Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?"

Transcription

1 Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE ou HERNIE EPIGASTRIQUE PAR L EQUIPE CHIRURGICALE DES DOCTEURS BARDOU, BEN BRAHEM ET VIX. CE FORMULAIRE A POUR BUT DE VOUS EXPLIQUER CE QUE SONT : Une hernie de la ligne blanche, La chirurgie de la hernie de la ligne blanche, Les risques et les complications de cette chirurgie, Le déroulement de votre intervention à la Clinique St Pierre, Les conseils postopératoires. 1

2 I Qu est-ce qu une HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE? Une hernie de la ligne blanche est une bande fibreuse longitudinale comprise entre les deux muscles grands droits, appelés communément abdominaux. Une hernie de la ligne blanche correspond à l issue de viscères intra abdominaux par un orifice correspondant à une faiblesse de la ligne blanche. Cet orifice peut laisser le passage de l épiploon (tablier graisseux recouvrant le tube digestif), ou l intestin. Au début, la hernie de la ligne blanche est souvent petite, mais dès ce stade, elle est susceptible de se compliquer d étranglement : il s agit de l impossibilité de réintégrer l organe coincé, à l intérieur de l abdomen, qui souffre. Une fois présente, la hernie de la ligne blanche a tendance à s aggraver sous l effet de la pression abdominale. Elle sera donc de plus en plus volumineuse. Plus sa taille est grande, plus son traitement sera compliqué. 2

3 La hernie de la ligne blanche se présente donc comme une tuméfaction en regard de l estomac. Celle-ci peut disparaître en position couchée et augmente de volume à chaque effort ou à la toux. Le principal symptôme de la hernie de la ligne blanche est la douleur liée à la souffrance des organes digestifs contenus dans la hernie. L étranglement représente la principale complication. La tuméfaction devient alors très douloureuse et n est plus réductible (on ne peut plus réintégrer à l intérieur du ventre le contenu de la hernie). Lorsqu il s agit d un étranglement du grêle, les signes cliniques sont ceux d une occlusion avec vomissements, un arrêt des matières et des gaz (ballonnements abdominaux, ventre comme un tambour). Ce cas nécessite une intervention en urgence, en raison du risque de perforation de l intestin coincé. Il est donc nécessaire de fermer cet orifice, risquant à tout moment de poser un problème de santé grave. Pour éviter cette complication, la fermeture de l orifice est effectuée par voie chirurgicale: Soit on ferme le trou par une simple couture : c est ce que l on appelle une raphie. Soit on ferme le trou par une rustine : C est ce que l on appelle une prothèse. 3

4 II LA CHIRURGIE DE HERNIE de la LIGNE BLANCHE La hernie de la ligne blanche n a aucune chance de guérir spontanément et ne se traite que par technique chirurgicale. La chirurgie de la hernie de la ligne blanche se doit d être - si possible - une chirurgie élective. Elle doit se prévoir à l avance, pour éviter les complications post opératoires. En effet, dans le cas d une hernie de la ligne blanche étranglée, la chirurgie doit, au contraire, être réalisée en urgence, en raison du risque de souffrance de l intestin (risque de perforation), ceci majorant les risques infectieux post opératoires et de résection intestinale. La fermeture de la hernie de la ligne blanche est réalisée de 2 façons : a. Par raphie : à l aide de fils, la membrane délimitant l orifice de la ligne blanche est rapprochée, ceci permettant l obturation de l orifice. b. Par prothèse : en effet, nous utilisons des moyens de renforts (rustine) pour obstruer l orifice de la hernie de la ligne blanche. Ils sont généralement appelés : «Treillis», plaque ou prothèse, filet. Ces matériels prothétiques pourront recouvrir l orifice de la hernie de la ligne blanche. Les différents plans musculaires seront donc reconstitués et la peau refermée par : Soit des fils résorbables, s éliminant spontanément secondairement, Soit des agrafes qui nécessiteront leur ablation une quinzaine de jours plus tard. 4

5 Dans la mesure du possible, une cure de hernie de la ligne blanche par matériel prothétique vous sera proposée. En effet, le taux de récidive, c'est-à-dire réapparition de la hernie de la ligne blanche, reste beaucoup moins important en présence d une rustine, que lorsque la fermeture est réalisée par de simples points. Dans certaines circonstances, comme celle d une hernie de la ligne blanche étranglée, la pose de prothèse non résorbable n est pas préconisée. En effet, l étranglement de l intestin majore le risque septique (risque d infection) et le risque infectieux de la prothèse. Dans ces cas-là, une simple raphie (couture) est effectuée, renforcée au besoin, par une prothèse particulière résorbable (disparaissant avec le temps). En cas de hernie de la ligne blanche nécessitant l agrandissement de l orifice pour la mise en place d une prothèse, une simple raphie sera effectuée, afin de ne pas délabrer la paroi abdominale. III - Complications possibles mais RARES de la cure de HERNIE de la LIGNE BLANCHE a. Certaines complications peuvent survenir pendant l opération : Réaction à l anesthésie. Le risque peut être dû : - aux antécédents cardiaques ou pulmonaires, - à une réaction allergique du produit anesthésique. Un saignement durant l intervention nécessite un arrêt par une hémostase adéquate. La blessure d un organe abdominal peut nécessiter la réparation de celui-ci. Lorsqu une complication est constatée durant l intervention, elle peut être traitée, lors du même temps opératoire. Les modifications locales découvertes lors de l intervention, ou l apparition d une complication inattendue, peuvent conduire votre chirurgien à modifier l intervention initialement prévue et ainsi tout mettre en œuvre pour remédier aux difficultés rencontrées. 5

6 b. D autres complications peuvent survenir après l intervention : - L infection post opératoire est exceptionnelle. En présence de matériel prothétique infecté, il est rare que les traitements antibiotiques seuls, arrivent à stériliser la prothèse. Dans certains cas, une reprise chirurgicale est nécessaire pour effectuer l ablation de la prothèse. Afin d éviter toute infection per opératoire (durant l opération), vous bénéficierez d une préparation cutanée intensive à base d antiseptiques, à plusieurs reprises : la veille, le jour de l intervention et au bloc opératoire. D autre part, une injection d antibiotiques sera systématique durant l intervention en cas de mise en place de prothèse. Pour éviter les infections post opératoires, il est nécessaire de réaliser l intervention en dehors de l urgence. Il faut éviter à tout prix d opérer en cas d étranglement. - Le risque de récidive de la hernie de la ligne blanche. Nous vous conseillons d éviter le port de charges lourdes, en post opératoire, et pour une durée de 15 jours. D autre part, en cas de hernie de la ligne blanche très importante, une ceinture de contention vous sera prescrite pour une durée de 1 à 2 mois. - Les hématomes et les ecchymoses sont plus fréquents en cas de volumineuse hernie de la ligne blanche, de prise d anticoagulants ou d antiagrégants. Généralement, ils justifient une simple surveillance et régressent avec le temps. Exceptionnellement, des ponctions évacuatrices sont proposées en cas de liquéfaction de l hématome (sérome). Une reprise chirurgicale peut être nécessaire pour évacuer l hématome. 6

7 - Une blessure d organe peut se déclarer secondairement. La complication la plus grave est une plaie de l intestin grêle ou du colon, lors de la libération complète de celui-ci durant l intervention. Celle-ci se manifeste sous forme d une fuite du liquide digestif, pouvant nécessiter une ré intervention, avec bien sûr les risques éventuels de stomie. - D autre part, des infections pulmonaires ou urinaires peuvent être traitées par antibiothérapie. - Une infection intra abdominale, appelée abcès intra abdominal, peut nécessiter un traitement antibiotique, voire dans quelques cas un drainage au travers de la peau (drainage radiologique percutané), ou bien un drainage chirurgical (ré intervention). Une infection de cicatrice (abcès de paroi) peut nécessiter des soins locaux par une infirmière. - Une phlébite, une embolie pulmonaire, même des troubles cardio vasculaires peuvent se déclarer secondairement. Au moindre doute, une consultation auprès d un cardiologue sera demandée. Les cardiologues, et les anesthésistes réanimateurs sont présents 24 h/24 h à la clinique ST pierre. C est en prévoyant tous les éventuels problèmes post opératoires que ceux-ci pourront être évités. Pour cela un bilan pré opératoire, une consultation pré anesthésique, complétés, si besoin, par des consultations spécialisées, type cardiologique ou pneumologique sont systématiques. IV COMMENT VA SE DEROULER VOTRE INTERVENTION? A Votre séjour en ambulatoire à la Clinique ST PIERRE? a. Vous avez donc bénéficié d une consultation, auprès d un des chirurgiens BARDOU, BEN BRAHEM, VIX. (Pôle Médical Saint-Pierre, 80 rue Pascal Marie Agasse, Tél : , fax : ). Le chirurgien vous a expliqué la nécessité, le but, les tenants et aboutissants de la cure de hernie de la ligne blanche EN AMBULATOIRE. 7

8 La date opératoire a été convenue, ainsi qu un rendez-vous auprès de nos confrères anesthésistes. (83 rue Pascal Marie Agasse, tel : , fax : ). Au cas par cas, un rendez-vous auprès d un pneumologue, ou d un cardiologue sera demandé. D autre part, différents documents vous seront remis dont : Une fiche de pré-admission : A présenter complétée le jour de votre rendez-vous avec l anesthésiste (Rez-de-chaussée service pré admission). Un questionnaire médical pour les anesthésistes : nécessité de le remplir avant le rendez-vous et à compléter lors de l entretien. Un consentement éclairé + feuille de liaison : A compléter, signer et remettre à l infirmière le jour de votre entrée. Un devis si dépassement d honoraires : A envoyer à votre mutuelle (entente préalable). Une facture vous sera remise à votre sortie, vous permettant le remboursement par votre mutuelle. b. Hospitalisation à la clinique Saint-Pierre : 1. AVANT L INTERVENTION : La veille de l intervention, vous devez : - Prendre une douche antiseptique à votre domicile, en vous savonnant entièrement (de la tête aux pieds) avec de la Bétadine scrub ou un générique. En cas d allergie à l iode, l Hibiscrub vous sera conseillé(e). - Après rinçage avec l antiseptique, lavez-vous une seconde fois au niveau de la zone opérée, toujours à la Bétadine scrub ou avec l Hibi scrub et rincez de nouveau. Ces précautions sont essentielles pour obtenir une bonne asepsie cutanée et réduire le risque d infection post opératoire. 8

9 Le matin de l intervention, avant de vous rendre à l unité de chirurgie ambulatoire, vous devez : - A nouveau prendre une douche antiseptique à votre domicile, en vous savonnant, cette fois encore, complètement, avec de la Bétadine Scrub ou de l Hibi scrub. - Séchez-vous avec une serviette propre et mettez des sous vêtements propres. - Vous ne devez avoir ni bijou, ni maquillage (rouge à lèvre, vernis à ongles) ni lentille de contact. Les appareils dentaires amovibles doivent être enlevés avant l anesthésie. - Être strictement à jeun (ni boire, ni manger à partir de minuit). Nécessité d arrêter de fumer et s abstenir de prendre de l alcool. - Si vous prenez habituellement des médicaments le matin, le médecin anesthésiste vous précisera si vous devez ou non les prendre le matin de l intervention. - Vous devez obligatoirement prévoir un accompagnant pour votre retour à domicile. Il faudra pour cela le contacter. 2. Votre ARRIVEE A LA CLINIQUE ST PIERRE RESPECTER IMPERATIVEMENT L HEURE DE VOTRE CONVOCATION Faire votre entrée administrative au service accueil au BUREAU DES ADMISSIONS qui se trouve au rez-de-chaussée. Monter dans le service AMBULATOIRE au 3 ème étage, où vous serez accueilli(e) par l infirmière. Remettre à l infirmière votre dossier d entrée, le consentement éclairé, la feuille de liaison et les résultats d examens sanguins et morphologiques si nécessaire. Etre impérativement à jeun. Au cours de la journée, vous serez descendu(e) au Bloc opératoire où vous bénéficierez à nouveau d une préparation cutanée. 9

10 c. Sortie de la Clinique : Elle s effectuera en fin de journée vers 17 heures après avoir revu un des chirurgiens de l équipe et un anesthésiste. En cas d état clinique ne permettant pas un retour à domicile, vous serez bien sûr transféré(e) dans un lit d hospitalisation classique à la Clinique St Pierre pour être surveillé(e) le temps nécessaire. Lorsque vous quitterez la clinique, votre accompagnant pourra récupérer votre compte rendu d'hospitalisation à savoir : Le compte rendu opératoire, La lettre de sortie, Les ordonnances, Un rendez-vous avec le chirurgien vous sera notifié, Un arrêt de travail si besoin. AU SECRETARIAT de CONSULTATION de CHIRURGIE DIGESTIVE : 80 RUE PASCAL MARIE AGASSE PORTE A - 1 ER ETAGE (Face accueil de la clinique). Il sera nécessaire de revoir votre médecin traitant secondairement. Un exemplaire de votre courrier sera envoyé aux différents médecins correspondants. B- QUAND faut- il recontacter votre chirurgien? Outre le contrôle postopératoire, vous devez absolument contacter l équipe chirurgicale de la Clinique Saint-Pierre, votre médecin traitant ou le service des urgences de la Clinique Saint- Pierre, dans les cas suivants : Fièvre persistante et élevée supérieure à 38.5, frissons, saignements ou hématome, difficultés respiratoires, Suintement important de liquide purulent au niveau de la plaie. douleurs insupportables. 10

11 Pour contacter notre équipe chirurgicale : a. Soit vous rendre directement aux urgences de la Clinique Saint-Pierre ouverte 24h/24h ( ), ou vous serez accueilli(e) par un médecin urgentiste, qui le cas échéant, pourra contacter notre équipe chirurgicale de garde. b. Soit téléphoner au bureau de consultation des Drs BARDOU- BEN BRAHEM- VIX au V CONSEILS POST-OPERATOIRES? A. Soulager la douleur : La douleur de l incision, ainsi que des douleurs du flanc droit et gauche sont fréquentes les semaines suivant l intervention, puis diminuent par la suite. Votre chirurgien vous prescrira systématiquement des antalgiques (médicaments contre la douleur, afin de vous soulager) : prenez-les régulièrement dans un 1 er temps. Il est primordial de ne pas laisser la douleur s installer. Dans un second temps, vous diminuerez progressivement les prises d antalgiques. Protéger votre plaie à l aide de votre main lors de la mobilisation ou lors d effort brutal (Lorsque vous toussez ou éternuez par exemple). B. L hygiène : Pour les soins de la plaie, les douches seront autorisées. Nettoyer la plaie avec un savon doux et la sécher par tamponnement. Des bains sont autorisés environ 3 semaines après l intervention. Que ce soient des fils résorbables ou des agrafes, les douches sont bien sûr autorisées. 11

12 C. L alimentation Aucun régime particulier n est nécessaire. Une alimentation saine équilibrée et variée facilitera la cicatrisation de la plaie. Toutefois, voici quelques conseils pour diminuer les risques de constipation, afin d éviter les efforts lorsque vous irez à la selle : - Consommez suffisamment de fibres - (Fruits et légumes, céréales de son type «ALLBRAN», céréales d avoine, jus de pruneau). - Ayez des apports en eau conséquents (env. 1,5 litre par jour sauf si contre indication) pour faciliter le transit. Si malgré ces conseils vous avez tendance à vous constiper vous pourrez prendre un laxatif doux, ou utiliser un suppositoire de glycérine. La marche est généralement un très bon stimulant intestinal. D Reprise des activités Il est important de reprendre graduellement vos activités habituelles et de respecter votre rythme, selon votre capacité et votre tolérance. Pour les conseils, éviter de soulever, de pousser, de tirer des charges supérieures à 10 kilos durant au moins les 3 premières semaines suivant l intervention. Vous pouvez marcher, monter et descendre les escaliers selon votre tolérance. Selon l activité sportive et/ou professionnelle que vous pratiquez, demandez l avis de votre chirurgien pour la reprise. La conduite sur de courts trajets est tolérée. Cependant, il est préférable de la limiter au maximum durant la première semaine suivant l intervention. 12

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de la HERNIE INGUINALE A la clinique SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE INGUINALE EN AMBULATOIRE

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT

CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT CHIRURGIE DU COLON DOCUMENT D INFORMATION DU PATIENT Ce document contient des informations générales au sujet de l intervention qui est programmée chez vous. Discutez des informations fournies avec votre

Plus en détail

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 Guide Chirurgie d un jour Enfant (moins de 14 ans) RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 HÔPITAL DE MARIA Chirurgie d un jour Contenu Avant la chirurgie... 2 À l unité de soins... 4 Au départ pour la salle d opération...

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

Prothèse totale de hanche

Prothèse totale de hanche Cabinet de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport Dr CHAUMONT P.L., Dr WASSER L. 156 avenue d Alsace - 68000 Colmar Tél. 03 89 24 29 37 www.chirurgie-orthopedique-colmar.com Docteur Pierre-Louis

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

Prothèse de genou. Prothèse totale et prothèse partielle. Madame, Monsieur,!

Prothèse de genou. Prothèse totale et prothèse partielle. Madame, Monsieur,! Cabinet de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport Dr CHAUMONT P.L., Dr WASSER L. 156 avenue d Alsace - 68000 Colmar Tél. 03 89 24 29 37 www.chirurgie-orthopedique-colmar.com Docteur Pierre-Louis

Plus en détail

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL 23 POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL Informations générales sur les étapes entourant votre séjour à l hôpital et votre chirurgie Pour vous, pour la vie En externe, chirurgie d un jour

Plus en détail

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire AVANT L INTERVENTION : 1) Un rendez-vous en consultation d anesthésie au moins 8 jours avant l intervention vous a été donné. Venez ce jour-là

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération Voici un petit guide qui vous renseignera sur tous les éléments à connaître concernant votre chirurgie. AVANT L OPÉRATION Les

Plus en détail

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche.

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche. Colectomie gauche Avant l'intervention: Pour certains chirurgiens, la préparation a l'intervention débute 5 à 7 jours avant l'hospitalisation par un régime pauvre en résidu (restreint en fibres). La veille

Plus en détail

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Clinique préopératoire

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Clinique préopératoire GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Clinique préopératoire Vous vous présenterez bientôt à l Hôpital de l Enfant-Jésus ou à l Hôpital du Saint-Sacrement pour votre chirurgie. Ce guide vous fournira les

Plus en détail

Vous allez être opéré du coeur

Vous allez être opéré du coeur LIVRET D ACCUEIL Coordonnateur de Département Pr. Bernard ALBAT Chirurgie cardiaque et vasculaire Vous allez être opéré du coeur Pôle Coeur-Poumons CŒUR POUMONS Hôpital Arnaud de Villeneuve 2 ème étage

Plus en détail

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325 Dr K Farahat Gastroentérologie Bruxelles, le Concerne Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Chère Madame, Cher Monsieur, Votre médecin

Plus en détail

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU

LA PROTHESE TOTALE DE GENOU LA PROTHESE TOTALE DE GENOU Introduction : La destruction du cartilage est fréquente au niveau du genou qui est une articulation très sollicitée et soumise à tout le poids du corps. La conséquence de cette

Plus en détail

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE

UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE UN DERNIER MOT DE VOTRE CHIRURGIEN AVANT VOTRE BLÉPHAROPLASTIE Vous allez bientôt subir une «blépharoplastie». Plus simplement, nous allons enlever le surplus de peau et les «poches» qui alourdissent vos

Plus en détail

LIPOASPIRATION DU VENTRE ET DES HANCHES

LIPOASPIRATION DU VENTRE ET DES HANCHES FR É D É R I C SA U V E U R S A R FAT I Ancien Interne des Hôpitaux de Paris Ancien Chef de Clinique à l Hôpital Saint-Louis Fellow of the Endoscopic Plastic Surgery Center Baltimore U.S.A. C H I R U R

Plus en détail

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès

Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay. Clinique Bonnefon - Alès Informations sur les prothèses de la Hanche Unité de chirurgie orthopédique & prothétique de la hanche Des Docteurs Richard Béracassat et Xavier Nicolay Clinique Bonnefon - Alès Rappeldel anatomiedelahanche

Plus en détail

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle Centre d apprentissage Extraction de cataracte Carnet d'enseignement à la clientèle Janvier 2013 Ma chirurgie est le : Me présenter à l admission #, pour l inscription à heures. AIDE MÉMOIRE POUR VOTRE

Plus en détail

Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au

Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au Il importe de noter que ce guide émet des recommandations conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication, soit au 15 août 2011. Toutefois, ces recommandations n ont aucunement

Plus en détail

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées Brochure à l attention du patient Après l intervention des varices Informations et conseils sur les suites du traitement Réponses aux questions fréquemment posées Les suites de l intervention En résumé

Plus en détail

PREPARATION DU PATIENT POUR UNE CHIRURGIE. Marcelle Haddad

PREPARATION DU PATIENT POUR UNE CHIRURGIE. Marcelle Haddad PREPARATION DU PATIENT POUR UNE CHIRURGIE Marcelle Haddad PLUSIEURS CATEGORIES DE CHIRURGIE 1-Perte d un d organe ou d une fonction Ex: cholecystectomie,appenticectomie 2-Ablation d une tumeur,, d un d

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE Informations générales pour la convalescence Pour vous, pour la vie Ce feuillet est destiné à mieux vous renseigner sur les points à observer après une opération

Plus en détail

Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte

Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte Item 245 : Hernie pariétale chez l'enfant et l'adulte Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Anatomie - Définitions... 1 2 Diagnostique d'une hernie inguinale... 2 3 Argumenter l'attitude

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

Opération de la hernie discale. Des réponses à vos questions

Opération de la hernie discale. Des réponses à vos questions Opération de la hernie discale Des réponses à vos questions Introduction Quel objectif? Cette brochure résume les informations reçues lors de l entretien que vous avez eu avec le neurochirurgien concernant

Plus en détail

Prépration cutanée de l opéré

Prépration cutanée de l opéré Prépration cutanée de l opéré Xème Journée d Hygiène Hospitalière de Bizerte. Bizerte le 3 décembre 2005 Conférence de Consensus de la Société Française d Hygiène Hospitalière 1 Définition: Ensemble de

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l attention du patient LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée, il faudrait

Plus en détail

INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE

INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE Votre médecin vous a prescrit une coloscopie. Afin que vous soyez parfaitement informé(e) sur l examen, ses indications, sa préparation indispensable, etc., nous

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Hôpital Privé d Antony APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Livret d information Hôpital Privé d Antony OPC/KINE/297 Page 1 sur 6 Intervenants Rédigé par : Nom Profession Le Visa C.DUPUY

Plus en détail

La sternotomie. Conseils à suivre après votre intervention

La sternotomie. Conseils à suivre après votre intervention La sternotomie Conseils à suivre après votre intervention Qu est-ce qu une sternotomie? Quel objectif? Cette brochure vous explique ce qu est une sternotomie, et vous donne des conseils à observer après

Plus en détail

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE COLOSCOPIE

L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE COLOSCOPIE L ABC POUR SE PRÉPARER À UNE COLOSCOPIE SOMMAIRE 1 La coloscopie, c est quoi?.......................... 4 2 Les objectifs de l examen........................... 5 3 Se préparer à l examen en toute securité...............

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes

Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine. Réponses aux questions les plus fréquentes Patchs contre la douleur contenant des dérivés de morphine Réponses aux questions les plus fréquentes Introduction Quel objectif? Ce document constitue une aide dans la gestion au quotidien de votre douleur.

Plus en détail

va être opéré d un hypospadias

va être opéré d un hypospadias Votre enfant va être opéré d un hypospadias Introduction Le chirurgien urologue pédiatrique vous a confirmé le diagnostic d hypospadias et expliqué les avantages ainsi que les risques et complications

Plus en détail

Prothèse Totale de Genou

Prothèse Totale de Genou Hôpital de Martigny Prothèse Totale de Genou Informations patients 2 Impressum Editeur: Hôpital du Valais (RSV), Direction générale, Communication, 1950 Sion Auteur: Hôpital de Martigny, Service d orthopédie

Plus en détail

Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale.

Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale. DELVAUX Stéphanie 4ème I.G.Pédiatrique Travail de chirurgie pédiatrique : La préparation du champ opératoire en chirurgie abdominale. Professeur : Dr. Erpicum Année scolaire : 2004-2005 1 1. Définition

Plus en détail

TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi

TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi S O I N S D E L I N C O N T I N E N C E P O U R F E M M E S TROUSSE DE DÉMARRAGE POUR SOINS DE L INCONTINENCE Mode d emploi 0120 REF UR208 V.10 JUN20/07 POUR OBTENIR DE L AIDE: 1-866-560-5690 WWW.URESTA.COM

Plus en détail

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie 23 L AMYGDALECTOMIE Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Pour vous, pour la vie L amygdalectomie Cette brochure vous aidera à comprendre ce qu est l amygdalectomie L

Plus en détail

Prothèse Totale de Hanche

Prothèse Totale de Hanche Hôpital de Martigny Prothèse Totale de Hanche Informations patients 2 Sommaire 04 Introduction 05 Votre maladie: la coxarthrose 06 Intervention chirurgicale Technique chirurgicale Risques et avantages

Plus en détail

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques!

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! Brochure d information En utilisant mal une ressource, elle devient inefficace! Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! z6creation.net Une initiative européenne en matière de santé. Rhume ou grippe? Pas

Plus en détail

le traitement de la douleur

le traitement de la douleur le traitement de la douleur Chère patiente, cher patient Vous allez bientôt être admis dans l un des hôpitaux de jour de l az groeninge en vue d un traitement de la douleur. Dans cette brochure, vous trouverez

Plus en détail

Après votre chirurgie à la rétine

Après votre chirurgie à la rétine 2011 Après votre chirurgie à la rétine Le Eye Care Centre Veuillez apporter la présente brochure à l hôpital le jour de votre opération. Après votre chirurgie à la rétine Après la chirurgie...2 Injection

Plus en détail

LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE. Cas cliniques

LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE. Cas cliniques LA CONSULTATION PRE-ANESTHESIQUE Cas cliniques CAS N 1 M. X, subit une première dilatation oesophagienne par endoscopie. Il est re-programmé un mois plus tard pour vérification sous anesthésie. On décide

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire HÔPITAL LARIBOISIERE Service d'ophtalmologie 2 rue Ambroise Paré 75475 Paris cedex 10 tel : 33 (0)1 49 95 64 88 La rétine est constituée de cellules visuelles

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B.

C. difficile. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le. à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. Réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le C. difficile à l Hôpital général juif HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF SIR MORTIMER B. DAVIS HÔPITAL D ENSEIGNEMENT DE L UNIVERSITÉ MCGILL www.jgh.ca 1. CLOSTRIDIUM

Plus en détail

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6 Des soins après avortement : Amis des Jeunes Cartes à conseils 1-6 SAA: Avant l intervention Accueillir cordialement la cliente et la mettre à l aise Garantir la confidentialité et l intimité Prendre les

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

RDV CONTACTS SITE CITADELLE. Centrale Citadelle : 04/225.61.11. Secrétariat de chirurgie digestive. Tél : 04/225.62.83 04/225.70.85 04/225.70.

RDV CONTACTS SITE CITADELLE. Centrale Citadelle : 04/225.61.11. Secrétariat de chirurgie digestive. Tél : 04/225.62.83 04/225.70.85 04/225.70. LA CHIRURGIE BARIATRIQUE EN PRATIQUE Prenez ces feuilles chaque fois que vous vous rendrez en consultation. RDV CONTACTS SITE CITADELLE Centrale Citadelle : 04/225.61.11 Secrétariat de chirurgie digestive

Plus en détail

La synthèse argumenté

La synthèse argumenté La synthèse argumenté Présenter la situation de plusieurs personnes sous forme de synthèse argumenté afin d'assurer la continuité des soins et dispenser des soins de qualité : sécurisés, adaptés, individualisés,

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale

Traitement chirurgical du reflux gastro-œsophagien et de la hernie hiatale Relecture scientifique Société française Relecture juridique Médecins experts Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des médecins (CNOM) Relecture des patients Confédération interassociative

Plus en détail

Accidents des anticoagulants

Accidents des anticoagulants 30 Item 182 Accidents des anticoagulants Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un accident des anticoagulants. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. COFER

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE Sandrine LEPETIT, IBODE, bloc opératoire ambulatoire ORL-OPH CHU CLERMONT FERRAND La chirurgie ambulatoire Modalités d existence et d application,

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

Service de Soins Intensifs

Service de Soins Intensifs CLINIQUE SAINT-JEAN ASBL Service de Soins Intensifs a santé au coeur de Bruxelles CLINIQUE SAINT-JEAN Brochure d accueil Soins Intensifs Clinique Saint-Jean a.s.b.l. Boulevard du Jardin Botanique, 32 1000

Plus en détail

Urgences en chirurgie digestive

Urgences en chirurgie digestive Urgences en chirurgie digestive Dr Jean Marc Hoang Service de chirurgie digestive et générale CHI le Raincy Montfermeil 01 41 70 81 10 Cours IFSI de Maison Blanche mai 2005 Urgences infectieuses appendicite

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

Causes d insatisfactions du patient pris en charge en ambulatoire

Causes d insatisfactions du patient pris en charge en ambulatoire Causes d insatisfactions du patient pris en charge en ambulatoire Michel MAILLET Unité d Anesthésie & Chirurgie Ambulatoires Hôpital Tenon, AP-HP 4 rue de la Chine; 75020 Paris Chemin Clinique Éligibilité

Plus en détail

Centres Médico Chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann

Centres Médico Chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann Centres Médico Chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann P a s s e p o r t A m b u l a t o i r e 6 Bienvenue Madame, Mademoiselle, Monsieur, Bienvenue aux Centres Médico-Chirurgicaux Ambroise

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce carnet a été réalisé sous la coordination de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

LES PRECAUTIONS «STANDARD»

LES PRECAUTIONS «STANDARD» LES PRECAUTIONS «STANDARD» ANTENNE NPC DU CCLIN PARIS NORD 28 MAI 2009- HYGIENE EN EHPAD Ghislaine LEMAIRE IDEH CH BAILLEUL HYGIENE EN EHPAD Respecter la vocation des établissements pour personnes âgées

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

Les Arbres décisionnels

Les Arbres décisionnels Les Arbres décisionnels Les aides à la décision plainte-traitement (ou arbres décisionnels ) sont tirés de travaux effectués dans le cadre de l Organisation Mondiale de la Santé. Ils sont destinés à soutenir

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties

La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties par le Dr. Gérard COUREAU Spécialiste en Chirurgie plastique et esthétique, à Nice Centre de Chirurgie Esthétique, Clinique Saint-George 2, Avenue

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Livret destiné au patient - chirurgie et examens interventionnels chez les enfants

Livret destiné au patient - chirurgie et examens interventionnels chez les enfants Livret destiné au patient - chirurgie et examens interventionnels chez les enfants Madame, Monsieur, Avant l'admission de votre enfant, il convient de régler un certain nombre de choses. Lisez chez vous

Plus en détail

Informations pour votre plâtre et votre attelle

Informations pour votre plâtre et votre attelle Informations pour votre plâtre et votre attelle 1. Pourquoi un plâtre? 2. Pourquoi une attelle? 3. Quelles sont les différences entre le plâtre de Paris et le plâtre en fi bre de verre? 4. Conseils : a.

Plus en détail

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129.

Pour toutes questions supplémentaires, veuillez communiquer avec nous au 514 340-3540 poste 4129. Journal urinaire À quoi sert un journal urinaire? Nous vous demanderons de remplir ce journal à deux reprises : avant et après les classes d exercices. Les données recueillies nous permettront de mieux

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMPRENDRE L ARTHROSE ET L ARTHROPLASTIE DE GENOU L arthrose est le reflet d un déséquilibre entre la surcharge mécanique et la tolérance de

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto Carnet-conseils appartenant à :.... Adresse :......................... Tel :............................ Médecin Généraliste : Adresse

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

S@nténior. Réservée aux 60 ans et + Ma mutuelle d'assurance santé. L'assurance pour l'avenir

S@nténior. Réservée aux 60 ans et + Ma mutuelle d'assurance santé. L'assurance pour l'avenir S@nténior L'assurance pour l'avenir Ma mutuelle d'assurance santé Document non contractuel / Mod. 3357 / 03/2013 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 - Crédit photos Fotolia Réservée aux 60 ans et + S@nténior,

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail