Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6"

Transcription

1 Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE Chapitre 6

2 En 1ère S, ce sont les caractéristiques de la lithosphère océanique qui ont été étudiées. En TS, ce sont les caractéristiques de la lithosphère continentale qui vont nous intéresser pour avoir une vue complète de la dynamique de l ensemble de cette lithosphère terrestre (croûte + partie supérieure du manteau).

3

4 Introduction Chapitre 6 : LE DOMAINE CONTINENTAL ET SES CARACTÉRISTIQUES A la différence du domaine océanique, le domaine continental (30% de la surface terrestre) est émergé, avec une altitude moyenne de 800 m audessus du niveau de la mer, et par endroit, des reliefs très importants (Alpes, Himalaya,..). Quelles sont les caractéristiques du domaine continental?

5 I. LES ROCHES DE LA CROÛTE CONTINENTALE 1. La composition de la croûte continentale Livre: doc. 3 p.127 Grès (sédimentaire) 5% Schiste (métamorphique) 55% Calcaire (sédimentaire) Diorite (magmatique) Gneiss (métamorphique) 40% Granite (magmatique)

6 Structure grenue

7 Les roches de la croûte continentale appartiennent pour l essentiel à la famille des granitoïdes (granite, diorite). Ce sont des roches magmatiques plutoniques* à texture grenue*, contenant majoritairement du quartz, des feldspaths et des micas. Mais on trouve également des roches sédimentaires (calcaires, grès ) et des roches métamorphiques* (schistes, gneiss ). *roche plutonique: roche issue du refroidissement complet d un magma en profondeur. *grenue: entièrement cristallisée (refroidissement lent du magma en profondeur). *roche métamorphique: roche issue de la transformation minéralogique à l état solide d une roche préexistante, sous l effet de la température et/ou de la pression.

8 2. La densité* de la croûte continentale *Densité : masse volumique d un matériau divisée par la masse volumique de l eau (1g/cm 3 ). 174 ml 218 ml Roche Densité Basalte 2,8 Gabbro 3 Péridotite 3,3 Granite? Sa densité* est homogène et de 2,7 en moyenne. Elle est plus faible que celle de la croûte océanique (2,9) et du manteau supérieur (3,3). Ces différences s expliquent par la différence de composition minéralogique des 2 croûtes et du manteau.

9 3. L âge de la croûte continentale L âge de la Terre est de 4,56 Ga; celui de la croûte océanique n excède jamais 200 Ma, car elle disparait au niveau des zones de subduction. Quel est l âge de la croûte continentale et comment le calculer? TP n 10 : Etude d une méthode de datation de l âge de la croûte

10 La croûte continentale peut avoir jusqu à 4 Ga. Ses âges sont calculés grâce à des méthodes de radiochronologie, basées sur la loi de désintégration de certains éléments «Pères» radioactifs présents dans les roches, en éléments «Fils» non radioactifs. Loi de décroissance exponentielle de P ½P 0

11 Exemple : méthode de la droite isochrone pour la désintégration du 87 Rb (rubidium) en 87 Sr (strontium). (Période radioactive ou demi-vie T = 48,8 Ga) Le coefficient directeur a de la droite donne l âge t de la roche: t = ln(a+1)/ʎ avec la constante de désintégration du 87 Rb ʎ=1,4x10 11 an -1

12 II. RELIEFS ET ÉPAISSEUR DE LA CROÛTE CONTINENTALE 1. Les variations de l épaisseur de la croûte TP n 11 : Les indices de l épaississement crustal (activité 1) Application Profil Crustal

13 TP11 : Relief et épaisseur de la Croute continentale (Activité 1) Objectif: montrer qu il existe une relation entre la profondeur du Moho et le relief

14 Les données sismiques permettent d estimer l épaisseur de la croûte, c est-à-dire la profondeur de la discontinuité de Mohorovicic (MOHO), la limite croûte/manteau supérieur. Elle est en moyenne de 30 km au niveau des continents (7 km sous les océans), mais elle augmente sous les chaînes de montagnes jusqu à 70 km formant ainsi un épaississement appelé racine crustale. Amincissement (marge passive) (2,7) (2,9) (3,3) Épaississement : racine crustale

15 Quelles sont les témoins de l épaississement crustal, visibles en surface dans les chaînes de montagnes? 2. Les indices tectoniques témoignant de l épaississement crustal TP n 11 : Les indices de l épaississement crustal (activité 2)

16 TP n 11 : Les indices de l épaississement crustal (activité 1) Problème : Quelles structures géologiques témoignent d un raccourcissement de la croûte à l origine de son épaississement? Plis Faille inverse Chevauchement et Nappe de charriage

17 Des indices tectoniques de convergence des plaques et de contraintes compressives sont trouvés dans les chaines de montagnes : plis, failles inverses, chevauchement et nappes de charriage. Ils montrent un raccourcissement local de la croûte, associé à un épaississement vertical dû à l empilement des terrains.

18 3. Les roches témoignant de l épaississement crustal TP n 11 : Les indices de l épaississement crustal (activité 2) Enfoncement + compression Augmentation de la température et de la pression Transformations minéralogiques à l état solide (métamorphisme)

19 Dans les chaînes de montagnes, certaines roches ont été enfouies à plusieurs km de profondeur et ont subi des modifications liées à l augmentation de la pression et de la température (métamorphisme): transformations minéralogiques, alignement des minéraux en feuillets (foliation). Dans certains cas extrêmes, ces variations de pression et de température peuvent entraîner une fusion partielle des roches (anatexie) et produire ainsi des inclusions de magma granitique (migmatite). Gneiss Augmentation température Migmatite Zone foncée = partie du gneiss qui n a pas fondu Zone claire provenant d un magma granitique = fusion partielle du gneiss.

20 III. L ISOSTASIE DE LA LITHOSPHÈRE CONTINENTALE La lithosphère continentale rigide est constituée de la croûte continentale et de la partie superficielle du manteau supérieur. TP n 12 : Lithosphère continentale et isostasie

21 2 possibilités: - baisse du niveau de la mer. - remontée du continent.

22

23 2,7 2,9 Animation pour comprendre l isostasie Racine crustale 3,3

24 Elle repose en équilibre sur l asthénosphère déformable et plus dense, au niveau de l isotherme 1300 C. On appelle isostasie (ou équilibre isostatique) cet état d équilibre réalisé à une certaine profondeur (surface de compensation) et qui applique la loi d Archimède. Selon le modèle d Airy, l excès de masse dû à la présence d une chaîne de montagnes est compensé en profondeur par un déficit de masse (racine crustale épaisse constituée de matériaux légers). Ce modèle permet également d expliquer l altitude moyenne de la croûte océanique (-3800m) plus dense et donc plus fine que la croûte continentale (+800m).

25 Continent Océan Relief Croûte océanique d=2,9 (< 200 Ma) 5 à 10 km 30 km Croûte continentale 70 km d=2,7 (jusqu à 4 Ga) Manteau lithosphérique d=3,3 Racine crustale Manteau asthénosphérique d=3,25 Les roches sédimentaires, que l on trouve en surface aussi bien en domaine continental qu en domaine océanique, n ont pas été indiquées car elles sont minoritaires (5%).

Chapitre 1: La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale

Chapitre 1: La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale Chapitre 1: La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale Dans les années 1920, Wegener a identifié une caractéristique spécifique de la Terre appelée

Plus en détail

THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT. Partie B : Le domaine continental et sa dynamique

THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT. Partie B : Le domaine continental et sa dynamique THEME 1 LA TERRE DANS L'UNIVERS, LA VIE, L'EVOLUTION DU VIVANT Partie B : Le domaine continental et sa dynamique Chap 1. La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et

Plus en détail

Chap II/ Convergence lithosphérique et formation des chaines de montagne

Chap II/ Convergence lithosphérique et formation des chaines de montagne Nous avons vu qu une chaîne de montagne porte les traces d une collision continentale. Comment et où se forment les chaines de montagne? Chap II/ Convergence lithosphérique et formation des chaines de

Plus en détail

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION I- DES TEMOINS D UN ANCIEN OCEAN AU NIVEAU DES ALPES FRANCO-ITALIENNES. a- RAPPELS. A- LES TEMOINS D UNE ANCIENNE MARGE PASSIVE

Plus en détail

Le domaine continental et sa dynamique. Chap 1 : La caractérisation du domaine continental.

Le domaine continental et sa dynamique. Chap 1 : La caractérisation du domaine continental. Le domaine continental et sa dynamique. Chap 1 : La caractérisation du domaine continental. Feuille d activité Activité préparatoire Révision de la géologie de 1S : notions de lithosphère/asthénosphère

Plus en détail

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Polynésie remplacement

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Polynésie remplacement Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Polynésie remplacement BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 Session de remplacement SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient

Plus en détail

REVISIONS TS GEOLOGIE 1B et 2A Questions à Choix Multiple: 1 seule réponse possible

REVISIONS TS GEOLOGIE 1B et 2A Questions à Choix Multiple: 1 seule réponse possible REVISIONS TS GEOLOGIE 1B et 2A Questions à Choix Multiple: 1 seule réponse possible 1. La croûte continentale est : a) plus dense que la croûte océanique ; b) formée de roches voisines du granite ; c)

Plus en détail

Corrigé du bac 2017 : SVT spécialité Série S Liban

Corrigé du bac 2017 : SVT spécialité Série S Liban Corrigé du bac 2017 : SVT spécialité Série S Liban BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3H30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L usage

Plus en détail

deux types de croûtes

deux types de croûtes Introduction : Suess proposait l idée qu il y avait deux «éléments» à la surface du globe : les continents légers qui «flottaient» sur des matériaux plus denses constituant le plancher océanique. Il y

Plus en détail

Chapitre 1 : La caractérisation du domaine continental

Chapitre 1 : La caractérisation du domaine continental Proposition 1 Thème 1B Le domaine continental et sa dynamique. Ingrid Fraiser, Virginie Boulen, Frederic Dambach, ROUSSEL matthieu, LUZ sophie Mallol isabelle claustre, Martine Minier,Hierrezuelo Maria

Plus en détail

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan Partie : La convergence lithosphérique. Introduction à cette partie : Convergence lithosphérique : rapprochement de 2 plaques lithosphériques qui se traduit soit par une subduction soit par une collision

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

BILAN TP4 : Collision continentale et épaississement crustal.

BILAN TP4 : Collision continentale et épaississement crustal. BILAN TP4 : Collision continentale et épaississement crustal. Activité 1 : Les indices superficiels d'un épaississement crustal. La formation d'un pli : Les plis sont des déformations qui résultent de

Plus en détail

Déductions. Les reliefs ont disparu. Effondrement central?

Déductions. Les reliefs ont disparu. Effondrement central? DS 5 correction Partie 2.1 Exercice 1 : le massif Armoricain PB : relever les caractéristiques d une chaîne de montagnes ancienne et en déduire les évènements à l origine de ces caractéristiques. Saisie

Plus en détail

Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître :

Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître : Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître : Géotherme courbe décrivant l évolution de la température en fonction de la profondeur pour une zone donnée.

Plus en détail

Thème II: Les continents et leur dynamique

Thème II: Les continents et leur dynamique TS Thème II: Les continents et leur dynamique Reliefs continentaux TS Leçon n 2 : La formation des chaines de montagnes. Thème : Les continents et leur dynamique. Introduction Leçon n 2 : formation d une

Plus en détail

La formation des chaînes de montagne.

La formation des chaînes de montagne. La formation des chaînes de montagne. Comment se mettent en place les chaînes de montagne? Quelles sont les structures reconnaissables et indices permettant d identifier les étapes de la formation d une

Plus en détail

Partie 2 : le domaine continental et sa dynamique

Partie 2 : le domaine continental et sa dynamique Partie 2 : le domaine continental et sa dynamique Chapitre Partie 3 : 2 : chaînes de montagnes et convergence lithosphérique Introduction Massif de l'himalaya Mont Viso (Alpes) http://fr.academic.ru http://earth.imagico.de

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

I. Des indices de l existence d un ancien océan disparu

I. Des indices de l existence d un ancien océan disparu Introduction CHAPITRE 3 Contexte de la formation des chaines de montagnes TP5 Formation des alpes La formation des reliefs montagneux est due à l empilement de fragments de lithosphère ou de croûte continentale.

Plus en détail

Corrigé du bac 2017 : SVT spécialité Série S Pondichéry

Corrigé du bac 2017 : SVT spécialité Série S Pondichéry Corrigé du bac 2017 : SVT spécialité Série S Pondichéry BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3H30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

Plus en détail

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION Problématique : Que se passe-t-il en cas de convergence de 2 lithosphères? La convergence lithosphérique se caractérise par : - le rapprochement de repères

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

Chapitre n 2. Interprétation des différences entre océans et continents.

Chapitre n 2. Interprétation des différences entre océans et continents. Chapitre n 2 Interprétation des différences entre océans et continents. Introduction À partir de la distribution bimodale des altitudes terrestres, Wegener avait supposé que la croûte terrestre était constituée

Plus en détail

CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE

CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE INTRODUCTION : CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE La lithosphère océanique se crée aux dorsales, limites divergentes des plaques tectoniques, évolue en s éloignant de la dorsale puis disparaît au niveau

Plus en détail

TS Thème 1.B Le domaine continental et sa dynamique. Chapitre 2: Convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes.

TS Thème 1.B Le domaine continental et sa dynamique. Chapitre 2: Convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes. Chapitre 2: Convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes. Livre p 146 à 169 Introduction : Visionner une animation pour comprendre comment on passe d un océan à une chaîne

Plus en détail

Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Liban

Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Liban Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Liban BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3H30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L usage

Plus en détail

La vallée de la Rance offre une coupe géologique naturelle dans des roches métamorphiques constituant le massif de Saint-Malo.

La vallée de la Rance offre une coupe géologique naturelle dans des roches métamorphiques constituant le massif de Saint-Malo. DST «Le domaine continental et sa dynamique 1». /20 Calculatrice autorisée PARTIE II - Ex1. Pratique d un raisonnement scientifique dans le cadre d un pb donné (50 % de la note). La vallée de la Rance

Plus en détail

continents et leur dynamique

continents et leur dynamique 100 04732978_100-141.indd 100 24/07/12 17:17 104 114 125 133 101 04732978_100-141.indd 101 24/07/12 17:17 Partie 2 Les continents et leur dynamique Les objectifs généraux de cette partie En classe de Première

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Amérique du Nord

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Amérique du Nord Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Amérique du Nord BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Révision géologie correction

Révision géologie correction Révision géologie correction Exercice 1 : Les tremblements de Terre sont à l origine de la création d ondes sismiques, enregistrées à aide de sismographes. Ces ondes sismiques sont des ondes élastiques.

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Ts 2 Himmich INTRODUCTION - RAPPELS. Thème 1B

Ts 2 Himmich INTRODUCTION - RAPPELS. Thème 1B Thème 1B Ts 2 Himmich INTRODUCTION - RAPPELS Les dorsales océaniques sont le lieu de la divergence des plaques lithosphériques. Les zones de subductions sont au contraire les domaines de la convergence

Plus en détail

Des caractéristiques du domaine continental

Des caractéristiques du domaine continental TS TP 1 Des caractéristiques du domaine continental Donner à revoir avant les acquis : cours de révisions de 1S + Belin p. 140 et 141. Acquis de 4ème La partie externe de la Terre est formée de plaques

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution II - Le fonctionnement global de la Terre Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction

Plus en détail

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches B. LES ACTIONS DE L EAU SUR LA CROÛTE OCÉANIQUE À chaque étape de l histoire de la croûte océanique, l eau est présente : - dès sa mise en place au

Plus en détail

TD6 : Les caractéristiques et la formation des chaînes de montagnes de collision

TD6 : Les caractéristiques et la formation des chaînes de montagnes de collision TD6 : Les caractéristiques et la formation des chaînes de montagnes de collision L''Himalaya est l'exemple type des chaînes de montagnes de collision, dont la formation est interprétée aujourd'hui dans

Plus en détail

Le domaine continental et sa dynamique TP n 7

Le domaine continental et sa dynamique TP n 7 Les indices de terrain sur la formation des chaines de montagne. Un voyage virtuel dans les Alpes va nous permettre de comprendre en partie les mécanismes à l origine de la formation de la chaîne alpine.

Plus en détail

THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction

THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction EX 1 : Les caractéristiques d'une zone de subduction 1) Manteau asthénosphérique 2) Fosse 3) Plan de Bénioff 4)

Plus en détail

Les caractéristiques des zones de subduction

Les caractéristiques des zones de subduction CHAPITRE 4 LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE 1 Les caractéristiques des zones de subduction La lithosphère est découpée en douze plaques. Les limites de ces plaques constituent les zones actives de la planète

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Pondichéry

Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Pondichéry Corrigé du bac 2017 : SVT obligatoire Série S Pondichéry BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3H30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L

Plus en détail

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER La convergence lithosphérique et ses effets Conception Christine BULIER Filiation des gabbros de la lithosphère océanique Gabbro de dorsale océanique Gabbro hydraté zone d accrétion Gabbros zone de subduction

Plus en détail

CORRECTION DS 4 : QUESTION DE SYNTHÈSE

CORRECTION DS 4 : QUESTION DE SYNTHÈSE CORRECTION DS 4 : QUESTION DE SYNTHÈSE Rappel du sujet Décrire les différentes étapes qui prouvent que les Alpes résultent de la collision de 2 plaques lithosphériques autrefois séparées par un océan.

Plus en détail

Comment expliquer les fortes variations des altitudes sur la Terre? I rappels

Comment expliquer les fortes variations des altitudes sur la Terre? I rappels Chapitre II Géologie A Caractérisation du domaine continental Comment expliquer les fortes variations des altitudes sur la Terre? I rappels Au début du XXe siècle, Wegener postule que l'altitude moyenne

Plus en détail

TERRATS Célia GARCIA Claire

TERRATS Célia GARCIA Claire TERRATS Célia GARCIA Claire TS1 Synthèse SVT Sortie géologique Activité 4 : Le raccourcissement et l'empilement de la croûte continentale dans une chaîne de montagnes : indices et devenir La convergence

Plus en détail

Chapitre 7 : La convergence lithosphérique : le contexte de la formation des chaînes de montagnes

Chapitre 7 : La convergence lithosphérique : le contexte de la formation des chaînes de montagnes Chapitre 7 : La convergence lithosphérique : le contexte de la formation des chaînes de montagnes Le modèle de la formation d une chaîne de montagnes se fonde sur la tectonique des plaques lithosphériques.

Plus en détail

Construction des connaissances en géologie du collège au lycée Acquis des élèves en début de Terminale

Construction des connaissances en géologie du collège au lycée Acquis des élèves en début de Terminale Construction des connaissances en géologie du collège au lycée Acquis des élèves en début de Terminale Acquis de 5 ème (géologie externe : évolution des paysages) On explique la variété des modelés du

Plus en détail

ROC 1. Expliquez comment la subduction d'une plaque océanique peut conduire à la genèse de roches magmatiques au niveau de la plaque chevauchante.

ROC 1. Expliquez comment la subduction d'une plaque océanique peut conduire à la genèse de roches magmatiques au niveau de la plaque chevauchante. ROC 1 Expliquez comment la subduction d'une plaque océanique peut conduire à la genèse de roches magmatiques au niveau de la plaque chevauchante. Votre exposé sera structuré et illustré par un schéma-bilan

Plus en détail

document 1 : diagramme pression/température

document 1 : diagramme pression/température THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et collision QCM QCM 1 : Les géologues étudient des roches récoltées à l'affleurement, dans les régions du Chenaillet (gabbro)

Plus en détail

DS de SVT Durée 3h30 (sans document ni calculatrice)

DS de SVT Durée 3h30 (sans document ni calculatrice) DS de SVT Durée 3h30 (sans document ni calculatrice) 1 ère PARTIE : Mobilisation des connaissances : Le domaine continental et sa dynamique.(8 points) Question : À l'aide du document et de vos connaissances,

Plus en détail

Partie 1 Structure, composition et dynamique de la Terre. 1 Structure et composition chimique internes de la Terre. 1.1 Rappels de géologie

Partie 1 Structure, composition et dynamique de la Terre. 1 Structure et composition chimique internes de la Terre. 1.1 Rappels de géologie Première S 2/46 Partie 1 Structure, composition et dynamique de la Terre L intérieur de la Terre est inaccessible à l observation directe. Comment connaître sa constitution et son fonctionnement? 1 Structure

Plus en détail

De la 1 e S a la T le S : l essentiel a retenir

De la 1 e S a la T le S : l essentiel a retenir De la 1 e S a la T le S : l essentiel a retenir Fiche 1/3 : Géologie La mobilité des continents : naissance d une idée Vers l abandon de l ancienne théorie fixiste La théorie mobiliste est portée par Wegener.

Plus en détail

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie Lycée E. Delacroix Tale S 1. LA STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE Croûte continentale (max 70 km d épaisseur) ductile rigide Manteau sup (péridotite surtout)

Plus en détail

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile.

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. C. LEXIQUE Atome : constituant fondamental de la matière. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. Basalte* : Roche magmatique microlithique

Plus en détail

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Préparation à l Agrégation Interne Samedi 16 octobre et mercredi 20 octobre 2010 LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Les mots clés : Séismes, ondes sismiques, pression, température, croûte, manteau,

Plus en détail

La Terre et l espace: Les caractéristiques générales de la Terre L A L I T H O S P H È R E

La Terre et l espace: Les caractéristiques générales de la Terre L A L I T H O S P H È R E La Terre et l espace: Les caractéristiques générales de la Terre L A L I T H O S P H È R E La lithosphère La lithosphère est un ensemble rigide qui comprend la croûte terrestre et une partie du manteau

Plus en détail

Problématique Montrer les phénomènes dynamiques au niveau lithosphérique

Problématique Montrer les phénomènes dynamiques au niveau lithosphérique Correction agreg blanche du 18 nov 2006 sur la lithosphère QUESTION 1 : Différents moyens pour délimiter la lithosphère en épaisseur 1. Température Doc1 limite inférieure thermique de la lithosphère 1300

Plus en détail

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire.

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. Référentiel Connaissances exigibles géologie 1S 1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. 1 1La structure du globe peut être modélisée par l'étude

Plus en détail

TS DS Géologie correction

TS DS Géologie correction TS DS Géologie correction Partie 1 : QCM (30 mn) UNE SEULE REPONSE : 1. Une roche métamorphique peut se former L augmentation des conditions de pression et température provoque toujours la fusion partielle

Plus en détail

Le contraste océans-continents

Le contraste océans-continents Le contraste océans-continents Selon Wegener la composition des fonds océaniques est distincte de celle des continents. De nombreuses études ont contribué à démontrer ce contraste. Des documents vous présentent

Plus en détail

On cherche à déterminer si la superposition des roches de l ophiolite du Chenaillet correspond à celle d une lithosphère océanique.

On cherche à déterminer si la superposition des roches de l ophiolite du Chenaillet correspond à celle d une lithosphère océanique. TP n 14 Les traces de l ancien océan Alpin et de sa subduction Thème 1-B-2 La formation d une chaîne de montagne est associée au préalable à l existence d un océan qui séparait les deux masses continentales

Plus en détail

Thème 1B : La tectonique des plaques : l histoire d un modèle

Thème 1B : La tectonique des plaques : l histoire d un modèle Thème 1B : La tectonique des plaques : l histoire d un modèle Chapitre 1 : Naissance et critiques d'une théorie, la dérive des continents 1. Naissance de l'idée : Wegener et la dérive des continents (1915)

Plus en détail

CHAPITRE E3 : LES ZONES DE SUBDUCTION. DES ZONES DE PRODUCTION DE LA CROÛTE CONTINENTALE ET DE DISPARITION DE LA LITHOSPHÈRE OCÉANIQUE

CHAPITRE E3 : LES ZONES DE SUBDUCTION. DES ZONES DE PRODUCTION DE LA CROÛTE CONTINENTALE ET DE DISPARITION DE LA LITHOSPHÈRE OCÉANIQUE CHAPITRE E3 : LES ZONES DE SUBDUCTION. DES ZONES DE PRODUCTION DE LA CROÛTE CONTINENTALE ET DE DISPARITION DE LA LITHOSPHÈRE OCÉANIQUE 1 6 Carte de l'âge du fond des océans (couverture livre) 7 Schéma

Plus en détail

Indices tectoniques Photo correspondante Schéma interprétatif Caractéristiques Les failles de type. sont un indice de déformation

Indices tectoniques Photo correspondante Schéma interprétatif Caractéristiques Les failles de type. sont un indice de déformation TP 12 : L épaississement crustale 1 Lors de la convergence lithosphérique, les terrains se déforment et forment des chaînes de montagnes, comme les Alpes. Dans ces chaînes de montages, la croûte continentale

Plus en détail

I) Le volcanisme des zones de subduction.

I) Le volcanisme des zones de subduction. Semaine 15 Chapitre 3 Le magmatisme en zone de subduction : une production de nouveaux matériaux continentaux p.188 à 207 Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui

Plus en détail

disparition des reliefs

disparition des reliefs @ Correction FA6 La http://scolawebtv.crdp-versailles.fr/player.php?id=1418 disparition des reliefs Des vestiges d anciennes chaînes de montagne datant de plusieurs centaines millions d années sont observables

Plus en détail

TP7 : L épaississement de la croûte continentale dans les chaînes de montagne.

TP7 : L épaississement de la croûte continentale dans les chaînes de montagne. Pour retracer l'évolution d'une chaîne de montagnes, le géologue dispose de nombreuses techniques parmi lesquelles figurent : - l observation des affleurements qui montrent des indices structuraux. - la

Plus en détail

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon!

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! Briançon Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! CHAPITRE 2 : LA FORMATION DES CHAINES DE MONTAGNES Dans quel contexte géodynamique les chaînes de montagnes se forment-elles? I- La formation

Plus en détail

Métamorphisme : définition

Métamorphisme : définition Métamorphisme : définition Lorsque les roches sont portées à des profondeurs différentes de celles où elles se trouvaient initialement, elles recristallisent. Une telle situation est commune dans la croûte

Plus en détail

et samedi 20 janvier 2007 LE MAGMATISME

et samedi 20 janvier 2007 LE MAGMATISME Préparation à l Agrégation Interne Séances des mercredi 17 janvier et samedi 20 janvier 2007 LE MAGMATISME Les mots clés : Magmatisme, plutonisme, volcanisme, magma, silicates, roche, basalte, gabbro,

Plus en détail

BILAN : HISTOIRE D UNE CHAINE DE MONTAGNES : OROGENESE ET RECYCLAGE

BILAN : HISTOIRE D UNE CHAINE DE MONTAGNES : OROGENESE ET RECYCLAGE Chapitre 2 BILAN : HISTOIRE D UNE CHAINE DE MONTAGNES : OROGENESE ET RECYCLAGE étymologie : orogenèse = oros (du grec, ὄρος) = la montagne / genèse = naissance (1er emploi? = 1907, Émile Haug) = phénomènes

Plus en détail

QCM. Niveau Première S. Thème 1B : L'évolution du modèle : le renouvellement de la lithosphère océanique

QCM. Niveau Première S. Thème 1B : L'évolution du modèle : le renouvellement de la lithosphère océanique QCM Niveau Première S Thème 1B : L'évolution du modèle : le renouvellement de la lithosphère océanique Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions

Plus en détail

INTRODUCTION. A quel niveau se réalise la disparition de la lithosphère océanique et quelles sont les caractéristiques de ses zones?

INTRODUCTION. A quel niveau se réalise la disparition de la lithosphère océanique et quelles sont les caractéristiques de ses zones? INTRODUCTION De la lithosphère océanique se crée en permanence au niveau des dorsales. Ce mécanisme d accrétion est à l origine d une expansion des fonds océaniques, qui en vieillissant s éloigne de l

Plus en détail

Convergence lithosphérique

Convergence lithosphérique Convergence lithosphérique 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. blocs basculés B. failles inverses C. relief en gradins D. amincissement crustal E. grabben F. sédimentation synrift G. croûte océanique 1.2 A. métagabbro

Plus en détail

Atelier de reconnaissance de roches et minéraux

Atelier de reconnaissance de roches et minéraux Atelier de reconnaissance de roches et minéraux Reconnaissance des roches Le nombre de roches est infini ( enfin presque). Et les pièges sont aussi nombreux que les roches. Une règle absolue : prudence

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES LES MARGES ACTIVES Niveau : Terminale S Extrait du programme : Philosophie du sujet et des documents 1) définition d une marge active : limite active

Plus en détail

V. Structure interne de la Terre

V. Structure interne de la Terre Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Nature des Enveloppes Terrestres. 1 ère année

Plus en détail

PREPABAC - NOVEMBRE 2015

PREPABAC - NOVEMBRE 2015 PREPABAC - NOVEMBRE 2015 PARTIE I : QUESTION N 1 : Introduction: Au début du 20 éme siècle, le géologue Suess défend la théorie de la contraction terrestre pour expliquer l'existence des continents et

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DE LA CROUTE CONTINENTALE ET OCEANIQUE

LES CARACTERISTIQUES DE LA CROUTE CONTINENTALE ET OCEANIQUE TP2 Chap1 TS Maîtriser des outils : microscope optique, loupe binoculaire, matériel de dissection, logiciels : google earth + microscope polarisant Communiquer en utilisant des langages et des outils pertinents

Plus en détail

Bac S Sujet de SVT Session 2016 Amérique du Nord LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE GÉOTHERMIE ET PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE LA TERRE

Bac S Sujet de SVT Session 2016 Amérique du Nord LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE GÉOTHERMIE ET PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE LA TERRE Bac S Sujet de SVT Session 2016 Amérique du Nord 1ère PARTIE : (8 points) LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE GÉOTHERMIE ET PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE LA TERRE QCM : Cocher la bonne réponse, pour chaque

Plus en détail

Module : Nature des enveloppes terrestres Examen écrit du 05 juin 2011 (Corrigé) Durée : 1 h 30

Module : Nature des enveloppes terrestres Examen écrit du 05 juin 2011 (Corrigé) Durée : 1 h 30 Nom et Prénom Note : UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF INSTITUT D ARCHITECTURE ET DES SCIENCES DE LA TERRE DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère

Plus en détail

1.-La structure interne de la Terre

1.-La structure interne de la Terre 1.-La structure interne de la Terre L'intérieur de la Terre est constitué d'une succession de couches de propriétés physiques différentes: au centre, le noyau, qui se divise en noyau interne solide et

Plus en détail

VENDREDI 03 SEPTEMBRE

VENDREDI 03 SEPTEMBRE Code couleur : DATE/ Cours ou TP Activité avec objectifs technique et/ou méthodologique Objectifs cognitifs (connaissances à acquérir) Support Plan Contrôle / DS Travail personnel ATTENTION : D une séance

Plus en détail

Dans la légende, il existe des indications du métamorphisme régional (= métamorphisme général).

Dans la légende, il existe des indications du métamorphisme régional (= métamorphisme général). À partir de l'extrait de carte géologique de la Fiance au millionième fourni, et de sa légende, décrivez et interprétez les phénomènes métamorphiques visibles dans les Alpes franco-italiennes. (oral Agro-véto

Plus en détail

V. Les roches. Les roches magmatiques

V. Les roches. Les roches magmatiques Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif 1 Institut d'architecture et des Sciences de la Terre Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Licence Géosciences

Plus en détail

Thème 1B TP 5: le magmatisme des zones de subduction, mécanisme d accrétion de la croûte continentale

Thème 1B TP 5: le magmatisme des zones de subduction, mécanisme d accrétion de la croûte continentale Thème 1B TP 5: le magmatisme des zones de subduction, mécanisme d accrétion de la croûte continentale On cherche à caractériser les zones de subduction et notamment à comprendre comment de la croûte continentale

Plus en détail

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 En quoi le nouveau programme de 1 ère reprend des idées des anciens programmes? En quoi en diffère-t-il? Quelles

Plus en détail

Chapitre 3 : la tectonique des plaques : un modèle éprouvé.

Chapitre 3 : la tectonique des plaques : un modèle éprouvé. Chapitre 3 : la tectonique des plaques : un modèle éprouvé. A partir des années 70, de nombreux arguments vont venir confirmer et préciser la théorie de la dérive des continents c est la naissance d un

Plus en détail

Le métamorphisme. Le métamorphisme est un phénomène général et complexe.

Le métamorphisme. Le métamorphisme est un phénomène général et complexe. Le métamorphisme 1 Le métamorphisme Le métamorphisme est un phénomène général et complexe. Il s agit de la transformation des roches à par l action de la pression et de la température Toutes les roches

Plus en détail

CHAPITRE 6 DE LA DERIVE DES CONTINENTS À L EXPANSION OCEANIQUE

CHAPITRE 6 DE LA DERIVE DES CONTINENTS À L EXPANSION OCEANIQUE ATTENTION : ENCADRE ROUGE = CE QUI EST A SAVOIR ABSOLUMENT CHAPITRE 6 DE LA DERIVE DES CONTINENTS À L EXPANSION OCEANIQUE Au début des années 1960 de nouvelles données et surtout l étude des fonds océaniques

Plus en détail

DIVERGENCE - CONVERGENCE

DIVERGENCE - CONVERGENCE Préparation à l Agrégation Interne Séance du samedi 24 octobre 2009 Séance du samedi 7 novembre 2009 DIVERGENCE - CONVERGENCE Les mots clés : divergence, dorsale, accrétion, asthénosphère, basalte, croûte,

Plus en détail

TP5. Constat de départ

TP5. Constat de départ Acquis : Nous avons vu dans les Alpes qu il y avait des marqueurs océaniques prouvant l existence d un ancien océan à cet endroit. Problème: Comment expliquer la variété des roches présentes dans une chaîne

Plus en détail

1 S TP 4.5 : FORMATION DE LA CROUTE OCEANIQUE A LA DORSALE

1 S TP 4.5 : FORMATION DE LA CROUTE OCEANIQUE A LA DORSALE 1 S TP 4.5 : FORMATION DE LA CROUTE OCEANIQUE A LA DORSALE OCEANIQUE La fusion partielle de l asthénosphère fournit un magma chaud qui remonte à la surface grâce à sa faible densité. Ce magma de composition

Plus en détail

RHÉOLOGIE. Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte. p.1/34

RHÉOLOGIE. Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte. p.1/34 RHÉOLOGIE Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte p.1/34 RHÉOLOGIE Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte Dépend de 3 paramètres physiques:

Plus en détail

Chapitre 4 : LA DISPARITION DES RELIEFS. 1- Comparaison entre montagnes récentes et montagnes anciennes. Doc. 1 et 2 p

Chapitre 4 : LA DISPARITION DES RELIEFS. 1- Comparaison entre montagnes récentes et montagnes anciennes. Doc. 1 et 2 p Thème 1A : Le domaine continental et sa dynamique Chapitre 4 : LA DISPARITION DES RELIEFS 1- Comparaison entre montagnes récentes et montagnes anciennes Doc. 1 et 2 p. 192-193 L étude comparée de montagnes

Plus en détail

Préparation à l Agrégation Interne Séances du 20 / 12 / 2008 et 07 / 01 / 2009 CONVERGENCE ET COLLISION CONTINENTALE

Préparation à l Agrégation Interne Séances du 20 / 12 / 2008 et 07 / 01 / 2009 CONVERGENCE ET COLLISION CONTINENTALE Préparation à l Agrégation Interne Séances du 20 / 12 / 2008 et 07 / 01 / 2009 CONVERGENCE ET COLLISION CONTINENTALE Les mots clés : déformation, contrainte, compression, pli, faille, chevauchement, charriage,

Plus en détail

Thème 2-A La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre

Thème 2-A La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre Thème 2-A La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre Classe : Terminale S Durée envisagée : 1 semaine Nombre de TP : 1 En rouge : Bilans à faire noter aux élèves En bleu : Activités pratiques

Plus en détail

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Se questionner Qu'est-ce qui te permet de dire que la Terre est une planète active? Partie 1 Chapitre 3 STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU GLOBE TERRESTRE Introduction : Les

Plus en détail