L AXE GONADOTROPE MASCULIN ET FEMININ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L AXE GONADOTROPE MASCULIN ET FEMININ"

Transcription

1 CBSV TSTL Cours/TD Thème 3 : Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité en échangeant de l information Partie 2: Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication (suite) L AXE GONADOTROPE MASCULIN ET FEMININ Le fonctionnement de l appareil reproducteur des mammifères dépend de mécanismes hormonaux complexes. Quelles sont les principales hormones impliquées, quels rôles jouent-elles? I. Le complexe hypothalamo-hypophysaire I.1 Structure L hypothalamus et l hypophyse sont deux organes étroitement associés et situés à la base du cerveau. -> Donner les légendes 1 et 2 du document 1 L hypophyse est une petite glande de la taille d un pois, reliée à l hypothalamus par la tige pituitaire. Elle est formée de 2 lobes : l adénohypophyse = hypophyse antérieure (adéno = glande) Constituée de cellules endocrines qui synthétisent et libèrent 6 hormones différentes destinées à différents organes (hormones représentées par des flèches de couleur orange). la neurohypophyse = hypophyse postérieure C est un prolongement de l hypothalamus, donc c est un tissu d origine nerveuse 1 Hypothalamus 2 Hypophyse Document 1 : le complexe hypothalamo-hypophysaire 1

2 -> Indiquer par quelle voie communique l hypothalamus avec l hypophyse. par voie nerveuse -> Que remarquez-vous concernant la vascularisation entre l hypothalamus et l adénohypophyse? Les axones des neurones hypothalamiques sont reliés directement à un 1er réseau de capillaires sanguins, situés dans la tige pituitaire. Dans l'hypophyse antérieure ou adénohypophyse, un 2ème réseau de capillaires est relié au précédent par un système porte : la veine porte hypophysaire. I.2 Mise en évidence d une neurosécrétion -> Analyser ces expériences et compléter le tableau, sachant que : - LH = hormone Lutéinisante - FSH = Hormone folliculostimulante - LH et FSH sont des gonadostimulines Expériences Résultats Conclusion 1) Destruction de certains amas de neurones hypothalamiques 2) Prélèvement, à l aide d une canule très fine, de sang dans le réseau vasculaire de la tige pituitaire Arrêt de la libération de LH et de FSH par l adénohypophyse. Possibilité d isoler une substance : la GnRH, déclenchant la libération des gonadostimulines. Les neurones hypothalamiques produisent une substance qui stimule la production de LH et FSH La substance produite par les neurones hypothalamiques : la GnRH, est libérée dans le sang => c est donc une hormone. Bilan : : La production de LH et FSH (gonadostimulines) est sous la dépendance d une hormone hypothalamique : la GnRH (Gonadotrophin Releasing Hormone ou gonadolibérine). -> La GnRH est une neurohormone. Justifier. La GnRH est une hormone (déversée dans le sang) produite par des cellules nerveuses (neurones hypothalamiques). On définit l'axe gonadotrope comme l ensemble de structure physiologiques intervenant dans la régulation de la reproduction chez les mammifères organes génitaux, hypophyse et hypothalamus. 2

3 II. La régulation de la fonction reproductrice chez l homme II.1 Morphologie et anatomie de l appareil génital de l homme Document 2 : ppareil uro-génital masculin -> Placer certains termes de la légende du document 2, dans le tableau : Gonades Voies génitales (dans l ordre) Glandes annexes (préciser leur nombre) Organes génitaux externes - Testicules - Epididyme : contient un fin canal de 6m de longueur pelotonne sur lui-même - Canal déférent (2) - Urètre : - Prostate (1) : sécrète 1/3 du liquide séminal (liquide du sperme) déversé dans l urètre - Vésicules séminales (2) : sécrètent 2/3 du liquide séminal, déversé dans les canaux déférents Verge (pénis) + gland -> Quel organe n est pas dans le tableau? La vessie A quel appareil appartient-il? Urinaire Quelle est sa relation avec l appareil génital? L urètre est un canal commun à l appareil génital et urinaire. -> Que produisent les testicules? Spermatozoïdes + hormone sexuelle (testostérone) -> Composition du sperme? Spermatozoïdes + sécrétion des glandes annexes (liquide séminal) Document 3 : coupe d un testicule 1- testicule 2- Epididyme 3- Canal déférent 4- Tube séminifère -> Légender le document 3 3

4 Document 4 : coupes d un testicule 1lumière du tube séminifère 2- Tissu interstitiel 3 Paroi du tube séminifère -> Légender le document 4 -> Quels sont les principaux constituants du testicule? Tubes séminifères + tissu interstitiel Document 5: coupes d un tube séminifère > Légender le document 5 1-lumière du tube séminifère 4- Cellule de la lignée germinale 2- Spermatozoïdes 5- Cellule de Leydig (cellule interstitielle) 3- Cellule de Sertoli 6- Capillaire sanguin 7- Tissu conjonctif -> De quoi est constitué le tissu interstitiel? Cellules de Leydig + capillaires sanguin + tissu conjonctif -> De quoi est constituée la paroi du tube séminifère? Cellules de la lignée germinale + cellules de Sertoli -> Que trouve-t-on dans la lumière du tube séminifère? Spermatozoïdes Les cellules de Sertoli assurent la nutrition des cellules germinales. Les cellules de la lignée germinale évoluent de la périphérie vers le centre du tube séminifère. On dit que leur évolution est centripète. La gamétogénèse correspond à l ensemble des étapes qui conduit à la fabrication des gamètes La formation des gamètes mâles, les spermatozoïdes, correspond à la spermatogénèse. Elle a lieu dans les tubes séminifères. 4

5 II.2 Hormone sexuelle mâle : la testostérone, secrétée par le testicule II.2.1 Mise en évidence de la double fonction du testicule -> Remplir les tableaux suivants : Expérience 1 - La ligature des canaux déférents chez un mammifère mâle entraîne une stérilité. - L ablation des testicules provoque non seulement la stérilité, mais aussi la régression des caractères sexuels secondaires (pilosité, développement de la musculature et des glandes sébacées, modification du larynx ). Cette régression ne se produit pas si après la castration on réalise une greffe testiculaire. Conclusion : en déduire les fonctions du testicule Double fonction du testicule : - Production des gamètes : les spermatozoïdes car la ligature des canaux déférents entraine une stérilité - Production d hormones car la greffe supprime les effets de la castration. Expérience 2 On soumet des testicules aux rayons X : - La zone A est détruite et l animal devient stérile. - La zone B n est pas lésée et les caractères sexuels secondaires persistent. Conclusion : attribuer à chaque zone A et B sa fonction A : tube séminifère : produit les spermatozoïdes B : cellules de Leydig : produisent la testostérone, responsable des caractères sexuels secondaires II.2.2 Les rôles de la testostérone Document 6: Le contrôle hormonal du fonctionnement du testicule Caractères sexuels primaires : croissance du pénis, augmentation du volume testiculaire, développement des vésicules séminales, et de la prostate. 5

6 -> Déduire du document 6 les rôles de la testostérone sécrétée par le testicule - Agit sur les tubes séminifères en stimulant la spermatogénèse ; - Responsables des caractères sexuels primaires et secondaires. II.3 le contrôle de l axe gonadotrope masculin II.3.1 Rôle de l hypophyse Des observations cliniques : Certains hommes souffrent d hypogonadisme (développement testiculaire insuffisant). L atrophie des testicules est associée à des signes cliniques variés : stérilité, absence ou faible développement des caractères masculins. Ces cas sont souvent dus à un déficit d origine hypophysaire. Il est alors possible d améliorer l état des malades en réalisant des injections de produits extraits de l hypophyse. -> Que peut-on déduire de ces observations : L hypophyse agit par voie hormonale sur les testicules, en favorisant la production des gamètes, et les caractères sexuels masculins. Mise en évidence du rôle de l hypophyse : compléter le tableau Expériences Résultats Conclusion 1) On procède à l ablation de l hypophyse d un animal Arrêt complet du fonctionnement testiculaire Régulation de l activité testiculaire par l hypophyse 2) Injection d extraits hypophysaires correctement dosés à un animal hypophysectomisé Reprise du fonctionnement testiculaire (spermatogénèse, production de testostérone) L hypophyse agit par voie hormonale sur les testicules. Ces hormones agissent sur : - les tubes séminifères en activant la spermatogénèse - les cellules de Leydig sécrétrices de testostérone 3) Injection de 2 hormones hypophysaires : LH et FSH à un animal hypophysectomisé Reprise de la spermatogénèse et de la sécrétion de testostérone Les hormones hypophysaires qui interviennent sont LH et FSH (gonadostimulines) Mise en évidence des rôles de la LH et de la FSH Injection de LH à un animal impubère Injection de FSH à un animal impubère Conclusion Lignée germinale Cellules de Sertoli Cellules de Leydig Caractères sexuels secondaires Au repos Peu développée Activée Développée Activée Développée Inactivées Absents FSH stimule la spermatogénèse FSH favorise le développement des cellules de Sertoli (nourricières) LH active les cellules de Leydig LH stimule la production de la testostérone par les cellules de Leydig -> Quelles sont les cellules cibles de chacune des gonadostimulines? LH : cellules de Leydig FSH : cellules germinales, cellules de Sertoli Bilan L hypophyse sécrète 2 gonadostimulines : LH et FSH - LH stimule les cellules de Leydig productrices de testostérone ; - FSH active indirectement la spermatogénèse : elle stimule les cellules de Sertoli qui produisent des protéines indispensables à la réception de la testostérone par les cellules de la lignée germinale. 6

7 II.3.2 Rôle de l hypothalamus -> Expériences à analyser en s aidant du document 6 : Expériences Résultats Conclusion Arrêt de la libération de LH et de FSH par l hypophyse antérieure 1) destruction de certains amas de neurones hypothalamiques 2) Stimulation électrique de ces mêmes amas de neurones 3) Hypophyse déconnectée de l hypothalamus par section de la tige pituitaire 4) Prélèvement, à l aide d une canule très fine, de sang dans le réseau vasculaire de la tige pituitaire Augmentation brutale de la libération de LH et de FSH par l hypophyse antérieure Arrêt de la libération de LH et de FSH par l hypophyse antérieure On peut isoler une substance très active, la GnRH, déclenchant la libération des gonadostimulines. Régulation de l activité de l hypophyse antérieure par l hypothalamus Ces neurones hypothalamiques produisent une substance qui stimule la production de LH et FSH par l hypophyse antérieure L extrémité axonique des neurones hypothalamiques, en contact avec les capillaires sanguins, y déverse la substance. => c est donc une hormone. Elle est ensuite transportée aux cellules de l antéhypophyse. La GnRH est une hormone produite par les neurones hypothalamiques : neurohormone. Elle stimule la production de LH et FSH par l adénohypophyse. II.3.3 Importance du rétrocontrôle -> Expériences à analyser en s aidant du document 6 : Expériences Résultats Conclusion Arrêt de la production de GnRH 1) Chez un bélier, on met en place une canule permettant de prélever le sang au niveau de la tige pituitaire. On y injecte une forte dose de testostérone. 2) Chez une souris mâle castrée, on injecte dans la circulation générale de la testostérone radioactive. On réalise ensuite une autoradiographie d une coupe fine d hypothalamus. 2) Chez une souris mâle castrée, on dose la production de gonadostimulines hypophysaires Les neurones hypothalamiques sont radioactifs Elévation importante de LH et FSH La testostérone en grande quantité inhibe la production de GnRH par l hypothalamus Les neurones hypothalamiques possèdent des récepteurs à la testostérone Une baisse de la production de testostérone induit une augmentation de LH et FSH par l hypothalamus. Bilan : (document 6) La testostérone exerce en permanence un effet modérateur sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. Il s agit d un rétrocontrôle négatif : - Sur l hypothalamus : Testostérone => GnRH (gonadolibérine) - Sur l hypophyse : Testostérone => LH et FSH (gonadostimulines) 7

8 Régulation de la fonction de reproduction chez l homme Complexe hypothalamo- hypophysaire Hypothalamus GnRH Hypophyse antérieure Rétroaction négative Stimule l activité des cellules de Sertoli FSH LH Stimule la synthèse de testostérone Testicule Tubes séminifères Stimule Cellules de Leydig (Tissu interstitiel) Cellules de Sertoli Spermatozoïdes Testostérone Mise en place et maintien des caractères sexuels secondaires 8

9 III. La régulation de la fonction reproductrice chez la femme III.1 Morphologie et anatomie de l appareil génital de la femme Document 7 : Appareil génital de la femme -> Légender le document 7 et placer les termes : Ovaire, muqueuse utérine = endomètre, paroi musculaire de l utérus = myomètre, vagin, pavillon, trompe. -> Nommer les gonades féminines : les ovaires 9

10 III.2 Les cycles sexuels III.2.1 Le cycle de l ovaire Document 8 : Coupe d ovaire -> Qu observe-t-on à la périphérie de l ovaire? ces structures ont-elles toutes la même taille? Follicules ovariens de tailles différentes. Taille > de A1 à D. Chaque ovaire contient de nombreux follicules. Chaque follicule est constitué d un ovocyte, et d une couronne de cellules folliculaires. Les gamètes se forment à partir d un stock d ovocytes constitués avant la naissance ( futurs gamètes à la naissance). Chaque ovocyte est alors entouré de cellules folliculaires pour former un follicule primordial (A1). A partir de la puberté, les follicules primordiaux vont subir plusieurs étapes de maturation (document 9): Document 9 : Evolution folliculaire A- Du follicule primordial (1) au follicule primaire (2) B- Follicule secondaire 1 2 C- Follicule tertiaire ou cavitaire D- Follicule mûr ou de De Graaf Environ 2 mois avant chaque cycle, quelques follicules primordiaux (A1) débutent leur maturation. Les cellules folliculaires se multiplient et forment une simple couche de cellules juxtaposées autour de l ovocyte : c est le follicule primaire (A2). Puis les cellules folliculaires se multiplient et forment plusieurs couches constituant la granulosa (B1), et s entourent d une thèque (B2) : c est le follicule secondaire (B). Puis se forme le follicule tertiaire ou cavitaire (C) : appelé ainsi car une cavité = antrum se forme au sein des cellules folliculaires. On obtient enfin un seul follicule mûr ou de De Graaf (D) à chaque cycle. Il est capable de libérer l ovocyte lors de l ovulation. E- Le corps jaune Après l ovulation, les cellules folliculaires se transforment en corps jaune (E). Il persiste jusqu à la fin du cycle puis dégénère. Le cycle ovarien peut être schématisé par le document 10 : 10

11 Document 10: Le cycle ovarien Phases du cycle 1- Phase folliculaire 2-Ovulation 3- Phase lutéinique. Temps en jours J 0 J 14 J 28 -> Annoter le document 10 : flèches -> Phases du cycle : expliquer ce qui se déroule durant chaque phase et les nommer : - Phase 1 : évolution des follicules ovariens = folliculogénèse => Phase folliculaire - Phase 2 : libération d un ovocyte = ovulation - Phase 3 : développement du corps jaune qui régresse => phase lutéinique car les cellules du cops jaune produisent un pigment de couleur jaune : la lutéine -> Déterminer la durée de chaque phase sachant qu un cycle dure en moyenne 28 jours. 11

12 III.2.2 Le cycle de l utérus Document 11: Le cycle utérin -> Compléter le tableau : Date J0 J5 J14 J19 J26 Epaisseur de l endomètre 5 mm <1mm 3.5 mm 4 mm 4.5 mm -> Comment évolue la muqueuse utérine entre J0 et J4 : l endomètre d épaisseur maximale est éliminé => règles ou menstruations -> Comment évolue la muqueuse utérine entre J5 et J14 : - l endomètre s épaissit, les cellules épithéliales prolifèrent => phase prolifératrice - l endomètre se vascularise -> Comment évolue la muqueuse utérine entre J15 et J28 : - faible épaississement de l endomètre - développement de glandes sécrétrices de mucus => formation de la dentelle utérine -> Quelle est la fonction de la «dentelle utérine»? Recevoir un éventuel embryon en cas de fécondation. Le mucus servirait alors à nourrir l embryon. -> Comment évolue la muqueuse utérine en fin de cycle, en l absence de fécondation? Destruction de la muqueuse utérine qui se détache et s élimine avec un saignement : les règles. Remarque : Cycle de la glaire cervicale La glaire cervicale est un mucus sécrété par le utérin. Elle devient moins épaisse au moment de l ovulation pour favoriser le passage des spermatozoïdes. Hors période ovulatoire : elle est plus épaisse et empêche l accès aux germes. 12

13 III.3 Le contrôle de l axe gonadotrope féminin Document 12: Hormones et cycle ovarien Follicule Follicule Corps jaune Corps jaune en Primaire de De Graaf dégénérescence Phase Ovulation Phase folliculaire lutéinique III.3.1 Les hormones ovariennes Document 13 Document 14 Œstrogènes A la puberté - Croissance et développement de l utérus, du vagin et des glandes annexes Progestérone - Apparait à la 1 ère ovulation A chaque cycle, de la puberté à la ménopause - Acquisition de la morphologie féminine - Prolifération de la muqueuse utérine et vaginale - Action sur la muqueuse utérine (dentelle utérine) - Elévation de la température corporelle -> Compléter le tableau en vous aidant des documents 12, 13 et 14 : Hormones ovariennes Œstrogènes Progestérone Evolution du taux sanguin au cours du cycle Cellules sécrétrices (doc 13) Rôles des hormones ovariennes - Pendant la phase folliculaire avec un pic juste avant l ovulation - Pendant la phase lutéinique plus faiblement -Thèque interne des follicules et cellules de la granulosa - Corps jaune - responsable des caractères sexuels primaires et secondaires - Epaississement de la muqueuse utérine - Pendant la phase lutéinique uniquement - Corps jaune - Formation de la dentelle utérine - Elévation de la température corporelle 13

14 III.3.2 Le contrôle du cycle ovarien -> Compléter le tableau en vous aidant du document 12 : Hormones hypophysaires Evolution du taux sanguin au cours du cycle FSH - Produit pendant la phase folliculaire - Pic de FSH plus petit que celui de la LH - Produit plus faiblement pendant la phase lutéinique LH - Taux stable et faible pendant presque tout le cycle - Pic de LH juste avant l ovulation -> Déterminer le rôle de la FSH et de la LH : Expériences Résultats Conclusion Apparition de nombreux follicules secondaires et cavitaires. 1) Chez une ratte hypophysectomisée dont les ovaires ne contiennent plus que des follicules primordiaux et primaires, on injecte de la FSH. 2) Chez la lapine, l ovaire reste bloqué en fin de phase folliculaire tant qu un accouplement ne s est pas produit. On lui injecte une dose de LH. L ovulation est déclenchée. La FSH déclenche la folliculogénèse Le pic de LH déclenche l ovulation -> Qu est-ce qui contrôle le cycle de l ovaire : l hypophyse par la sécrétion de LH et FSH (gonadostimulines ou gonadotrophines) Bilan : - la FSH (Hormone Folliculo-Stimulante), intervient dans la maturation des follicules ovariens (folliculogénèse), et stimule la sécrétion des oestrogènes. - La LH (Hormone Lutéinisante) déclenche l ovulation grâce à un pic de sécrétion vers le milieu du cycle, puis provoque la transformation du follicule en corps jaune. II.3.3 Le contrôle de l hypophyse On étudie le cas clinique d une jeune fille de 16 ans qui présente différents symptômes : Pas de développement des seins ; Absence de menstruations. L échographie révèle 2 ovaires de taille normale. Une biopsie pratiquée sur l ovaire ne montre rien d anormal. -> Quelle conclusion peut-on tirer? Les symptômes ne proviennent pas de l ovaire On injecte à cette patiente de la GnRH (à t = 10min), puis on mesure la concentration de FSH et de LH. Rappel : la GnRH est une gonadolibérine hypothalamique. Les résultats sont reportés dans le document 15. Document 15 14

15 -> Quelle est l action de la GnRH sur les 2 hormones hypophysaires? Après injection de GnRH (t = 10 min) : la production de LH passe de 25 à 150 U/L en 20 min La production de FSH passe de 0.4 à 0.9U/L en 50 min => La GnRH hypothalamique déclenche la production de LH et de FSH par les cellules de l antéhypophyse. -> Conclure quant aux symptômes de cette patiente. Son hypothalamus ne produit pas de GnRH donc l hypophyse ne produit ni FSH ni LH. Il n y aura pas de folliculogénèse sans FSH donc pas de cycle ovarien, et donc pas de règles. Les follicules ovariens ne produiront pas d œstrogènes responsables des caractères sexuels => pas de seins. Bilan : Qu est-ce qui contrôle l hypophyse? L hypothalamus par production de GnRH III.4 Le rétrocontrôle ovarien sur le complexe hypothalamo-hypophysaire Expériences 1) Chez la ratte, une ovariectomie bilatérale a des conséquences sur la sécrétion des gonadostimulines hypophysaires 2) Chez la brebis, une injection d œstradiol a des effets sur les sécrétions de GnRH et de LH 3) Chez une guenon ovariectomisée, des injections d œstradiol sont réalisées suivant le protocole suivant : 1. Perfusion d œstradiol maintenant le taux plasmatique à 60 pg.ml-1 2. Injection supplémentaire d une forte dose d œstradiol Résultats Augmentation de la production de FSH et LH Diminution de la production de GnRH et de LH 1. Le taux de LH diminue 2. Le taux de LH augmente -> Pour chaque expérience, localiser le rétrocontrôle et le qualifier (positif ou négatif) en justifiant. Expérience 1 : Ovariectomie donc œstrogène et progestérone Oestrogènes et progestérone FSH et LH Rétrocontrôle négatif entre les hormones ovariennes et les hormones hypothalamiques Expérience 2 : œstradiol GnRH et LH rétrocontrôle négatif entre les œstrogènes (hormones ovariennes et le complexe hypothalamo-hypophysaire Expérience 3 : 1. Faible d œstradiol LH rétrocontrôle négatif entre les œstrogènes (hormones ovariennes et l hypophyse 2. Forte d œstradiol LH rétrocontrôle positif entre les œstrogènes (hormones ovariennes et l hypophyse Bilan : le complexe hypothalamo-hypophysaire détecte les variations du taux des hormones produites par les ovaires. Ces gonades exercent donc un rétrocontrôle sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. => La nature du rétrocontrôle (positif ou négatif) dépend de la concentration en œstrogènes dans le sang 15

16 Document 16 : Relations entre les hormones ovariennes et le complexe hypothalamo-hypophysaire En phase folliculaire : le follicule immature sécrète une faible dose d œstrogènes dans le sang, ce qui entraine un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire, freinant la production de : - GnRH par l hypothalamus - FSH et LH par l hypophyse Avant l ovulation : en fin de phase folliculaire le follicule de De Graaf sécrète une grande quantité d œstrogènes, ce qui entraine un rétrocontrôle positif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. Il déclenche 12h plus tard, un pic de LH qui déclenche l ovulation 24h après. En phase lutéinique : la sécrétion importante de progestérone par le corps jaune, associée à la faible quantité d œstrogènes, entraine un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire, freinant la production de : - GnRH par l hypothalamus - FSH et LH par l hypophyse Le corps jaune régresse, les taux d hormones ovariennes chutent et un nouveau cycle commence. 16

17 17

18 IV. Maîtrise de la procréation D après le document 17 : - Définir la contraception Utilisation de méthodes qui empêchent la fécondation. - Définir la contragestion Utilisation de méthodes qui empêchent la nidation et la gestation. IV.1 La contraception hormonale IV.1.1 La pilule Mise au point par Pincus en 1955, c est la méthode contraceptive la plus utilisée en France. - Estimer son efficacité : méthode la plus efficace => proche de 100% - De quoi est composée cette pilule? D hormones de synthèse = œstrogènes et progestérone - Quel est son mode d action? Quelles en sont les conséquences? Rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire -> LH et FSH hypophysaires => pas de folliculogénèse donc pas d ovulation -> modification de la glaire cervicale qui devient plus épaisse donc moins perméable aux spermatozoïdes. -> diminution de l épaisseur de l endomètre => empêche la nidation - Pour chaque type de pilule, préciser leur composition et leur mode d action Pilule combinée ou œstro-progestative : - Composition : 2 dérivés de l œstrogène et de la progestérone. - Mode d action : bloque l ovulation, modifie la glaire cervicale et l endomètre. Elle est prise quotidiennement pendant les 21 premiers jours du cycle. L interruption du traitement pendant une semaine permet les règles. Pilule progestative ou micropilule : - Composition : uniquement progestérone - Mode d action : modifie la glaire cervicale pour empêcher les spermatozoïdes de franchir le col de l utérus. N empêche pas l ovulation. Le traitement est continu car il n empêche pas les règles (plaquettes de 28 pilules). 18

19 Document 17 : Méthodes contraceptives et contragestives Diverses méthodes sont actuellement à la disposition des couples pour leur permettre d éviter une grossesse indésirée. Certaines empêchent la fécondation et sont donc des méthodes contraceptives ; d autres empêchent la nidation et la gestation et sont donc des méthodes contragestives. Ces méthodes, en France, doivent pouvoir être réversibles et temporaires. - Effets secondaires de la pilule : problèmes circulatoires, prise de poids, nausées, dépression 19

20 Pour pallier ces inconvénients, la composition des pilules a évolué : (document 18) Expliquer d après le document 18 comment cette composition a évolué. -> Diminution de la dose d'hormones : on est passé des pilules dites normodosées (50 µg d'œstrogène) aux pilules minidosées ou minipilules (contenant 35 µg ou moins d'œstrogène) -> Nouveaux progestatifs Conclusion : Un contrôle médical est donc indispensable (4) pour choisir la pilule qui convient le mieux à chacune et éviter ainsi tout risque d accident. Document 18 : Les différentes générations de pilules IV.1.2 Les nouveaux contraceptifs hormonaux Le patch contraceptif : il délivre une association œstro-progestative de 3ème génération et agit comme une pilule combinée. Il reste en place pendant 3 semaines suivies d'une interruption d'une semaine. L'implant contraceptif : bâtonnet cylindrique de 4 cm de long et 2 mm de diamètre. Posé sous la peau du bras par un médecin. Il délivre un progestatif en continu pendant 3 ans. Le dispositif intra-utérin (DIU) hormonal présente un manchon qui libère lentement un progestatif pendant 3 à 5 ans. 20

21 IV.2 La contraception non-hormonale ou mécanique A l aide du document 17, compléter le tableau suivant : Méthodes Description Mode d action Intérêt Efficacité Préservatif Empêche le contact masculin entre les gamètes Préservatif féminin Diaphragme Stérilet ou dispositif intra-utérin (DIU) Cylindre de latex fin se déroulant sur la verge en érection Poche en latex placée dans le vagin, dont la partie externe recouvre la vulve Cupule de silicone appliquée sur le col de l utérus, Dispositif en forme de T entouré d un fil de cuivre (stérilet classique) Empêche le contact entre les gamètes - Empêche la montée des spermatozoïdes dans l utérus - Associée à une crème spermicide Empêche la nidation en provoquant une inflammation utérine Protège aussi contre les MST, dont le SIDA Protège aussi contre les MST, dont le SIDA - Réutilisable - Efficace si correctement posé - Efficace - Durée : 2-3 ans Inconvénients Acceptabilité variable selon les individus Acceptabilité variable selon les individus - Ne protège pas des MST - Doit être correctement posé - Laisser en place 6 à 8h après le dernier rapport - Ne protège pas des MST - Provoque des règles plus abondantes IV.3 La contragestion hormonale IV.3.1 La pilule du lendemain D après le document 17 : - Donner sa composition Doses massives de progestatifs ou œstrogènes-progestatifs - Donner son mode d action : la muqueuse utérine impropre à la nidation par élimination de l endomètre. - Posologie : 1 ère prise dans les 3 jours qui suivent un rapport supposé fécondant Puis 2 ème prise 12 h après. IV.3.2 Le RU Donner son mode d action : antagoniste de la progestérone dont il occupe les récepteurs. Comme en fin de cycle, la chute de progestérone entraine les règles. => Expulsion de l embryon 3 jours après la prise.. Le RU 486 est donc utilisé en cas d interruption Volontaire de Grossesse (IVG). En France, l IVG peut être pratiquée jusqu à la fin de la 12ème semaine de grossesse, mais l IVG médicamenteuse n est possible que jusqu à la 5 ème semaine de grossesse. Au-delà, l IVG est réalisée chirurgicalement. 21

22 IV.4 Dimension éthique de la maîtrise de la contraception 22

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme Connaissances La régulation de l axe gonadotrope féminin intègre des communications nerveuses et hormonales. L'hypothalamus et l'hypophyse sont deux organes étroitement associés et situés à la base du

Plus en détail

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : Identifier les structures d un ovaire pubère Reconnaître les étapes de la folliculogenèse Décrire la structure du gamète femelle Expliquer l ovogenèse

Plus en détail

I. Les cycles sexuels féminins

I. Les cycles sexuels féminins La régulation de la fonction de reproduction chez la femme Introduction : Activité 1 : Morphologie et anatomie de l appareil génital de la femme La fonction de reproduction chez la femme se déroule de

Plus en détail

Croissance et développement

Croissance et développement Croissance et développement Auteur : Frédéric Puech Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant la thématique «Croissance

Plus en détail

I Sexualité sans procréation

I Sexualité sans procréation Page 1 sur 7 Fé minin, masculin I Sexualité sans procréation 1. Pour comprendre : Chez la femme a. Cycles sexuels féminins La femme est soumise à un cycle d une durée moyenne de 28 jours. Il se met en

Plus en détail

la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION

la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION TD 4 la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION Partie 1 : chez l Homme. Connaissances de départ : On sait qu à partir de la puberté - Les testicules produisent des (paroi des tubes

Plus en détail

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN Thème 2: FEMNININ, MASCULIN CHAPITRE 9 http://biblio.manuel-numerique.com/letoweb.html Introduction Chapitre 9 : Sexualité et procréation Comment est contrôlé le fonctionnement de l appareil reproducteur

Plus en détail

hormones du cerveau (hypophyse)

hormones du cerveau (hypophyse) Régulation hormonale hormones du cerveau (hypophyse) testicule ovaire hormone : testostérone hormones : oestrogène et progestérone CSII production des spermatozoïdes CSII cycle de l utérus cerveau hormones

Plus en détail

Première partie : (8 pts)

Première partie : (8 pts) Première partie : (8 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez sur votre copie le numéro de chaque item et indiquez dans chaque cas la (ou les)

Plus en détail

Fonction de reproduction chez la femme

Fonction de reproduction chez la femme Fonction de reproduction chez la femme Cours de Terminale S Enseignement général 1 Les trois grands cycles féminins 2 Les trois grands cycles féminins Activité reproductrice de la puberté à la ménopause

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction Comment est régulée la fonction de reproduction? I) La régulation de la fonction de reproduction chez l'homme Comment fonctionnent les testicules? A) L'activité testiculaire Livre p268, 269, 258 Chapitre

Plus en détail

Restitution organisée des connaissances/ Correction.

Restitution organisée des connaissances/ Correction. Restitution organisée des connaissances/ Correction. La fonction de reproduction, chez l homme comme chez la femme, est sous le contrôle du système hormonal. Cependant, seule la femme présente une activité

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY c. LEXIQUE AMH (Hormone Anti-Mulérienne) : Hormone produite par les testicules du foetus mâle entraînant la régression des canaux de Mu ller au cours du développement foetal. Canal de Müller : fait partie

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé Chap. 3 «FONCTIONNEMENT DES APPAREILS ET SEXUALITE»

Thème 3 : Corps humain et santé Chap. 3 «FONCTIONNEMENT DES APPAREILS ET SEXUALITE» Thème 3 : Corps humain et santé Chap. 3 «FONCTIONNEMENT DES APPAREILS ET SEXUALITE» TP 11 : «LE CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL REPRODUCTEUR MASCULIN» On cherche à mettre en évidence les mécanismes

Plus en détail

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme.

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme. Lycée Regueb Mbarka.Harbawi SÉRIE N 2 La fonction reproductrice chez la femme. 4Sc EXERCICE N 1 : A/ Une première série de QCM (1.2.3.4.5.6.7.8.9.10 pages 51-52 du manuel scolaire). B / Une deuxième série

Plus en détail

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée?

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? En plus de produire les gamètes (.....), Spermatozoïde les testicules contrôlent le fonctionnement

Plus en détail

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après.

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. FICHE 7 La femme Lors de l ovogenèse, un seul gamète est formé tous les mois. Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. L ovule

Plus en détail

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Problème : Comment fonctionne l'appareil génital mâle? I L'appareil génital mâle : A Anatomie et fonctionnement du testicule : Activité 1

Plus en détail

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE I. ANATOMIE DE L APPAREIL GENITAL FEMININ A. Description anatomique 3 1 6 2 7 4 5 Vessie 8 Urètre 9 11 12 13 10 DESCRIPTION ANATOMIQUE 1 : Ovaires

Plus en détail

Systèmes de reproduction féminin et masculin

Systèmes de reproduction féminin et masculin Systèmes de reproduction féminin et masculin trompe ovaire utérus canal déférent vessie vessie pénis urètre testicule Objectif du cours : Expliquer production des gamètes Gamétogenèse féminine réalisée

Plus en détail

Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine

Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine Interprétez les résultats de chaque exercice. Exercice 1. Je suis une souris, les chercheurs m ont utilisé

Plus en détail

L appareil génital masculin. Fonctionnement et régulation hormonale

L appareil génital masculin. Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale

Plus en détail

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle THEME 2 : FEMININ - MASCULIN CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle L'évolution des sociétés humaines se manifeste, entre autres, par une volonté de maîtriser la procréation qui passe par une

Plus en détail

L appareil génital masculin

L appareil génital masculin L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale 1 L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale 1 L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale

Plus en détail

Exercice 1 : Exercice 2 :

Exercice 1 : Exercice 2 : Exercice 1 : 1. 1 : cavité folliculaire (ou antrum) ; 2 : thèques ; 3 : ovocyte I ; 4 : granulosa ; 5 : ovocyte II ; 6 : follicule rompu 2. Figure 1 : ovulation ; Figure 2 : follicule mûr ; Figure 3 :

Plus en détail

f. primordial Corps jaune

f. primordial Corps jaune 4. Le cycle ovarien. L ovaire est une glande à double titre: il produit d'une part les gamètes femelles, il sécrète d'autre part les hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone). Observons des coupes

Plus en détail

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades FICHE 2: La Procréation 1. Le contrôle de l activité des gonades Question 1 Q1 : en cas d ablation de l hypophyse, les gonades régressent ce qui suggère que, dans les conditions normales, les gonades

Plus en détail

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles SVT TS : Procréation Connaissances exigibles I Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère. A Le sexe est génétiquement défini à la fécondation

Plus en détail

Partie 2 : Féminin Masculin

Partie 2 : Féminin Masculin Partie 2 : Féminin Masculin Fiche 1 : Différences à différentes échelles entre sexes féminin et masculin L appareil génital de la femme Ovaires : lieu de production des ovocytes. Chaque mois, un ovocyte

Plus en détail

LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N 1 Prof : M. Kharrat SVT. 4 SC. EXP 3 Octobre 2010 Durée : 2H

LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N 1 Prof : M. Kharrat SVT. 4 SC. EXP 3 Octobre 2010 Durée : 2H LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N Prof : M. Kharrat SVT 4 SC. EXP 3 Octobre 2 Durée : 2H Exercice : 4 points Pour chacun des items suivants, il y a une ou plusieurs affirmation (s) exacte (s).

Plus en détail

Lumière du tube («trou») Spermatozoïdes. Paroi du tube (cellules en division) Cellules de Leydig (associées à des vaisseaux sanguins) S I O N

Lumière du tube («trou») Spermatozoïdes. Paroi du tube (cellules en division) Cellules de Leydig (associées à des vaisseaux sanguins) S I O N Cours 2 Le fonctionnement des appareils reproducteurs à partir de la puberté 2. La fonction de reproduction chez l homme. a) Les testicules produisent des spermatozoïdes et de la testostérone. Les testicules

Plus en détail

Quelques sujets de bac...

Quelques sujets de bac... Quelques sujets de bac... Exercice 1 (Amérique du Nord 2016) les troubles de la ménopause Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, fragilité osseuse

Plus en détail

Doc1 (à gauche). Un testicule vu en coupe longitudinale. Belin TS Doc2 (à droite). Coupe de tube séminifère. Bordas 1ES 2001, modifié 01/05

Doc1 (à gauche). Un testicule vu en coupe longitudinale. Belin TS Doc2 (à droite). Coupe de tube séminifère. Bordas 1ES 2001, modifié 01/05 I.6 Procréation 2/6. Le contrôle de la fonction reproductrice chez l homme Chez les mammifères, les structures et la fonctionnalité des appareils sexuels mâle et femelle sont acquises en quatre étapes

Plus en détail

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME I] L appareil génital de la femme LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME II] Cycle menstruel Cycle menstruel théorique : Chez la femme, le fonctionnement de l appareil reproducteur est cyclique de

Plus en détail

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone Chapitre 6 : LA PROCREATION Introduction Définition : LA PROCREATION : C est l action d engendrer un nouvel individu en parlant de l espèce humaine. Elle comprend toutes les étapes allant de la formation

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices [Tapez ici] Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices Exercice 20.01 : Les clichés ci-dessous représentent deux coupes du même ovaire. Identifiez les structures visibles des documents A et B : faites un schéma

Plus en détail

SÉRIE N 1. La fonction reproductrice chez l homme.

SÉRIE N 1. La fonction reproductrice chez l homme. Mbarka Harbawi L.S.Regueb. SÉRIE N 1 La fonction reproductrice chez l homme. 4SC EXERCICE N 1 : Définir les mots et les expressions suivants : Glande endocrine. Glande exocrine. Cellule cible. Spermatogenèse.

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ :

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : INTRODUCTION : Vers 10-13 ans, l enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie. Quels sont les critères montrant le passage de l enfance à l adolescence?

Plus en détail

Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1.

Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1. Activité 1 : Structure d un ovaire. Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1. Document 1 : description de l ovaire. Les ovaires sont des organes pairs

Plus en détail

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG Procréation 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Muqueuse utérine B. Muscle utérin C. Col de l utérus D. Trompe E. Follicule 1.2 A. cellules folliculaires B. thèques C. cellules hypophysaires D. ovocyte E. cellules

Plus en détail

Transcription de la vidéo

Transcription de la vidéo Transcription de la vidéo Contrôle hormonal de la fonction de reproduction (6 52) Odile Fillod Matilda Apprenons l'égalité Apprenons l'égalité Des neurones de l'hypothalamus synthétisent en continu une

Plus en détail

Thème 3A : Masculin-Féminin

Thème 3A : Masculin-Féminin Thème 3A : Masculin-Féminin Chapitre 1 : Du sexe génétique au sexe phénotypique L acquisition du sexe phénotypique se fait en 4 étapes déterminées génétiquement. Le sexe génétique est déterminé au moment

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 01/11/2013 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA LE CYCLE MENSTRUEL Dr L.BOUHMAMA INTRODUCTION-DÉFINITION C est l'ensemble des phénomènes physiologiques périodiques qui se déroulent entre deux règles, préparant l'organisme de la femme à la fécondation.

Plus en détail

Partie 2 :La procréation.

Partie 2 :La procréation. Partie 2 :La procréation. Chap.1 : La fonction reproductrice chez la femme. Appareil génital féminin A l aide des documents 1 et 2 page 84 : Citer les principaux évènements du cycle féminin? Indiquer les

Plus en détail

L Appareil Génital Féminin

L Appareil Génital Féminin L Appareil Génital Féminin Structure générale Organes génitaux internes Ovaires, trompes, utérus, vagin Organes génitaux externes Vulve, clitoris Production des gamètes féminins (ovules) Lieu de la fécondation

Plus en détail

Corrigé exercices PROCREATION (2)

Corrigé exercices PROCREATION (2) Exercice 2 : Corrigé exercices PROCREATION (2) Les canaux déférents conduisent le sperme depuis l épididyme jusqu au canal éjaculateur. Leur ligature empêche l excrétion des spermatozoïdes. C est une technique

Plus en détail

La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques : Identifier les structures du testicule Identifier les fonctions du testicule Décrire la spermatogenèse Décrire la structure du spermatozoïde

Plus en détail

TD n 1 : Les cycles utérin et ovarien et leur synchronisation hormonale

TD n 1 : Les cycles utérin et ovarien et leur synchronisation hormonale TD n 1 : Les cycles utérin et ovarien et leur synchronisation hormonale Problématique : On cherche à déterminer les principales modifications périodiques du cycle menstruel et la manière dont elles sont

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 31/10/2012 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Chapitre 1 : La régulation des cycles sexuels des mammifères femelles

Chapitre 1 : La régulation des cycles sexuels des mammifères femelles 1 Chapitre 1 : La régulation des cycles sexuels des mammifères femelles Termes importants: Gamètes: cellules sexuelles reproductives. Pour les hommes, spermatozoïdes; pour les femmes, ovules (ou ovocytes

Plus en détail

Le contrôle endocrinien du fonctionnement de l appareil reproducteur masculin

Le contrôle endocrinien du fonctionnement de l appareil reproducteur masculin Le contrôle endocrinien du fonctionnement de l appareil reproducteur masculin On cherche à montrer que chez l homme, le fonctionnement de l appareil reproducteur est contrôlé par un dispositif neuroendocrinien

Plus en détail

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item.

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. Chapitre 1 La procréation QCM Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. 1. La fécondation : a. permet l achèvement de la deuxième division méiotique

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Lycée pilote Médenine DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Professeur : EZZEDDINI mohamed Epreuve : SVT ; Niveau : 4 ème Mathématiques ; Durée : 1heure 30mn PREMIÉRE PARTIE (10 points) QCM : (5 points) Pour chacun des

Plus en détail

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.La spermatogenèse 1 La paroi du tube séminifère est le lieu de fabrication

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 55... Biologie, Reproduction QCM 1. La spermatogenèse : a. la spermatogenèse est un phénomène continu qui débute à la puberté b. La spermatogenèse concerne toutes les cellules

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. 1) LES OVAIRES. 1-1) La fonction des ovaires. Les ovaires assurent plusieurs rôles : o Premier rôle : les ovaires assurent la production des

Plus en détail

Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item)

Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item) Série : La reproduction humaine Exercice I ; QCM Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item) ) la baisse de sécrétion de LH

Plus en détail

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE Partie du programme : corps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : Le fonctionnement de l appareil reproducteur et son contrôle. EXTRAIT DU PROGRAMME. Chez l homme et la femme, le fonctionnement

Plus en détail

Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction.

Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction. Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction. Introduction : On réalise des dosages sanguins chez des patients souffrant de retards pubertaires : LH (UIL 1) Concentration plasmatique des hormones

Plus en détail

Cr 3 : La folliculogenèse et l ovogenèse

Cr 3 : La folliculogenèse et l ovogenèse Titre Cr 3 : La folliculogenèse et l ovogenèse A partir de la puberté on constate l apparition des CSS avec des menstruations cycliques jusqu à la ménopause. Problématique : Comment fonctionne l appareil

Plus en détail

SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE

SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE I- LE CONTROLE NATUREL DE LA REPRODUCTION A- Le rôle des hormones dans la production des cellules reproductrices La fonction de reproduction est régulée et optimisée

Plus en détail

La mitose vs la méiose p. 265

La mitose vs la méiose p. 265 LES GONADES: Les organes qui fabriquent les gamètes (ovules et spermatozoïdes). GONADES MÂLES : TESTICULES GONADES FEMELLES: OVAIRES La mitose vs la méiose p. 265 1 Division cellulaire particulière se

Plus en détail

Page suivante : les schémas des appareils génitaux

Page suivante : les schémas des appareils génitaux TRANSMETTRE LA VIE LA TRANSMISSION_DE LA VIE CHEZ L HOMME: INTRODUCTION: Vers 10-13 ans, la puberté marque le début de l'adolescence : l'enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie.

Plus en détail

COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS?

COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS? COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS? La photographie d un couple (un homme et une femme) avec son nouveau-né illustre la fonction de reproduction chez les Mammifères. On peut alors supposer que

Plus en détail

LYCEE MBOUMBA CLASSE: Tle S2 ANNEE SCOLAIRE: / PROF: M.DIEDHIOU

LYCEE MBOUMBA CLASSE: Tle S2 ANNEE SCOLAIRE: / PROF: M.DIEDHIOU IA DE SAINT-LOUIS SERIE TD8: REPRODUCTION CHEZ LES MAMMIFERES LYCEE MBOUMBA CLASSE: Tle S2 ANNEE SCOLAIRE: 2015 2016 / PROF: M.DIEDHIOU EXERCICE I : A la fin de la gestation qui dure environ 9 mois chez

Plus en détail

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN???

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? Connaître les étapes d'un processus biologique permet d'agir sur ce processus et de lutter contre les pathologies qui lui sont associées. Ainsi, les connaissances

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme. Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs

Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme. Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs Introduction : Chacun sait aujourd hui que tout être vivant issu de la reproduction sexuée provient

Plus en détail

QUESTION N 1 QUESTION N 2

QUESTION N 1 QUESTION N 2 Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez en cochant la ou les propositions exactes. QUESTION N 1 Le fonctionnement

Plus en détail

EXERCICE N 1 : ( 3.5pts)

EXERCICE N 1 : ( 3.5pts) Lycée Othman Chatti Msaken Epreuve: SVT Classes: 4e Sc Exp 1+3+4 Devoir de contrôle N 1 Durée : 2heures A Sc : 2006-2007 Prof : Mr Oussama Bouhlel EXERCICE N 1 : ( 3.5pts) Pour chacune des séries suivantes

Plus en détail

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie -

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - 1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - Cette partie du programme illustre et complète les notions acquises en 1 ère S concernant le rôle des gènes dans la réalisation du phénotype et permet

Plus en détail

CHAPITRE 9 : LE FONCTIONNEMENT ET LA RÉGULATION DES APPAREILS GÉNITAUX

CHAPITRE 9 : LE FONCTIONNEMENT ET LA RÉGULATION DES APPAREILS GÉNITAUX CHAPITRE 9 : LE FONCTIONNEMENT ET LA RÉGULATION DES APPAREILS GÉNITAUX LA RÉGULATION DU FONCTIONNEMENT TESTICULAIRE LA RÉGULATION DU FONCTIONNEMENT TESTICULAIRE LA RÉGULATION DU FONCTIONNEMENT TESTICULAIRE

Plus en détail

Appareil reproducteur mâle

Appareil reproducteur mâle Université d Alger Faculté de Médecine Première année Médecine et Médecine Dentaire Appareil reproducteur mâle P r. A. Bouaziz 2 1 Anatomie de l appareil reproducteur (génital) masculin L appareil génital

Plus en détail

PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation

PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation PARTIE II Maîtrise de la reproduction Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation Introduction Lorsqu une grossesse est en cours, les progrès technologiques et médicaux permettent une étroite surveillance

Plus en détail

Correction du devoir de synthèse n 1

Correction du devoir de synthèse n 1 Lycées: Seliena et Gaafour 2 Professeur : Med hedi Zgougi MESSAOUDI Mohsen Correction du devoir de synthèse n 1 2012/2013 4 ème Sc.Exp Matière : S.V.T Première partie (8 points) QCM (4 points) Items 1

Plus en détail

Série n montrez que les œstrogènes exercent un contrôle sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. 3- préciserez la nature de ce contrôle.

Série n montrez que les œstrogènes exercent un contrôle sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. 3- préciserez la nature de ce contrôle. EXERCICE N 1 SVT 4ème Sc. Reproduction féminine Mr. Saïd Mounir Série n 2 Chez les Mammifères femelles, la concentration plasmatique d'une hormone hypophysaire, la LH, varie au cours d'un cycle. L'activité

Plus en détail

Bilan TP12 : L'activité cyclique de l'appareil génital chez la femme. Photo d'un follicule mûr dans un ovaire de Lapine

Bilan TP12 : L'activité cyclique de l'appareil génital chez la femme. Photo d'un follicule mûr dans un ovaire de Lapine Bilan TP12 : L'activité cyclique de l'appareil génital chez la femme Atelier 1 : Les caractéristiques du cycle ovarien Photo d'un follicule mûr dans un ovaire de Lapine Atelier 1 (suite) : Schéma d'un

Plus en détail

Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme

Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme Chapitre 6: L acquisition de la capacité à se reproduire I- La puberté Problème: Quelles sont les transformations qui surviennent à la puberté, en quoi

Plus en détail

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE.

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE. C est à l école primaire que sont mises en place les bases de la transmission de la vie chez les êtres humains. L'être humain devient apte à se reproduire à la puberté. Durant la puberté, les caractères

Plus en détail

Chapitre 6 Le système endocrinien et reproducteur. Section 3B Le système reproducteur mâle

Chapitre 6 Le système endocrinien et reproducteur. Section 3B Le système reproducteur mâle Chapitre 6 Le système endocrinien et reproducteur Section 3B Le système reproducteur mâle Résultats d apprentissagesd V6.1 Décrire en détail d la mitose et la méiose m et expliquer comment la gamétogen

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme

THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme THEME 3A FEMININ, MASCULIN TP3 La fonction testiculaire et sa régulation chez l homme Nous avons vu que la mise en place des organes génitaux est liée à un déterminisme génétique mais également à la production

Plus en détail

Activités élèves. Activité 1: Recherche individuelle des principales transformations qui accompagnent

Activités élèves. Activité 1: Recherche individuelle des principales transformations qui accompagnent Partie 2: La transmission de la vie chez l homme Chapitre 1: De l enfance à l âge adulte: L adolescence Pb: A quelle période un être humain acquiert la possibilité de se reproduire? Ce que je sais: L adolescence

Plus en détail

SVT 4ème Sc. Reproduction masculine Mr. Saïd Mounir. a. Légendez le document 1. b. Faites un schéma de détail annoté de l élément n 7.

SVT 4ème Sc. Reproduction masculine Mr. Saïd Mounir. a. Légendez le document 1. b. Faites un schéma de détail annoté de l élément n 7. SVT 4ème Sc. Reproduction masculine Mr. Saïd Mounir Série n 1 Exercice n 1 : Pour chaque item suivant (de 1 à 5), il peut y avoir une ou deux réponse(s) exacte(s). Indiquez pour chaque cas la (ou les)

Plus en détail

LE CYCLE DES HORMONES SEXUELLES CHEZ LA FEMME

LE CYCLE DES HORMONES SEXUELLES CHEZ LA FEMME LE CYCLE DES HORMONES SEXUELLES CHEZ LA FEMME nom quoi? rôle(s) quand? sécré4on par qui? décapep'de GnRH (découverte : 1977) sécré%ons pulsa%les = Gonadolibérine = Gonadotropin Releasing Hormone c est

Plus en détail

Cycle menstruel. Introduction

Cycle menstruel. Introduction 5 e année médecine Rotation 3 2016/2017 ISM Copy Module de Gynécologie Obstétrique Introduction Cycle menstruel Le cycle menstruel est l'ensemble des phénomènes physiologiques périodiques qui se déroulent

Plus en détail

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle.

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. I. Les deux rôles des testicules. 1) Le rôle exocrine. A la puberté, la paroi des tubes séminifères s épaissie car les spermatogonies

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail