Télédétection Radar. Auteur : Jean- Paul Rudant Réalisateur : Lucas Ternynck. Cours proposé par l Ecole Nationale des Sciences Géographiques (ENSG)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Télédétection Radar. Auteur : Jean- Paul Rudant Réalisateur : Lucas Ternynck. Cours proposé par l Ecole Nationale des Sciences Géographiques (ENSG)"

Transcription

1 Télédétection Radar Cours proposé par l Ecole Nationale des Sciences Géographiques (ENSG) Auteur : Jean- Paul Rudant Réalisateur : Lucas Ternynck Plan du cours et Connaissances préalables utiles Séquence pour se poser des questions Généralités sur les images radar Géométrie des images Radiométrie : Réponse radar, caractères généraux Revue des applications : images d amplitude, usage de la phase (interférométrie, polarimétrie...) Exercices Présentation des logiciels de l ESA, NEST et POLSARPRO Conclusion au cours (Durée : 0:06:01) Quel contenu pour quel public? (Timeline 0:00:08) Contenu : cours de télédétection radar se situant au cœur du domaine de l information géographique numérique. Public : futurs utilisateurs d images tels que des géographes, géologues, aménageurs du territoire intéressés par différents domaines d applications. Le format de cours (Timeline 0:01:29) Cours vidéo visualisable via la plateforme de streaming de l ENSG. La vidéo intègre un discours structuré en chapitres et parties, l illustration des propos est réalisée à travers des schémas, des photos, des animations et des séquences de films documentaires. Des travaux pratiques de manipulation d images numériques seront proposés en parallèle du cours vidéo. Les prérequis (Timeline 0:02:31) Pas de prérequis indispensables mais il est préférable d avoir suivi un enseignement scientifique au préalable (type baccalauréat scientifique) pour suivre certaines séquences techniques. Celles- ci peuvent être «contournées» pour se rendre directement au passages consacrés aux applications qui peuvent présenter de l intérêt indépendamment de toutes considérations techniques. Certains compléments et exercices sont plus difficiles d accès. Définition de Télédétection Radar (Timeline 0:03:28) Télédétection : observation de la surface terrestre avec des capteurs utilisant des ondes électromagnétiques. RADAR : RAdio Detection And Ranging (détection des ondes radio et classement). Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets dans l espace. Les ondes radar sont des ondes radio qui incluent des ondes micro- ondes, c est- à- dire des ondes électromagnétiques de longueur d onde centimétriques.

2 Séquence pour se poser des questions(durée : 0:10:07) Exemples divers Perception du relief (Timeline 0:00:26) Interférométrie (Timeline 0:03:26) Originalité de l imagerie radar (Timeline 0:06:11) Perception de la surface (Timeline 0:07:31) Polarimétrie (Timeline 0:08:33) Plan du cours et Connaissances préalables utiles Généralités (durée env 01 :20 :00) Partie 1 Autour de l acronyme RADAR (Durée 0:31:55) 1.1 Exemple du radar imageur (0:02:22) 1.2 Ondes radio (0:08:26) 1.3 Les ondes électromagnétiques utilisées en télédétection (0:10:44) 1.4 Longueur d onde (0:12:49) 1.5 Intérêt des micro- ondes (0:18:26) 1.6 La polarisation (0:20:15) 1.7 Polarisation H et V pour le Radar (0:21:37) 1.8 Exercices et questions (0:24:14) Partie 2 Structure de l image (Durée 0:06:05) 2.1 Ligne image et distance- ogramme (0:00:05) 2.2 Matrice de points et classement (0:01:54) Partie 3 Résolution spatiale (Durée 0:16:18) 3.1 Résolution longitudinale (0:00:05) 3.2 Résolution transversale (0:03:46) 3.3Résumé sur la résolution spatiale (radar à ouverture réelle) (0:09:18) 3.4 Passage au radar spatial (0:13:12) Compléments résolution spatiale (Durée 0:19:00) Version simplifiée (Durée 0:09:16) Version normale (Durée 0:09:44) Compléments vidéos CNRS et CNES (Durée 0:05:11) Le Radar VARAN (0:00:40) L effet Doppler (0:01:31) Le traitement du signal Radar au CNES (0:02:53) Géométrie ( env 01 :18 :00) 1 Effets liés à la variation de l'angle d'incidence (sol plat) (Durée 0:05:42) 2 Effets liés à la différence entre les résolutions spatiales longitudinales et transversales (sol plat) (Durée 0:03:41) 3 Effets liés à la direction de vol du capteur et à l'orientation du faisceau (sol plat) (Durée 0:05:18) Complément : Effets géométriques liés à l'orientation du faisceau - Cas du radar spatial, approche la plus simple pour les régions équatoriales (Durée 0:19:08)

3 4 : Effets liés au relief (effets de pente) (Durée 0:14:22) Compléments : Autres Exemples divers (Durée 0:16:06) Documentaire CNRS (Durée 0:01:21) 5 : Bilan utilisateur (Durée 0:05:02) 6 : Comment répondre à la Question : faut il des Corrections de relief ou pas? (Durée 0:09:03) Radiométrie : éléments généraux sur la réponse radar, son codage et ses modes de visualisation (Durée env. 02:40:00) (Durée 0:03:12) 1) Généralités (Durée 0:13:55) 2) Chatoiement «Speckle» (Durée 0:09:19) 2- a) Complément Speckle (Durée 0:23:46) 2- b) Complément Speckle (suite) (Durée 0:06:17) 2- c) Illustration Speckle (Durée 0:05:03) 3) «mesure» Radar 3- a) Equation Radar (Durée 0:14:07) 3- b) Calcul de la phase (Durée 0:15:51) 4) coefficient de rétrodiffusion, Codage des images, visualisation, 4- a) Coefficient de rétrodiffusion σ 0 (Durée 0:25:51) 4- b) Dimension physique et variabilités de sigma0 en valeurs naturelles (Durée 0:14:50) 4- c) Complément Calibration du coefficient σ 0 (Durée 0:07:49) 4- d) Illustration Visualisation graphique de σ 0 en db et impression papier (Durée 0:30:13) Revue des Applications (env 04 :37 :00) (Durée 0:01:47) Rappels des propriétés essentielles des images (Durée 01:02:19) Partie 1 : Résumé des principaux résultats vus précédemment 1) Effets du relief (Durée 0:10:05) 2) Ondes cohérentes (Durée 0:13:12) 3) Réponse Radar (Durée 0:20:28) Partie 2 : Question : faut il privilégier l Optique et/ou Radar? (Durée 0:18:34) Applications diverses (Durée 04:37:00) : Les images disponibles : archives et actuelles (Durée 0:12:25) Partie 1 : Images d amplitude (02 :25 :00) 1) Sols nus (Durée 0:29:18) 2) Pénétration (Durée 0:21:05) 3) Détour vers l océan (Durée 0:13:16) 4) - Littoral et bathymétrie (Durée 0:12:30) - Vocabulaire (Durée 0:10:29) 5) Aperçu sur l agriculture (Durée 0:04:42) 6) Géomorphologie et géologie (Durée 0:13:11) 7) Zones Bâties (Durée 0:06:22) 8) Cartographie (Durée 0:35:12) Partie 2 : Interférométrie (env 01 :18 :00)

4 (Durée 0:02:04) 1- Principes (Durée 0:03:14) 2- Modélisation et mesure de la différence de phase (Durée 0:28:43) 3- Les sources d erreur ou de «bruit» affectant Delta Phi (Durée 0:05:18) 4- Les applications : a. Relief (Durée 0:14:35) b. Déplacement (Durée 0:06:24) c. Cohérence (Durée 0:07:31) 5- Les développements «récents» : les réflecteurs permanents (Durée 0:07:53) Partie 3 : Polarimétrie (Durée env 0 :50 :00) (0 :01 :32 ) Approche historique (0 :05 :46) Capteurs satellitaires (0 :14 :58) Capteurs récents après 2007 (0 :22 :45) Conclusion (0 :03 :55) Exposés transversaux (Durée env 01 :43 :00) 1- Modes d extraction du relief à partir des images radar (Durée 0:33:28) Radarclinométrie Radargrammétrie Interférométrie 2- Etude des couverts végétaux (durée env 01 :10 :00) ) (durée 0 :03 : :07 :57) Mesures quantitatives actuelles et futures (durée 0 :38 :58 ) Applications cartographiques (durée 0 :07 : 16) Très haute résolution spatiale ( 0 :01 :21) Détection des activités anthropiques (0 :07 :29) Remarques ( 0 :03 :30) Exercices Télédétection Radar Généralités Mouvements vibratoires Polarisations H,V, elliptiques Changement de direction de polarisation rectiligne pour une reflexion plane Résolution transversale sur sol penté Résolution spatiale Cellule 3D Rappel orbitographie Effet Doppler, version2, resolution spatiale longitudinale et transversale Orbites heliosynchrones Approche expérimentale de la résolution spatiale (application photo numérique) Notion de cohérence Rappel : bases de l effet Doppler Effet Doppler, version1, usage dans le cas des images radar Relation FRI (fréquence de répétition des impulsions) et géométrie d acquisition

5 Cas des cibles mobiles Erreur de localisation des cibles mobiles dans les images Cible particulière Exercice dièdre droit d arête perpendiculaire au faisceau Géométrie Terre plate, quelle approximation? Comparaison Direction de linéament sol et image Projection de la «Plate Carrée» Distinguer deux images avec des incidences différentes Effet d un MNT erroné sur les corrections géométriques Exercice : image de la tour Eiffel, déterminer la direction du capteur et l incidence du faisceau Exercice : effets de pente sur la surface d un pixel Exercice : effet de pente sur l échelle de restitution transversale Interférometrie Exemples de Réflecteurs permanents Etude de la Coherence entre deux signaux complexes Calcul de la différence de phase interférométrique en fonction de l altitude H Visualisation de différences de phase (modulo 2 pi) Incertitudes sur les mesures d altitude H et déplacement d Valeur limite de Bperp pour ne pas trop dégrader la cohérence EN COURS 1- Prise en main des logiciels 2- Résumé de l ensemble, 1h (powerpoint sonorisé) 1- Prise en main des logiciels : Présentation des logiciels Nest et Polsarpro pour lesquels il existe une importante documentation sur le site de l ESA Exemples d utilisation : correction en analyse d images - Corrections géométriques - Analyse statistique du speckle, coefficient de variation pour des images en 16bits par pixel puis comprimées en 8 bits par pixel. - Composition de canaux polarimétriques - Composition de séquences multitemporelles -. -

Télédétection radar Plan du cours

Télédétection radar Plan du cours Télédétection radar Plan du cours Le cours de Télédétection Radar comporte trois volumes : Le cours Les applications Les exercices Cours : Janvier 2014 Mise en ligne : Février 2016 Volume 1 : cours Introduction

Plus en détail

PARTIE C, ZTR Zoom Télédétection Radar

PARTIE C, ZTR Zoom Télédétection Radar ENSG Jean- Paul RUDANT Rudant@univ- mlv.fr janvier2015 Cours : Approche Comparée des Télédétections Optique et Radar Partie A: Approche comparée des télédétections optique et radar Partie B: Zoom optique

Plus en détail

RESSOURCES EDUCATIVES LIBRES en Télédétection radar. 30 mai 2017

RESSOURCES EDUCATIVES LIBRES en Télédétection radar. 30 mai 2017 RESSOURCES EDUCATIVES LIBRES en Télédétection radar rudant@univ-mlv.fr 30 mai 2017 RESSOURCES LIBRES télédétection radar CCT SAR-EDU ENSG ONF I ESA en français SARLABtelecomParis... 2 Bilan: info géographique

Plus en détail

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE)

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Intitulé de l UE Télédétection/Sciences de l image 2 Nombre des crédits:...6... Code UE : GEOIDE2F3 Université :

Plus en détail

Table des matières. La série Télédétection pour l observation des surfaces continentales André MARIOTTI

Table des matières. La série Télédétection pour l observation des surfaces continentales André MARIOTTI Table des matières La série Télédétection pour l observation des surfaces continentales... 13 André MARIOTTI Introduction... 17 Nicolas BAGHDADI et Mehrez ZRIBI Chapitre 1. Imagerie radar à synthèse d

Plus en détail

Support du cours en ligne Images radar en Télédétection: Concepts de base et applications

Support du cours en ligne Images radar en Télédétection: Concepts de base et applications Support du cours en ligne Images radar en Télédétection: Concepts de base et applications Les videos sont sur le site: https://earth.esa.int/web/guest/eo-education-and-training/sar-basics-snap-course Support

Plus en détail

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée L INFORMATION GEOGRAPHIQUE NUMERIQUE CRTS, 18 21 janvier 2016 M.F. SMIEJ smiej@crts.gov.ma Introduction Définition de l IGN PLAN Dimension spatiale de l IGN : localisation Représentation numérique de l

Plus en détail

Formation QGIS-IDRISI

Formation QGIS-IDRISI Centre de formation SIG - Télédétection - Environnement 1, rue des Saules 35510 Cesson-sévigné,France Tél. 02 30 88 12 99 sigotm@sigotm.com www.sigotm.com Lieu : Rennes, France Durée : 16j, soit 112 heures

Plus en détail

Formation QGIS-ENVI. Tarif étudiant, dem. d emploi, particulier ect : 1680 euros net de taxe

Formation QGIS-ENVI. Tarif étudiant, dem. d emploi, particulier ect : 1680 euros net de taxe Bureau d étude et centre de formation SIG - Télédétection - Environnement 1, rue des Saules 35510 Cesson-Sévigné, France Tél. 02 30 88 12 99 sigotm@sigotm.com www.sigotm.com Formation QGIS-ENVI Lieu :

Plus en détail

Caractéristiques géométriques

Caractéristiques géométriques Caractéristiques géométriques Ressources naturelles Natural Resources Centre canadien Canada de télédétection, Canada Ressources naturelles Canada Caractéristiques géométriques -Aperçu - Examen de la plate-forme

Plus en détail

Acquisition de données 3D par radar

Acquisition de données 3D par radar Séminaire 3D 24 avril 2015 Acquisition, archivage, diffusion Acquisition de données 3D par radar Raphaël Rouveure IRSTEA Groupement de Clermont-Ferrand Unité de Recherche TSCF Equipe Radar Acquisition,

Plus en détail

Le Radar à Synthèse d Ouverture (Synthetic Array Radar)

Le Radar à Synthèse d Ouverture (Synthetic Array Radar) Le Radar à Synthèse d Ouverture (Synthetic Array Radar) Plan Introduction à l imagerie radar Traitement des images radar Applications Plan Introduction Généralités Fomation des images radar Caractéristiques

Plus en détail

Exercice I : Satellites de télédétection passive (10 points)

Exercice I : Satellites de télédétection passive (10 points) Bac S 2014 Pondichéry Exercice I : Satellites de télédétection passive (10 points) http://labolycee.org La télédétection par satellite est l ensemble des techniques qui permettent d obtenir de l information

Plus en détail

Les SIG : un outil pour une vision durable et cohérente des territoires

Les SIG : un outil pour une vision durable et cohérente des territoires Les SIG : un outil pour une vision durable et cohérente des territoires Apport des images de télédétection Sylvain Labbé Cemagref UMR TETIS Cemagref CIRAD ENGREF IRD Montpellier 24/05/2006 PLAN Les images

Plus en détail

Introduction à la télédétection radar

Introduction à la télédétection radar Introduction à la télédétection radar Ressources naturelles Natural Resources Centre canadien Canada de télédétection, Canada Ressources naturelles Canada Sommaire du cours À quoi sert la télédétection

Plus en détail

POJET 4 : FAMILIARISATION AVEC LES IMAGES DES RADARS ET LEURS TRAITEMENTS

POJET 4 : FAMILIARISATION AVEC LES IMAGES DES RADARS ET LEURS TRAITEMENTS POJET 4 : FAMILIARISATION AVEC LES IMAGES DES RADARS ET LEURS TRAITEMENTS Le but de ce projet est de se familiariser avec les images RADAR, les algorithmes de filtrage spécifiques aux images radar ainsi

Plus en détail

Apport de l analyse fonctionnelle pour l estimation de variables environnementales à partir de formes d onde LiDAR

Apport de l analyse fonctionnelle pour l estimation de variables environnementales à partir de formes d onde LiDAR 1 Apport de l analyse fonctionnelle pour l estimation de variables environnementales à partir de formes d onde LiDAR Miloud MEZIAN 5 septembre 2014 Encadrants de stage Nicolas BAGHDADI Jean-Stéphane BAILLY

Plus en détail

Les questions auxquelles peut répondre le SIG

Les questions auxquelles peut répondre le SIG LES FONCTIONS SIG CRTS, 18 21 Janvier 2016 Amal LAYACHI, layachi@crts.gov.ma Les questions auxquelles peut répondre le SIG Où? : recherche spatiale d'objets par rapport à leurs caractéristiques, Quoi?

Plus en détail

Bilan des données et traitements

Bilan des données et traitements Bilan des données et traitements X. LENOT P. IMBO 3 ème Atelier Contributeurs Paris - 30-31 mai 2013 INTRODUCTION Typologie des données Données vecteurs Données images Données optiques (Spot, Pléiades)

Plus en détail

Méthodes d extraction de MNT à partir de capteurs embarqués. Stéréoscopie (optique ou radar) Lidar (laser) Interférométrie radar

Méthodes d extraction de MNT à partir de capteurs embarqués. Stéréoscopie (optique ou radar) Lidar (laser) Interférométrie radar Méthodes d extraction de MNT à partir de capteurs embarqués Stéréoscopie (optique ou radar) Lidar (laser) Interférométrie radar C est quoi un MNT? MNT Modèle Numérique de Terrain MNE Modèle Numérique d

Plus en détail

Ø Énoncer qu un signal périodique peut- être décomposé comme la somme d une composante continue et d une composante alternative.

Ø Énoncer qu un signal périodique peut- être décomposé comme la somme d une composante continue et d une composante alternative. BTS Systèmes Numériques, option Informatique et Réseaux, 1 ère année Chapitre.1.Les signaux 1.1. Les différents types de signaux Signal analogique Signal échantillonné Signal quantifié Signal numérique

Plus en détail

Détection de changements structuraux

Détection de changements structuraux Détection de changements structuraux ISSN avant et après une catastrophe École de technologie supérieure, Montréal, Québec, Canada Plan Introduction Détection de changements Différence Ratio de pixels

Plus en détail

EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS)

EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS) Bac S 2016 Pondichéry http://labolycee.org EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS) Les drones de loisirs à quatre hélices sont des véhicules aériens de faible dimension. Ils sont vendus au grand

Plus en détail

Formation Générale Niveau 1

Formation Générale Niveau 1 Formation Générale Niveau 1 FGUT1 Toute personne débutant dans la méthode et désirant passer la certification niveau 1 selon la norme EN 4179. Niveau conseillé : Baccalauréat (ou équivalent). Se préparer

Plus en détail

LOGICIELS DE TRAITEMENT D IMAGES SATELLITAIRES DEVELOPPES AU LABORATOIRE LAAR

LOGICIELS DE TRAITEMENT D IMAGES SATELLITAIRES DEVELOPPES AU LABORATOIRE LAAR LOGICIELS DE TRAITEMENT D IMAGES SATELLITAIRES DEVELOPPES AU LABORATOIRE LAAR Le laboratoire LAAR (Laboratoire d Analyse et des Applications du Rayonnement), agrée en Septembre 2000, a entamé une série

Plus en détail

Comment ça marche? La réflexion ionosphérique (2)

Comment ça marche? La réflexion ionosphérique (2) Comment ça marche? La réflexion ionosphérique (2) Par le radio-club F6KRK Dans un précédent "Comment ça marche", nous avons vu le mécanisme de la réflexion des ondes dans l'ionosphère. Puis nous avons

Plus en détail

Télédétection, Mer et STIC. Christophe BOURLIER René GARELLO Ali KHENCHAF

Télédétection, Mer et STIC. Christophe BOURLIER René GARELLO Ali KHENCHAF Télédétection, Mer et STIC Christophe BOURLIER René GARELLO Ali KHENCHAF Assises des Sciences et Techniques de la mer de l Ouest n : 1 Objet Observation globale de l environnement Spatial, temporel Couplage

Plus en détail

Introduction au traitement d images

Introduction au traitement d images Fondements du Traitement d Images novembre 2006 du cours 1 2 3 Propriétés de l image 4 du cours 1 2 3 Propriétés de l image 4 du cours 1 2 3 Propriétés de l image 4 du cours 1 2 3 Propriétés de l image

Plus en détail

Drones d'observation pour l agriculture et l environnement

Drones d'observation pour l agriculture et l environnement GARDEN WORKSHOP 2015 Drones d'observation pour l agriculture et l environnement Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea Sylvain Labbé www.irstea.fr Plan Irstea Drones Capteurs Exemples

Plus en détail

L imagerie spatiale à très haute résolution pour le suivi de la pression anthropique

L imagerie spatiale à très haute résolution pour le suivi de la pression anthropique LES APPLICATIONS SATELLITAIRES AU SERVICE DE LA MER ET DU LITTORAL Projet DORIS_Net L imagerie spatiale à très haute résolution pour le suivi de la pression anthropique Delphine Fontannaz CNES Centre Condorcet

Plus en détail

Généralités. Plan Généralités ECHOGRAPHE CAPTEUR. Historique. Historique. Echographe. Généralités. Capteur. Transport. Traitement du signal.

Généralités. Plan Généralités ECHOGRAPHE CAPTEUR. Historique. Historique. Echographe. Généralités. Capteur. Transport. Traitement du signal. ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Généralités Historique Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport the blue goose 1970 Généralités Historique 180

Plus en détail

EG 11: Photogrammétrie

EG 11: Photogrammétrie EG 11: Photogrammétrie Définitions et principes Géométrie de la prise de vue Vision stéréoscopique Principes de projection Plan de vol + élaboration Caméras à film numérique Appareils de restitution Exercice

Plus en détail

Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses

Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses Diffraction de la lumière par une fente percée dans un écran opaque Diffraction des vagues par une ouverture dans une digue

Plus en détail

CORRIGE. par une source qui se rapproche ou s éloigne de l observateur.

CORRIGE. par une source qui se rapproche ou s éloigne de l observateur. Partie Observer : Ondes et matière CHAP 03-ACT EXP Effet Doppler et Radars. Objectifs : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. Exploiter l expression

Plus en détail

INTRODUCTION A L IMAGERIE SPATIALE ET A SES USAGES. Jacques BOUFFIER Pôle «Applications Satellitaires» du MEDDE CEREMA / Dter Sud Ouest/ DALETT

INTRODUCTION A L IMAGERIE SPATIALE ET A SES USAGES. Jacques BOUFFIER Pôle «Applications Satellitaires» du MEDDE CEREMA / Dter Sud Ouest/ DALETT INTRODUCTION A L IMAGERIE SPATIALE ET A SES USAGES Pôle «Applications Satellitaires» du MEDDE CEREMA / Dter Sud Ouest/ DALETT 1 LE POLE APPLICATIONS SATELLITAIRES ET TELECOMMUNICATIONS DEPUIS 2009 FILIERE

Plus en détail

La fusion multi-capteur en télédétection optique : Application à la détermination de variables biophysiques de surface.

La fusion multi-capteur en télédétection optique : Application à la détermination de variables biophysiques de surface. La fusion multi-capteur en télédétection optique : Application à la détermination de variables biophysiques de surface Olivier Samain 1 Introduction Fusion multi-capteur : Utilisation conjointe de plusieurs

Plus en détail

ALTIMÉTRIE HAUTE RÉSOLUTION

ALTIMÉTRIE HAUTE RÉSOLUTION ALTIMÉTRIE HAUTE RÉSOLUTION Atelier géothématique Inondation, aménagement, foresterie, transport,... : quels usages pour les données 3D? CEREMA DTSO Toulouse, 2 juillet 2014 ign.fr INTRODUCTION ATELIER

Plus en détail

L utilisation des satellites pour la météorologie. Benoît Thomé Météo-France - Centre de Météorologie Spatiale Mai 2015

L utilisation des satellites pour la météorologie. Benoît Thomé Météo-France - Centre de Météorologie Spatiale Mai 2015 L utilisation des satellites pour la météorologie Benoît Thomé Météo-France - Centre de Météorologie Spatiale Mai 2015 Objectifs de la météorologie satellitaire données essentielles Des NUMERIQUE du temps.

Plus en détail

Principe de l altimétrie

Principe de l altimétrie Altimétrie Principe de l altimétrie Fréquences de l altimètre jason Bandes de fréquence micro-ondes Désignation Gamme de fréquences Bande L de 1 à 2 GHz Bande S de 2 à 4 GHz Bande C de 4 à 8 GHz Bande

Plus en détail

CORRECTIONS D ECLAIREMENT ET CALIBRATION ABSOLUE DES IMAGES SPOT; EFFETS DE STEREORADIOMETRIE

CORRECTIONS D ECLAIREMENT ET CALIBRATION ABSOLUE DES IMAGES SPOT; EFFETS DE STEREORADIOMETRIE Cartographie des états de surface (SATCARTO) 51 CORRECTIONS D ECLAIREMENT ET CALIBRATION ABSOLUE DES IMAGES SPOT; EFFETS DE STEREORADIOMETRIE Hervb LE MEN 1. NTR~D~CTI~N La comparaison des radiomètries

Plus en détail

Formation ArcGis-ENVI

Formation ArcGis-ENVI Bureau d étude et centre de formation SIG - Télédétection - Environnement 1, rue des Saules 35510 Cesson-Sévigné, France Tél. 02 30 88 12 99 sigotm@sigotm.com www.sigotm.com Formation ArcGis-ENVI Lieu

Plus en détail

Projet de Recherche. M. Tarik BENABDELOUAHAB Pr. Bernard TYCHON Dr. Riad BALAGHI Pr. Christian BARBIER M. Rachid AMEDIAZ M.

Projet de Recherche. M. Tarik BENABDELOUAHAB Pr. Bernard TYCHON Dr. Riad BALAGHI Pr. Christian BARBIER M. Rachid AMEDIAZ M. Projet de Recherche Application de la télédétection optique et RADAR pour contribuer à une gestion hydrique efficiente de la céréaliculture des périmètres irrigués au Maroc : Cas du périmètre irrigué du

Plus en détail

Perception pour la conduite automatisée

Perception pour la conduite automatisée Perception pour la conduite automatisée Aurélien Cord (aurelien.cord@lcpc.fr) Jean-Philippe Tarel (jean-philippe.tarel@lcpc.fr) Déroulé du cours (1/3) Introduction * Présentation du cours et des intervenants.

Plus en détail

Cartographie des surfaces d'eau et des milieux humides par télédétection radar

Cartographie des surfaces d'eau et des milieux humides par télédétection radar Cartographie des surfaces d'eau et des milieux humides par télédétection radar Apport de la haute résolution temporelle radar Sentinel-1 C. Cazals1,2, P.-L. Frison1, J.-P. Rudant1 Univ. Paris Est, IGN-ENSG,

Plus en détail

Petite introduction à la télédétection

Petite introduction à la télédétection Petite introduction à la télédétection Jordi Inglada Décembre 2012 Jordi Inglada Petite introduction à la télédétection Décembre 2012 1 / 57 Introduction Sommaire 1 La télédétection Introduction Aéroporté

Plus en détail

OBSERVATION DE LA TERRE PAR SATELLITE

OBSERVATION DE LA TERRE PAR SATELLITE OBSERVATION DE LA TERRE PAR SATELLITE Dominique HEBRARD Pôle Applications Satellitaires et Télécommunications Journée sur les Applications satellitaires au service de la mer et du littoral Pessac - 29

Plus en détail

CT04. Les ondes ultrasonores

CT04. Les ondes ultrasonores CT04 Les ondes ultrasonores INTRODUCTION I Introduction Méthode de contrôle qui consiste à transmettre des impulsions acoustiques de haute fréquence (les ultrasons) dans un matériau. Ces ondes se propagent

Plus en détail

Photo-interprétation

Photo-interprétation Photo-interprétation t ti Cours 2: Aspect matériel (numérique), déroulement d un chantier phot.introduction et notions essentielles Buts du cours Reconnaître les différents types d'images utilisées en

Plus en détail

TD 1 : Caméra Linéaire (version 18 janv. 2009)

TD 1 : Caméra Linéaire (version 18 janv. 2009) Licence Pro Vision Industrielle TD 1 : Caméra Linéaire (version 18 janv. 2009) I U T A d e L i l l e - D é p a r t e m e n t G é n i e M é c a n i q u e & P r o d u c t i q u e U n i v e r s i t é d e

Plus en détail

Le soleil, corps chaud à une température de plus de 6000K, émet une énergie sous forme d'un rayonnement électromagnétique. Les longueurs d'onde de ce

Le soleil, corps chaud à une température de plus de 6000K, émet une énergie sous forme d'un rayonnement électromagnétique. Les longueurs d'onde de ce Le soleil, corps chaud à une température de plus de 6000K, émet une énergie sous forme d'un rayonnement électromagnétique. Les longueurs d'onde de ce type de rayonnement dépendent de la température. En

Plus en détail

Télédétection et forêt : comment ça marche?

Télédétection et forêt : comment ça marche? FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris Télédétection et forêt : comment ça marche? Anne JOLLY (ONF) Sylvie DURRIEU (IRSTEA) Jérôme BOCK (ONF), Xavier LUCIE (IRTSEA), Alain MUNOZ

Plus en détail

Chap.3 Ondes électromagnétiques dans le vide

Chap.3 Ondes électromagnétiques dans le vide Chap.3 Ondes électromagnétiques dans le vide 1. Equation de propagation des OEM Structure des OPPH 1.1. Equation d onde de d Alembert Célérité des OEM dans le vide 1.2. Structure des OPPH 1.3. Aspects

Plus en détail

Détection d obstacles et de cibles de collision par un radar FMCW aéroporté

Détection d obstacles et de cibles de collision par un radar FMCW aéroporté Encadrement E. Itcia: Rockwell-Collins J.-Y. Tourneret: IRIT/N7 F. Vincent: ISAE Philippe Goy Détection d obstacles et de cibles de collision par un radar FMCW aéroporté 18/12/2012 1 Contexte applicatif

Plus en détail

- fusion de données -

- fusion de données - - fusion de données - Fabrice Janez O.N.E.R.A UR «Image, Observation, Renseignement» Meilleure observabilité Introduction Intérêt de la fusion Accès à une information globale plus fiable et plus complète

Plus en détail

Secutec.fr DF-RADIO-GSM. Détecteur de fréquences analogiques et numériques : 2G, 3G, 4G, BT, WiFi, LTE

Secutec.fr DF-RADIO-GSM. Détecteur de fréquences analogiques et numériques : 2G, 3G, 4G, BT, WiFi, LTE DF-RADIO-GSM Détecteur de fréquences analogiques et numériques : 2G, 3G, 4G, BT, WiFi, LTE Détecteur de fréquences multicanaux 6 voies (CDMA 850, LTE 800 (4G), GSM 900, GSM 1900, CDMA 1900, 3G, DECT, WiFi,

Plus en détail

État de l'art : Acquisition de données 3D par lidar

État de l'art : Acquisition de données 3D par lidar État de l'art : Acquisition de données 3D par lidar Tristan Allouis, L'Avion Jaune L'Avion Jaune Entreprise innovante indépendante crée en 2005 Fondateurs issus de la recherche Services d'imagerie aérienne

Plus en détail

Acquisition d images thermiques par drone : corrections radiométriques à partir de données terrain

Acquisition d images thermiques par drone : corrections radiométriques à partir de données terrain Acquisition d images thermiques par drone : corrections radiométriques à partir de données terrain Audrey Jolivot 1*, David Gómez-Candón 2*, Sylvain Labbé 3, Nicolas Virlet 2, Jean-Luc Regnard 2 1 CIRAD

Plus en détail

NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON

NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON TaleS / P14 NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON Activité 14.1 Une chaîne de transmission d informations est un ensemble d éléments permettant de transférer de l information (son, image,

Plus en détail

Université de Marne-La-Vallée Institut Gaspard MONGE

Université de Marne-La-Vallée Institut Gaspard MONGE Master d Informatique M1 Module de Traitement d Images Année 2004-2005 PROJET «Logiciel OTIG» 1. Introduction Le but du projet est de concevoir une application de traitement d images satisfaisant aux besoins

Plus en détail

Principes de base de l optique. Nicolas Sandeau Maître de Conférences

Principes de base de l optique. Nicolas Sandeau Maître de Conférences Principes de base de l optique Nicolas Sandeau Maître de Conférences Une onde électromagnétique ~B~B ~E~E ~ k ~ k Amplitude Phase ³ ~E = E 0 cos!t ~ k ~r ~e ³ ~B = B 0 cos!t ~ k ~r ~b Polarisation k =

Plus en détail

NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar

NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar Avec ce système de formation axé sur la pratique, enseignez aisément des contenus de formation complexes sur la technique du radar Kommunikationstechnik

Plus en détail

Megha-Tropiques, lancement le 12 octobre 2011

Megha-Tropiques, lancement le 12 octobre 2011 lancement le 12 octobre 2011 genèse de la mission spatiale 1993 : le colloque de prospective du CNES, l agence spatiale française (Saint-Malo) recommande l étude d une mission Tropiques dédiée au cycle

Plus en détail

Activités de ACRI-ST dans le cadre de la calibration/validation des produits niveau 1 MERIS et OLCI

Activités de ACRI-ST dans le cadre de la calibration/validation des produits niveau 1 MERIS et OLCI Activités de ACRI-ST dans le cadre de la calibration/validation des produits niveau 1 MERIS et OLCI Ludovic Bourg ACRI-ST Premier Atelier National «Couleur de l Océan» Paris, 17-18 janvier 2011 Plan Les

Plus en détail

Modélisation OLIVIER DE JOINVILLE. 2e partie

Modélisation OLIVIER DE JOINVILLE. 2e partie Géométrie des images spatiales Modélisation OLIVIER DE JOINVILLE 2e partie Table des matières I - Définitions 5 A. Définitions des principaux modèles...5 II - La modélisation physique 7 A. Connaissance

Plus en détail

L ÉTUDE DE LA LUMIÈRE RECTILIGNEMENT POLARISÉE. LA VÉRIFICATION DE LA LOI DE MALUS

L ÉTUDE DE LA LUMIÈRE RECTILIGNEMENT POLARISÉE. LA VÉRIFICATION DE LA LOI DE MALUS L ÉTUDE DE LA LUMIÈRE RECTILIGNEMENT POLARISÉE. LA VÉRIFICATION DE LA LOI DE MALUS 1. Le but du travail L étude de la lumière rectilignement polarisée et la vérification de la loi de Malus. 2. Considérations

Plus en détail

Quelles sont les influences du temps sur un radar? Le temps en tant que condition climatique

Quelles sont les influences du temps sur un radar? Le temps en tant que condition climatique TIPE 2007 Le Temps Quelles sont les influences du temps sur un radar? Le temps en tant que condition climatique Plan I) Présentation du radar Le radar en général Composition du radar et principe de fonctionnement

Plus en détail

Analyse du mouvement dans les vidéos et Suivi d objets

Analyse du mouvement dans les vidéos et Suivi d objets Analyse du mouvement dans les vidéos et Suivi d objets Aurélie Bugeau Enseirb-Matmeca, IPB Aurélie Bugeau (Enseirb-Matmeca, IPB) Analyse des vidéos 1 / 45 Introduction Vidéo Séquence d images Chaque image

Plus en détail

Les modèles numériques de terrain - Définition, spécifications et enjeux -

Les modèles numériques de terrain - Définition, spécifications et enjeux - Les modèles numériques de terrain - Définition, spécifications et enjeux - Aix-en-Provence 31/01/13 Sommaire I- Généralités Définition, paramètres et usages Technologies et Méthodes de production II- Deux

Plus en détail

SCAN Départemental. Version 3. Descriptif de contenu. Révision : Septembre Date du Document : Mars 2011

SCAN Départemental. Version 3. Descriptif de contenu.  Révision : Septembre Date du Document : Mars 2011 SCAN Départemental Version 3 Descriptif de contenu Date du Document : Mars 2011 Révision : Septembre 2012 www.ign.fr SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 DESCRIPTIF DE CONTENU... 3 1 Ce que contient ce chapitre... 3

Plus en détail

IMAGES AERIENNES IMAGES SATELLITES

IMAGES AERIENNES IMAGES SATELLITES IMAGES AERIENNES IMAGES SATELLITES RECHERCHE ET CARTOGRAPHIE DE CAVITES SOUTERRAINES APPORTS, LIMITES, COMPARAISON N. BERENGER, S. RUCQUOI - Cerema Page 1/34 Objectifs et démarche de l action État de l

Plus en détail

Quelques éléments méthodologiques

Quelques éléments méthodologiques Carte des dégâts de tempête de janvier 2009 sur le massif landais Quelques éléments méthodologiques Historique de la méthode : Dès les tempêtes de 1999, l IFN avait envisagé la cartographie des dégâts

Plus en détail

Obtention simultanée des bandes R et NIR par combinaison linéaire des voies sur un

Obtention simultanée des bandes R et NIR par combinaison linéaire des voies sur un Obtention simultanée des bandes R et NIR par combinaison linéaire des voies sur un appareil photographique hi ordinaire i modifié Acknowledgements: the research leading to these results has received funding

Plus en détail

2 ÉTAPE 2 : SÉLECTION DES DONNÉES DE SUPPORT

2 ÉTAPE 2 : SÉLECTION DES DONNÉES DE SUPPORT 2 ÉTAPE 2 : SÉLECTION DES DONNÉES DE SUPPORT Aujourd hui, via le web, nous pouvons consulter aisément des bases de données cartographiques numériques, trouver des rapports, des monographies, ou des articles

Plus en détail

Les outils de base. Cours de révision de 4 ème N. Sougnez

Les outils de base. Cours de révision de 4 ème N. Sougnez Les outils de base Cours de révision de 4 ème 2012-2013 N. Sougnez 1 Plan de la séquence Les outils de base 1. La représentation de la terre 2. L orientation 3. L échelle cartographique 4. Les coordonnées

Plus en détail

UV Théorie de l Information. Synoptique d un système de transmission numérique

UV Théorie de l Information. Synoptique d un système de transmission numérique UV Théorie de l Information Cours n 9 : Codage de canal Description de ses composantes Évaluation de la qualité Caractérisation d un canal bruité Objet et principe du codage de canal 1 Synoptique d un

Plus en détail

Rapport de synthèse. Potentiel de l'imagerie radar satellitaire pour la détection et la mesure d'instabilités gravitaires dans la région grenobloise

Rapport de synthèse. Potentiel de l'imagerie radar satellitaire pour la détection et la mesure d'instabilités gravitaires dans la région grenobloise Pôle Grenoblois Risques Naturels / appel à propositions 2007 Rapport de synthèse Potentiel de l'imagerie radar satellitaire pour la détection et la mesure d'instabilités gravitaires dans la région grenobloise

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER

BTS OPTICIEN LUNETIER BTS OPTICIEN LUNETIER OPTIQUE GEOMETRIQUE ET PHYSIQUE U.42 SESSION 2014 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos Remerciements... 17

Table des matières. Avant-propos Remerciements... 17 Table des matières Avant-propos... 11 Remerciements... 17 Chapitre 1. Notions de champs électromagnétiques... 19 1.1. Notions de champs... 19 1.1.1. Introduction... 19 1.1.2. Le champ électrique... 21

Plus en détail

Sondage satellitaire, diffusiométrie & altimétrie

Sondage satellitaire, diffusiométrie & altimétrie Sondage satellitaire, diffusiométrie & altimétrie Sondage satellitaire (principe de base) Le sondage par satellite se fait dans les bandes d absorption de l atmosphère. On obtient ainsi des profils de

Plus en détail

Ondes. Optique physique

Ondes. Optique physique 8 Ondes. Optique physique Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Quelle(s) proposition(s) est (sont) exacte(s)? A. Si une source ponctuelle émet dans un milieu isotrope, les surfaces d onde sont

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES [GRIB] [BUFR/CREX] [Tables de code communes]

TABLE DES MATIÈRES [GRIB] [BUFR/CREX] [Tables de code communes] TABLE DES MATIÈRES PAGE [GRIB] 1. Modèles GRIB pour les données satellite simulées... A.2 2. Modèle GRIB pour la projection azimutale équivalente de Lambert... A.4 3. Modèle GRIB pour les paramètres partitionnés...

Plus en détail

BESOINS FICHES Hydrologie

BESOINS FICHES Hydrologie BESOINS FICHES Hydrologie Fiches «cartographie générale» Présentation carto ( Avec MNT) Objets à reconnaître : Zones inondées, Zones saturées Parcelles Attributs permanents:arbres, pente, informations

Plus en détail

Phénomènes de propagation unidimensionnels

Phénomènes de propagation unidimensionnels Phénomènes de propagation unidimensionnels Déformations longitudinales dans une tige solide La démonstration de l équation du mouvement d un atome dans une chaîne Le passage à la limite continue de l équation

Plus en détail

I N T R O D U C T I O N

I N T R O D U C T I O N Fiche 1.1.2 Page 1 sur 5 1.1.2 Les méthodes de la géomorphologie Dans les régions de montagne, l information est le plus souvent cachée et difficilement accessible. Sa collecte nécessite alors l utilisation

Plus en détail

HYDROGRAPHIE. Une introduction aux techniques hydrographiques utilisées dans des projets d ingénierie fluviale. Jean Jacques PETERS

HYDROGRAPHIE. Une introduction aux techniques hydrographiques utilisées dans des projets d ingénierie fluviale. Jean Jacques PETERS HYDROGRAPHIE Jean Jacques PETERS Une introduction aux techniques hydrographiques utilisées dans des projets d ingénierie fluviale 1 Mes souhaits Faire passer le virus de la science des rivières : Vous

Plus en détail

Principes de base de la télédétection spatiale

Principes de base de la télédétection spatiale Introduction Ref: intro V2 Août 2017 Principes de base de la télédétection spatiale Introduction et contexte Le projet AGRIPEDD vise à proposer des ressources pédagogiques sous forme de fiches et d un

Plus en détail

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE ONDES 1. Ondes et particules 2. Caractéristiques des ondes 3. Propriétés des ondes ANALYSE CHIMIQUE 4. Analyse spectrale 5. Réaction chimique par échange

Plus en détail

Chap.1 Modèle ondulatoire scalaire de la lumière

Chap.1 Modèle ondulatoire scalaire de la lumière Chap.1 Modèle ondulatoire scalaire de la lumière 1. Nature de la lumière 1.1. La lumière : une OEM 1.2. Amplitude résultante : théorème de superposition 1.3. Spectres en longueur d onde 2. Processus d

Plus en détail

Traitement des Données NDVI

Traitement des Données NDVI Traitement des Données NDVI AGRHYMET Regional Centre Niamey, Niger Training Center U.S. Geological Survey Center for Earth Resources Observation and Science (EROS) Sioux Falls, South Dakota, USA Traitement

Plus en détail

L outil spatial au service du développement Le cadastre steppique et saharien Procédure

L outil spatial au service du développement Le cadastre steppique et saharien Procédure L outil spatial au service du développement Le cadastre steppique et saharien Procédure Introduction Actuellement, la réalisation, dans les meilleurs délais possibles, d une couverture cadastrale pour

Plus en détail

Historique de l évolution du bâti

Historique de l évolution du bâti Historique de l évolution du bâti Volet traitement des photos aériennes Objectifs de l étude Choix de la nomenclature Calage des photos aériennes Extraction automatique Photointerprétation Un exemple concret

Plus en détail

OCT en-phase pour l authentification biométrique par empreintes digitales et sa sécurisation.

OCT en-phase pour l authentification biométrique par empreintes digitales et sa sécurisation. OCT en-phase pour l authentification biométrique par empreintes digitales et sa sécurisation. Journée Futur & Ruptures 2016 François LAMARE Yaneck GOTTESMAN Bernadette DORIZZI Badr-Eddine BENKELFAT Le

Plus en détail

Cours d électronique numérique. Michel Hubin - can

Cours d électronique numérique. Michel Hubin -  can Références Michel Hubin - http://perso.wanadoo.fr/michel.hubin/physique/elec/chap can Communication Le monde numérique est un monde discrétisé Le monde réel est un monde continu Le monde n est pas numérique

Plus en détail

CSGA - Synoptique de formation

CSGA - Synoptique de formation CSGA - Synoptique de formation 2016-2017 Document de travail du lundi 4 Avril 2016 - Auteurs : P. Barbier & H. Jarar Oulidi Module 0 : Ouverture de la formation Objectif du module : Accueil des étudiants

Plus en détail

Questions de cours (réponses courtes souhaitées!)

Questions de cours (réponses courtes souhaitées!) Radiométrie Examen Décembre 2013 Durée : 2 heures Document autorisé: une feuille A4 manuscrite et une calculatrice. Les élèves étrangers ont également le droit d apporter un dictionnaire s ils le souhaitent.

Plus en détail

Photométrie automatique Avec un EOS 350D et IRIS

Photométrie automatique Avec un EOS 350D et IRIS Photométrie automatique Avec un EOS 350D et IRIS Afin de valider l utilisation d un EOS 350D en photométrie, j ai pratiqué une série de tests à partir de mesures pour la surveillance des étoiles variables

Plus en détail

Évaluation des dégâts de tempête par télédétection satellitaire

Évaluation des dégâts de tempête par télédétection satellitaire Séminaire GIP ECOFOR - «Forêt vent et risques» 16-17 mars 2005 - Paris Évaluation des dégâts N. STACH Inventaire forestier National - Unité Études et Prospectives nstach@lyon.ifn.fr 1/20 Contenu de la

Plus en détail

La Télédétection.

La Télédétection. La Télédétection http://cct.rncan.gc.ca/index_f.php http://telsat.belspo.be/beo/ La télédetection c est quoi? La télédetection c est quoi? La télédétection est une technique permettant d'obtenir de l'information

Plus en détail

RADAR DE DEBIT SOMMER Mesure, enregistrement et transmission des débits des écoulements à surface libre

RADAR DE DEBIT SOMMER Mesure, enregistrement et transmission des débits des écoulements à surface libre RADAR DE DEBIT SOMMER Mesure, enregistrement et transmission des débits des écoulements à surface libre Fonctions et caractéristiques Sans entretien Aucune construction structurelle en eau Totalement opérationnel

Plus en détail