Coffrage Voile. «Matériel HUSSOR» Suite. G.MEBARKI Séquence 4

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coffrage Voile. «Matériel HUSSOR» Suite. G.MEBARKI Séquence 4"

Transcription

1 Coffrage Voile «Matériel HUSSOR» G.MEBARKI Séquence 4

2 I) TERMINOLOGIE Etai de stabilité au vent (+lest) Etai tirantpoussant pour le réglage de la verticalité Clef et vérin de pied (pour réglage de l horizontalité) Peau Aimant (pour fixer le mannequin) Cône magnétique de réservation (pour accroches de console pignon) Raidisseur primaire

3 II) MODE OPERATOIRE Les étapes successives sont : Traçage au sol de l emprise du voile ; Positionnement des talonnettes (si nécessaire) ; Mise en place de la banche (côté intérieur du bâtiment) ; Réglages de cette banche ; Report du trait de 1 m et tracé des réservations ; Mise en place des réservations ; Passer

4 II) MODE OPERATOIRE Ferraillage du voile ; Passage des entretoises et cônes Mise en place de l autre banche (côté extérieur du bâtiment) et réglage ; Coulage puis décoffrage et nettoyage des banches ; Passer Détail MO

5 II.1) Traçage au sol de l emprise du voile : A l aide du bleu à tracer, du mètre, on dessine sur le sol l emprise du voile à coffrer

6 II.2) Positionnement des talonnettes : Elles vont servir de butée : on peut plaquer la banche, et le réglage en plan est plus aisé : talonnette Banche talonnette Trait au bleu (emprise du voile)

7 II.3) Mise en place de la première banche : Le positionnement est grossier : il se fait à l aide de la grue! Pour les voiles périphériques du bâtiment (dont les banches reposent sur les consoles pignon), on positionne la banche intérieure (car il est interdit de placer des lests sur les consoles pignon).

8 II.3) Mise en place de la première banche : Le positionnement est grossier : il se fait à l aide de la grue! Pour les voiles périphériques du bâtiment (dont les banches reposent sur les consoles pignon), on positionne la banche intérieure (car il est interdit de placer des lests sur les consoles pignon).

9 II.4) Réglages de la banche : Réglage en plan de la banche : On s assure que le coffrage est bien contre la talonnette (si nécessaire, on le déplace à l aide d un pied de biche).

10 II.4) Réglages de la banche : Réglage en plan de la banche : On s assure que le coffrage est bien contre la talonnette (si nécessaire, on le déplace à l aide d un pied de biche).

11 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité de la banche : Pour cela, on utilise les étais.

12 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité de la banche : Pour cela, on utilise les étais.

13 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité dans le plan de la banche : Pour cela, on utilise les vérins de pieds. Vérins de pieds

14 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité dans le plan de la banche : Pour cela, on utilise les vérins de pieds. Vérins de pieds

15 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A l aide du niveau de chantier, d une mire et d une altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ; lecture lecture 1,000 m

16 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A l aide du niveau de chantier, d une mire et d une altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ; lecture lecture 1,000 m

17 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A l aide du niveau de chantier, d une mire et d une altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ; lecture 1,000 m

18 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A l aide du niveau de chantier, d une mire et d une altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ;

19 II.5) Report du trait de 1 m et tracé des réservations : On trace ensuite les positions des réservations : Abouts de banches Position de l interrupteur Trait d arase Toutes les réservations se tracent par rapport au trait de 1 m (et non par rapport au sol)! Position du mannequin

20 II.6) Mise en place des réservations : On peut alors mettre en place les mannequins : Sans oublier les gaines électriques et conduites d eau Abouts Réservation d interrupteur Si nécessaire, on cale le mannequin pour qu il soit vertical et à la bonne altitude! Aimants Cales Mannequin

21 II.6) Mise en place des réservations : Calage si nécessaire du mannequin. On met aussi en place les cônes de réservation pour consoles pignon si nécessaire (pour les murs extérieurs).

22 II.7) Ferraillage : On met en place le ferraillage en respectant l enrobage à l aide de cales : On commence par le ferraillage des linteaux, puis la mise en place Linteau des «stabox» (boîtes de réservation) ; ensuite les chaînages verticaux. Stabox On termine par les treillis. Treillis Chaînage vertical

23 II.8) Passage des tiges de serrage : On passe les tiges de serrage (sans oublier les entretoises qui empêchent le béton d adhérer à la tige de serrage et servent à respecter l épaisseur du voile) : Tiges de serrage Entretoise

24 II.9) Mise en place de la 2nde banche On place la banche en vis-à-vis contre la talonnette, puis on règle sa verticalité

25 On passe et serre les tiges de serrage

26 On passe et serre les tiges de serrage :

27 II.10) Coulage : On peut maintenant couler le béton : Il ne faut pas oublier : - de vibrer le béton par plots de 40 cm de hauteur ; - de piquer les aciers en haut du voile

28 II.10) Décoffrage : On décoffre le voile (après au moins 12 heures) : - pour cela, on enlève les tiges de serrage ;

29 II.10) Décoffrage : - pour cela, on enlève les tiges de serrage ;

30 II.10) Décoffrage : - puis on bascule les banches vers l arrière (pour détacher le coffrage du mur) (pour raison de sécurité, on commence par la banche non lestée qu on attache à la grue) ;

31 II.10) Décoffrage : - puis on bascule les banches vers l arrière (pour détacher le coffrage du mur) (pour raison de sécurité, on commence par la banche non lestée qu on attache à la grue) ;

32 II.10) Décoffrage : - on retire doucement les banches à l aide de la grue ;

33 II.10) Décoffrage : - on retire doucement les banches à l aide de la grue ;

34 II.10) Décoffrage : - on retire doucement les banches à l aide de la grue ;

35 II.10) Décoffrage : - on retire doucement les banches à l aide de la grue ;

36 II.10) Décoffrage : - on retire doucement les banches à l aide de la grue ;

37 II.10) Décoffrage : - on retire doucement les banches à l aide de la grue ;

38 II.10) Décoffrage : - on retire doucement les banches à l aide de la grue ;

39 II.10) Décoffrage : On n oublie pas de nettoyer les banche et de les huiler. On retire aussi les réservations (mannequins ). Aciers de liaison pour voile voisin Réservations à boucher

40 II.10) Décoffrage : On n oublie pas de nettoyer les banche et de les huiler. On retire aussi les réservations (mannequins ). Aciers de liaison pour voile voisin Réservations à boucher

41 III) COMPLEMENTS III.1) Règle d espacement des lests : Il faut mettre en place des lests au maximum tous les 2,5 m linéaire de banches : < 5,000 m

42 III) COMPLEMENTS III.2) Poussée du béton sur les banches : Hauteur du béton La poussée du béton est reprise par la peau de coffrage et par les tiges de serrage (Certainement pas par les étais!). Le diagramme de poussée du béton est triangulaire. Il devient constant vers environ 2,5 m de hauteur (dépend de la vitesse de coulage).

43 III) COMPLEMENTS III.3) Systèmes de stabilisation au vent : Il existe principalement 3 systèmes de stabilisation des banches : - les lests : Interdits sur les passerelles! Attention, la banche doit toujours être lestée ou élinguée à la grue.

44 III) COMPLEMENTS III.3) Systèmes de stabilisation au vent : - les compas : C est un principe de stabilisation très efficace. Son seul inconvénient est d alourdir considérablement le colis de banche (pour la grue).

45 III) COMPLEMENTS III.3) Systèmes de stabilisation au vent : - l ancrage : Pour ancrer la banche au sol, il faut prévoir, dans la dalle, les aciers nécessaires.

46 III) COMPLEMENTS III.4) Cas des voiles de grande Il est possible de superposer les banches : hauteur : Mais attention à la ségrégation! La ségrégation est le fait que les matériaux tombent à une vitesse différente. En laissant tomber le béton de haut, on risque d obtenir une couche de gravier, une couche de mortier. Pour éviter ce phénomène, on utilise une goulotte (ou manchon). Ainsi, le béton dans le coffrage est homogène. Fin

LES BANCHES. Les banches sont des éléments verticaux souvent métalliques servant de moules aux voiles. Elles ont la hauteur du mur à réaliser.

LES BANCHES. Les banches sont des éléments verticaux souvent métalliques servant de moules aux voiles. Elles ont la hauteur du mur à réaliser. LES BANCHES Les banches sont des éléments verticaux souvent métalliques servant de moules aux voiles. Elles ont la hauteur du mur à réaliser. I. Les banches classiques A B C D E F G H I J K Banches OUTINORD

Plus en détail

LES BANCHES. I- Les banches lourdes: 1) Définition

LES BANCHES. I- Les banches lourdes: 1) Définition LES BANCHES I Les banches lourdes: 1) Définition Les banches sont des éléments verticaux souvent métalliques servant de moules aux voiles. Elles ont la hauteur du mur à construire. Leur taille dépend des

Plus en détail

ROTATION DE BANCHES 1 PRINCIPES ELEMENTAIRES POUR ETABLIR UNE ROTATION DE BANCHES

ROTATION DE BANCHES 1 PRINCIPES ELEMENTAIRES POUR ETABLIR UNE ROTATION DE BANCHES ROTATION DE BANCHES 1 PRINCIPES ELEMENTAIRES POUR ETABLIR UNE ROTATION DE BANCHES L organisation à caractères répétitif permet de préparer l exécution des tâches en déterminant au bureau des méthodes :

Plus en détail

Planchers à prédalles

Planchers à prédalles Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre des planchers à prédalles suspendues avec boîtes d attentes PLANCHERS OSSATURES GENERALITES Les préconisations de mise en œuvre des boîtes d attentes décrites

Plus en détail

Présentation du 20/03/09 NOUVEL HÔPITAL DE METZ. Présentation du 20 mars 2009

Présentation du 20/03/09 NOUVEL HÔPITAL DE METZ. Présentation du 20 mars 2009 NOUVEL HÔPITAL DE METZ Présentation du 20 mars 2009 SOMMAIRE Quelques chiffres Préparation / Installation Niveau courant et avancement Terrassement Bunker Radiothérapie Ouvrages particuliers Démarche Sécurité

Plus en détail

Fiche technique montage des brides de butonnage.

Fiche technique montage des brides de butonnage. Fiche technique montage des brides de butonnage Dernière modification le 13/06/2011 Fiche technique montage des brides de butonnage. Exemple un voile de 20 cm avec des banches de 90x270 cm. a) - Fixer

Plus en détail

COFFRAGES H12 PLUS BETONNAGE. v.0.0 Décembre 2014 CATALOGUE TECHNIQUE

COFFRAGES H12 PLUS BETONNAGE. v.0.0 Décembre 2014 CATALOGUE TECHNIQUE BETONNAGE 179 POUR UN BEAU BETON Un beau béton n est pas forcément seulement un béton architectonique, mais aussi un béton qui génère un gain de temps en finition. Un beau béton est le résultat de l interaction

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE EPREUVE E3 REALISATION D UN OUVRAGE UNITE U.32 MISE EN OEUVRE DOSSIER ACTIVITES Session 1406-TBO P32 Durée :

Plus en détail

COF - FIBRE La gamme de coffrage en panneaux bois-ciment

COF - FIBRE La gamme de coffrage en panneaux bois-ciment COF - FIBRE La gamme de coffrage en panneaux bois-ciment Fabrication Française Fabrication Grand Nord www.accessbat.com COF FIBRE La gamme de coffrage perdu en panneau bois-ciment avec profils d ancrage

Plus en détail

Guide Pratique du Béton. Chef de chantier. La MISE en

Guide Pratique du Béton. Chef de chantier. La MISE en Guide Pratique du Béton Chef de chantier La MISE en ŒUVRE du BÉTON Fédération Nationale des Travaux Publics - Guide pratique - Novembre 2005 1 Valider les coffrages > Vérifier qu il s agit bien des coffrages

Plus en détail

MCO INGENIERIE ENTREPRISE : EIFFAGE CONSTRUCTION VALENCIENNES CHANTIER : SERRE NUMERIQUE A ANZIN

MCO INGENIERIE ENTREPRISE : EIFFAGE CONSTRUCTION VALENCIENNES CHANTIER : SERRE NUMERIQUE A ANZIN MCO INGENIERIE Méthodes de chantier, Coordination des travaux, Organisation des postes de travail Siège social : 28 rue du Taillandier 95490 VAUREAL Tél : 01 34 42 37 32 - Fax 01 34 42 37 32 - port : 06

Plus en détail

Système ASE MAGNET. Coffrer en toute simplicité.

Système ASE MAGNET. Coffrer en toute simplicité. Système ASE MAGNET. Coffrer en toute simplicité. Une solution innovante. Ne perdez plus de temps à coffrer. Focus sur rives de dalle chantier en ITE Chantier CENTRE HOSPITALIER, Belfort Montbeliard Chantier

Plus en détail

FORMATION CONTINUE -

FORMATION CONTINUE - FORMATION CONTINUE - PROFESSIONNEL DE CHANTIER Janvier 2017 LE BETON PREVENTION DES DESORDRES DU GROS ŒUVRE Mettre en œuvre un béton de qualité Prévenir les désordres du gros œuvre Toute personne appelée

Plus en détail

PLANCHERS À PRÉDALLES CARNET DE CHANTIER

PLANCHERS À PRÉDALLES CARNET DE CHANTIER PLANCHERS À PRÉDALLES Guide de mise en œuvre Version 2016 SOMMAIRE PLANCHERS À PRÉDALLES GUIDE DE MISE EN ŒUVRE 1. Au démarrage 1. Documents de référence -----------------------03 2. Réception des produits

Plus en détail

Système de Construction Support de Prévention

Système de Construction Support de Prévention La Prévention Système de Construction Support de Prévention Guide de Mise en œuvre Sécurisée des prémurs KP1 Version n 1 Prémur KP1 sécurisé CORRESPONDANCES A. Boucles de levage bleues Des composants sécurisés

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE INSTRUCTIONS DE MONTAGE Siège social et Usine : BRUNE - 07210 CHOMERAC - Tél. 04 75 65 12 55 - Fax 04 75 65 92 76 http//www.deko.fr Agence Ile de France : Z.I. du Closeau - 11, rue Louis Armand - 77220

Plus en détail

Plates-formes de travail en encorbellement du bâtiment (P.T.E.) - Mise en œuvre -

Plates-formes de travail en encorbellement du bâtiment (P.T.E.) - Mise en œuvre - Fiche de sécurité B5 F 02 97 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél.: 01 46 09 26 91 Tél.: 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 http://www.oppbtp.fr Plates-formes

Plus en détail

Liste des Articles. Stabilisateurs et matériel consommable. Art.-N o Désignation kg Art.-N o Désignation kg Plaque de pied BKS 7,20

Liste des Articles. Stabilisateurs et matériel consommable. Art.-N o Désignation kg Art.-N o Désignation kg Plaque de pied BKS 7,20 Etai réglable RS/RSK 189.005.0006 180-290 cm 11,00 189.005.0007 260-400 cm 20,00 189.005.0008 460-600 cm 36,00 189.005.0009 620-760 cm 84,00 187.500.0003 Fixation pour étais cpl. Logo 1/Athlète 181.000.0004

Plus en détail

CARNET DE CHANTIER. Pour plus de renseignements, consultez notre bureau d études au

CARNET DE CHANTIER. Pour plus de renseignements, consultez notre bureau d études au Chaque année, plusieurs millions de mètres de poutrelles FIMUREX sont posés en France. Si la poutrelle treillis a fait ses preuves, la réussite d un chantier passe cependant par le respect des règles de

Plus en détail

RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES

RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES 2014 RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES SOMMAIRE DESCRIPTION ET AVANTAGES DU PROCÉDÉ...1 DISPOSITION CONSTRUCTIVE TRADITIONNELLE...2 DISPOSITION CONSTRUCTIVE AVEC L EMPLOI

Plus en détail

COFFRAGE COURBE. vente - location. Documentation technique du Coffrage courbe

COFFRAGE COURBE. vente - location. Documentation technique du Coffrage courbe COFFRAGE COURBE vente - location Documentation technique du Coffrage courbe Le Panneau courbe Portillon d extrémité avec son extension Galvanisé Protection Face-coffrante Galvanisée Garde-corps de protection

Plus en détail

Liste des Articles Art.-N Désignation kg Art.-N Désignation kg

Liste des Articles Art.-N Désignation kg Art.-N Désignation kg N189.005.0060 N187.500.0003 Liste des Articles Etai réglable/stabilisateur N189.005.0001 105-150 cm 9,50 N182.000.0096 N189.005.0006 180-290 cm 11,00 N181.000.0004 N187.500.0003 Fixation pour étais cpl.

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DES PRODUITS USINE DE PRÉFABRICATION

MISE EN OEUVRE DES PRODUITS USINE DE PRÉFABRICATION MISE EN OEUVRE DES PRODUITS USINE DE PRÉFABRICATION Identification des produits Les pieds de poteau HPKM sont disponibles suivant des modèles standards (16, 20, 24, 30 et 39) correspondant aux boulons

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS NOUVEAUTÉ BLOCS COFFRANTS ISOLANTS La solution SIMPLE, RAPIDE et ECONOMIQUE pour construire RT2012 et au-delà! développé et distribué par LE SYSTEME ISOLASUP Evolution Le choix d un bati durable et tres

Plus en détail

Coffrage circulaire Arcus Instructions de montage et d utilisation

Coffrage circulaire Arcus Instructions de montage et d utilisation Instructions de montage et d utilisation Caractéristiques Arcus est un coffrage circulaire à rayon réglable. Ses panneaux de coffrage sont prêts à l emploi. Son système de réglage permet une adaptation

Plus en détail

REALISER UN POTEAU EN B.A TP n 3 FICHE CONTRAT

REALISER UN POTEAU EN B.A TP n 3 FICHE CONTRAT REALISER UN POTEAU EN B.A TP n 3 FICHE CONTRAT CLASSE : Terminale O.R.G.O. DUREE : 10h. Thème : les Poteaux «dossier CERIMED» Capacités : C3 : METTRE EN ŒUVRE, REALISER Compétences : C32 : Traiter les

Plus en détail

LE POUSSEE DU BETON FRAIS

LE POUSSEE DU BETON FRAIS LE POUSSEE DU BETON FRAIS Comment le béton frais agit-il sur le coffrage? Que vaut la pression exercée par le béton? On observant le comportement du béton frais sans maintient pour une ouvrabilité inférieure

Plus en détail

Treillis / GE. Coffrage universel. Description technique

Treillis / GE. Coffrage universel. Description technique Description technique Coffrage universel Treillis / GE PASCHAL-Werk G. Maier GmbH Postfach 1120 D-77788 Steinach, Allemagne Kreuzbühlstr. 5 D-77790 Steinach, Allemagne Téléphone ++49 7832 / 71-0 Fax ++49

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE COFFRAGE DE DALLE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE COFFRAGE DE DALLE INSTRUCTIONS DE MONTAGE COFFRAGE DE DALLE AVANT PROPOS Coffrage pour dalles, nouveaux formats Aluminium plus légers avec peau composite. Montage en toute sécurité à partir du sol. Système simple: 3 pièces

Plus en détail

ACIER L a banche. Banche. Un choix de 5 couleurs. M odulaire Manuportable. pour personnaliser votre chantier. Puissance : 65Kn/m2 *

ACIER L a banche. Banche. Un choix de 5 couleurs. M odulaire Manuportable. pour personnaliser votre chantier. Puissance : 65Kn/m2 * DOC BANCHE ACIER 2010_PAGE 1 29/07/10 14:49 Page1 Banche ACIER L a banche Un choix de 5 couleurs pour personnaliser votre chantier. sur mesure adaptée à votre chantier M odulaire Manuportable Puissance

Plus en détail

Banches utilisées dans le bâtiment Constitution et stabilisation

Banches utilisées dans le bâtiment Constitution et stabilisation Fiche de sécurité E3 F01 92 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél. : 01 46 09 26 91 Tél. : 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 Banches utilisées dans le bâtiment

Plus en détail

Formation Blocs de coffrage isolants

Formation Blocs de coffrage isolants Formation Blocs de coffrage isolants Rappel des atouts techniques du produit Rappel des atouts techniques du produit Deux coffrages en PSE clavetés par des entretoises en PET sur chantier Liaisons des

Plus en détail

CaroFalt Instructions de montage et d utilisation

CaroFalt Instructions de montage et d utilisation Instructions de montage et d utilisation Caractéristiques : Le coffrage de poteaux CaroFalt est composé de quatre panneaux identiques. Les hauteurs standard sont de 360 et 270 cm. Les panneaux de sous-hausse

Plus en détail

COFFRAGES T STABILITE AU VENT MANUTENTION LEVAGE. Pression du vent sur la surface totale d'un coffrage de hauteur h et de longueur L :

COFFRAGES T STABILITE AU VENT MANUTENTION LEVAGE. Pression du vent sur la surface totale d'un coffrage de hauteur h et de longueur L : COFFRAGES T10-2000 STABILITE AU VENT MANUTENTION LEVAGE MAI 2005 113 1. HYPOTHESES DE CALCUL (pour les structures et les stabilités au vent) Formules pour module Lg. 1,20 m Vitesse du vent : V = 85 Km/h

Plus en détail

Les parois horizontales-les planchers

Les parois horizontales-les planchers Les parois horizontales-les planchers SOMMAIRE 1- Terminologie.... 2 2- Fonctions des parois horizontales.... 3 Armatures des planchers B.A.... 4 3- Représentation graphique : plans de coffrages des planchers

Plus en détail

Réalisation d une maquette

Réalisation d une maquette Dossier HABITAT - Réaliser l objet technique d une maquette 2010-2011 La réalisation d une maquette Situation de départ : Nous devons,à travers une exposition, présenter notre maison témoin au personnel

Plus en détail

Matériels de coffrage

Matériels de coffrage Matériels de coffrage Matériels de coffrage Panneau de coffrage bois Sans ferrures aux extrémités (bois supérieur) Désignation Réf. ép. 27 mm / 1.00 x 0.50 ml 14724 ép. 27 mm / 1.50 x 0.50 ml 14725 ép.

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ACCESSOIRE COFFRAGE NOE. Service Location :

NOTICE DE MONTAGE ACCESSOIRE COFFRAGE NOE. Service Location : NOTICE DE MONTAGE ACCESSOIRE COFFRAGE NOE Service Location : 05 56 06 06 07 7 Rue Galilée - 33185 LE HAILLAN - Tél : 05 56 06 06 07 - Fax : 05 57 80 06 31 SAS au Capital de 892 000 - APE 7732Z- RCS de

Plus en détail

UTILISATION DES BANCHES TI EN POSITION HORIZONTALE POUR COFFRAGE 1 FACE

UTILISATION DES BANCHES TI EN POSITION HORIZONTALE POUR COFFRAGE 1 FACE UTILISATION DES BANCHES TI EN POSITION HORIZONTALE POUR COFFRAGE 1 FACE Rappel : La bonne exécution d un voile une face est sous l entière responsabilité de l entrepreneur qui contrôlera la bonne tenue

Plus en détail

Capacité n 2. Lister les matériels et outillages nécessaires. Direction Technique Toulouse Département Bâtiment Travaux Publics. Filière Gros-Œuvre

Capacité n 2. Lister les matériels et outillages nécessaires. Direction Technique Toulouse Département Bâtiment Travaux Publics. Filière Gros-Œuvre Direction Technique Toulouse Département Bâtiment Travaux Publics Capacité n 2 Lister les matériels et outillages nécessaires A.F.P.A. Février 1997 - C-MIGI/E62p0104.doc soubassements coulés en place -

Plus en détail

Modules de mur droit à entretoises en polymére renforcées. M220/B100mm

Modules de mur droit à entretoises en polymére renforcées. M220/B100mm Modules de mur droit à entretoises en polymére renforcées M220/B100mm 1200 100 200 200 200 200 200 100 220 100 2 Modules de mur droit à entretoises en polymére renforcées M220/B100mm 150 150 100 400 150

Plus en détail

LES SOLUTIONS PLANCHERS

LES SOLUTIONS PLANCHERS LES SOLUTIONS PLANCHERS Rupteurs sous avis technique N 20/11-239 Poutrelles légères et faciles à manutentionner Continuité de l isolation des murs Adapté pour les faux plafonds Fixation aisée du Stop Therm

Plus en détail

MEVA FormSet MFS. Sommaire. Référence Désignation Nomenclature

MEVA FormSet MFS. Sommaire. Référence Désignation Nomenclature Référence Désignation Nomenclature m² kg Cette nomenclature décrit les pièces nécessaires à un usage courant. Pour les autres domaines d application nécessitant des pièces spécifiques, veuillez consulter

Plus en détail

COFFRAGE PRODUCTIVITÉ MODULARITÉ ACIER ALUMINIUM COFFRAGE VERTICAL ACIER ET ALUMINIUM

COFFRAGE PRODUCTIVITÉ MODULARITÉ ACIER ALUMINIUM COFFRAGE VERTICAL ACIER ET ALUMINIUM COFFRAGE PRODUCTIVITÉ MODULARITÉ ACIER ALUMINIUM COFFRAGE VERTICAL ACIER ET ALUMINIUM 10 Coffrage vertical acier et aluminium 2 COFFRAGE Le système de panneaux de coffrage vertical 10 permet de réduire

Plus en détail

Maison jumelée de 36m² en maçonnerie chainée parasismique Ile de la Gonâve, Haïti

Maison jumelée de 36m² en maçonnerie chainée parasismique Ile de la Gonâve, Haïti en maçonnerie chainée parasismique Ile de la Gonâve, Haïti Nov 2012 Fev 2013 Une mission soutenue par 2010-2014 Le sable est passé au tamis. En changeant l inclinaison, on peut varier le calibre du sable.

Plus en détail

La représentation graphique

La représentation graphique La représentation graphique 1 - Les plans de fondations 2 - Les plans de coffrage Nota: Les plans d armatures seront traités dans le module structure 1) Les plans de fondations 1) Généralités Les dessins

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE. CONDITIONS DE REALISATION (Documents joints)

DESCRIPTIF SOMMAIRE. CONDITIONS DE REALISATION (Documents joints) RESERVOIR D EAU DE 50000 M3 ETUDE DE PRIX STRUCTURES BTP INSTALLATION CHANTIER Prépa Chantier BTS PLANIFICATION ETUDE DES BESOINS SUIVI DE CHANTIER COURS TD TP DEVOIR DESCRIPTIF SOMMAIRE Objet du marché:

Plus en détail

PREPARATION AU CAP MAÇON

PREPARATION AU CAP MAÇON Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural PREPARATION AU CAP MAÇON Méthode : Apports théoriques, exercices pratiques, verbalisation et échanges, travaux dirigés. Période en entreprise.

Plus en détail

VISITE DE CHANTIER 5-06/03/2017 Prochaine réunion: 14/03/ :00

VISITE DE CHANTIER 5-06/03/2017 Prochaine réunion: 14/03/ :00 VISITE DE CHANTIER 5-06/03/2017 Prochaine réunion: 14/03/2017 10:00 Jean-Yves Etourneaud Maîtrise d'œuvre 3380 Bd de Houelbourg Zi de Jarry 97122 Baie Mahault etourneaud.mo@gmail.com 0690 35 53 67 Villa.

Plus en détail

Instructions de montage et d utilisation

Instructions de montage et d utilisation Etaiement Schrägabstützung oblique Triplex Instructions de montage et d utilisation Etaiement oblique Triplex Caractéristiques Triplex est un étai à trois tubes en acier, un étaiement oblique pour la mise

Plus en détail

Stabox Boîte pour armatures en attente

Stabox Boîte pour armatures en attente Stabox Boîte pour armatures en attente Stabox Boîte pour armatures en attente Grâce à son profil exclusif spécialement conçu pour s ancrer dans le béton, le Stabox est l unique boîte d attente qui réalise

Plus en détail

Murs à coffrage intégré ou prémurs

Murs à coffrage intégré ou prémurs Fiche Prévention - E4 F 11 15 Annule et remplace la fiche E4 F 11 14 Murs à coffrage intégré ou prémurs Mise en œuvre et stabilité en phase provisoire Les murs à coffrage intégré (MCI), communément appelés

Plus en détail

BANCHE METALLIQUE ELPAC

BANCHE METALLIQUE ELPAC BANCHE METALLIQUE ELPAC Cette brochure a pour objet d illustrer les caractéristiques et les possibilités des banches DEKO ELPAC. Pour de plus amples informations, il est utile de se reporter aux instructions

Plus en détail

Dalles alvéolées Mise en oeuvre

Dalles alvéolées Mise en oeuvre Fiche de sécurité E4 F 08 91 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél. : 01 46 09 26 91 Tél. : 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 Dalles alvéolées Mise en oeuvre

Plus en détail

MEVA FormSet MFS Instructions de montage et d utilisation

MEVA FormSet MFS Instructions de montage et d utilisation Instructions de montage et d utilisation Caractéristiques du produit La gamme MEVA FormSet comporte trois types de produits : du matériel de coffrage du matériel d ancrage du matériel de protection Matériel

Plus en détail

CAPACITÉS COMPÉTENCES Acquis En cours d'acquisition. -Interpréter les traits, les écritures, les symboles de représentation

CAPACITÉS COMPÉTENCES Acquis En cours d'acquisition. -Interpréter les traits, les écritures, les symboles de représentation COMPETENCES CAP Maçon Nom :... Prénom :... CAPACITÉS COMPÉTENCES Acquis En cours d'acquisition Non acquis C1 S INFORMER INFORMER C1.1 Décoder des dessins et plans -Situer les ouvrages dans l environnement

Plus en détail

Le système de coffrage métallique pour murs et poteaux

Le système de coffrage métallique pour murs et poteaux Le système de coffrage métallique pour murs et poteaux Système modulé adaptable à chaque construction Sten offre des solutions de coffrage pour les murs de toutes les dimensions et de toutes les formes,

Plus en détail

COFFRAGE CINTRABLE FLEXEL

COFFRAGE CINTRABLE FLEXEL COFFRAGE CINTRABLE FLEXEL Fabrication française BRUNE - BP 4-07210 CHOMERAC - Tél. +33 (0)4 75 65 12 55 - Fax +33 (0)4 75 65 92 76 Agence Ile de France - Z.I. du Closeau - 11, rue Louis Armand - 77220

Plus en détail

Guide de recommandation de mise en œuvre LOVIMO coffrage

Guide de recommandation de mise en œuvre LOVIMO coffrage Guide de recommandation de mise en œuvre LOVIMO coffrage S O M M A I R E I - Elévation des murs A - Réalisation des murs porteurs B - Mur de refend C - Coulage - Traçage de l axe du mur page 1 - Assemblage

Plus en détail

Mise en œuvre du béton architectonique

Mise en œuvre du béton architectonique Chapitre Mise en œuvre du béton architectonique.1 Le béton architectonique porteur coulé en place. Le béton architectonique porteur préfabriqué.3 Le béton architectonique non porteur préfabriqué.4 Quelle

Plus en détail

COFFRAGES H12 PLUS. v.0.0 Décembre 2014 CATALOGUE TECHNIQUE

COFFRAGES H12 PLUS. v.0.0 Décembre 2014 CATALOGUE TECHNIQUE 1 Edition v.0.0 - Décembre 2014 HUSSOR SAS La Croix d Orbey BP 8 F-68650 LAPOUTROIE Tél. : +33 3 89 78 34 00 Fax : +33 3 89 47 21 31 contact@hussor.com www.hussor.com Ce livret est complété par les guides

Plus en détail

Chapitre V LA PREFABRICATION LOURDE

Chapitre V LA PREFABRICATION LOURDE LA PREFABRICATION LOURDE LA PREFABRICATION LOURDE I-INTRODUCTION: La préfabrication lourde est une préfabrication des éléments de grandes dimensions qui a pris naissance à l'occasion de l'industrialisation

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE MAC BLOQUEUR Brevetée

MODE OPÉRATOIRE MAC BLOQUEUR Brevetée MODE OPÉRATOIRE MAC BLOQUEUR Brevetée Conforme à la norme NF EN 13374 relative à la sécurité des garde-corps. B2015-0630 - Images non contractuelles - Sous réserve de modifi cation AVANT-PROPOS Le garde-corps

Plus en détail

Le coffrage de dalles aluminium économique. Coffrage de dalles et étaiement. Conception française

Le coffrage de dalles aluminium économique. Coffrage de dalles et étaiement.  Conception française Le coffrage de dalles aluminium économique Coffrage de dalles et étaiement www.alphi.fr Conception française Le coffrage de dalles aluminium économique Économique et performant, le système de coffrage

Plus en détail

Présentation du travail

Présentation du travail 12 NOV 2012 Présentation du travail Le travail consiste à effectuer le cyclage d un étage courant de la Villa Saint Louis. L étage courant à traiter, est le premier étage. Afin d éviter le maximum d erreurs

Plus en détail

Jeu de roues orientables B

Jeu de roues orientables B 01/2011 Notice d instructions originales 999285503 fr à conserver pour une utilisation ultérieure Jeu de roues orientables B Référence 586168000 à partir de l'année de fabrication 2008 es techniciens du

Plus en détail

Nos produits Service de Coffrage + Etaiement

Nos produits Service de Coffrage + Etaiement Nos produits Circulaire TTR Coffrage circulaire à poutres trapézoïdales avec peau bois Coffrage circulaire à rayons réglables pour stations d épuration, construction de bassins, piscines de loisirs, tours,

Plus en détail

Coffrages glissants du Génie civil(*)

Coffrages glissants du Génie civil(*) Fiche de sécurité D3 F 09 93 Tour Amboise 204, rond-point du Pont-de-Sèvres 92516 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél. : 01 46 09 26 91 Tél. : 08 25 03 50 50 Fax : 01 46 09 27 40 Coffrages glissants du Génie

Plus en détail

Notice de montage. tout simplement. I. Matériel nécessaire. 1) Liste du matériel fourni. Ancrage béton. Bouchon de vidange (option)

Notice de montage. tout simplement. I. Matériel nécessaire. 1) Liste du matériel fourni. Ancrage béton. Bouchon de vidange (option) tout simplement Astucieux Adaptable Accessible I. Matériel nécessaire 1) Liste du matériel fourni Goulottes (fourniture ) : Goulotte Goulotte technique Goulotte aspiration Angle Droit et Gauche 3 x 6 6

Plus en détail

MANUEL DE MISE EN OEUVRE

MANUEL DE MISE EN OEUVRE MANUEL DE MISE EN OEUVRE COFFOR SERVICES S.A. 21, rue de Chantepoulet 1201 Genève, Suisse Tel. +41 22 716 1616 - fax +41 22 716 1610 www.coffor.com - info@coffor.com Août 2009 MANUEL DE MISE EN OEUVRE

Plus en détail

Information technique Linteaux Bisotherm

Information technique Linteaux Bisotherm Mise en œuvre Information x de 11,5 / 24,0cm et 17,5 / 24,0cm : Information technique Les x de 11,5 / 24,0cm et 17,5 / 24,0cm chainage en étrier selon «Typenprüfung Nr. 4117.30-354/2010» sont réalisés

Plus en détail

COFFRAGE DE DALLES ET ETAIEMENT

COFFRAGE DE DALLES ET ETAIEMENT COFFRAGE DE DALLES ET ETAIEMENT MODE OPÉRATOIRE TOUR D ETAIEMENT A 120 TOUR ECHELLE A 120 Descriptif LPHI COFFRAGE DE DALLE Centre d Affaires du Golf 73 100 TRESSERVE Tél. : 04-79-61-85-90 Fax : 04-79-61-85-99

Plus en détail

Référentiel de Certification Coffrage ferraillage

Référentiel de Certification Coffrage ferraillage R é p u b l i q u e A l g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation Professionnelle Coffrage

Plus en détail

Coffrage ferraillage

Coffrage ferraillage R é p u b l i q u e A l g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation Professionnelle REFERENTIEL

Plus en détail

Enseigner avec les processus BIM

Enseigner avec les processus BIM Enseigner avec les processus BIM Réalisation des verticaux Plans de rotation des matériels de coffrage Niveau : BTS Bâtiment thomas.drouynot@ac-dijon.fr Problématique Mise en situation L étude porte sur

Plus en détail

Caisson en plastique non adhérent au béton. Liaison "béton contre béton". La seule boîte d'attente avec tirette de décoffrage.

Caisson en plastique non adhérent au béton. Liaison béton contre béton. La seule boîte d'attente avec tirette de décoffrage. Pourquoi préférer Cogibox aux autres systèmes existants? Caisson en plastique non adhérent au béton. Liaison "béton contre béton". La seule boîte d'attente avec tirette de décoffrage. Un seul aimant pour

Plus en détail

30 travées de 50,70 m de longueur : Constituées de 4 poutres en béton précontraint. Chaque poutre précontrainte par 10 câbles de type KA

30 travées de 50,70 m de longueur : Constituées de 4 poutres en béton précontraint. Chaque poutre précontrainte par 10 câbles de type KA 1 30 travées de 50,70 m de longueur : Constituées de 4 poutres en béton précontraint Chaque poutre précontrainte par 10 câbles de type KA 2 Les piles courantes : sont constituées de deux fûts en forme

Plus en détail

La prise en compte des problèmes liés aux dépenses d énergies et d émission de CO2 amène les fabricants de matériaux de construction, les architectes

La prise en compte des problèmes liés aux dépenses d énergies et d émission de CO2 amène les fabricants de matériaux de construction, les architectes La prise en compte des problèmes liés aux dépenses d énergies et d émission de CO2 amène les fabricants de matériaux de construction, les architectes et les constructeurs à adopter des solutions plus audacieuses

Plus en détail

BETON AUTOPLACANT GENERALITES TECHNIQUE BETON Septembre 2000 BAPGE1 Les bétons autoplaçants se développent de plus en plus, grâce à la combinaison de plusieurs facteurs : L architecture des bâtiments se

Plus en détail

MORTIER DE CALAGE ET SCELLEMENT PRISE RAPIDE

MORTIER DE CALAGE ET SCELLEMENT PRISE RAPIDE Mortier de calage et scellement prise rapide Mortier de calage et scellement prise rapide est conçu pour la fixation, le scellement et le calage sans retrait de nombreux éléments. Durcissement rapide.

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque. ferraillage

Cliquez pour modifier le style du titre du masque. ferraillage Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour Contrôle modifier d exécution les styles du texte du masque Rappels de Béton Armé et principes de Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 5 I - CONTEXTE PROFESSIONNEL : EMPLOIS CONCERNÉS Le titulaire du certificat d'aptitude professionnelle de constructeur en béton armé du bâtiment est

Plus en détail

AluFix Instructions de montage et d utilisation

AluFix Instructions de montage et d utilisation Instructions de montage et d utilisation Caractéristiques du produit AluFix est un coffrage modulaire polyvalent destiné aux entreprises de construction et de travaux publics. AluFix est utilisé pour la

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

MevaFlex Instructions de montage et d utilisation

MevaFlex Instructions de montage et d utilisation MevaFlex Instructions de montage et d utilisation MevaFlex Caractéristiques : MevaFlex est un système de coffrage de dalles qui est complètement indépendant de trames. En raison de sa polyvalence, il permet

Plus en détail

2.6 Mise en œuvre du béton sur chantier

2.6 Mise en œuvre du béton sur chantier 2.6 Mise en œuvre du béton sur chantier 2.6.1 - Les différentes phases de la mise en œuvre 2.6.2 - L approvisionnement du béton De la sortie de la bétonnière ou du malaxeur à l ouvrage fini, le béton passe

Plus en détail

KANDEC. Prédalles et prémurs économique et sur mesure. kandec

KANDEC. Prédalles et prémurs économique et sur mesure. kandec KANDEC Prédalles et prémurs économique et sur mesure kandec KANDEC la solution convaincante Le système astucieux KANDEC est une alternative au béton coulé in situ et permet d économiser du temps et de

Plus en détail

Guide de mise en œuvre sécurisée. Prédalle de rive. Solution sécurisée de coffrage de dalles à bord libre

Guide de mise en œuvre sécurisée. Prédalle de rive. Solution sécurisée de coffrage de dalles à bord libre Prédalle de rive KoffraRive & DAK+ Solution sécurisée de coffrage de dalles à bord libre prédalle de rive sécurisée Kp1 CORRESPONDANCES Des composants sécurisés à manipuler avec précaution Jugez plutôt

Plus en détail

LES PRÉMURS Préparation Montage Assemblage et bétonnage Traitement d étanchéité

LES PRÉMURS Préparation Montage Assemblage et bétonnage Traitement d étanchéité > GUIDE DE FORMATION OPÉRATEUR LES PRÉMURS Préparation Montage Assemblage et bétonnage Traitement d étanchéité > PREPARATION DESCRIPTION DU PRÉMUR LES CARACTÉRISTIQUES > 2 parois en béton armé C40/50 assemblées

Plus en détail

Mai Notice de montage et d utilisation

Mai Notice de montage et d utilisation Mai 2005 Notice de montage et d utilisation Sommaire Page Descriptif du système 2 Vue d ensemble 3 Matériel 4 13 Dimension des panneaux 17 20 Assemblage des panneaux 15 18 Ancrage 21 Angles 26 28 Murs

Plus en détail

Sommaire. Nomenclature

Sommaire. Nomenclature Nomenclature Dans cette nomenclature vous trouverez les pièces nécessaires pour une utilisation courante. Leurs dimensions correspondantes sont indiquées. En cas de besoin de pièces complémentaires, veuillez

Plus en détail

CATALOGUE DES PRODUITS MAGNÉTIQUES ET PIECES ASSEMBLEES POUR LE BTP & LE GÉNIE CIVIL

CATALOGUE DES PRODUITS MAGNÉTIQUES ET PIECES ASSEMBLEES POUR LE BTP & LE GÉNIE CIVIL SOGIVASWISS SA ch. du Lavasson 8 CH-1196-Gland Tél : +41 (0) 22 364 57 17 Fax : +41(0) 22 364 57 21 e-mail : info@sogivaswiss.com CATALOGUE DES PRODUITS MAGNÉTIQUES ET PIECES ASSEMBLEES POUR LE BTP & LE

Plus en détail

SEQUENCES PEDAGOGIQUES SUR LE FERRAILLAGE D UN D. CI 5 : CI 5 : Les porteurs horizontaux CI6 : Matériaux et procédés

SEQUENCES PEDAGOGIQUES SUR LE FERRAILLAGE D UN D. CI 5 : CI 5 : Les porteurs horizontaux CI6 : Matériaux et procédés SEQUENCES PEDAGOGIQUES SUR LE FERRAILLAGE D UN D ELEMENT EN BETON ARME CENTRES D INTERETS D ABORDES : 5 : 5 : Les porteurs horizontaux 6 : Matériaux et procédés avant Je sais à quoi servent les armatures

Plus en détail

TALUFLOR. Coubert - BP Brie C/Robert cedex - Tél. : Fax :

TALUFLOR. Coubert - BP Brie C/Robert cedex - Tél. : Fax : TALUFLOR 1 Réalisation de la fondation : Le choix du type de la fondation est fonction de l importance de l ouvrage à réaliser et des caractéristiques du sol d assise (portance et hétérogénéité). Quelque

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Les solutions RECTOR (mise à jour 02/2016) Sommaire 1- Plan de pose 2- Réception, stockage et manutention 3- Mise en œuvre > préparation des supports > pose des poutrelles > étaiement

Plus en détail

Sécurité dans tous les modèles

Sécurité dans tous les modèles Sécurité dans tous les modèles Les Plate-forme de travail et bétonnage, passerelles, consoles, tours d échafaudage et vaste choix d accessoires MEVA, permettent de coffrer en toute sécurité. Les consoles

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE COFFRAGE DE DALLE

INSTRUCTIONS DE MONTAGE COFFRAGE DE DALLE INSTRUCTIONS DE MONTAGE COFFRAGE DE DALLE AVANT PROPOS Coffrage pour dalles, nouveaux formats Aluminium plus légers avec peau composite. Montage en toute sécurité à partir du sol. Système simple: 3 pièces

Plus en détail

BANCHE CINTRABLE REPERTOIRE ALPHABETIQUE

BANCHE CINTRABLE REPERTOIRE ALPHABETIQUE BANCHE CINTRABLE REPERTOIRE ALPHABETIQUE NOV. 2004 RA1H A ARGUMENTAIRE ASSEMBLAGE BANCHES C2000/BANCHES T10 C1-C4 C200M015 B BANCHE 089X280 BANCHE 089X300 BANCHE 094X280 BANCHE 094X300 BANCHE 157X280 BANCHE

Plus en détail