La difficulté scolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La difficulté scolaire"

Transcription

1 Circonscription de Mortain Animation pédagogique Villedieu les Poëles - Parigny La difficulté scolaire Octobre 2006

2 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le socle commun le repérage de la difficulté scolaire la gestion de la difficulté scolaire

3 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le socle commun le repérage de la difficulté scolaire la gestion de la difficulté scolaire

4 Des constats aux enjeux Analyse de quelques données: évolution de la population scolaire Total 1er degré Total AIS Total CLIS

5 Des constats aux enjeux Les compétences en lecture des jeunes de 17 ans En 2004, plus d'un jeune sur dix d'environ 17 ans rencontre des difficultés de lecture, particulièrement graves pour 4,4 % de l'ensemble. la scolarité des filles et des garçons Présentant de meilleurs acquis en français, les filles réalisent de meilleurs parcours scolaires que les garçons. Majoritaires parmi les bacheliers, notamment généraux, et les diplômés de l'enseignement supérieur, elles hésitent toutefois à suivre les voies de formation les plus sélectives ou valorisées sur le marché du travail.

6 Des constats aux enjeux le niveau d études selon le milieu social Démocratisation de l'accès au baccalauréat et à l'enseignement supérieur, mais maintien de fortes inégalités sociales dans l'orientation des élèves selon les différentes filières, générales, technologiques ou professionnelles. le diplôme et le risque de chômage En début de carrière, la catégorie socioprofessionnelle dépend avant tout du diplôme obtenu. Effet de la conjoncture économique, le taux de chômage des jeunes remonte depuis 2002, de manière plus préoccupante pour les moins diplômés.

7 Des constats aux enjeux l accès aux différents niveaux de formation Après avoir culminé à 71 % en 1994, la proportion de jeunes accédant au niveau IV de formation s'est stabilisée aux alentours de 69 à 70 %. L'accès au niveau V de formation fluctue depuis les années 1990 entre 92 et 94 %, dont environ 9 % par la voie de l'apprentissage. De l'ordre de jeunes sont sortis de formation initiale en Ceux qui déclarent alors détenir un diplôme d'enseignement supérieur représentent environ 40 % des effectifs des générations auxquelles ils appartiennent.

8 Des constats aux enjeux les sorties du système éducatif Environ 6 % des jeunes, souvent issus de milieux sociaux précarisés, quittent l'école sans qualification, selon la définition en vigueur en France. En incluant ceux qui n'ont ni CAP, ni BEP, ni baccalauréat, 18 % des jeunes sont alors concernés.

9 Des constats aux enjeux le «redoublement» CP CE1 CE2 CM1 CM2

10 Des constats aux enjeux Un double enjeu: réduire les sorties du système scolaire sans qualification. augmenter le niveau de qualification à la sortie du système scolaire, notamment aux niveaux II et III.

11 Des constats aux enjeux Une question est posée à l école : Comment gérer la difficulté scolaire pour permettre aux élèves d avoir un parcours aboutissant à une qualification professionnelle, tout en leur permettant de se construire en tant que personne?

12 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le socle commun le repérage de la difficulté scolaire la gestion de la difficulté scolaire

13 Les origines de la difficulté scolaire Une école pour apprendre. La difficulté scolaire se traduit par l incapacité d un élève à réaliser les apprentissages qu il doit faire à l école, et donc à acquérir les connaissances et compétences mentionnées dans les programmes.

14 Les origines de la difficulté scolaire Des origines exogènes qui sont pour nous des contraintes à intégrer. Des origines endogènes sur lesquelles il nous faut agir. Une école qui creuse les écarts.

15 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le socle commun le repérage de la difficulté scolaire la gestion de la difficulté scolaire

16 Le socle commun Il est inscrit dans la loi de programme et d orientation pour l avenir de l école du 23 avril Il est lié: aux enjeux de la scolarité obligatoire aux impératifs de formation tout au long de la vie à la construction de la personnalité et à la vie en société

17 Le socle commun «La scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l acquisition d un socle commun constitué d un ensemble de connaissances et de compétences qu il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société.»

18 Le socle commun C est le niveau minimum des connaissances et compétences nécessaires à la poursuite du parcours scolaire de l élève. Il ne se substitue pas aux programmes. Il en fonde les objectifs: un ensemble de valeurs, de savoirs, de langages et de pratiques dont l acquisition est impérative.

19 Le socle commun Sept axes majeurs: maîtrise de la langue pratique d une langue vivante étrangère principaux éléments de mathématiques et culture scientifique et technologique maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication culture humaniste compétences sociales et civiques autonomie et initiative

20 Le socle commun Une mise en œuvre progressive : CP et CE : les classes du cycle 3 l acquisition du socle commun par les élèves implique une évaluation à chaque étape de la scolarité.

21 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le socle commun le repérage de la difficulté scolaire la gestion de la difficulté scolaire

22 Le repérage de la difficulté scolaire La difficulté scolaire réside dans le fait qu un élève n a pas, à un moment de sa scolarité, réalisé les apprentissages dont il avait besoin. Qu évalue-t-on?

23 Le repérage de la difficulté scolaire Performance : ce dont un élève est capable à un moment donné, dans une situation et un contexte particulier. Compétence : combinaison de connaissances, de capacités, d attitudes à mettre en œuvre dans des situations concrètes et variées. La compétence se traduit par des performances stabilisées; elle est transférable d une situation à une autre.

24 Le repérage de la difficulté scolaire Apprentissage: il concerne les opérations en jeu pour passer d un niveau de représentation à un autre. Il s intéresse aux transformations conceptuelles à réaliser. Il renvoie à un ensemble de processus mentaux, de stratégies et de procédures mis en réseau.

25 Le repérage de la difficulté scolaire Repérer la difficulté scolaire se fait par l évaluation diagnostique ou sommative (avant ou après la phase d apprentissage). Comprendre la nature de la difficulté scolaire, être en capacité de l analyser ne peut se faire que pendant les phases d apprentissage.

26 Le repérage de la difficulté scolaire Agir sur la difficulté scolaire, c est se donner les moyens d intervenir d abord pendant les temps d apprentissage. C est une démarche qui questionne les pratiques enseignantes.

27 Le repérage de la difficulté scolaire Des outils pour repérer : les évaluations nationales. les évaluations de circonscription. les outils mis à disposition par le ministère. les évaluations de l enseignant.

28 Le repérage de la difficulté scolaire L évaluation pendant les apprentissages elle suppose que l enseignant ait anticipé sur les apprentissages en jeu. elle suppose une organisation pédagogique qui privilégie la présence de l enseignant dans l atelier d apprentissage.

29 Le repérage de la difficulté scolaire Il ne suffit pas de repérer la difficulté scolaire en constatant les effets. Il faut ensuite être en mesure d en analyser les causes, c est à dire de comprendre ce qui a fait obstacle à l apprentissage. C est un travail qui a vocation à être mener en équipe.

30 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le socle commun le repérage de la difficulté scolaire la gestion de la difficulté scolaire

31 La gestion de la difficulté scolaire D abord prévenir, ensuite remédier. La 1ère gestion de la difficulté scolaire consiste dans sa prévention. Prévenir, c est différencier, d abord d un point de vue didactique, ensuite d un point de vue pédagogique.

32 La gestion de la difficulté scolaire Prévenir, c est : anticiper sur les apprentissages à réaliser. anticiper sur les obstacles à l apprentissage. centrer sa réflexion sur les opérations mentales et les connaissances à mobiliser et à acquérir et sur la capacité de chaque élève à entrer dans ces apprentissages

33 La gestion de la difficulté scolaire Construire ensuite un dispositif pédagogique qui permettra d atteindre les objectifs. Gérer le couple individuel / collectif sous ces 2 aspects: attentes institutionnelles et besoins particuliers de l élève. besoins individuels dans une gestion collective de classe

34 La gestion de la difficulté scolaire Quand la difficulté est installée, il faut y remédier : avec l enseignant dans la classe avec l équipe d école avec le RASED l intervention des différents acteurs se fait dans cet ordre.

35 La gestion de la difficulté scolaire L enseignant dans sa classe: quand les actions de prévention se révèlent insuffisantes, l enseignant organise, dans sa classe, à des moments précis, des actions de soutien pour des élèves ayant des besoins identifiés et qui nécessitent des apprentissages particuliers qui ne peuvent être intégrés à une action collective en direction de l ensemble de la classe. Ces dispositifs particuliers doivent faire l objet de la rédaction d un projet spécifique pour l élève, projet qui peut amener à la constitution d un PPRE (mais pas de manière systématique).

36 La gestion de la difficulté scolaire L équipe d école: tous les moyens de l école doivent être mobilisés pour lutter contre la difficulté scolaire. Au delà des actions de l enseignant dans sa classe (prévention et remédiation), il convient que l équipe enseignante optimise les ressources humaines dont elle dispose. A titre d exemple: - maîtres des petites sections pendant la sieste. - enseignants qui n assurent pas l enseignement de l anglais pendant la présence des MALVE. - ZIL et brigades n ayant pas de remplacement à effectuer - décloisonnements -.etc.

37 La gestion de la difficulté scolaire Le RASED (dans la limite de ses disponibilités et en fonction des priorités définies par l IEN): aide à l évaluation aide à l analyse des évaluations aide à la réflexion des équipes et à la coordination des moyens et des actions aide à la constitution d un projet spécifique pour l élève prise en charge éventuelle d élèves: - dans le cadre d actions de prévention, en classe, en appui des actions de l enseignant sur le projet pédagogique de la classe. - dans le cadre d actions de remédiation (groupes de soutien) dans la classe et/ou en dehors de la classe. - par des remédiations individuelles.

38 La gestion de la difficulté scolaire Des personnes extérieures: certaines personnes peuvent intervenir auprès d élèves en difficulté, et qui ne relèvent du handicap (donc en dehors du cadre d un PPS). Orthophonistes, rééducateurs, psychologues Chacun s efforcera de coordonner au mieux ces différentes prises en charge avec le travail mené à l école, tant dans l organisation des temps de l enfant que dans la cohérence des interventions.

39 La gestion de la difficulté scolaire le dispositif retenu peut être une combinaison de plusieurs actions, menées par plusieurs acteurs. Il ne peut se résumer à une prise en charge par le RASED.

40 La gestion de la difficulté scolaire Le traitement de la difficulté scolaire peut amener une équipe enseignante à élaborer un Programme Personnalisé de Réussite Educative (PPRE). Des informations sur ce dispositif spécifique sont accessibles à l adresse suivante: dans la rubrique «difficultés scolaires»

circulaire n du

circulaire n du 1 circulaire n 2010-087 du 18-6-2010 Le livret personnel de compétences, tel que défini par l'arrêté du 14 juin 2010 est entré en vigueur dans tous les établissements scolaires du 1er degré et du 2nd degré

Plus en détail

Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école

Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école Des outils pour les Directeurs d école Livret scolaire et livret personnel de compétences à l école mai 2012 G. Charlemein Inspecteur de l Éducation nationale Nota : Les informations suivantes sont issues

Plus en détail

Projet d école Guide méthodologique

Projet d école Guide méthodologique Projet d école 2016-2020 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : ETAT DES LIEUX, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances

DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION 2013-2015 Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances La circonscription de Dieppe Ouest est composée de 45 communes ayant au moins une

Plus en détail

L ai aide personna onnalisée Mireille Rongier CPC Montpellier Nord CPC Montpellier Nor

L ai aide personna onnalisée Mireille Rongier CPC Montpellier Nord CPC Montpellier Nor L aide personnalisée Mireille Rongier CPC Montpellier Nord 2009-2010 Le cadrage institutionnel Quelques rappels La difficulté s accompagne avant tout dans la classe. Le repérage, l organisation et les

Plus en détail

Animation du 12 septembre Patrice GANDOIS - IEN Vitrolles 1

Animation du 12 septembre Patrice GANDOIS - IEN Vitrolles 1 CIRCONSCRIPTION DE VITROLLES Animation du 12 septembre 2012 Patrice GANDOIS - IEN Vitrolles 1 PLAN L évolution des indicateurs de la circonscription de Vitrolles et les objectifs à atteindre Le PAD EPS

Plus en détail

L aide personnalisée

L aide personnalisée L aide personnalisée Objectifs Proposer des éléments de cadrage à partir des textes officiels Aider les équipes d écoles à mettre en œuvre des démarches pédagogiques Formuler des problématiques qui engageront

Plus en détail

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE

VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE Il est essentiel de se constituer un référent commun connu de tous les enseignants de la en matière de prévention et

Plus en détail

n du Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016

n du Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016 n 2016-058 du 13-4-2016 Réunion des directeurs Circonscription d Andolsheim 30 juin 2016 Contexte : 4 ème année de la refondation de l'école de la République Entrée en vigueur en septembre 2016: des nouveaux

Plus en détail

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 CIRCONSCRIPTION D IRIGNY-MORNANT- SOUCIEU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 L'objectif de l'école est d'amener tous les élèves à la

Plus en détail

Mettre en œuvre. Animation pédagogique du 18/02/2012 Circonscription de LOCHES (37) Richard Tourmeau CPC (faisant fonction) Laure Degoul CPC

Mettre en œuvre. Animation pédagogique du 18/02/2012 Circonscription de LOCHES (37) Richard Tourmeau CPC (faisant fonction) Laure Degoul CPC Mettre en œuvre un P.P.R.E. Animation pédagogique du 18/02/2012 Circonscription de LOCHES (37) Richard Tourmeau CPC (faisant fonction) Laure Degoul CPC Public concerné Un programme personnalisé de réussite

Plus en détail

Socle commun et livret personnel de compétences

Socle commun et livret personnel de compétences Socle commun et livret personnel de compétences 1 Sommaire 1. Qu est-ce que le socle commun? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment est validée une compétence? 2 1.Qu est-ce que

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

Le socle commun de connaissances et de compétences

Le socle commun de connaissances et de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences «Ce que nul n'est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé» Le Socle POURQUOI? Décret du 11 juillet 2006 «la

Plus en détail

Le projet de l école

Le projet de l école Annexe 2 Le projet de l école...... 1 État des lieux BILAN DES ACQUIS A L ECOLE MATERNELLE... 3 LES RESULTATS DES ELEVES CE1... 4 LES RESULTATS DES ELEVES CM2... 5 PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES...

Plus en détail

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Contexte ou constat à l origine de l action mise en place : ð Pourcentage d'élèves en retard scolaire

Plus en détail

10. L ÉVALUATION DANS LE CADRE DE LA REFORME DE LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE : LES TERMES CLES

10. L ÉVALUATION DANS LE CADRE DE LA REFORME DE LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE : LES TERMES CLES Groupe académique «réforme de la scolarité obligatoire Evaluation» 10. L ÉVALUATION DANS LE CADRE DE LA REFORME DE LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE : LES TERMES CLES Ce document explicite le lexique propre au

Plus en détail

Mise en œuvre du. Livret Personnel. de Compétences ÉCOLE PRIMAIRE

Mise en œuvre du. Livret Personnel. de Compétences ÉCOLE PRIMAIRE Mise en œuvre du Livret Personnel de Compétences ÉCOLE PRIMAIRE Sommaire Pourquoi un livret personnel de compétences? Qu est-ce que le livret personnel de compétences? Comment valider une compétence? Liens

Plus en détail

Socle commun et. livret personnel de compétences

Socle commun et. livret personnel de compétences Socle commun et livret personnel de compétences Sommaire 1. Qu est-ce que le socle commun? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment est validée une compétence? 4. Relations avec

Plus en détail

Socle commun et livret personnel de compétences

Socle commun et livret personnel de compétences Socle commun et livret personnel de compétences Sommaire 1. Qu est-ce que le socle commun? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment est validée une compétence? 4. Relations avec

Plus en détail

Présentation du système éducatif français

Présentation du système éducatif français Présentation du système éducatif français Les grands principes La Constitution française précise que «l organisation de l enseignement public bligatoire gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir

Plus en détail

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un projet d'école?

Qu'est-ce qu'un projet d'école? 1 Qu'est-ce qu'un projet d'école? CADRE DU PROJET D ÉCOLE code l'éducation, article L 401-1 «Dans chaque école un projet d école..est élaboré avec les représentants de la communauté éducative. Le projet

Plus en détail

Stage «Directeurs» 3 mai 2010

Stage «Directeurs» 3 mai 2010 LE PROJET D ÉCOLE Stage «Directeurs» 3 mai 2010 Histoire La loi d orientation scolaire 89-486 du 10 juillet 1989, dite «loi Jospin» : fait de l'éducation la première priorité nationale, réorganise les

Plus en détail

A L ÉCOLE DU TEMPS. Gestion du temps et apprentissages à l école maternelle

A L ÉCOLE DU TEMPS. Gestion du temps et apprentissages à l école maternelle A L ÉCOLE DU TEMPS Gestion du temps et apprentissages à l école maternelle 1 Plan Temps et apprentissages, notions et relations Quelques données issues de la recherche Organisation du temps ou quel emploi

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

De l évolution du système éducatif à l évolution du métier d enseignant

De l évolution du système éducatif à l évolution du métier d enseignant Jeudi 21 novembre 2013 CAPLP interne 2014 1 De l évolution du système éducatif à l évolution du métier d enseignant IEN Rectorat de Lyon 2013 L évolution du SE Brefs repères historiques et conjoncturels

Plus en détail

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Comment repérer les difficultés? Comment effectuer un choix parmi les différentes aides? Comment les articuler? Comment évaluer les progrès?

Plus en détail

Politique départementale au regard des indicateurs de pilotage

Politique départementale au regard des indicateurs de pilotage Politique départementale au regard des indicateurs de pilotage Prévenir l'illettrisme et améliorer les performances des élèves à la fin de l'école du socle Garantir la maîtrise des éléments du socle commun

Plus en détail

Espace presse Préparer la rentrée 2017

Espace presse Préparer la rentrée 2017 1 sur 10 18/03/2017 09:52 Accueil > Espace presse Espace presse Préparer la rentrée 2017 À l occasion de la publication de la circulaire de rentrée qui fixe les grandes priorités dévolues aux établissements

Plus en détail

Plan de formation continue du 1 er degré

Plan de formation continue du 1 er degré Plan de formation continue du 1 er degré Année scolaire 2017-2018 Plan de formation continue du 1er degré année 2017 / 2018 juillet 2017 1 Rappel des priorités du Ministère de l Education Nationale L'école

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE

RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE DOCUMENT DE REFERENCE CIRCONSCRIPTION de LA CHATRE CONTENU DU DOCUMENT 1. Les Réseaux d Aides Spécialisées aux Elèves en Difficultés p.2 1.1 Objectif

Plus en détail

Formation transversale à destination des enseignants : le socle commun (2/6)

Formation transversale à destination des enseignants : le socle commun (2/6) Formation transversale à destination des enseignants : le socle commun (2/6) 1 Le socle commun 1.Principes et organisation 2.Articulation avec les programmes et le parcours scolaire 3. Construction des

Plus en détail

Une charte pour l accompagnement des élèves en difficulté

Une charte pour l accompagnement des élèves en difficulté 1 Chaumont, le 07 janvier 2008 Une charte pour l accompagnement des élèves en difficulté Textes de référence. - Loi d orientation et de programme pour l avenir de l école du 23 avril 2005 décret du 24

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION 1. FAIRE PARTAGER LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE Savoir transmettre et faire partager les principes de la vie démocratique

Plus en détail

CHARTE DE L ÉDUCATION DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Actualisation 2016

CHARTE DE L ÉDUCATION DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Actualisation 2016 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS PRÉSENTATION CHARTE DE L ÉDUCATION DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Actualisation 2016 Texte adossé à la Loi du Pays n 2011-22

Plus en détail

Le système éducatif français

Le système éducatif français Le système éducatif français ais Formation d EVSd EVS-AVS / 2013 Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest Les grands principes En France, coexistence d un service public d enseignement avec des établissements

Plus en détail

Réforme du collège : une ambition pédagogique

Réforme du collège : une ambition pédagogique Réforme du collège : une ambition pédagogique Lycée Jean Zay Paris 10 décembre 2015 1 Réforme du collège : une ambition pédagogique Pourquoi? Grande hétérogénéité des élèves au collège. Résultats aux évaluations

Plus en détail

Ce document a été élaboré par les coordonnateurs des Ulis école du département de la Loire et les conseillers pédagogiques de l ASH.

Ce document a été élaboré par les coordonnateurs des Ulis école du département de la Loire et les conseillers pédagogiques de l ASH. LE FONCTIONNEMENT DES ULIS école Unité localisée pour l inclusion scolaire, dispositif pour l inclusion scolaire des élèves en situation de handicap dans le premier degré Ce document a été élaboré par

Plus en détail

Projet Stratégique Académique

Projet Stratégique Académique Académie de La Réunion Projet Stratégique Académique 2012-2016 Garantir l égalité des chances et viser l excellence Mot du recteur Depuis sa création en 1984, l académie de La Réunion a progressé de manière

Plus en détail

TD N 8 - SCOLARISATION DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS

TD N 8 - SCOLARISATION DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS TD N 8 - SCOLARISATION DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS HANDICAPES CORRIGE Ce corrigé est avant tout un outil de formation qui ne saurait être considéré comme un corrigé modèle. I. Les textes 1. Document

Plus en détail

PACOT Angélique MASTER MEEF ENEDU - Epreuve de maîtrise des savoirs académiques. Introduction

PACOT Angélique MASTER MEEF ENEDU - Epreuve de maîtrise des savoirs académiques. Introduction Introduction Depuis la création du collège unique (Loi Haby, 1975) et la massification scolaire, de nouveaux phénomènes apparaissent dans les établissements scolaires : échec scolaire, élèves en difficulté,

Plus en détail

Collège La Nadière 427, Bd Francis Vals PORT LA NOUVELLE Fax LES ENJEUX DE LA CLASSE DE 3 SEPTEMBRE 2014

Collège La Nadière 427, Bd Francis Vals PORT LA NOUVELLE Fax LES ENJEUX DE LA CLASSE DE 3 SEPTEMBRE 2014 Collège La Nadière 427, Bd Francis Vals 11210 PORT LA NOUVELLE 04 68 48 03 56 Fax 04 68 40 31 20 LES ENJEUX DE LA CLASSE DE 6EME 3 SEPTEMBRE 2014 Aïe, mon enfant rentre en 6 ème!... C est un grand, qui,

Plus en détail

12/10/2015

12/10/2015 http://web.accorse.fr/ecapplication/ 12/10/2015 L approche par compétences et la problématique de l harmonisation et du suivi des acquis des élèves 1. Socle commun 2. Livret scolaire 3. Progressions programmations

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE

PROJET D ÉCOLE PROJET D ÉCOLE 2008-2011 ÉCOLE : COMMUNE : CIRCONSCRIPTION : Nom du directeur : N UAI : Téléphone : Courriel : Situation de l école École maternelle École élémentaire École primaire RPI RAR RRS REP hors

Plus en détail

Apprendre à servir, servir pour réussir. Projet d école. Vers une pédagogie différenciée Une nouvelle organisation au service des élèves

Apprendre à servir, servir pour réussir. Projet d école. Vers une pédagogie différenciée Une nouvelle organisation au service des élèves Apprendre à servir, servir pour réussir Projet d école Vers une pédagogie différenciée Une nouvelle organisation au service des élèves Objectif du projet Partir des réussites et les partager pour avancer,

Plus en détail

Les commissions de liaison

Les commissions de liaison Beauvais, le 12 avril 2012 La directrice académique des services de l'éducation nationale, directrice des services départementaux de l'éducation nationale de l Oise à Mesdames et Messieurs les enseignants

Plus en détail

la compétence est de l ordre du savoir mobiliser (Guy le Boterf 1994) ;

la compétence est de l ordre du savoir mobiliser (Guy le Boterf 1994) ; La notion de compétence Le terme de compétence est polysémique et peut prendre, selon les disciplines, des acceptions différentes. Afin de clarifier cette notion de c ompétence, on peut faire référence

Plus en détail

NOM : Prénom : Classe : Tableau trimestriel Evaluations Trimestre 1 CONNAISSANCES Ev 1 Ev 2 Ev 3 Ev 4 Ev 5 Ev 6 Ev 7 Bilan 1.

NOM : Prénom : Classe : Tableau trimestriel Evaluations Trimestre 1 CONNAISSANCES Ev 1 Ev 2 Ev 3 Ev 4 Ev 5 Ev 6 Ev 7 Bilan 1. Géographie et Education civique (6 e ) document élève Bilan : je réussis: 1 rarement / 2 quelquefois / 3 souvent / 4 très souvent Tableau trimestriel Evaluations Trimestre 1 CONNAISSANCES Ev 1 Ev 2 Ev

Plus en détail

Projet Individuel de Formation (ref. circ du 24 avril 2009 révisée le 26 mars 2010)

Projet Individuel de Formation (ref. circ du 24 avril 2009 révisée le 26 mars 2010) NOM : Prénom : Projet Individuel de Formation (ref. circ. 2009-060 du 24 avril 2009 révisée le 26 mars 2010) 1 SOMMAIRE Etat civil et informations administratives Parcours scolaire Aides, projets et prises

Plus en détail

S OC LE COM M UN. n de c o et de c o m p é te n c e s. 1-A l origine du socle. 2-Un socle pour qui? Pourquoi? 3-Comment est-il bâti?

S OC LE COM M UN. n de c o et de c o m p é te n c e s. 1-A l origine du socle. 2-Un socle pour qui? Pourquoi? 3-Comment est-il bâti? 1-A l origine du socle 2-Un socle pour qui? Pourquoi? S OC LE COM M UN s e c n a s s i a n n de c o et de c o m p é te n c e s 3-Comment est-il bâti? 4-Quel(s) document(s)? 5-Quelles modalités pour valider

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative A partir du document : Formation de formateurs IUFM Orléans St Jean PREAMBULE SCOLARITE OBLIGATOIRE Socle commun de connaissances

Plus en détail

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES 2016 ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES COHERENCE Cohérence entre Socle Commun et nouveaux programmes Approche curriculaire des contenus d enseignement Ressources : documents

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement L enseignement de la Prévention Santé Environnement (PSE) est obligatoire dans les CAP, BEP et Baccalauréats professionnels de tous les secteurs professionnels : - arrêté

Plus en détail

LETTRE D INFORMATIONS N 1

LETTRE D INFORMATIONS N 1 LETTRE D INFORMATIONS N 1 Circonscription de Morteau EVALUATION DES ELEVES La rentrée 2015 introduit une évaluation diagnostique au niveau de CE2 afin d aider les équipes pédagogiques à mieux identifier

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION. Durant la scolarité obligatoire, chaque cycle a une durée identique de trois années.

NOTE DE PRÉSENTATION. Durant la scolarité obligatoire, chaque cycle a une durée identique de trois années. & Direction générale de l enseignement scolaire Service de l instruction publique et de l action pédagogique Sous-direction du socle commun, de la personnalisation des parcours scolaires et de l orientation

Plus en détail

RASED DE LA CIRCONSCRIPTION D AUBUSSON ANNEE SCOLAIRE RASED Circonscription Aubusson

RASED DE LA CIRCONSCRIPTION D AUBUSSON ANNEE SCOLAIRE RASED Circonscription Aubusson RASED DE LA CIRCONSCRIPTION D AUBUSSON ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 - 1 - CADRE INSTITUTIONNEL D INTERVENTION Références : circulaire n 74-148 du 19 avril 1974, circulaire n 90-083 du 10 avril 1990, décret

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE A LA REDACTION PROJET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES» Rentrée scolaire 2017

DOCUMENT D AIDE A LA REDACTION PROJET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES» Rentrée scolaire 2017 DOCUMENT D AIDE A LA REDACTION PROJET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES» Rentrée scolaire 2017 École Adresse Nombre de classes : Nombre de classes de cycle 2 : Nombre de classes

Plus en détail

Nouveaux programmes C3. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger

Nouveaux programmes C3. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Nouveaux programmes C3 Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Formation pédagogique, circonscription de la chapelle st Luc 9 novembre 2016 Architecture des nouveaux programmes

Plus en détail

Evaluations au CM2. Septembre 2007 Circonscription du Cannet. Mme Le Boette IEN Mme Villa Dominique CPC. Les objectifs

Evaluations au CM2. Septembre 2007 Circonscription du Cannet. Mme Le Boette IEN Mme Villa Dominique CPC. Les objectifs Evaluations au CM2 Septembre 2007 Circonscription du Cannet Mme Le Boette IEN Mme Villa Dominique CPC Les objectifs (- extraits de la circulaire «Rentrée 07» p 114) L année scolaire 2007-2008 est aussi

Plus en détail

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN)

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN) Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN) Dans le cadre du service public de l éducation, les psychologues de l éducation nationale participent à la lutte contre les effets

Plus en détail

Nouveaux programmes C2. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger

Nouveaux programmes C2. Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Nouveaux programmes C2 Un nouveau livret scolaire.. Des pratiques évaluatives à réinterroger Formation pédagogique, la Chapelle st Luc, 12 octobre 2016 Architecture des nouveaux programmes identique pour

Plus en détail

UE Contexte d exercice du métier (Bloc 4)

UE Contexte d exercice du métier (Bloc 4) UE Contexte d exercice du métier (Bloc 4) Tronc commun PE-PLC : constitution d'une «culture commune» Objectifs : préparation au métier et préparation au concours Les contenus. Au S7 : 26h CM et 8h TD.

Plus en détail

Elaborer un calendrier des réunions

Elaborer un calendrier des réunions Pour: Elaborer un calendrier des réunions -Avoir une vision globale de l année -Faciliter la communication avec l équipe -Repérer les différentes réunions sur l année, les trimestres, -Placer les dates

Plus en détail

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 CYCLE 3 : COMMENT AMÉLIORER LA LIAISON CM2 6 ÈME? Objectifs Identifier les enjeux et les différents «entrées» permettant d améliorer la

Plus en détail

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE Circulaire n 2004-026 du 10.2.2004 B.O n 4 du 26 février 2004 1 L enseignant spécialisé du premier

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

La SEGPA. Section d enseignement général et professionnel adapté. Stage liaison Ecole-Collège Le mardi 25 mars 2014

La SEGPA. Section d enseignement général et professionnel adapté. Stage liaison Ecole-Collège Le mardi 25 mars 2014 Stage liaison Ecole-Collège Le mardi La SEGPA Section d enseignement général et professionnel adapté Sylvie Dall Agnol, Principale adjointe Les SEGPA ont été créés en 1996 et elles ont remplacé les anciennes

Plus en détail

AIDER LES ELEVES EN DIFFICULTE

AIDER LES ELEVES EN DIFFICULTE AIDER LES ELEVES EN DIFFICULTE PROPOSITIONS METHODOLOGIQUES POUR AIDER LES ELEVES EN DIFFICULTE Il s agit de : Réconcilier l élève avec l école, l apprentissage, la réussite Répondre aux besoins particuliers

Plus en détail

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016

Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves. Jeudi 08 décembre 2016 Des changements en cours dans les pratiques d évaluation des acquis des élèves Jeudi 08 décembre 2016 Ordre du Jour Contexte dans lequel les changements dans les pratiques d évaluation des élèves s inscrivent

Plus en détail

Ecole : Fiche de conseil de cycle

Ecole : Fiche de conseil de cycle Ecole : Fiche de conseil de cycle 20...-20... Nom de l'enfant date de naissance : classe : nom de l'enseignant : Mode d'emploi : nom de l'élève : inscrire l'élève qui vous pose question et pour lequel

Plus en détail

Les fondamentaux de l école maternelle

Les fondamentaux de l école maternelle Les fondamentaux de l école maternelle Animation pédagogique NIMES 1 octobre 2007 Catherine DUMAS 10 octobre 2007 1 Première partie: Catherine DUMAS Les fondamentaux de l école maternelle Le socle commun

Plus en détail

AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE

AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE Circonscription de Tours Nord Sophie Malaizé CPC 2012 Ordre du jour 1. INFOS DIVERSES Base Elèves Mémorandum Commémoration 11 novembre LPC / LSN FORMATION DES DIRECTEURS

Plus en détail

LE PARCOURS DE DECOUVERTE DES METIERS ET DES FORMATIONS

LE PARCOURS DE DECOUVERTE DES METIERS ET DES FORMATIONS LE PARCOURS DE DECOUVERTE DES METIERS ET DES FORMATIONS Guide de l enseignant ULIS des collèges du Rhône LES TEXTES OFFICIELS LE PARCOURS DE DECOUVERTE DES METIERS ET DES FORMATIONS (PDMF) BO N 29 du 17/07/2008

Plus en détail

Réunion des conseillers pédagogiques tuteurs des professeurs stagiaires. 11 septembre 2013 Lycée Pasteur Strasbourg

Réunion des conseillers pédagogiques tuteurs des professeurs stagiaires. 11 septembre 2013 Lycée Pasteur Strasbourg Réunion des conseillers pédagogiques tuteurs des professeurs stagiaires 11 septembre 2013 Lycée Pasteur Strasbourg Enjeu global : assurer la réussite de tous les élèves Quatre grands objectifs: Faire de

Plus en détail

Une lutte plus efficace contre le décrochage scolaire

Une lutte plus efficace contre le décrochage scolaire Une lutte plus efficace contre le décrochage scolaire L essentiel > Chaque année, 140 000 jeunes en moyenne quittent le système éducatif sans avoir obtenu un diplôme de niveau IV ou V, c est-à-dire un

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES

SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES SEGPA et EREA : LES ENSEIGNEMENTS GENERAUX ET PROFESSIONNELS ADAPTES S.E.G.P.A. ou Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté Le public concerné Les SEGPA (Sections d Enseignement Général et

Plus en détail

Aide personnalisée aux élèves en difficulté

Aide personnalisée aux élèves en difficulté Aide personnalisée aux élèves en difficulté Deux objectifs Réduire l échec scolaire lourd Réduire le redoublement Grâce à: De nouveaux programmes Une nouvelle organisation du temps scolaire Des dispositifs

Plus en détail

Les constats, les enjeux

Les constats, les enjeux Les constats, les enjeux 1. Les constats concernant les élèves de l académie. Les résultats sont préoccupants en mathématiques : o 19% des élèves sont en grande difficulté à l évaluation nationale de CM2

Plus en détail

Parcours scolaire Année scolaire Niveau de classe Ecole(s) fréquentée(s) Suivi

Parcours scolaire Année scolaire Niveau de classe Ecole(s) fréquentée(s) Suivi DOC 1a ProJET PersonnalisE de Scolarisation Etabli pour Nom:..Prénom: Elève de la classe : Nom de l'enseignant: Parcours scolaire Année scolaire Niveau de classe Ecole(s) fréquentée(s) Suivi Par Marina,

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Au collège Charles SENARD

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Au collège Charles SENARD PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Au collège Charles SENARD Ce qui est mis en œuvre à la rentrée 2016 Des programmes écrits par cycles à partir d un nouveau socle commun, qui présente ce que tout élève

Plus en détail

Note de service n La prise en charge de la difficulté scolaire

Note de service n La prise en charge de la difficulté scolaire Virginie SOUFFLET Inspectrice de l éducation nationale Circonscription de Lille 3 Wattignies à Mesdames les Directrices, Messieurs les Directeurs, Mesdames les Enseignantes, Messieurs les Enseignants Mesdames

Plus en détail

La réforme du collège. Réunion d information à destination des parents

La réforme du collège. Réunion d information à destination des parents La réforme du collège Réunion d information à destination des parents La réforme en grandes lignes Socle commun de connaissance, de compétence et de culture Nouveaux cycles Nouveaux programmes Incluant

Plus en détail

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES

Des pistes pour rédiger son projet d école. OBJECTIFS CENTRÉS SUR LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES 1 Des pistes pour rédiger son projet d école. Les tableaux qui suivent proposent quelques exemples d entrées pour rédiger les projets d écoles. Il ne s agit que de pistes, établies en fonction des textes

Plus en détail

DIFFERENCIATION PEDAGOGIQUE

DIFFERENCIATION PEDAGOGIQUE DIFFERENCIATION PEDAGOGIQUE Circonscription de Bernay Année 2014-2015 La richesse est dans la différence. Albert Jacquard Eloge de la différence MENU: Un langage commun. Cadre institutionnel. Plusieurs

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant au collège à partir de la rentrée 2016? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège accueille

Plus en détail

La réforme des Lycées

La réforme des Lycées La réforme des Lycées Vers un lycée qui assure la réussite de chaque élève CONSTATS : En l espace d une génération, le lycée a ouvert grand ses portes. Il a contribué à élever le niveau de qualification

Plus en détail

Tout savoir sur les Nouveaux programmes Du CP à la Terminale

Tout savoir sur les Nouveaux programmes Du CP à la Terminale Tout savoir sur les Nouveaux programmes 2016 Du CP à la Terminale Les grands principes Cycles 1 à 4 Organisation en 4 cycles Cycle 1 Maternelle PS, MS, GS Cycle 2 Primaire CP, CE1, CE2 Cycle 3 CM1, CM2,

Plus en détail

De nouvelles missions pour les RASED?

De nouvelles missions pour les RASED? De nouvelles missions pour les RASED? Une évolution des fonctions entre 2002 et 2009? Comment lire les textes? La circulaire de 2002 traite de l adaptation et de l intégration scolaire. Les deux situations

Plus en détail

Pratiques pédagogiques en. EPS du cycle de consolidation. CM1,CM2, 6 ème

Pratiques pédagogiques en. EPS du cycle de consolidation. CM1,CM2, 6 ème Pratiques pédagogiques en EPS du cycle de consolidation CM1,CM2, 6 ème Dakar, mars 2015 Benoit FLEURY Une nouvelle cohérence pédagogique et éducative: La scolarité école collège est structurée en 4 cycles

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

Les leviers pour notre. élèves dans l académie. Formation Professionnelle Continue Missions de coordonnateur de bassin EPS. Lundi 4 novembre 2013

Les leviers pour notre. élèves dans l académie. Formation Professionnelle Continue Missions de coordonnateur de bassin EPS. Lundi 4 novembre 2013 Formation Professionnelle Continue Missions de coordonnateur de bassin EPS Les leviers pour notre contribution à la réussite des élèves dans l académie Lundi 4 novembre 2013 Christine MENARD - Agnès RAYBAUD

Plus en détail

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Le plan académique est réalisé à partir du schéma de déploiement indiqué par le Ministère de l Education nationale lors de la

Plus en détail

PRÉSENTATION D UNE ULIS

PRÉSENTATION D UNE ULIS Collège Le Ried BISCHHEIM Sur la base d un document de l INS-HEA PRÉSENTATION D UNE ULIS La loi du 11 février 2005 SOMMAIRE Les objectifs de l ULIS Le public concerné Les indicateurs d orientation en ULIS

Plus en détail

Le Livret Personnel de Compétences (LPC)

Le Livret Personnel de Compétences (LPC) Le Livret Personnel de Compétences (LPC) www.enfa.fr Qu est-ce que le Livret Personnel de Compétences (LPC)? - C est un outil institutionnel attestant la maîtrise des 7 compétences du socle commun. - C

Plus en détail

Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. B.O n 30 du 25 juillet 2013

Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. B.O n 30 du 25 juillet 2013 Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation B.O n 30 du 25 juillet 2013 1 Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation (compétences

Plus en détail