Communiquer par la marque, un levier pour se différencier. Emilie RICHARD Directrice conseil

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiquer par la marque, un levier pour se différencier. Emilie RICHARD Directrice conseil"

Transcription

1 Communiquer par la marque, un levier pour se différencier Emilie RICHARD Directrice conseil

2 Sommaire Partie 1. Situer la marque au sein de la communication.. Définitions : juridique et professionnelle.. Aujourd hui, tout est marque.. À quel moment la marque entre-t-elle en jeu? Partie 2. La marque doit donner du sens.. Comment communiquer?. Les nouvelles attentes des consommateurs.. La marque un avantage concurrentiel 2

3 Partie 1 1/4 Situer la marque au sein de la communication La communication c est quoi? Moyen qui vise à transmettre des messages aux publics cibles afin de modifier leurs niveaux d information et leurs attitudes dans le but d agir sur leurs comportements. Emetteur Récepteur 3

4 Partie 1 2/4 La marque - définitions Définition juridique : Un nom ou signe qui authentifie la source des produits/services et les différencie de ceux de la concurrence 4

5 Partie 1 2/4 Définition des professionnels : La marque représente tout ce qui fait qu un produit/service est plus qu un produit/service C est un repère de valeurs s incarnant dans une expérience totale Tangible Qualité Design Goût Fonctionnalités Expérientiel Performance Intangible Bénéfice Personnalité Valeurs Vision Identité visuelle La dimension émotionnelle et symbolique permet de distinguer le produit/service de la marque 5

6 Partie 1 2/4 En résumé : La marque est un nom et un symbole associé ayant acquis un fort pouvoir d influence, évoquant des valeurs uniques, des bénéfices tangibles et intangibles distinctifs pour la cible principale visée par cette marque. 6

7 Partie 1 3/4 Aujourd hui, tout est marque ll faut penser comme une marque dès lors que l on est en concurrence. 7

8 Partie 1 4/4 À quel moment la marque entre-t-elle en jeu? Il y a marque, quand il y a risque La fonction de la marque est de maîtriser le danger Le risque perçu est grand : Si le prix unitaire est élevé Si les conséquences d un mauvais choix sont importantes 8

9 Partie 1 4/4 Le degré de risque perçu évolue selon les situations et l implication Whisky/coca Whisky on the rocks 9

10 Partie 1 4/4 Comment diminuer le risque? Le consommateur ne veut pas se tromper Les produits/services sont opaques : on ne peut pas tester avant d acheter Il lui faut donc des indicateurs externes pour éclairer sur les qualités internes du produit/service La marque 10

11 Partie 1 4/4 Pour résumer La marque est donc un signe (externe) dont la fonction est de révéler les qualités du produit/service cachées, inaccessibles au contact (vue, toucher, ouïe, odorat ) et éventuellement celles accessibles par l expérience 11

12 Sommaire Partie 1. Situer la marque au sein de la communication.. Définitions : juridique et professionnelle.. Aujourd hui, tout est marque.. À quel moment la marque entre-t-elle en jeu? Partie 2. La marque doit donner du sens.. Comment communiquer?. Les nouvelles attentes des consommateurs.. La marque un avantage concurrentiel 12

13 Partie 2 1/4 La marque doit donner du sens Chaque marque doit réfléchir sur : Quel est mon but ultime? Ma raison d être? Ma mission? Quelles sont mes valeurs? La marque doit s engager de façon durable, comme le client s engage pour elle. Le consommateur veut de la cohérence entre ce que dit la marque et ce qu elle fait pour eux au quotidien. 13

14 Partie 2 1/4 14

15 Partie 2 1/4 La marque doit être plus qu une marque L entreprise aussi doit être intéressante Comment fonctionne-t-elle? Qui sont ses collaborateurs, leurs motivations? Quel est le fonctionnement? Unique, nouveau? 15

16 Partie 2 1/4 16

17 Partie 2 1/4 Une génération en quête de sens La génération Y : 20 / 37 ans Besoins Attentes Ecoute Respect Considération Réactivité Sens profond Unique Disponibilité Participatif Transparence Vérité Valeurs Adaptation 17

18 Partie 2 2/4 Comment communiquer? Étape 1 : Définir la vraie différence Qui suis-je? Pourquoi j existe? Ma raison d être? Identité Vérité Compétence Valeur Personnalité Code Mission Positionnement Particularité Originalité Différence Avantage Qu est-ce qui me rend unique et incomparable? Stable Évolutif Ce qui caractérise, de façon singulière et depuis toujours tous les produits/services et les actes Avantage unique concurrentiel convaincant 18

19 Partie 2 2/4 Étape 2 : Communiquer la vraie différence La marque doit construire sa communication en adéquation avec son identité Créer un code visuel et rédactionnel propre L identité de la marque doit être connue et partagée en interne pour un maximum de cohérence Pour être ressentie dans : les produits - les services - la communication 19

20 Partie 2 2/4 Qui arrive à Bordeaux pour vous faire gagner du temps de la réactivité de l énergie i n v i t a t i o n 20

21 Partie 2 3/4 Les nouvelles attentes des consommateurs Internet a mis fin à un modèle de communication Exclusivité de parole des experts et autorités. Le consommateur prend la parole. Intrusion des marques par des spots publicitaires. Bouche-à-oreille «en local» Le consommateur peut refuser/zapper la publicité. Échange, partage de l information «à l international» 21

22 Partie 2 3/4 Du marketing traditionnel au marketing expérientiel 4P Produit Prix Place Promotion 4E Émotion Expérience Exclusivité Engagement Fonctionnalités Données quantitatives Expérience client Données qualitatives 22

23 Partie 2 3/4 Émotion Expérience Exclusivité Engagement Être plus qu un bénéfice produit, avec le consom acteur la marque doit : Suis-je touchée? Est-ce plaisant? Est-ce fluide, facile? Surprendre Stimuler les 5 sens Créer du lien Cela flatte-t-il tous les sens? (toucher, ouïe, vue, odorat, goût) Est-ce gratifiant, participatif? 23

24 Partie 2 3/4 Que devient la marque? Une somme d expériences séquencées entre ce que les consommateurs attendent, projettent et partagent La marque doit plus que jamais mériter l attention qu elle demande 24

25 Partie 2 4/4 La marque, un avantage concurrentiel La marque facilite le processus d achat Point de repère pour l acheteur Il va plus facilement vers une marque connue et/ou reconnue Fort taux de fidélité Si la marque est forte, elle bénéficie d un fort taux de fidélité, donc d une stabilité de ses ventes prévisionnelles. Exemple Volvic génère 50 % de ses ventes grâce à 10% de ses clients fidèles 25

26 Partie 2 4/4 Une marque forte donne de l attractivité à l entreprise : Développement du sentiment d appartenance en interne Mobilisation des équipes Facilité de recrutement La marque représente la seule façon pour l entreprise de tenir ses prix : Le prix est à la fois, la mesure de la valeur, mais aussi du sacrifice à faire pour accéder au plaisir. 26

27 Partie 2 4/4 L intangible constitue un facteur clé de fidélisation Il apporte de la confiance Il est source d adhésion affective de la part de ses clients Création d un sentiment d appartenance Ambassadeur (recommande et partage) 27

28 Merci, Des questions? Emilie RICHARD Directrice de clientèle Sandrine RAMBAUD Consultante en communication P tit Groupe déjeuner SIEDS CCI novembre juillet

d un projet : pour convaincre son banquier Les clefs de réussite Marouane OUEDERNI Presenté par Directeur des Etudes & Evaluation BFPME Octobre 2008

d un projet : pour convaincre son banquier Les clefs de réussite Marouane OUEDERNI Presenté par Directeur des Etudes & Evaluation BFPME Octobre 2008 Les clefs de réussite d un projet : Les 10 règles pour convaincre son banquier Presenté par Marouane OUEDERNI Directeur des Etudes & Evaluation BFPME Octobre 2008 Préambule En général : Pour les banquiers,

Plus en détail

Enquête statistique Canada

Enquête statistique Canada André Thibault, Ph.D. Octobre 2009 Une vision écologique du bénévolat des jeunes pour les recruter et les retenir plan Les jeunes bénévoles: les faits Le bénévolat des jeunes: le comprendre Développer

Plus en détail

COMMUNIQUER AVEC LE NUMÉRIQUE

COMMUNIQUER AVEC LE NUMÉRIQUE COMMUNIQUER AVEC LE NUMÉRIQUE Formuler un projet de communication La communication Communicare: «mettre en commun, être en relation». D'après : Marketing management, P. Kotler, K. Keller, D. Manceau, Pearson,

Plus en détail

PROGRAMMES FORMATIONS 2017

PROGRAMMES FORMATIONS 2017 PROGRAMMES FORMATIONS 2017 Programme Signature Façonnez votre relation client avec les codes du luxe Programme de la relation client Accueillir et comprendre la clientèle internationale Traitement des

Plus en détail

INITIATION AU MARKETING Les concepts-clés

INITIATION AU MARKETING Les concepts-clés Sylvie MARTIN VÉDRINE INITIATION AU MARKETING Les concepts-clés Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2857-4 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE INTRODUCTIF LE CONCEPT DE MARKETING Objectifs du chapitre...

Plus en détail

Les 12 leviers de croissance. Les 12 leviers de croissance. Pourquoi cet outil?

Les 12 leviers de croissance. Les 12 leviers de croissance. Pourquoi cet outil? Pourquoi cet outil? Le deuxième plan d orientations des Scouts et Guides de France «le groupe en mouvement» exprime une nouvelle vision d un mouvement appelé à se développer. Pour bâtir un monde meilleur,

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE

GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS THÈMES NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

STRATEGIE DE COMMUNICATION

STRATEGIE DE COMMUNICATION STRATEGIE DE COMMUNICATION Introduction 1) Communication et entreprise 2) Schéma général du processus de communication 3) Les différentes formes de communication Chapitre 1 : Élaboration d une stratégie

Plus en détail

EVOLUTION DU MARKETING

EVOLUTION DU MARKETING Résumé / Conférence de Gilles ROERICH Ecole Supérieure des Affaires (Grenoble) EVOLUTION DU MARKETING L approche actuelle du concept de marketing conduit à une remise en cause de certitudes passées : par

Plus en détail

Plan. Chapitre 2 : L Homme. Chapitre 2 : L HOMME 08/10/13. ISCAE - Principes de ges7on- 1ère LFG 1. Chapitre 1 : L Entreprise. Chapitre 3 : Le Capital

Plan. Chapitre 2 : L Homme. Chapitre 2 : L HOMME 08/10/13. ISCAE - Principes de ges7on- 1ère LFG 1. Chapitre 1 : L Entreprise. Chapitre 3 : Le Capital ISCAE-1 ère année-lfg -Principes de Gestion 1 Plan Chapitre 1 : L Entreprise Chapitre 2 : L Homme Chapitre 3 : Le Capital Chapitre 4 : L Information Chapitre 5 : Le Marché Chapitre 6 : La Technique Chapitre

Plus en détail

L étude de marché : l élément clé de mon business plan. 10h30-11h30

L étude de marché : l élément clé de mon business plan. 10h30-11h30 L étude de marché : l élément clé de mon business plan 10h30-11h30 Quel processus pour mener une étude de marché? 1. «Quelles évolutions dans les comportements d achat clients prendre en compte?» 2. «Quelles

Plus en détail

Management des Ressources Humaines

Management des Ressources Humaines MARJORIE DELPUECH Management des Module 3 - Les leviers de motivation 1 Sur quel leviers de motivation peut-on agir? 2 S appuyer sur les valeurs L éthique : règles du jeu organisation /acteurs estime de

Plus en détail

QUESTIONS DE RÉVISION

QUESTIONS DE RÉVISION QUESTIONS DE RÉVISION 1. QUE PEUT FAIRE UN RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES POUR CRÉER L IMAGE EMPLOYEUR? Réfléchir aux caractéristiques qui distinguent son entreprise de ses concurrents ainsi qu aux

Plus en détail

Un Business Plan pour convaincre ou comment monter un projet crédible et solide!

Un Business Plan pour convaincre ou comment monter un projet crédible et solide! /09/207 Un Business Plan pour convaincre ou comment monter un projet crédible et solide! Marc Burden Responsable du Pôle Emergence Réseau Entreprendre Nord /09/207 Valérie DELANGUE Expert-comptable, commissaire

Plus en détail

L apprentissage, une affaire de coeur

L apprentissage, une affaire de coeur Psychoéducateur et orthopédagogue L apprentissage, une affaire de coeur 1 1 Les recherches démontrent que la façon dont l enseignant s occupe de sa classe et fait travailler ses élèves a un effet direct

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante 1 Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Charles-Éric ROSSIGNOL Thierry AZAÏS PREALABLES 2 Vous avez déjà validé l adéquation entre : Vous et le projet (connaissances, compétences,

Plus en détail

L importance du marketing et du service à la clientèle

L importance du marketing et du service à la clientèle L importance du marketing et du service à la clientèle Attaquer de nouveaux marchés Jacques Duval, MBA «Rien n est plus important que le marketing.» «Le but ultime de toute entreprise est de recruter et

Plus en détail

Stimulus - Interne (Faim, fatigue, Sensation - Ouïe - Vue - Odorat - Toucher - Goût. Représentation de la réalité.

Stimulus - Interne (Faim, fatigue, Sensation - Ouïe - Vue - Odorat - Toucher - Goût. Représentation de la réalité. PARTIE 1 LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS DOSSIER 3 LA DYNAMIQUE COMPORTEMENTALE I LES SENSATIONS Un stimulus est une information reçue par l un des cinq organes sensoriels : l ouïe, la vue, l odorat, le

Plus en détail

Attractivité et Marketing RH. Marque Employeur, un outil au service d une organisation

Attractivité et Marketing RH. Marque Employeur, un outil au service d une organisation Attractivité et Marketing RH Marque Employeur, un outil au service d une organisation DÉFINITION ET HISTORIQUE DÉFINITION DE LA MARQUE EMPLOYEUR Patrick Plein, Président de l OGT et Directeur de Vinci

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 2 : Les mutations de la GRH 2.1 Un nouvel enjeu... 2 2.1.1 Les mutations se traduisent par des menaces sur les entreprises... 2 2.1.2 Les mutations pèsent sur les stratégies

Plus en détail

Programme de Formation

Programme de Formation DE LA PLEINE CONSCIENCE DES 5 SENS A L IMAGE PERSONNELLE. PRESENTATION Favoriser la stimulation du toucher, de l ouïe, de la vue, de l odorat et du goût afin d atteindre, par la sensorialité, une relation

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION

APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION HSSE Hygiène Animation et sécurité réseau www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION RMD Consultants Immeuble Lyon Ouest 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel: +33 (0)482

Plus en détail

STRATEGIE GLOBALE DE COMMUNICATION COMMERCIALE

STRATEGIE GLOBALE DE COMMUNICATION COMMERCIALE STRATEGIE GLOBALE DE COMMUNICATION COMMERCIALE MÉTHODOLOGIE DE MISE EN PLACE DE LA STRATÉGIE Le plan marketing Pour le lancement d un produit ou d un service, il faut respecter une méthodologie basée sur

Plus en détail

LA GESTION STRATÉGIQUE DE LA MARQUE

LA GESTION STRATÉGIQUE DE LA MARQUE LA GESTION STRATÉGIQUE DE LA MARQUE Par: Michel Zins, Ph.D. Zins Beauchesne et associés LA MARQUE Dans le contexte d hyper-concurrence qui caractérise le monde actuel, le succès d une entrep plus que jamais

Plus en détail

I. Le diagnostic interne et ses composantes

I. Le diagnostic interne et ses composantes Thème 6 : Le processus et le diagnostic stratégiques Le diagnostic stratégique fait partie intégrante du processus stratégique (voir Chapitre 4). Il concerne toutes les organisations, les entreprises (au

Plus en détail

Le recrutement de l équipe commerciale

Le recrutement de l équipe commerciale Le recrutement de l équipe commerciale Le recrutement coûte cher à l entreprise. Pour éviter de se tromper sur les candidats et pour limiter le turn-over, il faut faire un recrutement rigoureux qui passe

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET IMAGE DE MARQUE

CONSEIL EN STRATÉGIE ET IMAGE DE MARQUE CONSEIL EN STRATÉGIE ET IMAGE DE MARQUE SOMMAIRE WHY? WHAT? WHO? HOW? RÉFÉRENCES LES SEPT PIERRES SISTEM PROVENCE ÉLAB SÉVERINE IORIO BEFORGO LAO P/2 P/4 P/6 P/8 P/14 P/16 P/18 P/20 P/22 P/24 P/26 WHY?

Plus en détail

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager Philippe VILLEMUS Le plan marketing à l usage du manager Table des matières Remerciements... Sommaire... V VII Introduction Pourquoi ce livre?... 1 Quel est l objectif de ce livre?... 2 À qui s adresse

Plus en détail

Christophe BULTEL RC2C Nantes Consultant - Directeur conseil en communication

Christophe BULTEL RC2C Nantes Consultant - Directeur conseil en communication Communication & Développement Durable Accompagner les changements de comportement Christophe BULTEL RC2C Nantes Consultant - Directeur conseil en communication Agence indépendante et engagée Membre du

Plus en détail

Les valeurs de l entreprise notions fondamentales ou simples vocables publicitaires? Annick Kalantzopoulos Directrice des ressources humaines

Les valeurs de l entreprise notions fondamentales ou simples vocables publicitaires? Annick Kalantzopoulos Directrice des ressources humaines Les valeurs de l entreprise notions fondamentales ou simples vocables publicitaires? Annick Kalantzopoulos Directrice des ressources humaines 1 Sommaire Deux expériences dans deux entreprises différentes

Plus en détail

Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017

Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017Catalogue de Formation 2016/2017 Catalogue de Formation 2016/2017 Membre du SYCFI (Syndicat des Consultants Formateurs Indépendants), Yavanna adhère de ce fait à son code

Plus en détail

Les clés du marketing. Carmen St-Denis, agr. Conseillère en transformation alimentaire 30 octobre 2013

Les clés du marketing. Carmen St-Denis, agr. Conseillère en transformation alimentaire 30 octobre 2013 Carmen St-Denis, agr. Conseillère en transformation alimentaire Le couple produit-marché est au cœur de la démarche. Plan de la présentation 1. Bien s informer 2. Identifier les opportunités et bien positionner

Plus en détail

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions :

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions : 90 Promouvoir l activité physique des jeunes MODULE 10 Évaluation Base méthodologique L évaluation d un projet repose sur le recueil et l analyse d informations pour permettre de formuler un jugement sur

Plus en détail

10 leviers pour une fidélisation efficace

10 leviers pour une fidélisation efficace 10 leviers pour une fidélisation efficace Discussion proposée et animée par Myriam Toscano Consultante et Formatrice en Mercredi 10 Décembre 2014 1 2 Pourquoi nos clients sont-ils volatiles? B2B / B2C?

Plus en détail

KEYCOOPT System. Le Digital RH & l Humain. Mobilité interne & Recrutement externe par la Cooptation. Antoine Perruchot.

KEYCOOPT System. Le Digital RH & l Humain. Mobilité interne & Recrutement externe par la Cooptation. Antoine Perruchot. KEYCOOPT System Mobilité interne & Recrutement externe par la Cooptation Le Digital RH & l Humain Pascal Bornand pascal@keycoopt.com +33 (0)6 07 15 01 18 www.keycoopt.com Antoine Perruchot antoine@keycoopt.com

Plus en détail

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007 Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE. Conférence C5. 10 h30 11 h30

DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE. Conférence C5. 10 h30 11 h30 DECOUVRIR ET TESTER SON MARCHE Conférence C5 10 h30 11 h30 Conférence animée par : Florence OLIVIERI: Espace Entreprendre, CCI de Grenoble Témoignages de créateurs : Jean-Michel CERCLE Céline RENARD L

Plus en détail

De la Marque Territoriale à la Marque Régionale Territoriale

De la Marque Territoriale à la Marque Régionale Territoriale 1 ere Journée de Recherche UMR CNRS 6240 LISA Projet DTDD PME et Territoire Enjeux et perspectives de la mise en réseau 12 juillet 2013 De la Marque Territoriale à la Marque Régionale Territoriale Quels

Plus en détail

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE

LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE 4 eme journée d étude régionale La Qualité de Vie au Travail, une dynamique au service de la performance sociale et Institutionnelle LA QVT : UNE STRATÉGIE A METTRE EN ŒUVRE AU SERVICE D UNE FINALITÉ ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

UNE VISION À 360 DE L ÉCOUTE CLIENT AU SERVICE DU SUCCÈS ET QUANTITATIVES SUR MESURE DE VOTRE MARQUE ÉTUDES QUALITATIVES

UNE VISION À 360 DE L ÉCOUTE CLIENT AU SERVICE DU SUCCÈS ET QUANTITATIVES SUR MESURE DE VOTRE MARQUE ÉTUDES QUALITATIVES UNE VISION À 60 DE L ÉCOUTE CLIENT AU SERVICE DU SUCCÈS DE VOTRE MARQUE ÉTUDES QUALITATIVES ET QUANTITATIVES SUR MESURE P A R T N E R S Études et Conseils en Actions Marketing MONIQUE LANDRIOT DIRECTRICE

Plus en détail

Une marque de territoire pour l ile de Ré. Yohann Rippe Tourisme & Co 27 mars 2013

Une marque de territoire pour l ile de Ré. Yohann Rippe Tourisme & Co 27 mars 2013 + Une marque de territoire pour l ile de Ré Yohann Rippe Tourisme & Co 27 mars 2013 + La marque ile de Ré Une marque partagée par tous et inscrite dans un principe de qualité et de durabilité + avoir un

Plus en détail

Le marketing territorial événementiel. Alain Ferrand Nicolas Chanavat

Le marketing territorial événementiel. Alain Ferrand Nicolas Chanavat Le marketing territorial événementiel Alain Ferrand Nicolas Chanavat 1 2 Objectif Appréhender cette forme de pratique qu est le marketing territorial événementiel en précisant ses principes stratégiques

Plus en détail

Vivre et faire vivre sa marque

Vivre et faire vivre sa marque Vivre et faire vivre sa marque Denise Vaillancourt Directrice exécutive Planification, marketing et communications STM Cristiane Bourbonnais Présidente, fondatrice Cohésion Stratégies Aujourd hui Le concept

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET LA NOTION DE PROJET COMMERCIAL Un projet est une démarche spécifique qui permet de structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir (norme Afnor X50-106). Un projet est

Plus en détail

Bien décider en moins d une heure

Bien décider en moins d une heure Frédéric BONNETON Bien décider en moins d une heure, 2007 ISBN : 978-2-212-53885-4 Sommaire Remerciements... IX Préambule méthodologique... XI Situation 1 Manager des experts plus âgés... 1 Management

Plus en détail

Analyse des innovations commerciales au regard des attentes des consommateurs. Rendez-vous du commerce 14/11/2012

Analyse des innovations commerciales au regard des attentes des consommateurs. Rendez-vous du commerce 14/11/2012 Analyse des innovations commerciales au regard des attentes des consommateurs Rendez-vous du commerce 14/11/2012 Une question centrale : comment caractériser l innovation dans le commerce? L innovation

Plus en détail

BACHELOR CONSEIL DEVELOPPEMENT. Ploërmel

BACHELOR CONSEIL DEVELOPPEMENT. Ploërmel BACHELOR CONSEIL DEVELOPPEMENT Ploërmel Le bachelor conseil et développement des lycées La Mennais et La Touche permet aux jeunes de compléter leur formation technique, par un parcours professionnalisant

Plus en détail

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE

FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE FORMATION CONSEIL MANAGEMENT- RH EFFICACITE PROFESSIONNELLE COMMERCE - VENTE CONTACT Dominique PASSEPORT passeportperformances@gmail.com +33(0)6.03.77.83.59 www.passeportperformances.fr PRESENTATION Expérience

Plus en détail

LA COMMUNICATION PAR LE SPORT UTILISATION D UN SPORTIF PAR UNE MARQUE

LA COMMUNICATION PAR LE SPORT UTILISATION D UN SPORTIF PAR UNE MARQUE LA COMMUNICATION PAR LE SPORT UTILISATION D UN SPORTIF PAR UNE MARQUE QUI SOMMES NOUS? LA PHILOSOPHIE L agence TP CONSULTING, et sa filiale TP SPONSORING, est spécialisée dans la gestion des droits à l

Plus en détail

thème: marketing la stratégie

thème: marketing la stratégie thème: marketing la stratégie plan introduction I) L analyse diagnostic II) la fixation des objectifs III) Le choix des options fondamentales et des priorités IV) formulation et évaluation du marketing-mix

Plus en détail

REPRENDRE UN COMMERCE OU UN FONDS ARTISANAL : MODE D EMPLOI

REPRENDRE UN COMMERCE OU UN FONDS ARTISANAL : MODE D EMPLOI REPRENDRE UN COMMERCE OU UN FONDS ARTISANAL : MODE D EMPLOI UN COMMERCE OU UN FONDS ARTISANAL? Commerçant : activité d achat/revente Artisan : vente de produits/services issus de son travail ADÉQUATION

Plus en détail

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME Se construire une attitude d élève affective et relationnelle COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME organisationnelle cognitive Se construire une attitude d élève Comprendre la fonction de l école

Plus en détail

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME 1 LA FONCTION D AVS Différentes dimension de la fonction : affective de réassurance, technique d assistance, sociale de médiation (PUIG,

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

MODULE 3 Arrêt des objectifs et stratégies

MODULE 3 Arrêt des objectifs et stratégies PLEINES VOILES VERS LE LEADERSHIP DE MARQUE GAGNER LA BATAILLE DES MARCHÉS Objectifs, stratégies et design de l offre Management stratégique du marketing expérientiel Dr Michel G. Langlois Professeur titulaire

Plus en détail

Des stratégies sociétales pour favoriser le développement des enfants

Des stratégies sociétales pour favoriser le développement des enfants Des stratégies sociétales pour favoriser le développement des enfants 13 e Journées annuelles de santé publique François Lagarde Expert-conseil en marketing social Professeur associé, Université de Montréal

Plus en détail

Les enjeux de la segmentation dans la relation client

Les enjeux de la segmentation dans la relation client Les enjeux de la segmentation dans la relation client Julien BRUANT 1 Introduction Les segmentations La segmention & la GRC Les outils 2 Introduction Les segmentations La segmention & la GRC Les outils

Plus en détail

Plan. 1. La segmentation. 2. Le ciblage. 3. Le positionnement.

Plan. 1. La segmentation. 2. Le ciblage. 3. Le positionnement. Plan 1. La segmentation 2. Le ciblage 3. Le positionnement bermond,.consulting@gmail.com Introduction Les acheteurs sont trop nombreux, dispersés et hétérogènes dans leurs attentes et leurs modes d'achat.

Plus en détail

Innover par le design

Innover par le design ESC Rennes School of Business La Cantine Numérique Rennaise Design : Design? Du design management au design produit Design et comportements de consommateurs Design et innovation Chiffres-clés Un cas de

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

Management & Communication

Management & Communication 1 Catalogue Formations 2016 Management & Communication FORMATION N 1 : Formation management et communication Présentation 2 Public Pré-requis Objectifs Cadres managers Cadres fonctionnels ou techniques

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

L'OFFRE RECRUTEMENT D INNOVATION NETWORK

L'OFFRE RECRUTEMENT D INNOVATION NETWORK L'OFFRE RECRUTEMENT D INNOVATION NETWORK Afin de répondre à ses clients de la façon la plus adaptée, Innovation Network propose une offre modulaire, qui va de la définition des rôles du futur embauché

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE

PROGRAMME DE FORMATION METIER EN MICROFINANCE POUR L ANNEE 2016 CONTEXTE METHODES PEDAGOGIQUES SUIVI PERSONNALISE DURÉE PUBLIC CIBLE CHEFS D AGENCE INTERVENANT S Animé par : Des consultants experts spécialistes dans la gestion des IMF et issus du secteur financier décentralisé. Des experts de Global Business Group spécialisés

Plus en détail

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir!

Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! PROJET ÉDUCATIF 20 15 20 20 - Apprendre pour devenir, apprendre pour mon avenir! Table des matières Présentation du projet éducatif et de la mission de l école...2 Description sommaire de l école et de

Plus en détail

La gestion des Ressources Humaines et le développement de l entreprise.

La gestion des Ressources Humaines et le développement de l entreprise. La gestion des Ressources Humaines et le développement de l entreprise. 1 Présentation de votre intervenant. Philippe CAQUET Diplômé d études supérieures en Ressources Humaines, Ancien DRH de grandes entreprises

Plus en détail

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre?

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre? Offre de formation 2013 Le pouvoir d agir Appui à la vie associative Projets sociaux des collectivités locales Projet associatif Actions citoyennes Bénévolat Développement social local La participation

Plus en détail

Extrait du référentiel Métiers de la Branche :

Extrait du référentiel Métiers de la Branche : OPIIEC OBSERVATOIRE PARITAIRE DES METIERS DE L, DE L INGENIERIE, DES ETUDES ET DU CONSEIL REFERENTIEL METIERS Extrait du référentiel Métiers de la Branche : Commercial Référentiel Métiers de la branche

Plus en détail

Définir le métier de l entreprise

Définir le métier de l entreprise Définir le métier de l entreprise Première phase Étape 2 Celui qui pilote l analyse ; Entrepreneur - Direction générale ; Manager responsable de l organisation concernée ; Managers et collaborateurs concernés.

Plus en détail

Mission Vision Valeurs Orientations stratégiques Axes d intervention

Mission Vision Valeurs Orientations stratégiques Axes d intervention Mission Vision Valeurs Orientations stratégiques Axes d intervention Notre mission Le CSSS de Vaudreuil-Soulanges connait, maintient et améliore la santé et le bien-être de la population de son territoire.

Plus en détail

Les métiers du conseil ou de la formation CYCLE DE PROFESSIONNALISATION DES METIERS DU CONSEIL ET DE LA FORMATION

Les métiers du conseil ou de la formation CYCLE DE PROFESSIONNALISATION DES METIERS DU CONSEIL ET DE LA FORMATION Objectifs LE CYCLE DE PROFESSIONNALISATION DES METIERS DU CONSEIL ET DE LA permet la maîtrise des compétences non techniques attendues des professionnels de ce secteur. (Voir fiche ROME ANPE 22211). Conçu

Plus en détail

ANIMER UNE EQUIPE ET OBTENIR DE MEILLEURS RENDEMENTS

ANIMER UNE EQUIPE ET OBTENIR DE MEILLEURS RENDEMENTS ANIMER UNE EQUIPE ET OBTENIR DE MEILLEURS RENDEMENTS 1 PLAN D INTERVENTION 1. Introduction à la gestion des équipes 2. Habileté à communiquer 3. Habiletés à consolider 4. Habileté à motiver et à coacher

Plus en détail

Manager aujourd'hui. Notes personnelles. Manager aujourd hui. Les rôles du manager. Les fondements de l autorité. Page 1

Manager aujourd'hui. Notes personnelles. Manager aujourd hui. Les rôles du manager. Les fondements de l autorité. Page 1 Manager aujourd'hui Notes personnelles Manager aujourd hui Les rôles du manager Les fondements de l autorité Les styles de management Les qualités requises Les dimensions du management commercial 1 Les

Plus en détail

SARAH FAMERY LE POUVOIR DE L EMPATHIE. Comment obtenir le meilleur et éviter le pire? ISBN : Groupe Eyrolles, 2014

SARAH FAMERY LE POUVOIR DE L EMPATHIE. Comment obtenir le meilleur et éviter le pire? ISBN : Groupe Eyrolles, 2014 SARAH FAMERY LE POUVOIR DE L EMPATHIE Comment obtenir le meilleur et éviter le pire?, 2014 ISBN : 978-2-212-55938-5 Introduction L empathie, une «compétence» Il peut sembler paradoxal d évoquer l empathie

Plus en détail

Atelier Communication Médecin patient. Stage d externat en MG CLGE DMG Université Claude Bernard Lyon 1

Atelier Communication Médecin patient. Stage d externat en MG CLGE DMG Université Claude Bernard Lyon 1 Atelier Communication Médecin patient Stage d externat en MG CLGE DMG Université Claude Bernard Lyon 1 L efficacité de la communication médecin patient retentit sur l état de santé du patient et sur la

Plus en détail

MARKETING ET COMMUNICATION

MARKETING ET COMMUNICATION MALLETTTE DU DIRIGEANT MARKETING ET COMMUNICATION PUBLIC Gérant majoritaire de SARL, Associé unique d une EURL, Associé d une SNC, Entrepreneur individuel, Auto-entrepreneur, Dirigeants d entreprise, Conjoint(e)

Plus en détail

MODULE > COMMUNICATION THÈME 20 > COMMENT CRÉER UN SITE E-COMMERCE?

MODULE > COMMUNICATION THÈME 20 > COMMENT CRÉER UN SITE E-COMMERCE? MODULE > COMMUNICATION THÈME 20 > COMMENT CRÉER UN SITE E-COMMERCE? SOMMAIRE 1. Qu est-ce qu un site e-commerce? 2. Avantages et inconvénients de la vente en ligne 3. Etapes de création d un site e-commerce

Plus en détail

LES 10 POINTS ESSENTIELS D UN BUSINESS PLAN RÉUSSI

LES 10 POINTS ESSENTIELS D UN BUSINESS PLAN RÉUSSI LES 10 POINTS ESSENTIELS D UN BUSINESS PLAN RÉUSSI Pierre-Nicolas TAILLARDAT, Conseiller d entreprise, CERFRANCE Rhône & Lyon pntaillardat@69.cerfrance.fr 06 43 69 53 61 Pierre-Nicolas TAILLARDAT, Lyubomir

Plus en détail

Marketing Communication Réseaux sociaux

Marketing Communication Réseaux sociaux Marketing Communication Réseaux sociaux L agence Murielle Gstalder 20 ans d expérience Marketing et Communication 2012 Pôle de compétences 2009 Création de l agence 2015 Conseil stratégique commerce artisans

Plus en détail

Comment travailler efficacement dans un environnement intergénérationnel loin des clichés?

Comment travailler efficacement dans un environnement intergénérationnel loin des clichés? Comment travailler efficacement dans un environnement intergénérationnel loin des clichés? Travailler en harmonie avec les équipes / Management intergénérationnel / Salon Solutions RH 1. Contexte Dans

Plus en détail

De l audit à la stratégie de communication

De l audit à la stratégie de communication Cours 7 Audit de la communication interne 1 De l audit à la stratégie de communication Écoute / Audit Connaissance du marché interne Connaissance du marché externe Connaissance du marché financier É S

Plus en détail

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria»

Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Journée d'information portant sur la thématique "Consommons Algérien" Thème : Intégration du marketing social dans les programmes de promotion du produit «Made in Alegria» Présentation : M. Kamal KHEFFACHE,

Plus en détail

MORPHOPSYCHOLOGIE LE MORPHO IMAGE & MAQUILLAGE

MORPHOPSYCHOLOGIE LE MORPHO IMAGE & MAQUILLAGE MORPHOPSYCHOLOGIE MORPHOPSYCHOLOGIE LA MORPHO-COMMUNICATION La Morphopsychologie est une science humaine basée sur la lecture des traits du visage qui apporte de précieux avantages pour développer votre

Plus en détail

DIRIGER DES MANAGERS. DURée : 6 jours. Améliorer et renforcer ses compétences dans la pratique de la fonction de manager

DIRIGER DES MANAGERS. DURée : 6 jours. Améliorer et renforcer ses compétences dans la pratique de la fonction de manager DIRIGER DES MANAGERS Améliorer et renforcer ses compétences dans la pratique de la fonction de manager DURée : 6 jours Dirigeant, chef d entreprise, toute personne encadrant des managers Apports théoriques

Plus en détail

Vos produits et services évoluent constamment. Et votre personnel? Quelques solutions concrètes.

Vos produits et services évoluent constamment. Et votre personnel? Quelques solutions concrètes. Déléguez l organisation de votre formation Vos produits et services évoluent constamment. Et votre personnel? Quelques solutions concrètes. CULTIVEZ VOS VALEURS PAR LA FORMATION Murielle Girardin FENV

Plus en détail

NOS OFFRES DE PRESTATIONS

NOS OFFRES DE PRESTATIONS CONSEIL SUPPLY CHAIN SERVICE CLIENT PERFORMANCE DES OPÉRATIONS Accélérateur de transformation WWW.CITWELL.COM Citwell est un cabinet de Conseil en Management, spécialiste de la Supply Chain, du Service

Plus en détail

PLAN MARKETING ET PLAN DE COMMUNICATION

PLAN MARKETING ET PLAN DE COMMUNICATION PROMOTION DES VENTES PLAN MARKETING ET PLAN DE COMMUNICATION STRATEGIE WEB & MULTICANAL STRATEGIE PRODUIT & PACKAGING IDENTITE & STRATEGIE DE MARQUE La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES

Plus en détail

à l adolescence et impact sur le développement des valeurs et l adoption de comportements (alimentaires)

à l adolescence et impact sur le développement des valeurs et l adoption de comportements (alimentaires) Enjeux développementaux d à l adolescence et impact sur le développement des valeurs et l adoption de comportements (alimentaires) Dominique Meilleur, MPs, PhD Psychologue clinicienne, Professeure adjointe,

Plus en détail

Le petit. Relation. client. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver

Le petit. Relation. client. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver Le petit 2016 Relation client Les pratiques clés en 15 fiches Nathalie Houver Dunod, Paris, 2016 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-074288-2 74288-(I)-(2,5)-CSB80 -CDD Imprimerie

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES

GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES GRILLE D EVALUATION DU PLAN D AFFAIRES GRILLE D ÉVALUATION DU PLAN D AFFAIRES 1. LECTURE DU PLAN D AFFAIRES Afin de guider les membres du comité aviseur dans l évaluation du projet global du candidat,

Plus en détail

Formation Alternée de Longue Durée FALD Communication

Formation Alternée de Longue Durée FALD Communication Formation Alternée de Longue Durée FALD Communication Module 01 : Les techniques de Base de la communication : Identifier les bases de la communication Développer une écoute active. : 1. Repérer, ce qui

Plus en détail

LE LEADERSHIP (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2013

LE LEADERSHIP (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2013 Fiche technique LE LEADERSHIP (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2013 TRAVAILLEURS SOCIAUX 1. UN LEADER? Tout le monde en est un. Chacun a des compétences et peut via celles- ci être «porteur d une vision»

Plus en détail

ANNEXE 1-2 GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE

ANNEXE 1-2 GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE ANNEE 1-2 GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS THÈMES NOTIONS ET CONTENUS À

Plus en détail

Atelier 4 Conférence Bordeaux 6 avril 2013 PILE et FACE Projet associatif et Communication

Atelier 4 Conférence Bordeaux 6 avril 2013 PILE et FACE Projet associatif et Communication 1 Atelier 4 Conférence Bordeaux 6 avril 2013 PILE et FACE Projet associatif et Communication Florence Baretti Experte en communication éditoriale Clotilde Crozier Experte en différenciation et stratégie

Plus en détail

ISÈRE TOURISME. Association des maires de l Isère

ISÈRE TOURISME. Association des maires de l Isère ISÈRE TOURISME Faire Savoir Faire-savoir Association des maires de l Isère 15 rencontre des intercommunalités 9 juin 2016 Le schéma de développement touristique, outil d identité territoriale Chaque territoire

Plus en détail

Prof. ALLAL M. Amine

Prof. ALLAL M. Amine PROBLEMATIQUE OBJECTIFS PLAN DE PRESENTATION INTRODUCTION L UNIVERSITE, UN SYSTÈME DE FORMATION ET DE RECHERCHE LA QUALITE DANS L ENSEIGNEMENT : POURQUOI DE NOUVEAUX PARADIGMES? LA QUALITE DANS L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing

exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing Introduction plan I. La démarche marketing 1. Marketing d études 2. Marketing stratégique 3. Marketing opérationnel II. La notion

Plus en détail