CICE Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CICE Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi"

Transcription

1 INFORMATIONS LÉGALES Mars 2013 Adp Micromégas vous accompagne CICE Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi 1 HR. Payroll. Benefits.

2 Ce que dit la loi Qu est-ce que le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi? Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) a pour objectif premier l amélioration de la compétitivité des entreprises tout en maintenant l emploi. Ce dispositif d allégement fiscal vise aussi à donner de l oxygène aux entreprises pour favoriser l investissement et l innovation. Inspiré du rapport Gallois, le CICE a été institué par la troisième loi de finances rectificative pour 2012, adoptée le 19 décembre 2012 et publiée le 30 décembre Financé en partie par une hausse de la TVA, le crédit d impôt sera égal, pour les rémunérations versées en 2013, à 4 % de la masse salariale, pour atteindre, à partir de 2014, 6 % des rémunérations. Le CICE sera effectif pour les rémunérations versées dès le 1 er janvier 2013, ainsi, les entreprises pourront en bénéficier dès 2014 Le CICE sera effectif pour les rémunérations versées dès le 1er janvier Ainsi, pourront en bénéficier dès Qui peut en bénéficier? Le CICE bénéficie à toutes les entreprises qui emploient des salariés dès lors qu elles sont : - imposées d après leur bénéfice réel ; - soumises à l impôt sur le revenu ou l impôt sur les sociétés. Sous condition de respect de ces deux critères, toute entreprise est éligible quelles que soient leur forme juridique (individuelle, société de personnes, société de capitaux ) et leur catégorie d imposition (bénéfices industriels et commerciaux, bénéfices non commerciaux, bénéfices agricoles). Quelles contreparties? Le crédit d impôt a pour objectif de favoriser l investissement, la recherche, l innovation, la formation, le recrutement, la prospection de nouveaux marchés et la reconstitution du fonds de roulement. Les comptes annuels de l entreprise devront retracer ces efforts. Le CICE ne doit pas servir au financement d une hausse des bénéfices ou à l augmentation de la rémunération des dirigeants. Un décret viendra préciser les obligations déclaratives des entreprises. Enfin, de véritables contreparties en matière de gouvernance des entreprises devraient être mises en place début

3 INFORMATIONS LÉGALES Les enjeux pour les Entreprises Comment calculer le CICE? Le CICE est assis sur les rémunérations que les entreprises versent à leurs salariés au cours de l année civile, à un taux dont la montée en charge sera progressive. Ainsi, pour les rémunérations versées en 2013, le taux du crédit d impôt est de 4%. Il sera porté à 6% à compter de Constituent l assiette de calcul du CICE, les rémunérations soumises à cotisations de sécurité sociale n excédant pas 2,5 fois le smic annuel. Les rémunérations supérieures à cette limite sont exclues du bénéfice du CICE. Exemple : Un salarié perçoit, en 2013, une rémunération totale de euros. Ce montant étant supérieur à ,50 euros (2,5 x smic annuel en 2013) n est pas pris en compte pour le calcul du CICE. CALCUL DU CICE : EXEMPLE D UNE ENTREPRISE DE 100 SALARIÉS CALCUL DU CICE : EXEMPLE D UNE ENTREPRISE DE 100 SALARIÉS Hypothèse de calcul considérant que 80% des salariés perçoivent une rémunération équivalente au salaire médian de euros. Le montant du crédit d impôt pour l année 2013 est déterminé de manière suivante : Masse salariale éligible : x 12 = x 80 salariés = CRÉDIT D IMPÔT : Pour % x = Pour % x = Quel smic annuel? Le smic sera calculé sur la base légale de la durée du travail, augmentée, le cas échéant, des heures supplémentaires et complémentaires. En revanche, les majorations auxquelles elles donnent lieu ne devront pas être retenues. 3 3

4 Comment déclarer le CICE? Un code type de personnel 400 a été créé avec pour libellé : Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi. Le montant à reporter correspondra aux rémunérations ayant participé au calcul du crédit d impôt. Les employeurs devront également préciser l effectif bénéficiant du CICE. Les URSSAF procéderont aux vérifications sur l assiette de calcul du crédit d impôt. Elles transmettront à l Administration fiscale les résultats de ces vérifications. L Administration fiscale a compétence pour contrôler le bien-fondé et les modalités de calcul du CICE. Comment en bénéficier? Dès la première année, le crédit d impôt est intégralement restitué aux entreprises dont l effectif est inférieur à 250 salariés. Pour les autres entreprises, le CICE viendra s imputer sur l impôt au titre de l année au cours de laquelle les rémunérations prises en compte pour son calcul ont été versées. Le crédit d impôt assis sur la masse salariale de 2013 servira donc à diminuer d autant l impôt dû au titre de l année Pour rappel, le CICE est ouvert aux exercices fiscaux débutant au plus tôt le 1er janvier À cet effet, les entreprises dont l année fiscale ne coïncide pas avec l année civile détermineront le CICE en tenant compte des rémunérations versées au cours de l année 2013 mais imputables sur l impôt dû au titre du résultat dégagé au cours de l année 2014 (exemple de l entreprise dont l exercice fiscal court du 1er avril 2013 au 31mars 2014). En cas d excédent de crédit (ou d absence de bénéfices), les entreprises bénéficieront d une créance sur l État, égale au montant de cet excédent. Il pourra être utilisé pour le paiement de l impôt dû au titre des 3 années suivant la constatation de cette créance. Pour un crédit d impôt calculé sur la base des rémunérations versées en 2013, son excédent éventuel sera imputé sur l IS ou l IR au titre des rémunérations versées en 2014, 2015 et 2016, payé respectivement en 2015, 2016 et À l issue des 3 ans, l État rembourse le solde éventuel du crédit d impôt. Pour un CICE calculé au titre des rémunérations versées en 2013, le solde éventuel sera versé à l entreprise en NFO 4

5 ADP Micromégas vous accompagne Ce qu ADP Micromégas prépare? Nos équipes R&D travaillent sur les développements et l intégration de ces nouvelles dispositions dans votre progiciel Pégase SQL. Ces nouvelles dispositions ont un impact important à différents niveaux : Le calcul de l assiette éligible au Crédit d impôt Le justificatif du calcul de l assiette par salarié La prise en compte dans la DUCS URSSAF du code CTP 400, masse salariale éligible au CICE Au vu de la complexité de cette évolution, nous prévoyons la mise à disposition pour le traitement de vos paies du mois de juin 2013, avec effet rétroactif de la masse salariale éligible au Crédit d impôt depuis le 1 er janvier Sachez que l Instruction fiscale du 26 février précise que pour l année 2013 il est admis que le code CTP 400 ne soit renseigné sur la DUCS URSSAF qu à compter du 1 er juillet Nous vous préciserons la procédure à suivre afin que vous puissiez identifier dans Pégase les dossiers éligibles au Crédit d impôt et la spécificité de certains salariés. Dès le traitement de vos paies du mois de juin la masse salariale éligible au Crédit d impôt sera calculée et apparaîtra dans les DUCS URSSAF sur le code CTP 400 dédié, ainsi que l effectif correspondant, à condition que le paramétrage ait été fait pour ce dossier. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés dès la mise à disposition de ces évolutions dans Pégase SQL. LES 5

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE)

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) L objet du CICE et le suivi de son utilisation Le CICE a pour objet le financement de l amélioration de la compétitivité des entreprises

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI CICE - 1-7 avril 2014 Présentation du CICE 3 e Loi de finances rectificative pour 2012 (art.66) o Création du CICE Site dédié au Pacte national pour la

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 11 mars 2013

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 11 mars 2013 Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 11 mars 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Pacte national pour la croissance,

Plus en détail

4 % pour les rémunérations versées au titre de 2013 (1 ère année d application) 6 % pour les rémunérations versées les années suivantes.

4 % pour les rémunérations versées au titre de 2013 (1 ère année d application) 6 % pour les rémunérations versées les années suivantes. FISCALITE F é v r i e r 2 0 1 3 LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVTE ET L EMPLOI (CICE) Depuis le 1 er janvier 2013, les entreprises qui emploient des salariés et sont imposées à l'impôt sur les sociétés

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 11 mars 2013

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 11 mars 2013 Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) 11 mars 2013 Les étapes de la création du crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Pacte national pour la croissance,

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITE ET L EMPLOI

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITE ET L EMPLOI N 25 FISCAL n 4 - SOCIAL N 12 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 janvier 2013 ISSN 1769-4000 CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITE ET L EMPLOI L essentiel : La loi de finances rectificative

Plus en détail

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE)

Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Direction départementale des finances publiques de Seine-et-Marne Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8480-pgp.html Melun, le 24 septembre

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE / FISCAL Date : 03/04/13 N Affaires sociales : 15.13 N Fiscal : 03.13 LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE

Plus en détail

Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Cice. Mode d emploi

Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Cice. Mode d emploi Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Cice Mode d emploi Introduction : Création du Cice Mesure phare du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi du 6 novembre 2012 :

Plus en détail

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE

4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE QUESTION- DU 6 JUIN 2013 4. Obligations déclaratives et comptabilisation du CICE Quelles sont les modalités déclaratives du CICE auprès de l administration fiscale? Ces modalités doivent être précisées

Plus en détail

Etude sur la fiscalité du secteur associatif Mars 2015 Page 1 sur 14

Etude sur la fiscalité du secteur associatif Mars 2015 Page 1 sur 14 Etude sur la fiscalité du secteur associatif Mars 2015 Page 1 sur 14 SOMMAIRE SYNTHESE ET CONCLUSIONS DE L ETUDE... P.3 I. Rappel de la méthodologie utilisée... p.3 II. Constats... p.4 III. Conclusions/préconisations...

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE

PRÉFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE PRÉFET DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Nantes, le 4 mai 013 Madame, Monsieur, La première mesure gouvernementale prise dans le cadre du «Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi» est le Crédit

Plus en détail

Mesures de l Etat de soutien au développement des entreprises Lieu - Date

Mesures de l Etat de soutien au développement des entreprises Lieu - Date Mesures de l Etat de soutien au développement des entreprises Lieu - Date 1. Les mesures en faveur de la diminution du coût du travail 1.1. Le crédit impôt compétitivité emploi (CICE) 1.2. La baisse des

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014 CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014 RAPPEL DES GRANDES LIGNES DU CICE Entrée en vigueur le 1er janv. 2013, le CICE a pour objet «l amélioration

Plus en détail

29/01/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CRÉDIT D'IMPÔT COMPÉTITIVITÉ EMPLOI TÉLÉCHARGEABLE SUR

29/01/2017 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CRÉDIT D'IMPÔT COMPÉTITIVITÉ EMPLOI TÉLÉCHARGEABLE SUR 29/01/2017 7.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CRÉDIT D'IMPÔT COMPÉTITIVITÉ EMPLOI TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Crédit d'impôt Compétitivité Emploi Vous disposez à titre d'exemple

Plus en détail

Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi - CICE -

Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi - CICE - Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi - CICE - Loi de finances rectificative du 29/12/2012 Instruction fiscale BOI-BIC-RICI-10-150 Extrait de l'introduction de l'instruction fiscale : L article

Plus en détail

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD Chère cliente, cher client, Veuillez trouver ci-dessous le rappel des nouveautés du mois de juillet 2013: 1 ) Définition de la modulation de la contribution patronale d assurance chômage (source URSSAF)

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES DEDUCTIONS : REGULATION DES COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE

HEURES SUPPLEMENTAIRES DEDUCTIONS : REGULATION DES COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE N 17 - SOCIAL n 9 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 janvier 2008 ISSN 1769-4000 HEURES SUPPLEMENTAIRES DEDUCTIONS : REGULATION DES COTISATIONS DE SECURITE SOCIALE L essentiel La loi du

Plus en détail

Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) 1. 1 Rappel : calcul et règles d affectation du CICE. 2. 2 Montant du CICE 2013, valorisation et lignes directrices d utilisation. 3. 3 Le contexte

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI CICE - 1-3 avril 2013 Sommaire o Présentation du CICE o Entreprises concernées o Dépenses éligibles au CICE o Assiette du CICE o Détermination du CICE o

Plus en détail

Le Guide pratique du CICE Novembre 2013

Le Guide pratique du CICE Novembre 2013 Novembre 2013 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier pour leur contribution à la rédaction de ce guide et pour leur apport technique : Thierry Joffredo, Directeur Associé, FIDAL Philippe Marchand, Directeur

Plus en détail

Avantages pour les entreprises : réduction de la cotisation d allocations familiales, bénéfice du crédit impôt compétitivité

Avantages pour les entreprises : réduction de la cotisation d allocations familiales, bénéfice du crédit impôt compétitivité L ESSENTIEL A RETENIR Un taux d inflation annuel à 0,9% La TVA passe de 19,6 % à 20% au 1 er janvier 2014 (le taux intermédiaire : de 7% à 10%) Le taux horaire du SMIC fixé à 9,53 Augmentation des charges

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Public Contrat Formation Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

Fin de l exonération des cotisations d accidents du travail /maladies professionnelles au titre de la réduction Fillon

Fin de l exonération des cotisations d accidents du travail /maladies professionnelles au titre de la réduction Fillon Réduction Fillon : les nouveautés 2011 27/01/2011 Réduction Fillon : les nouveautés 2011 A compter du 1er janvier 2011, en application de la loi de Financement de la sécurité sociale pour 2011 (article

Plus en détail

Majoration des heures d équivalence et réduction Fillon

Majoration des heures d équivalence et réduction Fillon Pégase 3 Majoration des heures d équivalence et réduction Fillon Dernière révision le 19/05/2010 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire IMPORTANT...4 1 Rappel législatif & paramétrage

Plus en détail

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits Infos d Experts Octobre 2011 HR. Payroll. Benefits PLFSS POUR 2012 : LES MESURES ANTI-DÉFICITS Allègement Fillon, CSG/CRDS, forfait social, les dispositions anti-déficits marquent l essentiel des réformes

Plus en détail

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007

FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 FLASH INFO DU 2 OCTOBRE 2007 Réforme du régime social et fiscal des «heures supplémentaires» La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du tr avail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (loi «TEPA») comprend,

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 2 mars 2015 STRASBOURG Déroulement de la réunion 1. Ouverture de la réunion : Etienne Henry, Nicolas Bonneau (DIRECCTE) 2. Présentation des mesures fiscales

Plus en détail

Le nouveau crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE)

Le nouveau crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) Le nouveau crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) SOMMAIRE 1 Champ d application... 3 1.1 Entreprises concernées... 3 1.2 Salariés concernés... 4 2 Détermination du crédit d impôt... 4

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-RICI-10-150-40-20160406 DGFIP BIC - Réductions et crédits d'impôt -

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Mise à jour : novembre 2015 Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

LE PREFINANCEMENT DU CICE. Audit Expertise comptable Conseil

LE PREFINANCEMENT DU CICE. Audit Expertise comptable Conseil LE PREFINANCEMENT DU CICE LE PREFINANCEMENT DU CICE Sommaire 2 SOMMAIRE RAPPEL SUR LE CICE 3 LES BENEFICIAIRES ET LES MODES DE FINANCEMENT 4 LES FORMALITES NECESSAIRES 5 QUEL MONTANT ET QUEL COÛT? 6 LE

Plus en détail

> Heures et rémunérations concernées par la déduction forfaitaire La déduction forfaitaire patronale pour heures supplémentaires

> Heures et rémunérations concernées par la déduction forfaitaire La déduction forfaitaire patronale pour heures supplémentaires > La déduction forfaitaire patronale est applicable au titre des seules heures supplémentaires, elle ne s applique pas aux heures complémentaires. Les heures supplémentaires sont : les heures effectuées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE SOLIDARITE

DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE SOLIDARITE DOSSIER DE PRESSE BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU ET POURSUITE DU PACTE DE RESPONSA- BILITE ET DE Septembre 2016 Rendre aux Français le fruit de leurs efforts En 2012, la situation des finances publiques

Plus en détail

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION

SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie SOCIAL/EMPLOI/ FORMATION Date : 22/01/07 N : 04.07 LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS AU 1 ER JANVIER 2007 1) Plafond annuel de sécurité sociale Rappel : le

Plus en détail

RETRAITE DES EX-APPRENTIS DE LA SNCF

RETRAITE DES EX-APPRENTIS DE LA SNCF RETRAITE DES EX-APPRENTIS DE LA SNCF ÉVOLUTION DES DISPOSITIONS EN FAVEUR DES EX-APPRENTIS ET EX-ÉLÈVES TABLE RONDE DE NÉGOCIATION DU 20 JUILLET 2016 VENDREDI 15 JUILLET 2016 RAPPEL DE LA PROBLÉMATIQUE

Plus en détail

CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI : MODE D EMPLOI

CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI : MODE D EMPLOI L essentiel : N 44 - FISCAL N 7 SOCIAL N 21 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19 mars 2013 ISSN 1769-4000 CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI : MODE D EMPLOI Après avoir soumis

Plus en détail

Changements législatifs au 1er Avril 2013

Changements législatifs au 1er Avril 2013 Changements législatifs au 1er Avril 2013 Le nouveau seuil de la GMP a été fixé pour l'année 2013. Il s'agit du seul changement à effectuer dans votre paramétrage ; en effet les Congés Spectacles maintiennent

Plus en détail

Développement de l emploi Sportif en Lorraine

Développement de l emploi Sportif en Lorraine D O S S I E R P. S. E. / L. E. Développement de l emploi Sportif en Lorraine Notice technique E L I G I B I L I T E Structures bénéficiaires : les associations sportives agréées les comités départementaux

Plus en détail

QUESTIONS SOCIALES DIVERSES

QUESTIONS SOCIALES DIVERSES SOCIAL N 10 SOCIAL N 5 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 27 janvier 2004 QUESTIONS SOCIALES DIVERSES I ORDONNANCE DE SIMPLIFICATION DES FORMALITES A LA CHARGE DES TRES PETITES ENTREPRISES

Plus en détail

Pégase 3 Les salariés à employeurs multiples

Pégase 3 Les salariés à employeurs multiples Pégase 3 Les salariés à employeurs multiples Dernière révision le 21/10/2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Définition...3 Dérogation...3 Déclaration du salarié...3 Cas pratique...4

Plus en détail

(Durée : 4 heures - Coefficient : 7)

(Durée : 4 heures - Coefficient : 7) CONCOURS EXTERNE POUR LE RECRUTEMENT DE TRADUCTEURS SESSION 2017 COMBINAISON LINGUISTIQUE Langue A : anglais Langue B : français Langue C : allemand, espagnol, italien ou russe EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE

Plus en détail

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012

Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Le : Mercredi 4 janvier 2012 De : Sage Assistance Objet : Contribution CSG/CRDS en 2012 Paie Macintosh Mise en place du plafonnement de la contribution CSG/CRDS en 2012 Plafonnement abattement de 3 % CSG/CRDS

Plus en détail

Deux exemples pratiques vous présentent les modalités d indemnisation du chômage partiel.

Deux exemples pratiques vous présentent les modalités d indemnisation du chômage partiel. N 37 - SOCIAL n 19 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 février 2009 ISSN 1769-4000 L essentiel CHOMAGE PARTIEL : REVALORISATION DE L INDEMNISATION Comme annoncé par les pouvoirs publics,

Plus en détail

QUESTIONS RÉPONSES CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE (COLLECTE TA 2016)

QUESTIONS RÉPONSES CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE (COLLECTE TA 2016) QUESTIONS RÉPONSES CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE (COLLECTE TA 2016) QUESTIONS-RÉPONSES CONCERNANT LA MISE EN OEUVRE DE LA RÉFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE 2 SOMMAIRE

Plus en détail

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT N 55 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 avril 2013. ISSN 1769-4000 CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN

Plus en détail

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011 LE PARTENAIRE INFORMATIQUE DU MAINTIEN A DOMICILE INFOLOGIS 10 rue Just Veillat 36000 Châteauroux tél. 02.54.08.70.80 fax 02.54.08.70.89 Email : infologis@orange.fr Date : 14 décembre 2010 EVOLUTIONS SOCIALES

Plus en détail

COTISATIONS, PRESTATIONS SOCIALES ET AGS : CE QUI CHANGE AU 1 ER JUILLET 2013

COTISATIONS, PRESTATIONS SOCIALES ET AGS : CE QUI CHANGE AU 1 ER JUILLET 2013 N 75 - SOCIAL n 31 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 05 juillet 2013 ISSN 1769-4000 COTISATIONS, PRESTATIONS SOCIALES ET AGS : CE QUI CHANGE AU 1 ER JUILLET 2013 L essentiel Plusieurs mesures

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 02/01/12 N Affaires sociales : 01.12 RELEVEMENT DU SMIC AU 1 ER JANVIER 2012 ACTUALITE Le décret

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE. n OBJET GRANDE DIFFUSION 03/04/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE

LETTRE CIRCULAIRE. n OBJET GRANDE DIFFUSION 03/04/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE n 2012-0000043 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.10.04;1.029.4 Montreuil, le 03/04/2012 03/04/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE POLE REGLEMENTATION ET

Plus en détail

Pack Calcul réduction Fillon

Pack Calcul réduction Fillon 12/02/2017 7.1 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK CALCUL RÉDUCTION FILLON TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.LEGISOCIAL.FR/ Pack Calcul réduction Fillon Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages de chacun des

Plus en détail

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Les exemples ci-dessous illustrent les modalités de calcul de la réduction générale dégressive sur les bas et moyens salaires (art. L. 241-13 du code de la sécurité

Plus en détail

SAGE ASSISTANT DADS-U. Valeurs à déclarer sur la DADS-U Loi TEPA Heures supplémentaires

SAGE ASSISTANT DADS-U. Valeurs à déclarer sur la DADS-U Loi TEPA Heures supplémentaires SAGE ASSISTANT DADS-U Loi TEPA Heures supplémentaires En vue de réduire le coût du travail d une heure supplémentaire ou complémentaire par rapport à celui d une heure normale, la loi du 21 août 2007 en

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 29/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE Référence de classement : 1. 010.04; 1.010.10;

Plus en détail

Documentation. Allègement Fillon : Heures d équivalence dans le transport. Génération i7 Version 7.10 : Janvier 2015

Documentation. Allègement Fillon : Heures d équivalence dans le transport. Génération i7 Version 7.10 : Janvier 2015 Documentation Allègement Fillon : Heures d équivalence dans le transport Génération i7 Version 7.10 : Janvier 2015 Table des matières Allègement «Fillon» : Heures d équivalence... 4 Evolution règlementaire...

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

Recouvrement des cotisations Pôle Emploi par l Urssaf

Recouvrement des cotisations Pôle Emploi par l Urssaf Pégase 3 Recouvrement des cotisations Pôle Emploi par l Urssaf Dernière révision le 17/09/2010 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr SOMMAIRE 1 Les changements... 4 1.1 Contexte... 4 1.2 Les employeurs...

Plus en détail

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 4 Bis Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Appel à projets de recherche : Évaluer les effets du CICE sur les comportements des entreprises. Enjeux et thématiques

Appel à projets de recherche : Évaluer les effets du CICE sur les comportements des entreprises. Enjeux et thématiques Appel à projets de recherche : Évaluer les effets du CICE sur les comportements des entreprises Enjeux et thématiques L article 66 de la loi de finances rectificative pour 2012 a institué un comité de

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS

INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 4 Janvier 2016 INFORMATIONS SOCIALES - DONNEES CHIFFREES NOTE D INFORMATION I II III IV V VI PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE AUGMENTATION DU SMIC COTISATIONS

Plus en détail

Principaux changements

Principaux changements Affaires sociales et formation professionnelle Principaux changements Les nouveautés au 1 er janvier 2014 Circulaire AS N 06.14 23/01/2014 Nous vous présentons ci-après les principales mesures à caractère

Plus en détail

Rappel sur les mesures de soutien aux entreprises

Rappel sur les mesures de soutien aux entreprises Rappel sur les mesures de soutien aux entreprises Le gouvernement a mis en œuvre depuis 2014 une série de mesures de réduction du coût du travail et d incitation à l investissement productif et à l embauche.

Plus en détail

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net.

Pour pouvoir bénéficier de la prestation PAJE, la rémunération journalière doit être inférieure à 5 fois le Smic horaire, soit net. Référence SMIC au 1 er janvier 2013: 9,43 /heure (7.14 net) Le salaire de base est librement déterminé entre l employeur et le salarié, mais il ne peut être inférieur à 0,281 fois le montant du salaire

Plus en détail

ACTIVITE PARTIELLE. Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle?

ACTIVITE PARTIELLE. Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle? ACTIVITE PARTIELLE 2016_DJEF_05 Quels sont les cas de recours au régime d activité partielle? L entreprise doit être contrainte de suspendre temporairement son activité ou de réduire les heures de travail

Plus en détail

COTISATIONS LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE. Références :

COTISATIONS LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE. Références : COTISATIONS NOTE D'INFORMATION DU 22.09.2004 N 2004-33 SERVICE DOCUMENTATION LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE EFFET AU 1 ER JANVIER 2005 Références : Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des

Plus en détail

Les vendeurs à domicile

Les vendeurs à domicile Les vendeurs à domicile Textes de référence : Articles L135-1 à L135-3 du code de commerce Arrêté du 31 mai 2001 Lettre circulaire N 2001-093 du 13 août 2001 Lettre circulaire N DSS/FSS/5B / 2001/286 du

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2014

Le SMIC au 1 er janvier 2014 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 34.13 20/12/2013 Le SMIC au 1 er janvier 2014 Publication du décret portant relèvement du SMIC Actualité Le décret n 2013-1190 du 19 décembre

Plus en détail

Fiche documentaire concernant les mesures du projet de loi de finances rectificative pour 2012 n 2 qui devraient être applicables au 1er août 2012

Fiche documentaire concernant les mesures du projet de loi de finances rectificative pour 2012 n 2 qui devraient être applicables au 1er août 2012 Fiche documentaire concernant les mesures du projet de loi de finances rectificative pour 2012 n 2 qui devraient être applicables au 1er août 2012 Attention, la fiche documentaire a été élaborée sur la

Plus en détail

Annexe 4. Manuel des procédures pour l octroi de la contribution de l Etat liée à l Impôt sur le Revenu

Annexe 4. Manuel des procédures pour l octroi de la contribution de l Etat liée à l Impôt sur le Revenu Annexe 4 Manuel des procédures pour l octroi de la contribution de l Etat liée à l Impôt sur le Revenu Le présent manuel a pour objet de définir la démarche à suivre par les entreprises installées dans

Plus en détail

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015 Cabinet Pybourdin Brûlé & Associés Société d Expertise Comptable inscrite au Tableau de l Ordre des Experts Comptables de Paris 7, rue Delerue 92120 MONTROUGE - : 01.42.53.59.59 Fax : 01.42.53.87.34 Mail

Plus en détail

Plan pour l Emploi des jeunes :

Plan pour l Emploi des jeunes : Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 25 juin 2009 N Formation Professionnelle : 04-09 Plan pour l Emploi des jeunes : Les différentes

Plus en détail

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE

AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 03/07/12 N Affaires sociales : 25.12 RELEVEMENT DU SMIC AU 1 ER JUILLET 2012 ACTUALITÉ Le décret

Plus en détail

le développement de l activité avec accroissement du chiffre d affaires ;

le développement de l activité avec accroissement du chiffre d affaires ; REGLEMENT RELATIF A L AIDE AU RECRUTEMENT D UN ADJOINT D EXPLOITATION Version : 15 décembre 2011 VU : - les lignes directrices de la communauté concernant les aides d Etat dans le secteur agricole et forestier

Plus en détail

DÉPART VOLONTAIRE DANS LE CADRE D UN ACCORD GPEC : SUPPRESSION DES EXONÉRATIONS SOCIALES ET FISCALES

DÉPART VOLONTAIRE DANS LE CADRE D UN ACCORD GPEC : SUPPRESSION DES EXONÉRATIONS SOCIALES ET FISCALES N-Nour OCTOBRE 2010 DÉPART VOLONTAIRE DANS LE CADRE D UN ACCORD GPEC : SUPPRESSION DES EXONÉRATIONS SOCIALES ET FISCALES Les indemnités versées à l occasion d une rupture du contrat de travail peuvent

Plus en détail

URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE

URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE Midi-Pyrénées URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE 2 / 9 Quel impact sur les cotisations sociales? 1/ Alléger le coût du travail 2/ Mieux rémunérer le travail Comment alléger les formalités? 3/ Simplifier la

Plus en détail

ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL. A. Salariés relevant du régime général

ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL. A. Salariés relevant du régime général ANNEXE : EXEMPLES DE CALCUL A. Salariés relevant du régime général 1. Cas général Exemple 1 : un salarié de 23 ans est rémunéré à hauteur de 70% du SMIC. Il travaille 35 heures par semaine, durée de travail

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2017

Le SMIC au 1 er janvier 2017 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 27.16 du 26/12/16 Le SMIC au 1 er janvier 2017 Publication du décret portant relèvement du SMIC et du minimum garanti I Le relèvement du SMIC

Plus en détail

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Les intérêts servis aux associés ou actionnaires personnes physiques à raison des sommes qu ils

Plus en détail

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012

SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 SOCIAL: CE QUI CHANGE EN 2012 Voici, sous forme de «liste à la Prévert» les principales nouveautés à appréhender dès le début de l année. 1. Salaires, cotisations et contributions sociales Plafond de sécurité

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 L-2-01 N 117 du 29 JUIN 2001 4 F.E. / 16 INSTRUCTION DU 20 JUIN 2001 TAXES DIVERSES DUES PAR LES ENTREPRISES. PRELEVEMENT EXCEPTIONNEL SUR LA

Plus en détail

Mise à la retraite par l employeur

Mise à la retraite par l employeur Pégase 3 Mise à la retraite par l employeur Dernière révision le 27/06/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Nouvelle contribution due par l employeur... 4 Mise en

Plus en détail

REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME

REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME N 63 FISCAL n 9 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2008 ISSN 1769-4000 REDUCTION D ISF EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DANS LES PME L essentiel : La loi du 21 août 2007 en faveur du travail,

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS

LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS 27/05/2016 LE REGIME FISCAL ET SOCIAL DES INDEMNITES DE RUPTURE VERSEES AUX SALARIES ET AUX DIRIGEANTS - CLUB RANDORI - Laurent LAILLET Jean-Marc LE GALLO 60 Boulevard des Dames 13002 MARSEILLE Tél : 04

Plus en détail

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE

A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE RÉDUCTIONS D IMPÔT I REDUCTIONS POUR CHARGE DE FAMILLE A- MONTANT ET LIMITES DES RÉDUCTIONS POUR CHARGES DE FAMILLE Les dispositions de l article 74 du C.G.I prévoient des réductions pour charges de famille

Plus en détail

Pégase 3 Le droit à l image. Dernière révision le 20/04/

Pégase 3 Le droit à l image. Dernière révision le 20/04/ Pégase 3 Le droit à l image Dernière révision le 20/04/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Population visée... 3 Détermination de la rémunération... 3 Les cotisations de la Sécurité

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2013

ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2013 ACTUALITES DE LA PAYE SEPTEMBRE 2013 BTP COTISATION CHOMAGE INTEMPERIES : Période 2013-2014...2 MODIFICATION COTISATION PATRONALE ASSURANCE CHOMAGE : à compter du 1 ER juillet 2013...3 Tableau récapitulatif

Plus en détail

Circulaire DRT du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants

Circulaire DRT du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants Circulaire DRT 2004-2 du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants Références : Articles D 141-7 et D 141-8 du code du travail ; Circulaire DRT-DSS n 15/90 du 9 mars

Plus en détail

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX

- ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX - ANNEXE N 1- QUESTIONNAIRE A REMPLIR PAR L ORGANISME QUI DEMANDE A CONNAITRE SON REGIME FISCAL AU REGARD DES IMPOTS COMMERCIAUX L instruction n 1-2008 DC du 4 juillet 2008, publiée au Journal Officiel

Plus en détail

Jeunes entreprises innovantes

Jeunes entreprises innovantes Pégase 3 Jeunes entreprises innovantes Dernière révision le 04/08/2011 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire 1 Exonérations des Jeunes Entreprises Innovantes : modification au 1 er janvier 2011... 6 1.1

Plus en détail

MSA - DTMO 3ème TRIMESTRE 2012

MSA - DTMO 3ème TRIMESTRE 2012 Pégase 3 MSA - DTMO 3ème TRIMESTRE 2012 Dernière révision le 05/10/2012 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire 1. Modification Enregistrement salarié PE 31... 5 2. Enregistrement entreprise PE 32... 6 2.1

Plus en détail

Questions Réponses du 7 juin 2004

Questions Réponses du 7 juin 2004 Ministère de la santé et de la protection sociale République Française DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE SDFSS BUREAU 5B Contribution à la charge de l employeur sur les régimes de retraite conditionnant

Plus en détail

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit :

Les modalités de prise en compte des salariés pour déterminer l effectif de l entreprise sont définies comme suit : cerfa N 50528 # 17 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES N 2483-NOT-SD NOTICE D AIDE À LA RÉDACTION DE LA DÉCLARATION N 2483 OU N 2483-K RELATIVE À LA PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Circulaire PAIE Janvier 2016

Circulaire PAIE Janvier 2016 Circulaire PAIE Janvier 2016 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous informe des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2016 SMIC Décret 2015-1688 du 17 décembre

Plus en détail

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER légal PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER Contribution patronale destinée au financement des organisations syndicales Assujettis : employeurs de droit privé

Plus en détail

ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE

ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE ANNEXE IX LE RECOUVREMENT ET LE CONTROLE SYNTHESE Le groupe de travail a examiné avec une particulière attention les options disponibles pour le recouvrement d une cotisation sur la valeur ajoutée ou de

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

La réduction «Fillon» des VRP

La réduction «Fillon» des VRP Pégase 3 La réduction «Fillon» des VRP Dernière révision le 24/09/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Les VRP exclusifs...4 La réduction Fillon... 4 Mise en place

Plus en détail