NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl"

Transcription

1 NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

2 Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale - Région wallonne Régions compétentes pour politiques énergie & environnement Objectifs environnementaux et énergie fortement influencés par l UNION EUROPEENNE

3 Plans de référence PLAN MARSHALL Plan air et Climat Plan pour la Maîtrise durable de l Energie

4 Gaz à effet de serre Princess Elisabeth Antartica La première station de recherche «Zéro émission»

5 Gaz à effet de serre Les objectifs Belgique: -7,5% (Union européenne) Répartition de l effort entre les 3 Régions: - Wallonie: -7,5% - Flandre: - 5,2% - Bruxelles: + 3,475

6 Gaz à effet de serre Les résultats

7 Energie en Wallonie Les objectifs Objectifs indicatifs en termes de part des énergies renouvelables dans la consommation finale d énergie (2020) Union Européenne : 20% Belgique : 13% Région wallonne: 12% de production d énergie verte en 2012

8 Energie en Wallonie Les chiffres

9 Energie en Wallonie Les chiffres

10 Energie en Wallonie Indépendance énergétique

11 Energie en Wallonie Taux de croissance des sources

12 Energie en Wallonie Energies renouvelables: Résultats x2 de la production d électricité verte en 3 ans : équivalent de la consommation d électricité de ménages : = économie de tonnes de CO2 (soit 21 millions de litres de mazout) Eoliennes: la flambée! 17 (2005) à 85 éoliennes et 102 autres dispositifs ont reçus une autorisation de construction. Parc solaire thermique: x5 entre juin 2004 et juin 2007

13 Politique énergétique Illustration INDUSTRIE: Accord de branche Dans l industrie, les résultats sont déjà palpables, grâce aux accords de branche Engagement de partenariat «win-win» entre la Région wallonne et un secteur industriel.visant à améliorer performances énergétiques et/ou réduire les émissions de gaz à effet de serre; Objectifs de réductions = commun accord et liberté de choix des moyens; 13 secteurs,162 entreprises et 205 sites de production concernés, représentant plus de 90% de la consommation industrielle wallonne

14 Politique énergétique Illustration FACILITATEURS: Original et efficace MISSIONS: Conseiller tout institution, entreprise, investisseur,... qui développe une démarche d'investissement et/ou d'amélioration des performances énergétiques de ses installations. Extérieurs mandatés par la Région wallonne: Souplesse, Compétence et Spécialisation Catégories de facilitateurs - Sectoriels :Industrie, Tertiaire, Résidentiels (Guichets de l énergie et Guides de l énergie) - Filières :Solaire photovoltaïque (communes/entreprises), Cogénération, Éolien, Bois-Energie, Biométhanisation, Biocarburants, Hydroélectricité - Facilitateurs Education, Social, Performance énergétique des bâtiments

15 Politique énergétique Illustration Exemple de l effet levier Politique publique Solaire photovoltaïque Développement de la filière solaire photovoltaïque en Région Wallonne Constat en 2005 (étude FIERWALL): - Emplois: 16 ETP - Nombre d entreprises: 18 - Chiffre d affaires: euros - Nombre d installations une petite dizaine Que faire pour augmenter la part de cette source d énergie verte (et réduire les émissions de CO2 créer de l emplois développer un tissus industriel démocratiser l accès à cette source d énergie?

16 Politique énergétique Illustration Mise en place du PLAN SOLWATT (le 1/1/2008) (politique intégrée) Aide à l investissement de max. par installation pour les ménages et les indépendants (au 01/01/2008); Régime de certificats verts attractifs pour installations < 10 KW; Déduction fiscale; Déduction fiscale; Principe de la compensation entre les prélèvements et les injections d électricité sur le réseau pour les installations 10 kw Primes communales complémentaires (selon les communes); Programme de démonstration dans 10 communes; Dispense du permis d urbanisme Mise en place de facilitateurs photovoltaïques pour entreprises et communes Appel à projets en R&D dédicacé au solaire PV Parcs de développement durable (financement à 95 % du Solaire PV) Prêts sociaux énergétiques Fonds structurels européens ( ), plus de 20 millions d euros.

17 Politique énergétique Illustration Solaire PV: Premiers bilans et perspectives 100 dossiers/semaine à la Région wallonne/cwape- plus de installations de petites puissances Un des plus grands projets photovoltaïques architecturaux jamais réalisé au monde (Euro Space Agency, REDU) > 440 KWc Perspectives 2008 (RBF_Plateforme industrielle des énergies renouvelables) - Emplois: 370 à Entreprises: >200 - Chiffre d affaires: à euros (C.A estimé pour la Belgique en 2008: euros)

18 Politique énergétique Illustration Plateforme industrielle des énergies renouvelables: Soutien des autorités Soutien des pouvoirs publics Fer de lance industriel (320 entreprises en moins d une année) Objectif: Développer le marché/lever les obstacles/exportations

19 Energie Facteur 4 asbl Promouvoir la filière industrielle des énergies renouvelables Nos actions: Facilitateurs Région wallonne pour solaire photovoltaïque et pompes à chaleur Etudes dans le domaine du changement climatique et énergies renouvelables Développement de plans stratégique (ex plan air et climat pour Gouvernement) Organisation de formations (1.500 cadres formés en 2007)

20 Energie Facteur 4 asbl Promouvoir la filière industrielle des énergies renouvelables Nos actions de communication et sensibilisation:.> visiteurs/jour objectif: visiteurs en 2009 INNOVPLUS/LIBRE BELGIQUE..> lecteurs Toutes-boîtes: ménages francophones touchés

21 Energie Facteur 4 asbl

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne Bilan des énergies renouvelables en SOLWATT Programme du Ministre André Antoine pour développer le solaire photovoltaique En L Europe a fixé l objectif d électricité renouvelable pour la Belgique à 6 %

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Luxembourg, le 2 décembre 2013 myenergy 1 Sommaire Le plan d action national en matière d énergies renouvelables

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par L entreprise face aux défis de l énergie et du changement climatique par Philippe Delaisse LE BIG BANG un prodigieux déferlement d énergie LE SOLEIL. 20 milliards de milliards de centrales nucléaires 4.10

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social?

Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? Quel intérêt du photovoltaïque pour les institutions du secteur à profit social? 20 avril 2010 UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL 2 Sommaire Bénéfice environnemental Fonctionnement Coût & aides financières

Plus en détail

Le marché du photovoltaïque en Wallonie 2014, l année du renouveau

Le marché du photovoltaïque en Wallonie 2014, l année du renouveau Le marché du photovoltaïque en Wallonie 2014, l année du renouveau La REP plateforme des énergies renouvelable de la Confédération de la Construction Structure Missions Filière photovoltaïque La REP plateforme

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers Luxembourg, le 8 novembre 2013 NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR Aspects financiers Volet 2 : Aides financières dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Plus en détail

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition?

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Jehan Decrop Cellule énergie, cabinet Nollet Programme Chaleur verte: quels objectifs? Mécanismes de soutien actuels Région wallonne: quelles perspectives?

Plus en détail

Acteo Solutions. Installer des panneaux PV en milieu agricole Aspects règlementaires et financiers. Historique de la filière La RW pionnière du PV

Acteo Solutions. Installer des panneaux PV en milieu agricole Aspects règlementaires et financiers. Historique de la filière La RW pionnière du PV Acteo Solutions Installer des panneaux PV en milieu agricole Aspects règlementaires et financiers Par Xavier Walhin Acteo Solutions Lieu : Assemblée Générale de la FIWAP Date : 9 mars 2010 Gère des projets

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Facilitateur tertiaire : Service du Facilitateur Tertiaire - asbl Institut de Conseil et d'etudes en Développement

Plus en détail

REGARDS SUR LA WALLONIE 2005 ANNEXES STATISTIQUES

REGARDS SUR LA WALLONIE 2005 ANNEXES STATISTIQUES REGARDS SUR LA WALLONIE 2005 ANNEXES STATISTIQUES http://www.cesrw.be TABLE DES MATIERES Produit intérieur brut à prix courants... 1 Produit intérieur brut par habitant, à prix courants... 1 Formation

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Luxembourg, le 22 juillet 2013 1 1 Sommaire - Le plan d action national en matière

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Commission wallonne pour l Energie Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Séminaire CMS DeBacker Bruxelles, Auditoire FEB, le 20 octobre 2010 Francis GHIGNY Président de la

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Les Énergies renouvelables - ENR Energie photovoltaïque (système photovoltaïque) 3 ème partie Oléron : le 21 avril 2010, Marc Delalande Site : www.enr-photovoltaique-17.fr, marc.delalande@online.fr Exemple

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

Renouvelables 2008. Cette publication est une opportunité unique pour les entreprises du secteur de présenter leurs produits et services.

Renouvelables 2008. Cette publication est une opportunité unique pour les entreprises du secteur de présenter leurs produits et services. Le Guide des Energies Renouvelables 2008 Un guide pratique destiné aux particuliers, communes, écoles, architectes, Le «Guide des Energies Renouvelables» est destiné à fournir les informations utiles aux

Plus en détail

REGION WALLONNE. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

REGION WALLONNE. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. REGION WALLONNE Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. DGEE Direction de l Industrie Place de la Wallonie, 1 Bât II 5100 Jambes

Plus en détail

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 Contexte énergétique et son évolution RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 1 Importance du renouvelable Au niveau mondial Monde Monde toe : ton oil equivalent, tonne d équivalent pétrole (tep) en français

Plus en détail

Madame, Monsieur, Cher (e) actionnaire,

Madame, Monsieur, Cher (e) actionnaire, Marche en Famenne, 08 Novembre 2012 Madame, Monsieur, Cher (e) actionnaire, Les prix de l énergie flambent : électricité, mazout, gaz, Dans ce contexte, GREEN ENERGY 4 SEASONS connait une forte croissance

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Mission du facilitateur URE PROCESS

Mission du facilitateur URE PROCESS EFFICACITE ENERGETIQUE Autofinancement de projets Mission du facilitateur URE PROCESS Origine Les CCI wallonnes ont porté le projet EPW Opérateurs privés ou associatifs choisis par la RW pour leurs compétences

Plus en détail

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie La directive Performance Energétique des Bâtiments Quelles spécificités de la transposition dans chacune des Régions Engagements énergie Dir 93/76/CEE SAVE Dir 2002/91/CE Paquet énergie : 20% de CO 2 en

Plus en détail

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Qui peut en bénéficier? Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale possédant un droit réel ou de location ou de gestion

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Mohamed EL Haouari Directeur du Pôle des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique ADEREE Contexte et conjoncture nationale

Plus en détail

Entretiens de la Sorbonne Actualités du droit de l environnement. Petit-déjeuner Débat

Entretiens de la Sorbonne Actualités du droit de l environnement. Petit-déjeuner Débat Entretiens de la Sorbonne Actualités du droit de l environnement Petit-déjeuner Débat L'Europe en ordre de bataille avant la conférence de Copenhague C.E.R.D.E.A.U. Le point de vue des milieux d affaires

Plus en détail

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1

Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura. Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 Plan climat énergie territorial du territoire du Parc du Haut-Jura Rencontre Energie-Climat n 4 11 octobre 2011 1 RAPPEL DES PRÉCÉDENTES PHASES 2 Juin 2010 Démarrage / Prédiagnostic Plan Climat Octobre

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale

Restitution du bilan d'émissions de GES : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale Restitution du bilan d'émissions : MGEN, Mutuelle Générale de l Education Nationale 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : MGEN Code NAF : 6512 Z Autres Assurances Code SIREN :

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures Paris, 24 juin 2009 Christophe SCHRAMM MEEDDAT/DGEC Direction de l énergie/bureau des énergies renouvelables État

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Salon Best 19 octobre 2013 Situation en Région wallonne Coût d achat du courant

Plus en détail

Initiative of bipartite dialogue : The Belgian initiatives : eco-cheques and the Fund to reduce the overall cost of energy

Initiative of bipartite dialogue : The Belgian initiatives : eco-cheques and the Fund to reduce the overall cost of energy Initiative of bipartite dialogue : The Belgian initiatives : eco-cheques and the Fund to reduce the overall cost of energy CASE STUDY: BELGIUM Catherine Vermeersch, FEB Sébastien Storme, FGTB Introduction

Plus en détail

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013 Angers Loire Métropole : territoire d innovation en matière de transition énergétique Présentation générale Présentation générale 13 juin 2013 Sommaire 1 Historique de l engagement gg d Angers en faveur

Plus en détail

Forum de l innovation France Suisse!

Forum de l innovation France Suisse! Forum de l innovation France Suisse!! Nouveaux axes de développement, nouveaux marchés, nouveaux défis pour l innovation! 4 juin 2013! Marc FLORETTE! Directeur R&I! GDF SUEZ! SOMMAIRE 1) Présentation de

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Vision 2030 2050 2 approches différentes: 2030 : projection volontariste, complémentaire de l exercice DGEC 2050: normatif facteur

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

La production d énergie propre à partir de biomasse. Du biométhane en Région Wallonne

La production d énergie propre à partir de biomasse. Du biométhane en Région Wallonne La production d énergie propre à partir de biomasse Du biométhane en Région Wallonne Salon BEST 2011 Présentation Qui sommes-nous? METHADEV est une société belge, indépendante de tout groupe, implanté

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Réunion d information Label RGE

Réunion d information Label RGE Réunion d information Label RGE Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat Les éco-conditionnalités La mention Reconnu Garant de l Environnement Devenir RGE Quelle qualification choisir 2 Plan de Rénovation

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier

Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier Aspects financiers : primes, solutions de montage opérationnel et financier Hôpitaux, 1 er décembre 2010 Namur UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL Sommaire Subsides de la Région Wallonne Subside en Région

Plus en détail

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise CONSEIL CENTRAL DE L ECONOMIE 18 décembre 2008 Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise Etienne Aulotte Bruxelles Environnement Service Economie, Emploi et Environnement eal@ibgebim.be

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Lycées de la Région Rhône-Alpes :

Lycées de la Région Rhône-Alpes : Lycées de la Région Rhône-Alpes : Elaboration et mise en oeuvre d un plan de maîtrise de l énergie Véronique RICHALET Direction de l Immobilier des Lycées Service Ressources Développement GSM : 06 70 81

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global Questure Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global 1. État des lieux : consommations totales en 2013 - non normalisées Électricité Gaz Eau kwh EURO kwh EURO m 3 EURO 2009 932 272

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers Les entreprises et les institutions à Bruxelles-Capitale ne manquent pas d énergie renouvelable! Geen tekort aan hernieuwbare energie voor de bedrijven en instellingen in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest!

Plus en détail

Projet DMS. Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne. Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web»

Projet DMS. Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne. Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web» En coopération avec: Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie Le Marché Solaire en Tunisie Portail d information en ligne Atelier «Concours : Concepts pour l établissement d un site-web» Seite

Plus en détail

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant?

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Alain LEMAÎTRE de GOGRAPHIC Philippe DELCON de REVAMP IBGE, 21 septembre 2010 Rappel technique / technologie Rappel technique / technologie Rappel

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie

Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Abdelkarim GHEZAL Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie Principe du photovoltaïque Effet photovoltaïque: Conversion rayonnement solaire en énergie électrique Conversion directe de l énergie du

Plus en détail

L énergie solaire «photovoltaïque» Journée «Energies Renouvelables» du 14 juin 2014

L énergie solaire «photovoltaïque» Journée «Energies Renouvelables» du 14 juin 2014 L énergie solaire «photovoltaïque» Journée «Energies Renouvelables» du 14 juin 2014 Bastien CLEMENT Chef de projets DPV L é énergie nergie Naturellement! 1 D i r e c t i o n d u D é v e l o p p e m e n

Plus en détail

Renouvellement de 3 régimes d aides d État aux entreprises. Conférence de presse du 6 août 2015

Renouvellement de 3 régimes d aides d État aux entreprises. Conférence de presse du 6 août 2015 Renouvellement de 3 régimes d aides d État aux entreprises Conférence de presse du 6 août 2015 AGENDA Réformes:Projetsdeloiréformantlesaides à la recherche, au développement et à l innovation(rdi) à la

Plus en détail

La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION

La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION La 1ère société de courtage en travaux éco-responsable, spécialisée dans l ÉCO-CONSTRUCTION et l ÉCO-RÉNOVATION www.domibio.com Mail : contact@domibio.com Tél. : 0805 140 150 Appel gratuit depuis un poste

Plus en détail