Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle. Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle. Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska"

Transcription

1 Le rôle du kinésiologue et l approche motivationnelle Émilie Turbide-L Étoile, kinésiologue B.Sc., PEC-SCPE, ESACSM CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska 1

2 Qu est-ce qu un kinésiologue? Le kinésiologue est le professionnel de la santé, spécialiste de l activité physique, qui utilise le mouvement à des fins de prévention traitement performance Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ), [En ligne]: 2

3 Quelle est sa formation? La formation universitaire de 1 er cycle en kinésiologie (baccalauréat) comprend des cours théoriques, pratiques et des stages. Les sujets abordés dans les cours sont : anatomie, biomécanique du mouvement humain, physiologie de l exercice, psychologie de l activité physique et du sport, évaluation de la condition physique et des habitudes de vie, méthodes d entraînement, nutrition, etc. Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ), [En ligne]: 3

4 Quel est le rôle du kinésiologue? Planifier des stratégies d intervention efficaces et sécuritaires afin d amener les individus et la population à adopter un mode de vie actif et de saines habitudes de vie dans le but d optimiser la santé la condition physique les performances sportives la qualité de vie l autonomie fonctionnelle Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ), [En ligne]: 4

5 Le kinésiologue est également responsable du changement de comportement à instaurer pour les clients sédentaires ou peu actifs physiquement à maintenir pour les clients déjà actifs physiquement à partir de l approche motivationnelle. Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, «Programme d éducation à la santé / Prévention et gestion intégrée des maladies chroniques en Mauricie et au Centre-du-Québec», 27 octobre 2011, [En ligne]: 5

6 Quelle est la différence entre l approche motivationnelle et directive? Approche motivationnelle Collaboration Partenariat Exploration Étayage Évocation Faire sortir de l intérieur les motivations intrinsèques Approche directive Confrontation Relation inégale, autoritaire Exhortation Persuasion, confrontation Éducation Inculquer, combler les déficits Autonomie Choix éclairé Autorité Choix imposé 6 Association francophone de diffusion de l entretien motivationnel (ADFEM), «L entretien motivationnel», [En ligne]: Berthiaume, P. et Fortier, D. «L entretien motivationnel», Perspective infirmière, vol. 9, no 2, mars-avril 2012, p Nadon, N. «Comment motiver vos clients à changer de comportement», présenté au Congrès de la FKQ à Laval, 20 mai 2011.

7 Êtes-vous prêts? Avant d entreprendre un changement vers une meilleure santé, il est important de situer: sa réelle intention de changer, sa confiance en soi-même et sa conviction que cela vaut la peine de faire un effort. Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, «Parcours vers la santé». American College of Sports Medicine, ACSM s Resource Manual for Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 5e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre 39. American College of Sports Medicine, ACSM s Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 7e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre 7. Association francophone de diffusion de l entretien motivationnel (ADFEM), «L entretien motivationnel», [En ligne]: Nadon, N. «Comment motiver vos clients à changer de comportement», présenté au Congrès de la FKQ à Laval, 20 mai 2011.

8 Qu est-ce que le modèle transthéorique? Individu actif au niveau recommandé ( > 6 mois) Réflexion sur l activité physique Individu actif au niveau recommandé ( < 6 mois) Individu actif, mais pas au niveau recommandé Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, «Parcours vers la santé». American College of Sports Medicine, ACSM s Resource Manual for Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 5e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre Nadon,N. «Comment motiver vos clients à changer de comportement», présenté au Congrès de la FKQ à Laval, 20 mai 2011.

9 Assister les individus à initier ou maintenir le niveau d activité physique recommandé peut être tout un défi même pour les kinésiologues les plus créatifs et novateurs. Les programmes d exercices ont typiquement rapportés des taux d abandon de 9 à 87 % (moyenne = 45 %). American College of Sports Medicine, ACSM s Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 7e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre 7. 9

10 Quels sont les facteurs qui contribuent à augmenter l adhésion à un programme d exercices? Compter sur le support de tous les professionnels de la santé pour promouvoir les bienfaits d un programme d entraînement. Assurer un lieu d entraînement ou des équipements bien entretenus et facilement accessibles pour le client. Clarifier les besoins individuels pour établir les motivations à l exercice. Insister sur des objectifs réalistes et à court terme. Objectifs Spécifique Mesurable Accessible Réaliste Temps American College of Sports Medicine, ACSM s Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 7e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre 7. Cox, R.H., «Psychologie du sport», De Boeck, 2005, chapitre 6. 10

11 Quels sont les facteurs qui contribuent à augmenter l adhésion à un programme d exercices? (suite) Minimiser les risques de blessures ou de complications en débutant avec une prescription légère à modérée. Encourager la participation en groupe. Insister sur la variété et le plaisir. Recourir à des tests périodiques afin d évaluer la réponse à l entraînement du client. Compter sur le support des pairs. American College of Sports Medicine, ACSM s Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 7e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre 7. 11

12 Quels sont les facteurs qui contribuent à augmenter l adhésion à un programme d exercices? (suite) Inclure une option de jeu dans le programme traditionnel. Établir une régularité dans les sessions d exercice. Utiliser des outils pour enregistrer les accomplissements du client en matière d activité physique. Podomètre, journal d activités physiques, etc. Reconnaître les accomplissements du client à l aide d un système de récompenses. American College of Sports Medicine, ACSM s Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 7e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre 7. 12

13 Quels sont les facteurs qui contribuent au maintien de la participation à un programme d exercices? Prévenir les situations à haut risque d abandon du programme d entraînement. Se rappeler les bienfaits. Généraliser l'entraînement. Réajuster les objectifs. Avoir un bon support social. American College of Sports Medicine, ACSM s Resource Manual for Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 5e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre

14 Quels sont les facteurs qui contribuent au maintien de la participation à une activité physique? (suite) Se récompenser. Avoir des outils d auto-évaluation. Poursuivre l'engagement dans sa pratique d activité physique à l aide de contrats. Éviter l'ennui. American College of Sports Medicine, ACSM s Resource Manual for Guidelines for Exercise Testing and Prescription, 5e édition, Lippincott Williams & Wilkins, 2006, chapitre

15 Mais il y a un autre défi Atteindre le niveau d activité physique recommandé! 15

16 Quelles sont les recommandations en matière d activité physique? Pour favoriser la santé, les adultes de 18 à 64 ans devraient faire chaque semaine au moins 150 minutes d activité physique aérobie d intensité moyenne ou 75 minutes à une intensité élevée, ou une combinaison équivalente, par séances d au moins 10 minutes. Comité scientifique de Kino-Québec, «Activité physique des adultes Lignes directrices», [En ligne] : Organisation mondiale de la santé, «Recommandations mondiales sur l activité physique pour la santé», [En ligne] : Société canadienne de physiologie de l exercice, «Directives canadiennes en matière d activité physique», [En ligne] :

17 Comment évaluer l intensité? L intensité peut se mesurer avec: La sensation de chaleur (transpiration) La respiration (essoufflement) La capacité de parler L échelle de perception d effort Reproduit de Jean Jobin, Révisée en Comité scientifique de Kino-Québec, «Activité physique des adultes Lignes directrices», [En ligne] : Organisation mondiale de la santé, «Recommandations mondiales sur l activité physique pour la santé», [En ligne] : Société canadienne de physiologie de l exercice, «Directives canadiennes en matière d activité physique», [En ligne] : 17

18 Quelles sont les recommandations en matière d activité physique? (suite) Il est aussi bénéfique d intégrer des activités pour renforcer les muscles et les os en faisant appel aux groupes musculaires importants au moins 2 jours par semaine. Comité scientifique de Kino-Québec, «Activité physique des adultes Lignes directrices», [En ligne] : Organisation mondiale de la santé, «Recommandations mondiales sur l activité physique pour la santé», [En ligne] : Société canadienne de physiologie de l exercice, «Directives canadiennes en matière d activité physique», [En ligne] :

19 Pourquoi est-ce important de faire de l activité physique? Être actif pendant au moins 150 minutes par semaine peut contribuer à réduire le risque: De décès prématuré De maladies du cœur D accidents vasculaires cérébraux D hypertension artérielle De certains types de cancer De diabète de type 2 De dyslipidémie et syndrome métabolique D ostéoporose De surpoids et d obésité De chute De dépression Comité scientifique de Kino-Québec, «Activité physique des adultes Lignes directrices», [En ligne] : Organisation mondiale de la santé, «Recommandations mondiales sur l activité physique pour la santé», [En ligne] : Société canadienne de physiologie de l exercice, «Directives canadiennes en matière d activité physique», [En ligne] :

20 Être actif pendant au moins 150 minutes par semaine peut entraîner plusieurs bienfaits : Amélioration de la condition physique Amélioration ou maintien de la masse osseuse et musculaire Amélioration de la posture et de l équilibre Amélioration du bien-être physique et psychologique Facilite le maintien du poids Amélioration de la confiance en soi Meilleure qualité de vie Maintien de l autonomie Augmentation de l énergie Meilleur contrôle du stress et de l anxiété Préservation des fonctions cognitives Meilleur qualité du sommeil Comité scientifique de Kino-Québec, «Activité physique des adultes Lignes directrices», [En ligne] : Organisation mondiale de la santé, «Recommandations mondiales sur l activité physique pour la santé», [En ligne] : Société canadienne de physiologie de l exercice, «Directives canadiennes en matière d activité physique», [En ligne] :

21 «Ça coûte cher!» «Il ne fait pas beau!» Des excuses, des excuses et encore des excuses! «Je suis fatigué, je manque d énergie!» «J ai peur de ne pas en être capable!» 21

22 Des obstacles des solutions! «Je n ai pas le temps!» Faites un horaire et planifiez les séances (calendrier). Additionnez des périodes de 10 minutes d activité physique. Saisissez toutes les occasions qui se présentent à vous pour être actif. Prenez des pauses actives au travail. Prenez les escaliers plus souvent. Stationnez-vous plus loin. Entretenez votre maison. Adapté de Otis, L. et Pépin, M., «Quoi dire devant certaines barrières de vos patients face la pratique d activités physiques», Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec,

23 «Je manque de motivation!» Choisissez des activités qui vous plaisent ou que vous avez toujours voulu essayer. Faites de l activité physique en groupe ou avec un ami, un collègue, votre animal de compagnie. Notez vos progrès et récompensez-vous lors de l atteinte de vos objectifs. Soyez fier de ce que vous avez accompli et pensez aux raisons qui vous poussent à faire de l exercice! Adapté de Otis, L. et Pépin, M., «Quoi dire devant certaines barrières de vos patients face la pratique d activités physiques», Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec,

24 «Je suis fatigué, je manque d énergie!» Commencez doucement et dosez activité et repos (5 minutes à la fois par exemple). Choisissez le moment de la journée où vous êtes le plus alerte. Adaptez la durée et l intensité de l activité à votre état. N oubliez pas que la pratique régulière d activité physique donne de l énergie et facilite le sommeil! Adapté de Otis, L. et Pépin, M., «Quoi dire devant certaines barrières de vos patients face la pratique d activités physiques», Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec,

25 «Il ne fait pas beau!» Faites de l activité physique à la maison (vélo stationnaire, danse, DVD d exercices, etc.). Allez marcher au centre commercial. Inscrivez-vous à un cours (sport de raquettes, aquaforme, yoga, Viactive, etc.). Allez marcher avec votre parapluie. Il n y a pas de mauvaise température, il n y a que des mauvais vêtements! Adapté de Otis, L. et Pépin, M., «Quoi dire devant certaines barrières de vos patients face la pratique d activités physiques», Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec,

26 «Ça coûte cher!» Soyez actif à la maison (musculation avec bouteilles d eau, jardinage, ménage, etc.). Certaines activités demandent peu d équipements et sont peu coûteuses (marche, ski de fond, vélo, raquette, etc.). Consultez votre municipalité pour connaître les activités offertes (parcs, centre communautaire, etc.). Considérez l activité physique comme un investissement pour votre santé physique et mentale! Adapté de Otis, L. et Pépin, M., «Quoi dire devant certaines barrières de vos patients face la pratique d activités physiques», Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec,

27 «J ai peur de ne pas en être capable!» Choisissez des activités faciles ou qui vous sont déjà familières (marche, vélo stationnaire, monter des escaliers, etc.). Commencez lentement et augmentez graduellement la durée puis l intensité. Allez-y à votre rythme! Écoutez les signaux de votre corps! Prenez un cours pour débutant (step, yoga) ou d initiation (golf, ski, tennis). Vous n avez pas besoin d être sportif pour être actif! Adapté de Otis, L. et Pépin, M., «Quoi dire devant certaines barrières de vos patients face la pratique d activités physiques», Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec,

28 «Je n ai pas le moral!» N oubliez pas que la pratique régulière d une activité physique peut être une bonne stratégie pour vous aider à passer à travers des périodes difficiles! Réseau québécois de l asthme et de la MPOC (RQAM), «Intégrer un programme d exercices dans votre vie», Mieux vivre avec une MPOC, 2 e édition, 2009, [En ligne]: 28

29 En résumé Le kinésiologue est un professionnel de la santé, spécialiste de l activité physique. Par ses compétences et ses connaissances au niveau de la santé et de l activité physique, il planifie des interventions efficaces et sécuritaires, adaptées à la condition physique et à la condition de santé de son client. 29

30 À l aide de l approche motivationnelle, il accompagne le client vers l adoption ou le maintien d un mode de vie actif. Le kinésiologue est donc un précieux collaborateur dans une équipe interdisciplinaire en santé puisqu il permet aux individus de maximiser l efficacité de ce merveilleux produit naturel qu est l activité physique! 30

31 Merci! 31

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Modifier ses habitudes de vie, un défi quotidien. LE VOLET EXERCICE Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Exercice d auto-réflexion 5 minutes Objectifs de l atelier

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012. Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq

SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012. Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012 Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq SANTÉ "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Vecteurs d innovation en éducation thérapeutique au Québec. Robert PERREAULT, M.D. Marie-Josée PAQUET, inf. Direction de santé publique de Montréal

Vecteurs d innovation en éducation thérapeutique au Québec. Robert PERREAULT, M.D. Marie-Josée PAQUET, inf. Direction de santé publique de Montréal Vecteurs d innovation en éducation thérapeutique au Québec Robert PERREAULT, M.D. Marie-Josée PAQUET, inf. Direction de santé publique de Montréal CANADA province de Québec 7 687 068 hab. (2006) 4,96 habitants

Plus en détail

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010 FORMATION D UN CLUB DE MARCHE Novembre 2010 Vieillir est un processus continu, progressif et irréversible. C est une dure réalité qui nous rattrape un peu plus chaque jour. Il s inscrit dans le continuum

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Psychologue du travail, coach et conférencière Tél: 819 849-9016 Courriel: pierretted@lincsat.com Site internet: www.pierrettedesrosiers.com Plan: Atteindre

Plus en détail

Avoir une vie de qualité

Avoir une vie de qualité Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente publication, préparée par

Plus en détail

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être?

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être? Guide de bien-être Activité Physique Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Effets positifs Plus grande estime de soi Meilleure condition physique Niveau d'énergie supérieur Meilleure

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME 19627425.00 ENG/FRA A FRA SOMMAIRE 1. Laissez-vous guider par votre fréquence cardiaque!... 4 2. Un large éventail d activités... 6 3. Zones cible de fréquence cardiaque...

Plus en détail

Le traumatisme cranio-cérébral (TCC) léger

Le traumatisme cranio-cérébral (TCC) léger Le traumatisme cranio-cérébral (TCC) léger Guide à l intention des personnes qui présentent des symptômes persistants plus de 3 mois après avoir subi un TCC léger Centre de réadaptation Estrie, 2014 Qu

Plus en détail

Bouger, à quoi ça sert?

Bouger, à quoi ça sert? Travail réalisé dans le cadre de la formation Sciences et société Bouger, à quoi ça sert? Pourquoi Bouger? On a adapté l activité pour des élèves de troisième d ESO (15 ans). Pour faire cela on a utilisé

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN CHARGE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT EN SURPOIDS ET OBÈSES DANS LE CADRE DE L'UNITÉ D'OBÉSITÉ PÉDIATRIQUE HEL - CHUV Alexandra Balz Intervenante en activités

Plus en détail

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle M e Annick Gariépy, Barreau du Québec M e Marie Christine Kirouack, Ad. E., PAMBA Congrès AJBQ 22 mai 2015 L archétype du bon

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE QUESTIONNAIRE SPORT SANTE NOM.... PRENOM..... AGE PROFESSION.... L objectif de ce questionnaire confidentiel est de vous aider à : - mieux vous positionner sur votre condition physique. - mieux évaluer

Plus en détail

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Table des matières Quoi savoir avant de débuter?... 3 Comment utiliser le plan d entraînement?... 4 Comment éviter

Plus en détail

Activité sportive. Fuir la sédentarité et s activer. Bien-être. Le partenaire santé qui vous change la vie

Activité sportive. Fuir la sédentarité et s activer. Bien-être. Le partenaire santé qui vous change la vie Activité sportive Fuir la sédentarité et s activer Document non contractuel / MOD.3318/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Bien-être L a pratique régulière

Plus en détail

Guide de référence pour l éducation au patient en individuel Intégrer l activité physique et/ou un programme d exercices dans votre vie

Guide de référence pour l éducation au patient en individuel Intégrer l activité physique et/ou un programme d exercices dans votre vie Guide de référence pour l éducation au patient en individuel Intégrer l activité physique et/ou un programme d exercices dans votre vie Thèmes : 1. Promotion de l activité physique Niveau d activité physique,

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM Tenero, 25-26.01.2013 Prof. Philippe Sarrazin Laboratoire Sport et Environnement Social Université

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE Dr Jean-Marc SENE médecin du sport praticien-attaché au CHU Pitié-Salpétrière INTRODUCTION Indication Évaluation initiale

Plus en détail

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Enjeux des parents d aujourd hui... Maman travaille Papa s implique Internet et accès à l information Conciliation

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire

Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire Frédéric Guay Titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la motivation et la réussite scolaires Université Laval Véronique

Plus en détail

Un cardiologue vous parle

Un cardiologue vous parle Un cardiologue vous parle Martine Montigny, MD, M.Sc. Toutes les images de cette présentation ont été extraites sur Google et appartiennent à leur auteur Histoire vécue Monsieur Denis Faillant a 69 ans.

Plus en détail

En faire plus, est-ce toujours mieux?

En faire plus, est-ce toujours mieux? En faire plus, est-ce toujours mieux? Le sport de haut niveau est en constante évolution. Les performances sportives ne cessent de progresser, et cela a pour conséquence d exiger de l athlète un engagement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE

COMPTE RENDU DE CONFERENCE COMPTE RENDU DE CONFERENCE Maîtrise des effectifs et développement des clubs. Quels enjeux et stratégies motivationnelles? Présentation de Julie Doron et du cadre de son intervention. Elle a la volonté

Plus en détail

CRÉA BAS-SAINT-LAURENT

CRÉA BAS-SAINT-LAURENT CRÉA BAS-SAINT-LAURENT Présenté par : Julie Pelletier, conseillère en transfert Collaboratrice: Antonine Rodrigue, directrice et conseillère en transfert On n a pas voté pour travailler plus. Je pensais

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

Réussir la réadaptation par une approche intégrée

Réussir la réadaptation par une approche intégrée Réussir la réadaptation par une approche intégrée Conférence présentée par François Laflamme M.A., c.o., PRE Président L approche intégrée Une utopie? Approche traditionnelle : fonctionnement en silos

Plus en détail

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu

Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu Un voyage de 1000 km commence toujours par un pas Lao Tseu être générateur de transformation individuelle et collective dans les entreprises s appuyer sur la capacité de chacun à changer et à incarner

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Par Sophie Bureau et Julie Lavallée Physiothérapeutes CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ Photo: Défi sportif Mission de l établissement Adaptation

Plus en détail

PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES!

PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES! PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES! Par: Patrick Ménard B. Sc. Kinésiologie M. Sc. Kinanthropologie (Biomécanique ergonomique) PLAN 1) ISO-SANTÉ, c est quoi? 2) Quelques

Plus en détail

Comment pouvons-nous multiplier les possibilités d activité physique au travail?

Comment pouvons-nous multiplier les possibilités d activité physique au travail? Comment pouvons-nous multiplier les possibilités d activité physique au travail? Gabriela Tymowski, Ph. D. Faculté de kinésiologie, Université du Nouveau-Brunswick Fondation des maladies du cœur du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - - Association ProxYDiab 38 Personnel de recherche - Laboratoire SENS - UFRAPS de Grenoble

Plus en détail

Développer un corps plus fort et plus mince

Développer un corps plus fort et plus mince MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Développer un corps plus fort et plus mince Aperçu de la trousse Le programme du Centre de prévention et de réadaptation

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Découvrez un nouveau métier :

Découvrez un nouveau métier : Institut Français de Coaching en Sport - Santé - Bien-Être Découvrez un nouveau métier : 1 er Formation de coaching* réunissant 3 domaines : La Prévention Santé (prévenir les principales maladies de civilisation)

Plus en détail

Le sport, une approche systémique du bien-être au travail

Le sport, une approche systémique du bien-être au travail Le sport, une approche systémique du bien-être au travail Groupe Bien-Être au Travail 2014 Invité : We Sport You Février 2014 Nous avons eu le plaisir d accueillir Marjory Malbert, fondatrice de l agence

Plus en détail

La place de l activité physique dans la société moderne

La place de l activité physique dans la société moderne La place de l activité physique dans la société moderne Marc CLOES Département des Sciences de la Motricité Université de Liège Herstal 21 novembre 2011 Service Culture de la Province de Liège 1 Accueil

Plus en détail

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR?

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE CECIL SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? «FAITES DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE, C EST BON POUR VOTRE SANTÉ». C EST LE PRINCIPAL MESSAGE

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015. Réunion d information 26 janvier 2015

Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015. Réunion d information 26 janvier 2015 Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015 Réunion d information 26 janvier 2015 Les objectifs du projet As du Cœur CONCEVOIR UN PROGRAMME D ACTIVITÉS PHYSIQUES

Plus en détail

BOUGE! Liens avec les programmes d études. Objectifs d apprentissage POUR LES ENSEIGNANTS L ACTIVITÉ PHYSIQUE SEMAINE D INAUGURATION

BOUGE! Liens avec les programmes d études. Objectifs d apprentissage POUR LES ENSEIGNANTS L ACTIVITÉ PHYSIQUE SEMAINE D INAUGURATION POUR LES ENSEIGNANTS L ACTIVITÉ PHYSIQUE SEMAINE D INAUGURATION BOUGE! L activité physique joue un rôle essentiel dans la santé, le bien-être et la qualité de vie. Elle est particulièrement importante

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Mode de vie physiquement actif : définition commentée

Mode de vie physiquement actif : définition commentée Mode de vie physiquement actif : définition commentée 2 Responsable auprès de la Table de concertation intersectorielle permanente spécifique au mode de vie physiquement actif France Vigneault, ministère

Plus en détail

Stratégie Communautaire 2007-2012 pour la Santé et la Sécurité au Travail. 2012 pour la Santé et

Stratégie Communautaire 2007-2012 pour la Santé et la Sécurité au Travail. 2012 pour la Santé et Stratégie Communautaire 2007-2012 pour la Santé et la Sécurité au travail: impact potentiel sur le secteur maritime 1 Évaluation Stratégie 2002-2006 : La Stratégie 2002-2006 a relancé les politiques de

Plus en détail

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté 27e Entretiens Jacques Cartier Sherbroke, le 6 octobre 2014 Le suivi intensif dans

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016.

Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016. Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016. La prévention de la santé en entreprise comprend différentes facettes. Découvrez neuf de nos prestations actuelles. Bienvenue! La santé en entreprise

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SFT-Paris 6-11-2014 Dr Voyer Cardiologue et tabacologue Centre de réadaptation cardiovasculaire Bois Gibert Tabacologue CHU Tours La réadaptation

Plus en détail

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive Entreprise FORMATIONS AMBASSADEURS DE LA FORME Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive L alimentation La gestion du stress et de l anxiété Partenaires

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

M2 EPP ANNALES 2009-2010

M2 EPP ANNALES 2009-2010 SESSION 1 - UE1 METHODOLOGIE DE L ENTRAINEMENT SUJET H. ASSADI 1H30 : Question 1. Quels sont les paramètres permettant de rendre compte de la difficulté d un effort ou charge de travail? Question 2. Expliquer

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples GLOSSAIRE Glossaire Activité Ensemble de mouvements corporels qui augmentent le rythme cardiaque et la respiration Directives en Tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques utilisant

Plus en détail

Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Qu est-ce qu il faut faire, finalement?

Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c est? A quoi ça sert? Qu est-ce qu il faut faire, finalement? Prof. Marc CLOES Service Intervention et Gestion en Activités physiques et sportives (ULg) Ottignies Clinique Saint-Pierre /ICAN Le 9 décembre 2014 Trois questions: L activité physique, qu est-ce que c

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Le Contexte. Y.Monnerat infirmier clinicien dibètologie. Y.Monnerat. www.clinique-le-noirmont.ch

Le Contexte. Y.Monnerat infirmier clinicien dibètologie. Y.Monnerat. www.clinique-le-noirmont.ch Y.Monnerat infirmier clinicien dibètologie Chemin de Roc-Montès 20 2340 Le Noirmont 032 957 51 11 info@clen.ch Le Contexte Y.Monnerat info@clen.ch 1 La durée des séjours 3 Réadaptation stationnaire: 3à4semaines

Plus en détail

*Optez pour la sophrologie. *Maximisez le potentiel et le bien-être de vos collaborateurs. *Améliorer la performance de vos équipes

*Optez pour la sophrologie. *Maximisez le potentiel et le bien-être de vos collaborateurs. *Améliorer la performance de vos équipes *Optez pour la sophrologie *Maximisez le potentiel et le bien-être de vos collaborateurs *Améliorer la performance de vos équipes La sophrologie est une technique efficace de développement des capacités

Plus en détail

Catalogue des prestations 2015 / 2016

Catalogue des prestations 2015 / 2016 Catalogue des prestations 2015 / 2016 Sommaire I. FORMATIONS 5 Se préserver contre les Troubles Musculo-Squelettiques 6 Prévenir les Risques Psycho-Sociaux 7 Avoir une bonne hygiène de vie 8 Transposer

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Virginie Nicaise Maître de Conférences Université de Lyon Préparatrice Physique

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer.

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer. Sun Life Programme d aide aux employés Des services professionnels et confidentiels pour aider à résoudre les problèmes susceptibles de nuire à la performance au travail. Pour aider votre entreprise à

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Marie-Thérèse Lussier MD, MSc Claude Richard PhD 5 e rendez-vous de la gestion des maladies chroniques Montréal, 2 octobre 2014 Plan Introduction

Plus en détail

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons Votre réussite est importante. Nous lecroyons aussi. Plus de 40 ans d expérience acquise en grandes et petites entreprises, en terme de pratiques professionnelles éprouvées, de créativité et de passion

Plus en détail

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession 1 Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession Optimisation de la gestion du diabète et réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l hôpital Pierre-Janet Marie

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

Note : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé dans le seul but d alléger la lecture.

Note : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé dans le seul but d alléger la lecture. Dépôt légal 2 e trimestre 2005 Bibliothèque nationale du Québec ISBN : 2-550-43896-5 Gouvernement du Québec, 2005 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ont participé à la rédaction de la présente

Plus en détail

Gestion de la santé en entreprise

Gestion de la santé en entreprise business Gestion de la santé en entreprise Notre soutien pour des collaboratrices et collaborateurs en bonne santé Des solutions d assurance sur mesure pour répondre à vos besoins. www.visana-business.ch

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

Utiliser les outils de gestion du temps 1

Utiliser les outils de gestion du temps 1 Utiliser les outils de gestion du temps 1 «À force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse», Lucius Sénèque Un horaire de travail hebdomadaire vous permettra de trouver le temps d étude nécessaire

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015 DIRECTION QUÉBÉCOISE de cancérologie Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2014-2015 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Le tabagisme est une habitude extrêmement coûteuse. Avez-vous déjà pensé aux montants dépensés pour satisfaire cette habitude? Faites le calcul

Plus en détail

Le Traumatisé Craniocérébral Modéré ou Grave à sa sortie du Consortium: Enjeux et Défis

Le Traumatisé Craniocérébral Modéré ou Grave à sa sortie du Consortium: Enjeux et Défis Le Traumatisé Craniocérébral Modéré ou Grave à sa sortie du Consortium: Enjeux et Défis Par: Carl Montpetit, chargé de projet Pour: Le consortium TCC modéré grave adulte de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Plus en détail

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN TRAJET DES DIRIGEANTS TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN Table des matières Défis pour le SPF Economie et réponses Contexte Objectifs Contenu Résultats Défis pour le SPF Economie Marché du travail sous pression

Plus en détail

Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles

Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles Après un arrêt de travail, comment rependre mes activités professionnelles Présenté par Audrey Duhaime T.S. et Geneviève Joseph T.S. Source: Lise Lacasse, psychologue et conseillère d orientation Le retour

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487 OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES En entreprise Optimiser la pensée, démultiplier les talents Activités axées entreprises En équipe et en individuel Chaque individu a en lui une immense

Plus en détail

Le yoga et la pleine conscience : les preuves selon l ACMTS

Le yoga et la pleine conscience : les preuves selon l ACMTS Le yoga et la pleine conscience : les preuves selon l ACMTS Yoga : Le yoga est un type de médecine douce complémentaire qui, croit-on, stimule l interaction entre le corps et l esprit. Il s agit habituellement

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable)

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) B) COMMENT MIEUX FAIRE FACE AU STRESS? Institut Prévenir Guérir 1 1) OBJECTIF : MIEUX FAIRE FACE AU STRESS La finalité d une bonne «gestion» du stress -

Plus en détail

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD

DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Gérer la MPOC DEMANDEZ À L ÉDUCATEUR ACTIONAIR MD Je sais que j aurai toujours la MPOC. Que puis-je faire pour la gérer? La MPOC est une maladie chronique, c est-à-dire qu elle ne se guérit pas. Il existe

Plus en détail