Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée»"

Transcription

1 Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée» Ce document s appui sur les recommandations de la société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) : «Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte, 2015». a. Généralités sur les infections urinaires i. Classifications des infections urinaires On retrouve : - Les infections urinaires simples : chez les patients sans facteurs de risque de complication - Les infections urinaires à risque de complication : chez les patients ayant au moins l'un des facteurs de risques de complication suivant : o anomalie organique ou fonctionnelle de l'arbre urinaire o sexe masculin o grossesse o sujet âgé o immunodépression grave o insuffisance rénale chronique sévère (CLr < 30 ml/min). ii. Symptomatologie L infection urinaire se manifeste le plus souvent par une sensation de brûlure lors de la miction. Parfois sont associées des douleurs abdominales et de la fièvre. Attention, la symptomatologie est particulière chez la personne âgée => il peut y avoir des formes frustres ou atypiques : confusion, chutes, décompensation d une comorbidité... iii. Épidémiologie La fréquence des infections urinaires dépend de l âge et du sexe du patient. Les femmes sont beaucoup plus touchées que les hommes, et la fréquence augmente avec l âge : 20 % à 40 % des femmes ont déjà eu au moins une infection urinaire 2 % à 3 % des femmes adultes auraient une cystite chaque année (SPILF 2015) Concernant les hommes : les hommes d âge mûr atteints de troubles de la prostate sont les plus à risque. iv. Étiologie bactérienne Les micro-organismes les plus fréquemment retrouvés sont : E. coli bactérie rencontrée dans 70 à 95% des cas dans les infections urinaires (IU) communautaires Autres entérobactéries (10-25%), particulièrement Proteus spp. et Klebsiella spp. Staphylococcus saprophyticus, (SPILF 2015)

2 b. Colonisation urinaire La colonisation urinaire ou bactériurie asymptomatique, est la présence de micro-organismes dans les urines sans manifestations cliniques associées. Il n y a pas de seuil de bactériurie, sauf chez la femme enceinte (hors contexte). La prévalence de la colonisation urinaire varie avec le sexe, l âge et l existence d une anomalie urologique sousjacente. Les colonisations urinaires sont à dépister et à traiter uniquement dans deux situations : Procédure urologique invasive programmée Grossesse à partir du 4 ème mois L aspect macroscopique des urines de même que leurs odeurs ne signent pas forcément la présence de germes et encore moins l existence d une infection urinaire symptomatique. c. Infection urinaire et personne âgée Un sujet est défini comme une personne âgée lorsque : Sujet > 75 ans ; Sujet > 65 ans et fragile c'est-à-dire avec plus de 2 critères de Fried* ; *Les critères de Fried: Perte de poids involontaire au cours de la dernière année ; Vitesse de marche lente ; Faible endurance ; Faiblesse/fatigue ; Activité physique réduite ; Les spécificités de la symptomatologie d une IU chez la personne âgée : Symptomatologie fruste ou atypique (confusion, chutes, décompensation d une comorbidité ) Ne pas confondre avec la colonisation urinaire fréquente chez la personne âgée ; Les spécificités de la conduite thérapeutique : Pour les sujets âgés > 75 ans, ou > 65 ans et fragiles (> 2 critères de Fried) : l'iu est «à risque de complication» et est traitée comme telle. Attention : toujours éliminer les autres étiologies responsables de bactériurie en amont. Pour les sujets âgés < 75 ans, non fragiles (< 3 critères de Fried) : même traitement que le sujet jeune ; Les spécificités des traitements : Fluoroquinolones : surveillance particulière des effets indésirables ; Aminosides : traitement monodose quotidien à privilégier ; Nitrofurantoïne : contre-indiqué en cas d insuffisance rénale avec CLr < 40 ml/min ; d. Prise en charge des infections urinaires en algorithmes Retrouvez l ensemble des algorithmes dans les recommandations de la SPILF : «Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte, 2015».

3 e. Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le bon antibiotique? 1) Le taux de résistance acceptable en probabiliste <20 % pour les cystites simples ; <10 % pour les PNA et IU masculines ; 2) La tolérance au traitement 3) L'impact écologique Privilégier les antibiotiques à faible impact sur le microbiote (risque de résistance moindre). CAS CLINIQUES : les points clés 1) La pyélonéphrite aiguë (PNA) Les signes de gravités sont : o Sepsis grave ; o Choc septique ; o Nécessite de drainage chirurgical ; L antibiothérapie probabiliste des PNA sans signe de gravité repose sur les C3G parentérales et les fluoroquinolones (FQ). Mais comment choisir entre les deux? o Les C3G ont un risque de résistance plus faible que les FQ et sont à privilégier chez la personne âgée. Cependant, il faut noter qu elles sont moins maniable que les FQ car non utilisables d'emblée par voie orale en raison de la moins bonne biodisponibilité. o Les FQ ont une meilleure maniabilité puisque administrable d'emblée par voie orale. Elles sont néanmoins à proscrire s il y a eu un traitement par FQ dans les 6 mois précédents ; En cas de PNA grave, le traitement probabiliste repose sur l association C3G parentérale + amikacine. 2) Les infections urinaires masculines (IU) La bandelette urinaire présente : o o Chez la femme : une bonne valeur prédictive négative si BU - : rechercher un autre diagnostic Chez l homme : une bonne valeur prédictive positive si BU + : IU à confirmer par un ECBU si BU - : le diagnostic d IU n est pas exclu En cas d IU masculine sans fièvre, ni rétention d urines, ni immunodépression grave, le traitement antibiotique est à différer autant que possible jusqu au résultat de l ECBU, pour pouvoir réaliser un traitement documenté d emblée. Si ce n est pas possible, l antibiothérapie probabiliste recommandée d une IU masculine est similaire à celle des pyélonéphrites aiguës : o Des PNA à risque de complication dans la majorité des cas ; o Des PNA graves en cas de sepsis grave, choc septique ou de rétention urinaire. Lors d un traitement documenté, les FQ sont le traitement de 1 ère intention des IU masculines à souche sensible. L alternative est le cotrimoxazole ou les C3G injectables. Le céfixime, l amoxicilline-acide clavulanique, la fosfomycine-trométamol et la nitrofurantoïne n ont pas de place dans le traitement des IU masculines, en raison d une mauvaise diffusion prostatique.

4 AUTO-EVALUATIONS : les réponses 1- Quels sont les arguments en faveur d une infection urinaire : a- Pollakiurie b- Leucocyturie : 10 4 ml ou 10/mm 3 c- Bactériurie : 10 3 UFC /ml d- Présence de cristaux e- Urines troubles 2- Dans les cystites simples : a- La fièvre et les douleurs lombaires sont fréquemment retrouvées b- Un ECBU doit systématiquement être réalisé. c- Le test de la bandelette urinaire (BU) est indiqué d- Les fluoroquinolones sont le traitement de 1 ère intention e- Un ECBU de contrôle est à réaliser après la prise en charge 3- Le traitement monodose d une infection urinaire: a- Peut d adresser aux femmes < 75 ans avec moins de 3 facteurs de Fried b- Est recommandé lors de pyélonéphrite c- Peut faire appel à des antibiotiques de différentes classes d- N est pas recommandé dans le traitement des cystites aigües à risque de complication e- Est possible chez l homme 4- Une colonisation urinaire: a- Est fréquente après un sondage urinaire b- Est fréquente chez les personnes âgées c- Nécessite toujours un traitement d- Doit être traitée chez la femme enceinte e- Entraine pollakiurie et brûlures mictionnelles 5- Quelles sont les affirmations exactes? a- Le traitement d une pyélonéphrite simple repose sur une bithérapie antibiotique b- Le traitement d une pyélonéphrite aiguë grave est de 10 à 14 jours c- L infection urinaire masculine peut se traiter par traitement minute d- Le traitement d une infection urinaire masculine dure systématiquement 21 jours e- Les fluoroquinolones sont un traitement de 1 ère intention des PNA simples sans signes de gravité 6- Concernant l antibiothérapie dans les infections urinaires : a- La résistance d E. coli à l amoxicilline est inférieure à 10 % b- L amoxicilline peut être utilisé en traitement probabiliste d une prostatite aiguë c- Il faut adapter le traitement à l antibiogramme en choisissant l antibiotique de spectre le plus étroit d- Le traitement de la pyélonéphrite aiguë est de 21 jours minimum e- La colonisation urinaire doit toujours être traitée 7- Les infections urinaires masculines : a- Sont systématiquement prises en charge en établissement de santé b- Peuvent être le signe révélateur d un cancer de la prostate c- La nitrofurantoïne est le traitement de première intention d- Une durée minimale de traitement de 14 jours est recommandée est recommandée pour les infections traitées par fluoroquinolones e- Le traitement en relai à privilégier repose sur les fluoroquinolones

5 8- L infection du sujet âgé > 75 ans : a- Est considérée comme une infection urinaire à risque de complication b- Est obligatoirement la complication d une colonisation urinaire c- La durée totale de traitement est de 5 à 7 jours d- Le traitement de première intention repose sur la fosfomycine-trométamol e- La nitrofurantoïne peut être utilisée quel que soit l état de la fonction rénale

CONTEXTE. 2. L'évolution de l écologie bactérienne et de la résistances aux antibiotiques (EBLSE++)

CONTEXTE. 2. L'évolution de l écologie bactérienne et de la résistances aux antibiotiques (EBLSE++) OBJECTIFS Connaître la nouvelle terminologie et les nouvelles stratégies thérapeutiques. Modifier sa pratique dans la gestion des infections urinaires. CONTEXTE 1. La recommandation SPILF de juin 2008

Plus en détail

Messages clés dans les infections urinaires SPILF Pr Séverine Ansart Service des Maladies Infectieuses CHRU de Brest

Messages clés dans les infections urinaires SPILF Pr Séverine Ansart Service des Maladies Infectieuses CHRU de Brest Messages clés dans les infections urinaires SPILF 2014 Pr Séverine Ansart Service des Maladies Infectieuses CHRU de Brest LES PROBLEMES D AUJOURD HUI LES BLSE! BEH, INVS LES PROBLEMES D AUJOURD HUI: BEH,

Plus en détail

06/10/2014 QUE FAIRE DEVANT DES URINES DÉMARCHE EST-CE UNE INFECTION URINAIRE? TROUBLES?

06/10/2014 QUE FAIRE DEVANT DES URINES DÉMARCHE EST-CE UNE INFECTION URINAIRE? TROUBLES? QUE FAIRE DEVANT DES URINES TROUBLES? JL Schmit octobre 2014 DÉMARCHE Est-ce une infection urinaire? Si oui dois-je traiter? Si oui comment? EST-CE UNE INFECTION URINAIRE? Autre cause d urines troubles:

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE T. GALPERINE, F. CARON, M. ETIENNE, A. MERENS, C. FLATEAU Groupe de travail 1 Texte court, Argumentaire et

Plus en détail

Antibiothérapie de la cystite simple :

Antibiothérapie de la cystite simple : Antibiothérapie de la cystite simple : Traitement de 1ère intention = fosfomycine-trométamol en dose unique (très peu de résistance, bons coefficients d'éradication clinique et microbiologique, bonne tolérance,

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTÉRIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTÉRIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTÉRIENNES COMMUNAUTAIRES DE L ADULTE Diapositives réalisées par le comité des référentiels de la SPILF à partir des Recommandations publiées en

Plus en détail

Infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte : Recommandations 2014 de la SPILF

Infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte : Recommandations 2014 de la SPILF Infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte : Recommandations 2014 de la SPILF G Martin-Blondel, P Delobel, B Marchou, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU de Toulouse

Plus en détail

Infections urinaires. Pr André Cabié

Infections urinaires. Pr André Cabié Infections urinaires Pr André Cabié Infections urinaires Agents causals Espèces bactériennes en cause Espèces Cystite simple Autres formes Escherichia coli 70-85% 85-90% Staphylococcus saprophyticus 5-10%

Plus en détail

Signes cliniques des infections urinaires

Signes cliniques des infections urinaires Signes cliniques des infections urinaires Renaud DEFEBVRE Aucun conflit d intérêt Signes cliniques classiques Dans les livres et chez les patients jeunes. : Signes de cystite : dysurie, brulures mictionnelles,

Plus en détail

Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations. Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique

Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations. Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique Infections urinaires en EHPAD - Fréquentes : 24% PRIAM (2005) 29% HALT (2010)

Plus en détail

AEMIP Association des Enseignants de Microbiologie et d Immunologie des Facultés de Pharmacie (www.aemip.fr)

AEMIP Association des Enseignants de Microbiologie et d Immunologie des Facultés de Pharmacie (www.aemip.fr) Fiche SYNDROME AEMIP 2016 Infections urinaires (IU) communautaires chez l adulte Auteurs : MJ Butel, A. Doléans-Jordheim, A. Le Monnier et M. Pestel Caron Circonstances diagnostiques (sémiologie) Arbre

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE Référentiels/Arbres décisionnels DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE 1. Diagnostic de cystite ASSOCIATION DE 3 SIGNES Brûlures et

Plus en détail

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE Dr ASMA CHEBIL Gynécologue Obstétricien Centre hospitalier de Mayotte NOVEMBRE 2016 HAS 2016 SPILF 2015 INTRODUCTION L infection urinaire (IU) peut avoir des conséquences

Plus en détail

Actualisation infections urinaires

Actualisation infections urinaires Actualisation infections urinaires Dr Blandine Cattier, biologiste, référent ATB, CHIC Amboise & Château-Renault 21/10/2014 1 34 pages 21/10/2014 2 21/10/2014 3 21/10/2014 4 Ce qui est nouveau : Terminologie

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE RBP IU adulte JRI Nancy 18 octobre 2008 Choix antibiotiques : principes généraux Critères de choix des schémas

Plus en détail

Infections en urologie : des recommandations actualisées

Infections en urologie : des recommandations actualisées Infections en urologie : des recommandations actualisées La prise en charge des patients atteints d infection urinaire bactérienne, bien que fréquente, n en reste pas moins délicate. Les deux sociétés

Plus en détail

Infections urinaires

Infections urinaires Infections urinaires Journée régionale d échanges des référents en antibiothérapie des établissements de santé David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Actualisation 2014 des recommandations

Plus en détail

Recommandation sur la prise en charge des IU chez les personnes âgées en institution. Olivier Baud Arlin Auvergne-Rhône-Alpes

Recommandation sur la prise en charge des IU chez les personnes âgées en institution. Olivier Baud Arlin Auvergne-Rhône-Alpes Recommandation sur la prise en charge des IU chez les personnes âgées en institution Olivier Baud Arlin Auvergne-Rhône-Alpes QCM 1 : L interprétation du résultat d un ECBU doit prendre en compte : 1. La

Plus en détail

CAS CLINIQUE N 4 Infection urinaire du sujet âgé

CAS CLINIQUE N 4 Infection urinaire du sujet âgé CAS CLINIQUE N 4 Infection urinaire du sujet âgé 30 juin 2015 DES UE Pharmacie Clinique Cécile LEBAUDY Présentation du patient (1) Mr B, 88 ans, 1m70, 85 kg Vit seul à domicile Autonome Pas de troubles

Plus en détail

Infections urinaires associées aux soins

Infections urinaires associées aux soins Infections urinaires associées aux soins XIVe journée régionale de prévention des infections associées aux soins 21 avril 2016 Docteur Elise Fiaux NormAntibio Service des Maladies Infectieuses, CHU Rouen

Plus en détail

Dr. Souha Hannachi Service de médecine interne HMPIT

Dr. Souha Hannachi Service de médecine interne HMPIT Rappel sur la clinique de l infection urinaire et des prostatites et place de la biologie dans le diagnostic de ces infections Dr. Souha Hannachi Service de médecine interne HMPIT Epidémiologie Infections

Plus en détail

Diagnostic et Antibiothérapie des infections urinaires communautaires de l'adulte

Diagnostic et Antibiothérapie des infections urinaires communautaires de l'adulte Diagnostic et Antibiothérapie des infections urinaires communautaires de l'adulte Dr Elisabeth ASLANGUL MCU Thérapeutique Université Diderot Paris VII Proportion d' E. coli résistant aux Aminopenicillines

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS (janvier 2015)

DOSSIER DU MOIS (janvier 2015) DOSSIER DU MOIS (janvier 2015) La cystite aiguë simple chez la femme On estime que 40 à 50 % des femmes ont au moins une infection urinaire au cours de leur existence. Il s agit le plus souvent de cystite

Plus en détail

La concertation au cas par cas : Quel dialogue clinico-microbiologique avant de décider?

La concertation au cas par cas : Quel dialogue clinico-microbiologique avant de décider? Réunion régionale des référents en antibiothérapie des établissements de santé de Normandie La concertation au cas par cas : Quel dialogue clinico-microbiologique avant de décider? à propos d'un dossier

Plus en détail

Quoi de neuf docteur?

Quoi de neuf docteur? Infection urinaire SPILF 2014 Quoi de neuf docteur? Contexte (1,2) prévalence des résistances R coli 10 % FQ (< 3 % cystites) 5 % céphalosporines (BLSE majoritaire) W ANSM ATB critiques - Impact sur le

Plus en détail

Historique des recommandations. Nouveautés? Physiopathologie. SPILF ANDEM 1995

Historique des recommandations. Nouveautés? Physiopathologie. SPILF ANDEM 1995 Historique des recommandations Infections urinaires communautaires Nouvelles recommandations Vers moins de fluoroquinolones? Karine Faure Unité des Maladies Infectieuses Service de Gestion du Risque Infectieux

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine

Déclaration de conflits d intérêts : Tatiana Galpérine Mise en perspective : Recommandations AFSSAPS pour le Traitement des Infections Urinaires Communautaires et données des réseaux de l Onerba Dr Tatiana GALPERINE Hôpital Tenon Service des Maladies Infectieuses

Plus en détail

Infections urinaires. JEDI 22 novembre 2014 Dr S DAVAL CH Saint-Jean-de-Maurienne

Infections urinaires. JEDI 22 novembre 2014 Dr S DAVAL CH Saint-Jean-de-Maurienne Infections urinaires JEDI 22 novembre 2014 Dr S DAVAL CH Saint-Jean-de-Maurienne Melle M 24 ans, aucun antécédent ou traitement vous consulte pour des brûlures mictionnelles, pollakiurie et hématurie macroscopique

Plus en détail

Infections urinaires communautaires: faire du neuf avec du vieux Recommandations SPILF 2014

Infections urinaires communautaires: faire du neuf avec du vieux Recommandations SPILF 2014 Infections urinaires communautaires: faire du neuf avec du vieux Recommandations SPILF 2014 Pr Didier Neau Hôpital Pellegrin Arrêt de commercialisation de 31 molécules, 10 nouvelles molécules Recommandations

Plus en détail

Soirée infectiologie Infection urinaire 10 mars Anne Vandendriessche Maladies Infectieuses

Soirée infectiologie Infection urinaire 10 mars Anne Vandendriessche Maladies Infectieuses oirée infectiologie Infection urinaire 10 mars 2016 Anne Vandendriessche Maladies Infectieuses Cas clinique Mme P, 64 ans, diabétique consulte car elle doit être opérée pour pose d'une PTH. Elle est apyrétique

Plus en détail

Infections urinaires : relecture des nouvelles recommandations. Dr Pierre Bigot Service d Urologie 19 janvier 2017

Infections urinaires : relecture des nouvelles recommandations. Dr Pierre Bigot Service d Urologie 19 janvier 2017 Infections urinaires : relecture des nouvelles recommandations Dr Pierre Bigot Service d Urologie 19 janvier 2017 Terminologie Infections urinaires simples Infections urinaires à risque de complication

Plus en détail

Traitements des infections urinaires

Traitements des infections urinaires Pierre Renaudin Laboratoire de Pharmacie Clinique Année 2016-2017 Traitements des infections urinaires Généralités Recommandations Critères de choix thérapeutiques Optimisation thérapeutique Définition

Plus en détail

Nouvelles recommandations diagnostiques et thérapeutiques des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte

Nouvelles recommandations diagnostiques et thérapeutiques des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte Nouvelles recommandations diagnostiques et thérapeutiques des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte Comité de pilotage des recommandations SPILF/AFU 2014 Patrick Coloby Membre du

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES

INFECTIONS URINAIRES RÉFÉRENTIEL : Page 1/12 INFECTIONS URINAIRES SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE 2014 DE LA SOCIÉTÉ DE PATHOLOGIE INFECTIEUSE DE LANGUE FRANÇAISE (SPILF) ET DU CNGOF (DÉCEMBRE 2015). (TEXTE COMPLET TÉLÉCHARGEABLE

Plus en détail

L EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES EN MEDECINE DE VILLE CHEZ L ADULTE.

L EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES EN MEDECINE DE VILLE CHEZ L ADULTE. InVitro L EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES EN MEDECINE DE VILLE CHEZ L ADULTE. Les infections urinaires communautaires représentent le second site d'infection bactérienne après l'arbre bronchique.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS URINAIRES EN VILLE. EMERY malo a partir des recommandations de bonne pratique AFSSAPS 2008.

PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS URINAIRES EN VILLE. EMERY malo a partir des recommandations de bonne pratique AFSSAPS 2008. PRISE EN CHARGE DES INFECTIONS URINAIRES EN VILLE EMERY malo a partir des recommandations de bonne pratique AFSSAPS 2008. Infections urinaires hautes et basses n'existent plus. On parle d'infection urinaire

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES. Elisabeth HODILLE Assistante Hospitalo-universitaire Laboratoire de Bactériologie Lyon Sud

INFECTIONS URINAIRES. Elisabeth HODILLE Assistante Hospitalo-universitaire Laboratoire de Bactériologie Lyon Sud INFECTIONS URINAIRES Elisabeth HODILLE Assistante Hospitalo-universitaire Laboratoire de Bactériologie Lyon Sud 14 septembre 2016 Faculté de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux Objectifs du cours Connaître

Plus en détail

Cas Clinique. Infection urinaire compliquée sur Polykystose rénale. Martin Clermont 09/01/2015

Cas Clinique. Infection urinaire compliquée sur Polykystose rénale. Martin Clermont 09/01/2015 Cas Clinique Infection urinaire compliquée sur Polykystose rénale Martin Clermont 09/01/2015 Présentation du cas Patiente de 79 ans. Suivie depuis 50 ans pour une polykystose rénale autosomique dominante.

Plus en détail

Infections à BGN. 2/ Autres BGN : pseudomonas (bacille pyocyannique), acinetobacter.

Infections à BGN. 2/ Autres BGN : pseudomonas (bacille pyocyannique), acinetobacter. Introduction Infections à BGN Infections très fréquentes. Communautaires / associées aux soins. La porte d entrée: urinaire / digestive Gravité sepsis sévère. La première cause de choc septique Résistance

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 janvier 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 janvier 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 janvier 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée 5 ans à compter du 21/11/2005 (JO du 31 janvier 2008) LOGIFLOX 400 mg, comprimé pelliculé sécable

Plus en détail

INFECTION URINAIRE DESC

INFECTION URINAIRE DESC INFECTION URINAIRE DESC 2015 Introduction une des infections bactériennes les plus fréquentes en pédiatrie 2 situations selon le siège de l infection cystite (infection urinaire basse) pyélonéphrite aiguë

Plus en détail

Infections urinaires communautaires.

Infections urinaires communautaires. EPU- Infectiologie. 2014 Infections urinaires communautaires. Recommandations SPILF 2014 Dr Th Levent. Référent antibiotique-centre hospitalier de Sambre Avesnois. Ce qui est nouveau Ce qui est nouveau

Plus en détail

Item 157 (Item 93) Infections urinaires de l enfant et de l adulte. Leucocyturie EVALUATIONS

Item 157 (Item 93) Infections urinaires de l enfant et de l adulte. Leucocyturie EVALUATIONS Item 157 (Item 93) Infections urinaires de l enfant et de l adulte. Leucocyturie EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant les pyélonéphrites aiguës : A - Elles peuvent mettre en jeu le pronostic vital

Plus en détail

Une histoire d infection urinaire. Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011

Une histoire d infection urinaire. Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011 Une histoire d infection urinaire Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011 -Femme 20 ans -Consulte aux Urgences pour AEG -Antécédents : 0 -Traitement en cours : Paracétamol / CO -HDM : elle a fait 3 semaines

Plus en détail

L infection urinaire associée au soin Le point de vue du bactériologiste Olivier Barraud

L infection urinaire associée au soin Le point de vue du bactériologiste Olivier Barraud L infection urinaire associée au soin Le point de vue du bactériologiste Olivier Barraud MCU-PH UMR Inserm 1092 Faculté de Médecine Université de Limoges Laboratoire de Bactériologie-Virologie-Hygiène

Plus en détail

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Les infections urinaires Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Epidémiologie Très fréquentes : second site dinfections communautaires. Plus fréquent chez la femme avec deux pics : au début de l activité

Plus en détail

Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte

Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte Diapositives réalisées par le groupe de travail et revues

Plus en détail

Infections urinaires quelques aspects thérapeutiques. P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015

Infections urinaires quelques aspects thérapeutiques. P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015 Infections urinaires quelques aspects thérapeutiques P Chavanet Infectiologie, Dijon Octobre 2015 E Coli «ville» Bruyère F 2013, infections urinaires fébriles «ville» E Coli «ville» Bruyère F 2013, infections

Plus en détail

Infections urinaires de l adulte

Infections urinaires de l adulte Infections urinaires de l adulte Pr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes UE6-Boutoille-2016 1 Actualisation 2014 des recommandations sur les infections urinaires communautaires

Plus en détail

Le bon usage des antibiotiques dans le traitement des infections bactériennes de la personne âgée en institution» Les enjeux

Le bon usage des antibiotiques dans le traitement des infections bactériennes de la personne âgée en institution» Les enjeux Le bon usage des antibiotiques dans le traitement des infections bactériennes de la personne âgée en institution» Les enjeux Bien soigner les personnes âgées!! Donc AB efficace Dans un contexte général

Plus en détail

Recommandations de bonne pratique DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE :

Recommandations de bonne pratique DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : Recommandations de bonne pratique DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : - cystite aiguë simple - cystite compliquée - cystite récidivante -

Plus en détail

Infections urinaires et transplantation rénale MF Mamzer Bruneel Service de transplantation rénale, Hôpital Necker

Infections urinaires et transplantation rénale MF Mamzer Bruneel Service de transplantation rénale, Hôpital Necker Infections urinaires et transplantation rénale MF Mamzer Bruneel Service de transplantation rénale, Hôpital Necker Introduction Amélioration des résultats de la transplantation Extension des indications,

Plus en détail

Les leçons de l EPP : restreindre la durée des antibiothérapies

Les leçons de l EPP : restreindre la durée des antibiothérapies 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie des établissements de santé de Haute-Normandie Les leçons de l EPP : restreindre la durée des antibiothérapies «comment couper les fourchettes?»

Plus en détail

Infections Urinaires de l Enfant

Infections Urinaires de l Enfant Elaboration de Bonne Pratique Clinique Infections Urinaires de l Enfant Robert Cohen Coordonateur du Groupe d Expert sur les Infections urinaires de l enfant Particularités des IU de l enfant Fréquence

Plus en détail

Selon les recommandations de 2014

Selon les recommandations de 2014 2016-2017 Selon les recommandations de 2014 I- L arbre urinaire rein uretères + urètre Vessie Prostate Canal prostatique Méat II- Définitions IU = Multiplication de micro-organismes dans l urine vésicale

Plus en détail

29/11/2016. Réunion COH - 24 novembre

29/11/2016. Réunion COH - 24 novembre Conférence de consensus sur les infections urinaires nosocomiales SPILF AFU, novembre 2002 Définition des IN, mai 2007 Surveiller et prévenir les infections associées aux soins, SFHH, septembre 2010, références

Plus en détail

Dossier clinique n 3n. Pr M. Dupon

Dossier clinique n 3n. Pr M. Dupon Dossier clinique n 3n Un homme de 67 ans se présente aux urgences un samedi après-midi car il a une aggravation de difficultés urinaires (dysurie et nycturie) avec des mictions fréquentes toutes les 2

Plus en détail

ANTIBIOTHERAPIE DES PYELONEPHRITES. L ADULTE Recommandations Tunisiennes. M. CHAKROUN Sfax, 17 Octobre 2008

ANTIBIOTHERAPIE DES PYELONEPHRITES. L ADULTE Recommandations Tunisiennes. M. CHAKROUN Sfax, 17 Octobre 2008 ANTIBIOTHERAPIE DES PYELONEPHRITES AIGUES D ORIGINE D COMMUNAUTAIRE DE L ADULTE Recommandations Tunisiennes M. CHAKROUN Sfax, 17 Octobre 2008 INTRODUCTION La pyélonéphrite aigue (PNA) est une infection

Plus en détail

Actualités sur les recommandations de bonne pratique: Infections urinaires associées aux soins

Actualités sur les recommandations de bonne pratique: Infections urinaires associées aux soins Actualités sur les recommandations de bonne pratique: Infections urinaires associées aux soins XXIII ème JRPI Delphine Poitrenaud - CH Béthune RECOMMANDATIONS nnn Réactualisation Conférence de consensus

Plus en détail

PLACE DES QUINOLONES DANS LES IU BASSES

PLACE DES QUINOLONES DANS LES IU BASSES PLACE DES QUINOLONES DANS LES IU BASSES JL GRAVERON OMEDIT CENTRE 22 SEPTEMBRE 2016 Antibiothérapie cystite aiguë simple (SPILF 2014) Traitement probabiliste avec SFU + BU 1ᵉ intention: FOSFOMYCINE trométanol

Plus en détail

Actualités en infectiologie. Dr DOS SANTOS Ophélie Maladies Infectieuses, Centre Hospitalier Métropole Savoie Avril 2016

Actualités en infectiologie. Dr DOS SANTOS Ophélie Maladies Infectieuses, Centre Hospitalier Métropole Savoie Avril 2016 Actualités en infectiologie Dr DOS SANTOS Ophélie Maladies Infectieuses, Centre Hospitalier Métropole Savoie Avril 2016 Plan Consommation d antibiotiques Résistance bactérienne Infections urinaires Mise

Plus en détail

FOURNIER ANNA INTERNE 5ÉME SEMESTRE DES MÉDECINE INTERNE DESC INFECTIOLOGIE

FOURNIER ANNA INTERNE 5ÉME SEMESTRE DES MÉDECINE INTERNE DESC INFECTIOLOGIE FOURNIER ANNA INTERNE 5ÉME SEMESTRE DES MÉDECINE INTERNE DESC INFECTIOLOGIE OBJECTIFS Considérer l augmentation des résistances et limiter le risque écologique : E.coli FQ-R 10% E.coli C3G-R 5% Limiter

Plus en détail

prostatite aiguë, infections urinaires de la femme enceinte

prostatite aiguë, infections urinaires de la femme enceinte Principaux messages La place de chaque antibiotique repose non seulement sur les critères d efficacité et de toxicité mais aussi sur l analyse du risque écologique, afin de limiter l émergence de résistances

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 143 - Septembre 2014 SOMMAIRE 1) Les infections respiratoires hautes 2) Les infections urinaires 3) Documentation 4) Quizz 4-1 Quizz de septembre 2014 4-2 Réponses au quizz de

Plus en détail

Infections chez le sujet âgé. 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS

Infections chez le sujet âgé. 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS Infections chez le sujet âgé 28/10/2016 Hélène GUILLOT- CCA Service de Pathologies infectieuse et tropicales GHPS Plan 1. Généralités 2. Le patient âgé 3. Séméiologie des principales pathologies infectieuses

Plus en détail

Actualisations récentes

Actualisations récentes Consensus de Prise en Charge des Infections Urinaires Communautaires SPILF 2014-15 Intérêts et Limites, pour quels Résultats? Dr Stéphane CHADAPAUD CH de Hyères Actualisations récentes IU C : Actualisation

Plus en détail

EVALUATION PROSPECTIVE

EVALUATION PROSPECTIVE EVALUATION PROSPECTIVE DES PRESCRIPTIONS D ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES AIGUËS EN EHPAD Diplôme Universitaire d hygiène hospitalière et de lutte contre les infections associées aux soins -

Plus en détail

Docteurs Elise FIAUX / Emmanuel PIEDNOIR / Pascal THIBON Journée régionale EHPAD -sécurisation du circuit du médicament

Docteurs Elise FIAUX / Emmanuel PIEDNOIR / Pascal THIBON Journée régionale EHPAD -sécurisation du circuit du médicament Docteurs Elise FIAUX / Emmanuel PIEDNOIR / Pascal THIBON Journée régionale EHPAD -sécurisation du circuit du médicament Plan NormAntibio : présentation Pourquoi un CRCA? Situation actuelle concernant l

Plus en détail

Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte

Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte Recommandations 2015 de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte D après les diapositives réalisées par le groupe de travail

Plus en détail

Item n 93 : Infections urinaire de l enfant et de l adulte

Item n 93 : Infections urinaire de l enfant et de l adulte Épidémiologie Item n 93 : Infections urinaire de l enfant et de l adulte Facteurs de risque : Malformations des voies urinaires Immunodépression : diabète Transplantation rénale Stase urinaire et corps

Plus en détail

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy Principes generaux de l antibiotherapie Prof RANDRIA Mamy Introduction Antibiotiques: substances d origine biologique ou synthétique capables d inhiber la croissance des bactéries Médicaments d usage courant

Plus en détail

UROLOGIE UE ECN. en fiches. Collection dirigée par L. LE. Catherine BAKER. Editions Vernazobres-Grego. Décembre ISBN :

UROLOGIE UE ECN. en fiches. Collection dirigée par L. LE. Catherine BAKER. Editions Vernazobres-Grego. Décembre ISBN : UE ECN en fiches Les Unités d Enseignement de l ECN en fiches Collection dirigée par L. LE UROLOGIE Catherine BAKER Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com

Plus en détail

Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte à l ère de la multi-résistance

Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte à l ère de la multi-résistance Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte à l ère de la multi-résistance 43ème Colloque national des Biologistes des Hôpitaux 5 au 7 novembre 2014 Marseille

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE Facteurs favorisant l IU ascendante Facteurs liés au micro-organisme : E. coli Facteurs d'adhésion à l'épithélium

Plus en détail

Le Laboratoire de Recherche «Résistance aux Antibiotiques» & La Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse

Le Laboratoire de Recherche «Résistance aux Antibiotiques» & La Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse Le Laboratoire de Recherche «Résistance aux Antibiotiques» & La Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse PRISE EN CHARGE DE LA PYELONEPHRITE AIGUE DE L'ADULTE Recommandations thérapeutiques Coordinateurs

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES

INFECTIONS URINAIRES INFECTIONS URINAIRES Terminologie IU simples Cystite ou PNA aiguë simple IU à risque de complication Cystite aigue ou PNA à risque de complication Prostatite IU graves: PNA et prostatites associées soit

Plus en détail

À propos des recommandations actualisées pour le diagnostic et l'antibiothérapie des infections urinaires bactériennes de l'adulte

À propos des recommandations actualisées pour le diagnostic et l'antibiothérapie des infections urinaires bactériennes de l'adulte À propos des recommandations actualisées pour le diagnostic et l'antibiothérapie des infections urinaires bactériennes de l'adulte J. Doublet About the new guidelines for diagnosis and treatment of urinary

Plus en détail

Infections urinaires. Jean-Pierre Bru Maladies Infectieuses Centre Hospitalier Annecy Genevois

Infections urinaires. Jean-Pierre Bru Maladies Infectieuses Centre Hospitalier Annecy Genevois Infections urinaires Jean-Pierre Bru Maladies Infectieuses Centre Hospitalier Annecy Genevois Communautaires Femme enceinte Associées aux soins Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes

Plus en détail

Quand réaliser un ECBU pour une personne âgée : les résultats de l enquête. Pertinence de la réalisation des ECBU

Quand réaliser un ECBU pour une personne âgée : les résultats de l enquête. Pertinence de la réalisation des ECBU Quand réaliser un ECBU pour une personne âgée : les résultats de l enquête. Pertinence de la réalisation des ECBU Olivier Baud Arlin Auvergne-Rhône-Alpes Un ECBU Pourquoi? Comment? Pour qui? Où? Quand?

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES. Marc Paccalin Gériatrie, Poitiers

INFECTIONS URINAIRES. Marc Paccalin Gériatrie, Poitiers INFECTIONS URINAIRES Marc Paccalin Gériatrie, Poitiers CC #1 Vous êtes appelé(e) auprès de Mme B. 81 ans en raison d une chute. Elle est résidente de l EHPAD depuis son veuvage, 3 ans auparavant. Elle

Plus en détail

INFECTION URINAIRE. J. Moscovici (Toulouse)

INFECTION URINAIRE. J. Moscovici (Toulouse) INFECTION URINAIRE J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/9/2012 Introduction une des infections bactériennes les plus fréquentes en pédiatrie définition : présence de quantités significatives de bactéries dans

Plus en détail

L analyse bactériologique des urines : ECBU

L analyse bactériologique des urines : ECBU L analyse bactériologique des urines : ECBU Danielle CLAVE, Maryse ARCHAMBAUD Bactériologie-Hygiène Institut Fédératif de Biologie CHU-Toulouse ECBU Urines normalement stériles Signes cliniques : dysurie,

Plus en détail

«Take home messages». IU des villes. IU des champs (opératoires) François CARON & Albert SOTTO

«Take home messages». IU des villes. IU des champs (opératoires) François CARON & Albert SOTTO «Take home messages». IU des villes. IU des champs (opératoires) François CARON & Albert SOTTO 1 Références : SPILF, IDSA, PubMed à suivre sujet particulièrement évolutif! 2 International Clinical Practice

Plus en détail

Actualités en antibiothérapie

Actualités en antibiothérapie Actualités en antibiothérapie 17 décembre 2015 Anissa Bouaziz Infectiologie Service de Médecine A CH Lucien Hussel, VIENNE Programme Problématiques actuelles : Alerte sur l antibiorésistance Les antibiotiques

Plus en détail

Journée Régionale d Infectiologie Nancy 11 octobre 2014

Journée Régionale d Infectiologie Nancy 11 octobre 2014 Journée Régionale d Infectiologie Nancy 11 octobre 2014 1 J.Birgé S.Hénard Antibiolor Les recommandations Infections Urinaires Communautaires de la SPILF* (adultes, hors femmes enceintes) 31/5/2014 1.

Plus en détail

Infection urinaire chez l enfant. Sylvie Nathanson Service de Pédiatrie Centre Hospitalier de Versailles

Infection urinaire chez l enfant. Sylvie Nathanson Service de Pédiatrie Centre Hospitalier de Versailles Infection urinaire chez l enfant Sylvie Nathanson Service de Pédiatrie Centre Hospitalier de Versailles XXème journée de Microbiologie Clinique du COL.BVH 19 juin 2015 ACNBH XX ème Journée du COL.BVH Les

Plus en détail

MODULE INFECTIOLOGIE ET HYGIENE HOSPITALIERE

MODULE INFECTIOLOGIE ET HYGIENE HOSPITALIERE DU Infirmier(e) Hygiéniste MODULE INFECTIOLOGIE ET HYGIENE HOSPITALIERE SESSION DE JUIN 2010 Durée de l épreuve : 2 heures strictes. La totalité de l épreuve est notée sur 60 points. Les documents sont

Plus en détail

RÉSULTATS ENQUÊTE PERTINENCE ECBU EN EHPAD

RÉSULTATS ENQUÊTE PERTINENCE ECBU EN EHPAD RÉSULTATS ENQUÊTE PERTINENCE ECBU EN EHPAD Groupe de travail régional Stéphanie ALLAIS, Sandrine ANNEREL, Marie-Pierre BASTARD, Véronique BELLET, Caroline CYVOCT, Laurence GUET, Sandrine HEGO, Jocelyn

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES DE L ENFANT ET DE L ADULTE LEUCOCYTURIE

INFECTIONS URINAIRES DE L ENFANT ET DE L ADULTE LEUCOCYTURIE I - 7 Q93 INFECTIONS URINAIRES DE L ENFANT ET DE L ADULTE LEUCOCYTURIE RR Dr Thanh Doco-Lecompte, Dr Lorraine Letranchant Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU Nancy, Hôpital du Brabois,

Plus en détail

L'antibiogramme "ciblé" selon les nouvelles recommandations du CA-SFM : un masque pour ouvrir les yeux des cliniciens

L'antibiogramme ciblé selon les nouvelles recommandations du CA-SFM : un masque pour ouvrir les yeux des cliniciens L'antibiogramme "ciblé" selon les nouvelles recommandations du CA-SFM : un masque pour ouvrir les yeux des cliniciens Journée régionale des référents en antibiothérapie de Normandie 6 juillet 2017 Dr Marie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 février 2017

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 février 2017 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 février 2017 Date d examen par la Commission : 30 novembre 2016 L avis de la commission de la Transparence adopté le 30 novembre 2016 a fait l objet d une audition

Plus en détail

Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte

Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte Diagnostic et antibiothérapie des infections urinaires bactériennes communautaires de l adulte Dr Myrta VESANES, CH du MARIN RÉSEAU DES HYGIÉNISTES, PRÉSIDENTS DE CLIN ET CGRAS 17 MARS 2016 ARLIN MARTINIQUE

Plus en détail

Les infections urinaires IFSI 2015

Les infections urinaires IFSI 2015 Les infections urinaires IFSI 2015 Généralités Infections très fréquentes++ Communautaires Nosocomiales Les infections urinaires recouvrent un ensemble de situations très variables allant de -> la bactériurie

Plus en détail

Infections urinaires actualités. Jeudi 17 novembre 2016

Infections urinaires actualités. Jeudi 17 novembre 2016 Infections urinaires actualités Jeudi 17 novembre 2016 Le Havre Introduction Diagnostic souvent difficile et porté à tord Buts de la prise en charge : Identifier, traiter l infection éviter la récidive

Plus en détail

Infections urinaires masculines (IUM):! même les «pro-stats» s y perdent!

Infections urinaires masculines (IUM):! même les «pro-stats» s y perdent! ! Palais des Congrès de Infections urinaires particulières cherchent solutions particulières Infections urinaires masculines (IUM):! même les «pro-stats» s y perdent! Dr Manuel ETIENNE, Infectiologie,

Plus en détail

Diagnostic et traitement de l infection urinaire chez l enfant

Diagnostic et traitement de l infection urinaire chez l enfant Veille sanitaire N 52- Diagnostic et traitement de l'infection urinaire chez l'enfant Page 1 / 7 SELARL BIOSAGA Date d application : GEN-COM1-ENR007-58 Version : 1. 0 2017-02-11 Bonjour, Un seul sujet

Plus en détail

Etude des bactériuries du sujet âgé hospitalisé: Critères cliniques déterminant les diagnostics d infection.

Etude des bactériuries du sujet âgé hospitalisé: Critères cliniques déterminant les diagnostics d infection. Etude des bactériuries du sujet âgé hospitalisé: Critères cliniques déterminant les diagnostics d infection. E Delerce, G Gavazzi Au nom de l intergroupe SPILF /SFGG Rationnel Infection urinaire = une

Plus en détail

Pyélonéphrite aiguë primitive, non compliquée de la femme jeune : Traitement raccourci par la gentamicine

Pyélonéphrite aiguë primitive, non compliquée de la femme jeune : Traitement raccourci par la gentamicine Pyélonéphrite aiguë primitive, non compliquée de la femme jeune : Traitement raccourci par la gentamicine C. Loussaief, A. Toumi, H. Ben Brahim, F. Ben Romdhane, N. Bouzouaïa, M. Chakroun Service des Maladies

Plus en détail

FMC Infections urinaires. CIFGG, SFGG Nice octobre Marc Paccalin, Pôle de Gériatrie, Poitiers

FMC Infections urinaires. CIFGG, SFGG Nice octobre Marc Paccalin, Pôle de Gériatrie, Poitiers FMC Infections urinaires CIFGG, SFGG Nice octobre 2010 Marc Paccalin, Pôle de Gériatrie, Poitiers Journée de Gériatrie 16 novembre 2010, Hôpital Saint-Louis LE NOMBRE DE PLACES LIMITE à 60 9h30 : accueil

Plus en détail