Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés!"

Transcription

1 Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! JM GUY Saint Etienne Mise à jour février 2013

2 Mort subite du sportif à 1500 /an en France autant d IDM non mortels Mécanismes étiologiques Cardiopathies génétiques Cardiopathies acquises Moyens de faire un diagnostic

3 < 35 ANS > 35 ANS

4 Mort subite du sportif à 1500 /an en France autant d IDM non mortels Mécanismes étiologiques Cardiopathies génétiques Cardiopathies acquises Moyens de faire un diagnostic 3 autres COMPOSANTS DOPAGE CHARGE D ENTRAINEMENT CONDITIONS D EXERCICE

5 Symptômes «négligés» A travers un interrogatoire rétrospectif des IDM ou de l entourage. Douleurs Syncopes Dyspnée Palpitations Fatigue, baisse de performance Fièvre

6 Anomalies congénitales des coronaires Peu de signes annonciateurs Diagnostic pas simple,ecg de repos, échographie épreuve d effort. MARON / CORRADO /2000 / 27 MS 23 anomalies CG + 4 CD 25 MS pendant sport, 2 juste après SF préalables : 4 syncopes 3 à 24 mois avant, 5 doul. thor. moins de 24 mois avant

7 Société Française de Médecine du Sport FICHE D EXAMEN MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE D UN SPORT DOSSIER MÉDICAL CONFIDENTIEL : questionnaire préalable à la visite médicale à remplir et signer par le sportif. Avez-vous déjà ressenti pendant ou après un effort les symptômes suivants : Malaise ou perte de connaissance Oui Non Douleur thoracique Oui Non Palpitations (coeur irrégulier) Oui Non Fatigue ou essoufflement inhabituel Oui Non.

8 Symptômes? Quels symptômes? Ne signale -raient pas à l effort H < 40 F < 40 H > 40 F > 40 Activité modérée Activité intensive Précord ialgies 33% 51% 29% 30% 22% 52% Palpitations 29% 47% 29% 30% 24% 62% Malaise 33% 52% 28% 28% 22% 58% L. Chevalier, T. Laporte et al, Arch Mal C Vx 2005

9 Exemple :cas clinique Mr A V. 53 ans Ancien cycliste, puis coureur à pied Haut niveau en ultra endurance 100 km / 24 heures 9 MDS Mali,mauritanie, jordanie Badwater Avril eme MDS

10 165 cm 61.7 kgs % MG 10,2% Tabac 10 paquets/année LDL chol 0.68 g/l ECG repos banal BBDI 53/mn sans troubles de repolarisation EE «banale» 260 watts RAS

11 Douleur, FV récupérée au 2eme choc Transfert, coronaro Angioplastie IVA prox stent Pas de dégât neurologique Récupération progressive FE 45/50%, BASIC, réeduc Reprise 3mois CAP footing FC bpm 2-3 h:semaine (52min sur 10 km) EE + VO2 180 watts pic vo Premières étapes du MDS dans les premiers (33,38.5,35 et 81 km ) 11 avril départ pour 42 KM 500 m le drame!

12 Analyse post accident! Contre performance avant le départ Douleurs depuis qq jours, non déclarées Oppression du matin de la course Troubles digestifs dans la nuit «C est normal à ton âge, ou normal c était pas l objectif!» «C est pas grave je crains rien avec ce que j ai déjà fait!» «on est là..on y va quand même..départ dans 15 mn!» «La nourriture lyophilisée?»

13 Donc 53 ans Tabagisme douleurs urgence Image d un homme «indestructible» Négligence des symptômes (sujet et entourage) et fausses interprétations Conditions environnementales Efforts répétés

14 myocardite Mis en évidence 1980 (Wesslen 1996) 3% des MS des moins de 35 ans (Maron 1996) voir 12% (Wisten 2005) Syndrome viral +fièvre+myocardite asymptomatique +activités sportives = trouble rythme et ischémie= mort subite 70% palpitations!! % (Wisten 2005) 75 % des sportifs < 40 ans et 26 % des sportifs > 40 ans font du sport en période fébrile

15 Conclusions Prévention de la mort subite.. Apprendre au sportif à parler de ses symptômes Apprendre aux médecins à écouter ces symptômes quelque soit le niveau (âge, FDR).

16

17

18 Cas clinique 2

19 Cas clinique Rugbyman Fidjien 25 ans 1 m kg 3 ème ligne Aucun ATCD personnel et familial? Bon niveau en Nouvelle Zélande top à 15h par semaine Examen clinique normal ECG de repos

20

21

22 VG 74 /55, parois normales, OG normale FE % VTD SC 2.28 m² IM grade I Doppler mitral normal PAPS normale «Le DTVG dépasse rarement 60 mm (10 à 15 %) et exceptionnellement 70mm hyperendurants ou si surface corporelle très importante»

23 ECG de la cardiopathie dilatée P PR QRS QTc ST Onde T Troubles rythme (HAG) ( 0,21s) BBG RAS Descendant (Ascendant) Inversée D2,D3, Vf et/ou D1, Vl,V5,V6 ESV (TV) Corrado D. et al Eur Heart J 2005

24

25 Accord pour jouer? OUI NON AUTRES EXAMENS?

26 Test d effort VO² : echo d effort Vg 68 / 45 FE 62% en TM En 4 cavités 52% VTD 170 VTS 82 ml

27 Holter ECG : RAS 24 heures dont entrainement de course à pied FC max à 174 /mn RAS IRM EPO? Pathologie? Suivi par le médecin du club, second EE à3mois idem CONTRE INDIQUE à suivre

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

Cardiomyopathie ou cœur d athlète?

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur F Carré Bilan de non contre-indication à la compétition sportive Compétiteurs entre 12 et 35 ans Bilan médical Antécédents familiaux et personnels Signes fonctionnels

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 ECG chez athléte, quoi de neuf? François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclaration d intérêt Collaborations avec les sociétés: Astra Zeneca Bayer Boehringer Bouchara

Plus en détail

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière MORT SUBITE DU SPORTIF Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière DEFINITION NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE : cœur supposé normal DANS L HEURE SUIVANT LE SYMPTOME INITIAL AU COURS ET JUSQU

Plus en détail

Mort subite du Sportif

Mort subite du Sportif Mort subite du Sportif Etat des lieux, CNCI, Recommandations L. Chevalier Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac Club Cardiologues du Sport Annecy, le 4 Novembre 2011 Quelle prévalence? Enquête Club Cardiologues

Plus en détail

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard Pourquoi un ECG de repos dans la VNCI Expérience de la Vénétie Sportifs 12-35 ans 3.6/100000 Sédentaires 12-35 ans 0.4/100000

Plus en détail

«Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique

«Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique «Allons voir au-delà du pont!» L apport incontournable de l ECG systématique introduction Mr P. pratique de l ultra-endurance depuis de nombreuses années. A l occasion d un accident sur la voie publique,

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U.

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. PITIE SALPETRIERE DEBAT HYPERTROPHIE PHYSIOLOGIQUE SPORTIF HAUT NIVEAU SURTOUT ENDURANCE PAS D ANTECEDENT

Plus en détail

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète?

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Le point de vue du cardiologue Dr JF AUPETIT C H St Joseph. St Luc Mise à jour avril

Plus en détail

Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport. Thierry Laporte Bordeaux

Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport. Thierry Laporte Bordeaux Le Dépistage Cardiovasculaire avant la pratique d un Sport Thierry Laporte Bordeaux Pourquoi un bilan cardiovasculaire avant la pratique d un sport? 1 ) L exercice physique est une contrainte majeure pour

Plus en détail

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif Dyspnée «cardiaque» chez le sportif François Carré INSERM U 642- CIC-IT 804-LTSI CHU Pontchaillou - Université Rennes 1 Annecy 2008 Mise à jour 18-12-2008 Causes de dyspnée d effort Anémie Modifié d après

Plus en détail

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Particularités ECG du sportif je peux signer Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Introduction La pratique régulière d une activité physique peut s accompagner de modifications morphologiques

Plus en détail

Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur»

Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur» Dossier destiné aux médecins des patients candidats à l étude d évaluation scientifique du programme «As du Cœur» 1) Examens médicaux à effectuer ou coordonner pour l inclusion et le suivi des patients

Plus en détail

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Mise à jour février 2013 F. SCHNELL Service de Cardiologie Service de médecine du sport Hopital Ponchaillou - CHU RENNES CAS CLINIQUE Cycliste

Plus en détail

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive F Schnell Médecine du Sport CHU Pontchaillou Rennes Certificat de non contre indication à la pratique

Plus en détail

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins ECG et VNCI au sport Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins Liens d intérêts Communications: Boehringer-Ingelheim, Novartis, Bayer, BMS, Pfizer

Plus en détail

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

Stent Coronaire Activité Physique et Sportive

Stent Coronaire Activité Physique et Sportive Enquête SCAPS Stent Coronaire Activité Physique et Sportive Guy JM, Kervio G Mise à jour juin 2014 Dr Passard, Dr Louchard, Dr Verdier, Dr Nivoix-Blesius, Dr Doutreleau, Dr Gabriel, Dr Gueneron, Dr Girard

Plus en détail

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Quiz ECG n 1 FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Cas clinique 1 - Contexte clinique : - Homme de 43 ans sans antécédent - Hospitalisation

Plus en détail

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 CE QUE DIT LA NOUVELLE LOI Loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé A appliquer à partir de cette rentrée 2016, 1. les activités

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :...

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :... Fiche d examen clinique pour la délivrance du Certificat d Absence de Contre-Indication CACI à la pratique du Sport LOISIR et en COMPETITION (tenir compte des contre-indications et recommandations de nos

Plus en détail

L Echographie d Effort dans les valvulopathies

L Echographie d Effort dans les valvulopathies L Echographie d Effort dans les valvulopathies Cas cliniques problématiques Haïfa MAHJOUB, MD, PhD Centre Médical Farfalla, Tunis, Tunisie Centre de Recherche de l IUCPQ, Québec, Canada Dr Haïfa MAHJOUB

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS. Variations ECG en fonction du niveau d hyperkaliémie. Mémoire présenté par Julien CAMBIER en vue de l obtention du diplôme de médecin

SEMINAIRES IRIS. Variations ECG en fonction du niveau d hyperkaliémie. Mémoire présenté par Julien CAMBIER en vue de l obtention du diplôme de médecin Variations ECG en fonction du niveau d hyperkaliémie Promoteur: Pr. Pierre MOLS Co-promotrice: Pr. Françoise VERTONGEN Mémoire présenté par Julien CAMBIER en vue de l obtention du diplôme de médecin Introduction

Plus en détail

Palpitations et baisse de la performance sportive. Dr Guy

Palpitations et baisse de la performance sportive. Dr Guy Palpitations et baisse de la performance sportive Dr Guy Histoire clinique Homme 52 ans,ancien sportif (endurance longue) Actuellement vélo et course à pied, 6 heures par semaine, marathon 3H30 récent,nombreuses

Plus en détail

MARATHON chez le «Vétéran»

MARATHON chez le «Vétéran» MARATHON chez le «Vétéran» L Epreuve d Effort s impose t-elle? Thierry Laporte Bordeaux Mise à jour mai 2013 MARATHON :Activité dynamique > 70% de VO2max : Un stress majeur pour l appareil cardio-vasculaire

Plus en détail

Arythmie respiratoire

Arythmie respiratoire ECG normal Arythmie respiratoire Q positionnel Hypertrophie auriculaire gauche Hypertrophie auriculaire droite Test de Flack Aspects pouvant être d emblée attribués à un entraînement important surtout

Plus en détail

Mise à jour mai Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2

Mise à jour mai Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2 Mise à jour mai 2013 Dr ENDJAH Nima Unité de cardiologie du sport, CHRU Lille Domaine médecine et sport, Faculté de médecine Lille 2 Doit-on se poser la question en compétition? 1998 Australian Open Karsten

Plus en détail

LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE. Commission nationale sport santé

LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE. Commission nationale sport santé LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé LE RISQUE CARDIO VASCULAIRE La survenue brutale d un accident ischémique est une éventualité possible même chez les personnes pratiquant une

Plus en détail

1. Recommandations concernant la VNCI

1. Recommandations concernant la VNCI - Particularités de l'électrocardiogramme du sujet sportif - VNCI à la pratique du sport - 1. Recommandations concernant la VNCI - Le contenu de la visite de non contre-indication à la pratique du sport

Plus en détail

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Cœur et sport : des disciplines à plus haut risque? L. Chevalier Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Des sports plus particulièrement à risque? Selon quelle approche? 1/ Approche officielle

Plus en détail

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir

ECG de l athlète, ce qu il faut savoir ECG de l athlète, ce qu il faut savoir Journée de la SMSB Brest 06 juin 2009 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 Inserm U 642 Bilan cardiovasculaire de base, recommandations européennes

Plus en détail

DOSSIER MÉDICAL DE BASE

DOSSIER MÉDICAL DE BASE FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MEDICALE DOSSIER MÉDICAL DE BASE (TOUS AGES ET NIVEAUX SAUF SENIORS LNF ET LIRF) JOUEUR : NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : (JOUR / MOIS / ANNEE) CLUB : 1.

Plus en détail

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Adaptations aiguës à l exercice chez l enfant Filières énergétiques identiques

Plus en détail

Programme réadaptafon: 120 W 110/150 marche sur tapis puis course 12Km/h. Quels sont les conseils à lui donner?

Programme réadaptafon: 120 W 110/150 marche sur tapis puis course 12Km/h. Quels sont les conseils à lui donner? Cas clinique n 2 Cas clinique n 2 Mr JP O 55 ans, marié 3 enfants pas de facteur de risque CVX Stress bur- out récent (enseignant) Atcds sporff loisir et compéffon de ski de fond et de trail, Tableau clinique

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite

En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Société de médecine de Franche - Comté - 15/12/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

Cyclotourisme et santé

Cyclotourisme et santé Cyclotourisme et santé Cyclotourisme et santé Pratiquer le cyclotourisme En dehors de tout esprit de compétition est bénéfique pour la santé Les études de l INSERM confirment ce qui était seulement pressenti

Plus en détail

En janvier, toute dyspnée n est

En janvier, toute dyspnée n est En janvier, toute dyspnée n est pas une bronchiolite Journée des pédiatres de Franche Comté - 21/06/2011 Dr Guillermet Dr Camélio Dr Krieger - K. Chabod Service de réanimation pédiatrique Pr Thiriez Juliette

Plus en détail

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions?

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions? MORT SUBITE NON TRAUMATIQUE LIEEE AUX ACTIVITES SPORTIVES MODALITES INTERET ET LIMITES DE LA VISITE DE NON CONTRE INDICATION VISION DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE DU SPORT Cadre législatif CONSTAT

Plus en détail

Le Holter chez le Sportif

Le Holter chez le Sportif Le Holter chez le Sportif DIU Cardiologie du Sport Avril 2005 Dr Jérôme LACOTTE Unité de Rythmologie Institut de Cardiologie Groupe Pitié-Salpêtrière, Paris Mise en place Lecture Analyse Résultats Indications

Plus en détail

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA

Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques. Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Activités physiques et sportives Recommandations et bonnes pratiques Dr Jacques Pruvost Médecin du Sport Médecin conseiller DRJSCS PACA Sportif de HN? Sportif intensif? Sportif loisir? Sport santé bien

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

ENQUETE «CŒUR ET CYCLO» Place des séniors. Dr JM.GUY - Mise à jour

ENQUETE «CŒUR ET CYCLO» Place des séniors. Dr JM.GUY - Mise à jour CŒURS DU FOREZ 2007 ENQUETE «CŒUR ET CYCLO» Place des séniors Dr JM.GUY - Mise à jour 10-08-09 Enquête «cœur et cyclo» objectifs «PHOTO SANITAIRE» des CYCLISTES de la région Bonnes pratiques sportives

Plus en détail

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif

Dyspnée «cardiaque» chez le sportif Dyspnée «cardiaque» chez le sportif François Carré INSERM U 642- CIC-IT 804-LTSI CHU Pontchaillou - Université Rennes 1 Annecy 18 10 2008 Causes de dyspnée d effort Anémie Modifié d après Mc Ardle WD,

Plus en détail

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation ED de Sémiologie pratique Indications de réalisation Symptôme cardiovasculaire Douleurs thoraciques précordiales Malaise

Plus en détail

CARDIOLOGIE ET SPORT APRES 50 ANS

CARDIOLOGIE ET SPORT APRES 50 ANS CARDIOLOGIE ET SPORT APRES 50 ANS Richard Amoretti C. H. U. P I T I E - S A L P E T R I E R E No sport. 1874-1965 LA PRATIQUE DU SPORT Mortalité plus élevée pendant le sport Paradoxe Durée de vie plus

Plus en détail

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Quels troubles du rythme en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Introduction Incidence annuelle de 12 à 30% Réanimation polyvalente : 12% - 8% TDR supra-ventriculaires

Plus en détail

Les examens en cardiologie

Les examens en cardiologie Les examens en cardiologie Dr C.Stin L ECG C est l examen de base en cardiologie L ECG retrace l activité électrique du cœur L ECG doit être bien réalisé (c est médicolégal). C est-à-dire il doit figurer

Plus en détail

Conséquences des sports d endurance sur le cœur

Conséquences des sports d endurance sur le cœur Conséquences des sports d endurance sur le cœur Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU Strasbourg Cœur de l endurant : de quoi parle-t-on? Sportifs Sports à hautes

Plus en détail

Item n 236 : Fibrillation auriculaire

Item n 236 : Fibrillation auriculaire Étiologie Item n 236 : Fibrillation auriculaire Cause cardiaque : Valvulopathies Toutes myocardiopathies (hypertrophique, dilaté, ) IDM Cause extra-cardiaque : pneumopathie, EP, fièvre, hyperthyroïdie,

Plus en détail

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09 Syncopes et Malaises Dol de Bretagne 30/09/09 www.has-sante.fr Syncopes Syncope Perte de connaissance à début brutal, de durée généralement brève, spontanément résolutive, s accompagnant d une perte du

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan?

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Jérémie BARRAUD Unité Rythmologie et Stimulation Cardiaque Service de Cardiologie, CHU NORD Aix-Marseille Université Définition - Epidémiologie Syncope = Perte de

Plus en détail

Nouvelles images du cœur et des vaisseaux

Nouvelles images du cœur et des vaisseaux Nouvelles images du cœur et des vaisseaux Scanner ou IRM? Indications, résultats. C Prost cardiologue 12-12-2013 Nouvelles images du cœur et des vaisseaux 1 / Imagerie cardiaque 2 / Imagerie vasculaire

Plus en détail

Echocardiographie de Stress

Echocardiographie de Stress Echocardiographie de Stress Christophe Chauvel Clinique Saint-Augustin Bordeaux Echocardiographie de stress Méthodologie Apports diagnostiques Valeur pronostique Perspectives Echocardiographie de stress

Plus en détail

ACTIVITE PHYSIQUE et SANTE

ACTIVITE PHYSIQUE et SANTE ACTIVITE PHYSIQUE et SANTE Pr. Patrice VIROT Cardiologie CHU Limoges ACTIVITE PHYSIQUE EFFETS BENEFIQUES EVOQUES DEPUIS PLUS DE 2000 ANS MUSCLE COEUR PSYCHISME EFFETS BENEFIQUES DE L ACTIVITE PHYSIQUE

Plus en détail

Intérêt de la double lecture des électrocardiographies (ECG)

Intérêt de la double lecture des électrocardiographies (ECG) Plateforme Nationale Santé Intérêt de la double lecture des électrocardiographies (ECG) Objectifs : Améliorer la lecture des électrocardiogrammes pour le dépistage des affections cardiaques lors des visites

Plus en détail

mort subite du sportif

mort subite du sportif mort subite du sportif Richard AMORETTI Directeur d enseignement D.U. de Cardiologie du Sport C.H.U. PITIE SALPETRIERE Définition de la mort subite NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE

Plus en détail

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING Les Troubles du rythme cardiaque Docteur MASSING Diagnostics des tachycardies surpraventriculaires a QRS FINS Plusieurs étapes : rythme régulier ou irrégulier. relation oreillette et ventricule:a>v fréquence

Plus en détail

frmnatation@gmail.com Note Fédération : Club : Licence : Photo Nom :... Prénom :... Renseignements personnels Nom et prénom : Date et lieu de naissance :.. Adresse :...... Club ou structure:... Tél :.

Plus en détail

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CAPACITÉS D EFFORT ET PRONOSTIC CHEZ LES «CARDIAQUES» (N = 3679) Myers et al. N. Engl J Med 2002;346 : 793-801 L ENTRAÎNEMENT PHYSIQUE: COMPLÉMENT

Plus en détail

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE: DEFINITION Perte de connaissance soudaine et transitoire

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT A.W. KEDRA Service d Explorations Fonctionnelles - Hôpital Lariboisière EPREUVE D EFFORT PLAN But de l épreuve d effort (E.E.) Matériel Méthode(s) Intérêt pratique

Plus en détail

5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport

5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport 5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport BILAN D UN MALAISE CHEZ L ENFANT ANNECY 5 NOVEMBRE 2011 Gérard BLAYSAT - Grenoble BILAN D UN MALAISE CHEZ L ENFANT MALAISE CAUSE FREQUENTE DE CONSULTATION

Plus en détail

J-wave syndromes Syndromes de Brugada et de repolarisation précoce

J-wave syndromes Syndromes de Brugada et de repolarisation précoce J-wave syndromes Syndromes de Brugada et de repolarisation précoce 10émes journées du CMBCS Chamonix, 08 octobre 2016 Didier IRLES J-wave syndromes De quoi parle-t-on? Cœur échocardiographiquement sain

Plus en détail

INDICATIONS DE MISE EN PLACE D UN DAI. C. Marquié CHRU Lille

INDICATIONS DE MISE EN PLACE D UN DAI. C. Marquié CHRU Lille INDICATIONS DE MISE EN PLACE D UN DAI C. Marquié CHRU Lille AVID NEJM 1997 CIDS Circulation 2000 CASH circulation 2000 Méta analyse de Connoly 27% mortalité 50% mortalité rythmique EHJ 2000;21:2071-8

Plus en détail

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Cas Clinique 1 Mme C, 78 ans, consulte aux urgences pour tableau de malaises récidivants,à l emporte pièce, sans prodromes, survenant en position assise

Plus en détail

LA MORT SUBITE DU SPORTIF

LA MORT SUBITE DU SPORTIF LA MORT SUBITE DU SPORTIF Dr Antoine SELLAL Consultation de Cardiologie du Sport Institut Lorrain du Coeur et des Vaisseaux Louis Mathieu CHU Nancy PARADOXE Les sportifs vivent plus longtemps MAIS Risque

Plus en détail

Prévention de l accident cardiaque aigü au cours du sport. L. Chevalier Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac Club Cardiologues Sport

Prévention de l accident cardiaque aigü au cours du sport. L. Chevalier Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac Club Cardiologues Sport Prévention de l accident cardiaque aigü au cours du sport L. Chevalier Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac Club Cardiologues Sport Les accidents cardio-vasculaires du sportif 1300-1500 décès/an 1500-1600

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON 2015-2016 JE, SOUSSIGNÉ, DOCTEUR EN MÉDECINE, NOM : PRÉNOMS : N CONSEIL DE L ORDRE : CERTIFIE AVOIR EXAMINÉ CE JOUR,

Plus en détail

La consultation d aptitude au sport L avis du Médecin Généraliste

La consultation d aptitude au sport L avis du Médecin Généraliste La consultation d aptitude au sport L avis du Médecin Généraliste L auteur déclare l absence de conflit d intérêt Les enjeux Favoriser la pratique de l activité physique et sportive chez les enfants, les

Plus en détail

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette CHALLENGER 2007 JM GUY Club des Cardiologues du Sport L exercice musculaire une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire Le type d exercice

Plus en détail

Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique

Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique Cœur d athlète Différencier le physiologique du pathologique Warner Mampuya, MD, PhD CIUSSS-CHUS ESTRIE 05 Octobre 2017 Aucun conflit d intérêt Objectifs Revoir les modifications de l entraînement d un

Plus en détail

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Biologie ECG, Holter Electrophysiologie Tilt test Epreuve d effort Echocardiographie doppler Radiographie pulmonaire Scanner IRM Coronarographie

Plus en détail

Malaises graves de l enfant

Malaises graves de l enfant Malaises graves de l enfant Damien Bonnet French reference center for Complex Congenital Cardiac Diseases Inherited Cardiac Diseases - Pediatric Pulmonary hypertension M3C- Necker Enfants Malades, Université

Plus en détail

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport Annexe2 CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME Société Française de Médecine du Sport 1 - FICHE D EXAMEN MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE

Plus en détail

La fatigue myocardique lors des épreuves d endurance

La fatigue myocardique lors des épreuves d endurance La fatigue myocardique lors des épreuves d endurance Stéphane Doutreleau Service de Physiologie UM Sports et Pathologies Laboratoire HP 2 CHU de Grenoble QCM pré-test La fatigue myocardique A.est systématique

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT A.W. KEDRA Service d Explorations Fonctionnelles - Hôpital Lariboisière EPREUVE D EFFORT PLAN But de l épreuve d effort (E.E.) Matériel Méthode(s) Intérêt pratique

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version : 02 Date d'application : 06/2008 Ré f.: CMUB - 014 Pagination 1/5 pages COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 014 Rédacteurs Dr B. VALLET (Urgences-SMUR Beaune) Date 03/11/02

Plus en détail

Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde

Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde Chemin clinique de la réadaptation post infarctus du myocarde Shabnam Zanganeh-Artola Fabrice Freppel Centre de réadaptation fonctionnelle Schirmeck UGECAM Alsace 1 Choix du thème - facteurs déclenchants

Plus en détail

Syndrome du QT court Particularités pédiatriques. P Maury, CHU Rangueil, Toulouse Congrès de la SFCP Reims 2014

Syndrome du QT court Particularités pédiatriques. P Maury, CHU Rangueil, Toulouse Congrès de la SFCP Reims 2014 Syndrome du QT court Particularités pédiatriques P Maury, CHU Rangueil, Toulouse Congrès de la SFCP Reims 2014 Maladies «électriques» responsables de MS sur cœur sain Long QT (1957) Brugada Syndrome (1992)

Plus en détail

Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires. Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013

Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires. Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013 Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013 Aucun conflit d intérêt Événements cardiaques après chirurgie non

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE Année Universitaire 2013/ LA TRONCHE EXAMEN ECRIT POLE S1. 2ème semestre

FACULTE DE MEDECINE Année Universitaire 2013/ LA TRONCHE EXAMEN ECRIT POLE S1. 2ème semestre FACULTE DE MEDECINE Année Universitaire 2013/2014 38700 LA TRONCHE EXAMEN ECRIT POLE S1 2ème semestre 2013-2014 --------------------- Enseignant responsable du sujet d examen : Pr Gérald VANZETTO Sujet

Plus en détail

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct Anomalie de conduction dans une population pédiatrique de dystrophie myotonique de Steinert t Anne Fournier, md Cardiologue pédiatre Lucie Caron, inf Clinique des maladies neuro-musculaires Centre de réadpatation

Plus en détail

Femme 61 ans. 14h00 CHATEAUROUX 12 05

Femme 61 ans. 14h00 CHATEAUROUX 12 05 Femme 61 ans 14h00 ATCD: DNID, HTA 82 kg pour 1m53 Douleur rétro sternale constrictive medio thoracique irradiant entre les 2 omoplates + épaule et bras gauche Précédée d un malaise vagal Début à 13h30

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II)

CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) CERTIFICAT MEDICAL FICHE A Aptitude au Sport et Simple Surclassement (ex-fiches I et II) Je soussigné (e), Docteur... en médecine, certifie avoir examiné : NOM... PRENOM... Né ( e ) le :... et certifie

Plus en détail

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique Réunion de la SOFRAMAS 17 octobre 2013 Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique S. Bisconte, J. Monin, A. Hornez, D. Dubourdieu, O. Manen, J. Deroche,

Plus en détail

Méthodes d évaluation du métabolisme, de la perfusion et de la fonction myocardique. Alain COHEN SOLAL Lariboisière

Méthodes d évaluation du métabolisme, de la perfusion et de la fonction myocardique. Alain COHEN SOLAL Lariboisière Méthodes d évaluation du métabolisme, de la perfusion et de la fonction myocardique Alain COHEN SOLAL Lariboisière Métabolisme coronaire Métabolisme coronaire Apport =besoins Repos/Effort MVO2 = Qcor x

Plus en détail

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH Syncopes (malaises). Recommandations HAS 2008 Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH 2011-10 Définition Abandonner le terme peu spécifique de malaise (motif de recours) Pas de différence de gravité

Plus en détail

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 La défibrillation en 2015 Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 Conflits d intérêts Aucun. Hostages, nov 2013 Lost 2013 Prérequis Connaître l anatomie du tissu nodal Connaître l ECG normal Connaître les principaux

Plus en détail

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical JESFC 2008 Session de médecine générale La demande de certificat médical en Cardiologie du sport R. Brion Lyon, Dieulefit Santé Ce qui est légal Code de la Santé Publique, article L.3622-2 Participer aux

Plus en détail

Cœur et aptitudes spécifiques :

Cœur et aptitudes spécifiques : Cœur et aptitudes spécifiques : savoir poursuivre les explorations pour écarter une cardiopathie FX Brocq 1, R Poyet 2, C Jego 2, JP Gomis 1, H Gommeaux 1, M Monteil 1. 1 : Centre d Expertise Médicale

Plus en détail