4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2"

Transcription

1 4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 Répartition par source des émissions de CO2 dans l UE en 2008 (4 089 Mt CO2 hors UTCF 1 ) Déchets 2 0,1 % Procédés industriels 3 7,1 % Solvants et autres produits 0,2 % Énergie 92,6 % Transportation 23,3 % Production d'électricité et de chaleur 32,1 % Résidentiel tertiaire 15,2 % Autre combustion d énergie 4 7,4 % Industrie 14,7 % Répartition par source des émissions de CO2 en France en 2008 (DOM inclus) (391 Mt CO2 hors UTCF 1 ) Transport 33,2 % Déchets 2 0,4 % Procédés Industriels 3 5,0 % Solvants et autres produits 0,3 % Énergie 94,3 % Production d'électricité et de chaleur 11,4 % Résidentiel tertiaire 22,5 % Autre combustion d énergie 4 8,4 % Industrie 18,7 % Source : Agence européenne pour l environnement d après Citepa, juin La combustion d énergie constitue la source principale d émission de CO2 : 93 % en Europe et 94 % en France. Au niveau de l UE, le secteur le plus émetteur de CO2 est celui de la production d électricité et de chaleur (32 % des émissions), devant celui des transports (23 %). En revanche, en France, le secteur le plus émetteur est celui des transports (33 %), tandis que celui de la production d électricité et de chaleur est relativement peu émetteur (11 %), en raison de l importance de la production nucléaire. 1. Utilisation des terres, leur changement et la forêt. 2. Hors incinération des déchets avec récupération d énergie (incluse dans «production d électricité et de chaleur»). Détail page Industrie hors combustion d énergie. Détail page Autres industries de l énergie (raffinage de pétrole, transformation de combustibles minéraux solides et autres), émissions fugitives et combustion d énergie du secteur agriculture/sylviculture/pêche. Détail pages 23 et

2 4.2 Émissions de CO2 dues à la production et à la transformation d énergie Émissions de CO2 dues à la production et à la transformation d énergie dans l UE /2008 Production d'électricité et chauffage urbain % Raffinage de pétrole % Transformation de CMS 2 et autres % Émissions fugitives des combustibles % Total % Index base en Raffinage de pétrole Production d'électricité et chauffage urbain 1 Émissions de CO2 dues à la production et à la transformation d énergie en France (DOM inclus) /2008 Production d'électricité et chauffage urbain 1 47,2 43,3 44,4 50,1 46,8 46,8 44,8 5 % Raffinage de pétrole 13,2 15,4 14,2 14,0 13,8 14,3 13,7 + 4 % Transformation de CMS 2 et autres 5,0 4,5 4,0 3,8 3,8 3,7 3,6 27 % Émissions fugitives des combustibles 3 4,5 4,2 4,0 3,9 4,2 3,7 4,2 7 % Total,0 67,4 66,6 71,7 68,6 68,5 66,3 5 % Inex base en Raffinage de pétrole Production d'électricité et chauffage urbain 1 Source : Agence européenne pour l environnement d après Citepa, juin Comprend l incinération des déchets avec récupération d énergie. 2. Combustibles minéraux solides (charbon et dérivés). Emissions liées, pour l essentiel, à l activité des cokeries. 3. Principalement liées aux activités d extraction des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon). 23

3 4.2 Émissions de CO2 dues à la production et à la transformation d énergie Émissions de CO2 pour produire 1 kwh d électricité (y compris cogénération) dans l UE g CO2 / kwh Change (%) Change (%) UE à 27 nd ,8 nd UE à ,1 25,7 dont : Allemagne ,1 20,2 Autriche ,6 25,3 Belgique ,5 27,7 Espagne ,8 23,7 Finlande ,2 17,6 France ,1 24,2 Italie ,8 30,6 Pays-Bas ,8 33,4 Royaume-Uni ,1 27,5 Suède ,3 17,3 12 nouveaux Etats membres nd ,4 nd dont : Pologne ,2 + 2,0 République tchèque ,3 8,7 Source : Agence internationale de l énergie, octobre Les émissions spécifiques de CO2 pour la production d électricité sont très variables au sein des pays de l UE à 27. Elles sont très élevées dans les pays où la filière charbon est importante, comme en Allemagne ou dans certains pays de l Est. Elles sont faibles dans les pays où les énergies renouvelables et/ou le nucléaire sont développés, comme en France (77 % de nucléaire et 11 % d hydraulique), en Suède (46 % d hydraulique et 43 % de nucléaire) et à un degré moindre en Belgique (55 % de nucléaire) g CO2/kWh Pologne Royaume Uni Italie Allemagne Espagne UE à 15 France Source : Agence internationale de l énergie, octobre

4 4.3 Émissions de CO2 des transports Émissions de CO2 des transports dans l UE Mode de transport /2008 Aérien % Routier % Ferroviaire % Maritime % Autre % Total % 160 Index base en Total Aérien 1 Maritime N.B. : la courbe du transport routier n est pas représentée pour des raisons de lisibilité : elle est pratiquement identique à celle du total. 1. Comprend le transport intérieur mais pas les transports internationaux. Émissions de CO2 des transports en France (DOM inclus) Mode de transport /2008 Aérien 1 4,2 6,2 5,1 5,1 5,0 4,7 4,6 4,6 + 8 % Routier,8 127,1,9 131,2 129,7 129,1 127,8 121, % Ferroviaire 1,1 0,8 0,7 0,7 0,6 0,6 0,6 0,6 45 % Maritime 1 1,7 1,6 2,3 2,4 2,5 2,7 2,9 2, % Autre 0,2 0,5 0,7 0,8 1,0 0,7 0,6 0,6 x 2,8 Total 118,0 136,1 139,7 140,3 138,8 137,7 136,4, % 1 Index base en Total Maritime 1 Aérien 1 1. Comprend le transport intérieur (y compris le transport entre métropole et DOM) mais pas les transports internationaux. Source : Agence européenne pour l environnement, d après CITEPA, juin

5 4.3 Émissions de CO2 des transports Émissions unitaires de CO2 en France métropolitaine Unité : index base en 19 Emissions unitaires de CO /2008 Transport intérieur de voyageurs 1,0 94,4,0 88,6 87,4,4 82,1 18 % Transport terrestre de marchandises 2,0 88,4 86,7 88,3,3 82,6 81,5 19 % Émissions unitaires de CO2 Index base en 19 Transport intérieur de voyageurs 1 Transport terrestre de marchandises Emission de CO2 par km-voyageur transporté. 2. Emission de CO2 par tonne-km de marchandises transportées. Source : CITEPA/format SECTEN, avril 2010 et SOeS. Émissions de CO2 par mode de transport 1 en France métropolitaine (126,4 Mt CO2 en 2008) Routier (poids lourds) 25,1 % Routier (véhicules utilitaires) 16,7 % Routiers (2 roues) 0,8 % Autres 6,1 % Ferroviaire 0,5 % Maritime 0,8 % Aérien 2,8 % Fluvial 2,1 % Routier (véhicules particuliers) 51,2 % Source : CITEPA/format SECTEN, avril Comprend le transport intérieur (non compris le transport entre métropole et DOM) mais pas les transports internationaux. 26

6 4.4 Émissions de CO2 de l industrie Émissions de CO2 liées à la combustion d énergie dans l industrie dans l UE Secteur de l'industrie /2008 Total % dont : sidérurgie % chimie % agro-alimentaire, boissons et tabac % 1. Y compris BTP, mais hors secteur de l énergie. Index base en 19 Total Agro-alimentaire boissons et tabac Chimie Sidérurgie Émissions de CO2 liées à la combustion d énergie dans l industrie en France (DOM inclus) Secteur de l'industrie /2008 Total,3 81,1 77,5 78,1 76,5 74,8 73,1 14 % dont : sidérurgie 19,3 17,3 17,3 16,4 16,1 15,3 13,9 28 % chimie 19,9 17,4 17,1 19,2 17,9 17,7 17,6 12 % agro-alimentaire, boissons et tabac 8,9 10,4 10,7 10,1 10,4 11,7 11, % 1. Y compris BTP, mais hors secteur de l énergie. Index base en 19 Total Agro-alimentaire boissons et tabac Chimie Sidérurgie Source : Agence européenne pour l environnement, d après CITEPA, juin

7 4.4 Émissions de CO2 de l industrie Intensité d émissions de CO2 dans l industrie en France Unité : index base en 19 Industrie (y compris BTP, mais hors secteur de l'énergie) /2008 Emissions de CO2 / valeur ajoutée,0 82,3 76,9,4 73,3 71,0,3 29,7 % Indice des émissions de CO2 par unité de valeur ajoutée Index base en Source : INSEE (valeur ajoutée), CITEPA (émissions de CO2). Émissions spécifiques de CO2 de quelques produits intensifs en énergie en France Acier brut Production (Mt) 19,0 18,10 21,0 20,8 19,5 19,9 19,3 17,9 12,8 t CO2 / t acier produit 1,78 1,57 1,48 1,29 1,37 1,38 1,29 1,32 1,41 Verre Production (Mt) 4,8 5,08 5,5 5,7 5,6 5,7 5,6 5,2 4,5 t CO2 / t verre produit 0, 0,71 0,62 0,60 0,59 0,56 0,56 0,54 0,52 Clinker 1 Production (Mt) 20,9 16,5 16,3 17,2 17,3 17,7 18,0 16,9 14,6 t CO2 / t clinker produit 0,87 0,86 0,86 0,86 0,86 0,87 0,87 0,88 0,88 Émissions spécifiques de CO2 Index base en Clinker 1 Verre Acier brut 1. Constituant du ciment qui résulte de la cuisson d un mélange de silice, d oxyde de fer et de chaux. Sources : Fédération Française de l Acier (FFA), Fédération des Chambres Syndicales de l Industrie du Verre (FCSIV), Syndicat Français de l Industrie Cimentière (SFIC). 28

8 4.5 Émissions de CO2 des autres secteurs Émissions de CO2 dues à l énergie dans les autres secteurs 1 dans l UE /2008 Total % dont : résidentiel % tertiaire (hors BTP) % Index base en 19 Tertiaire Résidentiel Les émissions du résidentiel-tertiaire dépendent des conditions climatiques : les années 1994, 2000, 2002 et 2007 ont connu des températures particulièrement douces (indice de rigueur inférieur à 0,9) qui ont permis d économiser du chauffage et donc des émissions. Émissions de CO2 dues à l énergie dans les autres secteurs 1 en France (DOM inclus) /2008 Total % dont : résidentiel % tertiaire (hors BTP) % 115 Index base en 19 Tertiaire Résidentiel Source : Agence européenne pour l environnement, d après CITEPA, juin Émissions directes des secteurs autres que la production et la transformation d énergie, les transports et l industrie. 29

9 4.5 Émissions de CO2 des autres secteurs Emissions de CO2 liées au chauffage en France métropolitaine Unité : % Gaz hors GPL Fioul Gaz de pétrole liquifié (GPL) Charbon GPL 3 % Charbon 9 % GPL 3 % Charbon 2 % Fioul 52 % Gaz 36 % Fioul 39 % Gaz 56 % Source : SOeS d après CEREN. Entre 19 et 2008, au sein des énergies fossiles, le gaz naturel s est substitué au charbon et au fioul dans les bâtiments, ce qui explique la hausse de sa contribution aux émissions de CO2. Emissions de CO2 liées à l eau chaude sanitaire et à la cuisson en France métropolitaine Charbon 3 % Charbon 1 % Unité : % Gaz hors GPL Fioul Gaz de pétrole liquifié (GPL) Charbon GPL 21 % Fioul 35 % Gaz 41 % GPL 15 % Fioul 25 % Gaz 59 % Source : SOeS d après CEREN. 30

10 4.6 Émissions de CO2 hors combustion d énergie Les émissions de CO2 hors combustion d énergie dans l UE /2008 Total 324,2 293,7 300,4 303,7 311,2 320,6 301,5 7 % Procédés industriels 1 307,9 2,8 288,4 291,4 298,8 309,0 2,1 6 % Utilisation de solvants et d'autres produits 11,4 9,2 8,7 8,6 8,6 8,4 8,1 29 % Déchets 2 4,9 3,6 3,4 3,6 3,8 3,2 3,3 32 % Index base en Procédés industriels Utilisation de solvants et d'autres produits Déchets Les émissions de CO2 hors combustion d énergie en France (DOM inclus) /2008 Total 27,6 24,0 24,3 24,0 23,1 23,3 22,2 19 % Procédés industriels 1 23,6 20,5 21,3 20,9 20,0 20,5 19,5 18 % Utilisation de solvants et d'autres produits 2,0 1,7 1,4 1,4 1,3 1,3 1,2 40 % Déchets 2 2,0 1,7 1,6 1,7 1,8 1,5 1,6 19 % Index base en Procédés industriels Utilisation de solvants et d'autres produits Déchets Source : Agence européenne pour l environnement, d après CITEPA, juin Hors combustion d énergie. 2. Hors incinération des déchets avec récupération d énergie (incluse dans «production d électricité et de chaleur»). 31

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 )

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) La combustion d énergie : première source d émission de GES 4.1 Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) Déchets 2 (3,0) Procédés industriels 3 (3,0)

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Indice base 1 en 199 25 2 15 1 Etats-Unis 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 27 En Mt CO2 199

Plus en détail

Énergie finale par secteur, produit et usage

Énergie finale par secteur, produit et usage Fiche 8 Énergie finale par secteur, produit et usage 1. Industrie par branches Tableau 1 : Énergie finale par branche industrielle Global Chance Petit mémento énergétique de l Union Européenne * Construction

Plus en détail

Panorama mondial des émissions de GES 2.1

Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Répartition des émissions mondiale de GES 1 par gaz en 21 Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 2 ans Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 1

Plus en détail

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie

3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie 3.1 Émissions de CO2 dues à l énergie Émissions de CO2 dues à la combustion d énergie 1 dans le monde 3 Index base 1 en 199 25 2 15 1 Afrique USA 5 UE à 15 197 1975 198 1985 199 1995 2 25 28 En Mt CO2

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 49 Janvier 4 Les émissions de CO dues à la combustion d énergie dans le monde en OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La combustion d énergie est responsable

Plus en détail

19.3 Électricité - Gaz naturel

19.3 Électricité - Gaz naturel 19.3 Électricité - Gaz naturel En 2015, la production brute d électricité, à un peu plus de 568 TWh, progresse de 0,9 % par rapport à 2014. La production française est assurée à 77 % par le nucléaire,

Plus en détail

Extension du Fonds Chaleur à la récupération et à la valorisation de la chaleur fatale sur site Industriel. Florence MORIN 26 Juin 2015

Extension du Fonds Chaleur à la récupération et à la valorisation de la chaleur fatale sur site Industriel. Florence MORIN 26 Juin 2015 Extension du Fonds Chaleur à la récupération et à la valorisation de la chaleur fatale sur site Industriel Florence MORIN 26 Juin 2015 Nouveau périmètre industrie Nouveau périmètre Industrie Périmètre

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 595 Janvier 5 Les émissions de CO dues à la combustion d énergie dans le monde en OBSERVATION ET STATISTIQUES énergie La combustion d énergie fossile est

Plus en détail

Conjoncture énergétique Juillet 2016

Conjoncture énergétique Juillet 2016 Conjoncture énergétique Juillet 2016 Consommation et production d'énergie primaire*, indépendance énergétique et émissions de CO2 (séries brutes) En milliers de tep Énergie primaire Quantité Juillet 2016

Plus en détail

Conjoncture énergétique Avril 2017

Conjoncture énergétique Avril 2017 Conjoncture énergétique Avril 2017 Consommation et production d'énergie primaire*, indépendance énergétique et émissions de CO 2 (séries brutes) En milliers de tep Énergie primaire Avril 2017 Quantité

Plus en détail

Repères Chiffres clés du climat France et Monde Édition 2015 Service de l observation et des statistiques www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr www.cdcclimat.com/recherche Chiffres clés du climat

Plus en détail

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015

ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE. Petit aide-mémoire. Bernard Laponche 23 juin 2015 ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DANS LE MONDE CAS DE LA PRODUCTION D ELECTRICITE Petit aide-mémoire Bernard Laponche 23 juin 2015 www.global-chance.org ENERGIE ET EMISSIONS DE GAZ A EFFET

Plus en détail

Observatoire de l Énergie et des Gaz à Effet de Serre. Chiffres clés pour l année 2015

Observatoire de l Énergie et des Gaz à Effet de Serre. Chiffres clés pour l année 2015 Observatoire de l Énergie et des Gaz à Effet de Serre Chiffres clés pour l année 215 Édition Juillet 217 1 Sommaire Chiffres clés régionaux Les flux d énergie en Auvergne-Rhône-Alpes page 4 La consommation

Plus en détail

SECTEUR DE L ENERGIE

SECTEUR DE L ENERGIE SECTEUR DE L ENERGIE Dans le secteur de l Énergie, les émissions de gaz à effet de serre résultent de la prospection et l exploitation des sources d énergie primaire, de la conversion des sources d énergie

Plus en détail

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Les synthèses de l AREC Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Janvier 2016 PRÉAMBULE : Le rôle des acteurs locaux dans l animation territoriale des politiques

Plus en détail

Bilan énergétique et bilan GES de la CUB Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire

Bilan énergétique et bilan GES de la CUB Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire Bilan énergétique et bilan GES de la CUB Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire 10 novembre 2011 Qu est-ce qu un bilan énergétique? Objectif :«Connaître pour agir» Comprendre Analyser

Plus en détail

Bilan énergétique wallon. Présentation à la Plateforme d Intelligence territoriale wallonne. Namur, Institut Destrée / SPW-DG04

Bilan énergétique wallon. Présentation à la Plateforme d Intelligence territoriale wallonne. Namur, Institut Destrée / SPW-DG04 Bilan énergétique wallon Présentation à la Plateforme d Intelligence territoriale wallonne Namur, Institut Destrée / SPW-DG4 Hugues Nollevaux Le 14 octobre 214 Bilan énergétique wallon Consommation Production

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2016 ET PERSPECTIVES 2017 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 7 MARS 2017

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2016 ET PERSPECTIVES 2017 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 7 MARS 2017 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2016 ET PERSPECTIVES 2017 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 7 MARS 2017 1 L UFIP REPRÉSENTE 45 % de l énergie finale consommée en France 69 millions de tonnes de capacité de raffinage

Plus en détail

Délégué aux activités routières CESAM

Délégué aux activités routières CESAM Stéphane LEVESQUE Délégué aux activités routières LES DÉFIS ÉCONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX DU TRANSPORT ROUTIER CESAM Paris, 23 octobre 2007 Coût d exploitation d un véhicule industriel (40 tonnes) Personnel

Plus en détail

Oreges GT du 21 novembre Romain MALACARNE Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin Saint-Cyr-en-Val Tél:

Oreges GT du 21 novembre Romain MALACARNE Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin Saint-Cyr-en-Val Tél: Oreges GT du 21 novembre 2013 Romain MALACARNE malacarne@ligair.fr Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin 45590 Saint-Cyr-en-Val Tél: 02-38-78-09-49 Cadre réglementaire : Arrêté du 24 août 2011 relatif

Plus en détail

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE Résultats - année 2008 Février 2012 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France - Année de référence 2008 - Quelques éléments synthétiques Ce document présente

Plus en détail

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES Plan Climat Energie Territorial de Montpellier-Agglomération Bilan territorial énergétique et des émissions de GES 2007, 2020 Tendanciel et 2020 "Politique Energie-Climat" I CONTEXTE réalise un bilan territorial

Plus en détail

Tendances Consommation et production d énergie en Auvergne-Rhône-Alpes en 2015 Tendances au 01 Novembre 2016

Tendances Consommation et production d énergie en Auvergne-Rhône-Alpes en 2015 Tendances au 01 Novembre 2016 1 Tendances 2015 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre : Consommation et production d énergie

Plus en détail

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 de l UE

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 de l UE 4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 de l UE Répartition des émissions de CO2 dans l UE par source en 2006 (4 258 Mt CO2 hors UTCF 1 ) Déchets 0,1 % Energie 93,3 % Transport

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? La terre se réchauffe parce que la part des gaz à effet de serre dans l'atmosphère augmente. L'atmosphère terrestre est composée en quasi-totalité d'azote

Plus en détail

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice

Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Élaboration du Plan Climat-Energie Territorial de la Ville de Nice Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre et des consommations énergétiques de la Ville de Nice Synthèse - Décembre 2011 - Diagnostic

Plus en détail

Inventaire québécois

Inventaire québécois Inventaire québécois des GAZ À EFFET DE SERRE 1990-2000 Le présent document constitue la synthèse d un rapport détaillé portant sur l inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES)* produits par

Plus en détail

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE Résultats - année 2007 Avril 2010 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France - Année de référence 2007 - Quelques éléments synthétiques Ce document présente

Plus en détail

Les objectifs d ECO 2 climat

Les objectifs d ECO 2 climat ECO 2 CLIMAT TF1 Les objectifs d ECO 2 climat Sensibiliser les ménages français à l impact environnemental de leur consommation de biens et services. S appuyer sur un référent pour expliquer comment abaisser

Plus en détail

Les Énergies. Les énergies en France

Les Énergies. Les énergies en France Les Énergies Les énergies en France L énergie : sources utilisées Energie primaire : (énergie disponible à l état brut dans la nature) Fossile : charbon, pétrole, gaz, Nucléaire Renouvelable : éolienne,

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PLAN CLIMAT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE SPÉCIALE OBSERVATOIRE ENVIRONNEMENT COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION. Novembre n 7

LETTRE D INFORMATION PLAN CLIMAT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE SPÉCIALE OBSERVATOIRE ENVIRONNEMENT COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION. Novembre n 7 ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE LETTRE D INFORMATION PLAN CLIMAT SPÉCIALE OBSERVATOIRE Novembre 29 - n 7 EN 25, LORS DU LANCEMENT DE LA DÉMARCHE

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Synthèse du Bilan carbone de Nice Cote d Azur. Mars 2011

Synthèse du Bilan carbone de Nice Cote d Azur. Mars 2011 Synthèse du Bilan carbone de Nice Cote d Azur Mars 211 SOMMAIRE 1. Résumé 2. Volet territoire Synthèse par secteur Analyse des principales évolutions Les émissions de 199 3. Volet Patrimoine & Services

Plus en détail

Diffusion de l information de l OREMIP Diffusion de l information de l OREMIP

Diffusion de l information de l OREMIP Diffusion de l information de l OREMIP 1 Diffusion de l information de l OREMIP Diffusion de l information de l OREMIP 2 La plaquette -Diffusion 7 000 exemplaires (cf. liste de diffusion) - Lettre d accompagnement signée par Madame Massat,

Plus en détail

N 3. Missions : Février 2013

N 3. Missions : Février 2013 Inventaire territorial des émissions de gaz à effet de serre en Aquitaine N 3 Février 2013 Année 2010 (version 2012) Les résultats présentés dans ce document sont issus de travaux réalisés par AIRAQ portant

Plus en détail

ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES

ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES ENV 6003 CHANGEMENTS CLIMATIQUES : impacts, adaptation, mitigation MODULE 4 Les sources d émissions dans le monde et au Canada par Sebastian Weissenberger SOMMAIRE Introduction 1. Les sources d émissions

Plus en détail

Conjoncture énergétique Mars 2011

Conjoncture énergétique Mars 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 215 Mai 211 Conjoncture énergétique Mars 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La production d énergie primaire de mars est supérieure de 2,7 % à son niveau

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

EXPERIENCE ALGERIENNE DANS LA PROMOTION DES CARBURANTS ET VEHICULES PROPRES

EXPERIENCE ALGERIENNE DANS LA PROMOTION DES CARBURANTS ET VEHICULES PROPRES MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE «workshop sur la Promotion des Carburants Propres» Balaclava, le 12 et 13 octobre 2017- république

Plus en détail

Prévention de la pollution atmosphérique

Prévention de la pollution atmosphérique Prévention de la pollution atmosphérique Marc RICO MEDD/DPPR/SEI 23 septembre 2005 Air et santé dans les projets d'infrastructures routières 1 Les effets des polluants atmosphériques impacts sur la santé

Plus en détail

Les combustibles minéraux solides Charbon : les principaux résultats provisoires en 2007

Les combustibles minéraux solides Charbon : les principaux résultats provisoires en 2007 107-112 CMS 8/07/08 11:41 Page 107 Les combustibles minéraux solides Charbon : les principaux résultats provisoires en 2007 FAITS ET CHIFFRES POUR 2007 par Sami LOUATI* CONSOMMATION Consommation totale

Plus en détail

Les réseaux de chaleur

Les réseaux de chaleur www.nantesmetropole.fr Les réseaux de chaleur Un mode de chauffage durable pour le territoire Les atouts du réseau de chaleur Le réseau de chaleur utilise plus de 50 % d énergie renouvelable ou de récupération.

Plus en détail

Les combustibles minéraux solides

Les combustibles minéraux solides 084-088 CMS 2/07/07 10:46 Page 84 FAITS ET CHIFFRES POUR 2006 Les combustibles minéraux solides par Sami LOUATI Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement

Plus en détail

Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre

Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre Chiffres clés - Edition Mai 2013 Sommaire > L effet de serre et ses conséquences en Rhône-Alpes page 4 > Chiffres clés régionaux La consommation d

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Fiches thématiques. Énergie et développement durable

Fiches thématiques. Énergie et développement durable Fiches thématiques Énergie et développement durable 4.1 Consommation d énergie dans l industrie En 214 en France, la consommation brute d énergie des secteurs de l industrie (hors industrie de l énergie

Plus en détail

Bilan énergétique de la Région wallonne > François GOOR

Bilan énergétique de la Région wallonne > François GOOR ener 0 Bilan énergétique de la Région wallonne > François GOOR Bilan énergétique Flux énergétiques Avant de détailler les différentes sources d énergie utilisées et les principaux procédés de transformation

Plus en détail

Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône. Juin

Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône. Juin Juin 2005 Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône -1- Résumé Il s agit ici de mettre en regard l évolution des émissions de certains polluants inventoriés, au niveau

Plus en détail

2 BILAN RÉGIONAL DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE LIÉES À L ÉNERGIE

2 BILAN RÉGIONAL DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE LIÉES À L ÉNERGIE C A H I E R S T E C H N I Q U E S 2 BILAN RÉGIONAL DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE LIÉES À L ÉNERGIE Les modes de production et d utilisation de l énergie sont responsables pour près de 70% des émissions

Plus en détail

Inventaire régional des émissions en Ile-de-France Année de référence éléments synthétiques Edition mai 2013

Inventaire régional des émissions en Ile-de-France Année de référence éléments synthétiques Edition mai 2013 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France Année de référence 2010 - éléments synthétiques Edition mai 2013 Ce document présente des éléments synthétiques relatifs à l inventaire des émissions

Plus en détail

Enjeux climatiques & énergétiques en Poitou-Charentes. Journée des associations 26 octobre 2012

Enjeux climatiques & énergétiques en Poitou-Charentes. Journée des associations 26 octobre 2012 Enjeux climatiques & énergétiques en Poitou-Charentes Journée des associations 26 octobre 2012 Concentration de CO 2 en ppmv Différentiel de température en C Évolution des concentrations de CO 2 au cours

Plus en détail

Bilan Carbone des Stations de Montagne

Bilan Carbone des Stations de Montagne Bilan Carbone des Stations de Montagne Restitution La Bresse 16 mars 2009 Diagnostic Bilan Carbone Restitution des Résultats - Comité Technique 3 Office Tourisme La Bresse Office de Tourisme de La Bresse

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT EN ÎLE-DE-FRANCE - Mémento 2015 L ÉNERGIE 212

L ENVIRONNEMENT EN ÎLE-DE-FRANCE - Mémento 2015 L ÉNERGIE 212 L ENVIRONNEMENT EN ÎLE-DE-FRANCE - Mémento 2015 L ÉNERGIE 212 L ÉNERGIE Comme toutes les autres régions françaises, reflétant ainsi la situation énergétique nationale caractérisée par un déficit de ressources,

Plus en détail

Année de référence Edition 2011

Année de référence Edition 2011 Etat des lieux Climat-Air-Energie de la Haute-Normandie Inventaire énergétique et des émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques secteur industriel Année de référence 2005 - Edition

Plus en détail

Le facteur 4 en France: yes we can!

Le facteur 4 en France: yes we can! Le facteur 4 en France: yes we can! Scénarios Negatep, Negawatt, MIES Pierre Bacher membre du conseil scientifique SLC auteur de «L énergie en 21 questions» (Odile Jacob) 13 mars 2009 SLC IdF - scénarios

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

Observatoire de l Énergie et des Gaz à Effet de Serre. Chiffres clés pour l année 2013

Observatoire de l Énergie et des Gaz à Effet de Serre. Chiffres clés pour l année 2013 Observatoire de l Énergie et des Gaz à Effet de Serre Chiffres clés pour l année 213 Édition mai 215 Sommaire Chiffres clés régionaux Rhône- Alpes Comparatif Rhône-Alpes / France page 8 Les objectifs européens

Plus en détail

L électricité en France

L électricité en France COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES L électricité en France Principaux résultats pour 212 Extraits du bilan de l énergie 212 juillet 213 Les prix

Plus en détail

L étude met l accent sur deux types de production d énergie secondaire (3) : - la production d électricité à partir de combustibles fossiles

L étude met l accent sur deux types de production d énergie secondaire (3) : - la production d électricité à partir de combustibles fossiles Les émissions de CO 2 des centrales électriques et des raffineries en France : 1996-1999. Observatoire de l'économie de l'énergie et des matières premières, décembre 2002 L Observatoire de l énergie a

Plus en détail

CONJONCTURE ENERGETIQUE

CONJONCTURE ENERGETIQUE CONJONCTURE ENERGETIQUE - JANVIER 28 - Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire de l Economie de l Energie et des Matières Premières Observatoire de l Energie DGEMP / OE N

Plus en détail

PCET du Conseil général du Bas-Rhin

PCET du Conseil général du Bas-Rhin PCET du Conseil général du Bas-Rhin Bilan des émissions de gaz à effet de serre selon l approche territoriale Association pour la Surveillance et l étude de la Pollution Atmosphérique 1 en Alsace PCET

Plus en détail

Graphique 1 : évolution de l activité des plus gros contributeurs au transport routier de marchandises européen en 2014 En % Pologne - 3,7 ; 4,8

Graphique 1 : évolution de l activité des plus gros contributeurs au transport routier de marchandises européen en 2014 En % Pologne - 3,7 ; 4,8 COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 707 Décembre 15 Le transport routier de marchandises européen en 14 OBSERVATION ET STATISTIQueS transport Le transport routier de marchandises européen (TRM)

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Consommation d énergie Informations aux enseignants

Consommation d énergie Informations aux enseignants Informations aux enseignants 1/12 Tâche Objectif Matériel Les élèves s informent sur la consommation d énergie dans le monde et en Suisse, et réfléchissent à leur contribution personnelle pour diminuer

Plus en détail

Conférence énergie-climat de l agglomération de Limoges Métropole

Conférence énergie-climat de l agglomération de Limoges Métropole Conférence énergie-climat de l agglomération de Limoges Métropole Limoges, lundi 31 janvier 2011 Changement climatique et crise énergétique La réponse politique au niveau local : la mise en œuvre d un

Plus en détail

Les réseaux de chaleur rennais

Les réseaux de chaleur rennais Les réseaux de chaleur rennais nord ET SUD Sommaire Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? /3 Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? Un réseau de chaleur ou réseau de chauffage urbain, est un équipement

Plus en détail

En quête d'indices...

En quête d'indices... Activités et marchés Découpage emboutissage Ressorts Evolution mensuelle de la conjoncture p.2 France Métiers p.2 Découpage emboutissage....p.2 Ressorts.....p.2 Secteurs clients.....p.3 Europe p.11 Métiers

Plus en détail

CONJONCTURE ENERGETIQUE

CONJONCTURE ENERGETIQUE CONJONCTURE ENERGETIQUE - AOUT 27 - Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire de l Economie de l Energie et des Matières Premières Observatoire de l Energie DGEMP / OE N 1256

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 472 Décembre 2013 Le transport routier de marchandises européen en 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT Le transport routier de marchandises européen

Plus en détail

4905-CCB2011:Mise en page 1 24/03/12 17:31 Page1 Chiffres clés

4905-CCB2011:Mise en page 1 24/03/12 17:31 Page1 Chiffres clés Chiffres clés Les Chiffres Clés du Bâtiment L ADEME www.ademe.fr Dans le cadre de la politique définie par le gouvernement, l ADEME a pour mission de susciter, animer, coordonner, faciliter et, le cas

Plus en détail

2. ELABORATION DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DE LA RBC :

2. ELABORATION DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DE LA RBC : 2. ELABORATION DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DE LA RBC : ASPECTS MÉTHODOLOGIQUES 1. Introduction Le bilan énergétique de la RBC est établi annuellement par l'institut de Conseil et d'etudes en Développement

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE 20% Chiffres clés % 60% 40%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE 20% Chiffres clés % 60% 40% 20% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2014 80% 60% 40% Cette brochure est publiée dans le but de diffuser des informations objectives en matière de prix, de politique énergétique, d innovation et

Plus en détail

Chiffres de Catalogne

Chiffres de Catalogne PAPER ECOLÒGIC Generalitat de Catalunya Gouvernement de la www.idescat.cat Chiffres de POPULATION 5 Densité (hab./km ) 3, 9,5 6, Population (.) () 448 46 438 5 53 hommes 49, 49, 48,8 femmes 5, 5,9 5, Structure

Plus en détail

Le scénario négawatt 2011 Une transition énergétique vers un paysage «100% renouvelable»

Le scénario négawatt 2011 Une transition énergétique vers un paysage «100% renouvelable» sobriété, efficacité, renouvelables Le scénario négawatt 2011 Une transition énergétique vers un paysage «100% renouvelable» Vincent LEGRAND, Caen, 1er décembre 2011 v.legrand@institut-negawatt.com négawatt:

Plus en détail

Évolution des importations de marchandises selon la branche d'activité(napr) En Millions de DA.

Évolution des importations de marchandises selon la branche d'activité(napr) En Millions de DA. Évolution des importations de marchandises selon la branche d'activité(napr) En Millions de DA. NAPR Libellés 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1 Pêche 0,7 0,5 15,1 143,9 5 889,30 105,3 141,9 2 Sylviculture

Plus en détail

Bilan électrique en outre-mer

Bilan électrique en outre-mer COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Bilan électrique en outre-mer Principaux résultats pour 2012 Extraits du bilan de l énergie 2012 juillet 2013

Plus en détail

Bioénergie : pour l agriculturel. Journée AFEID. Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM. 6 février 2007,

Bioénergie : pour l agriculturel. Journée AFEID. Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM. 6 février 2007, Bioénergie : Un défi d pour l agriculturel Journée AFEID 6 février 2007, Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM Le monde a ses limites Handicaps et Atouts de l agriculture Parce que, Ressources limitées

Plus en détail

L agriculture en Midi-Pyrénées

L agriculture en Midi-Pyrénées 1 L agriculture en Midi-Pyrénées Ktep 3 000 2 500 Consommation d énergie finale en Midi-Pyrénées Résidentiel/tertiaire 42% 2 000 1 500 Transport 36% 19% 1 000 500 Agriculture Industrie 4% 0 1990 1991 1992

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DES YVELINES DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association de surveillance

Plus en détail

La Transition Energétique

La Transition Energétique La Transition Energétique Pascal Brault Groupe de recherches sur l Energétique des Milieux Ionisés UMR7344 Université d Orléans CNRS Polytech Orléans BP 6744 45067 ORLEANS Cedex 2 Le contexte depuis Rio

Plus en détail

Répartition des réseaux selon la quantité de chaleur livrée en Source : SOeS, enquête annuelle sur les réseaux de chaleur et de froid 2014

Répartition des réseaux selon la quantité de chaleur livrée en Source : SOeS, enquête annuelle sur les réseaux de chaleur et de froid 2014 COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT DURABLE n 754 Avril 6 Les réseaux de chaleur en France en 4 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Les réseaux de chaleur (méthodologie) sont généralement mis en place

Plus en détail

Conjoncture énergétique Avril 2009

Conjoncture énergétique Avril 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 39 Juin 29 Conjoncture énergétique Avril 29 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Les effets de la crise économique se font de plus en plus ressentir, avec

Plus en détail

Conjoncture énergétique Avril 2012

Conjoncture énergétique Avril 2012 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 323 Juin 212 Conjoncture énergétique OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La production d énergie primaire d avril 212 augmente de 2,6 % par rapport à celle

Plus en détail

Scénario Facteur 4 GrDF - Synthèse et description des hypothèses

Scénario Facteur 4 GrDF - Synthèse et description des hypothèses - Synthèse et description des hypothèses Contexte de l exercice prospectif : la nécessité d éclairer la place du réseau gaz à 2050 En tant qu'exploitant du réseau de distribution de gaz en France pour

Plus en détail

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Benoit LEMAIGNAN Consultant Senior Carbone4 benoit.lemaignan@carbone4.com Merci qui? Merci l énergie! La transition énergétique, c est d abord

Plus en détail

L industrie cimentière belge

L industrie cimentière belge L industrie cimentière belge Caractéristiques de l industrie cimentière L industrie cimentière belge Intensive en capital Intensive en énergie Peu intensive en main d œuvre Produit homogène Produit pondéreux

Plus en détail

Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre

Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre Observatoire de l Energie et des Gaz à Effet de Serre Chiffres clés pour l année 214 Edition Juillet 216 * Signature provisoire : le nom de la Région sera fixé par décret en Conseil d Etat avant le 1er

Plus en détail

Stéphane LEVESQUE. Le poids économique des différents modes de transport. Le SNIT en quelques grandes lignes. Union routière de France (URF)

Stéphane LEVESQUE. Le poids économique des différents modes de transport. Le SNIT en quelques grandes lignes. Union routière de France (URF) Le poids économique des différents modes de transport Le SNIT en quelques grandes lignes Stéphane LEVESQUE Union routière de France (URF) CETE de l Est 1 Part des différents modes de transport en France

Plus en détail

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois

Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre en Pays Barrois Selon la méthode Bilan Carbone Sophie Belon EXPLICIT Savonnières Devant Bar 12 novembre 2007 SOMMAIRE 1. Quelques éléments de méthode et

Plus en détail

Transport. Les transports routiers de marchandises effectués par les véhicules belges d une charge utile d une tonne et plus

Transport. Les transports routiers de marchandises effectués par les véhicules belges d une charge utile d une tonne et plus Transport Les transports routiers de marchandises effectués par les véhicules belges d une charge utile d une tonne et plus La Direction générale Statistique et Information économique propose des informations

Plus en détail

Les Réseaux Électriques. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique.

Les Réseaux Électriques. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. Les Réseaux Électriques Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. Année universitaire 2017/2018 Plan du cours Production de l énergie électrique Transport de l énergie électrique

Plus en détail

2.4 Le poids économique et social, et les objectifs. 2.4 Des productions primaires aux consommations finales

2.4 Le poids économique et social, et les objectifs. 2.4 Des productions primaires aux consommations finales Partie 1 : industrie et construction 2.1 Le poids économique et social 2.2 L'industrie : on compte comment? 2.3 Bâtiment et construction Partie 2 : énergie 2.4 Le poids économique et social, et les objectifs

Plus en détail

ROYAUME-UNI NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles, Écosse) & Irlande du Nord

ROYAUME-UNI NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles, Écosse) & Irlande du Nord ROYAUME-UNI Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles, Écosse) & Irlande du Nord ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES EN 213 Source : Department of energy and climate change www.decc.gov.uk NOTE D INFORMATION ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Les 10 idées reçues sur les réseaux de chaleur au bois

Les 10 idées reçues sur les réseaux de chaleur au bois Les 10 idées reçues sur les réseaux de chaleur au bois FORUM Intervenants : Jean-Patrick Masson Vice-président du Grand Dijon Vice-Président énergie-climat d'amorce Alexis Goldberg Syndicat national du

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail