Conseil d orientation pour l emploi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil d orientation pour l emploi"

Transcription

1 Conseil d orientation pour l emploi Questions soulevées par le mandat sur le RSA Réunion plénière Mardi 15 avril 2008

2 Le mandat du gouvernement transmis au COE souligne 5 thèmes de réflexion 1. La qualité de l emploi 2. L accompagnement des bénéficiaires du RSA 3. Les contreparties au versement du RSA 4. L articulation entre le RSA et l assurance-chômage 5. La prise en compte de la bi-activité, compte tenu de la familialisation du RSA RSA - 2

3 La qualité de l emploi Le problème posé La question de la qualité de l emploi recouvre au moins deux risques : le risque d incitation au temps partiel : le RSA rend le temps partiel plus rémunérateur le risque de modération salariale : les revenus tirés du RSA (et sa revalorisation éventuelle) peuvent compenser une modération des hausses des salaires Les axes de réflexion Ces risques sont-ils avérés, compte-tenu : du fait que, en deçà d un certain niveau de revenu, le RSA garantit une augmentation du revenu global pour toute augmentation de la quotité de travail? de l existence du Smic et du fait que l employeur ne connaîtra pas forcément tous les paramètres permettant de calculer le RSA (composition familiale notamment)? Pour réduire l incitation au temps partiel, faut-il un RSA moins attractif au début et plus attractif ensuite (RSA à 2 pentes), au risque de le rendre moins lisible? Au-delà de la modulation du RSA, comment les pouvoirs publics et les partenaires sociaux peuvent-ils prévenir ces risques? Faut-il lier RSA et conditionnalité des allègements de charges sociales, et si oui comment? RSA - 3

4 L accompagnement des bénéficiaires du RSA Le problème posé Un consensus existe pour que le RSA ne se résume pas à une aide financière, mais soit aussi la garantie d un accompagnement adapté aux bénéficiaires Seul un tiers des Rmistes sont inscrits à l ANPE Les bénéficiaires potentiels du RSA sont très hétérogènes Les axes de réflexion Quels dispositifs de diagnostic orientation parcours d accompagnement? Quelle gouvernance? L inscription des bénéficiaires du RSA sur les listes des demandeurs d emploi doit-elle être obligatoire? Comment construire des parcours d accompagnement adaptés aux besoins sans enfermer les bénéficiaires dans des statuts? Quel est le besoin fondamental des personnes éloignées de l emploi : une aide financière, un accompagnement plus efficace, la combinaison des deux? Quel équilibre budgétaire? Quel est le coût d un accompagnement efficace? Quelle place pour les contrats aidés dans les politiques d insertion? RSA - 4

5 Les contreparties au versement du RSA Le problème posé En lien avec la question de l accompagnement, des contreparties au bénéfice du RSA pourraient être exigées Seule la moitié des Rmistes ont signé un contrat d insertion avec le Conseil général Le problème se pose différemment pour les personnes sans emploi et pour les «travailleurs pauvres» Les axes de réflexion Faut-il des contreparties au bénéfice du RSA? Si oui, quelle doit être leur nature : contrat d insertion? obligation de formation? possibilité de sanctions financières? mécanisme des droits et des devoirs des demandeurs d emploi pour les bénéficiaires inscrits à l ANPE? Comment différencier les contreparties exigées selon les difficultés spécifiques des bénéficiaires (sans emploi / en emploi) sans les enfermer dans des statuts? Au-delà de l allocation, les services publics doivent-ils apporter des garanties en termes d accompagnement? RSA - 5

6 L articulation entre le RSA et l assurance chômage Le problème posé Le problème de l articulation entre le RSA et l assurance chômage se pose à trois niveaux : Les axes de réflexion le maintien ou non, ou l amélioration, du régime dit des activités réduites (qui permet de cumuler temporairement salaire et allocation chômage) le maintien ou non de l ASS, qui assure un revenu minimum à certains chômeurs ayant épuisé leurs droits à l assurance chômage. Si l ASS est maintenue, le maintien de son mécanisme d intéressement (similaire à celui du RMI) l articulation générale entre RSA et assurance chômage : le RSA peut-il être un «socle» de revenu pour tous les demandeurs d emploi, ou doit-il venir, si besoin, en complément de l assurance chômage? Quelles comparaisons entre RSA et régime des activités réduites (montants versés, configuration familiale, )? Entre RSA et ASS? Faut-il un système d assurance chômage à deux étages : un étage solidaire et un étage assurantiel? Quelle coordination entre la mise en place du RSA et la nouvelle négociation de la convention Unédic? RSA - 6

7 La prise en compte de la bi-activité Le problème posé La PPE est individualisée, le RSA serait familialisé : les couples bi-actifs pourraient donc perdre à la suppression de la PPE L étude des dispositifs étrangers comparables au RSA (EITC aux États-unis, WFTC au Royaume-Uni) a mis en évidence un effet légèrement négatif sur l activité des femmes en couple Pour compenser cet effet, une prime à la bi-activité pourrait être versée Les axes de réflexion La PPE incite-t-elle réellement à la bi-activité ou n apporte-t-elle qu un supplément de revenu? Quel serait l effet attendu du RSA sur la bi-activité en France? Comment compenser un effet négatif éventuel? A quel coût? RSA - 7

8 Au-delà des thèmes soulignés par le mandat, d autres questions se posent D autres questions posées par le Livre vert sur le RSA Les droits connexes nationaux (CMUc) ou locaux, et les allocations logement : faut-il les intégrer dans la logique du RSA? Les jeunes : doivent-ils bénéficier d un RSA «chapeau» (i.e. du supplément d allocation au-delà du RMI)? La limitation du RSA dans le temps Des questions d ordre général Quelle est la part respective de la demande de travail par les employeurs («déficit» d emplois, rôle des contrats aidés) et de l offre de travail par les salariés dans les causes de l éloignement de l emploi? Les freins au retour à l emploi sont-ils financiers ou non financiers (garde d enfants, transports, logement, santé, etc.)? Quel équilibre entre lutte contre la pauvreté et lutte pour l emploi? Le RSA permet-il effectivement de répondre aux deux objectifs à la fois? Quelle est la soutenabilité financière du dispositif? Quelles sont les RSA - 8 conditions d arbitrages budgétaires optimaux?

9 Les travaux du groupe de travail réalisés et à venir Sujets Intervenants Dates Le projet de RSA issu des travaux de la Commission «Familles, vulnérabilité, pauvreté» Les expériences étrangères (EITC, WFTC) Les expérimentations du RSA en cours Le régime des activités réduites de l assurance chômage, les travailleurs saisonniers Etienne GRASS, HCSAP Jean-Benoît DUJOL, HCSAP Fanny MIKOL, DARES Véronique REMY, DARES Jérôme TEILLARD, DGCL Conseil général du Val d Oise Thierry LEMERLE, DGA de l Unédic Alain PIERRON, DGA IPSOS 28 novembre 12 décembre 10 janvier 21 janvier La présentation du Livre vert sur le RSA Etienne GRASS, HCSAP Finalités et mise en œuvre du RSA : audition de la DGEFP Françoise BOUYGARD, DGEFP RSA - 9 Jean-Benoît DUJOL, HCSAP Les scenarii de RSA envisagés Gautier MAIGNE, DGTPE 4 avril Véronique DELARUE, DGEFP L accompagnement des bénéficiaires du RSA Laurent CYTERMANN, DGAS Jean-Marie MARX, DGA ANPE Une estimation des effets du RSA sur le marché de l emploi Benoît HEITZ, DARES Fanny MIKOL, Véronique REMY, DARES RSA et négociations collectives : audition de la DGT?? RSA et assurance chômage : audition de l Unédic?? Discussion du projet de rapport 20 mars 9 avril 21 avril 25 avril 13 mai

10 Annexes RSA - 10

11 Annexe 1 : principe du RSA Revenu total Revenu minimum garanti (R0) R0 + x% des Revenus d activité Revenus d activité A partir d un certain revenu (point de sortie), le RSA s annule : le revenu total ne comprend que les revenus d activité RSA : complète les revenus d activité pour atteindre un revenu cible égal à R0 + x% des revenus d activité Bissectrice Revenus d activité 0 RSA - 11 Revenus d activité

RSA et assurance chômage

RSA et assurance chômage RSA et assurance chômage -Allocation d aide au retour à l emploi (ARE) -Allocation de solidarité spécifique (ASS) ARE : régime des activités réduites permet de cumuler une partie de l ARE avec le salaire

Plus en détail

REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE. Présentation au Conseil d Orientation de l Emploi

REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE. Présentation au Conseil d Orientation de l Emploi REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE Présentation au Conseil d Orientation de l Emploi I. POURQUOI LE RSA? 1. Evolution et limites des minima sociaux 2. Les nouvelles problématiques de la pauvreté en emploi 3.

Plus en détail

Deux dispositifs de soutien au revenu des travailleurs modestes : le RSA activité et la PPE

Deux dispositifs de soutien au revenu des travailleurs modestes : le RSA activité et la PPE Deux dispositifs de soutien au revenu des travailleurs modestes : le RSA activité et la PPE Franck von Lennep Directeur de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques 17/09/2014 1 Un

Plus en détail

Le RSA, une voie d insertion dans le monde salarial?

Le RSA, une voie d insertion dans le monde salarial? Le RSA, une voie d insertion dans le monde salarial? Les conditions de réussite de la lutte contre la pauvreté par un meilleur accès à l emploi par Jacky FAYOLLE Alors que le débat sur le RSA se concentre

Plus en détail

Séminaire évaluation des politiques sociales

Séminaire évaluation des politiques sociales Séminaire évaluation des politiques sociales TRAPPES À INACTIVITÉ --- DU RMI AU RSA LES ÉVALUATIONS AU COURS D UNE RÉFORME Du RMI au RSA : supprimer les trappes à inactivité 2 La problématique des trappes

Plus en détail

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA)

15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) 15-1 LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (RSA) Le revenu de solidarité active (RSA), mis en place depuis le 1 er juin 29 en métropole, remplace les dispositifs de minima sociaux allocation de parent isolé (API)

Plus en détail

les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa

les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa le contexte Le RSA vise à lutter contre la pauvreté en : Encourageant l exercice ou le retour à une activité professionnelle, Contribuant à l insertion

Plus en détail

Conseil d orientation pour l emploi AVIS DU COE SUR LES CONDITIONS DE LA REUSSITE DU RSA POUR L EMPLOI

Conseil d orientation pour l emploi AVIS DU COE SUR LES CONDITIONS DE LA REUSSITE DU RSA POUR L EMPLOI Conseil d orientation pour l emploi AVIS DU COE SUR LES CONDITIONS DE LA REUSSITE DU RSA POUR L EMPLOI 23 mai 2008 «Il faut que toutes les lois ( ) mettent chaque citoyen pauvre dans une assez grande aisance

Plus en détail

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE

UNE DEMANDE DE RMI EN HAUSSE Une année mitigée En 2008, en Poitou-Charentes, le bilan social est mitigé. Le nombre d allocataires de l ASS et de l API décline. De même, le nombre de bénéficiaires de la CMUc est en retrait. Cela peut

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques 12/10/2007 REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI Note de problématiques Les travaux des groupes paritaires de la délibération sociale ont fait

Plus en détail

Solidarité Active: RSA

Solidarité Active: RSA L'expérience du Revenu de Solidarité Active: RSA François Bourguignon Paris School of Economics Collège de France, 23 juin 2011 1 Historique des transferts aux bas revenus en France 1988: Revenu Minimum

Plus en détail

Rapport de recherche

Rapport de recherche 73 Mars 2012 Les effets du RSA sur le taux de retour à l emploi des bénéficiaires Élisabeth Danzin, Véronique Simonnet, Danièle Trancart Rapport de recherche RAPPORT DE RECHERCHE Les effets du RSA sur

Plus en détail

Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE

Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE Janvier 2014 Dossier de référence L ASSURANCE CHÔMAGE Janvier 2014 Eclairages européens Eclairages européens 1. Les conceptions Les systèmes d indemnisation du

Plus en détail

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE Niveau TERMINALE GF Matière ECONOMIE Thème 9. L Etat a-t-il des marges de manœuvre en termes de politiques économiques? Durée de la séquence 3 heures Notions -Le

Plus en détail

24 COMMENT SONT INDEMNISES LES CHÔMEURS?

24 COMMENT SONT INDEMNISES LES CHÔMEURS? 24 COMMENT SONT INDEMNISES LES CHÔMEURS? A Les différentes façons de prendre en charge les chômeurs? a) L allocation de retour à l emploi pour les chômeurs qui ont droit à l assurance chômage 1. Les systèmes

Plus en détail

25 La protection sociale

25 La protection sociale 25 La protection sociale F. Durand Sipa. CHOIX DU MÉDECIN TRAITANT : 40 % DES ASSURÉS SOCIAUX ONT RENVOYÉ LEUR FORMULAIRE EN SIX MOIS Hier, à trois jours du coup d envoi du dispositif du médecin traitant,

Plus en détail

Les effets du RSA sur le taux de retour à l emploi des bénéficiaires

Les effets du RSA sur le taux de retour à l emploi des bénéficiaires Les effets du RSA sur le taux de retour à l emploi des bénéficiaires Rapport pour le Comité National d Evaluation du rsa En réponse à l appel d offre de la Mission Analyse Economique, DARES, Ministère

Plus en détail

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion

RMI. Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Bénéficiaires du Revenu minimum d insertion Instauré par la loi du 1 er décembre 1988 renouvelée le 20 juillet 1992, le RMI (Revenu minimum d insertion) a un triple objectif : garantir un revenu minimum,

Plus en détail

Evaluation des programmes d accompagnement en France

Evaluation des programmes d accompagnement en France Evaluation des programmes d accompagnement en France Bruno Crépon Crest et J-Pal 3 Programmes évalués Programmes d accompagnement RMIstes dans les Haut de Seine, Conseil Général Demandeurs d emploi avec

Plus en détail

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE Le projet de loi sur la sécurisation de l emploi, transposant l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 1, comporte

Plus en détail

Droit du travail et choix du moment du départ à la retraite

Droit du travail et choix du moment du départ à la retraite CONSEIL D'ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière «Age et travail» - 11 juin 2002 Fiche n 6 Droit du travail et choix du moment du départ à la retraite Cette note présente les conditions actuelles du

Plus en détail

Intervention de la DGT. RSA-salaires-qualité de l emploi

Intervention de la DGT. RSA-salaires-qualité de l emploi Intervention de la DGT RSA-salaires-qualité de l emploi Constitutionnalité d un dispositif de cumul RSA/salaire En droit interne et sur le plan constitutionnel, la rupture d égalité entre salariés (le

Plus en détail

Le RSA : état des lieux et perspectives

Le RSA : état des lieux et perspectives CIRAC - lundi 7 février «Journée d étude franco-allemande» Le RSA : état des lieux et perspectives Céline EMOND Yannick L HORTY FR CNRS n 3126 WWWbbb 1 Introduction Du RMI au RSA : enjeux et barèmes Une

Plus en détail

N 008 2015. Octobre 2015

N 008 2015. Octobre 2015 N 008 2015 Octobre 2015 (1) Lorsqu un chômeur reprend un emploi, les montants des diverses prestations sociales dont il peut bénéficier (RSA, allocations logement, prime d activité, indemnités chômage)

Plus en détail

Solidarités actives. agence nouvelle des. L accès au Revenu de solidarité active étude sur l accès au RSA. juin 2008. les contributions.

Solidarités actives. agence nouvelle des. L accès au Revenu de solidarité active étude sur l accès au RSA. juin 2008. les contributions. n 7 les contributions agence nouvelle des Solidarités actives L accès au Revenu de solidarité active étude sur l accès au RSA juin 2008 des bénéficiaires de l ASS et de l ARE L accès au Revenu de Solidarité

Plus en détail

Séminaire évaluation des politiques sociales

Séminaire évaluation des politiques sociales Séminaire évaluation des politiques sociales L ÉVALUATION DES POLITIQUES SOCIALES EN FRANCE Une évaluation des politiques sociales incontournable 2 1990 : Evaluation inscrite au cœur des administrations

Plus en détail

L ouverture du revenu de solidarité active aux jeunes actifs

L ouverture du revenu de solidarité active aux jeunes actifs L ouverture du revenu de solidarité active aux jeunes actifs L ouverture du RSA aux jeunes actifs L extension du RSA aux jeunes de moins de 25 ans, dès lors que ces derniers ont exercé une activité professionnelle,

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

Négociation assurance-chômage

Négociation assurance-chômage Négociation assurance-chômage Proposition de document-cadre pour l accord national interprofessionnel relatif à l indemnisation du chômage 1 Eléments synthétiques de diagnostic Créé et géré par les partenaires

Plus en détail

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

Banque de France. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Septembre 2005

Banque de France. CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Septembre 2005 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 octobre 2005 à 14h30 «Projections financières» Document N 3.15 Document de travail, n engage pas le Conseil Septembre 2005 Banque de France 1.

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle 13/02/2015 Le Contrat de Sécurisation Professionnelle Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est destiné aux salariés des entreprises de moins de 1 000 salariés visées par une procédure de licenciement

Plus en détail

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires 3 Conciliation prud homale Conciliation devant le bureau de conciliation Pour les contestations relatives au licenciement (et non sur la rupture

Plus en détail

Dossier d information. DROITS RECHARGEABLES Elargissement de l accès au droit d option pour prendre en compte les difficultés d application

Dossier d information. DROITS RECHARGEABLES Elargissement de l accès au droit d option pour prendre en compte les difficultés d application DROITS RECHARGEABLES Elargissement de l accès au droit d option pour prendre en compte les difficultés d application MARS 2015 DROITS RECHARGEABLES Mars 2015 SOMMAIRE Une application problématique dans

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat d avenir À JOUR AU 1 er janvier 2009 L e contrat d avenir vise à faciliter l insertion sociale et professionnelle des bénéficiaires de l allocation de revenu

Plus en détail

LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE

LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE LE REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE DU LIVRE VERT A LA LOI SUR LE RSA PRESENTATION AU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI Contenu de la présentation Introduction : ce qu est et ce que n est pas le RSA I. Quels

Plus en détail

LES MESURES POUR LES DEMANDEURS

LES MESURES POUR LES DEMANDEURS LES MESURES POUR LES DEMANDEURS D EMPLOI CRÉATEURS D ENTREPRISE Emmanuelle DUPEUX Consultant Droit social Infodoc experts Lysiane YVON Directeur des Missions juridiques au CSOEC Maintien du droit aux allocations

Plus en détail

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Document d études direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 171 Mars 2012 Évaluation de l impact du revenu de solidarité active (RSA) sur l offre de travail Philippe

Plus en détail

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE La CFTC demande l organisation d un marathon social. Il s agira d élaborer une liste lors de cette réunion du 18

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Formation et temps de travail (Publicité) Public ciblé par l accord («jeunes») Contrat de

Formation et temps de travail (Publicité) Public ciblé par l accord («jeunes») Contrat de Professionnelle Continue Les modalités d accès à la formation «Accord de Branche Syntec et ité» Qualifications inadaptés Priorités de Droit Individuel à la Plan de de Entretien Annuel Hors Plan & Hors

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

Le Revenu de solidarité active

Le Revenu de solidarité active 1 1. Qui est concerné? Le Revenu de solidarité active Pour percevoir le RSA, il faut : résider en France de manière stable et effective, être français ou titulaire depuis plus de cinq ans d un titre autorisant

Plus en détail

Numéro 2009/10 - Juillet 2009 L influence des incitations financières sur le retour à l emploi des bénéficiaires de minima sociaux

Numéro 2009/10 - Juillet 2009 L influence des incitations financières sur le retour à l emploi des bénéficiaires de minima sociaux Numéro 2009/10 - Juillet 2009 L influence des incitations financières sur le retour à l emploi des bénéficiaires de minima sociaux Thomas DEROYON Marie HENNION-AOURIRI Gautier MAIGNE Layla RICROCH L INFLUENCE

Plus en détail

La formation professionnelle des demandeurs d'emploi. État des lieux, faiblesses et pistes de progrès

La formation professionnelle des demandeurs d'emploi. État des lieux, faiblesses et pistes de progrès La formation professionnelle des demandeurs d'emploi État des lieux, faiblesses et pistes de progrès Conseil d orientation pour l emploi 9 janvier 2008 Intervention Françoise Bouygard, 1 État des lieux

Plus en détail

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013 Nous nous proposons de vous présenter les principales évolutions apportées par la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au Journal Officiel le 16 juin 2013 sous la forme de flashs spéciaux.

Plus en détail

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère

Repères. Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Repères Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère Une Caisse Unique......pour un Département Unique Créée en 2009, la Caisse Commune de Sécurité Sociale de la Lozère est un organisme multi branches

Plus en détail

Propositions de réforme de l assurance chômage

Propositions de réforme de l assurance chômage 15 février 2016 Propositions de réforme de l assurance chômage Fondé il y a plus d un demi-siècle, le régime d assurance-chômage français est aujourd hui confronté à une double urgence économique et financière.

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

100 de plus par mois pour 55 000 étudiants

100 de plus par mois pour 55 000 étudiants Le gouvernement investit pour la réussite de tous les étudiants avec 318 millions supplémentaires entre 2013 et 2014. Revalorisation des bourses des 30 000 étudiants aux revenus les plus faibles Jeunes

Plus en détail

Annexe 1 : Les dispositions relatives aux contrats aidés applicables au 1 er janvier 2009

Annexe 1 : Les dispositions relatives aux contrats aidés applicables au 1 er janvier 2009 Annexe 1 : Les dispositions relatives aux contrats aidés applicables au 1 er janvier 2009 I.1 Elargissement de la délégation de prescription des contrats aidés pour le compte de l Etat Par anticipation

Plus en détail

DOSSIER de presse. 16 juin 2010

DOSSIER de presse. 16 juin 2010 DOSSIER de presse Réforme des retraites dans la Fonction publique Sommaire Le relèvement de l'âge de la retraite pour les fonctionnaires et des conditions de durée pour les militaires... Fiche 1 La convergence

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Paris, le 2 juillet 2008 Dossier de presse Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Le revenu de Solidarité active vise à encourager le travail, à faciliter

Plus en détail

Propositions pour un séminaire sur le vieillissement actif. Note du Secrétariat Général

Propositions pour un séminaire sur le vieillissement actif. Note du Secrétariat Général CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 20 octobre 2004 «Présentation des scénarios économiques et discussion sur les variantes dans le cadre des travaux engagés par le Conseil» Document

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

Vos droits, vos devoirs. Guide du bénéficiaire

Vos droits, vos devoirs. Guide du bénéficiaire Vos droits, vos devoirs Guide du bénéficiaire LE DÉPARTEMENT DU VAL D OISE S ENGAGE POUR VOTRE INSERTION Le RSA c est un ensemble de droits mais aussi de devoirs ÉDITO Le Conseil général, comme chef de

Plus en détail

Sommaire L accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 pour la compétitivité des entreprises et la sécurisation de l emploi Comment optimiser le chômage partiel et l APLD? L externalisation de

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE

Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE Le Conseil général, acteur de l insertion VOS DROITS, VOS DEVOIRS GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE LE DÉPARTEMENT DU VAL D OISE S ENGAGE POUR VOTRE INSERTION Le RSA c est un ensemble de droits mais aussi de devoirs

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

"Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic"

Document émis pour action après validation par signature de la Direction de l'unédic CIRCULAIRE N 2013-02 DU 11 JANVIER 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0001-MMA Titre Incitation à la reprise d'emploi par le cumul de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) avec une rémunération

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans.

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans. Pour atteindre 43 ans en 2035 : augmentation des cotisations sociales création d un compte personnel de prévention de la pénibilité corrections de certaines injustices concernant notamment la situation

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Versement d une prime de 1 000 euros à certains bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle expérimental

Versement d une prime de 1 000 euros à certains bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle expérimental CIRCULAIRE N 2013-19 DU 12 SEPTEMBRE 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0013-TPE Titre Versement d une prime de 1 000 euros à certains bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle expérimental

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF?

CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF? 10 mars 2009 15.681 SIGNES CONFÉRENCE NATIONALE DES PENSIONS : QUEL DOIT ÊTRE NOTRE OBJECTIF? Dalila Larabi & Michel Rosenfeldt Rétroacte La Conférence Nationale sur les Pensions, lancée cette année, a

Plus en détail

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes

La prise en compte pour la retraite des périodes d interruption d emploi involontaire : évolutions législatives et réglementaires récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Le RSA. Le rsa a pour objectifs :

Le RSA. Le rsa a pour objectifs : Le RSA Le revenu de solidarité active (RSA) est une allocation qui vise à la fois à remplacer des minima sociaux existants (RMI et l API), à se substituer à des dispositifs d intéressement de retour à

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES CONDITIONS D APPLICATION DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE - SYNTHESE -

RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES CONDITIONS D APPLICATION DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE - SYNTHESE - Le 23 mai 2013 RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES CONDITIONS D APPLICATION DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE - SYNTHESE - Présentation du rapport semestriel sur les conditions d application de la convention

Plus en détail

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi

revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi et ses partenaires revenu de Solidarité active le rsa mode d emploi juin 2009 Qu est-ce que ça change pour vous? Michel - 42 ans est cariste à temps plein dans un entrepôt. Amina - 55 ans est auxiliaire

Plus en détail

Guide d information à l attention des bénéficiaires du R. S. A. Revenu S. Active ( R. S. A. )

Guide d information à l attention des bénéficiaires du R. S. A. Revenu S. Active ( R. S. A. ) Guide d information à l attention des bénéficiaires du R. S. A. Revenu é t i r a d i l o S de Active Le ( R. S. A. ) SOMMAIRE Qu est-ce que le RSA... 3 Les devoirs du bénéficiaire du RSA... 7 Que se passe-t-il

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

CCFP 14 décembre 2015

CCFP 14 décembre 2015 CCFP 14 décembre 2015 Débat annuel sur les orientations de la politique des retraites dans la fonction publique 2 ème thème 1 2 ème thème 2. Une approche de l équité inter-régimes au regard de l impact

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE AMENDEMENT

ASSEMBLEE NATIONALE AMENDEMENT Finalité de la prime d activité Article 24 Rédiger ainsi l alinéa 6 : «Art. L. 841-1. La prime d activité a pour objet de soutenir le pouvoir d achat des travailleurs modestes, qu ils soient salariés ou

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

Le revenu de solidarité : une solidarité en trompe l œil?

Le revenu de solidarité : une solidarité en trompe l œil? Le revenu de solidarité : une solidarité en trompe l œil? LIONEL-HENRI GROULX Quand le discours public se saisit au Québec de la question de la pauvreté, c est souvent pour célébrer certaines vertus sociales

Plus en détail

Sommaire. 1 er partie - Les relations individuelles du travail...29. Introduction...19 Historique...21

Sommaire. 1 er partie - Les relations individuelles du travail...29. Introduction...19 Historique...21 Sommaire Introduction...19 Historique...21 1 er partie - Les relations individuelles du travail...29 Chapitre 1 - Les sources normatives du droit du travail...31 Quelles sont les sources du droit du travail?...32

Plus en détail

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION Infodoc Législation/Réglementation Formation Continue et Professionnelle Mai 2015 n 96 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Financer des engagements santé par un contrat de retraite Ou comment valoriser la politique sociale de l entreprise tout en maîtrisant son coût Louis LINŸER

Plus en détail

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES 17/09/2013 "Matinées de formation" 1 1 - Loin 2013-504du14juin2013relativeàlasécurisationdel'emploi - Publiée aujodu16 - Issue de l ANI du 11

Plus en détail

INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise)

INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise) INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise) Foire aux questions (FAQ) Dispositif mis en œuvre à compter du 25 juin 2013 (délibération du 24 juin 2013) Le dispositif Initiative Formation

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

LES NOUVELLES MODALITES DE L AIDE AUX CHOMEURS CREATEURS OU REPRENEURS D UNE ENTREPRISE (ACCRE)

LES NOUVELLES MODALITES DE L AIDE AUX CHOMEURS CREATEURS OU REPRENEURS D UNE ENTREPRISE (ACCRE) LES NOUVELLES MODALITES DE L AIDE AUX CHOMEURS CREATEURS OU REPRENEURS D UNE ENTREPRISE (ACCRE) I QU EST-CE QUE L ACCRE L ACCRE est une aide individuelle apportée au créateur ou repreneur d une entreprise.

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à Le Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du à 1 Présentation générale Annoncé le 14 janvier 2014 par le Président de la République puis présenté par le Premier ministre lors de sa déclaration

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 8 en entreprise Quelques éléments de contexte L objectif de simplification de la loi Rebsamen passait aussi par une rationalisation

Plus en détail

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité?

Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Accueillir Héberger Accompagner Insérer Travailleurs pauvres: fantasme ou réalité? Comité d Etude et d Observation 14 octobre 2008 FNDSA Comité d Etude et d Observation 14_10_2008 1 Les critères de référence

Plus en détail

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi L accès à la formation des demandeurs d emploi Novembre 2005 Avant de se lancer : bâtir son projet professionnel Le projet d action personnalisé (PAP) Tous les demandeurs d emploi inscrits à l Anpe, qu

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS?

NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? Club des Repreneurs NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIERE DE PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE : COMMENT PREPARER VOS DIAGNOSTICS? CREATEURS D ENTREPRISE Intervenant : Alain Maurey Quelles assurances? PREAMBULE

Plus en détail

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés Rendre plus compatibles les modalités d organisation du temps

Plus en détail