Suites et séries de fonctions MP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Suites et séries de fonctions MP"

Transcription

1 Suites et séries de fonctions MP 17 jnvier 2013 Tble des mtières 1 Convergence simple et convergence uniforme L convergence simple L convergence uniforme Convergence uniforme sur tout compct Conseils prtiques, exercices Propriétés des limites uniformes Continuité de l limite, interversion des limites ; Intégrtion sur un segment, interversion des limites et de l intégrtion ; Lien vec les notions de convergence en moyenne et de convergence en moyenne qudrtique Dérivtion de l limite Exercices Séries de fonctions Convergence simple, convergence uniforme des séries de fonctions Convergence uniforme et convergence normle Continuité de l limite, interversion des limites ; Intégrtion sur un segment, interversion des limites et de l intégrtion ; Dérivtion terme à terme d une série Exercices Questions brèves 30 5 Quelques corrigés 32 Document disponible sur univenligne.fr ou sur mpceznne.fr sous le nom SuitesFonctionsPrem.pdf 1

2 Commençons pr définir l notion de limite d une suite de fonctions selon divers modes de convergence. 1 Convergence simple et convergence uniforme 1.1 L convergence simple Dns ce qui suit, (E, N) désigne un espce normé de dimension finie. A est une prtie non vide de cet espce. Comme d hbitude K = R ou C. Définition 1 convergence simple On dit que l suite des fonctions (f n ) n définies sur A, à vleurs dns K converge simplement vers f si, pour tout x A, on lim f n(x) = f(x). n On dit que l série de fonctions de terme générl f n définies sur A, converge simplement vers S si l suite des sommes prtielles n S n = converge simplement vers S, c est à dire si pour tout x A, on n lim f k (x) = S(x). n k=1 Exercice 1 premiers exemples Etudier l convergence simple des suites de fonctions : 1. f n : x x n, sur l intervlle [0, 1]; 2. f n : x x n, sur l intervlle [0, 2]; 3. S n : x n xk, sur l intervlle [0, 1[; 4. S n : x n xk, sur l intervlle [0, 1]; 5. S n : x n 1.2 L convergence uniforme f n ( 1) k x 2k+1, sur l intervlle [0, 1]; (2k + 1)! Soit A un ensemble quelconque, on noter dns ce chpitre (et dns les suivnts) F(A, K) l espce vectoriel des fonctions à vleurs dns K et B K (A) l espce vectoriel des fonctions à vleurs dns K, bornées sur A. Rppelons que, l on définit une norme sur B K (A), en posnt On note ussi f = sup f(x). A x A f A = N A (f). On prendr grde, dns l définition qui suit, que f g A peut être définie sns que ni f ni g, mis seulement leur différence, ne soient bornées sur A. 2

3 Définition 2 Soit (f n ) n une suite de fonctions de F(A, K). On dit que (f n ) n converge uniformément sur A vers une fonction f ssi les fonctions f n f sont bornées à prtir d un certin rng et Ce qui signifie que lim n f n f A = 0. sup f n (x) f(x) = ε n x A est une suite de réels positifs de limite zéro. On dit que l série de fonctions de terme générl f n converge uniformément sur A vers une fonction S si n lim f k S = 0; n A Cel signifie que sup x A n f k (x) S(x) est une suite de réels positifs de limite zéro. Remrque : On dit que l norme, sur B K (A) est l norme de l convergence uniforme... mis ttention, ce n est ps une norme sur F(A, K)! Théorème 1 de l convergence uniforme à l convergence simple Soit (f n ) n, une suite de fonctions bornées sur A. Si l suite (f n ) n, converge uniformément vers f, lors elle converge simplement vers f. Démonstrtion : elle frise l évidence. Remrque : pour étudier l convergence uniforme d une suite de fonctions, on commencer pr rechercher s limite simple si elle existe. On pourr prfois étudier les vritions de l fonction différence pour déterminer ses extrem. Exercice 2 les deux modes de convergence 1. Étudier les deux modes de convergence pour l suite (x x n ) n sur les intervlles [0, ] vec 0 < < 1, [0, 1[, et [0, 1]. 2. Étudier de l même fçon les deux modes de convergence pour l série de fonctions de terme générl x x n sur l intervlle [0, ]. Que peut on dire sur [0, 1[, et [0, 1]? Exercice 3 phénomène de l bosse flottnte Etudier l convergence simple et l convergence uniforme de l suite des fonctions définies nx pr φ n (x) = sur l intervlle [0, 1], sur un intervlle [, 1] vec > (nx) 2 3

4 x Figure 1 le phénomène de l bosse flottnte Exercice 4 u kilomètre Etudier les différents modes de convergence des suites (f n ) n sur tout ou prtie de l intervlle I. 1. f n (x) = ln(1 + x ), x 0. n 2. f n (x) = xn 1 x n + 1, x f n (x) = 1 xn x 2n, x [0, 1] f n (x) = 1 + (x + n) 2, x R. 5. g étnt une fonction définie sur R, et f n (x) = g(x) 2 g(x) n Exercice 5 fonctions bornées Soit (f n ) n une suite de fonctions bornées sur A. 1. On suppose que (f n ) n converge uniformément vers une fonction f. Montrer que f est bornée, qu il existe M telle que pour tout n, f n M. 2. On suppose que (f n ) n converge simplement vers une fonction f. A-t-on les mêmes conclusions? 3. On suppose que (f n ) n converge simplement vers une fonction f et que, de plus, il existe M telle que pour tout n, f n M. f est elle bornée? Théorème 2 Soit (f n ) n une suite des fonctions définies sur A qui converge uniformément vers une fonction f. Si chcune des fonctions f n est bornée, lors f est bornée et il existe M telle que pour tout n, f n M. 4

5 Démonstrtion vous l urez fite vec l exercice précédent. Théorème 3 critère de Cuchy pour l convergence uniforme (ps u progrmme?) Soit (f n ) n une suite de fonctions de B(A), qui vérifie le critère de Cuchy pour l norme de l convergence uniforme. Il existe lors une fonction φ B(A) telle que (f n ) n converge uniformément vers φ, soit : lim n f n φ = 0. Cel signifie en prticulier que (B(A), ) est un espce complet (ou un espce de Bnch). Démonstrtion En deux étpes : pour chque x A, l suite (f n (x)) n est une suite de Cuchy dns K. On note φ(x) s limite. Soit ε > 0, il existe N tel que si n N et n 0 N, f n f n0 ε. On remrque lors que pour tous n 0 et n supérieurs à N, et pour tout x I, φ(x) f n0 (x) φ(x) f n (x) + f n (x) f n0 (x) φ(x) f n (x) + f n f n0. On en déduit que φ(x) f n0 (x) φ(x) f n (x) + ε et, pr pssge à l limite lorsque n tend vers l infini, on prouve que pour tout ε > 0, il existe N tel que si n 0 N, sup φ(x) f n0 (x) ε. Cel prouve que φ est bornée sur I cr φ(x) f n0 + ε, et que (f n ) n converge uniformément vers φ. 1.3 Convergence uniforme sur tout compct Définition 3 Soit (f n ) n une suite de fonctions définies sur une prtie A de E, à vleurs dns K. On dit que (f n ) n converge uniformément sur tout compct de A, lorsque pour tout compct C de A, l suite des restrictions des fonctions f n à C, f n C est uniformément convergente. Exercice 6 1. Montrer que si (f n ) n converge uniformément sur tout compct de I, elle converge simplement sur I; 2. Donner un exemple de suite qui converge uniformément sur tout compct de I, mis qui ne converge ps uniformément sur I; 1.4 Conseils prtiques, exercices convergence simple : c est pr là que l on commence ; pour x fixé dns l ensemble de déprt, on étudie l limite de (f n (x)) n. convergence uniforme d une suite de fonctions : si lim f n (x) = f(x) (limite simple), étudier les vritions de f n f pour estimer f n f ; 5

6 si on n y prvient ps sur I on peut essyer sur des sous-intervlles (en prticulier sur des compcts) ; Exercice 7 Etudier convergences simples et uniformes pour les suites : 1. f n (x) = x 2 exp( sin(x/n)); 2. f n (x) = sin(nx)) n x. Exercice 8 Soit f une fonction de clsse de clsse C 2 sur R, dont l dérivée seconde est bornée. Étudier l convergence de l suite de fonctions (φ n ) n, où ( ( φ n (x) = n f x + 1 ) ) f(x). n Exercice 9 lemme de Dini 1. Soit (f n ) n une suite de fonctions continues sur un compct K, à vleurs dns R. On suppose que (f n ) n converge simplement vers une fonction f sur K ; l suite est monotone, ie : pour tout x K, (f n (x) n est monotone. Montrer que l convergence est uniforme. 2. Exemple : étudier l suite (f n ) n de fonctions définies sur ]0, + [ pr Corrigé en section 5. f 0 (x) = 1 e t 1, f n+1(t) = 3 4t + t3 4 f 4 n(t). 6

7 2 Propriétés des limites uniformes 2.1 Continuité de l limite, interversion des limites ; Théorème 4 Soit (f n ) n une suite de fonctions de B(A), on suppose que cette suite converge uniformément vers une fonction f B(A), lors : si, à prtir d un certin rng, les fonctions f n sont continues en A, l fonction f est continue en. si, à prtir d un certin rng, les fonctions f n sont continues sur A, l fonction f est continue sur A. Démonstrtion Soit ε > 0, il existe n 0 tel que f n0 f ε /3; Comme f n0 est continue en, il existe α > 0 tel que Alors x α f n0 (x) f n0 () ε /3. f(x) f() f(x) f n0 (x) + f n0 (x) f n0 () + f n0 () f() ε. Conséquence importnte en prtique, à connître et reconnître : Si une suite (f n ) n, de fonctions continues converge uniformément vers f sur tout intervlle compct [, b α] [, b], lors f est continue sur [, b[. Penser que cel n entrîne ni l convergence uniforme, ni l continuité sur [, b], ni même l convergence uniforme sur [, b[, comme le montre l exemple f n (x) = x n sur [0, 1[. Exercice 10 à propos de complétude* 1. Déduire du théorème qui précède que l espce vectoriel des fonctions continues sur [, b] segment de R, à vleurs complexes est complet pour l norme uniforme. 2. Montrer que l suite de fonctions définies sur [ 1, 1] pr f n (x) = uniformément convergente sur I, et que s limite n est ps une fonction C 1. (C 1 ([, b], C), ) est il complet? On générlise le théorème précédent de l fçon suivnte x n est de clsse Théorème 5 interversion des limites Soient (f n ) n une suite de fonctions définies sur A E, evn, et un point dhérent à A, à vleur dns un evn F complet (pr exemple A =], b] R, vec réel ou, ou encore A = [b, [ vec réel ou +...) On suppose que : (f n ) n converge uniformément sur A vers une fonction f, pour chque n, f n dmet une limite en : lim f n(x) = l n K x 7

8 lors : l suite (l n ) n converge, l fonction f dmet une limite en, cette limite est l limite des l n : ce qui s exprime encore lim f(x) = lim l n x n C est pourquoi on prle d interversion des limites. lim lim f n(x) = lim lim f n(x) (2.1) x n n x Remrques : - On observe que si R, l existence des limites l n revient à ffirmer que les fonctions l n dmettent des ppc en. On se retrouve lors dns les hypothèses du théorème précédent à cel près que l convergence de (l n ) n et l existence de f() ne sont plus ssurées pr les hypothèses. - L démonstrtion qui suit suppose que l espce d rrivée est un evn complet. Le théorème devient fux si on remplce F pr un evn non complet. Démonstrtion : On commence pr montrer que l suite (l n ) n est une suite de Cuchy dns F. On se donne ε > 0 et un rng N ε à prtir duquel f n f A ε. Donnons nous p N ε et q N ε ; on lors pour tout x A, l p l q l p f p (x) + f p (x) f q (x) + f q (x) l q. Comme lim x f p (x) = l p et lim x f q (x) = l q, il existe un voisinge de tel que pour x V A, on à l fois l p f p (x) ε et f q (x) l q ε. Ainsi vons nous montré que pour tout ε > 0, il existe N ε tel que p > N ε et q > N ε l p l q 3ε. L suite (l n ) n est donc convergente dns K (ou F evn complet). Pour montrer que s limite l vérifie lim x f(x) = l, on reprend qusiment à l identique l démonstrtion du théorème précédent : soit ε > 0, il existe n 0 tel que f n0 f ε /3. Comme f n0 est continue en, il existe un voisinge V de tel que Alors x V A f n0 (x) f n0 () ε /3. x V A f(x) l f(x) f n0 (x) + f n0 (x) f n0 () + f n0 () l ε. l est bien limite de f en./fin 8

9 Exercice 11 Donner un contre exemple à l formule (2.1) dns le cs d une suite de fonctions convergent simplement. Exercice 12 On considère ici l fonction ζ(x) = 1 n x. 1. Ensemble de définition? 2. Continuité? 3. Limite en +? Exercice 13 On considère ici l fonction µ(x) = 1. Ensemble de définition? 2. Continuité? 3. Limite en +? Exercice 14 composées ( 1) n 1 n x. 1. On suppose que (f n ) n, suite de fonctions continues, converge uniformément vers f sur R. Que dire de l suite de terme générl f n f n? Converge-t-elle simplement, uniformément? 2. Même question en cs de convergence simple. 2.2 Intégrtion sur un segment, interversion des limites et de l intégrtion ; Théorème 6 intégrtion d une limite uniforme Soit (f n ) n une suite de fonctions définies sur I = [, b]. Si les fonctions f n sont continues et si (f n ) n converge uniformément vers une fonction f sur I, lors f est continue l suite des intégrles b f n(t) dt converge et de plus, b f(t) dt = lim n Démonstrtion fcile puisque, lorsque b, b f n (t) f(t) dt b b f n (t) dt f n (t) f(t) dt f n f(t) b. Remrque si les fonctions f n sont seulement supposées continues pr morceux, on n ps l grntie que l limite uniforme soit continue pr morceux et les conclusions peuvent ne ps voir de sens. Pr contre si on suppose à l fois que les fonctions f n sont continues pr morceux, l suite (f n ) n converge uniformément vers f, continue pr morceux, 9

10 lors, l même démonstrtion tient l route. Remrque nous reviendrons sur les suites d intégrles sur des intervlles quelconques sur lesquels l convergence uniforme ne permet ps de conclure (théorèmes de convergence dominée) Exercice 15 Etudier les suites de fonctions (f n ) n et leurs intégrles sur l intervlle [0, 1] lorsque f n (x) = n α x n (1 x) pour α = 1/2, α = 1 puis α = 2. correction en 5 Exercice Donner un contre exemple u théorème d interversion limite et intégrle sur un intervlle compct (en remplçnt l hypothèse de convergence uniforme pr l hypothèse de convergence simple) ; 2. Donner un contre-exemple en considérnt un intervlle quelconque mis en conservnt l hypothèse de convergence uniforme ; 10

11 2.3 Lien vec les notions de convergence en moyenne et de convergence en moyenne qudrtique Rppelons que l on définit des normes sur C([, b], K), espce des fonctions continues sur [, b], à vleurs dns K, en posnt f 1 = b f(t) dt, ( b 1/2 f 2 = f(t) dt) 2, et que l norme 2 est ssociée u produit sclire défini sur C([, b], K) pr : (f g) = b f(t)g(t) dt. Définition 4 modes de convergences Soit (f n ) n une suite d éléments de C([, b], K), espce des fonctions continues sur [, b], à vleurs dns K. On dit que l suite (f n ) n converge en moyenne vers f C([, b], K) si n lim n f n (t) f(t) dt = 0 ce qui revient à dire que f n f 1 tend vers 0. On dit que l suite (f n ) n converge en moyenne qudrtique vers f C([, b], K) si ( n 1/2 lim f n (t) f(t) dt) 2 = 0 n ce qui revient à dire que f n f 2 tend vers 0. Remrque on peut ussi considérer des fonctions continues pr morceux, mis on éviter lors de prler de norme puisque f i = 0 n implique plus dns ce cs que f = 0. Théorème 7 On, pour toute fonction f C([, b], K), les reltions suivntes entre f 1, f 2 et f : f [,b] f 1 (b ) f f 2 (b ) f f 1 (b ) f 2 11

12 Théorème 8 Soit (f n ) n une suite de fonctions continues sur [, b]. L convergence uniforme de (f n ) n entrîne l convergence en moyenne qudrtique ; L convergence en moyenne qudrtique entrîne l convergence en moyenne. Convergences en moyenne, en moyenne qudrtique sur un intervlle quelconque : nous reviendrons sur ces notions de convergence en moyenne, en moyenne qudrtique, pour des fonctions intégrbles et continue pr morceux sur des intervlles quelconques Dérivtion de l limite Exercice 17 L limite de l suite (f n ) n où f n est définie sur [ 1, 1] pr f n (x) = x 2 + 1/n est elle dérivble? Cette suite est elle uniformément convergente? Théorème 9 dérivtion Soit (f n ) n une suite de fonctions telle que chque f n est une fonction de clsse C 1, il existe I tel que (f n ()) n converge (on note α s limite), (Df n ) n converge uniformément sur tout segment de I vers une fonction g. Alors, (f n ) n converge uniformément sur tout segment de I vers l primitive de g définie pr En d utres termes : f(x) = α + x g(t) dt lim Df n = g = D( lim f n) n n l convergence étnt uniforme sur tout intervlle compct contenu dns I. Démonstrtion sns une bonne compréhension de cette démonstrtion on urit du ml à retenir le théorème, donc... Comme (Df n ) n converge uniformément sur tout compct s limite g est bien continue sur tout compct de I donc en tout point de l intervlle I. L nottion de l énoncé f(x) = α + x g(t) dt bien un sens. Le théorème fondmentl de l nlyse nous pprend que chque fonction f n vérifie f n (x) = f n () + x f n (t) dt On considère un segment [α, β] I, on observe que le segment J = [α, β ] = [min(α, ), mx(β, )] est lui ussi contenu dns I. Pour x J, nous pouvons mjorer x f(x) f n (x) = α f n() + (g(t) f n(t)) dt f(x) f n (x) α f n () + 12 x g(t) f n(t) dt

13 Nous obtenons lors une mjortion indépendnte de x [α, β ] f(x) f n (x) α f n () + g f n [α,β ] dont nous déduisons que l norme uniforme sur le segment [α, β] vérifie f n f [α,β] f n f [α,β ] α f n() + g f n [α,β ] Ainsi, (f n ) n converge uniformément vers f sur tout compct de I. S limite f (primitive de g continue) est de clsse C 1 et f = g ce qui s exprime Exercice 18 mise en œuvre simple D(lim f n ) = lim Df n. 1. Pourquoi s embrrsse-t-on de l intervlle [α, β ] dns l démonstrtion? En quoi est-ce utile? 2. Existence, continuité et dérivbilité de n n cos(nx) lorsque n est bsolument convergente. 13

14 2.5 Exercices Exercice 19 de brèves et pertinentes questions Vri ou fux? Justifier ou contre-exempler : 1. une limite simple de fonctions pires (ou impires, ou périodiques, ou croissntes, ou continues) est une fonction pire (ou impire, ou périodique, ou croissnte, ou continue)? 2. une limite uniforme de fonctions continues (ou de clsse C 1 ) est une fonction continue (ou de clsse C 1 )? 3. lorsque les deux membres ont un sens, l formule suivnte est vrie : lim lim f n(x) = lim lim f n + x x n(x)... n + 4. lorsque les deux membres ont un sens, l formule suivnte est vrie : ( 1 ) 1 ( ) lim f n (x)dx = lim f n(x) dx... n + n + Exercice 20 convergence uniforme et polynômes 0 1. Expliquer pourquoi, dns un espce normé, un sev de dimension finie est fermé. 2. Soit (P n ) n une suite de polynômes de degrés d o P d, qui converge uniformément sur I = [, b] vers une fonction f B(I). Montrer que l limite f est l restriction d une fonction polynôme (P n ) n converge uniformément sur tout compct de R. Exercice 21 convergence uniforme et polynômes Soit f : I = [, b] K, et (P n ) n, une suite de polynômes qui converge simplement vers f sur I. On suppose que < b et que l suite des degrés des polynômes P n est mjorée, ie : d N, d o P n d. 1. Prouver que l convergence est uniforme et que l limite est un polynôme f de degré d. 2. Prouver que (P n ) n, converge uniformément vers f sur tout intervlle compct. 3. Qu en est-il de ces questions lorsqu on remplce l intervlle I pr un compct de C? 1 indiction : introduire une norme N(P ) = mx P ( i ) pour une fmille de points ( i ) i bien choisie. Exercice 22 les polynômes d interpoltion convergent ils? Soit f une fonction de clsse C 3 sur un intervlle [, b] de R. On se propose de mjorer l écrt entre f et son polynôme d interpoltion en x 1, x 2, x 3 en fonction de M 3 (f) = sup x [,b] f (3) (x). 1. Soit g une fonction de clsse C 3 sur [, b]. On suppose que g est nulle en 4 points distincts de [, b]. Montrer qu il existe t ], b[ tel que g (3) (t) = êtes vous sûrs des petits détils? 0 14

15 2. Soit P f le polynôme de R 2 [X] tel que P f (x i ) = f(x i ), i = 1, 2, 3. On pose : (1) K(x) = f(x) P f (x) (x x 1 )(x x 2 )(x x 3 ) (2) W x (t) = f(t) P f (t) (t x 1 )(t x 2 )(t x 3 )K(x) () On choisit x distinct des x i. Montrer que W x (t) est définie sur [, b] et qu elle dmet 4 zéros dns cet intervlle. (b) Montrer qu il existe un point c de ], b[ en lequel W (4) x (c) = 0. (c) En déduire une mjortion de l écrt f(x) P f (x) sur [, b]. 3. Générliser à n + 1 points 4. Y -t-il toujours convergence de l suite des polynômes d interpoltion? Exercice 23 un exemple simple d unité pprochée On considère l suite h n des fonctions définies sur R pr : h n (x) = 0, si x 1/n h n (x) = n 2 (x + 1/n), si 1/n x 0 h n (x) = n 2 ( x + 1/n), si 0 x 1/n h n (x) = 0, si x 1/n. On pose lors f h n (x) = 1 1. Écrire f h n (x) f(x) comme une intégrle. 1 h n (t)f(x t) dt. 2. On suppose quef est lipschitzienne sur R, mjorer f h n (x) f(x). En déduire que (f h n ) n converge uniformément vers f sur R. 3. On suppose que f est continue sur R, montrer que (f h n ) n converge simplement vers f sur R. 4. On suppose que f est uniformément continue sur R, montrer que (f h n ) n converge uniformément vers f sur R. 15

16 3 Séries de fonctions L étude des séries de fonctions est un cs prticulier de l étude des suites mis, comme pour les séries numériques, elle permet de mettre en œuvre des moyens spécifiques. Les séries de fonctions interviennent dns l études de nombreux problèmes et des fonctions remrqubles sont définies pr des séries : fonctions périodiques comme sommes de séries de Fourier, séries entières, solutions d équtions différentielles... Adptons donc les résultts qui précèdent ux cs des séries. 3.1 Convergence simple, convergence uniforme des séries de fonctions Définition 5 convergence simple On dit que l série de fonctions de terme générl f n définies sur A E, converge simplement vers S si l suite des sommes prtielles S n = converge simplement vers S, c est à dire si pour tout x A, on lim n n k=1 f n n f k (x) = S(x). On dit que l série de fonctions f n est bsolument convergente ssi l série des fonctions n f n est simplement convergente ; dns ce cs l série f n est ussi simplement convergente. Lorsque l série de fonctions f n converge simplement sur I, les restes sont les fonctions définies pr R n (x) = f n (x); k=n+1 Définition 6 Soit (f n ) n une suite de fonctions de F(A, K). On dit que l série de fonctions de terme générl f n converge uniformément sur A vers une fonction S si n lim f k S = 0; n A 16

17 Théorème 10 restes, convergence simple et convergence uniforme Lorsque l série de fonctions f n converge simplement sur A, l suite des restes est une suite de fonctions qui converge simplement vers 0. l série de fonctions f n est uniformément convergente sur A ssi elle converge simplement sur A, l suite des restes converge uniformément vers 0 ie : R n (x) = sup x A n f k (x) S(x) Remrque : comme pour étudier l convergence uniforme d une suite, on commencer pr rechercher l limite simple d une série si elle existe. On étudie ensuite le type de convergence de l suite des restes (dont l cv simple est ssurée). Exercice fonctions : S n : x n xk ; 2. T n : x n 3. U n : x n Exercice Étudier l convergence simple et l convergence uniforme des séries de x k k! ; ( 1) k x k, sur l intervlle [0, 1]; k 25 l convergence uniforme et le critère des séries lternées Étudier l convergence de l série de fonctions sur un domine que l on préciser. n=2 ( 1) n x + n, 2. Étudier de l même fçon l série ( 1)n n x. 3.2 Convergence uniforme et convergence normle Définition 7 convergence normle On dit qu une série de fonctions f n converge normlement sur A, si chcune des fonctions est bornée sur A, l série numérique f n converge Théorème 11 Soit f n une série de fonctions définies sur A, à vleurs dns K, qui converge normlement sur A. 17

18 l série de fonction f n est uniformément convergente sur A; l série de fonction f n est uniformément convergente sur A; N ( n n 0 f n ) n n 0 N (f n ). Démonstrtion elle fit comprendre cette notion ; notons pour fixer les idées : α k = f k, terme générl d une série numérique convergente, ρ n = k=n+1 α k, reste d une série numérique convergente. une série normlement convergente des sommes prtielles bornées : n f k (x) n f k (x) f k = M l série n f k(x) converge simplement, série à termes positifs mjorée (pr une constnte). n f k(x) est bsolument convergente, donc convergente (puisque l espce d rrivée est complet) ; on peut donc prler de l série des restes et montrer qu elle converge uniformément vers 0 ; en effet, R n (x) = f k (x) α k = ρ k k=n+1 k=n+1 qui pour limite 0 lorsque n, puisque c est le reste d une série numérique convergente. Remrque : on peut ussi remrquer qu une série normlement convergente stisfit u critère de Cuchy uniforme dns B K (A). En effet, n+p k=n f k(x) k=n α k, et comme (B K (A), ) est complet, l série converge pour l norme. Théorème 12 reltions entre les différents modes de convergence Le schém suivnt résume les reltions entre les différents mode de convergence : f n conv. bsolt. fn conv. normlt. fn conv. simplt. f n conv. unift. Démonstrtion Exercice 26 On étudier les différents modes de convergence pour les séries de fonctions suivntes : 1. sin nx f n vec f n (x) = ; clculer s somme. n! 2. f n vec f n (x) = nx 2 e n x ; 3. 1 f n vec f n (x) = n + n 3 x 2 4. ( ) f n vec f n (x) = ( 1) n 1 ln 1 + n(1 + x) 18

19 5. f n vec f n (x) = ( 1)n x + n Conseils prtiques pour l étude d une série de fonctions convergence normle : Le plus fcile, lorsque c est possible, est d étblir l convergence normle, on mjore u n sur I ou sur des sous-intervlles de I pour prouver que u n converge ; convergence simple et convergence uniforme : Si l on ne peut étblir l convergence normle, on commencer pr étblir l convergence simple. Une fois cel étbli, on peut définir sur l ensemble de convergence simple S(x) = u k (x) l convergence simple étblit l existence du reste, que l on chercher ensuite à mjorer sur I ou des sous-intervlles de I pour étblir une mjortion de s norme uniforme R n ; on sit que u n converge uniformément sur I ssi (R n ) n converge uniformément vers 0 sur I. cs prticulier des séries lternées : lorsque l série u n (x) est lternée et stisfit u critère spécil, on dispose de l mjortion : R n (x) u n+1 (x)... elle permet souvent d étblir l convergence uniforme ; 3.3 Continuité de l limite, interversion des limites ; Théorème 13 Soit f n une série de fonctions qui converge uniformément vers une fonction S définie sur A; lors : si toutes les fonctions f n sont continues en A, l fonction S est continue en. si toutes les fonctions f n sont continues sur A, l fonction S est continue sur A. Théorème 14 interversion des limites, cs des séries Soit (f n ) n une suite de fonctions définies sur I = [, b[. On suppose que l série f k converge uniformément vers une fonction S, 19

20 pour chque n, f n dmet une limite en b : lors : l fonction S dmet une limite en b, cette limite est l somme b k : ce qui s exprime encore lim lim f n(x) = b n K x b lim S(x) = lim x b n x b f n (x) = n b k lim f n(x) (3.1) x b Démonstrtion c est le théorème 5, l suite des sommes prtielles remplçnt les (f n ) n Exercice 27 l fonction ζ de Riemnn On considère l fonction ζ de Riemnn, définie sur ζ(x) = 1 n x. 1. Quel est son ensemble de définition dns R? 2. Montrer que l série converge uniformément sur [, + [ pour tout > Montrer que ζ est continue. 4. Déterminer s limite en Justifier que ζ décroît sur ]1, + [. 6. Quelle est s limite en 1? Exercice 28 Soit un réel tel que 0 < < 1, et n S(x) = 1 x n. 1. Justifier l convergence de l série sur [0, 1[. 2. Montrer que S est continue sur [0, 1[. 3. Donner un équivlent de S(x) u voisinge de 1 (fctoriser et penser u théorème d interversion des limites). Exercice 29 On se propose dns cet exercice de déterminer l limite de n ( ) k n U n =. n k=1 On introduit pour cel les fonctions f p définies pr { ( f p (x) = 1 x) p x si x p f p (x) = 0 si 0 x p. 20

21 1. Montrer que l série de fonctions f p converge normlement sur R Montrer que U n = En déduire l limite de (U n ) n. correction en 5 f p (n). p=1 21

22 3.4 Intégrtion sur un segment, interversion des limites et de l intégrtion ; Théorème 15 Soit (f n ) n une suite de fonctions continues sur I = [, b]. Si l série de fonctions f n converge uniformément sur I vers une fonction S, lors S est continue l série des intégrles b f n(t) dt converge et de plus, b ( b ) b S(t) dt = f k (t) dt = f k (t) dt Remrque nous reviendrons sur les intégrles de suites et de séries sur des intervlles quelconques pour lesquels l convergence uniforme n est ps une hypothèse suffisnte (théorèmes de convergence monotone, d intégrtion terme à terme...) Exercice Montrer que t 2 dt = n 0 ( 1) n 2 n (n + 1). 2. On veut mintennt exprimer 1 () Montrer que pour tout x [0, 1[, x t dt. 1 + t dt = n 0 ( 1) n x n+1. n + 1 (b) Montrer que l série de fonctions n V n ou V n (x) = ( 1)n x n+1 uniformément sur [0, 1] et que s somme est continue. (c) En déduire une expression de n + 1 converge t dt. 3.5 Dérivtion terme à terme d une série Théorème 16 Soit (f n ) n une suite de fonctions définies sur I, telle que chque f n est une fonction de clsse C 1, il existe I tel que f n () converge ; l série de terme générl Df n converge uniformément sur tout segment de I vers une fonction s; 22

23 Alors, f n converge uniformément sur tout segment de I, s somme est de clsse C 1, s = Df n = D ( f n) = DS Corollire 17 le même pour l clsse C p Soit (f n ) n une suite de fonctions telle que chque f n est une fonction de clsse C p, les séries de fonctions f k, f k,..., f (n 1) k, convergent en un même point, l série de terme générl D (n) f k = f (n) k converge uniformément sur tout segment de I vers une fonction s n, Alors, f n converge uniformément sur tout segment de I, s somme, S, est de clsse C p, pour i = 1,..., n, f n (i) converge uniformément sur tout segment de I, vers l dérivée iìme de S : D (i) S = D (i) f n = s i. Exercice 31 Existence, continuité et dérivbilité de n n cos(nx) lorsque n est bsolument convergente. Exercice 32 Soit f définie sur R pr f(x) = 1. Justifier l convergence de l série ; 1 n cosn x sin nx. 2. Montrer que f est de clsse C 1 sur R privé de πz et clculer f ; 3. Donner une expression de f. Exercice Résoudre l éqution différentielle y (t) + y(t) = cos(nt); 2. Soit n, une série bsolument convergente. () Pour N N, on considère l éqution différentielle y (t) + y(t) = N n cos(nt). Donner une solution prticulière de cette éqution, en déduire les utres. 23 n=0

24 (b) Montrer toutes les solutions de l éqution différentielle y (t) + y(t) = n cos(nt) n=0 sont des fonctions de clsse C 2. Exprimer ces solutions. Exercice 34 éqution de l chleur On suppose que l série de terme générl ( n ) n est bsolument convergente. Justifier que l somme de l série ( nπ ) π 2 n sin L x e n2 L 2 t, n=0 est solution de l éqution ux dérivées prtielles 2 u(x, t) u(x, t) = 0. t x2 C est dns le cours sur les séries de Fourier que nous borderons plus en détils cette éqution... 24

25 3.6 Exercices Exercice 35 à propos de ln(1+x) Étudier l convergence de l série de fonctions ( 1) n x n ; 2. En déduire que, sur ] 1, 1[, ln(1 + x) = ( 1) n 1 xn 3. Montrer que cette série converge uniformément sur tout compct de ] 1, 1]. En déduire que ( 1) n 1 ln(2) =. n n. Exercice 36 On se propose d étudier l série de fonctions x n n Étudier l convergence simple de cette série ; on noter Li(x) s somme, là où elle est définie ; 2. Montrer que Li est continue sur son ensemble de définition ; 3. On rppelle que l série de fonctions ( 1) n 1 n 1 xn converge uniformément vers ln(1 + x) sur tout intervlle compct de ] 1, 1] (voir l exercice 35). () En déduire que n x ln(1 t) Li(x) = 0 t sur l intervlle ] 1, 1[. on pourr considérer qu il s git de l intégrle du ppc pr exemple (b) Montrer que, pour tout x [0, 1[, Li(x) + Li(1 x) = Li(1) ln(1 x) ln x dt (c) Montrer que Voir corrigé en n n 2 = π ln2 2; 25

26 Exercice 37 Soit S(x) = 1. Justifier l convergence de l série x n 1 x n. 2. Montrer que S est continue sur ] 1, 1[; étudier s dérivbilité. Exercice 38 Montrer que 1 0 x x dx = ( 1) n+1 n n. Exercice 39 séries lternées On se propose d étudier sur [0, + [ l somme de l série de fonctions ( ( 1) n ln 1 + x ) n 1. Préciser les ensembles de convergence, l continuité de l limite ; 2. L somme de cette série est elle dérivble? Exercice 40 Soit S(x) l somme de l série ( 1)n n + x 1. Étudier l convergence de l série sur ]0, [ et l continuité de S; 2. Trouver des équivlents de S(x) u voisinge de 0, u voisinge de + ; 3. Montrer que Exercice S(x) = 41 fonctions ζ et µ de Riemnn 1 0 t x t dt. Pour x réel, on considère les séries de fonctions 1 ( 1)n+1 et nx n x. 1. Étudier les différents modes de convergence de ces deux séries. 2. On poser ζ(x) = 1 n x et µ(x) = ( 1) n+1 n x. Préciser les ensembles de définition, l continuité de ces deux fonctions. 3. Étudier leur dérivbilité. 4. Limites : () Clculer l limite en 0 de µ(x) (b) Clculer les limites en + de ζ(x) et de µ(x) (c) Donner un équivlent de ζ(x) lorsque x

27 5. Montrer que µ(x) = (1 2 1 x )ζ(x). Exercice 42 On se propose d étudier l série de fonctions u n (x) = 1 cosh(nx). 1. Étudier l convergence simple de cette série sur ]0, + [, puis sur R ; on noter F (x) s somme lorsqu elle converge. 2. Étudier l convergence normle de l série de fonctions u n (x) sur [, + [, lorsque > 0. En déduire que F est continue. 3. Étudier l convergence normle de l série des dérivées u n(x) sur un intervlle [, b] vec 0 < < b. Montrer que F est de clsse C 1 sur R. 4. On souhite déterminer un équivlent de F (x) u voisinge de +. On écrit pour cel 1 F (x) = cosh(x) + 1 cosh(nx). Exercice n=2 Donner une mjortion de l somme R 1 (x), et conclure. 43 équivlent d une somme (premier terme) 1. Donner un équivlent en + de 2. Donner un équivlent en + de 1 shnx. 1 n(ln n) x. On pourr ussi s intéresser ux propriétés des fonctions. Exercice 44 On se propose d étudier l série de fonctions de terme générl f n (x) = e x n. 1. Montrer que, pour tout > 0 et tout α 0, 2. () e n = o n + ( ) 1 n α. Étudier l convergence simple de cette série de fonctions ; (b) Montrer que l série f n converge normlement sur tout intervlle [, + [ lorsque > 0; 3. On note dorénvnt S(x) = n 0 f n(x) pour x > 0. () Montrer que S est une fonction de clsse C 1 et exprimer s dérivée. (b) Démontrer que S est une fonction de clsse C (on procéder pr récurrence sur k pour étblir que S est une fonction de clsse C k ) et exprimer ses dérivées successives. 27

28 4. () Clculer l limite de S(x) en +. (b) Pour un entier nturel fixé N, donner un équivlent de l fonction R N (x) lorsque x tend vers +. indiction : mjorer le reste R N+1 en comprnt f n (x) à une intégrle de l fonction g(t) = e xt sur un intervlle bien choisi Montrer que S(x) pour limite + en 0. Exercice 45 Soit S : x nxe nx2. 1. Quel est le domine de définition de l fonction S? 2. On pose u n (x) = nxe nx2. () Déterminer u n,r. (b) L série de fonctions u n est elle normlement convergente sur R? Est-elle uniformément convergente? (c) Montrer que cette série de fonctions converge uniformément sur un intervlle [, + [ lorsque > 0. S est elle continue sur R? (d) Étudier églement s dérivbilité. 3. En considérnt l série v n où v n (x) est une primitive bien choisie de u n, donner une expression de S à l ide de fonctions usuelles. Donner un équivlent de S en 0 ; S est elle continue sur R? continue pr morceux? corrigé en 5 Exercice 46 On considère l suite des fonctions f n (x) = ( 1)n n + 1 e nx. 1. Étudier les différents modes de convergence de l série de fonctions f n ; 2. On note S l somme de cette série, est-elle continue sur son intervlle de définition? Clculer S(0), si tnt est que cel soit défini. 3. Étudier l dérivbilité de S et clculer s dérivée là où elle est définie ; indiction : penser EDO Exercice Clculer, pour x réel : 2. Clculer, pour > 0 et b > 0, n=0 1 n! 1 0 x 0 t n e t dt. x x b dx. Exercice 48 trnsformtion d Abel On considère une suite décroissnte de fonctions positives (f n ) n et une série g n de fonctions à vleurs dns C toutes définies sur I R. 28

29 1. On suppose que g n est uniformément convergente et qu il existe M > 0 tel que, pour tout n N, f n,i M. Montrer que f n g n est uniformément convergente sur I. 2. On suppose que les sommes prtielles de l série g n sont bornées pr une même constnte et que (f n ) n converge uniformément vers 0. Montrer que f n g n est uniformément convergente sur I. 3. Exemples : α nx n 1 + x n, α nx n 1 + x 2n, vec α n convergente, einx n... 29

30 4 Questions brèves 1. Quels sont les énoncés vris, fux. Pour ces derniers rechercher des contre-exemples ; fites votre mrché vec les suites (x x n ) n, (x x 2 + 1/n) n... () si une suite de fonctions pires (f n ) n, converge simplement sur I vers f, lors f est pire sur I ; (b) si une suite de fonctions croissntes (f n ) n, converge simplement sur I vers f, lors f est croissnte sur I ; (c) si une suite de fonctions strictement croissntes (f n ) n, converge simplement sur I vers f, lors f est strictement croissnte sur I ; (d) si une suite de fonctions strictement périodiques (f n ) n, converge simplement sur I vers f, lors f est périodique sur I ; (e) si une suite de fonctions continues (f n ) n, converge simplement sur I vers f, lors f est continue sur I ; (f) si une suite de fonctions continues (f n ) n, converge uniformément vers f sur I, lors f est continue sur I ; (g) si une suite de fonctions de clsse C 1 (f n ) n, converge uniformément vers f sur I, lors f est de clsse C 1 ; 2. Énoncer un théorème permettnt d écrire une reltion de l forme : lim lim f n(x) = lim lim f n(x); n + x b x b n + 3. Donner un exemple de suite de fonctions pour lquelle cette églité est fusse ou n ps de sens. 4. Enoncer un théorème permettnt d écrire : b ( ) ( b ) lim f n(x) dx = lim f n (x) dx ; n + n + 5. Peut on ffirmer que si (f n ) converge simplement vers f sur I = [, b] toutes les fonctions étnt cpm, lors lim b f n (t) dt = b lim f n (t) dt = b f(t) dt? Penser à des fonctions en escliers et u phénomène de l bosse flottnte Énoncer un théorème permettnt d écrire : ( lim Df n(x) = D n + lim n + f n ) (x); 7. Donner un exemple de suite de fonctions pour lquelle cette églité est fusse ou n ps de sens. 30

31 Index Abel trnsformtion, 27 borne uniforme, 4 bosse flottnte, 3 convergence normle, 16 simple, 2, 15 uniforme, 3, 15 sur tout compct, 5, 7 critère de Cuchy (convergence uniforme), 5 espce complet, 5 des fonctions bornées, 3, 15 normé, 3, 15 fonctions ζ et µ de Riemnn, 25 limite uniforme de fonctions continues, 7 phénomène de l bosse flottnte, 3 suite de Cuchy (norme uniforme), 5 théorème continuité d une limite uniforme, 7 dérivtion terme à terme (série uniformément convergente), 21, 22 interversion limite uniforme et intégrtion, 9 interversion des limites, 7 (cs des séries), 18 31

32 5 Quelques corrigés Corrigé de l exercice 9 1. On supposer que (f n ) n converge simplement vers 0 et que pour chque x K, (f n (x)) n décroît. On risonne pr l bsurde : on suppose que f n ) n ne converge ps vers 0. Il existe donc > 0 et une suite extrite telle que f np >. Comme chque fonction est continue sur le compct K, cel revient à dire qu il existe une suite (x p ) d éléments de K telle que f np (x p ) >. Cette suite dmet elle même une sous-suite convergente que l on noter (x pq ) q = (y q ). On note ussi pr commodité g q = f npq... Ainsi : (g q ) q converge simplement vers 0 ; (g q (x)) q décroît pour tout x K ; (y q ) q converge vers y K; g q (y q ) > pour tout q N. Considérons lors r < q, on g r (x q ) g q (x q ) >. Lorsque q tend vers +, on retient : g r (y), cel contredit le fit que g r (y) converge vers L suite (f n ) n de fonctions définies sur ]0, + [ pr Corrigé de l exercice 15. f 0 (x) = 1 e t 1, f n+1(t) = 3 4t + t3 4 f 4 n(t). Pour les deux premières questions, on peut étudier l fonction f n (x) = n α x n (1 x). Son mximum est tteint pour x = n et vut : n + 1 ( ) n n n+α f n = n + 1 (n + 1) n+1. L convergence simple de (f n ) n vers 0 est ssurée. On regrde séprément x = 0 et x ]0, 1]. Lorsque α = 1, 2 l convergence n est ps uniforme (le mximum clculé ci-dessus ne tend ps vers 0). 1. Le clcul de l intégrle montre que, toutefois que, si α = 1, 2....et que si α = 2, lim lim f n = 0, f n = 1. 32

33 Correction de l exercice On écrir, sur ]p, + [, f p (x) = e x ln(1 p/x) = e ϕp(x). Sur cet intervlle, les vritions de f p et ϕ p sont les mêmes. Or 2. ( ϕ (t) = ln 1 p ) ( + px 1 1 p ) ( 1, ϕp (t) = p 2 x 3 1 p ) 2 < 0. x x x ϕ p est donc décroissnte, positive (s limite en + est 0), et ϕ p croit. Comme lim ϕ p = e p, on ϕ p = e p et l série converge normlement sur R +. U n = n k=1 ( ) k n = n n 1 ( ) n p n n 1 = n p=0 p=0 ( 1 p n Rssemblons nos hypothèses : l série f p converge normlement sur ]0, [; chque fonction f p dmet une limite en + : e p Alors, f p (x) dmet une limite en + : e p = e e 1. ) n = f p (n). p=0 33

34 Correction de l exercice 36 On se propose d étudier l série de fonctions xn n Convergence simple : si x 1, xn est bsolument convergente cr n 2 x n n 2 1 t.g. d une série n2 convergente. si x > 1, xn est grossièrement divergente cr lim x n n2 n 2 = +. l série de fonctions u n (où u n (x) = xn ) converge simplement sur [ 1, 1]. S n2 somme est définie sur [ 1, 1]. On note Li(x) = 2. Pour montrer que Li est continue sur son ensemble de définition, il suffit de montrer que u n converge uniformément sur [ 1, 1]. Or, l série u n vérifie u n 1. Elle est donc normlement convergente [ 1,1] n2 sur [ 1, 1] donc uniformément convergente. Comme les fonctions u n sont continues, l somme de l série est continue (une limite uniforme de fonctions continues est continue). 3. On dmet que l série de fonctions ( 1) n 1 n 1 xn n x n n 2. ln(1 + x) sur ] 1, 1] et que l convergence est uniforme sur tout intervlle compct de ] 1, 1]. () première fçon de voir, intégrtion terme à terme. Exprimons l intégrle comme somme d une série : notons provisoirement f(x) = x 0 ln(1 t) t dt. ln(1 t) Comme l fonction t dmet un ppc à [ 1, 1[, f est une fonction t de clsse C 1 et f ln(1 x) (x) = sur [ 1, 1[. x Observons que l on peut écrire f comme somme d une série : f (t) = ln(1 t) t = 1 t n 1 ( t)n ( 1) = n t n 1 n. Cette série converge simplement sur [ 1, 1[ et coïncide vec f sur cet intervlle. Retrouvons nous f en l intégrnt terme à terme? Pour cel notons v n (t) = tn 1 n. 34

35 L série de fonctions v n converge normlement sur tout segment [, ] tel que 1 < < < 1 puisque, v n n 1 [,] n. IL NE S AGIT PAS DE LA SÉRIE ENVISAGÉE EN 1!! L étude n rien de superflu. Si x < 1, l série v n converge normlement sur [ x, x ] et l on : x x v n (t) dt = v n (t) dt, ce qui donne : f(x) f(0) = x 0 0 f (t) dt = Soit f(x) = Li(x) sur ] 1, 1[. x 0 0 v n (t) dt = x t n 1 0 n dt = x n n 2. Autre fçon de voir : dérivtion d une limite Li = u n est elle dérivble sur [ 1, 1[? Si oui, s dérivée en x est elle f (x)? Les fonctions u n sont de clsse C 1 sur R; u n converge simplement sur [ 1, 1]; Pour tout n N, u n(x) = xn 1 n. L série u n converge normlement sur tout segment [, ], ]0, 1[. D près le théorème de dérivtion d une limite Li est de clsse C 1 sur ] 1, 1[ et Li (x) = x n 1 n. On reconnît là l fonction 1 x n ln(1 x) = qui est continue sur ] 1, 1[. x n x On lors x ln(1 t) Li(x) = Li(0) + dt 0 t sur l intervlle ] 1, 1[. Prolongements de l églité à [ 1, 1] : Nous vons donc prouvé que f(x) = Li(x) sur ] 1, 1[. Comme d près l question précédente Li est continue sur [ 1, 1] et comme f est de clsse C 1 sur [ 1, 1[, on Li( 1) = lim Li(x) = lim f(x) = f( 1). x 1 x 1 ln(1 t) Mis u point 1, comme l fonction t est intégrble on encore t x ln(1 t) 1 ln(1 t) Li(1) = lim Li(x) = lim dt = dt. x 1 x 1 0 t 0 t 35

36 (b) Pour montrer que, pour tout x [0, 1[, Li(x) + Li(1 x) = Li(1) ln(1 x) ln x, on pourr dériver les deux membres en considérnt l expression intégrle de Li. Les dérivées sont les mêmes donc Li(x) + Li(1 x) = Cste ln(1 x) ln x. On détermine l constnte pr pssge à l limite. (c) L reltion 1 2 n n 2 = π ln2 2 n est utre que l églité précédente en x = 1/2 schnt que Li(1) = 1 n 2 = π2 6. Correction de l exercice 45 Soit S : x nxe nx2. 1. (Le domine de définition de S est le domine de convergence simple de l série. Notons u n (x) = nxe nx2 ). - Lorsque x = 0 l série converge ; - Si x 0, lim n 2 u n (x) = lim n 3 xe nx2 = 0 donc u n (x) = o bsolument convergente ; Conséquence : D f = R. ( ) 1 n 2 et l série est 2. () Pour déterminer u n,r, étudions les vritions de notre fonction : -u n(x) = n(1 2nx 2 )e nx2 ; -une étude rpide et on voit que le mximum est u n (±1/ 2n) donc que n u n R, = 2e. (b) Il n y donc ps de cv normle sur R. cr l série des normes diverge grossièrement). Elle n est ps bon plus uniformément convergente sur R cr u n ne tend ps vers 0, ce qui est une condition nécessire. En effet, si (S n ) converge pour l norme uniforme, S n S n 1 = u n 0). (c) Montrons qu il y pourtnt convergence normle sur [, + [ pour tout > 0. 1 Lorsque <, l fonction u n sur [, + [ et 2n u n I, = ne n2. 36

37 C est là le terme générl d une série convergente (on l vu en étudint l convergence simple) donc l série des normes converge et u n converge normlement sur [, + [. Elle converge ussi uniformément et s somme est continue sur [, + [ pour tout > 0, donc sur ]0, + [ puis sur R (fonction impire). (d) Pour étudier l dérivbilité, pensons u théorème bien connu 2 de dérivtion d une limite : - si les fonctions (u n ) n sont de clsse C 1 sur I ; - si l série u n () converge en un point I u moins ; - si l série des dérivées converge uniformément sur tout compct de I, Alors u n converge uniformément ( sur tout compct elle ussi, s somme est de clsse C 1 sur I elle ussi, de plus u n (x)) = u n(x)... k=1 Comme 2 des 3 hypothèses sont clires, vérifions l troisième. On u n(x) = n(1 2nx 2 )e nx2 Dns l espoir de prouver une convergence normle sur [0, + ( étudions les vritions de u n. u n(x) = n(1 2nx 2 )e nx2 = n(1 2z)e z = φ(z) 3 et u chnge de signe en ±. L étude ressemble lors à l précédente... Il y 2n cv normle de l série des dérivée sur tout [, + [ ( > 0) et S est de clsse C 1 sur R Expression de S à l ide de fonctions ( usuelles ) 1 On observe que u n (x) = nxe nx2 ) = 2 e nx2 + K n. Fixons x 0 > 0 et posons U n (x) = x x 0 u n (t) dt. Comme u n converge uniformément sur [x 0, x] pour tout x > 0 on (lire de droite à guche pour justifier) : U n (x) = k=1 k=1 x x 0 u n (t) dt = x x 0 k=1 k=1 u n (t) dt = x x 0 S(t) dt. Comme U n est géométrique, vous svez finir et S est l dérivée de sur R (toujours pr imprité). e x2 2(1 e x2 ) 2. n est-ce ps? 37

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE Unité d enseignement LCMA 4U ANALYSE 3 Frnçoise GEANDIER Université Henri Poincré Nncy I Déprtement de Mthémtiques . Tble des mtières I Séries numériques. Séries

Plus en détail

EB - INTEGRALES DEPENDANT D UN PARAMETRE

EB - INTEGRALES DEPENDANT D UN PARAMETRE EB - INTEGRALES DEPENDANT D UN PARAMETRE Définition 1 Soit (f x ) x A une fmille de fonctions continues à vleurs dns C, définies sur un intervlle [, b[ de R. On considère l intégrle impropre g(x) = que

Plus en détail

Chapitre 5. Intégration. 5.1 Intégration des fonctions en escaliers

Chapitre 5. Intégration. 5.1 Intégration des fonctions en escaliers Chpitre 5 Intégrtion Nous llons construire l intégrle pr un procédé de pssge à l limite. D bord on définit l intégrle des fonctions en escliers, ensuite on psse à l limite pour intégrer des fonctions plus

Plus en détail

Etude de suites récurrentes

Etude de suites récurrentes [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mi 06 Enoncés Etude de suites récurrentes Exercice [ 0304 ] [Correction] u 0 = R et n N, + = u n ) Justifier que l suite ( ) est bien définie et n N, [ ; ] b)

Plus en détail

Chapitre 1 Suites de fonctions

Chapitre 1 Suites de fonctions Université de Bourgogne Déprtement de Mthémtiques Licence de Mthémtiques Résumé du cours Compléments d Anlyse Chpitre Suites de fonctions. Suites de nombres, suites de fonctions Dns tout ce chpitre, l

Plus en détail

LEÇON N 67 : Formules de Taylor. Applications.

LEÇON N 67 : Formules de Taylor. Applications. LEÇON N 67 : Formules de Tylor. Applictions. Pré-requis : Théorème de Rolle, théorème des Accroissements Finis ; Intégrtion pr prties ; Nottions de Lndu. 67. Résultts globux 67.. Formule de Tylor-Lgrnge

Plus en détail

Chapitre 6 Suites et séries de fonctions

Chapitre 6 Suites et séries de fonctions Chpitre 6 Suites et séries de fonctions Semine 1 : Etude des prgrphes 1 et 2. Fire les exercices d pprentissge 6.1 6.10. Semine 2 : Etude du prgrphe 3. Fire les exercices d pprofondissement 6.11 6.24.

Plus en détail

Résumé du cours d analyse de Sup et Spé

Résumé du cours d analyse de Sup et Spé Résumé du cours d nlyse de Sup et Spé 1 Topologie 1.1 Normes, normes équivlentes Une norme sur le K-espce vectoriel E est une ppliction N de E dns R vérifint : x E, N(x) 0 (positivité) x E, (N(x) = 0 x

Plus en détail

Intégration des fonctions continues par morceaux

Intégration des fonctions continues par morceaux Chpitre 4 Intégrtion des fonctions continues pr morceu 4.1 Introduction Dns cette section, on fie < deu réels, on note I = [, ] et on considère f : I R une ppliction continue. On suppose en outre que f

Plus en détail

1. Intégrale de Riemann des fonctions réglées.

1. Intégrale de Riemann des fonctions réglées. Agrégtion de Mthémtiques 2012-2013 CMI Université d Aix-Mrseille Résumé du cours d Intégrtion 1. Intégrle de Riemnn des fonctions réglées. Fonctions réglées. f : [, b] C est dite réglée si et seulement

Plus en détail

Espaces vectoriels normés ; espaces de Banach

Espaces vectoriels normés ; espaces de Banach Chpitre 7 Espces vectoriels normés ; espces de Bnch Un espce vectoriel normé complet est ppelé un espce de Bnch On note K pour R ou C 71 Exemples d espces vectoriels normés 711 Normes sur K n Sur K n,

Plus en détail

Intégrabilité d une fonction à valeurs réelles ou complexes

Intégrabilité d une fonction à valeurs réelles ou complexes Cours de Mthémtiques ntégrtion sur un intervlle quelconque Prtie : Fonctions intégrbles à vleurs complexes Fonctions intégrbles à vleurs complexes Dns ce prgrphe, est un intervlle de R, et K désigne R

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable e x 2 x dx 6) (**) +

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable e x 2 x dx 6) (**) + Eo7 Intégrtion Eercices de Jen-Louis Rouget. Retrouver ussi cette fiche sur www.mths-frnce.fr * très fcile ** fcile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournble Eercice

Plus en détail

Résumé 07 : Intégrales généralisées

Résumé 07 : Intégrales généralisées Résumé 07 : Intégrles générlisées Dns tout ce chpitre, K ser le corps R ou C 1 INTÉGRALES GÉNÉRALISÉES 1 Convergence d une intégrle impropre Dns cette section, f ser ici indifféremment à vleurs dns R ou

Plus en détail

PRIMITIVES ET INTÉGRALES

PRIMITIVES ET INTÉGRALES Lurent Grcin MPSI Lycée Jen-Bptiste Corot PRIMITIVES ET INTÉGRALES Les fonctions de ce chpitre sont des fonctions d une vrible réelle à vleurs réelles ou complexes. Primitives. Définition Définition. Primitive

Plus en détail

Chapitre 6. Primitive et Intégrale. 6.1 Primitive Rappels

Chapitre 6. Primitive et Intégrale. 6.1 Primitive Rappels Chpitre 6 Primitive et Intégrle 6. Primitive 6.. Rppels Définition 6... Si f est une fonction définie sur un intervlle I, une primitive de f sur I est une fonction F telle que pour tout x dns I, F (x)

Plus en détail

Intégrale de Riemann et Intégrale de Lebesgue INTEGRALE DE RIEMANN

Intégrale de Riemann et Intégrale de Lebesgue INTEGRALE DE RIEMANN Intégrle de Riemnn et Intégrle de Lebesgue Jen Gounon http://dm.ens.fr/culturemth Définitions INTEGRALE DE RIEMANN Dns tout le chpître, b et f est une fonction réelle bornée sur [,b] = I Définition. Un

Plus en détail

Intégrale de Lebesgue

Intégrale de Lebesgue 29 Chpitre 2 Intégrle de Lebesgue 2.1 Rppels sur l intégrle de Riemnn Soit f bornée sur un intervlle [,b] fini de IR, et soit x 1,...,x n un ensemble fini de points de [,b] tels que = x 0 < x 1

Plus en détail

CALCUL INTEGRAL. Ph DEPRESLE. 29 juin Intégrale d une fonction continue et positive sur un segment 2

CALCUL INTEGRAL. Ph DEPRESLE. 29 juin Intégrale d une fonction continue et positive sur un segment 2 CALCUL INTEGRAL Ph DEPRESLE 9 juin 5 Tble des mtières Intégrle d une fonction continue et positive sur un segment Primitives d une fonction sur un intervlle. Primitives, définition...................................

Plus en détail

Résumé de cours sur les intégrales dépendant d un paramètre

Résumé de cours sur les intégrales dépendant d un paramètre Résumé de cours sur les intégrles dépendnt d un prmètre On v considérer une fonction à deux vribles ' puis on étudier l existence, l continuité, dérivbilité,...de l fonction F dé nie pr x! F (x) = F est

Plus en détail

Rappels et compléments sur l intégrale de Riemann

Rappels et compléments sur l intégrale de Riemann Chpitre Rppels et compléments sur l intégrle de Riemnn Commençons pr un rppel. Théorème.. (Théorème fondmentl du clcul intégrl) Soit f :[, b]! R une fonction continue. Pour tout x 2 [, b], posons F (x)

Plus en détail

11 Fonctions numériques - continuité

11 Fonctions numériques - continuité 11 Fonctions numériques - continuité 11.1 Ensemble des fonctions à vleurs réelles 11.1.1 Fonctions numériques Soit E un ensemble non vide. On note E l ensemble des pplictions de E dns. On définit les opértions

Plus en détail

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I..

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I.. TS-cours-chp2-1 - LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I.. Limite d une suite 1 / tend vers l infini Définition ( rppel ) Dire que l suite tend vers + signifie que, pour tout nombre A, l intervlle [A ; +

Plus en détail

Intégration Primitives

Intégration Primitives Intégrtion Primitives Christophe ROSSIGNOL Année scolire 2015/2016 Tble des mtières 1 Rppels et compléments 3 1.1 Rppels de dérivtion.......................................... 3 1.1.1 Dérivtion en un point......................................

Plus en détail

Le Calcul de Primitives

Le Calcul de Primitives Le Clcul de Primitives MPSI Prytnée Ntionl Militire Pscl Delhye 25 octobre 27 ϕ(x) f(u) du = f(ϕ(t) )ϕ (t) }{{}}{{} u du Résultts préliminires Définition : Primitives Soit deux fonctions f et F définies

Plus en détail

Analyse numérique : Intégration numérique

Analyse numérique : Intégration numérique Anlyse numérique : Intégrtion numérique Pgor 1A Chpitre 4 8 février 11 mrs 2013 Anlyse numérique (Pgor 1A) Intégrtion numérique 8/02-11/03/2013 1 / 67 Pln 1 Introduction 2 Intégrtion pr méthode de Monte-Crlo

Plus en détail

Intégration I Licence de mathématiques, 4 e semestre Université Aix-Marseille 1

Intégration I Licence de mathématiques, 4 e semestre Université Aix-Marseille 1 ntégrtion Licence de mthémtiques, 4 e semestre Université Ai-Mrseille J-Y. Briend Fscicule de résultts ntégrbilité, intégrle Définition.. Soit = [,b] un intervlle compct. Une subdivision pointée P de est

Plus en détail

Définition Propriétés de d intégrale Intégrale fonction de sa borne supérieure Méthodes d intégration. Calcul Intégral

Définition Propriétés de d intégrale Intégrale fonction de sa borne supérieure Méthodes d intégration. Calcul Intégral Clcul Intégrl christophe.profet@univ-evry.fr http://www.mths.univ-evry.fr/pges_perso/cprofet/ Amphi n 1 Jnvier 214 Objectifs du cours 1 donner une définition de l intégrle f (x)dx qui permet de comprendre

Plus en détail

Clamaths.fr - Les Roc en Terminale S

Clamaths.fr - Les Roc en Terminale S Clmths.fr - Les Roc en Terminle S CONTENTS ROC - exigibles... 2 Roc 1 Théorème de comprison pour les suites... 2 Roc 2 Limite de qn lorsque q > 1... 2 Roc 3 Unicité de l fonction exponentielle... 3 Roc

Plus en détail

Série n 6 : Interpolation et méthodes des moindres carrés

Série n 6 : Interpolation et méthodes des moindres carrés Université Clude Bernrd, Lyon I 43, boulevrd du 11 novembre 1918 696 Villeurbnne Cedex Licence Sciences & Technologies Spécilité Mthémtiques UE : Clcul Scientifique 009-010 Série n 6 : Interpoltion et

Plus en détail

Cours de remise à niveau Maths 2ème année. Intégrales simples

Cours de remise à niveau Maths 2ème année. Intégrales simples Cours de remise à niveu Mths 2ème nnée Intégrles simples C. Mugis-Rbusseu GMM Bureu 116 cthy.mugis@ins-toulouse.fr C. Mugis-Rbusseu (INSA) 1 / 47 Pln 1 Définitions 2 Propriétés des fonctions intégrbles

Plus en détail

Intégrales et primitives

Intégrales et primitives Chpitre 3 Intégrles et primitives 3.1 Définitions Soit f(x une fonction continue définie sur l intervlle [, ]. L intégrle de f sur l intervlle [, ] est un nomre réel noté qui est défini de l fçon suivnte

Plus en détail

Convergence dominée et conséquences.

Convergence dominée et conséquences. Chpitre 3 Convergence dominée et conséquences.. nterversion ite-intégrle............................................................2 / Le cs d une CU sur un segment..................................................

Plus en détail

Intégrales impropres et séries. Tewfik Sari. L2 Math

Intégrales impropres et séries. Tewfik Sari. L2 Math Intégrles impropres et séries Tewfik Sri L2 Mth Chpitre 1 Rppels sur l intégrtion 1.1 Intégrle de Riemnn des fonctions en esclier Soit [, b] un intervlle fermé et borné de R. Une subdivision de [, b] et

Plus en détail

L1MI - Mathématiques: Analyse

L1MI - Mathématiques: Analyse Université de Metz (UFR MIM) Année universitire - Déprtement de Mthémtiques Dérivtion et Dérivée Exercice Clculer l dérivée des fonctions suivntes (x) = x + ln(x + x + ), LMI - Mthémtiques: Anlyse b(x)

Plus en détail

Développements limités. Généralités. Définitions usuelles

Développements limités. Généralités. Définitions usuelles Développements limités I Générlités I.A Définitions usuelles.......................... I.B Formules de Tylor.......................... I.C Développements limités usuels.................... 4 I.D Eemples

Plus en détail

Nous admettrons et utiliserons souvent le théorème suivant:

Nous admettrons et utiliserons souvent le théorème suivant: < 20 Intégrtion: fonction réelle d une vrile réelle. Définition 2.5. (Intégrilité u sens de Riemnn) Une fonction réelle f: [, ] R est dite intégrle sur [,], si ǫ > 0, f 1, f 2 : [, ] R fonctions en escliers

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session Pondichéry (avril 2010) MATHÉMATIQUES (obligatoire) Correction. Série : S

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session Pondichéry (avril 2010) MATHÉMATIQUES (obligatoire) Correction. Série : S BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session Pondichéry vril ) MATHÉMATIQUES obligtoire) Correction Série : S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 EXERCICE PARTIE A Soient et b deux réels tels que < b. Soient

Plus en détail

Limite d une fonction à l infini

Limite d une fonction à l infini CHAPITRE 3 LIMITES DE FONCTIONS ET DE SUITES Limite d une fonction à l infini et s courbe repré-. Limite finie d une fonction à l infini Soit f une fonction définie sur un intervlle [ ; + [ senttive. L

Plus en détail

Variables aléatoires à densité

Variables aléatoires à densité Vribles létoires à densité Rppels : Une vrible létoire réelle (VAR) est une ppliction X : Ω R où (Ω,A,P) est un espce probbilisé. Lorsque X(Ω) est un ensemble discret on dit que X est une VAR discrète.

Plus en détail

7. Applications du théorème des

7. Applications du théorème des 67 7. Applictions du théorème des résidus. Évlution d intégrles réelles impropres Une ppliction importnte de l théorie des résidus est l évlution de certins types d intégrles définies et d intégrles impropres

Plus en détail

Comparaison des fonctions au voisinage d un point

Comparaison des fonctions au voisinage d un point DOCUMENT 29 Comprison des fonctions u voisinge d un point Pour tout 0 R on pose : V 0 = {] 0 η, 0 + η[ η > 0} si 0 R; V 0 = {], + [ R} si 0 = + et V 0 = {], [ R} si 0 =. Un élément de V 0 est ppelé un

Plus en détail

Mathématiques Différentielle - Intégrale

Mathématiques Différentielle - Intégrale Mthémtiques Différentielle - Intégrle F. Richrd 1 1 Institut PPRIME - UPR 3346 CNRS Déprtement Fluides, Thermique, Combustion Frnce Institut des Risques Industriels Assurntiels et Finnciers IRIAF F. Richrd

Plus en détail

Jour no1 Exercice 1.0 Exercice 1.1 Exercice 1.2

Jour no1 Exercice 1.0 Exercice 1.1 Exercice 1.2 Jour n o Exercice. ) Étudier l intégrbilité de x e x x2 sur ], + [. 2) Étudier l intégrbilité de x ln x x 2 + sur ], + [. Exercice. Soit f de clsse C 2 sur [, + [ telle que f est intégrble sur [, + [ et

Plus en détail

5. Intégration complexe

5. Intégration complexe 49 5. Intégrtion complexe 1. Intégrles définies d une fonction complexe d une vrible réelle Les intégrles sont extrêmement importntes dns l étude des fonctions d une vrible complexe. Nous étblirons l équivlence

Plus en détail

Calcul intégral. Mathématique. Sylvie Jancart. Octobre 2015

Calcul intégral. Mathématique. Sylvie Jancart. Octobre 2015 Mthémtique Sylvie Jncrt sylvie.jncrt@ulg.c.be Octobre 2015 Introduction L notion d intégrle répond à deux problèmes de nture différente: l une lgébrique, l utre géométrique. Une fonction étnt donnée, existe-t-il

Plus en détail

Mathématiques. Analyse de Fourier D après des notes rédigées par B. Helffer et T. Ramond

Mathématiques. Analyse de Fourier D après des notes rédigées par B. Helffer et T. Ramond Mthémtiques Anlyse de Fourier D près des notes rédigées pr B. Helffer et T. Rmond Année 2007 2 Tble des mtières I Suites, Intégrles et Séries 1 1 Suites de nombres réels ou complexes 1 1.1 Générlités.........................................

Plus en détail

APPROXIMATION DE FONCTIONS DÉRIVABLES PAR UNE FONCTION POLYNOMIALE

APPROXIMATION DE FONCTIONS DÉRIVABLES PAR UNE FONCTION POLYNOMIALE APPROXIMATION DE FONCTIONS DÉRIVABLES PAR UNE FONCTION POLYNOMIALE Définition. Soit I R un intervlle ouvert et soit f : I R une fonction. () Si f est continue, on dit que f est de clsse C 0. (2) Si f est

Plus en détail

Primitives et Calcul d une intégrale

Primitives et Calcul d une intégrale Primitives et Clcul d une intégrle I) Primitive ) Définition : Soit f une fonction définie sur un intervlle I. On ppelle primitive de f sur I, toute fonction F dérivle sur I dont l dérivée F est égle à

Plus en détail

Analyse 2 - Résumé du Cours

Analyse 2 - Résumé du Cours UFR de Mthémtiques Université de Lille Licence sciences et technologies A - S MASS Anlyse - Résumé du Cours Tble des mtières Prtie I : Intégrtion. Introduction : Premières remrques sur les primitives et

Plus en détail

Intégrale de Riemann cours et exercices de Licence, L1, PC, S2

Intégrale de Riemann cours et exercices de Licence, L1, PC, S2 Intégrle de Riemnn cours et exercices de Licence, L1, PC, S2 H. Le Ferrnd Jnury 29, 2010 Contents 1 Des premières méthodes 2 2 Sommes de Drboux 2 3 Fonction intégrble u sens de Riemnn 3 3.1 Qu est-ce qu

Plus en détail

Cours de Terminale S /Intégration. E. Dostal

Cours de Terminale S /Intégration. E. Dostal Cours de Terminle S /Intégrtion E. Dostl Février 26 Tble des mtières 9 Intégrtion 2 9. Intégrles............................................. 2 9.. Aire sous une courbe...................................

Plus en détail

EILCO : Analyse Numérique Chapitre 2 : Quadrature H. Sadok

EILCO : Analyse Numérique Chapitre 2 : Quadrature H. Sadok Introduction Construction de formules élémentires Formules Composites Méthode de Guss EILCO : Anlyse Numérique Chpitre : Qudrture H. Sdok Introduction Construction de formules élémentires Formules Composites

Plus en détail

CHAPITRE III. CONSTRUCTION DE L INTÉGRALE DE RIEMANN

CHAPITRE III. CONSTRUCTION DE L INTÉGRALE DE RIEMANN CHAPITRE III. CONSTRUCTION DE L INTÉGRALE DE RIEMANN 1. Fonctions en esclier. Le but de l construction de l intégrle d une fonction f : [, b] R étit, initilement, de définir rigoureusement l ire de l figure

Plus en détail

CHAPITRE 7. Rappel sur l intégrale simple.

CHAPITRE 7. Rappel sur l intégrale simple. CHPITRE 7 Rppel sur l intégrle simple. Les prochins chpitres triteront de l intégrtion. Dns un premier temps, nous rppellerons ce qu est l intégrle simple (l intégrtion pour les fonctions d une seule vrible

Plus en détail

Théorème de la bijection : exemples de rédaction

Théorème de la bijection : exemples de rédaction ECE-B 5-6 Théorème de l bijection : eemples de rédction Le but de cette fiche est de fire un point sur le théorème de l bijection. Après un retour sur l énoncé et s démonstrtion, on illustrer l utilistion

Plus en détail

Les théorèmes fondamentaux

Les théorèmes fondamentaux Université d Artois Fculté des ciences Jen Perrin Mesure et Intégrtion (Licence 3 Mthémtiques-Informtique) Dniel Li Les théorèmes fondmentux 21 vril 28 1 L notion de presque prtout Avnt de donner les théorèmes

Plus en détail

Une preuve élémentaire du théorème de convergence dominée

Une preuve élémentaire du théorème de convergence dominée Une preuve élémentire du théorème de convergence dominée Le but de ce texte, influencé pr l lecture de l rticle [2], est de proposer une preuve élémentire du théorème de convergence dominée, dns le cdre

Plus en détail

LEÇON N 76 : Primitives d une fonction continue sur un intervalle ; définition et propriétés de l intégrale, inégalité de la moyenne. Applications.

LEÇON N 76 : Primitives d une fonction continue sur un intervalle ; définition et propriétés de l intégrale, inégalité de la moyenne. Applications. LEÇON N 76 : Primitives d une fonction continue sur un intervlle ; définition et propriétés de l intégrle, inéglité de l moyenne. Applictions. Pré-requis : Si f est une fonction numérique dérivble sur

Plus en détail

MAT 1720 A : Calcul différentiel et intégral I

MAT 1720 A : Calcul différentiel et intégral I MAT 1720 A : et intégrl I Pul-Eugène Prent Déprtement de mthémtiques et de sttistique Université d Ottw le 14 octobre 2015 Au menu ujourd hui 1 2 3 4 Le théorème de Stokes Voici le contenu d un peu plus

Plus en détail

Chapitre 19 Intégration sur un segment

Chapitre 19 Intégration sur un segment Chpitre 19 ntégrtion sur un segment Dns tout ce chpitre, suf mention contrire,, b désignent deux réels tels que < b et un intervlle de R contennt u moins deux points. - Construction de l'intégrle.1 - Continuité

Plus en détail

Primitives Calcul intégral

Primitives Calcul intégral Primitives Clcul intégrl Christophe ROSSIGNOL Année scolire 2009/200 Tble des mtières Primitives 2. Définition, premières propriétés..................................... 2.2 Primitives des fonctions usuelles....................................

Plus en détail

Fiche Intégration MOSE Octobre 2014

Fiche Intégration MOSE Octobre 2014 Fiche Intégrtion MOSE 13 9 Octore 14 Tle des mtières Propriétés de l intégrle 1 Théorème fondmentl du clcul intégrl................................ Intégrle d une fonction de signe quelconque...............................

Plus en détail

Chapitre 7 Intégrale et primitive. Table des matières. Chapitre 7 Intégrale et primitive TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 7 Intégrale et primitive. Table des matières. Chapitre 7 Intégrale et primitive TABLE DES MATIÈRES page -1 Chpitre 7 Intégrle et primitive TABLE DES MATIÈRES pge - Chpitre 7 Intégrle et primitive Tble des mtières I Exercices I-................................................ I- Clcul pproché d une intégrle

Plus en détail

Contenus Capacités attendues Commentaires. Déterminer des primitives des fonctions usuelles par lecture inverse du tableau des dérivées.

Contenus Capacités attendues Commentaires. Déterminer des primitives des fonctions usuelles par lecture inverse du tableau des dérivées. Chpitre 7 Intégrtion Contenus Cpcités ttendues Commentires Intégrtion Définition de l intégrle d une fonction continue et positive sur [;] comme ire sous l coure. Nottion f(x) dx. Théorème : si f est une

Plus en détail

LIMITE ET CONTINUITÉ DE FONCTIONS

LIMITE ET CONTINUITÉ DE FONCTIONS Lurent Grcin MPSI Lycée Jen-Bptiste Corot LIMITE ET CONTINUITÉ DE FONCTIONS Soit R. Dns tout ce chpitre, on dir qu une fonction f de domine de définition D f est définie u voisinge de s il existe un réel

Plus en détail

Analyse M1 ENSM. Ch. Menini

Analyse M1 ENSM. Ch. Menini Anlyse M1 ENSM Ch. Menini 10 jnvier 2013 2 Tble des mtières 1 Suites et séries numériques 5 1.1 Premiers résultts sur les suites numériques................................. 5 1.2 Suites monotones et conséquences.......................................

Plus en détail

Résolution d équations numériques

Résolution d équations numériques Résolution d équtions numériques Dniel PERRIN On présente ici trois méthodes de résolution d équtions : les méthodes de Newton, d interpoltion linéire et, très rièvement, d justement linéire. Pour des

Plus en détail

Remise en forme. Chapitre 1

Remise en forme. Chapitre 1 Chpitre 1 Remise en forme 1) Trigonométrie L fonction exponentielle est l réciproque de l fonction logrithme. Elle trnsforme une somme en un produit, lors que le logrithme trnsforme un produit en une somme

Plus en détail

MT91 P2010 Médian - f(x) = α + x + βx 2.

MT91 P2010 Médian - f(x) = α + x + βx 2. MT9 P Médin - Corrigé Eercice. α et β sont deu prmètres réels tels que α >. On définit f) = α + + β. Ecrire le développement limité de f, à l ordre, en.. Utiliser l question précédente pour étudier l brnche

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES ET SÉRIES NUMÉRIQUES

CHAPITRE 1 SUITES ET SÉRIES NUMÉRIQUES PARTIE I ANALYSE CHAPITRE SUITES ET SÉRIES NUMÉRIQUES I. Les nombres réels Progrmme officiel Propriétés des nombres réels Reltion d ordre, prtie entière, vleur bsolue, intervlles (ouverts, fermés, semi-ouverts),

Plus en détail

Calcul de primitives. Chapitre Calcul pratique de primitives Primitives usuelles à connaître par coeur

Calcul de primitives. Chapitre Calcul pratique de primitives Primitives usuelles à connaître par coeur Chpitre 21 Clcul de primitives 21.1 Clcul prtique de primitives On note f(x une primitive de l fonction f sur l intervlle I. Cette nottion désigne une fonction, à ne ps confondre vec une intégrle définie

Plus en détail

Mémo de cours n 4. Intégrales

Mémo de cours n 4. Intégrales Mémo de cours n 4 Intégrles v.0 4. Primitive 4.. Définition Si l fonction f (x) est l dérivée de l fonction F(x), c est à dire que f (x) = df(x) dx, lors nous ppelons l fonction F une primitive de f. On

Plus en détail

ROC: Restitution Organisée des Connaissances

ROC: Restitution Organisée des Connaissances ROC: Restitution Orgnisée des Connissnces Terminle S Septembre 2005 Tble des mtières 1 Anlyse 2 1.1 Limites et ordre........................... 2 1.2 Bijection............................... 3 1.3 Fonction

Plus en détail

1. Fonctions fortement piquées. La fonction delta de Dirac. (x) ρ n. n = 8. Figure 1

1. Fonctions fortement piquées. La fonction delta de Dirac. (x) ρ n. n = 8. Figure 1 31 3. Fonction de Dirc 1. Fonctions fortement piquées. fonction delt de Dirc 1.1. Exemple en électrosttique ρ n (x n = 8 n = 4 n = 2 n = 1-1/2 O 1/2 x Figure 1 Considérons, sur une droite, une suite de

Plus en détail

1. Notion d intégrale Interprétation graphique

1. Notion d intégrale Interprétation graphique Clcul intégrl TS 1. Notion d intégrle Interpréttion grphique Le pln étnt muni du repère orthogonl ( O,I, J ) l unité d ire ( u. ) est l ire du rectngle âti à prtir des points O, I, J. on ppelle domine

Plus en détail

Ordre et comparaisons

Ordre et comparaisons Seconde 0 - Année 2004 2005 ORDRE ET COMPARAISONS Ordre et comprisons. ACTIVITÉ SUR L ORDRE.. nomres positifs et nomres négtifs. Les réels se représentent sur l droite réelle. Dire que x est positif(ou

Plus en détail

Dérivation. Accroissements finis

Dérivation. Accroissements finis 19 Cours - Dérivtion. Accroissements finis.nb 1/5 Dérivtion. Accroissements finis nombre dérivé, fonction dérivée, f ' HL, f ', dérivée n ième, f HnL, fonction de clsse C n (C 0, C ), formule de Leibniz,

Plus en détail

TD n 6 : Fourier - Correction

TD n 6 : Fourier - Correction D n : Fourier- Correction - Pge sur D n : Fourier - Correction Séries de Fourier Coefficient de Fourier On considère une fonction f continue pr morceux et -périodique. c n f f t e in n Z n f [] f t cos

Plus en détail

Cours d intégration L3-mass

Cours d intégration L3-mass Cours d intégrtion L3-mss Renud Leplideur Année 214-215 UBO 2 Tble des mtières 1 Rppels sur l intégrle de Riemnn et les limites croissntes 5 1.1 L intégrle u sens de Riemnn et les principux résultts.........

Plus en détail

Comparaison de fonctions, développements limités

Comparaison de fonctions, développements limités I Comprison de fonctions Définitions Comprison de fonctions, développements limités Négligeble Définition Soient f et g deu fonctions définies sur un même ensemble D et à vleurs dns R. Soit R tel que f

Plus en détail

R.O.C. Nombres complexes. Pondichéry Enseignement spécifique. Exercice 4 Enoncé Restitution organisée de connaissances

R.O.C. Nombres complexes. Pondichéry Enseignement spécifique. Exercice 4 Enoncé Restitution organisée de connaissances Nombres complexes R.O.C. Pondichéry 22. Enseignement spécifique. Exercice 4 Prtie A Restitution orgnisée de connissnces Soit z uombre complexe. On rppelle que z est le conjugué de z et que z est le module

Plus en détail

Chapitre 6 : Fonctions Logarithme Népérien

Chapitre 6 : Fonctions Logarithme Népérien Lycée Pul Sbtier, Cstelnudry Clsse de T`le STG Chpitre 6 : Fonctions Logrithme Népérien D. Zncnro et C. Aupérin 008-009 Téléchrger c est tuer l industrie, tuons les tous Thurston Moore Dernière modifiction

Plus en détail

Cours d Analyse IV Suites et Séries de fonctions

Cours d Analyse IV Suites et Séries de fonctions Université Clude Bernrd, Lyon I Licence Sciences, Technologies & Snté 43, boulevrd 11 novembre 1918 Spécilité Mthémtiques 69622 Villeurbnne cedex, Frnce L. Pujo-Menjouet pujo@mth.univ-lyon1.fr Cours d

Plus en détail

Intégration numérique

Intégration numérique Chpitre 5 Intégrtion numérique 5.1 Introduction Dns ce chpitre, on s interesse u clcul numérique d intégrles. Plus précisément, on considère une fonction f continue et une fonction w continue et positive

Plus en détail

Calcul Intégral - Equations Différentielles M211-1

Calcul Intégral - Equations Différentielles M211-1 /46 Clcul Intégrl - Equtions Différentielles M11-1 Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.mth.univ-toulouse.fr/ fournie/ /46 Introduction Tble des mtières 1 Introduction Préliminires, Rppels

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Université de Cen Licence de Biologie Semestre 0 04 Mthémtiques TD Groupe 4 Exercices de révision Corrigé Nombres complexes Exercice. On pose A = + i et B = + i. Clculer A B, A + B, A B, B, A + B. Clculer

Plus en détail

2 - INTERPOLATION SPLINE

2 - INTERPOLATION SPLINE 2 - INTERPOLATION SPLINE J-P Croisille Université Pul Verline-Metz Semestre S7, mster de mthémtiques M1, nnée 2008/2009 1- INTRODUCTION Fonctions splines: Fonctions interpolntes pticulièrement dptées.

Plus en détail

Université de Marseille Licence de Mathématiques, 1ere année, Analyse (2eme semestre)

Université de Marseille Licence de Mathématiques, 1ere année, Analyse (2eme semestre) Université de Mrseille Licence de Mthémtiques, 1ere nnée, Anlyse (eme semestre) T. Gllouët pour les chpitres 1-5 et 7. A. Benbdllh pour le chpitre 6 My 3, 010 Tble des mtières 1 Limites 3 1.1 Définition

Plus en détail

Feuille d exercices 2 : Analyse Intégrale

Feuille d exercices 2 : Analyse Intégrale Université Denis Diderot Pris 7 (3-4) TD Mths, Agro www.mth.jussieu.fr/ merle Mthieu Merle : merle@mth.univ-pris-diderot.fr Feuille d eercices : Anlyse Intégrle Eercice Trouver une primitive de f : rccos()

Plus en détail

Corrigés d exercices pour le TD 7

Corrigés d exercices pour le TD 7 Corrigés d exercices pour le TD 7 Dns cette feuille, suf indiction contrire, H désigne un espce de Hilbert réel de produit sclire,, et de norme ssociée =,. De plus, pr un léger bus de nottion, on identifier

Plus en détail

PARTIE II : Un exemple pour se familiariser avec la conjecture et cette drôle de fonction. . (On ne cherchera pas à exprimer F plus simplement.

PARTIE II : Un exemple pour se familiariser avec la conjecture et cette drôle de fonction. . (On ne cherchera pas à exprimer F plus simplement. Eercice. Découverte des fonctions définies pr une intégrle et premiers ps vers le téorème fondmentl du clcul intégrl. PARTE : Découverte de l fonction «ire sous l courbe» et conjecture sur s dérivée et

Plus en détail

Résumés de cours : Terminale S.

Résumés de cours : Terminale S. Résumés de cours : Terminle S. Mths-Terminle S. Mr Mmouni : myismil@ltern.org source disponible sur: c http://www.chez.com/myismil Smedi 08 Avril 2006. Tble des mtières Nombres complexes. 3. Prtie réelle

Plus en détail

, f(x) est l image de l élément x de E par f.

, f(x) est l image de l élément x de E par f. I- Rppels : I- 1 Déinition d une onction : Soient E et F deu intervlles de R ou une réunion d intervlles de R Déinition 1: Une onction ssocint un élément de l ensemble E (ensemble de déprt dns l ensemble

Plus en détail

TS 2, Correction Bac Blanc n o 2

TS 2, Correction Bac Blanc n o 2 TS, Correction Bc Blnc n o Exercice Nouvelle-Clédonie, mrs extrit) points Restitution Orgnisée de Connissnces On utiliser le résultt suivnt : les solutions de l éqution différentielle E ) y = y où R sont

Plus en détail

CALCUL INTEGRAL ET SERIES

CALCUL INTEGRAL ET SERIES Université Blise Pscl, U.F.R. Sciences et Technologies, Déprtement de Mthémtiques et Informtique Licence de mthémtique, deuxième nnée, S3, U.E. 2MM3, nnée 26-27 CALCUL INTEGRAL ET SERIES Notes de cours

Plus en détail

Espaces de modules en géométrie algébrique

Espaces de modules en géométrie algébrique Espces de modules en géométrie lgébrique O. Sermn Thèse effectuée u JAD sous l direction d A. Beuville 1 Deux problèmes clssiques Triplets pythgoriciens : Trouver tous les tringles rectngles dont les trois

Plus en détail

Chapitre 11 : Calcul intégral

Chapitre 11 : Calcul intégral Cpitre 11 : Clcul intégrl I Intégrle d une fonction positive I.1 Définition Définition ( 1. Dns un repère ortogonl O; i ; ) j, on ppelle unité d ire l ire du rectngle de côtés [OI] et [OJ]. 2. Soient f

Plus en détail

I. Fonctions

I. Fonctions FORMULAIRE MATHÉMATIQUES - RENTRÉE 205 - PRÉPA ECS PREMIÈRE ANNÉE Tble des mtières I. Fonctions - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 4. Générlités sur les fonctions...................

Plus en détail

Exercices - Capes première épreuve : corrigé

Exercices - Capes première épreuve : corrigé Avertissement : Ceci n est ps une correction in extenso du problème de cpes Il s git plutôt d une lecture personnelle des questions, vec des indictions, des idées de preuve, des mises en grde d erreurs

Plus en détail