Déployer une démarche RSE et en mesurer la performance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déployer une démarche RSE et en mesurer la performance"

Transcription

1 Déployer une démarche RSE et en mesurer la performance Animé par : Céline Vérité Stéphane Gerbaud Benoît Pontroué

2 Plan 1. Parler un langage commun 2. Pourquoi mettre en place une démarche RSE? A quel moment en parler à son client 3. Comment mettre en place et évaluer la démarche? 2

3 Plan 1. Parler un langage commun 2. Pourquoi mettre en place une démarche RSE? A quel moment en parler à son client? 3. Comment mettre en place et évaluer la démarche? 3

4 1. Parler un langage commun 1.1.Qu est ce que le développement durable 1.2. Le développement durable en entreprise 1.3. Cas pratique 4

5 Développement Durable Situation planétaire Durant les 50 dernières années : d immenses progrès : L espérance de vie a augmenté de 4 à 9 ans en une dizaine d années dans la plupart des pays du globe, L analphabétisme recule de 20% dans le monde, Depuis 20 ans, baisse régulière des pollutions de l air et de l eau dans les pays développés. mais aussi des constats dramatiques: 1,2 milliard d habitants vivent avec moins de 1 dollar par jour, En 2001, plus de 2,3 millions de personnes sont mortes du SIDA en Afrique : l espérance de vie diminue dans cette partie du monde (47 ans), Plus de espèces sont menacées d extinction à court terme. 5

6 Développement Durable Les grandes dates 1972 Conférence des Nations Unies sur l environnement, Stockholm évolution des concepts 1987 Commission Brundtland 1992 Sommet de la Terre, Rio halte àla croissance et protection de l environnement écodéveloppement développement durable 2002, Sommet mondial du développement durable, Johannesburg Rio +5 CDD6 RSE Responsabilité Sociale des Entreprises performance économique, sociale et environnementale 2012 Rio évolution des acteurs scientifiques et ONG gouvernements, nations entreprises consommateurs 6

7 Développement Durable Les textes fondateurs Rapport Brundtland: Our Commun Future (1987) Définition du développement durable: «Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre les capacités des générations futures à répondre aux leurs.» Déclaration de Rio (1992) Comprend 27 principes, Place «Les êtres humains au centre des préoccupations», Définit les valeurs fondamentales sur lesquelles s appuient le plan d action : l Agenda 21. 7

8 Développement Durable Trois piliers Economique : objectif de croissance et d efficacité économique, Social : objectif d équité sociale, Ecologique : objectif de préservation, d amélioration et de valorisation de l environnement et des ressources sur le long terme La convergence des 3 composantes : c est le développement durable 8

9 Développement Durable Des acteurs qui se mobilisent Au niveau international Pacte mondial (Global Compact), 2000 Regroupe grandes entreprises, organismes des NU, monde du travail et société civile Promotion de dix principes Recommandations OCDE, première parution 1976 caractère universel depuis révision en 2000 Recommandations adressées aux multinationales par les 33 gouvernements des pays de l OCDE Livre vert de la Commission Européenne, 2001 Promouvoir un cadre européen pour la responsabilité sociale des entreprises ISO 26000, ère norme internationale sur la responsabilité sociétale 9

10 La réglementation Développement Durable Et un environnement national qui se renforce sur : Charte de l environnement, 2005 Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD), Grenelle I et II de l Environnement, 2009 & 2010 La finance Développement de l ISR : Investissement Socialement Responsable, Rentabilité économique basée sur d autres critères que la performance économique : Sociaux, Environnementaux, Gouvernance. Répondre aux attentes des parties prenantes. 10

11 1. Parler un langage commun 1.1.Qu est ce que le développement durable 1.2. Le développement durable en entreprise 1.3. Cas pratique 11

12 Le développement durable en pratique Cliquer pour le film : 12

13 1. Parler un langage commun 1.1.Qu est ce que le développement durable 1.2. Le développement durable en entreprise 1.3. Cas pratique 13

14 Cas pratique Agence de communication Métiers de la communication : Publicité, Communication directe (PLV, promo, marketing direct..), Relations publiques et relations presse, Organisation d événement, Design de marque (packaging, design, d espace, identité visuelle), Communication éditoriale, Activités de conseil Media, Communication numérique (Internet, mobile) Question : Citer 3 parties prenantes parmi les plus importantes? 14

15 ANACT, CASAT, AFSSAP, Médecine du travail Assurance, Mutuelle Banques Ademe CCI Organisation s Pro (AACC, UDA ) Club régionaux Transporteurs, fournisseur eau, électricité, centrale d achat, Diffuseur d image, SACEM, INPI Prestataires Representant du personnel, CHST Agence Clients A Papetiers Imprimeur s exemple Employés stagiaires actionnair es média Consomma teurs Chaine de controle freelance annonceur s Traitement des déchets Exploitant forestier Gouvernement Collectivité locale Autorités publiques Eco-organisme URSSAFF, DGCCRF, Tresor public, CNIL Citoyens ONGs,ass o de conso Media Ecoles, universités 15 15

16 Développement Durable comprendre l étendue de la RS Plusieurs niveaux de relations entre les parties prenantes: Chaîne d approvisionnement, Chaîne de valeur, Parties Prenantes, Sphère d influence 16 16

17 Parties Prenantes Association prof Partenaires Actionnaires Banques Chaîne de valeur Chaîne d approvisionnement Prestataires Clients A Sous-traitant A niveau 2 Sous-traitant A Employés Entreprise Distributeurs Consommateurs Soustraitant B niveau 2 Soustraitant B Clients B Traitement des déchets Fournisseurs de matières premières 17 Gouvernement Citoyens ONGs Media 17

18 Métiers de la communication Travaux normatifs / Agences de com 18

19 Cas pratique Agence de communication Identification d impacts et de bonnes pratiques à mettre en regard Les impacts de leurs décisions et activités concernent l interne mais sont aussi à considérer les impacts de leurs prestations, en terme de message, de mode de production et mode de diffusion notamment pour les activités de publicité, d organisation d événement, de design, de communication numérique, d achat-média, de relation presse, de communication éditoriale et de communication directe. Impact sur l environnement Travaux normatifs en cours/ Métiers de la communication Questions : - Identifier au moins un domaine d activité ayant un impact - Quelles sont les actions/bonnes pratiques que vous pouvez mettre en place pour répondre de ces impacts? 19

20 Métiers de la communication Environnement Exemple d enjeux/impact : Choix de fournitures Travaux normatifs en cours/ Métiers de la communication Exemples de bonnes pratiques mises en place : Réduire à la source notamment la consommation papier (bureautique et papier de création), Impression par défaut recto-verso Généraliser l éco-conception : concevoir et recommander systématiquement des créations dont la production engendre le moins possible d impacts environnementaux (utilisation des ressources naturelles transports, énergie, émissions, produits toxiques ) Relocaliser les productions chaque fois que c est possible, Privilégier les matériaux (biodégradables, recyclés, certifiés, éco-labellisés) à l impact négatif moindre sur l environnement, Imprimer par des imprimeurs engagés dans des démarches environnementales, Recours à des produits dont les caractéristiques environnementales ont été vérifiées : écolabel, européen ou NF environnement, Veiller à optimiser la gestion du parc informatique en terme d impact environnementaux: privilégier des appareils à faible consommation énergétique, veiller à éteindre les appareils non utilisés (soir, WE, vacances) : sensibiliser les collaborateurs, mise en place d interrupteurs collectifs Réutilisation des anciens appareils : don au personnel, association ou organisme de réinsertion pour la réparation/revente d appareil. 20

21 Cas pratique Agence de communication Identification d impacts et de bonnes pratiques à mettre en regard Les impacts de leurs décisions et activités concernent l interne mais sont aussi à considérer les impacts de leurs prestations, en terme de message, de mode de production et mode de diffusion notamment pour les activités de publicité, d organisation d événement, de design, de communication numérique, d achat-média, de relation presse, de communication éditoriale et de communication directe. Impact (social) sur les droits de l homme Travaux normatifs en cours/ Métiers de la communication Questions : - Identifier au moins un impact - Quelles sont les actions/bonnes pratiques que vous pouvez mettre en place pour répondre de ces impacts? 21

22 Exemple d enjeu/impact : Métiers de la Communication Droits de l Homme Bien être et santé au travail, Equilibre des temps de vie, Conciliation vie-privée/vie professionnelle. Travaux normatifs en cours/ Métiers de la communication Quelques bonnes pratiques: Charte ou accord sur le respect du temps de travail légal et décent (temps de pause journalier, temps de repos obligatoire, récupération ), Encourager un engagement/des actions en faveur du bien-être au travail et du droit universel à la santé (aménagement des postes de travail espace, bruit, lumière ), Baromètre de suivi du degré de stress ressenti et la conciliation travailvie personnelle. 22

23 Cas pratique Agence de communication Identification d impacts et de bonnes pratiques à mettre en regard Les impacts de leurs décisions et activités concernent l interne mais sont aussi à considérer les impacts de leurs prestations, en terme de message, de mode de production et mode de diffusion notamment pour les activités de publicité, d organisation d événement, de design, de communication numérique, d achat-média, de relation presse, de communication éditoriale et de communication directe. Impact (gouvernance) sur les parties prenantes Travaux normatifs en cours/ Métiers de la communication Questions : - Identifier au moins un impact - Quelles sont les actions/bonnes pratiques que vous pouvez mettre en place pour répondre de ces impacts? 23

24 Métiers de la communication Gouvernance de l organisation Exemple d enjeu/impact : Dialogue avec les parties prenantes Travaux normatifs en cours/ Métiers de la communication Exemples de bonnes pratiques Approche managériale participative, implication des salariés lors des décisions, Cartographie de ses parties prenantes, suivi de leurs attentes en termes de RS, Partenariat avec certaines PP sur des projets RS, Journées PP pour échanger sur la démarche RS. 24

25 Métiers de la communication Principaux impacts RS d une agence Communautés et développement local Emploi local/relation avec les écoles Transfer t et développement du savoir-faire Action dans le domaine de la culture Droits de l Homme -Lutte contre la discrimination -Promotion de la diversité -Groupe vulnérable Free lancestagiaire -Temps de travail/ equilibre vie privéer/pro Travaux normatifs en cours/ Métiers de la communication Environnement Choix des fournitures Empreinte du bâtiment et matériels Déplacement collaborateurs, clients, fournisseurs Consommation d énergie, eau et production de déchets Questions relatives aux consommateurs Respect des lois et des codes de déontologie Fonctionnement de l organisation Information sur la RS de l agence Éducation, sensibilisation des consommateurs Protection données privées Protection santé et sécurité Dialogue avec les parties prenantes Cohérence entre la RS de l agence et les prestations Loyauté des pratiques Relations agence-client contractuelles Relations et conditions de travail Stress/gestion des plannings/compensation -Santé et sécurité au travail -Régularité des entretiens d évaluation -Formation -Ecarts de salaire Independance fournisseur/média Respect du droit de propriété intellectuelle 25

26 Plan 1. Parler un langage commun 2. Pourquoi mettre en place une démarche RSE? A quel moment en parler à son client? 3. Comment mettre en place et évaluer la démarche? 26

27 2. Pourquoi mettre en place une démarche RS? Comment en parler à son client? 2.1. Intérêt de la démarche 2.2. Quand évoquer le sujet avec son client 2.3. Témoignage de Monsieur Yves Sauvestre, Hebel traiteur 27

28 Exercice : cartographie des risques et motivations Pour quelles raisons une entreprise déciderait-elle de mettre en œuvre une démarche de développement durable? Quelles peuvent être : - les bénéfices d une telle démarche? - les risques à ne pas s engager, les opportunités? 28

29 Exemples de bénéfices d une démarche de Responsabilité Sociétale : Améliorer les relations avec vos parties prenantes Améliorer l image et la notoriété de l entreprise Améliorer la motivation et la responsabilisation des salariés Attirer les collaborateurs et développer leurs talents Améliorer les pratiques de management des risques Améliorer vos résultats environnementaux et sociaux Favoriser une prise de décision plus éclairée Faciliter l accès à certains marchés Développer de nouveaux produits et services respectueux de l environnement 29

30 Cartographie des risques/opportunités Valorisation de l entreprise Relation avec l écosystème Accès aux financements / ISR Gestion de la réputation Gestion des marques D image RISQUES/ OPPORTUNITES Comparaison / Benchmark Chaîne de la valeur Empreinte écologique, Changement climatique Conformité aux exigences réglementaires Business Développement de nouveaux produits Accès à de nouveaux marchés Accès aux marchés internationaux 30

31 Consolidation : 1. Risques d image Relation avec l écosystème Démotivation des collaborateurs Manque de valeurs fédératrices internes Méconnaissance des attentes des parties intéressées Communication insuffisante Problèmes de reporting ou de transparence Gestion de la réputation Problème de recrutement de nouvelles compétences Mauvaises / Absences de relation avec les acteurs territoriaux Gestion des marques Campagnes de boycotts (ONG) Problème de qualité ou de sécurité des produits Produits non respectueux de l environnement Marque à faible image Recherche de différenciation Conformité aux exigences réglementaires Non respect de la réglementation ou des normes sociales/environnementales Problèmes SST en interne Problèmes SST auprès de fournisseurs Problèmes filières 31

32 Valorisation de l entreprise Consolidation : 2. Risques business/finance Peu de visibilité sur la performance RS de l entreprise Problèmes de transmission cession - rachat Comparaison / Benchmark Manque de comparaison avec les Surconsommation de matières premières entreprises d un même secteur Surconsommation énergétique Empreinte écologique, Problème de la gestion de fin de vie des produits Changement climatique Difficultés liées au transport Chaîne de la valeur Problème d accès à la matière première (raréfaction) Impacts environnementaux et pollutions (sols, déchets, bruits, odeurs ) Accès à de nouveaux marchés Accès aux marchés internationaux Difficulté de diversification Difficulté de différenciation Mode de gouvernance mal adapté Absence de politique ou de charte éthique Problèmes de traçabilité des chaînes d approvisionnement Absence de contrôle dans l utilisation finale du produit Difficultés d accès à certaines sources de financements Pression des marchés financiers Appels d offre incluant des critères environnementaux Accès aux financements / ISR Développement de nouveaux produits 32

33 Développement Durable RSE: Motivations des entreprises Des risques aux opportunités contrainte éthique partagée vision éthique Accroissement capital immatériel marché anticipation des risques anticipation des opportunités vision utilitariste réglementation systèmes de management marketing communication 33

34 2. Pourquoi mettre en place une démarche RS? Comment en parler à son client? 2.1. Intérêt de la démarche 2.2. Quand évoquer le sujet avec son client? 2.3. Témoignage de Monsieur Yves Sauvestre, Hebel traiteur 34

35 Sensibilisation et obligation de conseil Plusieurs occasions de sensibiliser vos clients : La présentation des comptes annuels Une question relative à un investissement (matériel, bâtiment ) Une question relative problématique sociale Turn Over, recrutement Une échange sur les taxes et la règlementation environnementale TVS, TGAP, REACH Une réflexion stratégique 35

36 Au-delà de la sensibilisation, des missions! Intégration dans les missions récurrentes de : La fiscalité environnementale La «comptabilité verte» Proposition dans les missions de conseil de : Accompagner à la mise en place d une démarche de développement durable Donner un avis technique sur des projets éoliens ou photovoltaïques 36

37 2. Pourquoi mettre en place une démarche RS? Comment en parler à son client? 2.1. Intérêt de la démarche 2.2. Quand évoquer le sujet avec son client 2.3. Témoignage de Monsieur Yves Sauvestre, Hebel traiteur 37

38 Témoignage de Monsieur Sauvestre, Hebel traiteur Cliquer pour le film : 38

39 Plan 1. Parler un langage commun 2. Pourquoi mettre en place une démarche RSE? A quel moment en parler à son client? 3. Comment mettre en place et évaluer la démarche? 39

40 3. Comment mettre en place et évaluer la démarche? 3.1. Découvrez votre «potentiel de réussite de stratégie de Responsabilité Sociétale» 3.2. Présentation de l ISO et de l AFAQ Témoignage de Monsieur Yves Sauvestre, Hebel traiteur 40

41 Votre «potentiel de réussite de stratégie de Responsabilité Sociétale» Répondez aux 16 questions suivantes, en entourant à chaque fois la proposition qui vous semble la plus adaptée : soit «plutôt d accord», soit «plutôt pas d accord». Puis comptabilisez le total de questions pour lesquels vous êtes «plutôt d accord», et découvrez votre «potentiel de réussite de stratégie de Responsabilité Sociétale». La Responsabilité Sociétale (ou le Développement Durable) est (ou va être) un axe stratégique pour votre organisation : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Votre (ou vos) dirigeants sont convaincus du bien-fondé de la Responsabilité Sociétale à titre professionnel et personnel : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Votre stratégie de RSO est connue et a été partagée avec l ensemble des collaborateurs : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Votre organisation a mis en place une organisation dédiée, ou au moins désigné une personne référente : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Votre organisation a attribué un budget spécifique pour la mise en place et le déploiement de votre stratégie de Responsabilité Sociétale : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord 41

42 Votre «potentiel de réussite de stratégie de Responsabilité Sociétale» Vos collaborateurs ont été formés au Développement Durable et à la Responsabilité Sociétale: Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Vous disposez d indicateurs précis (environnementaux, sociaux, économiques) pour suivre l évolution de votre stratégie de Responsabilité Sociétale : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Vous avez constaté une amélioration de la qualité des relations humaines en interne depuis la mise en place de votre stratégie RSO : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Vous avez intégré plusieurs parties prenantes externes (clients, fournisseurs, collectivités ) dans votre stratégie de Responsabilité Sociétale : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Le secteur d activité (ou la filière) dans lequel vous évoluez est bien engagé dans la Responsabilité Sociétale : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Vous estimez être plutôt en avance sur la question de la RSO par rapport à vos concurrents : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord 42

43 Votre «potentiel de réussite de stratégie de Responsabilité Sociétale» Vous vous êtes clairement positionné comme engagé sur la question de la RSO (sur vos produits, vos supports de communication ) : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Vous avez valorisé vos résultats auprès de vos collaborateurs, clients, fournisseurs : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord La conduite du changement est relativement aisée au sein de votre structure : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord La RSO sera maintenue dans votre stratégie quelle que soit la conjoncture (à l instar de la qualité par exemple) : Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Vous pensez que vous disposez de tous les atouts pour réussir votre stratégie de Responsabilité Sociétale: Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord 43

44 Résultats Nombre de questions pour lesquelles vous êtes «plutôt d accord» : 10 à 16 : «Vous êtes bien parti!» Vous vous donnez sans doute les moyens humains, financiers et organisationnels pour que la Responsabilité Sociétale s intègre concrètement dans la stratégie de votre structure. Si cette stratégie est récente, veillez cependant à vous assurer que la dynamique perdure à moyen terme, et à vérifier que vos engagements se traduisent bien par les résultats sociaux, économiques et environnementaux que vous espérez. 5 à 9 : «Poursuivez vos efforts!» Votre structure a initié une démarche de Responsabilité Sociétale, et il s agit désormais de la renforcer, afin de vous assurer qu elle s inscrive bien dans les priorités stratégiques de l organisation. Pour cela, peut-être est-il nécessaire de mettre en place un plan d action global, indiquant les ressources humaines et financières associées, et de valoriser auprès de vos principales parties prenantes les résultats obtenus grâce à la mise en place de vos bonnes pratiques. 1 à 4 : «Bon, il y a encore du travail» A priori, la Responsabilité Sociétale est une notion relativement récente pour votre structure. Mais le plus important réside dans l engagement des dirigeants et des collaborateurs à investir ce nouveau paradigme, et si vous êtes présent, c est déjà bon signe! Votre travail consistera d abord à les convaincre du bien-fondé de la démarche, puis à la structurer de manière progressive. Ainsi, elle pourra intégrer l ADN de votre organisation, et vous pourrez mesurer rapidement les nombreux bénéfices que procure la Responsabilité Sociétale, en interne comme en externe. 44

45 3. Comment mettre en place et évaluer la démarche? 3.1. Découvrez votre «potentiel de réussite de stratégie de Responsabilité Sociétale 3.2. Présentation de l ISO et de l AFAQ Témoignage de Monsieur Yves Sauvestre, Hebel traiteur 45

46 ISO Présentation Un document qui décrit : Ce qu est la responsabilité sociétale d une organisation Les principes et thèmes incontournables que couvre la responsabilité sociétale La mise en œuvre d une démarche de responsabilité sociétale dans une organisation 46

47 La responsabilité sociétale selon l ISO Responsabilité d une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l environnement, se traduisant par un comportement transparent et éthique qui: contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société prend en compte les attentes des parties prenantes* respecte les lois en vigueur et est compatible avec les normes internationales est intégré dans l ensemble de l organisation et mis en œuvre dans ses relations *Parties prenantes : toute personne ayant un intérêt dans les décisions ou activités d une organisation : actionnaires, collaborateurs, clients, concurrents, fournisseurs, communautés locales, riverains, pouvoirs publics, financiers, banques,. RSE = Contribution des organisations au développement durable 47

48 La responsabilité sociétale selon l ISO Deux pratiques fondamentales pour appréhender sa responsabilité sociétale Identifier/déterminer la RS (quels thèmes faut-il aborder?) Identifier et dialoguer avec les parties prenantes chapitre 5 Déterminer les domaines d action pertinents à partir des impacts des activités et décisions : en considérant la chaîne de valeur et le cycle de vie des produits en considérant de manière systématique et globale les 7 questions centrales en considérant la contribution au développement durable en considérant les impacts indirects au sein d un périmètre étendu de sa responsabilité: la sphère d influence des attentes des parties prenantes en identifiant ses parties prenantes en dialoguant avec ses parties prenantes 48

49 Présentation de la RSO et de l ISO Les questions centrales de la RS 7 «questions centrales» Gouvernance de l organisation Droits de l Homme Relations, conditions de travail L environnement Loyauté des pratiques Questions relatives aux consommateurs Communautés et développement local 49 Exemple : Les domaines d actions de la QC «Environnement» Prévention de la pollution (eau, air, déchets, produits chimiques ) Utilisation durable des ressources Atténuation des changements climatiques et adaptation Protection de l environnement, biodiversité et réhabilitation des habitats naturels Regroupant, au total, environ 40 domaines d actions à explorer, Permettant de déterminer ses priorités! La «bibliothèque» des thèmes à explorer! 49

50 Présentation de la RSO et de l ISO Les grands principes de la RS 7 principes de comportement identifiés Ils proposent des valeurs fortes de comportement pour guider les actions et décisions de l organisation Les principes s appliquent à tous les domaines identifiés dans les questions centrales 1 Redevabilité 2 Transparence 3 Comportement éthique 4 Reconnaissance des intérêts des Parties Prenantes 5 Respect du principe de légalité 6 Prise en compte des normes internationales de comportement 7 Respect des Droits de l Homme 50 50

51 L ISO est un guide de comportement et non une norme de management : Un appui pour une approche globale ouvrant l'analyse stratégique au regard des parties prenantes et aux thèmes fondamentaux de la RS Un outil de référence cohérent avec les initiatives ou référentiels existants Un cadre commun, partagé au niveau international, y compris une base pour construire des outils plus opérationnels, des indicateurs Une base d actions et une grille de lecture pour permettre aux parties prenantes d interpeller les comportements irresponsables Un outil d aide à la décision! 51

52 Mise en œuvre de l ISO : intégrer et non pas recréer! Services Produits ISO 9001 Questions relatives aux consommateurs Bonnes pratiques des affaires Engagement sociétal Droits de l Homme Relations et conditions de travail Ex : Une certification Qualité renforce la crédibilité en matière de prise en compte du client et de la QC «bonnes pratiques des affaires» Environnement 52

53 Mise en œuvre de l ISO : intégrer et non pas recréer! Questions relatives aux consommateurs Engagement sociétal Droits de l Homme Ex : une certification ISO renforce la crédibilité en matière de prise en compte de la QC «environnement» Bonnes pratiques des affaires Relations et conditions de travail Environnement SME Etapes ISO EN

54 L ISO donne du sens et de la cohérence à l ensemble des initiatives et démarches déjà mises en œuvre Services Produits AFAQ Engagement sociétal Questions relatives aux consommateurs ISO 9001 Label Égalité Label Diversité Droits de l Homme Relations et conditions de travail Bonnes pratiques des affaires OHSAS ILO-OSH 2001 Environnement SME Etapes ISO EN

55 Pourquoi l ISO n est-elle pas une norme certifiable? Les réponses pertinentes en termes de responsabilité sociétale sont uniques et dépendent du contexte de chaque organisation Le Développement Durable est une finalité jamais atteinte La Responsabilité Sociétale ne fait pas appel à un jugement binaire: «je suis développement durable» ou «ne le suis pas»! La finalité et la nature de la norme de relèvent pas de la vérification de conformité de pratiques opérationnelles au regard d exigences ou de solutions préétablies... C est pourquoi, pour faire reconnaître votre prise en compte de l ISO 26000, AFNOR propose une évaluation de la maturité de la démarche de votre organisation, l évaluation AFAQ

56 La reconnaissance AFAQ axes Vos pratiques managériales stratégiques, managériales et opérationnelles 3 domaines de résultats Web-conférence /

57 Le processus d évaluation Zoom sur «Stratégie et responsabilité sociétale» Critère 1 : Vision en termes de responsabilité sociétale et gouvernance 1.1 Réflexion globale sur l'activité 1.2 Dialogue avec les parties prenantes 1.3 Identification de la sphère d influence 1.4 Analyse des questions centrales 1.5 Hiérarchisation des enjeux 1.6 Gouvernance et prise de décisions 1.7 Loyauté des pratiques 1.8 Vision et leadership Web-conférence /

58 Le processus d évaluation Zoom sur «Résultats environnementaux 6.1 Matières premières 6.2 Utilisation de l Eau 6.3 Biodiversité 6.4 Energie et Gaz à effet de Serre 6.5 Emissions, effluents et déchets 6.6 Satisfaction des Parties Prenantes : Attentes environnementales Web-conférence /

59 Le processus d évaluation Une méthode de scoring fondée sur le PDCA Le contenu Les pratiques La méthode 1. Vision et gouvernance 2. Mise en œuvre: intégration de la RS et communication 3. RH, relations et conditions de travail 4. Modes de production/consommation durables et questions relatives aux consommateurs 5. Ancrage territorial Les résultats relatifs aux 3 piliers du DD Environnementaux Sociaux Économiques A C P D 59

60 Evaluation AFAQ Principe de la cotation Pratiques Résultats Approche stratégique et pratiques managériales 0% 25% 50% 75% 100% Non mis en œuvre, ou bien mis en œuvre de manière anecdotique. Mis en œuvre de manière évidente, mais ponctuellement ou par opportunités plutôt que de manière systématique. Mis en œuvre méthodiquement et systématiquement dans tous les domaines et pour toutes les personnes concernées, avec un début d'évaluation d'efficacité. Mis en œuvre de manière méthodique et systématique ; évalué et amélioré régulièrement et de manière factuelle sur la base de mesures et / ou de retour d'expérience. Mis en œuvre, évalué et amélioré méthodiquement et systématiquement, à partir des résultats obtenus et par comparaison avec les meilleures pratiques externes (benchmarking). Résultats 0% 25% 50% 75% 100% Aucun résultat en relation avec les enjeux significatifs identifiés ou information anecdotique. Des résultats, relatifs aux enjeux significatifs identifiés, sont collectés et reportés. Les tendances sont favorables. Tous les résultats relatifs aux enjeux significatifs identifiés, sont segmentés de manière appropriée. Les cibles sont atteintes, des éléments de comparaison existent. Toutes les comparaisons sont favorables par rapport aux organisations les plus performantes dans les différents domaines. 60

61 Evaluation AFAQ Exemples de bonnes pratiques Critère 1 : Vision en termes de responsabilité sociétale et gouvernance L organisation identifie ses parties prenantes, et dialogue avec elles afin d'identifier leurs intérêts au regard du développement durable (Vision en termes de responsabilité sociétale et gouvernance) Existence d une cartographie des parties prenantes, mise à jour régulièrement Des espaces de concertation régulière sont ouverts avec toutes les parties prenantes Enquêtes régulières auprès de panels de parties prenantes pour recueillir leur perception et leurs attentes Critère 6 : Résultats environnementaux Mesure et indicateurs relatifs à l Energie et aux Gaz à effet de serre Emissions totales, directes ou indirectes, de gaz à effet de serre, en poids (teq CO 2 ) (Réalisation de Bilans Carbone réguliers par exemple) Nombre d initiatives pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et suivi des réductions obtenues Budget alloué à la compensation le cas échéant Consommation d NRJ renouvelable/non ren. 61

62 Le processus d évaluation AFAQ phases PRÉPARATION EVALUATION RESTITUTION 62

63 Le processus d évaluation AFAQ La préparation Clarification des objectifs avec les responsables Recueil des données d entrée et première analyse de celles-ci PRÉPARATION Sur site et hors site Gage d ouverture et de crédibilité, AFAQ intègre systématiquement le dialogue avec 5 parties prenantes externes de l organisation Identification des parties prenantes internes et externes à rencontrer et/ou contacter Détermination du plan détaillé de l évaluation 63

64 Le processus d évaluation AFAQ L évaluation Réunion initiale Interviews des différentes parties prenantes internes et EVALUATION Sur site Votre démarche intègre une dimension interne? Nous vous proposons : - Une formation à la RS & à AFAQ L animation de focus-group pour analyser vos enjeux et pratiques de RS externes Visite(s) de site(s) Suite du recueil des données Analyse des données 64

65 Le processus d évaluation AFAQ La restitution Remise du Rapport d Evaluation Restitution des points à pérenniser et à améliorer et des résultats par grands thèmes RESTITUTION Obtention du score global et du niveau de maturité 65

66 Les livrables de l évaluation Une analyse globale sur 1000 points sur Les pratiques stratégiques, managériales et opérationnelles Les résultats environnementaux, sociaux et économiques Un Rapport d Evaluation pour mettre en évidence Les points à pérenniser Les axes d amélioration de l entreprise sur tous les critères Une attestation et un logo pour Faire reconnaître et valoriser votre démarche de RS auprès de vos parties prenantes 66

67 Les livrables de l évaluation Votre logo AFAQ 26000, 4 niveaux : pts 1000 points pts pts pts Communication externe autorisée à partir du niveau 2 67

68 AFAQ 26000, c est : Les retours d expérience Un modèle exigeant et crédible un modèle robuste* qui a séduit plus de 110 entreprises, un modèle exigeant et crédible comme en témoignent les niveaux de maturité. Répartition des entreprises évaluées selon les 4 niveaux maturité 26% exemplarité 4% engagement 16% progression 54% * Pool de 90 évaluateurs experts qualifiés et pilotés * Outil d évaluation élaboré par des experts et validé par le terrain * AFAQ sur la base d AFAQ 1000NR 68

69 AFAQ 26000, c est : Les retours d expérience Un modèle exigeant et crédible Répartition par secteur d'activité 24% 5% 3% 11% Industrie manufacturière Agriculture une prestation sur-mesure, déclinable aux organisations de toutes tailles 3% 3% 11% 8% Collecte des déchets Commerce Construction Energie Enseignement Industrie Alimentaire Production et distribution d'eau Service 17% Répartition par effectifs 37% 1 à à à 499 5% 29% 11% 500 à de 1000 une expertise reconnue sur tous les secteurs d activité 29% 6% 69

70 3. Comment mettre en place et évaluer la démarche? 3.1. Découvrez votre «potentiel de réussite de stratégie de Responsabilité Sociétale 3.2. Présentation de l ISO et de l AFAQ Témoignage de Monsieur Yves Sauvestre, Hebel traiteur 70

71 Témoignage de Monsieur Sauvestre, Hebel traiteur 71

72 Conclusion

73 Doc annexe Identifier une entreprise intéressée par le DD? Une entreprise qui s interroge sur son rôle dans la société au regard des générations futures. Une entreprise du CAC 40 (et prochainement celles de plus de 500 salariés), étant dans l obligation de communiquer sur des démarches DD et RSE. Une entreprise qui a réalisé un diagnostic DD de type SD21000 ou autre. Entreprise souhaitant faire le point sur son engagement en matière de DD. S engager et se différencier sur le marché. Une entreprise répondant à des AO publics, où il est question d achats éco-responsables. Une entreprise qui intervient pour des GDO privés, sensibles à l engagement de leurs fournisseurs en matière de DD. Une entreprise souhaitant valoriser son exemplarité en matière de DD. Une entreprise souhaitant donner de la cohérence à ses différentes pratiques en matière d environnement, de santé, sociétales, économiques. Une entreprise souhaitant analyser sa stratégie et avoir une feuille de route pour mettre en œuvre sa RS Une entreprise qui travaille avec son environnement sur différents sujets (parties intéressées) : collectivité, partenaires institutionnels, fournisseurs, administration, salariés,. Une entreprise communiquant (presse,..) sur sa démarche DD. Une entreprise qui travaille déjà sur des référentiels internationaux (GRI,..). Une entreprise souhaitant identifier comme des risques / opportunités les sujets relatifs au DD. Une entreprise souhaitant mieux gérer les aspects environnementaux et sociaux d une activité à risque ; Une entreprise souhaitant donner plus de cohérence à ses pratiques économiques, sociales, 73 sanitaires et environnementales.

74 Doc annexe Identifier une entreprise intéressée par le DD? tests en ligne afnor : 74

75 Doc annexe Pourquoi faire évaluer sa démarche DD? Donner de la cohérence à vos pratiques, Valoriser votre contribution au Développement Durable, Afficher votre engagement grâce à une attestation et un logo crédibles et reconnus, Renforcer les liens avec toutes les parties prenantes de votre démarche (clients, fournisseurs, salariés, partenaires, collectivités ), Répondre à des appels d offres publics où il est question d achats responsables, Impliquer vos équipes autour d un projet mobilisateur, Développer des activités innovantes, Intégrer à votre stratégie les nouveaux risques, opportunités et enjeux de demain. AFAQ 26000, une réponse pour formaliser, piloter et officialiser votre démarche DD / RS 75

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Web-conférence 12 Mai 2011 Sommaire Les enjeux de l évaluation Le processus d évaluation Les livrables

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR

AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence. pour construire le modèle d évaluation AFAQ 1000NR AFAQ AFNOR Certification a intégré l ensemble des référentiels internationaux de référence 1992 L agenda 21 1992 2001 Rapport Européen 1997 La déclaration de Rio 2003 1999 Prév. 2009 Le Pacte Mondial L

Plus en détail

Développement Durable ISO 26000 Evaluez votre Responsabilité Sociétale. Mesurer aujourd hui pour préparer demain

Développement Durable ISO 26000 Evaluez votre Responsabilité Sociétale. Mesurer aujourd hui pour préparer demain Développement Durable ISO 26000 Evaluez votre Responsabilité Sociétale Mesurer aujourd hui pour préparer demain AFAQ 26000, 1000 points pour de nouvelles responsabilités 5 axes Vos pratiques managériales

Plus en détail

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale Mérylle AUBRUN ISO 26000 Responsabilité Sociétale Le concept de RSO RSO RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises Préservation de l environnement Agenda 21 Progrès = le Développement social Durable

Plus en détail

ATELIER ISO 26000 13/10/2011. Pascal THOMAS Délégué Régional AFNOR Evaluateur RSO. Pascal THOMAS Délégué Régional Est

ATELIER ISO 26000 13/10/2011. Pascal THOMAS Délégué Régional AFNOR Evaluateur RSO. Pascal THOMAS Délégué Régional Est ATELIER ISO 26000 Pascal THOMAS Délégué Régional AFNOR Evaluateur RSO Pascal THOMAS Délégué Régional Est Responsable d audit ICA QSE IATF Diversité Energie Consultant en éco-conception et développement

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Du concept de développement durable à la mise en œuvre

Du concept de développement durable à la mise en œuvre Du concept de développement durable à la mise en œuvre Alain JOUNOT Département Innovation et Développement Développement Durable Une définition Internationale (1987) «Un développement qui répond aux besoins

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux?

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Hôtel de Ville Salle des conférences 60 Bd Carnot 78110 Le Vésinet 1 Responsabilité Sociétale de l Entreprise Panorama du sujet : Effet de mode? Enjeux

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI!

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI! Forum Développement Durable 2015 Ayez le réflexe CCI! Nouvelles normes Comment se préparer à la mise en oeuvre des nouvelles normes ISO 9001 et 14001? Nouvelles normes Des évolutions majeures, sans pour

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR Bordeaux, le 10 février 2015 Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR afnor GROUPe QUI ESTAFNOR? Pour un management

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

Sommaire. Introduction...

Sommaire. Introduction... Sommaire Introduction... XI 1 Historique du développement durable et de la responsabilité sociétale... 1 1 Quelle est la définition du concept de développement durable?... 3 2 Quels sont les principes

Plus en détail

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l? La RSE associée e au management du risque, levier de performance pour la pérennité de l entreprisel Présentation Eco Avenir Conseil

Plus en détail

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012

La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 La législation : frein ou accélérateur de la transition économique? Jeudi 15 novembre 2012 Sommaire Qu est-ce que le développement durable en entreprise? Pressions s exerçant sur l entreprise Chiffres-clés

Plus en détail

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche «Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche Terr avenir» Pour un développement durable Les 3 piliers

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06

La RSE Corinne DELPUECH 09/02/06 La RSE Corinne DELPUECH Responsabilité Sociale de l Entreprise et Développement Durable Concepts Cadre juridique 1 Développement Durable Parties prenantes Responsabilité environnementale Ethique Responsabilité

Plus en détail

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013

NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 NORMES ET LABELS DU DEVELOPPEMENT DURABLE Corinne DEL CERRO (AFNOR) 18 novembre 2013 Compte-rendu d'intervention Luc PIERSON www.tbs-education.fr 1 Présentation de l intervenante Corinne DEL CERRO travaille

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions ISO 26000 Kezako che cosa è C est quoi donc Qué es Was ist das Hablas ISO 26 000 Do you speak ISO 26000 26000 L ISO en 10 questions 7 Bonnes questions centrales Environnement pratiques des affaires SOMMAIRE

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse.

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse Par nature, Nous vous rendons Plus performant. 11 décembre 2007 Group Présentation et comparaison de la norme ISO 14001

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Document d introduction Certification Norme ISO 50001

Document d introduction Certification Norme ISO 50001 Document d introduction Certification Norme ISO 50001 28 septembre 2012 Alix JOUENNE CEC - Courtois Energies Conseil 255 Avenue Galilée Parc de la Duranne 13857 Aix-en-Provence Cedex 3 Tel : 04.42.16.60.15

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale -

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale - COMITE DE CONCERTATION ETAT/SECTEUR PRIVE REUNION DES POINTS FOCAUX Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020 - Orientation générale - DIRECTION DE L ECONOMIE VERTE

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

Evénements 3.0. Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable. www.3-0.fr

Evénements 3.0. Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable. www.3-0.fr Evénements 3.0 Le portail des solutions développement durable pour les événements professionnels Lancement le 23 mars sur le Salon Produrable www.3-0.fr Le portail Evénements 3.0 Les objectifs 3.0 Aider

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RESPONSABILITE SOCIETALE

PRESENTATION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RESPONSABILITE SOCIETALE PRESENTATION GENERALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RESPONSABILITE SOCIETALE Décembre 2014 Michel CARRIERE michel.carriere.tsi@orange.fr Préambule Cet enseignement s inscrit dans l engagement du CFA

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 Observatoire de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 ÉDITORIAL En 1987, la commission Bruntland donne la définition du développement durable «le développement durable répondrait

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE Mars 2014 SOMMAIRE Faire équipe avec vous 3 SFR Business Team, 1 er opérateur alternatif 4 Notre gouvernance Qualité et Développement

Plus en détail

La labellisation LUCIE

La labellisation LUCIE La labellisation En partenariat avec en partenariat avec Une démarche «tout en un» Évaluer, développer et valoriser les actions et engagements RSE des organisations ISO26000 LA COMMUNAUTE LE BUDGET EN

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

votre Gagner préférence

votre Gagner préférence votre Gagner préférence Lors de la dernière écoute clients «Gagner votre préférence 2008», les personnes interviewées ont exprimé la nécessité primordiale d une prise en compte des critères HSE (Hygiène,

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SYSTÈMES DE MANAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Actualisez vos compétences! Contribuer au dévéloppement durable par son système de management Anticiper les évolutions des normes

Plus en détail

Atelier découverte. En partenariat avec : Responsabilité sociétale : Initier un plan d action simple et efficace! Rochefort le 4 juin

Atelier découverte. En partenariat avec : Responsabilité sociétale : Initier un plan d action simple et efficace! Rochefort le 4 juin Atelier découverte Rochefort le 4 juin Poitiers le 5 juin En partenariat avec : Responsabilité sociétale : Initier un plan d action simple et efficace! Objectifs de l Atelier Les responsabilités des organisations

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

LE CAB I N ET É CO -ATT I TU D E, COMMENT ANTIC I PER LE MARC HÉ? www.parlonsentreprise.com

LE CAB I N ET É CO -ATT I TU D E, COMMENT ANTIC I PER LE MARC HÉ? www.parlonsentreprise.com LE CAB I N ET É CO -ATT I TU D E, COMMENT ANTIC I PER LE MARC HÉ? www.parlonsentreprise.com SOMMAIRE DEveloppement durable L efficacite environnementale en cabinet : l Eco-attitude La norme ISO 14001 2

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale CJD international Présentation Générale Niveau texte 3 Niveau texte 4 Le CJD International est un réseau qui regroupe plus de 5000 jeunes dirigeants d entreprise sur 12 pays. Le CJD International a pour

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B Application Niveau B G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B 1. Stratégie et Analyse 1.1 Déclaration du CEO Rapport Développement Durable 2013 (p4-5) 1.2 Description des principaux impacts, risques

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

La performance responsable au cœur de votre stratégie

La performance responsable au cœur de votre stratégie La performance responsable au cœur de votre stratégie Vigeo Enterprise Vigeo Enterprise est le cabinet d audit et de conseil de Vigeo spécialisé dans la responsabilité sociale des entreprises Vigeo Enterprise

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique 30 mars 2006 Introduction Le conseil d administration de l ERAFP a décidé,

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? 1 RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Objectifs de l atelier Comprendre les raisons de réviser l ISO 9001 et l ISO 14001 Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO 9001 et de l ISO 14001

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 1 Objectifs de l atelier Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Responsabilité sociale d entreprise, biodiversité et services écologiques (BSE)

Responsabilité sociale d entreprise, biodiversité et services écologiques (BSE) Responsabilité sociale d entreprise, biodiversité et services écologiques (BSE) Marie-France Turcotte, Ph. D. Professeure à l École des sciences de la gestion, UQAM, Département de stratégie, responsabilité

Plus en détail

Generali Performance Globale PME

Generali Performance Globale PME Entreprises Generali Performance Globale PME Une démarche innovante pour sécuriser votre entreprise Programme Processus Qualité Progrès Document non contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Préambule Les différentes CDEC (Corporations de développement économique communautaire) ont pour mission le développement

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Charte de développement durable. Version. groupe

Charte de développement durable. Version. groupe Charte de développement durable 2014 Version groupe Dès sa création en 2008, le Groupe CAPECOM a mis en place une charte qui permettait de définir les valeurs fondatrices du Groupe. Cette charte était

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

ISO26000. La nouvelle norme internationale de Responsabilité Sociétale. -Juin 2012 - En partenariat avec

ISO26000. La nouvelle norme internationale de Responsabilité Sociétale. -Juin 2012 - En partenariat avec ISO26000 En partenariat avec La nouvelle norme internationale de Responsabilité Sociétale -Juin 2012 - ISO 26000 : le fruit d un long travail international d application concrète des principes du Développement

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail