Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE"

Transcription

1 Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE

2 Définitions Electrisation : Différentes manifestations physiopathologiques dues au passage du courant électrique à travers le corps Electrocution : Décès consécutif à l électrisation o 200 décès par an (électrocution) o Plusieurs milliers de blessures invalidantes (électrisation) 50 % sont d origine domestique 50 % sont d origine professionnelle

3 Personnes exposées Electricité domestique : enfants et bricoleurs, salle de bain Electricité naturelle : o animaux (anguille électrique (de 100 à 700 Volt pouvant aller jusqu à 2 Ampères), o Torpedo ( de 60 à 230 Volt pouvant dépasser les 30 Ampères), o foudre (10 à 20 décès/an) Electricité professionnelle : o Accidents en basse tension : Volts: ex: utilisation d une baladeuse (mauvaise isolation des conducteurs); mauvaise connexion d alimentation d un outillage électrique portatif o Accidents en haute tension : EDF, SNCF, contact avec un appareil de levage et un conducteur haute tension Nombre AT Tous CTN confondu Nombre Nouvelle IPP Nombre de décès Nombre de journée perdue Autres expositions : vols de cuivre, cannes à pêche en carbone

4 Caractéristiques du risque électrique LOI D OHM

5 Caractéristiques du risque électrique LA GRAVITÉ DU RISQUE ÉLECTRIQUE VARIE SELON : L intensité du courant La tension du courant La résistance électrique La fréquence du courant Le temps de contact Le trajet du courant La surface de contact

6 Caractéristiques du risque électrique EFFETS DU COURANT ÉLECTRIQUE, 2 TYPES : L intensité du courant : Stimulation/inhibition des phénomènes électriques cellulaires o 20 ma : asphyxie par contractures musculaires si le courant passe à travers la cage thoracique (tétanisation des muscles respiratoires) o 50 ma et surtout courant alternatif : fibrillation ventriculaire si le courant traverse le cœur o 2 A : troubles de conscience et neurovégétatifs si le courant est en contact avec la tête La tension du courant : Brûlures électriques, 2 mécanismes : o Brûlures par arc électrique : brûlures des parties découvertes (le courant ne traverse pas le corps). Jusqu à 2500⁰C en haute tension! o Brûlures électrothermiques : brûlures profondes (le courant traverse le corps) par effet Joule : J = 0,24 R I² t LES AMPERES TUENT, LES VOLT BRÛLENT

7 Caractéristiques du risque électrique La résistance électrique du sujet Variable en fonction de la résistance globale du sujet qui dépend de : o la résistance du milieu intérieur (600 à 800 Ohm) o la résistance de la peau (1000 à Ohm) o l activité sudorale o la température o la vigilance Elle diminue avec l augmentation de surface de contact, la pression de contact, la durée du contact et la tension du courant. Elle varie avec la nature du contact avec le sol ( sur sol humide) et avec l état vestimentaire (de 1000 à Ω)

8 Caractéristiques du risque électrique La fréquence du courant o Vu précédemment avec courant alternatif de 50 périodes par seconde o Avec courant continu, il faut des intensités 4 fois plus élevées pour avoir des seuils identiques d action o >1000 périodes : utilisation thérapeutique (seul effet thermique)

9 Caractéristiques du risque électrique Le temps de contact o Il joue sur la gravité des brûlures et les risques de fibrillation ventriculaire (Plus il est prolongé plus les conséquences sont importantes).

10 Caractéristiques du risque électrique Le trajet du courant o Trajet long (effet volt et ampère): type main-main, tête-pied, main- pied... Ex: fibrillation ventriculaire, brûlures électrothermiques profondes o Trajet court (effet volt): Les 2 doigts d une main dans la prise de courant Ex: brûlures électrothermiques profondes localisées, invalidantes (rétraction secondaire tendineuse)

11 Caractéristiques du risque électrique La surface de contact o Plus elle est grande plus le risque électrique est important

12 Effets sur la santé selon les caractéristiques électriques Effet du passage du courant alternatif Intensité Perception des effets Temps 0.5 à 1 ma Seuil de perception suivant état de la peau 8 ma Choc au toucher 10 ma Contraction des muscles des membres, crispations durables 4 mm ma Début de tétanisassions de la cage thoracique 60 sec. 30 ma Paralysie ventriculaire 30 sec. 40 ma Fibrillation ventriculaire 3 sec. 50 ma Fibrillation ventriculaire 1 sec. 300 ma paralysie ventriculaire 110 ms 500 ma Fibrillation ventriculaire 100 ms 1000 ma Arrêt cardiaque 25 ms 2000 ma Centre nerveux atteints Instantané Effet Ampère

13 Effets sur la santé IMMEDIATS SECONDAIRES ( apparition des effets dans les jours et dans les mois qui suivent l électrisation) SEQUELLES

14 RISQUES IMMEDIATS Le choc électrique (dû à l intensité) : o Contractions musculaires, chutes, brûlures, perte de connaissance, mort apparente Les brûlures électriques (dues à la tension) : o Par arc : brûlures de contact o Electrothermiques : brûlures profondes sur le trajet, Autres risques : o Brûlures par les vêtements enflammés, par projection de matériel enflammé o Incendie des locaux, explosion o Intoxication par électrolyse, ozonisation o Induction o Noyade

15 RISQUES SECONDAIRES Complications cardio-vasculaires, Neurologiques, neurosensorielles. Nécroses secondaires Organes nobles: cœur, cerveau, reins, foie Muscles, tendons, viscères. Crush-syndrom

16 SEQUELLES Cicatrices vicieuses, rétractions tendineuses Séquelles cardio-vasculaires Séquelles neurologiques (encéphaliques, médullaires) Séquelles sensorielles (oculaires, auditives) Séquelles rénales Séquelles psychologiques

17 PREVENTION Collective o Organisationnelle Générale Hors tension A proximité de pièces sous tension Sous tension o Technique Individuelle Formation

18 PREVENTION COLLECTIVE Organisationnelle : o De manière générale : Privilégier le travail hors tension, Réaliser les vérifications périodiques (registre de sécurité), Formation et habilitation adéquate du personnel, Information et sensibilisation du personnel : o signalisation des locaux à risques, o identification des circuits et appareils, o affichage des consignes spécifiques et de premiers secours.

19 PREVENTION COLLECTIVE Organisationnelle : Travail hors tension : procédure de consignation (systématiquement sauf impossibilité technique) Séparez l équipement de travail ou la partie défectueuse de toute source d énergie, Condamnez le dispositif de coupure en position d ouverture (ex: cadenas), Identifiez clairement l équipement ou l ouvrage mis hors tension (ex: pancarte, macaron ) Procédez à la vérification d absence de tension (VAT). Utilisez un vérificateur répondant à la norme NF C (pour tension < 1000 v), Mettez à la terre et en court-circuit l équipement de travail ou la partie d installation (facultatif selon les cas). Consignation et déconsignation = même opérateur

20 PREVENTION COLLECTIVE Organisationnelle : o Travail au voisinage de pièces nues sous tension : Identifier les zones de voisinage (ex : en BT voisinage simple de 3m à 0,30m), Isolation et utilisation d obstacles physiques pour limiter l accès aux pièces nues sous tension, Mise à disposition d EPI spécifiques. o Travail sous tension : Action uniquement sur ordre formel et écrit du chargé d exploitation, Respecter les instructions du service (consignes spécifiques, non port de pièces métalliques ) et le port des EPI spécifiques.

21 PREVENTION COLLECTIVE Technique : Privilégier des équipements utilisant une énergie hydraulique, pneumatique ou mécanique. Appareils électroportatifs adaptés à l action : Classe 0 : non isolés, Classe I : protégés par conducteur de terre, Classe II : sans conducteur de terre mais double isolation, Classe III : fonctionne en très basse tension de sécurité (obligatoire en milieu humide ou mouillé). Choix d équipements dont les indices de protection contre la pénétration de corps solides/liquides (IP) et contre les chocs (IK) sont au minimum : IP44 IK8

22 PREVENTION COLLECTIVE Technique : Vérification systématique des câbles d alimentation : absence de chocs, coupures ou usure visible, appareils électroportatifs : câbles souples marqué H07RN-F, déroulés dans leurs totalité (chaleur) et d une longueur maximale de 25 m, appareils fixes : privilégier des câbles rigides protégés par des gaines. Utilisation de vérificateurs d absence de tension (normes NF C et 18311) et multimètres adaptés aux tensions rencontrées (si doute choisir l échelle de mesure la plus haute). Dispositifs mobiles de protection : écrans de protection (nappe isolante, tôle épaisse mise à la terre ), tapis ou tabouret isolants (norme NF C 18420), dispositifs de mise à la terre (MALT) et en court circuit (CCT) mobiles,

23 PREVENTION INDIVIDUELLE Principaux équipements existants : Combinaison en coton ignifugé. Chaussures ou bottes de sécurité (normes NF EN et NF EN 20345) Gants isolants marqués d un triangle double (norme NF EN 60903) vérification périodique même si non portés (6 mois). Casque isolant polyéthylène (norme NF EN 397). Ecran facial anti UV ou lunettes de protection (norme NF EN 166). Protège-bras isolant (norme NF EN 60984/A1). Tapis isolant (norme NF EN 61111). Outillage à main isolé ou isolant (norme NF EN 60900). Les EPI doivent être adaptés aux domaines de tension rencontrés (bien vérifier les classes)

24 FORMATION : HABILITATION ELECTRIQUE

25 ORGANISATION DES SECOURS Obligatoire : rédaction d un protocole de secours (ex: qui intervient?, personne habilité présente?) Art. R du CT : 2 SST présents dans l atelier où sont effectués des travaux dangereux et sur chantiers à risque à partir de 20 personnes. Art. R du CT : l employeur prend les dispositions nécessaires pour assurer les premiers secours (document tenu à disposition de l IT)

26 ELECTRISATION C.A.T. Supprimer le risque : couper le courant Baliser le risque: s assurer que personne ne puisse le réenclencher / périmètre de sécurité au sol Alerter: prévenir les secours n 15 (Appel ERDF pour les hautes tensions ) Examen: recherche Des saignements abondant, Traumatisme visible Conscience Respiration L électrisé respire et est conscient Mettre au repos et surveillance (Aggravation cardio-vasculaire secondaire possible, surveillance ECG pendant 24 heures par le SAMU) CAT en cas de brûlure L électrisé respire et est inconscient Mise en position latéral de sécurité Si brûlure latéral mise en place PLS sur le côté non brulé L électrisé ne respire plus et est inconscient Réanimation cardio-pulmonaire et défibrillation puis relai par les secours spécialisés Si besoin de mobiliser la victime, le faire avec prudence car risque de lésions associées (respect de l axe tête-cou-tronc) Dans tous les cas, déclaration AT

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique.

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. Page 1 sur 17 Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. 1) LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES : A) L INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS

PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES : RAPPELS Terminale Bac Pro NOM : DATE : I-/ STATISTIQUES 1-/ Evolution des accidents d origine électrique Le nombre d accidents du travail d origine électrique est passé

Plus en détail

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT NORMES UTE NFC 15-100 Chaque partie des installations ou appareillage a des normes adaptées : Exemple : * Mode de pose des canalisations : UTE C15-520 * Alarme : UTE C15-411 ACCIDENT DU TRAVAIL D ORIGINE

Plus en détail

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43 LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE Comité pédagogique SAP SDIS 43 DEFINITIONS Electrisation: manifestations physiopathologiques liées au passage du courant dans l organisme Electrocution: décès par électrisation

Plus en détail

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique

LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique LABORATOIRES DE PHYSIQUE Sécurité électrique A. Connaissance du risque électrique Le courant peut agir alors sur le corps de trois façons différentes : Par blocage des muscles, que ce soient ceux des membres

Plus en détail

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique Prévention et Intérim 1. Explications 1.1. Tâches effectuées par un électricien L électricien est la personne qui installe, entretient, répare, protège, les installations électriques domestiques et industrielles.

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure

LE RISQUE ELECTRIQUE. Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure LE RISQUE ELECTRIQUE Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure Effet du courant sur le corps humain: électrisation, électrocution, brûlure L électrisation,l électrocution

Plus en détail

L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103. Philippe Malouines, 10 Avril 2008

L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103. Philippe Malouines, 10 Avril 2008 L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103 Philippe Malouines, 10 Avril 2008 Le Décret du 20 février 1992 Champ d application Le décret du 20 février 1992 est applicable lorsque du personnel d

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LE RISQUE ÉLECTRIQUE L électricité ne se voit pas, ne s entend pas, n a pas d odeur mais entraine chaque année des accidents graves

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES

SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES SENSIBILISATION AUX RISQUES ELECTRIQUES L ACCIDENT DU TRAVAIL «Est considéré comme accident du travail, quelle qu en soit la cause, l accident survenu par le fait ou à l occasion du travail à toute personne

Plus en détail

Quizz n 6 sur les risques électriques

Quizz n 6 sur les risques électriques Quizz n 6 sur les risques électriques Chaque année, en France, de nombreux enfants sont victimes d électrisation. Comme le corps est composé à 70% d eau, il est conducteur d électricité. Si les prises

Plus en détail

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION 4.1 LES ZONES DE VOISINAGE réf : UTE C18.510 : 2.2 / 2.5 / 6.3 / 9.4 Les Locaux Réservés aux Electriciens (LRE) sont des enceintes normalement maintenues fermées

Plus en détail

Habilitation Electrique BR

Habilitation Electrique BR Habilitation Electrique BR Nom et prénom : Les dangers de l électricité 1 - Y-a-t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? 3 - En alternatif, le

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES

TEST DE CONNAISSANCES FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES D ORIGINE ELECTRIQUE TEST DE CONNAISSANCES Pour HABILITATION : B1 Date du contrôle:.../.../... NOM :... PRENOM :... Règles d'évaluation et de notation du test Ce test

Plus en détail

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES»

QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» QUESTIONNAIRE VIDEO INRS «CLASSE BRANCHES» Episode 1 : Michel et Patrick bricolent ( 0 3 24 ) 1. Dans le 1 er épisode, décrivez ce qui arrive au père de Michel. Le père de Michel se fait arroser. 2. Les

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Enseigner la prévention des risques professionnels INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE. 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. (1)40 44 30 00. ED 1522. 1996 Habilitation électrique LA

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

Prévention des risques électriques

Prévention des risques électriques Sommaire des diaporamas 1. STATISTIQUES 1) Accidents d'origine électriques ayant occasionnés des arrêts de travail 2) Accidents d'origine électrique ayant occasionnés une invalidité permanente 3) Décès

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

Rappels sur le courant électrique

Rappels sur le courant électrique Protéger contre les risques électriques Page 1/12 1 Protéger contre les risques électriques Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable de définir les risques encourus lors de l'utilisation

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 Extrait du Décret n 2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage.

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

Formation Habilitation électrique

Formation Habilitation électrique Formation Habilitation électrique Formation Habilitation électrique Pascal Vitry Page 1/27 1 - Définition : L habilitation est la reconnaissance par un employeur de la capacité d une personne à accomplir

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX, Carsat Centre Ouest 1 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique 2 Le risque

Plus en détail

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier

Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT. HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier Lycée Marcel SEMBAT, Éric PETIT HABILITATION ÉLECTRIQUE B0 B0 chargé de chantier 1 FORMATIONS CONCERNÉES (RÉFÉRENTIEL DE FORMATION À LA PRÉVENTION DES RISQUES D ORIGINE ÉLECTRIQUE (juin 2013)) Professeurs

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES L électricité est un danger qui ne se voit pas. Pourtant, elle est source de nombreux accidents. Connaître et appliquer les principes de base de la sécurité électrique

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

LES RISQUES ELECTRIQUES Page 1

LES RISQUES ELECTRIQUES Page 1 LES RISQUES ELECTRIQUES 1 / TEXTES ET NORMES REGLEMENTAIRES 1-1 / CONTEXTE REGLEMENTAIRE Le code du travail permet au ministre du travail de prendre des décrets portant règlement d administration publique

Plus en détail

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission COLLECTION Les Essentiels Commission Mai 2013 Président : Eric Faucheux Véhicules électriques & hybrides Les règles de sécurité pour le dépannage des véhicules électriques & hybrides 1 Sommaire I. Les

Plus en détail

Sécurité électrique - Habilitation

Sécurité électrique - Habilitation Sécurité électrique - Habilitation Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma. Ceci vient du fait que la fréquence utilisée (50Hz) provoque des excitations musculaires violentes pouvant entraîner

Plus en détail

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9

SOMMAIRE. IV. L ORIGINE DES ACCIDENTS ELECTRIQUES ET LEUR PREVENTION p. 9 SOMMAIRE I. EVOLUTION DES ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE p. 2 II. L ELECTRICITE NOTIONS DE BASE p. 4 II-1. DEFINITION DU COURANT ELECTRIQUE p. 4 II-2. GRANDEURS DE L ELECTRICITE p. 4 II-2-1. LA TENSION

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 Article 46 II. L'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

RISQUES SPECIFIQUES ELECTRICITE. EDMS No 848384 Etre TSO au CERN HSE Unit 1

RISQUES SPECIFIQUES ELECTRICITE. EDMS No 848384 Etre TSO au CERN HSE Unit 1 RISQUES SPECIFIQUES ELECTRICITE 1 RISQUES SPECIFIQUES - ELECTRICITE 1. Introduction 2. L accident électrique, quelles conséquences? 3. Réglementation de l électricité au CERN 4. Les dispositifs de protection

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1

ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 ACCIDENTS D ORIGINE ELECTRIQUE N 1 Objectifs : Identifier et analyser les accidents d origine électrique Mise en situation : Régulièrement, il est relevé dans la presse des faits divers faisant part d

Plus en détail

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT

ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT ÉLECTRISATION, ÉLECTROCUTION ET FOUDROIEMENT Marc Bertin-Maghit Centre des Brûlés, Hôpital Édouard Herriot Hospices Civils de Lyon Journée de formation en réanimation et urgences vitales S.R.L.F. Paris,

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Nom : 1 / 12 HABILITATION ELECTRIQUE Connaissances générales Remarque: le groupe INTERPROFESSIONNEL comprend différentes activités dont: personnels temporaires, restauration, récupération, sport, enseignants,

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest 21 octobre 2011 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Electricien

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Electricien Vous voulez démarrer une activité dans le secteur de l électricité. Cette fiche rassemble l essentiel de la réglementation en matière d'environnement et de sécurité et des conseils importants pour être

Plus en détail

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session novembre 2008 SCIENCES Durée : 2 heures 30 Coefficient : 2 1 ère partie : Sciences physiques (15 points) I) En consultant les divers

Plus en détail

Electricité. Prévention des risques: Travailler en sécurité, cela me concerne! Infos pratiques sur l assurance-accidents. page 1.

Electricité. Prévention des risques: Travailler en sécurité, cela me concerne! Infos pratiques sur l assurance-accidents. page 1. Prévention des risques: Electricité Travailler en sécurité, cela me concerne! Infos pratiques sur l assurance-accidents Page: 1 page 1 1 Un accident est vite arrivé C est arrivé à l un de mes collègues:

Plus en détail

Santé Sécurité Au Travail

Santé Sécurité Au Travail I.U.T. G.E.I.I. Soissons 1 ère Année Santé Sécurité Au Travail Régime de distribution de l électricité Classification de l appareillage S. CARRIERE 1 Partie 1 HABILITATION ÉLECTRIQUE 2 Introduction de

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B / BV QUESTIONS RÉPONSES - OBSERVATIONS BAREME Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres

Plus en détail

Le risque électrique

Le risque électrique Le risque électrique Accident d'origine électrique Les causes d'accident Les causes humaines 75% des cas : accoutumance aux risques méconnaissance du risque électrique manque de compétences non respect

Plus en détail

TVA : FR21 492 204 581 RCS ANTIBES B492

TVA : FR21 492 204 581 RCS ANTIBES B492 Référentiel de la formation «Préparation à l'habilitation électrique pour personnel non électricien chargé de l'installation, de la maintenance et de la connexion électrique de panneaux solaires photovoltaïques

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

Electricité, Dangers, et

Electricité, Dangers, et Electricité, Dangers, et sécurité é Plan du chapitre 1. Structure des réseaux 2. Les risques électriques 3. Les textes t réglementaires 4. Protections préventives en TBT et BT 2 Plan du chapitre 1. Structure

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

DANGERS DE L ÉLECTRICITÉ

DANGERS DE L ÉLECTRICITÉ DANGERS DE L ÉLECTRICITÉ 1 Introduction...2 2 Risques électriques...3 2.1 Pour les personnes...3 2.2 Pour les équipements...3 3 Liens entre les risques et les paramètres électriques...3 3.1 Tension...3

Plus en détail

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES Laurent NABOULET Chef de service Logistique PAC Victoire Responsable PCSI PAC Victoire LA REGLEMENTATION Abrogation du décret du 14 novembre

Plus en détail

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité S. Bourdreux Sciences Physiques au lycée Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité L installation domestique Presque tous les particuliers sont alimentés en «230V 50Hz monophasé». Dans

Plus en détail

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C 18-510 qui est le document de référence

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

ELECTRICITE Page 1 sur 5

ELECTRICITE Page 1 sur 5 ELECTRICITE Page 1 sur 5 CADRE LEGISLATIF ET NORMATIF A compter du 1 er janvier 2009 un diagnostic électrique est requis pour toute opération de vente concernant un bien à usage d habitation dont l installation

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE

LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE Leçon 2 Technologie Page 1 LES DANGERS DU COURANT ELECTRIQUE 1 - Faits divers parus dans la presse sur des accidents d origine électrique En jouant près de chez lui à Paris Un enfant est électrocuté par

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

FICHE CONTRAT CENTRE D INTERET N 3

FICHE CONTRAT CENTRE D INTERET N 3 THEME : HABILITATION ELECTRIQUE BOV T1 Période 4 LP Léonard de VINCI NOM : Classe : Date : PROBLEMATIQUE DE MAINTENANCE FICHE CONTRAT Niveau: BEP MEI Séquence : TP Durée : 1 H CENTRE D INTERET N 3 Dans

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail.

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Nom : Prénom : Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Objectif : Analyser une situation de travail à partir des dangers

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ 5 ème COURS Electricité Chapitre 5 COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ Je dois savoir Ce qu'est un courtcircuit Les dangers du courant électrique Pourquoi certains appareils électriques défectueux font-ils griller

Plus en détail

1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W.

1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W. 1. Notion de Puissance. 1.1. Caractéristiques nominales d'un dipôle électrique. Le culot de la lampe porte les indications : 24 V -5W. La mention V indique La mention. W (pour watt) indique reçue lorsque

Plus en détail

Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V

Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V Objectifs Sensibilisation aux problèmes de sécurité électrique Préparation à la certification B1V Ouvrage concerné Système didactisé Riskelec II Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V Tâche

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Hygiène, sécurité, qualité

Hygiène, sécurité, qualité Hygiène, sécurité, qualité ELABORER UN DOCUMENT UNIQUE D ÉVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS *Identifier les principes d évaluation des risques professionnels et en décrire le contexte réglementaire

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

EXECUTANT Programme sur 1 jour

EXECUTANT Programme sur 1 jour GP-HAB-B0H0-EX-GEN Préparation à l habilitation B0-H0 pour un personnel non électricien - Exécutant Comprendre le risque et savoir prendre les mesures de sécurité adaptées pour des opérations non-s dans

Plus en détail

Illustration Publication

Illustration Publication Illustration Publication Publication C C 18 18 510 510 Illustration HABILITATION CFA GUSTAVE EIFFEL BORDEAUX Domaines de de tension tension Domaines 2 L habilitation L habilitation C'est la reconnaissance,

Plus en détail

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V.

La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une valeur efficace de 230 V. CHAPITRE 3 : TRANSPORT DU COURANT. SECURITE ELECTRIQUE 1- Transport de l électricité. La tension électrique fournie par une centrale E.D.F est de 20 kv environ. Celle qui arrive à notre domicile a une

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises PLAN DE PREVENTION Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des dangereux - Code du travail articles R.237-1

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL OBJECTIFS PEDAGOGIQUES PROFIL PARTICIPANTS Tout public. 1. Permettre à un membre du personnel ou à plusieurs d acquérir les compétences nécessaires afin de pouvoir

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION LES ETAPES DE LA CONSIGNATION 1) Consignation Consigner un ouvrage, c'est effectuer un ensemble d'opérations destinées à mettre et à maintenir hors tension, tout ou partie d'un ouvrage afin d'assurer la

Plus en détail

ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE

ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE ANNEXE F ANNEXE F : SÉCURITÉ - GESTION DU LABORATOIRE 1. Quelques recommandations pour les enseignants 2. L enseignant de sciences physiques et la sécurité électrique 3. Risques électriques 4. VADE MECUM

Plus en détail

KIT BS Interventions. Spécial NFC 18-510. L essentiel sans concession! Réf. : Kit-18510-BS comprenant : ATTENTION non inclus dans le kit

KIT BS Interventions. Spécial NFC 18-510. L essentiel sans concession! Réf. : Kit-18510-BS comprenant : ATTENTION non inclus dans le kit KIT BS Interventions L essentiel sans concession! Spécial NFC 18-510 Réf. : Kit-18510-BS comprenant : - 1 macaron de condamnation Réf. AP-467-1 condamnateur de disjoncteur Réf. AL-201-C/1-1 paire de lunettes

Plus en détail

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012

Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Bulletin HYGIENE & SECURITE N 38 Septembre 2012 Risque électrique et habilitations Le risque électrique et plus particulièrement les habilitations électriques font souvent l objet de questions de la part

Plus en détail

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Institut Schneider Formation / MD1AD51H Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document

Plus en détail

Les dangers de l électricité

Les dangers de l électricité Faculté des Sciences et Techniques de l Ingénieur (STI) Laboratoire de réseaux électriques (LRE) Les dangers de l électricité Table ronde du 22 janvier 2009 Pierre Zweiacker Plan de la présentation La

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

Sécurité électrique en milieu médical

Sécurité électrique en milieu médical Centre Universitaire d Ain Temouchent Institut des Sciences et de la Technologie Département de Génie Electrique Sécurité électrique en milieu médical Préparé et enseigné par Samir ZELMAT 2013-2014 Tables

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes.

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes. Sciences de l Ingénieur Fiche de cours n 1 Distribution et sécurité électrique professeur : G. Maléjacq 1.Production et consommation Rappel des grandeurs électriques élémentaires : Puissance exprimée en

Plus en détail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail

Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail PREV 1: Prévention des risques liés à l activité physique Conformément au programme de l I.N.R.S. et à l art. R 231-71 du Code du Travail Durée: 2 jours aucun Public concerné : Personnel occupant un poste

Plus en détail

Sécurité en matière d électricité au travail (Norme CSA Z462-12)

Sécurité en matière d électricité au travail (Norme CSA Z462-12) Sécurité en matière d électricité au travail (Norme CSA Z462-12) Colloque annuel du comité Énergie et gestion technique siemens.ca/answers Table des matières Objectifs de la norme Z462-12 Pratiques de

Plus en détail