LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP"

Transcription

1 LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP CE QUE LE SEL NOUS APPORTE. Le sodium qu il contient (la formule chimique du sel de cuisine est NaCl = Chlorure de sodium) joue un rôle important pour notre organisme à condition d en consommer au total environ 5 g par jour. Il aide à bien répartir l eau dans le corps et à réguler la pression et le volume sanguin. Il est également essentiel au bon fonctionnement des muscles. Il est indispensable à notre système nerveux : il permet un bon influx nerveux. Il permet un bon fonctionnement du cœur. OU TROUVE-T-ON DU SEL? On distingue deux sources : Le sel «visible» : celui que vous ajoutez vous-même en cuisinant ou à table. Le sel dit «caché» : il est présent à l état naturel dans les produits ou ajouté lors de leur fabrication. On en trouve dans de nombreux produits courants comme le pain ou les préparations de types plats cuisinés et surtout dans certains fromages et dans la plupart des charcuteries. IL FAUT CEPENDANT LIMITER SA CONSOMMATION! Une consommation trop importante de sel à des effets négatifs sur la santé. Celle-ci entraîne une augmentation de la tension artérielle et à terme des risques de maladies cardiovasculaires. Le sel peut aussi aggraver certains problèmes de santé, tels que la rétention d eau (= l organisme retient l eau) ou l ostéoporose (= perte de la masse osseuse).

2 LES FECULENTS : DES SUCRES LENTS CE QUE LES FECULENTS NOUS APPORTENT. Les féculents appelés aussi les sucres lents fournissent l énergie indispensable au fonctionnement de nos organes. En effet les sucres lents sont constitués de glucose! Ils libèrent ces molécules de glucose de façon constante et continue jusqu au prochain repas : ainsi, ils «calent» bien et évitent donc d avoir faim entre les repas. Contrairement aux graisses qui fournissent aussi de l énergie, notre organisme les stocke et les utilisent facilement. Pour toutes ces raisons ils sont indispensables pour toutes les activités physiques surtout celles qui demandent de l endurance. OU TROUVE-T-ON DES FECULENTS? On les trouve dans de nombreux aliments comme : Le pain et les autres aliments céréaliers (riz, semoule, pâtes, blé, maïs ) Les légumes secs et légumineuses : haricots blancs et rouge, lentilles, pois chiches Les pommes de terre. LES FECULENTS ÇA FAIT GROSSIR : UNE IDEE FAUSSE! Les féculents ne sont pas un danger pour notre organisme : ils ne font pas grossir. Ce sont les accompagnements qui peuvent favoriser la prise de poids. Par exemple les frites consommées trop régulièrement peuvent favoriser cette prise de poids à cause de l huile qu elles contiennent. Préférez la cuisson à l eau : excellent pour votre santé!

3 LE SUCRE CE QUE LE SUCRE NOUS APPORTE. Le sucre comme les sucres lents des féculents fournit de l énergie nécessaire au fonctionnement de nos organes. Cependant il n est efficace que lorsque notre organisme à besoin d énergie rapidement comme c est le cas par exemple lors d un malaise hypoglycémique (=l organisme est en manque de glucose) OU TROUVE-T-ON DU SUCRE? Sous le nom de sucre, on retrouve : Le sucre visible : c est le sucre en poudre ou en morceaux que vous ajoutez vous-même à table ou en cuisine dans les yaourts, les gâteaux ou dans vos boissons (thé ) Le sucre dit «caché» : il est présent à l état naturel dans certains aliments (lait, fruit ), ou ajouté lors de leur fabrication. On en trouve ainsi dans beaucoup des produits courants comme les gâteaux, les desserts lactés, les barres chocolatées, les confiseries, les viennoiseries, le chocolat, la glace, les boissons sucrées mais aussi dans de nombreuses sauces (Ketchup, barbecue ) C est pourquoi il difficile de se rendre compte de la quantité de sucre consommée. Parfois on croit ne pas en avoir consommé alors que nous en avons mangé beaucoup trop. LIMITER A TOUT PRIX SA CONSOMMATION DE SUCRE! Consommés de temps en temps et en quantité raisonnable, les produits sucrés sont compatibles avec une alimentation favorable à la santé. Mais consommé en grande quantité, il peut entraîner à long terme des maladies comme le diabète ou l obésité. De plus ils sont responsables de l apparition des caries dentaires.

4 L EAU SANS MODERATION CE QUE LEAU NOUS APPORTE. L eau est indispensable au fonctionnement de notre organisme : elle représente plus de 60 % du poids de notre corps. Or, chaque jour, de façon naturelle (respiration, transpiration ), une quantité importante et variable d eau s échappe de notre corps : il faut donc compenser ces pertes. COMMENT COMPENSER LES PERTES QUOTIDIENNES EN EAU? Notre alimentation nous en fournit un litre environ (par exemple dans les fruits qui sont riches en eau : poires, oranges, pèches, tomates ) Le reste, c est l eau que nous buvons qui nous le procure. Les excès d eau sont éliminés par les urines qui servent à évacuer les déchets (comme l urée produit par l organisme) S APPROSIONNER EN EAU EN FAISANT ATTENTION A CE QUE L ON BOIT! L eau du robinet est de loin la moins chère et la plus accessible : dans le cadre d une alimentation équilibrée et variée, il n est pas nécessaire de consommer de l eau en bouteille. Il existe différents types de jus de fruits, de soda ou de sirop : attention car tous apportent de l eau mais aussi du sucre dans des quantités plus ou moins importantes. Sans se les interdire, il est donc recommandé de réserver les boissons sucrées pour certaines occasions ; n en mettez pas à table pendant les repas et évitez les consommations à tous moments de la journée.

5 LES MATIERES GRASSES CE QUE LES MATIERES GRASSES NOUS APPORTENT Les matières grasses apportent de l énergie nécessaire au fonctionnement de nos organes. Elles sont des constituants importants de nos cellules. Qu elles soient d origine animale ou végétale, elles présentent toutes un intérêt pour l organisme. Toutefois consommées en excès, elles augmentent les risques pour la santé. OÙ TROUVE-T-ON DES MATIERES GRASSES? Il y a celles que l on ajoute soi-même, comme l huile dans la poêle, la margarine, le beurre sur les tartines ou la crème dans les plats. Les matières grasses dites «cachées» sont présentes à l état naturel dans les aliments ou ajoutées lors de leur fabrication. On en trouve dans beaucoup de produits courants, comme les viennoiseries, les barres chocolatées, les glaces, les plats cuisinés, les gâteaux apéritifs, le fromage, les charcuteries, les sauces faites LIMITER SA CONSOMMATION DE MATIERES GRASSES Certaines matières grasses comme les acides gras insaturés que l on trouve dans l huile (de colza, d olive ou de noix) dans certains poissons (saumon, sardine, maquereau) contribue, dans une certaine mesure, au bon fonctionnement du système cardiovasculaire. Cependant les matières grasses comme les acides gras saturés ou le cholestérol que l on trouve surtout dans les produits d origine animale favorisent les maladies cardiovasculaires : ils forment des plaques de graisses qui bouchent les vaisseaux sanguins.

6 PREVENIR L OBESITE DE L ENFANT Un constat : la fréquence de l excès de poids et de l obésité ne cesse d augmenter : elle a doublé en 15 ans. En France 1 enfant sur 10 présente un excès de poids à l âge de 10 ans. L Organisation Mondiale de la Santé (OMS) parle même d une «épidémie d obésité». L OBESITE, POURQUOI? La sédentarité : accusée n 1. En effet, l absence d activité physique minimale répondant aux besoins de l organisme humain joue un rôle majeur dans le développement de l obésité. Plus l enfant est sédentaire, plus il risque de devenir obèse. L alimentation : attention au grignotage! Le «vagabondage alimentaire» en dehors des repas (grignotage devant la télévision, excès de boissons caloriques telles que les sodas etc. ) est la principale source d excès alimentaire. La prédisposition génétique : pour une alimentation, certains enfants prennent plus de poids que d autres. L explication est principalement génétique : l obésité est donc plus fréquente dans certaines familles. COMMENT PREVENIR L OBESITE? Augmenter l activité physique et réduire la sédentarité : c'est-à-dire ne pas «SECHER LA GYM», favoriser les activités sportives en dehors de l école au moins une fois par semaine, aller à l école à pied, en roller ou à vélo si possible, limiter le temps de télévision ou passé derrière un écran d ordinateur. Prendre plaisir à manger : à table, en famille en prenant le temps de discuter, d échanger, diversifier l alimentation, consommer régulièrement des fruits et légumes, limiter les grignotages en dehors des repas et les boissons riches en calories.

7 VIANDES, POISSONS ŒUFS CE QU ILS NOUS APPORTENT. Ce sont surtout des protéines, qui interviennent dans la formation osseuse et dans la constitution et le maintient de la masse musculaire. Ces protéines favorisent la croissance et participent à la défense de l organisme. Par ailleurs, les produits d origine animale sont les seuls à nous apporter de la vitamine B12 qui contribue à la formation des globules rouges. Enfin, la viande et le poisson apportent également du fer. La consommation de poissons gras (saumon, hareng, maquereau, sardine ) est très intéressante sur le plan nutritionnel, car ces poissons sont riches en oméga 3, acide gras essentiels qui participent au bon fonctionnement du système cardiovasculaire. COMMENT LES CONSOMMER? Viandes, poissons et œufs se consomment en quantité inférieure à celle de l accompagnement. La portion journalière recommandée est d environ 120 g La consommation de viande en excès pourrait à long terme favoriser l apparition des maladies. Veillez à consommer davantage de les viandes les moins grasses comme les volailles ou le lapin particulièrement pauvre en matière grasse. Le poisson mérite d être inscrit au moins deux fois par semaine au menu, surtout les poissons gras. Mais limiter la consommation de nuggets et de poisson pané, riches en matières grasses. Les œufs en plus d être consommés au plat ou à la coque, ils se prêtent à de très nombreuses recettes.

8 LES FRUITS ET LES LEGUMES CE QU ILS NOUS APPORTENT. Qu ils soient frais, surgelés ou en conserve, ils nous apportent divers éléments en quantité importante pour protéger notre santé et rester en forme, tout en se faisant plaisir. Des fibres, qui participent au bon fonctionnement intestinal. De l eau, qui contribue à notre hydratation en plus de celle que nous buvons. Des éléments essentiels (vitamines, minéraux ), indispensables au bon fonctionnement de notre corps. Ils jouent un rôle protecteur vis-à-vis de nombreuses maladies, comme les cancers et les maladies cardiovasculaires. Et du fait de leur faible teneur en calories, ils permettent également d éviter la prise de poids. COMMENT EN MANGER 5 PAR JOUR? L un des avantages des fruits et des légumes, c est qu ils peuvent être consommés crus, cuits ou préparés. Il existe mille manières de les intégrer à votre quotidien. Pour la santé, les fruits et légumes en conserves ou surgelés sont aussi bons que les produits frais. Bon à savoir : un verre de jus de fruit ne peut contribuer qu à un des «5 fruits ou légumes par jour». Pour les 4 autres ou plus, variez les sources : fruits entiers, soupe de légumes

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Je m'informe sur l'équilibre alimentaire Notre bonne santé est en grande partie liée à notre alimentation. Il est donc essentiel d avoir une alimentation équilibrée, même lorsqu on ne souffre d aucune

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE LES FECULENTS Pour courir plus vite, mangez des «vrais sucres lents» Pourquoi «lents»? Pourquoi

Plus en détail

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise nutrijeu Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise Selon le temps dont vous disposez et des consignes qui vous seront proposées,

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

Messages nutrition santé

Messages nutrition santé Fiche A1 Des éléments de connaissance Les avancées de la recherche précisent le rôle que joue tant l inadéquation des apports alimentaires que l insuffisance d activité physique et la sédentarité dans

Plus en détail

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise?

Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel. Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Pour rester en bonne santé, limiter sa consommation de produits sucrés est essentiel Faut-il pour autant renoncer à toute gourmandise? Heureusement non Apprenons à connaître les produits sucrés pour mieux

Plus en détail

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline Alimentation 2 4 Ans Dr Decline 14/12/2016 Répartition des repas chez l'enfant de 1 à 3 ans Répartition de la Valeur Energétique 30% 15% 408 Kcal 204 Kcal 340 Kcal 408 Kcal 25% 30% Petit Déjeuner Déjeuner

Plus en détail

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE 2014 - LES HALLES SOLANID - LODÈVE LA CHARTE DES HALLES SOLANID Une origine des produits : frais, de saison, à maturité, prioritairement locaux, de bonnes filières

Plus en détail

Santé Prendre les bonnes habitudes alimentaires

Santé Prendre les bonnes habitudes alimentaires Santé Prendre les bonnes habitudes alimentaires MANGER ÉQUILIBRÉ POUR RESTER EN FORME Retraite I Prévoyance I Santé I Epargne I Activités sociales essentiel-autonomie.humanis.com 12 conseils prévention

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF

L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF Fiches sur le rôle des groupes d'aliments lors d'une activité physique Fiche enseignant alimentation 1 2009 LE JEUNE SPORTIF SON ALIMENTATION L'alimentation d'un sportif

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

Les grandes règles de l alimentation chez le sportif

Les grandes règles de l alimentation chez le sportif Les grandes règles de l alimentation chez le sportif Pourquoi un équilibre alimentaire? Pour apporter tous les nutriments, les vitamines et les minéraux à l organisme Pour être en bonne santé Pour une

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 L alimentation, la meilleure alliée pour notre santé Notre alimentation joue un rôle essentiel pour construire notre santé. En revanche, une «alimentation

Plus en détail

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS Les clés d une bonne alimentation Pour mieux choisir son alimentation, il est rassurant de savoir qu aucun aliment, ni aucune famille d'aliments, ne réalise à

Plus en détail

Chapitre 4 La fonction de nutrition

Chapitre 4 La fonction de nutrition Chapitre 4 La fonction de nutrition DÉFINITIONS: Un aliment est : Une substance (liquide ou solide) ingérée par un individu. Il contribue : à sa croissance À son fonctionnement À la réparation des tissus

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

La composition du pique-nique

La composition du pique-nique Les repas La composition du pique-nique Salle avec tableau extérieur Objectifs de l atelier : Déterminer l origine et classer les aliments. Connaître les aliments préconisés pour un pique-nique. Équilibrer

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Un apport suffisant en nutriments Les aliments apportent à l organisme diverses substances dénommées nutriments (glucides,

Plus en détail

alimentaires Remerciements La bonne alimentation

alimentaires Remerciements La bonne alimentation Les groupes alimentaires Remerciements La bonne alimentation Qu est-ce qu une bonne alimentation? Une bonne alimentation obéit à plusieurs principes qui sont la diversité, l équilibre, la qualité et la

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

L'équilibre alimentaire

L'équilibre alimentaire L'équilibre alimentaire entrées sorties POIDS Equilibre alimentaire équilibre alimentaire = couverture des besoins pas de carence pas d'excès équilibre sur la semaine Besoins nutritionnels Sujet sain varie

Plus en détail

Nutrition : L équilibre alimentaire

Nutrition : L équilibre alimentaire Nutrition : L équilibre alimentaire Module 1 Sources : dossier «Cap sciences 2004» http : //www.nutrition-sante.com http : //www.inpes.santé.fr http : //www.mangerbouger.fr/pnns 1 Nutrition et équilibre

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire Les apports nutritionnels conseillés (ANC) Exemples d équivalences alimentaires La Pyramide alimentaire et les différents groupes d aliments Les recommandations

Plus en détail

A. LES GLUCIDES... 2 B. LES PROTIDES... 3 C. LES LIPIDES... 3 D. LES VITAMINES... 4 E. LES ELEMENTS MINERAUX... 4 F. L EAU ET LES FIBRES...

A. LES GLUCIDES... 2 B. LES PROTIDES... 3 C. LES LIPIDES... 3 D. LES VITAMINES... 4 E. LES ELEMENTS MINERAUX... 4 F. L EAU ET LES FIBRES... A. LES GLUCIDES... 2 B. LES PROTIDES... 3 C. LES LIPIDES... 3 D. LES VITAMINES... 4 E. LES ELEMENTS MINERAUX... 4 F. L EAU ET LES FIBRES... 5 1. L EAU... 5 2. LES FIBRES... 5 G. LES GROUPES ALIMENTAIRES...

Plus en détail

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février 2016 Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Aliments essentiels PROTEINES MUSCLE (récupération) -Viande -Poisson -Œuf -Laitages -Légumes secs OS, CONTRACTION

Plus en détail

ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers

ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers ANIMER UN ATELIER DE PREVENTION Alimentation et cancers Objectifs pour les personnes en situation de handicap Apporter des informations adaptées sur la prévention des cancers par l alimentation. Susciter

Plus en détail

être étudiant-e et manger sainement, c est possible!

être étudiant-e et manger sainement, c est possible! être étudiant-e et manger sainement, c est possible! Santé et alimentation 2 «Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture» HIPPOCRATE Par manque de temps et/ou d argent,

Plus en détail

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES.

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Mangez de «Bon Cœur» ADOPTER UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE ET SAINE POUR PROTÉGER VOTRE CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Variez les aliments On

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité

Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité Education nutritionnelle et prévention du surpoids et de l obésité Diaporama d information à l adresse des parents d élèves en écoles maternelles et des partenaires Quelques données: L'Alsace est la 2ème

Plus en détail

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016 Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais du dimanche 25 septembre 2016 Fiche conseils n 4 juin 2016 Pour le mois de mai je vous avais proposé l objectif suivant : «prendre conscience des

Plus en détail

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours.

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours. 1-Écoutez cette émission télé qui vous propose dix conseils de bien-être, puis répondez aux questions cidessous. 2-Vrai ou faux? VRAI FAUX 1. Il ne faut pas varier les fruits. 2. Il faut manger des produits

Plus en détail

mon enfant en surpoids?

mon enfant en surpoids? Comment doit s'alimenter mon enfant en surpoids? De mauvaises habitudes alimentaires (trop de calories, grignotages toute la journée) ainsi qu une trop grande sédentarité contribuent au surpoids et à l

Plus en détail

Évaluer les consommations alimentaires

Évaluer les consommations alimentaires Lien avec le PNNS Le PNNS, dans ses deux phases successives, a fixé des objectifs nutritionnels prioritaires pour la population générale, dont plusieurs concernent directement les s alimentaires : augmenter

Plus en détail

Conseil Général des Hauts de Seine. L obésité chez l adolescent

Conseil Général des Hauts de Seine. L obésité chez l adolescent Conseil Général des Hauts de Seine L obésité chez l adolescent Document confidentiel destiné au Conseil Général des Hauts de Seine octobre 2012 1 L obésité et les adolescents Qu est-ce que l obésité? L

Plus en détail

A3 Tu prends soin de ton corps

A3 Tu prends soin de ton corps A3 Tu prends soin de ton corps Tu trouves dans cette partie des informations sur l alimentation et sur les étirements. A3.1 L équilibre nutritionnel On parle de ce que l on mange de deux manières différentes

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants PETITE ENFANCE Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants Une politique nutritionnelle volontariste pour la santé de vos

Plus en détail

La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2

La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2 La planification des repas à l aide du Guide alimentaire canadien 2 Peu importe votre âge, il est important d adopter une alimentation saine. Le fait de bien manger vous aidera à vous sentir bien tous

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013 Maladies cardiovasculaires? Maladies cardiovasculaires et équilibre alimentaire Plan : Facteurs de risque Objectifs nutritionnels du PNNS en lien avec les MCV Contenu de la prévention nutritionnelle Hypertension

Plus en détail

Les lipides dans l alimentation. Session 5

Les lipides dans l alimentation. Session 5 Les lipides dans l alimentation Session 5 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé. A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte

Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé. A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte Principes du régime hypocalorique chez le sujet âgé A. Baptiste et L. Gindre-Poulvelarie* *réseau LINUT Réunion LINUT du 15 mai 2008 Bonnac la Côte A qui s adresse t-il? ➄ Aux sujets âgés souffrant d obésité,

Plus en détail

Les fiches pratiques de la Maison. «Comment alléger son budget sans alléger son caddie?»

Les fiches pratiques de la Maison. «Comment alléger son budget sans alléger son caddie?» Les fiches pratiques de la Maison «Comment alléger son budget sans alléger son caddie?» Dans chaque famille d aliments, certains produits alimentaires ont une bonne qualité nutritionnelle et un prix d

Plus en détail

DOSSIER CUISINE. Quelques équivalences culinaires

DOSSIER CUISINE. Quelques équivalences culinaires DOSSIER CUISINE > Quelques équivalences culinaires > Les quantités par personne > La ration journalière et les groupes alimentaires > Les temps de cuisson Quelques équivalences culinaires Pour calculer

Plus en détail

Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels

Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels Traité(e) par corticoïdes, je suis quelques conseils nutritionnels Le site du Docteur Bertrand COURTIAL Adresse du site : www.docvadis.fr/bertrand-courtial Validé par le Comité Scientifique Rhumatologie

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE LA CANTINE SCOLAIRE DES CYCLES D'ORIENTATION SIERROIS

FONCTIONNEMENT DE LA CANTINE SCOLAIRE DES CYCLES D'ORIENTATION SIERROIS FONCTIONNEMENT DE LA CANTINE SCOLAIRE DES CYCLES D'ORIENTATION SIERROIS Chers Parents, Chers Elèves, La Ville de Sierre en collaboration avec la Direction des Ecoles a mis en place depuis quelques années

Plus en détail

Le sel : il en faut un peu... Mais pas trop!

Le sel : il en faut un peu... Mais pas trop! Le sel : il en faut un peu... Mais pas trop! Nous en consommons trop! En moyenne, nous en consommons environ 8 à 9 g par jour alors que 5 à 6 g sont suffisants. Où trouve-t-on du sel?. On distingue deux

Plus en détail

Le végétarisme. Végétarisme

Le végétarisme. Végétarisme Le Le végétarisme Végétarisme Pourquoi être végétarien? Où pouvons-nous trouver les protéines? Ces chaussures sont-elles en cuir? Le végétarisme est-il une alimentation complète? Le mot «végétarisme» vient

Plus en détail

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman L alimentation, l alliée du jeune rugbyman Sommaire Quelques conseils pour bien t alimenter avant et pendant la compétition La semaine qui précède la compétition Le repas de la veille de la compétition

Plus en détail

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans

n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans n savoir plus pour manger mieux Conseils pratiques pour les 3-6 ans Informer pour mieux se nourrir Bien des idées circulent sur la façon de se nourrir aujourd hui. Elles sont souvent contradictoires et

Plus en détail

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR ? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR coeur Quiz aux vrai? pourquoi? comment? Avec 180 000 décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Les différentes

Plus en détail

Le Végétarisme. Les grands principes

Le Végétarisme. Les grands principes Le Végétarisme Il existe différents types de végétarisme, mais de façon générale, le terme fait référence à une alimentation qui exclut les viandes, les volailles, les poissons et les fruits de mer. On

Plus en détail

P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E

P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E P Y R A M I D E A L I M E N T A I R E La pyramide alimentaire est un outil visuel qui vous permet d'avoir une vue d'ensemble sur l'équilibre alimentaire d'une journée. Chaque groupe alimentaire contient

Plus en détail

Mon guide nutritionnel pour un cœur en santé. La formation et la recherche pour

Mon guide nutritionnel pour un cœur en santé. La formation et la recherche pour pour un cœur en santé La formation et la recherche pour Pour un cœur en santé 02 Mon plan de soins nutritionnels pour améliorer : Mes stratégies gagnantes sont : pages Ma boîte à outils : 25 Stratégies

Plus en détail

Guide nutrition pour concilier plaisir & équilibre

Guide nutrition pour concilier plaisir & équilibre Guide nutrition pour concilier plaisir & équilibre Votre alimentation, c est votre santé! L évolution des comportements alimentaires en France fait de la nutrition un enjeu national et une priorité de

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 47 SOMMAIRE Les femmes actives Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des femmes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

L alimentation à l attention des parents

L alimentation à l attention des parents L alimentation à l attention des parents Le cyclisme est surtout un sport «d endurance», c est à dire qu il est représenté par une activité musculaire d intensité peu élevée mais prolongée, pouvant durer

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Un repas indispensable! Parmi les 3 principaux repas de la journée

Le petit-déjeuner. Un repas indispensable! Parmi les 3 principaux repas de la journée Le petit-déjeuner Un repas indispensable! Parmi les 3 principaux repas de la journée Le petit déjeuner, pourquoi? Après une nuit entière, soit 8 à 10 heures à jeun, il faut récupérer de l 'énergie brûlée

Plus en détail

Menu type du sportif

Menu type du sportif Menu type du sportif On ne mange pas de la même façon en période d entraînement, avant l effort, pendant l effort, ou même après. tous les jours et lors de l entraînement Petit déjeuner Un produit laitier

Plus en détail

L EQUILIBRE ALIMENTAIRE. Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne

L EQUILIBRE ALIMENTAIRE. Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne L EQUILIBRE ALIMENTAIRE Jessica KRENTZ Diététicienne Nutritionniste Cabinets en Libéral sur Lingolsheim&Wasselonne DÉFINITION DE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Une règle de base de toute alimentation saine. Une

Plus en détail

diabétique et comment m en

diabétique et comment m en Ai-je un risque de devenir diabétique et comment m en protéger? Méconnu et silencieux, le diabète de type 2 est une maladie chronique, souvent découverte tardivement. Cependant, il est possible dans de

Plus en détail

La composition des menus

La composition des menus La composition des menus Guide pratique de la restauration collective dans les lycées www.iledefrance.fr Sommaire La structure des repas 4 L élaboration des menus 8 Le contrôle 11 Ce guide pratique a été

Plus en détail

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine UNE ALIMENTATION SAINE Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine RECOMMANDATIONS ALIMENTAIRES Manger 3 repas/jour à des heures régulières Mangez lentement et choisissez des aliments nutritifs! Ne pas

Plus en détail

PNNS 9 repères nutritionnels

PNNS 9 repères nutritionnels Fruits et légumes Produits sucrés PNNS 9 repères nutritionnels Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs Lait et produits laitiers Viandes, volailles, produits de la pêche et oeufs Matières grasses

Plus en détail

PNNS 9 repères nutritionnels

PNNS 9 repères nutritionnels PNNS 9 repères nutritionnels Fruits et légumes Produits sucrés Boissons Sel Activité physique Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs Lait et produits laitiers Viandes, volailles, produits de

Plus en détail

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet

REPÈRES MÉDICAUX. Annexe n 1 Le mot de la Diet REPÈRES MÉDICAUX Activités Physiques et Sportives et Alimentation Annexe n 1 Le mot de la Diet 1. Et si on goûtait! Après un séjour dans le liquide amniotique, l allaitement constitue pour le bébé une

Plus en détail

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe L LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe LES COMMISSIONS Financière Statuts et Règlements Arbitrage Jacques

Plus en détail

Vincent MORVAN, BEES 2 Roller skating Louis MORVAN, Ostéopathe D.O.

Vincent MORVAN, BEES 2 Roller skating Louis MORVAN, Ostéopathe D.O. Vincent MORVAN, BEES 2 Roller skating Louis MORVAN, Ostéopathe D.O. L ALIMENTATION DU SPORTIF Les groupes alimentaires La digestion Planification des repas L ALIMENTATION DU SPORTIF Les groupes alimentaires

Plus en détail

L ALIMENTATION 1) DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS

L ALIMENTATION 1) DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS http://www.bouillon-daventures.com L ALIMENTATION 1) DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS L objet de cette rubrique est de vous donner des informations concrètes, simples, justes. Il y a beaucoup d incertitudes,

Plus en détail

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE OU LE «SAVOIR MANGER»

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE OU LE «SAVOIR MANGER» L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE OU LE «SAVOIR MANGER» évolution de notre mode de vie est à l origine de quelques erreurs alimentaires qui Lpeuvent s ajouter à de mauvaises habitudes. S il est évident que manger

Plus en détail

L ALIMENTATION ET LE SPORT

L ALIMENTATION ET LE SPORT L ALIMENTATION ET LE SPORT POURQUOI JE MANGE? Pour vivre Pour grandir Pour nos organes vitaux Pour être en forme Pour travailler, pour bouger Pour le plaisir BIEN MANGER : POUR BIEN BOUGER EQUILIBREE ET

Plus en détail

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions La Nutrition Les aliments et leurs fonctions Les aliments Les constituants alimentaires Les besoins alimentaires La valeur énergétique des aliments La valeur nutritive des aliments Les constituants aliments

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Séverine Chédel, diététicienne diplômée HES, Neuchâtel www.espace-nutrition.ch Fédération suisse de ski nautique et wakeboard Macolin, 5 avril 2014 Ma formation et mes expériences

Plus en détail

Nutrition Fonctionnelle Individualisée. InsuPain FONCTION MÉTABOLIQUE. Livret de recettes

Nutrition Fonctionnelle Individualisée. InsuPain FONCTION MÉTABOLIQUE. Livret de recettes Nutrition Fonctionnelle Individualisée InsuPain FONCTION MÉTABOLIQUE Livret de recettes FONCTION MÉTABOLIQUE Cholestérol et santé cardiovasculaire S O M M A I R E Introduction... 1 Comment réaliser votre

Plus en détail

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers Alimentation et santé cardiovasculaire Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Conseils généraux : REDUIRE LA CONSOMMATION D ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE AUGMENTER LA CONSOMMATION D

Plus en détail

Capsule santé. Un petit rappel concernant vos objectifs. La condition physique

Capsule santé. Un petit rappel concernant vos objectifs. La condition physique #1 Capsule santé Un petit rappel concernant vos objectifs Le concours vient tout juste de commencer et l équipe du Grand défi Entreprise aimerait vous féliciter pour votre engagement. À ce stade-ci du

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS :

L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : L ALIMENTATION DE L ENFANT DE 5-6 MOIS : 4 OU 5 REPAS ; PERIODE DE TRANSITION Composition d un biberon : Soit : 180 ml d eau + 6 mesurettes de poudre de lait pour nourrisson (ou lait de suite) Soit : 210

Plus en détail

Guide pour l'alimentation des jeunes

Guide pour l'alimentation des jeunes Guide pour l'alimentation des jeunes Le Guide alimentaire canadien favorise une saine alimentation essentielle au développement des enfants et des jeunes. Il recommande l équilibre par la consommation

Plus en détail

Problématique : Comment gérer ses achats alimentaires pour conserver une alimentation équilibrée et réduire sa production de déchets?

Problématique : Comment gérer ses achats alimentaires pour conserver une alimentation équilibrée et réduire sa production de déchets? APPROCHE GLOBALE Problématique : Comment gérer ses achats alimentaires pour conserver une alimentation équilibrée et réduire sa production de déchets? APPROCHE GLOBALE L alimentation Emballages Déchets

Plus en détail

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants.

Ces fiches sont à adapter et peuvent constituer une référence pour conduire des activités adaptées au niveau des enfants. Éducation à la santé Pique nique et goûter équilibré. Voir livret manger bouger pour la santé C2 (p10) et C3 (p17) et fiches en complément du livret sur le site USEP. Vous trouverez en annexe : Une fiche

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 50 SOMMAIRE Les produits sucrés Quelques chiffres La famille des produits sucrés Focus sur les glucides Les recommandations La place des produits sucrés dans

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 PLAN LES NUTRIMENTS MACRONUTRIMENTS MICRONUTRIMENTS HYDRATATION LA JOURNEE ALIMENTAIRE DU JEUNE SPORTIF DEPISTAGE DES TCA

Plus en détail

BIEN MANGER POUR MIEUX PERFORMER Natation Gatineau 18 mars 2017 Jacynthe Lafrenière Dt.P M.Sc

BIEN MANGER POUR MIEUX PERFORMER Natation Gatineau 18 mars 2017 Jacynthe Lafrenière Dt.P M.Sc BIEN MANGER POUR MIEUX PERFORMER Natation Gatineau 18 mars 2017 Jacynthe Lafrenière Dt.P M.Sc Ma petite introduction Nutritionniste Maitrise en science de l activité physique Doctorat en nutrition Consultations

Plus en détail

Charte Alimentaire. Centres de Vacances de Jemeppe-sur-Sambre

Charte Alimentaire. Centres de Vacances de Jemeppe-sur-Sambre 2017-2019 Charte Alimentaire Centres de Vacances de Jemeppe-sur-Sambre Page 1 Pour bien réaliser un menu équilibré, il suffit de suivre quelques règles très simples. Aussi, il faut choisir : a) Le féculent

Plus en détail

Le marché santé. Objectifs. Matériel. Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Niveau Cycle 2.

Le marché santé. Objectifs. Matériel. Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Niveau Cycle 2. CONTACTS Tél: 04 67 04 75 14 mail : pedago@agropolis.fr www.museum.agropolis.fr Résumé Une animation autour de l équilibre alimentaire pour les plus jeunes. Objectifs Différencier les lieux d achat et

Plus en détail

Nutrition. Bien manger pour une bonne santé. Fruits et légumes. Féculents

Nutrition. Bien manger pour une bonne santé. Fruits et légumes. Féculents Nutrition Bien manger pour une bonne santé La nutrition fait partie intégrante de notre hygiène de vie. Complétée d une activité physique de l ordre de 30 minutes par jour, elle est gage de bonne santé!

Plus en détail

Comment? Je mange... Quelques modes d'alimentation. Le végétarisme. Vous êtes végétarien, régulier ou occasionnel

Comment? Je mange... Quelques modes d'alimentation. Le végétarisme. Vous êtes végétarien, régulier ou occasionnel Je mange... Le végétarisme Vous êtes végétarien, régulier ou occasionnel Vous excluez la viande, les produits carnés et le poisson de votre alimentation ; cependant, vous consommez des oeufs et des produits

Plus en détail

Quantité des repas. Collation 10% Dîner 30% Petit déjeuner 20% Déjeuner 40%

Quantité des repas. Collation 10% Dîner 30% Petit déjeuner 20% Déjeuner 40% Quantité des repas Collation 10% Dîner 30% Petit déjeuner 20% Déjeuner 40% Les aliments sont classés en 7 groupes possédant des caractéristiques communes. Produit laitiers Viandes, poissons, œufs Féculents,

Plus en détail

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS

FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS 1 FAO A. BESOINS NUTRITIONNELS Energétique alimentaire : Le corps humain a besoin d énergie pour accomplir toutes ses fonctions physiologiques, y compris le travail et autres activités, le maintien de

Plus en détail

Les Repères de consommation

Les Repères de consommation GEMRCN et NUTRITION Les Repères de consommation Lait et produits laitiers (fromages, yaourts) A chaque repas 3 à 4 fois par jour Les Produits sucrés Limiter la consommation Les Matières grasses Limiter

Plus en détail

Intérêt nutritionnel du saumon Idées de recettes autour du saumon

Intérêt nutritionnel du saumon Idées de recettes autour du saumon L édito... Pour les fêtes de fin d année, pourquoi ne pas faire appel à un aliment aux vertus nutritives comme le saumon. Voici quelques recettes faciles à réaliser La saumon est riches en graisses insaturées,

Plus en détail