ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,..

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,.."

Transcription

1 F.A.C. D'AIDE ET DE COOPÉRATION ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL.,,_.,...,,...,..... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - ntr...,.., D'EX~CUTION DU BARRAGE DE Marché N 06 O.M.V.S. ROUTES D' ACCES ET DE LIAISON RAPPORT DE PHASE DOSSIER GEOTECHNIQUE '....,.,.. CO\'IIE IT...,_ ~RIS

2 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIBLES Site Variante Carrière Accès de coté coquillage du K ha nt SENEGAL - Tracé C N ~ DIAMA-Axe d,!l Tracé Route s! Louis - Ross Bethio ~~&--Origine du tracé Vers s! Louis Surface prospectée. '\. \' m m m3 AHsibilité d'extension lmportente N.ture da éch ntillons , -~., ' '. Jook~..._,._.s..~;r;t-,e'J!._" è' l!':'<~... ot~-~i. ' ~:~.i.~ ~..".. c~ i

3 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIB Site E Variant~ Accès coté SEN EGAL_ Tracé 'C. S 3.-lJo')(~_:... Axe du tracé ~ t 470 m Surfaœ prospectée iestimation du volume Estimation du volume de la découverte ex~oitable m m m 3.. A:,ssibilité d'extension Vera I'O t et le Nord Sable létiremettt...

4 ROUTE:S D' ACCE:S.. Site E 2 Variant~ Accès coté SENEGAL _ Tracé C..,_N DIA MA Surface prospectée m 2 Estimation du volume Estimation du volurm de la découverte exploitable 5 450m m3 A>ssibilit~ d'~xtension Vers les, et 3 '(~ s ' Sable léghement èar9i'evx '. Date: N" 976 Pian

5 :,!:.,... ~;.!,:~.:.~. ROUTE:S D' ACCE:S AU BARRAGE:. DE: DIA MA POSSIBLE Site E 3 Variante Accès coté MAURITANIE Tracé A N 393Gr s!r 'lu u ::J 't) 4U )( <( E 0 0 ~ DIA MA SurFaœ prospectée m m m 3 A>ssibilité d'extension Difficile terrain très hétérooène N.ture des éch ntillons. Sable t'tèr.,...t aril O.tc: N" 976

6 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIBL Site Variante E4 Accès coté MAURITANIE _ Tracé A ou B Axe du tracé B 32_25 m _ 3 Gr ~-~~x~~ ~ 52 DIAMA Surface pros~cté~ Estimation du volume d~ la découvert~ Estimation du volurm ~xploitabl~ m m m 3 A:>ssibilfk d'extension Lillllit' '''P'. - Nature des éd.m~... sas. Sable ligére_. ortiteux ' \ ~ \ l~.. 976

7 ROUTE:S- D' ACCE:S POSSIBLES Site Variant~ E5 Accès coté MAURITANIE _Tracé A ou B Sondage 3 Surfaœ prospectée m m m3 RMsibilité d'extension Vers le Nord, l'ouest et le Sud N.ture des échentillons. Sable léqèrement argileux

8 ROUTE: S D' ACCE:S POSSIBLE Site E 6 Variante Accès cote MAURITANIE _Trace A ou B / D"IAMA é 8 ~S3 s5 2 --A t!.9=c-=--- - '~~ S4 ~ - " <f.<gr' ~~ _ -----=- 3 Gr _ "3 225m --to5o~"3gr _ S75m S.9,., -~~~ t!l-tgr ~ N.. Surface prospectée o~ec'j.ae O)(e C/ll a la jonction ro, ce(entre S2_SI) m m 3! -- - :- -~... -., '.... ~. - l - ' l,_ s. e..

9 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIB Site E 7 - Variante Acces cote MAURITANIE _Trace /32Gr../i ~-~,.., 32Gr. m_ ~ 'Cil lt) ~ C'\J..., t::l- A ou B N Surface prospect~e m m m3 AKsibilité d'extension Vers le Nord- Est et le Sud- Ouest '.. ' Sable leger.. er-.x,..._:...,, - " ' ' "~ L '".. "\. a. ~.-. Oetc: 96' Pian '

10 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIBL Site E 8 Variant~ Ace ès coté MAURITANIE_ Tracé A ou B N~ Surface prospectée Estimation du volume Estimation du volume de la dtcou~rte exploitable m m m 3 R:Ksibilité d'extension ~ - Vers ~~-- ~ord, le Sud et l'est -~... ' Sable légère"'*'' ortit~'

11 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIBLES Site E9 Variant~ Accès coté MAURITANIE _Tracé A ou 8 Topographie. : ~ DIA MA t---~--~7~:~0m~----~t ~ 8. 0 _Axe du tracée _X ~ S 0 Sondage 6 Surfaœ prospectée Estimation du volume Estimation du volume de la découverte exploitable m m m 3 AHsibilité d'extension Vers le Sud,.,....,.. ' N.ture des éci......i.a.:i. ~-. \ Sable légère~eiftt ofoïfe~-. \ ' \ P"an

12 ROUTE:S 0'-ACC.E:S - POSSIBLE Site : E 0 Variant~.:.:Aecès.co.t.é- MAURITANlE _-Tracé A ou B Campement 355 Gr de chasse f------h =...,.-+--m AIR AFRIQUE 270m II.OOm Surface prospectée Estimetion du volume Estimation du volume de la découverte exploitable m m m 3 -- F\,ssibilitt d'extension A Pfximité des dunes i Nature ~.:.: ecn.,... Sabl tete,,., -~thel~ --.

13 ROUTE:S D' ACCE:S PosSIBLE Site Variante E 2 Accès coté MAURITANIE- Tracé 8 t 28Gr l 33ffor v r-i dépression.. N ~ \ c3i ===F 650m -~sondage 2 il;-52 DIA MA Surfaœ prospectée Estimation du volume Estimation du volume de la découverte exploitable 9000m m3 3850m3 A>ssibilité d'extension ors les d épres~ions avoisinantes Nature dies, -"a nt ilions. '.\... Dete: N. dœsier SI dossier Pian j-'. ' ) '

14 ROUT 5 D' ACC 5 POSSIBL Site E 3 Variante Accès coté MAURITANIE_ Tracé 8 Sondage 2 - II35Gr ~--""'' - Il -300m 320m Sondage ~- DIAMA Surfaœ prospectée ~ 0000Qm2 Estimation du volume tstimation du volume de la découverte exploitable,.., 960Qm3 - - A:>ssibilité d'extension!)ur la dépression se trouvant sur la piste de ~tjlr Massène, à ~ km du tracé. Nature da éch ntillons. Jv8' ~ Sabl~ l~ment ollji leux ;, 976 Date: Nodœsia' SI dossier Pian

15 ROUT 5 D' ACC 5 POSSIBLE Site E 4 Variant~ Accès coté MAURITANIE ~ _ Trace B / x m ----jl-- r ~..., 54Gr Surfaœ prospectée Estimtion du volume Estimation cfu volume de la découverte exploitable m m m3 A:>ssibilité d'extension Nulle, Na tu re des échantiltô..s ~,, Sable tégi~ement. argile*' Date;. N' dossiet Sldoss~ 976 Pièœn'

16 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIBLE Site E 6 Variante Accès coté MAURITANIE - Tracé A - Variante N" DUNE ""' 5~~~ \ ~ r \ :? ~~--~S~o-nd~o-ge Q#.~ ~ ~ ~'~87~0~m ~' \Dl Surface prospecté~ Estimation du volu~ Estimation du volu~ d~ la découvert~ exploitable m m m 3 A:>ssibilké d'extension Nulle '"'~'. Na tu re des éc~ itiflotns.,,, '- ~- Sable lép,.,..t tmeu Oete: N' 976 Pian

17 ! ROUTE:S D' ACCE:S POSSIB Site E 7 Variante -: Accès coté MAURITANIE_ Tracé A Var B N~ 0Gr 485 m E 0 S22 ~ -T~ li Bord de dun E 0 '- - ËHGr Végétetion Surfeœ prospectée m m m 3 A>ssibil... d'extension Vers, a.... d_est ' : :';-... Nature~ k... fti. - -~,.... O.tc: 976

18 ROUTE:S D' ACCE:S POSSIBL Site Variante E 8. ' Accès cote MAURITANIE_ Trace A_ Variante B s on age Végétatîon Surface P,rospectée Estimation du volume Estimation du volume de la découverte exploitable m m m 3 Rmibilité ~tension Vers I~Ouet.et l'est (après la cuvette argileuse) : - ~---- ~ i --T,--: '?--... ' +.. Nature del..._ --~---. Sable ~ ltqtnme~t argileux ' - :~., 'Jo Dtte: 976 '

19 ROUTE:S D' ACCE:S AU BARRAGE: DE: DIAMA POSSIBL Site EC _ Variante Accès côté MAURITAN le_ Tracé A ou 8 ~ Campement de chasse AIR AFRIQUE 6 9 km Surfaœ prospectée de la découverte m m 3 A,ssib. d 'extension tres:- ' ~- ' Natur~ da ~h.mitlirt-. tout!...,,..,.._ -~"'" '..) t,..-., ' '.. '...- -: :,,

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing.

Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing. Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) : Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing. Du

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance et d alerte

S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance et d alerte Assemblée Générale Mondiale du RIOB DAKAR 20 au 23 Janvier 2010 S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance

Plus en détail

UN ACTEUR INCONTOURNABLE DE LA CONSTRUCTION DU FUTUR MARCHÉ DE L ENERGIE EN AFRIQUE DE L OUEST

UN ACTEUR INCONTOURNABLE DE LA CONSTRUCTION DU FUTUR MARCHÉ DE L ENERGIE EN AFRIQUE DE L OUEST ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SÉNÉGAL (OMVS) SOCIÉTÉ DE GESTION DE L ENERGIE DE MANANTALI (SOGEM) UN ACTEUR INCONTOURNABLE DE LA CONSTRUCTION DU FUTUR MARCHÉ DE L ENERGIE EN AFRIQUE DE

Plus en détail

S A I N T L O U I S AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Saint Louis

S A I N T L O U I S AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Saint Louis S A I N T L O U I S REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Ingénierie du Trafic et des Systèmes d exploitation Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Rapport de la phase 1 Profil d accessibilité du Parc

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

ENDETTEMENT PLURIANNUEL DES EMPRUNTS à compter de l'exercice2014

ENDETTEMENT PLURIANNUEL DES EMPRUNTS à compter de l'exercice2014 ' COMMUNAUTE DE COMMUNES DES TERRES D' AURIGNAC quartier saint joseph 31420 Aurignac Date : 28/04/201 4 9:31 ENDETTEMENT PLURIANNUEL DES EMPRUNTS à compter de l'exercice2014 Budget COMMUNAUTE DE COMMUNES

Plus en détail

Dix années de travaux sur la gestion des grands fleuves

Dix années de travaux sur la gestion des grands fleuves Dix années de travaux sur la gestion des grands fleuves Jean Burton Coordonnateur Gestion des grands fleuves Sommet de la Francophonie de Dakar, 1989 Le Canada lance le projet «Gestion des grands fleuves»

Plus en détail

POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES

POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES République du Sénégal Un peuple un but une foi POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES février 2012 1 Introduction A l instar des autres pays du monde, le Sénégal s est engagé depuis quelques années dans

Plus en détail

Vallejo Olivier. Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg

Vallejo Olivier. Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg Ce l e s t i a Vallejo Olivier Chargé de Mission au Planétarium de Strasbourg T u t o ri el A q u o i s e r t Ce l e s t i a? Celestia est un logiciel libre de droit qui permet de simuler le système solaire

Plus en détail

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Broc Visite du 29 novembre 2012 La réunion s'est tenue avec M. Chevallier, maire de la commune. Le Maire est présent sur la commune depuis près de 70 ans,

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

NF- SYSTEME DE SECURITE INCENDIE

NF- SYSTEME DE SECURITE INCENDIE NF- SYSTEME DE SECURITE INCENDIE CNMIS SAS - 8 Place Boulnois - F-75017 PARIS Tél : 01 53 89 00 40 Fax : 01 45 63 40 63 site web : http://www.cnmis.org Ce diaporama a pour but de répondre aux principales

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

La célébration de la journée mondiale des zones humides (5 février 2008)

La célébration de la journée mondiale des zones humides (5 février 2008) Les activités mises en œuvre Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d appui, le Réseau des Parlementaires pour la protection de l environnement au Sénégal, a mené plusieurs activités de formation

Plus en détail

Formules emprunts obligataires

Formules emprunts obligataires Formules emprunts obligataires Sommaire Formules emprunts obligataires1 I Emprunts obligataires avec obligations remboursées au pair (R=C)2 1 Cas général2 2 Annuités constantes3 3 Amortissements constants3

Plus en détail

TEPZZ 6798_8A_T EP 2 679 818 A1 (19) (11) EP 2 679 818 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: F04B 1/22 (2006.01)

TEPZZ 6798_8A_T EP 2 679 818 A1 (19) (11) EP 2 679 818 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: F04B 1/22 (2006.01) (19) TEPZZ 6798_8A_T (11) EP 2 679 818 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 01.01.2014 Bulletin 2014/01 (51) Int Cl.: F04B 1/22 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 13172383.5 (22) Date

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE

Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE Dr I.DEVOUEIZE, EMG CH DIEPPE Dr I.DEVOUEIZE, EMG CH DIEPPE Mme M. LASTECOUERES, coord. Réseau

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Superficie: 475 442 km² Capitale: Yaoundé Population: 19,4 millions d'habitants PIB par habitant: 462 700 F CFA ($CAN 1,115) CLIMAT : Tropical Humide

Superficie: 475 442 km² Capitale: Yaoundé Population: 19,4 millions d'habitants PIB par habitant: 462 700 F CFA ($CAN 1,115) CLIMAT : Tropical Humide Superficie: 475 442 km² Capitale: Yaoundé Population: 19,4 millions d'habitants PIB par habitant: 462 700 F CFA ($CAN 1,115) CLIMAT : Tropical Humide dans le Sud et sec dans le Nord ; avec en moyenne 25

Plus en détail

Etude de six sites potentiels de stockage provisoire de déchets de marée noire en Corse du Sud

Etude de six sites potentiels de stockage provisoire de déchets de marée noire en Corse du Sud Ministère de l'industrie, de la Poste et des Etude de six sites potentiels de stockage provisoire de déchets de marée noire en Corse du Sud juin 1996 R 38965 Eaide dalis& dans le cadre des actions de SelYiCe

Plus en détail

EXPLOR - TIMMINS PORCUPINE WEST: MISE À JOUR

EXPLOR - TIMMINS PORCUPINE WEST: MISE À JOUR 15, rue Gamble Est, bureau 204 - Rouyn-Noranda (Québec) Canada J9X 3B6 Inscription (TSXV = EXS) (OTCQX= EXSFF) (FSE et BE = E1H1) EXPLOR - TIMMINS PORCUPINE WEST: MISE À JOUR Rouyn-Noranda, Canada, le

Plus en détail

CASTEL C l A R A. Hot.el & Thalassothérapie

CASTEL C l A R A. Hot.el & Thalassothérapie CASTEL C l A R A Hot.el & Thalassothérapie Un hotel au charme incomparable Ln r v il n Jl L; du r ''>sa dtn'e.uie ln 1 prrvrl ~It' < Il SUSPt'i dl a de Bt'ltc 1" -'n 11 La thalassothérapie L e 5 c

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME ET DU CAHIER DE CHARGES DE L AGRO INVESTISSEUR

PRESENTATION DU PROGRAMME ET DU CAHIER DE CHARGES DE L AGRO INVESTISSEUR CRÉDIT IDA N 4151-SE - DON ACDI N TF058319 Mise en valeur de 2500 ha dans la zone du Delta du Fleuve Sénégal PRESENTATION DU PROGRAMME ET DU CAHIER DE CHARGES DE L AGRO INVESTISSEUR Ce programme est réalisé

Plus en détail

COMPTE RENDU DE VISITE DE SITE EOLIEN ETANG SAUMATRE HAITI DU 03 JUIN 2006

COMPTE RENDU DE VISITE DE SITE EOLIEN ETANG SAUMATRE HAITI DU 03 JUIN 2006 COMPTE RENDU DE VISITE DE SITE EOLIEN ETANG SAUMATRE HAITI DU 03 JUIN 2006 Juillet 2006 1 / 17 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 BUT DE LA VISITE DE SITE... 4 SYNTHESE... 5 CONCLUSION... 12 2 /

Plus en détail

(51) Int Cl.: H04L 12/56 (2006.01) H04L 29/06 (2006.01)

(51) Int Cl.: H04L 12/56 (2006.01) H04L 29/06 (2006.01) (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 998 513 A1 (43) Date de publication: 03.12.2008 Bulletin 2008/49 (51) Int Cl.: H04L 12/56 (2006.01) H04L 29/06 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08103384.7

Plus en détail

LA REDEVANCE POUR PRELEVEMENT D EAU DU FLEUVE SÉNÉGAL

LA REDEVANCE POUR PRELEVEMENT D EAU DU FLEUVE SÉNÉGAL ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL SOCIETE DE GESTION ET D EXPLOITATION DE DIAMA LA REDEVANCE POUR PRELEVEMENT D EAU DU FLEUVE SÉNÉGAL JOURNEE THEMATIQUE DU COSTEA SUR LES COMPOSANTES

Plus en détail

------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------ - 32 - ---- Les cinq premiers quartiers correspondent aux circonscriptions administratives des Bureaux Municipaux (.Ma.iries-annexes~,sous la responsabilité d Adjoints au Maire de Brazzaville. Le quartier

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

RESUME norme NF S 61-970

RESUME norme NF S 61-970 RESUME norme NF S 61-970 Résumé informatif de la norme NFS 61-970 de juillet 2007 : nous déclinons toute responsabilité en cas d erreur ou d omission. 01/2008 Thème Chapitr e NF S 61-970 Obligations Généralités

Plus en détail

(51) Int Cl. 7 : F16L 5/10. (72) Inventeurs: Faik, Mounir 51100 Reims (FR) Senard, Didier 02200 Belleu (FR)

(51) Int Cl. 7 : F16L 5/10. (72) Inventeurs: Faik, Mounir 51100 Reims (FR) Senard, Didier 02200 Belleu (FR) (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001279877A1* (11) EP 1 279 877 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 29.01.2003 Bulletin 2003/05

Plus en détail

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Serre de la Fare Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Invités à la réunion Présidents des Commissions Prospective,

Plus en détail

Révisions des notions de la période 1

Révisions des notions de la période 1 Acquis En cours d acquisition Non acquis Entoure les dessins dans lesquels tu entends Coche la case selon l endroit dans le mot où tu entends ou les syllabes qui manquent. Acquis En cours d acquisition

Plus en détail

SUR LA NATURE ET U ÉPAISSEUR DES ALLUVIONS QUATERNAIRES DANS LE DASSIN DE VIZILLE

SUR LA NATURE ET U ÉPAISSEUR DES ALLUVIONS QUATERNAIRES DANS LE DASSIN DE VIZILLE SUR LA NATURE ET U ÉPAISSEUR DES ALLUVIONS QUATERNAIRES DANS LE DASSIN DE VIZILLE (VALLÉE DE LA ROMANCHE, ISÈRE) par Robert MICHEL et Jean ROTHÉ On possède peu de renseignements sur la nature et l'épaisseur

Plus en détail

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22

EP 2 063 325 A2 (19) (11) EP 2 063 325 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 063 325 A2 (43) Date de publication: 27.05.2009 Bulletin 2009/22 (51) Int Cl.: G04B 17/06 (2006.01) G04B 17/34 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08167317.0

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Institut Géographique National Laboratoire COGIT LE RISQUE

Institut Géographique National Laboratoire COGIT LE RISQUE Institut Géographique National Laboratoire COGIT LE RISQUE Jean-François GLEYZE Janvier 2002 ! "" Sommaire!!" #!"! $!!!!! #!! %!& '%!&! (!! ) *!!!!+ " " "" %!!# "" " #, & # " $ % " &! #$ -.'/ &" $ / &"

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

EP 1 884 167 A1 (19) (11) EP 1 884 167 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.02.2008 Bulletin 2008/06

EP 1 884 167 A1 (19) (11) EP 1 884 167 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.02.2008 Bulletin 2008/06 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 884 167 A1 (43) Date de publication: 06.02.2008 Bulletin 2008/06 (51) Int Cl.: A23G 9/28 (2006.01) A23G 9/48 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06291260.5 (22)

Plus en détail

Etude de faisabilité technico économique d un réseau national de fibres optiques en Mauritanie

Etude de faisabilité technico économique d un réseau national de fibres optiques en Mauritanie Agence de Promotion de l Accès Universel aux Services (APAUS) Etude de faisabilité technico économique d un réseau national de fibres optiques en Mauritanie Etat Version n 1 Septembre 2011 Sofrecom accompagne

Plus en détail

Séance 2.3 Partie 2 Étude de cas #2. Présentation: 2.3b (#2) SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL

Séance 2.3 Partie 2 Étude de cas #2. Présentation: 2.3b (#2) SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL Module 2: Planification, conception, évaluation et mise en œuvre Analyse économique d'un projet routier d'accès de base en milieu rural: Andhra Pradesh,

Plus en détail

O.M.V.S EXEMPLE DE GESTION CONCERTEE D UN BASSIN VERSANT PAR TROIS ETATS RIVERAINS. ( Mali - Mauritanie - Sénégal )

O.M.V.S EXEMPLE DE GESTION CONCERTEE D UN BASSIN VERSANT PAR TROIS ETATS RIVERAINS. ( Mali - Mauritanie - Sénégal ) O.M.V.S EXEMPLE DE GESTION CONCERTEE D UN BASSIN VERSANT PAR TROIS ETATS RIVERAINS ( Mali - Mauritanie - Sénégal ) 1 SOMMAIRE 1. Localisation et cadre physique 2. Rappel historique 3. Cadre législatif

Plus en détail

LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ET LE DEFI DES INFRASTRUCTURES DE DEVELOPPEMENT

LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ET LE DEFI DES INFRASTRUCTURES DE DEVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ET LE DEFI DES INFRASTRUCTURES DE DEVELOPPEMENT 1 PLAN I. LA BOAD EN BREF II. LE ROLE DES INFRASTRUCTURES DANS LE DEVELOPPEMENT III. LE FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions

Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions COMMISSION EUROPEENNE MEMO Bruxelles, le 10 janvier 2014 Tableau de bord de la mobilité: foire aux questions (voir aussi IP/14/09) Qu'est-ce que le tableau de bord de la mobilité? Le tableau de bord de

Plus en détail

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Communauté urbaine de Bordeaux APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX CAHIER DES CHARGES DES RECONNAISSANCES ET ETUDES DE SOL A REALISER SEPIA CONSEILS - 53, rue

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

Formulaire A : Mesures d application nationales

Formulaire A : Mesures d application nationales Formulaire A : Mesures d application nationales Article 7 ; Par. 1 : «Chaque Etat partie présente au Secrétaire Général un rapport sur a) - Les mesures d application nationales visées à l article 9.» Après

Plus en détail

Cérémonie d inauguration du Centre de Documentation et des Archives (CDA) de l OMVS

Cérémonie d inauguration du Centre de Documentation et des Archives (CDA) de l OMVS 1 HAUT COMMISSARIAT Cérémonie d inauguration du Centre de Documentation et des Archives (CDA) de l OMVS Discours d Ouverture de Monsieur M Salem MERZOUG, Haut- Commissaire de l OMVS Saint Louis Décembre

Plus en détail

A Madame et Messieurs les Présidents des Conférences Régionales des Universités Du Centre, de l'est et de l'ouest.

A Madame et Messieurs les Présidents des Conférences Régionales des Universités Du Centre, de l'est et de l'ouest. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ihff

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Le Parc industriel régional de Saint-Urbain

Le Parc industriel régional de Saint-Urbain Le de Saint-Urbain Renseignements techniques Utilisateurs potentiels Superficie totale brute Superficie disponible Nombre de terrains disponible (Phase 1) : Superficie de la phase 1 : Bâtiment obligatoire

Plus en détail

R E P U B LIQ U E FRANÇAISE P O N T C H A R R A SIR ET : 2 1 3 8 0 3 1 4 1 0 0 1 2 5 SERVICE P U B L IC LOCAL C O M M U N E

R E P U B LIQ U E FRANÇAISE P O N T C H A R R A SIR ET : 2 1 3 8 0 3 1 4 1 0 0 1 2 5 SERVICE P U B L IC LOCAL C O M M U N E P O N T C H A R R A - A S S A IN IS S E M E N T - E xercice 2 0 1 5 R E P U B LIQ U E FRANÇAISE P O N T C H A R R A SIR ET : 2 1 3 8 0 3 1 4 1 0 0 1 2 5 POSTE C O M P T A B L E : TRESORERIE DE P O N T

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Requête Présentée par

Requête Présentée par République du Sénégal ------------ Ministère de l Environnement, de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs Artificiels Direction de l Environnement et des Etablissement classés

Plus en détail

Application de la démarche. contaminé aux solvants chlorés Sébastien Kaskassian, BURGEAP Recherche & Développement

Application de la démarche. contaminé aux solvants chlorés Sébastien Kaskassian, BURGEAP Recherche & Développement Journées techniques 28 et 29 mai 2013 Gestion des sites et sols pollués Les substances volatiles : caractérisation, modélisation des transferts, surveillance Retour d expérience des projets CITYCHLOR,

Plus en détail

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Rémunération : 80 % du SMIC Vous avez un BAC +2? L association DistriSup vous propose la Licence COMMERCE et DISTRIBUTION. Une formation évolutive,

Plus en détail

*EP001481646A1* EP 1 481 646 A1 (19) (11) EP 1 481 646 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 01.12.2004 Bulletin 2004/49

*EP001481646A1* EP 1 481 646 A1 (19) (11) EP 1 481 646 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 01.12.2004 Bulletin 2004/49 (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001481646A1* (11) EP 1 481 646 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 01.12.2004 Bulletin 2004/49

Plus en détail

Marché relatif à L extension de la vidéo surveillance par fibre optique

Marché relatif à L extension de la vidéo surveillance par fibre optique REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité DEPARTEMENT DU GARD VILLE DE BELLEGARDE PIECE N 4 : DECOMPOSITION DE PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Marché relatif à L extension de la vidéo surveillance par

Plus en détail

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01)

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01) (19) TEPZZ 74 84 A_T (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.06.14 Bulletin 14/2 (1) Int Cl.: G06F 17/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 1319246.7 (22) Date de dépôt:

Plus en détail

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01)

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01) (19) TEPZZ 9746A_T (11) EP 2 97 46 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 23.12.1 Bulletin 1/2 (1) Int Cl.: B60R 9/042 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 12901.9 (22) Date de dépôt: 11.06.1

Plus en détail

CONTRAT MOBILITE DE FORMATION ERASMUS Année Universitaire 20 / 20. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie

CONTRAT MOBILITE DE FORMATION ERASMUS Année Universitaire 20 / 20. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie CONTRAT MOBILITE DE FORMATION ERASMUS Année Universitaire 20 / 20 Programme d éducation et de formation tout au long de la vie La liste des codes demandés dans le présent contrat se trouve dans l annexe

Plus en détail

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.

TEPZZ 568448A_T EP 2 568 448 A1 (19) (11) EP 2 568 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006. (19) TEPZZ 68448A_T (11) EP 2 68 448 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 13.03.2013 Bulletin 2013/11 (1) Int Cl.: G07F 7/08 (2006.01) G06K 19/077 (2006.01) (21) Numéro de dépôt:

Plus en détail

SOCIETE DES PETROLES SHELL STOCKAGE DE COLLONGES-AU-MONT D'OR (69) par JP.

SOCIETE DES PETROLES SHELL STOCKAGE DE COLLONGES-AU-MONT D'OR (69) par JP. BRGM I'lNIIIPtlSI AU SilVICi DE LA TEUE SOCIETE DES PETROLES SHELL STOCKAGE DE COLLONGES-AU-MONT D'OR (69) DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE POLLUTION DES SOLS PAR MESURE DES TENEURS ANORMALES DES GAZ EN SUBSURFACE

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

TOUR de MASSIF n 5-1 - IRATY

TOUR de MASSIF n 5-1 - IRATY DESCRIPTION TOUR de MASSIF n 5-1 - IRATY Chalets d Iraty, Okabe, Iraty Cize, Chalets d Iraty Le GR T 10 n'est pas praticable pendant la saison de la chasse à la "palombe", du 1 er octobre au 15 novembre.

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

Excursion à La Réserve de Bandia

Excursion à La Réserve de Bandia Excursion à La Réserve de Bandia A 30 Km de l hôtel, la réserve vous accueille tous les jours du lever au coucher du soleil. La durée du parcours est d environ 2 heures, à travers 23 Km de pistes bien

Plus en détail

CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST. Présentation du projet, résultats et perspectives

CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST. Présentation du projet, résultats et perspectives Un projet coordonné par l'onudi CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST Présentation du projet, résultats et perspectives CARTE D'IDENTITÉ DU PROJET

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.

regis.loiseau@acceo.eu 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch. regis.loiseau@acceo.eu 2udes et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Tou www.a2ch.fr rmation Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute reproduction même partielle

Plus en détail

EP 1 803 374 A1 (19) (11) EP 1 803 374 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2007 Bulletin 2007/27

EP 1 803 374 A1 (19) (11) EP 1 803 374 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2007 Bulletin 2007/27 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 803 374 A1 (43) Date de publication: 04.07.2007 Bulletin 2007/27 (51) Int Cl.: A47C 27/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 05425928.8 (22) Date de dépôt: 28.12.2005

Plus en détail

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013.

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013. P ROMETH E E CO NS E I L A NALY S E DE P L A CEMENT Point au 12 Avril 2011 Loi de Finances pour 2011 LE DISPOSITIF «SCELLIER» Devant la nécessite absolue de redynamiser le secteur de l investissement locatif,

Plus en détail

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) intci.6: B41K1/00, B42D5/00

DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) intci.6: B41K1/00, B42D5/00 (19) (12) Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN EP 0 864 436 A1 (43) Date de publication: 16.09.1998 Bulletin 1998/38 (51) intci.6: B41K1/00,

Plus en détail

ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011. de la vie aux idées

ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011. de la vie aux idées ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011 de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 5 FAITS SAILLANTS 7 PROFIL

Plus en détail

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE :

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : Résultats du séminaire de Sikasso 4-7 mars 2002 www.afriquefrontieres.org WABI/DT/04/03 2 LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE»

Plus en détail

EP 1 844 966 A1 (19) (11) EP 1 844 966 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 17.10.2007 Bulletin 2007/42

EP 1 844 966 A1 (19) (11) EP 1 844 966 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 17.10.2007 Bulletin 2007/42 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 844 966 A1 (43) Date de publication: 17.10.2007 Bulletin 2007/42 (21) Numéro de dépôt: 07300916.9 (1) Int Cl.: B60J 7/00 (2006.01) G02F 1/163 (2006.01) G01R

Plus en détail

Informations techniques et questions

Informations techniques et questions Journée Erasmus Appel à propositions 2015 Informations techniques et questions Catherine Carron et Amanda Crameri Coordinatrices de projet Erasmus Contenu Call solution transitoire 2015 : remarques générales

Plus en détail

TOTAUX GENERAUX 65 606,92 1 062,93 64 543,99 79 240,03

TOTAUX GENERAUX 65 606,92 1 062,93 64 543,99 79 240,03 ACTIF Brut Amt-Dépr Exercice 2009 Exercice 2008 Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Autres AT 4 550,00 AU 1 062,93 3 487,07 3 942,07 SOUS-TOTAUX DE L'ACTIF IMMOBILISÉ Avances et acomptes

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État»

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État» d exécution 2006 721 «du patrimoine immobilier de l État» Mission ministérielle : YB «du patrimoine immobilier de l État» Ministère : 07 «Économie, finances et industrie» (Version du 23/01/2007 à 05:34:43

Plus en détail

CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie

CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012. Programme d éducation et de formation tout au long de la vie CONTRAT D ENSEIGNEMENT ERASMUS Année universitaire 2011 / 2012 Programme d éducation et de formation tout au long de la vie La liste des codes demandés dans le présent contrat se trouve dans l annexe VI

Plus en détail

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies Superficies cultivées 2002 cultivables Superficie en % des superficies cultivables () () (%) Nord 65 320 000 28 028

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Système de veille des dispositifs nationaux de lutte préventive contre le criquet pèlerin MEMO SVDN - CLCPRO

Système de veille des dispositifs nationaux de lutte préventive contre le criquet pèlerin MEMO SVDN - CLCPRO MEMO SVDN - Tableau Financements / Sources Ce tableau permet de lister la ventilation du budget du DNLAA par partenaire et par année. Les noms de chaque bailleur doivent être explicites. Les sommes exprimées

Plus en détail

Le Vécu d exploitation du système électrique sénégalais avec l arrivée de l énergie du barrage de Manantali (résumé)

Le Vécu d exploitation du système électrique sénégalais avec l arrivée de l énergie du barrage de Manantali (résumé) Le Vécu d exploitation du système électrique sénégalais avec l arrivée de (résumé) Depuis juillet 2002, la Senelec, à l instar des autres pays membres de l Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

La gestion de l eau en Afrique subsaharienne : exemple du bassin de la Volta

La gestion de l eau en Afrique subsaharienne : exemple du bassin de la Volta La gestion de l eau en Afrique subsaharienne : exemple du bassin de la Volta L ensemble des documents, sauf mention contraire, est issu de l IRD (Institut pour la Recherche et le Développement) Doc. 1

Plus en détail

La mesure des «emplois vacants» : situation actuelle et perspectives

La mesure des «emplois vacants» : situation actuelle et perspectives La mesure des «emplois vacants» : situation actuelle et perspectives DARES Département Métiers et Qualifications Sabine Bessière La mesure des «emplois vacants» Introduction Les objectifs du groupe de

Plus en détail