Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours.

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours."

Transcription

1 Dans un siècle, il y a 100 ans. Dans une année, il y a 12 mois. Dans une année, il y a 52 semaines. Dans une année, il y a 4 trimestres. Dans une année, il y a 365 jours. Dans un trimestre, il y a 3 mois. Dans une semaine, il y a 7 jours. Dans une journée, il y a 24 heures. Dans une heure, il y a 60 minutes.

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

Lire l heure en anglais. Quand il y a plus de 30 minutes, on utilise «to» et non «past».

Lire l heure en anglais. Quand il y a plus de 30 minutes, on utilise «to» et non «past». Quand il y a plus de minutes, on utilise et non. Il est 8 heures 48 8 9 8 eures 48 = eures moins Il est 6 heures 35 6 eures 35 = eures moins Quand il y a plus de minutes, on utilise et non. Il est 10 heures

Plus en détail

Historique de l'indice du cout de la construction depuis 1953

Historique de l'indice du cout de la construction depuis 1953 Historique de l'indice du cout de la construction depuis 1953 Indice du coût de la construction des immeubles à usage d'habitation Référence 100 au 4e trimestre 1953 Période Date de parution au Journal

Plus en détail

REGISTRE DU LOGEUR - CALCUL TAXE DE SEJOUR (TS) Janvier 2014 Réduction familles nombreuses -30% -40% -50% -75%

REGISTRE DU LOGEUR - CALCUL TAXE DE SEJOUR (TS) Janvier 2014 Réduction familles nombreuses -30% -40% -50% -75% en plein de X ) REGISTRE DU LOGEUR - CALCUL TAXE DE SEJOUR () Janvier -0% -0% -0% -% X ) X ) X ) enfants - de ans / X ) / autres cas visés par la loi 0 : s logées par jour = en plein + en réduit + exonérées

Plus en détail

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier 2016 2 3 4 Bactériologies 10 11 Bactériologies 1 Férié Jour de l An 5 6 7 8 9 12 13 14 15 16 17 18 Bactériologies 24 25 Bactériologies 19 20 21 22 23 26 27 28 29 30 31 Trimestre janvier à mars

Plus en détail

Module 4 - Leçon 03 - Budget des ventes 3. Méthode des coefficients saisonniers

Module 4 - Leçon 03 - Budget des ventes 3. Méthode des coefficients saisonniers Module 4 - Leçon 3-3 Méthode des coefficients saisonniers Cette méthode consiste à mettre en évidence des coefficients saisonniers afin de corriger les valeurs ajustées sur la droite de tendance. Parmi

Plus en détail

Chapitre 6 : Comment sont comptabilisées les réductions sur facture?

Chapitre 6 : Comment sont comptabilisées les réductions sur facture? Chapitre 6 : Comment sont comptabilisées les réductions sur facture? I) Définition : A) Réduction commerciale : Remise : la réduction sur facture est liée à l importance des quantités achetées ou du montant

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION CONCERNANT LES DOCUMENTS A TRANSMETTRE POUR RECEVOIR «L AIDE A LA VACHE ALLAITANTE»

NOTICE D INFORMATION CONCERNANT LES DOCUMENTS A TRANSMETTRE POUR RECEVOIR «L AIDE A LA VACHE ALLAITANTE» NOTICE D INFORMATION CONCERNANT LES DOCUMENTS A TRANSMETTRE POUR RECEVOIR «L AIDE A LA VACHE ALLAITANTE» LES DECLARATIONS DE NAISSANCES TRIMESTRIELLES Trimestres 1, 2, 3 et 4 : voir documents joints Après

Plus en détail

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise ALGEBRE FINANCIERE 1. Opérations financières à intérêts simples. a Introduction Placement à court terme Un organisme financier propose aux jeunes de moins de 25 ans les conditions de placement suivantes

Plus en détail

Le décret précisant les modifi cations des dispositions relatives à la retraite anticipée pour longue carrière est paru

Le décret précisant les modifi cations des dispositions relatives à la retraite anticipée pour longue carrière est paru Secteur Retraite et Protection sociale Retraite de base www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Le décret précisant les modifi cations des dispositions relatives à la retraite anticipée

Plus en détail

Tarifs résidentiels de Union (par mois) En vigueur à compter du 1 er octobre 2014 (approbation provisoire)

Tarifs résidentiels de Union (par mois) En vigueur à compter du 1 er octobre 2014 (approbation provisoire) Tarifs résidentiels de Union (par mois) En vigueur à compter du 1 er octobre 2014 (approbation provisoire) Zone de tarification de Fort Frances Consommateurs résidentiels 14,7710-62,34 $ S.O. S.O. 1,8734-3,10

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA REGULARISATION DES COMPTES DE PRODUITS

CHAPITRE 14 LA REGULARISATION DES COMPTES DE PRODUITS CHAPITRE 14 LA REGULARISATION DES COMPTES DE PRODUITS 1 PRINCIPE Le principe d'indépendance des exercices conduit à l'inventaire à régulariser les comptes de classe 6 et 7 de façon à obtenir pour chaque

Plus en détail

PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions

PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions Juillet 2014 N/Réf. : 930.01 Le Groupement des assureurs automobiles agit à titre d agence autorisée par l Autorité des marchés financiers. Ce document

Plus en détail

COTISATIONS OBLIGATOIRES DES COLLECTIVITES AU CENTRE DE GESTION

COTISATIONS OBLIGATOIRES DES COLLECTIVITES AU CENTRE DE GESTION Exemplaire à envoyer à la Trésorerie Cotisation du 1 er trimestre 2015 Exemplaire à conserver Cotisation du 1 er trimestre 2015 Exemplaire à envoyer au CDG 30 Cotisation du 1 er trimestre 2015 Date MONTANT

Plus en détail

Le capital placé reste invariable et produit des intérêts égaux pour chaque période de placement.

Le capital placé reste invariable et produit des intérêts égaux pour chaque période de placement. 3. Les intérêts composés 3. Les intérêts composés 3.1. Introduction ➊ Placement à intérêts simples Le capital placé reste invariable et produit des intérêts égaux pour chaque période de placement. ➋ Placement

Plus en détail

II. Les intérêts composés

II. Les intérêts composés P6C03 Les calculs financiers Les intérêts représentent le loyer de l argent et correspondent à la rémunération du prêteur. I. Les intérêts simples Les intérêts simples sont utilisés pour des opérations

Plus en détail

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04

MERCREDI 29/04 MARDI 28/04 27/04 28/04 29/04 30/04 01/05 MATIN de société et, histoires ou contes, MIDI Contes et histoires et chansons de Le tour du Monde 3è trimestre = les îles 04/05 05/05 06/05 07/05 08/05 MATIN de société et,

Plus en détail

La Nouvelle-Écosse assure la promotion, la protection et le soutien de l allaitement!

La Nouvelle-Écosse assure la promotion, la protection et le soutien de l allaitement! et à respecter la décision que prend chaque maman au sujet de l alimentation de son sécuritaire, et il s agit de la meilleure façon d alimenter votre Il s agit de la première étape pour une alimentation

Plus en détail

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF)

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF) I. CHIFFRE D AFFAIRES Evolution* du chiffre d affaires Au global % 3, - -0, -0, En recul L activité des entrepreneurs de travaux forestiers s oriente à la baisse au cours de l été : - 0,5 % comparé à la

Plus en détail

EXONÉRATION DES COTISATIONS

EXONÉRATION DES COTISATIONS 1 1 er VOLET : destiné à la DDTEFP 2 2 e VOLET : destiné à l URSSAF 3 3 e VOLET : destiné aux caisses vieillesse des non-salariés 4 4 e VOLET : destiné à la caisse d assurance maladie des non-salariés

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 17 mai 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE CALENDRIER DES REUNIONS DU CONSEIL DES GOUVERNEURS ET DU CONSEIL GENERAL DE LA BCE POUR 2014 ET 2015 Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a

Plus en détail

Baromètre de l activité économique Optique Photonique en France. Résultats du mois de Janvier 2011

Baromètre de l activité économique Optique Photonique en France. Résultats du mois de Janvier 2011 Baromètre de l activité économique Optique Photonique en France Résultats du mois de Janvier 2011 Le baromètre de l activité économique des entreprises de l optique photonique est un outil de veille économique

Plus en détail

CH VII Les intérêts simples

CH VII Les intérêts simples CH VII Les intérêts simples I) Capital, intérêts, valeur acquise : Un capital est une somme d argent qui rapporte un loyer que l on appelle intérêts. Un capital peut être placé ou emprunté. L intérêt est

Plus en détail

Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008]

Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008] Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008] 1 MédiaCadres résultats du sondage sur la communication dans l entreprise 1. Avez-vous connaissance d un plan stratégique

Plus en détail

N 141 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1969-1970 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE

N 141 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1969-1970 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE PROJET DE LOI adopté le 27 juin 1970. N 141 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1969-1970 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT EN DEUXIÈME LECTURE portant diverses dispositions d'ordre économique et financier.

Plus en détail

Mardi 4 : Stretching à 18h 30 Jeudi 6 : Stretching à 19h Les cours d'amandine commencent.

Mardi 4 : Stretching à 18h 30 Jeudi 6 : Stretching à 19h Les cours d'amandine commencent. A lire attentivement REPRISE EN 4 TEMPS 1 TEMPS : 1 semaine de septembre Mardi 4 : Stretching à 18h 30 Jeudi 6 : Stretching à 19h Les cours d'amandine commencent. 2 TEMPS : 2 semaine Lundi 10 : Tous les

Plus en détail

Information Projet Patients ressources

Information Projet Patients ressources Information Projet Patients ressources 1 Information Projet Patients ressources Intervention de patients insuffisants rénaux chroniques dans 3 programmes d ETP développés par le réseau NEPHROLOR De la

Plus en détail

Statistiques relatives aux demandeurs d emploi inscrits à Pôle emploi

Statistiques relatives aux demandeurs d emploi inscrits à Pôle emploi Statistiques relatives aux demandeurs d emploi inscrits à Pôle emploi Une publication rénovée à partir de janvier 2016 14 janvier 2016 La refonte de la publication À compter du 27 janvier 2016, le format

Plus en détail

INFORMATIONS ANNUELLES

INFORMATIONS ANNUELLES INFORMATIONS ANNUELLES L information annuelle est uniquement disponible sur le site de l entreprise. Ce document est légalement obligatoire. Il renvoie à toutes informations financières que Belreca a publiées

Plus en détail

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale Chap. 2 Le budget BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Etablir le budget des ventes Etablir le budget de trésorerie (encaissements / décaissements) Calculer l excédent ou l insuffisance

Plus en détail

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012

Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Fréquentation dans les meublés en centrale de réservation en 2012 Observatoire Régional du Tourisme de Picardie Analyse réalisée sur la base des données des services de réservation des ADRT Aisne-Oise-Somme

Plus en détail

Facture d avoir. Tifawt.com

Facture d avoir. Tifawt.com Facture d avoir La facture d avoir est adressée par le fournisseur à son client à l occasion d un retour de marchandises non conformes ou d une réduction commerciale ou financière hors facture. I- Retour

Plus en détail

Aspects réglementaires r la maternité

Aspects réglementaires r la maternité Aspects réglementaires r de la maternité Robert ARNAUD Robert ARNAUD DES de Médecine Générale Océan Indien Les modalités de prise en charge Vous devez établir la déclaration de grossesse de votre patiente

Plus en détail

Cours Statistiques descriptives

Cours Statistiques descriptives C. Terrier 1/5 29/9/24 Cours Statistiques descriptives Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Le conseil règle tout ce qui est d'intérêt communal; il délibère sur tout autre objet qui lui est soumis par l'autorité supérieure. Les délibérations du conseil ne doivent être approuvées par l'autorité

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Un peu de calculs financiers

Un peu de calculs financiers Un peu de calculs financiers 1. Les intérêts simples Intérêt : somme rapportée par le prêt d un capital. Il est proportionnel au montant de la somme prêtée et à la durée du prêt Période : le temps est

Plus en détail

Les enfants nés avant le 1 er janvier 2004 et avant l entrée de l agent dans la Fonction Publique.

Les enfants nés avant le 1 er janvier 2004 et avant l entrée de l agent dans la Fonction Publique. CDG09 /CARSAT: Réunion du 21 septembre 2012 à FOIX Les enfants nés avant le 1 er janvier 2004 et avant l entrée de l agent dans la Fonction Publique. SOMMAIRE Avant la réforme des retraites de 2010 Après

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 3 avril 2014 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 47 sur 188 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 21 mars

Plus en détail

Dans les calculs on utilise toujours un taux t décimal et non en pourcentage. Exemple: t = 8,5% doit s'écrire dans les calculs t = 8,5

Dans les calculs on utilise toujours un taux t décimal et non en pourcentage. Exemple: t = 8,5% doit s'écrire dans les calculs t = 8,5 3 intérêts Dans ce chapitre, vous allez étudier les méthodes utilisées pour calculer le montant des intérêts et la valeur acquise par un capital, dans le cas des intérêts simples ( durée de placement inférieure

Plus en détail

Affiliation au régime général des élus locaux

Affiliation au régime général des élus locaux Affiliation au régime général des élus locaux Affiliation au régime général des élus locaux La loi n 2012-1404 de financement de la sécurité sociale pour 2013 a prévu l affiliation au régime général des

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION Forfait Mensuel tout public Valable du 1er au dernier jour du mois

FORMULAIRE D INSCRIPTION Forfait Mensuel tout public Valable du 1er au dernier jour du mois FORMULAIRE D INSCRIPTION Forfait Mensuel tout public Ce forfait mensuel est ouvert à tout public. Il donne droit à des trajets illimités sur toutes les lignes TCA (hors montée/descente Aéroport) ainsi

Plus en détail

MBF 3C. Unité 4 : L'acquisition et l'entretien d'un véhicule. Leçon 3 : L'achat d'un véhicule d'occasion

MBF 3C. Unité 4 : L'acquisition et l'entretien d'un véhicule. Leçon 3 : L'achat d'un véhicule d'occasion MBF 3C Unité 4 : L'acquisition et l'entretien d'un véhicule Leçon 3 : L'achat d'un véhicule d'occasion 1 La valeur de revente d un véhicule est calculée à l aide de la formule suivante: V = P = r = n =

Plus en détail

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015 Calendrier officiel des 2015-2016 Date des 2 premières Cours de jour : Mercredi 26 août 2015 Mardi 8 septembre 2015 du 1 e juin au 8 juillet ET du 3 au 5 août 2015 Cours de soir : Inscriptions les lundis

Plus en détail

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail

FERLAC JOURNAL GÉNÉRAL. 20X7 08-01 Équipement de bureau 2 4 9 5 00 TPS à recevoir 1 2 4 75 TVQ à recevoir 1 9 6 48 Comptes fournisseurs 2 8 1 6 23

FERLAC JOURNAL GÉNÉRAL. 20X7 08-01 Équipement de bureau 2 4 9 5 00 TPS à recevoir 1 2 4 75 TVQ à recevoir 1 9 6 48 Comptes fournisseurs 2 8 1 6 23 CHAPITRE 5 Les régularisations chap. 5, n o 1 FERLAC Page : 34 20X7 08-01 Équipement de bureau 2 4 9 5 00 TPS à recevoir 1 2 4 75 TVQ à recevoir 1 9 6 48 Comptes fournisseurs 2 8 1 6 23 (achat d un ordinateur,

Plus en détail

Évolutions des services pré-liquidation et liquidation de pensions CNRACL

Évolutions des services pré-liquidation et liquidation de pensions CNRACL Évolutions des services pré-liquidation et liquidation de pensions CNRACL Juillet 2014 Sommaire I - Mise en œuvre des évolutions relatives à la Réforme 2014 II - Blocage des dossiers de liquidation de

Plus en détail

EVOLUTION DES DEPOTS DE MARQUES. Les dépôts de marques annoncent la reprise économique

EVOLUTION DES DEPOTS DE MARQUES. Les dépôts de marques annoncent la reprise économique EVOLUTION DES DEPOTS DE MARQUES E. Leroy, A. Rousseau. Juillet 2010 RESUME Les dépôts de marques annoncent la reprise économique Le nombre de dépôts de marques en ce 2010 est en très forte hausse (+ 23%

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN SYSTÈME DE SUIVI DES PROJETS D INTÉGRATION DES TIC FORMULAIRE DIRECTION RÉGIONALE DE COLLECTE DE DONNÉES

MISE EN PLACE D UN SYSTÈME DE SUIVI DES PROJETS D INTÉGRATION DES TIC FORMULAIRE DIRECTION RÉGIONALE DE COLLECTE DE DONNÉES MISE EN PLACE D UN SYSTÈME DE SUIVI DES PROJETS D INTÉGRATION DES TIC FORMULAIRE DIRECTION RÉGIONALE DE COLLECTE DE DONNÉES Nom de la région (direction régionale) : Nom du directeur régional : Adresse

Plus en détail

Statistiques LOOF - HIGHLAND SCOTTISH. Statistiques sur les naissances

Statistiques LOOF - HIGHLAND SCOTTISH. Statistiques sur les naissances Statistiques LOOF - HIGHLAND SCOTTISH Statistiques sur les naissances Nombre de pedigrees par année (les années correspondent au millésime du pedigree) Répartition de taille des portées (en abcisse, nombre

Plus en détail

UNION REGIONALE CGT des Services Pénitentiaires de RENNES

UNION REGIONALE CGT des Services Pénitentiaires de RENNES Personnel de Surveillance d'encadrement et d'application (catégorie C) Surveillant Brigadier Premier Surveillant Major Echelon Indice Traitement Echelon Indice Traitement Echelon Indice Traitement Echelon

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Bourse «Jeunes Bénévoles Vendéens»

DOSSIER DE CANDIDATURE Bourse «Jeunes Bénévoles Vendéens» DOSSIER DE CANDIDATURE Bourse «Jeunes Bénévoles Vendéens» Programme d Aide Départementale 2015-2016 PÔLE CULTURE Service Développement Culturel Jeunesse Demande d aide au financement des études ou du permis

Plus en détail

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Le président d une entreprise, Entrecom ltée, est très heureux de montrer ses états financiers à son gérant de banque. Le directeur de la

Plus en détail

Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes

Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes Réalisation : Observatoire économique CCI des Ardennes Direction

Plus en détail

Carrières longues Tableau récapitulatif en fonction de la date de naissance

Carrières longues Tableau récapitulatif en fonction de la date de naissance Tableau récapitulatif Carrières longues Tableau récapitulatif en fonction de la date de naissance Ce qui change Année de naissance Age de départ à la retraite Age de début d activité (1) Durée cotisée

Plus en détail

Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015

Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015 Enquête de conjoncture trimestrielle dans la Métallurgie en Rhône-Alpes de Juillet 2015 451 réponses en juillet 2015 65 % de moins de 50 salariés 26,5 % entre 51 et 250 salariés 8,5 % de plus de 250 salariés

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION RAPIDE

GUIDE D UTILISATION RAPIDE GUIDE D UTILISATION RAPIDE Un suivi des ventes de produits Une analyse du panier moyen Un outil de recherche rapide Une application web en temps réel Analyse famille Des Un tableau graphiques de bord dynamiques

Plus en détail

R A P P O R T N 86 -----------------------------

R A P P O R T N 86 ----------------------------- R A P P O R T N 86 ----------------------------- Stratégie de relance Introduction d un engagement global des employeurs en matière de places de stage Avis n 1.817 du 30 octobre 2012 ---------------------

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : o Encaissements prévisionnels, o Décaissements prévisionnels, o Trésorerie prévisionnelle. Pré requis : o Connaissances

Plus en détail

Cas Client etourisme Hôtel ***** à St Tropez 2013

Cas Client etourisme Hôtel ***** à St Tropez 2013 Cas Client etourisme Hôtel ***** à St Tropez 2013 Lancement du plan Social Media Marketing Juin à Août 2013 Voir la page client : https://www.facebook.com/hdpst Résumé des opérations JUIN (à partir du

Plus en détail

MANUEL DE L'UTILISATEUR. ibudget. GESTION BUDGETAIRE Complement Compta - module budgetaire

MANUEL DE L'UTILISATEUR. ibudget. GESTION BUDGETAIRE Complement Compta - module budgetaire MANUEL DE L'UTILISATEUR ibudget GESTION BUDGETAIRE Complement Compta - module budgetaire SOMMAIRE INTRODUCTION A / MISE EN ROUTE I/ INSTALLATION II/ LANCEMENT B/ LES ETAPES A SUIVRE I/ SAISIE DES RUBRIQUES

Plus en détail

La solution de réservation directe pour votre site internet et mobile

La solution de réservation directe pour votre site internet et mobile W E B S E R V I C E H O T E L La solution de réservation directe pour votre site internet et mobile Prestataire référencé LOGIS 2013 Votre Contact Commercial : Loic Rossignol - Tél. : 06 59 80 62 29 -

Plus en détail

RAPPEL DU PROFIL DE LA SOCIETE

RAPPEL DU PROFIL DE LA SOCIETE Paris, le 14 novembre 2013 SOMMAIRE Faits marquants au 30 septembre 2013 2 Analyse des activités 3 Finance et trésorerie 3 Analyse du compte de résultat 4 Adéquation des fonds propres 5 Perspectives 2013

Plus en détail

DrinkACT.com AFRIQUE LANCEMENT DES AFFAIRES

DrinkACT.com AFRIQUE LANCEMENT DES AFFAIRES Plan de rémunération Page 1 ACTIVER: Après avoir reçu votre site Web et les logiciels de votre zone membre tout à fait gratuitement et avoir été positionné gratuitement dans la structure de rémunération

Plus en détail

A - Prime à la naissance ou à l adoption

A - Prime à la naissance ou à l adoption A - Prime à la naissance ou à l adoption Plafonds de ressources Nombre d'enfants au foyer (nés ou à naître) Couples avec un seul revenu Plafonds de ressources 2013 Parents isolés ou couples avec deux revenus

Plus en détail

Accompagnement des Employeurs. Les aides aux employeurs d apprentis

Accompagnement des Employeurs. Les aides aux employeurs d apprentis Accompagnement des Employeurs Les aides aux employeurs 1 Une volonté de changement des critères 2 Présentation des propositions du groupe de travail 1 Une volonté d élaborer de nouvelles modalités Une

Plus en détail

Les engagements. Confiance Immobilier 44 cours Gambetta 69007 LYON Tél. : 04 72 73 13 73 Fax : 04 37 65 14 23 accueil@confiance-immobilier.

Les engagements. Confiance Immobilier 44 cours Gambetta 69007 LYON Tél. : 04 72 73 13 73 Fax : 04 37 65 14 23 accueil@confiance-immobilier. 1 - Attestation de prise en charge des intérêts intercalaires 2 - Attestation de prise en charge des frais d acte 3 - Attestation de prise en charge des frais d hypothèque 4 - Attestation de prise en charge

Plus en détail

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement Après chaque versement, un état récapitulatif mensuel est adressé. Il informe sur les opérations d Epargne Salariale réalisées au

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

REPONSE A LA DEMANDE DE TRANSPORTS SORTIES D HOPITAUX. DHOS jeudi 28 mai 2009

REPONSE A LA DEMANDE DE TRANSPORTS SORTIES D HOPITAUX. DHOS jeudi 28 mai 2009 REPONSE A LA DEMANDE DE TRANSPORTS SORTIES D HOPITAU DHOS jeudi 28 mai 2009 Mise en place d un process de régulation de véhicules (ambulances et VSL) pour répondre aux demandes de transport dans le cadre

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

GESTION DE PAIE. 97 Avenue la liberté 1002 Tunis Tel:+216.71.894.497- Fax:+216.71.281.126 E-mail: sym.informatique@topnet.tn.

GESTION DE PAIE. 97 Avenue la liberté 1002 Tunis Tel:+216.71.894.497- Fax:+216.71.281.126 E-mail: sym.informatique@topnet.tn. GESTION DE PAIE La paie est une application qui sert à informatiser toute la gestion et les calculs Relatifs à la paie du personnel et à éditer et imprimer les bulletins et différents états récapitulatifs,il

Plus en détail

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE MOUVEMENTS DE PERSONNEL

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE MOUVEMENTS DE PERSONNEL CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE MOUVEMENTS DE PERSONNEL 1. L embauche d un nouvel agent dans la collectivité : Adhésion de l agent via AGIRHE... 1 1.1 L accès à la fenêtre «Adhésion MNT»

Plus en détail

LE CREDIT DE TVA. Application 1

LE CREDIT DE TVA. Application 1 LE CREDIT DE TVA Application 1 La SARL POULETTE vous communique les informations suivantes relatives au 1 er trimestre de l'exercice N : JANVIER FEVRIER MARS Chiffre d'affaires HT Achats de matières 1ères

Plus en détail

1. Ce tableau de bord est construit sur une base mensuelle pour les 12 mois de l exercice comptable

1. Ce tableau de bord est construit sur une base mensuelle pour les 12 mois de l exercice comptable MON TABLEAU DE BORD 1. Ce tableau de bord est construit sur une base mensuelle pour les 12 mois de l exercice comptable - Les deux premières colonnes font références au budget. La colonne «budget mensuel»

Plus en détail

Le marché d accès à l Internet, en Centrafrique, au 30 septembre 2010

Le marché d accès à l Internet, en Centrafrique, au 30 septembre 2010 AGENCE DE REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS Le marché d accès à l Internet, en Centrafrique, au 30 septembre 2010 Extrait de l Observatoire du troisième trimestre 2010 Siège social, Immeuble de la Poste

Plus en détail

LA RÉFORME DES RETRAITES : MODE D EMPLOI

LA RÉFORME DES RETRAITES : MODE D EMPLOI LA RÉFORME DES RETRAITES : MODE D EMPLOI 2 Les objectifs de la réforme des retraites Rétablir l équilibre des régimes de retraite en 2018 et sauver notre système par répartition. Maintenir le niveau des

Plus en détail

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages Note d information du Haut-commissariat au Plan Résultats de l enquête de conjoncture auprès des ménages Troisième trimestre 2012 Au cours du troisième trimestre de 2012, l Indice de Confiance des Ménages

Plus en détail

Chapitre 4. Enrichir un Univers

Chapitre 4. Enrichir un Univers Chapitre 4 Enrichir un Univers Déroulement du cours 1 : Le rôle du Designer d Univers 2 : Créer un Univers avec l Assistant 3 : Créer un Univers étape par étape 4 : Enrichir un Univers 5 : Création d objets

Plus en détail

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des logements. Par exemple, les prix des habitations ont fléchi d

Plus en détail

Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14

Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14 Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

Modifications paie janvier 2014

Modifications paie janvier 2014 Modifications paie janvier 2014 Avant Propos : Les modifications apporter sur PH pour la paie de janvier 2014 sont décrites ci-dessous. Elles ont pour source principalement la loi de finances et les textes

Plus en détail

Exercice complémentaire du cours de Gestion Financière : Couverture optimale du besoin de financement avec découvert

Exercice complémentaire du cours de Gestion Financière : Couverture optimale du besoin de financement avec découvert Exercice complémentaire du cours de Gestion Financière : Couverture optimale du besoin de financement avec découvert Le trésorier de l'entreprise TRESO vient d établir les prévisions trimestrielles du

Plus en détail

RÉFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES DANS LES FONCTIONS PUBLIQUES

RÉFORME DES RETRAITES ET INCIDENCES DANS LES FONCTIONS PUBLIQUES La mesure phare de la réforme que nous venons de combattre porte principalement sur l augmentation de l âge d ouverture des droits (âge légal de départ à la retraite) et l âge d annulation de la décote.

Plus en détail

Enquête de satisfaction Réalisée en ligne du 01/01 au 31/01/09 auprès de 748 personnes sur les sites www.navetteurs.be et www.belrail.

Enquête de satisfaction Réalisée en ligne du 01/01 au 31/01/09 auprès de 748 personnes sur les sites www.navetteurs.be et www.belrail. Enquête de satisfaction Réalisée en ligne du 01/01 au 31/01/09 auprès de 748 personnes sur les sites www.navetteurs.be et www.belrail.be Analyse des résultats (1) de la (2) (1) Les résultats représentent

Plus en détail

T.V.A. sur véhicules d'occasion

T.V.A. sur véhicules d'occasion T.V.A. sur véhicules d'occasion (Régime de la TVA sur marge) 1. Configuration générale: Avant d'entamer les encodages d'achat et de ventes de véhicule de type TVA/MARGE, il est nécessaire de créer quelques

Plus en détail

LES TARIFS 2015 / 2016 Par élève et par an

LES TARIFS 2015 / 2016 Par élève et par an ECOLE PRIVEE CATHOLIQUE MONTALEMBERT 238, boulevard Saint-Denis 92400 COURBEVOIE Tél. standard : 01.46.67.13.00 - Direction / secrétariat : 01.46.67.13.06 LES TARIFS 2015 / 2016 Par élève et par an Frais

Plus en détail

DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM. Présentation du 24 octobre 2012

DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM. Présentation du 24 octobre 2012 DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM Présentation du 24 octobre 2012 LA STRUCTURE RESIDOM 2 Particularités de Résidom Multiactivités: SSIAD 323places + 2 ESAD SAD: 120 000 heures de prestations Centre

Plus en détail

Mois de. De À Date. Situation du marché et de la concurrence. Projets en cours. Ventes du mois dernier. Écarts et causes.

Mois de. De À Date. Situation du marché et de la concurrence. Projets en cours. Ventes du mois dernier. Écarts et causes. RappoRt mensuel du directeur des Ventes Mois de De À Date Situation du marché et de la concurrence Projets en cours Ventes du mois dernier Écarts et causes Points positifs Obstacles à la performance -

Plus en détail

RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER

RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER Novembre 2015 1 La CFE-CGC a signé le texte pour la sauvegarde et la pérennisation de nos retraites s. L accord, garant d efforts répartis entre tous (entreprises,

Plus en détail

Le marché français des jeux d argent et de hasard en ligne

Le marché français des jeux d argent et de hasard en ligne 1 Le marché français des jeux d argent et de hasard en ligne Bilan Autorité de régulation des jeux en ligne Bilan quantitatif et 4 ème trimestre 2 Activité de l année a. Opérateurs En, 2 nouveaux agréments

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL ACTIVITE DES JEUNES ET POLITIQUES D EMPLOI Mars 212 SOMMAIRE 1. LES JEUNES DANS LES EMPLOIS AIDÉS ENTRÉES DE JEUNES DANS LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS DE POLITIQUE D EMPLOI (GRAPHIQUES)

Plus en détail

AFFICHAGES ET CONTROLES DE LA DUREE DU TRAVAIL RAPPEL DES OBLIGATIONS ET MODELES

AFFICHAGES ET CONTROLES DE LA DUREE DU TRAVAIL RAPPEL DES OBLIGATIONS ET MODELES AFFICHAGES ET CONTROLES DE LA DUREE DU TRAVAIL RAPPEL DES OBLIGATIONS ET MODELES SOMMAIRE Affichages obligatoires et contrôles de la durée du travail - Rappel des obligations de l employeur Pages 2,3 -

Plus en détail

Le budget des ventes (présentation et structure)

Le budget des ventes (présentation et structure) ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Niveau : 3 ème année MGT Groupe : 2 Année Académique : 2011/2012 Module : Gestion Budgétaire Enseignant : KHERRI Abdenacer Site web : www.gb-ehec.jimdo.com Plan du

Plus en détail