Transplantation Aspects éthiques et légaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transplantation Aspects éthiques et légaux"

Transcription

1 Transplantation Aspects éthiques et légaux Historique Greffes tissulaires : XIXe siècle Greffes d organe : XXe siècle En 1952, Dausset : système HLA En 1954, greffe réussie entre 2 vrais jumeaux En 1956, début des traitements immunosuppresseurs Irradiation totale, corticoïdes, azathioprine, méthotrexate En 1959,Mollaret : description de l état de mort cérébrale, l idée du don d organe apparaît En 1963, greffe hépatique En 1966, greffe pancréatique En 1967, greffe de cœur En 1968, greffe pulmonaire (échec en 1963) Dans les années 80, arrivée de la ciclosporine Greffe cœur-poumon Ses missions: L agence de biomédecine: Créé le 10 mai 2005 Remplace l Établissement Français de greffes Nouvelles prestations dans le domaine de la procréation, de l embryologie et de la génétique humaines Organisation : Une unité de régulation nationale 6 services de régulation (Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Paris, Rennes) Réglementation et règles de bonnes pratiques Liste des patients en attente de greffe d organes, de cornée et de moelle osseuse Règles de répartition Évaluation des résultats des greffes Registre national des refus Fichier des donneurs volontaires de CSH 1

2 Les greffes en chiffres en personnes en état de mort cérébrale (AVC, traumatisme) 1442 personnes prélevées Organes En 2006 Cœur Cœur poumon Personnes en attente Personnes greffées Personnes décédées sur liste d attente 71 7 Âge moyen des personnes prélevées: 49.7 ans Poumon Foie greffes d organes Rein patients en attente de greffes pénurie des greffons Pancréas as Intestin patients porteurs d un greffon fonctionnel Total Les différents types de donneurs CHOIX DU DONNEUR a. Donneur en état de mort encéphalique non opposé au don d organes d de son vivant b. Donneur décédéd à cœur arrêté (tissus et rein) c. Donneur vivant : Consentement éclairé HLA identique HLA semi identique HLA différent 2

3 a. Donneurs en état de mort encéphalique 95% des donneurs mais situation rare, 1 à 3% des décès en France suite à des évènements violents (AVC, traumatisme crânien grave ) concerne tous les organes «transplantables» conditions non inscription au Registre National des Refus (Loi de Bioéthique de Juillet 1994) en pratique, autorisation obtenue auprès de la famille absence de contre-indications médicales analyse de la faisabilité du prélèvement et de la fonction des organes respect de l anonymat entre la famille du donneur et les receveurs La mort encéphalique: Arrêt irrémédiable de la perfusion sanguine du cerveau aboutissant à sa destruction EEG plat (absence de toute activité cérébrale) Tous les autres tissus sont vivants grâce essentiellement au maintien de la respiration artificielle Chaque personne est présumée consentante au don de ses organes Opposition: Inscription registre national des refus Registre informatisé Géré par l Agence de biomédecine Permet d exprimer son refus à partir de l âge de 13 ans Témoignage de son opposition à ses proches Rencontre avec les proches (32% opposition en 2006) Si donneur mineur ou placé sous mesure de protection légale Autorisation écrite de chacun des titulaires de l autorité parentale ou du tuteur 82% des français se déclarent favorables au don de leurs propres organes mais seuls 40% en ont fait part à leurs proches. (Agence de biomedecine 06/06) b. Donneur décédé à cœur arrêté Tissus : Quand décès dans un établissement autorisé à prélever Organes : Prélèvements pratiqués dans de nombreux pays avec des résultats satisfaisants Prélèvement de rein seulement depuis août 2005 en France mais protocoles très particuliers (mort par arrêt cardiaque, prélèvement dans un très court laps de temps): 1 greffe à Lyon en

4 c. Donneurs vivants < 5% des greffons organes doubles ou pouvant se régénérer rein+++, poumon, lobe hépatique Loi de Bioéthique N du parents du 1er degré, élargissement depuis 2004 aux autres membres de la famille conjoint en cas d urgence consentement libre et éclairé devant le président du Tribunal de Grande Instance, révocable sans forme à tout moment Critères médicaux: Bilan rénal, général et psychologique normal Groupes sanguins compatibles Risques pour le donneur: Ceux d intervention chirurgicale et d une anesthésie générale Après un don de rein, conservation de 80% de la fonction rénale initiale Registre national de suivi des donneurs vivants Modalités financières: Aucun paiement en contre partie du don Frais liés au prélèvement pris en charge par l établissement hospitalier préleveur ainsi que l indemnisation des pertes de salaire subies par le donneur Avantages pour le receveur: Meilleurs résultats de greffe Transplantation programmable Bilan pré-greffe réalisé chez le donneur Bilan immunologique: Groupage ABO Typage HLA A, B et DR Cross-match Bilan infectieux: Sérologies Hépatites B et C VIH (1 et 2) HTLV 1 syphilis Recherche d Ac anti-cmv et anti-ebv 4

5 Indications Le receveur Défaillance irréversible d un organe ou d un tissus Rein, foie, cœur Contre-indications à discuter Age limite : 70 ans Cancer évolutif Infections virales chroniques (HVB, HVC) Contre-indication opératoire et maladies cardiovasculaires sévères Trouble psychiatrique sévère Indispensable Compatibilité ABO ( ± Respect de l identité ABO ) Absence d anticorps préformés anti-hla du donneur Non indispensable Compatibilité CMH ( meilleure survie des greffons à long terme ) Bilan pré greffe Bilan immunologique : Groupe Sanguin ABO, HLA, Anticorps anti-hla Bilan infectieux Bilan morphologique Evaluation psychiatrique Faisabilité Règles de sélection = Compromis priorités hyperimmunisés immunisation anti-hla enfants de moins de 16 ans identité parfaite HLA urgence en fonction de l organe hépatite fulminante Préparation du greffon Lavage à 4 C avec solution tampon Durée de conservation: rein 36-48h, foie 10h, cœur 4-6h, pancréas 6h Délai de conservation Utilisation optimale des organes des donneurs Période d ischémie froide: la + courte possible : immunogène 5

6 donneur en état de mort encéphalique autorisation de prélèvement typage HLA + bilan infectieux + groupage sanguin centre de coordination régional des greffes (agence de biomédecine) attribution des greffons compatibilité HLA nécessaire rein, pancréas compatibilité HLA non indispensable foie, cœur, poumon, intestin cross-match 6

LE DON D ORGANES. «Info Don d organes 26/07» avec l association. Références issues des données de l Agence de la Biomédecine

LE DON D ORGANES. «Info Don d organes 26/07» avec l association. Références issues des données de l Agence de la Biomédecine LE DON D ORGANES avec l association «Info Don d organes 26/07» Références issues des données de l Agence de la Biomédecine Année 2015 Repères historiques 1959 1ère transplantation de rein réalisée avec

Plus en détail

LE DON D ORGANES LA GREFFE

LE DON D ORGANES LA GREFFE LE DON D ORGANES LA GREFFE ET Quelques dates clés : 1951 : 1 ère greffe rénale en France 1959 : Mise en évidence de la mort encéphalique 1968 : 1 ère greffe du cœur en France 1972 : 1 ère greffe hépatique

Plus en détail

France ADOT 86 Association pour le Don d Organes et de

France ADOT 86 Association pour le Don d Organes et de France ADOT 86 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains de la Vienne EFS Centre Atlantique Site de Poitiers B.P. 482 86012 Poitiers cedex Mail adot86@france-adot.orgadot.org www. france-adot.orgadot.org

Plus en détail

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches.

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches. Don d organes. Donneur ou pas à mes proches. Le guide Pourquoi et comment je le dis Don d organes après la mort. Pourquoi est-ce si important d en parler? En matière de don et de greffe d organes, la loi

Plus en détail

K. Bentabak, A. Graba. Service de Chirurgie et de Transplantation Hépatique. EHS, Centre Pierre et Marie Curie, Alger Algérie

K. Bentabak, A. Graba. Service de Chirurgie et de Transplantation Hépatique. EHS, Centre Pierre et Marie Curie, Alger Algérie K. Bentabak, A. Graba Service de Chirurgie et de Transplantation Hépatique EHS, Centre Pierre et Marie Curie, Alger Algérie Encadrement juridique des greffes d organes, de tissus et de cellules La Loi

Plus en détail

Immunologie de la transplantation et des greffes

Immunologie de la transplantation et des greffes DELAMARE Chloé G.Thibault NORMAND Amélie Immunologie le 22/03/11 Immunologie de la transplantation et des greffes I-Introduction Les premières greffes et transplantations (années 40-50) nécessitaient une

Plus en détail

France ADOT 67 1a, place des Orphelins STRASBOURG

France ADOT 67 1a, place des Orphelins STRASBOURG ASSOCIATION POUR LE DON D'ORGANES ET DE TISSUS HUMAINS DU BAS-RHIN POURQUOI? ASSOCIATION POUR LE DON D'ORGANES ET DE TISSUS HUMAINS DU BAS-RHIN DES SITUATIONS HUMAINES SOUVENT DESESPEREES... DES SITUATIONS

Plus en détail

Éthique et Transplantation

Éthique et Transplantation Éthique et Transplantation Les différents types de greffes On en distingue trois types : L autogreffe consiste à transférer un greffon prélevé chez le receveur lui-même L allogreffe est une transplantation

Plus en détail

Transplantation Rénale

Transplantation Rénale Transplantation Rénale Maïté JAUREGUY 20/11/2013 Transplantation rénale Avantages * Moins de contraintes -Temps - Régime, restriction hydrique * Restauration fonction endocrine (possibilité de grossesse)

Plus en détail

Révision des lois de Bioéthique

Révision des lois de Bioéthique Révision des lois de Bioéthique Établissement français des Greffes Les lois de bioéthique (1994) Trois lois loi du 1er juillet 1994 : traitement des données nominatives ayant pour fin la recherche dans

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DU PRELEVEMENT ET DE LA GREFFE D ORGANES, DES TISSUS ET DES CELLULES

ETAT DES LIEUX DU PRELEVEMENT ET DE LA GREFFE D ORGANES, DES TISSUS ET DES CELLULES ETAT DES LIEUX DU PRELEVEMENT ET DE LA GREFFE D ORGANES, DES TISSUS ET DES CELLULES Tunisie Pr Taïeb Ben Abdallah 5 ème colloque France-Maghreb Nice 23-24 mars 2012 GREFFES D ORGANES 2010 2011 * Nbre de

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur l attribution d organes destinés à une transplantation

Ordonnance du DFI sur l attribution d organes destinés à une transplantation Ordonnance du DFI sur l attribution d organes destinés à une transplantation (Ordonnance du DFI sur l attribution d organes) du 2 mai 2007 (Etat le 1 er juillet 2007) Le Département fédéral de l intérieur,

Plus en détail

Le Bilan pré-transplantation Rénale. Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux

Le Bilan pré-transplantation Rénale. Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux Le Bilan pré-transplantation Rénale Lionel Couzi Unité de Transplantation Rénale Département de Néphrologie C.H.U de Bordeaux Consultation initiale Au cours d une consultation Information orale et écrite

Plus en détail

Préambule «Le prélèvement et la greffe d organe constituent une priorité nationale.»

Préambule «Le prélèvement et la greffe d organe constituent une priorité nationale.» Préambule «Le prélèvement et la greffe d organe constituent une priorité nationale.» (Titre III du livre 2 de la 1ère partie du code de la santé publique) «Tous les établissements de santé, qu'ils soient

Plus en détail

don d organes, il suffit de le dire. maintenant. le guide Pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé

don d organes, il suffit de le dire. maintenant. le guide Pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé don d organes, il suffit de le dire. maintenant. le guide Pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé LA GREFFE D ORGANES comment s y prendre? DES VIES La greffe d organes est un acte

Plus en détail

LE GUIDE CAR C EST VERS EUX QUE LES MÉDECINS SE TOURNERONT EN CAS DE DÉCÈS, POUR SAVOIR SI VOUS ÉTIEZ OPPOSÉS, OU NON, AU DON D ORGANES.

LE GUIDE CAR C EST VERS EUX QUE LES MÉDECINS SE TOURNERONT EN CAS DE DÉCÈS, POUR SAVOIR SI VOUS ÉTIEZ OPPOSÉS, OU NON, AU DON D ORGANES. CAR C EST VERS EUX QUE LES MÉDECINS SE TOURNERONT EN CAS DE DÉCÈS, POUR SAVOIR SI VOUS ÉTIEZ OPPOSÉS, OU NON, AU DON D ORGANES. LE GUIDE POUR TOUT COMPRENDRE En collaboration avec les hôpitaux et les associations

Plus en détail

Les Prélèvements et transplantations d organes. (Dr SERHANE) -Les conditions du prélèvement chez la personne décédée :

Les Prélèvements et transplantations d organes. (Dr SERHANE) -Les conditions du prélèvement chez la personne décédée : Les Prélèvements et transplantations d organes (Dr SERHANE) Plan : I - principes généraux : -Historique -Les conditions de prélèvement chez le vivant : -Les conditions du prélèvement chez la personne décédée

Plus en détail

DON D ORGANES LE GUIDE TOUS CONCERNÉS POUR TOUT COMPRENDRE DONDORGANES.FR. Agence relevant du ministère de la santé

DON D ORGANES LE GUIDE TOUS CONCERNÉS POUR TOUT COMPRENDRE DONDORGANES.FR. Agence relevant du ministère de la santé DON D ORGANES TOUS CONCERNÉS LE GUIDE POUR TOUT COMPRENDRE DONDORGANES.FR Agence relevant du ministère de la santé LA GREFFE D ORGANES SAUVE DES VIES La greffe d organes est un acte médical de la dernière

Plus en détail

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Décrets des 21 décembre 2005 et 11 mars 2006 Protocoles dérogatoires : Dérogations permettant le recours à des donneurs présentant un risque

Plus en détail

Guide pédagogique. Le prélèvement d organes sur donneurs décédés après arrêt circulatoire suite à la limitation ou l arrêt des thérapeutiques

Guide pédagogique. Le prélèvement d organes sur donneurs décédés après arrêt circulatoire suite à la limitation ou l arrêt des thérapeutiques Guide pédagogique Le prélèvement d organes sur donneurs décédés après arrêt circulatoire suite à la limitation ou l arrêt des thérapeutiques Dans quelles conditions le don post-mortem est-il envisagé en

Plus en détail

Présentation. Le don de moelle osseuse. Le contexte. Quels donneurs? Quelles étapes pour s inscrire? Pour quels malades?

Présentation. Le don de moelle osseuse. Le contexte. Quels donneurs? Quelles étapes pour s inscrire? Pour quels malades? Présentation Le contexte Quels donneurs? Le don de moelle osseuse Quelles étapes pour s inscrire? Pour quels malades? Le don : comment s effectue t-il? Après le prélèvement 01/04/2014 Union Nationale des

Plus en détail

Être inscrit sur la liste. greffe. nationale d attente de. Agence relevant du ministère de la santé

Être inscrit sur la liste. greffe. nationale d attente de. Agence relevant du ministère de la santé Être inscrit sur la liste nationale d attente de greffe Agence relevant du ministère de la santé Vous venez, vous ou votre enfant, d être inscrit(e) par votre médecin sur la liste nationale d attente

Plus en détail

DON D ORGANES ET DE TISSUS UE 1.3

DON D ORGANES ET DE TISSUS UE 1.3 DON D ORGANES ET DE TISSUS UE 1.3 Mme Justice - Mme Laclautre M. Ferrari Coordinatrice des prélèvements d organes et de tissus G.H.P.S CODE : S402ETHIQ06CSVJ Historique Historique 1949 : Loi Laffay (legs

Plus en détail

17 ème JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR LE DON D'ORGANES ET LA GREFFE ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS AU MÉDIPÔLE DE KOUTIO

17 ème JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR LE DON D'ORGANES ET LA GREFFE ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS AU MÉDIPÔLE DE KOUTIO DOSSIER DE PRESSE Nouméa, le 22 juin 2017 17 ème JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR LE DON D'ORGANES ET LA GREFFE ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS AU MÉDIPÔLE DE KOUTIO À l'occasion de cette Journée nationale

Plus en détail

Le registre des donneurs de moelle

Le registre des donneurs de moelle Le registre des donneurs de moelle Présentation association 109 Dr Anne Parissiadis 9 février 2013 Histocompatibilité La moelle osseuse et les cellules souches La moelle osseuse le tissu à l intérieur

Plus en détail

La transplantation rénale: un tableau global d hier à aujourd hui

La transplantation rénale: un tableau global d hier à aujourd hui La transplantation rénale: un tableau global d hier à aujourd hui Professeur Maryvonne Hourmant Service de Néphrologie-Immunologie clinique CHU de Nantes La transplantation rénale La transplantation rénale

Plus en détail

Indications et contre-indications de la transplantation rénale. 4 ème journée de l infirmier en néphrologie

Indications et contre-indications de la transplantation rénale. 4 ème journée de l infirmier en néphrologie Indications et contre-indications de la transplantation rénale 4 ème journée de l infirmier en néphrologie Transplantation rénale Traitement de choix de l insuffisance rénale chronique terminale (IRCT)

Plus en détail

Le donneur vivant de rein ; ses freins, ses limites

Le donneur vivant de rein ; ses freins, ses limites Le donneur vivant de rein ; ses freins, ses limites Les freins institutionnels Doit-on parler de freins ou de pistes de progrès? Club Médical des Jeunes Transplanteurs 06 Mercredi 14 Octobre 2015 1 Prélèvements

Plus en détail

GREFFE D ORGANES OUI

GREFFE D ORGANES OUI GREFFE D ORGANES OUI MAIS Coordination des prélèvements d organes et de tissus GHPS J.Florit Rappels : La mort encéphalique est une des conditions possibles pour pouvoir effectuer un prélèvement d organes

Plus en détail

VOUS AVEZ FAIT VOTRE CHOIX

VOUS AVEZ FAIT VOTRE CHOIX DON D ORGANES VOUS AVEZ FAIT VOTRE CHOIX DITES-LE SIMPLEMENT À VOS PROCHES MAINTENANT LE GUIDE pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé LA GREFFE D ORGANES SAUVE DES VIES La greffe

Plus en détail

Vous avez fait votre choix. Dites-le simplement. à vos proches. Maintenant. Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé

Vous avez fait votre choix. Dites-le simplement. à vos proches. Maintenant. Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé DON D ORGANES Vous avez fait votre choix Dites-le simplement à vos proches Maintenant Le guide pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé la greffe d organes sauve des vies La greffe

Plus en détail

donneurs et règles d attribution

donneurs et règles d attribution Dons d organes organes, types de donneurs et règles d attribution Cours de transplantation d organes 21 Prosanto Chaudhury, MD, MSc, FRCSC Professeur adjoint de chirurgie, Université McGill Chirurgien

Plus en détail

Prélèvement d organes et transplantation en Tunisie. Quelques points de repères

Prélèvement d organes et transplantation en Tunisie. Quelques points de repères Prélèvement d organes et transplantation en Tunisie Quelques points de repères Centre National pour la Promotion de la Transplantation d organes. (CNPTO)* MAROUDY D. HMAIED MMB*. MELLAKH I*. TEMIMI H*.

Plus en détail

4/ Don d organes et de tissus

4/ Don d organes et de tissus SEMESTRE 4 UE 1.3.S4 Législation, éthique, déontologie I. Historique 4/ Don d organes et de tissus 1949: Loi Laffay (legs testamentaire des yeux) 1959: des neurophysiologistes comme François, Wertheimer,

Plus en détail

Sommaire. Analyse éclair

Sommaire. Analyse éclair Traitement du stade terminal de l insuffisance organique au Canada : Registre canadien des insuffisances et des transplantations d organes, 25 à 214 Ce document présente les grandes conclusions tirées

Plus en détail

Le comité de suivi DDAC MIII Dr Corinne Antoine, Louise Durand et Emilie Savoye Direction Prélèvement Greffe Organes Tissu

Le comité de suivi DDAC MIII Dr Corinne Antoine, Louise Durand et Emilie Savoye Direction Prélèvement Greffe Organes Tissu Le comité de suivi DDAC MIII Dr Corinne Antoine, Louise Durand et Emilie Savoye Direction Prélèvement Greffe Organes Tissu Classification dite de Maastricht Prélèvement d organes sur donneurs décédés après

Plus en détail

Je suis donneur d organes, et vous?

Je suis donneur d organes, et vous? Je suis donneur d organes, et vous? Le don d organes, une question vitale De nombreuses personnes, hommes, femmes, enfants, jeunes ou moins jeunes, sont atteintes de maladies pour lesquelles il n existe

Plus en détail

SAÉ Module 4. Documents d information UN DON D ORGANES 1 NOM : NOM : DATE : FOYER :

SAÉ Module 4. Documents d information UN DON D ORGANES 1 NOM : NOM : DATE : FOYER : SAÉ Module 4 NOM : NOM : DATE : FOYER : UN DON D ORGANE Documents d information UN DON D ORGANES 1 DOCUMENTS D INFORMATION Extraits du Code civil du Québec sur le don d organes Le majeur peut régler ses

Plus en détail

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Buts de la prise en charge après transplantation Prévention

Plus en détail

Sécurité et qualité dans le domaine du prélèvement et de la greffe

Sécurité et qualité dans le domaine du prélèvement et de la greffe Sécurité et qualité dans le domaine du prélèvement et de la greffe 5 e Colloque France-Maghreb Transplantation de tissus et cellules Nice, 23-24 mars 2012 Hervé Creusvaux Principes et encadrement Risques

Plus en détail

Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation

Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation Ordonnance sur l attribution d organes destinés à une transplantation (Ordonnance sur l attribution d organes) du 16 mars 2007 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 16, al. 2, 18, al. 3, 19, al. 4, 21,

Plus en détail

DON D ORGANES ET DE TISSUS TOUS CONCERNÉS LE DON DE TISSUS À QUOI ÇA SERT?

DON D ORGANES ET DE TISSUS TOUS CONCERNÉS LE DON DE TISSUS À QUOI ÇA SERT? DON D ORGANES ET DE TISSUS TOUS CONCERNÉS LE DON DE TISSUS À QUOI ÇA SERT? LA GREFFE DE TISSUS Les tissus sont essentiels au fonctionnement du corps humain. Les os, les tendons, les ligaments, les ménisques

Plus en détail

Aspects législatifs et réglementaires de la greffe de cellules souches hématopoïétiques

Aspects législatifs et réglementaires de la greffe de cellules souches hématopoïétiques Aspects législatifs et réglementaires de la greffe de cellules souches hématopoïétiques Hélène Espérou Direction Médicale et Scientifique Agence de la biomédecine St Denis La Plaine 93212 L activité de

Plus en détail

Recevoir un rein après 70 ans. Pr Yann Le Meur Service de Néphrologie CHU La Cavale Blanche, Brest

Recevoir un rein après 70 ans. Pr Yann Le Meur Service de Néphrologie CHU La Cavale Blanche, Brest Recevoir un rein après 70 ans Pr Yann Le Meur Service de Néphrologie CHU La Cavale Blanche, Brest Greffe après 70 ans: une réalité en France Les plus de 70 ans en 2012: - 5,1 % des patients en attente

Plus en détail

5 ème Colloque France- Maghreb NICE 23 ET 24 MARS Des outils d évaluation et de suivi. M. Thuong F. Dabi F. Pessione

5 ème Colloque France- Maghreb NICE 23 ET 24 MARS Des outils d évaluation et de suivi. M. Thuong F. Dabi F. Pessione 5 ème Colloque France- Maghreb NICE 23 ET 24 MARS 2012 Des outils d évaluation et de suivi M. Thuong F. Dabi F. Pessione Pourquoi? Enjeux éthiques et sanitaires Transgression/inviolabilité du corps bien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GREFFE RÉNALE À PARTIR D UN DONNEUR VIVANT LES DIX QUESTIONS LES PLUS POSÉES SUR.

DOSSIER DE PRESSE GREFFE RÉNALE À PARTIR D UN DONNEUR VIVANT LES DIX QUESTIONS LES PLUS POSÉES SUR. DOSSIER DE PRESSE GREFFE RÉNALE À PARTIR D UN DONNEUR VIVANT LES DIX QUESTIONS LES PLUS POSÉES SUR www.dondorganes.fr DU 16 OCTOBRE AU 3 NOVEMBRE 2017 Contacts presse pour l Agence de la biomédecine Isabelle

Plus en détail

Brochure d information Destinée au donneur familial

Brochure d information Destinée au donneur familial Brochure d information Destinée au donneur familial Vous vous êtes proposé(e) pour donner une partie de votre foie à l un de vos proches, dont l état de santé nécessite une greffe. Ce don exige un certain

Plus en détail

Quiz initial Informations aux enseignants

Quiz initial Informations aux enseignants Informations aux enseignants 1/5 Tâche Objectif Les élèves essayent de répondre aux questions suivantes. Les lacunes de connaissances ainsi révélées peuvent être comblées dans le cadre du cours. Les élèves

Plus en détail

Transplantation rénale: Révision de la Loi de Bioéthique

Transplantation rénale: Révision de la Loi de Bioéthique Transplantation rénale: Révision de la Loi de Bioéthique Professeur Georges MOURAD Commission de Transplantation de la SN Hôpital Lapeyronie, CHU de Montpellier Université de Montpellier, France L insuffisance

Plus en détail

GREFFE RENO-PANCREATIQUE DOSSIER DE PRESSE

GREFFE RENO-PANCREATIQUE DOSSIER DE PRESSE GREFFE RENO-PANCREATIQUE DOSSIER DE PRESSE 15 février 2011 Contact presse : Lorette Riez 03 22 66 80 22 riez.lorette@chu-amiens.fr Visuels disponibles sur demande 1 Le 11 mai 2010, l équipe du Professeur

Plus en détail

Activité de prélèvements et de greffes d organes Année 2015

Activité de prélèvements et de greffes d organes Année 2015 Activité de prélèvements et de greffes d organes Année 2015 Activité de prélèvements d organes: SME Sujet en Mort Encéphalique Recensement : 53.8 pmh Prélèvement : 26.6 pmh Opposition : 32.5% Le recensement

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur l attribution d organes destinés à une transplantation

Ordonnance du DFI sur l attribution d organes destinés à une transplantation Ordonnance du DFI sur l attribution d organes destinés à une transplantation (Ordonnance du DFI sur l attribution d organes) du 2 mai 2007 (Etat le 1 er juin 2015) Le Département fédéral de l intérieur,

Plus en détail

LE DON DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES Donneur volontaire non apparenté

LE DON DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES Donneur volontaire non apparenté EFS (Etablissement Français du Sang) Site de Lyon v07/2017 LE DON DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES Donneur volontaire non apparenté Les cellules souches hématopoïétiques (CSH) Les cellules souches

Plus en détail

II. JE PRENDS MA DECISION I. JE M INFORME IV. JE ME POSE DES QUESTIONS III. ET LA CARTE DANS TOUT CA? V. TOUT SAVOIR SUR LA GREFFE

II. JE PRENDS MA DECISION I. JE M INFORME IV. JE ME POSE DES QUESTIONS III. ET LA CARTE DANS TOUT CA? V. TOUT SAVOIR SUR LA GREFFE I. JE M INFORME 1. Qu est-ce qu une greffe? 2. Quels sont les tissus et les organes que l on greffe? 3. Qui peut greffer? 4. Pourquoi manque-t-on d organes à greffer? 5. Que dit la loi qui s applique au

Plus en détail

DON D ORGANES LE GUIDE LE GUIDE TOUS CONCERNÉS POUR TOUT COMPRENDRE POUR TOUT COMPRENDRE DON D ORGANES DONDORGANES.FR

DON D ORGANES LE GUIDE LE GUIDE TOUS CONCERNÉS POUR TOUT COMPRENDRE POUR TOUT COMPRENDRE DON D ORGANES DONDORGANES.FR DON D ORGANES LE GUIDE POUR TOUT COMPRENDRE L AGENCE DE LA BIOMÉDECINE L Agence de la biomédecine est une agence de l État placée sous la tutelle du ministère chargé de la santé. Elle a été créée par la

Plus en détail

Intérêt de la coronarographie pour l évaluation du cœur des donneurs de plus de 50 ans

Intérêt de la coronarographie pour l évaluation du cœur des donneurs de plus de 50 ans Intérêt de la coronarographie pour l évaluation du cœur des donneurs de plus de 50 ans 6 ème journée méditerranéenne de prélèvement et de greffe NICE 28 et 29 mars 2011. Eric Epailly Greffe cardiaque en

Plus en détail

C oordina tion loc a le des donneurs C H U de C ha rleroi H ôpita l C ivil M a rie C urie. J oos ten A nne

C oordina tion loc a le des donneurs C H U de C ha rleroi H ôpita l C ivil M a rie C urie. J oos ten A nne LE D O N D O R G A N E S C oordina tion loc a le des donneurs C H U de C ha rleroi H ôpita l C ivil M a rie C urie J oos ten A nne Joosten Anne Charleroi santé mai 2015 Loi sur le prélèvement et la tranplantation

Plus en détail

Le prélèvement à cœur arrêté : Les cornées

Le prélèvement à cœur arrêté : Les cornées Le prélèvement à cœur arrêté : Les cornées LE DON, LA GREFFE et MOI La greffe d organes sauve chaque jour des vies Or les organes viennent surtout de donneurs décédés. Ce n est pas gai mais c est la réalité.

Plus en détail

Département de la Gironde La Polyclinique Jean-Villar met en place l opération «Un réflexe pour la greffe»

Département de la Gironde La Polyclinique Jean-Villar met en place l opération «Un réflexe pour la greffe» Département de la Gironde La Polyclinique Jean-Villar met en place l opération «Un réflexe pour la greffe» S O M M A I R E Communiqué de synthèse «Un réflexe pour la greffe» en Gironde : la Polyclinique

Plus en détail

DON D ORGANES ET DE TISSUS UE 1.3

DON D ORGANES ET DE TISSUS UE 1.3 DON D ORGANES ET DE TISSUS UE 1.3 Mme Justice /Mme Spuccia Coordinatrice des prélèvements d organes et de tissus G.H.P.S CODE :S402ETHIQ02CSVJ Historique Historique 1949 : Loi Laffay (legs testamentaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains

DOSSIER DE PRESSE Association pour le Don d Organes et de Tissus humains DOSSIER DE PRESSE 2012 17 octobre Journée mondiale du don d'organes et de la greffe France ADOT 60 Association pour le Don d Organes et de Tissus humains I «Pour sauver des vies, il faut l avoir dit» En

Plus en détail

Le prélèvement d organes en vue de greffe

Le prélèvement d organes en vue de greffe Le prélèvement d organes en vue de greffe Les grandes tendances de l année sont les suivantes : Pour l ensemble des donneurs décédés (donneurs décédés en état de mort encéphalique et ceux décédés après

Plus en détail

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes Insuffisance Organique Terminale en Tunisie Rein : Problème de santé publique.

Plus en détail

Le don d organes et de tissus : législation et implication du pharmacien dans l information aux patients

Le don d organes et de tissus : législation et implication du pharmacien dans l information aux patients Le don d organes et de tissus : législation et implication du pharmacien dans l information aux patients Marie Charles To cite this version: Marie Charles. Le don d organes et de tissus : législation et

Plus en détail

QUESTIONS / RÉPONSES

QUESTIONS / RÉPONSES Greffe rénale : assurer un accès équitable à la liste d attente QUESTIONS / RÉPONSES I - La greffe rénale aujourd hui... 2 La greffe rénale est la meilleure solution pour les personnes atteintes d insuffisance

Plus en détail

LE DON DE SANG DE CORDON. est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies.

LE DON DE SANG DE CORDON. est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. LE DON DE SANG DE CORDON est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Qu est ce que le sang de cordon? Le sang de cordon (ou sang placentaire) est le sang qui reste dans le placenta

Plus en détail

Attribution des Greffons

Attribution des Greffons Attribution des Greffons Critère pris en compte du nouveau score la durée d attente sur liste et la durée de dialyse (critères d équité) l appariement HLA donneur-receveur, critère d efficacité qui impacte

Plus en détail

Le prélèvement d organes en vue de greffe

Le prélèvement d organes en vue de greffe Le prélèvement d organes en vue de greffe Les grandes tendances de l année sont les suivantes : Pour l ensemble des donneurs décédés (donneurs décédés en état de mort encéphalique et ceux décédés après

Plus en détail

Le ministre du travail et des affaires sociales, Jacques Barrot Le secrétaire d Etat à la santé et à la sécurité sociale, Hervé Gaymard

Le ministre du travail et des affaires sociales, Jacques Barrot Le secrétaire d Etat à la santé et à la sécurité sociale, Hervé Gaymard Arrêté du 1er avril 1997 fixant les modèles de dossier de demande d autorisation d effectuer des prélèvements d organes et de tissus à des fins thérapeutiques. Le ministre du travail et des affaires sociales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 23 décembre 2015 relatif aux conditions d utilisation d organes ou de cellules

Plus en détail

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Rechercher le greffon compatible en vue d une greffe allogénique de CSH

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Rechercher le greffon compatible en vue d une greffe allogénique de CSH Unité d onco-hématologie pédiatrique PO 3.1.5 version n 1 - page 1/6 Unité d onco-hématologie pédiatrique Rechercher le greffon compatible en vue d une greffe allogénique de CSH Codification du document

Plus en détail

La transplantation hépatique

La transplantation hépatique La transplantation hépatique Homme, 36 ans, cirrhose VHB, Child C 12/15 thrombose de la veine porte, durée : 16 heures, sang : 30 + 40 US, 2 réinterventions : hémorragie puis péritonite biliaire, décès

Plus en détail

Problématiques trans-transplantation. Dr Corinne VEZINET Département d Anesthésie-Réanimation Pr. CORIAT Unité de Transplantation Hépatique GHPS

Problématiques trans-transplantation. Dr Corinne VEZINET Département d Anesthésie-Réanimation Pr. CORIAT Unité de Transplantation Hépatique GHPS Problématiques trans-transplantation Dr Corinne VEZINET Département d Anesthésie-Réanimation Pr. CORIAT Unité de Transplantation Hépatique GHPS Quelques dates Greffe rénale 1960 Greffe Hépatique 1967-1974

Plus en détail

Le testament de vie est un document. Le testament de vie inscrit dans la carte Vitale?

Le testament de vie est un document. Le testament de vie inscrit dans la carte Vitale? Réflexions hospitalières Dr Charles BOUSQUET Neurochirurgien Expert près la cour d appel de Montpellier Le testament de vie inscrit dans la carte Vitale? Mise en place en 1997, la carte Vitale contient

Plus en détail

Attribution des greffons

Attribution des greffons Principes d attribution des greffons rénaux en France Marie-Alice Macher Agence de la biomédecine Attribution des greffons Sous la responsabilité de l Agence de la biomédecine http://www.agence-biomedecine.fr/

Plus en détail

Demain le prélèvement d organes chez donneurs en EME au Maroc et la coopération Euro - Méditerranéenne

Demain le prélèvement d organes chez donneurs en EME au Maroc et la coopération Euro - Méditerranéenne Demain le prélèvement d organes chez donneurs en EME au Maroc et la coopération Euro - Méditerranéenne L. Barrou Faculté de médecine et pharmacie Université Hassan II- Casablanca Introduction Programme

Plus en détail

Education civique, juridique et sociale

Education civique, juridique et sociale Education civique, juridique et sociale Thème : Bioéthique Sujet : Le don d organe Kenza Abarri Lison Pourchet David Storti Introduction Questions à vif : Parmi vous, qui possède sa carte de donneur? En

Plus en détail

Le don de moelle osseuse : se décider. aujourd hui, s engager. pour longtemps.

Le don de moelle osseuse : se décider. aujourd hui, s engager. pour longtemps. Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps. La moelle osseuse et sa greffe Qu est-ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse, qui n a rien à voir avec la moelle épinière

Plus en détail

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy La Transplantation Hépatique Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy TRANSPLANTATION HÉPATIQUE Les indications de Transplantation Hépatique Indications

Plus en détail

Statistiques annuelles sur les transplantations d organes au Canada

Statistiques annuelles sur les transplantations d organes au Canada Analyse éclair Février 2017 Statistiques annuelles sur les transplantations d organes au Canada Dialyse, transplantation et don d organes, 2006 à 2015 Ce sommaire présente les grandes conclusions tirées

Plus en détail

Ensemble pour le don d organes Annie Leduc et Nicole Therriault Août 2016

Ensemble pour le don d organes Annie Leduc et Nicole Therriault Août 2016 Ensemble pour le don d organes Annie Leduc et Nicole Therriault Août 2016 Le don d organes et de tissus, un geste positif http://www.youtube.com/watch?v=j9azqxopu5y Ensemble pour le don d organes Transplant

Plus en détail

Livret. de la coordination hospitalière des prélèvements d organes et de tissus. Don d organes je le dis

Livret. de la coordination hospitalière des prélèvements d organes et de tissus. Don d organes je le dis Livret de la coordination hospitalière des prélèvements d organes et de tissus Don d organes je le dis Sommaire Introduction 3 Le don d organes et de tissus 4 Si vous êtes pour le don en vue de greffe

Plus en détail

Messages clés Questions / Réponses *** 7 ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse (19-25 mars 2012)

Messages clés Questions / Réponses *** 7 ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse (19-25 mars 2012) Messages clés Questions / Réponses *** 7 ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse (19-25 mars 2012) 1 Sommaire Messages clés P. 3/4 Questions / Réponses A. La campagne 2012 P.

Plus en détail

FRANCE ADOT 35 (Association pour les Dons d'organes et de Tissus Humains d'ille et Vilaine)

FRANCE ADOT 35 (Association pour les Dons d'organes et de Tissus Humains d'ille et Vilaine) FRANCE ADOT 35 (Association pour les Dons d'organes et de Tissus Humains d'ille et Vilaine) Siège Social : E.F.S. BRETAGNE Rue P.J. Gineste B.P. 91614 35016 RENNES CEDEX AVANT PROPOS Les Sources : Guide

Plus en détail

Charte du patient hospitalisé

Charte du patient hospitalisé Charte du patient hospitalisé Dr E.Thomas, AHU médecine m légale, l sociale et pénitentiaire mail : thomas.e@chu chu-nice.fr Introduction Objectifs Droits essentiels des malades Obligations des établissements,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR LE DON D ORGANES ET LA GREFFE ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS LE 22 JUIN 2016

DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR LE DON D ORGANES ET LA GREFFE ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS LE 22 JUIN 2016 DOSSIER DE PRESSE JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR LE DON D ORGANES ET LA GREFFE ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS LE 22 JUIN 2016 www.dondorganes.fr Twitter : @ag_biomedecine Facebook : Don d organes,

Plus en détail

RÉUNION RÉGIONALE DE TRANSPLANTATION Dr F. PROVÔT LE 23 SEPTEMBRE 2014

RÉUNION RÉGIONALE DE TRANSPLANTATION Dr F. PROVÔT LE 23 SEPTEMBRE 2014 RÉUNION RÉGIONALE DE TRANSPLANTATION Dr F. PROVÔT LE 23 SEPTEMBRE 2014 Programme de la matinée 8h30 Accueil des participants 9h-9h15 Discours d introduction État de la greffe et de la liste d attente dans

Plus en détail

Dossier de Presse. Point presse Mardi 9 mars 2010

Dossier de Presse. Point presse Mardi 9 mars 2010 Dossier de Presse Course du cœur 2010 : une équipe de soignants toulousains se mobilise pour le don d organes Point presse Mardi 9 mars 2010 En présence - d Amandine Bourgeois, chanteuse, lauréate de La

Plus en détail

Sommaire. Introduction. I - Contexte et présentation a) Les lois Bioéthiques p. 3 b) Historique des greffes p. 4

Sommaire. Introduction. I - Contexte et présentation a) Les lois Bioéthiques p. 3 b) Historique des greffes p. 4 Sommaire Introduction I - Contexte et présentation a) Les lois Bioéthiques p. 3 b) Historique des greffes p. 4 II - Les étapes du don a) Les donneurs p. 5-6 b) Le prélèvement p. 7 c) La greffe p. 8 à 14

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GREFFE RÉNALE À PARTIR D UN DONNEUR VIVANT CAMPAGNE D INFORMATION DE L AGENCE DE LA BIOMÉDECINE DU 17 AU 30 OCTOBRE 2016

DOSSIER DE PRESSE GREFFE RÉNALE À PARTIR D UN DONNEUR VIVANT CAMPAGNE D INFORMATION DE L AGENCE DE LA BIOMÉDECINE DU 17 AU 30 OCTOBRE 2016 DOSSIER DE PRESSE GREFFE RÉNALE À PARTIR D UN DONNEUR VIVANT CAMPAGNE D INFORMATION DE L AGENCE DE LA BIOMÉDECINE DU 17 AU 30 OCTOBRE 2016 www.dondorganes.fr Twitter : @ag_biomedecine Facebook : Don d

Plus en détail

Plan pour la greffe d organes et de tissus

Plan pour la greffe d organes et de tissus Plan 2017-2021 pour la greffe d organes et de tissus 2021 2017 MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ Sommaire 1 Préambule... 4 2 Contexte... 6 3 Orientations 2017-2021... 9 1. Participer à une réflexion sur l organisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 15ÈME ÉDITION DE LA JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS. CONTACTS PRESSE :

DOSSIER DE PRESSE 15ÈME ÉDITION DE LA JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS. CONTACTS PRESSE : DOSSIER DE PRESSE 15ÈME ÉDITION DE LA JOURNÉE NATIONALE DE RÉFLEXION SUR ET DE RECONNAISSANCE AUX DONNEURS. CONTACTS PRESSE : SHADOW COMMUNICATION POUR L AGENCE DE LA BIOMÉDECINE Stéphanie Timon 06 68

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 6 août Contact presse : Cathy Josse /

DOSSIER DE PRESSE. 6 août Contact presse : Cathy Josse / 1000 ème GREFFE RENALE DOSSIER DE PRESSE 6 août 2010 Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr Visuels disponibles sur demande 1 Le 2 août 2010, l équipe du

Plus en détail

Invitation au don de sang de cordon. de sang de cordon

Invitation au don de sang de cordon. de sang de cordon le don Invitation au don de sang de cordon de sang de cordon Pourquoi le don de sang de cordon? Chaque année en France, plus de 2.000 patients développent une maladie grave de la moelle osseuse (leucémie,

Plus en détail