CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections."

Transcription

1 CONCEPION E CALCUL DES COUVRES- JOINS DE CONINUIE Continuité : ctt solution rationalis souvnt ls sctions. Pour ls panns on put avoir dux solutions : Continuité réalisé par la pann ll mêm. Par xmpl pann d porté 14m rposant sur ds través d 7m. Continuité réalisé par joint ntr tronçons d panns. Pour la commodité d montag cs joints sont réalisés prsqu toujours sur appuis. Ils sont donc réalisés par éclisss plutôt qu par platin d about. Dans c cas pnsr à la compatibilité ntr l écliss t l échantignoll. Nota : pour réalisr la continuité on doit minimisr ls jux, donc adoptr ds boulons calibrés plin trous, ou bin ds boulons HR travaillant au glissmnt. Calcul ds joints tndus : (avc boulons ajustés) - détrminr la sction ntt d l élémnt intrrompu - donnr aux couvr-joints un sction ntt au moins équivalnt à cll d l élémnt intrrompu - attachr ls couvr-joints d façon à rprndr un ffort N supériur ou égal à l ffort qu put rprndr la sction ntt d l élémnt intrrompu calculs ds joints comprimés : (avc boulons ajustés) pu fréqunts, ils s rncontrnt l plus souvnt parmi ls mmbrurs d frm ou d poutrs trillis. - détrminr la sction brut d l élémnt intrrompu - donnr aux couvrs-joints un sction brut au moins équivalnt à cll d l élémnt intrrompu - attachr ls couvr-joints d manièrs à rprndr un ffort N supériur ou égal à l ffort qu put rprndr la sction brut d l élémnt intrrompu, n tnant compt du cofficint k d flambmnt règls générals d concption : - si flxion, évitr d placr ls joints aux ndroits où l momnt d flxion attint sa valur maximum

2 - si l joint st placé dans un zon où la sction courant n st pas complètmnt utilisé, il st admissibl d n la calculr qu pour ls fforts ffctifs sulmnt - toutfois mêm là où l momnt d flxion st nul, l assmblag n doit pas êtr xcssivmnt faibl par rapport à la sction courant (.g. utilisr la moitié du momnt d flxion admissibl par la sction) - pour ls profilés n I ou H on appliqu ds CJ sur l âm t sur ls ails ; pour ls ptits profilés il n y aura pas d CJ intériur d ails (Rmarqu : on ffctu maintnant d plus n plus d CJ par assmblag d platins cntrals). - En construction soudé, l aboutmnt ds profilés n I ou H s fait d préférnc par soudag bout à bout. Attntion aux contraints tri-axials, notammnt au croismnt ds cordons d l âm t d l ail tndu ; évntullmnt prévoir la séparation d cs cordons par l intrruption ds cordons d l âm à ct ndroit. Calculs pratiqu couvr-joint d panns : la solution par écliss st largmnt la plus courant, t systématiqu pour ls élémnts profilés à froid. Dans l cas général il faut ssayr d limitr ls déformations dans ct assmblag, sous pin d provoqur un rdistribution du momnt d appui vrs la travé. - choix du profil : Ix/v profil Ix/v pann - ffort à attachr : momnt capabl = Ix/v pann* - choix ds boulons : n fonction d la plus ptit épaissur d âm, pann ou écliss - calcul d la cot L : Mcapabl=L ; d où L=M/ avc valur mini o prssion diamétral : d 3 d où 3 d o vérifir ffort d cisaillmnt du boulon - calcul ds cots A t C :

3 rspctr ls pincs On prnd plus rarmnt la solution d un assmblag par platin d about. Dans c cas un décalag du joint prmt d évitr d l dimnsionnr pour la valur maximum du momnt d flxion. Rpris d l ffort tranchant sans momnt fléchissant (ffort tranchant maximal) : Boulons : = ± d v nbls ; vérifir la prssion diamétral Eclisss : d f = lxion : I v 3d h (I/v=h²/3) Cisaillmnt : τ = τ Antt v Boulons : = nbls ; H = d ; i v max = + h ; puis on choisit un boulon n fonction d ct ffort maximal n doubl cisaillmnt. Vérification d la prssion diamétral : M v v v v M/ M/

4 a φ i Pd = max bls Ecliss : flxion : d f = 3 h Cisaillmnt : τ = τ Antt ( Antt car l momnt st divisé par dux pour chaqu rangé) Vérification ds boulons : = ± dv v nbls 4 ( h + nv ) n nombr d boulons par fil horizontal. = dh h 4 ( h + nv ) ; d où i v max = + h Ecliss : flxion : d f = 3 h Cisaillmnt : τ = τ Antt ( Antt car l momnt st divisé par dux pour chaqu rangé) Rpris d fforts tranchant avc momnt fléchissant :

5 1 Dimnsionnmnt ds rnforts d smlls : Effort dans ls smlls d M flxion = h ' la poutr : Dimnsionnmnt n travaillant à : 1= Smll comprimé : b Smll tndu : = bls ( b φ ) Dimnsionnmnt n travaillant à la contraint réll : Contraint smll M f 1 = I / V comprimé : profil Contraint smll tndu : M f = I / V ntt_ profil Avc ( ) φ 3 ' = 4 + Intt Ibrut φ b h 1 Mflxion 1= smll comprimé : b 1 = ( b φ ) smll tndu : bls 1 nbls= boulons : adm_ simpl_ cisaillmnt l dimnsionnmnt du rnforts d âm s ffctu comm plus haut n considérant l ffort tranchant

Calcul des éléments de charpentes métalliques

Calcul des éléments de charpentes métalliques Calcul ds élémnts d charpnts métalliqus III.1 Elémnts Soumis à la Traction Simpl Soumis à un traction suivant sa sction, un barr n acir s allong uniformémnt jusqu à un crtain limit, applé limit d élasticité.

Plus en détail

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC E P A I S S E U R V I T R A G E V E R I F I C A T I O N Extrait d NF DTU 39 P4 d juillt 2012 Pour détrminr l épaissur mini d un vitrag (simpl, doubl ou tripl) il faut rspctr la méthod ci-dssous : PRINCIPE

Plus en détail

II - 13 Flexion plastique

II - 13 Flexion plastique II - 13 Flxion astiqu Philipp.Bouillard@ulb.ac.b vrsion 18 juillt 011 Flxion astiqu an matériau élastiqu parfaitmnt astiqu critèrs d dimnsionnmnt momnt astiqu rotul astiqu hpothèss pas influnc d N t T,

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

LE FLAMBEMENT. 1) Description du phénomène :

LE FLAMBEMENT. 1) Description du phénomène : LE FLMBEMENT 1) Dscription du phénomèn : Un élémnt élancé, c st à dir aant un grand dimnsion par rapport à au moins un ds dux autrs, soumis à un ffort d comprssion axial, put s déplacr transvrsalmnt d

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1) TS Ercics sur la fonction ponntill () 4 a. 4 4 b. Simplifir ls prssions suivants : p( ) a. A = p () p () b. B = p () p ( ) c. C p( ) d. D p( ) 4 5 6 (on pourra posr X ) 4 Simplifir ls prssions suivants,

Plus en détail

ICAB critères de ruine pour poutre (CM66 CB71)

ICAB critères de ruine pour poutre (CM66 CB71) ICAB critèrs d ruin pour poutr p. ICAB critèrs d ruin pour poutr (CM66 CB7) Ls règls utilisés sont ls CM66 (AFNOR P-70) t CB7 (AFNOR P-70). Extraits du manul d référnc ICAB Forc/CM corrspondant au calcul

Plus en détail

ICAB critères de ruine pour poutre

ICAB critères de ruine pour poutre ICAB critèrs d ruin pour poutr p.1 ICAB critèrs d ruin pour poutr Contraints Traction/comprssion (Sc) 3 Cisaillmnt (Tc) 3 Critèr d Von Miss (Mc) 3 Instabilités 5 Flambmnt généralisé 5 Longuurs d flambmnt

Plus en détail

Transferts thermiques

Transferts thermiques IUT d St Dnis Départmnt Géni Industril t Maintnanc Modul THERMb (S2) Transfrts thrmiqus corrction ds xrcics Exrcic 1 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 isolant Flux thrmiqu00 11 Flux thrmiqu Rsistanc lctriqu

Plus en détail

ETAPE 3 : Modélisation d un pignon arbré patron

ETAPE 3 : Modélisation d un pignon arbré patron ETAPE 3 : Modélisation d un pignon arbré patron Il s agit ici d un cas d paramétrag fonctionnl, étant donné qu l résultat obtnu sra un famill d solutions (arbr qui transmt ou non un coupl n sorti avc un

Plus en détail

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle 6 2.4 Logarithm Népérin t fonction ponntill Définition 20 (Logarithm Népérin). On appll Logarithm Népérin, noté ln, l uniqu fonction défini sur R + = ]0, + [ qui vaut 0 n = t dont la dérivé sur ]0, + [

Plus en détail

VII. La méthode ESPRIT

VII. La méthode ESPRIT Patrick VAUDON Introduction à la détction ds angls d arrivés d un ond élctromagnétiqu. Mastr Rchrch Tchniqus hyprfréquncs élctroniqus t optiqus 4 VII La méthod ESPRIT ESPRIT st un acronym formé à partir

Plus en détail

DOSSIER LA SOUDURE ACIER «AUTOGENE»

DOSSIER LA SOUDURE ACIER «AUTOGENE» DOSSIER LA SOUDURE ACIER «AUTOGENE» SOUDURE OXY-ACETYLENIQUE (S.O.A) DEFINITION DESIGNATIONS DES TUBES ACIER DIMENSIONNER UNE BUSE CARACTERISTIQUES D UNE SOUDURE LIGNES DE FUSION COMPOSITION ET REGLAGE

Plus en détail

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES Objctifs Un équation différntill st un équation dans laqull l inconnu st un fonction f. D plus, ctt équation fait intrvnir la fonction f ainsi qu ss dérivés, d où

Plus en détail

BONJOUR et BIENVENUE

BONJOUR et BIENVENUE BONJOUR t BIENVENUE Intrvnants : Eric DAVALLE, Dr Ingéniur civil EPFL Chf du Srvic d l élctricité d la Vill d Lausann avc ls assistants du LSS 1 Smains N Jour ardi Chapitrs 7.10 t suivants Titrs Propriétés

Plus en détail

Condensateur. Un condensateur est constitué par deux conducteur séparé par un isolant.

Condensateur. Un condensateur est constitué par deux conducteur séparé par un isolant. I. Etud d un condnsatur plan A. ondnsation ds chargs ondnsatur On charg un élctroscop négativmnt. On approch un conductur métalliqu tnu à la main (donc rlié à la trr) initialmnt nutr. Il s charg positivmnt

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Danil bécassis. nné univrsitair 00/0 COURS L UE Chimi Physiqu. Chapitr VII : Chimi analytiqu. Calcul du ph VII.. Transormations associés à ds réactions acido-basiqus. Dans c paragraph, nous allons étudir

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (2)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (2) TS Ercics sur la onction ponntill () Dans ls rcics à, on dmand d détrminr ls nsmbls d déinition d t d dérivabilité d puis d calculr la dérivé d. Lundi 8--06 Délia El Chatr (TS) Ercic sur ls ponntills ()

Plus en détail

MQ22 TP n 4 : Flexion : coefficient de Poisson, module de Young

MQ22 TP n 4 : Flexion : coefficient de Poisson, module de Young MQ TP n 4: Flion : coicint d Poisson, modul d Young MQ TP n 4 : Flion : coicint d Poisson, modul d Young But : but d c TP st d détrminr l coicint d Poisson ( t l modul d élasticité (d Young ( Pré-rquis

Plus en détail

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points)

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points) TS Contrôl du mardi 7 mai 206 (50 min) rénom : Nom : Not :. / 20 arti (5 points : ) point ; 2 ) 4 points) L tmps d incubation, xprimé n hurs, du irus put êtr modélisé par un ariabl aléatoir X suiant un

Plus en détail

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes.

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes. EXERIES 3 La duré T, n minuts, d un convrsation téléphoniqu suit un loi xponntill d moynn 4 minuts. ) alculr P(T>5) ) alculr P( < T < 8). Pour un variabl T, xprimé n minuts, qui rprésnt un duré d vi t

Plus en détail

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances.

Les chèques vacances ne sont valables que dans les établissements agréés chèques vacances. B60 MAJ.06-2015 path%/1/0 path%/1/1/0 path%/1/2/3 path%/1/2/4 path%/1/3/4 path%/1/1/1 path%/1/1/2 path%/1/1/3 path%/1/1/4 path%/1/2/1 path%/1/2/2 path%/1/3/1 path%/1/3/2 path%/1/3/3 path%/1/3/5 path%/1/3/6

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices Séri d rcics d Mathématiqus : Étud d fonctions à variabl réll dansr : Énoncé ds rcics Ercic Soit la fonction numériqu f défini par : f )= 3+ 5 +. a) Détrminr l nsmbl d définition D f t ls its au borns.

Plus en détail

3.1 La valeur actualisée des profits anticipés

3.1 La valeur actualisée des profits anticipés Univrsité Paris Oust Nantrr La Défns Anné univrsitair 25-26 Licns Economi-Gstion Grands Fonctions Macroéconomiqus Ensignants : Alain Ayong L Kama, Draman Coulibaly, Patricia Crifo, Elna Dimitrscu, Michl

Plus en détail

Correction du bac blanc de mathématiques

Correction du bac blanc de mathématiques Corrction du bac blanc d mathématiqus Exrcic (commun à tous ls candidats, point) Rstitution organisé d connaissancs :. Démontrr par récurrnc l inégalité d Brnoulli : pour tout x >, pour n N, (+x) n +nx.

Plus en détail

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1 Lycé Dnis-d-Rougmont Eamn d Maturité Nuchâtl t Flurir Sssion 008 Mathématiqus nivau Problèm (poids 3) 5 a) Résoudr l équation différntill y' + y =, étant strictmnt positif 5ln( ) + On considèr la fonction

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

LES ERREURS DE MESURE

LES ERREURS DE MESURE Chapitr 2 LES ERREURS DE MESURE OBJECTIFS Général Fair acquérir à l apprnant ls notions d rrur t d incrtitud. Spécifiqus Connaîtr ls différnts typs d rrurs t d incrtituds, ainsi qu lurs méthods d calcul.

Plus en détail

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : "Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné"

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné raitmnt du Signal - ravaux Dirigés - Sujt n 3 : "Echantillonnag, ransormé d Fourir d un signal échantillonné" Exrcic : Sur-échantillonnag L objcti d ct xrcic st d mttr n évidnc l intérêt qu il put y avoir

Plus en détail

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent :

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent : TS Loi ponntill Rappls sur l chapitr précédnt : On st parti d la loi uniform sur l intrvall [ ; ] puis sur un intrvall [a ; b] qulconqu (formul donnant la probabilité d un intrvall [ ; ] inclus dans [a

Plus en détail

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e Ercic EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. Démontrr qu : lim + ln + =. En déduir la limit suivant : lim + + [On pourra, par mpl, posr X = ] Ercic On considèr du fonctions, notés ch t sh,

Plus en détail

Physique - électricité : TC1

Physique - électricité : TC1 Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la chrch Scintifiqu t d la Tchnologi Univrsité Virtull d Tunis Physiqu - élctricité : T Ls condnsaturs oncptur du cours: Jilani Lamloumi t Monjia Bn Braik Attntion! produit

Plus en détail

Les trois questions de l exercice sont indépendantes.

Les trois questions de l exercice sont indépendantes. Pondichéry Avril 00 Séri S Exrcic Un urn contint 0 bouls blanchs t n bouls rougs, n étant un ntir naturl supériur ou égal à On fait tirr à un jouur ds bouls d l urn A chaqu tirag, touts ls bouls ont la

Plus en détail

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine.

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine. EXERCICE 5 points Commun tous ls candidats Au rayon «imag t son» d'un grand magasin, un télévisur t un lctur d DVD sont n promotion pndant un smain. Un prsonn s présnt : T st l'évènmnt : «la prsonn achèt

Plus en détail

Fiche 3 : Exponentielles, logarithmes, puissances

Fiche 3 : Exponentielles, logarithmes, puissances Tous droits résrvés Studyrama 00 En partnariat avc : Fich téléchargé sur wwwstudyramacom Séri S Nº : 00 Fich Corrigés Fich : Eponntills, logarithms, puissancs Opérations élémntairs t fonction ponntill

Plus en détail

Kit de remplacement du levier de commande du G3

Kit de remplacement du levier de commande du G3 Kit d rmplacmnt du lvir d command du G3 3A1027D FR Instructions pour rmplacr l lvir d command. Pour utilisation profssionnll uniqumnt. Pièc No. 5710, 57105, 57106, 57107 Instructions d sécurité importants

Plus en détail

France métropolitaine Enseignement spécifique

France métropolitaine Enseignement spécifique Franc métropolitain 03. Ensignmnt spécifiqu EXERCICE 7 points) commun à tous ls candidats) Sur l graphiqu ci-dssous, on a tracé, dans l plan muni d un rpèrorthonormé rprésntativ C d un fonction f défini

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N.

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N. SESSION 7 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES I Ls suits α t β I. Etud d la suit α I.. α =, α = α =, α = α + =, α 3 = 3α = t α 4 = 4α 3 + = 9. α =, α =, α = α 3 =

Plus en détail

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Application Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Applications Applications d l élctroniqu combinatoir Fabric AIGNET LAAS - NRS fcaignt@laas.fr http://www.laas.fr/~fcaignt

Plus en détail

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES 7.B ANNEXE: ÉGULATEUS ANALOGIQUES 7.B. Généralités Pour réalisr un régulatur analogiqu, on adoptra un montag à amplificatur qui prmt d réalisr la fonction d transfrt souhaité dans un larg gamm d'utilisation.

Plus en détail

Correction DST optique ondulatoire

Correction DST optique ondulatoire PT Champagn 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Sptmbr 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Parti I. I..a L phénomèn obsrvé st la diffraction. I..b La formul avc d au dénominatur n st pas homogèn à un longuur.

Plus en détail

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques TES- Corrction BAC Blanc Févrir 0 - Mathématiqus EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Un ntrpris pint ds jouts. Pour cla, ll utilis dux machins M t M. La machin M pint un quart d la production.

Plus en détail

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE TP HF Manipulation 6 CARACTERIATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE I. Introduction Ls amplificaturs micro onds sont aujourd hui utilisés dans ls chaîns d transmission ds systèms d télécommunications. Il

Plus en détail

Master1 Mesures, Instrumentation et Procédés U.E. M105 : Capteurs, Chaînes de mesure 2 ème session Jeudi 18 Juin H00

Master1 Mesures, Instrumentation et Procédés U.E. M105 : Capteurs, Chaînes de mesure 2 ème session Jeudi 18 Juin H00 Mastr1 Msurs, Instrumntation t Procédés U.E. M15 : Capturs, Chaîns d msur 2 èm sssion Judi 18 Juin 29-9H Anné Univrsitair 28-29 Duré : 2H Documnts t calculatric autorisés Ls 2 partis sont indépndants t

Plus en détail

TS Fonction exponentielle (2)

TS Fonction exponentielle (2) TS Fonction ponntill () I. Limits d la fonction ponntill n + t n ) Comparaison d t On considèr la fonction f : défini sur. f st dérivabl sur comm différnc d fonctions dérivabls sur. f ' Sign d + Variation

Plus en détail

Tension superficielle (1/2)

Tension superficielle (1/2) Tnsion suprficill (1/2) Introduction historiqu : On dit souvnt d un liquid qu il adopt la form du récipint qui l contint. C n st pas tout à fait xact! En fft, un ptit quantité d liquid put s présntr sous

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

Exponentielles. Mr Zribi. Page 1. L.S.El Riadh. 4 ére Maths Solutions. Exercice 1 : Partie I

Exponentielles. Mr Zribi.  Page 1. L.S.El Riadh. 4 ére Maths Solutions. Exercice 1 : Partie I Eponntills 4 ér Maths Solutions Ercic : Parti I. g st défini pour tout [ ; [ par g. a Pour tout, g t g > équivaut à > > >. car la fonction p st strictmnt croissant sur R. g ' > pour tout > t g'. Il s'nsuit

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

La grande spirale de la paix

La grande spirale de la paix OEuvr pontifical d l nfanc missionnair (Tiré du rcuil l'abc d'un mond ami. Édition Mond'Ami, 00. pp. 0ss) La grand spiral d la paix Âg : 8 à ans Où : Écol, paroiss, group d catéchès t famill Objctif :

Plus en détail

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I

Le sujet comporte 8 pages numérotées de 2 à 9 Il faut choisir et réaliser seulement trois des quatre exercices proposés EXERCICE I L sujt comport 8 pags numérotés d 2 à 9 Il faut choisir t réalisr sulmnt trois ds quatr xrcics proposés Parti A EXERCICE I Donnr ls réponss à ct xrcic dans l cadr prévu à la pag 3 On considèr la fonction

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygièn t Sécurité HS 2 Lçon N 7 : Ls Acid, ls Bass t l ph Introduction La plupart ds boissons commrcialisés sont acids. Ls solutions d acid chlorhydriqu sont par aillurs très corrosivs. Par aillurs ls

Plus en détail

Physique Générale IV, solution série 3

Physique Générale IV, solution série 3 Phsiqu Général IV, solution séri 3 Ercic Du virations d mêm fréqunc, slon du as t prpndiculairs, avc un différnc d phas / : (t) = a sin (ωt) M(t) (t) = sin (ωt + /) = cos (ωt) où a t sont ls amplituds

Plus en détail

SPA A200 2 PLACES, 2 POSITIONS. Combinez de 1 à 4 packs selon vos envies et vos besoins mm mm

SPA A200 2 PLACES, 2 POSITIONS. Combinez de 1 à 4 packs selon vos envies et vos besoins mm mm SPA A00 PLACES, POSITIONS Pour tous cux qui rêvnt d profitr d un spa n tout intimité, l spa A 00 st la répons idéal. Compact, il intégrra parfaitmnt votr sall d bain. Doté d dux positions d massag, vous

Plus en détail

Proposition Soit H un sous-groupe de G. Les conditions suivantes sont équivalentes : 1

Proposition Soit H un sous-groupe de G. Les conditions suivantes sont équivalentes : 1 SOUS-GROUPES NORMAUX ET GROUPES QUOTIENT ALEXANDRE GIROUARD 15. Conjugaison t sous-groups normaux Soit G un group. Dux élémnts x, y G sont conjugués si il xist g G tl qu y = gxg 1. La class d conjugaison

Plus en détail

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES Cours t rcics d mathématiqus FONCTIONS EPONENTIELLES EERCICES CORRIGES Ercic n Résoudr dans ls équations suivants + 7 9 4 4 6 + 6 + 7 ln( ln 8 9 ln Ercic n Détrminr ls racins du polynôm + P + 4 En déduir

Plus en détail

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES AEP / ptiqu géométriqu / Lntills / Pag sur 0 LETILLES EPAISSES LETILLES MICES. Lntill épaiss. Vocabulair Lntill biconvx Lntill équiconvx Lntill biconcav Lntill équiconcav Lntill plan convx Lntill plan

Plus en détail

TP 5 Adressage et calcul VLSM

TP 5 Adressage et calcul VLSM TP 5 Adrssag t calcul VLSM Elaboré par : Encadré par : Ould Moustafa Izidbih Kamal AZGUIOU Anné univrsitair 2010/2011 Atlir x TP5 Résumé C TP a pour but fair la concption ou la mis n plac d un x subdivisé

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L PLIFICTEU OPÉTIONNEL I. L PLIFICTEU OPÉTIONNEL IDÉL I. Circuit intégré rpèr Un mplificatur Opérationnl (.O.) st un circuit intégré accssibl par V t V 3 + t un born d 8 borns. Il y a dux borns d ntré

Plus en détail

Cha h p a i p tr t e r e 2 Rep e r p é r s é en e t n a t t a i t on o n d e d s e f o f n o c n ti t on o s n log o i g qu q e u s e

Cha h p a i p tr t e r e 2 Rep e r p é r s é en e t n a t t a i t on o n d e d s e f o f n o c n ti t on o s n log o i g qu q e u s e Chapitr 2 Rprésntation ds fonctions logiqus 26..9 Ch 2 : Rprésntation ds fonctions logiqus Réalisation avc ds intrrupturs : a b +5 V Intrruptur a ouvrt (inactif) : a Intrruptur b frmé (actif) : b a Intrruptur

Plus en détail

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Virtull d Tunis Ls systèms assrvis linéairs échantillonnés Echantillonnag instantané d un signal Mohamd AKKARI Attntion! C produit pédagogiqu

Plus en détail

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que :

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que : Langags régulirs Ls langags régulirs sont ls langags ls plus simpls. Ils sont néanmoins très utilisés n informatiqu.. utomats finis Ils sont obtnus à partir ds langags finis n ffctuant la frmtur par ls

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Micromoturs élctrostatiqus Princip Ls systèms élctrostatiqus crént ds forcs par intraction d dux sourcs d champ élctriqu. Cs sourcs puvnt êtr ds conducturs chargés, portés à ds potntils élctriqus, ds matériaux

Plus en détail

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre Msur d la vitss orital d la rr I - Démarch concptull d la msur. Du fait d son mouvmnt autour du olil, la rr s approch d un étoil pndant six mois d l anné puis s n éloign pndant ls six autrs mois. Pour

Plus en détail

Corrigé - Baccalauréat blanc TS

Corrigé - Baccalauréat blanc TS Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 00 EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Parti A : Étud d un fonction On considèr la fonction f défini sur ]0 ; + [ par f = + ln On not C la courb rprésntativ d

Plus en détail

CONTRIBUTION A L ETUDE DE LA FORMATION DU SILICIURE DE TITANE Ti/Si(B), TiN/Ti/Si(B) MISE EN EVIDENCE D UN MODELE THERMODYNAMIQUE

CONTRIBUTION A L ETUDE DE LA FORMATION DU SILICIURE DE TITANE Ti/Si(B), TiN/Ti/Si(B) MISE EN EVIDENCE D UN MODELE THERMODYNAMIQUE ourrir du Savoir 5, Juin 24, pp. 45-49 OTRIBUTIO A L ETUDE DE LA FORMATIO DU SILIIURE DE TITAE /(B), //(B) MISE E EVIDEE D U MODELE THERMODYAMIQUE M.S. BELATREHE (1), M. BERRABAH (2), D.MAHDI (1), L.TABET

Plus en détail

Exercices sur la notion d impédance

Exercices sur la notion d impédance Exrcics sur la notion d impédanc C documnt st un compilation ds xrcics posés n dvoirs survillés d élctricité au départmnt Géni Elctriqu t nformatiqu ndustrill d l UT d Nants. Cs dvoirs s sont déroulés

Plus en détail

1 ère L Exercices de statistiques

1 ère L Exercices de statistiques 1 èr L Exrcics d statistiqus 1 Détrminr la médian d chacun ds séris suivants n rédigant a) b) x i 8 10 1 15 x i 150 160 140 130 n i 1 4 3 n i 1000 100 1100 1050 Pour chaqu séri indiqué, calculr, sans utilisr

Plus en détail

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m Problèm : Stockag intr saisonnir d chalur. (Thèm : équation différntill du 1 r ordr, résolution xact t avc GoGbra) L résau d chalur d la vill d Marstal au Danmark utilis 33 000 m² d capturs solairs thrmiqus

Plus en détail

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1 Fich Bac S n 0 Trminal S Intégration - Calcul ds primitivs Exrcic n Détrminr ds primitivs ds fonctions suivants sur l'intrvall indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+) 3 sur I =] 2 [ ;+ b) g ( x)= ln x sur I =]0 ;+

Plus en détail

MODELISATION DU COMPORTEMENT DES PLAQUES REPOSANT SUR SOL ELASTIQUE PAR LA METHODE DES ELEMENTS FINIS

MODELISATION DU COMPORTEMENT DES PLAQUES REPOSANT SUR SOL ELASTIQUE PAR LA METHODE DES ELEMENTS FINIS m Conférnc Intrnational sur l Calcul Numériqu n Géotchniqu (NUCGE 0) Algr ls 0 t novmbr 0 MODELIAION DU COMPOREMEN DE PLAQUE REPOAN UR OL ELAIQUE PAR LA MEHODE DE ELEMEN FINI GUELLIL Mohamd Elhbib, AHAR

Plus en détail

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services MISSIN DE DEPLIEMENT DE L DEMTEILISTIN Mis à jour éférnc : T5 Domain : Transvrs Titr : Idntifiants cod établissmnt, INESS Juridiqu, INESS Géographiqu, cods srvics nnxs : N/ IDENTIINTS Cod établissmnt,

Plus en détail

Atomic Absorption. Spectroscopy

Atomic Absorption. Spectroscopy Chimi Analytiqu Atomic Absorption Spctroscopy Crost Elliott - Frnandz Samul - Tissot Guillaum (Group 2) Univrsité d Gnèv, Scincs II 17 Janvir 29 Résumé L but du laboratoir consist dans un prmir tmps à

Plus en détail

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES I OBTENTION GÉNÉRALE DE L ÉQUATION DIFFÉRENTIELLE Dans un réactur, ont liu plusiurs réactions mttant n ju plusiurs spècs Soit A un spèc On va voir sur da un xmpl

Plus en détail

G : centre de gravité de la section. N e C G. C : point d'application (N) e : excentricité. GC = e =

G : centre de gravité de la section. N e C G. C : point d'application (N) e : excentricité. GC = e = ors D Béton rmé I ntr Univrsitair Bécar apitr X : La flion composé I Définition : Un potr st sollicité n flion composé si la réction a cntr gravité (D) 'n sction S s forcs sités à gac ctt sction s écomposs

Plus en détail

VOLET TUNNEL COUPE-FEU RECTANgULAIRE

VOLET TUNNEL COUPE-FEU RECTANgULAIRE DEENFUMAGE VU120 Ls volts tunnl coup-fu sont ds dispositifs d sécurité télécommandés, normalmnt frmé Résistanc au fu jusqu à 120 VU120 + MANF Utilisation Ls volts tunnl coup-fu VU120 sont utilisés pour

Plus en détail

p e i s r e r i u d e l b

p e i s r e r i u d e l b s i cin p d l b i s r m b u s La couvrtur onform c t i u Prod AFNO m r o à la n 90-308 NFP. nt LNE m é r Ag /2 /CQPE 5 6 6 2 F01 FIABILITÉ Poolovr prmt d découvrir ou couvrir l bassin qulls qu soint ls

Plus en détail

Correction du devoir sur les situations de conjectures

Correction du devoir sur les situations de conjectures Corrction du dvoir sur ls situations d conjcturs no 1. n étant un nombr ntir... a. n + 1 b. n - 1 c. n d. n + 1. (n + 1) f. 5n + (5n + 5) g. 4 possibilités : i. n + 1 t n + 11 ii. n - 1 t n + 9 iii. n

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

Polynésie 2012 BAC S Correction

Polynésie 2012 BAC S Correction Polynési 1 BAC S Corrction 1 / 6 Exrcic 1 1. a. L point B appartint à la courb Γ donc f() c'st-à-dir a + b Par conséqunt a + b 1 t donc a + b L point C appartint à la courb Γ donc f(5) 5 c st-à-dir 5 +

Plus en détail

EXPONENTIELLE : ETUDES DE FONCTIONS. e 1

EXPONENTIELLE : ETUDES DE FONCTIONS. e 1 EXPONENTIELLE : ETUDES DE FONTIONS Pour chacun ds fonctions ci-dssous, détrminr : - l nsmbl d définition I d la fonction ; - ls limits d la fonction au borns d I ; - la dérivé t l sign d la dérivé ; -

Plus en détail

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 4 ÉTUDE DES CHAÎNES FERMÉES : DÉTERMINATION DES LOIS ENTRÉE SORTIE Trainr Solo Sport [1] Modèl CAO d un motur d modélism [2] Modélisation

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004 t évolution ds PEA bancairs au quatrièm trimstr Sur la bas ds résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

Interpolation & Intégration Numérique. Laydi M.R. Rédaction provisoire 2004-ENS2M

Interpolation & Intégration Numérique. Laydi M.R. Rédaction provisoire 2004-ENS2M Intrpolation & Intégration Numériqu Laydi M.R. Rédaction provisoir 4-ENSM Sommair I Intrpolation Généralités 7. Exmpl introductif......................... 7. Cadr abstrait............................

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie mars 2017

Corrigé du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie mars 2017 Corrigé du baccalauréat S Nouvll-Calédoni mars 7 EXERCICE Commun à tous ls candidats 5 points On considèr la fonction f défini t dérivabl sur [ ; + [ par f (x)= x x. Parti A. On justifi ls informations

Plus en détail

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique Chapitr II : Atoms polyélctroniqus t Classification Périodiqu Plan : ********************** IV- EVOLUTION DES PROPRIETES PHYSIQUES DES ELEMENTS DANS LA CLASSIFICATION PERIODIQUE... 3 - Enrgi d... 3 a-

Plus en détail

La programmation à l école. Circonscription de Beauvais Sud 60

La programmation à l école. Circonscription de Beauvais Sud 60 La programmation à l écol. Circonscription d Bauvais Sud 60 1 u q -c t t s n o u i t Q a m r m a r n g g i la pro oi l ns u q r? u o l p o c à l é s d c av s é t i v i Act robots c n r fé é r d r d a C

Plus en détail

Terminale ES Problèmes d'études de fonctions avec des logarithmes - Corrigés

Terminale ES Problèmes d'études de fonctions avec des logarithmes - Corrigés Trminal ES Problèms d'étuds d onctions avc ds logarithms - Corrigés Problèm : st déini sur [;9] par ()= 4 ln. V st la courb rprésntativ d. ) D'après l'allur du graphiqu, il smbl qu soit conv sur [;9].

Plus en détail

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU MÉTHODES DE ÉSOLUTION DES ÉSEUX LINÉIES EN OUNT ONTINU I. DEUX FÇONS DE POSE LE POLÈME On considèr l circuit suivant. Nous chrchons à connaîtr l état élctriqu du circuit, c st à dir connaîtr ls potntils

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande.

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande. Numérisation A. Définition La figur suivant illustr l princip d un systèm numériu d contrôl-command. Cluici, à gauch, st chargé d contrôlr crtains comportmnts, par xmpl la tmpératur, d un systèm physiu.

Plus en détail

Chapitre 7. Poutres continues

Chapitre 7. Poutres continues Poutrs contnus Chaptr7 Chaptr 7 Poutrs contnus 1- Rappls d RDM 2- Inadaptaton d la méthod ds tros momnts aux matéraux partculrs ( béton armé) 3- Méthods d calcul 3-1. Méthod forfatar 3-1.1. Doman d valdté

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 7 Théorèmes de superposition, Thévenin et Norton appliqués à un réseau électrique linéaire en alternatif sinusoïdal.

ELECTRICITE. Chapitre 7 Théorèmes de superposition, Thévenin et Norton appliqués à un réseau électrique linéaire en alternatif sinusoïdal. TT nalys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou hapitr 7 Théorèms d suprposition, Thévnin t Norton appliqués à un résau élctriqu linéair n altrnatif sinusoïdal. dition /03/04 Tabl ds matièrs POUQUO

Plus en détail

6. Echanges et taux de change

6. Echanges et taux de change 6. Echangs t taux d chang Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapitr 29 6.1. Flux d bins t srvics 6.1.1.Facturs influnçant ls XN préférncs ds consommaturs pour ls bins intériurs ou étrangrs prix ds

Plus en détail

L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES

L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES L INDICE DE RÉFRACTION PAR ÉLEVATION APPARENTE; LA MÉTHODE DE CHAULNES ) L but du travail Détrminr l indic d réfraction du vrr, du plastiqu t ds différnts liquids par élévation ) Rappls théoriqus : L indic

Plus en détail

PLANIFICATION PREPARATION PHYSIQUE SAISON

PLANIFICATION PREPARATION PHYSIQUE SAISON Entrainur/Coach : BONNET Sébastin (06.48.35.68.21) PLANIFICATION PREPARATION PHYSIQUE SAISON 2017-2018 La préparation physiqu proposé s vut êtr général (PPG : 7 smains) du Lundi 26 Juin 2017 au Mardi 15

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003 t évolution ds PEA bancairs au duxièm trimstr 23 D après ls résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

MODÉLISATION TEMPORELLE DES SYSTÈMES LINÉAIRES

MODÉLISATION TEMPORELLE DES SYSTÈMES LINÉAIRES MODÉLISATION TEMPORELLE DES SYSTÈMES LINÉAIRES Mis n équation ds systèms linéairs. systèms du prmir ordr équation d la maill: u (t) = u R (t) + u C (t) mpl élctriqu: R i(t) = C du C u R (t) = RC du C u

Plus en détail

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats Trminal S Bac Blanc d mathématiqus : duré 4 h Mardi 3 mars 205 Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi,la précision ds raisonnmnts

Plus en détail