.., signal (X(t),t R), ex: sinusoïde. .., tout signal est une somme de sinusoïdes. .., filtre passe-bas idéal et filtre à moyenne mobile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ".., signal (X(t),t R), ex: sinusoïde. .., tout signal est une somme de sinusoïdes. .., filtre passe-bas idéal et filtre à moyenne mobile"

Transcription

1 Information, Calcul t Communication Lçon 2.2: Echantillonnag d signaux (2èm parti) Information, Calcul t Communication O. Lévêqu Faculté Informatiqu t Communications Modul 2 : Information t Communication 1 2 Echantillonnag d signaux: rappl Echantillonnag d signaux: rappl Plan détaillé d cs dux lçons: La smain drnièr:.., signaux, fréquncs t band passant.., filtrag.., échantillonnag Aujourd hui:.., brf rappl.., rconstruction.., théorèm d échantillonnag.., sous-échantillonnag.., signal (X(t),t R), x: sinusoïd.., tout signal st un somm d sinusoïds.., fréqunc(s) présnt(s) dans un signal, band passant t spctr.., filtr pass-bas idéal t filtr à moynn mobil.., signal échantillonné (X(n ),n Z): périod t fréqunc f.., condition nécssair pour pouvoir rconstruir l signal: f > 2f 3 4

2 Rconstruction d un signal Rconstruction d un signal Commnt rconstruir un signal (X(t),t R) à partir d sa vrsion échantillonné (X(n ),n Z)?.., Dans crtains cas, c st assz clair... Commnt rconstruir un signal (X(t),t R) à partir d sa vrsion échantillonné (X(n ),n Z)?.., Dans crtains cas, c st assz clair....., Dans d autrs, ça l st un pu moins!??? 5 6 Rconstruction d un signal Rconstruction d un signal On dispos d plusiurs tchniqus pour intrpolr un signal: 2. rouvr un polynôm qui pass par tous ls points. 1. Rlir ls points : dans l xmpl précédnt, ça donn cci: Un défaut principal: la courb obtnu n st pas régulièr. Dux défauts principaux:.., Avc points, il faut trouvr un polynôm d dgré 1: la procédur st complx! 7 8

3 Rconstruction d un signal Rconstruction d un signal 2. rouvr un polynôm qui pass par tous ls points. 3. D manièr général, un formul d intrpolation pour X(t) s écrit: n XI() t X( n) F( ) où F :R R st un fonction tll qu F(0) = 1 t F(k) = 0 pour tout k Z Dux défauts principaux:.., Avc points, il faut trouvr un polynôm d dgré 1: la procédur st complx!.., Ell st égalmnt instabl: si on déplac légèrmnt ou on ajout un point, l polynôm put changr du tout au tout. Ctt condition impliqu n particulir qu Qull fonction F choisir? X I (n )= X(n ) pour tout n Z 9 10 Rconstruction d un signal Rconstruction d un signal: intrpolation La fonction F qui prmt d rlir ls points st donné par On put fair miux n choisissant F(t) = 1 t si t 1 0 si t 1 1 F(t) = (1 t) (1+t) (1 t )(1+ t )(1 t )(1+ t ) Ctt fonction st régulièr, pour tout k Z on vérifi qu F(0) = 1 t F(k) = F(t) = sinc(t) = sin(π t), t R π t 11 12

4 Rconstruction d un signal: intrpolation Rôl ds élémnts d sinc( ) n XI() t X( n)sinc( ) F(t) = sinc(t) = t R sin(πt) πt L trm -n introduit un déphasag tmporl qui cntr la fonction normalisé sinc(t/ ) sur chaqu instant échantillonné n On obtint X(n ) quand t = n car sinc((n -n )/ ) vaut 1. C qui donn dans notr xmpl: La normalisation du tmps t par prmt d'annulr l'influnc ds autrs échantillons m ¹ n n XI() t X( n)sinc( ) On obtint 0 quand t = m car sinc(m-n) vaut 0 pour tout (m-n) ntir rlatif différnt d zéro Rôl d la somm ds sinc() n XI() t X( n)sinc( ) Exrcic: X(t)= sin(4π t)+ 1/2 sin(8π t) Exrcic d'échantillonnag t rconstruction dans ls slids Echantillonnag t rconstruction d'un fonction périodiqu d fréqunc 2 Hz 15 16

5 Echantillonnag avc f = 10 Hz valurs échantillonnés avc f = 10 Hz Rconstruction : l'outil Fonction sinc : sinus cardinal normalisé Rconstruction la fonction sinc st 1) décalé sur chaqu instant échantillonné, 2) mis à l'échll tmporll d la périod d'échantillonnag 3) mis à l'échll d la valur échantillonné 19 20

6 Rconstruction: l'échantillon n t=0 vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 1* Rconstruction: l'échantillon n t=0 vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 1* + contribution n t = 2* Rconstruction: l'échantillon n t=0 vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 1* + contribution n t = 2* + contribution n t = 3* Rconstruction: l'échantillon n t=0 vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 1* + contribution n t = 2* + contribution n t = 3* + contribution n t = 4* 23 24

7 Rconstruction: l'échantillon n t=0 vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 1* + contribution n t = 2* + contribution n t = 3* + contribution n t = 4* l'échantillon n t= 5* vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 6* Rconstruction: l'échantillon n t=0 vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 1* + contribution n t = 2* + contribution n t = 3* + contribution n t = 4* l'échantillon n t= 5* vaut 0, donc aucun contribution + contribution n t = 6* + contribution n t = 1* Rconstruction: approximation d la somm ds courbs Rconstruction d un signal: intrpolation Pour rtrouvr un signal à partir d sa vrsion échantillonné, on a donc maintnant un formul d intrpolation: n XI() t X( n)sinc( ) Il nous rst un qustion crucial à résoudr: quand st-c qu X I (t) = X(t) pour tout t R? 27 28

8 L théorèm d échantillonnag La patrnité d c théorèm st attribué à plusiurs prsonns, qui l ont succssivmnt rdécouvrt / amélioré au cours ds ans... L théorèm d échantillonnag Soit (X(t),t R) un signal dont la plus grand fréqunc st égal f max. 1. Edmund aylor Whittakr ( ), mathématicin anglais, qui publi n 1915 la formul d intrpolation qu on vint d voir. 3. Vladimir Alksandrovich Kotlnikov ( ), pionnir d la radioastronomi, qui découvr c résultat indépndammnt n 1933 n URSS. 4. Hrbrt Raab ( ), qui publi sa thès sur l sujt n 1939 n Allmagn Claud Edwood Shannon ( ), égalmnt ingéniur aux Laboratoirs Bll, qui publi n 1949 un articl sur la communication n présnc d bruit, t qu nous allons rvoir la smain prochain Harry yquist ( ), ingéniur aux Laboratoirs Bll, qui publi n 1928 un articl sur la théori d la transmission par l télégraph. Soit (X(n ),n Z) l mêm signal échantillonné avc un périod t un fréqunc corrspondant f = 1. n Soit (X I (t),t R) tl qu XI() t X( n)sinc( ) Alors: Si f > 2f max alors X I (t) =X(t) pour tout t R Si X I (t) =X(t) pour tout t R alors f 2f max L théorèm d échantillonnag: illustration L théorèm d échantillonnag: illustration Voyons graphiqumnt c qu donn la rconstruction d un sinusoïd pur: X() t sin(2 ft) n XI( t) sin(2 fn)sinc( ) La vrsion échantillonné d c signal st: X(n ) = sin(2πfn ) t la formul d intrpolation dvint: n XI( t) sin(2 fn)sinc( ) Voici c qu donn ctt formul d intrpolation pour f = 2 Hz t f = 5 Hz (donc =0.2 sc): D manièr pratiqu, on s limit pour la rconstruction à qulqus trms d la somm: n XI( t) sin(2 fn)sinc( ) avc =5, = 10, = 50. Si f > 2f, la rconstruction st bonn

9 L théorèm d échantillonnag: illustration L théorèm d échantillonnag: illustration n XI( t) sin(2 fn)sinc( ) n XI( t) sin(2 fn)sinc( ) Voici c qu donn ctt formul d intrpolation pour f = 3 Hz t f = 5 Hz (donc =0.2 sc): Et si f =2f? Voici c qu donn ctt formul d intrpolation pour f =2.5 Hzt f =5Hz: avc =5, = 10, = 50. Si f < 2f, on a un problèm... pour tout valur d... Ici aussi, on a un problèm L théorèm d échantillonnag: cas limit Essayons d miux comprndr ct xmpl Et si f =2f? Examinons la rconstruction pour f =1Hzt f =2Hz avc différnts déphasags: d /12 à /2 Rappl: la fréqunc d échantillonnag f =5Hz..., Quand f = 2Hz, la rconstruction st bonn. Signal échantillonné Signal rconstruit.., Quand f = 3 Hz, la rconstruction st mauvais. Dans l cas limit, l déphasag a aussi un infllunc 35 36

10 Essayons d miux comprndr ct xmpl Exmpl: conclusion Rappl: la fréqunc d échantillonnag f =5Hz..., Quand f = 2 Hz, la rconstruction st bonn..., Quand f = 3 Hz, la rconstruction st mauvais. Rappl: la fréqunc d échantillonnag f =5Hz..., A partir ds suls valurs échantillonés d la sinusoïd, il n st pas possibl d dir si cll-ci a un fréqunc d f =2Hzou d f =3Hz..., Par construction notr formul d intrpolation produit la fréqunc infériur à f / 2, c'st à dir f =2Hz..., Donc si on sait dès l départ qu la fréqunc f d la sinusoïd d origin st plus ptit qu f / 2= 2.5 Hz, alors on sait aussi qu la formul d intrpolation rconstruit la bonn sinusoïd..., Multiplions l graph d droit par -1.., Ls valurs échantillonnés sont ls mêms à gauch t à droit!.., La courb rconstruit avc la formul d intrpolation st donc aussi la mêm à gauch t à droit! (mais pas l signal d origin).., Si par contr la fréqunc f st plus grand qu f / 2= 2.5 Hz, alors la formul d intrpolation produit un fréqunc infériur: c st l fft stroboscopiqu. La fréqunc apparnt f a st donné par: f / 2-(f-f / 2) = f -f Exmpls Exmpls Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz Exmpl1: f = 0.9 Hz Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz Exmpl2: f = 1.1 Hz Qustion: détrminr la fréqunc du signal apparnt Qustion: détrminr la fréqunc du signal apparnt

11 Exmpls Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz f = 0.9Hz t 1.1 Hz Exmpls Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz f = 0.9Hz t 1.1 Hz Qustion: détrminr la fréqunc du signal apparnt Exmpls Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz Exmpl3: f = 0.6 Hz Exmpls Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz Exmpl4: f = 1.6 Hz Qustion: détrminr la fréqunc du signal apparnt Qustion: détrminr la fréqunc du signal apparnt

12 Exmpls Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz f = 0.6Hz t 1.6 Hz Exmpls Efft du sous échantillonnag à 1 Hz d fonctions sinus d fréqunc > 0.5 Hz f = 0.6Hz t 1.6 Hz Qustion: détrminr la fréqunc du signal apparnt L théorèm d échantillonnag (rappl) Préambul: pourquoi f > 2f max? Soit (X(t),t R) un signal dont la plus grand fréqunc st égal f max. Soit (X(n ),n Z) l mêm signal échantillonné avc un périod t un fréqunc corrspondant f = 1. n Soit (X I (t),t R) tl qu XI() t X( n)sinc( ) Alors: Si f > 2f max alors X I (t) =X(t) pour tout t R Dans tous ls xmpls vus précédmmnt, on avait à fair à un signal X(t) avc un sul fréqunc f. On a vu dans c cas qu f > 2f st un condition suffisant pour un bonn rconstruction du signal. Et si maintnant l signal X(t) contint dux fréquncs f 1 t f 2? Dans c cas, il suffira qu f > 2f 1 t f > 2f 2 pour qu l signal soit bin rconstruit, i.. qu f > 2 max{f 1, f 2 } En généralisant à un signal qulconqu, on arriv donc intuitivmnt à la condition f > 2f max Si X I (t) =X(t) pour tout t R alors f 2f max 47 48

13 Démonstration: 1) assrtion intrmédiair (Lmm) Démonstration: 1) assrtion intrmédiair (suit) Lmm: la band passant du signal sinc(t / ) st B = f / 2 Outil: La fonction sinc st la somm d sinusoïds, pour tndant vrs : sin( t) 1 sinc( t) sin(2 f jt / 2) t j1 Justification: Un tll somm st lié à l approximation d un intégral d Rimann qui additionn la surfac d rctangls d largur 1/2, pour f compris ntr 0 t 1/2. j1 j 1 1/2 avc f j j 2 1 ( cos( ) ( cos( ))) 1/2 t 2 2 sin( t) sin(2 ft j ) 2 sin(2 ft ) df t t sin(2 f / 2) sin(2 ft / 2) df j Ilustrons l approximation d la fonction sinc avc différnt valurs d : 1 sinc( t) sin(2 f jt / 2) j1 avc f j = j/ ( 2). =5, = 10, =50. On voit n fft ci-dssus (n roug) c qu vaut ctt approximation démonstration: assrtion intrmédiair (suit) démonstration: assrtion intrmédiair (suit) 1 sinc( t) sin(2 f j / 2) j1 Ls fréquncs f j = j/ ( 2) couvrnt [0, 1/2] quand j vari d 1 à, t tnd vrs l'infini La fonction sinc(t) contint touts ls fréquncs d l intrvall [0,1/2] La band passant du signal sinc(f t) st donc B sinc = f / 2 Cpndant la formul d'intrpolation travaill plutôt avc sinc((t -n )/ ) n XI() t X( n)sinc( ) L trm -n introduit un déphasag tmporl sans conséqunc sur l'intrvall ds fréquncs. Par contr, obsrvons la division par : Or c st la fonction sinc(f t) qu on utilis pour rconstruir l signal : La band passant B I du signal intrpolé X I (t) st donc aussi égal à f / 2 1 sinc( t/ ) sinc( f t) sin(2 f f / 2) j j1 Donc la fonction sinc(f t) contint touts ls fréquncs d l intrvall [0, f /2]

14 Idé d la démonstration: prmièr parti Prmièr parti d la démonstration: Idé d la pruv: Si f > 2f max Alors X I (t) = X(t) pour tout t R. Etant donné qu : f > 2f max c'st à dir f max <f / 2 la band passant B du signal d origin X(t) st strictmnt plus ptit qu f / 2 (rmarqu: si B < f / 2 st vrai, alors B f / 2 st aussi vrai) Lmm: B I f / 2 D plus l signal intrpolé X I (t) t l signal original X(t) prnnnt ls mêms valurs aux points d intrpolation n, n Z. Dux signaux dont la band passant st plus ptit ou égal à B= f / 2 t qui coïncidnt aux points n, n Z, coïncidnt n fait partout! Duxièm parti d la démonstration: Pruv: Si X I (t) = X(t) pour tout t R, alors f 2f max. Si X I (t) = X(t) pour tout t R alors ils ont la mêm band passant. (forcémnt : c sont ls mêms signaux). Or on a vu qu la band passant d X I (t) st infériur ou égal à f /2 Donc f max (d X(t)) st infériur ou égal à f /2. Conclusion:Si f > 2f max, on a bin X I (t) = X(t) pour tout t R Sous-échantillonnag d un signal Efft stroboscopiqu: un autr solution Lorsqu on (sous-)échantillonn un signal à un fréqunc f < 2f max apparaît l fft stroboscopiqu dont nous avons parlé la smain drnièr. Il xist ds signaux qui continnnt un nombr infini d fréquncs (comm la fonction sinc). En général, on ssai à tout prix d évitr ct fft stroboscopiqu! D mêm, crtains signaux continnnt, n théori, ds fréquncs qui vont jusqu à l infini (n pratiqu, ds fréquncs très élvés mais pas toujours utils). Un solution simpl, mais coûtus: augmntr la fréqunc d échantillonnag jusqu à satisfair la condition f > 2f max. Pour cs signaux, f max =+ : d tls signaux sont donc toujours sous-échantillonnés, qull qu soit la fréqunc d échantilonnag f. Commnt évitr l fft stroboscopiqu dans c cas? 55 56

15 Efft stroboscopiqu: un autr solution Un solution qui minimis ls dégâts consist à: Efft stroboscopiqu: un autr solution (2) filtrr l signal avant d l échantillonnr!.., on filtr l signal avc un filtr pass-bas dont la fréqunc d coupur f c < f /2..., puis on échantillonn l signal à la fréqunc f ; original 44KHz sous ch. 9KHz original 44KHz original filtré 44KHz Diagramms tmps fréqunc: absciss: tmps ordonné: fréqunc coulur = intnsité: blu >roug.., t pour rconstruir l signal, on utilis la formul d'intrpolation On prd ainsi qulqus hauts fréquncs du signal, mais après ça, la rconstruction st parfait; on n a donc pas d fft stoboscopiqu. filtré puis sous éch. KHz original filtré 44KHz sous ch. 9KHz filtré puis sous éch. 9 KHz Echantillonnag d signaux: conclusion Echantillonnag d signaux: 2 conclusion.., D façon surprnant, un signal à tmps continu (X (t ), t R) put sous crtains conditions êtr rconstruit parfaitmnt à partir d sa vrsion échantillonné (X(n ),n Z)..., L théorèm d échantillonnag nous donn l suil (2f max ) au dssus duqul la fréqunc d échantillonnag f st suffisant pour prmttr un rconstruction parfait du signal. L échantillonnag t la rconstruction d signaux a prmis un transformation profond ds télécommunications:.., En dssous d c suil, l fft stroboscopiqu apparaît..., On put évitr l apparition d un tl phénomèn n filtrant l signal avant d l échantillonnr. ds signaux analogiqus, on st passé aux signaux numériqus, qui prmttnt un transfrt bin plus fficac d l information

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : "Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné"

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné raitmnt du Signal - ravaux Dirigés - Sujt n 3 : "Echantillonnag, ransormé d Fourir d un signal échantillonné" Exrcic : Sur-échantillonnag L objcti d ct xrcic st d mttr n évidnc l intérêt qu il put y avoir

Plus en détail

UV Traitement du signal. Cours 6. Du signal continu au signal numérique ASI 3

UV Traitement du signal. Cours 6. Du signal continu au signal numérique ASI 3 UV Traitmnt du signal Cours 6 Du signal continu au signal numériqu Échantillonnag, rconstruction t quantification ASI 3 Contnu du cours Introduction Pourquoi numérisr? Chaîn d numérisation Echantillonnag

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Virtull d Tunis Ls systèms assrvis linéairs échantillonnés Echantillonnag instantané d un signal Mohamd AKKARI Attntion! C produit pédagogiqu

Plus en détail

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande.

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande. Numérisation A. Définition La figur suivant illustr l princip d un systèm numériu d contrôl-command. Cluici, à gauch, st chargé d contrôlr crtains comportmnts, par xmpl la tmpératur, d un systèm physiu.

Plus en détail

Les trois questions de l exercice sont indépendantes.

Les trois questions de l exercice sont indépendantes. Pondichéry Avril 00 Séri S Exrcic Un urn contint 0 bouls blanchs t n bouls rougs, n étant un ntir naturl supériur ou égal à On fait tirr à un jouur ds bouls d l urn A chaqu tirag, touts ls bouls ont la

Plus en détail

Corrigé - Baccalauréat blanc TS

Corrigé - Baccalauréat blanc TS Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 00 EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Parti A : Étud d un fonction On considèr la fonction f défini sur ]0 ; + [ par f = + ln On not C la courb rprésntativ d

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1) TS Ercics sur la fonction ponntill () 4 a. 4 4 b. Simplifir ls prssions suivants : p( ) a. A = p () p () b. B = p () p ( ) c. C p( ) d. D p( ) 4 5 6 (on pourra posr X ) 4 Simplifir ls prssions suivants,

Plus en détail

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques TES- Corrction BAC Blanc Févrir 0 - Mathématiqus EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Un ntrpris pint ds jouts. Pour cla, ll utilis dux machins M t M. La machin M pint un quart d la production.

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

VII. La méthode ESPRIT

VII. La méthode ESPRIT Patrick VAUDON Introduction à la détction ds angls d arrivés d un ond élctromagnétiqu. Mastr Rchrch Tchniqus hyprfréquncs élctroniqus t optiqus 4 VII La méthod ESPRIT ESPRIT st un acronym formé à partir

Plus en détail

Polynésie 2012 BAC S Correction

Polynésie 2012 BAC S Correction Polynési 1 BAC S Corrction 1 / 6 Exrcic 1 1. a. L point B appartint à la courb Γ donc f() c'st-à-dir a + b Par conséqunt a + b 1 t donc a + b L point C appartint à la courb Γ donc f(5) 5 c st-à-dir 5 +

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

Traitement du Signal. Echantillonnage des Signaux

Traitement du Signal. Echantillonnage des Signaux Traitmnt du Signal Jams L. Crowly Duxièm Anné ENSIMAG 2000/2001 Séanc 5 : 20 octobr 2000 Echantillonnag ds Signaux Formul du Jour :... 1 Echantillonnag ds Signaux... 2 L modèl général d'un échantillonnur

Plus en détail

Psy1004 Section 9: Plans à plusieurs facteurs. Varia. Rappel: le TP3 est arrivé

Psy1004 Section 9: Plans à plusieurs facteurs. Varia. Rappel: le TP3 est arrivé Psy1004 Sction 9: Plans à plusiurs facturs Plan du cours: Varia 9.0: Idé général ds plans factorils 9.1: Nomnclatur ds plans factoril 9.2: Typ d résultats possibls 9.3: Répartition d la SC t ds DL 9.4:

Plus en détail

CHAPITRE 3 ECHANTILLONNAGE

CHAPITRE 3 ECHANTILLONNAGE CHAPITRE 3 ECHANTILLONNAGE Claud E. Shannon (96-2), mathématicin t ingéniur élctricin américain. Après dux thèss aux MIT, Shannon ntra aux Bll Labs, n 94, où il établit ls fondmnts d la théori d l information.

Plus en détail

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats Trminal S Bac Blanc d mathématiqus : duré 4 h Mardi 3 mars 205 Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi,la précision ds raisonnmnts

Plus en détail

TP Filtrage numérique

TP Filtrage numérique TP Filtrag On chrch à réalisr un filtrag pass-bas puis pass-band d un signal périodiqu t à mttr n évidnc la limitation introduit par l échantillonnag. I. Introduction I.1. Du filtrag au filtrag Jusqu à

Plus en détail

Correction du bac blanc de mathématiques

Correction du bac blanc de mathématiques Corrction du bac blanc d mathématiqus Exrcic (commun à tous ls candidats, point) Rstitution organisé d connaissancs :. Démontrr par récurrnc l inégalité d Brnoulli : pour tout x >, pour n N, (+x) n +nx.

Plus en détail

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES Cours t rcics d mathématiqus FONCTIONS EPONENTIELLES EERCICES CORRIGES Ercic n Résoudr dans ls équations suivants + 7 9 4 4 6 + 6 + 7 ln( ln 8 9 ln Ercic n Détrminr ls racins du polynôm + P + 4 En déduir

Plus en détail

Exponentielles. Mr Zribi. Page 1. L.S.El Riadh. 4 ére Maths Solutions. Exercice 1 : Partie I

Exponentielles. Mr Zribi.  Page 1. L.S.El Riadh. 4 ére Maths Solutions. Exercice 1 : Partie I Eponntills 4 ér Maths Solutions Ercic : Parti I. g st défini pour tout [ ; [ par g. a Pour tout, g t g > équivaut à > > >. car la fonction p st strictmnt croissant sur R. g ' > pour tout > t g'. Il s'nsuit

Plus en détail

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE TP HF Manipulation 6 CARACTERIATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE I. Introduction Ls amplificaturs micro onds sont aujourd hui utilisés dans ls chaîns d transmission ds systèms d télécommunications. Il

Plus en détail

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent :

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent : TS Loi ponntill Rappls sur l chapitr précédnt : On st parti d la loi uniform sur l intrvall [ ; ] puis sur un intrvall [a ; b] qulconqu (formul donnant la probabilité d un intrvall [ ; ] inclus dans [a

Plus en détail

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011 Corrction du baccalauréat S (obligatoir Polynési 0 juin 0 Exrcic Commun à tous ls candidats points Méthod : L dssin suggèr d considérr la rotation d cntr A t d angl π Son écritur complx st : z z A = i

Plus en détail

Fonctions Numériques, fonctions usuelles.

Fonctions Numériques, fonctions usuelles. Fonctions Numériqus, fonctions usulls.. Fonction constant : Soit b un rél fié. Définition : La fonction constant st la fonction qui à tout rél associ l rél b. la fonction constant st donc la fonction f

Plus en détail

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1 Fich Bac S n 0 Trminal S Intégration - Calcul ds primitivs Exrcic n Détrminr ds primitivs ds fonctions suivants sur l'intrvall indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+) 3 sur I =] 2 [ ;+ b) g ( x)= ln x sur I =]0 ;+

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Chapitr 7 Fonction ponntill Sommair 7. Activités......................................................... 04 7.. Eponntill................................................... 04 7.. Qulqus propriétés d

Plus en détail

Interpolation & Intégration Numérique. Laydi M.R. Rédaction provisoire 2004-ENS2M

Interpolation & Intégration Numérique. Laydi M.R. Rédaction provisoire 2004-ENS2M Intrpolation & Intégration Numériqu Laydi M.R. Rédaction provisoir 4-ENSM Sommair I Intrpolation Généralités 7. Exmpl introductif......................... 7. Cadr abstrait............................

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie mars 2017

Corrigé du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie mars 2017 Corrigé du baccalauréat S Nouvll-Calédoni mars 7 EXERCICE Commun à tous ls candidats 5 points On considèr la fonction f défini t dérivabl sur [ ; + [ par f (x)= x x. Parti A. On justifi ls informations

Plus en détail

Fiche 3 : Exponentielles, logarithmes, puissances

Fiche 3 : Exponentielles, logarithmes, puissances Tous droits résrvés Studyrama 00 En partnariat avc : Fich téléchargé sur wwwstudyramacom Séri S Nº : 00 Fich Corrigés Fich : Eponntills, logarithms, puissancs Opérations élémntairs t fonction ponntill

Plus en détail

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle 6 2.4 Logarithm Népérin t fonction ponntill Définition 20 (Logarithm Népérin). On appll Logarithm Népérin, noté ln, l uniqu fonction défini sur R + = ]0, + [ qui vaut 0 n = t dont la dérivé sur ]0, + [

Plus en détail

1 ère L Exercices de statistiques

1 ère L Exercices de statistiques 1 èr L Exrcics d statistiqus 1 Détrminr la médian d chacun ds séris suivants n rédigant a) b) x i 8 10 1 15 x i 150 160 140 130 n i 1 4 3 n i 1000 100 1100 1050 Pour chaqu séri indiqué, calculr, sans utilisr

Plus en détail

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES 7.B ANNEXE: ÉGULATEUS ANALOGIQUES 7.B. Généralités Pour réalisr un régulatur analogiqu, on adoptra un montag à amplificatur qui prmt d réalisr la fonction d transfrt souhaité dans un larg gamm d'utilisation.

Plus en détail

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que :

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que : Langags régulirs Ls langags régulirs sont ls langags ls plus simpls. Ils sont néanmoins très utilisés n informatiqu.. utomats finis Ils sont obtnus à partir ds langags finis n ffctuant la frmtur par ls

Plus en détail

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices Séri d rcics d Mathématiqus : Étud d fonctions à variabl réll dansr : Énoncé ds rcics Ercic Soit la fonction numériqu f défini par : f )= 3+ 5 +. a) Détrminr l nsmbl d définition D f t ls its au borns.

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S Lycé Municipal d Adults d la vill d Paris Mardi 5 févrir 04 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Duré d l épruv : 4 HEURES Ls calculatrics sont AUTORISÉES corrction obligatoir t spé L candidat doit

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES Objctifs Un équation différntill st un équation dans laqull l inconnu st un fonction f. D plus, ctt équation fait intrvnir la fonction f ainsi qu ss dérivés, d où

Plus en détail

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine.

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine. EXERCICE 5 points Commun tous ls candidats Au rayon «imag t son» d'un grand magasin, un télévisur t un lctur d DVD sont n promotion pndant un smain. Un prsonn s présnt : T st l'évènmnt : «la prsonn achèt

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygièn t Sécurité HS 2 Lçon N 7 : Ls Acid, ls Bass t l ph Introduction La plupart ds boissons commrcialisés sont acids. Ls solutions d acid chlorhydriqu sont par aillurs très corrosivs. Par aillurs ls

Plus en détail

Correction DST optique ondulatoire

Correction DST optique ondulatoire PT Champagn 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Sptmbr 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Parti I. I..a L phénomèn obsrvé st la diffraction. I..b La formul avc d au dénominatur n st pas homogèn à un longuur.

Plus en détail

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique Chapitr II : Atoms polyélctroniqus t Classification Périodiqu Plan : ********************** IV- EVOLUTION DES PROPRIETES PHYSIQUES DES ELEMENTS DANS LA CLASSIFICATION PERIODIQUE... 3 - Enrgi d... 3 a-

Plus en détail

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES I OBTENTION GÉNÉRALE DE L ÉQUATION DIFFÉRENTIELLE Dans un réactur, ont liu plusiurs réactions mttant n ju plusiurs spècs Soit A un spèc On va voir sur da un xmpl

Plus en détail

TS - FONCTION EXPONENTIELLE

TS - FONCTION EXPONENTIELLE Cours t rcics corrigés d mathématiqus - TS - documnt gratuit disponibl sur JGCUAZ.FR TS - FONCTION EXPONENTIELLE C documnt totalmnt gratuit (disponibl parmi bin d'autrs sur la pag JGCUAZ.FR rubriqu mathématiqus)

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A.

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A. PHYSIQUE / Unité :2 TRNSFORMTIONS NUCLEIRES I- L noyau atomiqu - L noyau Un noyau st composé d nucléons, qui rassmblnt ls protons t ls nutrons. La rprésntation symboliqu du noyau d un atom st la suivant

Plus en détail

France métropolitaine Enseignement spécifique

France métropolitaine Enseignement spécifique Franc métropolitain 03. Ensignmnt spécifiqu EXERCICE 7 points) commun à tous ls candidats) Sur l graphiqu ci-dssous, on a tracé, dans l plan muni d un rpèrorthonormé rprésntativ C d un fonction f défini

Plus en détail

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1 Lycé Dnis-d-Rougmont Eamn d Maturité Nuchâtl t Flurir Sssion 008 Mathématiqus nivau Problèm (poids 3) 5 a) Résoudr l équation différntill y' + y =, étant strictmnt positif 5ln( ) + On considèr la fonction

Plus en détail

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 4 ÉTUDE DES CHAÎNES FERMÉES : DÉTERMINATION DES LOIS ENTRÉE SORTIE Trainr Solo Sport [1] Modèl CAO d un motur d modélism [2] Modélisation

Plus en détail

2.a)Une représentation paramétrique de la droite (d) passant par O et dirigée par n est : y = -t avec t réel z = -t 1 ; 3 1 ) BH = t BC

2.a)Une représentation paramétrique de la droite (d) passant par O et dirigée par n est : y = -t avec t réel z = -t 1 ; 3 1 ) BH = t BC Corrigé baccalauréat S Amériqu du Nord 010 (raiatabac.blogspot.com) Exrcic 1 : On donn A(1 ; - ; ) t B( - ; -6 ; 5) t C(- ; 0 ; -3) 1.a) Ls vcturs AB ( -3 ; - ; 1) t AC ( -5 ; ; -) n sont clairmnt pas

Plus en détail

TS Fonction exponentielle (2)

TS Fonction exponentielle (2) TS Fonction ponntill () I. Limits d la fonction ponntill n + t n ) Comparaison d t On considèr la fonction f : défini sur. f st dérivabl sur comm différnc d fonctions dérivabls sur. f ' Sign d + Variation

Plus en détail

EXPONENTIELLE : ETUDES DE FONCTIONS. e 1

EXPONENTIELLE : ETUDES DE FONCTIONS. e 1 EXPONENTIELLE : ETUDES DE FONTIONS Pour chacun ds fonctions ci-dssous, détrminr : - l nsmbl d définition I d la fonction ; - ls limits d la fonction au borns d I ; - la dérivé t l sign d la dérivé ; -

Plus en détail

Master1 Mesures, Instrumentation et Procédés U.E. M105 : Capteurs, Chaînes de mesure 2 ème session Jeudi 18 Juin H00

Master1 Mesures, Instrumentation et Procédés U.E. M105 : Capteurs, Chaînes de mesure 2 ème session Jeudi 18 Juin H00 Mastr1 Msurs, Instrumntation t Procédés U.E. M15 : Capturs, Chaîns d msur 2 èm sssion Judi 18 Juin 29-9H Anné Univrsitair 28-29 Duré : 2H Documnts t calculatric autorisés Ls 2 partis sont indépndants t

Plus en détail

Transferts thermiques

Transferts thermiques IUT d St Dnis Départmnt Géni Industril t Maintnanc Modul THERMb (S2) Transfrts thrmiqus corrction ds xrcics Exrcic 1 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 isolant Flux thrmiqu00 11 Flux thrmiqu Rsistanc lctriqu

Plus en détail

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes.

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes. EXERIES 3 La duré T, n minuts, d un convrsation téléphoniqu suit un loi xponntill d moynn 4 minuts. ) alculr P(T>5) ) alculr P( < T < 8). Pour un variabl T, xprimé n minuts, qui rprésnt un duré d vi t

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (2)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (2) TS Ercics sur la onction ponntill () Dans ls rcics à, on dmand d détrminr ls nsmbls d déinition d t d dérivabilité d puis d calculr la dérivé d. Lundi 8--06 Délia El Chatr (TS) Ercic sur ls ponntills ()

Plus en détail

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e Ercic EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. Démontrr qu : lim + ln + =. En déduir la limit suivant : lim + + [On pourra, par mpl, posr X = ] Ercic On considèr du fonctions, notés ch t sh,

Plus en détail

Correction du devoir sur les situations de conjectures

Correction du devoir sur les situations de conjectures Corrction du dvoir sur ls situations d conjcturs no 1. n étant un nombr ntir... a. n + 1 b. n - 1 c. n d. n + 1. (n + 1) f. 5n + (5n + 5) g. 4 possibilités : i. n + 1 t n + 11 ii. n - 1 t n + 9 iii. n

Plus en détail

3.1 La valeur actualisée des profits anticipés

3.1 La valeur actualisée des profits anticipés Univrsité Paris Oust Nantrr La Défns Anné univrsitair 25-26 Licns Economi-Gstion Grands Fonctions Macroéconomiqus Ensignants : Alain Ayong L Kama, Draman Coulibaly, Patricia Crifo, Elna Dimitrscu, Michl

Plus en détail

LES ERREURS DE MESURE

LES ERREURS DE MESURE Chapitr 2 LES ERREURS DE MESURE OBJECTIFS Général Fair acquérir à l apprnant ls notions d rrur t d incrtitud. Spécifiqus Connaîtr ls différnts typs d rrurs t d incrtituds, ainsi qu lurs méthods d calcul.

Plus en détail

Contrôle du mardi 7 mars 2017 (50 minutes) 1 ère S1. III. (7 points : 1 ) 4 points ; 2 ) 3 points)

Contrôle du mardi 7 mars 2017 (50 minutes) 1 ère S1. III. (7 points : 1 ) 4 points ; 2 ) 3 points) 1 èr S1 ontrôl du mardi 7 mars 017 (50 minuts) Prénom t nom :... Not :.. / 0 III. (7 points : 1 ) 4 points ; ) points) On considèr un résau pointé dont la maill élémntair st un triangl équilatéral d côté

Plus en détail

Chapitre 5. La fonction exponentielle

Chapitre 5. La fonction exponentielle Ensignmnt spécifiqu Chapitr 5 La fonction ponntill I Eistnc t unicité Théorèm : Il ist un uniqu fonction f dérivabl sur tll qu : f = f t f(0) = Ctt fonction st applé fonction ponntill t noté p : Ainsi

Plus en détail

TS Bac blanc n 5 Mai 2016

TS Bac blanc n 5 Mai 2016 TS Bac blanc n 5 Mai 6 Ls raisonnmnts doivnt êtr justifiés t ls calculs détaillés. L barèm st indicatif. La calculatric st autorisé mais ls échangs ntr élèvs sont intrdits. Exrcic 5 pts Parti A : Conditionnmnt

Plus en détail

Terminale ES Problèmes d'études de fonctions avec des logarithmes - Corrigés

Terminale ES Problèmes d'études de fonctions avec des logarithmes - Corrigés Trminal ES Problèms d'étuds d onctions avc ds logarithms - Corrigés Problèm : st déini sur [;9] par ()= 4 ln. V st la courb rprésntativ d. ) D'après l'allur du graphiqu, il smbl qu soit conv sur [;9].

Plus en détail

Proposition Soit H un sous-groupe de G. Les conditions suivantes sont équivalentes : 1

Proposition Soit H un sous-groupe de G. Les conditions suivantes sont équivalentes : 1 SOUS-GROUPES NORMAUX ET GROUPES QUOTIENT ALEXANDRE GIROUARD 15. Conjugaison t sous-groups normaux Soit G un group. Dux élémnts x, y G sont conjugués si il xist g G tl qu y = gxg 1. La class d conjugaison

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L PLIFICTEU OPÉTIONNEL I. L PLIFICTEU OPÉTIONNEL IDÉL I. Circuit intégré rpèr Un mplificatur Opérationnl (.O.) st un circuit intégré accssibl par V t V 3 + t un born d 8 borns. Il y a dux borns d ntré

Plus en détail

Condensateur. Un condensateur est constitué par deux conducteur séparé par un isolant.

Condensateur. Un condensateur est constitué par deux conducteur séparé par un isolant. I. Etud d un condnsatur plan A. ondnsation ds chargs ondnsatur On charg un élctroscop négativmnt. On approch un conductur métalliqu tnu à la main (donc rlié à la trr) initialmnt nutr. Il s charg positivmnt

Plus en détail

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etud du Haut Parlur Elctrodynaiqu L but d la anipulation st la odélisation t la sur ds différnts paraètrs du H-P. 0 Généralités : Vu d profil, un haut-parlur st ainsi constitué

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Danil bécassis. nné univrsitair 00/0 COURS L UE Chimi Physiqu. Chapitr VII : Chimi analytiqu. Calcul du ph VII.. Transormations associés à ds réactions acido-basiqus. Dans c paragraph, nous allons étudir

Plus en détail

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m Problèm : Stockag intr saisonnir d chalur. (Thèm : équation différntill du 1 r ordr, résolution xact t avc GoGbra) L résau d chalur d la vill d Marstal au Danmark utilis 33 000 m² d capturs solairs thrmiqus

Plus en détail

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre Msur d la vitss orital d la rr I - Démarch concptull d la msur. Du fait d son mouvmnt autour du olil, la rr s approch d un étoil pndant six mois d l anné puis s n éloign pndant ls six autrs mois. Pour

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction ponntill A) Fonctions ponntills d bas q Fonction () = q, avc q > 0 Déinition : Soit q un nombr strictmnt positi donné La suit déini, pour tout ntir naturl n, par : n u n = q st un suit géométriqu

Plus en détail

Collège Saint-Lambert (Herstal) Décembre BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sem)

Collège Saint-Lambert (Herstal) Décembre BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sem) Collèg Saint-Lambrt (Hrstal) Décmbr 206 Profssur : H.-M. Ngun NOM : Prénom : Classs : 6 GTA BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sm) èr PARTIE (duré : h0) CALCULATRICE NON-AUTORISEE! EXPLICITER LES SAVOIRS ET

Plus en détail

RETROACTION NEGATIVE DE L AMPLIFICATEUR

RETROACTION NEGATIVE DE L AMPLIFICATEUR RETROCTION NEGTIVE DE L MPLIFICTEUR Philipp ROUX 24 RETROCTION NEGTIVE DE L MPLIFICTEUR. PRINCIPE DE L RETROCTION NEGTIVE Pour s placr dans l cas général on considèrra un ampliicatur ayant un onction d

Plus en détail

TP 5 Adressage et calcul VLSM

TP 5 Adressage et calcul VLSM TP 5 Adrssag t calcul VLSM Elaboré par : Encadré par : Ould Moustafa Izidbih Kamal AZGUIOU Anné univrsitair 2010/2011 Atlir x TP5 Résumé C TP a pour but fair la concption ou la mis n plac d un x subdivisé

Plus en détail

Physique Générale IV, solution série 3

Physique Générale IV, solution série 3 Phsiqu Général IV, solution séri 3 Ercic Du virations d mêm fréqunc, slon du as t prpndiculairs, avc un différnc d phas / : (t) = a sin (ωt) M(t) (t) = sin (ωt + /) = cos (ωt) où a t sont ls amplituds

Plus en détail

Arbres couvrants : gloutonnons

Arbres couvrants : gloutonnons Arbrs couvrants : gloutonnons G. Aldon - J. Grmoni - J.-M. Mény mars 2012 IREM d LYON () Algorithmiqu mars 2012 1 / 6 Arbr couvrant d un graph Un arbr st un graph connx sans cycl. Un arbr couvrant d un

Plus en détail

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2 Corrigé d CCP PC 8 Mathématiqus PARTIE I (E s ) st un équation di érntill linéair d ordr dux, à co cints continus sur l intrvall ] [ l co cint d y" n ayant. qas d racin. D arès l théorèm d Cauchy Lischitz,

Plus en détail

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010 Baccalauréat S obligatoir) Antills-Guyan sptmbr 00 EXERCICE Commun à tous ls candidats 7 points PARIE A - Rstitution organisé ds connaissancs Soit > 0. Considérons la fonction [ p) ] =. En dérivant cs

Plus en détail

I t ( x 1, y 1, t) I t ( x 36, y 36, t)

I t ( x 1, y 1, t) I t ( x 36, y 36, t) POURSUITE DE CIBLE PAR FLOT OPTIQUE. 1 QU EST-CE QUE LA POURSUITE DE CIBLE? Lorsqu un objt boug dvant un caméra ou lorsqu la caméra boug, il s produit un variation d l illumination du captur d imag (rétin)

Plus en détail

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES AEP / ptiqu géométriqu / Lntills / Pag sur 0 LETILLES EPAISSES LETILLES MICES. Lntill épaiss. Vocabulair Lntill biconvx Lntill équiconvx Lntill biconcav Lntill équiconcav Lntill plan convx Lntill plan

Plus en détail

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points)

Contrôle du mardi 17 mai 2016 (50 min) TS1. Partie 1 (5 points : 1 ) 1 point ; 2 ) 4 points) TS Contrôl du mardi 7 mai 206 (50 min) rénom : Nom : Not :. / 20 arti (5 points : ) point ; 2 ) 4 points) L tmps d incubation, xprimé n hurs, du irus put êtr modélisé par un ariabl aléatoir X suiant un

Plus en détail

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC E P A I S S E U R V I T R A G E V E R I F I C A T I O N Extrait d NF DTU 39 P4 d juillt 2012 Pour détrminr l épaissur mini d un vitrag (simpl, doubl ou tripl) il faut rspctr la méthod ci-dssous : PRINCIPE

Plus en détail

Correction - TD n 19 - Phénomènes de

Correction - TD n 19 - Phénomènes de Corrction - TD n 19 - Phénomèns d diffusion 1 QCM - Diffusion thrmiqu 1. 1.a) 2. 2.a) 3. 3.c) 2 Théièr Avantags : La théièr st très bin isolé thrmiqumnt, car l sul contact avc la tabl s fait par ls trois

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N.

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N. SESSION 7 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES I Ls suits α t β I. Etud d la suit α I.. α =, α = α =, α = α + =, α 3 = 3α = t α 4 = 4α 3 + = 9. α =, α =, α = α 3 =

Plus en détail

Proposition 1. La probabilité de A est égale à 3 7. Proposition 3 P(B) = 7. Proposition 5. Si P(X = 1) = 8 P(X = 0) alors p = 2 3.

Proposition 1. La probabilité de A est égale à 3 7. Proposition 3 P(B) = 7. Proposition 5. Si P(X = 1) = 8 P(X = 0) alors p = 2 3. Polynési sptmbr 009 EXERCICE points Commun à tous ls candidats On considèr l cub OABCDEFG d'arêt d longuur rprésnté ci-dssous. Il n'st pas dmandé d rndr l graphiqu complété avc la copi. Soint ls points

Plus en détail

COU R DU QUÉ BEC PAGE : CANAD A PR OVIN CE DE QUÉBE C DISTRI CT DE Cha mbre crimin elle et pénale N :

COU R DU QUÉ BEC PAGE : CANAD A PR OVIN CE DE QUÉBE C DISTRI CT DE Cha mbre crimin elle et pénale N : JD1515 COU R DU QUÉ BEC CANAD A PR OVIN CE DE QUÉBE C DISTRI CT DE Cha mbr crimin ll t pénal N : 25 0-61- 01 44 27-00 2 Localité d Rivièrdu-Loup KAMOURASK A DATE : 3 1 j a n v i r 2 0 0 2 SOUS LA PRÉSI

Plus en détail

ETAPE 3 : Modélisation d un pignon arbré patron

ETAPE 3 : Modélisation d un pignon arbré patron ETAPE 3 : Modélisation d un pignon arbré patron Il s agit ici d un cas d paramétrag fonctionnl, étant donné qu l résultat obtnu sra un famill d solutions (arbr qui transmt ou non un coupl n sorti avc un

Plus en détail

REDRESSEMENT COMMANDE

REDRESSEMENT COMMANDE EDEEMENT COMMANDE I. INTODUCTION..Définition. i Un montag rdrssur commandé prmt d obtnir un tnsion continu réglabl (d valur moynn non null) à partir d un tnsion altrnativ sinusoïdal (d valur moynn null).

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS J AUVRAY Systèms lctroniqus LS OMPOSANTS ATIFS L TRANSISTOR IPOLAIR Il st constitué d 3 couchs d smi-conductur rspctivmnt N P t N (ou PNP).La couch cntral, la bas,st minc, sa largur doit êtr très infériur

Plus en détail

La M é t é o r o l o g i e 8 série - n 10 - j u i n

La M é t é o r o l o g i e 8 série - n 10 - j u i n 89 La M é t é o r o l o g i 8 séri - n 10 - j u i n 1 9 9 5 L panach du volcan Sakurashima (Japon), Échll approximativ après réduction du d o c u m n t original : 1 / 7 5 0 0 0. Copyright CNES 1986, distribution

Plus en détail

TD3- Analyse Factorielle des Correspondances

TD3- Analyse Factorielle des Correspondances M1 AGP, EFP t SLEB TD d Analys d donnés Kadar Abdi TD3- Analys Factorill ds Corrspondancs Exrcic 1 : Donnés Conjoint Ls donnés sont à téléchargr sur votr ENT : l fichir xcl : Donnés.conjoints xls L tablau

Plus en détail

noyau aimant enroulement

noyau aimant enroulement hapitr 2 : Théori général ds convrtissurs élctromagnétiqus Laboratoir virtul : Étud un haut-parlur élctrodynamiqu La figur donn un vu n coup d'un haut-parlur élctrodynamiqu. dispositif, qui présnt un symétri

Plus en détail

8 clones de Cabernet Sauvignon en comparaison

8 clones de Cabernet Sauvignon en comparaison Pag : 1/5 En 1999, la découvrt d la présnc d l Enroulmnt typ 2 dans ls clons d Cabrnt Sauvignon ls plus utilisés dans l Bordlais rmt n caus lur utilisation à moyn trm. Conscint d l nju, la Chambr d Agricultur

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU MÉTHODES DE ÉSOLUTION DES ÉSEUX LINÉIES EN OUNT ONTINU I. DEUX FÇONS DE POSE LE POLÈME On considèr l circuit suivant. Nous chrchons à connaîtr l état élctriqu du circuit, c st à dir connaîtr ls potntils

Plus en détail

Atomic Absorption. Spectroscopy

Atomic Absorption. Spectroscopy Chimi Analytiqu Atomic Absorption Spctroscopy Crost Elliott - Frnandz Samul - Tissot Guillaum (Group 2) Univrsité d Gnèv, Scincs II 17 Janvir 29 Résumé L but du laboratoir consist dans un prmir tmps à

Plus en détail

ETUDE D'UN MONOCHROMATEUR

ETUDE D'UN MONOCHROMATEUR Duré: 3H C T.P. comport 5 pags. ETUDE D'UN MONOCHROMATEUR. MATERIEL / LOGICIELS DOCUMENTATION A VOTRE DISPOSITION Monochromatur + Consol - Captur visibl - Amplificatur variabl UDT 0C - Multimètr - Cart

Plus en détail