E. M. CIORAN ET LA FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E. M. CIORAN ET LA FRANCE"

Transcription

1 E. M. CIORAN ET LA FRANCE Florica Mateoc Université d'oradea, Romênia Resumo E. M. Cioran é um dos mais importantes intelectuais romenos exilados, que fez da França seu país adotivo. Este trabalho pretende examinar as razões do exílio e apresentar sua experiência parisiense, sobretudo sua especial relação com a língua francesa, língua que explorou até criar um estilo único e inconfundível. Résumé E.M.Cioran, l une des plus grandes figures intellectuelles représentatives de la Roumanie en exil, a choisi la France pour pays adoptif.notre travail pretend examiner les raison de son choix, présenter l expérience qu il a vécue à Paris, aussi bien que son rapport tout spécial à la langue française dont il a su explorer avec virtuosité les ressources stylistiques. Abstract E.M.Cioran, one of the most important intellectual representatives of the Romanian exile, chose France as his adoptive country. Our paper intends to examine the motivation of his choice, to present his lived experience in Paris, as well as his special relation with the French language whose resources he explored with a unique stylistic virtuosity. La France a été une vraie terre d accueil pour beaucoup d intellectuels roumains. Leur choix s est basé sur l origine latine commune du français et du roumain ainsi que sur la longue tradition des rapports culturels et historiques entre les deux pays. Les Roumains ont toujours considéré la France non seulement un pays de la liberté et de la démocratie mais aussi un pays ami. Il faudrait souligner aussi le rôle notoire de la France dans les grands moments historiques de la formation et de la consolidation de l Etat roumain au XIX-ième siècle. Un grand nombre de jeunes Roumains se sont rendus à Paris pour étudier et, c est la-bas qu ils se sont organisés politiquement pour promouvoir dans leur pays natal les idéaux révolutionnaires de Pendant plus d un siècle et demi le sentiment de francophilie s enracine parmi les Roumains de sorte qu un grand nombre d entre eux ont choisi l emploi du français et de la culture française comme un garant d une formation intellectuelle complète et fidèle aux principes de libertés promus par la France. Le mythe de Paris, la ville magique, a représenté pour les intellectuels roumains la certitude, le centre du monde où tout pouvait commencer et recommencer, où les échos s entendent vite, quels que soient le domaine et l endroit d où ils viennent.

2 Comme le croit à juste titre Dominique Carlat dans son ouvrage Gherasim Luca, l intempestif, «à Bucarest, Paris était aux yeux de l intelligentsia roumaine, depuis le XIX-e siècle la capitale de la pensée et de la création artistique dans laquelle chacun, un jour, rêvait de se rendre La géographie même de Bucarest, kaléidoscope de quartiers où voisinaient et s entrecroisaient les communautés les plus diverses, favorisait la perception de l univers comme espace naturellement ouvert aux migrations. La France était rêvée comme le foyer de ces pérégrinations, sa langue porteuse d universalité disponible à l expression de toutes les spécificités. Culturellement, le français à l encontre du roumain est perçu comme une langue d adoption, langue plurielle par essence» 1 Les Roumains qui se sont établis en France, de gré ou de force, ont apporté leur contribution à la science et à la culture françaises. Ce fait est relevé parmi d autres par Jean-Yves Conrad dans Roumanie, capitale Paris, un véritable guide des intellectuels roumains de tous les domaines. Dans celui de la littérature se remarque la triade Eliade, Cioran et Ionesco, «les personnages phares qui constituent la partie émergée de l iceberg». 1 Tous les trois appartiennent à la même génération du début du XX-e siècle et, en outre, à une nouvelle mode apparue chez les intellectuels roumains de l époque, «la jeunesse furieuse» des années 30. Mircea Eliade l appelle le phénomène «ne plus être Roumain» et l expose dans son livre Océanographie. Selon lui, les jeunes qui adhèrent à cette mode regrettent tout simplement d être Roumains et préfèrent être n importe quoi d autre : «Tout, sauf Roumains. Ils en ont par-dessus la tête de leur destin : être et rester Roumains. Alors ils cherchent toute sorte d arguments (historiques, philosophiques, littéraires) pour prouver que les Roumains forment une race incapable de penser, d être héroïques, de philosopher, de créer dans les arts.» 1 Ces propos rappellent celles de Cioran qui, paradoxalement, d un grand amour pour son peuple, est arrivé à le haïr pour l indolence, la passivité, le scepticisme, la religiosité mineure pour n énumérer ici que certains traits négatifs de l identité roumaine, exposés dans Transfiguration de la Roumanie. Il a souffert d être Roumain parce que son pays n était pas à la hauteur de sa passion déchaînée. En plus, l idée de vivre à l étranger l a hanté dès sa jeunesse, après avoir quitté son village natal, Răşinari pour devenir élève au lycée «Gheorghe Lazăr» de la ville de Sibiu. L influence allemande de cette période est très forte ; il obtient une bourse en Allemagne de la part de la Fondation Humboldt ( ) et à cette occasion il fait un premier voyage à

3 Paris où il séjourne pendant un mois. L attraction de la ville lumière est tellement forte que Cioran se propose d y revenir à tout prix et d y rester pour toujours. Mais qu est-ce qui l a déterminé de choisir la France comme pays d adoption? Qu est-ce qui caractérise son expérience parisienne qui dépasse un demi-siècle? A-t-il eu des ambitions littéraires ou philosophiques? Quelle est sa relation avec la langue française? Notre but est de répondre à ces questions tout en mettant en évidence les particularités de l identité culturelle du grand penseur, l entre-deux qui marque sa vie, la perte et le gain de son exil. Cioran subit une rupture initiale en 1921 lorsqu il se sépare de son village natal, «ce maudit, ce splendide Răşinari» qu il ne cesse d évoquer toute sa vie. La nostalgie du Paradis terrestre se fixe sur quelques éléments d une topographie bien précise : la colline Coasta Boacii des alentours du village, l espace de jeu, le bâtiment de l école, la maison paternelle, la vieille église, le cimetière. Il avait l impression que ces images faisaient partie d une autre vie, d une préexistence comme le dit lui-même dans une lettre à son ami d enfance, Bucur Ţincu : «Tout ce qui concerne notre village me trouble profondément, j ai un sentiment d irréalité, de quelque chose de vague, de lointain, comme d une autre vie.» 1 Il rompt avec la joie et l innocence de l enfance et devient un adolescent terrible, tourmenté par de graves crises d insomnie, extrêmement lucide et pessimiste. A 22 ans il publie son premier livre, Sur les cimes du désespoir, le cri d un jeune révolté qui, paradoxalement, devient spécialiste dans le problème de la mort. Trois autres ouvrages ( Le livre des leurres, Transfiguration de la Roumanie, Des larmes et des saints) complètent l oeuvre roumaine de Cioran. Son âme déjà crépusculaire se sent attiré par Paris où il s installe en 1937, ayant obtenu une bourse de la part de l'institut français de Bucarest. C est l année qui marque la rupture identitaire et culturelle qu il doit subir bien que son exil soit volontaire. Il en ressent le malaise et vit le drame de sa propre conscience en quête d'une nouvelle identité. Se séparant de son pays nourricier, Cioran se libère aussi de son passé sans qu'il y ait une coupure totale, définitive. Il continue à écrire en roumain et à publier en Roumanie mais il veut aussi découvrir son pays adoptif. Il fait toute sorte de manoeuvres pour séjourner longtemps en France. Une année plus tard, en 1938, il s inscrit à Paris à la Faculté des Lettres sans aucune intention sérieuse, ne voulant que profiter de toutes les facilités de la vie estudiantine. Attiré par la diversité de la France, il veut connaître toutes ses régions et part dans un long voyage à bicyclette à travers le pays. Il aime se mêler aux gens de

4 condition sociale différente pour mieux comprendre l esprit des catholiques et des communistes. L expérience de Cioran a été fort appréciée par Alphonse Dupront, le directeur de l Institut français de Bucarest. C était une personne «illuminée» qui lui a prolongé la bourse, même si la raison invoquée par Cioran de faire une thèse en France était un mensonge: «il n a pas fait de thèse mais il est le seul boursier à connaître la France à fond. Il est allé partout, ce qui vaut mieux, en fin de compte que d avoir passé son temps dans les bibliothèques.» 1 Dans l intervalle , il continue d écrire en roumain publiant encore des articles en Roumanie et deux livres, Le crépuscule des pensées et Bréviaire des vaincus, le dernier étant imprimé seulement en 1991 à Bucarest. Rongé par la nostalgie de la culture roumaine il fouille dans la bibliothèque de l église roumaine de Paris, préoccupé de la littérature ancienne et des livres à sujet religieux. Il se sent étranger dans le Paris décadent de l époque : «Y a-t-il dans le Boul Saint Michel un étranger plus étranger que moi?» 1 Cioran connaît une longue période d anonymat, d humiliation, d attente. Celui qui avait publié quelques livres en Roumanie et avait trouvé la reconnaissance parmi les jeunes intellectuels de l époque, n est personne en France. Il mène une vie de bohème habitant les appartements modestes du Quartier latin, mange au restaurant universitaire, prolongeant de bon gré son statut d éternel étudiant. Cioran veut être un marginal car selon lui, un écrivain ne peut être que pauvre ; sa condition n a rien à faire avec la carrière, l argent ou le succès. La pauvreté devient pour Cioran un style de vie ; selon lui, Paris serait la seule ville du monde où l on puisse être pauvre sans avoir honte, sans drames. Il croit aussi que c est la seule ville du monde où il puisse secouer sa «déraison d être», car «tel est l envoûtement de Paris : enrober les maux incurables de l âme dans les consolations de la beauté, remplir de sortilèges impalpables les vides créés par ce temps où l on vit.» 1 L intérêt pour la culture française le fait passer des heures entières au café «Flore» (l endroit de réunion des intellectuels français) de Saint Germain des Prés pour «tâter le pouls» de la vie intellectuelle parisienne. Il ressent la perte du roumain comme une rupture très douloureuse car le véritable exil est l exil linguistique. Cioran éprouve le même déchirement que les autres écrivains roumains de l exil : continuer à écrire en roumain ou emprunter le français comme langue adoptive. Le déclic se produit en 1947 pendant un simple exercice de traduction ; il se trouvait alors dans un village français près de Dieppe afin de traduire Mallarmé en roumain. Il a eu une illumination :se séparer de sa langue et écrire seulement en

5 français. G. Liiceanu parle dans ce cas «d une commotion linguistique» qui s est produite sur le territoire de la langue maternelle en pleine évolution. Les choses se précipitent car le lendemain Cioran rentre à Paris et commence à écrire dans la langue adoptive la première variante de Précis de décomposition. L exercice de traduction de l oeuvre de Mallarmé met en évidence les limites des deux langues : deux territoires linguistiques se trouvent face en face, chacun fermé dans sa propre identité. C est le grand poète français qui lui provoque la révélation du fait que la pénétration dans un autre territoire linguistique se fasse par un «saut», et celui-ci correspond à la perte de la vieille identité. La langue est une appartenance identitaire essentielle car elle nous confère une identité de l esprit. Le dialogue basé sur la langue est un moyen de s affirmer auprès des autres. C est aussi une façon d exprimer ce que l on est ou encore l image que l on veut avoir de soi. Selon E. M. Lipiansky, tout individu affirme son existence à travers le langage qu il utilise. 1 Cette réflexion pourrait s appliquer aussi dans le cas de Cioran car pour lui, écrire en français c était un besoin d existence. Sa longue période d anonymat fait éveiller en lui l orgueil immense de montrer aux Français qu il peut écrire mieux qu'eux, même si au niveau oral il a toujours gardé son accent valaque. Pour tout exilé, le fait de constater les moindres fautes ou l accent particulier peut causer une blessure qui peut se transformer en souffrance. Nous croyons avec Vincent de Gaulejac que cette souffrance peut être soit créatrice soit destructice. Dans le premier cas elle s oriente vers l ambition d apprendre toutes les subtilités de la langue, de l affiner, tandis que dans le deuxième elle peut mener au désespoir ou à la résignation. 1 Cioran se rattache incontestablement à la première variante comme il le dit lui-même tout en évoquant le long travail minutieux pour écrire en français : «Ce serait entreprendre le récit d un cauchemar que de vous raconter par le menu l histoire de mes relations avec cet idiome d emprunt, avec tous les mots pensés et repensés, affinés, subtils jusqu à l inexistence, courbés sous les exactions de la nuance, inexpressifs pour avoir tout exprimé, effrayants de précision, chargés de fatigue et de pudeur, discrets jusque dans la vulgarité. Comment voulez-vous que s en accomode un Scythe, qu il en saisisse la signification nette et les manie avec scrupule et probité? Il n en existe pas un seul dont l élégance exténué ne me donne le vertige : plus aucune trace de terre, de sang, d âme en eux. Une syntaxe d une raideur, d une dignité cadavérique les enserre et leur assigne une place d'où Dieu même ne pourrait les déloger. Quelle consommation de café, de cigarettes et de dictionnaires pour écrire une phrase tant soit peu correcte dans

6 cette langue inabordable, trop noble et trop distingué à mon gré.» 1 Cioran y fait aussi l éloge de la langue française soulignant son élégance, sa noblesse et sa précision qui assurent parmi d autres sa vocation universelle. Il est évident que les attributs du français décrits par Cioran appartiennent à la langue des grands classiques, de Boileau mais aussi de Voltaire et des Lumières. Cioran considère sa relation avec le français par comparaison avec la langue maternelle : il oppose «l élégance exténuée» du français qui lui donne «le vertige», la précision fatiguée des mots et la rigueur de la syntaxe au superbe «débraillement» du roumain, à sa vitalité et à sa mobilité : «dont il m arrive de regretter l odeur de fraîcheur et de pourriture, le mélange de soleil et de bouse, la laideur nostalgique, le superbe débraillement.» 1 Il a la nostalgie du roumain, ne cesse de lui rendre hommage mais il le quitte pour ses implications affectives, au nom d un divorce existentiel. Il avait besoin d un remède pour guérir son moi malade et c est la discipline imposée par l'écriture en français qui s'annonçait bénéfique. Si le roumain l'a aidé à être débordant et exubérant, le français lui a imposé des limites, l'a aidé à se sauver devenant pour lui une véritable thérapie. En plus, le français a eu un rôle civilisateur car, selon les dires de Cioran, c'est une langue honnête qui n'admet pas l'escroquerie intellectuelle : «la langue française m'a apaisé comme une camisole de force clame un fou. Elle a agi à la façon d'une discipline imposée du dehors, ayant finalement sur moi un effet positif. En me contraignant et en m'interdisant d'exagérer à tout bout de champ, elle m'a sauvé. Le fait de me soumettre à une telle discipline linguistique a tempéré mon délire. Il est vrai que cette langue ne s'accordait pas à ma nature mais, sur le plan psychologique elle m a aidé. Le français est devenu par la suite une langue thérapeutique. Je fus en fait moi-même très surpris de pouvoir écrire correctement en français, je ne me croyais vraiment pas capable de m'imposer une telle rigueur.» 1 Même si la langue adoptive était une épreuve, c'était «un supplice fascinant néanmoins». Comme étranger éternel, il a pris au sérieux le travail du français et c'est pourquoi il a écrit chaque livre deux ou trois fois. Sa condition est vraiment paradoxale car il puise dans la langue et dans la vie françaises mais il continue de se sentir un métèque : «Je me repose dans les nonchalences de la France et je m adoube chevalier de la langue parisienne.» 1 Il a attendu dix ans d écrire un livre en français car le changement de la langue lui a semblé plus dur que celui du pays. «Changer de langue, dit-il, c est comme écrire une lettre d amour avec un dictionnaire.» 1 Son premier ouvrage en français, Précis de décomposition paru chez Gallimard a été reçu très

7 favorablement par la critique de l'époque. Maurice Nadeau, André Maurois, Claude Mauriac parmi d autres ont apprécié sa pensée crépusculaire et la qualité du style. En effet, par le choix des termes, par la combinaison des mots antinomiques, par la jubilation constructive d un style, Cioran réussit à devenir un styliste de la littérature française contemporaine. Comme l a remarqué l'un de ses amis de jeunesse, le philosophe roumain C. Noica, Cioran a trouvé dans la langue française «l'île enchantée». La culture française, malgré sa grandeur et son arrogance a accueilli facilement ce métèque, le comparant à ses grands représentants ; c était l époque de Sartre et de Camus mais l oeuvre de Cioran s est remarquée surtout par son caractère marginal. C était difficile de l encadrer dans le système traditionnel des genres ; c est une oeuvre morcellée qui refuse tout système philosophique. Elle traduit parfaitement la vie en marge que Cioran menait à Paris, au centre culturel de l Europe et l'on reconnaît facilement dans son attitude un autre paradoxe. Il a voulu délibérément être un apatride puisqu il n a jamais demandé la nationalité française. Toutefois, le monde des intellectuels l'accueille facilement car toutes ses oeuvres continuent de paraître chez la prestigieuse maison d édition Gallimard. Cioran s avère être singulier sur la scène culturelle parisenne où chacun chassait la publicité. Il fait une sorte de grève intellectuelle car il refuse tous les prix (sauf le prix Rivarol) et accorde difficilement des interviews. Il a préféré se rapporter au public de loin, c est pourquoi il a été trop intéressé de l écho de ses livres en Espagne, en Amérique ou au Japon qu en France. En véritable styliste, il prend une certaine distance évaluative par rapport à ses propres livres ; il a condamné globalement ceux écrits en Roumanie accusant surtout la médiocrité de leur style mais appréciant quand même leur authenticité. L exil de Cioran en France s avère être un gain car il connaît la gloire comme auteur français. Saint-John Perse l a appelé «un auteur de grande race», «l un des plus grands écrivains français dont puisse s honorer notre langue depuis la mort de Valéry.» 1 Même si la critique parle d un Cioran roumain et d un Cioran français, se rapportant surtout à ses livres écrits en Roumanie et en France, nous pensons qu il fait figure à part parmi les écrivains roumains de l exil. Dans la taxonomie que fait à ce sujet Eva Behring 1, Cioran peut être encadré dans la troisième catégorie, celle des écrivains roumains qui ont renoncé à l identité d origine pour s intégrer totalement dans la culture du pays d accueil. «Nulle part un étranger ne se sent plus étranger qu en France» souligne Julia Kristeva dans son essai Etrangers à nous-mêmes. 1 Les Français

8 ont une attitude ethnocentriste, raciste même envers les étrangers qu ils ne cessent de mépriser et de minimiser. Ils possèdent une fierté nationale issue de leur civilisation, de leur culture et de leur langue. Mais ce n est pas le cas de Cioran car il a eu une relation particulière avec son pays adoptif. La France est devenue pour lui une vraie terre d accueil qui l a reçu et apprécié comme une «exception culturelle». BIBLIOGRAPHIE BEHRING, Eva, Scriitori români din exil O perspectivă istorico-literară. traduction en roumain par Tatiana Petrache et Lucia Nicolau, Bucureşti, Ed. Fundaţiei Culturale Române, CARLAT, Dominique. «Gherasim Luca, l intempestif» cité par Jean-Yves Conrad in Francophonie roumaine et intégration européenne, Dijon, Université de Bourgogne, Centre Gaston Bachelard de recherche sur l Imaginaire et la Rationalité, CIORAN, Emil Michel, «Bréviaire des vaincus», in Oeuvres, Paris, Ed. Gallimard, «Quarto», CIORAN, «Lettre à un ami lointain» in Histoire et utopie, Paris, Gallimard, CIORAN, Ţara mea/mon pays, Bucuresti, Ed. Humanitas, CONRAD, Jean-Yves. «Un apport fondamental à la francoponie», in Francophonie roumaine et intégration européenne, Dijon, Université de Bourgogne, ELIADE, Mircea. «Ne plus être Roumain», in Océanographie, Paris, Ed. de l Herne, GAULEJAC, Vincent de. Les sources de la honte. Paris : Desclée de Brouwer, KRISTEVA, Julia. Etrangers à nous-mêmes. Paris: Gallimard, LIICEANU, Gabriel. Itinerariile unei vieţi: E. M. Cioran. Bucuresti: Ed. Humanitas, LIPIANSKY, Edmond Marc. «Identité et dialogue», in Revue de psychologie, n 21/1996. SORA, Mariana. Cioran, jadis et naguère. Entretien à Tübingen. Paris, Ed. de l Herne, 1988.

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

ix questions à Guy Bérubé galeriste

ix questions à Guy Bérubé galeriste D ix questions à Guy Bérubé galeriste Guy Bérubé a complété des études dans le domaine de la photographie à Ottawa. Il a ensuite été photographe professionnel pendant dix ans. De 1990 à 2000, il a vécu

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

Suis-je toujours le même?

Suis-je toujours le même? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Suis-je toujours le même? Introduction Avant de répondre à la question, il faut comme toujours en philosophie bien en comprendre le problème. Le " je suis " fait

Plus en détail

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps Introduction Y A-T-IL COUPLE? Au fil des siècles et au fil des années, la société se transforme et avec elle, la valeur accordée à la réussite sociale, à la famille mais surtout à l amour. Dans le monde

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule-

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- J vard Chanzy; vers midi, quelques grands personnages pleins de recueillemeiit, le procureur Lanata, le président

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet

Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet Tri Indri Hardini Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet publicitaire : sa couleur! Quelle couleur

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La douleur chronique : témoignage de patiente

La douleur chronique : témoignage de patiente La douleur chronique : témoignage de patiente A lire sur place Jocelyne PADERI Jocelyne PADERI La complexité de la douleur chronique 14èmes rencontres du Réseau Régional Douleur en Basse Normandie CAEN

Plus en détail

5 postures pour mobiliser le don

5 postures pour mobiliser le don Confiance Sollicitude Réciprocité d engagement Tirer partie de son Relance expérience relationnelle constructive 5 postures pour mobiliser le don Attention à soi Alliance : Lier sans défier Donner Recevoir

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

3 thèses : Problématique :

3 thèses : Problématique : LA CONSCIENCE Problématique : 3 thèses : Thèse 1 : L âme est une substance. A. L âme est une substance individuelle. B. La conscience comme substance pensante une et indivisible. Thèse 2 : La conscience

Plus en détail

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE?

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? Les changements de l humeur constituent un phénomène normal de la vie. Cependant, dans la maladie bipolaire, ces changements sont hors de proportion avec les énervements.

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

Propension moyenne et marginale

Propension moyenne et marginale Propension moyenne et marginale Les ménages utilisent leur revenu soit pour consommer (tout de suite), soit pour épargner (et consommer plus tard). On appelle propension moyenne à consommer (PMC) la part

Plus en détail

PNL ET MAGIE D autres secrets

PNL ET MAGIE D autres secrets PNL ET MAGIE D autres secrets Benoit CAMPANA Collection Mathieu Bich Présente Droits réservés pour tous pays Certificat de dépôt N D255-461 2009 Benoit Campana 2010 Createx NOTE DE L EDITEUR J ai découvert

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo!

Groupes de compétences. C est possible! Même en solo! Groupes de compétences au lycée C est possible! Même en solo! Pour qui? Pour tous les élèves des classes de Seconde LV1 & LV2 dans un premier temps. Pour tous les élèves de classes de Premières et Pour

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi NOUVEAUTÉ Entretien Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi Younil, L œil du chacal. Alger : Éditions Barzakh, 2000. Nous avons rencontré à Alger, où elle est née en 1965, où elle est allée à l

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

L ENTRE-DEUX LANGUES ET LA PROBLÉMATIQUE IDENTITAIRE CHEZ JULIEN GREEN ET EMIL CIORAN

L ENTRE-DEUX LANGUES ET LA PROBLÉMATIQUE IDENTITAIRE CHEZ JULIEN GREEN ET EMIL CIORAN L ENTRE-DEUX LANGUES ET LA PROBLÉMATIQUE IDENTITAIRE CHEZ JULIEN GREEN ET EMIL CIORAN Drd. Eva -Ildiko DELCEA Universitatea Babeş-Bolyai, Cluj-Napoca Résumé La problématique identitaire recouvre les œuvres

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Sciences et techniques 4. Comment se libérer du vertige? Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Les intervenants Mathé Kaufmann Gestalt-Thérapeute, Superviseure

Plus en détail

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU VERSET CLÉ Nous sommes simplement des serviteurs de Dieu... Chacun de nous accomplit le devoir que le Seigneur lui a confié: j ai mis la plante

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Là où vont nos pères1

Là où vont nos pères1 Là où vont nos pères1 Ces pages ne cherchent pas à servir de guide d interprétation pour cet album sans paroles. Chacun y cherchera et y trouvera des significations personnelles, des situations familières

Plus en détail

Si j étais né ailleurs, seraisje différent?

Si j étais né ailleurs, seraisje différent? Si j étais né ailleurs, seraisje différent? Compétence ou problématique abordée : Identifier ce qui m a conditionné, ce qui m a construit : - au plan éducatif - au plan social - au plan culturel Concepts

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

«rend service» Xavier FONTANET

«rend service» Xavier FONTANET 198 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 199 L entreprise «rend service» Xavier FONTANET Ancien Président du Groupe Essilor, Xavier Fontanet a créé une Fondation qui porte son nom, dédiée à l explication

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco L Association Nous Jouons pour les arts Présente Li fhamator (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco Une Production «Nous Jouons pour les arts» Mise en scène et dramaturgie : Adil

Plus en détail

Ecrire son expérience. L élève ouvre son cahier et essaie de déchiffrer en vain la remarque que le professeur avait écrit de sa propre main.

Ecrire son expérience. L élève ouvre son cahier et essaie de déchiffrer en vain la remarque que le professeur avait écrit de sa propre main. Ecrire son expérience L élève ouvre son cahier et essaie de déchiffrer en vain la remarque que le professeur avait écrit de sa propre main. Tout effort ayant échoué Timide et la peur au ventre il demande

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise :

Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir. Nous devons être fiers de pouvoir exécuter la décision prise : 1 Mesdames et Messieurs les Conseillers départementaux, Dans la tempête, il faut garder le cap, corriger le chemin. Dans un monde en mouvement perpétuel, rapide, incessant, il faut saisir l instant celui

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Assurance Vie en Ligne

Assurance Vie en Ligne Synthèse - Mars 2014 Benchmark concurrentiel de l expérience client en ligne e Assurance Vie en Ligne 6 sites d acteurs de référence de l Assurance Vie en Ligne plus de 7.000 internautes mobilisés www.observatoire-eperformance.com

Plus en détail

Un Certain chemin de vie

Un Certain chemin de vie E. Bertrand Feumetio Anicet Bongo Ondimba Un Certain chemin de vie Méditation sur l action, la condition et la nature humaines Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

Le Grand Troupeau de De Jean Giono.

Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Cornus Louis 1èreS 3 Lycée Paul Cézanne Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Le Grand Troupeau est roman écrit de l année 1929 jusqu à l année 1931 par l auteur pacifiste Jean Giono. Il a été publié en

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

Les enjeux existentiels du dirigeant

Les enjeux existentiels du dirigeant La complexité, tout simplement Les rencontres Trajectives Les enjeux existentiels du dirigeant S accomplir pour mieux diriger la transformation Qui sommes-nous? Un cabinet avec 10 années d expérience et

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Tableau des contenus

Tableau des contenus Tableau des contenus Dossier 1 L image dans les relations amicales, sociales, professionnelles et amoureuses Dossier 2 Présenter quelqu un Je séduis. Parler de son rapport à l image. Caractériser des personnes

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza.

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza. MÉTHODE IT Libérations des Images intérieures - Images de Transformation Présentation de la méthode de Nicolas Bornemisza La méthode IT a été co- créée par Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza. Elle

Plus en détail

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS UNIVERSITATEA CONSTANTIN BRÂNCUŞI DIN TG-JIU MO B I L I TĂŢ I ERASMUS 2009 / 2010 TEST DE CUNOAŞTERE A LIMBII FRANCEZE 10 aprilie 2009 Le programme d échange linguistique européen ERASMUS I. Cochez la

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail