LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE"

Transcription

1 LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE Contexte et objectifs Principes de fonctionnement Exemples 1

2 Association Loi à but non lucratif Indépendante Créée en adhérents 14 groupes régionaux actifs 2

3 RASSEMBLER... les acteurs professionnels de la chaîne énergétique Professionnels à titre individuel Entreprises et collectivités consommatrices d énergie Fournisseurs d énergie, d équipements et de services Administrations, Universités, autres associations Pour : Confronter les points de vue Disposer de retours d expériences 3

4 PROPOSER des mesures techniques pour faire progresser la maîtrise de l énergie dans le respect de l environnement Groupe de travail Énergie et environnement Certificats d économies d énergie Comité industrie Clubs Cogénération Biogaz C2E Participation à des instances nationales 4

5 INFORMER... de manière synthétique et concrète favorise les échanges professionnels Énergie Plus Colloques, visites de sites Stage de formation Flash info Cogénération Biogaz CEE 5

6 Présentation du dispositif des certificats d économies d énergie 6

7 Contexte énergie environnement Le contexte impose deux mesures cohérentes: diminuer la demande d énergie maîtriser les émissions de GES Il existe de nombreux gisements d économies d énergie dans les secteurs de consommation/émission atomisées Les instruments traditionnels de politique publique sont dans ces secteurs difficiles à mobiliser Le dispositif des Certificats d Économies d Énergie (CEE) est une réponse 7

8 Le dispositif français des CEE est novateur Il vise les gisements diffus en s appuyant sur les réseaux des fournisseurs d énergie Il est complémentaire aux dispositifs existants (fiscalité, réglementation, etc.) C est un système ouvert, basé sur une logique de marché pour que les économies soient réalisées là où elles sont le moins coûteuses 8

9 Le dispositif des CEE AUTORITE ADMINISTRATIVE Attribue les CEE Surveille le «marché» Fixe les obligations ACTEURS NON- OBLIGÉS Actions d économies d énergie Vente «Marché» d échanges CEE Achat Vente ACTEURS OBLIGÉS Obligation CEE Actions d économies d énergie CONSOMMATEUR FINAL 9

10 Les caractéristiques des CEE (1) Atteste une économie d énergie pérenne Exprimés en kwh d énergie finale cumulée et actualisée sur la durée de vie de l action éligible réalisée (kwh cumac) Bien meuble négociable sur le marché Matérialisation : inscription au registre national 10

11 Les caractéristiques des CEE (2) La valeur des CEE est doublée dans les zones non interconnectées au réseau électrique métropolitain continental Durée de validité de 3 périodes Délivrance par l État (DRIRE) 11

12 Qu est-ce que le kwh cumac? Les certificats d économie d énergies sont comptabilisées en kwh d énergie finale économisés sur la durée de vie de l opération L unité de valeur des certificats est le kwh cumac Ca fonction : CEE (kwh cumac) = EE * Ca EE = Économie d énergie annuelle (kwh/an) Ca = coefficient d actualisation durée de vie n Du taux d actualisation a = 4% 1 1 Ca =+ 1 1 (1 ) n a + 1 a 12

13 Les acteurs obligés Vendeurs d énergie au consommateur final dont les ventes annuelles dépassent le seuil de : 400 millions de kwh : électricité, gaz naturel, chaleur et froid 100 millions de kwh : GPL Cas particulier : vendeurs de fioul domestique ils sont tous «obligés» sans seuil ils peuvent individuellement transférer cette obligation à une structure collective qui assume les obligations de ses adhérents 13

14 Les acteurs non obligés D autres acteurs peuvent générer des certificats d économies d énergie : Toutes personnes morales : entreprise, collectivité, associations, etc qui conduisent des actions éligibles 14

15 Hors PNAQ Les actions éligibles Mieux que la réglementation Actions additionnelles par rapport à l activité habituelle de l acteur générant des économies d énergie ou substituant une énergie fossile par une énergie renouvelable, pour le chauffage dans le bâtiment Quel que soit l acteur, les opérations spécifiques sur le patrimoine de l acteur doivent avoir un temps de retour sur investissement supérieur à trois ans. 15

16 Les actions éligibles selon l acteur Obligés et collectivités publiques Toutes leurs actions générant des économies d énergie sont considérées comme additionnelles donc éligibles Autres personnes morales Les actions sont éligibles si elles ne sont pas dans le champ d activité principal (code NACE) et ne donnent pas de recettes directes 16

17 Conditions d éligibilité (1) Actions par «Obligés» ou Collectivités publiques Installations hors PNAQ économies 1 million de kwh cumac/dossier patrimoine actions sur tiers non actions standard oui non TR > 3 ans oui Non Actions éligibles à CEE 17

18 Conditions d éligibilité (2) Actions par autres personnes morales Installations hors PNAQ économies 1 million de kwh cumac/dossier oui hors activité principale sans recettes directes non patrimoine actions sur tiers non actions standard oui non TR > 3 ans oui Non Actions éligibles à CEE Non 18

19 Les valeurs clés Objectif national d économies d énergie : 54 milliards de kwh cumac cumulé actualisé sur la durée de vie du produit/service Taux d actualisation : 4% Seuil d éligibilité d une action : 1 million de kwh cumac 19

20 Regroupement de personnes morales pour atteindre le seuil de 1 GWh)* Plusieurs personnes morales conduisant chacune une action éligible peuvent se regrouper pour atteindre le seuil de 1 GWh Elles désignent l une d entre elles ou un tiers pour porter le dossier et obtenir les CEE correspondants à la somme des actions Elles procèdent ensuite entre elles à des compensations *Au sens de l article 15 de la loi POPE 20

21 Personnes susceptibles d invoquer l action* L action peut être invoquée par le seul demandeur oui non Fournir une attestation sur l honneur Fournir une convention de partage entre acteurs L action devant être «additionnelle» pour chacun des acteurs *Cf décret du 23 Mai 2006, Art. 5 21

22 Convention de partage entre personnes morales concernant une action Chaque personne morale participant à une action devra montrer qu elle est engagée dans une action «additionnelle» compte tenu de son activité Le demandeur de CEE devra donner copie de la convention de partage des certificats ou attester qu il est le seul à pouvoir invoquer l action 22

23 Regroupement ou convention de partage? Regroupement d acteurs A B C Convention de partage entre acteurs A B C CEE 1 GWh CEE + convention de partage entre acteurs Une action d économies d énergie 23

24 La valeur des CEE La valeur sera fixée par le marché en fonction de l offre et de la demande Bornée par la pénalité à 0,02 /kwh 24

25 Définition des opérations Opération Standardisée - Elle est élaborée et proposée par les acteurs(regroupés notamment au sein de l ATEE) et validée par la DIDEME, après avis de l ADEME - Elle est publiée sur les sites de la DIDEME de l ADEME et de l ATEE Opération Spécifique - Elle est élaborée, au cas par cas, à l initiative d un porteur de projet - Elle est soumise pour validation à l Administration, DRIRE, par le porteur de projet 25

26 Les opérations standardisées Simplifier le dispositif pour : Le rendre opérationnel, lisible et accessible à tous Réduire les coûts de transaction et les coûts administratifs Favoriser l investissement et la diffusion des meilleures technologies disponibles (MTD), généraliser les opérations de qualité et les bonnes pratiques Faciliter l évaluation ex ante (forfaits) et la reconnaissance des opérations de qualité 26

27 Les principes de calcul Énergies non renouvelables : évaluation statistique des économies réalisées sur la base des consommations évitées Énergies renouvelables : calcul du productible net issu des EnR (chauffage dans le bâtiment) La valeur des CEE est «conventionnelle» : - Elle est basée sur des références statistiques représentatives - Elle tient compte des flux de marché de MTD pour tenir compte de l additionnalité - Elle est différente de l économie réelle liée à chaque opération prise individuellement. 27

28 La conception du dispositif Direction du projet : DGEMP supervision de l ensemble du projet préparation des textes (loi, décrets, arrêtés) Expertise technique : ADEME et ATEE Donnent leur avis sur les projets de texte Définissent: Les opérations standardisées Les forfaits d économies d énergie correspondants 28

29 Les groupes de travail sectoriels COLLECTIVITES LOCALES/E.N.R. THERMIQUES N. Garnier (AMORCE) TRANSPORT F. Peter (EPE/CONNEX) INDUSTRIE Y. Hellot (ATEE) COORDINATION D. Cappe, Y. Hellot, P. Guyonnet, R. Genier (ATEE) BATIMENT RESIDENTIEL ET TERTIAIRE R. Fauconnier (FFB) SERVICES ENERGETIQUES P. de Beaurepaire (FG3E) GESTION DES PROCEDURES D. Cappe (ATEE) 29

30 Exemples d opérations standardisées dans le bâtiment Isolation (toiture, mur, plancher, vitrage) Chaudière basse température ou condensation Panneau rayonnant électrique Lampe fluo-compacte Éclairage tertiaire Appareil domestique A+ (lave linge, froid) Chaudière au bois, Chauffe-eau solaire Régulation, programmation, optimisation Pompe à chaleur 30

31 Exemples d opérations standardisées dans les réseaux Réseau de chaleur renouvelable Amélioration de l éclairage public (ballast, variateur, gestion, ) A l étude : Réhabilitation d un réseau de chaleur Réhabilitation d une sous-station d un réseau de chaleur Luminaire EP 31

32 Exemples d opérations standardisées dans l industrie Moteurs électriques performants Variation électronique de vitesse (compresseur, ventilateur, pompe ) Système performant d éclairage industriel A l étude : Économiseur sur les effluents gazeux de chaudière de production de vapeur Installation d un récupérateur de chaleur sur un compresseur d air 32

33 Exemples d opérations standardisées dans les transports Unité de transport intermodal Formation à la conduite économique A l étude : Récupération d énergie de freinage et optimisation de la consommation (véhicules de transport collectifs électriques) Pneus à basse résistance au roulement pour autobus Plans de Déplacement d entreprise Renouvellement de flotte d entreprise 33

34 Un exemple de fiche de synthèse Secteur Bâtiment 34

35 Un exemple de fiche de synthèse Secteur Bâtiment 35

36 Un exemple de fiche de synthèse Secteur Bâtiment 36

37 EXEMPLE D OPERATION STANDARDISEE BATIMENT TERTIAIRE Dénomination: Isolation de combles ou de toitures de locaux de 3500m² réservés à une utilisation professionnelle dans le secteur de la santé localisés en zone climatique H2. On utilise un chauffage au gaz et l isolation installée a une résistance thermique R 5 m²k/w. Certificats d économies d énergie: Fiche utilisée: BAT EN 01 Forfait correspondant: kwh cumac/m² Montant des certificats alloués: MWh cumac. Economies d énergie: Économie annuelle conventionnelle= 670 MWh/an Chauffage au gaz à 4,22 c /kwh Économie annuelle sur facture: Économie cumulée actualisée sur la durée de vie du produit (19,4 ans):

38 TAUX DE COUVERTURE GWh/an Cumac Taux de couverture si kwh Cumac = 1c Taux de couverture si kwh Cumac = 0,5 c CESI Métropole 78 3 % 1,5% CESI collectif Métropole 23 4 % 2% Remplacement des convecteurs par des panneaux rayonnants % 2,5% Electroménager A % 3,5% Formation des chauffeurs de bus % 5% PAC COP > % 5,5% Installation de vitrages isolants % 8% Appareil indépendant bois % 9,5% Chaudière biomasse individuelle % 9,5% Chaufferie biomasse collectif et tertiaire % 18,5% Caisse de transport combiné >=9m (par caisse) % 26,5% LBC catégorie A % 29% Géothermie % 36,5% Isolation de toiture ou de combles % 39% Chaudières individuelles basse température % 48% Chaudières individuelles à condensation % 69% 38

39 COMMENT AGIR? Diagnostic énergétique Économies prévisionnelles Évaluer la rentabilité des investissements Évaluer l apport des CEE, contacter les fournisseurs d énergie Mettre en place l investissement (ou le service) Délivrance des CEE (soit à la collectivité, soit à un obligé soit à une autre personne morale impliquée) 39

40 MERCI POUR VOTRE ATTENTION Contact: 40

Présentation du dispositif des certificats d économies d énergie

Présentation du dispositif des certificats d économies d énergie Présentation du dispositif des certificats d économies d énergie Contexte et objectifs Principes de fonctionnement Exemples 1 La maîtrise des émissions de GES Une nécessité clairement illustrée par le

Plus en détail

Certificats d économies d énergie cedric.sous@ademe.fr. 1. Présentation des actions complexes 2. Stratégie des obligés 3.

Certificats d économies d énergie cedric.sous@ademe.fr. 1. Présentation des actions complexes 2. Stratégie des obligés 3. Certificats d économies d énergie cedric.sous@ademe.fr 1. Présentation des actions complexes 2. Stratégie des obligés 3. Mise en garde Les actions complexes : - sommes d actions standards, - autres opérations.

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées

Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées Certificats d économie d énergie (CEE) Les opérations standardisées >> LES ACTIONS STANDARDISÉES Les actions standardisées sont regroupées par secteurs concernés : bâtiment résidentiel, bâtiment tertiaire,

Plus en détail

Les certificats d économies d énergie Le dispositif français

Les certificats d économies d énergie Le dispositif français Les certificats d économies d énergie Le dispositif français Une mesure phare de la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique 25/04/2006 Certificats d économies d énergie Mesure

Plus en détail

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE : COMMENT OBTENIR ET OPTIMISER VOS PRIMES CEE?

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE : COMMENT OBTENIR ET OPTIMISER VOS PRIMES CEE? CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE : COMMENT OBTENIR ET OPTIMISER VOS PRIMES CEE? Présentation CertiNergy 1 CertiNergy: qui sommes-nous? Notre métier Valoriser les Certificats d économies d énergie, Proposer

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie

Les certificats d économie d énergie 7 ième ASSISES DE L ENERGIE Groupe 3 : Du discours à l action Atelier 10 : Quel sont les modes de financement à disposition? Exposé introductif Les certificats d économie d énergie Robert ANGIOLETTI ADEME/DERRME/DMS2E

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI?

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI? Les certificats d économie d énergie Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 1 POURQUOI? Contexte général de renforcement de la politique de maîtrise

Plus en détail

CEE Les principales évolutions sur la 3 ème période

CEE Les principales évolutions sur la 3 ème période CEE Les principales évolutions sur la 3 ème période Présentation animée par Daniel Cappe, Vice-président de l ATEE 1 Ordre du jour I. Le contexte de la troisième période II. L action du club Organisation

Plus en détail

CEE et transport. Daniel Cappe, vice-président de l ATEE

CEE et transport. Daniel Cappe, vice-président de l ATEE CEE et transport Daniel Cappe, vice-président de l ATEE 1 Principes du dispositif CEE 2 Bref rappel CEE = Grand débat sur l énergie (2003) + loi POPE (2005) = Energie finale, cumulée sur durée de vie,

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE. Une mesure phare de la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE. Une mesure phare de la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE Une mesure phare de la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique QUELLE MOTIVATION? Elle est liée à une double contrainte conduisant le

Plus en détail

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie Journée technique sur les économies d'énergie Le dispositif des certificats d'économie d'énergie ( DREAL ) C. Auzou du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1 Les certificats

Plus en détail

ATELIER THEMATIQUE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

ATELIER THEMATIQUE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE ATELIER THEMATIQUE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE Programme 10h00/ Mot d accueil de Monsieur le Maire d Ensuès-la-Redonne 10h15/ Tout savoir sur les CEE CEE, késako? CEE, troisième période Retour d

Plus en détail

DREAL Bretagne : présentation des certificats d'économie d'énergie

DREAL Bretagne : présentation des certificats d'économie d'énergie Les certificats d'économies d'énergie (CEE) DREAL - Isabelle Le Corguillé Rencontres énergie Ener gence 18 mars 2014 - Lesneven direction régionale de l environnement, de l'aménagement et du logement de

Plus en détail

LES CEE Quelques exemples concrets. Présentation CCI Drôme Ardèche 7 décembre 2011

LES CEE Quelques exemples concrets. Présentation CCI Drôme Ardèche 7 décembre 2011 LES CEE Quelques exemples concrets Présentation CCI Drôme Ardèche 7 décembre 2011 2 Rappels Statistiques des CEE traités par l obligé Cas de rénovation d un bâtiment tertiaire Exemples d opérations standardisées

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public Les Certificats d économie d énergie Éclairage Public Principe Obligation des fournisseurs d'énergie («obligés») à réaliser des actions d'ure ou acheter CEE, sinon pénalité Autres acteurs («éligibles»)

Plus en détail

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION Comment financer les projets de performance énergétique La 3 ème période des CEE Certificats d Economies d Energie Conseillers de l ALE Rappel sur les CEE L

Plus en détail

d Energie (CEE) Sylvain AVRIL, Aduhme Sébastien RIERA, Ville de Clermont-Ferrand 16h20 Dispositif des Certificats d Economie

d Energie (CEE) Sylvain AVRIL, Aduhme Sébastien RIERA, Ville de Clermont-Ferrand 16h20 Dispositif des Certificats d Economie CONFERENCE TECHNIQUE 30 septembre 2010 Auditorium Maison de l Habitat 16h20 Dispositif des Certificats d Economie d Energie (CEE) Sylvain AVRIL, Aduhme Sébastien RIERA, Ville de Clermont-Ferrand Sommaire

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE 03/11/2011 Présentation CertiNergy 1 Sommaire Le partenariat entre la Fédération de la Plasturgie et CertiNergy Le dispositif

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Bâtiment communaux Valoriser les travaux de rénovations énergétiques Contacts Claire-Lise Chamot Chargée de presse 04 50 81 63 61 cl-chamot@ville-thonon.fr Service Bâtiments Maxime

Plus en détail

Certificats d économies d énergie

Certificats d économies d énergie Certificats d économies d énergie Le dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE), créé par les articles 14 à 17 de la loi n 2005-781 du 13 juillet 2005 de programme fixant les orientations de

Plus en détail

Les Certificats d Economies d Energie - la 3ème période. 25 novembre 2014 1

Les Certificats d Economies d Energie - la 3ème période. 25 novembre 2014 1 Les Certificats d Economies d Energie - la 3ème période 1 Ordre du jour I. Rappel du dispositif II. Le contexte de la troisième période III. La révision des fiches et le club C2E IV. Les fiches «éclairage

Plus en détail

ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008. ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie

ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008. ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008 ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie Sommaire Le mot de l Ademe a raréfaction des énergies fossiles et la prise en compte progressive des impacts

Plus en détail

Certificats d Economie d Energie (CEE) - FAQ

Certificats d Economie d Energie (CEE) - FAQ Certificats d Economie d Energie (CEE) - FAQ 2006 SOURCE D INFORMATION Cette note d information technique a été établie notamment à partir : d une note de veille réglementaire du CNIDEP intitulée «Bâtiment

Plus en détail

Bâtiment & Energie Nouvelles exigences Certificats d Economie d Energie (CEE)

Bâtiment & Energie Nouvelles exigences Certificats d Economie d Energie (CEE) Nouvelles exigences Certificats d Economie d Energie (CEE) 2011 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir des décrets n 2010-1663, et n 2010-1664 ainsi que des deux

Plus en détail

Dispositif des Certificats d Economies d Energie

Dispositif des Certificats d Economies d Energie Dispositif des Certificats d Economies d Energie Réunion d information et d échanges 17 novembre 2008 Laure FONTAINE / Luc BODINEAU / ADEME Partie I Principes et fonctionnement du dispositif Partie II

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats. d économie d énergie

Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats. d économie d énergie Octobre 2006 Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats d économie d énergie 1) Origine et objectif : C est en Angleterre, puis en Italie que le dispositif des certificats d économie

Plus en détail

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie Les certificats d'économies d'énergie (CEE) DREAL - Isabelle Le Corguillé CCI Rennes 3 mars 2015 DREAL Bretagne : présentation des certifica

Plus en détail

Valorisation des travaux d économie d énergie de l Etat

Valorisation des travaux d économie d énergie de l Etat Journée technique COTITA - 25 septembre 2014 Valorisation des travaux d économie d énergie de l Etat via le dispositif des certificats d économie d énergie (CEE) DREAL Midi Pyrénées - Division Énergie

Plus en détail

PRO HÉLIO Commission technique. Jeudi 24 mars 2011 Epernay

PRO HÉLIO Commission technique. Jeudi 24 mars 2011 Epernay PRO HÉLIO Commission technique Jeudi 24 mars 2011 Epernay Les certificats d'économies d'énergie (CEE) Grenelle de l'environnement Rappel des objectifs en matière d'économie d'énergie Les CEE Objectifs

Plus en détail

Collectivités & Certificats d économies d énergie

Collectivités & Certificats d économies d énergie Collectivités & Certificats d économies d énergie Club Energie - Saint Pierre - 23 mars 2010 AMORCE 560 adhérents : 390 collectivités (regroupant 55 millions d habitants) ; 170 entreprises 4 Régions ;

Plus en détail

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets La récupération de chaleur fatale, une source d énergie compétitive pour l industrie et les collectivités Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets Daniel CAPPE - Vice-président

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Comment utiliser le dispositif pour une collectivité? 25 septembre 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Sommaire Dispositif des Certificats d économies d énergie

Plus en détail

Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie

Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie Compte rendu Capucine LECLERCQ 05/07/2013 Depuis le 1er Juillet 2006, un dispositif national permet aux collectivités territoriales de

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE)

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE) LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE) Présentation COPIL PREDIM 30/10/2015 Dany Nguyen-Luong et Robert Allio Image ATEE/ADEME/PNCEE CEE : DÉFINITION et LÉGISLATION Les CEE (loi POPE 2005) incitent

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Bilan global du dispositif 30 janvier 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) I. Fonctionnement du dispositif

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42

Opération EDEL. La maîtrise des coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire. Un partenariat sur l ensemble du département 42 Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire La maîtrise des coûts énergétiques Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu par EDEL : Un accompagnement dans la démarche

Plus en détail

DREAL Aquitaine. Économies d énergie. Financer des travaux d économies d énergie. via le dispositif des certificats d économies d énergie

DREAL Aquitaine. Économies d énergie. Financer des travaux d économies d énergie. via le dispositif des certificats d économies d énergie DREAL Aquitaine Économies d énergie Financer des travaux d économies d énergie via le dispositif des certificats d économies d énergie 1 Les grands principes du dispositif Certificats d économie d énergie

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Agricole Pré-refroidisseur de lait AGRI-TH-108 Agricole

Plus en détail

Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés

Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés Sommaire Les Certificats d Economies d Energie (C.E.E) Comment utiliser les CEE dans les projets

Plus en détail

Certificats d économie d énergie (CEE).

Certificats d économie d énergie (CEE). Fiches techniques Mai 2013 - Fiche n 3 Certificats d économie d énergie (CEE). Rédigé par Kévin Pascual CCI Champagne-Ardenne un service CCI CHAMPAGNE ARDENNE QU EST-CE QUE C EST? Les CEE désignent le

Plus en détail

Les collectivités locales et

Les collectivités locales et LES MATINALES DE L ENERGIE Les collectivités locales et Les Certificats d Economies d Energie Page 1 Les collectivités locales et les CEE La politique française en matière de développement durable et de

Plus en détail

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries. Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries. Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté Sommaire Bilan de la 1 ère période Actions éligibles Principes et

Plus en détail

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013

Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété. Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Présentation Primes énergie.fr Salon Indépendant de la Copropriété Les Certificats d Economies d Energie Paris Porte de Charenton, 16 17 Octobre 2013 Introduction au dispositif Méconnu du grand public

Plus en détail

Les certificats d e conomie d e nergie

Les certificats d e conomie d e nergie Les certificats d e conomie d e nergie 1. Présentation du dispositif des certificats d économie d énergie Les certificats d économie d énergie ont été instaurés par l état Français afin de réduire les

Plus en détail

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011.

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. N OPERATION NATURE DE L'OPERATION SECTEUR D'APPLICATION BAR-EN-08 nouveau Fermeture

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE Roger Cadiergues MémoCad nr15.a LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE SOMMAIRE nr15.1. Ce que sont ces certificats nr15.2. Les opérations standardisées nr15.3. Textes officiels généraux nr15.4. Panorama

Plus en détail

d économie d énergie :

d économie d énergie : N 10-4 mars 2008 Stratégie & études Les Certificats d économie d énergie : un mécanisme innovant de promotion de l efficacité énergétique La loi de programmation et d orientation de la politique énergétique

Plus en détail

collectivités et établissements publics Les Certificats d Économies d Énergie

collectivités et établissements publics Les Certificats d Économies d Énergie collectivités et établissements publics Les Certificats d Économies d Énergie ByTheWayCreacom - 6346 - mars 2008 Sommaire Le mot de l Ademe a lutte contre le changement climatique et la préservation de

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Pré-refroidisseur de lait 30/03/2015 AGRI-TH-104 Système de récupération

Plus en détail

ATELIERS. Certificats d Économie d Énergie. dans les Bâtiments et Collectivités Territoriales

ATELIERS. Certificats d Économie d Énergie. dans les Bâtiments et Collectivités Territoriales ATELIERS Certificats d Économie d Énergie dans les Bâtiments et Collectivités Territoriales 22 Novembre 2005 Plan : Identification des actions d économie d énergie Principe de calcul Exemple Tertiaire

Plus en détail

Certificats d Economie d Energie Le groupe technique Agriculture au bénéfice du secteur horticole Colloque CEE-ATEE Lyon, 27 septembre 2011 Astredhor, Institut technique de l horticulture 44 rue d Alésia,

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE?

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE? Loi de transition énergétique et copropriétés Financer vos travaux de rénovation énergétique grâce aux certificats d économies d énergie FLEXIBILITE DES CONSOMMATIONS ELECTRIQUES COMMENT REDUIRE VOS Formation

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau

Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau Certificats d économies d énergie Opération n BAR-TH-150 Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau 1. Secteur d application Appartements existants. 2. Dénomination Mise en place

Plus en détail

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013)

CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) CEE : mise en place de la 2ème période (1er janvier 2011-31 décembre 2013) Sommaire Bilan de la première période Le cadre législatif et réglementaire de la 2ème période Les principaux changements par rapport

Plus en détail

État des lieux du dispositif CEE. Club Energie Réunion

État des lieux du dispositif CEE. Club Energie Réunion État des lieux du dispositif CEE Club Energie Réunion 1 CEE attribués en TWhc Un rythme suivi CEE attribués fin Septembre 2012 (TWhc) 500 400 1 ère période 2 ème période Transition 345 TWhc 300 200 100

Plus en détail

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE DE LA PREMIÈRE A LA DEUXIÈME PÉRIODE CEE : LE DISPOSITIF Le bilan de la première période LE BILAN DE LA PREMIÈRE PÉRIODE UNE RÉUSSITE Les vendeurs d énergie deviennent

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? Les Outils de Financement proposés Mutualisation Fonds Efficacité Energie Fonds Efficacité Energie Travaux de rénovation Certificats d Economie d Energie 1 Mutualisation

Plus en détail

Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy

Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy Par Florence Mallein Responsable CEP Septembre 2015 [1] Le principe du dispositif Création par les

Plus en détail

Principe du dispositif des CEE

Principe du dispositif des CEE Principe du dispositif des CEE Réaliser des économies d'énergie objectif : 345 TWh "cumac" sur 3 années, de 2011 à 2013 par des actions allant au-delà de la réglementation Personnes concernées Opérations

Plus en détail

Les Certificats d'économies d'énergie (CEE) : bilan et perspectives

Les Certificats d'économies d'énergie (CEE) : bilan et perspectives Les Certificats d'économies d'énergie (CEE) : bilan et perspectives Valérie Blanchard DREAL Alsace Novembre 2014 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le CEE : Mode d emploid pratique

Le CEE : Mode d emploid pratique Le CEE : Mode d emploid pratique L intérêt des CEE pour les «non-obligés» : la création d un d marché AUTORITÉ ADMINISTRATIVE Attribue les CEE Surveille le «marché» - Fixe les obligations - Attribue les

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

Dispositif des Certificats d Economies d Energie

Dispositif des Certificats d Economies d Energie Dispositif des Certificats d Economies d Energie Séminaire EFE / Performance énergétique des bâtiments 26 mai 2009 Luc BODINEAU / ADEME 1 Partie I Principes et fonctionnement du dispositif Partie II Intérêt

Plus en détail

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE?

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE? Loi de transition énergétique et copropriétés Comment financer l isolation lors de travaux de rénovation FLEXIBILITE de DES toiture CONSOMMATIONS ou de ravalement ELECTRIQUES de façade? Salon indépendant

Plus en détail

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles Martina Kost Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles B4E 80 rue Voltaire BP 17 93121 La Courneuve cedex Joseph Irani www.b4e.fr Tél: 01.48.36.04.10 Fax: 01.48.36.08.65 Réduire

Plus en détail

TOTAL RAFFINAGE MARKETING

TOTAL RAFFINAGE MARKETING Circulaire d information N 1 INFORMATION Une incitation financière pour les travaux d économie d énergie! Le partenariat TOTAL RAFFINAGE MARKETING / ECONORMES HABITAT 24 janvier 2013 Dans le cadre du dispositif

Plus en détail

2006/2007 2008 2009. Nature des travaux. Montant des CEE en euros GROUPE SCOLAIRE LES SABLONS. MAISON DE LA CITOYENNETE Fenêtres, chaudières

2006/2007 2008 2009. Nature des travaux. Montant des CEE en euros GROUPE SCOLAIRE LES SABLONS. MAISON DE LA CITOYENNETE Fenêtres, chaudières Résultats 1 ère période 2006/2007 2008 2009 Nature des travaux Montant des CEE en euros Nature des travaux Montant des CEE en euros Nature des travaux Montant des CEE en euros 2006 Isolation 15 787 GROUPE

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES Fiche explicative n FE01 Chaudières à combustible (type basse température àcondensation) Fiches d opérations standardisées concernées: Bâtiments résidentiels : BAR-TH-06 : Chaudière individuelle à condensation

Plus en détail

18/04/13 ECO-TERRITORIALES.

18/04/13 ECO-TERRITORIALES. 18/04/13 ECO-TERRITORIALES. Utilisation Rationnelle des Energies LORIENT-AGGLOMERATION LAURENT LE DEVEDEC RESPONSABLE ENERGIES 1 Unité énergies : Le périmètre, les enjeux, Positionnement, organisation,

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION LES CERTIFICATS D'ECONOMIE D'ENERGIE : UNE AIDE POUR FAIRE BAISSER LES COÛTS DES PROJETS DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 25 septembre 2012 Financement de travaux d économies d énergie par

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Jean-Pascal CHIRAT. Bienvenue à la CONFÉRENCE DÉBAT AICVF ILE-DE-FRANCE. Organisée par les associations régionales Ile-de-France 30/12/2012

Jean-Pascal CHIRAT. Bienvenue à la CONFÉRENCE DÉBAT AICVF ILE-DE-FRANCE. Organisée par les associations régionales Ile-de-France 30/12/2012 Bienvenue à la CONFÉRENCE DÉBAT Organisée par les associations régionales Ile-de-France Vendredi 21 décembre 2012 Auditorium Michelet Tour Total Paris La Défense Jean-Pascal CHIRAT AICVF ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Certificats d Economie

Certificats d Economie Les Certificats d Economie d Energie (C.E.E.) 4 avril 2013 Yann LE BARILLIER Responsable Partenariats et Efficacité Energétique ylebarillier@primagaz.fr Primagaz, partenaire energétique et «obligé» Une

Plus en détail

EDF DCECL Méditerranée

EDF DCECL Méditerranée EDF DCECL Méditerranée Le Groupe EDF Les CEE AICVF.LR Gilbert RUMEAU 06.08.75.33.60 13 Janv 2011 Montpellier 14 Janv 2011 Perpignan Le groupe EDF, un énergéticien présent sur l ensemble des métiers de

Plus en détail

Certificats d économies d énergie

Certificats d économies d énergie Certificats d économies d énergie Capacité mondiale de production de pétrole & % %$' 90 80 70 60 50 40 30! 1980 1985 1990 1995 2000 "#$% Production totale Capacité non utilisée ( "#$% Certificats d'économies

Plus en détail

Actualité du dispositif CEE. Cyrielle Borde, Coordinatrice CEE ADEME Pierre Illenberger, Délégué général du club C2E de l ATEE

Actualité du dispositif CEE. Cyrielle Borde, Coordinatrice CEE ADEME Pierre Illenberger, Délégué général du club C2E de l ATEE Actualité du dispositif CEE Cyrielle Borde, Coordinatrice CEE ADEME Pierre Illenberger, Délégué général du club C2E de l ATEE 1 Plan de la présentation >> Principes et fonctionnement du dispositif CEE

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

CEE troisième période ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION

CEE troisième période ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION Ce document s inscrit dans le cadre de la mission d accompagnement des collectivités sur la gestion de leur patrimoine public. Cet accompagnement est destiné aux communes

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique Technicien : Michel Le Dû Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas Certification Numéro du certificat : N 1725858 Date de validité : 17 octobre 2012

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

L efficacite e nerge tique

L efficacite e nerge tique L efficacite e nerge tique 1. Principes généraux Une mesure «d efficacité énergétique» désigne toute action mise en œuvre par un agent économique afin de limiter la consommation d énergie liée à un usage

Plus en détail

Chaudière collective haute performance énergétique

Chaudière collective haute performance énergétique Certificats d économies d énergie Opération n BAR-TH-107 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Appartements existants. 2. Dénomination Mise en place d une chaudière

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

«Les certificats blancs : comment lancer le système?»

«Les certificats blancs : comment lancer le système?» MINEFI DGEMP Bercy Paris 27 octobre 2005 «Les certificats blancs : comment lancer le système?» Discutant Jacques Percebois Professeur à l Université Montpellier I Directeur du CREDEN DISPOSITIFS EFFETS

Plus en détail