Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente"

Transcription

1 Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe Rodez

2 Table des matières 1. Synthèse Descriptif des chaufferies existantes Préconisation Analyse financière... 7 a. Analyse des factures de gaz des deux sites... 7 b. Investissement... 7 c. Economies d énergie / rentabilité Conclusion /07/2011

3 1. Synthèse Eléments Unités Valeurs Dépense gaz moyenne annuelle /an Economies envisageables % Economies envisageables Investissement global HT Temps de retour brut an 6,4 12,9 Suite à l analyse qui a été réalisée, l investissement global pour le remplacement des deux chaudières s élève à HT pour un temps de retour sur investissement compris entre 6 et 13 ans. Il dépend essentiellement des économies d énergie réalisées, qui sont comprise entre 15 et 30% par rapport à la situation actuelle. 3 05/07/2011

4 2. Descriptif des chaufferies existantes BATIMENT ECOLE PUBLIQUE PIERRE LOUBIERE : CHAUFFAGE Production : Description des équipements de chauffage: CHAUDIERE BRULEUR Energie Gaz Modèle Année 1979 Puissance TC 175 Th/H Puissance [kw] 200 Rendement (η) 89.1 % Etat général moyen Cuenod Modèle C 28 S - C36G257/8 Année Puissance [kw] Etat général bon Emission : Zone Type / Nb Emetteur Ensemble école Radiateur face avant anti brûlure + thermostatique / 22 Travaux effectués : Brûleur pompes changé en 1991 Radiateurs neufs : refaits en 12/2010 Canalisation en vide sanitaire avec tube iponor : refaite en 12/ /07/2011

5 BATIMENT SALLE POLYVALENTE GEORGES BRU : CHAUFFAGE + ECS Production : Description des équipements de chauffage: CHAUDIERE BRULEUR Energie Gaz Modèle Année 1980 Puissance TC 260 Th/H Puissance [kw] 300 Rendement de référence (η) Rendement PCI mesuré (η ) Etat général 83 % 91.6 % moyen Cuenod Modèle C 28 S C28G257/8 Année 1991 Puissance [kw] Etat général bon Emission : Zone Type / Nb Emetteur Grande salle Aérothermes / 3 Salle parquet Aérothermes / 3 Restaurant scolaire Ventilo-convecteurs / Description des équipements pour l ECS : Ballon ECS Buderus Modèle SU 750 Année d installation Volume [l] 750 Puissance [kw] 87.5 Consommation /24h [kw] 3.9 Temp.Production [ C] Préparation (I ou A) A Calorifugeage oui Etat général bon 5 05/07/2011

6 3. Préconisation D après le descriptif technique établi précédemment, il a été constaté que les deux chaudières existantes fonctionnent depuis plus de 30 ans. La durée de vie d une chaudière étant comprise entre 20 et 25 ans de fonctionnement, il est donc préconisé de les remplacer. Type de chaudière recommandé : Chaudière gaz à condensation Principe : Avant d être évacuées par la cheminée, les fumées très chaudes, produites par la combustion du gaz, traversent un échangeur-condenseur dans lequel circule l eau de chauffage. La vapeur d eau contenue dans les fumées se condense sur l échangeur qui récupère sa chaleur dite latente. Les fumées sont alors évacuées à environ 70 C au lieu de 200 C avec une chaudière traditionnelle. Elles réchauffent alors gratuitement, l eau du circuit de chauffage et s ajoutent à la chaleur de la combustion. L eau résultant de la condensation (les condensats), est évacuée quant à elle vers l égout. Figure 1 : Schéma de principe chaudière à condensation Avantage : Permet une économie de l ordre de 15 à 30% en comparaison d une chaudière classique. 6 05/07/2011

7 4. Analyse financière Cette partie vise à estimer les coûts d investissement pour le remplacement des deux chaudières et les économies d énergie réalisables. a. Analyse des factures de gaz des deux sites Un relevé des consommations annuelles de ces deux bâtiments a été effectué par la commune. Les résultats sont les suivants : Année Facture Gaz moyenne Tableau 1 : Relevé des dépenses en gaz La moyenne annuelle de dépense en gaz, des ces deux bâtiments, est de l ordre de b. Investissement Chaudière Ecole P.Loubière : Coût chaudière gaz condensation pour P=200 kw : HT 1 Chaudière Salle polyvalente : Coût chaudière gaz condensation pour P=300 kw : HT 1 Coût global hors taxe : Le coût d investissement global, pour le remplacement des deux chaudières, est de l ordre de HT 1. c. Economies d énergie / rentabilité Cette analyse consiste à estimer le potentiel d économie réalisable et le temps de retour sur investissement. 1 Prix estimatif : matériel + pose 7 05/07/2011

8 Scénario pessimiste : Indices unités valeurs Dépense moyenne annuelle /an Economies envisageables % 15 Economies envisageables Investissement global HT Temps de retour brut an 12,9 Scénario neutre : Indices unités valeurs Dépense moyenne annuelle /an Economies envisageables % 20 Economies envisageables Investissement global HT Temps de retour brut an 9,6 Scénario optimiste : Indices unités Valeurs Dépense moyenne annuelle /an Economies envisageables % 30 Economies envisageables Investissement global HT Temps de retour brut an 6,4 D après les trois scenarii établis, il s avère intéressant de remplacer les chaudières dans les trois cas. 5. Conclusion D après l analyse qui a été faite, le changement des chaudières classiques par des chaudières gaz à condensation s avère très intéressant d un point de vue technique, économique et environnemental. 8 05/07/2011

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Mardi 12 mars 2013 Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Pascal LEBOIS Ingénieur Conseil Procédés Industriels Pôle Grands Comptes Direction Commerciale - GRTgaz 1 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Chaudière MURALE gaz condensation

Chaudière MURALE gaz condensation chaudières murales gaz Idra Condens Chaudière MURALE gaz condensation Technologie CONDENSATION haut rendement de 109,3% Confort SANITAIRE sur mesure Idra Condens Idra Condens System IdraEco Condens Micro

Plus en détail

IDRA CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION TECHNOLOGIE CONDENSATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 109,3% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE

IDRA CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION TECHNOLOGIE CONDENSATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 109,3% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE CHAUDIÈRE MURALE GAZ ATION TECHNOLOGIE ATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 09,% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE IdraEco Condens Idra Condens IdraEco Condens Idra Condens System Micro Idra Condens Micro IdraEco Condens

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES Fiche explicative n FE01 Chaudières à combustible (type basse température àcondensation) Fiches d opérations standardisées concernées: Bâtiments résidentiels : BAR-TH-06 : Chaudière individuelle à condensation

Plus en détail

AXEO CONDENS CHAUDIÈRE FIOUL À CONDENSATION CHAUFFAGE SEUL OU AVEC ECS ACCUMULÉE PRODUIT TOUT INTÉGRÉ RENDEMENT JUSQU À 103%

AXEO CONDENS CHAUDIÈRE FIOUL À CONDENSATION CHAUFFAGE SEUL OU AVEC ECS ACCUMULÉE PRODUIT TOUT INTÉGRÉ RENDEMENT JUSQU À 103% CHAUDIÈRE FIOUL À CONDENSATION CHAUFFAGE SEUL OU AVEC ECS ACCUMULÉE PRODUIT TOUT INTÉGRÉ RENDEMENT JUSQU À 103% SOLUTION REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE AVEC... Qu est ce que l Axeo Condens?

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

Œrtli PU-CU 150 (F) Condens de 16 à 34 kw. Chaudières fi oul au sol à condensation

Œrtli PU-CU 150 (F) Condens de 16 à 34 kw. Chaudières fi oul au sol à condensation Œrtli PU-CU 150 (F) Condens de 16 à 34 kw Chaudières fi oul au sol à condensation Chaudières fi oul au sol à condensation Œrtli chaudières fiou L utilisation de la condensation en rénovation et dans le

Plus en détail

Les aérothermes à condensation: une avenue prometteuse pour les producteurs en serre du Québec.

Les aérothermes à condensation: une avenue prometteuse pour les producteurs en serre du Québec. Les aérothermes à condensation: une avenue prometteuse pour les producteurs en serre du Québec. Chauffage des serres Le coût de chauffage est non négligeables pour les propriétaires 2 ieme plus grosse

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT 1 2 3 4 5 DEFINITION DES EQUIPEMENTS AQUATIQUES Cet espace aqualudique sports-loisirs

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai 2013. Maître d'ouvrage :

RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai 2013. Maître d'ouvrage : Affaire : 12029 Document : Rapport d'études Version : 0.1 Date : Mai 2013 11 ROUTE DE LAUTREC PLACE DE LA MAIRIE 81440 VENES TEL : 05.63.500.606 FAX : 05.63.500.347 EMAIL : INGLIN.ITEC@SCMTRIPTIC.FR Maître

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME Conseils - Formation Etudes - Expertises Assistance à Maitrise d ouvrage Dossier : LB OR- 45000 N. Référence : OR.201114 Votre Interlocuteur : R.DJERIDI (06 52 98 56 93) Le Cannet, le 25/06/2015 PRESENTATION

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale Fiche commerciale Pompes à chaleur Xinoé E3 & Xinoé Pro P o m P e s à c h a l e u r à a b s o r P t i o n g a z INNOVATION 010 motralec. 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 953 HERBLAY CEDEX. Tel. : 01.39.97.5.10

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

«CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux

«CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux 1 «CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux Dans le cadre de la réhabilitation d une chaufferie d un bâtiment tertiaire

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS

VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS VOTRE PARTENAIRE POUR L EQUIPEMENT DES CHAUFFERIES ET DES SOUS STATIONS Réchauffage de l eau d un circuit de chauffage Chaudières gaz à condensation PRESTIGAZ Chaudières gaz basse température EFFIGAZ Echangeurs

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts

AUDIT ENERGETIQUE. Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT AUDIT ENERGETIQUE Vestiaire stade des Gripôts DELTAWATT Audit Energétique Saint Sebastien sur Loire - Janvier 2007 Vestiaires stade des Gripôts - 1/11 503 - VESTIAIRES DES GRIPOTS copyright IGN

Plus en détail

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE

MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE MAIRIE DE SAUVETERRE DE GUYENNE COMMUNE DE SAUVETERRE DE GUYENNE (33540) Juin 2009 1 1 ) Bilan thermique du Bâtiment (état actuel) Adresse du logement : Coordonnées du propriétaire : Mairie de Sauveterre

Plus en détail

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN

CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN CHAUFFAGE DANS UN ETABLISSEMENT DE BAIN La consommation énergétique par poste La ventilation 42% Le chauffage de l eau des bassins 24% L éclairage et l électricité 22% Le chauffage 10% La production d

Plus en détail

Chauffage : où en est-on?

Chauffage : où en est-on? Domaine des Hocquettes commission chauffage Chauffage : où en est-on? Restitution de l étude thermique Saunier & Associés (+ compléments de l étude infrarouge) 1 Rappel 2008 : sondage copropriétaires Février

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

La solution chauffage naturellement intelligente

La solution chauffage naturellement intelligente Genia Hybrid Compact Genia Hybrid Universel hybride Systèmes hybrides La solution chauffage naturellement intelligente La première solution bi-énergie qui garantit simplicité et économie Critère de confort

Plus en détail

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Table des Matières A. Utilisations de la vapeur et terminologie Chaleur latente,chaleur sensible La boucle vapeur Le prix de la vapeur B. Optimisation de

Plus en détail

PERFINOX CONDENS 5000

PERFINOX CONDENS 5000 PERFINOX CONDENS 5000 CHAUDIÈRE SOL GAZ CONDENSATION, CHAUFFAGE SEUL OU AVEC ECS ACCUMULÉE La condensation pour tous! RÉGULATION SUR T EXTÉRIEURE SIMPLIFIÉE RAPIDE À POSER, SIMPLE À UTILISER RAPPORT QUALITÉ/PRIX

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT*

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* CTL Condensation Chaufferies complètes acier fioul ou gaz www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* SELON LA LOI DE FINANCES EN VIGUEUR *Crédit d impôt sur le prix de la chaufferie posée par un professionnel, hors

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Pourquoi ce guide? Al heure des choix énergétiques pour votre maison, vous vous interrogez sur le meilleur moyen de bénéficier du confort au meilleur prix tout en réduisant

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES

ETUDE DE FAISABILITE DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES DEPOT DE TRAMWAY DIJON (21) Dijon, le 18 mai 2010 Réf. dossier : 8072 Emetteur : J. COLLARD Approbateur : J. CHEMOUIL Version : 4.0 Bureau d Etudes : Bénefficience

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT

CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT CAF DU RHONE (ex :CAF de LYON) BILAN DE 1998 à 2013 DU CHAUD ET DU FROID A UN COÛT OPTIMAL ET RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT 1 - PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. - DESCRIPTION DU SITE. - BILAN DES MESURES DEPUIS

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

» La ville de GRASSE gère 220 bâtiments communaux:

» La ville de GRASSE gère 220 bâtiments communaux: CoTITA Méditerranée Journée du 14 novembre 2013 Nouvelles solutions économiques et performantes Dans un contexte budgétaire contraint, l efficacité énergétique en bâtiment Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

MUNICIPALITE DE GLAND

MUNICIPALITE DE GLAND MUNICIPALITE DE GLAND Préavis municipal n 56 relatif à l octroi d un crédit pour financer la rénovation des installations de chauffage des vestiaires sis au centre sportif "En Bord". Madame la présidente,

Plus en détail

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil

Juin 2013 Présentation et Mise en application de l outil Présentation et Mise en application de l outil Robert PELZER Bureaux d études BETEC Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise en application de l outil Sommaire 1 / Présentation de l outil 2 / Mise

Plus en détail

Chaudières à mazout à condensation

Chaudières à mazout à condensation Olivier Lesage et Isabelle Nauwelaers Test Chaudières à mazout à Malgré la suppression de l avantage fiscal, ce type de chaudière reste intéressant. Vous y gagnez à long terme et, l environnement, immédiatement!

Plus en détail

Chaudière à condensation fioul WTC-OW

Chaudière à condensation fioul WTC-OW Chaudières à condensation fioul murales Thermo Condens WTC-OW Chaudière à condensation fioul WTC-OW Echangeur très performant en Si/Al Brûleur fioul Premix Le fonctionnement silencieux et l utilisation

Plus en détail

PLAGE Ecoles 2009-2013 Collège St-Hubert

PLAGE Ecoles 2009-2013 Collège St-Hubert 1 Une gestion énergétique durable pour tous... Bruxelles Environnement PLAGE Ecoles 2009-2013 Collège St-Hubert Pierre URBAIN & Marc LEMYE SeGEC Secrétariat Général de l Enseignement Catholique 1 Cas d

Plus en détail

Potentiel de géothermie sur le Pays Sologne Val Sud. Xavier MOCH : xavier.moch-s2e2-ext@st.com

Potentiel de géothermie sur le Pays Sologne Val Sud. Xavier MOCH : xavier.moch-s2e2-ext@st.com Potentiel de géothermie sur le Pays Sologne Val Sud Xavier MOCH : xavier.moch-s2e2-ext@st.com LA GÉOTHERMIE : POUR QUOI FAIRE? 2 Utilisations de la géothermie Chauffer le bâtiment Produire l eau chaude

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement EXERCICE CHOIX DES SYSTEMES SUR BASE D EXEMPLES : Méthodologie de conception pour les choix

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

La norme environnementale ISO 14001

La norme environnementale ISO 14001 La norme environnementale ISO 14001 La norme environnementale ISO 14001 Application à une usine de plats cuisinés : Présentation de l activité : Les produits élaborés crus et surgelés : les viandes farcies,

Plus en détail

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant?

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Alain LEMAÎTRE de GOGRAPHIC Philippe DELCON de REVAMP IBGE, 21 septembre 2010 Rappel technique / technologie Rappel technique / technologie Rappel

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERE A COMBUSTION PULSATOIRE»

FICHE OX «CHAUDIERE A COMBUSTION PULSATOIRE» 1 FICHE OX «CHAUDIERE A COMBUSTION PULSATOIRE» 1. Contexte Enjeux Dans le domaine du chauffage à eau chaude, les chaudières à gaz évoluent régulièrement vers plus de rendement et moins de rejets de produits

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line

Les Échangeurs multitubulaires - Heat line Le chauffage de l eau Les Échangeurs multitubulaires - Heat line www.piscinedunord.fr Echangeurs de chaleur Multitubulaire Application : Chauffage des piscines plein air ou intérieures à partir d un circuit

Plus en détail

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement

Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement Une expérience réussie de géothermie en région Rhône-Alpes : la CAF de Lyon Bilan des neuf années de fonctionnement José NAVETEUR (1), Christian BRUSS (2) (1) EDF Département EnerBat - BP 46-77818 Moret-sur-Loing

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude *** SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ MS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CLASSIQUE PROJECT Le confort à budget mini! >> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement.

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. 1 AICVF PAC Abso Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. Sommaire de la présentation GrDF qui sommes nous? Rappel du contexte règlementaire,

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE CONDENSATION AU SERVICE DU FIOUL

LA TECHNOLOGIE CONDENSATION AU SERVICE DU FIOUL C h a u d i è r e s F i o u l à C o n d e n s a t i o n n La Maîtrise de l Énergie pour plus d Économie n L Innovation pour Votre Confort et pour la planète n La Solution Idéale pour la Rénovation LA TECHNOLOGIE

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Gaz 2500 FK Chaudière sol gaz basse température. Chauffage seul avec option ballon.

Gaz 2500 FK Chaudière sol gaz basse température. Chauffage seul avec option ballon. Chaudière sol gaz basse. Chauffage seul avec option ballon. Gaz 20 FK FBGN 23H N FBGN 27H N FBGN 34H N FBGN 78H N Chauffage seul FBGN 23H N FBGN 27H N FBGN 34H N FBGN 39H N Chauffage seul * Les points

Plus en détail

Chauffage au mazout et au gaz

Chauffage au mazout et au gaz Chauffage au mazout et au gaz Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre un générateur d air chaud (fournaise) et une chaudière et savoir comment fonctionnent ces deux types d appareils,

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat.

Une chaudière VARINO, en version standard, module en puissance de façon autonome à partir d une consigne de température affichée sur son thermostat. Gamme VARINO VARINO GRANDE La gamme se décline en trois versions : - les VARINO d allure verticale de 65 kw à 300 kw (huit modèles) - les VARINO GRANDE d allure horizontale de 350 kw à 600 kw (six modèles)

Plus en détail

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17. Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.33 DESCRIPTIF TECHNIQUE ******** CHAUDIERES EAU CHAUDE A CONDENSATION Série

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE 23 Mai 2012 1. Liste du matériel installé dans la chaufferie de la résidence

Plus en détail

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ page 1/9 Un générateur de chaleur est constitué d une chaudière et d un brûleur. Sur le marché, il existe les chaudières atmosphériques où le brûleur fait partie intégrante de la chaudière. Dans le cas

Plus en détail

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC FABRICANT D AEROTHERMES, ROOF-TOP, GENERATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION Performances et Rendements Elevés (jusqu à 105%) Pas d émission

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement

La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement La PAC fonctionnement, Usages, dimensionnement Journée de sensibilisation à la géothermie en Languedoc Roussillon 12 novembre 2013 - Espace Capdeville, Conseil Régional à Montpellier Jean-Marc Percebois

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Commune de Ménétrol Marché Public de Fournitures et Services Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Cahier des Charges Tranche ferme : Mission

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

Chaudières sol gaz à condensation

Chaudières sol gaz à condensation Condens 8000 F Chaudières sol gaz à condensation La première solution de rénovation 100 % interchangeable. Flexible, compatible, évolutive... La conception de la Condens 8000 F repose sur une capacité

Plus en détail

Prise en compte des générateurs hybrides

Prise en compte des générateurs hybrides Fiche d application : Prise en compte des générateurs hybrides Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 15 avril 2011 1 Préambule : Cette fiche d application présente la méthode

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Espace Info Energie de la CoVe eie.carpentras@aere-asso.com 0490362509 Avec le soutien de : Isolation par l'intérieur des murs extérieurs Isolation

Plus en détail