L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR?"

Transcription

1 L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR? Gregory Neubourg Chargé de Mission Avec le soutien de

2 2

3 Plan de la présentation 1. Le solaire thermique 1. Principe de fonctionnement 2. Etapes de mises en œuvre 3. Aspects financiers 2. Le solaire photovoltaïque 1. Principe de fonctionnement 2. Etapes de mises en œuvre 3. Aspects financiers 3. Comparaison des deux technologies 1. Aspects énergétiques 2. Aspects financiers 4. Les sites web de référence Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

4 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement Capteurs surimposés Capteurs intégrés Capteurs pare-soleil Tubes sous-vide Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

5 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement 1. Capteur solaire Circuit primaire 5. Ballon de stockage 6. Arrivée eau froide 7. Circulateur 8. Régulateur Sondes de t Chauffage d appoint Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

6 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement Coupe capteur plan Coupe tube sous vide Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

7 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement Orientation, pente du toit et ombrages orientation inclinaison ( ) est 88% 87% 85% 83% 77% 65% 50% sud-est 88% 93% 95% 95% 92% 81% 64% sud 88% 96% 99% max 100% 98% 87% 68% sud-ouest 88% 93% 95% 95% 92% 81% 64% ouest 88% 87% 85% 82% 76% 65% 50 Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

8 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement Superficie entre 1 et 2 m² par personne Superficie moyenne : 4 à 6 m² durée de vie min. 25 ans Entretien tous les 2 ans nécessaire Tartre, corrosion Résistance capteur testée en laboratoire Caractéristiques influençant le prix Distance capteur-ballon Type de capteur Régulation et Calorimètre Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

9 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement Le ballon 50 l par m² de panneau Volume moyen : 200 à 300 l Corrosion : anode sacrificielle ou électrique. Ou ballon inox (+ cher) Isolation R=2 Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

10 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement Différentes possibilités d implantation. Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

11 1. Le solaire thermique Principe de fonctionnement Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

12 1. Le solaire thermique Etapes de mise en œuvre 1. Bien s informer sur la technologie Fiche de réalisation Info Fiche Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

13 1. Le solaire thermique Etapes de mise en œuvre 2. Evaluer la faisabilité technique : Orientation et inclinaison de la toiture Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

14 1. Le solaire thermique Etapes de mise en œuvre 3. Evaluer ses besoins d eau chaude sanitaire Bain Usage de l eau chaude Douche Lave-vaisselle Lave-linge Consommation d ECS par usage (norm.à 45 C) ± 90 l ± 35 l ± 20 l ± 25 l Vaisselle/nettoyage ± 65 l Source = RW Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

15 1. Le solaire thermique Etapes de mise en œuvre 4. Comparaison de devis Eléments importants Garantie du matériel, Garantie de la réalisation (2 ans) Travaux de toiture (étanchéité) Calorimètre Bonne isolation du circuit primaire Expérience de l entrepreneur (enregistré à la BCE (n de TVA)) Annuaire des installateurs Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

16 1. Le solaire thermique Etapes de mise en œuvre 5. Consultation du Point Info Energies Renouvelables Analyse gratuite de devis Conseil et expertise gratuite Lundi AM sur rdv Mercredi PM aux Halles st-géry Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

17 1. Le solaire thermique Aspects financiers Prix moyen très variable : Prix moyen : 1500 /m² Prix très variable : de 1300 à 1900 /m² Influencé par la technologie (plan ou sous-vide) Difficultés de mise en œuvre Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

18 1. Le solaire thermique Aspects financiers Prime 2010 de la Région de Bruxelles-Capitale : Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

19 1. Le solaire thermique Aspects financiers Réduction d impôts : 40 % de l investissement Étalable sur 4 ans si habitation de plus de 5 ans 2011 : 2830 Prime communale : (12/19) Anderlecht, Berchem-st-Agathe, Bruxelles, Etterbeek, Evere, Ixelles, Ganshoren, Koekelberg, Molenbeek, St-Josse, Uccle, Woluwe-Saint-Lambert. Varie de 125 à 500 À Bruxelles ville : 500 Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

20 1. Le solaire thermique Aspects financiers Coût du kwh solaire à Bruxelles (5 m²) A B C Matériel Installation TOTAL Prime RBC Prime communale Réduction d'impôt (40% max pdt 4 ans) Investissement ( ) Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

21 1. Le solaire thermique Aspects financiers Coût du kwh solaire à Bruxelles (5 m²) A B C Prix Investissement ( ) Durée de vie Production solaire annuelle (± 350 kwh/m²) Rendement chaudière 0,7 0,7 0,7 Economie de kwh de gaz / an Économie annuelle ( 1kWh de gaz = 6,85 c ) Temps de retour simple 8,7 5,8 2,9 Energie économisée 25 ans (kwh) Coût kwh (c ) Avec primes 2,4 1,6 0,8 * Solaire tient compte thermique des pertes ou photovoltaïque? de stockage Que choisir? І

22 1. Le solaire thermique Aspects financiers Source : Renouvelle 30 Janvier Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

23 2. Le solaire photovoltaïque Principe de fonctionnement Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

24 2. Le solaire photovoltaïque Principe de fonctionnement Fabrication Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

25 2. Le solaire photovoltaïque Principe de fonctionnement Le coût environnemental Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

26 2. Le solaire photovoltaïque Principe de fonctionnement Le kw-crête Rappel des Unités de puissance & d énergie kilowatt (kw) = Puissance électrique ex : ampoule de 7W kilowattheure (kwh) = Energie ex : ampoule de 7W pendant 3 h = 21 Wh pendant 3000 h : 21 kwh kilowatt-crête (kwc) = Puissance d un module dans des conditions standards de test : - 25 C W/m² - 1,5 AM (spectre solaire standard) 1 kwc produira 850 kwh/an en Belgique Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

27 2. Le solaire photovoltaïque Principe de fonctionnement Le système Modules PV 2. Interrupteur CC 3. Onduleur 4. Compteur de production 5. Tableau de distribution 6. Compteur A+/A- 7. Appareils électriques 8. Réseau électrique Source : adapté de SIBELGA Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

28 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 1. Bien s informer sur la technologie Fiche de réalisation Info Fiche Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

29 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 2. Evaluer la faisabilité technique : Orientation et inclinaison de la toiture Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

30 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 2. Evaluer la faisabilité technique : ombrages Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

31 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 3. Possibilité de faire un audit solaire Relevé de masque avec logiciel Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

32 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 3. Connaître sa consommation d électricité Ménage standard : 3500 kwh/ an Ménage économe : 2200 kwh/an Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

33 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 4. Comparaison de devis Eléments importants Garantie du matériel, Garantie de la réalisation (2 ans) Travaux de toiture (étanchéité) Suivi administratif Expérience de l entrepreneur (enregistré à la BCE (n de TVA)) Prix en /Wc TTC Annuaire des installateurs Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

34 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 5. Contrôle de l installation le contrôle est souvent prévu par l installateur Bureau d étude agréé (AIB-vincotte, BTV, ) Conditions : schéma unifilaire de l installation PV disjoncteur PV, différentiel 300 ma et terre < 30 ohm 6. Remplacement du compteur par SIBELGA Obligatoire Payant (284 ) Formulaire de demande online sur Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

35 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 7. Certificats verts (CV) Compteur de production doit être certifié par BRUGEL Rentrer la demande disponible sur Obtention trimestrielle des CV en fonction de la production transmise. Conditions : 7,27 CV/MWh produit par les 20 premiers m² 5,45 CV/MWh produit par les 40 m² suivants 3,63 CV/MWh produit par les m² supplémentaire. Prix moyen de 85 /CV Attention, les conditions vont changer : Diminution du nombre de CV au plus tôt au 1 er juillet Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

36 2. Le solaire photovoltaïque Etapes de mise en œuvre 8. Consultation du Point Info Energies Renouvelables Analyse gratuite de devis Conseil et expertise gratuite Lundi AM sur rdv Mercredi PM aux Halles st-géry Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

37 2. Le solaire photovoltaïque Aspects financiers Prix marché 2010: De 3 à 4,5 / Wc Prime 2010 de la Région de Bruxelles-Capitale : 0,25 /Wc (cat A) 0,5 /Wc (cat B) 1 /Wc (Cat C) Si logement basse énergie en rénovation (60 kwh/m².an) Si logement passif en nouvelle construction (<15 kwh/m².an) Réduction d impôts : 40 % de l investissement 2011 : Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

38 2. Le solaire photovoltaïque Aspects financiers Prime communale : (12/19) Berchem-st-Agathe, Etterbeek, Evere, Ixelles, Koekelberg, Molenbeek, St-Josse, Varie de 125 à 500 Conditions d obtention variables Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

39 2. Le solaire photovoltaïque Aspects financiers Caractéristiques de l installation Puissance Caractéristiques en kwc (±16 à du 20 m²) système Puissance en Watt-crête (Wc) 2300 Production annuelle (kwh) 1955 Investissement ( ) /Wc 6,90 Production (kwh/an) Investissement Matériel + installation (4,2 /Wc) Prime régionale Aides (1 /Wc/) financières / financieel hulp - Compteur Prime A+/A- communale (0 à 500 ) Réduction Prime d impôts régionale (40% max ) Réduction d'impôts Prix net 5530 Total Chiffre d affaire annuel Rentrées financières / Inkomsten Production d électricité * 586 Revente électricité (0,2 /kwh) 460 Revente Certificats verts (90 ) Total annuel 1.739,16 Temps de retour (année) 3,2 Après 20 ans Certificats Verts (cv) (7,27x2,550x 85 )** Total Temps de retour (années) 3,6 Gain net après 10 ans * Prix moyen du tarif jour : 0,23 c /kwh (janvier 2011) ** Prix du marché (2010) Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

40 2. Le solaire photovoltaïque Aspects financiers Simulateur financier Augmentation prix électricité 10 % an (l an passé 14%) Remplacement onduleur après 15 ans Comparaison avec situation sans PV Cas de kwh et de kwh de consommation Taux de rentabilité interne : 23 % Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

41 2. Le solaire photovoltaïque Aspects financiers VAN REF (EUR) VAN INV (EUR) VAN INV REF (EUR) Conso (kwh) Conso (kwh) Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

42 2. Le solaire photovoltaïque Aspects financiers VAN REF (EUR) VAN INV (EUR) VAN INV REF (EUR) Conso (kwh) Conso (kwh) Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

43 3. Comparaison des deux technologies Idéalement les deux technologies Veillez à étaler les investissements Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

44 3. Comparaison des deux technologies Du côté de la recherche Cogénération : thermique et photovoltaïque Début de la commercialisation Pas encore de recul sur la tenue dans le temps Évite surchauffe du photovoltaïque et donc augmente son rendement Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

45 3. Comparaison des deux technologies Du côté de la recherche Photovoltaïque Augmentation rendement onduleur intégré dans panneau : moins d impact des ombrages Thermique Amélioration de la compacité des systèmes Meilleure isolation du réservoir et des tuyaux Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

46 4. Plus d infos Renouvelle Webmag gratuit Actualité du renouvelable en Belgique et ailleurs Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

47 4. Plus d infos Sur radio nostalgie dans le télémoustique Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

48 4. Plus d infos Solaire thermique ou photovoltaïque? Que choisir? І

L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR?

L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR? L' ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE ou THERMIQUE QUE CHOISIR? Gregory Neubourg Chargé de Mission Avec le soutien de Plan de la présentation 1. Le solaire thermique 1. Principe de fonctionnement 2. Etapes

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production solaire thermique pour logements individuels et collectifs (< 10 unités) Gregory NEUBOURG APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production renouvelable d'électricité pour logements de maximum 10 unités Gregory Neubourg APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre les

Plus en détail

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Guillaume Amand Agence Bruxelloise de l Energie ABEA Confédération Construction Bruxelles-Capitale

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03)

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans votre logement?

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015

Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1. Janvier 2015 Innovation Centrosolar SOLARMIX, découvrez le solaire 2 en 1 Janvier 2015 SOMMAIRE Le solaire 2 en 1 SOLARMIX - Votre offre hybride clés en main Un module hybride unique au monde Le kit thermique Le kit

Plus en détail

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social?

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? 20 avril 2010 UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL 2 Sommaire Bénéfice environnemental Fonctionnement Coût & aides financières

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans son logement? L argent

Plus en détail

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable Séminaire Chauffage dans les immeubles à appartements LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier Service Facilitateur du Bâtiment Durable Plan de l exposé Le solaire thermique Marché L installation ST Dimensionnement

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : détails techniques Bruxelles Environnement LES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS LA RÉNOVATION DE MAISON TYPE BRUXELLOISE EN MAISON UNIFAMILIALE

Plus en détail

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue Formation Techniques Solaires Ateliers de la rue 1 Techniques solaires Réalisation de capteurs solaires thermiques et finalisation d un projet de chauffe-eau solaire Deux cycles par an de 12 séances et

Plus en détail

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables Introduction : L électricité photovoltaïque est un procédé résultant de la transformation du rayonnement solaire en énergie électrique par le biais de cellules photovoltaïques. A l origine, les cellules

Plus en détail

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Solaire photovoltaïque Actualités Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Accompagnement de la CA24 2009-2010, 4 groupements d achats photovoltaïque 17000 m2 posés = Puissance totale installée

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

L audit énergétique pour des économies financières. Plan de la présentation. 1. Contexte général

L audit énergétique pour des économies financières. Plan de la présentation. 1. Contexte général L audit énergétique pour des économies financières Conférence Woluwé-Saint-Pierre, 5 décembre 28 Plan de la présentation 2. Contexte 2. Les différents types d audits énergétiques. l audit énergétique agréé

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain 27/03/2015 Bruxelles Environnement UNE TOITURE PLEINE D ENERGIE Jonathan FRONHOFFS, Spécialiste Energie Renouvelable Service

Plus en détail

LE PHOTOVOLTAÏQUE MECANISMES DE SOUTIEN, URBANISME & CENTRES D INFORMATIONS

LE PHOTOVOLTAÏQUE MECANISMES DE SOUTIEN, URBANISME & CENTRES D INFORMATIONS LE PHOTOVOLTAÏQUE MECANISMES DE SOUTIEN, URBANISME & CENTRES D INFORMATIONS L objectif poursuivi par ce module est triple. Dans un premier temps, le fonctionnement des différents mécanismes de soutien

Plus en détail

Cycle de formation RE 2008 en RBC. Approche du solaire photovoltaïque : du design de projet à la réalisation

Cycle de formation RE 2008 en RBC. Approche du solaire photovoltaïque : du design de projet à la réalisation Cycle de formation RE 2008 en RBC Approche du solaire photovoltaïque : du design de projet à la réalisation Stéphane Noirot Bruxelles, le 29/05/2008 Sommaire Approche Faisabilité Conception Aspects financiers

Plus en détail

LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE

LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE 1 INTRODUCTION LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE Le Soleil, source d énergie propre et inépuisable Le chauffe-eau solaire (CES) produit de l'eau chaude en utilisant comme source d énergie la lumière du soleil. Grâce

Plus en détail

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 7 octobre 2009 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services

Plus en détail

Rénovation thermique et énergétique du Groupe scolaire Mosaïque Commune de Léhon

Rénovation thermique et énergétique du Groupe scolaire Mosaïque Commune de Léhon C ep (kwh ep /m².an) Objet de la présentation (23/05/2013) : Bilan du programme de rénovation du groupe scolaire Mosaïque à 18 mois d avancement (avant recette / après maj de nos calculs) 50 110 210 350

Plus en détail

LES SYSTEMES PHOTOVOLTAÏQUES (ER 05)

LES SYSTEMES PHOTOVOLTAÏQUES (ER 05) LES SYSTEMES PHOTOVOLTAÏQUES (ER 05) 1 POURQUOI UTILISER LA TECHNOLOGIE PHOTOVOLTAÏQUE? Les capteurs solaires photovoltaïques permettent de transformer la lumière en électricité. Cette technique fait appel

Plus en détail

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS

RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS RAPPORT COMPLET D'ETUDE DUALSYS 1 SITUATION DE L ÉTUDE Les données météorologiques sont des données primordiales pour le bon déroulement des calculs et pour avoir des résultats les plus proches de la réalité.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS LA RÉNOVATION DE MAISON TYPE BRUXELLOISE EN MAISON UNIFAMILIALE

Plus en détail

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers Les entreprises et les institutions à Bruxelles-Capitale ne manquent pas d énergie renouvelable! Geen tekort aan hernieuwbare energie voor de bedrijven en instellingen in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest!

Plus en détail

ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9

ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9 ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9 Thème : Prix intéressants à connaître en campagne Introduction Il arrive que les candidat-es soient interrogé-es sur les prix de la vie quotidienne. Les écologistes peuvent

Plus en détail

QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque. www.valsolar.fr

QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque. www.valsolar.fr QUESTIONS - REPONSES pour TOUT savoir sur la véranda photovoltaïque www.valsolar.fr QUESTIONS REPONSES SUPPORTS Le solaire thermique (panneaux ou tubes noirs) : les rayons du soleil chauffent un fluide

Plus en détail

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be Projet soutenu par 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be L équipe de recherche BEMS Le concept de maison E+ VallEnergie : action 3 simulation de maisons à énergie

Plus en détail

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement?

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Copropriété La Sauvenière : 250m² de panneaux solaires thermiques combiné à une cogénération à l huile végétale

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Direction déléguée à l Energie 40, cours Noël Franchini Immeuble Benedetti 20090 AJACCIO

Direction déléguée à l Energie 40, cours Noël Franchini Immeuble Benedetti 20090 AJACCIO INSTALLATION PHOTOVOLTAIQUE INDIVIDUELLE RACCORDEE AU RESEAU DEMANDE DE SUBVENTION AIDES CTC 2011 Pièces à retourner à la Direction déléguée à l Energie 40, cours Noël Franchini Immeuble Benedetti 20090

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2

Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Menuiserie : Double vitrage bois 4/12/4 + 2 Velux 4/8/4 + 2 "lucarnes" de toiture. Murs Situation actuelle Préconisation 1 Préconisation 2 Brique rouge alvéolaire 25cm + 7,5cm laine de verre + 7cm brique

Plus en détail

D agriculteur à «énergiculteur» votre installation photovoltaïque, pas à pas. récolter les rayons solaires vendre du courant vert

D agriculteur à «énergiculteur» votre installation photovoltaïque, pas à pas. récolter les rayons solaires vendre du courant vert D agriculteur à «énergiculteur» votre installation photovoltaïque, pas à pas. récolter les rayons solaires vendre du courant vert Peter Cuony Route du Madelain 4 CH-1753 Matran Tel. +41 26 429 29 29 /

Plus en détail

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie?

Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Pourquoi vous ruiner en frais d énergie? Prix de l'énergie Avantage des installations écologiques Revenus générés par le livret d épargne Profitez vous aussi des solutions écologiques pour l eau et la

Plus en détail

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht

nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht nest Rénovation appartement en toiture à Anderlecht Renovatie dakappartement te Anderlecht Bâtiment Exemplaire Energie & Eco-construction 2009, Min d Environnement Bxl RE - USE - Revitalisation tissus

Plus en détail

Primes Energie 2009 et aides financières en Région bruxelloise. Bruxelles, le 3 mars 2009 AGENDA

Primes Energie 2009 et aides financières en Région bruxelloise. Bruxelles, le 3 mars 2009 AGENDA Primes Energie 2009 et aides financières en Région bruxelloise René Lemoine Bruxelles, le 3 mars 2009 AGENDA Les services Facilitateurs Energie Les aides financières Primes énergie 2009 de la Région bruxelloise

Plus en détail

Installation Photovoltaïque - Connectée au réseau

Installation Photovoltaïque - Connectée au réseau Installation Photovoltaïque - Connectée au réseau Belpower (div. de Reibel SA) 200, Avenue de Vilvorde 1000 Bruxelles Belgique Tel : +32 2 421 99 35 Fax : +32 2 421 99 12 belpower@reibel.be p 1 1. Introduction

Plus en détail

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables.

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. 1 La société La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. => Conception et fabrication de systèmes de production d ECS pour le tertiaire

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

Le solaire chez moi : mode d emploi

Le solaire chez moi : mode d emploi Le solaire chez moi : mode d emploi Sabine Pouchelle midi de l INES 02/10/2015 1 Est-ce l investissement le plus pertinent dans mon cas? Copropriété ou habitat individuel? Solaire thermique ou photovoltaïque?

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire Principe de fonctionnement Les Capteurs Les ballons Les organes de sécurité Les besoins L ensoleillement dimensionnement Comment

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011

Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Construction durable et primes en région de Bruxelles-Capitale - 2011 Sophie Mersch 2 mars 2011 Gestion de l eau dans le bâtiment / Primes et outils / 21 avril 2008 Construction durable et primes 2011

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Bruxelles Environnement OUTILS POUR DIAGNOSTIQUER LES CONSOMMATIONS ÉLECTRIQUES Jonas MOERMAN écoconso Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Qui peut en bénéficier? Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale possédant un droit réel ou de location ou de gestion

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

pour systèmes collectifs

pour systèmes collectifs Analyse économique et dimensionnement d un système solaire thermique pour systèmes collectifs Les avantages du drainage gravitaire pour systèmes collectifs Dimensionnement économiquement optimal Le dimensionnement

Plus en détail

Société ENVELOPPE ELECTRICITE TECHNIQUES OUI NON NON NON NON NON OUI NON

Société ENVELOPPE ELECTRICITE TECHNIQUES OUI NON NON NON NON NON OUI NON Demandeur Date de visite Tél. Tel type de bien Mail Envionnement Rue Date construction Code postal Ville Société MESURE 1 MESURE 2 MESURE 3 MESURE 4 MESURE 5 MESURE 1 MESURE 2 MESURE 3 MESURE 4 MESURE

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

Guide de l Énergie Photovoltaïque

Guide de l Énergie Photovoltaïque Guide de l Énergie Photovoltaïque Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Les Cellules Photovoltaïques Une cellule photovoltaïque est composée d un matériau semi-conducteur qui absorbe

Plus en détail

Journée d information UNIPSO. ETALLE 30 mars 10

Journée d information UNIPSO. ETALLE 30 mars 10 Journée d information UNIPSO ETALLE 30 mars 10 - DUSSARD Jean-Louis - Qui sommes nous? 15 personnes à temps pleins, pas de sous-traitants, Conseillers énergie et investissement durable, Installateur photovoltaïque,

Plus en détail

Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi?

Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi? Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi? Florence Volluet / Thierry Pottier LA TECHNIQUE 27/11/14 2 Principe du PV Utilisation en courant continu seulement en basse tension (24V) usages

Plus en détail

NOUVELLE OFFRE CLIPS HOME SOLUTIONS EN AUTO-CONSOMMATION

NOUVELLE OFFRE CLIPS HOME SOLUTIONS EN AUTO-CONSOMMATION NOUVELLE OFFRE CLIPS HOME SOLUTIONS EN AUTO-CONSOMMATION Produire et consommer son électricité En route vers l autonomie énergétique Le soleil, votre énergie à vie L autoconsommation C Le principe Des

Plus en détail

PTS sprl Rue de Melroy, 441-5300 Vezin Tel : 081 63 57 02 - Gsm : 0499 51 52 25 / 0496 29 71 24

PTS sprl Rue de Melroy, 441-5300 Vezin Tel : 081 63 57 02 - Gsm : 0499 51 52 25 / 0496 29 71 24 Rue de Melroy, 441 5300 Vezin Tel : 081 63 57 02 Gsm : 0499 51 52 25 / 0496 29 71 24 Primes pour le logement individuel Code désignation caractéristiques Primes aux études et aux audits ( + 10 % ZONE E.D.R.L.R

Plus en détail

Le solaire thermique Solaire thermique

Le solaire thermique Solaire thermique Le solaire thermique Les panneaux solaires thermiques convertissent les rayons du soleil en chaleur. Dans les capteurs solaires, plans ou tubes, circule un fluide caloporteur (généralement de l eau et du

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Formation Bâtiment durable:energie

Formation Bâtiment durable:energie Formation Bâtiment durable:energie Cycle 2013 SOLAIRE THERMIQUE GRANDS ENSEMBLES DE LOGEMENTS ET TERTIAIRE Ing. Jérémie DE CLERCK Service du Facilitateur Bâtiment Durable Spécialiste Energies renouvelables

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement LES AIDES ET SUBVENTIONS EN RÉGION DE BRUXELLES CAPITALE Patrick HERREGODS CENTRE URBAIN Objectifs de l exposé 1 faire connaître les différentes

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Assurez-vous de bien répondre à tous les critères imposés pour l obtention de cette prime (www.bruxellesenvironnement.be > Particuliers >

Plus en détail

Les Énergies renouvelables - ENR Energie photovoltaïque (système photovoltaïque) 3 ème partie Oléron : le 21 avril 2010, Marc Delalande Site : www.enr-photovoltaique-17.fr, marc.delalande@online.fr Exemple

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement La Cogénération dans le bâtiment durable Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? 06-11-2013. Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum

Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? 06-11-2013. Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum Pacot Pierre-Emmanuel, M&R Engineering Agenda Exigences passives en rénovation

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

Les productions. et leurs coûts

Les productions. et leurs coûts Les productions décentralisées et leurs coûts Tarifs d achat de l électricité produite par les énergies renouvelables et la cogénération (mis à jour le 20 août 2013) http://www.ademe.fr/expertises/changement-climatique-energie/chiffres-cles-energie-climat

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

Le chauffe eau solaire

Le chauffe eau solaire Cycle d information «Nouvelles techniques de chauffage» O2050 Le chauffe eau solaire Le 24 octobre 2013 Joseph Dejonghe, asbl Objectif 2050 O2050 1 O2050 O2050 2 Le plan SOLTHERM 1999 découverte en RW

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

Etude de faisabilité photovoltaïque

Etude de faisabilité photovoltaïque Etude de faisabilité photovoltaïque Frédéric ric Janssens 29 avril 2008 Objectif Analyser les caractéristiques techniques du bâtiment et de ses installations en détail. Calculer la rentabilité financière

Plus en détail

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie.

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. La cogénération Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. URE? Utilisation Rationnelle de l Energie. Consommer mieux, consommons MOINS! Réduisons nos consommations d énergie (Electricité,

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Solaire thermique et photovoltaïque

Solaire thermique et photovoltaïque Solaire thermique et photovoltaïque Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Lorsque toutes les rénovations énergétiques possibles sur un bâtiment sont réalisées, il peut être intéressant d avoir recours

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Tiers-investissement : une solution pour une installation photovoltaïque?

Tiers-investissement : une solution pour une installation photovoltaïque? Avec le soutien de Tiers-investissement : une solution pour une installation photovoltaïque? Version du 22 novembre 2011 Table des matières 1. CONTEXTE... 2 2. PRINCIPE DU TIERS-INVESTISSEMENT... 2 3.

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Etude de faisabilité pour l installation de générateur(s) photovoltaïque(s) raccordé(s) au réseau CAHIER DES CHARGES

Etude de faisabilité pour l installation de générateur(s) photovoltaïque(s) raccordé(s) au réseau CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité pour l installation de générateur(s) photovoltaïque(s) raccordé(s) au réseau CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE A / OBJET DE L ETUDE 1 Le contexte 2 Le périmètre de l étude 3 Les objectifs

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

énergie par 4 dans le bâtiment existant : Pourquoi? Comment? » - Parc des Expositions de Metz Métropole

énergie par 4 dans le bâtiment existant : Pourquoi? Comment? » - Parc des Expositions de Metz Métropole Nécessité de diviser les consommations d éd énergie par 4 dans le bâtiment existant : Pourquoi? Comment? Jeudi 29 mars 2007 à partir de 09 h 00 Salon des «Eco-Industries» - Parc des Expositions de Metz

Plus en détail

Méthodologie. A. Sources. B. Parts de marché

Méthodologie. A. Sources. B. Parts de marché Méthodologie A. Sources 1. Données statistiques fournies par Sibelga (www.sibelga.be), Gestionnaire de Réseau de Distribution en Région de Bruxelles-Capitale. 2. Données statistiques fournies par Elia

Plus en détail

26/11/2013 CE QUE L ON RECHERCHAIT VOITURE ÉLECTRIQUE MARCHÉ DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES UNE EXPÉRIENCE PRATIQUE. Utilisation comme seconde voiture

26/11/2013 CE QUE L ON RECHERCHAIT VOITURE ÉLECTRIQUE MARCHÉ DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES UNE EXPÉRIENCE PRATIQUE. Utilisation comme seconde voiture CE QUE L ON RECHERCHAIT Utilisation comme seconde voiture Trajets limités à Nandrin-Liège (15. km/an) Capacité 4 à 5 personnes Coffre limité La Jamais contente de l'ingénieurbelge Camille Jenatzy VOITURE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Plan d étapes pour panneaux photovoltaïques

Plan d étapes pour panneaux photovoltaïques Energie > particuliers Plan d étapes pour panneaux photovoltaïques Guide administratif & technique pour l installation de panneaux photovoltaïques Version 2.3 Septembre 2009 Plus d info : www.bruxellesenvironnement.be

Plus en détail