des entreprises en 2008 en France 2008 Difficulté et saisonnalité des régions Des 22 régions constituant la France métropolitaine, nous notons des comportements différents en fonction de la difficulté et de la saisonnalité. Le Languedoc-Roussillon, le Nord - Pas de Calais et la Basse Normandie sont les régions qui ont les taux de difficulté les plus bas. L Ile-de-France, l Alsace et la Picardie sont celles qui ont les taux de saisonnalité les plus faibles. La Picardie et la région Centre connaissent les taux de difficulté les plus élevés, soit respectivement (60% et 59%). Plus atypique est la région Corse qui rencontre le taux de saisonnalité le plus conséquent (62%) associé à une forte difficulté (58%).

6 Les profils recherchés en France 13 % Encadrement Ingénieurs et cadres de l informatique (sauf technico-commerciaux) Cadres commerciaux et technico-commerciaux % Fonctions administratives Secrétaires, assistantes Agents et hôtesses d accueil, standardistes Autres employés administratifs d entreprises % Sociales et médico-sociales Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Aides-soignants % Vente, tourisme et services Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Agents d entretien Caissiers, employés de libre-service Employés de maison et assistantes maternelles (y.c. aides à domicile) Cuisiniers Représentants, VRP Vendeurs autres qu en alimentation et équipement de la personne Agents de gardiennage et de sécurité % Techniciens Techniciens du BTP (métreurs, dessinateurs d études en BTP, géomètres ) Techniciens, agents de maîtrise de la maintenance % Ouvriers du BTP Maçons qualifiés Plâtriers, charpentiers et autres ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment Ouvriers qualifiés des travaux publics (terrassement, béton ) Autres ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment % Ouvriers de l industrie Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens ) Autres ouvriers non qualifiés de l industrie % Autres métiers Conducteurs routiers et grands routiers Ouvriers non qualifiés de la manutention Évolution des projets et des difficultés de recrutement des 10 premières régions entre 2007 et 2008 volution des projets de recrutement jugés difficiles entre 2007 et 2008 Provence-Alpes-Côte dazur Bretagne Languedoc-Roussillon Centre ord - Pas de alais Midi-Pyrénées Aquitaine Pays de la Loire Rhône-Alpes Ile-de-France volution des projets de recrutement entre 2007 et 2008 La France métropolitaine affiche cette année comparativement au recensement réalisé en 2007 plus de projets de recrutement supplémentaires et parallèlement plus de projets annoncés avec des difficultés. La majorité des régions connaît une progression des projets de recrutement sur un an. Les plus importantes variations absolues sont situées en Ile-de-France, Rhône-Alpes, Pays de la Loire et Aquitaine. Mais ce sont les régions Pays de la Loire, Aquitaine, Limousin, Picardie et Alsace qui enregistrent les plus fortes variations relatives (supérieures à +14%). La Provence-Alpes-Côte d Azur, la Franche-Comté, la Bretagne et la Bourgogne quant à elles connaissent une diminution de leurs projets. La difficulté est, à des degrés différents, systématiquement en progression. La région Nord - Pas de Calais se positionne au septième rang au niveau national en terme de nombre d intentions d embauche et au quatorzième rang en terme de taux d évolution des projets (+7,8%). Enquête assédic entreprises région Nord - Pas de Calais

7 Enquête assédic 2008 entreprises région Nord - Pas de Calais France les plus élevés Projets totaux Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Agents d entretien Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Caissiers, employés de libre-service Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Ingénieurs et cadres de l informatique (sauf technico-commerciaux) Cuisiniers Représentants, VRP Maçons qualifiés Secrétaires, assistantes Les concentrent 60% des projets de recrutement. Sur le plan des métiers, les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) sont les plus recherchés avec 8% des intentions d embauche. : d effectifs permanents les plus élevés permanents totaux Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Ingénieurs et cadres de l informatique (sauf technico-commerciaux) Agents d entretien Représentants, VRP Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Maçons qualifiés Cadres commerciaux et technico-commerciaux Secrétaires, assistantes Conducteurs routiers et grands routiers Caissiers, employés de libre-service Les premiers métiers recherchés pour des postes à caractère permanent sont les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie qui totalisent 4% des intentions d embauche, puis les ingénieurs et cadres de l informatique, les agents d entretien, les représentants-vrp. Projets permanents : d effectifs saisonniers les plus élevés saisonniers totaux Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Agents d entretien Caissiers, employés de libre-service Cuisiniers Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Agents et hôtesses d accueil, standardistes Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Ouvriers non qualifiés de la manutention Vendeurs en alimentation Tous projets saisonniers confondus, le poids des métiers d employé et d agent de l hôtellerie est de 18%. En deuxième position, le métier d animateur socioculturel, de sport et de loisirs représente 15% des intentions d embauche à caractère saisonnier. Projets saisonniers :

8 Évolution 2008/ projets de recrutement (+6,1 %) 51 % en difficulté (+5,2 pt) 25 % saisonniers (-3,3 pt) 2008 France 45% des projets de recrutement jugés difficiles sont le fait des établissements relevant des. Les métiers les plus fréquemment cités dans ce secteur sont les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie, les employés de maison et assistantes maternelles, les cuisiniers ; ils regroupent à eux seuls près de 15% des intentions d embauche signalées difficiles. signalés difficiles selon le secteur d activité Projets difficiles : Projets assortis des plus grandes difficultés de recrutement par secteur d activité et métier recherché Secteur P projets Projets d activité Métier recherché dans le secteur d activité difficiles totaux Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens, ajusteurs ) Représentants, VRP Maçons qualifiés Plâtriers, charpentiers et autres ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Cuisiniers Ingénieurs et cadres spécialistes de l informatique (sauf technico-commerciaux) Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Agents d entretien selon la taille des établissements +200 sal. 100 à 199 sal. 50 à 99 sal. 1 à 4 sal. 20 à 49 sal. 5 à 9 sal. 10 à 19 sal. Plus de la moitié des projets de recrutement sont exprimés par des établissements de moins de 20 salariés. selon le secteur d activité détaillé Agriculture, sylviculture, pche s extractives s textile et habillement, cuir et chaussure Travail du bois et fabrication darticles en bois du papier et du carton, édition et imprimerie chimique et nucléaire du caoutchouc et des plastiques Fabrication dautres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication déquipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières et énergie, réparations auto., articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale collectifs, sociaux, personnels et domestiques Les 4 secteurs d activité qui concentrent le plus de projets de recrutement sont : Immobilier-locationservices aux entreprises (19%), (15%), Hôtels-restaurants (14%), (13%). Enquête assédic entreprises région Nord - Pas de Calais

9 2008 Évolution 2008/ projets de recrutement (+7,8%) 45 % en difficulté (+4,7 pt) 21 % saisonniers (-1,5 pt) 5 % des projets de recrutement de la France (+0,1 pt) Région Nord - Pas de Calais 51% des projets de recrutement jugés difficiles sont le fait des établissements relevant des. Les métiers les plus fréquemment cités dans ce secteur sont les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie, les employés de maison et assistantes maternelles, les conducteurs routiers et grands routiers ; ils regroupent à eux seuls près de 16% des intentions d embauche signalées difficiles. signalés difficiles selon le secteur d activité Projets difficiles : Projets assortis des plus grandes difficultés de recrutement par secteur d activité et métier recherché Secteur P projets Projets d activité Métier recherché dans le secteur d activité difficiles totaux Autres ouvriers non qualifiés de l industrie Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens ) Maçons qualifiés Autres ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment Caissiers, employés de libre-service Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Conducteurs routiers et grands routiers Cuisiniers Agents de gardiennage et de sécurité selon la taille des établissements +200 sal. 100 à 199 sal. 50 à 99 sal. 1 à 4 sal. 20 à 49 sal. 5 à 9 sal. Le plus grand nombre de projets de recrutement relève des établissements de 20 à 49 salariés. 10 à 19 sal. selon le secteur d activité détaillé Agriculture, sylviculture, pêche s extractives s textile et habillement, cuir et chaussure Travail du bois et fabrication darticles en bois du papier et du carton, édition et imprimerie chimique et nucléaire du caoutchouc et des plastiques Fabrication dautres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication déquipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières et énergie, réparations auto., articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale collectifs, sociaux, personnels et domestiques secteurs d activité concentrent 66% des projets annoncés : aux entreprises-immobilierlocation,,, Hôtels-restaurants, Santé et action sociale. Enquête assédic entreprises région Nord - Pas de Calais

10 2008 Enquête assédic 2008 entreprises région Nord - Pas de Calais Les projets de recrutement des entreprises en 2008 dans la région Nord - Pas de Calais Difficulté et saisonnalité des bassins Des 15 bassins constituant la Région Nord - Pas de Calais, nous notons des comportements différents en fonction de la difficulté et de la saisonnalité. Le Cambrésis, l Audomarois, le Dunkerquois et le bassin de Lille affichent des difficultés en dessous de la moyenne régionale. Les bassins Versant-Nord-Est Roubaix Tourcoing, Lens-Hénin, Béthune-Bruay, Artois-Ternois et le Boulonnais affichent quant à eux des difficultés plus conséquentes. Les 4 bassins de Lille, Versant-Nord-Est Roubaix Tourcoing, Valenciennes et Lens-Hénin concentrent 55% des projets régionaux. La majorité des bassins présentant une proportion de projets liés à une activité saisonnière supérieure à celle de la région sont des bassins situés dans le département du Pas-de-Calais. Plus atypiques : Flandre-Lys qui fait apparaître le taux le plus faible des difficultés (26% contre 45% au niveau régional) et la plus forte saisonnalité (64% contre 21% au niveau régional) et Berck-Montreuil qui rencontre le taux de difficulté le plus conséquent de la région (55%) associé à une forte saisonnalité (42%).

11 Les profils recherchés dans la région Nord - Pas de Calais 9 % Encadrement Ingénieurs et cadres spécialistes de l informatique (sauf technico-commerciaux) Cadres commerciaux et technico-commerciaux % Fonctions administratives Secrétaires, assistantes Agents et hôtesses d accueil, standardistes Autres employés administratifs d entreprises % Sociales et médico-sociales Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Aides-soignants % Vente, tourisme et services Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Agents d entretien Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Représentants, VRP Caissiers, employés de libre-service Agents de gardiennage et de sécurité Cuisiniers % Techniciens Techniciens, agents de maîtrise de la maintenance 675 Techniciens du BTP (métreurs, dessinateurs d études en BTP, géomètres ) % Ouvriers du BTP Maçons qualifiés Plâtriers, charpentiers et autres ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment 768 Autres ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment % Ouvriers de l industrie Autres ouvriers non qualifiés de l industrie Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens ) % Autres métiers Conducteurs routiers et grands routiers Ouvriers non qualifiés de la manutention Évolution des projets et des difficultés de recrutement par bassin entre 2007 et 2008 volution des projets de recrutement jugés difficiles entre 2007 et 2008 Artois-Ternois Béthune-Brua unerue Boulonnais ouai amrésis Valenciennes Berc-ontreuil alaisis Lille Samre-Avesnois Versant ord-est ouai-tourcoin Flandre-Ls Lens-énin Audomarois volution des projets de recrutement entre 2007 et 2008 La Région Nord - Pas de Calais affiche cette année comparativement au recensement de 2007 : projets de recrutement supplémentaires et parallèlement plus de projets annoncés avec des difficultés. La majorité des bassins connaît une progression des projets de recrutement sur un an. Les plus importantes variations absolues sont situées sur Lens-Hénin, Versant-Nord-Est Roubaix Tourcoing, Lille et Berck-Montreuil. Par contre, les bassins enregistrant les plus fortes variations relatives sont les bassins de Berck-Montreuil (+37%), Lens-Hénin (+31,4%), Cambrésis (+29,2%), Flandre Lys (+28,7%), Calaisis (+25,5%) et Sambre-Avesnois (+25,4%). La difficulté est en règle générale en progression, sauf pour les bassins de l Audomarois et du Dunkerquois qui rencontrent, par la même, une diminution de leurs projets. Les bassins de l Artois-Ternois et du Béthunois quant à eux perdent des intentions de recrutement associées à une progression de leurs difficultés. Enquête assédic entreprises région Nord - Pas de Calais

12 Enquête assédic 2008 entreprises région Nord - Pas de Calais les plus élevés Projets totaux Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Agents d entretien Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Représentants, VRP Caissiers, employés de libre-service Conducteurs routiers et grands routiers Autres ouvriers non qualifiés de l industrie Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Secrétaires, assistantes Le secteur des est à l origine de 57% des projets de recrutement. Sur le plan des métiers, les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie sont les plus recherchés avec 5% des intentions d embauche. Région Nord - Pas de Calais : d effectifs permanents les plus élevés permanents totaux Représentants, VRP Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Agents d entretien Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Conducteurs routiers et grands routiers Caissiers, employés de libre-service Autres ouvriers non qualifiés de l industrie Agents de gardiennage et de sécurité Secrétaires, assistantes Maçons qualifiés Les premiers métiers recherchés pour des postes à caractère permanent sont les représentants et VRP qui totalisent 4% des intentions d embauche. Projets permanents : d effectifs saisonniers les plus élevés saisonniers totaux Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Agents d entretien Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Caissiers, employés de libre-service Ouvriers non qualifiés de la manutention Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires Autres ouvriers non qualifiés de l industrie Cuisiniers Au niveau des projets de recrutement à caractère saisonnier, les 10 premiers métiers représentent 2/3 des intentions d embauche. Signalons en outre que 16% des projets de recrutement d effectifs saisonniers concernent les métiers d animateurs socioculturels, de sport et de loisirs. Projets saisonniers :

13 Évolution 2008/ projets de recrutement (+4 %) 43 % en difficulté (+1 pt) 13 % saisonniers (-4 pt) 25 % des projets de recrutement de la région (-1 pt) 2008 Bassin Lille plus de 80% des projets de recrutement considérés comme difficiles se concentrent dans le secteur tertiaire (services et commerce). dans les services, le plus grand nombre de projets difficiles concerne les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie. signalés difficiles selon le secteur d activité Projets difficiles : Projets assortis des plus grandes difficultés de recrutement par secteur d activité et métier recherché secteur projets projets d activité Métier recherché dans le secteur d activité difficiles totaux Chaudronniers, tôliers industriels qualifiés Autres ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment Représentants, VRP Vendeurs en équipement de la personne et articles de sport Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Ingénieurs et cadres spécialistes de l informatique (sauf technico-commerciaux) Employés de maison et assistantes maternelles (y comrpis aides à domicile) Représentants, VRP Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Cuisiniers selon la taille des établissements 200 sal. 100 à 199 sal. 50 à 99 sal. 1 à 4 sal. 20 à 49 sal. 5 à 9 sal. 10 à 19 sal. Les entreprises de 20 à 49 salariés regroupent 22% des projets de recrutement. Dans le même temps, 46% des projets de recrutement se situent au sein des établissements de moins de 20 salariés. selon le secteur d activité détaillé Agriculture, sylviculture, pêche s extractives s textile et habillement, cuir et chaussure Travail du bois et fabrication darticles en bois du papier et du carton, édition et imprimerie chimique et nucléaire du caoutchouc et des plastiques Fabrication dautres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication déquipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières et énergie, réparations auto., articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale collectifs, sociaux, personnels et domestiques Le secteur Immobilier, location et services aux entreprises absorbe un quart de la totalité des besoins. Le, les hôtels restaurants et la incarnent respectivement 16%, 15% et 9%. EnquêtE assédic E ntre prise s région n ord - Pas de Calais

14 EnquêtE assédic 2008 EntrEprisEs région nord - Pas de Calais Bassin Lille les plus élevés Projets totaux Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Représentants, VRP 871 Agents d entretien 859 Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs 816 Ingénieurs et cadres spécialistes de l informatique (sauf technico-commerciaux) 712 Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) 623 Agents et hôtesses d accueil, standardistes 507 Caissiers, employés de libre-service 486 Cuisiniers 465 Secrétaires, assistantes 425 Plus de 68% des intentions d embauche sur le bassin lillois se manifestent dans le secteur des. L ensemble des 10 premiers métiers regroupe 42% du total des intentions d embauche : en tête, le métier d employés et agents de maîtrise de l hôtellerie. : d effectifs permanents les plus élevés permanents totaux Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Représentants, VRP Ingénieurs et cadres spécialistes de l informatique (sauf technico-commerciaux) Agents d entretien Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Agents et hôtesses d accueil, standardistes Cuisiniers Cadres commerciaux et technico-commerciaux Ouvriers non qualifiés de la manutention Secrétaires, assistantes Comme le révèle la répartition des besoins selon le secteur d activité, les englobent près de 60% des besoins. Le premier métier recherché pour des postes à caractère permanent est celui d employés et agents de maîtrise de l hôtellerie. Projets permanents : d effectifs saisonniers les plus élevés saisonniers totaux Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Caissiers, employés de libre-service Agents d entretien Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Vendeurs en équipement de la personne et articles de sport Secrétaires, assistantes Cuisiniers Ouvriers non qualifiés de la manutention Professionnels des spectacles, photographes, stylistes, décorateurs Le secteur des concentre près de 79% des recrutements à caractère saisonnier. 15% des projets dans les sont des recrutements saisonniers. Dans les métiers tels qu animateurs socioculturels, de sport et de loisirs, caissiers, employés de libre-service ou professionnels des spectacles, plus d un recrutement sur trois sont des recrutements saisonniers. Projets saisonniers :

15 2008 Évolution 2008/ projets de recrutement (+11%) 50 % en difficulté (+3 pt) 14 % saisonniers (-3 pt) 11 % des projets de recrutement de la région (+0,3 pt) Versant Nord-Est Roubaix Tourcoing plus de la moitié des projets considérés comme délicats s illustrent dans les services. ils concernent, en premier lieu, dans ce secteur, le métier d agents de gardiennage et de sécurité. signalés difficiles selon le secteur d activité Projets difficiles : Projets assortis des plus grandes difficultés de recrutement par secteur d activité et métier recherché secteur projets projets d activité Métier recherché dans le secteur d activité difficiles totaux Autres ouvriers qualifiés de l industrie Maçons qualifiés Électriciens qualifiés du bâtiment Représentants, VRP Cadres commerciaux et technico-commerciaux Agents de gardiennage et de sécurité Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Conducteurs routiers et grands routiers Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) selon la taille des établissements 200 sal. 100 à 199 sal. 50 à 99 sal. 1 à 4 sal. 20 à 49 sal. 5 à 9 sal. 10 à 19 sal. Les entreprises de moins de cinquante salariés regroupent 70% des intentions d embauche. selon le secteur d activité détaillé Agriculture, sylviculture, pêche s extractives s textile et habillement, cuir et chaussure Travail du bois et fabrication darticles en bois du papier et du carton, édition et imprimerie chimique et nucléaire du caoutchouc et des plastiques Fabrication dautres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication déquipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières et énergie, réparations auto., articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale collectifs, sociaux, personnels et domestiques Les plus importants projets de recrutement se répartissent entre le secteur de l Immobilier, location et services aux entreprises (28%), le (16%) et la (14%). EnquêtE assédic E ntre prise s région n ord - Pas de Calais

16 EnquêtE assédic 2008 EntrEprisEs région nord - Pas de Calais les plus élevés Projets totaux Agents de gardiennage et de sécurité 454 Représentants, VRP 383 Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs 359 Ingénieurs et cadres spécialistes de l informatique (sauf technico-commerciaux) 240 Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) 231 Secrétaires, assistantes 229 Cadres commerciaux et technico-commerciaux 228 Agents d entretien 221 Maçons qualifiés 194 Professionnels des spectacles, photographes, stylistes, décorateurs 183 Sur le bassin de Versant Nord-Est Roubaix Tourcoing, près de 60% des besoins de main d œuvre proviennent du secteur des. L ensemble des 10 premiers métiers pour lesquels les projets sont les plus élevés regroupe 38% du total des intentions d embauche. Versant Nord-Est Roubaix Tourcoing : d effectifs permanents les plus élevés permanents totaux Agents de gardiennage et de sécurité Représentants, VRP Ingénieurs et cadres spécialistes de l informatique (sauf technico-commerciaux) Cadres commerciaux et technico-commerciaux Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Secrétaires, assistantes Agents d entretien Maçons qualifiés Conducteurs routiers et grands routiers Ingénieurs et cadres d études et de recherche Les établissements de l et de la recherchent exclusivement des effectifs permanents. Projets permanents : d effectifs saisonniers les plus élevés saisonniers totaux Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Professionnels des spectacles, photographes, stylistes, décorateurs Ouvriers non qualifiés de la manutention Agents et hôtesses d accueil, standardistes Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Autres employés administratifs d entreprises Cuisiniers Coiffeurs, esthéticiens, manucures Aides-soignants Coursiers, conducteurs-livreurs Le secteur des accumule plus de 85% des intentions d embauche saisonnière. Le représente 12%. Plus d un recrutement sur deux dans les métiers tels qu animateurs, professionnels des spectacles et ouvriers non qualifiés de la manutention sont des recrutements à caractère saisonnier. Projets saisonniers :

17 Évolution 2008/ projets de recrutement (-7 %) 39 % en difficulté (+0,6 pt) 20 % saisonniers (-15 pt) 6 % des projets de recrutement de la région (-1 pt) 2008 Bassin Dunkerque La répartition du nombre de projets assortis de difficulté demeure relativement homogène entre l industrie (26% des effectifs), la construction (21%), le commerce (17%) et les services (33%). Les principales difficultés signalées dans le secteur de l industrie concernent le métier d ouvrier qualifié de la mécanique. signalés difficiles selon le secteur d activité Projets difficiles : Projets assortis des plus grandes difficultés de recrutement par secteur d activité et métier recherché secteur projets projets d activité Métier recherché dans le secteur d activité difficiles totaux Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens, ajusteurs ) Autres techniciens et agents de maîtrise de l industrie Ouvriers qualifiés du textile et du cuir Autres ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment Plâtriers, charpentiers et autres ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment Caissiers, employés de libre-service Vendeurs en alimentation Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Autres techniciens et agents de maîtrise de l industrie Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) selon la taille des établissements 200 sal. 100 à 199 sal. 50 à 99 sal. 1 à 4 sal. 20 à 49 sal. 5 à 9 sal. 10 à 19 sal. Les entreprises de moins de cinquante salariés s octroient 71% des projets de recrutement. selon le secteur d activité détaillé Agriculture, sylviculture, pêche s extractives s textile et habillement, cuir et chaussure Travail du bois et fabrication darticles en bois du papier et du carton, édition et imprimerie chimique et nucléaire du caoutchouc et des plastiques Fabrication dautres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication déquipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières et énergie, réparations auto., articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale collectifs, sociaux, personnels et domestiques Les projets de recrutement se répartissent de manière sensiblement analogue entre la Métallurgie (16%), les collectifs, sociaux, personnels et domestiques (14%), le (13%), la (12%) et la Santé et action sociale (12%). EnquêtE assédic E ntre prise s région n ord - Pas de Calais

18 EnquêtE assédic 2008 EntrEprisEs région nord - Pas de Calais Bassin Dunkerque les plus élevés Projets totaux Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens, ajusteurs ) 209 Caissiers, employés de libre-service 202 Jardiniers 192 Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment 184 Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs 164 Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) 135 Techniciens, agents de maîtrise de la maintenance 132 Autres techniciens et agents de maîtrise de l industrie 130 Agents d entretien 120 Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) 110 Sur le bassin de Dunkerque, les accaparent la moitié des projets d embauche alors qu un projet sur cinq appartient à l. L ensemble des 10 premiers métiers pour lesquels les projets sont les plus élevés regroupe 43% du total des intentions d embauche. : d effectifs permanents les plus élevés permanents totaux Jardiniers Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens, ajusteurs ) Caissiers, employés de libre-service Techniciens, agents de maîtrise de la maintenance Autres techniciens et agents de maîtrise de l industrie Autres ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment Plâtriers, charpentiers et autres ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Les établissements de la recherchent quasi exclusivement des effectifs permanents tels que des ouvriers non qualifiés et qualifiés du second œuvre du bâtiment. Projets permanents : d effectifs saisonniers les plus élevés saisonniers totaux Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (serveurs, maîtres d hôtel ) Agents d entretien Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Vendeurs autres qu en alimentation et équipement de la personne Agents et hôtesses d accueil, standardistes Caissiers, employés de libre-service Ouvriers qualifiés de la mécanique (soudeurs, monteurs, mécaniciens, ajusteurs ) Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Vendeurs en alimentation Les projections saisonnières se concentrent, près de sept fois sur dix, dans les. Les principaux métiers saisonniers sont les employés et agents de maîtrise de l hôtellerie, les animateurs ou encore les vendeurs autres qu en alimentation et équipement de la personne. Projets saisonniers :

19 2008 Évolution 2008/ projets de recrutement (+36 %) 26 % en difficulté (-4 pt) 64 % saisonniers (+8 pt) 4 % des projets de recrutement de la région (+1 pt) Bassin Flandre Lys un tiers des besoins de main d œuvre difficilement contentés touche les services, 20% touche la construction et 20% l industrie agroalimentaire. Les principales difficultés signalées dans l industrie agroalimentaire concernent le métier de conducteurs d engins de traction et de levage. signalés difficiles selon le secteur d activité Projets difficiles : Projets assortis des plus grandes difficultés de recrutement par secteur d activité et métier recherché secteur projets projets d activité Métier recherché dans le secteur d activité difficiles totaux IAA Conducteurs d engins de traction et de levage IAA Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Techniciens, agents de maîtrise de la maintenance Plâtriers, charpentiers et autres ouvriers qualifiés du gros œuvre du bâtiment Maçons qualifiés Caissiers, employés de libre-service Cadres commerciaux et technico-commerciaux Employés de maison et assistantes maternelles (y compris aides à domicile) Conducteurs routiers et grands routiers Coursiers, conducteurs-livreurs selon la taille des établissements 200 sal. 1 à 4 sal. 100 à 199 sal. 5 à 9 sal. 10 à 19 sal. 20 à 49 sal. 50 à 99 sal. La particularité du bassin Flandre Lys relève de la prépondérance de ses grandes entreprises. Elles reflètent plus de la moitié des intentions d embauche. selon le secteur d activité détaillé Agriculture, sylviculture, pêche s extractives s textile et habillement, cuir et chaussure Travail du bois et fabrication darticles en bois du papier et du carton, édition et imprimerie chimique et nucléaire du caoutchouc et des plastiques Fabrication dautres produits minéraux non métalliques Métallurgie et travail des métaux Fabrication de machines et équipements Fabrication déquipements électriques et électroniques Fabrication de matériel de transport Autres industries manufacturières et énergie, réparations auto., articles domestiques Hôtels et restaurants Transports et communications Activités financières Immobilier, location et services aux entreprises Education Santé et action sociale collectifs, sociaux, personnels et domestiques L agroalimentaire concentre plus de la moitié des besoins de main d œuvre sur le bassin. EnquêtE assédic E ntre prise s région n ord - Pas de Calais

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes ENQUÊTE BMO 2007 S E R V I C E E T U D E S & S T A T I S T I Q U E S I N S T I T U T I O N N E L S Tout ce qu il faut savoir sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes sommaire La Basse-

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Unédic - Assédic. Pays du Nord

Unédic - Assédic. Pays du Nord Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Mai 2012 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2012 Chiffres clés 2012 15 130 projets de recrutement sur le département des

Plus en détail

Le marché de l emploi en 2008. Outils d observation et enjeux métropolitains

Le marché de l emploi en 2008. Outils d observation et enjeux métropolitains Le marché de l emploi en Outils d observation et enjeux métropolitains Décembre Le marché de l emploi en Outils d observation et enjeux métropolitains Décembre Sommaire Introduction... 5 L ENQUêTE BESOINS

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Nord - Pas-de-Calais

Nord - Pas-de-Calais Avant-propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2011 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2010, soit d une

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Est Francilien. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Est Francilien. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

8 661 projets de recrutement en 2013

8 661 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Annecy 8 661 projets de recrutement en 213 22, % des 7 89 établissements enquêtés envisagent de réaliser au moins une embauche. En 213, le bassin

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 2 760 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2016 N 21 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les profils recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements par type d établissement P8. Les recrutements

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - GARP 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Etude de besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Année 2015 Table des matières A. Les besoins de recrutement des entreprises de la plasturgie...

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2014 20 700 projets de recrutement en Belgique frontalière

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2014 20 700 projets de recrutement en Belgique frontalière ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES JUIN 2014 n 01 SOMMAIRE P.1 un établissement sur cinq envisage de recruter en 2014 P.2 Sept projets de recrutement sur dix se situent en Flandre P.2 Plus de besoins dans le Tertiaire

Plus en détail

Enquête Besoins en Maind'Œuvre

Enquête Besoins en Maind'Œuvre ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2015 N 12 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les métiers recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements dans les associations et le secteur public

Plus en détail

1 174 projets de recrutement en 2013

1 174 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Oyonnax 1 174 projets de recrutement en 213 18,9 % des 1 529 établissements enquêtés dans le bassin de Bourg en Bresse envisagent de réaliser

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Juillet 2014 LES BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2014 : ARRONDISSEMENT DE LILLE ET ZONE TRANSFRONTALIÈRE Les Objectifs de l OPE : Depuis 2006, l OPELM

Plus en détail

Repères & Analyses. Enquête. Besoins en Main d Œuvre 2011. 9 590 projets de recrutement sur le bassin d emploi de Nîmes. Chiffres clés 2011

Repères & Analyses. Enquête. Besoins en Main d Œuvre 2011. 9 590 projets de recrutement sur le bassin d emploi de Nîmes. Chiffres clés 2011 Mai 2011 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Œuvre 2011 Chiffres clés 2011 9 590 projets de recrutement sur le bassin d emploi de

Plus en détail

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie RHODANIENNE Sommaire Situation de la collecte réalisée par l ADEFIM Rhodanienne pour le compte de l OPCAIM

Plus en détail

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2013

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2013 Avril 2013 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES & ÉVALUATION Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2013 Haute-Normandie Les secteurs qui recrutent en Haute-Normandie Méthodologie Fin 2012, Pôle emploi

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

191 625 projets de recrutement en 2013

191 625 projets de recrutement en 2013 Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre statistiques, etudes et ProsPective - Avril 213 191 625 projets de recrutement en 213 En novembre 212, 165 98 établissements ont été interrogés sur leurs

Plus en détail

Enquête Besoins en Main-d Œuvre

Enquête Besoins en Main-d Œuvre Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et évaluations Avril 2015 emploi-rhonealpes.fr 2 Enquête Besoins en main d oeuvre 2015 1 SURTITRE edito L enquête

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 3 450 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION > L OBSERVATOIRE DU TRAVAIL TEMPORAIRE > LA PROSPECTIVE DE BRANCHE SUR LES METIERS ET LES QUALIFICATIONS > UN EXEMPLE DE DEMARCHE PROSPECTIVE : Origine et nature de

Plus en détail

Édito. Sommaire HAUTE-SAVOIE. Le Contrat de Professionnalisation. Juillet 2014 - N 51

Édito. Sommaire HAUTE-SAVOIE. Le Contrat de Professionnalisation. Juillet 2014 - N 51 Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie HAUTE-SAVOIE Sommaire Collecte du 28/02/2014 des fonds formation professionnelle continue... p. 2 Enquête

Plus en détail

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 ECLAIRAGES & SYNTHESES 1 AVRIL 2015 N 16 ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 La quatorzième vague de l enquête BMO en Alsace met en évidence une croissance

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve 7053 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES

Plus en détail

UNE STRATÉGIE TERRITORIALISÉE

UNE STRATÉGIE TERRITORIALISÉE Le diagnostic des besoins de formation opéré par Pôle emploi Nord Pas-de-Calais Picardie met en valeur 5 grands domaines offrant des opportunités d emploi : Services à la personne et aux collectivités

Plus en détail

le plan 30 000 formations

le plan 30 000 formations statistiques et indicateurs sept. 2014 SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Basse-Normandie.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Basse-Normandie. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Basse-Normandie. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire Tableau de Bord Juillet du Pévèle Mélantois Carembault 21 Données du 1er trimestre 21 Même si elle suit toujours une hausse inquiétante (5 % depuis le 1er trimestre ), la croissance du nombre de demandeurs

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 LOIRE

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 LOIRE ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 LOIRE 11 825 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS SAISONNIERS

Plus en détail

Édito. à savoir. Sommaire

Édito. à savoir. Sommaire Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie AIN Sommaire Promotion de l Alternance et Sécurisation des parcours de formation : la Plateforme d Alternance

Plus en détail

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020 Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Les métiers en 2015-2020 : Perspectives d emploi De nombreux départs àla retraite A l horizon

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Alsace.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Alsace. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Les principaux résultats en 2015

Les principaux résultats en 2015 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

22,4% ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2016» 179 800 PROJETS DE RECRUTEMENT EN LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRÉNÉES JUILLET 2014

22,4% ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2016» 179 800 PROJETS DE RECRUTEMENT EN LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRÉNÉES JUILLET 2014 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES JUILLET 2014 Édition 2016 Pôle emploi Languedoc Roussillon Midi Pyrénées Avril 2016 ENQUÊTE «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2016» 179 800 PROJETS DE RECRUTEMENT EN LANGUEDOC ROUSSILLON

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 Principaux résultats de l'étude OTT- CRÉDOC - GESTE 25 janvier 2011 Le marché du travail à l'horizon 2015 Le marché du travail en 2015 Aujourd'hui 24

Plus en détail

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL Service Statistiques, Etudes et Evaluations LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL SOMMAIRE 01 LA DEMANDE D EMPLOI DES METIERS DE L INDUSTRIE 02 L OFFRE D EMPLOI DES LES METIERS DE L INDUSTRIE

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Listes des secteurs et métiers prioritaires par régions Juin 2015

Listes des secteurs et métiers prioritaires par régions Juin 2015 Listes des secteurs et métiers prioritaires par régions Juin 2015 Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Guadeloupe Guyane Haute-Normandie

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Bourgogne.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Bourgogne. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002

BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002 Direction de la Technologie Sous-direction de l innovation et du développement technologique Bureau DTC2 BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002 Affaire suivie par Maryline ROSA

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Etat des lieux du marché du travail artisanal dans le Nord - Pas de Calais en 2012

Etat des lieux du marché du travail artisanal dans le Nord - Pas de Calais en 2012 Février 2014 - n 14 SERVICE ÉTUDES, VEILLE ET PROSPECTIVE Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais L artisanat est une réalité complexe, composé de 250 métiers répartis dans quatre

Plus en détail

Provence Alpes Côte d Azur

Provence Alpes Côte d Azur 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16. projets de recrutements pour 2015 LES CHIFFRES CLE EN AQUITAINE

ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16. projets de recrutements pour 2015 LES CHIFFRES CLE EN AQUITAINE ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16 PÔLE EMPLOI AQUITAINE AVRIL 2015 Enquête «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE» 2015 : des perspectives d embauches en hausse en Aquitaine SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES, ÉVALUATIONS & INVESTIGATIONS

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions de recrutement en 2015 BMO île-de-france 2015 pôle emploi IDF STATISTIQUES, études ET évaluation statistiques, études ET ÉVALUATION En 2015, des intentions

Plus en détail

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Avril 2014 Objectif de l étude Pour la douzième année consécutive, l enquête Besoin en Main d œuvre (BMO) a été réalisée fin 2012 et

Plus en détail

La ressource humaine dans l arrondissement de Lille

La ressource humaine dans l arrondissement de Lille COMITÉ DE BASSIN D'EMPLOI LILLE MÉTROPOLE Ensemble pour l emploi sur Lille Métropole dans l arrondissement de Lille Septembre 2012 Tome III : Les Métiers exercés sur les territoires des Maisons de l Emploi

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

la formation : un levier pour retrouver un emploi

la formation : un levier pour retrouver un emploi éclairages et synthèses N 22 2015 SOMMAIRE P.2 plus de demandeurs d formés P.4 DES formations pour tous les profils P.6 un demandeur d sur deux est en six mois six suivant mois la fin de formation suivant

Plus en détail

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale PACA sur l année 2013 L observatoire

Plus en détail

les besoins en main d oeuvre 2015

les besoins en main d oeuvre 2015 les besoins en main d oeuvre 2015 en pays de la loire Pôle repères n 15 Service études et évaluation 1 SURTITRE Jean-Luc RECHER Directeur régional a.i. Pôle emploi Pays de la Loire L e tissu économique

Plus en détail

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale sur l année 2013 pour la Martinique Echantillon

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU MEDEF TENDANCE EMPLOI COMPETENCE 16 AVRIL 2013

OBSERVATOIRE DU MEDEF TENDANCE EMPLOI COMPETENCE 16 AVRIL 2013 OBSERVATOIRE DU MEDEF TENDANCE EMPLOI COMPETENCE 16 AVRIL 2013 1 L Observatoire Tendance Emploi Compétence Panel de 39 566 établissements invités à participer, taux de participation de 61.50 % soit 24

Plus en détail

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers

Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Etude de l Offre sur le Bassin d emploi de Louviers Durée: Du 17 Mars au 27 Juin 2011 Sources: Pôle Emploi, APEC, Presse locale, magazines spécialisés Périmètre de l étude: Bassin d emploi de Louviers

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction

Plus en détail

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France SOMMAIRE 1. Présentation du territoire : L Ile-de-France en quelques chiffres 2. La demande d

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Pays de la Loire 2015

Pays de la Loire 2015 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2013... 3 Agents qualifiés de laboratoire (techniciens, ouvriers

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE

Plus en détail

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale en Ile de France sur l année 2013

Plus en détail

LES DÉPENSES ET L'ACCÈS À LA FORMATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES du Nord-Pas-de-Calais entre 2003 et 2005

LES DÉPENSES ET L'ACCÈS À LA FORMATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES du Nord-Pas-de-Calais entre 2003 et 2005 DRTEFP Direction Régionale du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle Nord-Pas de Calais Septembre 2007 LES DÉPENSES ET L'ACCÈS À LA FORMATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES du Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Les métiers qui recrutent en 2010, quelles perspectives?

Les métiers qui recrutent en 2010, quelles perspectives? Villeneuve sur Lot, 17 MARS 2010 Les métiers qui recrutent en 2010, quelles perspectives? Olivier Béral, Directeur Maison de l emploi du Villeneuvois et du Fumélois, Sébastien Rafaneau, Directeur Pôle

Plus en détail

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE Analyse de l évolution des emplois et des compétences dans les industries chimiques en Haute-Normandie à horizon 2020 SYNTHESE Monsieur Ludovic

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7%

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7% Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et prévisions - Avril 2014 201 284 projets de recrutement en 2014 En fin d année 2013, 162 500 établissements ont

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin Pôle Emploi Poitou-Charentes DDO / DSRE FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin 09/09/2013 LES OPPORTUNITES D EMPLOI EN POITOU CHARENTES Deux -Sèvres

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Observatoire de la métallurgie. Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015

Observatoire de la métallurgie. Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015 Observatoire de la métallurgie Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015 Méthodologie adoptée et questionnaires récoltés Champ de l'enquête Commanditée par l'observatoire

Plus en détail

STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS

STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS Mai 2010 Juin 2010 - n 02 STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS STATISTIQUES, ETUDES & EVALUATIONS R epères & Analys es Repères & Analyses Enquête Besoins en de Main-d'Œuvre E nquête B es oin Main d'œ2010

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Rhône-Alpes.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Rhône-Alpes. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Rhône-Alpes. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

L avenir de l industrie

L avenir de l industrie L avenir de l industrie Programme 14h00 - Accueil et introduction : M. Jean Luc DEROO - Président de la Maison de l Emploi Lys Tourcoing et du Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole 14h15 Eléments de

Plus en détail