La répression et la déportation en France occupée ( ) : L exemple du fort de Romainville

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La répression et la déportation en France occupée ( ) : L exemple du fort de Romainville"

Transcription

1 La répression et la déportation en France occupée ( ) : L exemple du fort de Romainville Dès leur retour des camps de concentration nazis, les déportés ont cherché à mettre des mots sur ce qu ils venaient de subir. Ces témoignages mettent en avant l atteinte fondamentale à «l espèce humaine 1» que revêt leur expérience. A la suite de ces récits, les historiens ont cherché à cerner le système concentrationnaire nazi et, aujourd hui, sa connaissance générale s est considérablement affinée. On maîtrise dorénavant sa définition comme sa signification, sa formation comme ses évolutions, ses structures comme sa chronologie. On s est penché sur les criminels nazis et sur la façon dont leur idéologie imprègne l ensemble du système. Ce faisant, on a également opéré la nécessaire distinction entre la déportation de répression qui touche une personne principalement pour ce qu elle a fait, ce qu on lui reproche d avoir fait ou ce qu elle est susceptible de faire et celle de persécution qui vise un individu du fait de sa naissance. La description des mécanismes de la Solution finale et du génocide des Juifs d Europe a permis de comprendre la différence entre la politique nazie d extermination et celle de concentration ; entre le fonctionnement des «centres de mise à mort» et des camps du système concentrationnaire. Mais, dans le cas des déportés de répression partis de France, ces résultats essentiels ne se sont accompagnés ni d une connaissance des victimes elles-mêmes, ni d une compréhension des mécanismes politiques et répressifs à l œuvre. La compréhension de cette atteinte aux valeurs humaines a largement centré le débat sur des considérations surtout philosophiques et civiques. Il est ainsi significatif de constater que nous manquions jusqu aux travaux publiés en 2004 par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation d un premier recensement statistique des déportés de répression partis de France, préalable à toute présentation de ce groupe 2. Depuis les années 1980, la déportation de répression n est plus l épicentre de la mémoire sociale sur cette question. La construction mémorielle de 1945, longtemps opérante, autour de l ensemble résistant / occupant, a été largement remplacée par le surgissement au premier plan des victimes de la Shoah. Dans la mémoire collective, la déportation n est globalement plus un «prolongement de la Résistance 3», mais essentiellement le résultat de la persécution des Juifs. Auschwitz a remplacé Buchenwald. Dans ce cadre, quel est l intérêt d étudier le camp allemand du fort de Romainville? Introduction : Le site et ses mémoires Il s agit de situer au moment des faits les lieux qui vont être visités et, ce faisant, de proposer un rapide «Etat des lieux» des mémoires du fort de Romainville aujourd hui. Quelle vision historique du site est délivrée à travers ce prisme de la mémoire? Un camp de résistants? Le camp des otages? Celui de Danielle Casanova et des «230» déportées à Auschwitz ou celui «des femmes»? Le camp des massacrés de la Libération? 1 C est le titre du livre de Robert Antelme, Paris, Editions de la Cité universitaire, Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression ( ), Paris, Ed. Tirésias, 2004, 4 volumes. 3 Annette Wieviorka, Déportation et génocide. Entre la mémoire et l oubli, Paris, Plon, 1992, p. 157 (Pluriel).

2 Ce préalable mémoriel est essentiel si l on veut cerner ce qu a été ce camp et qui y est passé. Car, en dehors de la Seine-Saint-Denis et du rapprochement qui est proposé dans cette formation initiée par un travail autour du site de Drancy, en dehors des oublis et des concurrences mémoriels, qui retient le fort de Romainville comme symbole des politiques de répression et de déportation depuis la France occupée? Ainsi, loin de hiérarchiser les camps, cette approche permet au contraire de les aborder en réseau : dans ce «système» où les mémoires n ont retenu que le mont Valérien et Compiègne puis Drancy, le rôle de Romainville national et pas uniquement parisien est, on va le voir, à la fois important et particulier. Le fort est notamment le point de départ des femmes de France vers Ravensbrück en L étude de ce camp, et de son positionnement dans ce réseau, permet finalement de détailler les grands temps de la politique allemande en France occupée, sur son versant répressif, particulièrement éclairé ici, comme sur la persécution des Juifs de France. Le fort de Romainville : «curriculum vitae» et principales fonctions de ce camp allemand en France occupée, de 1940 à 1944 Il s agit ici de développer deux réflexions incontournables sur ce sujet : l une rappelle l importance des chronologies dans l analyse des politiques des autorités allemandes, de 1940 à 1944, car ce sont ici les évolutions qui priment ; l autre montre que ce sont les fonctions d un camp qui déterminent pour l essentiel les conditions de détention des prisonniers et leur devenir. A chaque étape et pour chaque fonction, il importe de bien déterminer le rôle des différents acteurs. -Préambule : répressions judiciaire et extra-judiciaire. -Le camp administratif du Militärbefehlshaber in Frankreich (MBF, le Commandement militaire allemand en France), juin 1940 août La «réserve d otages» de la région parisienne : la prise de pouvoir de la «Gestapo» -Romainville (avec Compiègne et Fresnes) dans la déportation des Résistants et des Politiques au départ de France -Un réseau incomplet sans : les tribunaux militaires allemands, Drancy et la «Solution finale» (sans Romainville). Conclusion : Une étude de cas particulièrement adaptée à l enseignement de la répression de la Résistance : par les chronologies en jeu, par les fonctions de ce camp et par ceux qui y passent. Thomas Fontaine, novembre 2007

3 Devenir des détenus de Romainville ( )? Fusillés Internés Fusillés Internés Déportés? Déportés Nombre de détenus arrivés chaque mois au fort de Romainville ( ) N o m b re Arrivées des femmes Arrivées des hommes nov-4 0 févr-41 mai-4 1 août-41 nov-4 1 févr-42 mai-4 2 août-42 nov-4 2 Mois Documents réalisés par Thomas Fontaine. févr-43 mai-4 3 août-43 nov-4 3 févr-44 mai-4 4 août-44

4 Cet avis annonce à tort qu une exécution d otages a déjà eu lieu le 19 septembre Les 46 otages sont en fait fusillés au Mont-Valérien deux jours plus tard. Il s agissait sans doute d éviter que des manifestations n aient lieu à l occasion du 150 ème anniversaire de la bataille de Valmy, que le parti communiste avait appelé à commémorer. Cela a trompé les otages internés au fort de Romainville qui, lors de la désignation, pensèrent à la déportation également annoncée dans cet avis. Ceux appelés à rejoindre les casemates comprirent vite le sort qui leur était réservé. Les autres détenus le découvrirent dans les jours suivants lorsque des détenus arrivés de Bordeaux leur apprirent la nouvelle de l exécution de 70 otages à Souges. « = 116, plus moyen de douter de l horrible vérité» témoigne ainsi Octave Rabaté, qui aurait pu être désigné pour le 21 septembre. Marie-Claude Vaillant- Couturier écrit dans une lettre clandestine rédigée au fort le 27 septembre : «il n y a qu une chose qui soit vraiment atroce, c est de voir tomber ses compagnons ; tout le reste n a pas d importance. Ils étaient si grands ceux qui sont tombés, qu on a l impression que toute une vie ne suffira pas pour être digne d eux et pour les venger.» Certains camarades des «46» liront sur les parois de la casemate 22, en novembre, ces graffitis suivis de noms : «Nous sommes 46 qui attendons la mort avec courage et confiance en la victoire. Vive la France».

5 Portrait réalisé au fort de Romainville de Jean-Louis Corringer par Robert Dartagnan : tous les deux sont fusillés comme otages le 21 septembre 1942.Robert Dartagnan, professeur de dessin, arrive à Romainville le 24 aout 1942.Il croque ses camarades de détention arrivés en même temps que lui au fort. Archives personnelles de Serge Choumoff.

6 Pour aller plus loin : Bibliographie indicative sur la déportation de répression : Claudine Cardon-Hamet, Triangles rouges à Auschwitz. Le convoi politique du 6 juillet : Autrement, coll. «Mémoires», 422 pages. Thomas Fontaine, Les oubliés de Romainville. Un camp allemand en France ( ) : Tallandier, 144 pages. Olivier Lalieu, La zone grise? La Résistance française à Buchenwald, préface de Jorge Semprun : Tallandier, 441 pages. Un instrument de travail : Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Le livre mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression, 4 volumes, Tirésias, 2004.

Le fort de Romainville, un camp allemand en France ( ) Par Thomas Fontaine,

Le fort de Romainville, un camp allemand en France ( ) Par Thomas Fontaine, Le fort de Romainville, un camp allemand en France (1940-1944) Par Thomas Fontaine, L auteur : Doctorant en histoire à l université de Paris I, Centre d histoire sociale du XX ème siècle, boursier de la

Plus en détail

Dossier d activités. Collège-Lycée

Dossier d activités. Collège-Lycée Dossier d activités Collège-Lycée LES DEUX GUERRES MONDIALES A COMPIEGNE Recherchez des informations et des documents sur les deux guerres mondiales à Compiègne. La Première guerre mondiale - L arrivée

Plus en détail

lieux d HISTOIRE et de MÉMOIRE de la [déportation] en SEINE-SAINT-DENIS (1)

lieux d HISTOIRE et de MÉMOIRE de la [déportation] en SEINE-SAINT-DENIS (1) N 36 lieux d HISTOIRE et de MÉMOIRE de la [déportation] en SEINE-SAINT-DENIS (1) Le fort de Romainville aux Lilas 1940-1944 du fort français au [camp allemand] En juin 1940, le 401 e régiment d artillerie

Plus en détail

Les déportations de répression concernent déportés, par convois de 1000 à 2000 personnes.

Les déportations de répression concernent déportés, par convois de 1000 à 2000 personnes. Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher, Bourges. 15 avril 2014, conférence de Thomas Fontaine, historien : «Déporter, politiques de déportation et répression en France occupée, 1940-1944.»

Plus en détail

"La négation de l'homme dans l'univers concentrationnaire nazi"

La négation de l'homme dans l'univers concentrationnaire nazi "La négation de l'homme dans l'univers concentrationnaire nazi" CNRD 2016-2017. Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher, Bourges. 9-10-2016 Le site : www.resistance-deportation18.fr Rubrique

Plus en détail

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE. MONT-VALéRIEN. Jacques Robert - DMPA. En partenariat avec - 1 -

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE. MONT-VALéRIEN. Jacques Robert - DMPA. En partenariat avec - 1 - PROGRAMME PÉDAGOGIQUE DU MONT-VALéRIEN En partenariat avec - 1 - SOMMAIRE Présentation p03 Parcours de visite p04-05 Visites guidées p06-07 Visiter plusieurs institutions Activités complémentaires p11

Plus en détail

VALÉRIEN HAUT LIEU DE LA MEMOIRE NATIONALE

VALÉRIEN HAUT LIEU DE LA MEMOIRE NATIONALE LE MONT VALÉRIEN HAUT LIEU DE LA MEMOIRE NATIONALE LES RENDEZ-VOUS DU MONT-VALÉRIEN MONT-VALÉRIEN MONT-VALÉRIEN, HAUT LIEU DE LA MÉMOIRE NATIONALE Lieu de culte médiéval puis forteresse militaire au cours

Plus en détail

Les oubliés de Romainville, un camp allemand en France

Les oubliés de Romainville, un camp allemand en France Les oubliés de Romainville, un camp allemand en France www.claudepauquet.info/convoi/index.html. Situé sur le territoire actuel de la Seine-Saint-Denis, dans la banlieue nord-est de Paris, le fort de Romainville

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT DU CENTRE DE DOCUMENTATION

PLAN DE CLASSEMENT DU CENTRE DE DOCUMENTATION PLAN DE CLASSEMENT DU CENTRE DE DOCUMENTATION Le Centre de documentation a pour mission de constituer et d enrichir un fonds spécialisé sur les thèmes de travail et de recherche de la Maison d Izieu. 1.

Plus en détail

La répression de la Résistance en Bretagne

La répression de la Résistance en Bretagne La répression de la Résistance en Bretagne par les autorités d'occupation et le régime de Vichy La répression: une spirale infernale L armistice signé à Rethondes le 22 juin 1940 a pour conséquence directe

Plus en détail

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan 1 Quelques chiffres significatifs 76 000 Juifs sont partis de France en 83 convois d environ un millier de personnes chacun. Le 84 e est parti de Belgique,

Plus en détail

La résistance dans les camps nazis. Quelles limites? Quelles problématiques? Quelles sources?

La résistance dans les camps nazis. Quelles limites? Quelles problématiques? Quelles sources? La résistance dans les camps nazis Quelles limites? Quelles problématiques? Quelles sources? Quelles limites? Sujet limité aux camps nazis.. Mais la résistance dans les camps français est exclue. Différencier

Plus en détail

LOUIS COQUILLET 21 ans, ouvrier mineur serrurier, fusillé au Mont-Valérien.

LOUIS COQUILLET 21 ans, ouvrier mineur serrurier, fusillé au Mont-Valérien. LOUIS COQUILLET 21 ans, ouvrier mineur serrurier, fusillé au Mont-Valérien. À l été 1941, Louis Coquillet rejoint un groupe armé de la résistance communiste. Jusqu en janvier 1942, à Paris, au sein des

Plus en détail

La France sous l occupation allemande

La France sous l occupation allemande La France sous l occupation allemande 1 La France en septembre 1939 En 1938, le gouvernement du Front populaire de Léon Blum a été remplacé par un gouvernement de tendance national-conservateur sous Édouard

Plus en détail

NOUVELLE MUSEOGRAPHIE MEMORIAL DES MARTYRS DE LA DEPORTATION

NOUVELLE MUSEOGRAPHIE MEMORIAL DES MARTYRS DE LA DEPORTATION NOUVELLE MUSEOGRAPHIE MEMORIAL DES MARTYRS DE LA DEPORTATION COMMEMORATION DE LA JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DE LA DEPORTATION DIMANCHE 24 AVRIL 2016 NOUVELLE MUSEOGRAPHIE DU MEMORIAL DES MARTYRS DE

Plus en détail

Le Mémorial de Compiègne Royallieu de nos jours

Le Mémorial de Compiègne Royallieu de nos jours 48000 déportés sont partis de la gare de Compiègne vers les bagnes nazis. Tous provenaient d un camp d internement allemand, le "Frontstalag 122", situé non loin de là, à Royallieu, un des faubourgs de

Plus en détail

centre d'histoire de la résistance et de la déportation

centre d'histoire de la résistance et de la déportation centre d'histoire de la résistance et de la déportation Questionnaire pédagogique - lycée Bienvenue au Centre d Histoire de la Résistance et de la Déportation. Pendant la visite, tu peux te repérer grâce

Plus en détail

FICHIERS ORIGINAUX D'ENTRÉE AUX CAMPS DE BUCHENWALD ET MAUTHAUSEN,

FICHIERS ORIGINAUX D'ENTRÉE AUX CAMPS DE BUCHENWALD ET MAUTHAUSEN, FICHIERS ORIGINAUX D'ENTRÉE AUX CAMPS DE BUCHENWALD ET MAUTHAUSEN, 1943-1945 607 MI 1 à 8 Répertoire numérique Monique Leblois-Péchon, chargée d études documentaires à la section du XXème siècle Première

Plus en détail

Les graffiti de la casemate n 17 du fort de Romainville. Résultats d une recherche

Les graffiti de la casemate n 17 du fort de Romainville. Résultats d une recherche Les graffiti de la casemate n 17 du fort de Romainville. Résultats d une recherche Thomas Fontaine Comme le siège de la Gestapo de Bruxelles, avenue Louise, le camp allemand installé au fort de Romainville,

Plus en détail

De la lumière à l ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation

De la lumière à l ombre. Vivre et résister dans les Alpes-Maritimes dans la crainte de la déportation Questionnaire de l exposition des Archives départementales des AlpesMaritimes De la lumière à l ombre : vivre et résister dans les AlpesMaritimes dans la crainte de la déportation. Avril 2016 De la lumière

Plus en détail

FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD,

FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD, FICHES MÉDICALES DES DÉPORTÉS DANS LES CAMPS DE RAVENSBRÜCK, FLOSSENBURG ET BUCHENWALD, 1943-1945 608 MI 1 à 4 Répertoire numérique Monique Leblois-Péchon, chargée d études documentaires à la section du

Plus en détail

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Exposition itinérante Livret d accompagnement pédagogique Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Service pédagogique Institut pédagogique Edmond J. Safra 2 Livret d

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique Lycée seconde première

Le cahier de Susi Fiche pédagogique Lycée seconde première Support Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité et/ou par extraits selon les pistes proposées. Le plus souvent en amorce du cours, comme une «étude de cas», ce qui induit ici

Plus en détail

Thèmes des ateliers pédagogiques année 2014 / 2015

Thèmes des ateliers pédagogiques année 2014 / 2015 Thèmes des ateliers pédagogiques année 2014 / 2015 Le Service pédagogique de la Maison d Izieu propose aux élèves de Primaire, de Collège et de Lycée d approfondir la visite du mémorial par un travail

Plus en détail

Voyage à Auschwitz-Birkenau

Voyage à Auschwitz-Birkenau Lycée Marie Madeleine Fourcade à Gardanne - Site académique > LES DISCIPLINES > HISTOIRE GEOGRAPHIE > Voyage à Auschwitz-Birkenau Voyage à Auschwitz-Birkenau jeudi 30 janvier 2014, par Mme Blanc, documentaliste

Plus en détail

SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DES ARMÉES LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION

SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DES ARMÉES LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DES ARMÉES LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.FR LA PRISON DE MONTLUC MÉMORIAL NATIONAL DE LA PRISON DE MONTLUC

Plus en détail

LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN

LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.FR LE MÉMORIAL DU MONT-VALÉRIEN LIEU D EXÉCUTION

Plus en détail

CAMP DES MILLES L ANCIENNE TUILLERIE i n t e r n é s, 2000 d é p o r t é s, 3 a n s d a c t i v i t é s

CAMP DES MILLES L ANCIENNE TUILLERIE i n t e r n é s, 2000 d é p o r t é s, 3 a n s d a c t i v i t é s CAMP DES MILLES L ANCIENNE TUILLERIE 1939 1942 1 0 0 0 0 i n t e r n é s, 2000 d é p o r t é s, 3 a n s d a c t i v i t é s S E P T E M B R E 1 9 3 9 / J U I N 1 9 4 0 «Un Camp d internement pour «sujets

Plus en détail

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs

PROJET HISTOIRE-MEMOIRE RIVESALTES IZIEU - LYON Parcours d enfants juifs L objectif du projet était de construire et transmettre une culture humaniste et citoyenne par : - La construction de connaissances historiques sur les persécutions antisémites et les phénomènes de collaboration

Plus en détail

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque Concours national i de la Résistance et de la Déportation Témoignages Bibliographie Édition 2014-2015 «Peut-être que ce qui s est passé ne peut pas être

Plus en détail

Le convoi 76 du 30 juin 1944, Paroles de témoins et documents d archives SOMMAIRE Avant-Propos p. 013 par Chantal Dossin

Le convoi 76 du 30 juin 1944, Paroles de témoins et documents d archives SOMMAIRE Avant-Propos p. 013 par Chantal Dossin Le convoi 76 du 30 juin 1944, Paroles de témoins et documents d archives SOMMAIRE Avant-Propos p. 013 par Chantal Dossin Préface p. 015 par Jean-Louis Steinberg, 88 ans, survivant du convoi 76 Introduction

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale, version Facebook

La Seconde Guerre mondiale, version Facebook La Seconde Guerre mondiale, version Facebook Par DENIS PEIRON, le 7/1/2015 à 09h50 Le Mémorial de Caen propose de suivre sur le réseau social le quotidien de Suzon, une petite fille imaginaire qui traverse

Plus en détail

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) Thème 1 cours 3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT (1939-1945) Introduction : les débuts du conflit - vidéo n 1 «les débuts de la guerre» Le 1 er septembre 1939, l Allemagne nazie

Plus en détail

LA DOUBLE FIN DU CAMP DE CONCENTRATION DE NATZWEILER-STRUTHOF

LA DOUBLE FIN DU CAMP DE CONCENTRATION DE NATZWEILER-STRUTHOF NOM : Prénom : Etablissement : DATE :.... LA DOUBLE FIN DU CAMP DE CONCENTRATION DE NATZWEILER-STRUTHOF 1. L EUROPE AU 1 ER SEPTEMBRE 1944-1 - 1.1. Quelle est la situation de l Europe nazie à l automne

Plus en détail

L historien et les mémoires de la 2 ND Guerre mondiale. Une approche cinématographique de la mémoire de la seconde guerre mondiale

L historien et les mémoires de la 2 ND Guerre mondiale. Une approche cinématographique de la mémoire de la seconde guerre mondiale L historien et les mémoires de la 2 ND Guerre mondiale Une approche cinématographique de la mémoire de la seconde guerre mondiale Histoire Introduction: Notions clés Mémoires Histoire et mémoires Devoir

Plus en détail

Concours national de la Résistance et de la Déportation Session 2015 «La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de

Concours national de la Résistance et de la Déportation Session 2015 «La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de Concours national de la Résistance et de la Déportation Session 2015 «La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire» Participation au concours national

Plus en détail

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres? L.DOLEANS - Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Page 1 sur 7 Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Intro : chiffres des victimes UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Plus en détail

Questionnaire Primaire (2)

Questionnaire Primaire (2) Service éducatif 05 55 45 84 43 Questionnaire Primaire (2) Le musée est divisé en dix séquences réparties sur deux étages. Chaque séquence (de I à X) présente des informations correspondant à la période.

Plus en détail

Centre d Histoire de la Résistance et de la Déportation

Centre d Histoire de la Résistance et de la Déportation Centre d Histoire de la Résistance et de la Déportation 14 av. Berthelot 69007 Lyon Tel : 04 78 72 23 11 Aménagé dans l ancienne École de santé militaire, à l intérieur même des bâtiments où le chef de

Plus en détail

Visite historique: Fiche pédagogique pour les enseignants. Histoire et Mémoire de la Déportation

Visite historique: Fiche pédagogique pour les enseignants. Histoire et Mémoire de la Déportation Visite historique: Fiche pédagogique pour les enseignants Histoire et Mémoire de la Déportation Durée : 2 heures. Principe de la visite : Cette visite permet aux élèves de travailler en autonomie et de

Plus en détail

du 3 au 8 juillet 2016 Enseigner l histoire de la Shoah Université d été pour les professeurs du second degré

du 3 au 8 juillet 2016 Enseigner l histoire de la Shoah Université d été pour les professeurs du second degré du 3 au 8 juillet 2016 Enseigner l histoire de la Shoah Université d été pour les professeurs du second degré Histoire et mémoire de la Shoah Le génocide des Juifs est un événement historique à enseigner

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Mémoires de 3 déportés Creusois»

DOSSIER DE PRESSE. «Mémoires de 3 déportés Creusois» DOSSIER DE PRESSE «Mémoires de 3 déportés Creusois» «Si comprendre est impossible, connaître est nécessaire parce que ce qui s est produit peut se reproduire de nouveau» Promo Levi- Rescapé d Auschwitz-

Plus en détail

Dossier de presse

Dossier de presse Le Conseil général de la Haute-Marne - Le Mémorial Charles de Gaulle - L Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre - Le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de la Haute-Marne

Plus en détail

Première partie Images et témoignages des camps

Première partie Images et témoignages des camps Table des matières INTRODUCTION... 11 Première partie Images et témoignages des camps dans le temps de la Communication L événement des camps : une accréditation problématique... 27 La première rencontre

Plus en détail

LA MÉMOIRE DE LA SECONDE GUERRE

LA MÉMOIRE DE LA SECONDE GUERRE RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA MÉMOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE EN FRANCE Introduction Historiens étudient : événements mémoire des événements Seconde Guerre mondiale histoire

Plus en détail

Une gare entre Drancy et Auschwitz

Une gare entre Drancy et Auschwitz Une gare entre Drancy et Auschwitz Nature du document : Carte postale de la gare de déportation de Bobigny des archives municipales de Bobigny Date du document : 1931 Lieu du document : La gare de Bobigny

Plus en détail

Mondiale

Mondiale CM2 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE TITRES THEMES NOTIONS DOCUMENTS VISITES - RESSOURCES La Seconde Guerre - l ampleur de la guerre (cartes, Mondiale documents statistiques) La violence du XX e siècle : les

Plus en détail

LE CHANT DES PARTISANS

LE CHANT DES PARTISANS LE CHANT DES PARTISANS Le chant des partisans a été repris par de nombreux artistes dont Jacques Brel ou Jean Ferrat. En 1997, pour le compte de l association Tactikollectif, le groupe Zebda adapte la

Plus en détail

CAPACITÉS PRÉVUES AU PROGRAMME ; VOCABULAIRE ; EXEMPLES DE DÉVELOPPEMENTS CONSTRUITS ; SUJETS RÉELLEMENT DONNÉS AU BREVET

CAPACITÉS PRÉVUES AU PROGRAMME ; VOCABULAIRE ; EXEMPLES DE DÉVELOPPEMENTS CONSTRUITS ; SUJETS RÉELLEMENT DONNÉS AU BREVET CAPACITÉS PRÉVUES AU PROGRAMME ; VOCABULAIRE ; EXEMPLES DE DÉVELOPPEMENTS CONSTRUITS ; SUJETS RÉELLEMENT DONNÉS AU BREVET Version du 23/09/2014 Sommaire : touche Ctrl + cliquer sur le titre pour aller

Plus en détail

Le Mont-Valérien Haut-lieu de la mémoire nationale. Livret pédagogique

Le Mont-Valérien Haut-lieu de la mémoire nationale. Livret pédagogique 1. Le Mont-Valérien Haut-lieu de la mémoire nationale Livret pédagogique Introduction Ce livret pédagogique permet aux enseignants de présenter à leurs élèves le site du Mont-Valérien, le centre d information

Plus en détail

Dossier pédagogique Questionnaire : Les Voies de la Liberté

Dossier pédagogique Questionnaire : Les Voies de la Liberté INFORMATIONS Dossier pédagogique Questionnaire : Les Voies de la Liberté Salle du fond à l étage Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière

Plus en détail

Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / / Clg Anne Frank

Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / / Clg Anne Frank Devoir d histoire / La Seconde Guerre mondiale / 3 ème / 20.02.2014 / Clg Anne Frank Prénom : Nom : 3 ème Auto-Évaluation du devoir à faire une fois TOUT TERMINÉ : compétence N 7.1.1 Que penses-tu de ton

Plus en détail

Dossier de presse

Dossier de presse Le Conseil général de la Haute-Marne - Le Mémorial Charles de Gaulle - L Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre - Le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de la Haute-Marne

Plus en détail

Histoire. Thème 1 ( introductif ) Le rapport des sociétés à leur passé

Histoire. Thème 1 ( introductif ) Le rapport des sociétés à leur passé Histoire Thème 1 ( introductif ) Le rapport des sociétés à leur passé Chapitre unique Les mémoires : lecture historique. Etude : L'historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France. L'historien

Plus en détail

Désirée Lamoureux University of Western Ontario

Désirée Lamoureux University of Western Ontario Yannick Malgouzou, Les Camps nazis. Réflexions sur la réception littéraire française Paris, Classiques Garnier, coll. «Littérature, histoire, politique», 2012, 616 p. Désirée Lamoureux University of Western

Plus en détail

programme pédagogique

programme pédagogique programme pédagogique 2016-2017 Sommaire Historique du site Visites et activités pédagogiques Visites guidées et visites thématiques Ateliers pédagogiques Les espaces de visite Témoignages Préparer sa

Plus en détail

Séance 1 : En quoi la seconde guerre mondiale est-elle un affrontement planétaire?

Séance 1 : En quoi la seconde guerre mondiale est-elle un affrontement planétaire? Que sais-je? 1/ Qu est-ce qu un régime totalitaire? 2/ Quelle population est victime d un génocide en 1915? 3/ Depuis quand Hitler dirige-t-il l Allemagne? Thème 1 : L Europe, un théâtre majeur des guerres

Plus en détail

Le 12 avril 1945, les soldats américains libèrent le camp de concentration de Dora

Le 12 avril 1945, les soldats américains libèrent le camp de concentration de Dora Le 12 avril 1945, les soldats américains libèrent le camp de concentration de Dora Qui étaient déportés dans ces camps? Comment les nazis considéraient-ils certaines populations? Quels éléments évoquent

Plus en détail

70 e anniversaire Libération

70 e anniversaire Libération 70 e anniversaire Libération de la Haute-Savoie L antisémitisme et le racisme d État Problématique : Qu est-ce que le nazisme et quels en sont les manifestations et les conséquences? Place de cet enseignement

Plus en détail

[Interview] Nicolas Bertrand auteur de «L Enfer réglementé. Le régime de détention dans les camps de concentration»

[Interview] Nicolas Bertrand auteur de «L Enfer réglementé. Le régime de détention dans les camps de concentration» [Interview] Nicolas Bertrand auteur de «L Enfer réglementé. Le régime de détention dans les camps de concentration» En cette période où l on commémore les 70 ans de la libération des camps, L Enfer réglementé.

Plus en détail

La RDA face au génocide juif ou la Shoah sous silence

La RDA face au génocide juif ou la Shoah sous silence La RDA face au génocide juif ou la Shoah sous silence Par Laure Billon Tradition historique, mémoire officielle et relecture du passé Le nazisme a été l un des thèmes de conflit entre les deux Allemagne,

Plus en détail

Service pédagogique du Mémorial de Caen

Service pédagogique du Mémorial de Caen Vers le CCF Fiche de l enseignant L objectif de ces fiches est de permettre à vos élèves de s entrainer à la construction et à la présentation de leur dossier CCF. Elles peuvent être réalisées sur place

Plus en détail

CONCOURS DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION.

CONCOURS DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION. CONCOURS DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION. ANNEE SCOLAIRE 2014-2015. CLASSES DE 2 nde. «LA LIBERATION DES CAMPS NAZIS, LE RETOUR DES DEPORTES ET LA DECOUVERTE DE L UNIVERS CONCENTRATIONNAIRE». (1944-1946).

Plus en détail

HISTOIRE - Chapitre 1 : L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

HISTOIRE - Chapitre 1 : L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France HISTOIRE - Chapitre 1 : L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France (René Clément, 1946) (Rose Bosch, 2010) Bande-Annonce : Quelle image de la France pendant l occupation montre

Plus en détail

Mémoires... Le projet «M émoires de l'horreur» : les lectures théâtralisées du 19 mai (amphithéâtre du lycée agricole)

Mémoires... Le projet «M émoires de l'horreur» : les lectures théâtralisées du 19 mai (amphithéâtre du lycée agricole) Mémoires... L'histoire est une discipline qui se rapporte à des éléments passé et à la mémoire. Elle étudie l'évolution des sociétés dans le temps. Elle se veut objective. La mémoire, quant à elle, est

Plus en détail

«Shoah et bande dessinée», montrer l impensable en BD

«Shoah et bande dessinée», montrer l impensable en BD «Shoah et bande dessinée», montrer l impensable en BD Par Nathalie Lacube, le 3/2/2017 à 07h01 L exposition «Shoah et bande dessinée» au Mémorial de la Shoah à Paris présente d émouvants dessins de victimes,

Plus en détail

Nom : Prénom : Classe

Nom : Prénom : Classe Nom : Prénom : Classe 1 E ntre 1939 et 1945, les autorités françaises ont ouvert et fait fonctionner dans la Vienne plusieurs camps d'internement administratifs pour civils : camp de la route de Limoges,

Plus en détail

agenda des commémorations de la déportation des Juifs de France 75 e anniversaire du départ des convois de l année 1942

agenda des commémorations de la déportation des Juifs de France 75 e anniversaire du départ des convois de l année 1942 agenda des commémorations de la déportation des Juifs de France 75 e anniversaire du départ des convois de l année 1942 du 27 mars au 11 novembre 2017 Les commémorations de la déportation des Juifs de

Plus en détail

Discours de M. Carlos Fernandez le 30 août 2011 à Nantes

Discours de M. Carlos Fernandez le 30 août 2011 à Nantes 70 ème Anniversaire de la mort de Marin Poirier Discours de M. Carlos Fernandez le 30 août 2011 à Nantes Monsieur Frapier représentant Monsieur le Député Maire, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames

Plus en détail

La Libération de l Indre et de la Creuse :

La Libération de l Indre et de la Creuse : DOSSIER DE PRESSE La Libération de l Indre et de la Creuse : 1943-1945 Exposition du 7 juin au dimanche 21 septembre 2015 MUSÉE de la VALLÉE de la CREUSE Châteauroux, 2 ème libération, 11 septembre 1944.

Plus en détail

L'archipel des camps de la mort

L'archipel des camps de la mort L'archipel des camps de la mort Pendant la Première Guerre mondiale, l expression "camp de concentration" désigne des centres où sont regroupées des populations civiles, notamment dans le Nord de la France

Plus en détail

Références du document. Intégration pédagogique

Références du document. Intégration pédagogique Références du document Titre : Internés, Déportés, Fusillés, Morts au combat du VAR Date : 1945 (?) Nature : Carte Cote : 1 FI 27 Intégration pédagogique Niveau de classe concernée : Troisième Place dans

Plus en détail

Exposition. JUIN Samedi 11 juin 2016 à 15h à Jargeau Rendez vous devant l entrée du collège. Visite commentée

Exposition. JUIN Samedi 11 juin 2016 à 15h à Jargeau Rendez vous devant l entrée du collège. Visite commentée Contact : Marion Jouhanneau Médiatrice culturelle, chargée des publics et de la communication 02 38 42 03 91 mediationculturelle@cercil.eu En Juin,Juillet et Août 2016 au Cercil Musée Mémorial des enfants

Plus en détail

Le génocide des Juifs dans l Europe nazie ( )

Le génocide des Juifs dans l Europe nazie ( ) Le génocide des Juifs dans l Europe nazie (1933-1945) (Séquence pédagogique proposée par Laurent Guitton, lycée Ph. Lamour de Nîmes) Préalables Épistémologiques : - Prendre en compte la dimension européenne

Plus en détail

69 e anniversaire de la libération de la prison de Montluc Samedi 24 août Discours de M. CARENCO

69 e anniversaire de la libération de la prison de Montluc Samedi 24 août Discours de M. CARENCO 69 e anniversaire de la libération de la prison de Montluc Samedi 24 août 2013 Discours de M. CARENCO Madame le député, (Mme NACHURY) Mesdames et Messieurs les élus, Chers Amis, Merci à tous d'être là

Plus en détail

Elles étaient en guerre ( )

Elles étaient en guerre ( ) Elles étaient en guerre (1939-1945) ELLES ÉTAIENT EN GUERRE 1939-1945 Un film de Fabien Béziat et Hugues Nancy Note d intention de Fabien Béziat et Hugues Nancy Auteurs réalisateurs du film Si aux lendemains

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle

DOSSIER DE PRESSE. Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 27 Janvier 2012 Journée internationale des victimes de la Shoah - Lancement de la saison mémorielle 1942-2012 Contact : SGA/COM

Plus en détail

1. (Doc 1) Que représente la ligne de démarcation? 2. (Doc 1) Indiquez où se situent principalement les zones de maquis?

1. (Doc 1) Que représente la ligne de démarcation? 2. (Doc 1) Indiquez où se situent principalement les zones de maquis? 1. (Doc 1) Que représente la ligne de démarcation? La ligne de démarcation représente la séparation entre la France occupée et administrée par les Allemands et la «zone libre» gouvernée par le maréchal

Plus en détail

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE L AUDE La Bibliothèque Concours national i de la Résistance et de la Déportation Documentaires Bibliographie Édition 2014-2015 «C est arrivé, cela peut donc arriver de nouveau

Plus en détail

Le Chariot de pierres à la carrière. Buchenwald, mai Fac-similé, coll. musée de la Résistance et de la Déportation-Ville de Montauban

Le Chariot de pierres à la carrière. Buchenwald, mai Fac-similé, coll. musée de la Résistance et de la Déportation-Ville de Montauban Le Chariot de pierres à la carrière. Buchenwald, mai 1944. Facsimilé, coll. musée de la Résistance et de la DéportationVille de Montauban " # " Musée de la Résistance et de la Déportation Ville de Montauban,

Plus en détail

LES PARCOURS DE LA MÉMOIRE

LES PARCOURS DE LA MÉMOIRE Le Conseil général de la Haute-Marne Le Mémorial Charles de Gaulle L Office ational des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Le Centre Départemental de Documentation Pédagogique de la Haute-Marne

Plus en détail

Les rafles d octobre 1942 : la persécution nazie en Anjou.

Les rafles d octobre 1942 : la persécution nazie en Anjou. Conseil général de Maine-et-Loire Les rafles d octobre 1942 : la persécution nazie en Anjou. Archives départementales de Maine-et-Loire Les dossiers du service éducatif n 3 I - ORGANISER LA RAFLE Dans

Plus en détail

Bienvenue aux Archives départementales!

Bienvenue aux Archives départementales! Bienvenue aux Archives départementales! Ateliers et expositions 2015-2016 Cycle 3, 3 e découverte pro, tous niveaux Sensibiliser les élèves aux documents d archives, à la recherche et aux métiers des archives.

Plus en détail

«Table des matières», Représentations mémorielles de la guerre civile grecque, p

«Table des matières», Représentations mémorielles de la guerre civile grecque, p «Table des matières», Représentations mémorielles de la guerre civile grecque, p. 889-893 DOI : 10.15122/isbn.978-2-406-05976-9.p.0889 La diffusion ou la divulgation de ce document et de son contenu via

Plus en détail

Discours 71 e anniversaire de la Libération des camps (Libération du camp d Auschwitz Birkenau 27 janvier 1945)

Discours 71 e anniversaire de la Libération des camps (Libération du camp d Auschwitz Birkenau 27 janvier 1945) Discours 71 e anniversaire de la Libération des camps (Libération du camp d Auschwitz Birkenau 27 janvier 1945) Monsieur le Président de l Association pour la Mémoire des Enfants juifs déportés, Monsieur

Plus en détail

L HISTOIRE DES GENOCIDES DES JUIFS ET DES TSIGANES PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE

L HISTOIRE DES GENOCIDES DES JUIFS ET DES TSIGANES PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE L HISTOIRE DES GENOCIDES DES JUIFS ET DES TSIGANES PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE On commence par une évaluation-diagnostique : méta-plan But : faire émerger les représentations sur les termes : génocide,

Plus en détail

DEBARQUEMENT 6 JUIN 1944

DEBARQUEMENT 6 JUIN 1944 C O M M E M O R A T I O N DU 60 ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT 6 JUIN 1944 L E 6 J U I N 2 0 0 4 bibliographie (quelques suggestions de lecture à la bibliothèque) Bibliothèque Municipale d Achères, Bibliographie

Plus en détail

Seconde Guerre mondiale en France

Seconde Guerre mondiale en France Thème 2 : Le rapport des sociétés à leur passé : Les mémoires lecture historique. L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France Introduction Enjeux central : Ce chapitre cherche à

Plus en détail

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH «Auschwitz est un lieu où, à la fois, il y a peu et beaucoup à voir. Peu, car c est avant tout un immense champ de ruines. Beaucoup, car ses ruines lorsqu on en connaît l histoire,

Plus en détail

Résister ou collaborer dans la Vienne entre 1939 et 1945

Résister ou collaborer dans la Vienne entre 1939 et 1945 Résister ou collaborer dans la Vienne entre 1939 et 1945 LONDRES VICHY Nom de l élève : Prénom : Classe : Niveau : collège Dossier pédagogique Des documents et des questionnaires, un lexique et des notices

Plus en détail

Ce dossier appartient à.

Ce dossier appartient à. Ce dossier appartient à. 1 LA MAISON D IZIEU MEMORIAL DES ENFANTS JUIFS EXTERMINES Maison d Izieu, colonie d enfants juifs Plaque commémorative des victimes 2 Texte de présentation En 1940-1941, seules

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA SHOAH DOSSIER DE PRESSE SÉJOUR D ÉTUDE À CRACOVIE ET À AUSCHWITZ 11 MAI 2017

MÉMOIRE DE LA SHOAH DOSSIER DE PRESSE SÉJOUR D ÉTUDE À CRACOVIE ET À AUSCHWITZ 11 MAI 2017 Contact presse : Alexandra Couturier - 04 56 58 53 33 / 06 09 60 16 38 alexandra.couturier@lametro.fr DR MÉMOIRE DE LA SHOAH SÉJOUR D ÉTUDE À CRACOVIE ET À AUSCHWITZ À la fin de la Seconde Guerre mondiale,

Plus en détail

Histoire de la Shoah en Europe

Histoire de la Shoah en Europe Histoire de la Shoah en Europe Cette exposition propose une vision globale de la Shoah en Europe, de la montée du nazisme au procès de Nuremberg. Elle retrace les différentes étapes de la persécution des

Plus en détail

MEMORANDUM. les réunis au Conseil des Experts, Berlin Wannsee, le 7 avril 2017,

MEMORANDUM. les réunis au Conseil des Experts, Berlin Wannsee, le 7 avril 2017, MEMORANDUM les réunis au Conseil des Experts, Berlin Wannsee, le 7 avril 2017, considérant le fait que la mission de l UNESCO, proclamée par les États fondateurs en 1945 dans l Acte constitutif, vise à

Plus en détail

Objectif : remplir la fiche distribuée par l étude des documents suivants. SOMMAIRE :

Objectif : remplir la fiche distribuée par l étude des documents suivants. SOMMAIRE : LE GENOCIDE* DES JUIFS ET DES TSIGANES D EUROPE Objectif : remplir la fiche distribuée par l étude des documents suivants. SOMMAIRE : Partie 1 : Les Einsatzgruppen : les premiers massacres Partie 2 : La

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION. Archives Départementales de Maine-et-Loire ANGERS 30 novembre 2016

CONCOURS NATIONAL DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION. Archives Départementales de Maine-et-Loire ANGERS 30 novembre 2016 Archives Départementales de Maine-et-Loire ANGERS 30 novembre 2016 Thème 2016-2017 «La négation de l Homme dans l univers concentrationnaire nazi» 1. Accueil Mme VERRY 2. Organisation du CNRD (M. Tramayes)

Plus en détail

CENTRE de MÉMOIRE SOMME Résistance et Déportation Avril 2013

CENTRE de MÉMOIRE SOMME Résistance et Déportation Avril 2013 Bulletin N 1 CENTRE de MÉMOIRE SOMME Résistance et Déportation Avril 2013 Pour un Centre de Mémoire et de Citoyenneté Face à une constatation évidente (aucun Musée dans la Somme pour entretenir la mémoire

Plus en détail

3H3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT

3H3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT 3H3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT I. Quelles sont les grandes phases de la guerre? II. En quoi Stalingrad et Hiroshima illustrent-elles la guerre d anéantissement? III. Comment

Plus en détail

Morvan. Morvan. Morvan. Activités Pédagogiques Musée. Parc. Parc. Parc

Morvan. Morvan. Morvan. Activités Pédagogiques Musée. Parc. Parc. Parc Musée de la Résistance en morvan Activités Pédagogiques 2015-2016 t Morvan, terre de Résistances - ARORM Musée de la Résistance en Morvan 58 230 Saint-Brisson www.museeresistancemorvan.fr Parc naturel

Plus en détail

Comment intégrer l histoire des génocides au système éducatif?

Comment intégrer l histoire des génocides au système éducatif? Comment intégrer l histoire des génocides au système éducatif? M. Pascal Zachary, Ministère de l éducation nationale, France, formateur au Mémorial de la Shoah pascal.zachary@orange.fr ENSEIGNER L HISTOIRE

Plus en détail