L'astronomie de l'invisible...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'astronomie de l'invisible..."

Transcription

1 L'astronomie de l'invisible... Cité Scolaire du Maréchal Lannes Place Brossolette LECTOURE S. DELBES

2 1. Comment émettre de la lumière?

3 1.a. Emission lumineuse d'origine thermique Température > -273 C (= 0 K) (= zéro absolu) agitation des particules (atomes, molécules, ) émission lumineuse Le spectre de la lumière émise dépend de la température de la source. Ce spectre est toutefois continu.

4 Evolution de l'intensité lumineuse émise en fonction de la longueur d'onde, pour des corps pris à à différentes températures... Rγ RX UV R visible IR MO OR

5 Evolution de l'intensité lumineuse émise en fonction de la longueur d'onde, pour des corps pris à à différentes températures... Rγ RX UV Un corps «chaud», émet surtout du côté des Rayons UV... Il émet ainsi beaucoup d'énegie. R visible IR MO OR Un corps «froid», émet surtout dans le domaine des Ondes Radio... Il émet toutefois peu d'énegie lumineuse.

6 Etoiles plus chaudes que le Soleil Etoiles plus «froides» que le Soleil Soleil: température de surface à environ C Corps humain: température de surface à environ 37 C

7 1.b. Emission/absorption lumineuse liées à une transition électronique dans des atomes ou des molécules Dans un atome ou une molécule, les électrons ne peuvent pas avoir n'importe quelle énergie. Celle-ci ne peut varier que par paliers. Tout se passe comme s'ils étaient situés sur des «couches» bien définies. Exemple de l'atome d'hydrogène (H) (cas le plus simple): énergie N M Couche K Couche L Couche M NOYAU p+ L Couche N Couche... K Electron sur la couche K (de plus basse énergie) situation la plus stable = «état fondamental»

8 Mais les atomes et les molécules ne restent pas toujours dans leur état fondamental (ou état le plus stable)! - Prenons par exemple un gaz traversé par la lumière d'une lampe à incandescence (qui a un spectre continu)... Gaz d'atomes X?? Quelle lumière va-t-on obtenir de l'autre côté?

9 Les atomes du gaz X vont absorber les radiations qui leur permettent de changer de couche. Certaines couleurs vont donc disparaître du spectre. Gaz d'atomes X? énergie N M Couche K Couche L Couche M NOYAU p+ L Couche N Couche... K Il y a eu absorption de certaines radiations. On parle de spectre de raies d'absorption.

10 Les atomes du gaz X sont alors excités. Ils ne peuvent pas rester ainsi très longtemps. Inversement, ils vont donc revenir sur leurs couches initiales en émettant leur énergie excédentaire, sous forme de radiations. Gaz d'atomes X EXCITES énergie N M Couche K Couche L Couche M NOYAU p+ L Couche N Couche... K Il y a eu émission de certaines radiations. On parle de spectre de raies d'émission.

11 Chaque atome, chaque molécule peut ainsi émettre ou absorber des radiations lumineuses bien précises, en fonction des niveaux d'énergie qu'il propose à ses électrons. Un spectre de raies, d'émission ou d'absorption, permet ainsi d'identifier des atomes et des molécules. Exemples: spectres d'émission de quelques atomes. H He Hg U

12 Un exemple: observons le spectre d'une étoile, le Soleil, de plus en plus près... De «loin» d'abord, il semble parfaitement continu, et il ressemble au spectre d'une «vulgaire» lampe à incandescence:

13 Mais en y regardant de plus près... Sur un fond continu, typique d'une émission d'origine thermique, on trouve une multitude de raies d'absorption!

14 La lumière du Soleil est bien d'origine thermique. Les réactions nucléaires chauffent son coeur à environ C, et sa surface à environ C. Cela crée une importante agitation thermique d'où résulte une émission lumineuse... MAIS, avant de nous parvenir cette lumière traverse l'atmosphère solaire, appelée chromosphère: là, de nombreux atomes, et même quelques molécules absorbent une partie de la lumière émise. Cela explique qu'on se retrouve finalement avec un spectre de raies d'absorption! La lumière «part» de la photosphère... Zone radiative Zone convective Photosphère Chromosphère noyau Et traverse ensuite la chromosphère!

15 Les raies d'absorption permettent d'identifier les gaz présents dans la chromosphère! On retrouve la même situation pour toutes les étoiles!

16 1.c. Emission/absorption lumineuse liées aux mouvements internes d'une molécule. Dans une molécule, les atomes sont «liés» les uns aux autres, mais ils ne sont pas complètement fixes. Les liaisons entre eux peuvent vibrer, un peu comme s'ils étaient liés par des ressorts... Une molécule peut aussi tourner sur elle-même, ou même «se tordre»... Exemple: molécule d'eau... O H H Chacun de ces mouvements internes, s'accompagne d'une absorption, ou d'une émission de radiations lumineuses, à des longueurs d'onde bien précises, caractéristiques de la molécule concernée. La lumière émise ou absorbée se trouve en général dans le domaine des Infra-rouges ou des ondes Radio...

17 1.d. Emission/absorption lumineuse liées au «spin» des électrons. «Tout se passe comme si»... un électron appartenant à un atome tournait sur lui-même... Il peut arriver qu'un électron (particule chargée) inverse son sens de rotation sur lui-même. Une onde lumineuse est alors émise, à une longueur d'onde bien précise, caractéristique de l'atome auquel l'électron appartient... Lumière émise Inversion du spin N.B.: «To spin» = tourner (en anglais) Un exemple important en astronomie: Ce phénomène peut notamment arriver à l'électron d'un atome d'hydrogène... C'est rare...mais comme il y a beaucoup d'atomes d'hydrogène dans l'univers, cela peut permettre d'y repérer la présence d'hydrogène. Les atomes d'hydrogène se manifestent alors par une émission d'ondes Radio à la longueur d'onde de 21 cm.

18 1.e. Emission lumineuse liée à l'accélération d'une particule chargée. Accélérée par un champ magnétique ou un champ électrique, n'importe quelle particule chargée (électrons, protons, ions, ) émet de la lumière! Visualisation de particules en mouvement, dans une chambre à bulles. Et des champs magnétiques il y en a dans l'univers! Ceux crées par les étoiles sont notamment très intenses.

19 Bilan Inversion du spin d'un électron Accélération de particules chargées par un champ magnétique ou par un champ électrique Agitation thermique T > C Transitions électroniques dans des atomes ou des molécules Emission de lumière Mouvements internes dans une molécule (torsions, vibrations, rotations,..)

20 2. Le spectre de la lumière.

21 Le spectre de la lumière (Microondes) 400 nm fréquence énergie 800 nm

22 Ce que révèlent les ondes Radio... - Elles passent sans peine à travers les nuages de poussière et de gaz permettent de repérer étoiles et galaxies cachées par ces nuages. - Permettent de repérer l'hydrogène grâce à sa raie d'émission caractéristique à 21 cm (inversion du spin de l'électron). - Permettent aussi le repérage des pulsars (étoile très dense, cadavre d'une grosse étoile, qui tourne très rapidement en émettant des ondes Radio, grâce à son champ magnétique puissant). - Permettent le repérage de quasars (galaxies les plus lointaines, vues telles qu'elles étaient «peu après» le big bang, et qui n'apparaissent que comme des points dans le visible). - Nous donnent la plus ancienne image possible de l'univers («fond diffus cosmologique»): environ ans après le big bang, les électrons ont été capturés par les noyaux, et l'univers a ainsi pu libérer ses premières lumières. Elles nous parviennent aujourd'hui sous forme d'ondes Radio...

23 Pulsar (Ondes radio) Fond diffus cosmologique (Ondes radio)

24 Ce que révèlent les Infra-Rouges... - Permettent de repérer des sources très faibles, telles que les poussières et les gaz froids. - Permettent de repérer certaines molécules...

25 Ce que révèlent les lumières visibles... - La température, la composition et la distance des étoiles, des galaxies, des nébuleuses, - Les mouvements des astres. - L'évolution des astres. - Le passé de l'univers...

26 Ce que révèlent les Ultra-Violets... - Permettent de repérer les étoiles les plus chaudes, et les gaz les plus chauds. - Permettent de repérer le dihydrogène (H2, molécule la plus répandue de l'univers), ainsi que le deutérium (21H, isotope de l'hydrogène, formé principalement pendant le big bang).

27 Ce que révèlent les Rayons X... - Permettent de repérer les zones les plus chaudes de l'univers (plusieurs millions de degrés Celsius). - Permettent de repérer les zones les plus denses (étoiles à neutrons, trous noirs,...). - Permettent de repérer des «zones agitées»: étoiles binaires X (une étoile très dense, absorbe une voisine), les résidus de supernovae.

28 Ce que révèlent les Rayons γ... - Permettent de repérer les phénomènes les plus violents de l'univers: températures les plus élevées, jets de matière de part et d'autres d'un trou noir,...

29 3. Comment capter cette lumière?

30 Les ondes lumineuses qui peuvent traverser l'atmosphère terrestre...

31 Schéma de principe d'un radiotélescope Surface parabolique

32 Radiotélescope de Parkes (Australie) Diamètre = 64 m Surface parabolique

33 Radiotélescope d'aricebo (île de Porto Rico) (1963) Diamètre = 305 m Surface sphérique

34 Radiotélescope de Nancay (France, Sologne) (1965) Diamètre = 100 m Surface parabolique

35 Radiotélescope V.L.A. (Very Large Array) (Nouveau Mexique) 27 antennes de 25 m de diamètre Système interférentiel Surfaces paraboliques

36 Télescope spatial I.R.A.S. (lancé en 1983) Diamètre = 57 cm Surface parabolique Télescope spatial I.S.O. (lancé en 1995) Diamètre = 85 cm Surface parabolique

37 Télescope spatial I.R. Spitzer (lancé en 2003) Diamètre = 85 cm Surface parabolique

38 Observatoire du Pic du Midi (France, Pyrénées) (2877 m d'altitude) Diamètre du plus grand télescope = 2 m Surface parabolique

39 Observatoire au sommet du volcan Mauna Kea (Hawaï) (4205 m d'altitude) Plusieurs télescopes travaillant dans plusieurs domaines (radio, I.R., visible) Diamètre du plus grand télescope dans le visible = 8,2 m Surface parabolique

40 Observatoire au sommet du Mont Cerro Paranal (désert d'atacama Chili) (2635 m d'altitude) 4 télescope principaux (miroirs paraboliques de 8,2 m de diamètre) + 4 télescopes auxiliaires (miroirs paraboliques de 1,8 m de diamètre) Domaines visible et I.R. Fonctionnement séparé... ou en interférométrie (on obtient alors l'équivalent d'un télescope de 200 m de diamètre!)

41 Télescope spatial Hubble (lancé en 1990) Diamètre = 2,4 m Surface parabolique

42 Télescope Spatial F.U.S.E. (Far UltraViolet Spectroscopic Explorer) (lancé en 1999) Diamètre =? Surface?

43 Télescope Spatial GAL.E.X (GALaxy Evolution EXplorer) (lancé en 2003) Diamètre =? Surface?

44 Télescope Spatial X.M.M. Newton (X ray Multi Mirror) (lancé en 1999) Les rayons X traversent les miroirs traditionnels... Une technologie complètement différente est nécessaire!

45 Télescope Spatial C.G.R.O. (Compton Gamma Ray Observatory) (lancé en 1991) Les rayons gamma traversent les miroirs traditionnels... Une technologie complètement différente est nécessaire!

46 4. Comment analyser les messages de la lumière?

47 Bibliographie: - Les couleurs de l'univers, Yaël Nazé, Ed. Belin (collection Pour la Science). - Lumières d'étoiles, André Brahic, Isabelle Grenier, Ed. Odile Jacob. - Astronomie et Astrophysique, Marc Séguin, Benoît Villeneuve, Ed. De Boeck Université réponses à vos questions sur l'astronomie, Pierre-Yves Bely, Carol Christian, Jean-René Roy, Ed. Gerfaut. - Les six visages du Soleil et de la Voie lactée, Azar Khalatbari, article du magazine Sciences et Avenir, hors série de mai-juin Les ondes électromagnétiques, Revue mensuelle du Palais de la Découverte, N 295 (février 2002).

L Astronomie de l Invisible

L Astronomie de l Invisible L Astronomie de l Invisible explore les «couleurs de l Univers» que nos sens ne peuvent percevoir. Nous recevons de l Univers des «lumières» dont la palette de couleurs est extraordinairement riche : ce

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation

Les objets astronomiques et leur observation Les objets astronomiques et leur observation Option M1 Master Sciences, option Physique 20h cours + 8h TD S. Derrière B. Vollmer R. Ibata L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation

Plus en détail

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime L Astronomie DU VISIBLE Quelques années plus tard, Isaac Newton a l'idée de construire un télescope non pas avec des lentilles, mais avec des miroirs. Ce télescope porte le nom de télescope à réflexion

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace Ondes et matière Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace I Détections des ondes électromagnétiques Objectif : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

o On appelle la figure obtenue sur l'écran. o On observe une déviation de la lumière, cependant, il n'y a pas de..

o On appelle la figure obtenue sur l'écran. o On observe une déviation de la lumière, cependant, il n'y a pas de.. 1. Dispersion de la lumière blanche : 1. Observation d un phénomène naturel : l arc-en-ciel L'arc-en-ciel que l'on peut observer en temps de pluie, et en présence du soleil, provient de la décomposition

Plus en détail

C EST PARTICULIER (CONSIGNES)

C EST PARTICULIER (CONSIGNES) Observer 1 C EST PARTICULIER (CONSIGNES) BUT : Comprendre qu'un rayonnement permet d'obtenir des informations de l Univers Connaitre des sources de rayonnement radio, infrarouge et ultraviolet. Découvrir

Plus en détail

P1_Les ondes support d information. Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information

P1_Les ondes support d information. Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information I. Les rayonnements dans l Univers Compétences exigibles : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation :

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation : Couleurs et images Physique LE PHOTON I- Lumière et énergie 1- Préalable La lumière transporte de l : Une lampe de poche de la lumière grâce à l énergie fournie par les piles qui s usent. La matière récupère

Plus en détail

Cette échelle de température est définie à partir du zéro absolu.

Cette échelle de température est définie à partir du zéro absolu. Coup de pouce : «Je ne sais pas lire le diagramme des phases» Pour une température et une pression donnée, il faut placer le point correspondant sur le graphique. En fonction de la zone où se trouve le

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler 1 Le rayonnement de corps noir Rappels : Propriétés essentielles

Plus en détail

Les galaxies et les grandes structures

Les galaxies et les grandes structures Les galaxies et les grandes structures La masse dans l univers Étoiles Matière interstellaire: gaz ionisé, atomique ou moléculaire Poussière Masse sombre Que voit-on à quelle longueur d onde Radio: continu:

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

La détection des ondes et des particules

La détection des ondes et des particules Chapitre 1 La détection des ondes et des particules La majorité des rayonnements, ondes et particules, qui nous parviennent sont invisibles. Ceci explique le temps qu il a fallu pour les capter, les utiliser

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT ① LUMIÈRE ET LONGUEUR D ONDE ② LES DIFFERENTS SPECTRES ③ SPECTRE D UNE ÉTOILE OBJECTIFS DES ACTIVITÉS Connaître les couleurs du spectre

Plus en détail

L observation du ciel dans différentes longueurs d onde

L observation du ciel dans différentes longueurs d onde L observation du ciel dans différentes longueurs d onde Le spectre électromagnétique Visible En IR En X L astronomie γ Rayonnement qui transporte le plus d énergie < 1 Å Observé depuis l espace Sources

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Corinne Bérat Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble

Corinne Bérat Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble Corinne Bérat Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble 1 La Terre est en permanence bombardée de particules qui viennent du cosmos. Les rayons cosmiques représente environ 15% de

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 6 (1h)

Seconde EVALUATION N 6 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 6 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Après une lecture attentive des documents 1 à 7 fournis en annexe, répondre aux questions

Plus en détail

Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S

Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S Les galaxies Niveau 1 ère S Objectif Utiliser le logiciel Aladin créé par l'observatoire de Strasbourg pour observer et étudier des galaxies, à différentes longueurs d'onde, pour mieux comprendre leur

Plus en détail

I. Les spectres d émissions

I. Les spectres d émissions CHAPITRE N 6 2 nde DE QUOI SONT CONSTITUEES LES ETOILES? Introduction : Nous allons chercher à comprendre comment l analyse de la lumière des étoiles nous renseigne sur la température de l étoile et sur

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

Des télescopes terrestres aux satellites

Des télescopes terrestres aux satellites Des télescopes terrestres aux satellites L astronomie du visible Le télescope de 6 m russe Nacelle d observation de ce télescope derrière le miroir secondaire Le 3.9 m australien Le Mont Palomar : 5 m

Plus en détail

Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information»

Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre I Classe de Ter S Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information» Objectifs : Extraire et exploiter des informations

Plus en détail

Séance 1 :Les poussières interstellaires

Séance 1 :Les poussières interstellaires Séance 1 :Les poussières interstellaires Les énormes étendues qui séparent les étoiles ne sont pas vides comme les astronomes l'ont longtemps pensé. Elles sont en fait remplies de ce que l'on appelle le

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée

O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée Mise en situation Quel est le rapport entre l étude des étoiles en astrophysique et les caméras thermiques qui traquent les fuites d énergies

Plus en détail

Correction Activité 1 : Comment observer l univers?

Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Observer : Ondes et Matière Ondes et particules Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Document 1 : Atmosphère et observation astronomique La Terre reçoit de toutes les directions de l'espace

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

FAIRE PARLER LA LUMIÈRE

FAIRE PARLER LA LUMIÈRE FAIRE PARLER LA LUMIÈRE Chantal Balkowski Astronome à l Observatoire de Paris Mai 2011 CONTRAINTES DE L ASTRONOME Les objets étudiés en astronomie sont hors de portée : le seul indice est la lumière émise

Plus en détail

Sources de lumières colorées

Sources de lumières colorées Sources de lumières colorées 5h Quelles sont les différentes sources de lumière et comment fonctionnentelles? 1) Différencier les sources lumineuses Activité : Des sources lumineuses différentes Les sources

Plus en détail

Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES

Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES Thème 2 : L Univers Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES I) LUMIERE ET SPECTROSCOPIE Histoire des sciences : l analyse spectrale 1) Qu est-ce que la lumière? La lumière est un rayonnement émis par un corps.

Plus en détail

L origine des éléments légers dans l Univers

L origine des éléments légers dans l Univers L origine des éléments légers dans l Univers BRARD Guillaume HÉBRARDH Institut d Astrophysique de Paris 28 septembre 2006 Commission cosmologie Société Astronomique de France, Paris Les atomes Tableau

Plus en détail

Vanina MELCHIOR. Célia VERHOFDSTADT

Vanina MELCHIOR. Célia VERHOFDSTADT Vanina MELCHIOR Célia VERHOFDSTADT Mai 2009 Les étoiles 1. Quelle est la plus proche étoile hors du système solaire? 2. Y a-t-il des planètes autour d'autres étoiles? 3. Comment naissent les étoiles? 4.

Plus en détail

Activité Documentaire n 1 Chapitre 1 : Ondes et matière Différentes sources de rayonnements Partie 2

Activité Documentaire n 1 Chapitre 1 : Ondes et matière Différentes sources de rayonnements Partie 2 Activité Documentaire n 1 Chapitre 1 : Ondes et matière Différentes sources de rayonnements Partie 2 II)Rayonnements et particules 10) Rappeler l'intervalle des longueurs d'ondes visibles par l'oeil humain.

Plus en détail

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Une source monochromatique émet une lumière dont le spectre est caractérisé par sa longueur d onde dans le vide. Une source polychromatique émet une lumière

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée

Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée Exercice 1 : Lumières d'étoiles (8 points) La galaxie d'andromède (figure 1), située à 2 millions d'années de lumière, ressemble beaucoup à la nôtre. De

Plus en détail

TP4: La lumière... onde ou particules?

TP4: La lumière... onde ou particules? TP4: La lumière... onde ou particules? 1. Les sources de lumière: Les lampes à incandescence sont constituées par un filament métallique porté à haute température par le passage d un courant électrique.

Plus en détail

Description du système solaire. 2ème Partie

Description du système solaire. 2ème Partie Université Lille 1 Licence Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement UE Sciences de l'univers Introduction à l'astronomie et à l'astrophysique Description du système solaire 2ème Partie 1/18

Plus en détail

Le Soleil : principales caractéristiques

Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil : principales caractéristiques Le Soleil est une étoile ordinaire de type spectral G (de séquence principale) parmi les 200 milliards que compte notre Galaxie. Etant proche de nous (8 mn lumière,

Plus en détail

Sc9.4.2 carnet 2013 complété.notebook. October 15, 2013

Sc9.4.2 carnet 2013 complété.notebook. October 15, 2013 1 2 3 4 La couronne (3 000 000 o C) la chromosphère (de 6000 à 20 000 o C) La photosphère (environ 6 000 o C) Le coeur (15 000 000 o C) une tache solaire (3 500 o C.) une protubérance une éruption La couronne

Plus en détail

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers

Une première présentation de l Univers. Thème : Univers Une première présentation de l Univers Thème : Univers Objectifs Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1 PARTIE I : OBSERVER Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre et ses conséquences sur l observation des sources de rayonnements dans l Univers.

Plus en détail

Extrait de Voyage au cœur de la matière. David Calvet, IN2P3

Extrait de Voyage au cœur de la matière. David Calvet, IN2P3 Extrait de Voyage au cœur de la matière David Calvet, IN2P3 Plan Dimensions des constituants élémentaires de la matière: neutron Chapitre 1: la matière De quoi est faite la matière? Si on prend un morceau

Plus en détail

RADIOASTRONOMIE PREMIÈRE PARTIE. Jean-Michel DELUCHE Association des Astronomes Amateurs d Auvergne (4A)

RADIOASTRONOMIE PREMIÈRE PARTIE. Jean-Michel DELUCHE Association des Astronomes Amateurs d Auvergne (4A) RADIOASTRONOMIE PREMIÈRE PARTIE Jean-Michel DELUCHE 24-10-2012 Association des Astronomes Amateurs d Auvergne (4A) La RADIOASTRONOMIE Un Exemple : Cassiopée A, le reste d une explosion d étoile massive

Plus en détail

jeudi 19 mai 2011 Qu est-ce qu une étoile?

jeudi 19 mai 2011 Qu est-ce qu une étoile? Qu est-ce qu une étoile? Sphère de gaz hydrogène (¾) hélium (¼) pèse sur le centre qui est alors chauffé E. Beaudoin Sphère de gaz hydrogène (¾) hélium (¼) si T > 3 000 000 C, fusion de l H en He pèse

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

A quoi sert le télescope?

A quoi sert le télescope? Le Télescope Sommaire A quoi sert le télescope? Son origine Présentation et fonctionnement d'un télescope simple Pourquoi un rayon rebondit-il sur un miroir? Expérience A quoi sert le télescope? Le télescope

Plus en détail

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Trame du chapitre I. Lumière monochromatique et lumière polychromatique. Activité documentaire n 12:

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

Les Mystères du ciel austral

Les Mystères du ciel austral Les Mystères du ciel austral 1 Sommaire 1/ Objectifs de la séance de planétarium 2/ Éléments du programme officiel abordés 3/ Déroulement de la séance 4/ Sous le ciel de l Atacama 5/ Compléments possibles

Plus en détail

Spectroscopie et sources lumineuses

Spectroscopie et sources lumineuses Chapitre 3 Spectroscopie et sources lumineuses 3.1 Spectre de différentes sources de lumière 3.1.1 Domaine spectral proche du visible La lumière est une onde électromagnétique, c est à dire une perturbation

Plus en détail

Notions et contenus : Rayonnements dans l Univers. Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre.

Notions et contenus : Rayonnements dans l Univers. Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Thème : Ondes et particules Type de ressources : Documents (articles scientifiques) Notions et contenus : Rayonnements dans l Univers. Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Compétence

Plus en détail

Les objets étranges de l Univers

Les objets étranges de l Univers Quelques ordres de grandeur Les objets étranges de l Univers Par David Trudelle B. Sc. Le rayon de la Terre: 6300 km La masse du Soleil: 1,99 x 10 30 kg ou 1 990 000 000 000 000 000 000 000 000 000 kg

Plus en détail

La structure atomique. Chimie 11

La structure atomique. Chimie 11 La structure atomique Chimie 11 L'atome Un atome est constitué d'électrons qui gravitent autour d'un noyau. Le noyau est composé de protons et de neutrons. Stabilité : nombre de protons = nombre d'électrons

Plus en détail

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses.

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses. Physique quantique 15 CHAPITRE Jusqu'au début du XX ème siècle, la physique s'est développée dans le cadre de la mécanique créée par Newton. Connaître, à un instant donné, la position du corps et toutes

Plus en détail

L Univers dans ma poche. L univers invisible. Grażyna Stasińska. N o 2. Observatoire de Paris ES- 001

L Univers dans ma poche. L univers invisible. Grażyna Stasińska. N o 2. Observatoire de Paris ES- 001 L Univers dans ma poche L univers invisible N o 2 ES- 001 Grażyna Stasińska Observatoire de Paris Galilée montre au doge de Venise comment se servir de son télescope (fresque de Giuseppe Bertini). La première

Plus en détail

Professeur : Mmes Lefevre, Majorel, Phalippou & Mrs Barrandon, Honnorat, Mondot Le 26/09/2016 Durée : 2H. DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES

Professeur : Mmes Lefevre, Majorel, Phalippou & Mrs Barrandon, Honnorat, Mondot Le 26/09/2016 Durée : 2H. DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES TLE S La solution des exercices sera rédigée en faisant attention à l orthographe et à l expression écrite. Chaque partie est indépendante! EXERCICE 1 : MESURE DE

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Interactions lumière-matière

Interactions lumière-matière Interactions lumière-matière La lumière est une source immédiate de connaissance du monde qui nous entoure. Pourtant, c est un «objet» physique particulièrement complexe que les physiciens n ont eu de

Plus en détail

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation

CHAPITRE 2. Les messages de la lumière. Analyse de la lumière blanche. I.1 Le phénomène de dispersion chromatique. I.2 Notion de radiation CHAPITRE 2 Les messages de la lumière L observation de la lumière des étoiles nous permis (C.f. TP1) d obtenir des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles http://jrivetspc.pagesperso-orange.fr 1 Table des matières 1 Les différents types de spectres 4 1.1 Cas de objets chauds........................... 4 1.2 Cas des gaz sous faible

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

Traitement du signal en astronomie

Traitement du signal en astronomie Traitement du signal en astronomie François Orieux Laboratoire des Signaux et Systèmes CNRS CentraleSupélec Université Paris-Sud Groupe Problèmes Inverses orieux@l2s.centralesupelec.fr Présentation Enseignant-Chercheur

Plus en détail

lumière David Smith Centre d Etudes Nucléaires de Bordeaux-Gradignan ( CENBG - in2p3 - CNRS )

lumière David Smith Centre d Etudes Nucléaires de Bordeaux-Gradignan ( CENBG - in2p3 - CNRS ) La Les Pulsars lumière gamma avec GLAST David A. Smith, PhD smith@cenbg.in2p3.fr Centre d Études Nucléaires de Bordeaux-Gradignan (CNRS et Université de Bordeaux) David Smith Centre d Etudes Nucléaires

Plus en détail

Les Galaxies à Noyaux Actifs Des monstres cosmiques?

Les Galaxies à Noyaux Actifs Des monstres cosmiques? Credits : NASA, ESA, G. Miley and R. Overzier (Leiden Observatory, and the ACS Science Team) Les Galaxies à Noyaux Actifs Des monstres cosmiques? NGC4051, Credits : George Seitz/Adam Block/NOAO/AURA/NSF

Plus en détail

Notre Soleil. Centre de notre Système Solaire

Notre Soleil. Centre de notre Système Solaire Notre Soleil Centre de notre Système Solaire Notre Soleil Le Soleil représente 99,86% de la masse dans le système solaire. Il est trois quarts d'hydrogène et un quart hélium. Plus d'un million de terres

Plus en détail

Chapitre 4 : Les sources de lumière

Chapitre 4 : Les sources de lumière Chapitre 4 : Les sources de lumière mercredi 6 novembre 2013 1. Différentes sources de lumière. Voir TP 5 Il existe de nombreux moyen de produire et d émettre de la lumière. Quelles sont leurs différences?

Plus en détail

Activité 1 : Les tubes fluorescents.

Activité 1 : Les tubes fluorescents. Chapitre 3: Quels principes expliquent l émission d une lumière colorée? I. Sources de lumières colorées. Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par une longueur

Plus en détail

La lumière en astronomie

La lumière en astronomie La lumière en astronomie SAPP - Séance de juin 2005 Stéphane THIERS I - C'est quoi? Des ondes? Des particules? Ça dépend! À l'échelle microscopique : Comportement comme celui d'une particule : on peut

Plus en détail

Structure atomique protons, neutrons et électrons

Structure atomique protons, neutrons et électrons Structure atomique protons, neutrons et électrons 1. Remplis le tableau suivant Symbole Nom Numéro atomique Protons B Neutrons Électrons Masse atomique 6 11 24 31 37 39 29 89 35 43 100 Pb 207 102 89 Mo

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Spectre atomique. Gaz à faible pression

Spectre atomique. Gaz à faible pression I- La quantification de l énergie 1/ Expérience de Franck et Hertz Spectre atomique a- Schéma simplifié du dispositif expérimental Cette expérience consiste à bombarder de la vapeur de mercure sous faible

Plus en détail

Spectroscopie visible et Univers lointain

Spectroscopie visible et Univers lointain Spectroscopie visible et Univers lointain Patrick Boissé Sorbonne Université Institut d Astrophysique de Paris Plan : Généralités sur la lumière et la spectroscopie Information portée par les raies d émission

Plus en détail

HERSCHEL. Nébuleuse de l Aigle, prise dans le domaine. Herschel. Début 2009, en même temps que Planck Surveyor, par Ariane 5 depuis Kourou en Guyane

HERSCHEL. Nébuleuse de l Aigle, prise dans le domaine. Herschel. Début 2009, en même temps que Planck Surveyor, par Ariane 5 depuis Kourou en Guyane 12:25 Page 122 HERSCHEL Naissance d étoiles et de galaxies NFRAROUGE : LE MOT EST BIEN CONNU. Des télécommandes d appareils ménagers aux jumelles Ide visée nocturne utilisées par les militaires, la lumière

Plus en détail

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev)

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev) I- la quantification du transfert d énergie entre un atome et le milieu extérieur. 1 / Expérience de Frank et Hertz : a- Dispositif expérimental Canon à électrons : Permettant d'obtenir des électrons de

Plus en détail

Quasars et autres monstres

Quasars et autres monstres L Univers dans ma poche Quasars et autres monstres N o 6 ES 001 Grażyna Stasińska Observatoire de Paris 3C405 3C31 A gauche : une des sources radio les plus brillantes dans le ciel: 3C405 (image prise

Plus en détail

Thème 1 : Onde et matière

Thème 1 : Onde et matière Thème 1 : Onde et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Activité 1 : Atmosphère et rayonnement dans l univers p16 1) a) La grandeur portée en ordonnée représente la proportion

Plus en détail

CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES

CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES Lycée International des Pontonniers Septembre 2016 1. Rayonnements dans l Univers 1.1. Rayonnement électromagnétique solaire - un spectre très étendu : des ondes radio

Plus en détail

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017 La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes École d été «l univers à la portée de tous» 23-26 août 2017 La lumière Qu est-ce que la lumière? C est une onde électromagnétique que nous percevons

Plus en détail

Exercice n 2 : À PROPOS DES ÉTOILES FILANTES (5,5 points)

Exercice n 2 : À PROPOS DES ÉTOILES FILANTES (5,5 points) Afrique 2007 http://labolycee.org Exercice n 2 : À POPO DE ÉTOILE FILANTE (5,5 points) Des comètes circulent dans le système solaire et laissent dans leur sillage des grains de matière de tailles plus

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES I /Le spectre électromagnétique : La lumière détectable par l œil humain ( la lumière visible) ne représente qu une tout petite partie de la vaste étendue des rayonnements

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

TP : SPECTROSCOPIE. Poste 1 : Le prisme et le réseau permettent de décomposer la lumière. Spectre continu d émission

TP : SPECTROSCOPIE. Poste 1 : Le prisme et le réseau permettent de décomposer la lumière. Spectre continu d émission TP : SPECTROSCOPIE La lumière d une étoile nous renseigne sur sa composition, sa température. Pour décrypter ces messages, on doit décomposer la lumière en faisant des spectres. Un spectre est la séparation

Plus en détail

I. Les sources de rayonnement

I. Les sources de rayonnement CHAPITRE N 1 PARTIE A RAYONNEMENTS DANS L UNIVERS TS I. Les sources de rayonnement 1. Qu est ce qu un rayonnement? En physique un rayonnement désigne la propagation d énergie émise par une source Dans

Plus en détail

CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES

CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES Lycée International des Pontonniers Septembre 2018 1. Rayonnements dans l Univers 1.1. Rayonnement électromagnétique solaire - un spectre très étendu : des ondes radio

Plus en détail

Introduction au monde quantique.

Introduction au monde quantique. Introduction au monde quantique. Introduction : l état de la physique à la fin du XIX e siècle. A la fin du XIX e siècle, la physique classique était basée sur deux grandes théories : la mécanique Newtonienne

Plus en détail

Ch2 La lumière des étoiles

Ch2 La lumière des étoiles Page23... Ch2 La lumière des étoiles Les étoiles : l analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite l utilisation de

Plus en détail

Le ciel en rayons gamma de hautes et très hautes énergies

Le ciel en rayons gamma de hautes et très hautes énergies Le ciel en rayons gamma de hautes et très hautes énergies Lyon, 15 janvier 2011 Guillaume Dubus Institut de Planétologie et d Astrophysique de Grenoble 1 Le ciel en lumière visible 2 Newton le spectre

Plus en détail

Séquence 5 : La lumière des étoiles

Séquence 5 : La lumière des étoiles Séquence 5 : La lumière des étoiles 2 nde - SPC Séquence 5 : La lumière des étoiles Site contenant les ressources : http://asc-spc-jr.jimdo.com Plan de travail Pour le 2 7 Travail à effectuer (Cochez l

Plus en détail