Un exemple de Mixité Bois-Béton

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un exemple de Mixité Bois-Béton"

Transcription

1 Jean marie HAQUETTE

2 Gilles Amblard Un exemple de Mixité Bois-Béton Résidence 'La Belle Estelle' à Candillargues

3 Conception: Crouzet Jaumes Architectes Assistés de: Calder (structure bois béton) Alabiso (Thermique, Solaire) Socotec (Contrôle technique et CSPS) Maitre d'ouvrage: SCI Belle Pierre 2 (Kalelithos)

4 Retenue dans le cadre de l'appel à projet Ademe/Région LR 2008 «BBC Effinergie i»

5 Un état d'esprit Conjuguer les impératifs sociaux et les atouts environnementaux sans obérer les contraintes économiques

6 Source : Observ'ER l

7 Connaissance du climat extérieur : Exposition Orientation Vent dominant Maîtrise des matériaux d'enveloppe : Conductivité thermique λ (W/m.K) Résistance R=e/λ Capacité thermique ρc (Wh/m 3.K) Diffusivité thermique a (m²/h): a = λ/ρc Effusivité thermique b (W. h/m².k) Illustrations : ' La conception bioclimatique' de S. Courgey & J.P. Oliva Choix des systèmes : Vitrages Ventilation ECS Chauffage

8 Candillargues: à 10 mn au sud ouest de Montpellier Insertion du projet au sein du lotissement communal 'Le Clos du Berger' La Belle Estelle

9 N Plan de masse

10 Bâtiment en R+2 : la structure béton est réservée aux dalles et murs entre logements (structure et acoustique)

11 La toiture déborde largement au dessus des façades Protection des ouvrages Protection ti solaire

12 Montage des façades préfabriquées en ossature bois 'devant' la structure béton

13 Montage des façades préfabriquées et détails de la structure béton. Supports de balcons posés à l' avancement

14 La structure béton est entièrement habillée d'une façade enveloppe ossature bois incluant une isolation répartie

15 Façades prêtes à recevoir l'isolation : Abouts de dalles et de murs traités par l'extérieur (suppression des ponts thermiques)

16 Côté intérieur la façade en ossature bois ferme le volume en passant devant la structure béton.

17 Façade remplie de 12cm de ouate de cellulose projetée par l'intérieur : Densité > 50kg/m 3

18 Mise en œuvre de la ouate de cellulose sur les abouts de dalles et de refends (suppression des ponts thermiques) Support de balcon

19 Refends béton isolés par l'extérieur et revêtus du parepluie à l'avancement

20 A ce stade la construction est 'hors d'eau' ' et 'hors d'air' ' : les revêtements décoratifs peuvent être commencés

21 Bardage en lames de Douglas thermo-huilées h ou enduit minéral sur Nergalto

22

23 Enduits et bardages de façades achevés il ne manque que les balcons

24 Balcons préfabriqués en acier soudé & laqué, accrochés au bâtiment t

25 Balcons désolidarisés d é de la façade : suppression des ponts thermiques

26 Autre avantage : accessibilité Handicapés Sol des balcons en Douglas thermo-huilé

27 Bâti performant équipé d'une VMC double flux (60% des besoins de chauffage, appoint panneaux rayonnants électriques ) Combles largement ventilés

28 et d'une production solaire ECS: 40m² de capteurs ( 4 panneaux de 10m²) assurant 60 % des besoins, appoint gaz naturel

29 Façades achevées avec les balcons Tests d'infiltrométrie conformes aux exigences BBC Effinergie, réalisés sur chaque logement par SIRTEME

30 Ferme traditionnelle en Bresse Le bon sens de la tradition nous conduit à la modernité

31 Jean Marie HAQUETTE

Michel PERRIN rec eur op ra onnel CNDB

Michel PERRIN rec eur op ra onnel CNDB Michel PERRIN Directeur opérationnel CNDB Le logement collectif Le tout bois La mixité bois et béton Le Clos de l'erdre à Nantes Le Clos de l'erdre à Nantes Maître d'oeuvre : BEILLEVAIRE Pierrick i IN

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 4 LOGEMENTS HLM

CONSTRUCTION DE 4 LOGEMENTS HLM CONSTRUCTION DE 4 LOGEMENTS HLM labélisés habitat et environnement Bâtiment Basse Consommation à Quettreville-sur-Sienne. SA hlm Coutances-Granville 2008-2009 Maîtrise d ouvrage : SA HLM Coutances-Granville.

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

«La verrière du May»

«La verrière du May» «La verrière du May» Rénovation-extension d une maison d habitation et création de chambres d hôtes à Sancy (54) Avant travaux Le contexte Le projet se situe sur la commune de Sancy, en extrémité de village,

Plus en détail

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27 Communauté d agglomération des Portes de l Eure Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de l Eure ATELIER Rénovation énergétique 15 décembre 2015 - ALEC27 - CAUE27 SOMMAIRE TYPOLOGIES DE

Plus en détail

La construction/rénovation

La construction/rénovation La construction/rénovation Le projet de construction consiste à rénover une ancienne ferme et ses dépendances et le transformer en gîte confortable. À l'intérieur 1 / 5 Les matériaux de base sont la pierre,

Plus en détail

Espace Info Energie. Sur-isolation. Facteur 4. Énergies renouvelables. étanchéité à l air. Gaz à effets de serre. Eco-matériau.

Espace Info Energie. Sur-isolation. Facteur 4. Énergies renouvelables. étanchéité à l air. Gaz à effets de serre. Eco-matériau. Facteur 4 Énergies renouvelables Coût global Eco-matériau Santé. Humidité Matériau «puits de carbone» Eau chaude solaire Label BBC, Effinergie Sur-isolation VMC double flux Conception bioclimatique Développement

Plus en détail

Contexte scientifique

Contexte scientifique Contexte scientifique Ces paramètres dépendent : Traité d architecture et d urbanisme bioclimatiques -De la constitution de l enveloppe du bâtiment (matériaux porteurs, isolants, parements ) -Des systèmes

Plus en détail

Ouvrir l appétit. Réaliser que si l objectif est ambitieux, les pistes sont nombreuses. Inviter au. COTITA Sud-Ouest - Poitiers, le 2 juillet 2015

Ouvrir l appétit. Réaliser que si l objectif est ambitieux, les pistes sont nombreuses. Inviter au. COTITA Sud-Ouest - Poitiers, le 2 juillet 2015 Samuel COURGEY Référent technique Auteur - Formateur COTITA Sud-Ouest - Poitiers, le 2 juillet 2015 Ouvrir l appétit Réaliser que si l objectif est ambitieux, les pistes sont nombreuses Inviter au débat

Plus en détail

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers LA MAISON DES VERGERS - DAMASSINE Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers Maître d ouvrage Communauté d Agglomération du Pays de Montbéliard Contact : emmanuel.rho@agglo-montbeliard.fr

Plus en détail

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Journée IHF Aquitaine du 29 septembre 2015 Christophe Bello Directrice Commercial - Syrthea Christophe@syrthea.com 06.19.58.11.31

Plus en détail

SOLUTION ÉLECTRIQUE. À l heure où les solutions gaz s imposent de plus en plus dans le choix de RT2012 RT2012 DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS

SOLUTION ÉLECTRIQUE. À l heure où les solutions gaz s imposent de plus en plus dans le choix de RT2012 RT2012 DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS SOLUTION ÉLECTRIQUE DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS RT2012 CONSEIL PROF IL ÉNERGÉTIQUE COMPACITÉ À l heure où les solutions gaz s imposent de plus en plus dans le choix de l énergie de chauffage

Plus en détail

Dernière réalisation. Ets RICHEUX-LE TOHIC. L épine briend Fréhel

Dernière réalisation. Ets RICHEUX-LE TOHIC. L épine briend Fréhel Ets RICHEUX-LE TOHIC Tél : 02 96 41 47 47 L épine briend 22240 Fréhel Site : www.mrlt.fr Dernière réalisation Titre du projet : Maison individuelle Adresse du projet : La Ville Louis Date de réalisation

Plus en détail

BETONS. Les actions LAFARGE. Thermedia 0.6

BETONS. Les actions LAFARGE. Thermedia 0.6 BETONS Les actions LAFARGE Thermedia 0.6 1 Définition et caractéristiques Béton prêt à l emploi «isolant» Conductivité thermique : λ utile = 0,54 W/m.K λ u certifié par le CTAT le 12.11.09 Sous contrôle

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES BATIMENTS BASSE CONSOMMATION EN LANGUEDOC ROUSSILLON

L OBSERVATOIRE DES BATIMENTS BASSE CONSOMMATION EN LANGUEDOC ROUSSILLON Maison Dhenaut Saint Gély du Fesc L OBSERVATOIRE DES BATIMENTS BASSE CONSOMMATION EN LANGUEDOC ROUSSILLON Retours d Expériences 2007-2014 Cette étude a pour objectif de présenter un retour d expérience

Plus en détail

EQUIPEMENT CONCERNÉ PAR LES TRAVAUX

EQUIPEMENT CONCERNÉ PAR LES TRAVAUX Formulaire : Appel à projets «Construction d équipements publics sportifs ou culturels» Date limite de réception des dossiers : 15 décembre 2011 12 h Bénéficiaire : Raison sociale :.. N SIRET : Code APE

Plus en détail

Visite du Lycée du Pic Saint Loup

Visite du Lycée du Pic Saint Loup VAD - ENVIROBAT 8 Juillet 2005 Visite du Lycée du Pic Saint Loup Maîtrise d'ouvrage à Région Languedoc-Roussillon ADRET, AMO HQE S Maîtrise d'oeuvre t - C HYDRAP, paysagiste l TRIBU, BET HQE é MALIVER,

Plus en détail

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet 1 Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet Cabri habitat / ville de Saint Brieuc - atelier du CANAL / BEC / safège / ouest structures

Plus en détail

DEVELOPPER UNE ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE MEDITERRANEENNE INERTIE THERMIQUE INERTIE THERMIQUE DANS LE BATIMENT. Principe

DEVELOPPER UNE ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE MEDITERRANEENNE INERTIE THERMIQUE INERTIE THERMIQUE DANS LE BATIMENT. Principe DANS LE BATIMENT Principe L'inertie thermique d un bâtiment est sa capacité à stocker et à déstocker de l énergie thermique dans sa structure, quelle que soit la saison. Elle est caractérisée par sa capacité

Plus en détail

milliards milliards milliard

milliards milliards milliard 2050 9 milliards 2000 6 milliards 1800 1 milliard Des solutions pour la planète Une O.N.G. sous statut associatif depuis 25 ans 23 personnes Notre mission Introduire le changement pour préserver les ressources

Plus en détail

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL 2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE 26310 VAL MARAVEL Chantier en cours Maître d'ouvrage privé Avant projet Chantier en cours Complète 185 000 H.T (extension) / 53 000 H.T (gîte)

Plus en détail

Fiche technique bois

Fiche technique bois Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional Construction Bois. Nom du projet :... Année de livraison :... Surface

Plus en détail

Conception d une maison passive

Conception d une maison passive L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables ASDER LA MAISON DES ENERGIES Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés - Conseil en matière d énergie et habitat

Plus en détail

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Quelles recommandations d intervention pour le bâti ancien grenoblois? LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Bâti ancien et développement durable -ANVPAH- 15 décembre 2010 Ville de Grenoble Contexte

Plus en détail

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34)

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Commission d évaluation : CONCEPTION du 23 avril 2014 V3 Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO A.Bay S.Cossus Gael Lhenry CAEP Philippe Guigon Accompagnateur :

Plus en détail

Résidences sociales de la SAAHLM Audoise et Ariégeoise

Résidences sociales de la SAAHLM Audoise et Ariégeoise Commission d instruction Phase conception Résidences sociales de la SAAHLM Audoise et Ariégeoise Bâtiment C Bâtiment A Bâtiment B 1 Fiche d identité Maître d Ouvrage Architecte BE thermique AMO QEB SAAHLM

Plus en détail

UNE REFLExION POUR L'AVENIR Architecture BOIS & dépendance

UNE REFLExION POUR L'AVENIR Architecture BOIS & dépendance UNE REFLExION POUR L'AVENIR... Sollicités de toutes parts, architectes, constructeurs et associations imaginent des solutions pour répondre aux nouvelles exigences en matière de développement durable.

Plus en détail

Trois maisons groupées BBC

Trois maisons groupées BBC Trois maisons groupées BBC Route du vieux mont 39230, Passenans Présentation Un projet comme un défi à relever. Initié en 2005, son objectif était pour nous, à la fois maîtres d'ouvrage et architectes

Plus en détail

La ma m i a son o ind n i d vi v du d el u le 4 maisons par jour

La ma m i a son o ind n i d vi v du d el u le 4 maisons par jour Constructeur / fabricant Ossature Bois La maison individuelle 4 maisons par jour Les résidences de tourisme Programmes d été Près de 1000 logements réalisés Rives Marines: 139 logements sur le bassin d

Plus en détail

Fiche technique bois

Fiche technique bois Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional Construction Bois. Merci d écrire lisiblement. Nom du projet :... Année

Plus en détail

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE Sommaire L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE 2 L opération étudiée Situation géographique 3857 Le cheylas Isère

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

Thermique et matériaux

Thermique et matériaux Thermique et matériaux 1. Variété et performance des matériaux 3. Aperçu de la logique HQE Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante. 1. Variété et performance

Plus en détail

REMISE DES PREMIERS LABELS E+ C- le 15 mars 2017

REMISE DES PREMIERS LABELS E+ C- le 15 mars 2017 REMISE DES PREMIERS LABELS E+ C- le 15 mars 2017 Maison témoin de la Noue à La Roche-sur-Yon (85) Maître d ouvrage / Maître d œuvre : Groupe Privat Organisme de certification : Céquami Type & nombre de

Plus en détail

CRÉATION DE 6 LOGEMENTS DANS UN PATRIMOINE RURAL

CRÉATION DE 6 LOGEMENTS DANS UN PATRIMOINE RURAL LES RETOURS D EXPÉRIENCE CRÉATION DE 6 LOGEMENTS DANS UN PATRIMOINE RURAL SITUATION GÉOGRAPHIQUE : FOLLAINVILLE-DENNEMONT (78) MAÎTRE D OUVRAGE : MANTES EN YVELINES HABITAT PROGRAMME : RÉHABILITATION BBC

Plus en détail

Ville de Gonesse - Réhabilitations

Ville de Gonesse - Réhabilitations Ville de Gonesse - Réhabilitations La Fauconnière Bâtiments C1 et C2 N 1 au 58 Square du Nord 570 logements Construction réalisée entre 1963 et 1965 2500 LOGEMENTS en coffrage tunnel avec nez de dalles

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Dijon 19/11/2015 Retour d expérience : Rénovation BBC de 86 logements sociaux à Besançon Oscar Bardullas Responsable technique du patrimoine SAIEMB Logement

Plus en détail

# N 1 20 novembre 2014 / Riom

# N 1 20 novembre 2014 / Riom Laurent GAUVIN CRR Architecture A l initiative de : Organisée par : # N 1 20 novembre 2014 / Riom REQUALIFICATION DES FAÇADES, ISOLATION DES IMMEUBLES ET AMÉLIORATION DES PERFORMANCES THERMIQUES DE 515

Plus en détail

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Texte : Gwenola Doaré - photos : Atelier 970 Cette maison en ossature

Plus en détail

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment.

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Information sur les mots-clés dans le domaine de l'isolation thermique des batiments La conductivité thermique ou Lambda La conductivité thermique

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres)

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Projet conduit selon la Démarche Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM)

Plus en détail

Le comportement thermique du bâti ancien

Le comportement thermique du bâti ancien Le comportement thermique du bâti ancien CAUE de Meurthe et Moselle Le 16 septembre 2009 Julien BURGHOLZER Responsable du groupe Construction au Centre d Études Techniques de l Équipement (CETE) de l Est

Plus en détail

VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert

VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert 73210, AIME Présentation Le centre de vacances de La Plagne - Montalbert a été construit en 1972 à une altitude de 1 550 m. Il a été modifé

Plus en détail

construction d une maison individuelle à Draveil

construction d une maison individuelle à Draveil construction d une maison individuelle à Draveil études préliminaires mai 2013 avec un budget réduit,des contraintes de PLU fortes, imaginer une maison hors d eau, hors d air... proposition 01 : maison

Plus en détail

L inertie thermique : est la capacité d un matériau à stocker l énergie, traduite par sa capacité thermique.

L inertie thermique : est la capacité d un matériau à stocker l énergie, traduite par sa capacité thermique. L inertie thermique : est la capacité d un matériau à stocker l énergie, traduite par sa capacité thermique. Plus l inertie est élevée et plus le matériau restitue des quantités importantes de chaleur

Plus en détail

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE SCCV Acte 1 Notice descriptive sommaire SCCV Acte 1 2 rue Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 22 novembre 2011 NOTICE DESCRIPTIVE DES OUVRAGES - Situation - Définition du programme - Voirie et

Plus en détail

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR -

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - EKWATION ISABELLE CARI SOLENER HÉLÈNE DELATTRE Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF

Plus en détail

Tableaux récapitulatifs des données

Tableaux récapitulatifs des données Tableaux récapitulatifs des données Ce rapport récapitule les données techniques saisies dans le cadre d un projet existant et de projets simulés avec le logiciel Bati-Cube. Vous retrouverez l ensemble

Plus en détail

QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS

QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS QUELQUES REALISATIONS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE EN CENTRES-BOURGS SA HLM LE TOIT VOSGIEN LES AMERIQUES 6 RUE DU BREUIL BP31 88101 SAINT-DIE-DES-VOSGES Tel : 03 29 55 15

Plus en détail

L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 09 > Inertie(s) et régime dynamique

L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 09 > Inertie(s) et régime dynamique L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique Cours n 09 > Inertie(s) et régime dynamique 1. Apports et perditions thermiques 2. Deux principes d inertie thermique 3. Aperçu de la RT 2000 et de

Plus en détail

Ilôt "Point du jour", 41 logements sociaux passifs à Gonesse

Ilôt Point du jour, 41 logements sociaux passifs à Gonesse Ilôt "Point du jour", 41 logements sociaux passifs à Gonesse P. Gontier 1 Ilôt "Point du jour", 41 logements sociaux passifs à Gonesse Pascal Gontier Architecte FR-Paris 2 Ilôt "Point du jour", 41 logements

Plus en détail

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI F. Mathis 1 COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI Der neue Sitz des Patentamts INPI in FR-Courbevoie Frank Mathis S.A.

Plus en détail

Tour de l Autoport du Boulou (66) Réhabilitation en bâtiment à énergie positive

Tour de l Autoport du Boulou (66) Réhabilitation en bâtiment à énergie positive Commission d évaluation : Conception du 20/12/2016 Tour de l Autoport du Boulou (66) Réhabilitation en bâtiment à énergie positive Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO QEB yndicat Mixte de l Autoport

Plus en détail

Les systèmes constructifs bois et leurs performances

Les systèmes constructifs bois et leurs performances 2 Les systèmes constructifs bois et leurs performances La construction bois trouve sa reconnaissance dans un contexte qui vise à minimiser les consommations d énergie. Le bois est plébiscité pour ses propriétés

Plus en détail

SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13)

SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13) Candidature Off du Développement Durable Octobre 2014 SALLE MULTISPORT LA FARE LES OLIVIERS, (13) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO VILLE DE LA FARE LES OLIVIERS MONTECRISTO GRONTMIJ 1 La ville

Plus en détail

La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions

La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions Les nouveaux produits Nouvelles techniques de mise en œuvre Conception et entretien La prévention des accidents du travail

Plus en détail

Annexe : liste des éléments à renseigner

Annexe : liste des éléments à renseigner Annexe : liste des éléments à renseigner Organisé par : Avec le soutien de : En partenariat avec : * Champ Obligatoire Projet Nom du projet * : Adresse : Ville* : N Département : Région : Choisir un type

Plus en détail

Maison passive non certifiée. Arras 2012

Maison passive non certifiée. Arras 2012 Maison passive non certifiée Arras 2012 C est dans les faubourgs d Arras qu il faut trouver cette petite pépite : une maison individuelle passive masquée côté rue par une rangée de garages bardés de bois.

Plus en détail

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Construction Bois & Logement Social : du passif au positif J.-M. Gremmel 1 Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Dynamik der Niedrigenergiegebäude Perspektiven für den Holzsektor Jean-Marc

Plus en détail

Pourquoi une maison passive?

Pourquoi une maison passive? Pourquoi une maison passive? L évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles

Plus en détail

Vingt logements sociaux et une crèche de 66 berceaux

Vingt logements sociaux et une crèche de 66 berceaux Vingt logements sociaux et une crèche de 66 berceaux rue Pierre-Rebière (Paris 17 e ) REB Vingt logements sociaux et une crèche de 66 berceaux à Paris (75) Maîtrise d ouvrage Paris Habitat - OPH Maîtrise

Plus en détail

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie

Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie Pierre RAYNAUD Responsable du pôle Performance Environnementale et Aménagement Durable ALTO Ingénierie ALTO Ingénierie : 50 collaborateurs Introduction 4 localisations (Paris, Bordeaux, Lyon, Nice) 2 activités

Plus en détail

Une maison passive dans les Côtes d'armor

Une maison passive dans les Côtes d'armor http://www.maisonapart.com/newsletter/newsletter-915-2011-12-09.html Une maison passive dans les Côtes d'armor Démonstration : DR Dany le Tohic a un objectif : démontrer que l'utilisation d'un système

Plus en détail

Construction d'un bâtiment tertiaire neuf au standard BBC avec une démarche orientée bâtiment passif

Construction d'un bâtiment tertiaire neuf au standard BBC avec une démarche orientée bâtiment passif > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

Les soirées énergisantes de la Scoples 2 rives

Les soirées énergisantes de la Scoples 2 rives Les soirées énergisantes de la Scoples 2 rives En lien avec l'association Régionale pour la Promotion de l'eco-construction Le Passif en action, retours d expériences des Vosges Vincent COLIATTI Bet TERRANERGIE

Plus en détail

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT?

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? Atelier d Architecture Delsinne Concepteur Maisons Passives CEPH www.delsinnearchitecte.fr Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012. Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012

PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012. Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012 PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012 Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012 SOMMAIRE Les contours de la RT2012 Garantie de résultat VILLAVENIR + Atlantique

Plus en détail

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/9

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/9 Projet Nom Petit collectif Nom de la variante SHON 900 Haut. sous plafond 2.8 Détails du site Latitude 45.57 Longitude 5.91 Station météo Chambéry Catalogue des parois Nom Type Positionnement Composition

Plus en détail

Restaurant scolaire et office réfectoire

Restaurant scolaire et office réfectoire Restaurant scolaire et office réfectoire 3 rue du Petit Prince 44320, Saint-Père-en-Retz Présentation Projet présenté lors de la visite "Restaurants scolaires" 2009 du CAUE 44. IMPLANTATION Le projet de

Plus en détail

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels isoler sa maison pourquoi? quand? comment et où? - améliorer le confort intérieur - faire des économies d énergies - respecter la réglementation déperditions toiture 25 à 30 % sol 7 à 15 % murs 15 à 25

Plus en détail

Rénover votre patrimoine

Rénover votre patrimoine Comment économiser l énergie dans ma commune? Exemples - Témoignages - Échanges Rénover votre patrimoine Intervenants Patrick MICHE, Chef de service équipements collectifs du SIDEC p.miche@sidec-jura.fr

Plus en détail

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 PRESENTATION DE L OPAC 38 Gestionnaire de 23 065 logements (dont 201 en gestion pour tiers) répartis

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Résidence de logements réalisée en une seule tranche sur 1 niveau de sous-sol «37, Avenue de la Table de Pierre 69 340 FRANCHEVILLE» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE LABEL BBC Bâtiment Basse Consommation EFFINERGIE

Plus en détail

RUE DES SAVONNIERS - OLIVET

RUE DES SAVONNIERS - OLIVET Société Civile Immobilière de Construction-Vente PROGRAMME " Villa Saint Martin " RUE DES SAVONNIERS - OLIVET 146, rue du Faubourg Bannier - 45000 Orléans - Téléphone : 02 38 42 01 12 - RCS Orléans 530

Plus en détail

BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres

BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres Informations chantier : Date du concours : 31/07/2007 Date de dépôt du permis : 27/06/2008 1ere tranche livrée en Avril 2012 Fin

Plus en détail

Aménagement d une mairie et d un logement, bâtiment à énergie positive

Aménagement d une mairie et d un logement, bâtiment à énergie positive Aménagement d une mairie et d un logement, bâtiment à énergie positive 3 rue Jean Bavilley 39380, Mont-sous-Vaudrey Présentation La Maison Biot est plus qu'une ferme typique du Val d'amour. Située à proximité

Plus en détail

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie 1/ Répartition des consommations d énergie dans un habitat moyennement isolé (années

Plus en détail

Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E +

Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E + Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E + TBC Innovations Robin Cartier, Stagiaire Génie Civil et Construction Durable Bérenger Favre, Responsable étude et projet de

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES MENTION COMPLEMENTAIRE TECHNICIEN EN ENERGIES RENOUVELABLES EPREUVE E1 PREPARATION D UNE INTERVENTION SESSION 2017 DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES «CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE, LOTISSEMENT GAUMET»

Plus en détail

Salle multi-activités intercommunale

Salle multi-activités intercommunale Salle multi-activités intercommunale 3 Rue des écoles 71500, Louhans Présentation Au lieu-dit "la Butarde", le terrain d implantation de la salle multi-activités était une parcelle champêtre enclose: au

Plus en détail

Isolation thermique. Page 1

Isolation thermique. Page 1 Isolation thermique Page 1 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans

Plus en détail

Bâtiment EnerGé du Centre de Recherches de l Industrie du Béton (CERIB)

Bâtiment EnerGé du Centre de Recherches de l Industrie du Béton (CERIB) Bâtiment EnerGé du Centre de Recherches de l Industrie du Béton (CERIB) 1 rue des Longs Réages 28230, Epernon Présentation Le Centre de Recherches de l'industrie du Béton (CERIB) à Epernon a fait appel

Plus en détail

Maison de la vie associative

Maison de la vie associative Maison de la vie associative Situation géographique : Roanne (42) Maître d ouvrage : Ville de Roanne (42) Référence ARBRE : E129R Programme : Réhabilitation d une école maternelle en maison de la vie associative

Plus en détail

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS ECOBAT - MARS 2010 1 ECOBAT Retour d experiences sur le label BBC-Effinergie Catherine BONDUAU Assises de l'énergie - Janvier 2010 2 Le niveau d exigence à atteindre

Plus en détail

LES MATINALES DU CLT

LES MATINALES DU CLT Extension et restructuration du lycée des métiers du bâtiment et de l énergétique Brule Architectes associes mandataire / Le Bruit des Cailloux Architecte Paysagiste / EGIS Bâtiment Centre Ouest BE TCE

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6 SOMMAIRE Avant-propos......................................... 4 Domaine d application du guide......................... 6 Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée.................................

Plus en détail

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Anticipation des qualités requises pour les habitations futures 14/02/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés La maison Saint-Gobain

Plus en détail

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Réhabilitation de 72 logements locatifs THPE Construction de 18 logements

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

UE : Maîtrise des ambiances

UE : Maîtrise des ambiances UE : Maîtrise des ambiances Cours 3 : Thermique du bâtiment. Étude du comportement thermique de l enveloppe en régime dynamique : l inertie thermique, outils de simulations thermiques dynamiques BELMAAZIZ

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

fiche de synthèse Description du projet maison passive Misweb synthèse du bureau d'études Viheriö

fiche de synthèse Description du projet maison passive Misweb synthèse du bureau d'études Viheriö Depuis février 2010, le bureau d'études thermiques Viheriö accompagne le maître d'œuvre Evolia ainsi que les maîtres de l'ouvrage dans la conception du projet de maison passive certifiée MISWEB. Cette

Plus en détail

RT 2005 : DE BONNES PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT POUR LE PSE

RT 2005 : DE BONNES PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT POUR LE PSE Juin 2006 RT 2005 : DE BONNES PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT POUR LE PSE Conçue pour renforcer les exigences de la Réglementation Thermique 2000 (RT 2000), la RT 2005 s attache à contrôler le bilan énergétique

Plus en détail

BUREAU D ÉTUDES CANTY

BUREAU D ÉTUDES CANTY La performance du détail 20 Réf. PHPP Réf. RT 2012 Ψ = 0,079 W/m.K (réf. RT 2012) Ψ = -0,044 W/m.K (réf. PHPP) Calcul réalisé selon les normes NF EN ISO 10211 et NF EN ISO 10077-2, les Règles Th-Bât 2012

Plus en détail

Première pierre Etablissement d Accueil. Dossier de presse. du Jeune Enfant rue d Artois. samedi 9 juillet Contacts. Image non contractuelle

Première pierre Etablissement d Accueil. Dossier de presse. du Jeune Enfant rue d Artois. samedi 9 juillet Contacts. Image non contractuelle Dossier de presse Image non contractuelle Première pierre Etablissement d Accueil du Jeune Enfant rue d Artois Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Architecture Karine GUIPET 03 81 41 55 46 Aménagement

Plus en détail

OPTEX, LA SOLUTION D ITE SOUS BARDAGE RAPPORTÉ ISOVER POUR LA RÉNOVATION DES MAISONS INDIVIDUELLES

OPTEX, LA SOLUTION D ITE SOUS BARDAGE RAPPORTÉ ISOVER POUR LA RÉNOVATION DES MAISONS INDIVIDUELLES OPTEX, LA SOLUTION D ITE SOUS BARDAGE RAPPORTÉ ISOVER POUR LA RÉNOVATION DES MAISONS INDIVIDUELLES 1_ Maison après travaux d ITE en façade ventilée : une nouvelle façade, pour une maison embellie et valorisée.

Plus en détail

BALADE THERMOGRAPHIQUE

BALADE THERMOGRAPHIQUE BALADE THERMOGRAPHIQUE SEPTÈMES-LES-VALLONS QUARTIER DES GENÊTS Samedi 28 février 2015 Animée par l Espace Info-Energie SOMMAIRE 1. L ALEC, une Agence pour la transition énergétique du territoire 2. Retour

Plus en détail

LES ATELIERS APPARTEMENTS EN VENTE VEIGY/HAUTE SAVOIE LABEL EFFINERGIE-BBC DPE OBTENU N PC B0036

LES ATELIERS APPARTEMENTS EN VENTE VEIGY/HAUTE SAVOIE LABEL EFFINERGIE-BBC DPE OBTENU N PC B0036 LES ATELIERS APPARTEMENTS EN VENTE VEIGY/HAUTE SAVOIE LABEL EFFINERGIE-BBC DPE OBTENU N PC 074 293 07 B0036 conception et réalisation atba - l atelier, bureau d architectes sa Stéphane Fuchs et José-Antonio

Plus en détail