1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?"

Transcription

1 CLSC Ahuntsic Mini-quiz Questionnaire sur l hypercholestérolémie Statistiques 1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie? 28 % 35 % 49 % 2. Quelle portion du cholestérol sanguin provient des aliments? 20 % 40 % 80 % Dépistage 3. Le «mauvais» cholestérol, c est le LDL HDL 4. Cocher les aliments où il y a présence de cholestérol alimentaire : Poulet Lait homogénéisé Arachides Crevettes Avocat Pois chiches Au cœur de la vie 1

2 5. Vrai ou faux : le cholestérol alimentaire augmente plus le taux sanguin de cholestérol que le gras alimentaire? Vrai Faux 6. Pour une femme, la quantité de matières grasses à ingérer quotidiennement ne devrait pas dépasser 20 % de son apport en énergie 30 % de son apport en énergie 40 % de son apport en énergie 7. Selon les recommandations du groupe de travail canadien sur le cholestérol, à quelle(s) clientèle(s) devrions-nous proposer systématiquement un bilan lipidique à jeun? À tous les hommes de plus de 40 ans À toutes les femmes de plus de 50 ans À tous les diabétiques adultes Aux adultes présentant une MCV, des xanthomes ou des antécédents familiaux de coronaropathie (CP) précoce associée à une dyslipidémie d origine génétique À tous les adultes de 18 ans et plus qui présentent au moins deux facteurs de risque de MCV Diagnostic 8. Pour une prise en charge appropriée de l hypercholestérolémie, que doit comprendre l évaluation clinique? 9. À partir de quelles valeurs d IMC un patient est-il considéré comme ayant un début d excès de poids? 18, Au cœur de la vie 2

3 10. Une femme dont le tour de taille est de 36 pouces présente-t-elle un risque accru de maladie cardiovasculaire? Oui Non 11. Quelles sont les valeurs idéales de cholestérol total? Moins de 2,0 mmol/l Moins de 3,5 mmol/l Moins de 5,2 mmol/l 12. Connaissez-vous la grille de prédiction des facteurs de risque de cardiopathie ischémique de Framingham? Oui Non Si oui, l utilisez-vous dans votre pratique? Oui Non 13. Utilisez-vous une autre méthode de stratification du risque de cardiopathie ischémique? Oui Laquelle? Non Traitement 14. Pour un patient souffrant d hypercholestérolémie, le régime alimentaire doit comporter un apport accru en : Fibres Vitamines Minéraux et antioxydants Fruits et Légumes Légumineuses Au cœur de la vie 3

4 15. Chez les patients ayant un risque faible ou modéré de développer une cardiopathie ischémique, la modification du régime alimentaire doit être poursuivie pendant combien de temps avant d entreprendre un traitement pharmacologique? 3 mois 6 mois 12 mois 16. Quels sont les deux aliments qui ont la plus haute teneur en fibres alimentaires? 2 tranches de pain blanc 1 tasse de fèves au lard 2 tranches de pain de blé entier 1 poire 1 tasse de pâtes enrichies 1 orange moyenne 17. Quel(s) type(s) d huile d olive est la plus faible en matières grasses? a) L huile d olive extra-légère b) L huile d olive extra-vierge c) L huile d olive pure à 100 % d) Elles ont toutes la même teneur en matières grasses 18. Lequel de ces aliments ne contribue pas à abaisser le cholestérol sanguin? le gruau d avoine les légumineuses les graines de lin le pain de blé entier 19. Chez l hypercholestérolémique, la consommation d œufs doit se limiter à : 1 par jour 3 par semaine 1 jaune d œuf par semaine Au cœur de la vie 4

5 20. Reliez à l aide d une flèche le rôle que joue les acides gras suivants sur les LDL, les TG et les HDL sanguins. Acides gras Polyinsaturés Trans Omega 3 Monoinsaturés Rôle Diminuent les LDL Diminuent les triglycérides Augmentent les HDL Augmentent les LDL 21. Indiquez à l aide d une flèche dans quelles sources se trouvent les acides gras suivants : Acides gras Polyinsaturés Trans Omega 3 Monoinsaturés Source Huiles de poisson, poissons, graines de lin Huiles végétales (carthame, tournesol, maïs), noix (de Grenoble, pignons, du Brésil ), graines (de tournesol, de sésame ) et margarine molle Margarine dure, shortening végétal, produits contenant des huiles hydrogénées (croustilles, frites, craquelins, pâtisseries, biscuits, certains beurres d arachide) Huiles végétales (olive, canola), noix (amandes, noisettes, pacanes ) Suivis et références 22. Le bilan lipidique devrait être répété à quelle fréquence chez : les diabétiques adultes les patients atteints d une MCV les hommes entre 40 et 70 ans, les femmes entre 50 et 70 ans Fréquence Au cœur de la vie 5

6 23. Connaissez-vous des ressources communautaires auxquelles vous pouvez référer vos patients hypercholestérolémiques? Oui Lesquelles? Non Souhaiteriez-vous une mise à jour de vos connaissances sur l hypercholestérolémie? Oui Sur quels sujets plus précisément? Non Souhaiteriez-vous une mise à jour de vos connaissances sur l alimentation? Oui Non Sur quels sujets plus précisément? Sous quelles formes? formation atelier pratique conférence midi documentation écrite site Internet autre (précisez) Retournez ce mini-quiz à : Louise Frénette Merci de votre intérêt! Au cœur de la vie / CLSC Ahuntsic Mars 2002 Au cœur de la vie 6

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie? CLSC Ahuntsic Mini-quiz Questionnaire sur l hypercholestérolémie Statistiques 1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

Plus en détail

Gare aux gras! Et le cholestérol? UN MOT SUR...

Gare aux gras! Et le cholestérol? UN MOT SUR... UN MOT SUR... Gare aux gras! 1QUE SONT LES GRAS? Les matières grasses, huiles ou graisses, sont composées de molécules de la famille des lipides qui comptent de petites unités appelées acides gras. Ceux-ci

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013 Maladies cardiovasculaires? Maladies cardiovasculaires et équilibre alimentaire Plan : Facteurs de risque Objectifs nutritionnels du PNNS en lien avec les MCV Contenu de la prévention nutritionnelle Hypertension

Plus en détail

PRINCIPES DU TRAITEMENT NUTRITIONNEL DES DYSLIPIDÉMIES

PRINCIPES DU TRAITEMENT NUTRITIONNEL DES DYSLIPIDÉMIES PRINCIPES DU TRAITEMENT NUTRITIONNEL DES DYSLIPIDÉMIES Mélissa Labonté, Dt.P, MSc. Nutritionniste enseignante Unité de médecine de famille Jacques-Cartier Mise à jour juin 2016 CHOLESTÉROL ET FORMATION

Plus en détail

alimentaires Remerciements La bonne alimentation

alimentaires Remerciements La bonne alimentation Les groupes alimentaires Remerciements La bonne alimentation Qu est-ce qu une bonne alimentation? Une bonne alimentation obéit à plusieurs principes qui sont la diversité, l équilibre, la qualité et la

Plus en détail

L ALIMENTATION EXERCICE

L ALIMENTATION EXERCICE L ALIMENTATION EXERCICE 1 Lis les mots à voix haute. Valeur nutritive Alimentation saine Aliment Consommation Groupes alimentaires Guide alimentaire Protéines Vitamines Poissons Minéraux Lait Produits

Plus en détail

Conférence #2. Nutrition du nageur. Prendre soin de son système immunitaire

Conférence #2. Nutrition du nageur. Prendre soin de son système immunitaire Conférence #2 Nutrition du nageur Prendre soin de son système immunitaire Décembre 2014 Stéphanie Ménard, Dt.P Nutritionniste COMMENT RENFORCER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE Le système immunitaire est un ensemble

Plus en détail

LE POINT SUR... Plus de f bres i

LE POINT SUR... Plus de f bres i LE POINT SUR... Plus de f bres i 1QUE SONT LES FIBRES? Les fi bres alimentaires font partie de la grande famille des glucides. Comme elles ne sont pas digérées et absorbées par l organisme, elles parviennent

Plus en détail

Retraite, nutrition, santé. Aline Pageau Lauzière, Dt.P. M.A.

Retraite, nutrition, santé. Aline Pageau Lauzière, Dt.P. M.A. Retraite, nutrition, santé Aline Pageau Lauzière, Dt.P. M.A. La retraite: un tremplin La retraite est propice à la mise au point La nutrition fait partie de la vie quotidienne La santé est liée à la nutrition

Plus en détail

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine UNE ALIMENTATION SAINE Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine RECOMMANDATIONS ALIMENTAIRES Manger 3 repas/jour à des heures régulières Mangez lentement et choisissez des aliments nutritifs! Ne pas

Plus en détail

Conseils diététiques en cas de dyslipidémies

Conseils diététiques en cas de dyslipidémies Sommaire Conseils diététiques en cas de dyslipidémies Maaike Kruseman Colloque au SMPR, janvier 2008 Quels aliments / nutriments affectent la lipidémie? Quelles sont les matières grasses recommandées?

Plus en détail

Mon guide nutritionnel pour un cœur en santé. La formation et la recherche pour

Mon guide nutritionnel pour un cœur en santé. La formation et la recherche pour pour un cœur en santé La formation et la recherche pour Pour un cœur en santé 02 Mon plan de soins nutritionnels pour améliorer : Mes stratégies gagnantes sont : pages Ma boîte à outils : 25 Stratégies

Plus en détail

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers Alimentation et santé cardiovasculaire Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Conseils généraux : REDUIRE LA CONSOMMATION D ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE AUGMENTER LA CONSOMMATION D

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Les huiles Morgane DANIEL Diététicienne-Nutritionniste Réseau Santé Diabète Thomas OVERBERGH Etudiant en diététique et stagiaire au RSD Epicerie sociale «CMFT-les capucines» Avril 2014 1 Présentation générale

Plus en détail

TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ

TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ TOUTE LA VÉRITÉ SUR CE QUE VOUS MANGEZ Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 13 mars, 2012 Mars, le mois de la nutrition www.nutrition2012.ca AU MENU... 1. Le mythemania 2. Utiliser l étiquetage nutritionnel

Plus en détail

Des lipides. synthèse de certaines hormones et de la vitamine D).

Des lipides. synthèse de certaines hormones et de la vitamine D). Pour ne pas constituer de réserves inutiles et entraîner un excès de poids, pour ne pas favoriser l hypertension artérielle et les troubles lipidiques du sang, les lipides doivent conserver une juste place

Plus en détail

Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Diabète et maladie du cœur Le diabète peut doubler et même quadrupler le risque de maladie du cœur. Vous pouvez considérablement

Plus en détail

Le végétarisme. Végétarisme

Le végétarisme. Végétarisme Le Le végétarisme Végétarisme Pourquoi être végétarien? Où pouvons-nous trouver les protéines? Ces chaussures sont-elles en cuir? Le végétarisme est-il une alimentation complète? Le mot «végétarisme» vient

Plus en détail

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique

Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique Coup d oeil sur l alimentation de la personne diabétique Conseils pour vous aider à contrôler votre glycémie et votre poids Lorsqu'on a le diabète, notre corps utilise mal l'énergie qui circule sous forme

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

Recommandations pour vos patients

Recommandations pour vos patients révention en pratique médicale Les lipides alimentaires Recommandations pour vos patients L intérêt pour les lipides alimentaires relève de leur rôle dans l étiologie des maladies chroniques - cancer,

Plus en détail

JUILLET 2009 version III

JUILLET 2009 version III Politique alimentaire COLLÈGE JEAN DE BRÉBEUF JUILLET 2009 version III 1. PRÉSENTATION 2. OBJECTIF La présente politique vise à encadrer les modalités des services offerts en matière de nutrition au sein

Plus en détail

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE 2014 - LES HALLES SOLANID - LODÈVE LA CHARTE DES HALLES SOLANID Une origine des produits : frais, de saison, à maturité, prioritairement locaux, de bonnes filières

Plus en détail

GUIDE POUR FAVORISER UNE SAINE ALIMENTATION. Recommandations pour l offre alimentaire Camp de jour

GUIDE POUR FAVORISER UNE SAINE ALIMENTATION. Recommandations pour l offre alimentaire Camp de jour GUIDE POUR FAVORISER UNE SAINE ALIMENTATION Recommandations pour l offre alimentaire Camp de jour Avril 2013 Recommandations pour l offre alimentaire Guide pour favoriser une saine alimentation en camp

Plus en détail

Sources alimentaires de fibres

Sources alimentaires de fibres Sources alimentaires de fibres Renseignements au sujet des fibres alimentaires Les fibres sont la partie des aliments d'origine végétale que notre organisme ne peut digérer ou absorber. Les fibres insolubles

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge

Dégénérescence maculaire liée à l âge La dégénérescence maculaire liée à l âge (DMA) est une maladie grave sans traitement qui est l une des principales causes de la cécité acquise chez les Américains âgés. La gravité et l irréversibilité

Plus en détail

Alimentation du sportif: apports lipidiques

Alimentation du sportif: apports lipidiques Alimentation du sportif: apports lipidiques 1 25 à 30 % de la ration, ce qui est difficile à atteindre au quotidien aussi bien chez le sportif que le sédentaire. 1 gramme de lipides fournit 9 kcal. Rôle

Plus en détail

UNE NOURRITURE SAINE POUR UN CORPS SAIN

UNE NOURRITURE SAINE POUR UN CORPS SAIN UNE NOURRITURE SAINE POUR UN CORPS SAIN OBJECTIFS Identifier les différents groupes alimentaires Définir les caractéristiques de chaque groupe alimentaire Placer les objets en groupes tenant compte de

Plus en détail

Le Végétarisme. Les grands principes

Le Végétarisme. Les grands principes Le Végétarisme Il existe différents types de végétarisme, mais de façon générale, le terme fait référence à une alimentation qui exclut les viandes, les volailles, les poissons et les fruits de mer. On

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR ? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR coeur Quiz aux vrai? pourquoi? comment? Avec 180 000 décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Les différentes

Plus en détail

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Nutrition santé cardiaque Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Les sujets du jour Les directives pour une saine alimentation; Bien manger avec le Guide alimentaire canadien;

Plus en détail

CHOLESTEROL POUR PERCER LE MYSTÈRE DU CHOLESTÉROL DANS UNE SAINE ALIMENTATION

CHOLESTEROL POUR PERCER LE MYSTÈRE DU CHOLESTÉROL DANS UNE SAINE ALIMENTATION LES CLÉS DU CHOLESTEROL POUR PERCER LE MYSTÈRE DU CHOLESTÉROL DANS UNE SAINE ALIMENTATION Votre corps a besoin de cholestérol. La quantité et le type de cholestérol dans votre sang influencent votre risque

Plus en détail

Exemples de menus Groupe Supplément de Calcium

Exemples de menus Groupe Supplément de Calcium Exemples de menus Groupe Supplément de Calcium Investigateurs principaux: Suzanne Morin, MD MSc., Stella Daskalopoulou, MD PhD Co-investigateurs: Hope Weiler, PhD RD, David Goltzman MD, Angela Cheung,

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

QUELQUES STATISTIQUES

QUELQUES STATISTIQUES LE POINT SUR... Les collations Bien que les jeunes prennent habituellement deux repas sur trois à la maison, le nombre d heures passées en milieu scolaire signifie qu une certaine quantité d aliments doit

Plus en détail

Compter les matières grasses

Compter les matières grasses MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Compter les matières grasses Aperçu de la trousse Dans les trousses précédentes, vous avez appris les «aliments à

Plus en détail

LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP

LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP LE SEL : IL EN FAUT UN PEU MAIS PAS TROP CE QUE LE SEL NOUS APPORTE. Le sodium qu il contient (la formule chimique du sel de cuisine est NaCl = Chlorure de sodium) joue un rôle important pour notre organisme

Plus en détail

Les lipides dans l alimentation. Session 5

Les lipides dans l alimentation. Session 5 Les lipides dans l alimentation Session 5 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter

Plus en détail

Renseignements personnels Date : Prénom et nom du parent ou du tuteur :

Renseignements personnels Date : Prénom et nom du parent ou du tuteur : Questionnaire à compléter avant de rencontrer votre nutritionniste afin de maximiser le temps passé en consultation (planifiez environ 20 à 30 minutes) enseignements personnels Date : _ Prénom et nom du

Plus en détail

votre décision Votre alimentation,

votre décision Votre alimentation, votre décision Votre alimentation, Les œufs canadiens font partie du programme Visez santé MC de la Fondation des maladies du cœur et de l AVC. Visez santé MC est un programme national d information nutritionnelle

Plus en détail

DÉPISTAGE DES HYPERCHOLESTÉROLÉMIES CHEZ LES ADULTES EN

DÉPISTAGE DES HYPERCHOLESTÉROLÉMIES CHEZ LES ADULTES EN DÉPISTAGE DES HYPERCHOLESTÉROLÉMIES CHEZ LES ADULTES EN PRÉVENTION PRIMAIRE I. PROMOTEUR Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé. II. III. SOURCE Recommandations ANAES : «Modalités de

Plus en détail

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Module Optionnel MG Module Optionnel MG Pr P. HOFLIGER La prévention Cardio-vasculaire Elle se conçoit à deux niveaux : Prévention primaire : patients sans

Plus en détail

Article. Santé du cœur et taux de cholestérol des Canadiens, 2007 à Mars 2010

Article. Santé du cœur et taux de cholestérol des Canadiens, 2007 à Mars 2010 Composante du produit no 82-625-X au catalogue de Statistique Canada Feuillets d'information de la santé Article Santé du cœur et taux de cholestérol des Canadiens, 2007 à 2009 Mars 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux Modification du 2 mai 2005 Le Département fédéral de l économie arrête: I L annexe 1 de l ordonnance

Plus en détail

Alimentation saine pour vous et votre famille : Mythes et pistes de solution!

Alimentation saine pour vous et votre famille : Mythes et pistes de solution! Projet: Santé communautaire globale région Saint-John s, TNL Alimentation saine pour vous et votre famille : Mythes et pistes de solution! Natasha McLaughlin, BSc. (Nutr.) Dt. P. Le 20 janvier 2011 ~AU

Plus en détail

Questionnaire de départ

Questionnaire de départ Questionnaire de départ Prénom du client : A GESTION DE POIDS 1. À quand remonte ton premier régime? Enfance / Adolescence / jeune adulte 2. À quand remonte ton dernier régime? 6 mois / moins 6 à 12 mois

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Nouveau marqueur et cible dans le traitement de la dyslipidémie

Nouveau marqueur et cible dans le traitement de la dyslipidémie Nouveau marqueur et cible dans le traitement de la dyslipidémie Présentée par Catherine Montminy Étudiante en pharmacie de 3 e année Février 2014 Plan de la présentation Population visée par un bilan lipidique

Plus en détail

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile!

Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Que l on soit grand ou petit L équilibre alimentaire, c est facile! Notre corps a besoin: de lipides qui apportent de l énergie et permettent la croissance des cellules, de glucides qui donnent de l'énergie,

Plus en détail

POLITIQUE ALIMENTAIRE

POLITIQUE ALIMENTAIRE C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE ALIMENTAIRE TEL QU ADOPTÉ LE 29 MAI 2007 793,rue St-Louis, Terrebonne (Québec) J6W 1J7 Téléphone. : (450) 964-0244

Plus en détail

entièrement assimilables macronutriments micronutriments. protéines lipides glucides. réserves énergétiques insolubles dans l eau

entièrement assimilables macronutriments micronutriments. protéines lipides glucides. réserves énergétiques insolubles dans l eau Les nutriments sont des substances alimentaires entièrement assimilables par l organisme. Il existe 2 types nutriments : Les macronutriments et les micronutriments. Les fibres sont un groupes à part, en

Plus en détail

Système d Information nutritionnelle Position sectorielle pour les huiles et margarines

Système d Information nutritionnelle Position sectorielle pour les huiles et margarines Système d Information nutritionnelle Position sectorielle pour les huiles et margarines Messages clefs Le secteur est favorable à une information nutritionnelle compréhensible pour le consommateur, qui

Plus en détail

Mieux informé sur le cholestérol et les autres graisses du sang

Mieux informé sur le cholestérol et les autres graisses du sang Information destinée aux patients Mieux informé sur le cholestérol et les autres graisses du sang Les médicaments à l arc-en-ciel Tous les guides de Mepha sont disponibles sur www.mepha.ch Pour pouvoir

Plus en détail

Alimentation recommandée pour les maladies. métaboliques courantes

Alimentation recommandée pour les maladies. métaboliques courantes Alimentation recommandée pour les maladies métaboliques courantes Introduction Les maladies métaboliques proviennent souvent de notre alimentation. Des études épidémiologiques ont démontré que ces maladies

Plus en détail

introduction 7 L OSTÉOPOROSE 9

introduction 7 L OSTÉOPOROSE 9 Table des matières introduction 7 L OSTÉOPOROSE 9 Petit cours de biologie 10. Les causes et les facteurs de risque 11 Les complications liées à l ostéoporose 12 Le dépistage, la prévention et le traitement

Plus en détail

Nouvelles recettes Septembre - Octobre 2016

Nouvelles recettes Septembre - Octobre 2016 Nouvelles recettes Septembre - Octobre 2016 Animation : Les fruits et légumes d automne - Sauté de bœuf sauce cantadou, agrume et potiron - Crumble carotte et potiron - Fruixé poire et copeaux de chocolat

Plus en détail

VIVRE AVEC LE CHOLESTÉROL. Cholestérol et vie saine

VIVRE AVEC LE CHOLESTÉROL. Cholestérol et vie saine VIVRE AVEC LE CHOLESTÉROL Cholestérol et vie saine FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC CHOLESTÉROL ET VIE SAINE Qu est-ce que le cholestérol? Le mot «cholestérol» peut décrire à la fois le cholestérol

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

Sources alimentaires de phosphore

Sources alimentaires de phosphore Sources alimentaires de phosphore Renseignements au sujet du phosphore Le phosphore est un minéral présent dans chacune des cellules de l'organisme. Le phosphore se trouve principalement dans les os et

Plus en détail

diabétique et comment m en

diabétique et comment m en Ai-je un risque de devenir diabétique et comment m en protéger? Méconnu et silencieux, le diabète de type 2 est une maladie chronique, souvent découverte tardivement. Cependant, il est possible dans de

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions

La Nutrition. Les aliments et leurs fonctions La Nutrition Les aliments et leurs fonctions Les aliments Les constituants alimentaires Les besoins alimentaires La valeur énergétique des aliments La valeur nutritive des aliments Les constituants aliments

Plus en détail

Les huiles végétales. Consommation directe. Groupe Lipides du 1 er juillet 2008

Les huiles végétales. Consommation directe. Groupe Lipides du 1 er juillet 2008 Les huiles végétales Consommation directe Groupe Lipides du 1 er juillet 2008 Plan de la présentation Présentation des huiles en bouteille Marché français des huiles en bouteille Actions déjà réalisées

Plus en détail

Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Je m'informe sur l'équilibre alimentaire Notre bonne santé est en grande partie liée à notre alimentation. Il est donc essentiel d avoir une alimentation équilibrée, même lorsqu on ne souffre d aucune

Plus en détail

Lire les étiquettes des aliments

Lire les étiquettes des aliments MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Lire les étiquettes des aliments Aperçu de la trousse La plupart des aliments que vous mangez proviennent de produits

Plus en détail

OMEGA-life : 1 par jour pour la vie.

OMEGA-life : 1 par jour pour la vie. OMEGA-life : 1 par jour pour la vie. Acides gras oméga-3 hautement concentrés issus de la mer. Disponible en pharmacie et droguerie. 2 Acides gras oméga-3 des graisses indispensables Des études montrent

Plus en détail

Voici : Bien manger avec le Guide alimentaire canadien

Voici : Bien manger avec le Guide alimentaire canadien Voici : Bien manger avec le Guide alimentaire canadien Objectifs Examiner les données probantes et le processus utilisés pour élaborer le document Bien manger avec le Guide alimentaire canadien (2007)

Plus en détail

HTA, dyslipidémies, prévention cardio-vasculaire:

HTA, dyslipidémies, prévention cardio-vasculaire: HTA, dyslipidémies, prévention cardio-vasculaire: Quelles recommandations nutritionnelles? Quels premiers messages donner en tant que médecin? 30/06/2016 Delphine Amstutz, Daniela Da Costa, Joëlle Bonin

Plus en détail

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua I. INTRODUCTION (1) L OMS définit le diabète sucré comme étant un état d hyperglycémie chronique en rapport avec des facteurs, les

Plus en détail

INTRODUCTION 7 PERDRE LES KILOS EN TROP SANS RESTRICTIONS! 8

INTRODUCTION 7 PERDRE LES KILOS EN TROP SANS RESTRICTIONS! 8 TABLE des matières INTRODUCTION 7 PERDRE LES KILOS EN TROP SANS RESTRICTIONS! 8 Petit cours de biologie 10 Les causes probables du surpoids 14 Les conséquences du surpoids 16 À surveiller : l IMC et le

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

Valeur nutritive Portion : 64g (½ tasse - sec) * ENLEVER LES ABSORBEURS À OXYGÈNE AVANT CUISSON

Valeur nutritive Portion : 64g (½ tasse - sec) * ENLEVER LES ABSORBEURS À OXYGÈNE AVANT CUISSON Pâte Alfredo Amener 6 tasses d'eau à vive ébullition. Ajouter le contenant dans l'eau bouillante en fouetant lentement. Reduire le feu - laissez mijoter de 15 minutes, en remuant le contenu souvent. Incorporer

Plus en détail

Choix d aliments sains

Choix d aliments sains Choix d aliments sains Légumes et fruits Dans la mesure du possible, privilégiez les légumes et les fruits de saison. Servez chaque jour au moins un légume ou un fruit vert foncé, orange ou rouge. ü Légumes

Plus en détail

La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement. Rapport

La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement. Rapport La seule huile adaptée à la grossesse et l allaitement Ce qui importe est le bon déroulement de cet instant de vie à deux, où les besoins quantitatifs et l exigence qualitative sont augmentés. Les enjeux

Plus en détail

Essayez ces options riches en fibres... Riz brun ou riz sauvage Patates douces, courge, purée de chou fleur

Essayez ces options riches en fibres... Riz brun ou riz sauvage Patates douces, courge, purée de chou fleur Les graines de lin peuvent réduire le taux de sucre Les recherches sur le diabète démontrent que lorsque nous consommons des graines de lin moulues quotidiennement pendant une période de 3 mois cela diminue

Plus en détail

Repas ou collation Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Roti Compote de pomme Lait. Légumes crus Macaroni au tofu et sauce tomate Fruit Lait

Repas ou collation Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. Roti Compote de pomme Lait. Légumes crus Macaroni au tofu et sauce tomate Fruit Lait Menu de la semaine 1 Oeuf bouilli Craquelin Roti Gruau Confiture Salade verte Rouleaux à la dinde Tacos au bœuf Salade jardinière Macaroni au tofu et sauce tomate Poulet et sautés teriyaki Filets de poisson

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9. Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9. Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15 001-320-BienManger-DER 23/10/07 13:42 Page 311 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS 9 Chapitre 1 LIPIDES Les graisses dans notre alimentation 15 INTRODUCTION 17 COMPRENDRE LE CONCEPT DE LIPIDE (GRAISSE/ACIDE

Plus en détail

Cas pratique Session 1 Cardiologie et métabolisme

Cas pratique Session 1 Cardiologie et métabolisme Cas pratique Session 1 Cardiologie et métabolisme Une femme qui veut améliorer son hygiène de vie... Alain Wajman Things we knew, things we did Things we have learnt, things we should do 2 Vidéo Françoise

Plus en détail

Guide d alimentation prénatale

Guide d alimentation prénatale Guide d alimentation prénatale Avertissement Ce document présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d un professionnel de la santé qualifié. Consultez votre médecin pour

Plus en détail

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Vers une mode de vie plus saine Adopting A Healthy Lifestyle

Plus en détail

ASPECTS NUTRITIONNELS

ASPECTS NUTRITIONNELS ASPECTS NUTRITIONNELS L équilibre énergétique Substrats + O 2 = énergie + Eau + C0 2 Substrats: glucides, lipides, protides Énergie: métabolisme basal, APS, thermorégulation De cet équilibre dépend le

Plus en détail

POUR MON CŒUR, LE TEMPS EST COMPTÉ PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE JE M Y METS, JE M Y TIENS.

POUR MON CŒUR, LE TEMPS EST COMPTÉ PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE JE M Y METS, JE M Y TIENS. POUR MON CŒUR, LE TEMPS EST COMPTÉ PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE JE M Y METS, JE M Y TIENS. MALADIES CARDIOVASCULAIRES EN BELGIQUE : LE CONSTAT 1 ÈRE CAUSE DE MORTALITÉ EN EUROPE ET EN BELGIQUE 11.200.000

Plus en détail

Maladies chroniques. La première ligne montréalaise en action. André Bélanger, MD, M.Sc., Endocrinologue,

Maladies chroniques. La première ligne montréalaise en action. André Bélanger, MD, M.Sc., Endocrinologue, Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale de la coordination réseau et ministérielle Maladies chroniques La première ligne montréalaise en action André Bélanger, MD, M.Sc., Endocrinologue,

Plus en détail

Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine

Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine Vivre avec le cholestérol www.fmcoeur.ca Qu est-ce que le cholestérol? Le mot «cholestérol» peut décrire à la fois le cholestérol qui se trouve dans l organisme (cholestérol sanguin) OU le cholestérol

Plus en détail

Deux éléments essentiels à la vie des cellules de notre corps L oxygène Les nutriments

Deux éléments essentiels à la vie des cellules de notre corps L oxygène Les nutriments Condensé de la présentation Gestion de l alimentation chez les personnes souffrant de maladies respiratoires Johanne Roy Inhalothérapeute 24 février 2016 Hôpital Sacré- Cœur Deux éléments essentiels à

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

l HYPERCHOLESTÉROLÉMIE FAMILIALE (HF)

l HYPERCHOLESTÉROLÉMIE FAMILIALE (HF) GUIDE SUR l HYPERCHOLESTÉROLÉMIE FAMILIALE (HF) DESTINÉ AUX PATIENTS Exemple d arbre généalogique d une famille atteinte de la forme hétérozygote de l HF TABLE DES MATIÈRES 1 re PARTIE : QU EST-CE QUE

Plus en détail

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES.

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Mangez de «Bon Cœur» ADOPTER UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE ET SAINE POUR PROTÉGER VOTRE CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Variez les aliments On

Plus en détail

Comment nourrir votre enfant qui grandit. De 2 à 5 ans

Comment nourrir votre enfant qui grandit. De 2 à 5 ans Comment nourrir votre enfant qui grandit De 2 à 5 ans Le Guide alimentaire canadien recommande... On peut diviser une portion du Guide alimentaire en plus petites quantités et les servir dans le courant

Plus en détail

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées

Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées Cette exposition est proposée par le Service Santé Enfance et la Direction Petite Enfance de la Ville de Rennes. Les illustrations ont été réalisées par Emmanuelle Houssais. Le choix du lait maternel ou

Plus en détail

Table de composition nutritionnelle

Table de composition nutritionnelle Extrait de la table de composition nutritionnelle suisse Editeurs: Office fédéral de la santé publique, Ecole polytechnique fédérale de Zurich, Société Suisse de Nutrition. A commander sur: http://www.sge-ssn.ch/fr/shop/ouvrages-de-reference/table-de-composition-nutritionnelle-suisse.html

Plus en détail

Manger santé à mon école

Manger santé à mon école yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, yum, Manger santé à mon école Normes nutritionnelles pour les écoles de la Saskatchewan Pour les enfants

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL Le cholestérol joue un rôle essentiel dans le fonctionnement quotidien de notre corps. Cependant, un excès de cholestérol dans le sang peut nuire à votre santé.

Plus en détail

Quel est cholestérol?

Quel est cholestérol? Quel est cholestérol? Le cholestérol est une substance trouvée dans les graisses présentes dans votre corps. Vous avez besoin de cholestérol pour construire et conserver des cellules saines. Cependant,

Plus en détail

Les normes au niveau du traitement. Lignes directrices au niveau du traitement CJD 2003

Les normes au niveau du traitement. Lignes directrices au niveau du traitement CJD 2003 Les normes au niveau du traitement Lignes directrices au niveau du traitement CJD 2003 Les éléments du traitement Objectif général Appliquer les éléments du traitement et ajuster ces éléments en fonction

Plus en détail