Statut du dirigeant et stratégies de rémunération. Réunion cabinet le../../.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statut du dirigeant et stratégies de rémunération. Réunion cabinet le../../."

Transcription

1 Statut du dirigeant et stratégies de rémunération Réunion cabinet le../../. 1

2 Plan de la réunion Constats Objectifs Quiz Exposé technique Cas pratiques Conclusion 2

3 Les intervenants manager conseiller 3

4 Constats Réforme des retraites du 21/01/2014 Loi de finances 2013 et fiscalité des dividendes LFSS 2013 et traitement social des dividendes ANI AGIRC ARRCO du

5 Objectifs Enrichir et conforter vos connaissances sur le sujet Vous permettre d'identifier les clients concernés en priorité 5

6 Objectifs Cette réunion de travail pourra être suivie : soit d une réunion au profit des clients que vous aurez ciblés lors de l atelier soit d une étude au profit des clients prioritaires que vous aurez déterminés sur la fiche d évaluation 6

7 QUIZ 7

8 Quiz 1. Le taux d IS peut être réduit à 15 % pour les résultats qui sont inférieurs à : Pour les résultats > , le taux est de 33,33 % Conditions de ce taux réduit : - CA HT < Capital entièrement libéré et détenu au moins à 75 % par des personnes physiques 8

9 Quiz 2. Les abattements forfaitaires sur dividendes de si marié (ou pacsé) ou de si célibataire peuvent toujours s appliquer : oui non ces abattements ont été supprimés depuis LF 2013 cette modification fiscale est indépendante du statut social du dirigeant donc concerne autant les dirigeants salariés que les dirigeants non salariés 9

10 Quiz 3. La CSG déductible sur revenus de capitaux est différente de celle appliquée sur les revenus du travail : oui non La CSG déductible sur revenus de capitaux (dont dividendes) a été alignée sur celle appliquée sur les revenus du travail depuis LF 2013 : elle est donc passée de 5,80 % à 5,10 % 10

11 Quiz 4. L'option PFL sur dividendes a été supprimée : oui non option PFL (21 %) supprimée par LF 2013 le Prélèvement n'est plus libératoire mais est devenu un simple "acompte" sur l' IR à noter que PFL (21%) + PS ( 15,50 % ) équivalait à un prélèvement global de 36,50 % non générateur de droits en protection sociale 11

12 Quiz 5. L'abattement fiscal de 40 % sur dividendes a été supprimé : oui non abattement de 40 % toujours en vigueur selon le principe de la non double imposition remarque : cet abattement reste fixé à 40 % indépendamment du fait que l' IS déjà réglé ait été appliqué au taux de 15 % ou de 33,33 % 12

13 Quiz 6. Les prélèvements sociaux sur dividendes non soumis à charges sociales sont de : 8 % 13,50 % 15,50 % Dividendes non assujettis à charges sociales P.S : 15,50 % dont 5,10 % déductible 10,40 % non-déductible Dividendes assujettis à charges sociales CSG.CRDS : 8 % dont 5,10 % déductible 2,90 % non-déductible Prélèvements de 15,5 % ou 8 % non générateurs de droits 13

14 Quiz 7. L'abattement de 10 % sur assiette sociale pour gérants majoritaire ( société à l IS) a été supprimé : oui non abattement supprimé par LF 2013 cette suppression vient rectifier une incohérence de traitement entre salariés et gérants majoritaires à l'is ( art 62 ) suite à alignement fiscal introduit par LF

15 Catégorie Traitement et salaires ( T.S.) et Art 62 : alignement des abattements sociaux et fiscaux FISCAL Salarié ( T.S.) Abattement 10 % ou F.R. Gérant majoritaire (art 62 ) Abattement 10 % ou F.R. ( depuis 01/01/1997) Alignement fiscal au 01/01/1997 SOCIAL Pas d'abattement Abattement 10 % supprimé au 01/01/2013 Alignement social au 01/01/

16 Quiz 8. Le traitement social des dividendes des dirigeants nonsalariés (non agricoles et agricoles) a été aligné sur celui appliqué pour les SEL : oui non SEL (LFSS 2009) : sont soumis à cotisations sociales les dividendes perçus par les travailleurs indépendants, leur conjoint ou leur partenaire de Pacs ou leurs enfants mineurs, pour leur part excédant 10 % du capital social, des primes d'émission et des sommes versées en compte courant détenues en toute propriété ou en usufruit par ces personnes. 16

17 Alignement du traitement social des dividendes entre les différents dirigeants non salariés Gérant majoritaire Art 62 agricole Gérant majoritaire art 62 non agricole E.I.R.L à l'is Gérant majoritaire S.E.L Dividendes > à 10 % capital social + PE + CC d'associés ( LFSS 2014) Dividendes > à 10 % capital social + PE + CC d'associés ( LFSS 2013) Dividendes > à 10 % biens affectés au patrimoine professionnel (loi du 15/06/2010) Dividendes > à 10 % capital social + PE + CC d'associés ( LFSS 2009) 17

18 Quiz 9. Les cotisations sociales sur dividendes ne génèrent aucunes prestations supplémentaires en protection sociale : oui non charges sociales sur dividende = prestations sociales supplémentaires exemple : Acquisition de points retraite supplémentaires À l'inverse, les PS de 15,50 % ou de 8 % ne sont pas générateurs de protection sociale 18

19 Quiz 10. L intégralité des cotisations sociales sur salaire génèrent des prestations sociales : oui non Exemples : cotisation de 2,20 % en assurance vieillesse de base déplafonnée pour salariés non génératrice de droits ( 0,50 % pour RSI ) Cotisation de 13,89 % en assurance maladie maternité déplafonnée pour salariés (6,50 % pour non-salariés) 19

20 Quiz 11. Le calcul de la retraite de base d'un assuré relevant du RSI artisans commerçants est le même que celui d'un assuré relevant du régime général : oui non Régime général et régime retraite de base artisans commerçants alignés depuis 1973 avec formule de calcul identique : SAM ou RAM x taux x DA/DR Taux de cotisations identiques entre régime général et régime RSI sur revenu limité au PASS ( 17,65 % ) mais écart de 1,70 % sur cotisations vieillesses déplafonnées entre régime général et régime RSI 20

21 Quiz 12. La cotisation assurance-maladie des TNS est limitée au PASS : oui non Avant 6,5 % sur rev < au PASS 5,90 % au-delà dans la limite de 5 PASS Après 6,50 % sur revenu déplafonné Cotisations maladie salarié : 13,89 % sur totalité du revenu 21

22 Quiz 13. les prestations frais de santé des TNS sont alignées sur celles du régime général des salariés : oui non Les prestations en nature des régimes maladies ont été alignés entre salariés et non salariés depuis le 01/01/

23 Quiz 14. la prestation IJ pour arrêt de travail maladie d un salarié est supérieure à celle d un artisan - commerçant : oui non I.J salariés 50 % du revenu limité à 1,8 x le smic / 365 soit 43,39 / jour maxi I.J RSI artisans-commerçants 50 % du revenu limité au PASS/ 365 Soit 52,89 / jour maxi 23

24 Quiz 15. Les assurés relevant du RSI pourront bénéficier d un temps partiel thérapeutique : oui non possibilité pour les artisans commerçants à compter de 2017 de pouvoir reprendre leur activité professionnelle tout en continuant à percevoir des indemnités journalières du RSI ( art 66 LFSS 2016) Par ailleurs, à compter de 2017, les IJ versées par le RSI en cas d affection de longue durée seront exclus du revenu imposable des TNS relevant du réel ( art 78 LF 2016) 24

25 Quiz 16. les prestations en cas de décès d un salarié sont supérieures de celle d un assuré relevant du RSI : oui non Pour salarié : prestation forfaitaire depuis le fixée à (capital revalorisé tous les ans au selon décret du ) Soit une perte maximale de prestations de : 3 X PMSS = remarque : la prestation est donc forfaitaire quel que soit le revenu brut de l assuré alors que la cotisation reste assise sur le revenu brut sans limite 25

26 Modification du calcul du capital décès pour salariés la prestation décès pour un salarié devient donc < à celle d un TNS qui est fonction du PASS avec de plus des majorations pour enfants à charge Capital décès salariés Capital forfaitaire indépendant du revenu fixé à pour 2015 Pas de majoration pour enfants à charge Pas de prestation en cas de décès pendant la retraite Capital décès RSI artisans-commerçants Capital forfaitaire = à 20 % du PASS soit Majoration de 5 % du PASS par enfant à charge Prestation décès égale à 8 % du PASS si décès pendant la retraite sous certaines conditions* 26 26

27 EXPOSE TECHNIQUE 27

28 Exposé technique Synthèse cotisations sociales entre régime salarié et régime non salarié (RSI) 28

29 Salarié/TNS : comparatif cotisations 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% < 1 1 à 2 2 à 3 3 à 4 4 à 5 5 à 6 6 à 7 7 à 8 > 8 PASS TNS Salarié Source :Ordre des Experts Comptables ( Club Social) 29

30 Cotisations sociales productives de protection sociale : 70 % Cotisations sociales pour un revenu net de : Productives de droits : soit 70 % Différence = taxes sociales : soit 30 % 30

31 Cotisations sociales productives de protection sociale : 84 % cotisations sociales pour un revenu net de : Productives de droits : soit 84 % Différence = taxes sociales : soit 16 % 31

32 Exposé technique Synthèse rémunération ou dividendes pour dirigeants salariés ou non salariés (RSI) 32

33 Salarié/TNS : comparatif rémunération Salaire > PASS Allocation de gérance > PASS RSI ava / organic Résultat avant impôt Solde si TMI : 30 % Rendement technique 41 % 55 % + 14 % Solde si TMI : 41 % Rendement technique 35 % 47 % 33

34 Salarié/TNS : comparatif dividendes Résultat avant impôt Dividendes salarié Taux IS réduit 15 % Dividendes salarié Taux IS : 33,33 % Dividendes TNS Taux IS réduit 15 % Solde TMI 30 % Rendement technique 58 % 45-4 % 54 % Solde TMI 41 % Rendement technique 53 % 41 % 50 % 34

35 Salarié/TNS : rémunération ou dividendes? SALARIE TNS ava/organic Salaire > PASS Dividendes Taux IS réduit : 15 % Dividendes Taux IS 33,33 % AG > PASS Dividendes Taux IS réduit 15 % Résultat avant impôt Solde si TMI 30 % Rendement technique Solde si si TMI 41 % Rendement technique % 58 % 45 % 55 % 54 % % 53 % 41 % 47 % 50 % 35

36 Salarié/TNS : rémunération ou dividendes? SALARIE TNS ava/organic Salaire > PASS Dividendes Taux IS réduit : 15 % Dividendes Taux IS 33,33 % AG > PASS Dividendes Taux IS réduit 15 % Résultat avant impôt Solde si TMI 30 % Rendement technique Solde si si TMI 41 % Rendement technique % 58 % % 55 % 54 % % 53 % 41 % 47 % 50 % 36

37 Salarié/TNS : rémunération ou dividendes? SALARIE TNS ava/organic Salaire > PASS Dividendes Taux IS réduit : 15 % Dividendes Taux IS 33,33 % AG > PASS Dividendes Taux IS réduit 15 % Résultat avant impôt Solde si TMI 30 % Rendement technique Solde si si TMI 41 % Rendement technique % 58 % - 14 % 45 % 55 % 54 % % 53 % 41 % 47 % 50 % 37

38 Salarié/TNS : rémunération ou dividendes? SALARIE TNS ava/organic Salaire > PASS Dividendes Taux IS réduit : 15 % Dividendes Taux IS 33,33 % AG > PASS Dividendes Taux IS réduit 15 % Résultat avant impôt Solde si TMI 30 % Rendement technique Solde si si TMI 41 % Rendement technique % 58 % 45 % - 10 % 55 % 54 % % 53 % 41 % 47 % 50 % 38

39 CAS PRATIQUE 39

40 Pierre DURAND : dirigeant non-salarié (RSI Organic) Marié, 2 enfants, 45 ans Gérant majoritaire SARL à l IS Capital social détenu : Conjoint sans revenus Pas de prévoyance complémentaire en place Pas de régime de retraite supplémentaire en place Age de départ à la retraite souhaité : 62 ans 40

41 Mode opératoire retenu (à enveloppe de rémunération identique pour le dirigeant) Étape 1 optimiser fiscalement et socialement le statut non salarié Étape 2 Comparer statut salarié et non salarié à situation identique Étape 3 comparer avec statut salarié optimisé IS 33,3% DIV -14% IS 33,3% - 10% DIV DIV + 3 % IS 15% IS 15 % AG PS SAB PS IS 15% + 3 % PS AG Rendement 55 % Rendement 41 % PS - 14% SAB = PASS SAB - 14% PS PA PA PA PS = Protection sociale PA = Pouvoir d achat PA PA 41

42 Salarié ou TNS : mode opératoire retenu Etape 1 : vérifier la situation du dirigeant non salarié Etape 2 : comparer les statuts salarié et non salarié à situation identique avec impacts sur : - le revenu possible en prévoyance (IJ, invalidité, décès) - le revenu différé (retraite ) - le revenu immédiat après IR Etape 3 : comparer les 2 statuts après optimisation du net disponible et/ou de la protection sociale du dirigeant salarié 42

43 Salarié ou TNS : mode opératoire retenu Pré requis : le comparatif est réalisé sans solutions facultatives pour bien mesurer les impacts pour le dirigeant : - sur la protection sociale apportée directement par son régime obligatoire selon son statut (salarié ou non salarié) - sur son revenu net après IR entre ces 2 statuts Remarque : l'optimisation du net disponible du dirigeant salarié se fera toujours avec maintien de sa protection sociale minimale soit revenu mini = PASS 43

44 Pierre DURAND : dirigeant non-salarié (RSI Organic) Exemple 1 : rémunération < au PASS : AG : DIV : Enveloppe de rémunération : Etape 1 : vérifier si le gérant majoritaire est en situation optimale 44

45 Etape 1 : vérifier si le gérant majoritaire est en situation optimale 45

46 Etape 1 : situation optimale TNS = 10 % capital social en dividendes + totalité en rémunération Paramètres Dirigeant TNS départ Dirigeant TNS optimisée A.G DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarque : l'optimisation vient améliorer les 3 catégories de revenus 46

47 Etape 2 : comparatif dirigeant salarié et non salarié à situation identique Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié A.G. ou S.A.B DIV = Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarque : en statut salarié je perds 4,3 fois plus de revenu après IR immédiatement que ce que je peux avoir de retraite demain 47

48 Etape 3 : comparatif si statut salarié avec dividendes à Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié optimisée A.G. ou S.A.B DIV Enveloppe de rémunération = Revenu de remplacement Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarques : l'optimisation maintient un écart de net disponible en faveur du gérant majo l'optimisation vient minorer la prévoyance cadre possible l'optimisation crée un revenu différé salarié < au gérant majoritaire 48

49 Pierre DURAND : Dirigeant non-salarié (ORGANIC ) Exemple 2 : AG : ( 1 PASS) + DIV : Enveloppe de rémunération : Etape 1 : vérifier si la situation actuelle est la situation optimale 49

50 Etape 1 : comparer situation actuelle avec 10 % du capital social en dividendes et le solde en rémunération 50

51 Etape 1 : situation optimale gérant majoritaire = 10 % du capital social en dividendes et le solde en rémunération Paramètres Dirigeant TNS départ Dirigeant TNS optimisée A.G DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarque: l'optimisation vient améliorer les 3 catégories de revenus 51

52 Etape 2 : comparatif avec statut dirigeant salarié à situation identique Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié A.G. ou S.A.B DIV = Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R remarque : en statut salarié je perds 2,7 fois plus de revenu après IR immédiatement que ce que je peux avoir de retraite demain 52

53 Etape 3 : optimisation avec salaire = PASS ( maintien protection sociale minimale) + solde en dividendes 53

54 Etape 3 : nouveau comparatif si statut salarié avec salaire = PASS (protection sociale minimale) + solde en dividendes Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié optimisée A.G. ou S.A.B DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarques : l'optimisation maintient un écart de net disponible en faveur du gérant majo l'optimisation vient minorer la prévoyance complémentaire cadre possible l'optimisation crée un revenu différé salarié < au gérant majoritaire 54

55 Etape 3 : optimisation avec dividendes au taux IS réduit + solde en salaire 55

56 Etape 3 : nouveau comparatif si statut salarié avec dividendes au taux IS réduit + solde en salaire Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié optimisée A.G. ou S.A.B DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarques : l'optimisation maintient un écart de net disponible en faveur du gérant majo l'optimisation vient minorer la prévoyance complémentaire cadre possible l'optimisation crée un revenu différé salarié < au gérant majoritaire 56

57 Pierre DURAND : Dirigeant non-salarié (ORGANIC) Exemple 3 : AG : ( 1 PASS) DIV : Enveloppe de rémunération : Etape 1 : vérifier si la situation actuelle du gérant majoritaire est la situation optimale 57

58 Etape 1 : comparer situation actuelle avec avec 10 % du capital social en dividendes et le solde en rémunération 58

59 Etape 1 : situation optimale dirigeant TNS Paramètres Dirigeant TNS départ Dirigeant TNS optimisée A.G DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarque : l'optimisation vient améliorer les 3 catégories de revenus 59

60 Etape 2 : comparatif avec statut dirigeant salarié à situation identique Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié A.G. ou S.A.B DIV = Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R remarque : en statut salarié je perds 2,10 fois plus de revenu après IR immédiatement que ce que je peux avoir de retraite demain 60

61 Etape 3 : nouveau comparatif si statut salarié avec salaire = PASS (protection sociale minimale) + solde en dividendes Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié optimisée A.G. ou S.A.B DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarques : l'optimisation maintient un écart de net disponible en faveur du gérant majo l'optimisation vient minorer la prévoyance complémentaire cadre possible l'optimisation crée un revenu différé salarié < au gérant majoritaire 61

62 Etape 3 : nouveau comparatif si statut salarié avec dividendes au taux IS réduit + solde en salaire Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié optimisée A.G. ou S.A.B DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarques : l'optimisation maintient un écart de net disponible en faveur du gérant majo l'optimisation vient minorer la prévoyance complémentaire cadre possible l'optimisation crée une perte de revenu immédiat 3, 45 fois plus forte que ce que je peux avoir de retraite demain 62

63 Pierre DURAND : Dirigeant non-salarié (ORGANIC) Exemple 3 : AG : ( 1 PASS) DIV : Enveloppe de rémunération : Etape 1 : vérifier si la situation actuelle du gérant majoritaire est la situation optimale 63

64 Etape 1 : vérifier si la situation actuelle du gérant majoritaire est la situation optimale 64

65 Etape 1 : situation optimale dirigeant TNS Paramètres Dirigeant TNS départ Dirigeant TNS optimisée A.G DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarque : l'optimisation vient améliorer les 3 catégories de revenus 65

66 Etape 2 : comparatif avec statut dirigeant salarié à situation identique Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié A.G. ou S.A.B DIV = Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R remarque : en statut salarié je perds 2,3 fois plus de revenu après IR immédiatement que ce que je peux avoir de retraite demain 66

67 Etape 3 : nouveau comparatif si statut salarié avec salaire = PASS (protection sociale minimale) + solde en dividendes Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié optimisée A.G. ou S.A.B DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarques : l'optimisation maintient un écart de net disponible en faveur du gérant majo l'optimisation vient minorer la prévoyance complémentaire cadre possible l'optimisation crée un revenu différé salarié < au gérant majoritaire 67

68 Etape 3 : nouveau comparatif si statut salarié avec dividendes au taux IS réduit + solde en salaire Paramètres Dirigeant TNS optimisée Dirigeant salarié optimisée A.G. ou S.A.B DIV Enveloppe de rémunération = Revenu possible en prévoyance Revenu différé à 62 ans Revenu immédiat après I.R Remarques : l'optimisation maintient un écart de net disponible en faveur du gérant majo l'optimisation vient minorer la prévoyance complémentaire cadre possible l'optimisation crée une perte de revenu immédiat 2, 44 fois plus forte que ce que je peux avoir de retraite demain 68

69 Synthèse L'optimisation du net disponible du dirigeant salarié se fait toujours au détriment de sa protection sociale et ne rattrape jamais le net disponible du gérant majoritaire Continuer à distribuer du résultat au delà du taux IS réduit pour un dirigeant salarié doit être fortement analysé AG2R LA MONDIALE vous apporte son appui technique et logistique dans la réalisation de cette mission 69

70 TNS / Salarié Merci de compléter la fiche d évaluation en indiquant les clients que vous souhaitez accompagner en priorité 70

71 TNS / Salarié MERCI POUR VOTRE ATTENTION 71

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales SAS : INTRODUCTION La SAS est issue de la loi 94-1 du 3 janvier 1994 La loi 99 587 du 12 juillet 1999 a étendu les SAS a «une

Plus en détail

DIRIGEANT D ENTREPRISE : STATUT et PROTECTION SOCIALE EURUS 17 Octobre 2014

DIRIGEANT D ENTREPRISE : STATUT et PROTECTION SOCIALE EURUS 17 Octobre 2014 DIRIGEANT D ENTREPRISE : STATUT et PROTECTION SOCIALE EURUS 17 Octobre 2014 Ma mission : Accompagner la personne dans sa stratégie de protection des ses revenus et de sa famille Gérante de CB CONSEILS,

Plus en détail

LA RÉMUNÉRATION ET LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA RÉMUNÉRATION ET LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA RÉMUNÉRATION ET LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Véronique ARGENTIN, Consultante en droit social, Infodoc-experts Stéphane MARIE Chargé de Mission auprès du Club Social, AG2R la Mondiale Novembre

Plus en détail

Statut social du dirigeant d entreprise

Statut social du dirigeant d entreprise Statut social du dirigeant d entreprise Vous envisagez de créer une entreprise, et vous vous interrogez sur le statut social du dirigeant. A travers ce guide, vous pourrez aborder cette question importante,

Plus en détail

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS?

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? Article juridique publié le 02/11/2017, vu 130 fois, Auteur : Maître ARBEZ-NICOLAS I. Cas de l EURL / SARL soumise à l impôt sur les sociétés

Plus en détail

RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES

RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES Paramètres de la répartition Répartition du bénéfice ditribuable Incidence sur l I.R Revenu net immédiat Incidence sur la retraite Incidence sur la prévoyance Synthèse

Plus en détail

COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE!

COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE! COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE! Les différents statuts juridiques L entreprise Individuelle (EI) L EIRL (Entreprise Individuelle

Plus en détail

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Sandrine Lagier (Expert comptable), Alexandra Pichot-Pascal (Juriste CCI Lyon Métropole) Quizz 1) Vous êtes seul sur le

Plus en détail

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE)

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Janvier 2013 1 1. Impôt sur le revenu 2. Imposition des dividendes 3. Plus-values de cession de valeurs mobilières 4. Plus-values immobilières 5. Cession d usufruit temporaire 6. Impôt de Solidarité sur

Plus en détail

LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE

LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES Paramètres de la répartition Répartition du bénéfice ditribuable Incidence sur l'i.r Revenu net immédiat Incidence sur la retraite Incidence

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le statut de votre conjoint Édition 2011 3 Sommaire Un statut obligatoire Si votre conjoint participe régulièrement à votre activité artisanale, industrielle ou commerciale. 03 Un statut obligatoire 04

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET AU PROGRAMME Une entreprise c est une forme et un statut juridique Une entreprise c est un choix social Une entreprise c est

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Diane Patrimoine PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Lors de sa réunion du lundi 3 décembre 2012, la Commission des affaires sociales a adopté, en

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant Stratégies de la rémunération du dirigeant 24 mars 2016 1 Le système de rémunération obligatoire La stratégie d enrichissement La grille d analyse de la rémunération globale Des risques latents à intégrer

Plus en détail

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations Clients professionnels et petites entreprises Mémento 2015 ARTISANS Travailleurs non salariés Cotisation IJSS 6,50 % 0,70 % Invalidité Décès 1,30 % Sur l intégralité du revenu professionnel imposable Dans

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en banques et finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU et de l EARL Compléments

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : -

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : - ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET SUPPORT DISPONIBLE SUR : - www.assuredentreprendre.fr Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques

Plus en détail

Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions comptables fiscales juridiques sociales de gestion

Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions comptables fiscales juridiques sociales de gestion FICHE CONSEIL Rigoureux et Créatif Précis et Imaginatif Gérance minoritaire ou majoritaire? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions comptables fiscales juridiques

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

Quand? Comment? Combien?

Quand? Comment? Combien? Quand? Comment? Combien? Espérance de vie HOMME FEMME En Moyenne 69 66 63 72 69 65 73 70 67 75 76 72 72 68 68 77 73 69 78 74 70 80 76 71 81 77 73 82 78 74 83 79 75 84 81 77 85 85 82 82 78 78 En 2010 :

Plus en détail

Le dirigeant et son revenu

Le dirigeant et son revenu Le dirigeant et son revenu Du conseil en rémunération à l Approche Globale Pierre-Yves Lagarde Chambre Nationale des Conseils et Experts Financiers Dominique Auffret SWISS LIFE STATUT SOCIAL = PATRIMOINE

Plus en détail

Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution?

Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution? Réforme des cotisations sociales des TNS: Evolution ou révolution? Constats LFSS 2014 : modification des taux obligatoires (TNS et salariés) Loi de finances 2013 : fiscalité des dividendes LFSS 2011 :

Plus en détail

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2)

1 ère année civile (1) 2 ème année civile (2) Février 2016 COTISATIONS TRAVAILLEURS NON SALARIES 2016 MONTANT ANNUEL DES COTISATIONS POUR LES T.N.S. PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1er JANVIER 2016 : 38 616 par an (PASS annuel) et 3218 par mois (PASS

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

Le statut de conjoint collaborateur

Le statut de conjoint collaborateur Le statut de conjoint collaborateur Publié le 29 mars 2015 - Dernière mise à jour le 31 mars 2017 Champ d application FICHE PRATIQUE Peuvent bénéficier du statut de conjoint collaborateur, le conjoint

Plus en détail

Gérants majoritaires et associés non salariés : Tous les détails sur l'assujettissement de vos dividendes à cotisations

Gérants majoritaires et associés non salariés : Tous les détails sur l'assujettissement de vos dividendes à cotisations Gérants majoritaires et associés non salariés : Tous les détails sur l'assujettissement de vos dividendes à cotisations Depuis le 1er janvier 2013, les dividendes, les intérêts sur les comptes courants

Plus en détail

La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017

La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017 La Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2017 Propos introductifs : de Rémy AMATO, Président de l Ordre des Experts Comptables et de Bernard FONTAINE, Président de la Compagnie Régionale des Commissaires

Plus en détail

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Publié le 15 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 22 août 2017 LA FORME JURIDIQUE FICHE PRATIQUE L entreprise individuelle Un fondateur souhaitant mener

Plus en détail

Optimisation des Revenus des dirigeants OR - EXEMPLE Pierre 01/02/2017

Optimisation des Revenus des dirigeants OR - EXEMPLE Pierre 01/02/2017 Optimisation des Revenus des dirigeants OR - EXEMPLE 1 2016 - Pierre 01/02/2017 SOMMAIRE I. OBJECTIF DE L'ETUDE...3 II. ETUDE COMPARATIVE DES SIMULATIONS...4 III. SOLUTION RETENUE : EIRL...7 IV. CONSEILS...12

Plus en détail

PPE MANDATAIRES SOCIAUX : du nouveau pour couvrir les assimilés salariés!

PPE MANDATAIRES SOCIAUX : du nouveau pour couvrir les assimilés salariés! Au regard de la particularité du statut obligatoire des mandataires sociaux non TNS (président de SA*, SAS* et SASU*, gérants minoritaires ou égalitaires ), Il est difficile pour ces assimilés salariés

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012

NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 NOTE D INFORMATION 2012/25 du 24 décembre 2012 Financement de la sécurité sociale pour 2013 : adoption définitive de la loi I. Cotisations et contributions A. Indemnités de rupture Les indemnités de rupture

Plus en détail

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 4 Bis Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

LE CONJOINT COLLABORATEUR

LE CONJOINT COLLABORATEUR LE CONJOINT COLLABORATEUR FICHE SYNTHETIQUE Vous retrouverez au sein de cette fiche synthétique les dispositions régissant le statut de conjoint collaborateur depuis la loi n 2005-882 du 2 août 2005, ses

Plus en détail

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100

J03. a - ASSOCIE. Nombre minimal : 2 - Maximal : 100 J03 (Société A Responsabilité Limitée) La S.A.R.L. est toujours une structure commerciale quel que soit son objet, mais les associés pris individuellement ne sont pas reconnus comme commerçants. Leur responsabilité

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.17 Du 11/01/17 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2017 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

RSI de Basse-Normandie

RSI de Basse-Normandie RSI de Basse-Normandie Objectif entreprise Caen : 1 rue Ferdinand Buisson St Contest Tél : 36 48 pour les prestations 36 98 pour les cotisations Site internet : www.rsi.fr 1 Régime Social des Indépendants

Plus en détail

L Optimisation Retraite

L Optimisation Retraite L Optimisation Retraite «Stratégie et Réforme» Pascal SOULAINE APS tel : 03 26 82 84 84 mail : aps-consultants@wanadoo.fr 1 L APPROCHE GLOBALE Le Bilan et l Analyse de l Existant Les Objectifs et Les Expériences

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

OFFRE PROPOSEE. Grâce à nous outils nous vous proposons une analyse complète adaptée à votre situation personnelle.

OFFRE PROPOSEE. Grâce à nous outils nous vous proposons une analyse complète adaptée à votre situation personnelle. PACK OPTIMISATION OFFRE PROPOSEE Le cabinet Exalys Audit et Expertise en partenariat avec Philippe Bensoussan, Ingénieur certifié en gestion de patrimoine, propose une offre dédiée aux gérants majoritaires

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans et commerçants reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants (DSI), l

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017

NOTE D INFORMATION. Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2017 NOTE D INFORMATION Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans et commerçants reçoivent dès la réalisation de la déclaration sociale des indépendants (DSI), l

Plus en détail

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale Les caractéristiques de l EIRL Synthèse fiscale et sociale 53 Synthèse fiscale et sociale Régime Fiscal Impôt sur le revenu Régime forfaitaire (1) Microentrepreneur (Autoentrepreneur) (2) Prélèvement libératoire

Plus en détail

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE Fiche Pratique LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE L ESSENTIEL La Loi reconnaît au Comité d Entre prise un rôle important pour toutes

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Les salariés versent de moins en moins de cotisations sociales utiles. Cette évolution menace gravement le consentement au paiement des charges sociales obligatoires. Paris, le 26

Plus en détail

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS Comment choisir entre la SARL et la SAS? Nombre de créations en 2016 (en milliers) Evolution Ensemble

Plus en détail

Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version.

Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. NOUVEAUTES COT TNS Version 8.11.0.0 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

GUIDE DU DIRIGEANT. Travailleur non salarié ou salarié? LE STATUT SOCIAL

GUIDE DU DIRIGEANT. Travailleur non salarié ou salarié? LE STATUT SOCIAL GUIDE LE STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Travailleur non salarié ou salarié? ÉDITION JUILLET 2017 ÉDITION JUILLET 2017 LE STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Vous le savez, le choix du statut social du dirigeant est

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPAUX STATUTS JURIDIQUES. E NTREPRISE INDIVIDUEL Micro E I EIRL Entreprise

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPAUX STATUTS JURIDIQUES. E NTREPRISE INDIVIDUEL Micro E I EIRL Entreprise Nombre de Formalités de E NTREPRISE INDIVIDUEL Formulaire PO Déclaration de l entrepreneur 1 1 Formulaire P0 et P EIRL, déclaration d affectation, déclaration de l entrepreneur, rapport de l sur les biens

Plus en détail

Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil. Jeudi 12 février 2015

Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil. Jeudi 12 février 2015 Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil Jeudi 12 février 2015 Périmètre de la ZFU Territoire Entrepreneurs LE REGIME D EXONERATIONS ZFU AVANT LE 1 ER JANVIER 2015 Rappel

Plus en détail

Développez la mission «Optimisation de la rémunération du dirigeant»!

Développez la mission «Optimisation de la rémunération du dirigeant»! Développez la mission «Optimisation de la rémunération du dirigeant»! Introduction Le sujet de l optimisation de la rémunération est une préoccupation importante des dirigeants d entreprises L expert-comptable

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

ELECTRICITE DE FRANCE - GAZ DE FRANCE DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES N Pôle Protection Sociale

ELECTRICITE DE FRANCE - GAZ DE FRANCE DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES N Pôle Protection Sociale ELECTRICITE DE FRANCE - GAZ DE FRANCE DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES N. 98-2 Pôle Protection Sociale Diffusion 16 Mars 1998 Générale Objet : PLAFONDS ET TAUX DES COTISATIONS au 1er Janvier

Plus en détail

FNAROPA - Commission Retraites Formation FNAR 24 Septembre 2013

FNAROPA - Commission Retraites Formation FNAR 24 Septembre 2013 Trois composantes : la Retraite de Base la Retraite Complémentaire la Retraite Supplémentaire Deux Types de Droits : le Droit Personnel le Droit à Réversion La Retraite de Base : la CARSAT (ex CRAM) la

Plus en détail

Réformes des retraites et rachats de trimestres : une opportunité de conseil?

Réformes des retraites et rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Réformes des retraites et rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Réunion cabinet le../../. Ce document est la propriété du Groupe AG2R LA MONDIALE- Non contractuel, ce support ne peut engager

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales

Aide mémoire des cotisations sociales Aide mémoire des cotisations sociales Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des cotisations sociales Les cotisations sociales sont des prélèvements

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Faut il encore se mettre en société?

Pôle les Missions de Demain. Faut il encore se mettre en société? Pôle les Missions de Demain Faut il encore se mettre en société? Intervenants Michel GIORDANO Expert comptable Commissaire aux comptes Maître Claude NOEL Avocat Maître Pascal JULIEN SAINT AMAND Notaire

Plus en détail

Chapitre 7 : Le statut social du dirigeant

Chapitre 7 : Le statut social du dirigeant Chapitre 7 : Le statut social du dirigeant En fonction de la forme juridique retenue et, le cas échéant, de son pourcentage de détention dans le capital de la société est suivants : le régime des travailleurs

Plus en détail

[ Travailleur indépendant ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À JOUR AU

[ Travailleur indépendant ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À JOUR AU [ Travailleur indépendant ] Votre conjoint participe à l activité de votre entreprise À JOUR AU 1 er janvier 2009 Vous êtes artisan, commerçant, industriel ou profession libérale, vous êtes marié ou lié

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Les intérêts servis aux associés ou actionnaires personnes physiques à raison des sommes qu ils

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE FICHE PRATIQUE LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE L ESSENTIEL La Loi reconnaît au Comité d Entre prise un rôle important pour toutes

Plus en détail

COMMENT FAIRE POUR : REALISER UNE ANALYSE INDIVIDUELLE AVEC OPUS EXPRESS

COMMENT FAIRE POUR : REALISER UNE ANALYSE INDIVIDUELLE AVEC OPUS EXPRESS A quoi sert OPUS EXPRESS? Le module OPUS EXPRESS vous permet de traiter l ensemble d un portefeuille de clients sur la base d un tableau comportant un identifiant et seulement 5 colonnes par individu.

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour / Cotisations et contributions Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2012 1/ Cotisations et contributions 2/ Les dispositions relatives aux dépenses d assurance maladie. 3/ Les dispositions relatives aux travailleurs indépendants.

Plus en détail

Memento Version Janvier Salariés Régime Général

Memento Version Janvier Salariés Régime Général Memento 2008 Version Janvier 2008 Salariés Régime Général CHARGES SOCIALES SUR SALAIRE (Taux au 01/01/2008, en %) TAXES DIVERSES PRÉV. RETRAITES COMPLÉMENTAIRES ASSEDIC SÉCURITÉ SOCIALE / URSSAF Employeur

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE EXTRAITS DU N 49 février 2013 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Une aide renforcée Une nouvelle assiette Une nouvelle tranche Succession et donation Particuliers

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES SYNTHÈSE D EXPERTS du 10 juillet 2015 TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES Régies par les dispositions du code de commerce, les sociétés commerciales connaissent plusieurs

Plus en détail

Chiffres usuels Les modifications pour 2012

Chiffres usuels Les modifications pour 2012 Chiffres usuels Les modifications pour 2012 SMIC et minimum garanti Le SMIC passe de 9,19 /heure au 1 er décembre 2011, à 9,22 au 1 er janvier 2012, soit un montant mensuel brut base 151,67 de 1398,40

Plus en détail

TAUX DE COTISATIONS : Plafond de Sécurité sociale. Mise à jour au 1er janvier 2015

TAUX DE COTISATIONS : Plafond de Sécurité sociale. Mise à jour au 1er janvier 2015 TAUX DE COTISATIONS : Plafond de la Sécurité Sociale Mise à jour au 1er janvier 2015 Vous trouverez ci-après comme chaque année les fiches détaillées relatives aux cotisations sur salaire au 1er janvier

Plus en détail

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00 Plafond de la sécurité sociale 2009 Le décret du 19 décembre 2008 fixe les plafonds de la sécurité sociale applicables aux rémunérations ou gains versés du 1er janvier au 31 décembre 2009. Périodicité

Plus en détail

Travailleurs indépendants : questions-réponses sur votre protection sociale

Travailleurs indépendants : questions-réponses sur votre protection sociale Travailleurs indépendants : questions-réponses sur votre protection sociale SME Paris 25 et 26 Septembre 2017 LE RSI SE TRANSFORME Suite aux déclarations du Premier Ministre du 5 septembre 2017, le RSI

Plus en détail

N 2009 / /04/2009

N 2009 / /04/2009 N 2009 / 024 09/04/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l'animation du réseau (DIRRCA) - Direction Retraite / Pôle Réglementation - Contact : M. MIGUEL L. PERIE discar.jadin@le-rsi.fr

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 27/08/2003 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2003-141 OBJET : Diffusion de la déclaration des revenus professionnels et du rappel de déclaration

Plus en détail

Le nouveau régime est applicable à partir du 1 er janvier 2013 avec un régime transitoire pour l année 2012.

Le nouveau régime est applicable à partir du 1 er janvier 2013 avec un régime transitoire pour l année 2012. SOCIAL J u i n 2012 C I R C U L A I R E REGIME SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL ET DU MANDAT SOCIAL Alors que les limites d exonération sociale en matière d'indemnités de rupture

Plus en détail

LFSS 2017 : synthèse cotisations et prestations sociales

LFSS 2017 : synthèse cotisations et prestations sociales LFSS 2017 : synthèse cotisations et prestations sociales Présentation du 09/02/2017 Direction des Opérations Commerciales-FG - 01.2017 1/total Sommaire Mesures portant sur contributions et cotisations

Plus en détail

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218 2015 N 5 Charges sociales sur les salaires 2016 Charges sociales Taux au 1 er janvier 2016 (en %) Assiette mensuelle de cotisations pour 2016 (en ) Employeur Salarié Total Tranche Montant Cotisations de

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

FAIRE LE POINT AVEC UN EXPERT

FAIRE LE POINT AVEC UN EXPERT FAIRE LE POINT AVEC UN EXPERT RÉALISER L ÉTUDE PERSONNALISÉE DE VOTRE SITUA- TION LES PLUS AG2R LA MONDIALE Au-delà de votre protection sociale, l étude réalisée avec votre conseiller peut également vous

Plus en détail

«La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h

«La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h «La protection sociale du dirigeant» 18 Novembre 2015 / 9h-10h RV CREATION REPRISE D ENTREPRISES DANS LA LOIRE Roanne 18 Novembre 2015 2 30/11/2015 La Protection Sociale du Travailleur Indépendant 3 30/11/2015

Plus en détail

Préparation de la retraite de vos clients

Préparation de la retraite de vos clients Préparation de la retraite de vos clients Constitution d un capital mobilier I Retraite individuelle A- PERP B- Assurance vie II Retraite financée au travers d une entreprise A- Article 83 B- Article 39

Plus en détail

Le choix du statut juridique de l Entreprise. Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1

Le choix du statut juridique de l Entreprise. Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1 Le choix du statut juridique de l Entreprise Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1 Sommaire Le cabinet RECCI Historique et fonctionnement Nos métiers Sujets d

Plus en détail

Le régime microentrepreneur. mode d emploi

Le régime microentrepreneur. mode d emploi LES ATELIERS THÉMATIQUES Jeudi 30 Novembre 2017 Le régime microentrepreneur : mode d emploi organisé par 1 LES ATELIERS THÉMATIQUES Guillaume PINEAU Nathalie JABOUILLE organisé par 2 Partie 1 : ETAT DES

Plus en détail

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Vous souhaitez développer une activité proposant des prestations pour particuliers ou professionnels à votre compte. Vous vous interrogez

Plus en détail

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Déroulement de la journée Présentation générale du statut de la micro entreprise Cas pratique Les formalités d immatriculation Les cas de sortie de la micro entreprise

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 HAUSSE DU SMIC... 2 BTP : HAUSSE DE LA COTISATION DE CHOMAGE INTEMPERIES (DU 01/04/12 au 31/03/13)2 BORDEREAU URSSAF : NOUVEAUX CODES TYPE... 3 CHOMAGE PARTIEL : APLD...

Plus en détail

CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2017

CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2017 CHARGES SOCIALES Taux en vigueur à compter du 1 er janvier 2017 Régimes Salarié Employeur Taux global Annuelle URSSAF Maladie, maternité, invalidité, décès (1) Alsace Moselle (1) Salarié non domicilié

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 4. Assurances et retraites, gestion du patrimoine social. Durée : 2 heures

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 4. Assurances et retraites, gestion du patrimoine social. Durée : 2 heures Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Janvier 2017 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3

THÈME Comprendre et gérer les charges de personnel SÉQUENCE Analyser et présenter les documents de paie... 3 Unité 2 Thème 5 Unité 2 COURS Thème 5 THÈME 5... 2 Comprendre et gérer les charges de personnel... 2 SÉQUENCE 1... 3 Analyser et présenter les documents de paie... 3 Thème 5 > Séquence 1 > Étape 1... 3

Plus en détail

COT TNS Version

COT TNS Version COT TNS Version 8.7.0.0 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Sommaire 1- Calcul de la cotisation provisionnelle... 2 2- Modulation du taux des allocations

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2016-2017 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2016-2017 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail