Elle s exprime par divers comportements comme frapper, donner des coups de pied, faire trébucher, pincer, pousser ou endommager des biens.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Elle s exprime par divers comportements comme frapper, donner des coups de pied, faire trébucher, pincer, pousser ou endommager des biens."

Transcription

1 Formesd intimidation Ilexistequatreformescommunesd intimidation.ilestimportantdereconnaîtrele typed intimidationquesubitvotreenfantpourmieuxcomprendrecequ ilvitetsavoir cequevouspouvezfairepourl aider. Intimidationphysique Elles exprimepardiverscomportementscommefrapper,donnerdescoupsdepied, fairetrébucher,pincer,pousserouendommagerdesbiens. Intimidationverbale Ellesetraduitpardessurnoms,desinsultes,desmoqueries,del intimidation,des remarqueshomophobesouracistes,oudelaviolenceverbale. Intimidationsocialeetémotionnelle Elleestégalementappelée«intimidationrelationnelle»etregroupetousles comportementsvisantàsalirlaréputationd unenfantouàl humilierparlapropagation demensongesouderumeurs,pardesgrimaces,pardemauvaisesplaisanteriespour l humilieroul embarrasser,pardesmimiquesméchantespourl imiter,pardes manœuvrespourl isoler,etc. Saviez vousquelesfillesontdavantagetendanceàs adonneràl intimidationsociale,et ce,dèsleurplusjeuneâge?cetteformed intimidationestlaplusdifficileàrepérer,car ellepeutêtremenéeàl insudesenfants.elleestégalementlaplusdouloureuse;les enfantsquisontfréquemmentvictimesd intimidationsocialesesententrejetés, déprimés,soumis,etnepeuventtrouveraucunesolutionàleurproblème. Cyberintimidation Ellesemanifesteparladiffusiondemoqueriesetparl humiliationdanslesmédias sociaux(facebook,twitter,etc.),surdessiteswebcruelsciblantcertainsjeunes,dans lecadredejeuxenligneenvisantcertainsjoueurs,parlebiaisduclavardageavecune intimidationverbaleoupsychologiqueàl aidedelamessagerieinstantanéeoudela messagerietexte,ouencoreparl affichagedephotosd autresjeunessurdessitesweb proposantdesnotations. Saviez vousquelacyberintimidation,laplusrécentedesquatreformesd intimidation, évolueconstammentaurythmedesnouvellestechnologiesetdesmédiassociaux?par TypesofBullying[French]

2 ailleurs,lacyberintimidationn apasdefrontières,carelletouchelesenfants24heures sur24,7jourssur7,oùqu ilssoient,jusquedansleurchambre. Signesquiindiquentquevotreenfantestvictimed intimidation Lesenfantsetlesadolescentsquisontvictimesdegestesd intimidationvoientsouvent leurcomportementouleurhumeurchanger: ilsneveulentplusalleràl écoleouparticiperàdesactivitésparascolaires; ilssontanxieux,craintifsetontdesréactionsexcessives; ilsontunefaibleestimed eux mêmesetsedévalorisentoudisentdumalde leursanciensamis; ilsseplaignentsouventdedouleursd estomac,demauxdetêteetd autres symptômesphysiquessansvéritablecause; ilssontmoinsmotivésparlesétudes,leursrésultatsscolairessontenbaisseet ilsconnaissentdesdifficultésd apprentissage; ilsontdesblessures,desecchymoses;leursvêtementssontdéchirésetleurs effetspersonnelssontendommagés; ilssonttristesetirritables; ilssouffrentdetroublesdusommeil,ilsontdescauchemars,ilsmouillentleurlit; ilspleurentsouvent; ilsmenacentdeseblesseroudeblesserlesautres; deschangementsapparaissentdansleurviesociale(parexemple,pluspersonne nelesappelleounelesinvite). Signesquirévèlentquevotreenfantpratiquel intimidation Certainssignessontrévélateursdel abusdepouvoirexercédemanièreagressivepar lesenfantsetadolescentsquiintimidentleurspairs: ilsmontrentpeud empathiepourlessentimentsdesautres; ilssontagressifsavecleursfrèresetsœurs,leursparents,leursprofesseurs,leurs amisetleursanimaux; ilssontautoritairesetmanipulateurspourarriveràleursfins; ilsrentrentàlamaisonavecdesobjetsoudel argentdontl origineest inexpliquée; ilsgardentdessecretsàproposdeleurseffetspersonnels,leursactivitésou leursdéplacements; ilssontrapidementfrustrésetencolère; ilspensentquel agressivitéestunefaçonacceptablederésoudrelesconflits; ilssontagressifsphysiquementouverbalementenverslesautres; ilsparticipentàdesbagarresetaccusentlesautresdelesavoirprovoquées; TypesofBullying[French]

3 ilsressententlebesoindedominerlesautres; deuxoutroisdeleursamissontégalementagressifs; ilsfréquententdesenfantsplusjeunesqu eux; ilsonttendanceàinterpréterrapidementdesaccidentsoudesévènements neutrescommedesacteshostilesdélibérés. Sivotreenfantestvictimed intimidation Sivouspensezquevotreenfantestvictimed intimidationàl écoleoudansla communauté,vousdeveztraiterlasituationdefaçonadéquateetprudente.voici quelquesconseilspouramorcerladiscussionavecvotreenfant. Choisissezlebonmomentpourposerdesquestionsàvotreenfantausujetde l intimidation.pourquoipaspendantletrajetderetourdel école?ouencore lorsd unepromenadeaprèslerepasdumidi?votreenfantsesentiraplusà l aisepourseconfiersivousdiscutezàunendroitoùiln estpasobligédevous regarderdanslesyeux. Laissezvotreenfants exprimer. Écoutezvotreenfantsanslejuger.Incitez leàdécrirel intimidationleplus précisémentpossibleetnotezsurpapiercequ ilvousdit. Àl aidedequestionsouvertes,amenezvotreenfantàparlerdesajournéeouà vousracontercequisepasseàl école. Parexemple:«Quelaétélemeilleurmomentdetajournée?»ou «Quelaétélepiremomentdetajournée?» Rassurez leenluidisantquecequ ilressentestnormal. Reformulezlesproprestermesdevotreenfantàproposdesessentimentsetde sonétatd esprit.celal aideraàsesentircomprisetilseraplusenclinàaccepter votreaide. N entamezpasladiscussionsivousn avezpassuffisammentdetempsousivous savezquevousserezinterrompu. Passezenrevuelesdifférentesfaçonsdontvotreenfantpourraitréagirà l intimidation.encouragez leàs éloignerdel intimidateurouàl ignorer. Encouragezvotreenfantàsignalerl acted intimidation.sil intimidationalieuà l école,aidez leàtrouverquelqu unavecquiilpourraenparler. Sivotreenfantcommetdesactesd intimidation Sivouspensezousionvousaditquevotreenfantintimided autresenfants,vousdevez prendrelasituationausérieuxetl aborderdemanièrecalme,avecunespritouvert. Vousdevezluifairecomprendreclairementquelesactesd intimidationdoivent cesserimmédiatement. TypesofBullying[French]

4 Demandezàvotreenfantquisontsesamisetcequ ilsfontlorsqu ilssont ensemble. Essayezdesavoirs ilyaunproblèmeàl écoleouàlamaisonquilepousseàagir delasorte. Posezdesquestionsouvertesdontlaréponsenepeutserésumeràunouiouà unnon. Lorsdeladiscussion,reformulezlesproprestermesdevotreenfantpourlui faireprendreconsciencedesesactions. Adoptezdesmesuresdisciplinairesadaptéesàsesactionsetdiscutezdes manièrespositivesdontilpeutregagnersesprivilèges. Écoutez leattentivementetposez luidesquestionsausujetdelasituation. Essayezdetrouverlesraisonsetlesmotivationspossiblesquil ontmenéàavoir cecomportement. Plusieursraisonsontpuconduirevotreenfantàposerdesgestesd intimidationetilest importantdecernercesraisonspourtrouverlameilleuresolution.voiciquelques unes desraisonsquipeuventconduirevotreenfantàselivreràdesactesd intimidation: parentsséparés,divorcésouremariés; difficultésàs adapteràunenouvellesituationfamiliale,commeunnouveau frèreouunenouvellesœur,àunenouvellecommunauté,audécèsd unmembre delafamilleouàceluid unanimal; lesparentstravaillenttardetl enfantpassebeaucoupdetempsseul; influenced émissionstélévisées,defilms,demusiqueoudejeuxvidéoviolents; l enfantpensegagnerenpopularitéparuncomportementagressif; ilreproduituncomportementviolentouagressifdontilestrégulièrement témoin; iln arrivepasàcomprendrecequeressententlesautres; ilmanquedeconfianceenluiouestvictimed intimidation. Entantqueparent,vousdevezreprésenterunmodèlepositifpourvosenfants. Consultezlasection«Settingagoodexample»(Donnerlebonexemple)decesitepour liredesconseilspratiquesàcesujet. Agircontrel intimidation Aprèsavoirdiscutéavecvotreenfant,vousdevezdéciderdelafaçond intervenir. L interventionestabsolumentnécessaire. TypesofBullying[French]

5 Stratégiesàmettreenplaceavecvotreenfant Faitesparticipervotreenfant,aussisouventquepossible,àlarésolutionduproblème. Donnez luidesconseilssurlafaçond agiravecl intimidateuroudegérerleconflitdans unespritpluspositif,etdesignalerl intimidation.vouspouvezégalementutiliserles stratégiesdécritesci dessous. Mettezenplaceunjeuderôlespourmontreràvotreenfantlesdifférentes façonspositivesd agirfaceàl intimidationetauconflit.donnez luidesconseils etdestrucspoursesortird unesituationd intimidationoupourrésoudrele conflitdefaçonpacifique. Parexemple,imaginezunscénariodanslequelvousjouezlerôlede l intimidateurquisemoquedevotreenfantdanslacourd école.demandez lui devousregarderdanslesyeuxetdevousdirefermementd arrêter,puis éloignez vous. Favorisezdesoccasionspourquevotreenfantsefassedenouveauxamis. Aidezvotreenfantàsignalerl acted intimidationàl aidedel outilde signalementenligneouauprèsd unadultedel écoleenquiilaconfiance. Incitezvotreenfantàseteniràl écartdel intimidateurpendantquel école mènel enquêteettrouveunesolutionauproblème. Expliquezàvotreenfantladifférenceentrelaconfianceensoietl agression. Assurez vousqu ilcomprendqu ilestbondesedéfendre,maisqu ilnedoitpas êtreviolent. Recherchezunprogrammedementoratquipourraitaidervotreenfantàétablir descontactshumainspositifsetàdécouvrirdenouveauxcentresd intérêt. Inscrivezvotreenfantàdesactivitésàl écoleouendehorsdel écolecommele sport,lamusique,lethéâtreetlesartsgraphiques. Commentenfairepartàl école Ilestimportantdefaireparticiperl écoleàvotredémarcherelativeàl intimidation.un professeurouundirecteurd écoleapporterauneautreperspectiveetpourravousaider àoffrirdusoutienàvotreenfant.touteslesécolesdelacolombie Britanniqueontdes codesdeconduiteetdespolitiquespourluttercontrel intimidationetles comportementsinappropriés.votreenfantetvouspouvezprofiterdusoutien qu offrentbonnombrederessourcesscolairesetcommunautaires. Amorcerladiscussionpeuts avérerdifficile.voiciquelquesélémentsàconsidérer. Précisezlanaturedel intimidationquesubitvotreenfant(utilisezcetteliste commeaide mémoire)etdiscutez enouvertementavecluipourmieux comprendrecequiestarrivéetidentifierlespersonnesconcernées.notezles faitsetlesréactionsdevotreenfant. TypesofBullying[French]

6 Renseignez voussurlespolitiques,lesprocéduresetlesprocessushiérarchiques devotredistrictscolairepoursavoircequiestleplusadaptéaucasdevotre enfant.demandezunecopieducodedeconduitedel écoledevotreenfant;ce documentestsouventdisponiblesurlesitewebdudistrictscolaire. Prenezrendez vousavecleprofesseur,ledirecteurdel écoleouleconseiller scolairedevotreenfantpourl informerdel incident.utilisezvosnotespour orienterladiscussion.renseignez voussurlespolitiquesenplacepourtraiterle problèmedel intimidationetlesautrescomportementsinappropriés. Demandez leurdansqueldélaietdequellefaçonleproblèmeseraréglé.voici quelquesquestionspertinentesàposer: o Commentpouvons noustravaillerensemblepourquemonenfantnesoit plusvictimed intimidation? o Commentallez vousprocéderpourenquêtersurl acted intimidation? o Quellesmesuresdisciplinairesjugez vousappropriéesàcettesituation? o Quepuis jeespérerenmatièredesuivietderésolutionduproblème? o Quellespolitiquesavez vousmisesenplacepouraiderlesenfants commelemienetdécouragerlescomportementsviolentset l intimidation? Autorisezl écoleàmenerl enquêteausujetdel incidentetàavertirlesparents desélèvesconcernés,sicelan apasdéjàétéfait.sinécessaire,l écoleprendra desmesuresdisciplinairesappropriéesetproposeraunpland interventionpour aiderlesenfantsoulesjeunesconcernés. Lesparentsdoiventresterattentifsetvérifierrégulièrementsilasituation s améliore.entantqueparent,vouspouvezvousattendreàcequel école prennedesmesuresetvousoffredusoutien.demandezàêtretenuaucourant desprogrèsaccomplisetdesmesuresprisesetàparticiperauxdiscussions concernantlesoutienapportéàvotreenfant. Sivouspensezquevotreenfantestendanger,signalezsasituationàlapoliceet àl école.encolombie Britannique,denombreusesécolestravaillentdeconcert aveclapoliceetdesorganismesauservicedelajeunessepourprévenir l intimidation. Silaréponsedel écolenevoussatisfaitpas,vouspouvezfaireappeldela décisiondevantleconseilscolaire.sivotreproblèmen esttoujourspasrésolu, contactezlesuperintendentofachievement. TypesofBullying[French]

The Crash Course Auto évaluation

The Crash Course Auto évaluation TheCrashCourse Auto évaluation Copyright2008ChrisMartenson.com.Allrightsreserved. Page1 Situationfinancière/économique Besoinsactuelsetfuturs Combiendépensez vouschaquemoisouchaqueannée? Commentvosdépenseschangerontàl'avenir?

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation J apprends à m affirmer Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation Conférence pour les parents Formation pour le personnel enseignant et les éducatrices

Plus en détail

Année 2010-2011 Plan Conseil pour la prévention et l intervention en matière d intimidation 2013

Année 2010-2011 Plan Conseil pour la prévention et l intervention en matière d intimidation 2013 Année 2010-2011 Plan Conseil pour la prévention et l intervention en matière d intimidation 1 Objectif B1: Prévention Offrir occasions pour faire la prévention et l éducation du phénomène d intimidation

Plus en détail

La place de marché mobile et gratuite des coachs sportifs!

La place de marché mobile et gratuite des coachs sportifs! La place de marché mobile et gratuite des coachs sportifs Trouvez(votre(coach(spor/f(et(a1eignez(vos(objec/fs( ( Sport n(you(vous(permet(de(trouver(votre(coach(spor/f(et( de(rencontrer(des(spor/fs(autour(de(vous(pour(vous(

Plus en détail

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit TABLE DES MATIÈRES Respect de soi... 1 Respect de l autre... 1 Respect de l environnement... 1 Niveaux de responsabilités...2 Fonctionnement en salle de classe...2 Fonctionnement général de l école...2

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Le guide du son USB «bit à bit» pour audiophiles. Guide de l USB audio. USB audio résumé

Le guide du son USB «bit à bit» pour audiophiles. Guide de l USB audio. USB audio résumé LeguidedusonUSB«bit à bit»pouraudiophiles Guidedel USBaudio Sachantquelaplupartdesaudiophilesnesontpasdesexpertseninformatiqueetqu ilsn auront pasaccèsauxplates formesd essaisophistiquéesetcoûteusesquenousutilisonspourmettreau

Plus en détail

Extrait du projet du plan d action de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Document élaboré par Isabelle Dagneau, coordonnatrice aux services

Extrait du projet du plan d action de la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Document élaboré par Isabelle Dagneau, coordonnatrice aux services 1 Signalement ÉLÈVES Tu vis une situation d intimidation ou de violence ou tu veux en signaler une quoi f air e? Tu peux remplir la fiche de signalement que tu trouveras : Auprès d un intervenant de ton

Plus en détail

Corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Janvier 2009

Corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Janvier 2009 Corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Janvier 2009 Ontario Education Services Corporation La corporation des services

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Bénévole du secteur de la justice

Bénévole du secteur de la justice Audience simulée de la Commission Bénévole du secteur de la justice Cette trousse comprend les documents suivants : PAGE Objectifs du procès simulé Ligne de temps pour l audience simulée Renseignements

Plus en détail

www.psioplanet.com! Manuel!du!PSiO. PSiO.version.1.1.

www.psioplanet.com! Manuel!du!PSiO. PSiO.version.1.1. wwwpsioplanetcom! Manuel!du!PSiO PSiOversion11 IMPORTANT) )PSIO)ne)convient)pas)aux)personnes)photo)sensibles)et/ou)épileptiques)PSYCHOMED)et) LINK)Health)&)Communication)ne)font)pas,)implicitement)ou)directement,)référence)avec)PSIO)et)ses)

Plus en détail

Voici quelques renseignements sur le comportement de nos chiens.

Voici quelques renseignements sur le comportement de nos chiens. Association loi 1901 Voici quelques renseignements sur le comportement de nos chiens. Le chien est avant tout en mammifère social sa vie est régi par des règles. Pour que l homme et le chien vivent ensemble

Plus en détail

Soutien psychologique individuel des agents. Les bonnes pratiques de mise en œuvre. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Soutien psychologique individuel des agents. Les bonnes pratiques de mise en œuvre. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Soutien psychologique individuel des agents Les bonnes pratiques de mise en œuvre Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Soutien psychologique individuel des agents Dans quels

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Votre contact: pedago@edumedia-sciences.com Guide de l utilisateur Votre établissement vient de s abonner à edumedia. Ce document est là pour vous aider dans la prise en main des ressources du site www.edumedia-sciences.com

Plus en détail

Voici des exemples de cyberintimidation :

Voici des exemples de cyberintimidation : LEXIQUE COMMUN DÉFINITIONS Cette section est créée dans le but de disposer d un vocabulaire commun à l ensemble des personnes touchées par le plan de prévention et d intervention pour contrer l intimidation

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION FORMATION CONTINUE ET INITIALE SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises à disposition des

Plus en détail

3 ème!étape!:!construire!le!questionnaire!sur!google!drive.! Pour!construire!le!sondage,!il!faut!alors!aller!dans!le!«!Drive!»!:!

3 ème!étape!:!construire!le!questionnaire!sur!google!drive.! Pour!construire!le!sondage,!il!faut!alors!aller!dans!le!«!Drive!»!:! CommentorganiseruneenquêtesociologiqueenSES? 1 ère %étape%:%travail%de%réflexion%sur%les%questions%à%poser%lors%de%l enquête.% Exemple:Enquêtesurlasocialisationdifférentielleselonlesexe.Leprofesseurinterrogelesélèvessurles

Plus en détail

La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est

La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est La démarche commerciale de vente se concrétise dans la relation avec les prospects ou les clients. Une bonne maîtrise de l entretien de vente est indispensable pour assurer le succès. A EVITER Saluer de

Plus en détail

VIVRE SUR LES MÉDIAS SOCIAUX COMME DANS LA VRAIE VIE!

VIVRE SUR LES MÉDIAS SOCIAUX COMME DANS LA VRAIE VIE! VIVRE SUR LES MÉDIAS SOCIAUX COMME DANS LA VRAIE VIE! >- --> 1 Pourquoi parler des médias sociaux? Ce sont des nouveaux moyens de communication, utilisés par tous, avec lesquels il faut se familiariser!

Plus en détail

Le trait. d union. De et avec Guillaume Kerbusch Denys Desmecht Mis en scène par Valentin Demarcin A.S.B.L. Trou de Ver

Le trait. d union. De et avec Guillaume Kerbusch Denys Desmecht Mis en scène par Valentin Demarcin A.S.B.L. Trou de Ver Le trait d union De et avec Guillaume Kerbusch Denys Desmecht Mis en scène par Valentin Demarcin A.S.B.L. Trou de Ver Avril 2014 Dossier pédagogique Simon a 15 ans, une mère, un père, une pote et un I

Plus en détail

Installation Switch. Etapes : -Webmanage : interface graphique via navigateur internet. -telnet : dans le menu «run setup»

Installation Switch. Etapes : -Webmanage : interface graphique via navigateur internet. -telnet : dans le menu «run setup» Installation Switch Etapes : 1. CONNEXION AU SWITCH VIA LE PORT APPROPRIE (CONSOLE SI TELNET) 2. LE MENU DU SWITCH 3. CONFIGURATION DU SWITCH : -Webmanage : interface graphique via navigateur internet

Plus en détail

L apprenant au cœur de la formation

L apprenant au cœur de la formation L apprenant au cœur de la formation Le Centre des Niveaux de compétence linguistique canadiens Notre mission: Promouvoir l excellence dans l enseignement et l apprentissage du français langue seconde.

Plus en détail

Didier RACINÉ, Président de l Association Euro Méditerranéenne des Formations sur le Risque. rabilité aux inondations des territoires»

Didier RACINÉ, Président de l Association Euro Méditerranéenne des Formations sur le Risque. rabilité aux inondations des territoires» Didier RACINÉ, Président de l Association Euro Méditerranéenne des Formations sur le Risque TR1 «Pour une ingénierie nierie de formation à la hauteur des enjeux de la réduction r de la vulnérabilit rabilité

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

TABBY PLAYS CYBERBULLYING GAME OVER

TABBY PLAYS CYBERBULLYING GAME OVER TABBY PLAYS CYBERBULLYING GAME OVER Guide pratique et pédagogique à l attention des enseignants INTRODUCTION : A PROPOS DU JEU... Errore. Il segnalibro non è definito. PREREQUIS (pour les élèves)... Errore.

Plus en détail

Financement de la création d entreprise: qui, quoi, comment?

Financement de la création d entreprise: qui, quoi, comment? Financement de la création d entreprise: qui, quoi, comment? Présentation des résultats Sandrine Plana, Responsable des Etudes APCE Intervention d Alain Belais, Directeur Général de APCE Intervention de

Plus en détail

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité Pour les jeunes, Internet est un excellent merveilleux d apprentissage,

Plus en détail

LABELLISATION Ecole Française d Escrime

LABELLISATION Ecole Française d Escrime LABELLISATION Ecole Française d Escrime 1 INFRASTRUCTURES GENERALITES La salle d escrime ou la salle d armes constituent le centre de vie d un club d escrime. Pour faciliter cette évaluation des infrastructures

Plus en détail

Assemblée des copropriétaires Les acteurs principaux

Assemblée des copropriétaires Les acteurs principaux 1 Assemblée des copropriétaires Les acteurs principaux 2 LE PRÉSIDENT Le président d assemblée, tout comme le vice-président et le secrétaire, est élu par l ensemble de l assemblée, avec des pouvoirs et

Plus en détail

CHEQUE DOMICILE. PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire

CHEQUE DOMICILE. PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire CHEQUE DOMICILE PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire DE QUOI S AGIT - IL? Vous bénéficiez de Chèques Domicile CESU et souhait ez régler des prestations de services àla personne (ménage,

Plus en détail

Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires

Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires Baromètre SMACL le moral des fonctionnaires Vague 1 Avril 2007 Contacts TNS SOFRES Département Stratégies d'opinion Eric Chauvet / Sophie Champenois 01 40 92 45 49 / 01 40 92 28 39 ECT/SCS/MVN - 48KF92

Plus en détail

Internet une occasion d'apprendre et de se faire prendre

Internet une occasion d'apprendre et de se faire prendre PRÉSENTATION Internet une occasion d'apprendre et de se faire prendre Rencontre avec les parents Commission scolaire des phares Mario Asselin Opossum, apprentissage et technologies www.opossum.ca http://carnets.opossum.ca/mario

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS UGSELNET Au niveau des Chefs d Etablissement

FOIRE AUX QUESTIONS UGSELNET Au niveau des Chefs d Etablissement Table des matières A. Je n arrive pas à me connecter... 2 1. Je n ai pas mon identifiant de connexion... 2 2. Je n ai pas mon mot de passe.... 2 3. Je n arrive pas à me connecter alors que j ai créé un

Plus en détail

L INTIMIDATION ET L ÉCOLE : OUTIL D ÉVALUATION ET DE RÉFLEXION

L INTIMIDATION ET L ÉCOLE : OUTIL D ÉVALUATION ET DE RÉFLEXION L INTIMIDATION ET L ÉCOLE : OUTIL D ÉVALUATION ET DE RÉFLEXION Indiquez dans quelle mesure chaque énoncé correspond aux comportements affichés en général dans votre école. 1 = Pas du tout d accord 2 =

Plus en détail

Politique pour contrer la violence et l intimidation à l école

Politique pour contrer la violence et l intimidation à l école Politique pour contrer la violence et l intimidation à l école École secondaire Jean-de-Brébeuf 2012-2013 Déclaration d intention Nous croyons qu à notre école tous les élèves et tous les membres du personnel

Plus en détail

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami?

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami? Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Passer du temps avec cette personne Présenter la personne à vos amis Lui dire que vous l aimez bien Qu est-ce qu

Plus en détail

Prismatik, CAE Grands Ensemble, 75 rue Léon Gambetta, 59000 Lille 06.17.34.84.01 @ contact@prismatik.fr www.prismatik.

Prismatik, CAE Grands Ensemble, 75 rue Léon Gambetta, 59000 Lille 06.17.34.84.01 @ contact@prismatik.fr www.prismatik. Prismatik, CAE Grands Ensemble, 75 rue Léon Gambetta, 59000 Lille 06.17.34.84.01 @ contact@prismatik.fr www.prismatik.fr PrismatikFrance Notre métier Prismatik est un collectif réalisant prestations et

Plus en détail

PROTOCOLES SPVM/CJM-IU/CJFB SÉMINAIRE TROUBLES DE COMPORTEMENT 2 DÉCEMBRE 2013. Leviers de collaborations

PROTOCOLES SPVM/CJM-IU/CJFB SÉMINAIRE TROUBLES DE COMPORTEMENT 2 DÉCEMBRE 2013. Leviers de collaborations Leviers de collaborations Martin Pelletier DSREA Séminaire Troubles de comportement 2 décembre 2013 12 PROTOCOLES Protocole 4 : Sur la collaboration en cas de fugue ou de disparition Protocole 5: Sur l

Plus en détail

Sommeil en sécurité Les enjeux

Sommeil en sécurité Les enjeux Sommeil en sécurité Les enjeux Aurore Côté md Hôpital de Montréal pour enfants Centre universitaire de santé McGill Objectifs Saisir l origine des recommandations émises par les autorités de la santé.

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

Suspension et. renvoi : Ce que les parents devraient savoir

Suspension et. renvoi : Ce que les parents devraient savoir Suspension et Ce que les parents devraient savoir renvoi : Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves.

Plus en détail

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue «Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue 1. Est-ce que votre enfant sait ce qu est un inconnu? 2. Est-ce que votre enfant connaît la différence entre un bon et un mauvais inconnu? 3.

Plus en détail

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Conférencier : Richard Boyer, Ph. D., chercheur au Centre de

Plus en détail

Ateliers. de prévention du. suicide des jeunes

Ateliers. de prévention du. suicide des jeunes STOP SUiCiDE Ateliers de prévention du suicide des jeunes Pourquoi parler du suicide? le suicide est la première cause de mortalité des 15-29 ans en Suisse. c est un problème de santé publique qu on peut

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION POUR L ANNÉE 2014 2015. Plan institutionnel d aide à la réussite 2008 2013 et 2013 2014

PLAN D INTERVENTION POUR L ANNÉE 2014 2015. Plan institutionnel d aide à la réussite 2008 2013 et 2013 2014 SERVICE DES PROGRAMMES ET DU DÉVELOPPEMENT PÉDAGOGIQUE PLAN D INTERVENTION POUR L ANNÉE 2014 2015 Plan institutionnel d aide à la réussite 2008 2013 et 2013 2014 Avis favorable du comité d aide à la réussite

Plus en détail

EVOLUER. Un coaching efficaceaide vosemployésà. Sommaire. CMP Une Approche Sysco Unique Accepter.Réussir.Récapituler

EVOLUER. Un coaching efficaceaide vosemployésà. Sommaire. CMP Une Approche Sysco Unique Accepter.Réussir.Récapituler CMP Une Approche Sysco Unique Accepter.Réussir.Récapituler Un coaching efficaceaide vosemployésà EVOLUER Module 2 : REUSSIR Coaching GROW Sommaire Aperçu de Réussir CMP Objectif du Coaching Modèle de GROW

Plus en détail

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation PLAN DE LUTTE Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation École Saint-Claude Novembre 2012 Plan de lutte contre l intimidation et la violence à l école DATE D

Plus en détail

A1 Débutant Cours destiné aux vrais débutants. Grâce à ce cours, vous pourrez : Utiliser des expressions courantes, par exemple les salutations. Vous présenter, parler de choses qui vous concernent très

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR. Une grille de mots

L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR. Une grille de mots L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR Une grille de mots En lisant l introduction du livre, complète les mots croisés. 1 Prénom de l enfant handicapé de cette histoire. 2 Autre nom donné aux Indiens appelés

Plus en détail

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale François Lepage travailleur social, Option, Montréal Annie Simard travailleuse sociale, Option, Montréal OP+ION «Une alternative

Plus en détail

Annexe 1 : Être intelligent et prudent en ligne (Résumé) BranchÉ

Annexe 1 : Être intelligent et prudent en ligne (Résumé) BranchÉ Annexe 1 : Être intelligent et prudent en ligne (Résumé) Section 1 Deux élèves de e année de l École publique Rosevin, Priya et Anthony, font semblant de présenter un bulletin de nouvelles sur la nétiquette

Plus en détail

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s

brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 1 C o n s e i l g é n é r a l d e s j e u n e s brochure_violence:mise en page 1 5/10/09 15:25 Page 2 Sommaire Qu est-ce que la violence?... 4 Pourquoi

Plus en détail

Code de conduite dans les écoles

Code de conduite dans les écoles Code de conduite dans les écoles Code de conduite dans les écoles Direction des services aux élèves Ministère de l Éducation, Nouvelle-Écosse 2001 Contenu Introduction... 1 Principes... 2 Respect... 2

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

SErvices Spécialisés pour une Vie Autonome à Domicile

SErvices Spécialisés pour une Vie Autonome à Domicile L équipe du SESVAD à votre disposition : Une directrice Un adjoint de direction Une assistante de direction Une secrétaire Un ouvrier des services logistiques Une chef de service Un médecin Deux infirmières

Plus en détail

Formation savoir-vivre : La communication par la Gestuelle et le comportement

Formation savoir-vivre : La communication par la Gestuelle et le comportement Formation savoir-vivre : La communication par la Gestuelle et le comportement Caroline BALY Les intervenants Diplômée d une formation de styliste : sa spécialisation dans la création de lingerie l'a rendue

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort

Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort Table des matières Infraction 244...3 Décharge d une arme à feu avec intention (Art.

Plus en détail

L intimidation : qu est-ce que c est?

L intimidation : qu est-ce que c est? L intimidation : qu est-ce que c est? Lis les histoires de ces six enfants. Les situations qu ils décrivent sont-elles des situations d intimidation? Pourquoi? 1 - L histoire de Louanne Des filles avec

Plus en détail

Des élèves du primaire s expriment sur leur ouverture à la différence

Des élèves du primaire s expriment sur leur ouverture à la différence Des élèves du primaire s expriment sur leur ouverture à la différence Dans le cadre de la Semaine de la déficience intellectuelle, du 9 au 15 mars, des élèves de 5 écoles primaires nous partagent leur

Plus en détail

CANADA 4 e ANNÉE. Milieu familial favorisant l apprentissage. Activité de littératie et de numératie en bas âge. Pourcentage d élèves.

CANADA 4 e ANNÉE. Milieu familial favorisant l apprentissage. Activité de littératie et de numératie en bas âge. Pourcentage d élèves. CANADA 4 e ANNÉE Milieu familial favorisant l apprentissage Activité de littératie et de numératie en bas âge Au Canada, un écart de 15 points en mathématiques et de 21 points en sciences a été observé

Plus en détail

Rapport de stage IFMSA

Rapport de stage IFMSA Bonneaule26decembre2011 Marine RapportdestageIFMSA JesuisactuellementétudianteenDCEM3àlafacultédemédecineParis12. j aiparticipéauprogrammedeséchangesinternationauxifmsadurantl été2011, avecuneautreétudiantealiceviarnaud.

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC

L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE. Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC L ACCOMPAGNEMENT DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT AU COEUR DE LA MISSION DES FAMILLES ET DES SERVICES DE GARDE Conférence d ouverture, Colloque RCPEQC 9 NOVEMBRE 2012 Près de 50% des 0-5 ans Au Québec, il

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté

Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté La FEP, Fédération des entreprises de propreté et services associés, précise les règles actuellement applicables en matière de rémunération

Plus en détail

Robert Daigneault : Directeur Rachelle Fréchette: Directrice adjointe Nicole Sedo: Conseillère scolaire Colette Gagné: Conseillère scolaire Louise

Robert Daigneault : Directeur Rachelle Fréchette: Directrice adjointe Nicole Sedo: Conseillère scolaire Colette Gagné: Conseillère scolaire Louise Robert Daigneault : Directeur Rachelle Fréchette: Directrice adjointe Nicole Sedo: Conseillère scolaire Colette Gagné: Conseillère scolaire Louise Forest-Berg: Travailleuse sociale scolaire Définir l intimidation

Plus en détail

Guide à l usage des chapitres de l ISOC VERSION PRÉLIMINAIRE 23 mars 2011

Guide à l usage des chapitres de l ISOC VERSION PRÉLIMINAIRE 23 mars 2011 Guideàl usagedeschapitresdel ISOC VERSIONPRÉLIMINAIRE 23mars2011 Leguideopérationnelsuivantaétéconçupourfournirauxdirigeantsdechapitredessuggestionsetdes outilsqu'ilspourrontutiliserpourfaireprospérerleurchapitretoutenfaisantprogresserlamissionde

Plus en détail

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter

Guide à l intention des parents. Ensemble pour prévenir et traiter Guide à l intention des parents Ensemble pour prévenir et traiter Les résultats de recherches démontrent que de 10 à 15 % des élèves fréquentant nos écoles québécoises sont susceptibles d être impliqués

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

Fiche pédagogique du projet DACEFI-2

Fiche pédagogique du projet DACEFI-2 pédagogique du projet DACEFI-2 Fiche pédagogique N 2D Module 2 Renforcement des entités de gestion --- La création et la gestion d un compte en banque Contexte de la réunion Le projet DACEFI 2 développe

Plus en détail

Ont participé à une réflexion sur le thème de la Violence dans le sport.

Ont participé à une réflexion sur le thème de la Violence dans le sport. Le samedi 28 mars de 10h à 11h, les enfants : MARC - VICTOIRE - LUCILLE - APOLLINE - CELIA - HELOÏSE - MANON C - MANON B - ELISE - ELANA - ALEXIA - LOUANN - NESRINE - ANAÏS C - EKATERINA - ANASTASIA -

Plus en détail

Protocole d intervention pour contrer l intimidation et la violence École Saint-Fidèle

Protocole d intervention pour contrer l intimidation et la violence École Saint-Fidèle École Saint-Fidèle Rédigé par le comité de lutte contre l intimidation Et la violence de l école St-Fidèle Inspiré du protocole rédigé par Marie-Claude Auclair,2011 Psychoéducatrice école de la Chanterelle

Plus en détail

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations?

Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Quelle place, quels devoirs, quelles obligations? Dr Michaël Robin (CH. Charcot, Plaisir) Pourquoi moi? «Soyez attentifs, vous êtes souvent les premiers, voire les seuls médecins que les victimes de violence

Plus en détail

Gouttière Aluminium Gris métal

Gouttière Aluminium Gris métal Gouttière aluminium gris - 4 mètres Gouttière Aluminium Gris métal Gouttière aluminium gris - 2 mètres Gouttière Aluminium Gris Moulurée 4 mètres à monter soi-même sans soudure, elles s'emboîtent les unes

Plus en détail

La formation des groupes

La formation des groupes La formation des groupes Motivation : Variabilité et support Social : Intégration de tous, lutte contre l exclusion Pratique : Gestion efficace du temps et de l espace, dès l échauffement Aléatoire Affinitaire

Plus en détail

Synthèse de la rencontre Comité du plan d action pour contrer la violence Le 28 février 2012 De 13 h 15 à 15 h à la salle des Érables

Synthèse de la rencontre Comité du plan d action pour contrer la violence Le 28 février 2012 De 13 h 15 à 15 h à la salle des Érables Synthèse de la rencontre Comité du plan d action pour contrer la violence Le 28 février 2012 De 13 h 15 à 15 h à la salle des Érables Étaient présents : Céline Bolduc, Marie-Josée Fecteau, Jean-François

Plus en détail

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE Date d approbation du conseil d établissement : Lundi, 3 décembre 2012 Nom de l école : Notre-Dame-du-Rosaire École primaire

Plus en détail

I- Objectifs pédagogiques :

I- Objectifs pédagogiques : I- Objectifs pédagogiques : 1- Favoriser l épanouissement et le développement harmonieux de chaque enfant sur les plans physique, psychologique, affectif et intellectuel. A- Répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE

PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE PLAN DE LUTTE POUR PRÉVENIR ET COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE Date d approbation du conseil d établissement : Date : Nom de l école : Yamachiche-St-Léon École primaire École secondaire

Plus en détail

aux troubles alimentaires!

aux troubles alimentaires! Il faut être au courant des mythes et réalités reliés aux troubles alimentaires! Cette activité s inscrit dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires de 2015. L activité

Plus en détail

Recommandation professionnelle

Recommandation professionnelle Recommandation professionnelle La sécurité dans les milieux d apprentissage : une responsabilité partagée Le conseil de l Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario a approuvé la présente recommandation

Plus en détail

Rapport sur le Sommet sur l intimidation

Rapport sur le Sommet sur l intimidation Rapport sur le Sommet sur l intimidation Éducation et Développement de la petite enfance Message du ministre Au nom du ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance, je suis heureux

Plus en détail

Le coaching : tout le monde en parle, mais qu est ce que c est au juste?

Le coaching : tout le monde en parle, mais qu est ce que c est au juste? Lecoaching:toutlemondeenparle, maisqu est cequec estaujuste? ParMarie ÈveMarchand,Ph.D.etHélèneMorais,MBA,Coachsprofessionnellesaccréditées parlafédérationinternationaledescoachs Articleparudanslarevue«LePoint»,vol5,no2,été2009www.lepointsanté.com

Plus en détail

Conditions générales de promotions

Conditions générales de promotions Conditions générales de promotions Offres promotionnelles réservées aux clients et futurs clients Safra. Safra pourra à tout moment décider, si bon lui semble, de mettre en œuvre une offre promotionnelle

Plus en détail

Crise du leadership ou crise de la relève : Enjeux, défis et opportunités

Crise du leadership ou crise de la relève : Enjeux, défis et opportunités Crise du leadership ou crise de la relève : Enjeux, défis et opportunités Alain Gosselin, Ph.D., CRHA Professeur titulaire de GRH Directeur associé Enjeux Crise du leadership Crise de la relève La crise

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

Gouttière Aluminium Rouge Bordeaux

Gouttière Aluminium Rouge Bordeaux Gouttière Aluminium Rouge Bordeaux Gouttière aluminium Rouge Bordeaux - 2 mètres Gouttière Aluminium Rouge Bordeaux Moulurée 2 mètres à monter soi-même sans soudure, La Gouttière Aluminium Moulurée Brico-Toiture

Plus en détail

Comprendre la cyberintimidation partie 2

Comprendre la cyberintimidation partie 2 Résultats d apprentissage d appliquer des habiletés de la pensée critique et créative ainsi que des habiletés de communication (p. ex., des habiletés d affirmation de soi et de refus) pour gérer des conflits

Plus en détail

Par quoi faut-il commencer le nettoyage du matériel d'intervention utilisé?

Par quoi faut-il commencer le nettoyage du matériel d'intervention utilisé? Choi multiples 14.1 Pour une victime incarcérée, quelle est la première action à entreprendre après avoir assuré la sécurité? A. Evaluer sa conscience B. Palper ses membres C. Trouver son groupe sanguin

Plus en détail

I. Formation(s) Initiale(s) :

I. Formation(s) Initiale(s) : Dans le cadre d un des programmes de l Union Européenne «Education et Formation tout au long de la vie» intitulé Leonardo da Vinci, la Voix De l Enfant coordonne avec deux associations françaises (Arc

Plus en détail

«La boule au ventre» ou «le stress au travail» ( et comment essayer d y remédier )

«La boule au ventre» ou «le stress au travail» ( et comment essayer d y remédier ) «La boule au ventre» ou «le stress au travail» ( et comment essayer d y remédier ) 1 -1 Bien s hydrater chaque jour! La déshydratation est sournoise et entraine une fatigue quotidienne accrue Une alimentation

Plus en détail

Source :Spectre ofdebtdrives young Canadians awayfrom school, The Ottawa

Source :Spectre ofdebtdrives young Canadians awayfrom school, The Ottawa L accessibilitéestunconcept,unmotcléquel'onutilisecouramment quandvientletempsdetraiterdelaquestiondel'enseignementetde la formation postsecondaire au Canada. Mais ce terme ne s'est pas traduit en gestes

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

Le harcèlement psychologique au travail

Le harcèlement psychologique au travail COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Le harcèlement psychologique au travail COMPRENDRE PRÉVENIR COMPRENDRE Au Québec, chaque salarié a droit à un milieu de travail où il n y a pas de harcèlement psychologique.

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde.

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Note à Eléments de langage Chers amis, Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Des colloques sur ce sujet,

Plus en détail

OFFRE DE PRËT RAPIDE SANS FRAIS POUR VOUS Posté par Laurent Tyrol - 15/01/16 à 18:46

OFFRE DE PRËT RAPIDE SANS FRAIS POUR VOUS Posté par Laurent Tyrol - 15/01/16 à 18:46 OFFRE DE PRËT RAPIDE SANS FRAIS POUR VOUS Posté par Laurent Tyrol - 15/01/16 à 18:46 SÉRIEUSE OFFRE DE PRÊT SANS FRAIS A AVANCER...! 1 / 14 2 / 14 3 / 14 4 / 14 5 / 14 6 / 14 7 / 14 8 / 14 9 / 14 10 /

Plus en détail