Les opérations du secteur privé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les opérations du secteur privé"

Transcription

1 GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Les opérations du secteur privé Mo t eur de c r oi s sanc e... Plate-forme pour le développement Domaines prioritaires d intervention La Banque africaine de développement (BAD) est une institution multilatérale qui favorise le développement durable en Afrique. C'est la première institution financière de développement en Afrique, qui intervient dans la mobilisation des ressources pour le progrès économique et social de ses 53 pays africains membres régionaux. La BAD offre un éventail de produits financiers au secteur privé pour compléter ses activités traditionnelles de prêt aux Etats africains. Les opérations du secteur privé du Groupe de la Banque favorisent la consolidation des normes sociales et de gouvernance d'entreprise afin d'aider les sociétés africaines à atteindre les meilleures pratiques internationales dans ces domaines, rendant ainsi ces entités plus compétitives dans leurs pays et sur le marché international. Récemment, les nouvelles approbations de projets du secteur privé ont atteint, en moyenne 1,5 milliard de dollars par an. L'infrastructure, en particulier l'énergie, est au cœur des priorités des opérations du secteur privé de la BAD.

2 Nos Instruments Prêt privilégié: - Une durée de 15 ans maximum - Une période de grâce de 5 ans - Devises ou monnaies locales Garantie : - Risque partiel Créance subordonnée - Devises ou monnaies locales - Fonds d investissement - Jusqu'à 20% des capitaux engagés Assistance technique - Dons pour études - Renforcement des capacités institutionnelles de la Banque L entreprise / le projet doit être situé et enregistré dans un pays membre régional (PMR) de la Banque, mais le projet peut être promu par des investisseurs africains ou non-africains. L entreprise / le projet doit être détenue en majorité (51% +) par des investisseurs autonomie de gestion reconnue. modernisation des entreprises de production (ex. CAPEX). La taille de l investissement est déterminée par la limite du débiteur unique et d'autres considérations prudentielles Structure organisationnelle Le département est composé du bureau du directeur et de cinq divisions, comme suit: La division des opérations d appui : Gestion des résultats, Mesures de protection environnementale. La division des industries et des services : Industrie, Exploitation minière, Pétrole et gaz, Industries agricoles, Tourisme, Santé et Education. assainissement, TIC, Transport, Eau et Banques commerciales, IFD régionales, La division de la gestion de portefeuille : Administration des transactions, Gestion des projets, Restruction, et Gestion des engagements.

3 La croissance des opérations du secteur privé En 2009, les nouvelles opérations non souveraines ont atteint le niveau record de 2 milliards USD. Le programme de financement 2009 du secteur privé était ambitieux, mais il s appuyait sur une forte demande du marché, car les opportunités d investissement à long terme ont continué de croître. Le programme de financement a été dominé par le secteur de l intermédiation financière, avec un accent particulier sur la diversité géographique et surtout plus d appui aux pays à faible revenu, au nombre desquels figurent les États fragiles. La répartition sectorielle et la distribution des instruments financiers du secteur privé se présentent comme suit: Manufacturing & Agro-industries 4% Répartition Sectorielle du Portefeuille du Secteur privé de la BAD Exploitation minière 13% Infrasctructure 30% du secteur privé 9% Services multisectoriels 1% Services Financiers 43% Pret subordonné 2% Prêt senior 46% IFC 11% Répartition du Portefeuille du secteur privé par Instrument Financier FLU 2% Equity 12% 1% Guarantie 1% Légere de Credit 25 % IFC: Initiative de financement du commerce FLU: Facilité de liquidité d urgence

4 INDUSTRIES & SERVICES L'objectif principal de cette division est d'assurer l appui du Groupe de la Banque au développement du secteur privé dans les pays membres régionaux (PMR), par l'octroi de fonds propres et de prêts directs aux entreprises du secteur privé, principalement dans les secteurs des industries pétrochimiques, de l'extraction minière, du pétrole et du gaz naturel, de l'industrie agro-alimentaire, de l'hôtellerie, de la santé et de l'éducation. Industries & Services Prêt déstiné aux entreprises Prêt privilégié Dette Subordonnée et Mezzanine Prêt -projets Participation directe Fonds d investissement Industrie Matériaux de construction Biens de consommation Agri-business Industries agricoles Produits forestiers Ressources Naturelles Industrie Pétrolière et Gaz Services Tourisme santé Engrais Bio-energie Industries minières Education La division des Industries et services est composée d une équipe de chargés d investissement dotés d une expérience solide dans le financement des industries et des services, la finance, les mines, l agriculture, les ressources naturelles, la santé, l'éducation et le tourisme.

5 Projets Approuvés Nom du projet Pays Project Name Country S ecteur Sector Instrument Coût du projet (en Project Cost Instrument million $ EU) USD Million Prise de Contribution AfDB de la BAD (en million $EU) Contribution USD Million Agri-Vie Fund Agriculture COCOBOD Agro-Industrial Project for the Production of Olive Oil Ghana Agriculture Prêt priviligié Maroc Agriculture Prêt priviligié Ethiopie Ciment Prêt priviligié Prêt priviligié Prêt priviligié Prêt priviligié 6, Derba Midroc Cement Plant Equity Vehicle for Health in Africa EVHA Investment Fund for Health in Africa (IFHA) Kempinski Hotel Ghana S NIM Expansion Project Guelb II Mauritanie Guinea Alumina Guinée Citadel Capital Joint Investment Fund L.P S anté S anté Tourisme Exploitation minière Exploitation minière Multisectoriel participation Prise de participation Prise de participation Prise de participation Contact Chef de Division Mr. Mouhamadou Niang Courrier : Tel :

6 FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES Le rôle primordial de la Division du financement des infrastructures est de mettre en œuvre la stratégie du Secteur privé dans le domaine du développement des infrastructures et des partenariats public-privé (PPP) sur le continent, sur une base régionale et au sein de chaque pays membre régional (PMR). La Division apporte directement son appui aux entreprises et aux projets, par le biais d'intermédiaires spécialisés tels que les fonds de capital - risque. Financement des Infrastructures Dette Prêt destiné aux Entreprises Fonds des Infrastructures Prêt-projets Transport TIC Eau et Assainissement Production Routes Satellites Production Transmission Rails Fibre optique Purification Distribution Aéroports Infrastructure Déssalement Renouvelables Ports Téléphonie mobile Traitement Utilities Utilities Utilities Utilities La division du financement des infrastructures est une équipe de chargés d'investissement d une expérience de plus de 100 ans cumulés, dans l investissement des infrastructures, la finance, l ingénierie, le conseil, et les fonds PPP.

7 Projets Approuvés Nom du projet Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF) Pays S ecteur Instrument Côut du projet (en million $ EU) Contribution de la BAD (en million $EU) Infrastructure Infrastucture Infrastructure Tunisie Pétrole & Gaz Evolution One S endou Sénégal Buseruka HydroEnergy Uganda 27 9 Tema Osonor Plant Ghana African Energy Infrastructure Fund (AEIF) Rising Africa Infrastructure Fund (RAIF) African Infrastructure Investment Fund 2 ETAP (Hasdrubal Oil And Gas Field Development) New Dawn S atellite Télécommunication Main One Cable S ystem Télécommunication Helios Towers Nigéria Télécommunication Aéroport Enfidha Tunisie Transport Dakar Port S énégal Transport Lekki Toll Road Nigéria Transport Doraleh Container Terminal Djibouti Transport Contact Chef de Division Ms. Neside Tas Anvaripour Courrier : Tel :

8 INSTITUTIONS FINANCIERES Le mandat de la Division des institutions financières est de promouvoir le développement du secteur financier en Afrique. Sur la base de cet objectif, la Division finance les institutions régionales financières privées et les institutions de financement du développement (IFD). La Division finance également les institutions financières publiques qui empruntent des fonds sur la base de leur propre bilan sans avoir recours à des garanties souveraines. Institutions Financières & Microfinance Dette Garantie Prise de participation Renforcement des capacités Institutions Financières-FI (Banques Commerciales, IFD, Sociétés de bail, Sociétés de prise de participation privé,les Banques et les Institutions de Microfinance, les Coopératives de crédit, etc ) y compris le financement des PME. Institutions Financières, Associations professionnelles des PME Services de développement des affaires et Autres institutions d'appui. Secteur des PME Transport Services de santé Agro-industrie Education Interventions Intersectorielles Initiatives Migrations et Développement Femmes Entrepreneurs et les jeunes Liens commerciaux Microfinance Franchisage Financement du Commerce La Division des institutions financières est composée d une équipe d économistes et de chargés d investissement dotée d une solide expérience cumulée de plus de 100 ans dans la finance, les services bancaires des PME, les relations commerciales, la facilitation du financement du commerce, la microfinance et les prises de participation privée.

9 Projets Approuvés Nom du projet Pays Secteur Instrument Côut du projet (en million $ EU) Contribution de la BAD (en million $ EU) Franchising Sector Support Programme Egypte Multisectoriel Ligne de crédit/don d'assistance technique West Africa Emerging Market Fund Petites et Moyennes Entreprises Maghreb Private Equity Fund II- MPEF II Multisectoriel Grofin Petites et Moyennes Entreprises ABN Microfinance Bank Nigeria Nigéria Institutions de Microfinance Pan African Investment Partners II Limited (PAIP II) Institutions Financières Intercontinental Bank Plc Nigéria Institutions Financières Ligne de crédit Shelter Afrique Institutions Financières Ligne de crédit/une prise de participation/ Don d'assistance technique Standard Bank Afrique du Sud Institutions Financières Ligne de crédit Nedbank Afrique du Sud Institutions Financières Ligne de crédit Investment in AfricInvest II Fund Institutions Financières Fonds de participation Maghreb Leasing Algérie Algérie Institutions Financières Garantie K-Rep Bank Kenya Institutions Financières 14 2 Banque Congolaise de l'habitat Congo Institutions Financières / Don d'assistance technique Liberia Bank for Development and Investment (LBDI) Libéria Institutions Financières Prêt Subordonné 10 5 Aureos Africa Fund, L.L.C. Institutions Financières Zenith Bank Plc Nigéria Institutions Financières Facilité de liquidité d urgence (FLU) United Bank of Africa (UBAII) Nigéria Institutions Financières Line de crédit Advans Banque République démocratique du Congo Institutions Financières BOAD Institutions Financières PTA Bank Institutions Financières /Don d'assistance technique Ligne de crédit/prise de participation/don d'assistance technique Ligne de crédit/prise de participation/don d'assistance technique Barclays Bank Ghana Institutions Financières Garantie Access Bank Liberia Libéria Institutions Financières /Don d'assistance technique Mauritania Leasing Mauritanie Institutions Financières Ligne de crédit 5 5 BCI Mauritanie Institutions Financières Ligne de crédit 8 8 CRDB Bank Tanzanie Institutions Financières Garantie/Don d'assistance technique 10 9 CAL Bank Ghana Institutions Financières Ligne de crédit Zanaco Zambie Institutions Financières Garantie/Ligne de crédit/ Don d'assistance technique Investrust Zambia Zambie Institutions Financières Ligne de crédit ECP Africa Fund III PCC (EAF III) Institutions Financières Global Trade Liquidity Program Fonds Spéciale Ligne de crédit African Banking Corporation Holdings Ltd (ABCH) Institutions Financières Facilité de liquidité d urgence (FLU) Contact Chef de Division Ms. Leila Mokadem Courrier : Tel :

10 Plate-forme de co-financement de la BAD Qu est ce que le Partenariat pour le financement en Afrique (AFP)? Le Partenariat pour le financement en Afrique (AFP) est une plateforme organisée de collaboration et de cofinancement entre différentes institutions financières de développement (IFD) disposant d une solide expérience en Afrique. Par la promotion de la coopération avec ses partenaires, elle optimise la mise en commun de leurs connaissances des marchés et de leurs compétences en matière de financement de projet. Syndication du prêt A/B La principale raison de la syndication du prêt A /B est d attirer les banques commerciales et d autres investisseurs de financement des projets en Afrique en vue de mobiliser des capitaux privés et des ressources supplémentaires. Cet objectif sera atteint en utilisant la structure bien établie du prêt A / B, en vertu duquel les participants des prêts B bénéficieront des effets du statut de la BAD en qu'une institution multilatérale de développement. Les avantages du co-financement et de la collaboration avec l AFP Efficacité - en réduisant la duplication des efforts, tous les partenaires peuvent «faire plus avec moins de ressources». Avantage l Afrique bénéficiera des projets financés à fort potentiel de développement. Institutionel Développement - par le partage des meilleures pratiques, les partenaires peuvent apprendre les uns des autres. Politiques d'atténuation des risques - l'afp présente une couverture conjointe pour les gouvernements en Afrique sur le développement commun et les résultats de viabilité commerciale. Impact du développement (ID) - tous les projets AFP passent par des processus de revue individuel par les partenaires, qui confirment leur impact sur le développement. L'acceptation des rapports mutuels avec diligence permet de rationaliser l'instruction des projets en avance. Viabilité commerciale (VC) - l'expérience consolidée des partenaires de l'afp fournit une base solide pour assurer une forte viabilité commerciale. Alors que l'un des partenaires porte la responsabilité principale de la diligence raisonnable et de l'évaluation, il peut obtenir un soutien sélectif des autres partenaires dans le cadre d un effort collectif. Durabilité environnementale et sociale - tous les projets AFP sont conformes aux normes les plus élevées de plan environnemental. Les ressources financières peuvent être collectées pour effectuer les évaluations complexes. Conformité légale et bonne gouvernance - tous les projets AFP sont conformes à de strictes exigences légales. Les partenaires peuvent recruter des conseillers juridiques communs à partir d'une liste restreinte consensuelle, évitant ainsi des complications et permettant des gains d'efficacité et une approche uniforme. Contrôle d'intégrité des promoteurs les partenaires d AFP procèdent à des vérifications d'intégrité complètes des promotteurs de projets AFP en utilisant un réseau consolidé de ressources. Ressources supplémentaires - l AFP catalyse les flux de capitaux supplémentaires provenant du secteur privé. Renforcement des capacités - Les partenaires AFP peuvent collecter des ressources pour renforcer les capacités des parties prenantes, pour veiller aux meilleures pratiques, et pour créer des programmes d interactions entre les PME. Le renforcement des capacités est une composante essentielle des financements unifiés des IFD.

11 Structure de co-financement du prêt A/B Emprunteur Accord de prêt La Banque africaine de développement (BAD): Prêteur officiel Prêt de la BAD B Prêt de la BAD A Accords de participation Participant 1 Participant 2 Participant 3 En vertu de la structure de co-financement de prêts A / B, la BAD agit en tant que prêteur officiel, garde une partie du (prêt A) et assure la participation d autres prêteurs commerciaux (les participants au prêt B-), qui prennent toute l exposition au risque crédit sous-jacent du projet. Dans cette structure, les participants au prêt B- bénéficient du statut de créancier privilégié de la BAD comme une institution multilatérale de développement, ce qui constitue un facteur important pour atténuer les risques-pays par le biais de convertibilité des devises, le droit de différer les paiements du service de la dette et l'exonération de taxes. Contacts The Financial Institutions Division is a team of Economists and Investment Officers with sound experience in M. finance, Simon Jackson SME banking and business linkages, Mme. trade Preeti finance Sinha facilitation, microfinance and private : equity with cumulative experience of years in Banking and Financial Sectors. Tel : Tel :

12 Groupe de la Banque Africaine de Développement Département du secteur privé et de la microfinance Tel : (+216) Fax : (+216) Site eb :

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

capital-investissement en Afrique

capital-investissement en Afrique Le capital-investissement en Afrique à l appui de la croissance inclusive et durable Sommaire Naissance d une industrie 4 Le rôle de la Banque africaine de développement (BAD) dans l essor du capital-investissement

Plus en détail

En collaboration avec :

En collaboration avec : 2 ème Edition des Journées Comment Entreprendre au Cameroun? Organisée par : & Strategie de financement des PME par le Capital Investissement Aurore Bahounoui Vice president - ECP Bureau de Douala En collaboration

Plus en détail

Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence

Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence Mamadou Lamine BA, Directeur Environnement des Affaires APIX Promoteur African Investment Academy 3 ème Salon international des

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

Panel 3 Financement des infrastructures et des échanges commerciaux

Panel 3 Financement des infrastructures et des échanges commerciaux Panel 3 Financement des infrastructures et des échanges commerciaux Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI FORUM AFRIQUE développement 2010 29-30 avril AFRIQUE DÉVELOPPEMENT Édition 2010

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne

L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne L'émission d'obligations souveraines internationales : défis et nouvelles perspectives pour l Afrique subsaharienne Perspectives économiques régionales de l Afrique subsaharienne FMI, Département Afrique

Plus en détail

1/17/2014 AFRITAC /séminaire Abidjan 13 au 17 Janvier 2014/ D.BRANGER

1/17/2014 AFRITAC /séminaire Abidjan 13 au 17 Janvier 2014/ D.BRANGER LES GROUPES BANCAIRES DANS l UMOA 1 doublement des actifs bancaires en dix ans suivant le fort développement des dépôts dans la CEDEAO croissance des crédits en % ( échelle de gauche) croissance des dépôts

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN)

Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Le Réseau et Centre Africain de Technologies et Finances Climatiques (ACTFCN) Dr. Giorgio Gualberti Banque Africaine de Développement CTCN Forum Régional pour les Entités Nationales Désignées 24-26 Juin

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Par Carlos Rojas-Arbulu, Délégué Commercial Principal (Afrique de l`ouest), Service de Délégués Commerciaux du Canada, Ambassade du Canada, Senegal

Plus en détail

assurer les investissements garantir les opportunités

assurer les investissements garantir les opportunités assurer les investissements garantir les opportunités LA MISSION DE LA MIGA Promouvoir l investissement direct à l étranger dans les pays en développement pour contribuer à la croissance économique, faire

Plus en détail

L affacturage en Afrique : Opportunités et défis

L affacturage en Afrique : Opportunités et défis L affacturage en Afrique : Opportunités et défis Par B.O. Oramah Vice président (développement commercial et financement de projet d'entreprise) Banque Africaine d'import-export Présenté au séminaire 2014

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Informations pour les bénéficiaires de projets

Informations pour les bénéficiaires de projets L AGENCE AMÉRICAINE POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Informations pour les bénéficiaires de projets L Agence Américaine pour le Commerce et le Développement (U.S. Trade and Development Agency) 1000

Plus en détail

SREP/SC.13/3 19 avril 2015. Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015. Point 3 de l'ordre du jour

SREP/SC.13/3 19 avril 2015. Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015. Point 3 de l'ordre du jour Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015 SREP/SC.13/3 19 avril 2015 Point 3 de l'ordre du jour RAPPORT D'ACTIVITÉ SEMESTRIEL DU SREP (RÉSUMÉ) DÉCISION PROPOSÉE Ayant examiné le Rapport

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

PRINCIPES D EQUATEUR RAPPORT ANNUEL 2011 DE BMCE BANK

PRINCIPES D EQUATEUR RAPPORT ANNUEL 2011 DE BMCE BANK PRINCIPES D EQUATEUR RAPPORT ANNUEL 2011 DE BMCE BANK SOMMAIRE 1. Engagements par secteur d activités 2. Analyse de la gestion des risques environnementaux du portefeuille BMCE BANK 2011 2.1. Répartition

Plus en détail

Décryptage des pouvoirs économiques et politiques du continent africain à travers 5 titres de référence

Décryptage des pouvoirs économiques et politiques du continent africain à travers 5 titres de référence BROCHURE TARIFAIRE 2015 AFRICA Africa Intelligence Décryptage des pouvoirs économiques et politiques du continent africain à travers 5 titres de référence L abonnement à Africa Intelligence comprend l

Plus en détail

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MediCapital Bank Acteur de Référence en Afrique Dans un contexte économique pourtant difficile, Medi- Capital Bank (MCB) a démontré sa capacité à générer du chiffre

Plus en détail

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com La République de Maurice Centre Financier International L ile Maurice d aujourd hui Paysage : Stabilité sociale, politique et économique; démocratie parlementaire Population multi-ethnique / culturelle

Plus en détail

Chapitre deux Orientations stratégiques et priorités du Groupe de la Banque

Chapitre deux Orientations stratégiques et priorités du Groupe de la Banque 2 Chapitre deux Orientations stratégiques et priorités du Groupe de la Banque Introduction Efficacité du développement et gestion axée sur les résultats Investir dans l infrastructure Intensifier l investissement

Plus en détail

Repères n 7. Le financement des PME en Afrique. par Céline Kauffmann. www.oecd.org/dev/reperes CENTRE DE DÉVELOPPEMENT DE L OCDE

Repères n 7. Le financement des PME en Afrique. par Céline Kauffmann. www.oecd.org/dev/reperes CENTRE DE DÉVELOPPEMENT DE L OCDE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT DE L OCDE www.oecd.org/dev/reperes Repères n 7 Le financement des PME en Afrique par Céline Kauffmann Repères n 7 découle des Perspectives économiques en Afrique 2004/2005, une

Plus en détail

SOUS-FONDS PUBLICATIONS EVENEMENTIELLES SERIES ACCORDS HORS UE SOUS-SERIES COTONOU DOSSIERS : PIECES : 20000623 DATES 2000 VERSIONS LINGUISTIQUES :

SOUS-FONDS PUBLICATIONS EVENEMENTIELLES SERIES ACCORDS HORS UE SOUS-SERIES COTONOU DOSSIERS : PIECES : 20000623 DATES 2000 VERSIONS LINGUISTIQUES : BEI PUBLICATIONS ACCORDS HORS UE COTONOU 20000 623 2000 FR8 FONDS BEI SOUS-FONDS PUBLICATIONS SERIES EVENEMENTIELLES SOUS-SERIES ACCORDS HORS UE DOSSIERS : COTONOU PIECES : 20000623 DATES 2000 VERSIONS

Plus en détail

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF)

FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) FONDS EUROPEEN DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR L AFRIQUE FEFISOL-SA (SICAV-SIF) 1. MISSION DE FEFISOL Appui financier et technique aux structures en développement ou en consolidation, en Afrique, et qui

Plus en détail

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique Fonds d Investissement et de Soutien aux Entreprises en Afrique Paul Kabré S impliquer et investir aux côtés des entreprises africaines PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE FISEA est un fonds

Plus en détail

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank Le Groupe Deutsche Bank Culture d excellence depuis 1870 Banque d investissement internationale de premier plan, dotée d un solide réseau de clientèle

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES www.oc.gov.ma 2007 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source. 1 TABLE

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

Interview. «Dr Mader et Mme Braun-Cangl, les investissements en non coté sont-ils adaptés à tous les portefeuilles institutionnels?

Interview. «Dr Mader et Mme Braun-Cangl, les investissements en non coté sont-ils adaptés à tous les portefeuilles institutionnels? Interview «Dr Mader et Mme Braun-Cangl, les investissements en non coté sont-ils adaptés à tous les portefeuilles institutionnels?» 34 Update I/2014 Le rédacteur en chef, Marty-Jörn Klein, s est entretenu

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

PROFIL DE L ENTREPRISE

PROFIL DE L ENTREPRISE PROFIL DE L ENTREPRISE ACT EST UN CABINET DE CONSEIL ET DE FACILITATION À VOCATION PANAFRICAINE Créé en avril 2012, le cabinet ACT est implanté à Dakar, au Sénégal. ACT a composé une équipe d experts confirmés

Plus en détail

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Anita Fürstenberg-Lucius Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan

Plus en détail

Le capital-investissement en Afrique

Le capital-investissement en Afrique Neuvième Forum pour le développement de l'afrique Le capital-investissement en Afrique Document de travail Neuvième Forum pour le développement de l'afrique Des finan cements innovants pour l a transformation

Plus en détail

PART II - COUNTRY TABLES

PART II - COUNTRY TABLES PART II - COUNTRY TABLES PARTIE II - TABLEAUX PAR PAYS ALGERIA Item ADB / BAD COMPENDIUM OF STATISTICS Amounts in Millions of UA ADF / FAD 1967-2009 1974-2009 Total Approvals - 0.60-5.84 1 892.84 (37)

Plus en détail

SPONSOR. In cooperation with. Media partners

SPONSOR. In cooperation with. Media partners SPONSOR In cooperation with Media partners «NEW OPPORTUNITIES FOR THE LUXEMBOURG INVESTMENT FUNDS ENVIRONMENT» Mr. Fabio SALVIATO - Directeur General SEFEA SC 2 SEFEA Le groupe 3 LE GROUPE SEFEA Soc. Coop.

Plus en détail

Médias et Diffuseurs Offrir la télévision directe par satellite à travers l Afrique

Médias et Diffuseurs Offrir la télévision directe par satellite à travers l Afrique Médias et Diffuseurs Offrir la télévision directe par satellite à travers l Afrique Une nouvelle ère C est le moment ou jamais, a déclaré Mthuli Ncube, Economiste en Chef et Vice-Président de la Banque

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Atelier TIC et Emploi en Mauritanie Centre de Formation et d Echange à Distance (CFED) de Nouakchott 28 avril 2014 Mohamed

Plus en détail

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Le document de politique en objet définit une stratégie renforcée pour la Banque

Plus en détail

AFRICAN EXPORT-IMPORT BANK BANQUE AFRICAINE D'IMPORT-EXPORT (AFREXIMBANK) LE RÔLE D'AFREXIMBANK DANS LE SOUTIEN DU CREDIT A L'EXPORTATION EN AFRIQUE

AFRICAN EXPORT-IMPORT BANK BANQUE AFRICAINE D'IMPORT-EXPORT (AFREXIMBANK) LE RÔLE D'AFREXIMBANK DANS LE SOUTIEN DU CREDIT A L'EXPORTATION EN AFRIQUE AFRICAN EXPORT-IMPORT BANK BANQUE AFRICAINE D'IMPORT-EXPORT (AFREXIMBANK) LE RÔLE D'AFREXIMBANK DANS LE SOUTIEN DU CREDIT A L'EXPORTATION EN AFRIQUE PAR J.L. EKRA VICE PRESIDENT EXECUTIF (AFREXIMBANK)

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso UNE EXPERIENCE D APPUI AUX PME/PMI AU BURKINA FASO M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso 1 Le Burkina Faso PME/PMI - Burkina Faso 3 Le Burkina

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

Guide des financements

Guide des financements Guide des financements Decembre 2013 Pourquoi la BERD? De l Europe centrale à l Asie centrale et dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen, la BERD œuvre pour changer la vie et l

Plus en détail

Sébastien Thouvenot. Avocat - Eversheds LLP

Sébastien Thouvenot. Avocat - Eversheds LLP Sébastien Thouvenot Avocat - Eversheds LLP 1. Nom de famille : Thouvenot 2. Prénoms: Sébastien 3. Date de naissance : 22 mars 1975 4. Nationalité : française 5. Etat civil : marié, 3 enfants 6. Diplômes

Plus en détail

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs?

Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Le cadre juridique et fiscal des relations d affaires franco-africaines: un atout pour les entrepreneurs? Me Pierre MARLY Avocat CMS Bureau Francis Lefebvre E-mail : pierre.marly@cms-bfl.com 1 - Le cadre

Plus en détail

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA Global Consulting est une société de consultation internationale, constituée à Tunis. Cette

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Conférences sur l Investissement Services Publics (eau et énergie)

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

SERVICES-CONSEIL D IFC. Accès au financement Afrique subsaharienne

SERVICES-CONSEIL D IFC. Accès au financement Afrique subsaharienne SERVICES-CONSEIL D IFC Accès au financement Afrique subsaharienne Exercice 2013 2013 Jacinta Muya, Jacinta exploitante Muya, exploitante agricole assurée agricole dans assurée la province dans la Embu,

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

La BAD en bref Mai 2013

La BAD en bref Mai 2013 La BAD en bref Mai 2013 1 Avertissement La Banque africaine de développement ne saurait être tenue pour responsable des erreurs et conséquences pouvant résulter des informations contenues dans cette publication.

Plus en détail

MINISTERE DES POSTES, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET DE LA COMMUNICATION

MINISTERE DES POSTES, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET DE LA COMMUNICATION MINISTERE DES POSTES, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET DE LA COMMUNICATION Central African Backbone Communication Infrastructure and Technology CAB CIT Congo Projet N IDA 49740 CG

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Investir en Algérie : Mode opératoire Ahmed BERRiCHI, Directeur d Etudes Agence Nationale de

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Financial Facility for Remittances

Financial Facility for Remittances Financial Facility for Remittances Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Promoting innovative remittance markets and Paris empowering 5-6 décembre migrant workers 2014 and

Plus en détail

Le Futur de la Banque de Détail

Le Futur de la Banque de Détail Forum d'été du Club des Dirigeants de Banques Africaines Le Futur de la Banque de Détail Présentation Roland Berger Ho Chi Minh ville, le 26 juin 2014 Roland Berger est le grand cabinet d'origine européenne

Plus en détail

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ

PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ PLAIDOYER POUR UN ESPACE BUDGÉTAIRE ADÉQUAT POUR LA SANTÉ UNICEF BUREAU RÉGIONAL DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Atelier régional HHA pour le renforcement des capacités de la société civile, des parlementaires

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 par Aniket Bhushan Chercheur principal, Institut Nord-Sud Ce rapport présente un aperçu et une analyse des données

Plus en détail

L Afrique face à l évolution des enjeux de l énergie électrique. www.i-conferences.org. Rapport Post Événement Africa Power Forum 2011

L Afrique face à l évolution des enjeux de l énergie électrique. www.i-conferences.org. Rapport Post Événement Africa Power Forum 2011 RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Sous l égide du Ministère de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l Energie Organisateur AFRICA POWER FORUM 2011 Dakar 19, 20 et 21 mai

Plus en détail

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg VISA 2012/81993-892-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-09 Commission de Surveillance du Secteur Financier KBL Key Fund Prospectus simplifié

Plus en détail

HSBC Global Investment Funds

HSBC Global Investment Funds HSBC Global Investment Funds Euro Core Credit Bond Prospectus simplifié Novembre 2007 GEDI:512160v5 Euro Core Credit Bond importantes Dans quels instruments le Compartiment peut-il investir? Date de lancement

Plus en détail

Rencontres Economiques. Septembre 2012

Rencontres Economiques. Septembre 2012 Rencontres Economiques Septembre 2012 Développement des Sociétés Chinoises en France France = 3 ème partenaire en Europe 90 s : Emergence des Investissements Chinois Banque, Ressources Naturelles Secteur

Plus en détail

Présentation de la GUINEE au séminaire régional de l'afritac OUEST sur le thème "Gestion des Crises Bancaires et Politiques de Restructuration"

Présentation de la GUINEE au séminaire régional de l'afritac OUEST sur le thème Gestion des Crises Bancaires et Politiques de Restructuration 1 SOMMAIRE 1. Crise bancaire : contexte sociopolitique 2. Résolution des crises 3. Situation du système bancaire 4. Vulnérabilités 2 I. CRISES BANCAIRES : CONTEXTE SOCIOPOLITIQUES A l accession de la Guinée

Plus en détail

RÉSUMÉ. Nom du cabinet : Websters Legal Consulting (Pty) Ltd. Bureau de Johannesburg www.websterslegal.com. Philip Webster

RÉSUMÉ. Nom du cabinet : Websters Legal Consulting (Pty) Ltd. Bureau de Johannesburg www.websterslegal.com. Philip Webster RÉSUMÉ Nom du cabinet : Websters Legal Consulting (Pty) Ltd. Bureau de Johannesburg www.websterslegal.com Nom du professionnel : Profession : Qualité : Philip Webster Avocat Procureur, Cour suprême d Angleterre

Plus en détail

Le factoring dans le monde. Challenges and opportunities to enhancing access to finance for SMEs through factoring

Le factoring dans le monde. Challenges and opportunities to enhancing access to finance for SMEs through factoring Seminar on Finance and Business development Services for Entrepreneurship Development Le factoring dans le monde Challenges and opportunities to enhancing access to finance for SMEs through factoring Abdeljabar

Plus en détail

Investir dans les Petites et Moyennes Entreprises en Afrique

Investir dans les Petites et Moyennes Entreprises en Afrique Investir dans les Petites et Moyennes Entreprises en Afrique Une Introduction au capital-investissement en Afrique Béchir Malum. Remerciements Ce guide a vu le jour grâce à un financement de la Fondation

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

NIGERIA: FONDS DE PENSION, COMPAGNIES D ASSURANCE ET MARCHÉS DE CAPITAUX CHANGEANTS

NIGERIA: FONDS DE PENSION, COMPAGNIES D ASSURANCE ET MARCHÉS DE CAPITAUX CHANGEANTS NIGERIA: FONDS DE PENSION, COMPAGNIES D ASSURANCE ET MARCHÉS DE CAPITAUX CHANGEANTS Obi Ugochuku Directeur Général, GCA Capital Partners Co-Fondateur, BroadStreetLagos.Com Agenda 2 Introduction Les compagnies

Plus en détail

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC)

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) Banque de Développement des Etats de l Afrqiue Centrale 9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) «Mise en place d un Fonds pour l Economie Verte

Plus en détail

Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010

Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010 CEA-AN/AH/FD/10/3 Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010 LE

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE & RSE LE RÔLE DES BANQUES EN MATIÈRE DE FINANCE DURABLE L EXPÉRIENCE DE BMCE BANK

DEVELOPPEMENT DURABLE & RSE LE RÔLE DES BANQUES EN MATIÈRE DE FINANCE DURABLE L EXPÉRIENCE DE BMCE BANK DEVELOPPEMENT DURABLE & RSE LE RÔLE DES BANQUES EN MATIÈRE DE FINANCE DURABLE L EXPÉRIENCE DE BMCE BANK SOMMAIRE Le secteur bancaire et le Développement Durable Politique Développement Durable Engagements

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST

INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST 4 INCITATIONS FISCALES EN AFRIQUE DE L'OUEST Cette partie du rapport procède à une brève analyse d'une autre opportunité manquée d'accroître la base fiscale dans l'espace CEDEAO : les avantages fiscaux.

Plus en détail

JOURNEE DE LA FINANCE

JOURNEE DE LA FINANCE EN PARTENARIAT AVEC JOURNEE DE LA FINANCE ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE FANAF 2011 Les Sociétés d Assurance et le Capital Investissement 22 février 2011 Agenda Importance du capital investissement dans les

Plus en détail

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique La démarche de l AFD Positionnement AFD et Proparco Rôle moteur des politiques publiques Sensibilisation + R&D Démonstration Industrialisation

Plus en détail

Poursuite de la restructuration du groupe Dexia

Poursuite de la restructuration du groupe Dexia Information réglementée* Bruxelles, Paris, 20 octobre 2011 7h30 Poursuite de la restructuration du groupe Dexia Le conseil d'administration de Dexia s est réuni ce jour et a pris connaissance de l évolution

Plus en détail

Restructuration et performance des banques au Maghreb Algérie, Maroc, Tunisie

Restructuration et performance des banques au Maghreb Algérie, Maroc, Tunisie 4 ème Forum International de la Finance 4 th Finance International Forum Alger 13 14 mai 2008 Restructuration et performance des banques au Maghreb Algérie, Maroc, Tunisie Mehrez BEN SLAMA et Dhafer SAIDANE.

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail