E. M. CIORAN ET LA FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E. M. CIORAN ET LA FRANCE"

Transcription

1 E. M. CIORAN ET LA FRANCE Florica Mateoc Université d'oradea, Romênia Resumo E. M. Cioran é um dos mais importantes intelectuais romenos exilados, que fez da França seu país adotivo. Este trabalho pretende examinar as razões do exílio e apresentar sua experiência parisiense, sobretudo sua especial relação com a língua francesa, língua que explorou até criar um estilo único e inconfundível. Résumé E.M.Cioran, l une des plus grandes figures intellectuelles représentatives de la Roumanie en exil, a choisi la France pour pays adoptif.notre travail pretend examiner les raison de son choix, présenter l expérience qu il a vécue à Paris, aussi bien que son rapport tout spécial à la langue française dont il a su explorer avec virtuosité les ressources stylistiques. Abstract E.M.Cioran, one of the most important intellectual representatives of the Romanian exile, chose France as his adoptive country. Our paper intends to examine the motivation of his choice, to present his lived experience in Paris, as well as his special relation with the French language whose resources he explored with a unique stylistic virtuosity. La France a été une vraie terre d accueil pour beaucoup d intellectuels roumains. Leur choix s est basé sur l origine latine commune du français et du roumain ainsi que sur la longue tradition des rapports culturels et historiques entre les deux pays. Les Roumains ont toujours considéré la France non seulement un pays de la liberté et de la démocratie mais aussi un pays ami. Il faudrait souligner aussi le rôle notoire de la France dans les grands moments historiques de la formation et de la consolidation de l Etat roumain au XIX-ième siècle. Un grand nombre de jeunes Roumains se sont rendus à Paris pour étudier et, c est la-bas qu ils se sont organisés politiquement pour promouvoir dans leur pays natal les idéaux révolutionnaires de Pendant plus d un siècle et demi le sentiment de francophilie s enracine parmi les Roumains de sorte qu un grand nombre d entre eux ont choisi l emploi du français et de la culture française comme un garant d une formation intellectuelle complète et fidèle aux principes de libertés promus par la France. Le mythe de Paris, la ville magique, a représenté pour les intellectuels roumains la certitude, le centre du monde où tout pouvait commencer et recommencer, où les échos s entendent vite, quels que soient le domaine et l endroit d où ils viennent.

2 Comme le croit à juste titre Dominique Carlat dans son ouvrage Gherasim Luca, l intempestif, «à Bucarest, Paris était aux yeux de l intelligentsia roumaine, depuis le XIX-e siècle la capitale de la pensée et de la création artistique dans laquelle chacun, un jour, rêvait de se rendre La géographie même de Bucarest, kaléidoscope de quartiers où voisinaient et s entrecroisaient les communautés les plus diverses, favorisait la perception de l univers comme espace naturellement ouvert aux migrations. La France était rêvée comme le foyer de ces pérégrinations, sa langue porteuse d universalité disponible à l expression de toutes les spécificités. Culturellement, le français à l encontre du roumain est perçu comme une langue d adoption, langue plurielle par essence» 1 Les Roumains qui se sont établis en France, de gré ou de force, ont apporté leur contribution à la science et à la culture françaises. Ce fait est relevé parmi d autres par Jean-Yves Conrad dans Roumanie, capitale Paris, un véritable guide des intellectuels roumains de tous les domaines. Dans celui de la littérature se remarque la triade Eliade, Cioran et Ionesco, «les personnages phares qui constituent la partie émergée de l iceberg». 1 Tous les trois appartiennent à la même génération du début du XX-e siècle et, en outre, à une nouvelle mode apparue chez les intellectuels roumains de l époque, «la jeunesse furieuse» des années 30. Mircea Eliade l appelle le phénomène «ne plus être Roumain» et l expose dans son livre Océanographie. Selon lui, les jeunes qui adhèrent à cette mode regrettent tout simplement d être Roumains et préfèrent être n importe quoi d autre : «Tout, sauf Roumains. Ils en ont par-dessus la tête de leur destin : être et rester Roumains. Alors ils cherchent toute sorte d arguments (historiques, philosophiques, littéraires) pour prouver que les Roumains forment une race incapable de penser, d être héroïques, de philosopher, de créer dans les arts.» 1 Ces propos rappellent celles de Cioran qui, paradoxalement, d un grand amour pour son peuple, est arrivé à le haïr pour l indolence, la passivité, le scepticisme, la religiosité mineure pour n énumérer ici que certains traits négatifs de l identité roumaine, exposés dans Transfiguration de la Roumanie. Il a souffert d être Roumain parce que son pays n était pas à la hauteur de sa passion déchaînée. En plus, l idée de vivre à l étranger l a hanté dès sa jeunesse, après avoir quitté son village natal, Răşinari pour devenir élève au lycée «Gheorghe Lazăr» de la ville de Sibiu. L influence allemande de cette période est très forte ; il obtient une bourse en Allemagne de la part de la Fondation Humboldt ( ) et à cette occasion il fait un premier voyage à

3 Paris où il séjourne pendant un mois. L attraction de la ville lumière est tellement forte que Cioran se propose d y revenir à tout prix et d y rester pour toujours. Mais qu est-ce qui l a déterminé de choisir la France comme pays d adoption? Qu est-ce qui caractérise son expérience parisienne qui dépasse un demi-siècle? A-t-il eu des ambitions littéraires ou philosophiques? Quelle est sa relation avec la langue française? Notre but est de répondre à ces questions tout en mettant en évidence les particularités de l identité culturelle du grand penseur, l entre-deux qui marque sa vie, la perte et le gain de son exil. Cioran subit une rupture initiale en 1921 lorsqu il se sépare de son village natal, «ce maudit, ce splendide Răşinari» qu il ne cesse d évoquer toute sa vie. La nostalgie du Paradis terrestre se fixe sur quelques éléments d une topographie bien précise : la colline Coasta Boacii des alentours du village, l espace de jeu, le bâtiment de l école, la maison paternelle, la vieille église, le cimetière. Il avait l impression que ces images faisaient partie d une autre vie, d une préexistence comme le dit lui-même dans une lettre à son ami d enfance, Bucur Ţincu : «Tout ce qui concerne notre village me trouble profondément, j ai un sentiment d irréalité, de quelque chose de vague, de lointain, comme d une autre vie.» 1 Il rompt avec la joie et l innocence de l enfance et devient un adolescent terrible, tourmenté par de graves crises d insomnie, extrêmement lucide et pessimiste. A 22 ans il publie son premier livre, Sur les cimes du désespoir, le cri d un jeune révolté qui, paradoxalement, devient spécialiste dans le problème de la mort. Trois autres ouvrages ( Le livre des leurres, Transfiguration de la Roumanie, Des larmes et des saints) complètent l oeuvre roumaine de Cioran. Son âme déjà crépusculaire se sent attiré par Paris où il s installe en 1937, ayant obtenu une bourse de la part de l'institut français de Bucarest. C est l année qui marque la rupture identitaire et culturelle qu il doit subir bien que son exil soit volontaire. Il en ressent le malaise et vit le drame de sa propre conscience en quête d'une nouvelle identité. Se séparant de son pays nourricier, Cioran se libère aussi de son passé sans qu'il y ait une coupure totale, définitive. Il continue à écrire en roumain et à publier en Roumanie mais il veut aussi découvrir son pays adoptif. Il fait toute sorte de manoeuvres pour séjourner longtemps en France. Une année plus tard, en 1938, il s inscrit à Paris à la Faculté des Lettres sans aucune intention sérieuse, ne voulant que profiter de toutes les facilités de la vie estudiantine. Attiré par la diversité de la France, il veut connaître toutes ses régions et part dans un long voyage à bicyclette à travers le pays. Il aime se mêler aux gens de

4 condition sociale différente pour mieux comprendre l esprit des catholiques et des communistes. L expérience de Cioran a été fort appréciée par Alphonse Dupront, le directeur de l Institut français de Bucarest. C était une personne «illuminée» qui lui a prolongé la bourse, même si la raison invoquée par Cioran de faire une thèse en France était un mensonge: «il n a pas fait de thèse mais il est le seul boursier à connaître la France à fond. Il est allé partout, ce qui vaut mieux, en fin de compte que d avoir passé son temps dans les bibliothèques.» 1 Dans l intervalle , il continue d écrire en roumain publiant encore des articles en Roumanie et deux livres, Le crépuscule des pensées et Bréviaire des vaincus, le dernier étant imprimé seulement en 1991 à Bucarest. Rongé par la nostalgie de la culture roumaine il fouille dans la bibliothèque de l église roumaine de Paris, préoccupé de la littérature ancienne et des livres à sujet religieux. Il se sent étranger dans le Paris décadent de l époque : «Y a-t-il dans le Boul Saint Michel un étranger plus étranger que moi?» 1 Cioran connaît une longue période d anonymat, d humiliation, d attente. Celui qui avait publié quelques livres en Roumanie et avait trouvé la reconnaissance parmi les jeunes intellectuels de l époque, n est personne en France. Il mène une vie de bohème habitant les appartements modestes du Quartier latin, mange au restaurant universitaire, prolongeant de bon gré son statut d éternel étudiant. Cioran veut être un marginal car selon lui, un écrivain ne peut être que pauvre ; sa condition n a rien à faire avec la carrière, l argent ou le succès. La pauvreté devient pour Cioran un style de vie ; selon lui, Paris serait la seule ville du monde où l on puisse être pauvre sans avoir honte, sans drames. Il croit aussi que c est la seule ville du monde où il puisse secouer sa «déraison d être», car «tel est l envoûtement de Paris : enrober les maux incurables de l âme dans les consolations de la beauté, remplir de sortilèges impalpables les vides créés par ce temps où l on vit.» 1 L intérêt pour la culture française le fait passer des heures entières au café «Flore» (l endroit de réunion des intellectuels français) de Saint Germain des Prés pour «tâter le pouls» de la vie intellectuelle parisienne. Il ressent la perte du roumain comme une rupture très douloureuse car le véritable exil est l exil linguistique. Cioran éprouve le même déchirement que les autres écrivains roumains de l exil : continuer à écrire en roumain ou emprunter le français comme langue adoptive. Le déclic se produit en 1947 pendant un simple exercice de traduction ; il se trouvait alors dans un village français près de Dieppe afin de traduire Mallarmé en roumain. Il a eu une illumination :se séparer de sa langue et écrire seulement en

5 français. G. Liiceanu parle dans ce cas «d une commotion linguistique» qui s est produite sur le territoire de la langue maternelle en pleine évolution. Les choses se précipitent car le lendemain Cioran rentre à Paris et commence à écrire dans la langue adoptive la première variante de Précis de décomposition. L exercice de traduction de l oeuvre de Mallarmé met en évidence les limites des deux langues : deux territoires linguistiques se trouvent face en face, chacun fermé dans sa propre identité. C est le grand poète français qui lui provoque la révélation du fait que la pénétration dans un autre territoire linguistique se fasse par un «saut», et celui-ci correspond à la perte de la vieille identité. La langue est une appartenance identitaire essentielle car elle nous confère une identité de l esprit. Le dialogue basé sur la langue est un moyen de s affirmer auprès des autres. C est aussi une façon d exprimer ce que l on est ou encore l image que l on veut avoir de soi. Selon E. M. Lipiansky, tout individu affirme son existence à travers le langage qu il utilise. 1 Cette réflexion pourrait s appliquer aussi dans le cas de Cioran car pour lui, écrire en français c était un besoin d existence. Sa longue période d anonymat fait éveiller en lui l orgueil immense de montrer aux Français qu il peut écrire mieux qu'eux, même si au niveau oral il a toujours gardé son accent valaque. Pour tout exilé, le fait de constater les moindres fautes ou l accent particulier peut causer une blessure qui peut se transformer en souffrance. Nous croyons avec Vincent de Gaulejac que cette souffrance peut être soit créatrice soit destructice. Dans le premier cas elle s oriente vers l ambition d apprendre toutes les subtilités de la langue, de l affiner, tandis que dans le deuxième elle peut mener au désespoir ou à la résignation. 1 Cioran se rattache incontestablement à la première variante comme il le dit lui-même tout en évoquant le long travail minutieux pour écrire en français : «Ce serait entreprendre le récit d un cauchemar que de vous raconter par le menu l histoire de mes relations avec cet idiome d emprunt, avec tous les mots pensés et repensés, affinés, subtils jusqu à l inexistence, courbés sous les exactions de la nuance, inexpressifs pour avoir tout exprimé, effrayants de précision, chargés de fatigue et de pudeur, discrets jusque dans la vulgarité. Comment voulez-vous que s en accomode un Scythe, qu il en saisisse la signification nette et les manie avec scrupule et probité? Il n en existe pas un seul dont l élégance exténué ne me donne le vertige : plus aucune trace de terre, de sang, d âme en eux. Une syntaxe d une raideur, d une dignité cadavérique les enserre et leur assigne une place d'où Dieu même ne pourrait les déloger. Quelle consommation de café, de cigarettes et de dictionnaires pour écrire une phrase tant soit peu correcte dans

6 cette langue inabordable, trop noble et trop distingué à mon gré.» 1 Cioran y fait aussi l éloge de la langue française soulignant son élégance, sa noblesse et sa précision qui assurent parmi d autres sa vocation universelle. Il est évident que les attributs du français décrits par Cioran appartiennent à la langue des grands classiques, de Boileau mais aussi de Voltaire et des Lumières. Cioran considère sa relation avec le français par comparaison avec la langue maternelle : il oppose «l élégance exténuée» du français qui lui donne «le vertige», la précision fatiguée des mots et la rigueur de la syntaxe au superbe «débraillement» du roumain, à sa vitalité et à sa mobilité : «dont il m arrive de regretter l odeur de fraîcheur et de pourriture, le mélange de soleil et de bouse, la laideur nostalgique, le superbe débraillement.» 1 Il a la nostalgie du roumain, ne cesse de lui rendre hommage mais il le quitte pour ses implications affectives, au nom d un divorce existentiel. Il avait besoin d un remède pour guérir son moi malade et c est la discipline imposée par l'écriture en français qui s'annonçait bénéfique. Si le roumain l'a aidé à être débordant et exubérant, le français lui a imposé des limites, l'a aidé à se sauver devenant pour lui une véritable thérapie. En plus, le français a eu un rôle civilisateur car, selon les dires de Cioran, c'est une langue honnête qui n'admet pas l'escroquerie intellectuelle : «la langue française m'a apaisé comme une camisole de force clame un fou. Elle a agi à la façon d'une discipline imposée du dehors, ayant finalement sur moi un effet positif. En me contraignant et en m'interdisant d'exagérer à tout bout de champ, elle m'a sauvé. Le fait de me soumettre à une telle discipline linguistique a tempéré mon délire. Il est vrai que cette langue ne s'accordait pas à ma nature mais, sur le plan psychologique elle m a aidé. Le français est devenu par la suite une langue thérapeutique. Je fus en fait moi-même très surpris de pouvoir écrire correctement en français, je ne me croyais vraiment pas capable de m'imposer une telle rigueur.» 1 Même si la langue adoptive était une épreuve, c'était «un supplice fascinant néanmoins». Comme étranger éternel, il a pris au sérieux le travail du français et c'est pourquoi il a écrit chaque livre deux ou trois fois. Sa condition est vraiment paradoxale car il puise dans la langue et dans la vie françaises mais il continue de se sentir un métèque : «Je me repose dans les nonchalences de la France et je m adoube chevalier de la langue parisienne.» 1 Il a attendu dix ans d écrire un livre en français car le changement de la langue lui a semblé plus dur que celui du pays. «Changer de langue, dit-il, c est comme écrire une lettre d amour avec un dictionnaire.» 1 Son premier ouvrage en français, Précis de décomposition paru chez Gallimard a été reçu très

7 favorablement par la critique de l'époque. Maurice Nadeau, André Maurois, Claude Mauriac parmi d autres ont apprécié sa pensée crépusculaire et la qualité du style. En effet, par le choix des termes, par la combinaison des mots antinomiques, par la jubilation constructive d un style, Cioran réussit à devenir un styliste de la littérature française contemporaine. Comme l a remarqué l'un de ses amis de jeunesse, le philosophe roumain C. Noica, Cioran a trouvé dans la langue française «l'île enchantée». La culture française, malgré sa grandeur et son arrogance a accueilli facilement ce métèque, le comparant à ses grands représentants ; c était l époque de Sartre et de Camus mais l oeuvre de Cioran s est remarquée surtout par son caractère marginal. C était difficile de l encadrer dans le système traditionnel des genres ; c est une oeuvre morcellée qui refuse tout système philosophique. Elle traduit parfaitement la vie en marge que Cioran menait à Paris, au centre culturel de l Europe et l'on reconnaît facilement dans son attitude un autre paradoxe. Il a voulu délibérément être un apatride puisqu il n a jamais demandé la nationalité française. Toutefois, le monde des intellectuels l'accueille facilement car toutes ses oeuvres continuent de paraître chez la prestigieuse maison d édition Gallimard. Cioran s avère être singulier sur la scène culturelle parisenne où chacun chassait la publicité. Il fait une sorte de grève intellectuelle car il refuse tous les prix (sauf le prix Rivarol) et accorde difficilement des interviews. Il a préféré se rapporter au public de loin, c est pourquoi il a été trop intéressé de l écho de ses livres en Espagne, en Amérique ou au Japon qu en France. En véritable styliste, il prend une certaine distance évaluative par rapport à ses propres livres ; il a condamné globalement ceux écrits en Roumanie accusant surtout la médiocrité de leur style mais appréciant quand même leur authenticité. L exil de Cioran en France s avère être un gain car il connaît la gloire comme auteur français. Saint-John Perse l a appelé «un auteur de grande race», «l un des plus grands écrivains français dont puisse s honorer notre langue depuis la mort de Valéry.» 1 Même si la critique parle d un Cioran roumain et d un Cioran français, se rapportant surtout à ses livres écrits en Roumanie et en France, nous pensons qu il fait figure à part parmi les écrivains roumains de l exil. Dans la taxonomie que fait à ce sujet Eva Behring 1, Cioran peut être encadré dans la troisième catégorie, celle des écrivains roumains qui ont renoncé à l identité d origine pour s intégrer totalement dans la culture du pays d accueil. «Nulle part un étranger ne se sent plus étranger qu en France» souligne Julia Kristeva dans son essai Etrangers à nous-mêmes. 1 Les Français

8 ont une attitude ethnocentriste, raciste même envers les étrangers qu ils ne cessent de mépriser et de minimiser. Ils possèdent une fierté nationale issue de leur civilisation, de leur culture et de leur langue. Mais ce n est pas le cas de Cioran car il a eu une relation particulière avec son pays adoptif. La France est devenue pour lui une vraie terre d accueil qui l a reçu et apprécié comme une «exception culturelle». BIBLIOGRAPHIE BEHRING, Eva, Scriitori români din exil O perspectivă istorico-literară. traduction en roumain par Tatiana Petrache et Lucia Nicolau, Bucureşti, Ed. Fundaţiei Culturale Române, CARLAT, Dominique. «Gherasim Luca, l intempestif» cité par Jean-Yves Conrad in Francophonie roumaine et intégration européenne, Dijon, Université de Bourgogne, Centre Gaston Bachelard de recherche sur l Imaginaire et la Rationalité, CIORAN, Emil Michel, «Bréviaire des vaincus», in Oeuvres, Paris, Ed. Gallimard, «Quarto», CIORAN, «Lettre à un ami lointain» in Histoire et utopie, Paris, Gallimard, CIORAN, Ţara mea/mon pays, Bucuresti, Ed. Humanitas, CONRAD, Jean-Yves. «Un apport fondamental à la francoponie», in Francophonie roumaine et intégration européenne, Dijon, Université de Bourgogne, ELIADE, Mircea. «Ne plus être Roumain», in Océanographie, Paris, Ed. de l Herne, GAULEJAC, Vincent de. Les sources de la honte. Paris : Desclée de Brouwer, KRISTEVA, Julia. Etrangers à nous-mêmes. Paris: Gallimard, LIICEANU, Gabriel. Itinerariile unei vieţi: E. M. Cioran. Bucuresti: Ed. Humanitas, LIPIANSKY, Edmond Marc. «Identité et dialogue», in Revue de psychologie, n 21/1996. SORA, Mariana. Cioran, jadis et naguère. Entretien à Tübingen. Paris, Ed. de l Herne, 1988.

En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris

En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris 1 En mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition 15 décembre 2011, Maison de l Unesco, Paris Kaj Falkman : Dag Hammarskjöld et le respect de la parole Dag Hammarskjöld fut Secrétaire Général

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre «Ile Maurice, 500 cartes postales anciennes» d André de Kervern et d Yvan Martial le vendredi 7 décembre 2012 à 17h00 Blue Penny

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

LE ROMAN RUSSE D EUGENE-MELCHIOR DE VOGÜE

LE ROMAN RUSSE D EUGENE-MELCHIOR DE VOGÜE UNIVERSITE PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE III : LITTERATURES FRANÇAISE ET COMPAREE LE ROMAN RUSSE D EUGENE-MELCHIOR DE VOGÜE DANS L HISTOIRE INTELLECTUELLE, SPIRITUELLE, POLITIQUE ET CULTURELLE DE LA FRANCE

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel.

Projet Personnel et Professionnel. IUT INFORMATION COMMUNICATION Projet Personnel et Professionnel. Interview d Alexandra Schwartzbrod Astou-Maryème YAO 17/12/2012 LE METIER DE JOURNALISTE. «Une école extraordinaire» Alexandra Schwartzbrod

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Introduction Individus ou groupes, nous sommes faits de lignes

Introduction Individus ou groupes, nous sommes faits de lignes «L éclair par exemple se distingue du ciel noir, mais doit le traîner avec lui, comme s il se distinguait de ce qui ne se distingue pas.» Gilles Deleuze, Différence et répétition Introduction Individus

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs

La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs Laurent Muhleisen La Maison Antoine Vitez, un toit pour les traducteurs En 1989, les 6 e Assises de la traduction littéraire en Arles avaient pour thème la traduction théâtrale ; pour la première fois

Plus en détail

PROFESSION ACTUELLE : Maître des conférences (MCF) titulaire à l Université de Galati, en Roumanie (depuis octobre 2013 jusqu à présent).

PROFESSION ACTUELLE : Maître des conférences (MCF) titulaire à l Université de Galati, en Roumanie (depuis octobre 2013 jusqu à présent). CURRICULUM VITAE GALATANU Daniel Lucian - nationalité roumaine - né le 20 mars 1972 à Galaţi, ROUMANIE - marié, un enfant. - 004 07 23 83 26 22 dangalatanu@yahoo.fr ; dgalatanu@ugal.ro ETUDES : - Docteur

Plus en détail

Comment trouver du sens dans une société en perte de repères?

Comment trouver du sens dans une société en perte de repères? Comment trouver du sens dans une société en perte de repères? Christine Lemaire, dans le cadre du colloque de la Simplicité volontaire 2013, Québec, 3 novembre 2013 Ma première réaction à la question posée

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Dirigeant et dérangeant

Dirigeant et dérangeant Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens 31 es Assises nationales Lille, les 11, 12 et 13 mars 2016 Dirigeant et dérangeant L audace d entreprendre en chrétien www.lesedc.org Dirigeant et dérangeant Le

Plus en détail

En famille, comment choisir?

En famille, comment choisir? FICHE ANIMATEUR n P3 1 Avec des PARENTS En famille, comment choisir? Une proposition à vivre avec des parents (possibilité de pause-café, dessert ) Comment faire pour choisir? Les choix sont inévitables

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

J aide mon enfant à développer son estime de soi

J aide mon enfant à développer son estime de soi Bruno Hourst J aide mon enfant à développer son estime de soi Illustrations de Jilème, 2012 ISBN : 978-2-212-55221-8 Chapitre 1 Qu est-ce que l estime de soi? Définir l estime de soi Le concept d estime

Plus en détail

Le pouvoir de l Amour

Le pouvoir de l Amour Le pouvoir de l Amour Bonjour, Je vais aborder avec vous aujourd hui le plus grand des pouvoirs, celui de l Amour! En effet l Amour peut tout transformer, aider, guérir, soulager, éveiller et pardonner

Plus en détail

Le monde d aujourd hui expliqué aux enfants

Le monde d aujourd hui expliqué aux enfants Fiche Collection Le monde d aujourd hui expliqué aux enfants Une collection de livres concrets et amusants pour se repérer dans le monde des grands. SOMMAIRE Introduction p. 1 Fiche 1 L Europe p. 2 Fiche

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Université à l étranger: University of Malta Semestre/Année de séjour : 6eme semestre Domaine d études : Lettres Modernes QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT L accueil : Quelle impression avez-vous eu à votre

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Nom. Choisissez la bonne réponse. Notez la page qui la justifie.

Nom. Choisissez la bonne réponse. Notez la page qui la justifie. Nom Choisissez la bonne réponse. Notez la page qui la justifie. 67. Après avoir rencontré les six personnages A. ils n apparaissent plus dans la suite du récit. B. deux d entre eux apparaissent dans la

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire ADIEU, MES 9 ANS!

Fiche d appréciation littéraire ADIEU, MES 9 ANS! Fiche d appréciation littéraire ADIEU, MES 9 ANS! GENRE LITTÉRAIRE : Roman intimiste. AUTEUR : VALÉRIE ZÉNATTI Quelques moments dans la vie de Valérie Zenatti : 1970, naissance à Nice. 1976, elle plonge

Plus en détail

ix questions à Guy Bérubé galeriste

ix questions à Guy Bérubé galeriste D ix questions à Guy Bérubé galeriste Guy Bérubé a complété des études dans le domaine de la photographie à Ottawa. Il a ensuite été photographe professionnel pendant dix ans. De 1990 à 2000, il a vécu

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

À la découverte de notre quartier

À la découverte de notre quartier Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique À la découverte de notre quartier 1/14 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Les élèves réalisent en équipe des affiches, murales

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

Le quêteux,,, quête de l attention!

Le quêteux,,, quête de l attention! Le quêteux,,, quête de l attention! Il était plus que *le quêteux*, il était à la fois, le journal rural, parfois commissionnaire et même si, avec ses allures énigmatiques, il effrayait les enfants incluant

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Lettre ouverte Cause animale

Lettre ouverte Cause animale Lettre ouverte Cause animale Bonjour à toutes et à tous, Dans la simplicité, je vous adresse ce message car je suis très proche des animaux et de la Nature, engagé avec mes qualités et mes défauts à prendre

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

Suis-je toujours le même?

Suis-je toujours le même? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Suis-je toujours le même? Introduction Avant de répondre à la question, il faut comme toujours en philosophie bien en comprendre le problème. Le " je suis " fait

Plus en détail

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath 12 octobre 2011 Vol. 1 Dans ma bulle 3 Octobre 2012 Vol. 2 Chacun son style Service de Presse RAGEOT Morgane Roudot / Tél. : 01 45

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps Introduction Y A-T-IL COUPLE? Au fil des siècles et au fil des années, la société se transforme et avec elle, la valeur accordée à la réussite sociale, à la famille mais surtout à l amour. Dans le monde

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale POURQUOI ÊTRE CANDIDAT? Pour acquérir une solide formation durant la licence et mettre toutes les chances de son côté pour passer dans les meilleures conditions les épreuves d admissibilité

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Chapitre 35 Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Parmi ceux qui professent être enfants de Dieu, il y a des hommes et des femmes qui aiment le monde, et les choses du monde, et ces âmes sont corrompues par

Plus en détail

Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage

Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage Programme de la séance : les realia dans les brochures de voyage Acquis d apprentissage Textuel : 3 (reconnaissance des objets culturels spécifiques à sa propre culture et connaissance des stratégies permettant

Plus en détail

Français langue d enseignement. FRA-1031-3 Dominante informative. Compréhension en lecture. Activité-synthèse B Un écrivain de génie : Jules Verne

Français langue d enseignement. FRA-1031-3 Dominante informative. Compréhension en lecture. Activité-synthèse B Un écrivain de génie : Jules Verne Français langue d enseignement FRA-1031-3 Dominante informative Compréhension en lecture Activité-synthèse B Un écrivain de génie : Jules Verne Erreur! Signet non défini. Un écrivain de génie : Jules Verne

Plus en détail

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié

Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Guide Pratique pour l Autonomie du Réfugié Comment mieux formuler votre déclaration, pour votre interview «RSD» (Refugee Status Declaration Détermination de Statut de Réfugié) auprès de l UNHCR, en vue

Plus en détail

Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015

Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015 Colloque international Quel budget minimum pour participer à la vie sociale? Un débat européen sur les budgets de référence 13 octobre 2015 Gabrielle Bortolozzo : En premier lieu, on a une réunion une

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Formation Coaching N 2

Formation Coaching N 2 Formation Coaching N 2 Jouir de sa vie Eveil Spirituel La respiration consciente - Expulsion des souffles résiduels - Outil de Libération émotionnelle - Augmenter l oxygène au cerveau - Augmenter son énergie

Plus en détail

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE.

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE. 1 Le cadre général des activités économiques et sociales Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL Prépas ECS et ECE Denis La Balme Avant-propos De la joie de passer un concours Un concours

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Fénautrigues/Fiche atelier N 4 Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Objectif de l'atelier : Produire, sélectionner et organiser des images afin de constituer un récit Fénautrigues / Fiche Livre 1

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

1. L UTILITÉ ET LA NOUVEAUTÉ RELATIVES DE LA DIDACTIQUE DES LANGUES

1. L UTILITÉ ET LA NOUVEAUTÉ RELATIVES DE LA DIDACTIQUE DES LANGUES Introduction 1. L UTILITÉ ET LA NOUVEAUTÉ RELATIVES DE LA DIDACTIQUE DES LANGUES Faut-il rappeler que l on n a pas attendu les professeurs, les didacticiens, les manuels, les laboratoires et les multimédias,

Plus en détail

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau féminin positif inspirant LE PREMIER MINDSTYLE MAGAZINE numéro 8 En cadeau Paulo Coelho la malle aux trésors de sagesse Alexandre Jollien Guy Corneau BEL : 5,90 - DOM/S : 5,90 - CH : 9,30 FS L 14655-8

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

au s s i on t un e âm e

au s s i on t un e âm e Frère Marie-Angel Les canailles au s s i on t un e âm e Itinéraire spirituel d un enfant SDF éditions des Béatitudes Préface Je m appelle Angel. Mon second prénom chrétien est Gabriel et c est par ce dernier

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE

SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE SI VOTRE PROJET EST DÉRIVÉ D UNE THÈSE Il y a un monde entre la facture d une thèse, aussi savante et pertinente soit-elle, et un livre qui s adressera nécessairement à un public moins expert. Votre thèse

Plus en détail

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS LES INSTITUTIONS CULTURELLES AU QUÉBEC 502-JAL-03 Pondération : 1-2-3 Compétences : 01D0 (c) Ce cours pose les bases d une connaissance critique

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Informatique et création littéraire

Informatique et création littéraire Informatique et création littéraire Jacopo BABONI-SCHILLINGI Jean-Pierre BALPE Littérature est synonyme de subjectivité, de génie. Qualités considérées comme la quintessence de l humain, à l opposé de

Plus en détail

Le rôle de l observateur. Evaluation, co-évaluation et autoévaluation de la discussion, en cours de philosophie

Le rôle de l observateur. Evaluation, co-évaluation et autoévaluation de la discussion, en cours de philosophie Le rôle de l observateur. Evaluation, co-évaluation et autoévaluation de la discussion, en cours de philosophie Nathalie Frieden, natalia.frieden@unifr.ch, université de Fribourg, Suisse Résumé : L expérience

Plus en détail

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot.

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. 1 Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. Depuis les années 70, les intellectuels font l éloge du droit à la différence. Derrida : «la différance» ; Deleuze : «Différence et répétition»,

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Histoire du réseau information jeunesse racontée par Françoise Tétard : 1961, une année clé

Histoire du réseau information jeunesse racontée par Françoise Tétard : 1961, une année clé Histoire du réseau information jeunesse racontée par Françoise Tétard : 1961, une année clé Compte rendu d une Intervention de Françoise Tétard (historienne) lors de la rencontre régionale du réseau information

Plus en détail

Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet

Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet Tri Indri Hardini Une fois défini le concept, le produit, le besoin et le budget, n oubliez pas l un des paramètres trop souvent négligé dans le choix d un objet publicitaire : sa couleur! Quelle couleur

Plus en détail

CHAPITRE 1. Manon enfant mutique et si mutine aujourd hui

CHAPITRE 1. Manon enfant mutique et si mutine aujourd hui Les enfants sont sans passé et c est là tout le mystère de l innocence magique de leur sourire Milan Kundera CHAPITRE 1 Manon enfant mutique et si mutine aujourd hui Entrez dans cette étrange sensibilité

Plus en détail

L étude de paysage en géographie

L étude de paysage en géographie L étude de paysage en géographie Par Stéphane Chauvin, Christophe Desquesnes INTRODUCTION : RESITUER L ÉTUDE DU PAYSAGE DANS LA DISCIPLINE L étude de paysage constitue un des thèmes majeurs à développer

Plus en détail

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières 142 Nous Proclamons nos intentions de prières 143 NOUS PROCLAMONS NOS NTENTONS DE PRÈRES Par la prière universelle, les croyants présentent à Dieu leur prière pour ceux qui viennent de se marier, pour

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

AUTOUR D'UNE ŒUVRE CYCLES 2 et 3. Chers maman et papa. Emily Gravett

AUTOUR D'UNE ŒUVRE CYCLES 2 et 3. Chers maman et papa. Emily Gravett Mise en œuvre AUTOUR D'UNE ŒUVRE CYCLES 2 et 3 Chers maman et papa Emily Gravett Cette fiche a été conçue en 2007 par les stagiaires du Stage départemental «Lecture littéraire, passerelles culturelles».

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Le latin, instrument pédagogique pour tous

Le latin, instrument pédagogique pour tous Le latin, instrument pédagogique pour tous Francis Tilman Introduction 2 Du point de vue cognitif 2 Enjeu symbolique 4 Du point de vue culturel 4 Conclusion 5 Texte paru initialement dans Palamède. Bulletin

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés?

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? DOSSIER Echec scolaire Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? Nous avons posé la question à Véronique Grosjean, conseillère pédagogique pour les écoles du réseau

Plus en détail

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Fiche 1 Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Bien dans ses baskets ou besoin d air? Non, entrer dans l enseignement ce n est pas entrer en religion! Votre dévouement

Plus en détail

Résumé. Mots-clés. Structure, famille, rôles, parenté, fonctions familiales, parentalité, bouleversements, filiation, société, reproduction sociale

Résumé. Mots-clés. Structure, famille, rôles, parenté, fonctions familiales, parentalité, bouleversements, filiation, société, reproduction sociale Table des matières Table des matières... 2 Résumé... 3 Mots-clés... 3 Introduction... 4 Comment définir la famille?... 4 Histoire(s) de famille(s)... 5 La désaffection du mariage... 6 L union libre...

Plus en détail

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique Delphine Regnard, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Lycée, terminale (latin) Autres niveaux et thèmes de programme

Plus en détail

ED0022 La formation et l insertion

ED0022 La formation et l insertion ED0022 LA FORMATION ET L INSERTION Christine MIAS TRAVAIL SOCIAL ET MILIEU ASSOCIATIF Travail social > ensemble d activités sociales conduites par des personnes qualifiées et missionnées par des services

Plus en détail