Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite"

Transcription

1 Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cadre dirigeant, entrepreneur, profession libérale, artisan... Les problématiques diffèrent ; les solutions aussi. Pour chacun, les pistes pour prendre les bonnes décisions patrimoniales et préparer l avenir. 1. CADRE SUPÉRIEUR DANS UNE GROSSE ENTREPRISE Marié, trois enfants majeurs étudiants, non rattachés au foyer fiscal (TMI : 41 %) Salaire annuel imposable : euros. Prime d intéressement : euros / Quote-part individuelle de participation : euros Patrimoine imposable ISF (résidence principale, maison à la campagne, actifs financiers) : euros. Épargne collective Pour préparer sa retraite, il a intérêt à privilégier les solutions d épargne collective qui lui permettent d alléger son effort financier. S il verse sa participation et son intéressement sur un plan d épargne salariale (PEE ou Perco), cela lui permet d échapper à l impôt sur le revenu. Avec un TMI de 41 %, cela représente une économie annuelle d IR de euros ( ,41 %), hors plafond des niches fiscales. Si son entreprise a mis en place un PEE et un Perco et s il peut profiter d un abondement sur les deux supports, il a intérêt à alimenter les deux. A dix ans de la retraite, il aura intérêt à faire en priorité des versements sur son PEE la fiscalité est la même que sur un PEA mais le choix des supports d épargne est plus diversifié puis à l issue de la période d indisponibilité de cinq ans, il peut récupérer l épargne devenue disponible sur son PEE pour la reverser sur son Perco et profiter à nouveau de l abondement de l employeur. Actions gratuites Si l entreprise a mis en place un dispositif d attribution d actions gratuites, il peut les verser à l issue de leur période d acquisition un an minimum depuis la loi Macron sur son PEE dans la limite de 2.896,20 euros en Elles seront indisponibles pendant cinq ans à compter de leur versement, sans possibilité de profiter des cas de déblocage anticipé propres au PEE. Mais en contrepartie, le gain réalisé lors de leur revente sera exonéré d impôt sur le revenu, y compris la plus-value d acquisition. En outre, s agissant d actions de son entreprise, s il prend l engagement de les conserver pendant au moins six ans, elles seront exonérées d ISF à hauteur de 75 % de leur valeur au même titre que celles qu il détient hors PEE. Epargne individuelle A titre individuel, il peut se constituer un complément de retraite par capitalisation en effectuant des versements sur un PERP ou sur des versements facultatifs sur un contrat de retraite supplémentaire article 83, si son employeur en a mis un en place. Cela va lui permettre de réduire à la fois son impôt sur le revenu et son ISF (sous réserve qu il ait

2 épargné régulièrement pendant quinze ans). Mais attention, pour savoir combien il peut verser chaque année sur ces supports, il doit déduire l abondement versé par son employeur sur son Perco et/ou les cotisations obligatoires versées sur un contrat article 83. Economies d impôts Avec un salaire annuel imposable de euros et un abondement de l employeur au Perco de euros par an, son salaire net de frais professionnels après application de la déduction forfaitaire pour frais professionnel de 10 %, plafonnée à euros est de euros. Ces versements sont donc déductibles à hauteur de euros ([10 % de ] 2.000), abstraction faite de la possibilité d utiliser les enveloppes non utilisées des trois années précédentes et celles de son conjoint. S il verse effectivement cette somme sur un Perp, cela lui permettra d économiser euros d impôt sur le revenu supplémentaires, hors plafond des niches fiscales. 2. PROPRIÉTAIRE D UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE M. X est propriétaire d une entreprise industrielle qu il a acquise une vingtaine d années plus tôt. Il est marié sous un régime communautaire et a trois enfants mais aucun d eux ne souhaite poursuivre l activité. Il a trouvé un repreneur et souhaite profiter de la cession pour transmettre ses titres à ses enfants. La société a été acquise euros et est revendue euros, soit une plusvalue de euros. Deux solutions sont envisageables : cession puis donation ou l inverse. Cession des titres puis donation-partage aux enfants M. X cède ses titres à un repreneur en faisant valoir ses droits à retraite. Il peut prétendre à l abattement fixe de euros puis à l abattement renforcé de 85 % applicable aux dirigeants partant en retraite. Après application des deux abattements, sa plus-value nette est de euros. Si son taux marginal d imposition s élève à 41 %, l impôt à payer est de euros auxquels s ajoutent euros de prélèvements sociaux (15,5 % de euros), sur lesquels il ne pourra récupérer que euros de CSG (5,1 % de euros). Soit une imposition globale de euros. Il lui reste euros. La donationpartage va porter sur cette somme, soit euros par enfant. Dans la mesure où les deux parents sont donateurs, chaque enfant va recevoir la moitié de cette somme de chaque parent ( euros) ; le montant soumis au droit de donation est donc de euros après application de l abattement de euros et les droits à payer s élèvent à euros par enfant ( ). Soit euros pour les trois enfants. Au total, le coût fiscal de l opération est de euros. Donation-partage des titres puis cession des titres par les enfants La donation-partage porte sur la totalité des titres soit euros, soit euros par enfant. Chaque enfant reçoit la moitié de cette somme de chaque parent. Compte tenu de l abattement de euros, les droits de donation s élèvent à euros par enfant. Soit euros au total. Si les enfants cèdent les titres au même prix que la valeur mentionnée dans l acte de donation, il n y a pas de plus-value taxable. Au final, le coût fiscal de l opération est limité à euros, soit une économie de droits de euros par rapport à la solution précédente.

3 Donation-partage de la nue-propriété En pratique, il est peu probable que les parents cèdent la pleine propriété de la totalité de leurs titres à leurs enfants car ils se priveraient alors d une source importante de revenus. Ils peuvent alors opter pour une donation-partage de la nue-propriété des titres et prévoir dans l acte de donation le réemploi du prix de cession avec report du démembrement sur les droits acquis en réemploi. En application du barème, la valeur de la nue-propriété représente 60 % de la pleine propriété. La donation-partage porte alors sur euros, soit euros par enfant. Chaque enfant reçoit la moitié de cette somme de chaque parent. Compte tenu de l abattement de euros, les droits de donation s élèvent euros par enfant. Soit euros (soit une économie de droits de euros par rapport à une donation en pleine propriété). Mais ce faisant, la plus-value n a été purgée que sur la valeur de la nue-propriété. 3. PROFESSIONNEL LIBÉRALE M. Y, pharmacien à la tête d une officine employant 4 personnes, dont son épouse et sa fille. Epargne entreprise Dès lors que M. Y emploie au moins 1 salarié, il peut mettre en place un PEE et un Perco au sein de sa structure, qu il exerce en nom propre ou par l intermédiaire d une société d exercice libéral. L intérêt est double : motiver ses collaborateurs, le cas échéant en mettant également en place un accord d intéressement et profiter pour lui-même et pour son conjoint et sa fille des mêmes avantages que ceux offerts à ses autres collaborateurs. Comme les salariés, il pourra verser jusqu à 25 % de sa rémunération sur son PEE et/ou Perco et «auto-abonder» ses propres versements : l abondement est plafonné à 300 % de ses versements dans la limite de euros pour le PEE et de euros pour le Perco en Il est exonéré d impôt sur le revenu et de charges sociales, à l exception de la CSG et la CRDS et du forfait social (taux réduit de 8 % pendant six ans à compter de la mise en place de l accord) et déductible du résultat imposable, que l entreprise soit soumise à l impôt sur le revenu ou à l impôt sur les sociétés. Accord d intéressement Si M. Y met en place un accord d intéressement et verse sa prime d intéressement sur son PEE ou Perco, la prime est déductible de son bénéfice imposable mais uniquement si son bénéfice est imposable à l impôt sur le revenu entre ses mains (autrement dit, l entreprise ne doit pas être assujettie à l IS), dans la limite de euros en Franchise d impôt sur le revenu En conclusion, s il verse chaque année euros sur son PEE et euros sur son Perco de manière à obtenir (à quelques euros près) l abondement maximum, son épargne volontaire peut atteindre chaque année euros, à laquelle peut s ajouter jusqu à euros de prime d intéressement. Soit au total, euros, qui peuvent fructifier en franchise d impôt sur le revenu. En outre, si ses bénéfices sont imposables à l impôt sur le revenu, il peut déduire chaque année de ses revenus professionnels les deux abondements et la prime d intéressement qu il s est versés, soit l équivalent d une somme égale à 74 % du plafond de la Sécurité sociale euros en 2016.

4 S il est imposable dans la tranche à 41 %, cela représente une économie d impôt de euros, non comprise dans le plafond global des niches fiscales. 4. RETOUR D EXPATRIATION Monsieur X a passé une grosse partie de sa carrière à l étranger hors Union européenne - et rentre définitivement en France en 2016 à 55 ans après avoir passé les 10 dernières années au Royaume Uni. «Versement pour la retraite» pour la durée de l expatriation Faute d avoir cotisé pendant ces périodes d expatriation à la Caisse des Français de l étranger, il a la possibilité de racheter la totalité de ses périodes d expatriation pour améliorer ses droits à retraite en faisant un «versement pour la retraite». Mais attention, il doit obligatoirement déposer sa demande de rachat dans un délai de 10 ans à compter du dernier jour de sa «dernière» activité à l étranger. Par exemple, s il a travaillé aux Etats-Unis de 1990 à 1995, en Australie de 2000 à 2005 et au Royaume Uni de 2005 à 2015, il a jusqu une 2025 pour déposer une demande de rachat, même si elle ne porte que sur son activité exercée au Etats-Unis et/ou en Australie. Principal inconvénient de ce dispositif : le coût du rachat des trimestres à l étranger est désormais le même que celui applicable au rachat d années d études supérieures. Il faut compter au minimum euros par trimestre, avec l option la moins coûteuse, pour un rachat à partir de 55 ans. Mais en contrepartie, les sommes versées sont entièrement déductibles de son revenu imposable. Ouverture d un PERP Autre solution à envisager sérieusement dès l année du retour d expatriation : ouvrir un Perp car Monsieur X pourra y transférer l épargne accumulée sur son fonds de pension anglais, ce qui lui évitera d être exposé au risque de change. En outre, il peut prétendre au titre de l année où il se domicilie à nouveau en France sous réserve de ne pas y avoir été domicilié au cours des trois dernies années - à un plafond de déduction complémentaire égal au triple du plafond normalement applicable, qui s ajoute à ce dernier. Mais à la différence des autres futurs retraités, ce plafond est déterminé à partir des revenus professionnels perçus au cours de l année de son installation en France et non pas à partir de ceux perçus au cours de l année précédente. Son salaire annuel de 2016 est de , soit un salaire net de frais professionnels de Son plafond de déduction est donc de auquel s ajoute un plafond complémentaire égal au triple de ce plafond, soit Au total, il peut donc déduire les sommes versées sur son PERP à hauteur de en UN ARTISAN LUTHIER Monsieur Z, luthier, est installé à son compte avec un statut d artisan. Ses revenus professionnels sont soumis à l impôt sur le revenu, dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux, selon un régime réel d imposition. Il exerce son activité avec son épouse qui a le statut de conjoint collaborateur. Comme le couple n a pas de salarié, il ne peut pas mettre en place un dispositif d épargne salariale. >>

5 Un contrat Madelin S ils veulent se constituer un complément de retraite par capitalisation, ils doivent donc souscrire un produit individuel. Leur bénéfice imposable s élève à Ils souscrivent l un et l autre un contrat Madelin. Le montant des cotisations versées par chacun des deux conjoints est déductible dans la limite d un plafond de déduction unique calculé de la manière suivante : ( X 10 %) + ( ) x 15 %, soit Source : Les Echos

PRÉPARER SA RETRAITE ET RÉDUIRE SES IMPÔTS

PRÉPARER SA RETRAITE ET RÉDUIRE SES IMPÔTS PRÉPARER SA RETRAITE ET RÉDUIRE SES IMPÔTS Principale caractéristique des produits d épargne retraite : ils comportent un avantage fiscal qui vous permet de réduire votre effort d épargne. Mais cet avantage

Plus en détail

Quand? Comment? Combien?

Quand? Comment? Combien? Quand? Comment? Combien? Espérance de vie HOMME FEMME En Moyenne 69 66 63 72 69 65 73 70 67 75 76 72 72 68 68 77 73 69 78 74 70 80 76 71 81 77 73 82 78 74 83 79 75 84 81 77 85 85 82 82 78 78 En 2010 :

Plus en détail

LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS

LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS LA RETRAITE SURCOMPLEMENTAIRE DES DIRIGEANTS 1 LA RETRAITE Objectif Permettre au bénéficiaire de préserver un niveau de vie pas trop décalé par rapport à la période d' activité Limites des régimes obligatoires

Plus en détail

BECOM GROUPE. Comment agir sur sa retraite? Intervenant Sophie JAMIN : Expert-Comptable

BECOM GROUPE. Comment agir sur sa retraite? Intervenant Sophie JAMIN : Expert-Comptable BECOM GROUPE Comment agir sur sa retraite? Intervenant Sophie JAMIN : Expert-Comptable La Retraite chiffrée Quels seront mes revenus à la retraite? Ai-je constitué un capital suffisant? Quelle sera la

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

Préparation de la retraite de vos clients

Préparation de la retraite de vos clients Préparation de la retraite de vos clients Constitution d un capital mobilier I Retraite individuelle A- PERP B- Assurance vie II Retraite financée au travers d une entreprise A- Article 83 B- Article 39

Plus en détail

Profiter de l épargne salariale

Profiter de l épargne salariale Profiter de l épargne salariale L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositions (participation, intéressement ) en faveur des salariés dont certaines remontent au début de la V ème République.

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Janvier 2011

L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Janvier 2011 L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération Janvier 2011 Sommaire Les dispositifs d épargne salariale et leurs principaux avantages Présentation de DEBORY-ERES ERES

Plus en détail

L épargne salariale dans le BTP

L épargne salariale dans le BTP AFFAIRES SOCIALES Emploi - Protection sociale L épargne salariale dans le BTP En très bref FEVRIER 2016 Usage interne L épargne salariale dans le BTP 2 SOMMAIRE 1 - L intéressement... 3 2 - Le plan d épargne

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 6

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 6 Votre Conseiller Newsletter d informations juridiques et fiscales N 60 Mai 2014 ELEPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 MAGNY LE HONGRE 01 64 63 69 81 g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise.

PEE PERCO. Objectif : Système d épargne collectif permettant aux salariés de se constituer une épargne avec l aide financière de l entreprise. PEE PERCO Le plan d épargne entreprise (PEE) et le plan d épargne pour la retraite collective (PERCO) offrent la possibilité aux salariés de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (celles

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale EPARGNE ENTREPRISE DISPOSITIF LÉGAL La Fiscalité de l Épargne Salariale LE CADRE FISCAL ET SOCIAL POUR L ENTREPRISE A - Les versements dans les dispositifs Nature du versement Charges sociales et taxes

Plus en détail

EPARGNER ET RÉDUIRE SES IMPÔTS

EPARGNER ET RÉDUIRE SES IMPÔTS EPARGNER ET RÉDUIRE SES IMPÔTS De nombreux produits d épargne permettent de se constituer un patrimoine en franchise d impôt voire en profitant d avantages fiscaux. Voici plusieurs solutions d épargne

Plus en détail

EN BREF. Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif.

EN BREF. Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF

LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF LE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE COLLECTIF Adoptée le 21 août 2003, la loi Fillon donne naissance à une nouvelle formule d épargne retraite d entreprise : le Plan d Épargne Retraite Collectif (PERCO). Ouvert

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES OPTIONS SUR TITRES - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules options sur titres attribuées, par des sociétés françaises,

Plus en détail

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire

PERP Plan d Epargne Retraite Populaire CENTAURE INVESTISSEMENTS Tel 0800 200 016 (Numéro vert) www.centaure-investissements.com Les fiches du patrimoine Cyrille RESTIER Master 2 Droit - Gestion du Patrimoine Privé - Université Montesquieu Bordeaux

Plus en détail

LES OPPORTUNITES DE LA LOI «MACRON» EN MATIÈRE DE REMUNERATION EPARGNE SALARIALE, CE QUI CHANGE

LES OPPORTUNITES DE LA LOI «MACRON» EN MATIÈRE DE REMUNERATION EPARGNE SALARIALE, CE QUI CHANGE LES OPPORTUNITES DE LA LOI «MACRON» EN MATIÈRE DE REMUNERATION EPARGNE SALARIALE, CE QUI CHANGE Février 2017 Document non contractuel achevé de rédiger le 02/01/2017. Document réservé exclusivement aux

Plus en détail

L EPARGNE SALARIALE. Définition. L intéressement. Bénéficiaires. Calcul

L EPARGNE SALARIALE. Définition. L intéressement. Bénéficiaires. Calcul L EPARGNE SALARIALE Définition L épargne salariale est un ensemble de dispositifs permettant aux salariés d être associés aux performances de leur entreprise et de se constituer une épargne avec l aide

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

NOTE SUR LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES IMPATRIES SUR LE SOL FRANCAIS

NOTE SUR LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES IMPATRIES SUR LE SOL FRANCAIS NOTE SUR LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES IMPATRIES SUR LE SOL FRANCAIS Afin d encourager l implantation de sociétés étrangères en France, le gouvernement français a renforcé le régime spécial d imposition

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2016 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE 1 LA RETRAITE SUPPLEMENTAIRE des O. P. A. Régime actuel : 1,24% Qui est concerné? En complément de leur régime de retraite complémentaire obligatoire par répartition, l ensemble

Plus en détail

L Optimisation Retraite

L Optimisation Retraite L Optimisation Retraite «Stratégie et Réforme» Pascal SOULAINE APS tel : 03 26 82 84 84 mail : aps-consultants@wanadoo.fr 1 L APPROCHE GLOBALE Le Bilan et l Analyse de l Existant Les Objectifs et Les Expériences

Plus en détail

Fiscalité opérationnelle des entreprises

Fiscalité opérationnelle des entreprises Table des matières Introduction... 5 Table des abréviations... 7 Partie I Fiscalité opérationnelle des entreprises CHAPITRE I. Création d entreprise... 11 Thème n 1. Société soumise à l IR ou à l IS?...

Plus en détail

FLAT TAX ET PLUS VALUES DE CESSION DE VALEURS MOBILIERES

FLAT TAX ET PLUS VALUES DE CESSION DE VALEURS MOBILIERES FLAT TAX ET PLUS VALUES DE CESSION DE VALEURS MOBILIERES PHILIPPE CREVEL Directeur du Cercle de l Epargne La flat tax ou la taxe forfaitaire unique constitue une nouveauté dans le riche paysage fiscal

Plus en détail

Impôt sur le revenu 2012

Impôt sur le revenu 2012 Impôt sur le revenu 2012 1. Le principe Si vous avez plus de 18 vous devez déclarer tous les ans votre revenue si vous remplissez certaines conditions : Votre foyer fiscal est situé en France, ou votre

Plus en détail

Intéressement : comment profiter au mieux de ce dispositif d épargne salariale dans les entreprises de moins de 50 salariés?

Intéressement : comment profiter au mieux de ce dispositif d épargne salariale dans les entreprises de moins de 50 salariés? Intéressement : comment profiter au mieux de ce dispositif d épargne salariale dans les entreprises de moins de 50 salariés? Agenda de ce webinaire Présentation d Eres Quels sont les objectifs de l intéressement?

Plus en détail

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 PRINCIPALES NOUVEAUTÉS REVENUS 2008 Déclarations de revenus Un seul exemplaire des déclarations 2042K, 2042SK et 2042C sera envoyé. De même, les montants des revenus de capitaux mobiliers du foyer seront

Plus en détail

Article 83 : régime de retraite. septembre 2011

Article 83 : régime de retraite. septembre 2011 Article 83 : régime de retraite septembre 2011 PELT : CHIFFRES CLES 2009 et 2010 2009 2010 Versements (M ) 0.30 0.34 % participants 58 % 56 % Constat : Le dispositif n est utilisé que par à peine plus

Plus en détail

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS?

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? Article juridique publié le 02/11/2017, vu 130 fois, Auteur : Maître ARBEZ-NICOLAS I. Cas de l EURL / SARL soumise à l impôt sur les sociétés

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 18/03/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-039 OBJET : Loi n 2008-111 du 8 février 2008 pour le pouvoir d'achat TEXTE A ANNOTER

Plus en détail

Livret d épargne salariale CREDIT SAFE

Livret d épargne salariale CREDIT SAFE Livret d épargne salariale CREDIT SAFE Votre entreprise vous fait bénéficier : - d un Plan d Epargne Entreprise (PEE) - d un Plan d Epargne pour la Retraite Collective (PERCO) - d un accord de participation

Plus en détail

Comment mettre en place une politique d'épargne salariale

Comment mettre en place une politique d'épargne salariale Comment mettre en place une politique d'épargne salariale Destinée à toutes les entreprises, quelle que soient leur taille ou leur forme juridique, l'épargne salariale permet aux dirigeants de partager

Plus en détail

Intéressement épargné ou versé

Intéressement épargné ou versé Pégase 3 Intéressement épargné ou versé Dernière révision le 24/02/2014 http://www.adpmicromegas.fr Suivi de la notice 05/02/2014 Création de la notice 24/02/2014 Insertion du paragraphe 1.2.2 concernant

Plus en détail

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE)

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Janvier 2013 1 1. Impôt sur le revenu 2. Imposition des dividendes 3. Plus-values de cession de valeurs mobilières 4. Plus-values immobilières 5. Cession d usufruit temporaire 6. Impôt de Solidarité sur

Plus en détail

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012

Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Synthèse de la Loi de Finances initiale pour 2012 Après une année 2011 marquée par des réformes importantes de la fiscalité du patrimoine, l adoption de la loi de finances2012 constitue un évènement essentiel

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] La CSG. et la CRDS sur les salaires A JOUR AU [ Entreprise & administration ] La CSG et la CRDS sur les salaires A JOUR AU 1 er janvier 2009 La contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sont

Plus en détail

entreprises RÉFORME ARRCO/AGIRC : VERS UN REPORT DE L ÂGE LÉGAL Votre lettre d information n 8 - Novembre 2016 RETRAITE

entreprises RÉFORME ARRCO/AGIRC : VERS UN REPORT DE L ÂGE LÉGAL Votre lettre d information n 8 - Novembre 2016 RETRAITE n 8 - Novembre 2016 Votre lettre d information entreprises RÉFORME ARRCO/AGIRC : VERS UN REPORT DE L ÂGE LÉGAL Sachez-le, la réforme ARRCO/AGIRC, applicable en 2016 et en 2019, continuera à dégrader le

Plus en détail

Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions.

Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions. Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions. Le Gouvernement a présenté, ce mercredi 27 septembre 2017, le projet de Loi de Finances pour l année 2018. Nous attirons votre attention

Plus en détail

La fiscalité de la cession

La fiscalité de la cession La fiscalité de la cession La fiscalité de la cession est un sujet en soi car elle varie fortement selon qu il s agit d une entreprise individuelle ou d une société, et suivant le régime fiscal adopté.

Plus en détail

Salle LIPARI de 9h00 à 10h00

Salle LIPARI de 9h00 à 10h00 15 JUIN 2017 Salle LIPARI de 9h00 à 10h00 Consommer, épargner, se protéger : qu attendent vos salariés? Johan GERMON Avec la participation de... Nicolas DENIS Philippe ORAIN PLAN DE NOTRE INTERVENTION

Plus en détail

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Concordances PERP. Advance

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Concordances PERP. Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Concordances PERP Advance LE PERP, pour préparer sa retraite en Créé en 2003 par la Loi Fillon pour répondre au problème

Plus en détail

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale

Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale NEWSLETTER 1 er SEPTEMBRE 2017 Point d actualité spécial sur le projet de réforme fiscale Introduction Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté en conseil des ministres le 27

Plus en détail

épargne salariale PACTEO PRO Accélérez votre épargne projets et retraite

épargne salariale PACTEO PRO Accélérez votre épargne projets et retraite PROFESSIONNELS épargne salariale PACTEO PRO Accélérez votre épargne projets et retraite DEMANDEZ PLUS À VOTRE BANQUE PROFESSIONNELS, ARTISANS, COMMERCANTS Découvrez l efficacité et la simplicité de l épargne

Plus en détail

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Platinium Gestion Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Nous avons le plaisir de vous présenter une note d analyse réalisée «à chaud» à la suite de la publication (mercredi 27 septembre) du

Plus en détail

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation

LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI. Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation LES STRATEGIE DE DETENTION DE SCI Acquisition de l'usufruit temporaire du bâtiment par la Société d exploitation DOSSIER PATRIMONIAL SIMULATION SCI Paramètres de l étude Détail de l évaluation de l usufruit

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

QUOTIENT FAMILIAL TRAITEMENTS ET SALAIRES. Alizée DUBOST Julie CHAMPION Marouane LAZRAK

QUOTIENT FAMILIAL TRAITEMENTS ET SALAIRES. Alizée DUBOST Julie CHAMPION Marouane LAZRAK QUOTIENT FAMILIAL TRAITEMENTS ET SALAIRES Alizée DUBOST Julie CHAMPION Marouane LAZRAK RAPPEL DE COURS L IR est impôt annuel qui coïncide avec l année civile. Il porte sur les revenus du 1er janvier au

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Janvier 2017 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

LA FINANCIERE MANSART

LA FINANCIERE MANSART Fiscalité de la cession d entreprise : La réforme attendue Avec nos partenaires Nadine Mansart Rousseau, le 19 Nov.2013 RAPPEL DES DISPOSITIFS ACTUELS REGIME DE DROIT COMMUN DEPUIS LE 1 ER JANVIER 2013:

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules actions gratuites attribuées, par des sociétés

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE FICHE PRATIQUE LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE L ESSENTIEL La Loi reconnaît au Comité d Entre prise un rôle important pour toutes

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013

Estimation de votre impôt sur les revenus 2013 Estimation de votre impôt sur les revenus 213 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 2 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes viagères

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2017 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE Fiche Pratique LE RÔLE DU COMITÉ D ENTREPRISE DANS LA MISE EN PLACE D UN RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE L ESSENTIEL La Loi reconnaît au Comité d Entre prise un rôle important pour toutes

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006

CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006 CONTROLE FISCALITE 3 ème ANNEE 6 NOVEMBRE 2006 QUESTIONNAIRE - Répondre par V (vrai) ou F (faux) O/N 1 Un père infirme peut être compté à charge pour ses enfants F 2 Un oncle invalide peut être compté

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant Stratégies de la rémunération du dirigeant 24 mars 2016 1 Le système de rémunération obligatoire La stratégie d enrichissement La grille d analyse de la rémunération globale Des risques latents à intégrer

Plus en détail

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise L'intéressement Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise EN BREF L'intéressement est une solution pour motiver et valoriser les salariés (1), dans un cadre social et

Plus en détail

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise

EN BREF. Points Forts Pour votre entreprise : L'intéressement. Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise L'intéressement Associez vos salariés à la performance et aux résultats de votre entreprise EN BREF L'intéressement est une solution pour motiver et valoriser les salariés (1), dans un cadre social et

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE, MOTIVEZ ET FIDÉLISEZ VOS SALARIÉS DANS UN CADRE FISCAL ET SOCIAL AVANTAGEUX! Mai 2016

EPARGNE SALARIALE, MOTIVEZ ET FIDÉLISEZ VOS SALARIÉS DANS UN CADRE FISCAL ET SOCIAL AVANTAGEUX! Mai 2016 EPARGNE SALARIALE, MOTIVEZ ET FIDÉLISEZ VOS SALARIÉS DANS UN CADRE FISCAL ET SOCIAL AVANTAGEUX! Mai 2016 QU EST-CE QUE L ÉPARGNE SALARIALE? La possibilité de verser un complément de rémunération dans des

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2016-2017 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2016-2017 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

Guide pratique EPI PEE/PERCO

Guide pratique EPI PEE/PERCO Guide pratique EPI PEE/PERCO Mai 2017 SOMMAIRE Qui peut alimenter un EPI et dans quelles conditions? P.3 EPI Vs PEE/PERCO P.4 PREMIER CAS P.5 AGE > 57 ANS REVENU = 40 K Aujourd hui j ai un abondement sur

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

Dé association et imposition des plus-values professionnelles

Dé association et imposition des plus-values professionnelles Dé association et imposition des plus-values professionnelles Juillet 2014 La sortie d un associé est le plus souvent organisée par cession de ses titres à un autre associé, mais aussi, parfois, par voie

Plus en détail

Unité de valeur 4. Patrimoine social

Unité de valeur 4. Patrimoine social Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

Les modalités d imposition des plus-values en report mise en conformité avec la Constitution

Les modalités d imposition des plus-values en report mise en conformité avec la Constitution Newsletter fiscale Loi de finances rectificative pour 2016 et loi de finances pour 2017 Fiscalité des particuliers Le prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le prélèvement à la source de l impôt

Plus en détail

DISPOSITIFS INCITATIFS A LA SOUSCRIPTION AU CAPITAL DES PME

DISPOSITIFS INCITATIFS A LA SOUSCRIPTION AU CAPITAL DES PME DISPOSITIFS INCITATIFS A LA SOUSCRIPTION AU CAPITAL DES PME Introduction - Une réduction IRPP - Une réduction ISF - Une atténuation des plus values : - Un dispositif d abattement renforcé - Les PEA Introduction

Plus en détail

Le statut de conjoint collaborateur

Le statut de conjoint collaborateur Le statut de conjoint collaborateur Publié le 29 mars 2015 - Dernière mise à jour le 31 mars 2017 Champ d application FICHE PRATIQUE Peuvent bénéficier du statut de conjoint collaborateur, le conjoint

Plus en détail

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, dès aujourd hui! Fiscalité Madelin

Arélia Multisupport. Une meilleure retraite demain, dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Arélia Multisupport Une meilleure retraite demain, dès aujourd hui! Fiscalité Madelin Pourquoi renforcer dès aujourd hui votre futur niveau de vie? LES TNS (1) PARTICULIÈREMENT CONCERNÉS Face au désengagement

Plus en détail

COMPRENDRE L EPARGNE SALARIALE!

COMPRENDRE L EPARGNE SALARIALE! VADE MECUM COMPRENDRE L EPARGNE SALARIALE! Préambule Comprendre les mécanismes de l'épargne salariale 2 Autre préoccupation des Français : la retraite 2 Les différentes formules d'épargne salariale 2 Participation,

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013

PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Diane Patrimoine PLFSS 2013 Les députés adoptent définitivement le budget de la sécurité sociale pour 2013 Lors de sa réunion du lundi 3 décembre 2012, la Commission des affaires sociales a adopté, en

Plus en détail

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2016? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2016? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Quelle fiscalité pour les entreprises en 2016? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Les évolutions fiscales de la loi Macron La loi «Macron» pour la croissance, l activité et l égalité des

Plus en détail

PERP Multisupport. Préparez efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales. Récompensé en 2017

PERP Multisupport. Préparez efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales. Récompensé en 2017 PERP Multisupport Préparez efficacement votre retraite tout en profitant dès aujourd hui de déductions fiscales Récompensé en 2017 Pourquoi est-il indispensable de préparer dès aujourd hui votre retraite?

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction...

Sommaire. 1 re partie - Généralités e partie - Les différentes zones du bulletin de paie Remerciements...5 Introduction... Sommaire Remerciements...5 Introduction...13 1 re partie - Généralités...15 Chapitre 1 - Règles régissant le bulletin de paie...17 1 - Tous les salariés doivent-ils recevoir un bulletin de paie?...17 2

Plus en détail

VOS OBJECTIFS, VOS PLACEMENTS

VOS OBJECTIFS, VOS PLACEMENTS VOS OBJECTIFS, VOS PLACEMENTS La palette des placements actuellement disponibles est extrêmement vaste. Pour les choisir, nous les avons listés en fonction des objectifs d épargne que vous poursuivez.

Plus en détail

La mise en place se fait sur simple décision du dirigeant, car ES-PL a été négocié par l UNAPL au sein de toutes les branches professionnelles.

La mise en place se fait sur simple décision du dirigeant, car ES-PL a été négocié par l UNAPL au sein de toutes les branches professionnelles. Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux, «ES-PL»

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET AU PROGRAMME Une entreprise c est une forme et un statut juridique Une entreprise c est un choix social Une entreprise c est

Plus en détail

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés

Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés Contrats Madelin : la retraite des travailleurs non salariés La loi Madelin permet la déduction fiscale, sous certaines conditions, des cotisations versées par le travailleur non salarié pour se constituer

Plus en détail

La sortie de l immobilier du bilan de l entreprise :

La sortie de l immobilier du bilan de l entreprise : La sortie de l immobilier du bilan de l entreprise : «L externalisation par réduction de capital» 6 mai 2017 Anticiper pour mieux se préparer à la revente La meilleure stratégie, c est l anticipation!

Plus en détail

RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES

RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES Paramètres de la répartition Répartition du bénéfice ditribuable Incidence sur l I.R Revenu net immédiat Incidence sur la retraite Incidence sur la prévoyance Synthèse

Plus en détail

6.1. Approches juridique et économique de la structure des ressources du régime général

6.1. Approches juridique et économique de la structure des ressources du régime général 6.1. Approches juridique et économique de la structure des ressources du régime général Le financement du régime général, traditionnellement assuré par des cotisations de sécurité sociale (salariales et

Plus en détail

LOI SUR LES REVENUS DU TRAVAIL : VOLET EPARGNE SALARIALE

LOI SUR LES REVENUS DU TRAVAIL : VOLET EPARGNE SALARIALE N 20 - SOCIAL n 14 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 janvier 2009 ISSN 1769-4000 L essentiel LOI SUR LES REVENUS DU TRAVAIL : VOLET EPARGNE SALARIALE La loi sur les revenus du travail comporte

Plus en détail

BSPI INFOS. La Loi de finances 2016 BSPI FINANCE. Ses principales dispositions

BSPI INFOS. La Loi de finances 2016 BSPI FINANCE. Ses principales dispositions Janvier 2016 BSPI INFOS B.S.P.I FIN AN CE La Loi de finances 2016 Ses principales dispositions 30, avenue François Lascour 84130 Le Pontet : 04 90 32 35 41 : 06 20 64 42 71 laurentstanek@bspifinance.com

Plus en détail

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour Mise en place de solutions individuelles et collectivespour un TNS dans une TPE/PME Le paysage des solutions de retraite Produits individuels PERP Sortie en capital MADELIN Sortie en rente PEE PERCO Produits

Plus en détail

Cas pratique Traitements et salaires

Cas pratique Traitements et salaires Exercice 2 Cas pratique Traitements et salaires Sujet 1 Marthe Ingale exerce la profession d éclaircisseuse de pipes à Saint-Claude dans le Jura. Elle a perçu les rémunérations suivantes (en euros) : salaire

Plus en détail

GERER S 2 E Solutions d'epargne dans l'entreprise

GERER S 2 E Solutions d'epargne dans l'entreprise Mémo Pratique (Mise à jour : Janvier 2010) Plafonds d abondements 2010 : PASS (Plafond Annuel de Sécurité Sociale) : 34 620 PEE (Plan Epargne Entreprise) : 2 770 (Maximum 8% PASS) PERCO(I) (Plan Epargne

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Janvier 2017 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015 Cabinet Pybourdin Brûlé & Associés Société d Expertise Comptable inscrite au Tableau de l Ordre des Experts Comptables de Paris 7, rue Delerue 92120 MONTROUGE - : 01.42.53.59.59 Fax : 01.42.53.87.34 Mail

Plus en détail

Circulaire interministérielle du 30 septembre

Circulaire interministérielle du 30 septembre Circulaire interministérielle du 30 septembre 2005 relative au versement de la prime exceptionnelle d'intéressement liée aux résultats ou aux performances de 2004 et au versement direct ou au déblocage

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV Les principales mesures de la loi du 8 février 2008 pour le pouvoir d achat La loi n 2008-11 du 8 février 2008 pour le pouvoir d achat prévoit trois mesures principales : - le rachat

Plus en détail

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2017? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises

Quelle fiscalité pour les entreprises en 2017? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Quelle fiscalité pour les entreprises en 2017? La fiscalité de l épargne salariale des Entreprises Les versements de l entreprise Un taux de forfait social différencié Participation - Intéressement - Abondement

Plus en détail