RECONDUIRE LE PROGRAMME ACCÈSLOGIS : UNE FAÇON RENTABLE D ÊTRE SOLIDAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECONDUIRE LE PROGRAMME ACCÈSLOGIS : UNE FAÇON RENTABLE D ÊTRE SOLIDAIRE"

Transcription

1 RECONDUIRE LE PROGRAMME ACCÈSLOGIS : UNE FAÇON RENTABLE D ÊTRE SOLIDAIRE

2 L AGRTQ représente un réseau d entreprises d économie sociale les Groupes de ressources techniques (GRT) qui accompagnent les groupes de citoyens et les communautés dans le développement des projets d habitation communautaire, soit en coopérative ou en organisme à but non lucratif, partout au Québec. L Association et ses membres travaillent, de concert avec les partenaires gouvernementaux, municipaux et communautaires, à maintenir et développer un parc de logements de qualité et accessibles, afin de répondre aux besoins des ménages à modeste et faible revenu. Ainsi, dans l ensemble des régions du Québec, les GRT coordonnent toutes les phases de réalisation des projets et remplissent une mission de mobilisation et de concertation des acteurs sur leur territoire. Depuis une trentaine d'années, les 24 GRT membres de l AGRTQ ont réalisé, avec les groupes promoteurs, près de logements communautaires à travers le Québec. Page 1

3 AccèsLogis Québec UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables et de qualité pour les citoyens à faible et modeste revenu sont extrêmement importants et présents partout au Québec. Selon l Enquête nationale auprès des ménages de Statistique Canada menée en 2011, ménages locataires québécois doivent consacrer plus que la norme reconnue de 30 % du revenu pour se loger. Près de la moitié de ceux-ci, soit ménages y allouent plus de 50 % 1. De plus, selon les chiffres de la SHQ, près de personnes sont actuellement en attente d une place dans une Habitation à loyer modique (HLM) et ce sans compter les listes d'attente dans les groupes de ressources techniques et auprès des organismes d'habitation. Bien que le taux d inoccupation des logements à l échelle du Québec ait augmenté ces derniers mois, le marché demeure sous les 3 % pour les grands logements dans plusieurs régions. Dans les grandes villes, on constate une augmentation importante des condos en location, dont les loyers sont plus élevés que sur le marché locatif traditionnel et qui sont donc encore moins accessibles pour les ménages à faible revenu. L'habitation communautaire apporte une solution durable et structurante au problème du logement en créant un parc d habitations coopératives et à but non lucratif de qualité, qui restera abordable à long terme et dont pourront bénéficier des milliers de personnes au fil des ans. Le développement de l habitation communautaire a aussi des retombées économiques et sociales importantes pour les collectivités où elle se développe. En plus d être un vecteur de mixité et de cohésion sociales, la construction de logements communautaires crée des emplois, stimule l activité économique, revitalise des quartiers et des villages et contribue à l'occupation dynamique des territoires. Bien plus que du logement, l habitation communautaire permet également aux résidents et aux collectivités de prendre en charge leurs conditions d habitation. La gestion démocratique et participative leur permet d être au cœur des décisions concernant leur milieu de vie et de prendre part à un projet collectif où se tisse des liens et un réseau de soutien. Pour toutes ces raisons, l habitation communautaire doit être une priorité et les budgets du programme AccèsLogis doivent être rétablis pour répondre aux besoins des ménages à faible et modeste revenu ménages locataires québécois doivent consacrer plus de 30 % de leur revenu pour se loger 1 1 Statistique Canada, Enquête nationale auprès des ménages de 2011, rapport des frais de logement au revenu Page 2

4 AccèsLogis Québec UN PROGRAMME EFFICACE CRÉDIT PHOTO : DENIS TREMBLAY, BÂTIR SON QUARTIER Depuis sa mise sur pied, le programme AccèsLogis et, dans une moindre mesure, le programme Logement abordable Québec, ont permis de soutenir le financement de quelque unités d habitation de qualité et abordables 2, essentiellement en coopérative ou en organisme sans but lucratif d habitation, partout au Québec. L habitation communautaire permet d offrir des logements pour les familles et les petits ménages à un coût accessible dans un environnement qui correspond à leurs besoins. L habitation communautaire offre également des logements pour les aînés en misant sur le développement de véritables milieux de vie qui favorisent le maintien de l autonomie et la santé, le plus longtemps possible. Dans les milieux moins populeux, l offre résidentielle destinée aux aînés est plus restreinte que dans les centres urbains. L habitation communautaire y procure un choix supplémentaire, voire unique, qui assure aux aînés la capacité de demeurer dans leur communauté d appartenance. Dans les centres urbains, l offre résidentielle pour les aînés se caractérise par un coût trop élevé pour les personnes âgées qui n ont que le revenu minimum. L habitation communautaire peut aussi offrir aux personnes vivant en situation de vulnérabilité (problème de santé mentale, handicap physique ou intellectuel, itinérance ou risque d itinérance) une stabilisation de leur situation de logement ainsi que des services de soutien communautaire pour les accompagner dans l amélioration de leur qualité de vie. 2 Note : Ce chiffre de inclut toutes les unités développées avec les programmes ACL et LAQ Page 3

5 AccèsLogis Québec POSITIF ÉCONOMIQUEMENT En plus d'être un instrument efficace de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, le développement d'habitations communautaires stimule l'activité économique et crée des emplois. Selon une étude menée sur les impacts des activités de la Société d'habitation du Québec (SHQ), chaque dollar accordé par le gouvernement dans le cadre de programmes d'habitation représente un apport réel de 2,3 dollars en activité économique 3. Sur le plan de la création de richesse, les retombées de l'ensemble des programmes d'habitation sont évaluées à 1,027 milliard de dollars. Cette valeur ajoutée équivaut à environ 3,7 % du produit intérieur brut québécois de Aussi, le recours à la formule du logement communautaire pour répondre aux besoins des aînés ou des personnes ayant des besoins particuliers génère des économies de près de 130 millions de dollars annuellement en services de santé et services sociaux 5. «On est tellement conscients de ça [que de mettre de l'argent dans le logement social et communautaire est un investissement] que nous consacrons, dans un contexte économique difficile, 250 millions. Et on s'attend à ce que ce 250 millions ait des retombées dans l'économie québécoise de l'ordre d'à peu près un demi-milliard de dollars.» M. Pierre Moreau, ministre des Affaires municipales et de l Occupation du territoire lors de l Étude des crédits budgétaires ÆCOM, Étude d impacts des activités de la Société d habitation du Québec : rapport final, ÆCOM Aménagement, Environnement et Ressources, 2011, p ÆCOM, Études sur les impacts sociaux des activités de la Société d habitation du Québec : rapport final, ÆCOM Aménagement, Environnement et Ressources, 2013, p. 113 Page 4

6 SYNTHÈSE DES RETOMBÉES DES PROGRAMMES DE SOUTIEN À L HABITATION DE LA SHQ Impact dans l économie Lutte à la pauvreté Accroissement du revenu disponible des ménages à faible revenu Économie en services de l État - Itinérance - Personnes âgées vivant à domicile - Personnes handicapées - Santé mentale Autres impacts 1 $ versé dans les programmes d'habitation = 2,30 $ injectés dans l'économie du Québec 10 % des heures travaillées dans la construction résidentielle découlent de l intervention de la SHQ Accroissement de 152 M $ par année du revenu disponible des ménages à faible revenu Permet de subvenir à d autres besoins essentiels comme la nourriture, les vêtements et le transport Économies nettes (déduction faite du coût du programme SHQ) - 2 M $ / an (1 760 $ / pers / an) M $ / an ( $ / pers / an) - 15 M $ / an (8 600 $ / pers / an) - 9 M $ / an - Hausse de 33 % à 37 % du nombre de ménages qui ont le travail comme source de revenu lorsqu ils habitent pendant plus d une année un logement subventionné - Amélioration de la sécurité, réduction de la criminalité, diminution des inégalités économiques 6 6 ÆCOM, Études sur les impacts sociaux des activités de la Société d habitation du Québec : rapport final, ÆCOM Aménagement, Environnement et Ressources, 2013, p. 113 Page 5

7 Projets pilotés par les membres de l'agrtq dans le cadre du programme AccèsLogis Au Québec Projets réalisés Nombre de logements Nombre de projets Logements pour familles et petits ménages Logements pour aîné(e)s Logements pour personnes vulnérables (santé mentale, handicap physique ou intellectuel, itinérance) Mixtes Total Projets en attente Logements pour familles et petits ménages Logements pour aîné(e)s Logements pour personnes vulnérables (santé mentale, handicap physique ou intellectuel, itinérance) Mixtes 73 2 Total Page 6

8 AccèsLogis Québec UN BUDGET QUI DOIT ÊTRE RÉTABLI ET RECONDUIT À LONG TERME Le budget alloué au programme AccèsLogis a été amputé de 50 % lors du dernier budget provincial ce qui a eu comme conséquence d affecter la réalisation de projets d habitations et ainsi réduire le nombre d unités livrées dans les communautés qui en ont besoin. Eu égard aux besoins des ménages à faible et modeste revenu ainsi qu aux retombées économiques et sociales de l habitation communautaire et du programme AccèsLogis, l AGRTQ réitère, en vue du prochain budget du Québec, la nécessité de : De plus, en janvier 2015, l enveloppe budgétaire destinée notamment aux mesures temporaires pour l aide à l occupation du territoire et aux régions éloignées n a pas été reconduite ce qui complique d autant plus la réalisation de projets à l extérieur des grands centres. 1. Rétablir les budgets du programme AccèsLogis Québec de manière à financer un minimum de nouveaux logements par année, sur une base pluriannuelle de 5 ans dont le coût estimé est de 250 millions par année. 2. Reconduire et rendre permanentes les mesures visant à couvrir les indexations des coûts maximaux admissibles, l'aide à l'occupation du territoire et la subvention destinée aux régions éloignées, ce qui représente un montant estimé à 20 millions par année. 3. Réinjecter des fonds dans le Programme Rénovation Québec, qui représente un outil financier complémentaire essentiel à la réalisation de plusieurs projets d habitation sociale et communautaire. 4. Offrir aux Groupes de ressources techniques (GRT) un soutien financier adéquat et stable, par le biais du Programme d aide aux organismes communautaires (PAOC). Page 7

LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC UN SURVOL

LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC UN SURVOL LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC UN SURVOL Congrès 2016 sur le logement et l itinérance Association canadienne d habitation et de rénovation urbaine 13 avril 2016 Introduction La Société d habitation

Plus en détail

LA REVITALISATION DU BOULEVARD HARDWOOD

LA REVITALISATION DU BOULEVARD HARDWOOD MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LE GROUPE DE RESSOURCES TECHNIQUES DU SUD-OUEST À LA VILLE DE VAUDREUIL-DORION DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA REVITALISATION DU BOULEVARD HARDWOOD Le 16 décembre 2014 1. Présentation

Plus en détail

Intervention du Conseil des Montréalaises. Les femmes et le logement à Montréal

Intervention du Conseil des Montréalaises. Les femmes et le logement à Montréal Intervention du Conseil des Montréalaises Les femmes et le logement à Montréal Dans le cadre de l étude publique du volet social du Plan d affaires 2006-2009 de l Opération 15 000 logements De la commission

Plus en détail

Le Logement: Politiques et programmes institutionnels

Le Logement: Politiques et programmes institutionnels Le Logement: Politiques et programmes institutionnels Symposium franco-qu québécois sur le développement social local et le soutien aux familles 23 octobre 2006 Plan de la présentation Dynamiques sociodémographiques

Plus en détail

Les consultations du gouvernement du Canada au sujet du logement social et abordable

Les consultations du gouvernement du Canada au sujet du logement social et abordable Recommandations de la Communauté métropolitaine de Montréal dans le cadre des consultations menées par le gouvernement du Canada relatives au logement social et abordable La Communauté métropolitaine de

Plus en détail

PLAN D URBANISME DURABLE DE LA CITÉ DE DORVAL

PLAN D URBANISME DURABLE DE LA CITÉ DE DORVAL DIAGNOSTIC ET ENJEUX CRITÈRE 3 QUALITÉ ET ABORDABILITÉ DES LOGEMENTS Aux fins de la stratégie d inclusion, un logement est considéré comme abordable lorsque son loyer ou son hypothèque mensuelle (incluant

Plus en détail

Mémoire présenté par la Coalition pour l'habitation communautaire au ministère des Finances du Québec

Mémoire présenté par la Coalition pour l'habitation communautaire au ministère des Finances du Québec MISER SUR NOS FORCES : RECONDUIRE ACCÈSLOGIS SUR 5 ANS Mémoire présenté par la Coalition pour l'habitation communautaire au ministère des Finances du Québec Dans le cadre des consultations prébudgétaires

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

Portrait de l habitation Trois-Rivières!

Portrait de l habitation Trois-Rivières! Portrait de l habitation Trois-Rivières RÉALISÉ ET PRÉSENTÉ PAR Sandy Torres, sociologue consultante PILOTÉ PAR Consortium en développement social de la Mauricie FINANCÉ PAR Société dʼhabitation du Québec

Plus en détail

SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC

SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC SUPPLÉMENT rapport d Évaluation du programme Logement abordable Québec volet social et communautaire Synthèse Sommaire Le programme Logement abordable Québec volet social

Plus en détail

Gouvernement fédéral, provincial et municipalités

Gouvernement fédéral, provincial et municipalités SDF Refuges HLM et supplément au loyer (PSL) COOP et OBNL Logements locatifs Locatif haut de gamme Propriété libre d hypothèque Propriété avec hypothèque CMM Marché privé Gouvernement fédéral, provincial

Plus en détail

Le logement social au Québec fut initialement introduit à la fin des années 60 début 70, dans le cadre de programmes de réaménagement urbain.

Le logement social au Québec fut initialement introduit à la fin des années 60 début 70, dans le cadre de programmes de réaménagement urbain. Le logement social au Québec fut initialement introduit à la fin des années 60 début 70, dans le cadre de programmes de réaménagement urbain. En Abitibi-Témiscamingue ce fut dans le cadre des Programmes

Plus en détail

Consultation sur le projet immobilier du rue Meilleur dans le quartier Ahuntsic

Consultation sur le projet immobilier du rue Meilleur dans le quartier Ahuntsic Mémoire Consultation sur le projet immobilier du 10000 rue Meilleur dans le quartier Ahuntsic Déposé par le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier dans le cadre de l assemblée publique de consultation

Plus en détail

Communauté métropolitaine de Montréal :

Communauté métropolitaine de Montréal : Communauté métropolitaine de Montréal : La gouvernance métropolitaine au service du développement durable Jean-Robert Grenier Colloque Le développement durable, fédérateur d une nouvelle ingénierie territoriale

Plus en détail

Mémoire présenté. Par. L Association des locataires de Villeray

Mémoire présenté. Par. L Association des locataires de Villeray Mémoire présenté Par L Association des locataires de Villeray Dans le cadre de la révision du Plan d urbanisme 2004 1 Montréal, juin 2004 Table des matières 1. Présentation de l Association des locataires

Plus en détail

Soutenir le développement du logement social et communautaire : l expérience de la Ville de Montréal

Soutenir le développement du logement social et communautaire : l expérience de la Ville de Montréal Direction de l habitation Soutenir le développement du logement social et communautaire : l expérience de la Ville de Montréal Présentation à la journée de réflexion RQOH-FOHM 27 mai 2015 Outils financiers

Plus en détail

[ La table sectorielle ]

[ La table sectorielle ] [ La table sectorielle ] Mission Regroupement d organismes communautaires et publics, de tables de concertation locales et de regroupements ayant pour mission de susciter, appuyer et promouvoir le développement

Plus en détail

Portrait de l habitation Shawinigan!

Portrait de l habitation Shawinigan! Portrait de l habitation Shawinigan RÉALISÉ ET PRÉSENTÉ PAR Sandy Torres, sociologue consultante PILOTÉ PAR Consortium en développement social de la Mauricie FINANCÉ PAR Société dʼhabitation du Québec

Plus en détail

1. La Confédération québécoise des coopératives d habitation

1. La Confédération québécoise des coopératives d habitation Table des matières 1. La Confédération québécoise des coopératives d habitation... 1 2. La mission de la Société d habitation du Québec... 1 3. Les programmes touchant le développement de logements sociaux

Plus en détail

Budget provincial Avis de la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d œuvre

Budget provincial Avis de la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d œuvre Budget provincial 2016-2017 Avis de la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d œuvre Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d œuvre

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE SUR L HABITATION AU QUÉBEC, ÉDITION DIRECTION DE LA PLANIFICATION, DES PROGRAMMES SERVICE DES ÉTUDES ET DE LA STATISTIQUE

PROFIL STATISTIQUE SUR L HABITATION AU QUÉBEC, ÉDITION DIRECTION DE LA PLANIFICATION, DES PROGRAMMES SERVICE DES ÉTUDES ET DE LA STATISTIQUE PROFIL STATISTIQUE SUR L HABITATION AU QUÉBEC, ÉDITION 214-215 DIRECTION DE LA PLANIFICATION, DES PROGRAMMES ET DES ÉTUDES STRATÉGIQUES SERVICE DES ÉTUDES ET DE LA STATISTIQUE SEPTEMBRE 215 1 TABLE DES

Plus en détail

Un projet d avenir une volonté d agir!

Un projet d avenir une volonté d agir! Un projet d avenir une volonté d agir! En 2000, le Centre d Orientation et de Formation pour Femmes en Recherche d Emploi est l initiateur d un projet s adressant particulièrement aux jeunes mères de la

Plus en détail

Programme de supplément au loyer

Programme de supplément au loyer Plan de la présentation Description du programme Volets PSL Nouveaux projets ACL Modalités de gestion Documentation Description du programme Origine : Le programme de Supplément au loyer (PSL) a été créé

Plus en détail

Habiter les Laurentides L HABITATION ET LE LOGEMENT SOCIAL. Un portrait et des constats

Habiter les Laurentides L HABITATION ET LE LOGEMENT SOCIAL. Un portrait et des constats Habiter les Laurentides L HABITATION ET LE LOGEMENT SOCIAL Un portrait et des constats D ans le cadre de l Entente spécifique sur le développement social, la Conférence régionale des élus des Laurentides

Plus en détail

L AMÉLIORATION- ENTRETIEN DU LOGEMENT BILAN 1997 ET PREMIER TRIMESTRE 1998

L AMÉLIORATION- ENTRETIEN DU LOGEMENT BILAN 1997 ET PREMIER TRIMESTRE 1998 L AMÉLIORATION- ENTRETIEN DU LOGEMENT BILAN 1997 ET PREMIER TRIMESTRE 1998 Si l activité d ensemble du secteur du bâtiment a continué de régresser en 1997 ( 1,9 % en volume d après les statistiques du

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS DE SOUTIEN DU REVENU

RÉGIME QUÉBÉCOIS DE SOUTIEN DU REVENU LE PLAN ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC www.budget.finances.gouv.qc.ca/2016-2017 BUDGET 2016-2017 RÉGIME QUÉBÉCOIS DE SOUTIEN DU REVENU Mise à jour consécutive à la mise en place de l allocation canadienne pour enfants

Plus en détail

Avis présenté à la Commission de l aménagement du territoire

Avis présenté à la Commission de l aménagement du territoire Avis présenté à la Commission de l aménagement du territoire Dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi n 83, Loi modifiant diverses dispositions législatives en matière municipale

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

Pour une contribution accrue de l économie sociale à une croissance inclusive

Pour une contribution accrue de l économie sociale à une croissance inclusive Pour une contribution accrue de l économie sociale à une croissance inclusive Consultations pré-budgétaires annuelles 2016 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Gouvernement du Canada

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2017 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES WWW.HABITATION.GOUV.QC.CA CRÉDITS Coordination et rédaction Direction de la planification, des programmes et des

Plus en détail

La pauvreté et l exclusion sociale au Québec

La pauvreté et l exclusion sociale au Québec Mémoire de l ATUQ dans le cadre de la consultation sur La pauvreté et l exclusion sociale au Québec Table des matières Présenté à la Direction des politiques de lutte contre la pauvreté et de l action

Plus en détail

Les politiques locales de l habitat à l épreuve des réformes en cours

Les politiques locales de l habitat à l épreuve des réformes en cours Les politiques locales de l habitat à l épreuve des réformes en cours Budget du logement et financement du logement social 4 février 2010 Michel Amzallag USH DEEF Union sociale pour l habitat 1 Lois de

Plus en détail

La responsabilité du gouvernement fédéral dans le dossier du logement social

La responsabilité du gouvernement fédéral dans le dossier du logement social Source : Revue L'Esprit libre (http://revuelespritlibre.org) La responsabilité du gouvernement fédéral dans le dossier du logement social [1] CANADA La responsabilité du gouvernement fédéral dans le dossier

Plus en détail

Dans ce guide, à moins que le contexte n indique un sens différent, on entend par

Dans ce guide, à moins que le contexte n indique un sens différent, on entend par DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATIONS Dans ce guide, à moins que le contexte n indique un sens différent, on entend par «Aires communes» Un vestibule, des cases postales, des corridors et des escaliers. Elles

Plus en détail

La SCHL et le budget principal des dépenses Comité sénatorial permanent des finances nationales 4 avril 2017

La SCHL et le budget principal des dépenses Comité sénatorial permanent des finances nationales 4 avril 2017 Protégé La SCHL et le budget principal des dépenses 2017- Comité sénatorial permanent des finances nationales 4 avril 2017 SOCIÉTÉ CANADIENNE D'HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Aperçu La Société canadienne d

Plus en détail

TOUT LE MONDE À bord : Stratégie manitobaine de réduction de la pauvreté et d inclusion sociale

TOUT LE MONDE À bord : Stratégie manitobaine de réduction de la pauvreté et d inclusion sociale TOUT LE MONDE À bord : Stratégie manitobaine de réduction de la pauvreté et d inclusion sociale................... SÉANCE DE CONSULTATION Courriel : allaboard@gov.mb.ca Aperçu de la présentation Tout le

Plus en détail

AGIR. 400 millions de dollars pour les consommateurs

AGIR. 400 millions de dollars pour les consommateurs AGIR 400 millions de dollars pour les consommateurs BUDGET 2002 2003 AGIR 400 millions de dollars pour les consommateurs BUDGET 2002 2003 400 millions de dollars pour les consommateurs 400 MILLIONS DE

Plus en détail

Logement et Développement Communautaire

Logement et Développement Communautaire Logement et Développement Communautaire Demande de proposition visant la construction de logements abordables pour les personnes âgées Q : Quel est le but de la demande de proposition? R : Logement Manitoba

Plus en détail

PROGRAMME LOGEMENT ABORDABLE QUÉBEC VOLET «SOCIAL ET COMMUNAUTAIRE»

PROGRAMME LOGEMENT ABORDABLE QUÉBEC VOLET «SOCIAL ET COMMUNAUTAIRE» PROGRAMME LOGEMENT ABORDABLE QUÉBEC VOLET «SOCIAL ET COMMUNAUTAIRE» Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant Avril 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif

Plus en détail

Soutenons les populations vulnérables qui subiront les effets de la crise économique.

Soutenons les populations vulnérables qui subiront les effets de la crise économique. Soutenons les populations vulnérables qui subiront les effets de la crise économique. Mémoire de la Coalition des tables régionales d organismes communautaires (CTROC) remis au ministre des Finances du

Plus en détail

Guide de gestion Programme de supplément au loyer

Guide de gestion Programme de supplément au loyer Adoption de la réglementation locale C 4 1 Ce sujet définit brièvement chacune des résolutions obligatoires et facultatives. Rappelons que le conseil d administration doit d abord adopter les trois résolutions

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2017

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2017 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2018 novembre 2017 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2018 Dépôt légal Novembre 2017

Plus en détail

La famille : une priorité gouvernementale

La famille : une priorité gouvernementale Le soutien aux familles défavorisées Portrait des programmes gouvernementaux au Québec Octobre 2006 La famille : une priorité gouvernementale Le Québec a mis la famille au cœur de ses priorités en 1996

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( )

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( ) POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE (2016-17) Le 19 avril 2016 INTRODUCTION Comme indiqué dans l entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT),

Plus en détail

RÉFORME DE L AIDE SOCIALE

RÉFORME DE L AIDE SOCIALE RÉFORME DE L AIDE SOCIALE Aperçu Le gouvernement provincial s est engagé à réduire, à prévenir et à alléger la pauvreté. Les efforts en vue de rebâtir le Nouveau-Brunswick visent à donner à tous les Néo-

Plus en détail

Mémoire de l'association des locataires de Villeray (ALV) Les Ateliers de Castelneau, un rendez- vous manqué avec les besoins du quartier

Mémoire de l'association des locataires de Villeray (ALV) Les Ateliers de Castelneau, un rendez- vous manqué avec les besoins du quartier Mémoire de l'association des locataires de Villeray (ALV) Les Ateliers de Castelneau, un rendez- vous manqué avec les besoins du quartier Office de consultation publique de Montréal Dans le cadre des consultations

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( )

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE ( ) POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE (2017-18) Adoptée le 20 septembre 2016 Modifiée le 20 décembre 2016 INTRODUCTION Comme indiqué dans l entente relative au

Plus en détail

et l exclusion sociale Le Québec PROGRESSE La lutte contre la pauvreté

et l exclusion sociale Le Québec PROGRESSE La lutte contre la pauvreté La lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale Le Québec PROGRESSE MOT DE M. JEAN CHAREST PREMIER MINISTRE La société québécoise progresse dans sa lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, et

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2016

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2016 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2017 novembre 2016 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2017 Dépôt légal Novembre 2016

Plus en détail

L austérité, ou quand l État québécois et la population perdent des plumes!

L austérité, ou quand l État québécois et la population perdent des plumes! L austérité, ou quand l État québécois et la population perdent des plumes! AVERTISSEMENT Cette présentation pourrait vous donner le goût de vous mobiliser pour changer les choses! Petite présentation

Plus en détail

Itinérance et logement : Un pas dans la bonne direction

Itinérance et logement : Un pas dans la bonne direction Itinérance et logement : Un pas dans la bonne direction Mémoire déposé au Comité permanent des finances dans le cadre des Consultations pré budgétaires en vue du budget 2017 13 octobre 2016 Le RAPSIM et

Plus en détail

Plan d action. de la politique familiale

Plan d action. de la politique familiale Plan d action 2005 2007 de la politique familiale La Politique familiale de la Ville de Québec tend à faire de Québec un milieu de vie qui soutient activement les familles, facilite leur organisation

Plus en détail

Guide de gestion Programme de supplément au loyer

Guide de gestion Programme de supplément au loyer Le bail D 8 1 Qui doit remplir le bail Bail obligatoire Formulaire «Calcul de la subvention» Le bail est le contrat liant le locataire et le locateur. Lorsqu il s agit d une coopérative d habitation ou

Plus en détail

Politique de soutien au développement local

Politique de soutien au développement local Politique de soutien au développement local MUNICIPALITÉ SAINT-MAXIME-DU-MONT-LOUIS Formulaire de demande d aide financière Avril 2016 Résolution : 039-04-2016 POLITIQUE DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT LOCAL

Plus en détail

LES GROUPES DE RESSOURCES TECHNIQUES EN HABITATION DE L ÎLE DE MONTRÉAL

LES GROUPES DE RESSOURCES TECHNIQUES EN HABITATION DE L ÎLE DE MONTRÉAL LES GROUPES DE RESSOURCES TECHNIQUES EN HABITATION DE L ÎLE DE MONTRÉAL Atelier Habitation de Montréal Bâtir son quartier Groupe CDH (Conseil en développement de l habitation) Le regroupement R.O.M.E.L.

Plus en détail

Projet de loi 83 introduisant une certification des résidences privées pour personnes âgées

Projet de loi 83 introduisant une certification des résidences privées pour personnes âgées Projet de loi 83 introduisant une certification des résidences privées pour personnes âgées Mémoire présenté à la commission des affaires sociales 21 janvier 2005 INTRODUCTION Dans le projet de loi 83,

Plus en détail

Instituts de recherche en santé du Canada. Rapport financier trimestriel

Instituts de recherche en santé du Canada. Rapport financier trimestriel Rapport financier trimestriel Pour le terminé le 30 septembre 2011 1. Introduction Le présent rapport financier devrait être lu de concert avec le Budget principal des dépenses de 2011-2012 et le Budget

Plus en détail

Communauté locale des Jardins-Fleuris (C-6) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Jardins-Fleuris (C-6) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Jardins-Fleuris (C-6) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Jardins-Fleuris de

Plus en détail

Le sous-financement, ÇA SUFFIT!!! Regroupement des organismes en défense collective des droits, septembre 2016

Le sous-financement, ÇA SUFFIT!!! Regroupement des organismes en défense collective des droits, septembre 2016 Regroupement des organismes en défense collective des droits, septembre 2016 Le Regroupement des organismes en défense collective des droits 1 (RODCD) poursuit sa campagne Les droits, ça se défend! en

Plus en détail

Dans le cadre des Ateliers de Castelneau 65/85 de Castelneau

Dans le cadre des Ateliers de Castelneau 65/85 de Castelneau Mémoire de la Table sur le logement social de Villeray «Les ateliers de Castelneau : un projet qui ne comble pas les besoins en logement à Villeray» Présenté à l Office de Consultation publique de Montréal

Plus en détail

Portrait de l habitation Mékinac!

Portrait de l habitation Mékinac! Portrait de l habitation Mékinac! RÉALISÉ ET PRÉSENTÉ PAR Sandy Torres, sociologue consultante! PILOTÉ PAR Consortium en développement social de la Mauricie! FINANCÉ PAR Société dʼhabitation du Québec

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION Automne 2009

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION Automne 2009 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2010 Automne 2009 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2010 AUTOMNE 2009 Dépôt légal

Plus en détail

Un besoin urgent : des logements décents

Un besoin urgent : des logements décents Budget 2017-2018 Un besoin urgent : des logements décents Mémoire du Front d action populaire en réaménagement urbain FRAPRU Janvier 2017 Présentation Le Front d action populaire en réaménagement urbain

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements annoncées par Sylvia Pinel le 25 juin 2014 L e logement représente aujourd hui un des trois premiers postes du budget des ménages. Il est devenu,

Plus en détail

MRC de L Islet. Politique de soutien financier. Fonds de développement des territoires Volet projets structurants

MRC de L Islet. Politique de soutien financier. Fonds de développement des territoires Volet projets structurants MRC de L Islet Politique de soutien financier Fonds de développement des territoires Volet projets structurants SEPTEMBRE 2015 1. DÉFINITIONS «Fonds de développement des territoires (FDT)» : «Promoteur»

Plus en détail

QUELQUES ÉLÉMENTS POUR LE PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DES AURORES-BORÉALES. Janvier 2012

QUELQUES ÉLÉMENTS POUR LE PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DES AURORES-BORÉALES. Janvier 2012 QUELQUES ÉLÉMENTS POUR LE PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DES AURORES-BORÉALES Janvier 2012 Remerciements pour relecture, conseils ou soutien spécifiques Guillaume Beaulé Virginie Ferreira Direction

Plus en détail

De meilleures finances, une vie meilleure. Nos enfants, notre avenir

De meilleures finances, une vie meilleure. Nos enfants, notre avenir De meilleures finances, une vie meilleure Nos enfants, notre avenir le 28 février 2000 Il est non seulement sage, mais juste de soutenir les familles [ ] Que ce soit par l augmentation des services ou

Plus en détail

Colloque MADA Fonds d aide municipale au maintien et au développement de l habitation locale par Martin Bouchard

Colloque MADA Fonds d aide municipale au maintien et au développement de l habitation locale par Martin Bouchard Colloque MADA Fonds d aide municipale au maintien et au développement de l habitation locale par Martin Bouchard le 2 octobre 2013 1 Plan de présentation 1. Mise en contexte 2. État de situation 3. Création

Plus en détail

L état des villes et des collectivités du Canada en 2012 FAITS SAILLANTS ET PRINCIPALES CONSTATATIONS.

L état des villes et des collectivités du Canada en 2012 FAITS SAILLANTS ET PRINCIPALES CONSTATATIONS. L état des villes et des collectivités du Canada en 2012 FAITS SAILLANTS ET PRINCIPALES CONSTATATIONS www.fcm.ca Introduction Les collectivités sont importantes. Des plus grandes villes aux villages les

Plus en détail

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER 2175, SAINT-PATRICK. Société d Amélioration de Pointe-Saint-Charles SOCAM

MÉMOIRE PROJET IMMOBILIER 2175, SAINT-PATRICK. Société d Amélioration de Pointe-Saint-Charles SOCAM MÉMOIRE Société d Amélioration de Pointe-Saint-Charles SOCAM Présenté à l Office de Consultation Publique de Montréal (OCPM) dans le cadre de la consultation publique sur le PROJET IMMOBILIER 2175, SAINT-PATRICK

Plus en détail

Document d information

Document d information société d habitation du québec Programme d aide aux organismes communautaires en habitation Document d information Volet «Soutien à la mission globale» Édition 2015-2016 Date limite de dépôt d une demande

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2013

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 novembre 2013 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2014,

Plus en détail

Mémoire «Les personnes âgées et le logement à Montréal»

Mémoire «Les personnes âgées et le logement à Montréal» Avis de la Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) Mémoire «Les personnes âgées et le logement à Montréal» OCTOBRE 2007 Mémoire FOHM Personnes âgées et logement Page 1 sur 7 Table des matières

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2011

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2011 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2012 novembre 2011 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2012 Dépôt légal - Bibliothèque

Plus en détail

Cahier des positions politiques

Cahier des positions politiques Dernière mise à jour le 27 juillet 2017 TABLE DES MATIÈRES 1. Accessibilité financière aux études... 3 2. Contribution financière étudiante... 3 3. Gouvernance des universités... 4 4. Financement des universités...

Plus en détail

juin Est considérée comme non autonome la personne qui, selon l attestation écrite d un médecin, dépend et

juin Est considérée comme non autonome la personne qui, selon l attestation écrite d un médecin, dépend et Reconnaissance de la fourniture d un seul repas par jour dans les tables de fixation des dépenses admissibles au crédit d'impôt remboursable pour maintien à domicile d une personne âgée En vue de faciliter

Plus en détail

RÔLE DES OFFICES D HABITATION DANS LE CADRE DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET DE L APPROCHE COMMUNAUTAIRE HLM

RÔLE DES OFFICES D HABITATION DANS LE CADRE DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET DE L APPROCHE COMMUNAUTAIRE HLM RÔLE DES OFFICES D HABITATION DANS LE CADRE DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET DE L APPROCHE COMMUNAUTAIRE HLM Document produit par le Comité sur l action communautaire et le développement social (CACDS) Mandat

Plus en détail

État de situation - été 2013

État de situation - été 2013 société d habitation du québec La fin des conventions d exploitation entre la Société d habitation du Québec et les organismes gestionnaires de logements sociaux État de situation - été 2013 Résidence

Plus en détail

Document d information Budget du Québec

Document d information Budget du Québec Document d information Budget du Québec 2017-2018 28 mars 2017, 17h Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d œuvre (COCDMO) 4321, avenue Papineau Montréal (Québec) H2T

Plus en détail

Avis de la Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM)

Avis de la Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) Avis de la Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) Bilan de la stratégie d inclusion : «L inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels» SEPTEMBRE 2007 Présentation

Plus en détail

Propositions stratégiques pour l économie sociale au Canada 24 septembre 2014

Propositions stratégiques pour l économie sociale au Canada 24 septembre 2014 Préambule Propositions stratégiques pour l économie sociale au Canada 24 septembre 2014 La situation économique, sociale et environnementale actuelle du Canada présente à la fois des défis et des opportunités.

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS DES ACTIVITÉS DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC. Réalisée par :

ÉTUDE D IMPACTS DES ACTIVITÉS DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC. Réalisée par : ÉTUDE D IMPACTS DES ACTIVITÉS DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC Réalisée par : Aménagement, Environnement et Ressources Société d habitation du Québec 1054, rue Louis-Alexandre Taschereau Aile Saint-Amable,

Plus en détail

OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL MÉMOIRE DÉPOSÉ POUR LA CONSULTATION PUBLIQUE DU SITE NORAMPAC FAVORISER LES SOLUTIONS DU MILIEU

OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL MÉMOIRE DÉPOSÉ POUR LA CONSULTATION PUBLIQUE DU SITE NORAMPAC FAVORISER LES SOLUTIONS DU MILIEU OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL MÉMOIRE DÉPOSÉ POUR LA CONSULTATION PUBLIQUE DU SITE NORAMPAC FAVORISER LES SOLUTIONS DU MILIEU POUR PORTER LE PROJET DE LOGEMENTS SOCIAUX MÉMOIRE DÉPOSÉ LE

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE APPROCHE D INTERVENTION EN HABITATION

VERS UNE NOUVELLE APPROCHE D INTERVENTION EN HABITATION VERS UNE NOUVELLE APPROCHE D INTERVENTION EN HABITATION 23/09/2016 RÉFLEXION ET RECOMMANDATIONS ACEF Consultation de la Société d habitation du Québec en Chaudière-Appalaches Le logement communautaire

Plus en détail

Politique familiale. Municipalité amie des aînés. Orientations et plan d actions

Politique familiale. Municipalité amie des aînés. Orientations et plan d actions Politique familiale et Municipalité amie des aînés Orientations et plan d actions 2013-2017 Document de consultation Février 2013 Mission La politique familiale de Beloeil, Municipalité amie des aînés

Plus en détail

Des endroits où il fait bon vivre Un nouveau pacte

Des endroits où il fait bon vivre Un nouveau pacte le 23 mars 2004 «Pour le gouvernement, la nécessité de ce pacte est évidente, ses avantages sont clairs et c est maintenant qu il doit se concrétiser.» Le ministre des Finances, Ralph Goodale Le discours

Plus en détail

Direction du Logement et de l Habitat Bureau des Etudes, de la Prospective, de la Programmation et de la Synthèse

Direction du Logement et de l Habitat Bureau des Etudes, de la Prospective, de la Programmation et de la Synthèse Direction de la Démocratie, des Citoyens et des Territoires Mission Politique de la Ville Direction du Logement et de l Habitat Bureau des Etudes, de la Prospective, de la Programmation et de la Synthèse

Plus en détail

Objet Approbation des prévisions budgétaires 2015 de l'office municipal d'habitation de Québec Code de classification

Objet Approbation des prévisions budgétaires 2015 de l'office municipal d'habitation de Québec Code de classification 2015-05-29 13:59:06 IDENTIFICATION Unité administrative responsable Projet O.M.H.Q. Numéro : Date : sommaire décisionnel OM2014-003 07 Janvier 2015 Instance décisionnelle Conseil d'agglomération de Québec

Plus en détail

«Le point sur l économie de Sept-Îles» Outils du développement durable

«Le point sur l économie de Sept-Îles» Outils du développement durable «Le point sur l économie de Sept-Îles» Outils du développement durable Février 2015 1. Portrait Population de Sept-Îles Selon Statistique Canada, en 2011, la population de l'agglomération de recensement

Plus en détail

Politique des contributions aux activités sportives régionales pour les jeunes

Politique des contributions aux activités sportives régionales pour les jeunes 1. Énoncé de politique Le ministère des Affaires municipales et communautaires (MAMC) peut fournir du financement en vue d aider des organismes de sports et de loisirs et des administrations communautaires

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2012

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION novembre 2012 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2013 novembre 2012 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2013,

Plus en détail

Feuillet de renseignements La protection des locataires et le contrôle des loyers en Ontario

Feuillet de renseignements La protection des locataires et le contrôle des loyers en Ontario Feuillet de renseignements La protection des locataires et le contrôle des loyers en Ontario Les locataires ont droit tout comme les propriétaires de maisons à vivre de façon sécuritaire dans des logis

Plus en détail

VOLET «SOUTIEN À LA MISSION GLOBALE»

VOLET «SOUTIEN À LA MISSION GLOBALE» SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC PROGRAMME D AIDE AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES EN HABITATION (PAOC) ÉDITION 2014-2015 Date limite de dépôt d une demande d aide financière: 30 mai 2014 2 SOCIÉTÉ D HABITATION

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA FCAPI AU

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA FCAPI AU MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA FCAPI AU Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées ÉTUDE DES STRATÉGIES DE

Plus en détail

Liste des indicateurs d occupation et de vitalité des territoires

Liste des indicateurs d occupation et de vitalité des territoires Liste des indicateurs d occupation et de vitalité des territoires La Loi pour assurer l occupation et la vitalité des territoires prévoit que des indicateurs d occupation et de vitalité des territoires

Plus en détail

Septembre Rapport d étape FAITS SAILLANTS. Comité de pilotage MONTRÉAL = FAMILLES. Jean-François Vézina

Septembre Rapport d étape FAITS SAILLANTS. Comité de pilotage MONTRÉAL = FAMILLES. Jean-François Vézina FAITS SAILLANTS Rapport d étape Septembre 2013 Comité de pilotage MONTRÉAL = FAMILLES Jean-François Vézina Contexte Lors de son discours inaugural du 31 octobre 2012, la première ministre du Québec, M

Plus en détail

FONDS RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DÉFINITION D UN PROJET RÉGIONAL

FONDS RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DÉFINITION D UN PROJET RÉGIONAL FONDS RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DÉFINITION D UN PROJET RÉGIONAL 1 o Un projet doit être déposé par un organisme reconnu régionalement. Exemple : Frigos Pleins, Ressourcerie Bellechasse, APHB, Maison de

Plus en détail

12 e Colloque des villes et villages en santé Les besoins en logement dans un contexte de vieillissement de la population

12 e Colloque des villes et villages en santé Les besoins en logement dans un contexte de vieillissement de la population 12 e Colloque des villes et villages en santé Les besoins en logement dans un contexte de vieillissement de la population Etienne Pinel, Transfert de connaissances Survol Changements démographiques Vieillissement

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

«Le logement social en Midi-Pyrénées»

«Le logement social en Midi-Pyrénées» «Le logement social en Midi-Pyrénées» Problématique générale 20 janvier 2005 Une crise nationale du logement qui touche aussi Midi-Pyrénées : une accession à la propriété de plus en plus difficile Des

Plus en détail