EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EFR et Asthme. Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme"

Transcription

1 EFR et Asthme Suspicion d asthme (symptômes compatibles ou toux chronique) EFR, réversibilité aux β2-mimétiques Test de provocation à la métacholine Evaluation de la sévérité au moment du diagnostic d asthme Tout patient asthmatique doit avoir des EFR au moins une fois dans l histoire de son asthme Normales le plus souvent Suivi d un asthme Au moins une fois par an chez un patient traité par CSI au long cours

2 Les aspects cliniques Le diagnostic Symptômes d'asthme typiques Les formes atypiques Toux TVO réversible ou Hyperréactivité bronchique Bronchites répétées Dyspnée d'exercice Sifflements Absence d'autres causes

3 Courbe débit volume Débit expiratoire de pointe Débit expiratoire de pointe (DEP) ou «Peak Flow» TVO : VEMS/CVF < 0,75-0,80 si < de 20 ans V1/s DEM 75 VEMS/CVF < 0,7 entre 40 et 70 ans DEM 50 Normal Asthme DEM 25 l aspect incurvé est très évocateur d obstruction bronchique CVF V(1)

4 FEV 1 in Litres Valeurs de référence Standardised Residual = SR SR=(observed-predicted)/RSD SR = -1.7/0.51 = Residual 2.1L - 3.8L = -1.7 L Age RSD = residual standard deviation

5 Frequency Numerical Data 1.0 Normal Distribution Curve 0.8 Mean = 0.0 SD = % of population 5% of population Value of X

6 Seuils d obstruction Schermer ERJ 2008

7 Rapport des volumes aux débits Rapport de Tiffeneau : Asthme VEMS CVL = 75% BPCO Sujet jeune Allergique Rhinite allergique Symptômes saisonniers Réversibilité du TVO Après 40 ans Tabagisme Pas d allergie Pas de réversibilité du TVO

8 TVO distal : DEM 50 et 25/75 L/s DEM 50 chez l adulte 1,64 RSD (ERS) Homme: ± 2,17 L/s Femme: ± 1,81 L/s Obstruction légère DEM 50

9 Le diagnostic d asthme: démontrer un TVO réversible ou une HRB Si présence de TVO Si absence de TVO Réversibilité Significative si augmentation VEMS et de la CVF > 200 ml > 12% valeur initiale Démontrer TVO intermittent courbe de DEP Démontrer une HRB Test métacholine positif positif si chute VEMS > 20% par rapport valeur de base

10 Réversibilité

11 Réversibilité: Intérêt Diagnostique: Réversibilité importante dans l asthme BPCO: réversibilité variable dans le temps Pas de seuil séparant asthme-bpco BPCO: classification GOLD est faite sur valeurs post bronchodilatateur de VEMS/CVF et VEMS % Suivi Asthme: réversibilité résiduelle peut amener à modifier le traitement BPCO: plus discuté Révers salbu-atrovent pas prédictive de la réponse au spiriva test de nouvelles molécules

12 Bilan initial: Diagnostic Réversibilité 2 43% 11% 24% VEMS Non R VEMS + CI + VR CI + VR 281 patients obstructifs CPT > 133 % th 22% L élargissement de la notion de réversibilité à la variation de volume augmente considérablement le nombre de "répondeurs" Newton, Chest 2002

13 BPCO: réversibilité vs sévérité Deesomshok, COPD 2010

14 Bilan initial: Diagnostic Réversibilité 3 En fait distribution continue gaussienne Variable dans le temps dans la BPCO Pas prédictive Calverley Isolde thorax 2003, Anthonisen ERJ 2005 Du déclin du VEMS Fréquence des exacerbations Réponse au traitement Calverley isolde Thorax 2003 Amélioration de la capacité fonctionnelle à l exercice O Donnell AJRCCM 1999

15 Courbe débit volume Débit expiratoire de pointe Débit expiratoire de pointe (DEP) ou «Peak Flow» Le DEP est le débit instantané maximal Sommet de la courbe débit-volume exp V1/s DEM 75 DEM 50 Normal Il est corrélé au VEMS Le DEP peut être peu diminué alors que le VEMS est nettement diminué DEM 25 Noter l aspect incurvé, très évocateur d obstruction bronchique Asthme CVF V(1)

16 Discordances VEMS et DEP Gaultrin, Chest 1994

17 Mesure des Volumes Pulmonaires

18 Mesure des volumes pulmonaires Pléthysmographie

19 Pléthysmo barométrique (le plus courant)

20 Distension

21 Histoire naturelle de la distension CPT CRF VR normal A B C VR VR CRF VR CRF CPT

22 BPCO: sévérité et distension Deesomchok, COPD 2010

23 Distension: définitions Classiquement: élévation de la CRF Gibson, ERJ 1993 ( > 120 % théo) Ou Elévation VR, VR/CPT, CRF, CPT > 1,64 RSD Percentiles!!!!! Débute par l du VR CPT: variable, déterminants inconnus Élasticité de la cage thoracique? Profil évolutif de la distension pulmonaire? Age de début?

24 Distension: mécanismes Statique: Equilibre P alv - P atm à la CRF Lié à élasticité pulmonaire Contribution probablement modeste Dynamique: P alv > P atm à la CRF Mécanismes: limitation des débits +++ Autres? : métacholine

25 Distension dynamique Inspiration avant la fin de l expiration précédente Volume télé-expiratoire > Volume de relaxation Palv positive en fin d expiration: PEP Débits expiratoires insuffisants VT, VE: exercice +++ Concept Temps de limitation expiratoire des débits expiratoires (LDE) Constante de temps R-C

26 Obstruction vs limitation Débit Débit

27 Conclusion Examen simple à réaliser Indispensable Au diagnostic A l évaluation Au suivi (fréquence en fonction de la sévérité de l asthme) D une maladie asthmatique

L asthme en Epidémiologie, Clinique, Recommandations Phénotypes, Endotypes Voies de Recherche. Gilles Garcia, Hôpital Bicêtre

L asthme en Epidémiologie, Clinique, Recommandations Phénotypes, Endotypes Voies de Recherche. Gilles Garcia, Hôpital Bicêtre L asthme en 2014 Epidémiologie, Clinique, Recommandations Phénotypes, Endotypes Voies de Recherche Gilles Garcia, Hôpital Bicêtre L asthme en 2014 Epidémiologie, Clinique, Recommandations Gilles Garcia,

Plus en détail

5 : EFR quand, comment, à quel âge?

5 : EFR quand, comment, à quel âge? 5 : EFR quand, comment, à quel âge? EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la

Plus en détail

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV

Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV Florilège de fonctions respiratoires. Dr JD Aubert Service de Pneumologie CHUV L exploration fonctionnelle respiratoire: tests courants Spirométrie Pléthysmographie (volumes) Facteur de diffusion au CO

Plus en détail

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h

J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h J-At1 EFR (enfant, adulte) initiation jeudi 23 Avril 2015 de 8h 30mn à 11h Animateur organisateur : Dr Abdelkader Attia Expert Anaforcal : Dr Patrick Rufin Résumé : L exploration fonctionnelle respiratoire

Plus en détail

Distension pulmonaire

Distension pulmonaire DES de Pneumologie, Région Ile-de-France 18 Septembre 2013 Distension pulmonaire Dr Laurent Plantier Service de Physiologie-Explorations Fonctionnelles Université Paris Diderot Hôpital Bichat-Claude Bernard

Plus en détail

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue

Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Vendredi 20 Mai 2016: 11h00-11h20 Place de l EFR dans le diagnostic et la surveillance d une BPCO Généraliste vs. Pneumologue Pr. H BEN SAAD (MD, PhD) ERS National Delegate (2013-2016) ERS Spirometry Driving

Plus en détail

Interprétation des EFR

Interprétation des EFR Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Réadaptation dans les pathologies cardio-vasculaires et respiratoires Interprétation des EFR Gaëtan Deslée Service de

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon

Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO Dr Larrousse Cabinet de Pneumologie 23 Bd de Strasbourg Toulon BPCO: où en êtes-vous? l Définition? l Epidemio? l Diagnostic? l Traitement? Définition* Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive Maladie

Plus en détail

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite

Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO. Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Place de l EFR dans le traitement de l asthme et de la BPCO Dr Vincent BOISSERIE-LACROIX Centre de pneumologie de Bordeaux rive droite Préambule Démarche médicale Poser le diagnostic Établir et adapter

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)?

Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Comment interpréter une Exploration Fonctionnelle Respiratoire (EFR)? Document réalisé en collaboration avec le Docteur Marie-Laure Simon-Rigaud, pneumo-allergologue, service des explorations fonctionnelles

Plus en détail

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A.

Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO. A. 18/01/0718/01/07 Evaluation Fonctionnelle Respiratoire et techniques de kiné respiratoire utiles dans la réhabilitation respiratoire d un patient BPCO Dr Jean-Marc Perruchini Service de Réhabilitation

Plus en détail

DOSSIER N 1 - CORRECTION. ED PNEUMOLOGIE

DOSSIER N 1 - CORRECTION. ED PNEUMOLOGIE DOSSIER N 1 - CORRECTION ED PNEUMOLOGIE emilie.perino01@chu-lyon.fr Vous recevez en consultation de pneumologie une patiente de 20 ans ayant pour antécédents une dermatite atopique dans l enfance, des

Plus en détail

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti

BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminuti BRONCHITE CHRONIQUE BPCO EMPHYSEME BPCO Pathologie qui regroupe l ensemble des maladies obstructives broncho-pulmonaires, à l exclusion de l asthme Maladie caractérisée par une diminution peu ou pas réversible

Plus en détail

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie

Poser l indication à des fonctions pulmonaires. pulmonaires. Grégoire Gex Service de Pneumologie Objectifs Spirométrie au cabinet Grégoire Gex Service de Pneumologie Poser l indication à des fonctions pulmonaires Identifier les critères de qualité des fonctions pulmonaires Interpréter les résultats

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

Conditions de formation à la spirométrie

Conditions de formation à la spirométrie 1 Conditions de formation à la spirométrie Le présent document a été élaboré conjointement par la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) et ses groupes de travail BPCO et Fonction, la Fédération

Plus en détail

Les explorations fonctionnelles respiratoires

Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) regroupent l ensemble des examens permettant de mesurer les variables quantifiables de la fonction respiratoire.

Plus en détail

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale

«Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie. Détecter la BPCO en médecine générale «Spiroform BPCO» Formation à la spirométrie Détecter la BPCO en médecine générale 1 Introduction 2 Signes d appel pour une maladie bronchique chronique Exposition à un facteur de risque Tabac Facteur professionnel

Plus en détail

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette

Les EFR pour l ECN. Réponses aux 15 questions. Pr Charles-Hugo Marquette Les EFR pour l ECN Réponses aux 15 questions Pr Charles-Hugo Marquette Cas n 1 : Patiente au tabagisme cumulé à 40 paquets-années. Décrivez le trouble ventilatoire? Cas n 1 Compte tenu du contexte et des

Plus en détail

Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients

Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients Interpretating Lung Function Data Using 80% Predicted and Fixed Thresholds Misclassifies more than 20% patients M R. Miller, P H. Quanjer, MP. Swanney and al. CHEST 2011 ; 139 ; 52-59 Rappels 3 grands

Plus en détail

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Pré-requis: qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive chronique? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève

L ABCD DE LA BPCO. Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève L ABCD DE LA BPCO Dr. Dan Adler Service de Pneumologie Hôpitaux Universitaires de Genève Dan.adler@hcuge.ch BIBLIOGRAPHIE http://www.goldcopd.org PLAN Définitions: Gold 2001 Gold 2011 Epidémiologie: Suisse

Plus en détail

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme

Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Recouvrement / chevauchement BPCO asthme Nicolas Roche Paris Définitions GINA GOLD 2014 Asthme Maladie hétérogène habituellement caractérisée par une inflammation chronique des voies aériennes, définie

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY MECANIQUE VENTILATOIRE Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY DEFINITIONS 4 étapes : Ventilation pulmonaire : mouvements d air entre l atmosphère et l alvéole (Convection) Mécanique

Plus en détail

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive

item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive item 205 Bronchopneumopathie Chronique Obstructive Figure 1 Orientation devant une symptomatologie de bronchite chronique Figure 2 : le rapport VEMS/CVF post-bd est mesuré à 50% (< 70%) en pré-bd et est

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires chez l enfantl

Explorations Fonctionnelles Respiratoires chez l enfantl Explorations Fonctionnelles Respiratoires chez l enfantl Pr. A. Denjean Hôp. R. Debré Cours DES de Pneumologie 10 Juin 2011 Spécificité des EFR en fonction de l âge chez l enfant 3 périodes très différentes

Plus en détail

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité

DEFINITION. Chronicité, Variabilité, Réversibilité ASTHME DEFINITION CLINIQUE : Crise de dyspnée, paroxystique, sifflante, volontiers nocturne, récidivante, réversible spontanément ou sous l effet du traitement. Chronicité, Variabilité, Réversibilité DEFINITION

Plus en détail

Le NO exhalé. Christophe Marguet Unité de pneumologie et allergologie pédiatrique CHU Charles Nicolle Rouen

Le NO exhalé. Christophe Marguet Unité de pneumologie et allergologie pédiatrique CHU Charles Nicolle Rouen Le NO exhalé Christophe Marguet Unité de pneumologie et allergologie pédiatrique CHU Charles Nicolle Rouen Synthèse du NO endogène NO synthase 3 isoformes NOS1 origine neuronale (NANC) NOS3 origine endothéliale

Plus en détail

Asthme et BPCO. Pr. El Fassy Fihry M.T. Casablanca, Décembre 2012

Asthme et BPCO. Pr. El Fassy Fihry M.T. Casablanca, Décembre 2012 Asthme et BPCO Pr. El Fassy Fihry M.T. Casablanca, Décembre 2012 Hypothèse hollandaise 1960, Orie et al: l'asthme, la bronchite chronique et l'emphysème ne sont pas des maladies séparées mais des expressions

Plus en détail

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon BPCO: prérequis Qu est-ce qu une maladie pulmonaire obstructive? Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Classification des maladies respiratoires Grands types de maladies respiratoires

Plus en détail

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna

L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique. Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L Exploration Fonctionnelle Respiratoire en pratique pneumologique Pr A.DJEBBAR F.CHAOUKI Service Pneumo-Phtisiologie Pr Djebbar Secteur Sanitaire de Batna L appareil respiratoire : Un échangeur O² CO²

Plus en détail

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008

«Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 «Overlap Syndrome» Ateliers d Arcachon 2008 Flenley 1985 Association d une BPCO et d un syndrome d apnées obstructives du sommeil Plan BPCO définition Hypoxémie nocturne et BPCO Overlap syndrome: population

Plus en détail

ASTHME : Plan du cours

ASTHME : Plan du cours ASTHME : Plan du cours Définitions : GINA, anatomique, fonctionnelle Epidémiologie L asthme au quotidien La crise d asthme: signes et traitement Facteurs déclenchants et/ou aggravants L asthme en état

Plus en détail

2 - Place des EFR, du bilan allergologique et de la kinésithérapie respiratoire chez l adulte

2 - Place des EFR, du bilan allergologique et de la kinésithérapie respiratoire chez l adulte 2 - Place des EFR, du bilan allergologique et de la kinésithérapie respiratoire chez l adulte EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction

Plus en détail

Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible

Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible DEFINITION Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible spontanément ou sous l effet d un bronchodilatateur et d une hyperréactivité bronchique

Plus en détail

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016

BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements. Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 BPOC : Nouvelle classification, nouveaux traitements Dr Hanquet Olivier CHU Charleroi SBP le 2 décembre 2016 DEFINITION Définition : précisions BPCO : Définition fonctionnelle respiratoire : obstruction

Plus en détail

Asthme et Obésité. DIU Obésité pédiatrique, approches de santé publique BORDEAUX. Dr. Cassandre CABAUSSEL 5 février 2013

Asthme et Obésité. DIU Obésité pédiatrique, approches de santé publique BORDEAUX. Dr. Cassandre CABAUSSEL 5 février 2013 Asthme et Obésité DIU Obésité pédiatrique, approches de santé publique 2012 2013 BORDEAUX Dr. Cassandre CABAUSSEL 5 février 2013 Sommaire 1. Introduction 2. Lien asthme et obésité : données épidémiologiques

Plus en détail

LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR. DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008

LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR. DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008 LOGIQUE DE PRESCRIPTION ET D INTERPRETATION DES EFR DES Pneumologie Ile de France 14 Juin 2008 EXPRESSION DES RESULTATS ET VALEURS DE REFERENCE Les résultats r sont exprimés: En valeur absolue (l ou ml)

Plus en détail

C. MARGUET Pneumologie &allergologie pédiatrique CRCM CHU Charles Nicolle Rouen- Université de Rouen

C. MARGUET Pneumologie &allergologie pédiatrique CRCM CHU Charles Nicolle Rouen- Université de Rouen C. MARGUET Pneumologie &allergologie pédiatrique CRCM CHU Charles Nicolle Rouen- Université de Rouen OU HISTOIRE NATURELLE? 90 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Hardy198 8 n=12 8,3 Chang 1998 n=19 6,5 Zhang 2000

Plus en détail

EFR chez l enfant : Première Approche

EFR chez l enfant : Première Approche EFR chez l enfant : Première Approche Docteur Patrick RUFIN Hôpital Necker Enfants Malades Les objectifs de l atelier Réaliser une EFR. Réaliser un compte rendu d EFR en évitant les pièges. Citer 2 tests

Plus en détail

Troubles du sommeil dans la BPCO. Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil

Troubles du sommeil dans la BPCO. Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil Troubles du sommeil dans la BPCO Impact du sommeil sur la BPCO Répercussions de la BPCO sur la qualité du sommeil Impact du sommeil sur la BPCO Majoration de l hypoxémie au cours du sommeil Désaturations

Plus en détail

Définition. Perception de la dyspnée. Exacerbations. Contrôle de l asthme. Ath Asthme d effort. Education

Définition. Perception de la dyspnée. Exacerbations. Contrôle de l asthme. Ath Asthme d effort. Education Définition Classification Perception de la dyspnée Exacerbations Contrôle de l asthme Ath Asthme d effort Education GINA 2006 L asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes impliquant

Plus en détail

ASTHME. Ce guide a été agréé par le comité médical consultatif pour les AUT sur le fondement des travaux du docteur Jean-François DESSANGES.

ASTHME. Ce guide a été agréé par le comité médical consultatif pour les AUT sur le fondement des travaux du docteur Jean-François DESSANGES. DEMANDE D AUTORISATION A DES FINS THERAPEUTIQUES ASTHME Ce guide a été agréé par le comité médical consultatif pour les AUT sur le fondement des travaux du docteur Jean-François DESSANGES. I. Protocole

Plus en détail

Conférence Thématique EFR Nicolas TERZI - MD-PhD Service de Réanimation Médicale CHU de Grenoble

Conférence Thématique EFR Nicolas TERZI - MD-PhD Service de Réanimation Médicale CHU de Grenoble Conférence Thématique EFR Nicolas TERZI - MD-PhD Service de Réanimation Médicale CHU de Grenoble Merci au Dr Prigent (Garches) Définition des EFR Ensemble d examens permettant d explorer: le fonctionnement

Plus en détail

Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017?

Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017? Mais qu est-ce vraiment que l asthme et que faire en 2017? Journée Romande d Allergologie 11.05.17 Christophe Uldry Service de pneumologie GHOL-Hôpital de Rolle ERJ 2016; 47: 359-361 Unmeet needs in understanding

Plus en détail

Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble

Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble Phénotypes d asthme de l enfant à risque de persistance à l âge adulte Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble Collaborations avec les laboratoires

Plus en détail

*Introduction - Comment savoir si je suis asthmatique?

*Introduction - Comment savoir si je suis asthmatique? *Introduction - Comment savoir si je suis asthmatique? Objectif poursuivi : Faire connaître les principaux moyens de diagnostic de l'asthme. L asthme peut se manifester de différentes façons. La personne

Plus en détail

L apport des grandes cohortes sur la connaissance de l histoire naturelle de la BPCO

L apport des grandes cohortes sur la connaissance de l histoire naturelle de la BPCO L apport des grandes cohortes sur la connaissance de l histoire naturelle de la BPCO Pr Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Almirall Astra Zeneca Boehringer Ingelheim Chiesi Elsevier GSK Novartis

Plus en détail

Apport des examens complémentaires dans la prise en charge de l asthme

Apport des examens complémentaires dans la prise en charge de l asthme Apport des examens complémentaires dans la prise en charge de l asthme F. Gormand, PH Hospices Civils de Lyon Autres explorations en asthmologie Mesure du souffle (DEP, EFR) Mesure de gaz exhalés : (NO,

Plus en détail

SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY ASTHME

SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY ASTHME SUHMS SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY ASTHME RECOMMANDATIONS 2012-2015 DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE SUBAQUATIQUE ET HYPERBARE "SUHMS Société suisse de médecine subaquatique et hyperbare

Plus en détail

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES.

Sommaire FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. Méthodes Résultats Discussion ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. FACTEURS DE RISQUE DE LA BPCO CHEZ LES PRODUCTEURS LAITIERS. ÉTUDE À PARTIR DE TROIS COHORTES. Thèse de doctorat en médecine 4 mai 2011 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Méthodes Résultats Discussion

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités

Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Prise en charge globale de la BPCO : identifier et gérer les co morbidités Pierre Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Vendredi 30 janvier 2009 Co morbidité: définition Autre pathologie

Plus en détail

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011

La BPCO chez les non fumeurs. Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 La BPCO chez les non fumeurs Ari Chaouat Collège de Pathologie Respiratoire d Alsace 12 février 2011 Cas Clinique M. RG né en 1946 Agriculteur: élevage et céréales jusqu en 1998 M. RG n a jamais fumé Dyspnée

Plus en détail

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6!

Sommaire! BPCO! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Chiffres! Évolution! Diagnostic! Mesure du souffle! Prévention, prise en charge! Dépistage! Sommaire! Spirométrie miniaturisée PiKo-6! BPCO! Définition! Maladie chronique, lentement progressive!

Plus en détail

Tests de Provocation Bronchique (TBP) et de Réversibilté

Tests de Provocation Bronchique (TBP) et de Réversibilté Tests de Provocation Bronchique (TBP) et de Réversibilté M-H. Becquemin EFR Pitié Salpétrière Le diagnostic d asthme est clinique. L HRB se caractérise par la survenue d une bronchoconstriction excessive,

Plus en détail

PNEUMOLOGIE UE «PROCESSUS OBSTRUCTIFS» COURS ETUDIANTS INFIRMIER IFSI ROCKFELLER DR. PIEGAY F. 24/10/12

PNEUMOLOGIE UE «PROCESSUS OBSTRUCTIFS» COURS ETUDIANTS INFIRMIER IFSI ROCKFELLER DR. PIEGAY F. 24/10/12 PNEUMOLOGIE UE «PROCESSUS OBSTRUCTIFS» COURS ETUDIANTS INFIRMIER IFSI ROCKFELLER DR. PIEGAY F. 24/10/12 Pathologies obstructives chroniques = anomalie des voies respiratoires et/ou des alvéoles Anomalie

Plus en détail

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE

BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE BPCO DEPISTAGE ET ATTITUDE PRATIQUE 20 MAI 2006 Château d Esclimont CORINNE DELAISEMENTS POL CMCO EVRY Broncho-pneumopathie chronique obstructive La BPCO est une maladie chronique, lentement progressive,

Plus en détail

LES TESTS DE RÉVERSIBILITÉ BRONCHIQUE

LES TESTS DE RÉVERSIBILITÉ BRONCHIQUE LES TESTS DE RÉVERSIBILITÉ BRONCHIQUE Tests très fréquents en Exploration Fonctionnelle Respiratoire Manque de standardisation dans l'expression des résultats et dans leur interprétation Quels paramètres

Plus en détail

Asthme et Sport. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran). ANAP

Asthme et Sport. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran). ANAP Asthme et Sport. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran). ANAP Activité physique Fait partie intégrante de la vie de l enfant Envisagée comme gage de bonne santé

Plus en détail

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg

Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Wirtz Gil Chef de clinique service de Pneumologie du nouvel Hôpital civil de Strasbourg Degré de sévérité (tous : VEMS*/CVF** < 0,7) À RISQUE I : LÉGÈRE VEMS > 80% II : MODÉRÉE VEMS : 50-80% III : SÉVÈRE

Plus en détail

Démarche diagnostique de la dyspnée (inexpliquée) lors des EFR

Démarche diagnostique de la dyspnée (inexpliquée) lors des EFR Démarche diagnostique de la dyspnée (inexpliquée) lors des EFR CIC Plurithématique 9201 Christophe Delclaux - Service de Physiologie Clinique de la Dyspnée - HEGP Paris Définition La dyspnée est définie

Plus en détail

Exploration fonctionnelle respiratoire

Exploration fonctionnelle respiratoire Exploration fonctionnelle respiratoire Professeur Hôpital Bichat, service de Pneumologie, Unité Inserm 700 Au repos, une personne respire en moyenne 10 000 litres d air par 24 heures. Lors d un effort

Plus en détail

EFR de l enfant asthmatique:

EFR de l enfant asthmatique: EFR de l enfant asthmatique: technique de routine et interprétation Nicole Beydon Hôpital Armand Trousseau Paris DES Pneumologie IdF- 26 Octobre 2012 Utilité des EFR dans l asthme de l enfant Confirmer

Plus en détail

Traitement de l asthme

Traitement de l asthme Traitement de l asthme Dr. Samy Kammoun SFAX L obstruction bronchique secondaire à plusieurs composantes Bronchoconstriction Œdème de la paroi bronchique Hypersécrétion bronchique 2 Site web de l Am. Academy

Plus en détail

Les pièges de la fonction pulmonaire

Les pièges de la fonction pulmonaire Service d immunologie et allergie ASTHME ET ALLERGIES Les pièges de la fonction pulmonaire Prof. John-David Aubert, Service de pneumologie Quelques spirométries normales Vraiment normales? Un asthme «tranquille»

Plus en détail

Un ou des asthmes graves?

Un ou des asthmes graves? Un ou des asthmes graves? Antoine Deschildre Pneumologie-allergologie pédiatriquesp CHRU de Lille Un ou des asthmes graves? De quel asthme parle-t on? : Asthme sévère, s asthme non contrôlé,, asthme difficile

Plus en détail

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Définitions Définitions Bronchite chronique Toux + expectoration 3 mois/an 2 ans Emphysème

Plus en détail

Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients. J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59

Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients. J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59 Influence of predicted FEV1 on bronchodilatator response in asthmatic patients J-L Racineux et al. Respiration 2003; 70:54-59 Différentes façons d'exprimer la réversibilité d'un trouble ventilatoire obstructif...

Plus en détail

Traduction anatomo-pathologique des maladies chroniques bronchiques «obstructives»

Traduction anatomo-pathologique des maladies chroniques bronchiques «obstructives» Traduction anatomo-pathologique des maladies chroniques bronchiques «obstructives» Dr Béatrice Vergier et Dr Hugues Bégueret Service de Pathologie CHU Bordeaux Pathologies broncho-pulmonaires Maladies

Plus en détail

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources

Programme. BPCO les Jeudis de l'europe séminaire FPC des 09 & 10 décembre 2005 I. J1. Ressources Ressources - experts o spécialiste : Dr Frédéric Gormand, pneumologue o généraliste : Dr Pierre Wolff - animateurs o Dr Frédérique Grain o Dr Georges Granet - organisateur o Dr Pierre Wolf Programme I.

Plus en détail

Phénotypage des patients BPCO

Phénotypage des patients BPCO Phénotypage des patients BPCO Pierre-Régis BURGEL Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Définition de la sévérité de la BPCO Classification GOLD I : LÉGER II: MODÉRÉ III: SÉVÈRE IV: TRÈS SÉVÈRE

Plus en détail

eudis de l'europe PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire des 9 et 10 décembre 2005

eudis de l'europe PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire des 9 et 10 décembre 2005 e PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire des 9 et 10 décembre 2005 Frédéric Gormand, Pneumologie, CHU-Lyon-Sud e PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DES BPCO EN SOINS PRIMAIRES séminaire

Plus en détail

LA PHYSIOPATHOLOGIE DE L ASTHME

LA PHYSIOPATHOLOGIE DE L ASTHME UNIVERSITE ABDELHAMID IBN BADIS FACULTE DE MEDECINE MOSTAGANEM SERVICE D ANESTHESIE REANIMATION EPH MOSTAGANEM COUR PRESENTE PAR : Dr AOUNE LA PHYSIOPATHOLOGIE DE L ASTHME OBJECTIFS DU COUR : Plan du cour

Plus en détail

BPCO (BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE)

BPCO (BRONCHOPNEUMOPATHIE CHRONIQUE OBSTRUCTIVE) Les diaporamas de ce cours peuvent être récupérés sur le site du ronéo, nous mettrons donc les remarques en italiques et nous indiquerons les diapos qu il a présenté. Il n a pas commenté tous les «slides»,

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 14 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 14 janvier 2004 SYMBICORT TURBUHALER 200/6 mg par dose, poudre pour inhalation Inhalateur de 120 doses SYMBICORT TURBUHALER 400/12

Plus en détail

La spirométrie. CFA 19 avril 2013, Paris. Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean

La spirométrie. CFA 19 avril 2013, Paris. Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean La spirométrie CFA 19 avril 2013, Paris Docteur Céline Sœur Pneumo- allergologue Clinique de l Union, Saint- Jean Quelques chiffres en France Prévalence de l atopie : 30-40% Prévalence des allergies respiratoires

Plus en détail

Réadaptation pulmonaire dans la MPOC

Réadaptation pulmonaire dans la MPOC Réadaptation pulmonaire dans la MPOC Taux par 1 000 000 Population Mortalité 1970-2002 550 500 450 400 350 300 250 200 150 100 Cancer Maladie cardiovasculaire AVC 50 0 1970 74 78 82 86 1990 94 98 2002

Plus en détail

Asthme: Recommandations

Asthme: Recommandations Asthme: Recommandations Asthme aux Urgences Pascal Chanez Pascal.chanez@univmed.fr Asthme aux Urgences Quelques définitions Recommandations: pourquoi? Asthme aigu grave Asthme aggravation infection Virale

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

Dossier n 4 : questions

Dossier n 4 : questions Dossier n 4 : questions Dossier n 4 Énoncé Un homme de 65 ans, plombier à la retraite, est adressé aux urgences d un hôpital général, pour hémoptysie. Ses antécédents sont marques par un tabagisme estimé

Plus en détail

1- QRU 2- QRM facteurs épidémiologiques

1- QRU 2- QRM facteurs épidémiologiques Une femme de 30 ans, asthmatique depuis l enfance, traitée par salbutamol en aérosol doseur à la demande et de temps en temps par budésonide 200 μg le matin lorsqu elle se sent gênée, est amenée aux urgences

Plus en détail

La Dyspnée. L interrogatoire L examen Le bilan para clinique. Imagerie EFR

La Dyspnée. L interrogatoire L examen Le bilan para clinique. Imagerie EFR La Dyspnée L interrogatoire L examen Le bilan para clinique Imagerie EFR L interrogatoire Données Fondamentales = définir la dyspnée: Repos ou effort, facteur déclenchant Date et mode de survenue Inspiration?

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

OBSTRUCTIONS BRONCHIQUES COMPAREES

OBSTRUCTIONS BRONCHIQUES COMPAREES 1 OBSTRUCTIONS BRONCHIQUES COMPAREES Maladies Définitions ASTHME Bronchopathie inflammatoire chronique caractérisée par une hyperréactivité des voies aériennes à différents stimuli avec bronchospasme,

Plus en détail

Contrôler l asthme, c est possible!!

Contrôler l asthme, c est possible!! Contrôler l asthme, c est possible!! Dr Camille Taillé Service de Pneumologie, Hôpital Bichat, Paris. Tous droits réservés - C.Taillé Liens d intérêt J ai actuellement, ou j ai eu au cours des 3 dernières

Plus en détail

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET,

AMICALE CANEUM. Séance du jeudi mardi 15 mai Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive. Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, AMICALE CANEUM Séance du jeudi mardi 15 mai 2012 Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive Avec la participation du Professeur Thierry CHINET, Chef de service de pneumologie, hôpital Ambroise Paré 1 -

Plus en détail

PROTOCOLE DE JUSTIFICATION THERAPEUTIQUE POUR L'UTILISATION DE BETA-2 AGONISTES

PROTOCOLE DE JUSTIFICATION THERAPEUTIQUE POUR L'UTILISATION DE BETA-2 AGONISTES PROTOCOLE DE JUSTIFICATION THERAPEUTIQUE POUR L'UTILISATION DE BETA-2 AGONISTES 1. Généralités Pour justifier de la prise d'un traitement par les bêta-2 agonistes précités, le sportif doit donc fournir

Plus en détail

BPCO. Broncho-pneumopathie chronique obstructive

BPCO. Broncho-pneumopathie chronique obstructive BPCO Broncho-pneumopathie chronique obstructive Définition de la BPCO ( Broncho-pneumopathie chronique obstructive ) Maladie chronique, lentement progressive Touchant bronches et poumons Entraînant une

Plus en détail

Courbe débit/volume et Pléthysmographie pratique. Agnès Pradel EFR Pitié Salpêtrière

Courbe débit/volume et Pléthysmographie pratique. Agnès Pradel EFR Pitié Salpêtrière Courbe débit/volume et Pléthysmographie pratique Agnès Pradel EFR Pitié Salpêtrière Spirométrie Mesure des volumes pulmonaires VEMS 1948 Intérêt de la courbe V /V forcée Principe : Fry et al. Am J Med

Plus en détail