Débuter avec EXPRESS. Alain Plantec. 1 Schema 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Débuter avec EXPRESS. Alain Plantec. 1 Schema 2"

Transcription

1 Débuter avec EXPRESS Alain Plantec Table des matières 1 Schema 2 2 Entité Attributs simples Attributs collection Collections à une seule dimension Collections à une plusieurs dimensions Les associations entre entités Mise en relation par un attribut Indiquer les ardinalités dans les deux sens

2 1 Schema L unité de modélisation est le schéma. Ca veut dire que tout les constructions du langage sont utilisées dans le contexte d un schéma. De plus, un schéma peut réutiliser les définitions d un autre schéma. Voici un exemple de deux schémas. Le deuxième déclare utiliser les définition du premier : (*<premier> est le premier schma EXPRESS que vous rencontrez *) SCHEMA premier; SCHEMA deuxieme; (*<deuxieme> utilise les dfinitions de premier *) USE FROM premier; 2 Entité Une classe est spécifiée par une entité EXPRESS. Une entité peut hériter d une autre entité. Voici les deux entités crustace et crabe avec crabe qui hérite de crustace : SCHEMA familles; ENTITY crustace; SCHEMA especes; USE FROM familles; ENTITY crabe SUBTYPE OF (crustace); 2.1 Attributs simples Les propriétés fondamentales d une entité sont représentées par les attributs explicites. Un attribut explicite comprend un nom suivit de son type. On dispose de six types simples prédéfinis : 1. String pour les chaînes de caractères, 2. Integer pour les entiers, 3. Real pour les réels, 4. Logical pour une valeur logique soit : true, false ou unknown, 5. Boolean pour un booléen soit : true ou false et 6. Binary pour n importe quoi puisque c est du binaire encodé en ascii, Tout de suite une exemple de schéma ne comportant qu une entité avec des attributs de type simple : SCHEMA test; (*<personne> dcrit une personne physique *) ENTITY personne; nom : STRING; 2

3 prenom : STRING; age : INTEGER; taille : REAL; mariee : LOGICAL; (*<personne.mariee> on ne sait pas toujours *) photo : OPTIONAL BINARY; (*<personne.photo> pour le trombinoscope *) Pour qu une instance soit valide, tout attribut explicite doit avoir une valeur. Un attribut peut être indiqué comme facultatif auquel cas, une instance peut ne pas comporte de valeur pour cet attribut. Dans l exemple précédent, l attribut photo est déclaré facultatif. 2.2 Attributs collection Collections à une seule dimension Simplement tout d abord : pour représenter les collections, on dispose de quatres types : 1. array : pour un tableau de taille fixe, chaque élément pouvant être accédé par une index entier représentant sa position dans la collection ; un tableau est définit par ses bornes inférieures et supérieures sachant qu une borne peut être négative ; 2. list : pour une collection à nombre variable d éléments, chaque élément pouvant être accédé par une index entier représentant sa position dans la collection ; 3. set : pour un ensemble d éléments à nombre variable d éléments et dont la position de stockage d un d éléments n est pas connue ; aucun doublon n est autorisé ; 4. bag : comme pour set mais les doublons sont autorisés. SCHEMA campagne_en_mer; ENTITY mesures; (*<mesures.remarques> un tableau de 10 remarques concernant les mesures *) remarques : ARRAY [1:10] OF STRING; (*<mesures.temperatures> temp. mesures depuis -25 mtres jusqu +10 mtres *) temperatures: ARRAY [-25:10] OF REAL; ENTITY campagne; code : STRING; (*<campagne.identification> au min. 0 et au max. 5 chanes pour identifier la campagne *) identification : LIST [0:5] OF STRING; (*<campagne.equipe> au min. 10 et au max. 75 noms de personnes presentes sur le navire *) equipe : SET [10:75] OF STRING; Et quand on ne connait pas le nombre d éléments dans une collection : il se présente deux cas : c est possible avec list, set et bag et 1. on peut ne pas indiquer du tout de bornes ; on a alors une collection avec au minimum, 0 élément et au maximum, une infinité d éléments ; 2. on peut aussi ne pas fixer que la borne supérieure ; alors là, on dispose de la valeur infinie représentée par le symbole? ; on utilise se symbole à la place de la borne supérieure. SCHEMA campagne_en_mer; ENTITY mesures; 3

4 (*<mesures.remarques> un tableau de 10 remarques concernant les mesures *) remarques : ARRAY [1:10] OF STRING; (*<mesures.temperatures> temp. mesures depuis -25 mtres jusqu +10 mtres *) temperatures: ARRAY [-25:10] OF REAL; ENTITY campagne; code : STRING; (*<campagne.identification> au min. 0 et au max. une infinit de chanes *) identification : LIST OF STRING; (*<campagne.equipe> au min. 10 et au max. une infinit de noms de personnes *) equipe : SET [10:?] OF STRING; Collections à une plusieurs dimensions C est pareil que pour une dimensions car le type d un élément peut aussi être une collection. SCHEMA guerre_navale; -- par exemple, mais sans conviction quand la pertinence du schema ENTITY grille; cases : ARRAY [1:25] OF ARRAY [1:25] OF BOOLEAN; (*<grille.cases> pour attaquee ou non *) ENTITY navire; ENTITY porte_avion SUBTYPE OF (navire); x : INTEGER; (*<porte_avion.x> position en X dans la grille *) y : INTEGER; (*<porte_avion.y> position en Y dans la grille *) batiment : ARRAY [1:2] OF ARRAY [1:8] OF BOOLEAN; 2.3 Les associations entre entités Mise en relation par un attribut Deux entités peuvent être associées par un attribut. scol : scolarite; ENTITY scolarite; (* une scolarite est installee dans batiment *) etab : batiment; 4

5 Dans l exemple précédent, on sait qu un etudiant est associé à une et une seule scolarité. Mais qu en est t il de la relation inverse : pour une scolarité, combien d étudiants, un, deux, au minimum 3 et au maximum 55? On peut donc changer la modélisation : ENTITY scolarite; etudiants : LIST [0:4500] OF etudiant; (* au maxi tudiants *) etab : batiment; Indiquer les ardinalités dans les deux sens D accord, mais, non de non, on perd la cardinalité pour un étudiant : combien de scolarité(s) par étudiant? Ok, voyons alors, on peut indiquer l association dans l entité etudiant et dans scolarite. Pour cela, il y a la clause inverse. Pour une association, dans une des deux entités en relation, on utilise un attribut explicite, et dans l autre, on utilise un attribut inverse. Voici une première solution : sascolarite : scolarite; ENTITY scolarite; INVERSE (* pour une scolarite, au mini, 0 etudiant et au maxi tudiants *) etudiants : SET [0:4500] OF etudiant FOR sascolarite; (* pour une scolarite, un et un seul batiment *) batiment : batiment FOR lesscolarites; lesscolarites : LIST of scolarite; On peut tout aussi bien inverser l association en utilisant un attribut explicite dans scolarite qui porte la liste des étudiants et en utilisant un attribut inverse dans l entité Etudiant. INVERSE sascolarite : scolarite FOR etudiants; ENTITY scolarite; 5

6 (* pour une scolarite, de 0 une infinit d tudiants *) etudiants : LIST [0:?] OF etudiant; (* pour une scolarite, un et un seul batiment *) sonbatiment : batiment; INVERSE lesscolarites : SET of scolarite FOR sonbatiment; 6

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL 75 LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL CHAPITRE 4 OBJECTIFS PRÉSENTER LES NOTIONS D ÉTIQUETTE, DE CONS- TANTE ET DE IABLE DANS LE CONTEXTE DU LAN- GAGE PASCAL.

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données . Objectifs et principes Modélisation E/R des Données 2. Le modèle Entité-Association (E/R) 3. Passage au relationnel 4. Conclusion. Objectifs de la Modélisation Permettre une meilleure compréhension Le

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle 1 Plan Insuffisances du modèle relationnel Concepts objet Modèle Objet-relationnel et SQL3 2 Insuffisances du modèle relationnel Opérations séparées

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/73 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2012/2013 2/73 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

DS Java 1. 19 novembre 2005

DS Java 1. 19 novembre 2005 DS Java 1 19 novembre 2005 Durée : 2 heures. Documents (notes et polycopiés) autorisés. La rigueur et la propreté seront prises en compte dans l évaluation. Le barème est indicatif. Vous rédigerez vos

Plus en détail

Expression des contraintes. OCL : Object C o n t r a i n t L a n g u a g e

Expression des contraintes. OCL : Object C o n t r a i n t L a n g u a g e P r o b l é m a t i q u e OCL : O b j e c t C o n s t r a i n t L a n g u a g e Le langage de contraintes d UML Les différents diagrammes d UML permettent d exprimer certaines contraintes graphiquement

Plus en détail

OCL - Object Constraint Language

OCL - Object Constraint Language OCL - Object Constraint Language Laëtitia Matignon laetitia.matignon@univ-lyon1.fr Département Informatique - Polytech Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 2012-2013 Laëtitia Matignon SIMA - OCL - Object

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Informatique / Programmation

Informatique / Programmation Informatique / Programmation Programmation orientée objet avec Java 02 : Expressions et opérateurs Jacques Bapst jacques.bapst@hefr.ch Expressions [1] Les expressions sont des entités composées de littéraux,

Plus en détail

Cours VHDL - IV. L3-S6 - Université de Cergy-Pontoise. Laurent Rodriguez Benoît Miramond

Cours VHDL - IV. L3-S6 - Université de Cergy-Pontoise. Laurent Rodriguez Benoît Miramond Cours VHDL - IV L3-S6 - Université de Cergy-Pontoise Laurent Rodriguez Benoît Miramond Plan du cours I Historique de conception des circuits intégrés - HDL - Modèles de conceptions - VHDL - Les modèles

Plus en détail

GOL502 Industries de services

GOL502 Industries de services GOL502 Industries de services Conception d un service Partie IIb Version 2013 Introduction Conception d un service partie IIb Nous verrons dans ce chapitre Modélisation d un service; Langage de modélisation

Plus en détail

Définition de contraintes. c Olivier Caron

Définition de contraintes. c Olivier Caron Définition de contraintes 1 Normalisation SQL-92 Les types de contraintes 1 Les types de contraintes Normalisation SQL-92 Les contraintes de domaine définissent les valeurs prises par un attribut. 1 Les

Plus en détail

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Examen BD 2I009 15 Mai 2015 Votre numéro d anonymat : Université Pierre et Marie Curie Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures CORRIGÉ Documents autorisés Les téléphones mobiles doivent

Plus en détail

AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS

AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS U ne macro est un ensemble de commandes qui s exécute autant de fois que nécessaire simplement en les appelant par son nom. Les macros permettent d automatiser les

Plus en détail

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013 Génie Logiciel 4 février 2013 Plan I. Généralités II. Structures linéaires III. Exceptions IV. Structures arborescentes V. Dictionnaires I. Principes II. Notions propres à la POO I. Principes Chapitre

Plus en détail

Expert Base de données

Expert Base de données Cycle de vie d une base de données Expert Modélisation Conceptuelle Création du schéma sandra.bringay@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr Utilisateur Personn!! Prénom! age! Toto! Titi! 25! Table

Plus en détail

Introduction à la programmation avec Java

Introduction à la programmation avec Java Introduction à la programmation avec Java UFR Sciences de Nice Licence Math-Info 2006-2007 Module L1I1 Frédéric MALLET Jean-Paul ROY Ressources sur le langage Java Conception objet en Java avec BlueJ :

Plus en détail

Concevoir une base de données

Concevoir une base de données Concevoir une base de données http://vanconingsloo.be/les-cours/bureautique/access/concevoir-une-base-de-donnees En fonction de vos besoins, il existe deux façons de travailler. Si vous souhaitez créer

Plus en détail

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar Bases de données Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur Yousra Lembachar Chapitre 2 Le modèle relationnel Plan Les concepts d un modèle relationnel Le passage du modèle entité-association vers le

Plus en détail

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1

UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins. Emmanuel Pichon 2013 V1.1 UML Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil et l analyse des besoins 2013 V1.1 Objectif Diagramme de classes (class diagram) pour le recueil des besoins et l analyse Présenter un ensemble

Plus en détail

Définitions de classes permettant de gérer Étudiant en Enseignant CORRECTION

Définitions de classes permettant de gérer Étudiant en Enseignant CORRECTION EILCO ING 1 - POO Java Contrôle 2014/2015 Définitions de classes permettant de gérer Étudiant en Enseignant CORRECTION Dans ces exercices, nous allons définir une classe Personne qui permettra de gérer

Plus en détail

Bases de données. Yamine Aït-Ameur IRIT Enseeiht yamine@n7.fr. Christophe Garion ISAE garion@isae.fr

Bases de données. Yamine Aït-Ameur IRIT Enseeiht yamine@n7.fr. Christophe Garion ISAE garion@isae.fr Bases de données Yamine Aït-Ameur IRIT Enseeiht yamine@n7.fr Christophe Garion ISAE garion@isae.fr 4 février 2013 Table des matières 1 Introduction 1 2 Modèle de Chen 3 2.1 Généralités sur l information

Plus en détail

7.5 Quelques notions sur XML Schema

7.5 Quelques notions sur XML Schema 7.5 Quelques notions sur XML Schema WMK-schema est une autre façon de spécifier des données XML (une autre façon d écrire un schéma). N.B. : Un XML-schéma est lui-même un document XML! Mais il spécifie

Plus en détail

Épreuve d informatique 2011

Épreuve d informatique 2011 A 2011 INFO. MP ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Le modèle entité-association 1. Les concepts de base 1.1 Introduction Avant que la base de données ne prenne une forme utilisable par le SGBD il

Plus en détail

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours VBA, Semaine 1 mai juin 2006 Corrigé Résumé Ce document décrit l écriture dans le langage VBA des éléments vus en algorithmique. Table des matières 1 Pourquoi

Plus en détail

Le Langage. JavaScript

Le Langage. JavaScript Chapitre 2 : Le Langage JavaScript Le Langage JavaScript Rémy Courdier 1996-2002 - Le langage Java - Version du cours 2.6.2 1 Les types primitifs de JavaScript Types de bases Boolean (Booléen) : peut prendre

Plus en détail

Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr) Grenoble 1 IMA Informatique & Mathématiques Appliquées UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Plus en détail

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28 Introduction 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 Objectifs Après ce cours, les TD et TP correspondants, vous devez être capables de I Créer des tables à partir d un modèle I Utiliser

Plus en détail

Diagrammes de classe UML

Diagrammes de classe UML labsticc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/ Diagrammes de classe UML Jean-Philippe Babau Département Informatique, UFR Sciences, Laboratoire Lab-STICC 2 1 Plan Introduction aux diagrammes de classe Description

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Structurer ses données : les tableaux. Introduction à la programmation

Structurer ses données : les tableaux. Introduction à la programmation Structurer ses données : les tableaux Introduction à la programmation Plan du document Introduction Introduire la notion de type Types primitifs Types composés Tableaux de type primitif Page 2 Notion de

Plus en détail

} 7 Variables (composantes)

} 7 Variables (composantes) Chapitre 4 Tableaux Jusqu ici, nous avons employé les variables pour stocker les valeurs individuelles de types primitifs : une variable de type int pour stocker un entier, une variable de type boolean

Plus en détail

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2 Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101 Danny Dubé Hiver 2014 Version : 11 avril Questions Travail pratique #2 Traduction orientée-syntaxe

Plus en détail

LMI 2. Programmation Orientée Objet POO - Cours 9. Said Jabbour. jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour

LMI 2. Programmation Orientée Objet POO - Cours 9. Said Jabbour. jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour LMI 2 Programmation Orientée Objet POO - Cours 9 Said Jabbour jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour CRIL UMR CNRS 8188 Faculté des Sciences - Univ. Artois Février 2011 Les collections

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Conception par contrats avec UML

Conception par contrats avec UML Conception par contrats avec UML OCL Object Constraint Language Gerson Sunyé gerson.sunye@univ-nantes.fr LINA Introduction à OCL p.1 Plan Introduction Invariants, pré et post-conditions Spécification de

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Bases de données. Yamine Aït-Ameur ENSEEIHT yamine@enseeiht.fr. Christophe Garion ISAE-SUPAERO christophe.garion@isae-supaero.fr.

Bases de données. Yamine Aït-Ameur ENSEEIHT yamine@enseeiht.fr. Christophe Garion ISAE-SUPAERO christophe.garion@isae-supaero.fr. Bases de données Yamine Aït-Ameur ENSEEIHT yamine@enseeiht.fr Christophe Garion ISAE-SUPAERO christophe.garion@isae-supaero.fr 2 novembre 2015 Table des matières 1. Introduction 3 2. Modèle de Chen 5 2.1.

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr) Grenoble 1 IMA Informatique & Mathématiques Appliquées UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes

Plus en détail

Bases de données. Chapitre 1. Introduction

Bases de données. Chapitre 1. Introduction Références : Bases de données Pierre Wolper Email : pw@montefiore.ulg.ac.be URL : http : //www.montefiore.ulg.ac.be/~pw/ http : //www.montefiore.ulg.ac.be/ ~pw/cours/bd.html Henry F. Korth, Abraham Silberschatz,

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

NoSql. Principes. Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData

NoSql. Principes. Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData NoSql Principes Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData Les SGBD NoSql partagés ne peuvent satisfaire que 2 critères au plus NoSql Les transactions

Plus en détail

Bases de Données et SGBD. Le Modèle Entité/Association

Bases de Données et SGBD. Le Modèle Entité/Association Bases de Données et SGBD Le Modèle Entité/Association 1 Modèle Entité/Association Représentation explicite de 3 concepts principaux: entité, association, attribut. 1. Entité = classe générique d'individus

Plus en détail

Les types utilisateurs (VBA) Corrigé

Les types utilisateurs (VBA) Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours VBA, Semaine 2 avril mai 2013 Corrigé Résumé Ce document décrit comment traduire en VBA les types utilisateur du langage algorithmique. Table des matières

Plus en détail

TP TUTORIEL. GEDsismik

TP TUTORIEL. GEDsismik TP TUTORIEL GEDsismik TP TUTORIEL Table of Contents A propos de ce document...1 Langage orienté objet...2 Notion d'objet...2 De l'utilité d'une pile...2 Création du type Pile...2 Interface...3 Implémentation

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

DB Main Bien débuter.

DB Main Bien débuter. DB Main Bien débuter. Downloader depuis http://www.info.fundp.ac.be/~dbm/ L élaboration d une base de données se fait en 4 étapes : 1. L analyse conceptionnelle 2. Le MCD modèle conceptuel de données.

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Programmation orientée objet en langage JAVA

Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Programmation orientée objet en langage JAVA Connexion à une base de données avec JDBC Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

Dossier de définition des Webservices et Urls

Dossier de définition des Webservices et Urls Dossier de définition des Webservices et Urls SOMMAIRE I. ELEMENTS TRANSVERSAUX... 3 1.1. Locale... 3 1.2. Définition des constantes / énums... 3 II. LISTE DES ARRETS... 4 2.1. Paramètres en entrée...

Plus en détail

Base de données. Ensuite, on peut utiliser les fonctions length et setlength pour respectivement lire et changer la taille du tableau.

Base de données. Ensuite, on peut utiliser les fonctions length et setlength pour respectivement lire et changer la taille du tableau. Base de données Nouvelles notions Voici quelques nouvelles fonctionnalités du langage dont vous aurez à vous servir. Prenez le temps de bien comprendre et tester les exemples. Tableaux à taille dynamique

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 6 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 1ère partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Introduction 2 les étapes de la connexion

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 4 : Introduction à XML-RPC

Le cadre des Web Services Partie 4 : Introduction à XML-RPC Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 4 : Introduction à XML-RPC Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/15 Agenda Introduction Format des

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 Modélisation d une base

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Notion de type de données

Notion de type de données Types Chapitre 4 1 Notion de type de données Définition Un type de données est un ensemble de valeurs et un ensemble d'opérations pouvant être effectuées sur ces valeurs. Notion d'objet informatique Toute

Plus en détail

Ingénierie dirigée par les modèles en EXPRESS :

Ingénierie dirigée par les modèles en EXPRESS : Ingénierie dirigée par les modèles en EXPRESS : un exemple d application Hondjack Dehainsala, Stéphane Jean, Nguyen Xuan Dung, Guy Pierra LISI-ENSMA 86961 Futuroscope Cedex, France Résumé Nous présentons

Plus en détail

Programmation orientée objet et événementielle en JavaScript. Département SRC Pôle Universitaire de Vichy Bruno Bachelet

Programmation orientée objet et événementielle en JavaScript. Département SRC Pôle Universitaire de Vichy Bruno Bachelet Programmation orientée objet et événementielle en JavaScript Département SRC Pôle Universitaire de Vichy Bruno Bachelet «PARTIE IV Introduction au paradigme objet Programmation objet et événementielle

Plus en détail

SLAM4 Gestion des cours et requêtage SQL Travaux pratiques

SLAM4 Gestion des cours et requêtage SQL Travaux pratiques 1. La base de données... 1 2. Création de l'application GestionCours... 2 2.1. Créer l'application «GestionCours» à l'aide de l'ide Visual Studio 2010... 2 2.2. Objectif : créer un formulaire permettant

Plus en détail

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS Utilisation du SGBD ACCESS Polycopié réalisé par Chihab Hanachi et Jean-Marc Thévenin Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS GENERALITES SUR ACCESS... 1 A PROPOS DE L UTILISATION D ACCESS...

Plus en détail

1 ère partie : XML SCHEMA

1 ère partie : XML SCHEMA 1 ère partie : XML SCHEMA Structure globale d'un schéma XML Description des éléments Déclaration d'un élément simple Déclaration d'un élément copmlexe Déclaration d'un élément quelconque Validation d'un

Plus en détail

Projet EvaluationsEleves/Professeurs

Projet EvaluationsEleves/Professeurs Projet EvaluationsEleves/Professeurs Ce projet Java comporte les objectifs suivants: 1) Diagramme de classes 2) Développer de l'application en mode console avec un jeu de tests fourni 3) Lecture des notes/eleves/professeurs

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 Modélisation d

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise OpenPaaS Le réseau social d'entreprise Spécification des API datastore SP L2.3.1 Diffusion : Institut MinesTélécom, Télécom SudParis 1 / 12 1OpenPaaS DataBase API : ODBAPI...3 1.1Comparaison des concepts...3

Plus en détail

Concours 2015 Épreuve d Informatique Filière : MP Durée de l épreuve : 3 heures. L utilisation d une calculatrice est autorisée.

Concours 2015 Épreuve d Informatique Filière : MP Durée de l épreuve : 3 heures. L utilisation d une calculatrice est autorisée. A 2015 INFO. MP École des Ponts ParisTech, SUPAERO (ISAE), ENSTA ParisTech, Télécom ParisTech, Mines ParisTech, Mines de Saint-étienne, Mines Nancy, Télécom Bretagne, ENSAE ParisTech (filière MP), École

Plus en détail

Algorithmique & programmation

Algorithmique & programmation Algorithmique & programmation Type structuré Article, Enregistrement, Structure Définition de nouveaux types!! On a vu les types simples "! entier, booléen, caractère, chaîne de caractères!! Comment gérer

Plus en détail

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick Cours Master 1 / 2013-2014 Dr YAO Kouassi Patrick Une base de données est le terme informatique désignant un ensemble de données connexes stockées informatiquement. Ce terme ne doit pas être confondu avec

Plus en détail

Types de données et objets

Types de données et objets Types de données et objets VL A D Y RA V E L O M A N A N A Licence 1 S2 Université Denis Diderot (P7). vlad@liafa.jussieu.fr LIAFA Bureau 6A13. 175, rue Chevaleret Ravelomanana Vlady Types de données et

Plus en détail

Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL. Plan. Introduction à l'odmg: Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ)

Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL. Plan. Introduction à l'odmg: Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ) Plan Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL Introduction à l'odmg: Contenu de la proposition; Architecture d'un SGBDO; Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ) 1 2 Tirés des documents

Plus en détail

Rappels sur l objet. Yannick Prié Département Informatique - UFR Sciences et Techniques Université Claude Bernard Lyon 1 2011-2012

Rappels sur l objet. Yannick Prié Département Informatique - UFR Sciences et Techniques Université Claude Bernard Lyon 1 2011-2012 Rappels sur l objet Yannick Prié Département Informatique - UFR Sciences et Techniques Université Claude Bernard Lyon 1 2011-2012 Objectifs de ce cours 2 Rappels sur les concepts fondamentaux liés à la

Plus en détail

XML. Language. Markup. Mohamed Quafafou. ESIL Département :: Internet Dec.. 2006 DTD

XML. Language. Markup. Mohamed Quafafou. ESIL Département :: Internet Dec.. 2006 DTD XML extensible Markup Language Mohamed Quafafou ESIL Département :: Internet Nov.-Dec Dec.. 2006 DTD Définition du type de document Vérifier qu un un document XML est conforme à une syntaxe donnée Cela

Plus en détail

INTRODUCTION AU DATA MINING

INTRODUCTION AU DATA MINING INTRODUCTION AU DATA MINING 6 séances de 3 heures mai-juin 2006 EPF - 4 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets Bertrand LIAUDET Phase 4 : Modélisation non-supervisée - 5 : Règles d association

Plus en détail

Modèle objet/classe. Sommaire

Modèle objet/classe. Sommaire Modèle objet/classe Sommaire Pourquoi un tel modèle ; Sa place dans le processus de développement ; Les premiers concepts ; Comment construire un diagramme de classes. Sa place dans le processus de développement

Plus en détail

Conception modulaire : les paquetages. Chapitre 12

Conception modulaire : les paquetages. Chapitre 12 Conception modulaire : les paquetages Chapitre 12 1 Les paquetages : intérêt Les applications informatiques devenant de plus en plus complexes, il y a nécessité de : travailler en équipe réutiliser des

Plus en détail

Le Langage Java et le Monde des Objets

Le Langage Java et le Monde des Objets . p.1 Le Langage Java et le Monde des Objets Les principes de la modélisation Orientée Objet. Qu est-ce qu une classe?. Les types de base. Utiliser les classes. Les tentacules de Java. . p.2 Bibliographie

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

KLIPS - PROJET INTELLIGENCE ARTIFICIEL

KLIPS - PROJET INTELLIGENCE ARTIFICIEL 19/03/2008 EPSI KLIPS - PROJET INTELLIGENCE ARTIFICIEL Christian Couder, Fabien Joubert, Guy-Ludovic Rodriguez Sommaire I Cahier des Charges 1. Les différentes composantes demandées... 3 a. Caractéristiques

Plus en détail

alg - Relations entre classes [kr]

alg - Relations entre classes [kr] alg - Relations entre classes [kr] Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 21 avril 2015 Table des matières 1 L association 2 1.1 Définitions...................................

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

INF121: Algorithmique et Programmation Fonctionnelle

INF121: Algorithmique et Programmation Fonctionnelle INF121: Algorithmique et Programmation Fonctionnelle Cours 1: Identificateurs, types de base et fonctions Année 2013-2014 Identificateurs La notion d identificateur Un concept fondamental dans les langages

Plus en détail

Création et Gestion des tables

Création et Gestion des tables Création et Gestion des tables Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les tables... 5 3.1 Les types de données... 5 3.1.1 Les types de données Sql Server... 5

Plus en détail

PHP. virginie.sans@irisa.fr http://perso.univ-rennes1.fr/virginie.sans/pwb. Internet et HTML

PHP. virginie.sans@irisa.fr http://perso.univ-rennes1.fr/virginie.sans/pwb. Internet et HTML PHP virginie.sans@irisa.fr http://perso.univ-rennes1.fr/virginie.sans/ BUR Internet et HTML PHP, qu'est-ce que c'est? Un langage pour la programmation du serveur Permet d'inclure des parties programmées

Plus en détail

Initiation aux bases de données et à la programmation événementielle

Initiation aux bases de données et à la programmation événementielle Initiation aux bases de données et à la programmation événementielle Cours N 6 : VBA sous ACCESS Souheib BAARIR. Page web : http://pagesperso-systeme.lip6.fr/souheib.baarir/bdvba/support.htm E-mail : souheib.baarir@u-paris10.fr

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR 06. Fiche de TD VBA

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne UFR 06. Fiche de TD VBA 1 / 13 Fiche de TD VBA L objectif de cette fiche est de faire un rappel (voire une présentation rapide) du langage de programmation VBA et de son usage sur des documents Excel et Access. Pour rappel, VBA

Plus en détail

Remote Control Library Librairie Remote Control

Remote Control Library Librairie Remote Control Remote Control Library Librairie Remote Control Installation File, Fichier : REMOTEVPU.EXE After installation Après installation In the toolbox : Dans la boite à outils : Files Added, Files Ajoutés : C:\API32\Modules\

Plus en détail

Exercice EXU1610. INSA-ROUEN - ASI page 1/1 UV Génie Logiciel

Exercice EXU1610. INSA-ROUEN - ASI page 1/1 UV Génie Logiciel Exercice EXU60 Préliminaire Cet exercice a pour but de vous guider dans la démarche de conception outillée par UML. Chacune des questions vous aiguille pas à pas : Réaliser un diagramme de séquence système

Plus en détail

Utilisation d objets : String et ArrayList

Utilisation d objets : String et ArrayList Chapitre 6 Utilisation d objets : String et ArrayList Dans ce chapitre, nous allons aborder l utilisation d objets de deux classes prédéfinies de Java d usage très courant. La première, nous l utilisons

Plus en détail

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL Cours PL/SQL Langage propre à Oracle basé sur ADA Offre une extension procédurale à SQL PL/SQL permet d utiliser un sous-ensemble du langage SQL des variables, des boucles, des alternatives, des gestions

Plus en détail

10' - LES ARBRES BINAIRES

10' - LES ARBRES BINAIRES Ch 10' - LES ARBRES BINAIRES On va restreindre les capacités des arbres en obligeant les nœuds à posséder au maximum deux sous-arbres. Ces nouveaux arbres seront plus faciles à maîtriser que les arbres

Plus en détail

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Structures de Données Abstraites & Tris

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Structures de Données Abstraites & Tris Objectifs du cours d aujourd hui Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Structures de Données Abstraites & Tris Continuer l approfondissement de la programmation de

Plus en détail

Chapitre 10. Les interfaces Comparable et Comparator 1

Chapitre 10. Les interfaces Comparable et Comparator 1 Chapitre 10: Les interfaces Comparable et Comparator 1/5 Chapitre 10 Les interfaces Comparable et Comparator 1 1 Ce chapitre a été extrait du document "Objets, Algorithmes, Patterns" de [René Lalement],

Plus en détail

Document de réalisation Mise en œuvre d une infrastructure de sécurité dans une architecture orientée services

Document de réalisation Mise en œuvre d une infrastructure de sécurité dans une architecture orientée services Document de réalisation Mise en œuvre d une infrastructure de sécurité dans une architecture orientée services Version : 0.9 Auteurs : Olivier MALGRAS Anne-Sophie TRANCHET Encadrants : Olivier PERRIN Aymen

Plus en détail

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL 2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL PLAN : I. Le langage de manipulation des données II. Le langage de définition des données III. Administration de la base de données IV. Divers (HORS PROGRAMME) Introduction:

Plus en détail

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape)

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) NIVEAU : PREMIERE RENCONTRE AVEC VB INITIES/EXPERIMENTES Pré requis pour comprendre ce tutorial : - Connaître les principales commandes de VB

Plus en détail