Elle s exprime par divers comportements comme frapper, donner des coups de pied, faire trébucher, pincer, pousser ou endommager des biens.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Elle s exprime par divers comportements comme frapper, donner des coups de pied, faire trébucher, pincer, pousser ou endommager des biens."

Transcription

1 Formesd intimidation Ilexistequatreformescommunesd intimidation.ilestimportantdereconnaîtrele typed intimidationquesubitvotreenfantpourmieuxcomprendrecequ ilvitetsavoir cequevouspouvezfairepourl aider. Intimidationphysique Elles exprimepardiverscomportementscommefrapper,donnerdescoupsdepied, fairetrébucher,pincer,pousserouendommagerdesbiens. Intimidationverbale Ellesetraduitpardessurnoms,desinsultes,desmoqueries,del intimidation,des remarqueshomophobesouracistes,oudelaviolenceverbale. Intimidationsocialeetémotionnelle Elleestégalementappelée«intimidationrelationnelle»etregroupetousles comportementsvisantàsalirlaréputationd unenfantouàl humilierparlapropagation demensongesouderumeurs,pardesgrimaces,pardemauvaisesplaisanteriespour l humilieroul embarrasser,pardesmimiquesméchantespourl imiter,pardes manœuvrespourl isoler,etc. Saviez vousquelesfillesontdavantagetendanceàs adonneràl intimidationsociale,et ce,dèsleurplusjeuneâge?cetteformed intimidationestlaplusdifficileàrepérer,car ellepeutêtremenéeàl insudesenfants.elleestégalementlaplusdouloureuse;les enfantsquisontfréquemmentvictimesd intimidationsocialesesententrejetés, déprimés,soumis,etnepeuventtrouveraucunesolutionàleurproblème. Cyberintimidation Ellesemanifesteparladiffusiondemoqueriesetparl humiliationdanslesmédias sociaux(facebook,twitter,etc.),surdessiteswebcruelsciblantcertainsjeunes,dans lecadredejeuxenligneenvisantcertainsjoueurs,parlebiaisduclavardageavecune intimidationverbaleoupsychologiqueàl aidedelamessagerieinstantanéeoudela messagerietexte,ouencoreparl affichagedephotosd autresjeunessurdessitesweb proposantdesnotations. Saviez vousquelacyberintimidation,laplusrécentedesquatreformesd intimidation, évolueconstammentaurythmedesnouvellestechnologiesetdesmédiassociaux?par TypesofBullying[French]

2 ailleurs,lacyberintimidationn apasdefrontières,carelletouchelesenfants24heures sur24,7jourssur7,oùqu ilssoient,jusquedansleurchambre. Signesquiindiquentquevotreenfantestvictimed intimidation Lesenfantsetlesadolescentsquisontvictimesdegestesd intimidationvoientsouvent leurcomportementouleurhumeurchanger: ilsneveulentplusalleràl écoleouparticiperàdesactivitésparascolaires; ilssontanxieux,craintifsetontdesréactionsexcessives; ilsontunefaibleestimed eux mêmesetsedévalorisentoudisentdumalde leursanciensamis; ilsseplaignentsouventdedouleursd estomac,demauxdetêteetd autres symptômesphysiquessansvéritablecause; ilssontmoinsmotivésparlesétudes,leursrésultatsscolairessontenbaisseet ilsconnaissentdesdifficultésd apprentissage; ilsontdesblessures,desecchymoses;leursvêtementssontdéchirésetleurs effetspersonnelssontendommagés; ilssonttristesetirritables; ilssouffrentdetroublesdusommeil,ilsontdescauchemars,ilsmouillentleurlit; ilspleurentsouvent; ilsmenacentdeseblesseroudeblesserlesautres; deschangementsapparaissentdansleurviesociale(parexemple,pluspersonne nelesappelleounelesinvite). Signesquirévèlentquevotreenfantpratiquel intimidation Certainssignessontrévélateursdel abusdepouvoirexercédemanièreagressivepar lesenfantsetadolescentsquiintimidentleurspairs: ilsmontrentpeud empathiepourlessentimentsdesautres; ilssontagressifsavecleursfrèresetsœurs,leursparents,leursprofesseurs,leurs amisetleursanimaux; ilssontautoritairesetmanipulateurspourarriveràleursfins; ilsrentrentàlamaisonavecdesobjetsoudel argentdontl origineest inexpliquée; ilsgardentdessecretsàproposdeleurseffetspersonnels,leursactivitésou leursdéplacements; ilssontrapidementfrustrésetencolère; ilspensentquel agressivitéestunefaçonacceptablederésoudrelesconflits; ilssontagressifsphysiquementouverbalementenverslesautres; ilsparticipentàdesbagarresetaccusentlesautresdelesavoirprovoquées; TypesofBullying[French]

3 ilsressententlebesoindedominerlesautres; deuxoutroisdeleursamissontégalementagressifs; ilsfréquententdesenfantsplusjeunesqu eux; ilsonttendanceàinterpréterrapidementdesaccidentsoudesévènements neutrescommedesacteshostilesdélibérés. Sivotreenfantestvictimed intimidation Sivouspensezquevotreenfantestvictimed intimidationàl écoleoudansla communauté,vousdeveztraiterlasituationdefaçonadéquateetprudente.voici quelquesconseilspouramorcerladiscussionavecvotreenfant. Choisissezlebonmomentpourposerdesquestionsàvotreenfantausujetde l intimidation.pourquoipaspendantletrajetderetourdel école?ouencore lorsd unepromenadeaprèslerepasdumidi?votreenfantsesentiraplusà l aisepourseconfiersivousdiscutezàunendroitoùiln estpasobligédevous regarderdanslesyeux. Laissezvotreenfants exprimer. Écoutezvotreenfantsanslejuger.Incitez leàdécrirel intimidationleplus précisémentpossibleetnotezsurpapiercequ ilvousdit. Àl aidedequestionsouvertes,amenezvotreenfantàparlerdesajournéeouà vousracontercequisepasseàl école. Parexemple:«Quelaétélemeilleurmomentdetajournée?»ou «Quelaétélepiremomentdetajournée?» Rassurez leenluidisantquecequ ilressentestnormal. Reformulezlesproprestermesdevotreenfantàproposdesessentimentsetde sonétatd esprit.celal aideraàsesentircomprisetilseraplusenclinàaccepter votreaide. N entamezpasladiscussionsivousn avezpassuffisammentdetempsousivous savezquevousserezinterrompu. Passezenrevuelesdifférentesfaçonsdontvotreenfantpourraitréagirà l intimidation.encouragez leàs éloignerdel intimidateurouàl ignorer. Encouragezvotreenfantàsignalerl acted intimidation.sil intimidationalieuà l école,aidez leàtrouverquelqu unavecquiilpourraenparler. Sivotreenfantcommetdesactesd intimidation Sivouspensezousionvousaditquevotreenfantintimided autresenfants,vousdevez prendrelasituationausérieuxetl aborderdemanièrecalme,avecunespritouvert. Vousdevezluifairecomprendreclairementquelesactesd intimidationdoivent cesserimmédiatement. TypesofBullying[French]

4 Demandezàvotreenfantquisontsesamisetcequ ilsfontlorsqu ilssont ensemble. Essayezdesavoirs ilyaunproblèmeàl écoleouàlamaisonquilepousseàagir delasorte. Posezdesquestionsouvertesdontlaréponsenepeutserésumeràunouiouà unnon. Lorsdeladiscussion,reformulezlesproprestermesdevotreenfantpourlui faireprendreconsciencedesesactions. Adoptezdesmesuresdisciplinairesadaptéesàsesactionsetdiscutezdes manièrespositivesdontilpeutregagnersesprivilèges. Écoutez leattentivementetposez luidesquestionsausujetdelasituation. Essayezdetrouverlesraisonsetlesmotivationspossiblesquil ontmenéàavoir cecomportement. Plusieursraisonsontpuconduirevotreenfantàposerdesgestesd intimidationetilest importantdecernercesraisonspourtrouverlameilleuresolution.voiciquelques unes desraisonsquipeuventconduirevotreenfantàselivreràdesactesd intimidation: parentsséparés,divorcésouremariés; difficultésàs adapteràunenouvellesituationfamiliale,commeunnouveau frèreouunenouvellesœur,àunenouvellecommunauté,audécèsd unmembre delafamilleouàceluid unanimal; lesparentstravaillenttardetl enfantpassebeaucoupdetempsseul; influenced émissionstélévisées,defilms,demusiqueoudejeuxvidéoviolents; l enfantpensegagnerenpopularitéparuncomportementagressif; ilreproduituncomportementviolentouagressifdontilestrégulièrement témoin; iln arrivepasàcomprendrecequeressententlesautres; ilmanquedeconfianceenluiouestvictimed intimidation. Entantqueparent,vousdevezreprésenterunmodèlepositifpourvosenfants. Consultezlasection«Settingagoodexample»(Donnerlebonexemple)decesitepour liredesconseilspratiquesàcesujet. Agircontrel intimidation Aprèsavoirdiscutéavecvotreenfant,vousdevezdéciderdelafaçond intervenir. L interventionestabsolumentnécessaire. TypesofBullying[French]

5 Stratégiesàmettreenplaceavecvotreenfant Faitesparticipervotreenfant,aussisouventquepossible,àlarésolutionduproblème. Donnez luidesconseilssurlafaçond agiravecl intimidateuroudegérerleconflitdans unespritpluspositif,etdesignalerl intimidation.vouspouvezégalementutiliserles stratégiesdécritesci dessous. Mettezenplaceunjeuderôlespourmontreràvotreenfantlesdifférentes façonspositivesd agirfaceàl intimidationetauconflit.donnez luidesconseils etdestrucspoursesortird unesituationd intimidationoupourrésoudrele conflitdefaçonpacifique. Parexemple,imaginezunscénariodanslequelvousjouezlerôlede l intimidateurquisemoquedevotreenfantdanslacourd école.demandez lui devousregarderdanslesyeuxetdevousdirefermementd arrêter,puis éloignez vous. Favorisezdesoccasionspourquevotreenfantsefassedenouveauxamis. Aidezvotreenfantàsignalerl acted intimidationàl aidedel outilde signalementenligneouauprèsd unadultedel écoleenquiilaconfiance. Incitezvotreenfantàseteniràl écartdel intimidateurpendantquel école mènel enquêteettrouveunesolutionauproblème. Expliquezàvotreenfantladifférenceentrelaconfianceensoietl agression. Assurez vousqu ilcomprendqu ilestbondesedéfendre,maisqu ilnedoitpas êtreviolent. Recherchezunprogrammedementoratquipourraitaidervotreenfantàétablir descontactshumainspositifsetàdécouvrirdenouveauxcentresd intérêt. Inscrivezvotreenfantàdesactivitésàl écoleouendehorsdel écolecommele sport,lamusique,lethéâtreetlesartsgraphiques. Commentenfairepartàl école Ilestimportantdefaireparticiperl écoleàvotredémarcherelativeàl intimidation.un professeurouundirecteurd écoleapporterauneautreperspectiveetpourravousaider àoffrirdusoutienàvotreenfant.touteslesécolesdelacolombie Britanniqueontdes codesdeconduiteetdespolitiquespourluttercontrel intimidationetles comportementsinappropriés.votreenfantetvouspouvezprofiterdusoutien qu offrentbonnombrederessourcesscolairesetcommunautaires. Amorcerladiscussionpeuts avérerdifficile.voiciquelquesélémentsàconsidérer. Précisezlanaturedel intimidationquesubitvotreenfant(utilisezcetteliste commeaide mémoire)etdiscutez enouvertementavecluipourmieux comprendrecequiestarrivéetidentifierlespersonnesconcernées.notezles faitsetlesréactionsdevotreenfant. TypesofBullying[French]

6 Renseignez voussurlespolitiques,lesprocéduresetlesprocessushiérarchiques devotredistrictscolairepoursavoircequiestleplusadaptéaucasdevotre enfant.demandezunecopieducodedeconduitedel écoledevotreenfant;ce documentestsouventdisponiblesurlesitewebdudistrictscolaire. Prenezrendez vousavecleprofesseur,ledirecteurdel écoleouleconseiller scolairedevotreenfantpourl informerdel incident.utilisezvosnotespour orienterladiscussion.renseignez voussurlespolitiquesenplacepourtraiterle problèmedel intimidationetlesautrescomportementsinappropriés. Demandez leurdansqueldélaietdequellefaçonleproblèmeseraréglé.voici quelquesquestionspertinentesàposer: o Commentpouvons noustravaillerensemblepourquemonenfantnesoit plusvictimed intimidation? o Commentallez vousprocéderpourenquêtersurl acted intimidation? o Quellesmesuresdisciplinairesjugez vousappropriéesàcettesituation? o Quepuis jeespérerenmatièredesuivietderésolutionduproblème? o Quellespolitiquesavez vousmisesenplacepouraiderlesenfants commelemienetdécouragerlescomportementsviolentset l intimidation? Autorisezl écoleàmenerl enquêteausujetdel incidentetàavertirlesparents desélèvesconcernés,sicelan apasdéjàétéfait.sinécessaire,l écoleprendra desmesuresdisciplinairesappropriéesetproposeraunpland interventionpour aiderlesenfantsoulesjeunesconcernés. Lesparentsdoiventresterattentifsetvérifierrégulièrementsilasituation s améliore.entantqueparent,vouspouvezvousattendreàcequel école prennedesmesuresetvousoffredusoutien.demandezàêtretenuaucourant desprogrèsaccomplisetdesmesuresprisesetàparticiperauxdiscussions concernantlesoutienapportéàvotreenfant. Sivouspensezquevotreenfantestendanger,signalezsasituationàlapoliceet àl école.encolombie Britannique,denombreusesécolestravaillentdeconcert aveclapoliceetdesorganismesauservicedelajeunessepourprévenir l intimidation. Silaréponsedel écolenevoussatisfaitpas,vouspouvezfaireappeldela décisiondevantleconseilscolaire.sivotreproblèmen esttoujourspasrésolu, contactezlesuperintendentofachievement. TypesofBullying[French]

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

Le guide du son USB «bit à bit» pour audiophiles. Guide de l USB audio. USB audio résumé

Le guide du son USB «bit à bit» pour audiophiles. Guide de l USB audio. USB audio résumé LeguidedusonUSB«bit à bit»pouraudiophiles Guidedel USBaudio Sachantquelaplupartdesaudiophilesnesontpasdesexpertseninformatiqueetqu ilsn auront pasaccèsauxplates formesd essaisophistiquéesetcoûteusesquenousutilisonspourmettreau

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP)

RAPPORT FINAL. Avril 2009. École secondaire de la Rivière-des-Français. Muskies Supers Partenaires (MSP) La corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Avril 2009 École secondaire de la Rivière-des-Français Muskies Supers Partenaires

Plus en détail

Voici des exemples de cyberintimidation :

Voici des exemples de cyberintimidation : LEXIQUE COMMUN DÉFINITIONS Cette section est créée dans le but de disposer d un vocabulaire commun à l ensemble des personnes touchées par le plan de prévention et d intervention pour contrer l intimidation

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

Le trait. d union. De et avec Guillaume Kerbusch Denys Desmecht Mis en scène par Valentin Demarcin A.S.B.L. Trou de Ver

Le trait. d union. De et avec Guillaume Kerbusch Denys Desmecht Mis en scène par Valentin Demarcin A.S.B.L. Trou de Ver Le trait d union De et avec Guillaume Kerbusch Denys Desmecht Mis en scène par Valentin Demarcin A.S.B.L. Trou de Ver Avril 2014 Dossier pédagogique Simon a 15 ans, une mère, un père, une pote et un I

Plus en détail

Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort

Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort Table des matières Infraction 244...3 Décharge d une arme à feu avec intention (Art.

Plus en détail

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue «Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue 1. Est-ce que votre enfant sait ce qu est un inconnu? 2. Est-ce que votre enfant connaît la différence entre un bon et un mauvais inconnu? 3.

Plus en détail

La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen

La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen La cyberintimidation en Suisse : Résultats de l étude neteen lic. phil. Fabio Sticca Jacobs Center for Productive Youth Development Forum national pour la protection de la jeunesse face aux médias, Fribourg,

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

HA2000 RTC Transmetteur téléphonique

HA2000 RTC Transmetteur téléphonique HA2000 RTC Transmetteur téléphonique Manuel d installation & d utilisation SOMMAIRE I. GENERALITES...2 1) CONTENU DU KIT...2 2) IDENTIFICATION...2 3) ALIMENTATION...3 4) CONNEXION A LA LIGNE TELEPHONIQUE...4

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Votre contact: pedago@edumedia-sciences.com Guide de l utilisateur Votre établissement vient de s abonner à edumedia. Ce document est là pour vous aider dans la prise en main des ressources du site www.edumedia-sciences.com

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Sommeil en sécurité Les enjeux

Sommeil en sécurité Les enjeux Sommeil en sécurité Les enjeux Aurore Côté md Hôpital de Montréal pour enfants Centre universitaire de santé McGill Objectifs Saisir l origine des recommandations émises par les autorités de la santé.

Plus en détail

Bénévole du secteur de la justice

Bénévole du secteur de la justice Audience simulée de la Commission Bénévole du secteur de la justice Cette trousse comprend les documents suivants : PAGE Objectifs du procès simulé Ligne de temps pour l audience simulée Renseignements

Plus en détail

Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale)

Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale) Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale) Son histoire 1972 Situé à Villefranche-sur-Saône, le FTVS était un service de transition professionnelle vers le milieu ordinaire. 1993

Plus en détail

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité Pour les jeunes, Internet est un excellent merveilleux d apprentissage,

Plus en détail

Dossier complémentaire pour l analyse de cas

Dossier complémentaire pour l analyse de cas Niveaux d analyse Les facteurs à prendre en compte : L institution Les valeurs de l Institution sont éloignées/proches des valeurs de l étudiant L enseignant pense qu il est possible de faire évoluer les

Plus en détail

Les clés de la réussite d un site e-commerce

Les clés de la réussite d un site e-commerce Les clés de la réussite d un site e-commerce David Méndez Responsable Commercial & Marketing www.cobweb.ch E: dmendez@cobweb.ch T: 022 880 00 93 les petits déjeuners des start-up, 5 octobre 2007 cobweb

Plus en détail

Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing»

Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing» Page 1 NetLa Matériel pédagogique 7 Idées et propositions de cours «Cyber-Mobbing» Informations sur le cours...page 2 Complément d informations pour l enseignant...page 3 Préparation...Page 5 Introduction

Plus en détail

Guide pratique. Maligne ma ligne! Tous les Services Malins sous la main!

Guide pratique. Maligne ma ligne! Tous les Services Malins sous la main! Guide pratique Maligne ma ligne! Tous les Services Malins sous la main! Services gratuits Rappel automatique des numéros composés Ring Back... 5 Vous savez qui a essayé de vous joindre n 1919... 5 Vous

Plus en détail

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement Nouveaux médias Guide pour les écoles obligatoires Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement 1 Police cantonale bernoise Etat-major/Prévention Groupe nouveaux médias Case postale 7571, 3001

Plus en détail

Le travail de groupe : vers un nouveau devenir.

Le travail de groupe : vers un nouveau devenir. Letravaildegroupe: versunnouveaudevenir. MarieRivoire, professeurd anglaisdansl AcadémiedeGrenoble, formatriceauseindurex(réseaudeformateurs) chargéedemissiond Aideàl Inspection. Depuis longtemps déjà,

Plus en détail

"Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute.

Allô Parents Marseille Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. "Allô Parents Marseille" Parents d adolescents, Des professionnels à votre écoute. QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. " Mieux faire connaître ce

Plus en détail

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE

PROCÉDURES POUR UNE VIE SCOLAIRE SAINE ET HARMONIEUSE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 25 mars 2013 (CE 12/13 28) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs. Ils seront consignés

Plus en détail

1 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth

1 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth 1 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth 1 P a g e 2 Mise en garde contre Abbâs Abou Layth Toutes les louanges reviennent à Allah; nous Le louons et demandons Son aide et nous cherchons refuge en Lui contre

Plus en détail

Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte.

Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. 5 Où en sommes-nous? Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. Ce module explorera la cinquième stratégie de MENTOR : Où en sommes-nous?

Plus en détail

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Conférencier : Richard Boyer, Ph. D., chercheur au Centre de

Plus en détail

Le but n'est pas de poser un jugement sur les réponses fournies et celles ci ne seront pas utilisées pour fins d'évaluation du rendement.

Le but n'est pas de poser un jugement sur les réponses fournies et celles ci ne seront pas utilisées pour fins d'évaluation du rendement. En vertu de son plan stratégique, plus précisément l'axe de performance, le Conseil désir mettre en oeuvre un programme de développement professionnel continu pour le personnel cadre, le personnel de soutien

Plus en détail

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami?

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami? Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Passer du temps avec cette personne Présenter la personne à vos amis Lui dire que vous l aimez bien Qu est-ce qu

Plus en détail

Informationsdedernièreminute àproposd AppleQmaster2

Informationsdedernièreminute àproposd AppleQmaster2 Informationsdedernièreminute àproposd AppleQmaster2 Cedocumentfournitdesinformationsmisesàjouràproposd AppleQmaster2 ettraitedessujetssuivants: Â InformationsdedernièreminuteconcernantAppleQmaster2.3.1(p.2)

Plus en détail

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement

B. Charte, règlements, sanctions, encadrement B. Charte, règlements, sanctions, encadrement «le futur citoyen n a pas seulement à apprendre à obéir à la loi mais aussi à la faire avec les autres. Dès lors, du coté de l élève, il ne s agit pas de se

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

Introduction. 1 Joint Degrees, Dual Degrees, and International Research Collaborations: A report on the CGS graduate

Introduction. 1 Joint Degrees, Dual Degrees, and International Research Collaborations: A report on the CGS graduate Les pratiques exemplaires des programmes internationaux bidiplômants et conjoints Un document préparé par Fred L Hall pour l Association canadienne pour les études supérieures Mars 2012 Sommaire Leprésentrapportfaitsuiteàl

Plus en détail

INTERVIEW D ALAIN AREZKI

INTERVIEW D ALAIN AREZKI INTERVIEW D ALAIN AREZKI - Chargé de mission (liaison avec le mouvement associatif) au cabinet de JJ ANGLADE, maire de Vitrolles lorsque François Frenay est directeur de cabinet de??? à - Administrateur

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

L engagement. dire ce que l on fait, et faire ce que l on dit

L engagement. dire ce que l on fait, et faire ce que l on dit Présentation Nos valeurs Organisation Chiffres clés L engagement dire ce que l on fait, et faire ce que l on dit erat volutpat.ugiat n L écoute entendre ne veut pas dire écouter parce que l écoute est

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

Guide de l'enseignant

Guide de l'enseignant Chamilo Guidedel'enseignant Guidedel'enseignant Chamilo1.8.8.4 1/149 Chamilo Guidedel'enseignant Tabledesmatières Chapitre1Introduction... 8 1.1Qu'est cequechamilo?... 8 1.2Àproposdeceguide... 8 1.3Àquiceguideest

Plus en détail

MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes

MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes May MORRIS, Directrice de Recherche CNRS, biologiste - biochimiste Claudine HERMANN, Professeure honoraire Ecole polytechnique, physicienne Evelyne

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

Procédures pour écouter une activité de développement professionnel (DP) en différé

Procédures pour écouter une activité de développement professionnel (DP) en différé Procédures pour écouter une activité de développement professionnel (DP) en différé ÉÉR 2012 Procédures pour écouter une activité de développement professionnel (DP) en différé Il existe deux façons de

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Entre Toit et moi pas de place pour la rue

Entre Toit et moi pas de place pour la rue Entre Toit et moi pas de place pour la rue Clés en main Présentation organisme Origine du projet Entre Toit et moi; pas de place pour la rue But : Favoriser le maintien en logement Objectifs Population

Plus en détail

La vente ophtalmique

La vente ophtalmique Marketing : la vente ophtalmique 1 La vente ophtalmique La vente représente la finalité pour commerçant. Pour la réussir il faut la préparer. I. LES CONAISSANCE PRÉALABLES A. Connaitre les produits La

Plus en détail

Fiche pédagogique du projet DACEFI-2

Fiche pédagogique du projet DACEFI-2 pédagogique du projet DACEFI-2 Fiche pédagogique N 2D Module 2 Renforcement des entités de gestion --- La création et la gestion d un compte en banque Contexte de la réunion Le projet DACEFI 2 développe

Plus en détail

L affichage obligatoire dans les entreprises de moins de 20 salariés

L affichage obligatoire dans les entreprises de moins de 20 salariés L affichageobligatoire danslesentreprisesde moinsde20salariés UnionNationaledesInstitutsdeBeauté 2010 Préambule Cedocumentvousestdonnéàtitreindicatif.Ilnedispenseenriendeconsulterun spécialistepouradapteraubesoinlesrèglesaucasparcas.

Plus en détail

Mieux vivre avec votre asthme

Mieux vivre avec votre asthme Mieux vivre avec votre asthme L éducation thérapeutique pour bien gérer votre asthme au quotidien Bien gérer sa maladie permet de reconnaître et maîtriser les symptômes afin de limiter la gêne respiratoire.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. PARTIE 1 Des agissements destructeurs de la dignité humaine... 21. 1 Le droit et la psychologie à la rescousse de la victime...

TABLE DES MATIÈRES. PARTIE 1 Des agissements destructeurs de la dignité humaine... 21. 1 Le droit et la psychologie à la rescousse de la victime... TABLE DES MATIÈRES Préface.............................................................. V Remerciements.................................................... 3 Abréviations et explications......................................

Plus en détail

Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant

Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant Décembre 2004 Renée Bourbonnais, PhD Michel Vézina, PhD Pierre

Plus en détail

Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert

Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert 09/06/2014 1 Table ronde PTI L infirmière face au patient Révision du cadre légal Réforme du Code des professions Responsabilités et devoirs déontologiques

Plus en détail

HA2000 GSM Transmetteur téléphonique

HA2000 GSM Transmetteur téléphonique HA2000 GSM Transmetteur téléphonique Manuel d installation & d utilisation SOMMAIRE I. GENERALITES...2 1) CONTENU DU KIT...2 2) IDENTIFICATION...2 3) INSERTION DE LA CARTE SIM...3 4) BORNE DE RACCORDEMENT

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D UNE BANQUE DE DONNEES PHOTOGRAPHIQUES ET SON PORTAIL WEB

DEVELOPPEMENT D UNE BANQUE DE DONNEES PHOTOGRAPHIQUES ET SON PORTAIL WEB Cahierdescharges«Portaild imagesinra» CAHIERDESCHARGES DEVELOPPEMENTD UNEBANQUEDE DONNEESPHOTOGRAPHIQUESETSON PORTAILWEB INRAUMR406"AbeillesetEnvironnement"INRA UAPV LaboratoiredePollinisationetEcologiedesAbeilles

Plus en détail

LINE POWER EXT PAIRING A A A A A A A A

LINE POWER EXT PAIRING A A A A A A A A Doro Secure 347 PAIRING EXT LINE POWER 5 1 2 3 4 6 7 8 9 10 18 19 20 21 1 4 7 2 3 5 6 8 9 0 M1 M2 M3 M4 11 12 13 14 15 16 22 17 23 24 A A A A A A A A 1 Touche de déclaration de la télécommande sans fil

Plus en détail

PROCÉDURE D UTILISATION DU CHARIOT CLINIQUE VX

PROCÉDURE D UTILISATION DU CHARIOT CLINIQUE VX PROCÉDURE D UTILISATION DU CHARIOT CLINIQUE VX TABLE DES MATIÈRES APERÇU GLOBAL DU CHARIOT CLINIQUE... 4 MISE EN MARCHE DE L APPAREIL... 5 PANNEAU DE CONTRÔLE ET INTERFACE ARRIÈRE... 6 EFFECTUER UN APPEL/TERMINER

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde.

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Note à Eléments de langage Chers amis, Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Des colloques sur ce sujet,

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LE PERSONNEL DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE AU SENEGAL

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LE PERSONNEL DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE AU SENEGAL PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LE PERSONNEL DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE AU SENEGAL Termes de Références Atelier national de finalisation et de validation des documents

Plus en détail

L Offre de Franchise des Menuisiers BKL 06/08/09

L Offre de Franchise des Menuisiers BKL 06/08/09 L Offre de Franchise des Menuisiers BKL 06/08/09 Les tendances du Marché Données d Entrée Les procédés de Construction modernes imposaient à travers les constructeurs industriels notamment étrangers l'utilisation

Plus en détail

LA METHODE DE L'ARBRE DES CAUSES

LA METHODE DE L'ARBRE DES CAUSES LA METHODE DE L'ARBRE DES CAUSES ANALYSER LES INCIDENTS/ACCIDENTS LA METHODE DE L'ARBRE DES CAUSES Par Jean-Pierre HECKMANN D'après un document de l'iuta de l'université de Bordeaux SOMMAIRE I. HISTORIQUE

Plus en détail

Version Web Instructions pour l installation

Version Web Instructions pour l installation Modules de formation sur la Directive en matière d approvisionnement dans le secteur parapublic Version Web Instructions pour l installation Versions Web des modules de formation Les versions Web peuvent

Plus en détail

Ce que les parents devraient savoir

Ce que les parents devraient savoir Renvoi : Ce que les parents devraient savoir Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves. Un climat positif

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS 2014

CATALOGUE FORMATIONS 2014 CATALOGUE FORMATIONS 2014 Notre savoir-faire : - Analyse de marché et plan d actions - Clients mystères - Audit force de vente - Veille concurrentielle - Formation, accompagnement commercial - Préparation

Plus en détail

Transmetteur GSM Vocal, SMS & Télésurveillance Guide d installation et de programmation

Transmetteur GSM Vocal, SMS & Télésurveillance Guide d installation et de programmation Transmetteur GSM Vocal, SMS & Télésurveillance Guide d installation et de programmation Cooper Security Ltd. 2012 COOPER NE SERA EN AUCUN CAS RESPONSABLE DES PERTES OU DOMMAGES PARTICULIERS OU INDIRECTS,

Plus en détail

ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS POUR L EPT CONCLUSIONS DU FORUM EN LIGNE

ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS POUR L EPT CONCLUSIONS DU FORUM EN LIGNE ÉQUIPE SPÉCIALE INTERNATIONALE SUR LES ENSEIGNANTS POUR L EPT CONCLUSIONS DU FORUM EN LIGNE À L OCCASION DU 20 ÈME ANNIVERSAIRE DE LA JOURNÉE MONDIALE DES ENSEIGNANT(E)S SIÈGE DE L UNESCO 06 OCTOBRE 2014

Plus en détail

Institut Informatique de gestion. Communication en situation de crise

Institut Informatique de gestion. Communication en situation de crise Institut Informatique de gestion Communication en situation de crise 1 Contexte Je ne suis pas un professionnel de la communication Méthode empirique, basée sur l(es) expérience(s) Je suis actif dans un

Plus en détail

COMMENT REAGIR FACE A L INTIMIDATION A L ECOLE

COMMENT REAGIR FACE A L INTIMIDATION A L ECOLE COMMENT REAGIR FACE A L INTIMIDATION A L ECOLE Les documents présentés ici s'adressent au personnel scolaire. Ils fournissent aux milieux éducatifs des ressources et des stratégies éprouvées afin de les

Plus en détail

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE 0 Page2 Sommaire Les droits rattachés au respect de la personne... 3 Le droit au respect de sa dignité... 3 Quelle est la signification de la dignité en droit de

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Numéro : 1. Objet général La présente politique vise à établir les règles applicables

Plus en détail

LE MARKET PROFILE EXPLIQUÉ ORIENTÉ FOREX ET METATRADER 4

LE MARKET PROFILE EXPLIQUÉ ORIENTÉ FOREX ET METATRADER 4 LE MARKET PROFILE EXPLIQUÉ ORIENTÉ FOREX ET METATRADER 4 Le Market Profile expliqué - L infiniment petit 1 Le marché est infiniment petit, une matière qui occupe une monnaie. La monnaie d une devise travaille

Plus en détail

FONCTIONS TÉLÉPHONIQUES

FONCTIONS TÉLÉPHONIQUES FONCTIONS TÉLÉPHONIQUES 1. RÉPONDRE À UN APPEL Modèle 7324 1 appel : Décrochez le combiné pour avoir le prochain appel Plusieurs appels : Mise en file d attente ou fonction 801 Les appels extérieurs ont

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions pour la maison L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance

Plus en détail

Pourquoi et comment mesurer les ondes autour de nous? 1) Les ondes et le rayonnement, qu'est-ce que c'est?

Pourquoi et comment mesurer les ondes autour de nous? 1) Les ondes et le rayonnement, qu'est-ce que c'est? Pourquoi et comment mesurer les ondes autour de nous? 1) Les ondes et le rayonnement, qu'est-ce que c'est? Au lieu de dire et redire ce que d'autres ont déjà très bien fait, accédez simplement au guide

Plus en détail

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique Vous trouverez ici notre guide d utilisation et d accompagnement pour l'aidant familial utilisant la tablette et nos jeux de

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

conseiller banque en ligne h/f

conseiller banque en ligne h/f FICHES DE POSTES conseiller banque en ligne h/f Conseiller Banque en Ligne H/F Vos missions Accueillir et orienter les clients et les prospects Assurer un appui commercial à la clientèle du réseau d agences

Plus en détail

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître?

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître? Être un témoin Qu est-ce qu un témoin? Le témoin est celui à qui il est demandé de se présenter devant le tribunal pour répondre à des questions sur une affaire. Les réponses données par un témoin devant

Plus en détail

Inspirer l enfant : être ou ne pas être la différence?

Inspirer l enfant : être ou ne pas être la différence? Inspirer l enfant : être ou ne pas être la différence? La vie d un enfant est comme un bout de papier sur lequel chaque passant laisse sa marque. - proverbe chinois 106 rue Josée Rougemont (QC) J0L 1M0

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

LEAD Business School. Stephanie.lemarec@animaeconseil.com Boubakar Bena6a

LEAD Business School. Stephanie.lemarec@animaeconseil.com Boubakar Bena6a Stephanie.lemarec@animaeconseil.com Boubakar Bena6a Les 6 fondamentaux du management 2 Programme Les mécanismes de la rela6on et de l individu Autoritarisme vs autorité Vision! Puni6on vs sanc6on Le paradoxe

Plus en détail

Ce que la publicité peut dire ou pas. support de classe interactif

Ce que la publicité peut dire ou pas. support de classe interactif Ce que la publicité peut dire ou pas support de classe interactif Ce que la publicité peut dire ou pas support de classe interactif Proposez aux élèves de constituer des groupes. Les groupes vont travailler

Plus en détail

LA NOUVELLE TÉLÉASSISTANCE

LA NOUVELLE TÉLÉASSISTANCE Dossier de presse LA NOUVELLE TÉLÉASSISTANCE : des services adaptés, des technologies testées et fiables et une plateforme de chargés d assistance disponibles 24h/24, 7j/7 et formés à l écoute. Mardi 31

Plus en détail

! URGENCES!! English!on!the!back!

! URGENCES!! English!on!the!back! URGENCES Englishontheback 144Urgencesmédicales 118Pompiers 117Police Leplusproche:DrKarapetian=46,Av.Blanc0223211910 CliniquedentairedeGenève=29,Av.deFrance0227357355 Notremédecinrépondant:DrClaireLeresche0227917614

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE CONCOURS AIDES SOIGNANTS 2015

FORMATION PREPARATOIRE CONCOURS AIDES SOIGNANTS 2015 Objectif global FORMATION PREPARATOIRE CONCOURS AIDES SOIGNANTS 2015 IFAS CH SECLIN as-ecole@ch-seclin.fr - Préparer les candidats à l épreuve d admissibilité et à l épreuve d admission du concours d entrée.

Plus en détail

Sage Code de conduite

Sage Code de conduite Sage PAGE 2 SAGE Introduction Le expose les standards de gestion attendus par Sage et donne un ensemble clair de règles à tous les collègues. Sage construit une entreprise d excellence et chaque collaborateur

Plus en détail

L analphabétisme: un frein

L analphabétisme: un frein Réseau de connaissances Consortium Néerlandais pour la Réhabilitation Note de recherche # 6 L analphabétisme: un frein à l évolution socio- économique des ménages? Influence du niveau d alphabétisme des

Plus en détail

L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire

L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire Note de synthèse Juillet 2012 Aurélie Lecoq et Bruno Suchaut IREDU-CNRS et

Plus en détail

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005 Tutoriels 01 Utiliser Praat 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL Sylviane Bachy Rédaction octobre 2005 Table des matières 1. Installation et démarrage...2 2. Ouvrir un fichier

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

Guide «pas à pas» de la saisie de votre dossier social étudiant (Bourses de l enseignement supérieur)

Guide «pas à pas» de la saisie de votre dossier social étudiant (Bourses de l enseignement supérieur) Guide «pas à pas» de la saisie de votre dossier social étudiant (Bourses de l enseignement supérieur) Afin de réaliser cette saisie vous devez être en possession de : votre numéro INE (sur vos bulletins)

Plus en détail

CDT Sécurité S.A.S. Avenue de Rome B.P. 95132 66031 PERPIGNAN Cedex 04.68.54.08.48 04.68.85.50.48. cdtsecurite@wanadoo.fr

CDT Sécurité S.A.S. Avenue de Rome B.P. 95132 66031 PERPIGNAN Cedex 04.68.54.08.48 04.68.85.50.48. cdtsecurite@wanadoo.fr TELESURVEILLANCE TELEASSISTANCE 24h/24-7j/7 Membre de l Association Française de Téléassistance CDT Sécurité S.A.S. Avenue de Rome B.P. 95132 66031 PERPIGNAN Cedex 04.68.54.08.48 04.68.85.50.48 @ cdtsecurite@wanadoo.fr

Plus en détail

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords 15StratégiespouroptimiservoscampagnesGoogle Adwords Lacréationd unecampagnegoogleadwordspeuts avérerêtrelemeilleurchoixpour promouvoirvotreactivité,sitewebouproduitsurinternetàconditiondesavoircommentla

Plus en détail