PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie."

Transcription

1 PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour coloniser un milieu? Les êtres vivants se reproduisent ce qui leur permet de coloniser les milieux. Aujourd hui je sais que : - les organes des êtres vivants sont constitués de cellules (visibles au microscope), - les animaux et les végétaux colonisent leur milieu grâce à la reproduction Problématique : - Par quels moyens se reproduisent-ils? - Se reproduisent-ils tous de la même manière suivant leurs milieux?

2 Chap.1 : La reproduction sexuée et la pérennité des êtres vivants. Les êtres vivants naissent, grandissent, se nourrissent se reproduisent et meurent. Pour coloniser le milieu et pérenniser les espèces, certains animaux et végétaux se reproduisent, par une reproduction sexuée. Problématique : Comment la reproduction sexuée assure t- elle la pérennité d'une espèce? Comment différencie-t-on les mâles de femelles? I) La reproduction sexuée fait intervenir des gamètes. Voir fiche TP n 1 : Les cellules reproductrices Dans ce TP nous avons pu identifier les cellules reproductrices mâles et femelles. Chez les végétaux comme chez les animaux nous retrouvons des gamètes mâles et des gamètes femelles. Les gamètes mâles sont mobiles et plus petits que les gamètes femelles. Chez certaines espèces il n y a même aucun dimorphisme sexuel, et il n est possible de les différencier que par leurs cellules reproductrices. SCHÉMA DE CELLULES REPRODUCTRICES gamète femelle noyau gamète mâle flagelle membrane plasmique Cytoplasme La reproduction sexuée animale comme végétale fait intervenir des cellules reproductrices. Chez les animaux, on observe des spermatozoïdes (gamètes mâles) qui fécondent des ovules (gamètes femelles). Chez les végétaux, on observe des ovules et des grains de pollen. Qu est ce que la reproduction sexuée?

3 II) La formation d un nouvel individu : rencontre des cellules reproductrices. Voir fiche TP n 1 : Les cellules reproductrices Activité 1 : Comment obtient-on un nouvel individu? (I1, Ra1) A. Les expériences de Spallanzani Lazzaro Spallanzani, scientifique italien du XVIIIème siècle ( ), pensait que le nouvel individu préexistait dans l ovule, cellule reproductrice femelle. Il effectua plusieurs expériences sur des grenouilles comme représentées sur les schémas suivants : Document 1 Document 2 Questions : 1) Quel est l hypothèse de Spallanzani? Spallanzani pense qu un nouvel individu préexiste dans l ovule. 2) Expliquez ce que Spallanzani fait varier dans ces expériences. Dans ces expériences il permet ou non l accouplement entre le mâle et la femelle et il permet ou non au sperme d être en contact avec les ovules. D après le document 1 : 3) Construire un tableau de résultats avec une colonne présentant les conditions des expériences et une colonne présentant les résultats obtenus. Conditions de l expérience Accouplement du mâle et de la femelle. Formation de têtards Il y a contact entre le sperme et les ovules. Accouplement du mâle et de la femelle, mais le Pas de têtards mâle ne met pas en contact son sperme avec les ovules. Pas d accouplement. Formation de têtards Mise en contact du sperme avec les ovules Résultats

4 4) En conclusion, que faut-il pour permettre la formation d un têtard? Pour permettre la formation de nouvel individu il doit y avoir un contact entre le sperme produit par le mâle et les ovules produits par la femelle. D après le document 2 : 5) Expliquez ce que les expériences nous apportent comme précision sur la formation des têtards. Dans le sperme, ce sont les spermatozoïdes qui permettent la formation de nouveaux individus lors de leur rencontre avec les ovules. 6) Représentez le cycle de la grenouille. Grenouille adulte femelle ovules Cellules œuf têtards Grenouille adulte mâle spermatozoïdes B. Le cycle de développement d une plante à fleur 1) A l aide des documents p.17, reconstituez le cycle d une plante à fleur et légendez-le. 2) D après ce cycle, peut-on dire que la formation d une nouvelle fleur est identique à la formation d un têtard? Expliquez Oui, car dans les deux cas il y a rencontre entre le gamète femelle (ovule) et le gamète mâle (spermatozoïde ou pollen). BILAN : Pour la formation d un nouvel individu animal ou végétal, il faut la rencontre entre le gamète femelle (ovule) et le gamète mâle (spermatozoïde ou grain de pollen). Le résultat de la fécondation est une cellule œuf qui en se multipliant est à l'origine d'un nouvel individu. Cette fécondation, union d'un gamète mâle et d'un gamète femelle, est caractéristique de la reproduction sexuée.

5 Dans quel contexte se rencontrent les gamètes mâles et femelles? III) Les différents types de fécondation. Activité 2 : Des méthodes de fécondation différentes suivant les espèces. D après les cycles de reproduction vus précédemment, complétez le tableau suivant : Homme pois Grenouille Oursin Fucus Production de oui oui oui oui Oui gamètes Fécondation dans le Non Non Oui Oui Oui milieu de vie Fécondation dans Oui Oui Non Non Non l organisme femelle Accouplement Oui Non Oui Non Non Formation d une cellule-œuf Oui Oui Oui Oui Oui Bilan : L union des gamètes mâle et femelle peut avoir lieu : - Dans le milieu de vie ; on parle de fécondation externe - Dans l organisme femelle, on parle de fécondation interne Chez de nombreuses espèces aquatiques, la fécondation est externe et se caractérise par une grande production de cellules reproductrices, ce qui compense les pertes importantes. Chez de nombreuses espèces vivant en milieu terrestre, la fécondation est interne et nécessite un accouplement. Au vu de la taille des cellules reproductrices et de la taille du milieu dans lequel elles sont libérées, les êtres vivants doivent mettre en place des stratégies pour que leurs gamètes puissent se rencontrer. Comment les gamètes mâles et femelles peuvent elles se rencontrer facilement? IV) Des mécanismes favorisent la rencontre des cellules reproductrices. Suivant le type de fécondation les difficultés de rencontre des cellules reproductrices ne sont pas les mêmes.

6 Activité 3 : Les mécanismes facilitant la fécondation. Expériences avec Bombyx 1- Quel problème se pose? Comment le mâle et la femelle se retrouvent-ils? 2- D après le cas 1, proposez deux hypothèses pour expliquez la venue des papillons mâles autour de la bouteille. Hypothèse 1 : Les mâles voient la femelle Hypothèse 2 : La femelle sécrète une substance qui attire les mâles 3- D après les cas 2 et 3, vos hypothèses sont elles validées? Expliquez. L hypothèse 1 n est pas validée car dans le cas 2, il y a bien une femelle dans une bouteille mais les mâles ne viennent pas. L hypothèse 2 est validée car dans le cas 3, les mâles sont attirés pas une bouteille vide mais qui contenait avant une femelle. Cette femelle a dü sécréter une substance attractive. 4- D après le doc.2 p16, concluez sur le comportement qui favorise la fécondation chez le papillon. La femelle sécrète une substance appelée phéromone qui attire les mâles. Expériences avec le Lys 1- Observez le document 1, quel problème est rencontré par les grains de pollen? Comment les grains de pollen peuvent-ils atteindre les ovules? 2- Proposez une hypothèse sur le chemin pris par la ou les cellule(s) reproductrices pour se rencontrer. La fécondation à lieu dans le pistil, le grain de pollen se fraie un chemin jusque là. 3- D après l expérience de Molisch, votre hypothèse est elle validée? Expliquez. En présence d un morceau de pistil, les grains de pollen germent en direction de ce dernier. Ainsi les grains de pollen se déplacent en direction des ovules.

7 L oursin Doc.3 p16 1) Décrivez les résultats des expériences. Dans l expérience A, les spermatozoïdes d oursins ne sont pas attirés par l eau de mer contenue dans la pipette. En revanche dans l expérience B, les spermatozoïdes sont attirés par les ovules contenus dans la pipette. 2) Expliquez le résultat de l expérience B. Les ovules sécrètent une substance qui attire les spermatozoïdes. BILAN A l aide des documents fournis et de votre livre p , complétez le tableau suivant : Bombyx Grillon Lys Oursin fécondation interne interne interne externe Rapprochement des individus individus Cellules Cellules reproductrices reproductrices Mécanisme ou Substance chant Substance Substance comportement facilitant la chimique chimique et chimique fécondation émise fabrication d un tube émise Individu ou gamète à l origine de ce mécanisme (précisez le sexe) Femelle bombyx Mâle grillon Pistil et pollen ovules Bilan : Le comportement des individus et l attraction des gamètes favorisent la fécondation. Des mécanismes à l'échelle des individus et des cellules reproductrices favorisent la fécondation : Chez certains animaux, le comportement des individus, chant, parade nuptiale, attire la femelle, par exemple chez le grillon et le paon. Le papillon femelle émet des substances odorantes pour attirer le mâle. Chez les plantes à fleurs, les grains de pollen émettent un tube pollinique qui favorise le rapprochement du gamète mâle et du gamète femelle. Chez les animaux comme chez les végétaux, les cellules reproductrices mâles et femelles libèrent des substances attractives qui favorisent la fécondation.

8 CONCLUSION GENERALE La reproduction sexuée est un ensemble de comportements et de mécanismes qui permettent d aboutir à un nouvel individu unique, a partir de deux êtres vivants préexistants. Elle fait toujours intervenir deux gamètes un spermatozoïde et un ovule, dont leur union lors de la fécondation crée une cellule-œuf. Cette cellule en se divisant crée le nouvel être unique. Selon les espèces la fécondation a lieu dans le milieu extérieur (fécondation externe) ou dans l organisme de la femelle (fécondation interne). Différents mécanismes favorisent la fécondation. Ils se font à l échelle des individus (attraction du partenaire) ou des cellules reproductrices Extrait Bréal, 2007, p.109

9 Chapitre 2 reproduction sexuée et milieux de vie. 1) la reproduction sexuée en milieu aquatique et en milieu terrestre. A l aide des informations données ci-dessus, renseignez le tableau suivant : Animaux Étudiés Milieu de vie de l animal étudié : Terrestre ou aquatique? Nombre d ovules ou d œufs produits par an? Ovipare ou vivipare? Endroit où l œuf se développe? Truite aquatique ovipare dans l eau Hirondelle terrestre 2 à 4 ovipare dans un nid cerf terrestre 1 à 2 vivipare utérus Type de fécondation : Externe ou interne? externe interne interne Bilan : En milieu aquatique, la rencontre des gamètes a souvent lieu dans l eau. La fécondation est dans ce cas externe. En milieu terrestre, les gamètes mâles sont déposés dans le corps de la femelle et sont alors en contact avec les gamètes femelles. Il s agit d une fécondation interne. 2) L influence du milieu. 3) L influence des activités humaines. Activité 2 : II Les stratégies de reproduction en fonction des milieux : A partir de l activité 1, répondez aux questions suivantes : 1. Faites un lien entre le milieu de vie de l animal et le nombre d ovules ou d œufs produits dans l année. Les animaux qui se reproduisent en milieu aquatique ont beaucoup plus d ovules ou d œufs que les animaux se reproduisant en milieu terrestre. 2. Comment expliquez-vous cette différence? En milieu aquatique les risques de perte des œufs est plus importante : prédateur, courant que le milieu terrestre. 3. Quelle stratégie est mise en place par les êtres vivants du milieu aquatique pour assurer la pérennité (= qui dure toujours) de l espèce? La stratégie est de pondre beaucoup d œufs pour compenser les pertes. A partir du livre p27 : 4. Quelle stratégie est mise en place par les êtres vivants vivipares du milieu terrestre pour assurer la pérennité (= qui dure toujours) de l espèce? Les vivipares terrestres ont peu de petits mais les femelles assurent leur protection. 5. Quelle stratégie est mise en place par les êtres vivants ovipares du milieu terrestre pour assurer la pérennité (= qui dure toujours) de l espèce? Les ovipares terrestres ont leur embryon protégé dans une coquille. Bilan : Les animaux qui se reproduisent en milieu aquatique compensent la libération au hasard des gamètes dans le milieu et la prédation par une très grande production de gamètes.

10 Les animaux qui se reproduisent en milieu terrestre possèdent plusieurs stratégies pour assurer leur descendance : - ils s accouplent, - les œufs pondus dans le milieu sont protégés dans des coquilles, riches en réserves et parfois couvés (ovipares), - certains futurs jeunes se développent à l intérieur du corps de la mère recevant alors protection, alimentation et soins parentaux (vivipares) Ces animaux n ont donc pas besoin de pondre beaucoup d œufs. III Influence des conditions de milieu sur la reproduction : 1) Les ressources alimentaires : Activité 3 : Livre p28-29 Questions 1, 2, 3, 4 p29 R1 : L anchois est un Poisson, le busard est un Oiseau. R2 : Fécondité femelle 2g Fécondité femelle 3g Zone Zone R3 : Les femelles anchois de la zone 2 trouvent une nourriture plus abondante que dans la zone 1, c est pourquoi les femelles de la zone 2 peuvent donner plus d œufs par ponte que les anchois de la zone 1. La fécondité dépend de la quantité de nourriture. R4 : L évolution de la fécondité des femelles busards correspond à l évolution du nombre de campagnols (sa nourriture). Ainsi quand la population de campagnols est élevée alors la fécondité des busards augmente et inversement. La fécondité des femelles busards est liée à la population de campagnols. Bilan : La reproduction sexuée dépend des ressources alimentaires du milieu. 2) L Homme modifie les conditions de reproduction : Activité 4 : Livre p30-31 Questions 1, 2, 3 p31 R1 : L insecte pollinisateur a pour rôle d apporter le grain de pollen jusqu au pistil des fleurs. Ainsi l insecte permet la rencontre entre le pollen et l ovule et donc la fécondation. R2 : En 25 jours, les femelles du lot 2 ayant subi l insecticide pondent moins d œufs que les femelles du lot 1 (sans insecticide). Les effets souhaités de l utilisation d insecticides sont : la protection des cultures en diminuant la fécondité des insectes ravageurs et donc leur population. Les effets non souhaités sont : la diminution de la fécondité des insectes pollinisateurs indispensables pour la production des plantes, la baisse de la biodiversité. R3 : Le brochet se reproduit dans des prairies inondées. Dans une zone aménagée (non asséchée) le nombre d alevins est élevé (environ ) alors que ce nombre est quasi nul dans la zone non aménagée (asséchée). L Homme contribue à maintenir la reproduction du brochet en aménageant des zones dont le niveau d eau est contrôlé. Bilan : La présence humaine, l emploi de polluants, la lutte biologique, influent aussi, par l intermédiaire de la reproduction, sur les équilibres entre espèces.

Une fécondation externe...

Une fécondation externe... Une fécondation externe......sans accouplement : les deux individus porteurs des cellules reproductrices ne se rencontrent pas physiquement. L épinoche Paré de couleurs nuptiales, le construit un nid en

Plus en détail

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique.

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons :

Partie 2. Les Changements de forme des végétaux. III) Les changements de forme des végétaux au cours des saisons : Partie 2 Les Changements de forme des végétaux On peut penser qu'il reste des racines dans la terre qui permettent l'apparition de nouvelles plantes au printemps. D'autre part, on peut penser que les plantes

Plus en détail

INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE

INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE Partie 1, Chapitre 4 INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE Constat : à l'exception des jumeaux, chaque individu est unique. Ses caractères héréditaires dependent des info génétiques (allèles) portées

Plus en détail

fucus cerf truite oursin Cellule reproductrice mâle

fucus cerf truite oursin Cellule reproductrice mâle 2ème Partie Chapitre 5 : REPRODUCTION SEXUEE ET MAINTIEN DES ESPECES DANS LE MILIEU Ce que j'ai déjà vu : Une espèce regroupe des êtres vivants qui se ressemblent et qui sont capables de se reproduire

Plus en détail

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième:

L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE. Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: L' ELEVAGE ET LA REPRODUCTION DE LA POULE DVD scientifique et pédagogique de 15 minutes Ce document a été construit pour répondre au nouveaux programmes de la classe de sixième: Des pratiques au service

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA REPRODUCTION ANIMALE EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. La reproduction des animaux Observer le comportement des parents, suivre la croissance des jeunes est si intéressant que, dès le CP, les enfants

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :...

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :... Pour chaque question, coche la bonne réponse a) Qu'est-ce que la fécondation? Un animal ovipare. La rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Un animal vivipare. c) Quel animal est ovipare? Le criquet.

Plus en détail

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE

Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Chapitre 2 : MEIOSE ET FECONDATION : STABILITE ET BRASSAGE GENETIQUE DE L ESPECE Introduction : Tous les individus d une même espèce sont caractérisés par un ensemble de gènes qui sont transmis de génération

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

Pré-requis: -La reproduction asexuée ou végétative - La reproduction sexuée: formation d un nouvel individu grâce à l intervention d un élément mâle

Pré-requis: -La reproduction asexuée ou végétative - La reproduction sexuée: formation d un nouvel individu grâce à l intervention d un élément mâle Pré-requis: -La reproduction asexuée ou végétative - La reproduction sexuée: formation d un nouvel individu grâce à l intervention d un élément mâle et d un élément femelle. Quel que soit leur milieu de

Plus en détail

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES

Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Chap9 TS LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE RESULTAT DE L EVOLUTION : EXEMPLE DE LA VIE FIXEE CHEZ LES PLANTES Restitution des acquis L organisation des plantes est liée aux exigences de leur

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences?

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences? Chez l espèce humaine, comme chez toute espèce, il existe des ressemblances et des différences entre les individus, y compris à l intérieur d une même famille. Comment expliquer nos ressemblances et nos

Plus en détail

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline N 327 TITRE DE L ACTIVITÉ : Le futur bébé dans le ventre maternel DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Sciences expérimentales : le fonctionnement du corps humain - Maîtrise de la langue

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail

Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée. Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée?

Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée. Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? Chapitre II Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée Problème: en quoi la reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? 1 -I -L organisation de la fleur 2 3 4 Diagrammes floraux

Plus en détail

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Certains comportements (manque d activité physique, excès de graisses, de sucre et de sel dans l alimentation) peuvent favoriser l obésité et l apparition de

Plus en détail

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS

UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS UNITE ET DIVERSITE DES ËTRES HUMAINS Rappels : - organisation du corps humain - La fécondation L HEREDITE ET SON SUPPORT Chaque individu possède des ressemblances et des différences même au sein d une

Plus en détail

Partie : Reproduction

Partie : Reproduction Partie : Reproduction Au sein d une population, de nouveaux individus apparaissent régulièrement par reproduction. Quelles sont les modalités de la reproduction chez les êtres vivants? Comment l environnement

Plus en détail

PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique

PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique PARTIE 1: UNITE ET DIVERSITE DES ETRES HUMAINS. CHAPITRE 3 : Reproduction sexuée et diversité génétique Rappel : Nous héritons notre programme génétique de nos parents. Pourtant, il existe des différences

Plus en détail

De la fleur au fruit

De la fleur au fruit De la fleur au fruit La reproduction des plantes Contenu de l outil 2 fiches «en savoir plus» : «la fleur» et «insectes pollinisateurs, quel est votre rôle» - un puzzle de fleur et sa fiche solution -

Plus en détail

Dynamique des populations : science (branche de l écologie) qui s intéresse à la variation dans le temps du nombre d individu d une population.

Dynamique des populations : science (branche de l écologie) qui s intéresse à la variation dans le temps du nombre d individu d une population. T2 Chapitre 5 Reproduction sexuée, asexuée et dynamique des populations 1 Dynamique des populations : science (branche de l écologie) qui s intéresse à la variation dans le temps du nombre d individu d

Plus en détail

I Les caractères de l'individu :

I Les caractères de l'individu : Partie 1, Chapitre 1 LES CARACTÈRES DE L'INDIVIDU ET LEUR TRANSMISSION Rappels : Un être vivant : c'est un être qui naît, grandit, mange, rejete des déchets, se reproduit et meurt. Il est constitué de

Plus en détail

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique

Saisir des informations Observer à la loupe binoculaire et au microscope Communiquer par une forme écrite et graphique Activité 8 : De la fleur à la graine 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Les végétaux colonisent le milieu Durée conseillée : 5 h Notions, contenus Compétence Exemples d activités Les végétaux colonisent

Plus en détail

Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE

Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE Chap. 6 : ÊTRE CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE La puberté est une période de transition entre l enfance et l âge adulte. Elle est caractérisée par un ensemble de transformations qui vont faire d un enfant

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Soins parentaux. Soins parentaux. Plusieurs groupes donnent des soins. Variation dans les soins parentaux fournis

Soins parentaux. Soins parentaux. Plusieurs groupes donnent des soins. Variation dans les soins parentaux fournis BIO3576 - Université d Ottawa Prof. Gabriel Blouin-Demers Labo d Herpétologie Herpetology Lab Écologie comportementale & physiologique Behavioural & physiological ecology 1 Tout comportement qui augmente

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail

Chapitre 2 La diversification du vivant

Chapitre 2 La diversification du vivant Chapitre 2 La diversification du vivant 1 Introduction Méiose et fécondation : sources de diversité Mutations germinales : processus fondamental de diversification génétique, générateur de biodiversité

Plus en détail

EXEMPLE D'EXPOSE : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée.

EXEMPLE D'EXPOSE : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée. EXEMPLE D'EXPOSE 4-2-1 : les mécanismes favorisant la reproduction sexuée. Remarque : les maquettes de cette synthèse d'exposés ont été réalisées, montrées et expliquées par des élèves ; de même les photos

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale REPÈRE 13DNBGENSVTIN1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 Série Générale DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première série sciences et technologies de laboratoire Chimie, biochimie, sciences du vivant Thème 2 Évaluation sommative

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

Il était une forêt. Fiche du professeur

Il était une forêt. Fiche du professeur en partenariat avec Fiche du professeur Il était une forêt Sarah Del Ben/Wild-Touch THÈMES L organisation des plantes terrestres Un mécanisme de défense original Le mimétisme La communication graphique

Plus en détail

Faire des sciences au cycle 2

Faire des sciences au cycle 2 Faire des sciences au cycle 2 Qu est ce que la science? ALLER- RETOURS ENTRE L UTILISATION DES LANGAGES SCIENTIFIQUES ET L EXPÉRIENCE LES THÉORIES ET LES MODÈLES L utilisation des langages scientifiques

Plus en détail

Reproduction des êtres vivants, milieu et maintien des populations

Reproduction des êtres vivants, milieu et maintien des populations Reproduction des êtres vivants, milieu et maintien des populations Ce que je sais : Des êtres vivants qui se ressemblent et qui sont capables de se reproduire entre eux appartiennent à la même espèce Les

Plus en détail

1 les caractères des êtres humains.

1 les caractères des êtres humains. Quelques rappels des classes précédentes ACTIVITÉ livre pages 8 et 9 : apprendre le bilan de la page 9 Les êtres vivants sont répartis en espèces. Chaque être vivant est formé de cellules. schéma d une

Plus en détail

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT 1 sujet à traiter parmi ceux-là : - La maîtrise de la fécondité - Mode de vie et alimentation - Mode de vie et exposition au soleil - Des pratiques

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale REPÈRE 13DNBGENSVTAN1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 Série Générale DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention

Fiche Info-Patient VASECTOMIE CONTRACEPTIVE. Pourquoi cette intervention? Existe-t-il d autres possibilités? Préparation à l'intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 VASECTOMIE CONTRACEPTIVE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299

www.lutinbazar.fr Sources : www.adalia.be http://saint-leonard-eco.spip.acrouen.fr/spip.php?article299 Pilier n 7 : L autonomie et l initiative (palier n 1) Domaine : Découverte du monde Unité d apprentissage : Elevage de papillons Compétence(s) : Observer et décrire pour mener des investigations. Capacité(s)

Plus en détail

Chapitre 1 : habiter notre environnement

Chapitre 1 : habiter notre environnement Chapitre 1 : habiter notre environnement Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 1

Plus en détail

Chapitre 1 La méiose

Chapitre 1 La méiose Chapitre 1 La méiose Marie-Roberte Guichaoua La méiose est un phénomène unique de division cellulaire, propre à la gamétogenèse, au cours de laquelle elle joue un rôle capital en assurant la réduction

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

Deuxième partie. Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII

Deuxième partie. Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII Deuxième partie Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII Présentation Les programmes informatiques MDM et grafgen L analyse de schémas de construction de génotypes

Plus en détail

CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE

CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE CHAPITRE 1 : L ACTIVITE GENITALE DE L HOMME ET SON CONTROLE I] La production des spermatozoïdes Rappel : Les premiers signes du fonctionnement de l appareil génital masculin sont les premières émissions

Plus en détail

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises 1 Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises C est après trois années de travail que les pêcheurs de loisir, représentés par la Fédération

Plus en détail

Schématiser et légender un spermatozoïde observé au plus fort grossissement. Indiquer le rôle des différents constituants et parties.

Schématiser et légender un spermatozoïde observé au plus fort grossissement. Indiquer le rôle des différents constituants et parties. PRODUCT IION ET RÔLE DE LA TESTOSTÉRONE TP 2 - Régulation de la fonction reproductrice chez l homme Compétences mises en œuvre et évaluées (A B C) Observation au microscope : choix de la région à observer,

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation.

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Variabilité Génétique et Mutation de l ADN TP-3-: Réparation de l ADN, mutations et polyallélisme Les mutations de l ADN

Plus en détail

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons CHAPITRE 3 L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons Classe de sixième Programmes officiels Notions et contenus L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours

Plus en détail

L ABEILLE DOMESTIQUE

L ABEILLE DOMESTIQUE L ABEILLE DOMESTIQUE Que savez-vous de moi? On m appelle l abeille européenne (Apis mellifera), ou l abeille domestique. J appartiens à l ordre des insectes hyménoptères, c est-à-dire ceux pourvus d ailes

Plus en détail

REPRODUCTION SEXUEE. A- Chez les animaux

REPRODUCTION SEXUEE. A- Chez les animaux REPRODUCTION SEXUEE La reproduction sexuée est la formation d'un nouvel être vivant à partir d'une cellule reproductrice mâle et d'une cellule reproductrice femelle. I- Une fécondation à deux sexes Depuis

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

TD- Le calcul de la mobilité sociale

TD- Le calcul de la mobilité sociale TD- Le calcul de la mobilité sociale L objectif de ce TD est de vous montrer comment les sociologues calculent la mobilité sociale intergénérationnelle dans un pays. Pour ce faire, on va calculer des «tables

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1 Je teste mes connaissances A. Vrai ou faux? a. Le milieu de respiration est toujours le milieu de vie. b. Les poumons permettent la respiration dans l air. c. Les branchies sont des organes qui permettent

Plus en détail

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone.

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone. La fonction de reproduction chez l homme Introduction On étudie le fonctionnement de l appareil génital chez l homme adulte. Problématiques : Comment fonctionne l appareil génital de l homme adulte? Son

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement

THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement THEME : NOURRIR L HUMANITÉ TP1 : Agriculture, santé et environnement Une population de neuf milliards d'humains est prévue au XXIème siècle. Nourrir la population mondiale est un défi majeur qui ne peut

Plus en détail

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS...

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS... GÉNÉTIQUE CHAPITRE 3 INFORMATION Fœtus de trois mois (il mesure environ 10 cm). La division cellulaire est indispensable au développement embryonnaire mais aussi à la croissance de l enfant, de l'adolescent

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

L alimentation au cycle 1

L alimentation au cycle 1 L alimentation au cycle 1 Objectifs généraux Sensibiliser les enfants à la nécessité d une bonne hygiène de vie à travers un exemple : Savoir équilibrer son alimentation - Connaître les différentes familles

Plus en détail

MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin

MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin PARCOURS VIVANT Thème : la reproduction MISSION 1 : découvrir la reproduction de l oursin Les oursins vivent en dans la mer sur les rochers. Ils sont une forme globuleuse, ont une symétrie bilatérale et

Plus en détail

Nom : Groupe : Date :

Nom : Groupe : Date : Nom : Groupe : Date : CHAPITRE 810 STE Questions 1 à 26, A à C. Verdict 1 QU EST-CE QU UN ÉCOSYSTÈME? (p. 318-326) 1. Indiquez à quel niveau écologique font référence les énoncés suivants. a) Une meute

Plus en détail

insémination artificielle pour les élevages cunicoles en Algérie

insémination artificielle pour les élevages cunicoles en Algérie Intérêt de l insl insémination artificielle pour les élevages cunicoles en Algérie François LEBAS Directeur de Recherches honoraire à l INRA Association Cuniculture - France Atelier de travail sur la création

Plus en détail

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants

Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants Chapitre 2: Les processus cellulaires assurent la survie des organismes vivants "Les organismes vivants incluent des organismes unicellulaires et multicellulaires. Comprendre les processus cellulaires

Plus en détail

Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau

Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus

Plus en détail

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine

Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Partie 2 : La reproduction humaine La reproduction humaine Qu est ce que la reproduction humaine? Quelles sont les étapes nécessaires à la conception d un enfant? L' Homme est-il toujours en capacité de

Plus en détail

GESTION DES LONGS DOCUMENTS

GESTION DES LONGS DOCUMENTS 1 Gestion des longs documents LE TRAITEMENT DE TEXTE GESTION DES LONGS DOCUMENTS (DOCUMENTS HIÉRARCHISÉS) LES CONCEPTS DE STYLES, DE HIÉRARCHIE ET DE CHARTE GRAPHIQUE Les documents de grande taille sont

Plus en détail

1A 01 Brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Ex 2.1 SUJET 1

1A 01 Brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique Ex 2.1 SUJET 1 SUJET 1 On réalise deux croisements expérimentaux chez la drosophile afin d étudier le devenir de deux caractères : la couleur du corps et l aspect des ailes au cours de la reproduction sexuée La longueur

Plus en détail

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3.

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 1. AP SVT On cherche à comprendre le mode de transmission de deux caractères chez la Drosophile, organisme diploïde. Effectuez une analyse génétique pour expliquer les résultats des croisements

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

Chapitre 3. La complexité des relations entre gènes, phénotypes et environnement.

Chapitre 3. La complexité des relations entre gènes, phénotypes et environnement. Chapitre 3. La complexité des relations entre gènes, phénotypes et environnement. Les gènes gouvernent la synthèse des protéines qui participent à la réalisation du phénotype mais d'autres éléments, comme

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre 3 e

Sciences de la vie et de la Terre 3 e Sciences de la vie et de la Terre 3 e Livret de c s Rédaction Serge Reynoardi Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants

Plus en détail

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf

Séquence 3. Comment les informations génétiques se transmettent-elles de cellules en cellules? Nos cellules, filles de la cellule-œuf Sommaire Nous sommes en train d étudier le support des informations génétiques 1 au sein de nos cellules. Rapidement après sa formation, la cellule-œuf commence à se multiplier (vu en classe de 4 e ).

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

Activité 14 : Réaliser un bouturage

Activité 14 : Réaliser un bouturage Activité 14 : Réaliser un bouturage 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Le peuplement d un milieu durée conseillée 14 heures Notions. contenus Compétences Exemples d activités Repérer les éléments

Plus en détail

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole?

Étude de cycles chez les insectes : holométabole ou hémimétabole? Activités autonomes 9 et 10H La biologie des organismes et de leur anatomie s aborde très bien par la morphologie particulière des insectes. Cette activité définit le terme de caractère et la notion de

Plus en détail

manière sexuée Vertébrés: Animaux qui possèdent un squelette interne

manière sexuée Vertébrés: Animaux qui possèdent un squelette interne - Les espèces animales se divisent en 2 groupes: - Les vertébrés se reproduisent en majorité de manière sexuée Vertébrés: Animaux qui possèdent un squelette interne - Les invertébrés se reproduisent en

Plus en détail

! 2nde E 2h 24/03/ 2014

! 2nde E 2h 24/03/ 2014 2nde E 2h 24/03/ 2014 DST # 4 EXERCICE 1 : Exploitation de documents : Les mécanismes de l évolution { 10 points, 45 min } Parmi ces 2 exemples, un illustre particulièrement la dérive génétique et l autre

Plus en détail

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon.

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Saviez-vous que les déchets compostables représentent 30 % de notre poubelle? Si vous cherchez de bonnes

Plus en détail

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU)

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) Comment expliquer que des enfants issus des mêmes parents soient différents? (Comment expliquer

Plus en détail

Le Grand-duc D Europe (Bubo-bubo) dans le département du Puy de Dôme : Bilan du suivi 2013. C Jallageas

Le Grand-duc D Europe (Bubo-bubo) dans le département du Puy de Dôme : Bilan du suivi 2013. C Jallageas Le Grand-duc D Europe (Bubo-bubo) dans le département du Puy de Dôme : Bilan du suivi 13 C Jallageas Bilan 13 : Un suivi qui marque le pas! Avec du recul, lorsque l on regarde l évolution du suivi du Grand-duc

Plus en détail

Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin.

Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin. Chapitre 3 : Le fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin. OC : A partir de la puberté, le fonctionnement des organes reproducteurs est cyclique chez la femme jusqu à la ménopause. A chaque cycle,

Plus en détail

Aide à l utilisation de

Aide à l utilisation de A C T I C E accompagnement à l usage des TICE année 2009-2010 Guide d usage Aide à l utilisation de livret 5b : les annuaires-catalogues Sommaire (version du 6 décembre 2010) Introduction... 3 1. Création

Plus en détail

IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées

IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées IV/L organisation fonctionnelle des fleurs permettent la reproduction sexuée des plantes fixées A.L organisation florale TP3: Organisation florale d un angiosperme. Savoir faire : Réaliser la dissection

Plus en détail

TP2. Pb: Quel sont les rôles des testicules chez l Homme? Comment est régulée la fonction de reproduction chez l Homme?

TP2. Pb: Quel sont les rôles des testicules chez l Homme? Comment est régulée la fonction de reproduction chez l Homme? TP2 Pb: Quel sont les rôles des testicules chez l Homme? Comment est régulée la fonction de reproduction chez l Homme? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 Activité 1 : diagnostic d un cas de stérilité

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT Introduction Tous les individus de la même espèce possèdent le même patrimoine génétique, cependant chaque individu est

Plus en détail

Une énigme par jour Cycle 3 Semaine des maths 2012

Une énigme par jour Cycle 3 Semaine des maths 2012 Ces «énigmes» permettent d initier une démarche fondée sur l initiative des élèves pour utiliser les connaissances acquises et montrer leur capacité à les utiliser dans des situations où elles ne sont

Plus en détail

Projet pédagogique. La classification animale. Fiche de recherche. Images réutilisables. Ressources en ligne

Projet pédagogique. La classification animale. Fiche de recherche. Images réutilisables. Ressources en ligne DOSSIER ENSEIGNANT Projet pédagogique La classification animale Fiche de recherche Images réutilisables Ressources en ligne PROJET PEDAGOGIQUE La «petite encyclopédie des Animaux» s inscrit dans la lignée

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail