TRAITEMENT NUMÉRIQUE DU SIGNAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAITEMENT NUMÉRIQUE DU SIGNAL"

Transcription

1 TRAITMT UMÉRIQU DU IGAL I- Le La4 est correctement échantillonné à khz mais il existe une raie repliée à Hz. Cette raie est paraitement audible à moins de mettre un iltre anti repliement de réquence de coupure khz. Le La4 à 88 Hz est encore bien échantillonné et la raie repliée à 88 Hz coupée par le iltre. Le La5 à 76 Hz donne une raie repliée à 76 4 Hz qui sera la seule audible puisque 76 Hz est coupé par le iltre anti repliement. Ce son est plus grave (car de réquence inérieure) que le La3 initial mais un peu plus aigu que le La ( Hz) et même que le La# (ou ib) à 33 Hz mais plus grave que le i à 47 Hz. Ce son n est pas une note de la gamme! Le La6 à 35 Hz donnera une raie repliée à Hz c est-à-dire l octave de la précédente. II-) Étude de la courbe temporelle : Avec une durée de, s et 4 points, la réquence d échantillonnage est 4/,,4 khz. Le signal observé ayant des composantes de réquence inérieure à, on vériie bien la condition de hannon. La courbe temporelle ne présente pas de périodicité nettement visible Étude du spectre : Avec une durée de s et 4 points, la réquence d échantillonnage est 4/,4 Hz et la résolution réquentielle est de, Hz. On observe des raies à, 8, 5, 5 et 94 Hz. Comme les composantes du signal ont une réquence inérieure à 6 Hz, 94 Hz correspond à une raie repliée d une composante de réquence 94 8 Hz. ntre 5 Hz et 5 Hz, on ne peut pas savoir quelle est la raie repliée. Mais sur la courbe temporelle, on peut trouver une période de, s correspondant à 5 Hz. Le signal est donc composées de usoïdes de réquences, 8 et 5 Hz. ) Une réquence de Hz correspond à une période de,5 s. Les autres périodes du signal sont /8,5 s et /5, s. Pour une bonne visualisation du signal, la durée d acquisition doit être égale à quelques périodes de la composante de plus basse réquence ce qui n est pas le cas ici. Il audrait prendre une durée au moins égale à s. Dans ce cas, on obtiendrait la courbe cidessous où l on observe bien trois périodicité diérentes dans le signal. III- Le signal d entrée ne passe pas par un iltre anti repliement donc le signal échantillonné possède une raie repliée à la réquence, khz. Cette composante n est pas éliminée par le iltre numérique et possède en sortie une amplitude proche de celle du signal d entrée. Traitement numérique du signal page /6

2 L M b g O. On linéarise k QP b g c + h + c h donc on a c k th c k th. IV--a) On peut écrire s * ( t) ( t ) + cos k t tous les produits ( t).cos k t k t k t s * t t ( ) ( ) Comme, on peut écrire k s * t t ( ) ( ) + k + t k t k c h c h. k b) i 6, les réquences des cinq premières composantes sont, 5, 7, 3 et 33. Les amplitudes de toutes ces composantes sont égales en valeur absolue (à 6 ) donc le spectre en réquence de s * est le suivant : s s * On constate qu il y a périodisation du spectre (de «période» ) et dédoublement de la raie de s(t) autour des multiples de (y compris autour de si l on prend en compte le spectre symétrique pour < ). Par rapport au spectre de s, il y a eu enrichissement : l échantillonnage est une opération non-linéaire. zt pt -a) Par déinition de la transormée de Laplace, on a B( p). e dt car b(t) si t [, T ]. On obtient donc B p p e pt T e ( ) soit B( p) pt. p T T jω jω jωt e b) n remplaçant p par jω, il vient B( jω) T jω e e e jω jω T T jω soit. B( jω) ω e ω. c) On peut écrire B(jω) sous la orme B( jω) B( ω) e j T précédente, on obtient B( ω) ω ω et Φ( ω). Avec l expression si ω T I K J >, alors Φ( ω) ω T ; si ω T I T K J <, alors Φ( ω) ω ; Pour le signal s B (t), la condition < se traduit par ω < ou encore ω T < donc T T on a toujours ω I T K J > et l on peut écrire Φ( ω) ω. Or l argument de B(jω) représente le déphasage introduit entre le signal d entrée du bloqueur, ici s * (t), et le signal de sortie s B (t). Traitement numérique du signal page /6

3 Ce déphasage peut s écrire Φ(ω ) ω τ (en posant τ T ) pour le ondamental. Le ondamental de s * (t), ( ω t), devient donc t bω ( τ ) g. Le bloqueur a introduit un retard temporel τ sur le ondamental du signal initial. TI ω T d) Avec B( ω) ω ω, on peut écrire B ( ω ) T K J et en posant T ω T X ω, on reconnaît la onction ( ) X B X T X dont le graphe est le suivant : b g Les zéros de la onctions correspondent à X n (avec n entier) soit ω n n soit encore n n. T n La onction s annule pour les réquences multiples de la réquence d échantillonnage. 3-a) L amplitude de chaque composante du signal échantillonné s * (t) est atténuée par le bloqueur d un acteur TI ω B( ω) T K J I KJ. T ω pour le ondamental, donc B( ) I K J. Pour 6, on trouve le tableau suivant : I K J est l amplitude est donc, 994. Pour toutes les composantes, on a COMPOAT RQUC AMPLITUD VALUR ondamental premier harmonique présent 5 5 I K J ( T ) T , 994, 66 Traitement numérique du signal page 3/6

4 deuxième harmonique présent troisième harmonique présent quatrième harmonique p , 584, 3, 3 D log b) Avec les valeurs précédentes, on trouve (, 66) + (, 584) + (, 3) + (, 3), 994 I KJ,dB. Le bloqueur a un eet de iltre passe-bas qui atténue l amplitude des harmoniques de rang élevées crées par l échantillonnage. Il diminue donc le taux de distorsion harmonique (qui valait D log ( ) + ( ) + ( ) + ( ) I KJ 6dB après l échantillonnage seul). V-) On remplit le tableau de valeurs suivant : k ek sk,5,5,75 ek sk,5,5,75 Une diiculté apparaît pour la valeur de e à l instant où se produit la discontinuité. Cette valeur n est pas déinie par la onction échelon. Dans le tableau ci-dessus, on a donc examiné les deux choix possible (e k en t, e k en t ). Après un transitoire, un régime établi constant, non nul apparaît : la composante de réquence nulle du signal d entrée est conservée donc le iltre est un passebas. La valeur nulle de s en t obtenue dans le cas e k,8 paraît plus correcte que celle obtenue avec e k. e k,6 Ce résultat est a priori prévisible car le calcul e k réalise une valeur moyenne qui est bien l eet d un,4 iltre passe-bas analogique., Le gain est le rapport s/e en régime établi. On trouve ici G Traitement numérique du signal page 4/6

5 -a) Pour /4, on a numériquement e(t) cos(( /4) t) en prenant V. Comme t k kt k/, il reste e k cos(k /). De même, on trouve e k cos(k /3) pour /3 etc. On peut remplir le tableau cicontre pour les expressions de e k, puis le tableau ci-dessous pour les valeurs de e k et s k dans chaque cas. /4 /3 / /3 3 /4 e k cos(k /) cos(k /3) cos(k) cos(k 4/3) cos(k 3/) cos(k ) k gain /4 cos(k /) s k /3 cos(k /3) -,5 -,5 -,5 -,5 -,5 -,5 s k,5 -,3 -,3,5 -,3 -,3,5 / cos(k) s k /3 cos(k 4/3) -,5 -,5 -,5 -,5 -,5 -,5 s k,5 -,3 -,3,5 -,3 -,3,5 3 /4 cos(k 3/) s k cos(k ) s k Les valeurs de s k pour k,, et 3 ne sont pas calculables par la ormules de la moyenne aute de valeurs de e k suisantes. On peut exploiter la périodicité de e k pour compléter ces valeurs. On obtient la courbe des valeurs de gain tracée ci-dessous. b) On constate que le, gain ne varie pas de açon monotone avec la réquence. Dans ce domaine de réquences du signal d entrée, le iltrage n est pas progressi. n particulier, on,8 ne peut pas déinir la pente de,6 l asymptote dans le diagramme de Bode.,4 Il y a des réquences rejetées,, pour lesquels le gain est nul : /4, /3 / et 3 /4 c est-à-dire les multiples de /n (à l exception de ) où n est le nombre,,4,6,8, d échantillons utilisés pour aire le calcul de la moyenne., Ce résultat est général. Pour un iltrage eicace, on a donc intérêt à augmenter la valeur de n. Mais cela augmente n 4,8 le temps de réponse du iltre. Par exemple, la réponse à un échelon calculée avec 6 échantillons conduit à la courbe ci-contre. La diérence avec le cas n 4 est déjà sensible c) La réquence d échantillonnage n est pas du tout coupée par le iltre. C est la conséquence du phénomène de repliement dû à l échantillonnage. La réquence donne une raie repliée à la réquence c est-à-dire une composante continue qui n est pas iltrée par le,6,4, n 6 Traitement numérique du signal page 5/6

6 passe-bas. Il aut donc placé un iltre (analogique) antirepliement de réquence de coupure inérieure à / avant l échantillonnage. 3) Avec les valeurs du tableau, on obtient la courbe ci-dessous. Les points pour [ /, ] ont été obtenus par symétrie par rapport à., G /,8,6,4, C Le gain à 3dB correspond à G /,7. ur le graphe, on obtient C légèrement supérieure à Hz. Traitement numérique du signal page 6/6

Correction Examen Traitement du Signal avril 2006

Correction Examen Traitement du Signal avril 2006 Correction Examen Traitement du Signal avril 26 Exercice : Échantillonnage d un signal passe bande ) La transormée de Fourier du signal s(t) estdéinie par S() = S + ()+S () = Π B () δ ( )+Π B () δ ( +

Plus en détail

Traitement du Signal Compte Rendu TP 5 : Filtre RC

Traitement du Signal Compte Rendu TP 5 : Filtre RC Traitement du Signal Compte Rendu TP 5 : Filtre EE345 Traitement du Signal : CAILLOL Julien p28 IR 6/juin I ) ère partie Nous allons ici étudier la chaîne de traitement numérique associée au montage électrique

Plus en détail

I. Principales définitions

I. Principales définitions Généralités sur les onctions I Principales déinitions Un exemple pour commencer ( x) = x² 4x Déterminer : - l ensemble de déinition - les images de 0, de et de 00 - les antécédents de 0 et de -3 Solution

Plus en détail

Systèmes linéaires :

Systèmes linéaires : Systèmes linéaires : Définitions Le vocabulaire de la Théorie de la Réponse Linéaire (déterminisme, linéarité, invariance temporelle, convergence) et sa signification physique Savoir que le domaine de

Plus en détail

XII. ANALYSE DE CIRCUIT EN REGIME PERMANENT DE PETITS SIGNAUX

XII. ANALYSE DE CIRCUIT EN REGIME PERMANENT DE PETITS SIGNAUX XII. ANALYSE DE CIRCUIT EN REGIME PERMANENT DE PETITS SIGNAUX A. RAPPEL SUR LES SIGNAUX PERIODIQUES Moyenne ; Parité ; Puissance ; Valeur efficace B. SPECTRE DE FOURIER D'UN SIGNAL PERIODIQUE Série de

Plus en détail

Le filtrage analogique en questions

Le filtrage analogique en questions Le filtrage analogique en questions Version juillet 2002 jean-philippe muller Questions 1 On réalise le filtre suivant, avec = 10 kω et = 10 nf, et on injecte à l entrée un signal sinusoïdal : s(t) a)

Plus en détail

Etude de la résonance série

Etude de la résonance série Circuit électrique comprenant une bobine (L, r), un condensateur C et une résistance R montés en série Etude de la résonance série i A u L Bobine L = 1 H r = 1,5 Ω i GBF u u C Condensateur C =,1 µf B u

Plus en détail

Cours d Electronique analogique. Fabrice Sincère (version 2.0.1)

Cours d Electronique analogique. Fabrice Sincère (version 2.0.1) Cours d Electronique analogique Fabrice Sincère (version 2.0.) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere Chapitre 3 Filtrage analogique Introduction Un filtre est un circuit dont le comportement dépend de

Plus en détail

Quadripôles/ Réponse en fréquence et diagramme de Bode

Quadripôles/ Réponse en fréquence et diagramme de Bode Quadripôles/ Réponse en fréquence et diagramme de Bode Chapitre Dans ce chapitre la définition des quadripôles, leurs différents types ainsi que leurs paramètres sont étudiés. L analyse fréquentielle et

Plus en détail

MODÈLES DE RÉFÉRENCES

MODÈLES DE RÉFÉRENCES Plan ANALYSE TEMPORELLE ANALYSE HARMONIQUE 3 MODÈLES DE RÉFÉRENCES 3 MODÈLE PROPORTIONNEL 3 MODÈLE D ORDRE 33 MODÈLE D ORDRE 34 MODÈLE INTÉGRATEUR 4 IDENTIFICATION MODÈLES DE COMPORTEMENT 4 IDENTIFICATION

Plus en détail

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1 CHAPITRE : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page -. Convertisseur Sigma-Delta. MODULATION DELTA.. Principe Considérons la structure de la modulation Delta pour le processus de conversion A/N. La Figure - montre

Plus en détail

P19 Amplification de tension en e lectronique

P19 Amplification de tension en e lectronique Amplification de tension en e lectronique Un amplificateur est un dispositif offrant une puissance moyenne en sortie supérieure à celle en entrée. Un tel dispositif demande donc une alimentation extérieure.

Plus en détail

Principes de la réaction

Principes de la réaction Retour au menu! Principes de la réaction tructure d un montage à réaction l est possible de modiier les perormances d un système en superposant au signal d entrée tout ou partie du signal de sortie. On

Plus en détail

TP PSI FILTRAGE NUMÉRIQUE

TP PSI FILTRAGE NUMÉRIQUE I Objectifs du T.P Partie 2 Formation expérimentale Notions et contenus Capacités exigibles Électronique numérique Utiliser un convertisseur analogiquenumérique et un convertisseur numérique analogique.

Plus en détail

Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre

Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre I. Présentation de l étude d un circuit linéaire 1) Ordre d un circuit Considérons un circuit soumis à une excitation (grandeur

Plus en détail

Chapitre 3. Filtres et analyse fréquentielle. 3.1 Caractéristiques de base

Chapitre 3. Filtres et analyse fréquentielle. 3.1 Caractéristiques de base Chapitre 3 Filtres et analyse fréquentielle On cherche maintenant à analyser le comportement de circuits en termes de fréquence. On analyse donc les tensions et courants lorsque la fréquence est variable.

Plus en détail

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique.

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique. Lycée Naval, Spé. TD3 : Électronique numérique, modulation estitution du cours Elec. Conditions de Shannon (*). On souhaite réaliser l échantillonnage d un signal. Les paramètres de l échantillonnage sont

Plus en détail

EC - TD1 - Stabilité des systèmes linéaires. Electrocinétique

EC - TD1 - Stabilité des systèmes linéaires. Electrocinétique Electrocinétique TD n o 1 : Stabilité des systèmes linéaires Ex 1 Filtre ADSL Un particulier un peu bricoleur, mais tout aussi maladroit, vient de casser son filtre ADSL. Il souhaite du coup en fabriquer

Plus en détail

Traitement Numérique du Signal TD

Traitement Numérique du Signal TD IUT-R&T èiéme Année Université Aix-Marseille II TD F. Briolle IUT-R&T ième Année TD n 1 Echantillonnage -Quantification Exercice 1 On considère un signal s(t)= cos(*pi*f 0 *t). Illustrer les effets du

Plus en détail

Filtres numériques FIR et IIR

Filtres numériques FIR et IIR Filtres numériques FIR et IIR Guy Gauthier École de technologie supérieure 14 février 2013 Outline 1 Signaux 2 Filtrage 3 Transformée en Z 4 Filtres FIR 5 Fenêtres 6 Filtres IIR 7 Exemples Représentation

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit.

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. Les calculatrices sont autorisées L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. De très nombreuses parties sont indépendantes. Il est conseillé aux candidats de prendre connaissance

Plus en détail

TSI2. TP : Mesures en régime variable-taux de distorsion

TSI2. TP : Mesures en régime variable-taux de distorsion TP : Mesures en régime variable-taux de distorsion I- Valeurs efficace et moyenne a) Définitions On donne la définition de la valeur moyenne (ou composante continue) périodique et de période : d une fonction

Plus en détail

Plan du cours. Introduction. Thierry CHATEAU. 11 avril 2011

Plan du cours. Introduction. Thierry CHATEAU. 11 avril 2011 du cours compensation de pôles PID Numérique Placement de pôles (RST) /précision 11 avril 2011 Modèle bloqué d'une fonction de transfert Signaux discrêt Echantillonnage AuroFC2U1 AuroFC2U2 AuroFC3U1 AuroFC3U2

Plus en détail

CONDITIONNEMENT PAR AMPLIFICATION ET FILTRAGE

CONDITIONNEMENT PAR AMPLIFICATION ET FILTRAGE ONDITIONNEMENT PA AMPLIFIATION ET FILTAGE I/ DÉFINITIONS Fonction de transert : la onction de transert exprime la relation entre la grandeur de sortie et la grandeur d'entrée d'une onction. Elle peut être

Plus en détail

Cours de Signaux PeiP2

Cours de Signaux PeiP2 PeiP Signaux Table des matières Cours de Signaux PeiP S. Icart Généralités. Définitions..................................... Propriétés de la transformée de Laplace.....................3 Transformées de

Plus en détail

Réponse indicielle des systèmes linéaires analogiques

Réponse indicielle des systèmes linéaires analogiques Réponse indicielle des systèmes linéaires analogiques Le chapitre précédent a introduit une première méthode de caractérisation des systèmes analogiques linéaires avec l analyse fréquentielle. Nous présentons

Plus en détail

filtres Table des matières

filtres Table des matières filtres Table des matières grandeurs fondamentales des quadripoles 2. Impédances d entrée et de sortie......................... 3.2 fonction de transfert............................... 3.2. définition.................................

Plus en détail

TD d Électrocinétique : Filtres

TD d Électrocinétique : Filtres TD d Électrocinétique : Filtres Ex-TD/E6 Filtre On considère le filtre suivant tension de sortie v s : 5 Dans toute la suite de l exercice, on fera l hypothèse que τ τ Le gain en décibel du a filtre sera

Plus en détail

Examen de Traitement du Signal (TDS) Novembre Enseignants : J.L. Dion I. Tawfiq - G. Hiet Note : /20 Classe : 3 ème année Durée : 2h00

Examen de Traitement du Signal (TDS) Novembre Enseignants : J.L. Dion I. Tawfiq - G. Hiet Note : /20 Classe : 3 ème année Durée : 2h00 Examen de Traitement du Signal (TDS) Novembre 2007 Enseignants : J.L. Dion I. Tawfiq - G. Hiet Note : /20 Classe : 3 ème année Durée : 2h00 Aucun document autorisé Calculatrice ESTACA autorisée Nom de

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé ψ 0-0 Devoir n 3 TAITEMENT DU SIGNAL Ce problème étudie quelques aspects d un instrument essentiel dans le guidage des avions : l altimètre. Les quatre parties sont totalement indépendantes. Un formulaire

Plus en détail

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse.

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse. Rappel de cours Chapitre 1 1- Circuit RC et circuit CR Circuit RC Quadripôle transmettant des signaux électriques dont le spectre est compris entre des limites déterminées. Circuit CR Il atténue certaines

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 011 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 L'usage d'une calculatrice

Plus en détail

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle.

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. Buts du TP : le but du TP n 2 est l étude générale des systèmes du premier ordre alimentés par un signal sinusoïdal (réponse fréquentielle).

Plus en détail

9 Tracé des diagrammes de Bode

9 Tracé des diagrammes de Bode 9 Tracé des diagrammes de Bode 9.1 Gain pur La fonction de transfert d un gain pur est H(P)=, la fonction de transfert harmonique est donc identique : H(jω)=. D où : Le gain en décibel : G db = 0log La

Plus en détail

Si ω 0 alors Z C (refaire le schéma en supprimant la branche contenant le condensateur) et U s U e.

Si ω 0 alors Z C (refaire le schéma en supprimant la branche contenant le condensateur) et U s U e. MPSI - Électrocinétique II - Filtre du er ordre page /6 Filtre du er ordre Table des matières Introduction Filtre passe-bas du premier ordre. Comportement asymptotique...................... Fonction de

Plus en détail

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CHAPITRE 7 RÉPONSES HARMONIQUES DIAGRAMMES DE BODE TRAVAUX DIRIGÉS Ressources de Florestan Mathurin. Exercice 1 : Radar d'avion

Plus en détail

Traitement des signaux 3 e partie : Échantillonnage et Transformée de Fourier Discrète

Traitement des signaux 3 e partie : Échantillonnage et Transformée de Fourier Discrète Traitement des signaux 3 e partie : Échantillonnage et Transormée de Fourier Discrète Benoît C. FORGET 7 novembre 006 Échantillonnage idéal 4 Conservation de l inormation....................................................................

Plus en détail

M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne

M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne M1 CSy module P8 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB Commande de la position angulaire d une antenne Christophe Calmettes & Jean-José Orteu On considère le système représenté sur la figure 1 et constitué

Plus en détail

Physique année Corrigé du DS commun de physique n 5 - Ondes mécaniques. v z (x, z, t) = (z + h) v x x

Physique année Corrigé du DS commun de physique n 5 - Ondes mécaniques. v z (x, z, t) = (z + h) v x x Classes de PC, PC*1 et PC*2 1 Janson de Sailly Corrigé du DS commun de physique n 5 - Ondes mécaniques 1 Ondes dans l océan 1.1 Ondes de gravité en eaux peu profondes 1. Les ondes étudiées sont décrites

Plus en détail

TRACE DE DIAGRAMME DE BODE

TRACE DE DIAGRAMME DE BODE TRACE DE DIAGRAMME DE BODE Le diagramme de Bode permet de représenter sous forme graphique le gain en db (G=20 log et la phase ( d'une fonction de transfert, en fonction de w. Il permet de voir le comportement

Plus en détail

CORRECTION TD n 3 Acoustique

CORRECTION TD n 3 Acoustique Licence parcours Musique et Métiers du son ORRETION TD n 3 Acoustique 1 Applications SOURES AOUSTIQUES MUSIALES Exo : 1.1 Etude du onctionnement d une guitare basse. Une guitare basse 4 cordes est accordée

Plus en détail

Ø Énoncer qu un signal périodique peut- être décomposé comme la somme d une composante continue et d une composante alternative.

Ø Énoncer qu un signal périodique peut- être décomposé comme la somme d une composante continue et d une composante alternative. BTS Systèmes Numériques, option Informatique et Réseaux, 1 ère année Chapitre.1.Les signaux 1.1. Les différents types de signaux Signal analogique Signal échantillonné Signal quantifié Signal numérique

Plus en détail

TP3 - Traitement numérique du signal. Partie 1 : Diagrammes de Bode et Nyquist

TP3 - Traitement numérique du signal. Partie 1 : Diagrammes de Bode et Nyquist TP3 - Traitement numérique du signal Partie 1 : Diagrammes de Bode et Nyquist Dans la première partie de ce TP, nous allons aborder le tracé des diagrammes de Bode et de Nyquist, qui permettent de représenter

Plus en détail

INTRODUCTION A LA CORRECTION DES SYSTEMES ASSERVIS

INTRODUCTION A LA CORRECTION DES SYSTEMES ASSERVIS INTRODUCTION A LA CORRECTION DES SYSTEMES ASSERVIS - POSITION DU PROBLEME Le chapitre précédent à permis de définir le comportement d un système asservi à partir de 3 caractéristiques majeures: la rapidité

Plus en détail

b Fonction de transfert :

b Fonction de transfert : II Filtre d ordre 008-009 II. Filtre d ordre E6 II. Filtres passe-haut d ordre a Exemple et étude asymptotique : À Basses Fréquences (ABF) le condensateur est un coupecircuit, donc i = 0 et = u R = 0.

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL pé ψ 213-214 Devoir n 2 TAITEMENT DU IGNAL Le thérémine est l ancêtre des instruments de musique électronique. et instrument a été inventé en 1919 par le physicien russe Léon Theremin. Il a réalisé son

Plus en détail

Annexe 1 : Boucle à verrouillage de phase (Phased Locked Loop : PLL) sortie vs(t) de fréquence fs et de phase ϕs

Annexe 1 : Boucle à verrouillage de phase (Phased Locked Loop : PLL) sortie vs(t) de fréquence fs et de phase ϕs Annexe 1 : Boucle à verrouillage de phase (Phased Locked Loop : PLL) 1) constitution et principe de fonctionnement d'une PLL. La boucle à verrouillage de phase est un montage permettant, sous certaines

Plus en détail

S13 - Filtrage passif. Signaux physiques. Chapitre 13 : Filtrage passif

S13 - Filtrage passif. Signaux physiques. Chapitre 13 : Filtrage passif Signaux physiques Chapitre 3 : Filtrage passif Sommaire Fonction de transfert. Notion de quadripôle............................................... Fonction de transfert...............................................3

Plus en détail

2) Stabilite et precision

2) Stabilite et precision Table des matières Les nombres complexes 2. Présentation..................................... 2.2 Plan complexe.................................... 2.3 Module et argument................................

Plus en détail

Transformée de Fourier Principe et Propriétés. par Vincent Choqueuse, IUT GEII

Transformée de Fourier Principe et Propriétés. par Vincent Choqueuse, IUT GEII Transormée de Fourier Principe et Propriétés par Vincent Choqueuse, IUT GEII . Problématique Problématique Contexte : La décomposition en série de Fourier présuppose que le signal soit périodique. Touteois,

Plus en détail

Relevé d électrocardiogramme

Relevé d électrocardiogramme Relevé d électrocardiogramme La contraction du muscle cardiaque est commandée par un signal électrique qui prend naissance dans l oreillette droite et se propage aux ventricules le long de ners appelés

Plus en détail

Automatique. Stabilité. F. Rotella I. Zambettakis. F. Rotella I. Zambettakis Automatique 1

Automatique. Stabilité. F. Rotella I. Zambettakis.  F. Rotella I. Zambettakis Automatique 1 Automatique Stabilité F. Rotella I. Zambettakis rotella@enit.fr, izambettakis@iut-tarbes.fr F. Rotella I. Zambettakis Automatique 1 La réponse fréquentielle La réponse fréquentielle réponses temporelles

Plus en détail

TP n 13 : utilisation du logiciel LABVIEW pour le tracé du diagramme de gain d'un filtre analogique.

TP n 13 : utilisation du logiciel LABVIEW pour le tracé du diagramme de gain d'un filtre analogique. TP n 13 : utilisation du logiciel LABVIEW pour le tracé du diagramme de gain d'un filtre analogique. But du TP : ce treizième TP de BTS SE a pour but l'utilisation du logiciel de programmation graphique

Plus en détail

Chapitre 5 : chaîne de traitement numérique de l'information. exemples de chaînes de traitement numérique d'un information :

Chapitre 5 : chaîne de traitement numérique de l'information. exemples de chaînes de traitement numérique d'un information : Chapitre 5 : chaîne de traitement numérique de l'information. A) Structure d'une chaîne de traitement numérique du signal : exemples de chaînes de traitement numérique d'un information : http://perso.orange.fr/arsene.perez-mas/signal/numerisation/chaine_numerisation.jpg

Plus en détail

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques I. Exemple d application d un circuit LC. Oscillations libres dans un circuit RLC Extrait de l introdtion du sujet LIBAN 003 : Application des oscillations électriques Dans cette partie, on étudie une

Plus en détail

3) Regulation en temps discret

3) Regulation en temps discret ) Regulation en temps discret Table des matières Classification des signaux Régulation en temps discret. Comparaison régulation analogique régulation numérique............ Conversion Analogique vers Numérique........................

Plus en détail

Phase Locked Loop (PLL)

Phase Locked Loop (PLL) Boucle à Verrouillage de phase Phase Locked Loop () 4ème année Polytech Département EES 2013 Cédric KOENIGUER Plan I. Présentation d une II. Etude des comparateurs de phases III. Mise en évidence de la

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES LIMITES EXERIES ORRIGES Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) 4 ) Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : 4) 5) 5 6) Déterminez les

Plus en détail

CHAP III. PRÉCISION ET STABILITÉ D'UNE BOUCLE

CHAP III. PRÉCISION ET STABILITÉ D'UNE BOUCLE TS2 CIRA Régulation - Chap III Précision et stabilité d'une boucle CHAP III PRÉCISION ET STABILITÉ D'UNE BOUCLE 1 Stabilité d'un système bouclé 11 Etude des pôles de F(p) On considère le système suivant

Plus en détail

Action proportionnel - P Action Intégrale - I Action Dérivée - D Action P.I.D. Part VIII. Construction de correcteurs

Action proportionnel - P Action Intégrale - I Action Dérivée - D Action P.I.D. Part VIII. Construction de correcteurs Part VIII Construction de correcteurs Sommaire Thanks to Yassine Ariba, Doctorant groupe Mac 28 Action proportionnel - P 29 Action Intégrale - I Correcteur intégral pur Correcteur proportionnel intégral

Plus en détail

Feuille d'exercices : Électronique analogique et numérique

Feuille d'exercices : Électronique analogique et numérique Feuille d'exercices : Électronique analogique et numérique P olin 2016/2017 1 Action d'un ltre sur un signal périodique i s = 0 u e (t) u s (t) Figure 1 Filtre de Wien 1. Déterminer la fonction de transfert

Plus en détail

analyseur de spectre

analyseur de spectre 1. Thème abordé Problématique, situation d accroche Le graphique ci-dessus représente la TFD d un signal audio donné par un logiciel. On y fait un traitement numérique audio d égalisation (courbe numérotée

Plus en détail

Corrigé de l'examen partiel du samedi 19 mars 2005 : durée 3 heures

Corrigé de l'examen partiel du samedi 19 mars 2005 : durée 3 heures CNAM Saclay Electronique B1 - Traitement Analogique du Signal Corrigé de l'examen partiel du samedi 19 mars 005 : durée 3 heures Ce corrigé se compose de deux parties. La première comporte principalement

Plus en détail

Introduction au traitement du signal application à la sismique. UM II C. Champollion d'après F. Masson

Introduction au traitement du signal application à la sismique. UM II C. Champollion d'après F. Masson Introduction au traitement du signal application à la sismique UM II C. Champollion d'après F. Masson Plan Introduction Transformée de Fourier Convolution Corrélation / Autocorrélation Echantillonnage

Plus en détail

Module : filtrage numérique

Module : filtrage numérique BS2SE - Physique appliquée Module : filtrage numérique Diaporamas (2) : conversion, filtrage numérique Itinéraire pédagogique Résumé de cours - Transformée en z d une séquence 2- Transmittance en z d un

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un système technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4h Coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6 (Boîtier

Plus en détail

Correction des systèmes linéaires continus asservis

Correction des systèmes linéaires continus asservis UV Cours 6 Correction des systèmes linéaires continus asservis ASI 3 Contenu! Introduction " Problématique de l'asservissement! Différentes méthodes de correction " Correction série, correction parallèle

Plus en détail

Etude du mouvement du pendule couplé

Etude du mouvement du pendule couplé Etude du mouvement du pendule couplé Matthieu Schaller matthieu.schaller@epfl.ch 12 novembre 2007 Table des matières 1 Introduction 2 2 Equations du mouvement 2 2.1 Formalisme de Lagrange.....................

Plus en détail

http ://ptetoile.free.fr/ Automatique

http ://ptetoile.free.fr/ Automatique Notions de base. Définitions Système continu : les variations des grandeurs physiques le caractérisant sont des fonctions de variables continues Système linéaire : Système régit par le principe de proportionnalité

Plus en détail

Exercices du chapitre 5 : chaîne de traitement numérique (partie 1)

Exercices du chapitre 5 : chaîne de traitement numérique (partie 1) Exercices du chapitre 5 : chaîne de traitement numérique (partie 1) 1 ) - exercice sur le bloc n 1 : échantillonneur. Exercice 1 : Cocher la réponse exacte. Un signal sinusoïdal u(t) d amplitude Û = 1V

Plus en détail

Etudier la réponse d un système d ordre 2 à l aide d un logiciel de simulation.

Etudier la réponse d un système d ordre 2 à l aide d un logiciel de simulation. Deuxième partie SIMULATION SOUS SCILAB Xcos Objectif Etudier la réponse d un système d ordre 2 à l aide d un logiciel de simulation. Déroulement Après avoir lancé le logiciel SCILAB, taper dans la console

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur novembre groupement A Nouvelle-Calédonie

Brevet de technicien supérieur novembre groupement A Nouvelle-Calédonie Brevet de technicien supérieur novembre 2012 - groupement A Nouvelle-Calédonie A. P. M. E. P. Exercice 1 10 points Une entreprise fabrique des appareils électroniques en grande série. En vue d améliorer

Plus en détail

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES SESSION 2007

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES SESSION 2007 BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES SESSION 2007 EPREUVE DE PHYSIQUE APPLIQUEE 1. Étude du capteur et de l'oscillateur 1.1 Étude du capteur capacitif 1.1.1. C liq = r liq b h 1.1.2. C air = r air L h b 1.1.3.Les

Plus en détail

Numérisation des signaux. Licence Pro Leçon 1

Numérisation des signaux. Licence Pro Leçon 1 Numérisation des signaux Licence Pro Leçon . Analogique - Numérique.. Définitions a/ L enregistrement numérique consiste à convertir le signal électrique en une suite de nombres dont chacun représente

Plus en détail

Mesures, étude temporelle, diagramme de Bode.

Mesures, étude temporelle, diagramme de Bode. Mesures, étude temporelle, diagramme de Bode. Ce T.P. est destiné à reprendre contact avec le matériel (générateurs, alimentations continues, oscilloscope, plaquettes pour réaliser les montages) et les

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Ondes progressives. Définitions Une perturbation peut se propager le long d une corde. Après le passage de cette perturbation, la corde retrouve son état initial. Ce phénomène

Plus en détail

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre Dans ce polycopié, on passe en revue les méthodes et définitions à maîtriser pour l étude des filtres du premier ordre. Toutes ont été étudiées lors des séances

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE Ressources pédagogiques: http://cours.espci.fr/site.php?id=37 Forum aux questions : https://iadc.info.espci.fr/bin/cpx/mforum

Plus en détail

SPECIALITE 14 : modulation et démodulation d amplitude

SPECIALITE 14 : modulation et démodulation d amplitude SPECIALITE 14 : modulation et démodulation d amplitude Objectifs : Etudier le dispositif électronique qui permet de moduler en amplitude une onde hertzienne de haute fréquence. En déduire expérimentalement

Plus en détail

Chapitre 2 : Notions de traitement du signal

Chapitre 2 : Notions de traitement du signal Chapitre 2 : Notions de traitement du signal I. Notion de spectre Comment représenter la fonction =.cos2? Réponse temporelle Réponse fréquentielle Une fonction peut avoir plusieurs composantes fréquentielles

Plus en détail

Chapitre 3 : l amplificateur opérationnel réel

Chapitre 3 : l amplificateur opérationnel réel Chapitre 3 : l amplificateur opérationnel réel I. Introduction AOP idéal : = : amplification différentielle ou en boucle ouverte (BO) = : impédance d entrée =0 : impédance de sortie = : courants de décalage

Plus en détail

Cours d électronique

Cours d électronique Cours d électronique LA THEORIE SUR L ELECTRONIQUE LES COMPOSANTS DE BASE PARTIE N 6 : LE DIAC La théorie sur l électronique - les composants de base - Le diac TABLE DES MATIERES 1. La description... 2

Plus en détail

Cours n 7. Synthèse de correcteurs. December 23, 2016

Cours n 7. Synthèse de correcteurs. December 23, 2016 Cours n 7 Synthèse de correcteurs vincent.mahout@insa-toulouse.fr December 23, 216 vincent.mahout@insa-toulouse.fr Cours n 7 December 23, 216 1 / 57 Problématique Le correcteur proportionnel K n est pas

Plus en détail

I. Fonction de transfert d'un ampli. op.

I. Fonction de transfert d'un ampli. op. Les divers modes de fonctionnement d'un Amplicateur Linéaire Intégré (amplicateur opérationnel I. Fonction de transfert d'un ampli. op. Nous supposons l'ampli.op. alimenté symétriquement sous tension continue

Plus en détail

Filtres passifs.doc FILTRES PASSIFS

Filtres passifs.doc FILTRES PASSIFS Filtres passis.doc FIES PASSIFS Un iltre limite le spectre du signal qui le trarse; on distingue quatre types de iltres : passe-bas passe-haut passe-bande coupe-bande. On caractérise un iltre par sa onction

Plus en détail

Synthèse de correcteurs

Synthèse de correcteurs Synthèse de correcteurs 1 Les actions Proportionnelles, Intégrales et Dérivées Compte tenu de certains choix (e.g., celui du facteur de résonance), on peut, grâce à des organes appelés correcteurs, améliorer

Plus en détail

La fonction filtrage (Chap 4)

La fonction filtrage (Chap 4) La fonction filtrage (Chap 4)! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris 1. Généralité sur le filtrage : DEF Le filtre est un quadripôle linéaire (2 bornes d entrées, et 2 bornes de

Plus en détail

Figure 1. Le problème est constitué de deux parties quasi-indépendantes.

Figure 1. Le problème est constitué de deux parties quasi-indépendantes. 1 Le problème traite de circuits électroniques utilisés pour la mise en œuvre d une liaison optique en espace libre. Comme on peut le voir sur la figure 1, cette liaison optique utilise pour l émission

Plus en détail

GE3-GCE3 - DS1 de Physique 06-07

GE3-GCE3 - DS1 de Physique 06-07 Vibrations et Ondes DS - /9 GE3-GCE3 - DS de Physique 06-07 ère partie (sans document). QCM ET COMMENTAIRES A) On considère un oscillateur mécanique amorti en régime forcé. A t0, on applique à cet oscillateur

Plus en détail

Les fonctions affines par morceaux

Les fonctions affines par morceaux Chapitre Les onctions aines par morceaux. Fonction aine.. Déinition et propriétés Déinition. Soit m et p deux réels. La onction déinie sur R par (x) mx + p est appelée une onction aine. Remarque. On a

Plus en détail

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points)

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points) Page 1/ 5 Devoir électrocinétique n o 1 M1 EFTIS/IUFM Nice Le contrôle est constitué de cinq exercices indépendants, le barême étant approximatif et donné à titre indicatif seulement. Toute erreur éventuelle

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Radès TD 1

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Radès TD 1 Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Radès Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Radès TD 1 EXERCICE 1 : On branche aux bornes A et B d un

Plus en détail

AUTOMATIQUE. EXERCICE I Synthèse et analyse de correcteurs

AUTOMATIQUE. EXERCICE I Synthèse et analyse de correcteurs ENSIEG 1 ère année août 28 AUTOMATIQUE Durée totale de l épreuve : 3 heures Documents autorisés L épreuve comprend 3 exercices indépendants Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt : ACQUERIR l'information Compétences : RESOUDRE, EXPERIMENTER LE CONDITIONNEMENT DU SIGNAL ACQUIS : Le filtrage analogique passif Proposer une méthode de résolution permettant la détermination

Plus en détail

Constitution physique d un son

Constitution physique d un son Constitution physique d un son I - INTRODUCTION On définira par son, tout signal pouvant être reçu par nos oreilles. Ce signal vient d une modification mécanique de notre environnement le plus proche :

Plus en détail

FILTRES ACTIFS. I. Différence entre filtre actif et filtre passif

FILTRES ACTIFS. I. Différence entre filtre actif et filtre passif FILTRES ACTIFS Les filtres actifs sont des quadripôles constitués d éléments passifs (éléments résistifs, condensateurs ) mais aussi d éléments actifs capables de fournir de l énergie (AIL ). Ce type de

Plus en détail

TD1: ANALYSE DE STABILITÉ ET DES PERFORMANCES D UN ASSERVISSEMENT. k p(1+0.5p) 2

TD1: ANALYSE DE STABILITÉ ET DES PERFORMANCES D UN ASSERVISSEMENT. k p(1+0.5p) 2 TD1: ANALYSE DE STABILITÉ ET DES PERFORMANCES D UN ASSERVISSEMENT On considère l asservissement suivant : k p(1+0.5p) 2 I. Cas où k = 1 1. Donner l allure dans les plan de Bode, Nyquist et Black du lieu

Plus en détail

Fonctions : étude (Dérivation, variations ) partie 1

Fonctions : étude (Dérivation, variations ) partie 1 I Dérivation les ormules : Fonctions : étude (Dérivation, variations partie 1 Fonction déinie sur R Dérivée Eemples : k une constante 0 4 3 ( + 6 + + 7 11 1 4 3 ² ( + 4 6 + + 7 3 3 4 4 3 n n n-1 4 3 (

Plus en détail

Régimes transitoires en électricité

Régimes transitoires en électricité Régimes transitoires en électricité Objectifs rappels de notions théoriques sur la réponse libre et la réponse forcée des systèmes linéaires simulation avec Excel de ces réponse observation expérimentale

Plus en détail