D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS"

Transcription

1 D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité réduite : les logements, les bâtiments publics et la voirie ont majoritairement été construits dans les années 1960 et 1970, à une époque où cette problématique n était pas posée clairement. La Ville a donc engagé une action ambitieuse et pragmatique visant à faciliter le quotidien des personnes handicapées (accès à la culture, à l éducation, aux loisirs ) et à les intégrer dans la cité. Cette politique gagnerait à avoir une connaissance plus fine en terme d accessibilité, notamment. En effet, c est l ensemble de la population qui bénéficiera des aménagements réalisés et notamment les personnes à mobilité réduite. 1. Un territoire qui présente des contraintes au regard du handicap Le territoire de Vélizy-Villacoublay, en raison des dynamiques de développement qui lui ont été propres, est un territoire complexe en termes d accessibilité aux personnes handicapées. L aire urbaine de Vélizy-Villacoublay et ses alentours sont cependant relativement bien équipés pour accueillir les personnes handicapées. Une forme architecturale contraignante Les caractéristiques architecturales de la ville impliquent des difficultés en termes d accessibilité des personnes handicapées, plus particulièrement des personnes à mobilité réduite (PMR). Grâce à une politique d urbanisation très forte menée entre 1962 et 1975, le territoire présente une relative homogénéité architecturale (près de 6100 logements sont construits durant cette période). Les choix architecturaux d alors sont peu favorables à l accessibilité des personnes à mobilité réduite : systématiquement ou presque, les bâtiments présentent une rupture entre le niveau du sol et le rez-de-chaussée (voir photo ci-contre). Les appartements, qui représentent plus de 80 % des logements véliziens, demeurent très peu accessibles aux PMR. La généralisation de rampes d accès respectant les normes en vigueur (une pente maximale de 5 %) dans les logements privés est freinée par des contraintes techniques (manque d espace) et financières. En outre, près de 60 % des appartements ne sont pas Quartier du Mail, Vélizy-Villacoublay 124

2 équipés d un ascenseur. D après une étude réalisée auprès des bailleurs, environ 45 logements seulement sont réellement adaptés pour une personne handicapée (accessibilité et aménagement). Un diagnostic a également été réalisé sur les bâtiments publics : ces derniers, au nombre de 82, sont également très peu accessibles (indice moyen d accessibilité : 34 % ; calculé suivant la méthode Accèsmétrie). Rue Latécoère, Vélizy-Villacoublay Des difficultés en termes de déplacements La ville présente également des contraintes structurelles : Vélizy- Villacoublay est avant tout une ville conçue pour la voiture, ce qui implique des contraintes sur les déplacements des piétons, a fortiori les personnes à mobilité réduite. Les déplacements de ces dernières sont rendus difficiles par ces nombreuses ruptures dans le tracé urbain (franchissement de routes, stationnement sur les trottoirs voir photo ci-dessus). Un accès aux transports en commun difficile L accès aux transports en commun (bus et train) malgré des efforts de la municipalité (renouvellement du matériel roulant) et des prestataires reste complexe. Un territoire bien équipé pour l accueil des personnes handicapées Tous les types de handicaps et besoins d accueil des personnes handicapées ne peuvent être pris en compte par une seule et même commune. C est pourquoi Vélizy-Villacoublay s intègre pour la prise en charge des personnes handicapées dans une aire plus large qui s étend sur l ensemble du département des Yvelines, voire l ouest des Hauts-de-Seine. L évolution de l offre d accueil des personnes handicapées dans des établissements spécialisés (ESAT, MAS, IME, etc.) sur le département est ainsi déterminée par le schéma d organisation sociale et médico-sociale du département des Yvelines. Aujourd hui, le territoire est relativement bien pourvu : les taux d équipement moyen pour les enfants et les adultes sont sensiblement égaux aux moyennes départementales (environ 7 places pour personnes). Cependant, et ce malgré l augmentation de l offre ces dernières années, les listes d attente restent importantes dans le département : 445 personnes sur liste d attente à la fin de l année Une ville qui s engage fortement en faveur d une meilleure prise en compte du handicap Un schéma départemental pour l autonomie Vélizy-Villacoublay s inscrit dans le schéma d organisation sociale et médico-sociale du département des Yvelines, qui comprend un volet sur l autonomie. Les attributions de places et d allocations sont réalisées par la Maison Départementale des Personnes ées (MDPH). Les structures d accueil du territoire Deux structures d accueil pour adultes handicapés (un Établissement et Service d Aide par le Travail ESAT de 52 places et une Maison d Accueil Spécialisé MAS de 64 places) sont présentes sur le territoire de la commune. Afin de dépasser ces contraintes inhérentes à la structure de la ville, la municipalité s engage fortement pour faciliter la vie quotidienne des personnes handicapées. Outre l accessibilité des bâtiments publics une obligation légale, elle développe également sa politique d accessibilité et d intégration dans l ensemble de ses champs d actions. 125

3 La création d un pôle La volonté de la Ville de mieux prendre en compte le handicap s est d abord traduite par la création d un Pôle handicap en 2008 intégré au sein du Centre Communal d Action Sociale. Sa mission s articule autour de cinq objectifs principaux : la concertation avec les associations de personnes handicapées pour adapter au mieux les actions municipales, la coordination des actions en faveur du handicap, le développement du rôle de la Commission communale pour l'accessibilité, la sensibilisation du public au handicap, l'identification des besoins sur la ville. Une mise en conformité des espaces publics La loi n «pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées» exige des collectivités territoriales la mise en accessibilité des bâtiments recevant du public et de la voirie à l horizon 2015 un délai qui sera difficile à respecter au vu de l ampleur des travaux à entreprendre à Vélizy-Villacoublay. Le diagnostic réalisé selon la méthode Accèsmétrie prend essentiellement en considération l accessibilité des personnes à mobilité réduite, en oubliant les déficiences sensorielles. Pour pallier cette faiblesse, la Ville a constitué un groupe formé de personnes porteuses des différents types de handicap afin de tester sur le terrain les différents espaces pour mieux adapter les aménagements réalisés. Une volonté d aller au-delà des exigences légales L action de la Ville en matière de handicap ne consiste pas uniquement à rendre accessible l ensemble des espaces publics. Elle développe actuellement une politique, qui s étend aux différents domaines d action de la Ville : aide à la mobilité, accès à l éducation, à la culture et aux loisirs, aux services municipaux, et sensibilisation du grand public. Les actions mises en œuvre forment un ensemble cohérent, venant compléter les dispositifs nationaux et départementaux. Plusieurs actions mises en œuvre sont à souligner : - le travail réalisé sur le site internet de la Ville pour le rendre accessible aux personnes malvoyantes (travail réalisé en partenariat avec des personnes présentant ce handicap). L accessibilité des lieux publics Ce dossier est suivi par une commission d accessibilité composée d élus, des services municipaux concernés et d associations de personnes handicapées. Cette commission favorise les échanges entre les différents acteurs et permet donc d affiner les projets engagés. Un projet de cartographie pédagogique de la ville Afin de mieux connaître le territoire de la ville, le Pôle prévoit la réalisation d une cartographie de l accessibilité de la voirie et des cheminements possibles. Elle fera appel à des bénévoles pour sillonner les 46 km de voirie de la commune. Des actions au cas par cas efficace En raison d un coût important, les établissements scolaires de la Ville ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite dans leur totalité (même si des travaux ont déjà été réalisés). Cependant, si un enfant en fauteuil doit être scolarisé dans une des classes n étant pas accessible, les services de la mairie et l école en question modifient l organisation des classes pour permettre sa scolarisation dans l école preuve d un attachement réel à l intégration des personnes handicapées. 126

4 - les aménagements réalisés et prévus dans les équipements culturels pour permettre une plus grande participation des personnes handicapées (accessibilité des bâtiments, portage à domicile des ouvrages de médiathèque, sur-titrage de certains spectacles, projet d une boucle audio à l ONDE, travail sur le théâtre visuel ). Des actions au cas par cas au service d une vision pragmatique et humaine La Ville de Vélizy-Villacoublay a longtemps développé une vision de proximité de l action sociale, bien souvent gage d efficacité. L accent était mis sur l accueil et l écoute, afin de fournir au demandeur la meilleure solution possible à ses besoins (qu elle soit individuelle ou collective, voir exemple ci-contre). La Mairie et le handicap La Mairie, en tant qu employeur, atteint un taux de 4,08 % de travailleurs handicapés, soit un taux très légèrement inférieur à l obligation légale de 6%. Cependant, les actions en faveur de l emploi des personnes handicapées dans le domaine privé paraissent encore trop peu développées. Partage. Les membres du Forum 21, réunis en ateliers, ont souligné les enjeux suivants : Un besoin de renforcer l accessibilité du territoire! Une absence de continuité des cheminements pour les handicapés moteurs ;! Un besoin de travail partenarial avec les acteurs institutionnels (Département, Région) pour améliorer l accessibilité aux collèges et aux lycées des jeunes handicapés ;! Un manque d accessibilité aux commerces, aux cabinets médicaux, aux pharmacies, aux logements (SEMIV), etc.! Un besoin : l accessibilité aux services de santé (mobilier, matériel adaptés et professionnels formés) ; Une prise en compte insuffisante de l accessibilité pour les personnes souffrant de handicaps sensoriels! Un manque de feux tricolores adaptés pour les non-voyants sur l ensemble du territoire ;! Une absence de cheminements sensoriels au sol pour les non-voyants. 3. PASSER D UNE REPONSE AU CAS PAR CAS A UNE POLITIQUE DU HANDICAP TRANSVERSALE ET INTEGREE L engagement de la Ville en faveur du handicap s est traduit par la mise en œuvre d une politique ambitieuse dont l objectif est de parvenir à l intégration de ces problématiques dans l ensemble des politiques de la ville. La nécessité de disposer d une connaissance plus fine des handicaps sur le territoire Comme la plupart des communes de France, la Ville ne peut pas disposer d une connaissance exhaustive des personnes handicapées présentes sur son territoire (type de handicaps, degré d autonomie, logement adapté, aides attribuées, niveau de vie, etc.). ENJEUX Mieux prendre en compte le handicap Aller vers une prise en compte systématique des différents types de handicap dans les actions municipales, en concertation avec les associations concernées et le Pôle handicap. 127

5 Seules données connues aujourd hui : - 72 personnes sont bénéficiaires de l Allocation Adulte é ; - environ 310 personnes disposent d une carte d invalidité. Le Schéma d organisation sociale et médico-sociale effectue le même constat au niveau départemental. Pourtant la politique du handicap profite à toutes les personnes à mobilité réduite (personnes âgées, femmes enceintes, personnes avec poussette ou bagages, etc.) parmi lesquelles les personnes âgées particulièrement nombreuses à Vélizy. La consultation des personnes handicapées Toute politique du handicap, pour être véritablement efficace, doit prendre en compte les besoins exprimés par la population concernée. La Ville l a bien compris et des actions ont déjà été entreprises dans ce domaine : les associations de personnes handicapées sont consultées au sein de la commission d accessibilité, le Pôle handicap travaille régulièrement avec ces associations et des visites de terrains sont organisées avec des usagers handicapés dans le cadre de l accessibilité des lieux publics. Remarque : la Commission communale pour l'accessibilité, qui constitue déjà un organe de consultation représentatif des personnes handicapées est un atout pour la Ville. Cette commission pourrait toutefois être mieux associée aux différents projets communaux, notamment lors de la consultation des différents maîtres d œuvres. Développer la transversalité Enfin, c est sur la base de cette meilleure prise en compte du public handicapé et de ses besoins, que la transversalité (entre les différents services de la Ville, avec les associations et les services départementaux et nationaux) sera en mesure de se développer avec pour but de permettre l intégration du handicap dans l ensemble des projets de Ville, et ce dès leur élaboration. Ce décloisonnement de la politique du handicap est certes difficile dans le fonctionnement «classique» de l administration territoriale, mais la Ville tente de développer cette transversalité, aussi bien en interne qu avec les associations. Améliorer la transversalité La transversalité permet de construire des projets plus adaptés aux besoins, et de limiter les incohérences qui peuvent parfois survenir. Ainsi, une visite de terrain réalisée sur les arrêts de bus récemment mis aux normes a permis de constater que si l accessibilité des personnes handicapées moteur avait été prévue, les besoins des personnes présentant une déficience sensorielles avaient été peu pris en compte (information peu lisible). 128

6 Forces - Une politique complète en matière de handicap. - Des services à l écoute des demandes. Opportunités - Les travaux d accessibilité des lieux publics. Enjeux - La connaissance du handicap sur le territoire. - La transversalité entre les différents acteurs du handicap. - L accès à l emploi des personnes handicapées. Faiblesses - Un territoire qui présente des contraintes d accessibilité. - Un réseau de transport peu accessible. Menaces 129

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ DANS LES ÉCOLES : VILLEURBANNE DÉJÀ EN MARCHE

ACCESSIBILITÉ DANS LES ÉCOLES : VILLEURBANNE DÉJÀ EN MARCHE ACCESSIBILITÉ DANS LES ÉCOLES : VILLEURBANNE DÉJÀ EN MARCHE jeudi 4 décembre 2008 CONTACTS PRESSE : direction de la Communication Ville de Villeurbanne CATHY SERRA TÉL. : 04 72 65 80 54 PORTABLE : 06 85

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

Accessibilité de la voirie et des services de transport aux personnes handicapées

Accessibilité de la voirie et des services de transport aux personnes handicapées Accessibilité de la voirie et des services de transport aux personnes handicapées Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire L ESPRIT DE LA LOI Nouvelle définition de la personne en situation de handicap Accessibilité

Plus en détail

RESULTATS DU BAROMETRE

RESULTATS DU BAROMETRE La loi du février 200 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées institue des échéances précises pour l accessibilité de la chaine de déplacement.

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP».

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». Belfort, le 8 juin 2013 LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». LE MUSEE D ART MODERNE - FONDATION MAURICE JARDOT : UN NOUVEAU LIEU ACCESSIBLE À BELFORT Le Musée d Art

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Accessibilité du cadre bâti

Accessibilité du cadre bâti Accessibilité du cadre bâti La Loi et ses enjeux 7 juillet 2014 Club Immobilier Anjou Commission commerce CCI Maine-et-Loire Environ 450 diagnostics d accessibilité réalisés Environ 150 journées de formation

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite.

NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite. NEGRIER & Fils S.A.R.L 12120 SALMIECH Tél : 05.65.46.74.51 Fax : 05.65.46.78.83 negrier-electricite@wanadoo.fr www.negrier-accessibilite.fr Qui est concerné? «Toutes les personnes ayant des difficultés

Plus en détail

D 3. Seniors COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 3. Seniors COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 3 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Comme la majorité des communes françaises, la ville de Vélizy-Villacoublay est touchée par un vieillissement de sa population

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Réglementation en matière Cliquez pour modifier les styles du texte d accessibilité du masque du cadre bâti, des espaces Deuxième publics niveau et de

Plus en détail

Mise en accessibilité des ERP

Mise en accessibilité des ERP Mise en accessibilité des ERP ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Conception-réalisation : DDT 71 Saône-et-Loire - Février 2014 DOSSIER DE PRESSE 12 février 2014 ACCESSIBILITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT

Plus en détail

Règlementation Accessibilité. «Accessibilité des Etablissements Auto-école» Les principes fondateurs de l'accessibilité

Règlementation Accessibilité. «Accessibilité des Etablissements Auto-école» Les principes fondateurs de l'accessibilité Règlementation Accessibilité «Accessibilité des Etablissements Auto-école» Les principes fondateurs de l'accessibilité La loi prévoit notamment la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie, des

Plus en détail

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent être les mêmes que celles

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées

Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Accessibilité des ERP/IOP * de 5 e catégorie aux personnes handicapées Pourquoi et comment remplir son Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) SYNOPSIS DE RAPPEL DES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES LES 6

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE

ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE ENQUÊTE SUR LA MOBILITÉ DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE Plan de l intervention Introduction et contexte : 15 min Présentation du questionnaire Identification / échanges : 20 min Présentation du questionnaire

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P )

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) 1 1 1 I. DEFINITION D UN E R P Article R123-2 du C.C.H (décret 2007-1327 du11.09.2007) Constitue un établissement recevant du public tout bâtiment,

Plus en détail

PRATIQUE ARTISTIQUE ET HANDICAP

PRATIQUE ARTISTIQUE ET HANDICAP PRATIQUE ARTISTIQUE ET HANDICAP Construire un projet d accueil Vendredi 8 novembre 2013 - Atrium de Chaville Une rencontre professionnelle organisée dans le cadre du Schéma départemental des enseignements

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées. Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Association des Bibliothécaires de France Journée du 14 mai 2012 Plan de la présentation Etat des lieux de la population bas-rhinoise et alsacienne des plus de 60 ans Les interventions du Conseil Général

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Accessibilité des ERP

Accessibilité des ERP Guide pratique Accessibilité des ERP aux personnes handicapées Rappels Il n existe pas de curseur officiel qui déterminerait à quel degré une déficience devient un handicap. Cependant, on estimait en 2005

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

Diagnostic des conditions d accessibilité des personnes handicapées dans les établissements recevant du public de 5 ème catégorie : commerces

Diagnostic des conditions d accessibilité des personnes handicapées dans les établissements recevant du public de 5 ème catégorie : commerces Cahier des charges Diagnostic des conditions d accessibilité des personnes handicapées dans les établissements recevant du public de 5 ème catégorie : commerces Maître d Ourvage : xxxx Consultation pour

Plus en détail

Les obligations issues de la loi du 11 février 2005. L accessibilité L emploi

Les obligations issues de la loi du 11 février 2005. L accessibilité L emploi Les obligations issues de la loi du 11 février 2005 L accessibilité L emploi La loi Handicap L obligation d accessibilité 2 Qui est concerné? 1 Européen sur 10 est en situation de Handicap 1 Européen sur

Plus en détail

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap La politique publique en faveur des personnes en situation de handicap Ville de Nantes 2009 2014 Catherine Choquet adjointe au Maire Liliane Monier Mission Handicap Catherine Choquet, adjointe au maire

Plus en détail

Proposition de mission pour un pré-diagnostic accessibilité des commerces adhérents de l UCAT

Proposition de mission pour un pré-diagnostic accessibilité des commerces adhérents de l UCAT Proposition de mission pour un pré-diagnostic accessibilité des commerces adhérents de l UCAT Membre d une association agréée. Le règlement des honoraires par chèque est accepté. SIRET : 479 887 127 00039

Plus en détail

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous CCI NANTES ST-NAZAIRE vers une accessibilité généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent

Plus en détail

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous Guide Sommaire La réglementation... 3 A savoir...... 4 Le calendrier... 5 Le coût... 6 Les démarches... 6 Les dérogations... 7 Exemples... 8 Les

Plus en détail

L'ACCESSIBILITE. un enjeu pour tous. Présentation octobre 2010. Direction Départementale des Territoires

L'ACCESSIBILITE. un enjeu pour tous. Présentation octobre 2010. Direction Départementale des Territoires L'ACCESSIBILITE R un enjeu pour tous Présentation octobre 2010 Direction Départementale des Territoires Le plan de l'intervention 1. La loi et ses objectifs 2. Les règles applicables aux ERP 3. Les éléments

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 28/01/2015 La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour «l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

Mise en œuvre de la loi sur l'égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la participation des personnes handicapées

Mise en œuvre de la loi sur l'égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la participation des personnes handicapées Direction départementale des Territoires Saône-et-Loire Mise en œuvre de la loi sur l'égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la participation des personnes handicapées Information auprès

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

Maison Départementale des Personnes Handicapées MDPH MDPH. Maison Départementale. 10, rue du Pavé d Amour, BP 415 01012 Bourg-en-Bresse cedex

Maison Départementale des Personnes Handicapées MDPH MDPH. Maison Départementale. 10, rue du Pavé d Amour, BP 415 01012 Bourg-en-Bresse cedex MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées 10, rue du Pavé d Amour, BP 415 01012 Bourg-en-Bresse cedex Suite à la loi du 11 février 2005 sur

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010

Réunion C.T.B. CNRS. Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Réunion C.T.B. CNRS «Les 10èmes rencontres» Accessibilité et Handicaps : où en sommes-nous? Novembre 2010 Des chiffres clé sur l emploi dans le milieu ordinaire du travail Dans le secteur privé assujetti

Plus en détail

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Paris, le 2 juillet 2014. La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Cette contribution vise à mettre en valeur l entreprenariat comme moyen de lutte contre

Plus en détail

CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL

CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL A l issue des travaux de la Conférence nationale des services publics en milieu rural, l Etat, les collectivités territoriales,

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public accessibilité l essentiel > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale

Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale D 1 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale Les profils démographiques des différents quartiers de la ville,

Plus en détail

Réunion d'information 27 avril 2015. L'application de la loi accessibilité dans les commerces de proximité «Accès à tout pour tous»

Réunion d'information 27 avril 2015. L'application de la loi accessibilité dans les commerces de proximité «Accès à tout pour tous» Réunion d'information 27 avril 2015 L'application de la loi accessibilité dans les commerces de proximité «Accès à tout pour tous» 1 Plan de la présentation I. Préambule II. Les études, les travaux et

Plus en détail

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon A pour but de promouvoir l insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées en favorisant leur accès à la formation et la

Plus en détail

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile Seniors Eléments d état des lieux Un vieillissement rapide D'un point de vue démographique, le Jura se situe à un niveau intermédiaire par rapport aux autres départements métropolitains français : la part

Plus en détail

Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes

Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes Juillet 2013 FICHE PRATIQUE Accessibilité Handicapés Etat des lieux - Plan d actions Calendrier de déploiement progressif des mises aux normes 1. Rappel du contexte 2. Introduction 3. Etat des lieux -

Plus en détail

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray La loi «handicap» Loi du 11 février 2005 juin 2012 - Christine Leray r SOMMAIRE Le handicap en France Les situations de handicap La loi du 11 février 2005 Quels bâtiments sont concernés Quelles obligations

Plus en détail

Ordonnance du 26 septembre 2014

Ordonnance du 26 septembre 2014 Ordonnance du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d habitation et de la voirie pour les personnes handicapées

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION

RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION RESIDENCE LA YOLE GRAN MOUN PRESENTATION Historique Le Foyer Logement de Châteauboeuf a été créé par la Municipalité de Fort-de- France désireuse d apporter une solution au problème de logement des personnes

Plus en détail

Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT

Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT Club accessibilité mardi 07 mars 2012 salle de conférence - DDT Animateurs : Myriam MASSEGLIA - Direction Départementale des Territoires / service habitat et construction Alexandre CLAMENS Direction Départementale

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse La Charte à été élaborée par la commission d accueil et de prise en compte des personnes en situation de handicap du CHU de Toulouse, en collaboration avec

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES

ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES Politique de l'eau Réunions de présentation aux collectivités locales 1 1/32 L accessibilité : qui est concerné? Personnes handicapées Politique de l'eau Personnes

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

LA LOI HANDICAP LE DISPOSITIF MIS EN PLACE

LA LOI HANDICAP LE DISPOSITIF MIS EN PLACE LA LOI HANDICAP La loi 2005,102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, fixe le principe d'une accessibilité généralisée,

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

Réunion d information Accessibilité des Commerces. Communauté de communes du Pays Roussillonnais. Le 25 Février 2014

Réunion d information Accessibilité des Commerces. Communauté de communes du Pays Roussillonnais. Le 25 Février 2014 Réunion d information Accessibilité des Commerces Communauté de communes du Pays Roussillonnais Le 25 Février 2014 Accessibilité de personnes à mobilité réduite ERP 5 ème Catégorie La réglementation 2

Plus en détail

Lutter contre les exclusions

Lutter contre les exclusions D 2 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Si, globalement, la population vélizienne semble peu exposée au risque d exclusion (taux d emploi élevé, revenu médian moyen,

Plus en détail

Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH)

Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH) Rapport annuel de la CCAPH Ville d Angers Commission Communale pour l'accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH) Rapport annuel n 6 Année 2013 SOMMAIRE 1 Données générales... 1 1.1 Cadre réglementaire...

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

PRÉFECT URE DE POLICE L' ACCESSI BI LI T É AU SERVICE SAI. Service des Affaires Immobilières

PRÉFECT URE DE POLICE L' ACCESSI BI LI T É AU SERVICE SAI. Service des Affaires Immobilières PRÉFECT URE DE POLICE L' ACCESSI BI LI T É AU SERVICE D U P U B L I C SAI Broch_exe_acces1.indd 1 2 0 1 2 2 0 1 3 Service des Affaires Immobilières La loi du 11 février 2005 réaffirme le principe de rendre

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016 guide des TRANSPORTS SCOLAIRES EN SEINE-ET-MARNE Année scolaire 2015-2016 EN SEINE-ET-MARNE 42 000 ÉLÈVES BÉNÉFICIENT DE LA GRATUITÉ, sous conditions et hors frais de dossier annuels de 12, DES TRANSPORTS

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Les Agendas d Accessibilité Programmée (Ad Ap) Réunion avec les maires 09/02/15 Troyes

Les Agendas d Accessibilité Programmée (Ad Ap) Réunion avec les maires 09/02/15 Troyes Les Agendas d Accessibilité Programmée (Ad Ap) Réunion avec les maires 09/02/15 Troyes Le cadre réglementaire La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d'accès à tout par tous». Les établissements

Plus en détail

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique IDEAL Connaissances Au service de la performance publique Présentation des premières conclusions de l enquête sur la gestion technique des aires d accueil Présentation du Réseau Gens du Voyage La gestion

Plus en détail

L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES

L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES Le 14 mai 2014 L ACCÈS AU VOTE DES PERSONNES HANDICAPÉES Synthèse des résultats de l appel à témoignages À l occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, le Défenseur des droits a invité

Plus en détail

LES 4 PILIERS DE LA LOI

LES 4 PILIERS DE LA LOI ACCESSIBILITE QUESTIONS / REPONSES Loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées La loi a pour ambition de changer le regard

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?»

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Nombre de réponses Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Erwan Le Goff Doctorant en Géographie aménagement de l espace UMR 9 CNRS Espaces

Plus en détail

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés Centre Départemental de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Corse Pôle santé et sécurité au travail Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs

Plus en détail

Atelier 1 (le 8 avril, 30 participants) : partage des points forts, points faibles du Château.

Atelier 1 (le 8 avril, 30 participants) : partage des points forts, points faibles du Château. 1 2 Table des matières Rappel du cadre... 4 Les rencontres... 4 L état d esprit général... 5 La situation du Château... 5 La mixité sociale... 5 La sécurité... 5 L habitat... 5 L immeuble de l OPAC du

Plus en détail

Loisirs de proximité pour les personnes handicapées

Loisirs de proximité pour les personnes handicapées Loisirs de proximité pour les personnes handicapées Les activités culturelles Le conservatoire de musique et de danse Situé en centre ville, l équipement dispose de transports en commun adaptés à proximité.

Plus en détail