Un peu d histoire. Qu est-ce que MongoDB?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un peu d histoire. Qu est-ce que MongoDB?"

Transcription

1 Un peu d histoire Initialement développé par 10gen en gen rebaptisé en 2013 MongoDB, Inc. Son nom vient de "humongous" (c est énorme!!) Mis en open source en 2009 Dernière version stable (3.0.2) Avril 2015 Qu est-ce que MongoDB? Une base de données NoSQL orientée documents Les données ne sont pas décrites par un schéma, elles sont stockées sous forme de documents JSON La base de données NoSQL la plus populaire Open source et portable Écrite en C++ Disponible sur Windows, Linux, Mac OS X, Solaris 1

2 Caractéristiques (I) Stockage/récupération des données sous forme de documents Document (format BSON: Binary JSON) JSON partout, y compris dans les requêtes Gestion des Index riche et complète Tout comme dans un SGBDR Très efficace (B-Tree) Puissant langage de requête ( mais ce n'est pas du SQL) Réplication et haute disponibilité Architecture Map/Reduce intégrée Caractéristiques (II) Auto-Sharding (scaling horizontal) Les collections volumineuses peuvent être divisées et distribuées sur plusieurs shards (eux-mêmes situés sur plusieurs machines). Auto-balancing intégré. Mises à jour des données très rapides Opérations de mises à jour atomiques Mises à jour "in place" Et aussi: facile à installer, très bonne documentation, large communauté d'utilisateurs, 2

3 Les outils de MongoDB Un shell JavaScript pour la ligne de commande Des drivers pour les différents langages: Python, C++, Java, Des outils d administration en ligne de commandes mais aussi graphiques (MMS, OPS manager ou produits tiers: PHPMoAdmin, ) De nombreuses plateformes de déploiements et d hébergement disponibles: Amazon EC2, Microsoft Azure, Google cloud, mongodirector, mongolab, mongohq, modulus, Qui l'utilise en production? 3

4 Les différentes bases NoSQL Clé-Valeur Orientées Graphe Orientées documents Orientées colonnes Les différentes bases NoSQL 4

5 SQL vs NoSQL: termes et concepts SGBD Relationnel MongoDB SQL vs NoSQL: termes et concepts SGBD Relationnel MongoDB 5

6 SQL vs NoSQL: le data model SQL traditionnel: MongoDB: {"firstname" : "John", "lastname" : "Doe", "widgets": 5} ou {"firstname" : "John", "lastname" : "Doe", "widgets" : "five"} ou {"firstname" : "John", "lastname" : "Doe", "widgets" : 5, "foo" : "bar"} SQL vs NoSQL: le data model Prenons l'exemple, simplifié, de la conception d'une base de données pour un blog. On suppose que: Chaque "post" a un titre unique, une description et une url. Chaque "post" et associé à 1 ou +sieurs "tags". Chaque "post" contient le nom de son auteur et son nombre total de "likes". Chaque "post" est associé à 0 ou n commentaires laissés par des utilisateurs avec leur nom, un message, une date/heure et un certain nombre de "likes". 6

7 SQL vs NoSQL: le data model Le schéma normalisé pour un SGBD relationnel pourrait être comme suit: SQL vs NoSQL: le data model Le modèle de données dé-normalisé pour MongoDB pourrait être représenté par un document comme suit: { _id: ObjectId(7df78ad8902c) title: 'Présentation de MongoDB', description: 'MongoDB une base de données NoSQL', post_by: 'ILEM Group', url: 'http://www.ilemgroup.com', tags: ['mongodb', 'database', 'NoSQL'], likes: 6, comments:[ 7

8 SQL vs NoSQL: le data model } { message: 'Bon post mais je préfère MySQL', date_time: new Date(2014,1,20,2,15), likes: 1 }, { message: 'Très intéressant, merci!', date_time : new Date(2014,1,25,7,45), likes: 5 } ] SQL vs NoSQL: le data model Si le modèle de données comporte des entités liées, il y a deux options: 1. Imbriquer les entités Ex: un post du blog embarque en son sein les commentaires => dé-normalisation 2. Une entité référence l'autre Ex: un post du blog référence les commentaires => normalisation 8

9 SQL vs NoSQL: le data model Les deux techniques sont possibles avec MongoDB: ici la première est plus adaptée (toute donnée non utile hors de son document parent devrait être imbriquée). En général on conseille de: Regrouper autant que possible les données liées dans une seul document: pas de jointures, les requêtes restent efficaces. Mettre dans leur propre collection les données utilisées à plusieurs endroits: moins de redondance, mises-à-jour facilitées. SQL vs NoSQL: le data model Avantage des données imbriquées lors de la lecture: 1 seek sur le disque, 1 a/r vers la base -> rapidité d accès. On évite les jointures coûteuses du SQL en récupérant un document avec ses sous-documents. Mais cela entraîne souvent une duplication des informations et certaines mises à jour plus complexes. Attention: la taille maxi d'un document est de 16MB sauf si on utilise GridFS. GridFS: permet de stocker un fichier en plusieurs documents et permet d accéder à celui-ci sans le charger en totalité en mémoire. 9

10 Les requêtes: sur les bases Lister les bases de données show dbs Lister les collections show collections Utiliser (ou créer) une base de données use db-name Quelle est la base courante? db Les requêtes: créer une collection Pour créer une collection: db.createcollection('skieurs'); ou implicitement: db.skieurs.insert({}) ou encore: db.skieurs.insert({ "nom":"vuarnet", "prenom":"jean"}) 10

11 Les requêtes: d'insertion Pour insérer des documents: db.skieurs.insert({ nom:"sailer", prenom:"tony"}) Mais comme il n y a pas de schémas : db.skieurs.insert( { nom: "Tomba", prenom:"alberto", surnom: "La bomba"}); db.skieurs.insert( { article:"tournevis", prix:12.5} ); Les requêtes: liées aux index Le champ obligatoire _id est indexé par défaut Créer un index sur un champ (ordre ASC): db.skieurs.ensureindex({nom:1}); Créer un index composé (nom ET age en mode ASC et DESC) : db.skieurs.ensureindex({nom:1, age:-1}); Voir les index d une collection db. skieurs.getindexes(); Supprimer un index db. skieurs.dropindex('nom_1') 11

12 Les requêtes: de mises-à-jour Les très efficaces update "in-place" db.skieurs.update({ age:{$gt: 65}}, {$inc: {age: 1}}); Plus classiques: db.skieurs.update( { nom: "Tomba"}, {$set: {age: 49}}); db.skieurs.update({ age:{$gt: 65}}, {$set: {cat: "Veterans-3"}}); Les requêtes: de suppression Supprimer tous les documents: db.skieurs.remove( ) Supprimer tous les documents et les index: db.skieurs.drop( ) Supprimer selon critères: db.skieurs.remove( { age: { $lt: 18 } } ) 12

13 Les requêtes: de suppression Par ObjectId: db.skieurs.remove( {"_id": ObjectId("517e33cf4937f8d068f9e9aa")}); Par champ quelconque: db.skieurs.remove({nom: 'Saioni'}); db.skieurs.remove({prenom: 'Franz'},1); // suppression 1ere occurrence seulement Les requêtes: de recherche Sur une seule valeur db.skieurs.find({nom:"tomba"}); Sur deux valeurs db.skieurs.find({prenom:"franz", age:36}); avec opérateurs db.skieurs.find({prenom:"franz", age: {$gte: 36}}); db.skieurs.find({age: {$in: [36, 47, 52]}}); On peut utiliser les regexp: db.skieurs.find({nom:/^f/}); 13

14 Les recherches groupées SQL propose les requêtes HAVING, GROUP BY, COUNT pour travailler sur des groupes de lignes. MongoDB offre 3 possibilités de faire des requêtes d agrégations: 1. le pipeline d'agrégation, 2. la fonction map-reduce 3. les simples commandes d'agrégations Les recherches groupées Le but est de calculer le nombre de skieurs par pays: Avec Map-Reduce (ici pas très intéressant: complexe et peu efficace car implémenté en JS): var mapfunction = function() { }; emit(this.pays, 1); var reducefunction = function(pays, ages) { }; return Array.sum(ages); db.skieurs.mapreduce( mapfunction,reducefunction, ) { out: "map_reduce_example" } 14

15 Les recherches groupées Avec un pipeline d agrégation (plus simple et implémenté en C++): db.skieurs.aggregate({$group: {_id: "$pays", count: { $sum: 1} }}) Avec une commande d agrégation: db.skieurs.group( { key: { pays: 1 }, reduce: function(cur, result) { result.count += 1 }, }) initial: { count: 0 } Récapitulatifs: opérations CRUD Create db.collection.insert( <document> ) db.collection.save( <document> ) db.collection.update( <query>, <update>, { upsert: true } ) Read db.collection.find( <query>, <projection> ) db.collection.findone( <query>, <projection> ) Update db.collection.update( <query>, <update>, <options> ) Delete db.collection.remove( <query>, <justone> ) 15

16 MongoDB est-il ACID? Atomicité : oui/non. Opérations atomiques au niveau du document (1 seul document à la fois). Pas de transaction (sauf de manière logicielle). Cohérence : oui. Même si on utilise la réplication seul le serveur primaire répond par défaut Isolation : oui/non. Non car pas de transaction mais lock au niveau des collections (tables) voire même des documents avec 3.0 et WiredTiger Durabilité: oui en grande partie. Par défaut, journalisation des données et sauvegarde du journal toutes les 100ms. En cas de réplication on peut forcer la durabilité. Redondance et haute disponibilité Redondance et haute disponibilité sont proposées par le mécanisme de «replica set». Un «replica set» est un ensemble d instances du serveur MongoDB partageant un même ensemble de données: 1 primaire 1 ou plusieurs secondaires 1 ou plusieurs arbitres Au total 3 instances en général. 16

17 Redondance et haute disponibilité Toutes les opérations d'écritures (et par défaut de lectures) sont adressées au seul primaire. Le primaire enregistre les changements sur les données dans son oplog (journal) Les membres secondaires se synchronisent à partir de l oplog du primaire de manière asynchrone. Redondance et haute disponibilité 17

18 Redondance et haute disponibilité On peut, par exemple, dédier une réplique aux opérations de récupération des données, de reporting ou de sauvegarde. On peut utiliser la réplication pour accroître les performances en lecture des données. En cas de panne du primaire, le "replica set" va élire un des membres secondaires qui devient le primaire. Scaling horizontal: le «Sharding» Si données trop volumineuses ou performances trop faibles, 2 options: 1. ScalingVertical: augmentation des capacités du serveur physique: ++RAM,+CPU, +DISQUE -> coûteux, pas toujours possible dans le cloud 2. Scaling Horizontal: on répartit la charge entre plusieurs machines -> moins coûteux, plus délicat à gérer 18

19 Scaling horizontal: le «Sharding» Le sharding, ou fragmentation des informations, est le processus qui va permettre de stocker les données d une (ou plusieurs) collection sur plusieurs serveurs (les shards) formant un cluster. Chaque shard est une base de données indépendante, et collectivement, les shards forment une seule base de données logique. Scaling horizontal: le «Sharding» 19

20 Scaling horizontal: le «Sharding» Afin de fournir une meilleure sécurité des données, chaque shard est, en général, un "Replica Set". Un Routeur de Requêtes (il peut y en avoir plusieurs) traite et dirige les requêtes vers le bon shard et retourne un résultat aux clients. Les données sont partitionnées par le processus de Sharding, en se basant sur une clé de Shard. Cette clé, particulièrement importante, doit être bien choisie Mongo maintient une distribution des données équilibrée entre membres d'un cluster grâce à des programmes de contrôle (auto-sharding). Quand utiliser MongoDB? Besoin de requêtes dynamiques. Pas de schémas -> souplesse Langage de requêtes puissant Besoin de bonnes performances et de gérer un volume de données conséquent. Conçue pour être efficace Scaling horizontal simple et efficace Besoin de haute disponibilité dans un environnement non fiable: Mise en place de "replicasets" (ensemble de serveurs fonctionnant sur le mode maitre-esclave) simple et rapide. Récupération depuis un "replica" secondaire, quasi instantanée, sûre et automatique. 20

21 Quand utiliser MongoDB? Les données sont de taille importante (> 1GB) et leur Schéma n'est pas stable MongoDBtravaille sans schéma, l'ajout d'un nouveau champ est instantané et n'affecte pas l'existant. On n'a pas de DBA à disposition Pas de schéma, donc pas de normalisation, pas de jointures, "load balancing" automatique, "failover" automatique,... Pour faire persister des objets Un objet peut facilement être sérialisé au format JSON et stocké tel quel dans MongoDB. Le support du format JSON de bout en bout est un des points les plus intéressants de la MEAN Stack Quand utiliser MongoDB? MongoDB possède nativement des fonctions d'indexation géospatiale Requêtes géospatiales: «trouver les N restaurants les plus proches de ma position» requêtes normales avec la commande find, en utilisant des opérateurs spécifiques comme near, within,... requêtes avec la commande spécifique geonear: obtenir les distances entre les objets, dans un espace cartésien plat et/ou dans un espace sphérique. 21

22 MongoDB: ses limites Pas de transaction donc pas idéal pour une banque par exemple (on peut toutefois les imiter de manière logicielle) Pas de support du langage SQL (mais un langage de requête très puissant). Pas de schémas donc peu de vérifications (contraintes d intégrité) faites par MongoDB (mais on peut utiliser des shémas logiciels -> mongoose). MongoDB: ses limites Démission récente d'une partie de la direction suivie du départ volontaire d'environ 10% du personnel de la société (qui compte 400 employés environ) mais c'est un cas "classique" dans les "Startups". Les mécanismes d authentification, d autorisation et de cryptage ne sont pas activés par défaut (début 2015 des étudiants ont pu accéder à instances de mongodb non protégées!!) mais les futures versions devraient voir l'authentification activée dès l'installation. 22

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 NFA 008 Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 1 NoSQL, c'est à dire? Les bases de données NoSQL restent des bases de données mais on met l'accent sur L'aspect NON-relationnel L'architecture distribuée

Plus en détail

NoSql. Principes. Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData

NoSql. Principes. Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData NoSql Principes Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData Les SGBD NoSql partagés ne peuvent satisfaire que 2 critères au plus NoSql Les transactions

Plus en détail

MongoDB. Objectif Découvrir l'aggrégation des requêtes, l'indexation, la réplication et l'autosharding sur MongoDB

MongoDB. Objectif Découvrir l'aggrégation des requêtes, l'indexation, la réplication et l'autosharding sur MongoDB ESIPE IR3 - IG3 Cloud Computing #3 MongoDB Objectif Découvrir l'aggrégation des requêtes, l'indexation, la réplication et l'autosharding sur MongoDB Révisions Téléchargez depuis le site le fichier ex.tgz.

Plus en détail

Cours 8 Not Only SQL

Cours 8 Not Only SQL Cours 8 Not Only SQL Cours 8 - NoSQL Qu'est-ce que le NoSQL? Cours 8 - NoSQL Qu'est-ce que le NoSQL? Catégorie de SGBD s'affranchissant du modèle relationnel des SGBDR. Mouvance apparue par le biais des

Plus en détail

TP MongoDB. -d : définit le nom de la base où l'on souhaite importer les données

TP MongoDB. -d : définit le nom de la base où l'on souhaite importer les données TP MongoDB MongoDB est l une des base de données composant le mouvement NoSQL (Not Only SQL). L intérêt de ce genre de bases de données se ressent dans la manipulation de très grosses bases de données

Plus en détail

A la fin de cette formation, vous saurez développer et déployer des applications professionnelles avec MongoDB.

A la fin de cette formation, vous saurez développer et déployer des applications professionnelles avec MongoDB. Objectif MongoDB est un système de gestion de base de données (SGBD) scalable, à hautes performances, open source. Il fait partie de la mouvance NoSQL et vise à fournir des fonctionnalités avancées, il

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction a MongoDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 CNAM 2010-2011 Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 Déploiement d une application dans le cloud. 1. Cloud Computing en 2010 2. Offre EC2

Plus en détail

Vocabulaire 1/2. Base de données : collection de données interreliées. SGBD : système de gestion de bases de données.

Vocabulaire 1/2. Base de données : collection de données interreliées. SGBD : système de gestion de bases de données. Bases de données Au menu : Vocabulaire Le modèle relationnel Types de bases de données Implémentation libre : MySQL Le SQL (Simple Query Language) Administration d'un SGBD Sécurité des SGBD Vocabulaire

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr Plan du cours Architecture SPARC-ANSI 1 Architecture

Plus en détail

Module MLBDA Master Informatique Spécialité DAC. Cours 10 NoSQL

Module MLBDA Master Informatique Spécialité DAC. Cours 10 NoSQL Module MLBDA Master Informatique Spécialité DAC Cours 10 NoSQL Systèmes NoSQL (not only SQL) Systèmes qui abandonnent certaines propriétés des SGBDR (one size does not fit all): Le langage d interrogation

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition)

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition) Avant-propos 1. Les objectifs de ce livre 13 2. Les principaux sujets qu'aborde ce livre 13 3. À qui s adresse ce livre? 14 4. Les pré-requis 14 Introduction à MySQL 1. Introduction aux bases de données

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions Cours de Bases de Données Chapitre 1 Polytech Paris-Sud Sarah Cohen-Boulakia LRI, Bât 490, Université Paris-Sud 11, Orsay cohen @ lri. fr 01 69 15 32 16 Introduction aux Bases de Données 1 2 Chapitre 1

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Cloud et scalabilité Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

NoSQL. Introduction 1/23. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur)

NoSQL. Introduction 1/23. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur) 1/23 2/23 Anne-Cécile Caron Master MIAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 I : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte d utilisation n est donc pas celui des SGBDR. I Origine : recherche

Plus en détail

ELASTICSEARCH MAINTENANT EN VERSION 1.4

ELASTICSEARCH MAINTENANT EN VERSION 1.4 ELASTICSEARCH MAINTENANT EN VERSION 1.4 firm1 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Les principaux atouts 7 2.1 Moteur de recherche vs Moteur d indexation.................... 7 2.2 Du

Plus en détail

Introduction aux bases de données NoSQL

Introduction aux bases de données NoSQL Introduction aux bases de données NoSQL Khaled Tannir ets@khaledtannir.net Montréal - 23 Juillet 2015 Qui suis-je? Khaled TANNIR Big Data Architect Lead 20 ans d expérience ets@khaledtannir.net @khaled_tannir

Plus en détail

Architecture Constellio

Architecture Constellio Architecture Constellio Date : 12 novembre 2013 Version 3.0 Contact : Nicolas Bélisle nicolas.belisle@doculibre.com 5146555185 1 Table des matières Table des matières... 2 Présentation générale... 4 Couche

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/73 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2012/2013 2/73 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Système de base de données

Système de base de données Système de base de données 1. INTRODUCTION Un système de base de données est un système informatique dont le but est de maintenir les informations et de les rendre disponibles à la demande. Les informations

Plus en détail

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr Bases de données Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr 1 Système d information et bases de données Une formation sur 3 ans! Système d information Analyse, conception Bases de données structuration,

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

Formation DEV4 : SQL - Conception & Mise en Oeuvre

Formation DEV4 : SQL - Conception & Mise en Oeuvre Synopsis Formation DEV4 : SQL - Conception & Mise en Oeuvre Le SQL (Structured Query Language) est le langage standard de manipulation de données. À ce titre, il est le pilier fondamental de la base PostgreSQL,

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Bases de Données NoSQL

Bases de Données NoSQL Bases de Données NoSQL LI328 Technologies Web Mohamed-Amine Baazizi Transparents de Bernd Amann UPMC - LIP6 LI328 Technologies Web (B. Amann) 1 SGBD Universalité Systèmes «SQL» : Facilité d'utilisation

Plus en détail

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition)

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition) Introduction 1. Un peu d'histoire 11 2. Les normes SQL 12 3. Description rapide du modèle relationnel 14 3.1 Principaux concepts du modèle relationnel 15 3.2 Principales règles 16 4. Les opérateurs en

Plus en détail

Nouveautés Ignition v7.7

Nouveautés Ignition v7.7 ... Nouveautés Ignition v7.7 Nouveautés Ignition v7.7 Découvrez le Nouveau Scada avec plus de 40 nouveautés Principales nouveautés :... Cloud Templates Template Repeater Client Multilingue + Sequential

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données Le modèle relationnel 1. Introduction 9 2. Rappels sur le stockage des données 9 2.1 Les différentes catégories de données 10 2.1.1 Les données de base 10 2.1.2 Les données de mouvement 10 2.1.3 Les données

Plus en détail

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 MySQL 5 Guide de l'administrateur et du développeur Michael Kofler Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 Table des matières Avant-propos..............................................

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES

CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES SGBD / Aide à la décision CYCLE CERTIFIANT ADMINISTRATEUR BASES DE DONNÉES Réf: KAO Durée : 15 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce cycle complet vous apportera les connaissances nécessaires pour

Plus en détail

Bases de données relationnelles : Introduction

Bases de données relationnelles : Introduction Bases de données relationnelles : Introduction historique et principes V. Benzaken Département d informatique LRI UMR 8623 CNRS Université Paris Sud veronique.benzaken@u-psud.fr https://www.lri.fr/ benzaken/

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

NoSQL. Introduction 1/30. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur)

NoSQL. Introduction 1/30. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur) 1/30 2/30 Anne-Cécile Caron Master MIAGE - SGBD 1er trimestre 2014-2015 I : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte d utilisation n est donc pas celui des SGBDR. I Origine : recherche

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

NoSQL La fin du relationnel? Michael Bailly

NoSQL La fin du relationnel? Michael Bailly NoSQL La fin du relationnel? Michael Bailly RMLL 2011 Raison #1 RDBMS don't are hard to scale Mais aussi... Dénormalisation Mise en cache Moteurs d'indexation (Solr, Sphinx) Files d'attentes (Gearman,

Plus en détail

Bases de données et SGBDR

Bases de données et SGBDR Bases de données et SGBDR A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Bibliographie Bases de données relationnelles (Les systèmes et leurs langages). G. Gardarin Eyrolles Bases de données et systèmes relationnels. C.

Plus en détail

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL Optimisations des SGBDR Étude de cas : MySQL Introduction Pourquoi optimiser son application? Introduction Pourquoi optimiser son application? 1. Gestion de gros volumes de données 2. Application critique

Plus en détail

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source Jérôme Petit, Serge Petit & Serli Informatique, ITMatic Jérôme Petit, Serge Petit & SERLI & ITMatic Serli : SSII

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation.

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Bienvenue! Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Téléchargez les logiciels nécessaires pour cette formation : http ://formation-web.via.ecp.fr

Plus en détail

Architecture de la plateforme SBC

Architecture de la plateforme SBC Simple Business Connector Architecture de la plateforme SBC Titre Projet Description Architecture de la plateforme SBC Plateforme SBC Ce document reprend toutes les étapes de l'installation du serveur

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Cloud Computing Maîtrisez la plate-forme AWS - Amazon Web Services

Cloud Computing Maîtrisez la plate-forme AWS - Amazon Web Services Avant-propos 1. Amazon Web Services 11 2. Public concerné et pré-requis 13 3. Périmètre de l'ouvrage 14 4. Objectifs à atteindre 15 Le cloud computing 1. Présentation 17 1.1 Définition 17 1.2 Points forts

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

Kit de survie sur les bases de données

Kit de survie sur les bases de données Kit de survie sur les bases de données Pour gérer un grand nombre de données un seul tableau peut s avérer insuffisant. On représente donc les informations sur différentes tables liées les unes aux autres

Plus en détail

Introduction à ElasticSearch

Introduction à ElasticSearch Introduction à ElasticSearch Présentée par : Romain Pignolet Lundi 7 Juillet 2014 Sommaire 1 Présentation de Elasticsearch 2 Installation et exemples simples 3 API Rest 4 Comment fonctionne Elasticsearch?

Plus en détail

Comment stocke-t-on des données sur un site web?

Comment stocke-t-on des données sur un site web? Comment stocke-t-on des données sur un site web? Sommaire I. Introduction aux bases de données II. III. Structure d une base de données Administrer la base avec PHPMyadmin IV. Le langage SQL Pourquoi stocker

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Durée: 3 Jours Description Ce cours offre aux étudiants une introduction à la technologie de

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2015) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Données massives («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

ArcGIS 10.1 for Server

ArcGIS 10.1 for Server SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France Atelier Technique - 4 Oct. 2012 ArcGIS 10.1 for Server Gaëtan LAVENU Plan de la présentation La vision Une nouvelle architecture Des nouveaux processus

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Windows serveur 2008 installer hyperv

Windows serveur 2008 installer hyperv Windows serveur 2008 installer hyperv 1 Description Voici la description fournit par le site Microsoft. «Windows Server 2008 Hyper-V est le moteur de virtualisation (hyperviseur) fourni dans Windows Server

Plus en détail

1 Introduction et installation

1 Introduction et installation TP d introduction aux bases de données 1 TP d introduction aux bases de données Le but de ce TP est d apprendre à manipuler des bases de données. Dans le cadre du programme d informatique pour tous, on

Plus en détail

Nos offres de stages pour 2013

Nos offres de stages pour 2013 Nos offres de stages pour 2013 Les sujets de stage que nous vous proposons sont des projets à très forte valeur ajoutée, mêlant recherche amont, algorithmique et implémentation. Ils touchent à des domaines

Plus en détail

Microsoft TechNet - Les End Points ou points de terminaison

Microsoft TechNet - Les End Points ou points de terminaison Page 1 sur 5 Plan du site Accueil International Rechercher sur Microsoft France : Ok Accueil TechNet Produits & Technologies Solutions IT Sécurité Interoperabilité Déploiement des postes de travail Scripting

Plus en détail

Les Bases de Données

Les Bases de Données Les Bases de Données 1. Introduction 1.1 Définition On peut parler de bases de données partout où des informations sont plus ou moins structurées et rassemblées dans des systèmes organisés. La gestion

Plus en détail

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE

MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE MODE OPERATOIRE OPENOFFICE BASE Openoffice Base est un SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle. L un des principaux atouts de ce logiciel est de pouvoir gérer de façon efficace et rapide

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Introduction aux bases de données relationnelles

Introduction aux bases de données relationnelles Formation «Gestion des données scientifiques : stockage et consultation en utilisant des ases de données» 24 au 27 /06/08 Introduction aux ases de données relationnelles Christine Tranchant-Dureuil UMR

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL Bases de données L2 sciences et technologies, mention informatique SQL ou : le côté obscure de la jolie théorie films titre réalisateur année starwars lucas 1977 nikita besson 1990 locataires ki-duk 2005

Plus en détail

MySQL. (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada

MySQL. (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada MySQL (Administrateur) (Dernière édition) Programme de formation Microsoft Partner France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada WWW.SASGROUPE.COM Formez vos salariés pour optimiser la productivité de votre

Plus en détail

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques

Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g. Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques Plan de formation : Certification OCA Oracle 11g Description Les administrateurs de base de données (DBA) Oracle gèrent les systèmes informatiques industriels les plus avancés. Cette formation permettra

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Architectures haute disponibilité avec MySQL. Olivier Olivier DASINI DASINI - - http://dasini.net/blog

Architectures haute disponibilité avec MySQL. Olivier Olivier DASINI DASINI - - http://dasini.net/blog Architectures haute disponibilité avec MySQL Architectures Architectures haute disponibilité haute disponibilité avec MySQL avec MySQL Olivier Olivier DASINI DASINI - - http://dasini.net/blog Forum PHP

Plus en détail

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES BdD Base de Données Clément VERMOT-DESROCHES 17 novembre 2009 Table des matières 1 Présentation Générale 3 1.1 Présentation Générale............................. 3 1.1.1 Définition................................

Plus en détail

Qu est ce que le RAID?

Qu est ce que le RAID? LES SYSTEMES RAID PLAN Introduction : Qu est ce que le RAID? Quels sont les différents niveaux de RAID? Comment installer une solution RAID? Conclusion : Quelle solution RAID doit-on choisir? Qu est ce

Plus en détail

UTILISER LE SERVEUR MYSQL...

UTILISER LE SERVEUR MYSQL... MySQL (pour Windows 9x) UTILISER LE SERVEUR MYSQL... 2 LANCER LE SERVEUR MYSQL... 2 ARRETER LE SERVEUR MYSQL... 3 TRAVAIL AVEC LA CONSOLE MYSQL... 3 CREATION / SUPPRESSION D'UN BASE... 3 UTILISER UN BASE...

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Web, REST et CouchDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail