Obligations des entreprises étrangères travaillant en France (1/7)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Obligations des entreprises étrangères travaillant en France (1/7)"

Transcription

1 Obligations des entreprises étrangères en France (1/7) Le régime de détachement permet à l entreprise étrangère moyennant certaines formalités et le respect du «noyau dur» du droit du travail français, de rester rattachée à son pays d origine dans les autres domaines (protection sociale, droit du travail non visé par le droit français etc.). D où souvent une concurrence faussée du seul fait d un différentiel de charges de salaire puis parfois d un non respect des dispositions ou de la fraude au détachement. En tout état de cause la présente circulaire à pour objet de donner aux entreprises le moyen de cibler les domaines relevant des formalités et du «noyau dur» du droit du travail français devant être respectés par les entreprises étrangères. Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en France, à titre temporaire, au titre de la libre prestation de services instituée par les Traités européens. Cela signifie qu elles n ont pas à s établir en France, dès lors qu il s agit d une prestation de services temporaire, ni d autorisation à demander : ni autorisations de travail pour leur main d œuvre, ni toute autre autorisation. Elles n en ont pas moins un certain nombre d obligations à respecter. Formalités : Déclaration à l Inspection du travail Une déclaration doit être adressée par l entreprise étrangère avant le début de la prestation, par LRAR, télécopie ou transmission électronique, à l inspecteur du travail : - du lieu où s effectue la prestation, - ou du premier lieu de l activité si la même prestation doit se poursuivre dans d autres lieux. Cette déclaration doit être rédigée en français (modèle de déclaration en annexe). Au titre du séjour et du travail des salariés étrangers en France Pas d autorisation de travail Toutefois, s il s agit de ressortissants d Etats tiers ou de ressortissants d Etats soumis à période transitoire en matière d autorisation de travail (bulgares ou roumains), ils doivent résider et travailler de manière «régulière» et «habituelle» dans l Etat d origine.

2 en France (2/7) En d autres termes, ils doivent être en règle dans l Etat d origine et être déjà employés avant le détachement, par l entreprise concernée 1. Titre de séjour (en cas de séjour d au moins 3 mois) Une carte de séjour est obligatoire, uniquement pour les ressortissants européens soumis à période transitoire (bulgares et roumains) et les ressortissants d Etats tiers. Il s agit d une carte de séjour portant la mention «Travailleur salarié étranger d un prestataire de services européen». Certificats de détachement (ou attestation d inscription à la Sécurité sociale française) L entreprise étrangère dont les salariés restent rattachés au régime de protection sociale de leur pays d origine doit faire établir des certificats de détachement prouvant le maintien de leur protection sociale. Le détachement est prévu par un règlement communautaire applicable à tous les Etats membres 2. A défaut, l entreprise doit pouvoir produire une justification datant de moins de 6 mois d inscription auprès de la Sécurité sociale française 3. Formalités d affichage L affichage sur le chantier, obligatoire lorsque celui-ci donne lieu à permis de construire, n est pas mentionné en tant que tel par les textes relatifs au détachement. Il est cependant obligatoire, au titre des dispositions sur le travail illégal, applicables à toutes les entreprises. Affiliation aux Caisses de Congés payés Au titre des Congés Payés L affiliation n est pas obligatoire si l entreprise se trouve dans l une des deux situations suivantes : - en cas de convention conclue entre l Union des Caisses de France 4 et la ou les Caisses du pays d origine soit, à l heure actuelle : Allemagne, Pays-Bas, Autriche et Italie ; - en cas d «équivalence de droits» à congés accordés dans le pays d origine et, le cas échéant, la justification que l entreprise est à jour auprès de sa propre Caisse si il en a une. 1 Si ce n est pas le cas, ils doivent disposer d une autorisation de travail. 2 Règlement communautaire 884/2004 (formulaire dit "A1"). 3 Pour les entreprises étrangères, non établies en France, une seule Urssaf est compétente, celle du Bas-Rhin à Strasbourg. 4 Congés Intempéries BTP Union des Caisses de France

3 en France (3/7) Selon l Administration, l existence d un système de Caisses de congés comparable à celui qui existe en France tend à établir l existence d un régime équivalent. En cas d affiliation obligatoire, la Caisse compétente est celle du lieu du chantier. S il y a simultanément plusieurs interventions en France, l entreprise peut centraliser ses déclarations à la première caisse à laquelle elle s est affiliée. Au titre du régime Intempéries L assujettissement aux Caisses de congés pour le régime Intempéries est en principe obligatoire, pour les entreprises dont l activité en France relève du champ d application du régime. Aucune exception n est expressément prévue pour les entreprises européennes, en cas de dispositions équivalentes dans le pays d origine. Toutefois les mêmes règles semblent résulter directement des règles de droit européen : obligation de cotiser sauf pour les entreprises établies dans l UE cotisant déjà à un régime équivalent. Selon l Administration, par régime équivalent, on entend tout dispositif prévoyant en contrepartie de cotisations versées par l employeur une indemnisation des salariés en cas d arrêt d activité suite à des intempéries correspondant à la définition de l article L du code du travail. Documents à présenter en cas de contrôle : Ces documents doivent être traduits en français et, pour les entreprises qui ne sont pas établies dans un Etat dont la monnaie est l euro, les sommes doivent être converties en euros. Ces documents n ont pas à être détenus sur le lieu de la prestation mais ils doivent pouvoir être transmis par l employeur «sans délai», sur demande de l inspection du travail. L administration précise qu ils peuvent ainsi, après réception de la demande de l inspection du travail par l employeur qui, dans la majorité des cas, n est pas présent en France, être scannés et transmis par voie électronique ou photocopie. Les entreprises établies dans l Union européenne ne sont pas tenues de faire passer de visite médicale d aptitude en France si une surveillance médicale équivalente est assurée dans le pays d origine (voir ci-après). Attestations d examen médical (en cas d application d un régime d équivalence) Dans ce cas, l entreprise doit pouvoir produire un document attestant d un examen médical dans le pays d origine équivalent à celui prévu en France.

4 en France (4/7) Pour que l employeur soit exonéré des règles françaises en matière d examen d aptitude médicale, il lui faudra produire une attestation de suivi médical antérieur. L attestation demandée n est pas nécessairement une fiche d aptitude mais une attestation de suivi médical. Bulletins de paie ou documents équivalents Lorsque la durée du détachement est supérieure ou égale à un mois, l entreprise doit établir pour chaque salarié un bulletin de paie ou tout document équivalent attestant de la rémunération et comportant les mentions énumérées ci-dessous. Lorsque la durée du détachement est inférieure à un mois, le texte prévoit simplement la fourniture d un document «attestant du respect de la rémunération minimale». Documents dans la langue d origine D autres documents sont susceptibles d être exigés, mais ils peuvent alors être fournis dans la langue d origine. En cas de doute sur leur fiabilité, il appartient à l administration d en demander la traduction. L Administration cite par exemple le cas de l attestation de suivi d une formation spécifique à la conduite d engins. Il s agit bien d un document exigible au titre de la réglementation sur la sécurité mais comme il ne figure pas sur la liste des documents exigibles en français, énumérés ci-dessus, l Administration ne peut exiger qu il soit traduit. Dispositions à respecter : La réglementation française prévoit l application obligatoire aux salariés détachés en France par une entreprise étrangère d un «noyau dur» des dispositions contenues dans le Code du travail et les conventions collectives. Ces dispositions sont conformes à la directive européenne n 96/71 du 16/12/1996 relative au détachement des travailleurs. Les entreprises étrangères détachant des salariés en France doivent respecter, dans les domaines figurant sur une liste, les dispositions légales, réglementaires et conventionnelles, dès lors qu elles sont «applicables aux salariés employés par les entreprises de la même branche», ce qui vise les dispositions conventionnelles étendues.

5 en France (5/7) Principaux domaines dans lesquels les dispositions françaises sont applicables - Durée du travail, repos compensateurs, jours fériés - Congés annuels payés, congés pour événements familiaux, congés de maternité, congés de paternité - Conditions d assujettissement aux caisses de congés et intempéries - salaire minimum et paiement du salaire, y compris les majorations pour heures supplémentaires - Conditions de mise à disposition et garanties dues aux travailleurs par les entreprises exerçant une activité de travail temporaire - Règles relatives à la sécurité, la santé, l hygiène au travail et la surveillance médicale - Travail illégal Il en résulte que, sauf modalités particulières visées ci-dessous, toutes les dispositions existant dans ces domaines, résultant du Code du travail ou des conventions collectives étendues, sont applicables. Vérification du salaire minimal Les primes ou suppléments de salaires versés spécialement pour la période du détachement peuvent être pris en compte pour vérifier si le salaire minimal est atteint mais pas les sommes correspondant à des remboursements de frais ni la prise en charge effective de ces frais par l employeur. Selon l Administration, en cas d application d un dispositif conventionnel infra-national, comme c est le cas pour les salaires conventionnels du Bâtiment, le lieu d exécution de la prestation, par exemple le chantier, constitue le critère territorial de référence pour déterminer les textes conventionnels applicables. En d autres termes, l accord de salaires applicable est celui du département ou de la région du lieu du chantier (à condition d être étendu). Mensualisation Le principe de la mensualisation s applique dès lors que la durée du détachement est supérieure à un mois. Dans ce cas, sont également applicables les dispositions relatives - au paiement des jours fériés chômés, - à l indemnisation de la maladie.

6 en France (6/7) Règles de santé et de sécurité L ensemble des règles est applicable, moyennant certaines adaptations relatives à la médecine du travail et au CHSCT. S agissant des équipements de travail, il s agit principalement : - des règles de mise en circulation des équipements, conformément aux directives communautaires, - des règles de vérifications des équipements de travail, qui doivent être effectuées par des «personnes compétentes au sens des réglementations ou pratiques françaises». A titre d exemple, l Administration précise que les résultats de ces vérifications doivent être consignés et tenus à la disposition des agents de contrôle. La présentation d une attestation ou d un certificat déclarant que des vérifications ont été effectuées ne saurait suffire. S agissant de la formation des salariés, il s agit des exigences : - de qualification requise pour certaines activités, justifiées par la possession d un certificat 5 ; - de «formation adéquate» devant être dispensée à certaines catégories de travailleurs (par ex. maintenance, réparation) et aux utilisateurs d équipements de travail (par ex. conduite d engins), «le choix des moyens mis en œuvre relevant de l employeur, qui doit pouvoir justifier des dates, durées et contenus des actions de formation». Surveillance médicale Le principe général est que les salariés détachés bénéficient des prestations d un service de santé au travail, pendant la durée du détachement, le médecin du travail français étant compétent pour une action de prévention générale et les visites périodiques. Une première visite doit avoir lieu en principe avant la prise de poste en France, sauf attestation de suivi médical équivalent. En cas de sous-traitance ou intérim, c est le donneur d ordre qui inscrit les salariés détachés. 5 Par exemple les activités de retrait et de confinement de l amiante, les travaux hyperbares.

7 en France (7/7) A défaut d attestation de suivi médical antérieur reconnu équivalent, le salarié doit bénéficier d un examen médical en France avant la prise de poste. Cet examen sera considéré comme la première visite périodique. Selon l Administration, quel que soit le niveau de surveillance médicale dans le pays d origine, ce sont les règles françaises en matière de périodicité des examens qui s appliquent pendant la durée du détachement en France. Dès lors, dans l hypothèse où le travailleur détaché justifie d une surveillance médicale équivalente, le premier examen médical pratiqué en France a lieu dans le délai fixé par le code du travail qui le sépare du dernier examen pratiqué dans son pays d origine. A défaut de surveillance médicale équivalente, la périodicité des examens médicaux est calculée à partir du 1 er examen ayant eu lieu en France, avant la prise de poste, et selon les règles du code du travail. Pour tout renseignement complémentaire : Service des Questions es

Décret n du 30 mars 2015 relatif à la lutte contre les fraudes au détachement de travailleurs et à la lutte contre le travail illégal

Décret n du 30 mars 2015 relatif à la lutte contre les fraudes au détachement de travailleurs et à la lutte contre le travail illégal Décret n 2015-364 du 30 mars 2015 relatif à la lutte contre les fraudes au détachement de travailleurs et à la lutte contre le travail illégal Ce texte vise tous les salariés détachés sur le territoire

Plus en détail

ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE

ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE FORMALITES ET OBLIGATIONS EN MATIERE SOCIALE ET FISCALE des entreprises étrangères Résumé Pour plus d informations et, notamment, sur les sanctions

Plus en détail

paie & social LA MOBILITE DES SALARIES AU SEIN DE L UNION EUROPEENNE

paie & social LA MOBILITE DES SALARIES AU SEIN DE L UNION EUROPEENNE LA MOBILITE DES SALARIES AU SEIN DE L UNION EUROPEENNE La suppression des frontières permet aux individus d envisager la liberté de séjour et de travail dans n importe quel Etat membre de l Union européenne.

Plus en détail

NOUVELLES OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL

NOUVELLES OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL NOUVELLES OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL Une priorité de l inspection du travail Une priorité particulière: la PSI Le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Décret n o 2017-825 du 5 mai 2017 relatif au renforcement des règles

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DE L IMMIGRATION

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DE L IMMIGRATION MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DE L IMMIGRATION DIRECCTE PACA U.T 13 Service M.O.E 55, boulevard Périer 13415 MARSEILLE CEDEX 20 Tél : 04 91 57 97 38 Réception : mardi matin et jeudi matin de 9h à

Plus en détail

Le détachement de salariés en France. Formalités et règles à respecter, les nouvelles dispositions 9/11/2016 FFB DAS 1

Le détachement de salariés en France. Formalités et règles à respecter, les nouvelles dispositions 9/11/2016 FFB DAS 1 Le détachement de salariés en France Formalités et règles à respecter, les nouvelles dispositions 9/11/2016 FFB DAS 1 Rappel / position de la FFB Pas «contre» le détachement Mais respect des règles lutte

Plus en détail

ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE FORMALITES ET OBLIGATIONS EN MATIERE SOCIALE ET FISCALE OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE

ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE FORMALITES ET OBLIGATIONS EN MATIERE SOCIALE ET FISCALE OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE FORMALITES ET OBLIGATIONS EN MATIERE SOCIALE ET FISCALE OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE Février 2016 FFB Février 2016 2 FICHE 1 ENTREPRISES ETRANGERES

Plus en détail

IMMIGRATION PROFESSIONNELLE PROCEDURE D AUTORISATION DE TRAVAIL

IMMIGRATION PROFESSIONNELLE PROCEDURE D AUTORISATION DE TRAVAIL IMMIGRATION PROFESSIONNELLE PROCEDURE D AUTORISATION DE TRAVAIL 06/2013 DIRECCTE de Bretagne Unité territoriale des Côtes d Armor Service Main d œuvre étrangère Place Salvador Allende BP 2248 22022 Saint

Plus en détail

Travail temporaire - Recours à des intérimaires détachés. Vérifications et recommandations

Travail temporaire - Recours à des intérimaires détachés. Vérifications et recommandations Travail temporaire - Recours à des intérimaires détachés Vérifications et recommandations MAI 2017 2 Les employeurs envisageant de recourir à la mise à disposition de travailleurs temporaires par des entreprises

Plus en détail

ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE FORMALITES ET OBLIGATIONS EN MATIERE SOCIALE ET FISCALE OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE

ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE FORMALITES ET OBLIGATIONS EN MATIERE SOCIALE ET FISCALE OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE ENTREPRISES ETRANGERES DETACHANT DES SALARIES EN FRANCE FORMALITES ET OBLIGATIONS EN MATIERE SOCIALE ET FISCALE OBLIGATIONS DES DONNEURS D ORDRE Novembre 2016 Récapitulatif des textes récents parus en

Plus en détail

DETACHEMENT DE SALARIES : ENTREE EN VIGUEUR DU NOUVEAU CADRE JURIDIQUE

DETACHEMENT DE SALARIES : ENTREE EN VIGUEUR DU NOUVEAU CADRE JURIDIQUE N 27 - SOCIAL n 12 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 05 février 2008 ISSN 1769-4000 DETACHEMENT DE SALARIES : ENTREE EN VIGUEUR DU NOUVEAU CADRE JURIDIQUE L essentiel Les articles 89 et 90

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Texte adopté par le Sénat

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Texte adopté par le Sénat 9 TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi visant à renforcer la responsabilité des maîtres d ouvrage et des donneurs d ordre dans le cadre de la sous-traitance et à lutter contre le dumping social et la

Plus en détail

PSI : DETACHEMENT DE SALARIES

PSI : DETACHEMENT DE SALARIES PSI : DETACHEMENT DE SALARIES DO/MO : OBLIGATIONS et RESPONSABILITES DIRECCTE Languedoc Roussillon UT du Gard - 25 juin 2015 1 PSI Détachement de salariés 1. Les normes applicables 2. Un arsenal législatif

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 22/10/2001 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-115 OBJET : Situation des assistants parlementaires européens au regard de la Sécurité

Plus en détail

EFFECTUER DES PRESTATIONS EN ALLEMAGNE

EFFECTUER DES PRESTATIONS EN ALLEMAGNE EFFECTUER DES PRESTATIONS EN ALLEMAGNE 1. Déclaration préalable - Reconnaissance de vos qualifications Vérifiez si votre activité est réglementée en Allemagne Si votre activité fait partie de ceux dits

Plus en détail

TRAVAIL DE NUIT. Le travail de nuit est autorisé tant pour les hommes que pour les femmes.

TRAVAIL DE NUIT. Le travail de nuit est autorisé tant pour les hommes que pour les femmes. 1 / 8 TRAVAIL DE NUIT 18/05/2016 Le travail de nuit est régi par les articles L3122-29 et suivants du Code du travail. Il s accompagne de contreparties et de garanties des salariés. Le travail de nuit

Plus en détail

RESPECT DU DROIT SOCIAL PAR DES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES INTERVENANT EN FRANCE

RESPECT DU DROIT SOCIAL PAR DES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES INTERVENANT EN FRANCE SOCIAL N 14 SOCIAL N 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 21 janvier 2005 ISSN 1769-4000 RESPECT DU DROIT SOCIAL PAR DES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES INTERVENANT EN FRANCE Dans le contexte de l élargissement

Plus en détail

SALARIÉS DÉTACHÉS : NOUVELLES OBLIGATIONS DES MAITRES D OUVRAGE ET DES DONNEURS D ORDRE

SALARIÉS DÉTACHÉS : NOUVELLES OBLIGATIONS DES MAITRES D OUVRAGE ET DES DONNEURS D ORDRE N 31 - SOCIAL n 12 - MARCHES n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / rubrique «Vie de l entreprise» le 28 janvier 2016 ISSN 1769-4000 SALARIÉS DÉTACHÉS : NOUVELLES OBLIGATIONS DES MAITRES D OUVRAGE ET DES

Plus en détail

Le Détachement de salariés dans le cadre de prestations de service internationales

Le Détachement de salariés dans le cadre de prestations de service internationales Direction Générale du Travail Le Détachement de salariés dans le cadre de prestations de service internationales CNIS 20 mai 2016 Philippe DINGEON - DPSIT - Le cadre juridique du détachement En droit européen,

Plus en détail

DECLARATION DE DETACHEMENT D'UN SALARIE DANS LE CADRE D'OPERATION DE CABOTAGE (article R du code du travail)

DECLARATION DE DETACHEMENT D'UN SALARIE DANS LE CADRE D'OPERATION DE CABOTAGE (article R du code du travail) DECLARATION DE DETACHEMENT D'UN SALARIE DANS LE CADRE D'OPERATION DE CABOTAGE (article R 342-12 du code du travail) ENTREPRISE Raison sociale et adresse Pays Forme juridique N Immatriculation au registre

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE

JOURNEE DE SOLIDARITE JOURNEE DE SOLIDARITE Depuis la loi du 30 juin 2004, la journée de solidarité sert à financer les actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle se traduit par

Plus en détail

Dois-je accomplir des formalités spécifiques en tant que salarié britannique?

Dois-je accomplir des formalités spécifiques en tant que salarié britannique? BREXIT TRAVAIL Vous êtes employé(e) britannique et travaillez en France, Voici des informations susceptibles de vous intéresser qu il s agisse d un retrait du Royaume-Uni de l Union Européenne avec ou

Plus en détail

Détachement des salariés dans la Grande Région : aspects légaux

Détachement des salariés dans la Grande Région : aspects légaux Détachement des salariés dans la Grande Région : aspects légaux Me Philippe NEY Me Laure WOEHRLING Chambre des Métiers - 22 novembre 2017 2017 KLEYR GRASSO Introduction Thème du jour = détachement des

Plus en détail

PARIS - LYON - MARSEILLE

PARIS - LYON - MARSEILLE Lettre d information de LexCase. Société d Avocats PARIS - LYON - MARSEILLE NOVEMBRE 2016 IMMIGRATION MOBILITÉ INTERNATIONALE «LE DÉTACHEMENT DE TRAVAILLEURS EN FRANCE» Un salarié détaché est un salarié

Plus en détail

Travail illégal Le point sur les vérifications obligatoires

Travail illégal Le point sur les vérifications obligatoires Travail illégal Le point sur les vérifications obligatoires Info n 2014 588/6-7 du 27/10/2014 Pour toute question : Service Affaires Juridiques et Contentieuses Laurent POUZOLS Gaël MACHARD 04 72 44 15

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULÉ :

LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULÉ : SOCIAL MARCHES N 36 SOCIAL N 11- MARCHES N 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 21 février 2006 ISSN 1769-4000 LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULÉ : MODIFICATION DES OBLIGATIONS À LA CHARGE

Plus en détail

Détachement - Sous-traitance et prestation de service

Détachement - Sous-traitance et prestation de service Détachement - Sous-traitance et prestation de service Loi «Savary» et lutte contre la concurrence sociale déloyale Nouvelles obligations et devoir de vigilance renforcé Info n 2014 478/6-6 du 08/09/2014

Plus en détail

SUIVI MÉDICAL DES SALARIÉS ET INAPTITUDE : NOUVELLES DISPOSITIONS AU 1 ER JANVIER 2017

SUIVI MÉDICAL DES SALARIÉS ET INAPTITUDE : NOUVELLES DISPOSITIONS AU 1 ER JANVIER 2017 ISSN 1769-4000 N 23 SANTÉ et SÉCURITÉ n 1 Sur www.fntp.fr le 19 janvier 2017 Abonnez-vous SUIVI MÉDICAL DES SALARIÉS ET INAPTITUDE : NOUVELLES DISPOSITIONS AU 1 ER JANVIER 2017 L essentiel En application

Plus en détail

Ccp de Bordeaux et de sa Région

Ccp de Bordeaux et de sa Région Ccp de Bordeaux et de sa Région CODE DU TRAVAIL TITRE IV Transports et télécommunications CAISSE DES CONGES PAYES DE BORDEAUX ET DE SA REGION Statuts de la C C P 30 Juin 1998 Page 1 sur 17 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Prestations de service internationales : détachement de salariés

Prestations de service internationales : détachement de salariés Direction Générale du Travail Prestations de service internationales : détachement de salariés SOFIA 25 et 26 mai 2016 Détachement et libre prestation de service En droit européen, un salarié détaché est

Plus en détail

Producteurs d ail Embauche de votre main d œuvre saisonnière: Bonnes pratiques et perspectives.

Producteurs d ail Embauche de votre main d œuvre saisonnière: Bonnes pratiques et perspectives. Réunion d information du 25-07-2012 Producteurs d ail Embauche de votre main d œuvre saisonnière: Bonnes pratiques et perspectives. Chrystel LACZ - Conseillère spécialisée Ail Chambre d agriculture Tarn

Plus en détail

N 109 S É N A T. 6 mai 2014 PROPOSITION DE LOI

N 109 S É N A T. 6 mai 2014 PROPOSITION DE LOI N 109 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 6 mai 2014 PROPOSITION DE LOI visant à lutter contre les fraudes et les abus constatés lors des détachements de travailleurs et la concurrence déloyale. (procédure

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Décret n o 2014-881 du 1 er août 2014 pris pour l application des dispositions du titre VI

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Etranger Services MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ Direction générale du travail Circulaire DGT 2008-17 du 5 octobre 2008 relative

Plus en détail

Pluriactivités et détachement

Pluriactivités et détachement Pluriactivités et détachement Sommaire Général... Pluriactivités... Détachement... Détachement de l'ue vers la Suisse... Détachement de la Suisse vers l'ue... Contacts... 3 3 7 8 10 11 Ce document a été

Plus en détail

Déclaration des entrepreneurs pour une concurrence loyale et contre le dumping social

Déclaration des entrepreneurs pour une concurrence loyale et contre le dumping social Annexe 2 au Cahier spécial des charges Déclaration des entrepreneurs pour une concurrence loyale et contre le dumping social applicable aux entrepreneurs ressortissant à la Commission paritaire 124 (Construction)

Plus en détail

Les principales obligations des employeurs

Les principales obligations des employeurs [Texte] Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 14.18 du 24/05/18 Les principales obligations des employeurs Alerte : plan d action de contrôles et d informations Nous avons été

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 19 février 2014 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 19 février 2014 PROPOSITION DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 19 février 2014

Plus en détail

Le Guide Social de l employeur 2018

Le Guide Social de l employeur 2018 Le Guide Social de l employeur 2018 www.lepolerh.com «Nul n est censé ignorer la Loi» et en matière sociale, la tâche est ardue! Les obligations à la charge des entreprises sont nombreuses et les respecter

Plus en détail

LE PARLEMENT EUROPÉEN ET LE CONSEIL DE L UNION EUROPÉENNE, statuant conformément à la procédure prévue à l article 189 B du traité (3),

LE PARLEMENT EUROPÉEN ET LE CONSEIL DE L UNION EUROPÉENNE, statuant conformément à la procédure prévue à l article 189 B du traité (3), Directive 96/71/CE du parlement européen et du conseil du 16 décembre 1996 concernant le détachement de travailleurs effectué dans le cadre d une prestation de services Journal officiel n L 018 du 21/01/1997

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT D APPRENTISSAGE

GUIDE DU CONTRAT D APPRENTISSAGE CFA des Maisons Familiales Rurales de Normandie GUIDE DU CONTRAT D APPRENTISSAGE BTSA GPN Gestion et Protection de la Nature Antenne M.F.R. de Coqueréaumont 1888 Route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI TEXTE ÉLABORÉ PAR LA COMMISSION MIXTE PARITAIRE N 2004 N 582 ANNEXE AU RAPPORT

PROPOSITION DE LOI TEXTE ÉLABORÉ PAR LA COMMISSION MIXTE PARITAIRE N 2004 N 582 ANNEXE AU RAPPORT N 2004 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE N 582 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 4 juin 2014. Enregistré

Plus en détail

7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7)

7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7) 7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7) Préambule En vue d améliorer et de renforcer la garantie l objet

Plus en détail

PROJET DE LOI ETUDE D IMPACT

PROJET DE LOI ETUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1103190L/Bleue-1 PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord de coopération administrative entre le Gouvernement de

Plus en détail

pratiques Comment réduire l activité des salariés par la mise au chômage technique? Quels sont les cas de recours au chômage partiel?

pratiques Comment réduire l activité des salariés par la mise au chômage technique? Quels sont les cas de recours au chômage partiel? pratiques [chômage partiel] Comment réduire l activité des salariés par la mise au chômage technique? Des difficultés passagères peuvent conduire l entreprise à fermer temporairement l un de ses établissements

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT. En vigueur - Étendu par arrêté du 3 mai 2002

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT. En vigueur - Étendu par arrêté du 3 mai 2002 ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT En vigueur - Étendu par arrêté du 3 mai 2002 PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 28 octobre 2016 fixant la liste des pièces à fournir pour l exercice, par un ressortissant étranger, d une activité professionnelle

Plus en détail

> Accueil > Textes cotisations > Allègements de cotisations sur les heures supplémentaires et complémentaires > Questions réponses

> Accueil > Textes cotisations > Allègements de cotisations sur les heures supplémentaires et complémentaires > Questions réponses Portail sécurité sociale http://www.securitesociale.fr/textes/cotis/exoneration/heure_supplementaire/q_r_heure_s upp_reduct.htm#a > Accueil > Textes cotisations > Allègements de cotisations sur les heures

Plus en détail

SALARIE DETACHE EN FRANCE, SALARIE DETACHE A L ETRANGER ET SALARIE EXPATRIE

SALARIE DETACHE EN FRANCE, SALARIE DETACHE A L ETRANGER ET SALARIE EXPATRIE SALARIE DETACHE EN FRANCE, SALARIE DETACHE A L ETRANGER ET SALARIE EXPATRIE Date de création : septembre 2016 Référence : DETACHE EXPATRIE/2016 Auteur : Service Clients E-PAYE 1. SALARIE DETACHE EN FRANCE

Plus en détail

Direccte des Pays de la Loire UT de Loire-Atlantique

Direccte des Pays de la Loire UT de Loire-Atlantique Direccte des Pays de la Loire UT de Loire-Atlantique Aperçu du droit applicable aux chantiers éoliens en mer 1 Règles générales: un chantier de construction Déclaration préalable : L.4532-1 CT Désignation

Plus en détail

APPRENTISSAGE ET CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION SALAIRES MINIMA ET EXONÉRATIONS : CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2019

APPRENTISSAGE ET CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION SALAIRES MINIMA ET EXONÉRATIONS : CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2019 ISSN 1769-4000 N 22 FORMATION n 3 Sur www.fntp.fr le 14 février 2019 - Abonnez-vous APPRENTISSAGE ET CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION SALAIRES MINIMA ET EXONÉRATIONS : CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2019

Plus en détail

Modèles de déclarations préalables de détachement

Modèles de déclarations préalables de détachement Modèles de déclarations préalables de détachement Modèle 1 : Déclaration préalable devant être transmise à l inspection du travail dans le cas d un contrat de prestation de service ou d une prestation

Plus en détail

Responsabilités des maîtres d ouvrage et donneurs d ordre en matière de détachement de travailleurs et de lutte contre le travail illégal

Responsabilités des maîtres d ouvrage et donneurs d ordre en matière de détachement de travailleurs et de lutte contre le travail illégal Responsabilités des maîtres d ouvrage et donneurs d ordre en matière de détachement de travailleurs et de lutte contre le travail illégal 1. Cadre juridique général du détachement de travailleurs - Application

Plus en détail

Extraits de cahiers des charges (marchés publics de travaux) pour promouvoir une concurrence loyale et lutter contre le dumping social

Extraits de cahiers des charges (marchés publics de travaux) pour promouvoir une concurrence loyale et lutter contre le dumping social Extraits de cahiers des charges (marchés publics de travaux) pour promouvoir une concurrence loyale et lutter contre le dumping social Table des matières Insérer en objet du marché... 1 Insérer en droit

Plus en détail

REGLEMENTATION DU TRAVAIL

REGLEMENTATION DU TRAVAIL INSPECTION DU TRAVAIL 7 ième et 8 ième SECTION DIRECCTE DIRECTION REGIONNALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI 165 Avenue Paul Seguin BP 40372 39016 Lons

Plus en détail

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT

LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT 7 décembre 2006 N 1 ACTUALITES SOCIALES LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE VOTE PAR LE PARLEMENT Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2007 a été voté par le Parlement le 30

Plus en détail

PRECISIONS DE LA DGT CONCERNANT LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS DANS LE CADRE D UNE PRESTATION DE SERVICES

PRECISIONS DE LA DGT CONCERNANT LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS DANS LE CADRE D UNE PRESTATION DE SERVICES N 132 - SOCIAL n 50 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 16 décembre 2008 ISSN 1769-4000 PRECISIONS DE LA DGT CONCERNANT LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS DANS LE CADRE D UNE PRESTATION DE SERVICES

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8733. ENTREPRISES DE TRAVAUX AGRICOLES ET RURAUX ET CUMA (Tarn et Haute-Garonne) (11

Plus en détail

CONTRAT D ENGAGEMENT EDUCATIF (CEE)

CONTRAT D ENGAGEMENT EDUCATIF (CEE) Rémunération N 16 8 août 2017 Références CONTRAT D ENGAGEMENT EDUCATIF (CEE) Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014, article 51 Articles L.432-1 à L.432-6 du Code de l action sociale et des familles (CASF) Articles

Plus en détail

BO n ACCORD Accord du 28 mai 2002 relatif à l encadrement du travail de nuit

BO n ACCORD Accord du 28 mai 2002 relatif à l encadrement du travail de nuit 1 BO n 2002-28 ACCORD Accord du 28 mai 2002 relatif à l encadrement du travail de nuit Préambule Soucieux de tenir compte de la pénibilité du travail de nuit liée aux nécessités techniques et économiques,

Plus en détail

Pour aller plus loin : annexe I de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d État d aidesoignant.

Pour aller plus loin : annexe I de l arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d État d aidesoignant. Aide-soignant 1. Définition de l activité Intégré à une équipe de soins, l aide-soignant est un professionnel qui assiste l infirmier dans les activités quotidiennes de soins. Il contribue au bien-être

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 15/03/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-055 OBJET : Accord franco-suisse pris en application de l'article 17 du règlement

Plus en détail

JORF n 0254 du 30 octobre Texte n 24

JORF n 0254 du 30 octobre Texte n 24 Le 23 mai 2017 JORF n 0254 du 30 octobre 2016 Texte n 24 Arrêté du 28 octobre 2016 fixant la liste des pièces à fournir pour l exercice, par un ressortissant étranger, d une activité professionnelle salariée

Plus en détail

LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT

LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT Durée du travail Décembre 2008 LE STATUT DU TRAVAILLEUR DE NUIT Cette fiche technique s adresse uniquement aux EHPAD. Saviez-vous que tout salarié qui effectue des heures de travail durant la nuit n est

Plus en détail

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse

Les congés payés. Sommaire. Fiche détaillée Qui a droit aux congés payés? Synthèse Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à un minimum de 10 jours de travail effectif.chaque mois

Plus en détail

I. ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES

I. ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES ACCORD NATIONAL DU 3 MARS 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998 MODIFIE SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA METALLURGIE, A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES

Plus en détail

Recrutement Fiche n

Recrutement Fiche n Recrutement Fiche n 2017-30 AGENTS CONTRACTUELS LE CONTRAT D ENGAGEMENT EDUCATIF (CEE) Le contrat d engagement éducatif est un dispositif faisant l objet de mesures dérogatoires, tant dans les modalités

Plus en détail

PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D ACHAT

PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D ACHAT PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D ACHAT La présente publication est tirée de l instruction ministérielle N DSS/B/D/2019/2 du 4 janvier 2019 relative à l exonération des primes exceptionnelles prévue par

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Ordonnance n o 2015-380 du 2 avril 2015 relative au portage salarial

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Décret n o 2016-1994 du 30 décembre 2016 relatif à certains éléments de rémunération des personnels à statut ouvrier relevant du ministère

Plus en détail

LE RECOURS A L'INTERIM

LE RECOURS A L'INTERIM LE RECOURS A L'INTERIM Les entreprises de travail temporaire peuvent, dans les situations prévues par la loi, mettre des salariés à disposition des collectivités territoriales et de leurs établissementss

Plus en détail

Si vous entrez dans l une de ces catégories, vous pouvez déposer une demande d équivalence de diplôme. Vous devez pour cela :

Si vous entrez dans l une de ces catégories, vous pouvez déposer une demande d équivalence de diplôme. Vous devez pour cela : Dispositions dérogatoires aux conditions de diplôme pour l accès au concours externe d agent de maîtrise territorial spécialité espaces naturels-espaces verts Les candidats ne disposant pas du (des) diplômes(s)

Plus en détail

AVENANT N 36 DU 28 OCTOBRE 2013

AVENANT N 36 DU 28 OCTOBRE 2013 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

Flash social 15 mars 2019 Le contrat d apprentissage : les changements en 2019

Flash social 15 mars 2019 Le contrat d apprentissage : les changements en 2019 Flash social 15 mars 2019 Le contrat d apprentissage : les changements en 2019 La loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 a partiellement réformé l apprentissage. La plupart des mesures sont entrées

Plus en détail

ANNEXE 3 SALARIE EN MISSION L AUTORISATION DE TRAVAIL I. Les bénéficiaires de la carte de séjour temporaire «salarié en mission» A. Les dispositions législatives et réglementaires La carte de séjour temporaire

Plus en détail

Intégration d une partie des salariés de l AGESSA-MDA à la branche Recouvrement. Instance Nationale de Concertation 8 novembre 2018

Intégration d une partie des salariés de l AGESSA-MDA à la branche Recouvrement. Instance Nationale de Concertation 8 novembre 2018 Intégration d une partie des salariés de l AGESSA-MDA à la branche Recouvrement Instance Nationale de Concertation 8 novembre 2018 1 Rappel du contexte (1/3) La sécurité sociale des artistes-auteurs fait

Plus en détail

SETT FORMATION «ACTUALITES SOCIALES» Martine Barbier- Docteur en Droit- Consultant. Réservé aux adhérents

SETT FORMATION «ACTUALITES SOCIALES» Martine Barbier- Docteur en Droit- Consultant. Réservé aux adhérents SETT 2015 FORMATION «ACTUALITES SOCIALES» Martine Barbier- Docteur en Droit- Consultant ATELIER SOCIAL Mercredi 4 Novembre 2015 de 10 h-11h EXTENSION DES OBLIGATIONS DE VIGILANCE Le cas des salariés détachés

Plus en détail

LES AVENANTS N 2 2 ET N 2 N 2 BIS A LA CCN

LES AVENANTS N 2 2 ET N 2 N 2 BIS A LA CCN LES AVENANTS N 2 2 ET N 2 N 2 BIS A LA CCN LE CONTEXTE SOCIAL DE LA NEGOCIATION La décision du Conseil d Etat du 18 octobre 2006, L amendement législatif jusqu au 31 janvier 2007. LES CONSEQUENCES DE LA

Plus en détail

7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7)

7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7) 7. Conditions de garantie de l emploi et continuité du contrat de travail du personnel en cas de changement de prestataire (ex annexe 7) 82 Préambule En vue d améliorer et de renforcer la garantie offerte

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 18/03/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-039 OBJET : Loi n 2008-111 du 8 février 2008 pour le pouvoir d'achat TEXTE A ANNOTER

Plus en détail

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE LA RUPTURE CONVENTIONNELLE La rupture conventionnelle est un mode de rupture du contrat de travail distinct de la démission et du licenciement. Elle se fait d'un commun accord entre l'employeur et le salarié

Plus en détail

CONTRIBUTIONS EMPLOYEURS A LA PREVOYANCE ET FRAIS DE SANTE Conditions de maintien des exonérations sociales

CONTRIBUTIONS EMPLOYEURS A LA PREVOYANCE ET FRAIS DE SANTE Conditions de maintien des exonérations sociales Date : 00/00/2008 08/10/2013 Numéro : 000 405 Code : SOCIAL CIRCULAIRES FBTP 31 CONTRIBUTIONS EMPLOYEURS A LA PREVOYANCE ET FRAIS DE SANTE Conditions de maintien des exonérations sociales Afin de pourvoir

Plus en détail

LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS POUR PRESTATIONS DE SERVICE

LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS POUR PRESTATIONS DE SERVICE L - 122 LE DETACHEMENT DE TRAVAILLEURS POUR PRESTATIONS DE SERVICE Loi du 20 décembre 2002 portant : 1. Transposition de la directive 96/71/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 1996 concernant

Plus en détail

Pinboard Mai L occupation d étudiants pendant les congés scolaires

Pinboard Mai L occupation d étudiants pendant les congés scolaires Pinboard Mai 2017 SOMMAIRE 1. L occupation d étudiants pendant les congés scolaires 2. Transposition de la directive «détachement» 3. Point d attention sur le détachement vers la France 4. Réforme de l

Plus en détail

Combattre les fraudes au détachement transfrontalier de travailleurs au sein de l Union Européenne

Combattre les fraudes au détachement transfrontalier de travailleurs au sein de l Union Européenne Registre de transparence de l Union européenne N 93699614732-82 Juin 2016 Combattre les fraudes au détachement transfrontalier de travailleurs au sein de l Union Européenne Observations de la CCI Paris

Plus en détail

COMITE DE SUIVI DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE ET LA CONCURRENCE DELOYALE DANS LE SECTEUR DU BTP DE CORSE

COMITE DE SUIVI DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE ET LA CONCURRENCE DELOYALE DANS LE SECTEUR DU BTP DE CORSE COMITE DE SUIVI DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE ET LA CONCURRENCE DELOYALE DANS LE SECTEUR DU BTP DE CORSE JEUDI 17 DECEMBRE à 10H Préfecture de Corse Ajaccio

Plus en détail

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE Michel Miné Christine Boudineau Anne Le Nouvel Marie Mercat-Bruns Bruno Silhol DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE, 2010 ISBNÞ: 978-2-212-54678-1 Chapitre VI Mobilité des salariés Anne Le

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre civile 2. Audience publique du 30 mai N de pourvoi: ECLI:FR:CCASS:2013:C Publié au bulletin

Cour de cassation. Chambre civile 2. Audience publique du 30 mai N de pourvoi: ECLI:FR:CCASS:2013:C Publié au bulletin Cour de cassation Chambre civile 2 Audience publique du 30 mai 2013 N de pourvoi: 12-19.741 ECLI:FR:CCASS:2013:C200846 Publié au bulletin Cassation Mme Flise (président), président SCP Gatineau et Fattaccini,

Plus en détail

LA PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE (PSI)

LA PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE (PSI) LA PRESTATION DE SERVICE INTERNATIONALE (PSI) Le traité sur le fonctionnement de l Union Européenne permet à une entreprise ayant son activité dans un pays membre de l Union Européenne de prester avec

Plus en détail

N 97 - SOCIAL n 39 - MARCHES n 27 En ligne sur le site / extranet le 2 septembre 2014 ISSN

N 97 - SOCIAL n 39 - MARCHES n 27 En ligne sur le site  / extranet le 2 septembre 2014 ISSN N 97 - SOCIAL n 39 - MARCHES n 27 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2014 ISSN 1769-4000 LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL : NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE TRAVAILLEURS DETACHES

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 23/01/2006 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2006-017 OBJET : Ordonnance n 2005-901 du 2 août 2005 portant création des Parcours d'accès

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel TRAVAUX PUBLICS ACCORD DU 9 SEPTEMBRE 2014 relatif à la lutte contre

Plus en détail

REGLEMENTATION DU TRAVAIL

REGLEMENTATION DU TRAVAIL INSPECTION DU TRAVAIL 7 ième et 8 ième SECTION DIRECCTE DIRECTION REGIONNALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI 165 Avenue Paul Seguin BP 40372 39016 Lons

Plus en détail

Temps partiel. Existe-t-il une durée minimale de travail?

Temps partiel. Existe-t-il une durée minimale de travail? Qu est ce qu un salarié à temps partiel? Est à temps partiel le salarié dont la durée de travail maximale est toujours inférieure à la durée légale hebdomadaire (35 heures), mensuelle (151,67 heures),

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social 1 sur 7 17/10/2016 14:38 Ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Les congés payés publié le : 18.09.15 - mise à jour : 13.05.16 Congés et absences Fiches

Plus en détail

N 782 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 782 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 782 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 mars 2013. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT, autorisant l'approbation

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 14/02/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2002-050 OBJET : Convention bilatérale de Sécurité sociale signée entre la France et le

Plus en détail