GUIDE COMPLET SUR LES PROTÉINES COMMENT SÉLECTIONNER VOS PROTÉINES ET QUAND LES CONSOMMER. v3.0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE COMPLET SUR LES PROTÉINES COMMENT SÉLECTIONNER VOS PROTÉINES ET QUAND LES CONSOMMER. v3.0"

Transcription

1 GUIDE COMPLET SUR LES PROTÉINES COMMENT SÉLECTIONNER VOS PROTÉINES ET QUAND LES CONSOMMER v3.0

2 LES PROTÉINES LES BASES IL FUT UN TEMPS... Quand prendre un complément de protéine rimait avec gober des œufs crus à la Rocky Balboa. Même si vous arriviez à supporter la texture, il y avait toujours la menace d'une intoxication alimentaire. Heureusement, ces jours sont révolus depuis longtemps. Au cours des deux dernières décennies, les protéines se consomment sans risques, sont faciles à prendre et ont aussi plus de goût. Les aliments et les compléments riches en protéines sont disponibles sur internet, dans les magasins et font partis intégrants du régime alimentaire quotidien des athlètes. Les recherches montrent que la consommation de protéines contribue à la construction musculaire et, dans certains cas, brûle également les graisses. Il y a probablement encore d'autres avantages à démontrer. Mais nous ne savons pas encore lesquels. À mesure que la science avance, il devient de plus en plus clair que chaque type de protéine offre des avantages différents ; alors, essayez autant de types différents que vous le pouvez. -INTRO-

3 COUP D'ŒIL RAPIDE AUX DIFFÉRENTS TYPEs DE PROTÉINES Protéines de lactosérum 1 Le roi incontesté des protéines. Voici pourquoi : Lesprotéines de lactosérum sont rapidement et facilement digérées (d'où la faculté «d'action rapide» qu'on leur prête souvent), elles sont chargées d'acides aminés essentiels (AAE), y compris les trois acides aminés ramifiés, aussi appelés acides aminés branchés (BCAA: Branched Chain Amino Acids), et elles contiennent des sous-composants (microfractions) qui semblent offrir des avantages supérieurs à ceux des aminoacides et de l'azote élémentaire. Les protéines de lactosérum sont disponibles sous plusieurs formes. La plus basique est le concentré de lactosérum. Les isolats de protéines de lactosérum contiennent la plupart des graisses, du lactose et des autres éléments indésirables «isolés». Les peptides de lactosérum ont été hydrolysés, ou décomposés, pour une digestion encore plus rapide. Donc, les protéines de lactosérum les plus pures et les plus rapides à digérer que vous pouvez acheter sont des isolats de protéines de lactosérum hydrolysés. Protéines de caséine 2 Environ 80% de la protéine contenue dans le lait est la caséine. Souvent considérée comme des protéines à «action lente» ou «à libération prolongée» car elles sont digérées et absorbées beaucoup plus lentement que les autres, les protéines de caséine sont particulièrement utiles lorsqu'elles sont prises au coucher et pendant d'autres périodes prolongées sans manger Protéines d'œuf 3 Demandez à n'importe quel diététicien quelle est la meilleure source de protéines ; il répondra probablement les œufs en premier lieu. La plupart des manuels de nutrition classent les œufs comme le «gold standard» (top niveau) en matière de qualité de protéines. C'est sûr, avec de telles charges d'aae et certains des plus hauts scores de qualité de protéines, on ne peut pas dire le contraire. Naturellement sans produits laitiers, les œufs sont une excellente alternative aux protéines de lactosérum, de caséine et de lait entier pour les personnes allergiques au lait ou souffrant d'une intolérance sévère au lactose. Mélange de protéines 4 Si vous n'avez pas les moyens de vous payer un certain type de protéine, vous pouvez envisager de prendre un mélange constitué de diverses protéines. Combinant des sources de protéines à la fois rapides, intermédiaires et lentes, ce mélange vous permet de digérer les protéines de façon mieux répartie par rapport aux protéines à source unique comme le lactosérum (petit lait), la caséine ou l'œuf. Protéines de récupération 5 Il existe des combinaisons de calories modérées, de protéines à action rapide et de glucides spécialement conçues pour être consommées immédiatement après l'entraînement lorsque les besoins en éléments nutritifs sont grands et que la resynthèse du glycogène et des protéines musculaires est à son maximum. De nombreuses combinaisons contiennent également des hydrolysats de protéines de lactosérum et des ingrédients complémentaires tels que les BCAA et la glutamine contribuant davantage au processus de récupération et de reconstruction. Cela peut éga-lement inclure des ingrédients complémentaires comme la créatine et des acides aminés micronisés pour vous aider à atteindre vos objectifs de renforcement musculaire

4 FAITES VOTRE CHOIX Q: Quelle est la différence entre les protéines à action rapide, intermédiaire et lente? R: Dans ce cas, les termes «rapide», «intermédiaire» et «lent» se réfèrent tous à la vitesse relative à laquelle une protéine donnée est décomposée dans le tractus digestif et absorbée dans la circulation sanguine pour arriver jusqu'au foie et aux tissus musculaires. De manière générale, les protéines de lactosérum sont les plus rapides, les protéines d'œuf et de lait entier sont intermédiaires et les protéines de caséine sont les plus lentes. En prenant stratégiquement des types distincts ou des mélanges de protéines à différents moments de la journée, vous pouvez obtenir de meilleurs résultats qu'en utilisant la même protéine à source unique ou en choisissant arbitrairement le type que vous utilisez pour chaque occasion. ACHETER SES PROTEINES N'EST PAS SORCIER, mais il ne faut pas non plus sous-estimer le processus. Si vous choisissez le mauvais type de protéine, vous en achèterez plus que nécessaire. Pire encore, si vous dépensez moins que vous ne le devriez, vous n'arriverez pas à obtenir de résultats satisfaisants, ou vous n'obtiendrez aucun résultat du tout. Le(s) type(s) de protéine que vous sélectionnez, la quantité de protéines par portion et l'absence ou la présence de glucides, lipides, vitamines, minéraux et acides aminés sont d'autres domaines qui peuvent vous égarer. Évitez-les ainsi que d'autres pièges en suivant ces règles simples. CALCULEZ LA QUANTITÉ DONT VOUS AVEZ BESOIN Pour la plupart des individus, 1,5 grammes de protéines par Kg de masse corporelle par jour constitue un bon objectif. Ceux qui cherchent à prendre du volume auront peut-être besoin de 2,0 g de protéines / Kg de masse corporelle / jour. Vous devez également prévoir de manger plus de protéines (1,5-1,8 g / Kg / jour) si vous essayez de perdre du poids avec des régimes riches en protéines et faibles en glucides, car certains des acides aminés seront brûlés pour produire de l'énergie. Ces quantités comprennent l'ensemble des protéines consommées à travers les aliments, les boissons et les compléments. Qui plus est, votre prise quotidienne de protéines doit être répartie sur 4-6 petits repas pour améliorer l'absorption et l'utilisation. Si vous êtes un grand consommateur de viande, de poisson, de volaille, d'œufs et de produits laitiers, vous pouvez probablement vous en tirer avec une plus petite «dose» de protéine dans votre mélange en poudre. Les végétariens et les personnes mangeant beaucoup de féculents bénéficieront davantage d'une formule plus riche en protéines. DÉTERMINEZ CE QUE VOTRE BUDGET VOUS PERMET Les protéines à source unique offrent des avantages plus précis. Idéalement, vous pouvez utiliser des protéines de lactosérum à action rapide le matin dès que vous vous levez et 30 minutes avant l'entraînement, un produit de récupération contenant des protéines ainsi que des glucides immédiatement après l'entraînement, une protéine de l'œuf à digestion modérée entre les repas, et une protéine de caséine entièrement micellaire juste avant d'aller vous coucher pour obtenir un apport constant en acide aminé tout au long de la nuit pendant que vous dormez. Maintenant, voici le moment où vous devez être réaliste et honnête avec vous-même. Même si vous pouvez vous permettre plusieurs produits, êtesvous le genre de personne qui est assez disciplinée pour suivre un tel régime? Si vous avez répondu «non», envisagez de prendre un mélange de protéines. Bien qu'elles ne soient pas aussi rapides que les plus rapides des protéines de source unique ni plus lentes que les plus lentes des protéines de source unique, les mélanges offrent bon nombre des qualités souhaitables d'une variété de protéines différentes. FAITES VOTRE CHOIX ET TENEZ VOUS-EN, DU MOINS PENDANT UN CERTAIN TEMPS Afin d'atteindre un résultat positif pour votre physique, vous devez prendre votre(vos) protéine(s) continuellement et régulièrement pendant au moins 60 jours. Après quelques mois, évaluez et, si nécessaire, modifiez votre programme pour y ajouter d'autres protéines, pour augmenter ou diminuer les quantités utilisées ou pour passer à un type de protéines complètement différent. 2

5 timing LORSQU'IL EST QUESTION DE PROTÉINES, il ne s'agit pas seulement de ce que vous prenez, mais aussi de quand vous le prenez. Bien que le corps humain digère les protéines à chaque fois que vous en consommez, il existe certains cas où votre système est plus réceptif à la protéine. Plus précisément, il y a des moments où vous devez consommer différentes sortes de protéines. Ne ratez pas ces cinq moments importants. QUAND DOIS-JE PRENDRE MES PROTÉINES? AU LEVER LE MATIN : La période entre le moment où vous allez au lit et celui où vous vous réveillez le matin est la plus longue pendant laquelle votre corps reste sans nourriture. «Rompez le jeûne» avec des protéines. En plus de fournir pas mal d'acides aminés nécessaires à l'entretien et à la reconstruction des muscles, les protéines fournissent une énergie plus durable et plus stable que le croissant que vous êtes en train de mâcher. Optez pour une protéine à action rapide comme du whey dès le matin. AVANT L'ENTRAÎNEMENT : En buvant une boisson protéinée environ une heure avant votre séance d'entraînement, vous «préparerez» votre corps pour sa croissance avec des BCAA et d'autres acides aminés essentiels. Les protéines de lactosérum et d'œuf sont un bon choix, parce qu'elles sont faciles à boire et rapidement digérées. APRÈS L'ENTRAÎNEMENT : Le délai de minutes suivant l'exercice est le moment le plus important de la journée pour prendre des protéines. Les enzymes et les hormones réparent et reconstruisent activement les dommages causé par l'exercice et reconstituent les stocks de glycogène, de sorte que vos muscles soient particulièrement réceptifs aux nutriments. En prenant des protéines de récupération contenant du lactosérum, de la caséine, de l oeuf et des glucides simples après l entraînement, vous vous assurez de récupérer et d être prêt pour votre prochaine séance d entraînement. ENTRE LES REPAS : Consommer une boisson protéinée entre les repas aide non seulement à conserver la synthèse musculaire au maximum, mais permet également de maintenir la masse corporelles sous contrôle. Les protéines contribuent à stimuler la libération d'hormones intestinales qui déclenchent une sensation de plénitude ou de satiété. Les protéines laitières (lactosérum, caséine et lait) sont considérées comme de meilleures coupe-faim que d'autres sources de protéines, surtout lorsqu'elles sont combinées à des fibres alimentaires ; ainsi, choisissez un produit contenant un ou plusieurs de ces protéines si le contrôle de votre poids fait partie de vos objectifs. AVANT DE VOUS COUCHER : Préparez votre corps pour le long jeûne à venir avec un shaker de protéine de caséine une demi-heure avant d'aller vous coucher. Contrairement au lactosérum, qui se décompose rapidement dans l'intestin, la caséine est digérée à un rythme beaucoup plus lent en libérant ses constituants d'acides aminés pendant plusieurs heures durant la nuit quand vous dormez. Pour cette raison, la caséine est communément appelée protéine à libération prolongée. La caséine est également considéré comme anti-catabolique, car elle est riche en glutamine et en autres acides aminés qui aident à protéger contre la dégradation musculaire. JARGON TECHNIQUE LE POURCENTAGE DE PROTÉINES PURES est une autre façon de comparer les protéines. Alors que le tableau de valeur nutritive vous indique combien de protéines il y a dans chaque portion, le pourcentage de protéines vous indique le degré de pureté de votre protéine. Pour calculer, divisez les grammes de protéines dans une seule portion par la taille de portion et multipliez par 100. Voici un exemple avec deux protéines différentes. La première contient 24 grammes de protéine dans une portion de 29,4 grammes, la seconde contient 26 grammes de protéine dans une portion de 35 grammes. À première vue, le second choix semble offrir plus de protéines. Cependant, si vous effectuez le calcul de protéine pure, vous vous rendrez compte que la première protéine a en fait une meilleure valeur, car elle a un niveau plus élevé de pureté. Ce calcul fonctionne très bien avec des protéines à source unique. Les substituts de repas, les mélanges et les gainers peuvent inclure des vitamines, des minéraux et d'autres ingrédients qui modifient le résultat final. PROTÉINES #1 24 g de protéine / portion de 29,4 g x 100 = 81,6% de protéine pure PROTÉINES #2 26 g de protéine / portion de 35 g x 100 = 74,3% de protéine pure 3

6 LISEZ LES DÉTAILS LISEZ VOS ÉTIQUETTES ATTENTIVEMENT Q: Quelle est la différence entre concentrés, isolats et hydrolysats? R: Ce sont des termes qui indiquent le type et le degré de traitement qu'une protéine spécifique a subi. L'eau, les glucides, le lactose, les minéraux et la graisse sont en grande partie retirés des concentrés, de sorte que la teneur en protéines soit beaucoup plus concentrée qu'elle ne l'était avant le traitement. Les concentrés de protéines contiennent entre 34% et 85% de protéines, mais les fabricants les plus réputés en mettent au moins 80%. Les matériaux non protéiques sont extraits des isolats afin d obtenir des taux de pureté de 90% ou plus. À cause des étapes, de l'énergie et des pertes de traitement supplémentaires, les isolats de protéines sont plus chers que les concentrés de protéines. Les protéines hydrolysées ou les hydrolysats de protéines sont des protéines qui ont été partiellement décomposées (également dites prédigérées) en petits morceaux appelés peptides afin qu'elles entrent plus rapidement dans votre système. Les hydrolysats sont généralement plus chers que les isolats et les concentrés parce que des étapes de traitement supplémentaires sont nécessaires. Enfin de compte, tous ces types de protéines sont très nutritifs et fournissent essentiellement des avantages similaires, mais les isolats et les hydrolysats offrent des avantages de pureté et de performance supérieurs aux concentrés. 1 NOMBRE DE PORTIONS PAR pot. Faites attention à ce nombre. Certaines marques réduisent les coûts avec des ingrédients de «remplissage» bon marché. Ainsi, alors que vous pensez obtenir 1,2 ou 10 Kg de quelque chose, vous obtenez des portions nettement moins importantes par rapport à un produit plus fiable. Mieux encore, déterminez combien de protéines au total vous obtenez en multipliant le nombre de grammes de protéines par portion par le nombre de portions par contenant. Exemple : 24 grammes de protéines par portion x 80 portions par contenant = grammes de protéines par contenant. Tout comme l'équation du pourcentage de protéine pure, cette formule fonctionne le mieux pour les poudres de protéines à source unique. 2 QUANTITÉ DE PROTÉINES PAR PORTION. Le nombre de grammes de protéines par portion est probablement l'aspect le plus important des protéines en poudre. Cela semble évident, mais beaucoup de gens négligent cette étape en supposant que toutes les protéines sont les mêmes ou que les poudres les plus chères contiennent plus de protéines. Ne commettez pas cette erreur, vérifiez le tableau de valeur nutritive pour vous assurer que vous payez pour des protéines, et qu'il ne s'agit pas seulement de marketing fantaisiste. 3 ORDRE DES INGRÉDIENTS. Selon la loi, les ingrédients dans un produit ou un complément alimentaire doivent être listés du plus abondant au moins abondant ou en langage technique : par ordre décroissant d'importance. L'importance de tout ceci devient plus claire une fois que vous commencez à faire vos achats. Si, par exemple, deux produits sont dans la même gamme de prix, mais l'un contient une plus grande quantité d'une protéine moins chère (vous le savez parce que la protéine la moins chère figure avant la source de protéines la plus chère dans la liste des ingrédients), vous savez que le produit a une valeur moindre. Aussi, ne vous laissez pas berner par les superlatifs que certaines sociétés utilisent pour décrire des ingrédients communs. Le chlorure de sodium, c'est juste du sel, l'extrait de noyau aviaire protéique, c'est du jaune d'œuf ; tous les concentrés de protéine de lactosérum de qualité sont ultrafiltrés et contiennent des microfractions comme l'alpha-lactalbumine, la béta-lactoglobuline, la lactoferrine et les glycomacropeptides. Isolats = Pureté Peptides = Vitesse 4 FABRIQUÉ PAR OU POUR? Contrairement à ce que vous pourriez penser, de nombreuses sociétés ne développent pas, ne fabriquent ni même ne distribuent aucun de leurs propres produits ; soit elles mettent leurs étiquettes sur des formules communes soit elles font créer des formules uniques par une usine externe. Cela ajoute généralement des frais considérables, qui sont finalement répercutés sur leurs clients. Des expressions comme «fabriqué pour», «distribué par» ou «emballé pour» vous informent du fait que quelqu'un d'autre que la société à laquelle vous achetez a fabriqué le produit. Les vrais fabricants ont investi dans l'équipement de traitement et les procédures de contrôle de qualité nécessaires pour constamment offrir les meilleurs produits. Alors, choisissez des produits «fabriqués par» dans la mesure du possible. 4

7 RÉSUMÉ < ASSUREZ-VOUS que vous mangez environ 1,5-2,0 grammes de protéines par Kg de masse corporelle par jour à partir d'une combinaison d'aliments et de compléments riches en protéines. Si vous êtes très actif, essayer d'ajouter de la masse maigre significative ou suivre un plan de repas qui tient compte des glucides tend vers les objectifs supérieurs des présentes directives. Répartissez votre objectif protéinaire quotidien total sur 4-6 petits repas et collations. Cela permet d'assurer une meilleure absorption et un apport d'acides aminés constant jour et nuit. Essayez de prendre des protéines à action rapide le matin et avant vos entraînements, une formule de récupération après vos entraînements et des protéines à digestion lente entre les repas et avant de vous coucher. Lisez vos étiquettes attentivement et tenez-vous en à une marque digne de confiance, de sorte que vous soyez sûr d'obtenir ce pour quoi vous payez. Les protéines fournissent les blocs de construction, mais même les meilleures sources ne pourront pas construire de nouveaux muscles sans le stimulus approprié et une récupération suffisante. Veillez donc à manger un régime équilibré, à vous entraîner régulièrement et intensément, à rester bien hydraté et à dormir au moins 7 heures par nuit. 100% NATUREL AVOINE ET WHEY 2:1:1 RECOVERY GOLD STANDARD 100% DE CASÉINE GOLD STANDARD 100% D'ŒUFS GOLD STANDARD 100% WHEY PRO COMPLEX PLATINUM HYDROWHEY PLATINUM HYDROBUILDER TAILLE 1 Kg 795g/1.5kg 1/2kg 450g, 098g, 2.2kg,4.5kg 908g 908g, 1.8kg 1.6kg 3kg PORTION (G)* DIFFÉRENTES SAVEURS CALORIES* PROTÉINES (G / PORTION) GLUCIDES (G / PORTION)* SUCRES (G / PORTION)* FIBRES ALIMENTAIRES (G / PORTION)* GRAISSES (G / PORTION)* ACIDES GRAS SATURÉS (G / PORTION)* ACIDES GRAS TRANS (G / PORTION) VITAMINES ET MINÉRAUX MÉLANGE D'ENZYMES OUI OUI OUI OUI OUI OUI OUI NON GRAIN ENTIER AVOINE 5 BCAA AJOUTÉS BCAA AJOUTÉS ET GLUTAMINE CRÉATINE MONOHYDRATE BCAA MICRONISÉS AUTRES INGRÉDIENTS VERSION NATURELLE DISPONIBLE NON NON OUI OUI NON OUI NON OUI TIMING PROTÉINES (+ = BON, +++ = MIEUX, = MEILLEUR) AU LEVER LE MATIN AVANT L'ENTRAÎNEMENT APRÈS L'ENTRAÎNEMENT ENTRE LES REPAS AVANT DE VOUS COUCHER ACIDES AMINÉS ESSENTIELS (MG / PORTION) TRYPTOPHANE VALINE THRÉONINE ISOLEUCINE LEUCINE LYSINE PHENYLALANINE MÉTHIONINE * Mélangé avec de l'eau. Saveur de vanille montrée. Les autres saveurs varient légèrement. INTL (630)

8 AFBB PRO STEVE COOK TRUESTRENGTH.COM/STEVE HEURES D APPORT EN PROTÉINES journée WHEY PROTEIN À ACTION RAPIDE AU RÉVEIL, AVANT & APRÈS L ENTRAÎNEMENT Nuit PROTÉINES À DIGESTION LENTE AVANT DE SE COUCHER & ENTRE LES REPAS APPORTE 5,5 GRAMMES DE BCAA PAR PORTION POUR LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE APPORTE 10 GRAMMES D ACIDES AMINÉS ESSENTIELS PAR PORTION LES ISOLATS DE PROTÉINES PURES SONT LA PREMIÈRE SOURCE DE PROTÉINES TOUTES LES FORMULES DE CASÉINE MICELLAIRE CONTIENNENT DES ENZYMES DIGESTIVES LA COMBINAISON DE PROTÉINES LA PLUS VENDUE AU MONDE 24 GRAMMES DE PROTÉINES 5.5 GRAMMES D ACIDES AMINÉS RAMIFIÉS 4 GRAMMES DE GLUTAMINE ET DE PRÉCURSEURS 24 GRAMMES DE PROTÉINES À DIFFUSION LENTE 10 GRAMMES D ACIDES AMINÉS ESSENTIELS 0GRAMMES DE SUCRE Optimum Nutrition Inc.

9 SAVOIR GÉRER TOUT ÇA COMME TOUT NOUVEAU PROGRAMME D'ENTRAÎNEMENT, la planification de la prise de protéines peut être un peu compliquée et pesante au début. Mais, tenez-vous en à celle-ci et vous serez devenu un expert en un rien de temps. Vous commencerez à constater de sérieuses améliorations dans la performance, la récupération et l'apparence en quelques semaines seulement. Voici un planning personnalisé pour vous aider à démarrer et à réaliser des progrès à votre propre rythme. DÉBUTANT / INTERMÉDIAIRE Gold standard 100% Whey Matin Entre les repas Avant et après les entraînements avancé Professionnel / compétition Gold standard 100% Whey Matin Avant les entraînements & entre les repas PLATINUM HYDROBUILDER Après les entraînements Entre les repas les jours sans entraînement PLATINUM HYDROWHEY Matin Avant les entraînements GOLD STANDARD 100% DE CASÉINE Avant d'aller vous coucher 7

10 BEGINNER/ INTERMEDIATE Gold standard 100% Whey Morning Between Meals Before & After Workouts Advanced Gold standard 100% Whey Morning Before & After Workouts PLATINUM HYDROBUILDER After Workouts Between Meals on Non-Training Days professional/ competition PLATINUM HYDROWHEY Morning Before Workouts GOLD STANDARD 100% CASEIN Before Bed 8

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique (comparaison entre athlètes et non-athlètes; nouvelles tendances comme le jus de betteraves) Comme vous le savez, l'alimentation de l'athlète

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche Table des matières Introduction! *! Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse! 1.1!Les!matériaux! 1.2!Solides,!liquides!et!gaz 1.3!Gaspiller!de!l énergie! 1.4!Le!carburant!du!corps! Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES Une gamme variée pour les lieux de santé DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION ZOOM SUR NUTRITION & PLAISIR Tableau des GAMMES GAMMES LIEUX DE SANTÉ LA DÉNUTRITION, PARLONS-EN! Les personnes âgées ont besoin de

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et viande

Alimentation des nourrissons et viande L interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne +41(0)31 309 41 11 +41(0)31 309 41 99 info@proviande.ch www.viandesuisse.ch Alimentation

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine.

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. N oubliez pas : si vous avez des questions, venez les poser sur notre groupe Facebook. Je suis disponible pour

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?"

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI? COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?" 106 Témoignage du Dr Benjamin Rimaud 107 La dénutrition protéino-énergétique de la personne âgée Quelques chiffres 1 A domicile " 4 à 10% des personnes âgées En

Plus en détail

Quel est cholestérol?

Quel est cholestérol? Quel est cholestérol? Le cholestérol est une substance trouvée dans les graisses présentes dans votre corps. Vous avez besoin de cholestérol pour construire et conserver des cellules saines. Cependant,

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Les informations contradictoires au sujet des aliments et de la nutrition compliquent vos choix alimentaires?

Les informations contradictoires au sujet des aliments et de la nutrition compliquent vos choix alimentaires? Les informations contradictoires au sujet des aliments et de la nutrition compliquent vos choix alimentaires? Pour vous éclairer, vous trouverez une échelle de crédibilité des affirmations les plus courantes

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché

Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché IP/03/1022 Bruxelles, le 16 juillet 2003 Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché Aujourd'hui la

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Beaux jours riment

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

L alimentation du nourrisson durant la première année de vie

L alimentation du nourrisson durant la première année de vie P. 1 / 8 L alimentation du nourrisson durant la première année de vie Contenu Feuille d info L alimentation du nourrisson durant la première année de vie / Juin 2012 2 Introduction 2 Développement et besoins

Plus en détail

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats -

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - La Vache qui rit CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - Le Groupe Bel, conscient du rôle à jouer par l industrie agroalimentaire dans la lutte contre les problèmes de santé

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

avec Vi Crunch CROQUEZ DANS VOTRE CHALLENGE Fiche d information de Vi Crunch Super Céréale et Vi Crunch Fusions crunch.vi.com

avec Vi Crunch CROQUEZ DANS VOTRE CHALLENGE Fiche d information de Vi Crunch Super Céréale et Vi Crunch Fusions crunch.vi.com Fiche d information de Vi Crunch Super Céréale et Vi Crunch Fusions crunch.vi.com CROQUEZ DANS VOTRE CHALLENGE avec Vi Crunch 2013 ViSalus, Inc. Tous droits réservés. 3001CA002 09.13 1 Vi Crunch Super

Plus en détail

«Peut-on jeûner sans risque pour la santé?»

«Peut-on jeûner sans risque pour la santé?» Le FIGARO du 21/10/2013, page 13 : Cet article est un document culturel qui témoigne à quel degré l establishment médical français ignore le jeûne. À mettre au frigo, pour le ressortir le jour où l'essai

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

Programme de certification sans gluten. Jim McCarthy Directeur général Association canadienne de la maladie cœliaque

Programme de certification sans gluten. Jim McCarthy Directeur général Association canadienne de la maladie cœliaque Bienvenue Jim McCarthy Directeur général Association canadienne de la maladie cœliaque Le droit à la sécurité alimentaire et le Programme de certification sans gluten QMI-SAI Global Symposium sur la sécurité

Plus en détail

Définition et prévalence de la dénutrition. Dépistage et intervention

Définition et prévalence de la dénutrition. Dépistage et intervention Dépistage de la dénutrition ou de son risque, outil pour suivre les ingesta Isabelle Demierre Sandro Mascaro Contenu: Définition et prévalence de la dénutrition Causes de la dénutrition Dépistage et intervention

Plus en détail

Développement d une application pilote

Développement d une application pilote Développement d une application pilote Nutri-TIC Flora Massanella Principes Cette seconde phase vise à mettre en pratique les conclusions obtenues lors de la phase A. L application web Nutri- TIC a donc

Plus en détail

Livret pédagogique. Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES

Livret pédagogique. Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES Livret pédagogique Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES Pourquoi ce livret pédagogique? Cet outil pédagogique a été conçu pour accompagner les enseignants des classes de grande section maternelle

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Résumé d'avis. (Requête nº EFSA-Q-2003-016) (adopté le 19 février 2004)

Résumé d'avis. (Requête nº EFSA-Q-2003-016) (adopté le 19 février 2004) Résumé d'avis Avis du comité d experts «produits diététiques, nutrition et allergies» sur une saisine de la Commission relative à l évaluation des aliments allergéniques à des fins d étiquetage (Requête

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

I. - LA RATION D ENTRAINEMENT

I. - LA RATION D ENTRAINEMENT NUTRITION DES SPORTIFS DE COMPÉTITION : GRANDS PRINCIPES La finalité de tous les sports de compétition est la performance. Ainsi, une triple préparation, physique, diététique et psychologique doit obligatoirement

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Trouver de l information nutritionnelle en ligne Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie :

Plus en détail

Solutions - Concentrations

Solutions - Concentrations Solutions - Concentrations Table des matières I - Solutions et concentrations 3 1. Exercice : Dilution... 3 2. Exercice : Dilution... 3 3. Exercice : Dilutions multiples... 3 4. Exercice : Dose journalière

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques SAS GLUTE SOUCIEUX DES CALORIES SOUCIEUX DU SODIUM RECHERCHE D U ÉQUILIBRE RECHERCHE DE PROTÉIES OUS POUVOS

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+)

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) 6 semaines de préparation générale + 5 semaines de préparation spécifique 4 séances par semaine Préambule: Toutes les données que vous

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems Le Régime Alimentaire LR Health & Beauty Systems Les accessoires Le mètre La balance LR géniale LR a créé pour vous un mètre qui calcule votre indice de masse corporelle (IMC) achetez le ref Ruban BMI

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten?

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten? Pour ou contre le gluten? C est un peu la grande mode du moment : «ouaih moi, une semaine avant la course, je supprime tous les aliments contenant du gluten parce que c est mauvais» hum hum. Savez-vous

Plus en détail

Les EN SAVOIR. Toutes les réponses à vos questions.

Les EN SAVOIR. Toutes les réponses à vos questions. Les INGRédients santé EN SAVOIR Toutes les réponses à vos questions. Mieux se nourrir, notre objectif commun. Le rôle clé des ingrédients santé EN SAVOIR+ Depuis 2001, date du premier PNNS, Programme national

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE 14 décembre 2007 ORIENTATIONS RELATIVES À LA MISE EN ŒUVRE DU RÈGLEMENT N 1924/2006 CONCERNANT LES ALLÉGATIONS NUTRITIONNELLES ET DE SANTÉ PORTANT SUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Réf. : 13CSFL35 CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Mis à jour en Décembre 2012 Préambule Ce document a pour objet de fournir les caractéristiques générales des levures fraîches de

Plus en détail

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1

L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 L autogestion de l insulinothérapie basale plus 1 Le traitement combiné insuline basale et hypoglycémiants oraux est un traitement éprouvé et efficace pour amorcer en douceur l insulinothérapie. Il est

Plus en détail

Le petit déjeuner Face à un enfant qui n a pas faim le matin, il est clair que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte.

Le petit déjeuner Face à un enfant qui n a pas faim le matin, il est clair que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Le petit déjeuner Face à un enfant qui n a pas faim le matin, il est clair que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Premièrement, beaucoup d enfants se lèvent à la dernière minute le matin et

Plus en détail

Guide pour une saine alimentation et l atteinte d un poids santé

Guide pour une saine alimentation et l atteinte d un poids santé Guide pour une saine alimentation et l atteinte d un poids santé Le présent guide contient de l information et des ressources utiles pour vous appuyer tout au long de votre parcours vers un mode de vie

Plus en détail

Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage

Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage Roos De Brabandere VITASANA 2009 Contenu Compléments alimentaires - quelle législation est-elle d application? - exigences légales

Plus en détail

Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché. Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec

Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché. Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec Influence de l alimentation-santé sur les tendances de marché Paul Paquin, Ph.D. INAF, Université Laval, Québec «Les tendances clés» «TENDANCE» Une tendance qui démontre une véritable opportunité de croissance;

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L EMPLOI DES ALLÉGATIONS RELATIVES À LA NUTRITION ET À LA SANTÉ

DIRECTIVES POUR L EMPLOI DES ALLÉGATIONS RELATIVES À LA NUTRITION ET À LA SANTÉ 1 CAC/GL 23-1997 DIRECTIVES POUR L EMPLOI DES ALLÉGATIONS RELATIVES À LA NUTRITION ET À LA SANTÉ CAC/GL 23-1997 Les allégations relatives à la nutrition devraient être compatibles avec la politique nationale

Plus en détail

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? Traduit de: PRODUCERS MIGHT WANT TO CONSIDER CREEP FEEDING Auteur: Stephen B. Blezinger, Ph.D., PAS (Copyright 2015 Dr. Stephen B. Blezinger) Adapté en français

Plus en détail

http://www.archive.org/details/consommonsdulaitoocana

http://www.archive.org/details/consommonsdulaitoocana Digitized by the Internet Archive in 2012 with funding from Agriculture and Agri-Food Canada - Agriculture et Agroalimentaire Canada http://www.archive.org/details/consommonsdulaitoocana PUBLICATION 496

Plus en détail

Les aliments de l intelligence

Les aliments de l intelligence www.swissmilk.ch NEWS ER Conseils alimentation: L alimentation saine à l adolescence, 3 e partie Octobre 2010 Les aliments de l intelligence Des performances intellectuelles au top Des repas intelligents

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne).

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). Les Petites Toques PLAT CHAUD STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). PEPITES DE PLET PANE Poids net pour une part : 115 g Ingrédients

Plus en détail

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7 1/7 Avant la compétition Détends-toi, le soir avant la compétition, avec de la relaxation (voir fiche en annexe) Le matin mange un petit déjeuner équilibré: Fruits, Laitage, Pain ou céréales (ex: crème

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

PROGRAMME AMBASSADEURS LAIT S GO SPORT 2015-2016

PROGRAMME AMBASSADEURS LAIT S GO SPORT 2015-2016 PROGRAMME AMBASSADEURS LAIT S GO SPORT 2015-2016 Bienfaits des protéines POUR VOS MUSCLES: Les protéines après un entraînement permettent de stimuler la synthèse et la réparation musculaire. 1 POUR VOTRE

Plus en détail

Indications pédagogiques B2 / 32

Indications pédagogiques B2 / 32 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques B2 / 32 B : S INFORMER / SE DOCUMENTER Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

2 Service de Pharmacologie médicale et toxicologie 191, avenue du doyen Gaston Giraud 34295 Montpellier cedex 5

2 Service de Pharmacologie médicale et toxicologie 191, avenue du doyen Gaston Giraud 34295 Montpellier cedex 5 1 Les allégations de santé des compléments alimentaires sont désormais réglementées Décembre 2012 14 Décembre 2012, une mini révolution dans l étiquetage des denrées alimentaires : toute allégation d un

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales

EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales Université Joseph Fourier FACULTE DE MEDECINE 38700 LA TRONCHE Année Universitaire 2012/2013 EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales 1ère SESSION UE 5.1 : Biochimie 1 Lundi 4 février 2013 8h30 à 9h30

Plus en détail

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!!

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!! Mythe : Le chien est un omnivore C'est faux!! Les chiens sont des carnivores et non des omnivores. La théorie selon laquelle les chiens sont omnivores reste à être prouvée, alors que le fait que les chiens

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr LA CURE VITALE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr Méthode de détoxination (détoxication) et d amincissement avec le SIROP VITAL MADAL BAL! La Cure

Plus en détail

Prévenir la prise de poids sous traitement neuroleptique J. Favrod*, A. Nguyen**, & A. Rieker***/ Suisse 01-01-04

Prévenir la prise de poids sous traitement neuroleptique J. Favrod*, A. Nguyen**, & A. Rieker***/ Suisse 01-01-04 Prévenir la prise de poids sous traitement neuroleptique J. Favrod*, A. Nguyen**, & A. Rieker***/ Suisse 01-01-04 Contenu Les neuroleptiques Quelle est l efficacité du traitement neuroleptique? Qu est-ce

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao du 23 novembre 2005 Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 4, al. 2, 26, al. 2 et 5,

Plus en détail

La constipation occasionnelle chez l adulte

La constipation occasionnelle chez l adulte Laconstipationoccasionnellechezl adulte Laconstipationsedéfinitparladiminutiondelafréquencedessellesendessousde3parsemaine. Cette définition ne constitue pas une règle absolue, la fréquence des selles

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs,

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs, JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008 INFO RÉGLEMENTATION info L étiquetage des denrées alimentaires L information des consommateurs, focus sur le règlement européen INCO L e règlement européen n 1169/2011 (ci-après

Plus en détail