COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2015"

Transcription

1 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 16 février 2016 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre : Frte génératin de Cash flw libre avant acquisitin, à 965 millins d Vlume en crissance de 3,2 %, supérieure aux marchés, Résultat pératinnel avant éléments nn récurrents à millins d et 12,2 % des ventes nettes, en augmentatin de 407 millins d : Pursuite de la crissance des vlumes Résultat pératinnel avant éléments nn récurrents en hausse, hrs effet de change Vlume en crissance de 3,2 %, supérieure aux marchés pur tutes les activités, particulièrement en Turisme caminnette (+6,7%) Prgressin au 4 ème trimestre de 4,2 % pur le Grupe et de 8,7 % en Turisme caminnette. Frte génératin de Cash Flw libre de 965 millins d, hrs acquisitins (312 millins d ), cmpte tenu d investissements de millins d en retrait par rapprt à ceux de Marge pératinnelle en prgressin significative, grâce à un très bn 2 nd semestre (12,3 %) en particulier pur : Segment Turisme caminnette : 12,2%, en hausse de 2,6 pints par rapprt au 2 nd semestre 2014, Segment Pids lurd : 11,1 %, en hausse de 2,6 pints par rapprt au 2 nd semestre 2014, Bnne résistance du segment de Spécialités : 18,6 % sur l année, Effet Prix-mix/matières premières psitif de 105 millins d au 2 nd semestre, cmme attendu. Plan de cmpétitivité (effet favrable de 261 millins d ) permettant à nuveau d absrber l inflatin sur les cûts de prductin et les frais généraux. Lancement en janvier 2016 d une nuvelle tranche du prgramme de rachat d actins, après le rachat et l annulatin en 2015 d actins Michelin pur un mntant de 451 millins d, sit 2,7 % du capital. Prpsitin d un dividende de 2,85 par actin, sit un taux de distributin de 37 %, reflétant la cnfiance dans l avenir du Grupe et sumis à l Assemblée générale des actinnaires du 13 mai Jean-Dminique Senard, Président, a déclaré : En 2015, nus avns réussi le pari de la crissance prfitable, supérieure à celle des marchés, et pris des parts de marché dans tutes ns activités, grâce à la qualité de l ffre du Grupe. Ntre crissance et ntre rentabilité nt prgressé significativement. Pur 2016 et au delà, il nus faut accélérer ns effrts dans quatre dmaines : la qualité du service à ns clients, la simplificatin de ns mdes de fnctinnement, le dépliement de ntre ffre digitale et la pursuite de la respnsabilisatin de ns équipes. Ainsi avec des fndamentaux renfrcés, le Grupe est en bnne vie. Perspectives En 2016, la demande de pneumatiques Turisme caminnette et Pids lurd devrait rester bien rientée dans les marchés matures et pursuivre les tendances bservées en 2015 dans les nuveaux marchés. La demande de pneus de Spécialités devrait encre être influencée par le déstckage des cmpagnies minières. Dans cet envirnnement, Michelin a pur bjectifs en 2016 une crissance des vlumes au mins en ligne avec l évlutin mndiale des marchés, un résultat pératinnel en crissance avant éléments nn récurrents hrs effet de change et la génératin d un cash flw libre structurel supérieur à 800 millins d. Sur l hrizn , le Grupe s est fixé des bjectifs ambitieux de marge pératinnelle avant éléments nn récurrents, entre 11 % et 15 % pur le segment Turisme caminnette, entre 9 % et 13 % des ventes nettes pur le segment Pids lurd et entre 17 % et 24 % pur le segment de Spécialités. 1 / 9

2 (EN MILLIONS D ) VENTES NETTES RESULTAT OPERATIONNEL AVANT ELEMENTS NON RECURRENTS MARGE OPERATIONNELLE AVANT ELEMENTS NON RECURRENTS 12,2 % 11,1 % TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIEE 11,5 % 10,5 % 10,4 % 8,1 % ACTIVITES DE SPECIALITES 18,6 % 19,3 % ELEMENTS NON RECURRENTS RESULTAT OPERATIONNEL APRES ELEMENTS NON RECURRENTS RESULTAT NET EBITDA AVANT ELEMENTS NON RECURRENTS INVESTISSEMENTS ENDETTEMENT NET RATIO D ENDETTEMENT NET 11 % 7 % DETTE SOCIALE CASH FLOW LIBRE 1 HORS CESSIONS & ACQUISITIONS ROCE 12,2 % 11,1 % EFFECTIF INSCRIT RESULTAT NET PAR ACTION 6,28 5,52 DIVIDENDE PAR ACTION 3 2,85 2,50 1 Cash flw libre : Flux de trésrerie sur activités pératinnelles flux de trésrerie d investissements 2 En fin de péride 3 Dividende 2015 sumis à l apprbatin de l Assemblée générale du 13 mai / 9

3 Evlutin des marchés de pneumatiques TOURISME CAMIONNETTE 2015/2014 (en nmbre de pneus) Y COMPRIS HORS NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN- ORIENT TOTAL Première mnte + 4 % + 7 % + 4 % - 19 % + 8 % + 2 % Remplacement + 6 % + 5 % 4 ème trimestre 2015/2014 (en nmbre de pneus) Y COMPRIS HORS NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN- ORIENT TOTAL Première mnte + 6 % + 8 % + 9 % - 25 % + 15 % + 6 % Remplacement + 10 % + 14 % - 1 % + 5 % + 4 % * Y cmpris Turquie PREMIERE MONTE En Eurpe, la demande, en augmentatin de 4 % glbalement, cmbine une frte crissance de 7 % en Eurpe de l Ouest et un recul de 24 % (- 25 % sur le 4 ème trimestre) en Eurpe rientale dans un cntexte écnmique tujurs difficile. En Amérique du Nrd, le marché, tujurs prteur, prgresse de 4 % sur l année, sutenu par la demande de véhicules, le faible prix des carburants et un envirnnement écnmique favrable. En Asie (hrs Inde), la demande prgresse glbalement de 1 % à fin décembre. En Chine, le marché reste en crissance (+ 5 %) sur l année, certes mindre que sa hausse de 9 % en 2014, grâce au rebnd des ventes de petits véhicules sutenus par des aides guvernementales et au succès des mdèles SUV. Les autres marchés de la zne, dépendants des exprtatins mndiales, reculent de 5 %. En Amérique du Sud, la demande recule de 19 %, en ligne avec le retrait des prductins autmbiles, dans un cntexte écnmique de crise au Brésil et en Argentine. REMPLACEMENT En Eurpe, le marché s'accrît glbalement de 3 % à fin décembre. La demande en Eurpe de l Ouest augmente de 6 % et reflète le dynamisme du segment pneus Eté, la demande sutenue de pneus d'entrée de gamme, mais surtut les vlumes d'exprtatins des distributeurs en dehrs de la zne Eur. Les ventes sell in en pneus Hiver snt en retrait de 1 %. En Eurpe rientale, dans un cntexte écnmique tujurs difficile, la demande pursuit sa chute (- 7 %). En Amérique du Nrd, la demande, en hausse de 1 % sur l'ensemble de la zne, est quasiment stable aux États-Unis et au Canada, tandis que le marché du Mexique prgresse frtement. Les ventes de pneus des grupes membres de l assciatin de manufacturiers prgressent de 5 %, dans un cntexte favrable de cût de carburants et de distances parcurues, tandis que les pneus d imprtatin reculent de 14 % avec l apurement des surplus de stcks que la distributin avait cnstitués avant l'intrductin de drits de duane sur les pneus chinis. En Asie (hrs Inde), la demande prgresse de 3 %, tirée par un marché chinis tujurs dynamique (+ 8 %). L évlutin sur le reste de la zne reste limitée (- 1 %), avec un marché japnais en recul de 4 % et des marchés d Indnésie et de Thaïlande bien rientés. 3 / 9

4 En Amérique du Sud, la demande est en hausse de 1 % dans un envirnnement écnmique et plitique hétérgène. Le marché brésilien augmente de 3 % avec un recul des imprtatins, les marchés de la côte Pacifique snt bien rientés et la demande recule en Argentine et au Venezuela. POIDS LOURD (radial & bias) 2015/2014 (en nmbre de pneus) Y COMPRIS HORS NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN- ORIENT TOTAL Première mnte + 7 % + 11 % + 7 % - 19 % - 48 % + 16 % - 7 % Remplacement + 7 % + 4 % - 3 % - 8 % - 1 % 4ème trimestre 2015/2014 (en nmbre de pneus) Y COMPRIS HORS NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN- ORIENT TOTAL Première mnte + 15 % + 17 % - 5 % - 27 % - 55 % + 12 % - 12 % Remplacement + 6 % + 8 % - 3 % - 13 % - 1 % - 1 % * Y cmpris Turquie PREMIERE MONTE En Eurpe, le marché augmente de 7 %, avec une demande plus dynamique en Eurpe de l Ouest (+ 11 %), tandis qu il reste frtement déprimé en Eurpe rientale (- 20 %) dans un cntexte écnmique et plitique défavrable. En Amérique du Nrd, le marché prgresse de 7 % sur l'année avec une décélératin trimestre après trimestre liée à un effet de base Cette frte demande bénéficie de la prductin sutenue de véhicules afin de permettre le renuvellement d un parc relativement ancien dans un envirnnement écnmique tujurs favrable. En Asie (hrs Inde), la demande radial et bias recule de 19 %. En Chine, le marché est en baisse de 21 %, lié au ralentissement de la prductin industrielle ainsi qu à la recherche d ptimisatin chez les différents acteurs du transprt. Dans les autres pays de la zne, la demande est en retrait de 12 %, avec un recul imprtant en Indnésie et en Crée en partie cmpensé par une reprise en Thaïlande sur des bases très faibles. En Amérique du Sud, le marché s inscrit en recul de 48 % dans un cntexte écnmique très difficile. Au Brésil, le marché (- 51 %) subit les arrêts de prductin de camins et bus. Cette chute fait suite à une mindre demande dmestique, ainsi qu aux difficultés écnmiques en Argentine et au Venezuela qui pèsent sur les exprtatins de pids lurds prduits au Brésil. REMPLACEMENT En Eurpe, le marché augmente de 1 % sur l année avec une mindre baisse du marché Russe au 2 ème semestre. En Eurpe de l Ouest (+ 7 %), il est prté par l évlutin favrable des tnnes/km, la crissance des pneus à bas cût d rigine asiatique qui cncurrencent le segment rechapage, et les exprtatins des distributeurs en dehrs de la zne à la faveur de la baisse de l eur. En Eurpe rientale le marché reste en chute sur l'année (- 11 %) en raisn des difficultés en Russie. En Amérique du Nrd, le marché est tujurs bien rienté (+ 4 %) grâce à la demande de transprt qui reste frte dans une écnmie dynamique. Les marchés d Asie (hrs Inde) radial et bias s établissent en retrait de 3 % sur l'année. En Chine, la demande recule de 3 %, avec une activité de transprt pénalisée par le ralentissement du rythme de crissance écnmique. Dans le reste de la zne, les marchés snt glbalement en retrait, avec un recul significatif ntamment en Thaïlande et dans une mindre mesure au Japn, ù le 4 / 9

5 marché est en baisse accentuée en cmparaisn du début de 2014 qui avait frtement augmenté avant la hausse de la TVA. En Amérique du Sud, le marché radial et bias recule de 8 %, avec une chute plus accentuée au Brésil, dans un envirnnement écnmique difficile. PNEUMATIQUES DE SPECIALITES GENIE CIVIL : le marché des pneumatiques pur les mines a diminué significativement pur la deuxième année cnsécutive, pénalisé par la diminutin des stcks dans les mines et par la réductin de la cnsmmatin de pneumatiques (extractin en retrait et effrts de prductivité des mines). Les marchés du 1 er équipement nt reculé dans les znes matures, après un returnement au 4 ème trimestre ; ils nt très frtement baissé en Chine. Les marchés de pneumatiques destinés aux infrastructures et aux carrières snt en crissance dans les pays matures, tirés en particulier par l Amérique du Nrd. AGRICOLE : la demande mndiale sur le marché du 1 er équipement a frtement baissé en 2015 dans les pays matures, en raisn des curs de matières premières agricles en recul et d un parc machine récemment renuvelé ; elle est stable au 4 ème trimestre. Dans les pays matures, le marché du remplacement diminue pur les mêmes raisns. DEUX-ROUES : la demande Mt et Scter est en hausse dans les pays matures, cmme dans les nuveaux marchés. AVION : le marché pneumatique pur les avins cmmerciaux pursuit sa crissance, prté par la hausse du trafic passager. Activité et résultats 2015 VENTES NETTES Les ventes nettes s établissent à millins d, en hausse de 8,4 % par rapprt à 2014, sus l effet des facteurs suivants : l effet favrable (624 millins d ) de la hausse de 3,2 % des vlumes, supérieure à celle des marchés ; l effet prix-mix négatif de 687 millins d (- 3,4 %). Il traduit, à hauteur de millins d, l évlutin des prix dnt un tiers crrespnd aux ajustements liés aux clauses d indexatin sur les cûts de matières premières. L effet psitif du mix s élève à 28 millins d ; le mix prduit, tujurs frtement psitif, est partiellement amputé par le mix gégraphique et les effets de mix liés à la prgressin relative des pneus d entrée de gamme, de la Première mnte et au retrait du Génie civil ; l écart favrable de périmètre (256 millins d ) lié à l intégratin de Sascar, leader brésilien de la gestin digitale de flttes, du grssiste allemand Ihle et de Blackcircles.cm, numér 1 de la vente de pneumatiques sur Internet au Ryaume-Uni ; l impact psitif (1 453 millins d ) des parités de change. RESULTATS Le résultat pératinnel du Grupe avant éléments nn récurrents s établit à millins d, sit 12,2 % des ventes nettes, cntre millins d et 11,1 % publiés en Les éléments nn récurrents de 370 millins d crrespndent principalement aux frais de restructuratin liés aux prjets d améliratin de la cmpétitivité du Grupe, en particulier en Eurpe. Le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents enregistre l effet de la hausse des vlumes (+ 231 millins d ) et celui du piltage serré du prix-mix (- 687 millins d ) cmpte tenu de l impact favrable des matières premières (+ 594 millins d ). A relever que le Grupe a su cnserver l effet favrable des variatins de change (+ 437 millins d ), dans un envirnnement de marchés particulièrement cmpétitifs en raisn des surcapacités de prductin asiatiques et de la chute des cûts de matières premières. Il reflète également l effet de la hausse prévue des amrtissements (- 148 millins d ). Enfin, la pursuite du plan de cmpétitivité (+ 261 millins 5 / 9

6 d ) permet, cmme anticipé, d absrber l inflatin sur les cûts de prductin et les frais généraux (- 271 millins d ). Le résultat net s établit en bénéfice de millins d. POSITION FINANCIERE NETTE Sur l exercice, le Grupe a généré un cash flw libre de 965 millins d hrs acquisitins, en améliratin de 243 millins d. En 2015, le Grupe a réalisé des acquisitins pur un mntant ttal de 312 millins d ; il a, ntamment, créé une jint-venture avec Barit Pacific Grup pur prduire du cautchuc naturel éc-respnsable en Indnésie et acquis 100 % de la sciété Blackcircles.cm et 90 % de la sciété Livebking Hldings (BkaTable). Hrs ces acquisitins, les investissements s élèvent à millins d. Au 31 décembre 2015, prenant en cmpte le cash flw libre, les acquisitins (312 millins d ), les rachats d actins (451 millins d ) et les émissins bligataires de 802 millins d à 7, 12 et 30 ans, le Grupe affiche un rati d endettement de 11 %, crrespndant à un endettement financier net de millins d, cntre 7 % et 707 millins d à fin décembre En 2015, le retur sur capitaux investis (ROCE) après impôts, à 12,2 %, assure une créatin de valeur, par cmparaisn avec le cût myen pndéré des capitaux du Grupe. Pur 2016, Michelin vise un ROCE après impôts d au mins 11%. INFORMATION SECTORIELLE MILLIONS D VENTES NETTES RESULTAT OPERATIONNEL AVANT NON RECURRENTS MARGE OPERATIONNELLE AVANT NON RECURRENTS TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE ,5 % 10,5 % POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIEE ,4 % 8,1 % ACTIVITES DE SPECIALITES ,6 % 19,3 % GROUPE ,2 % 11,1 % TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE Les ventes nettes du secteur pératinnel Turisme caminnette et distributin assciée s élèvent à millins d, cntre millins d en 2014, sit une hausse de 14,6 %. Le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents s est ainsi établi à millins d sit 11,5 % des ventes nettes, cntre millins d et 10,5 % publiés en Cette hausse de 1 pint de la marge pératinnelle avant éléments nn récurrents est principalement liée à la crissance de 6,7 %, très supérieure à celle du marché (+ 2 %), cnstante sur l'année et particulièrement équilibrée entre les marques, les segments de marché cmme les znes gégraphiques. Le succès des nuvelles gammes MICHELIN CrssClimate, MICHELIN Premier LTX, BFGdrich KO2 et BFGdrich g-frce Cmp 2 A/S a permis des prgressins frtes tant à la marque MICHELIN (+ 6 %), en pneumatiques 17 et plus (+13 %), que pur les autres marques du Grupe (+ 10 %). Les prix, en baisse glbalement, reflètent l applicatin des clauses d'indexatin en Première mnte, ainsi que l effet des repsitinnements en Remplacement décidés en 2014 et L effet mix prduit, très favrable, est cmpensé par le mix marques lié à la frte crissance des ventes dans les segments Tier 2 et Tier 3. Sur l hrizn , le Grupe s est fixé pur le secteur pératinnel Turisme caminnette un bjectif de marge pératinnelle avant éléments nn récurrents entre 11 % et 15 % des ventes nettes. 6 / 9

7 POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIEE Les ventes nettes du secteur pératinnel Pids lurd et distributin assciée s élèvent à millins d, cntre millins d publiés en Le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents s élève à 645 millins d, représentant 10,4 % des ventes nettes, à cmparer à 495 millins d et 8,1 % des ventes nettes publiés à fin L améliratin de 2,3 pints de la rentabilité reflète d abrd la résilience des vlumes, en prgressin de 0,3 %, dans des marchés de pneus Pids lurd en baisse de 2 % : la frte crissance en Première mnte sur les marchés matures a équilibré les tensins sur le marché du rechapage, tandis que les nuvelles gammes Intermediate lancées en Amérique du Sud, en Afrique Myen-Orient et en Asie du Sud-Est rencntrent un accueil favrable. Le bn piltage de l activité, s agissant ntamment du psitinnement prix, de l apprvisinnement des marchés en crissance et de la maîtrise des frais, a également cntribué à la pursuite du redressement de la rentabilité. Sur l hrizn , le Grupe s est fixé pur le secteur pératinnel Pids lurd un bjectif de marge pératinnelle avant éléments nn récurrents entre 9 % et 13 % des ventes nettes. ACTIVITES DE SPECIALITES Les ventes nettes du secteur pératinnel des Activités de spécialités s élèvent à millins d, quasi stables par rapprt à millins d en Le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents atteint 548 millins d sit 18,6 % des ventes nettes, cntre 574 millins d et 19,3 % publiés en Outre les effets de parités, cette évlutin de la marge pératinnelle enregistre l'évlutin des vlumes vendus (- 4 %), dans un marché en cntractin de 6 % en raisn du déstckage des cmpagnies minières, du retrait de leurs extractins et de la baisse mndiale de la demande de pneus agricles. En parallèle, l effet retardé des ajustements de prix liés aux clauses d indexatin matières premières pénalise la marge unitaire. Sur l hrizn , le Grupe s est fixé pur le secteur pératinnel des Activités de spécialités un bjectif de marge pératinnelle avant éléments nn récurrents entre 17 % et 24 % des ventes nettes. Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin La Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin a réalisé un bénéfice de 590 millins d pur l exercice 2015, après un bénéfice de 555 millins d en Les cmptes nt été présentés au Cnseil de Surveillance qui s est réuni le 11 février Les prcédures d'audit nt été effectuées et le rapprt d'audit a été émis le 15 février Le Président de la Gérance cnvquera une Assemblée générale des actinnaires le vendredi 13 mai 2016 à 9 heures à Clermnt-Ferrand. Le Président de la Gérance sumettra à l apprbatin des actinnaires le versement d un dividende de 2,85 par actin, cntre 2,50 au titre de l exercice précédent. 7 / 9

8 Faits marquants 2015 Michelin Nrth America cmmercialise 16 nuvelles dimensins du pneu BFGdrich All- Terrain T/A KO2 (2 mars 2015) Michelin reçit les prix de "Furnisseur de L année" et "Innvatin de l année" de la part de Jhn Deere & Cmpany (10 mars 2015) Michelin prend une participatin de 40% dans la sciété Allpneus SAS pur un mntant de 60 millins d eurs (14 avril 2015) Michelin remprte le titre de «Furnisseur de L année» décerné par Being (16 avril 2015) Michelin a décidé le lancement d un prgramme de rachat d actins de 750 millins d eurs, échelnné sur 18 à 24 mis (22 avril 2015) Michelin cmmercialise sur les marchés eurpéens, MICHELIN CrssClimate, le tut premier pneu été dté de la certificatin hiver (mai 2015) Michelin acquiert 100% de la sciété Blackcircles.cm pur un mntant de 50 millins de livres sterling (6 mai 2015) Michelin et Barit Pacific Grup créent une jint-venture pur prduire du cautchuc naturel éc-respnsable. Michelin s engage par ailleurs aux côtés de WWF pur prmuvir une filière de cautchuc naturel durable et pur mener plusieurs prjets de prtectin et restauratin de la faune et la flre dans les régins cncernées (18 mai 2015) MICHELIN a placé avec succès un emprunt bligataire de 300 millins d'eurs à 7 ans et de 300 millins d eurs à 12 ans (19 mai 2015) Michelin lance MEMS (Michelin Earthmver Management System) Evlutin3, un système évlué de captatin et de transmissin de dnnées liées aux pneumatiques (15 juin 2015) Michelin acquiert Meyer Lissendrf, spécialiste de la redistributin de pneus turisme en Allemagne (30 juillet 2015) Le grupe Michelin et Fives s asscient pur créer FIVES MICHELIN ADDITIVE SOLUTIONS et devenir un acteur majeur de l impressin 3D Métal (7 septembre 2015) Michelin, numér 1 du secteur des équipementiers autmbiles pur sa plitique de dévelppement durable, seln le classement DJSI Wrld (22 septembre 2015) Michelin a placé avec succès un emprunt bligataire de 209 millins d'eurs à 30 ans (28 septembre 2015) Michelin Tire Care : lancement mndial du premier ensemble d ffres de service digitales et cnnectées du marché pur les transprteurs en vue de maximiser la dispnibilité du véhicule et le cntrôle des cûts (5 ctbre 2015) Michelin rérganise ses activités au Ryaume-Uni, en Italie et en Allemagne (3 nvembre 2015) Cmpte tenu de l évlutin des marchés, Michelin cnfirme l interruptin de sn prjet d usine Génie civil en Inde (3 nvembre 2015) Annulatin de actins en aut-détentin rachetées en 2015, sit 2,66 % du capital (décembre 2015) Michelin lance une nuvelle tranche de sn prgramme de rachat d'actins (8 janvier 2016) Avec l acquisitin de BkaTable, Michelin devient le leader eurpéen de la réservatin en ligne de restaurants (11 janvier 2016) La liste cmplète des Faits marquants de l année 2015 est dispnible sur le site Internet du Grupe : 8 / 9

9 PRESENTATION ET CONFERENCE CALL Les résultats au 31 décembre 2015 sernt cmmentés aux analystes et investisseurs lrs d une présentatin en anglais, simultanément traduite en français ce jur (mardi 16 février 2016) à 11h, heure de Paris. Webcast La présentatin sera diffusée en direct sur le site internet : Cnférence téléphnique Veuillez cmpser à partir de 10h50 l un des numérs suivants : Depuis la France (en français) Depuis la France (en anglais) Depuis le Ryaume-Uni (0) (en anglais) Depuis l Amérique du Nrd (+1) (en anglais) Depuis le reste du mnde +44 (0) (en anglais) La présentatin de l infrmatin financière au 31 décembre 2015 peut être cnsultée sur le site ainsi que des infrmatins pratiques relatives à cette cnférence. CALENDRIER Infrmatin trimestrielle au 31 mars 2016 : Mercredi 20 avril 2016 après Burse Ventes nettes et résultats au 30 juin 2016 : Mardi 26 juillet 2016 avant Burse Relatins Investisseurs Valérie Maglire +33 (0) (0) (mbile) Matthieu Dewavrin +33 (0) (0) (mbile) Humbert de Feydeau +33 (0) (0) (mbile) Relatins Presse Crinne Meutey +33 (0) (0) (mbile) Actinnaires Individuels Jacques Engasser +33 (0) AVERTISSEMENT Ce cmmuniqué de presse ne cnstitue pas une ffre de vente u la sllicitatin d une ffre d achat de titres Michelin. Si vus suhaitez btenir des infrmatins plus cmplètes cncernant Michelin, nus vus invitns à vus reprter aux dcuments publics dépsés en France auprès de l Autrité des marchés financiers, également dispnibles sur ntre site Internet Ce cmmuniqué peut cntenir certaines déclaratins de nature prévisinnelle. Bien que la Sciété estime que ces déclaratins repsent sur des hypthèses raisnnables à la date de publicatin du présent dcument, elles snt par nature sumises à des risques et incertitudes puvant dnner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués u induits dans ces déclaratins. 9 / 9

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 ctbre 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 septembre 2015 9 mis 2015 : Michelin annnce des ventes nettes de 15,8 milliards

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 ctbre 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 septembre 2014 Michelin annnce des ventes nettes de 14,6 milliards d et des

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2016

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2016 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 14 février 2017 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2016 2016 : Objectifs atteints Vlume en crissance de 2,1 %, Résultat

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 10 février 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2014 2014 : Frte génératin de Cash flw libre avant acquisitin,

Plus en détail

2011 : une année qui confirme pleinement les orientations stratégiques du Groupe

2011 : une année qui confirme pleinement les orientations stratégiques du Groupe INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 10 février 2012 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2011 2011 : une année qui cnfirme pleinement les rientatins stratégiques

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 avril 2015 Au 1 er trimestre 2015, Michelin affiche des ventes nettes de 5

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2016

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2016 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 20 avril 2016 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2016 1 er trimestre 2016 : Michelin annnce des ventes nettes de 5,1 milliards

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 24 avril 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum cncernant l Infrmatin financière au 31 mars 2014 Erratum : il cnvient de lire dans le cmmuniqué

Plus en détail

Des résultats annuels en forte progression

Des résultats annuels en forte progression Paris, le 25 nvembre 2015 Ce cmmuniqué présente des résultats cnslidés établis seln les nrmes IFRS, en curs d audit par les cmmissaires aux cmptes, et arrêtés par le Cnseil d Administratin de Pierre et

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 28 juillet 2015 1 er semestre 2015 : Crissance slide et cash flw libre en améliratin

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 29 juillet 2014 1 er semestre 2014 : Slide résultat pératinnel avant éléments

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 11 février 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2013 2013 : Très frte génératin de Cash flw libre, à 1 154 millins

Plus en détail

Velan Inc. 7007, ch. de la Côte-de-Liesse, Montréal (QC) H4T 1G2 Canada Tél. : Téléc. :

Velan Inc. 7007, ch. de la Côte-de-Liesse, Montréal (QC) H4T 1G2 Canada Tél. : Téléc. : Velan Inc. 7007, ch. de la Côte-de-Liesse, Mntréal (QC) H4T 1G2 Canada Tél. : 514-748-7743 Téléc. : 514-748-8635 www.velan.cm COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 19 mai 2016 Pur de plus amples infrmatins,

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 15 février 2008 RESULTATS 2007 MICHELIN ANNONCE UNE AMELIORATION SIGNIFICATIVE DE 1,6 POINT DE SA MARGE OPERATIONNELLE

Plus en détail

BELVÉDÈRE Communiqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014

BELVÉDÈRE Communiqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014 BELVÉDÈRE Cmmuniqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014 NOUVEAU PLAN STRATEGIQUE : Back in the Game 2018 (BiG 2018) 1 psitinnement unique : challenger au cœur du marché des vins et spiritueux 2 bjectifs

Plus en détail

Les aéroports parisiens ont créé 29,6 milliards d'euros de valeur ajoutée pour l'économie française en 2010

Les aéroports parisiens ont créé 29,6 milliards d'euros de valeur ajoutée pour l'économie française en 2010 Cmmuniqué de presse Paris, 15 février 2012 Les aérprts parisiens nt créé 29,6 milliards d'eurs de valeur ajutée pur l'écnmie française en 2010 Aérprts de Paris a suhaité mesurer l'apprt à l'écnmie réginale

Plus en détail

Mise à jour destinée aux investisseurs 3e trimestre clos le 31 décembre 2011

Mise à jour destinée aux investisseurs 3e trimestre clos le 31 décembre 2011 Mise à jur destinée aux investisseurs 3e trimestre cls le 31 décembre Le chiffre d'affaires dépasse pur la première fis 4 milliards de rupies en un seul trimestre Le chiffre d'affaires cumulé annuel dépasse

Plus en détail

Résultats annuels Croissance des ventes de 24 % sur l année avec une forte accélération de l activité sur le second semestre

Résultats annuels Croissance des ventes de 24 % sur l année avec une forte accélération de l activité sur le second semestre Résultats annuels 2010 Crissance des ventes de 24 % sur l année avec une frte accélératin de l activité sur le secnd semestre Maîtrise accrue des cûts pératinnels - Ralentissement de la perte et de la

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 7 mai 2014

Communiqué de presse Paris, 7 mai 2014 Cmmuniqué de presse CHIFFRES CLES AU 31 MARS 2014 (DONNEES IFRS NON AUDITEES) BONNE RESISTANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES REPRISE DE LA CROISSANCE DES VOLUMES DANS LA PROPRETE CAPACITE D AUTOFINANCEMENT OPERATIONNELLE

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 28 août 2014

Communiqué de presse Paris, 28 août 2014 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2014 1 CROISSANCE RETROUVEE GRACE A LA BONNE EXECUTION DE LA STRATEGIE FORTE AMELIORATION DES PERFORMANCES AU DEUXIEME TRIMESTRE BONNE CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES (+3%

Plus en détail

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation Budget Finances Cmptabilité Manuel d utilisatin Infcentre BFC Tme 2 Dmaine Dépenses Versin 1.18 Avril 2016 Mises à jur du dcument Ce qui est nuveau Thème Chapitre Page Ce qui a évlué Thème Chapitre Page

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 3 novembre 2016

Communiqué de presse Paris, 3 novembre 2016 Cmmuniqué de presse Paris, 3 nvembre 2016 CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2016 (DONNEES IFRS NON AUDITEES) POURSUITE DE LA FORTE CROISSANCE DES RESULTATS GRACE AUX ECONOMIES DE COUTS ET MALGRE UN EFFET DE

Plus en détail

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon n 7 2 ème trimestre ème trimestre 2014

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon n 7 2 ème trimestre ème trimestre 2014 1T00 1T01 1T02 1T03 1T04 1T05 1T06 1T07 1T08 1T09 1T10 1T11 1T12 1T13 1T14 Nte cnjncturelle sur l empli dans l écnmie sciale et slidaire en Languedc-Russilln n 7 2 ème trimestre 2013-2 ème trimestre 2014

Plus en détail

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels BOMA BEST MD Milieux de travail durables Prgramme de certificatin pur lcataires et espaces de travail rganisatinnels BOMA Canada Rév. 1.0, 7 mars 2016 1 p age Table des matières 1 Intrductin... 3 2 Plitiques

Plus en détail

Marketing Stratégique : Le modèle SWOT

Marketing Stratégique : Le modèle SWOT Marketing Stratégique : Le mdèle SWOT Plan Intrductin : Partie I : Cnceptin Analyse SWOT Diagnstic interne Diagnstic externe Partie II : Etude de Cas 1. Présentatin de la sciété 2. Diagnstic du cas Cnclusin

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 26 février 2015

Communiqué de presse Paris, 26 février 2015 RESULTATS 2014 SUPERIEURS AUX GUIDANCES SOLIDE CONFIANCE DANS LES PERSPECTIVES 2015 BONNE DYNAMIQUE DU CHIFFRE D AFFAIRES : 23 880 M (+4,9% A CHANGE CONSTANT ET +1,6% A PERIMETRE ET CHANGE CONSTANTS) REEQUILIBRAGE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 19 janvier 2016

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 19 janvier 2016 01/2010 05/2010 09/2010 01/2011 05/2011 09/2011 01/2012 05/2012 09/2012 01/2013 05/2013 09/2013 01/2014 05/2014 09/2014 01/2015 05/2015 09/2015 Inflatin (%) COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 19 janvier

Plus en détail

Résultats semestriels 2009/2010

Résultats semestriels 2009/2010 Résultats semestriels 2009/2010 Mardi 1 er décembre 2009 Pur tus les trains du mnde Chiffres clés En millins d eurs 30.09.2009 Variatin / 30.09.2008 Chiffre d affaires 414,7 +8,1% dnt hrs de France 311,5

Plus en détail

AGREMENT E.S.U.S, TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

AGREMENT E.S.U.S, TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AGREMENT E.S.U.S, TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR 1 Les intervenants Aurélie CAMROUX Expert Cmptable Cmmissaire aux cmptes Benît PARIS Expert-Cmptable 2 Intrductin Agrément «E.S.U.S.» : Entreprise slidaire d

Plus en détail

Résultats au 30 septembre 2010

Résultats au 30 septembre 2010 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 3 nvembre 2010 Résultats au 30 septembre 2010 Chiffre d affaires 1 : 60,1 milliards d eurs (+3,8%) EBITDA 1 : 11,0 milliards d eurs (+8,8%) Dette nette 1 : 31,8 milliards d eurs (-1,7

Plus en détail

AKKA TECHNOLOGIES CHIFFRE D AFFAIRES 2016

AKKA TECHNOLOGIES CHIFFRE D AFFAIRES 2016 02/02/2017 AKKA TECHNOLOGIES CHIFFRE D AFFAIRES 2016 Chiffre d affaires 2016 de 1 122,7 M en prgressin de +12,1% Accélératin de la crissance rganique à +5,5% Renfrcement du pilier allemand du Grupe à +10,9%

Plus en détail

CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2012

CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 7 nvembre 2012 CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2012 (DONNEES IFRS NON AUDITEES) BONNE RESISTANCE DES ACTIVITES PROGRESSION DE LA CAFOP AU TROISIEME TRIMESTRE CONTRIBUTION POSITIVE

Plus en détail

L'inflation s'élève à 1,50% en décembre. Indice des prix à la consommation de décembre 2015

L'inflation s'élève à 1,50% en décembre. Indice des prix à la consommation de décembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 23 décembre 2015 L'inflatin s'élève à 1,50% en décembre Indice des prix à la cnsmmatin de décembre 2015 En décembre, l'inflatin a baissé de 1,52% à 1,50%. L'inflatin

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 14 octobre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 14 octobre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 14 ctbre 2015 Indice des prix à la cnsmmatin harmnisé - septembre 2015 En Belgique, l'inflatin sur la base de l'indice eurpéen des prix à la cnsmmatin harmnisé a prgressé

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 13 juillet 2016

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 13 juillet 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 13 juillet 2016 Indice des prix à la cnsmmatin harmnisé - juin 2016 En Belgique, l'inflatin sur la base de l'indice eurpéen des prix à la cnsmmatin harmnisé a prgressé

Plus en détail

Résultats du Groupe Ipsen pour le premier semestre 2007 et objectifs financiers pour l année 2007

Résultats du Groupe Ipsen pour le premier semestre 2007 et objectifs financiers pour l année 2007 Cmmuniqué de presse Résultats du Grupe Ipsen pur le premier semestre 2007 et bjectifs financiers pur l année 2007 Augmentatin des effrts de Recherche et Dévelppement Résultats cnfrmes aux attentes : bjectif

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 13 septembre 2016

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 13 septembre 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 13 septembre 2016 Indice des prix à la cnsmmatin harmnisé - aût 2016 En Belgique, l'inflatin sur la base de l'indice eurpéen des prix à la cnsmmatin harmnisé s'élève

Plus en détail

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 Paris, le 13 nvembre 2013 NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 NEW DEAL, UN PLAN DE TRANSFORMATION REUSSI : UNE ENTREPRISE RENTABLE ET SOLIDE FINANCIEREMENT AVEC DES FRANCHISES FORTES NEW FRONTIER,

Plus en détail

ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYNTHÈSE Katelijne van Wensen MSc (CREM), Wijnand Brer MSc (CREM), Jhanna Klein MSc (adelphi), Jutta Knpf PhD (adelphi) Cette étude

Plus en détail

Résultats consolidés 2008 Dividende proposé : 1,38 euro par action

Résultats consolidés 2008 Dividende proposé : 1,38 euro par action Paris, le 12 mars 2009 Résultats cnslidés 2008 Dividende prpsé : 1,38 eur par actin Une nuvelle année de bnnes perfrmances qui démntre la slidité du mdèle écnmique d'aérprts de Paris (EBITDA : + 12 %)

Plus en détail

ACTIVITÉ DES 9 PREMIERS MOIS DE L EXERCICE 2015/2016

ACTIVITÉ DES 9 PREMIERS MOIS DE L EXERCICE 2015/2016 ACTIVITÉ DES 9 PREMIERS MOIS DE L EXERCICE 2015/2016 OL GROUPE : DOUBLEMENT DES PRODUITS DES ACTIVITÉS : 153 M (76,2 M AU 31 MARS 2015) DÉMARRAGE DE L EXPLOITATION DU PARC OL EN JANVIER 2016 : SOCLE DU

Plus en détail

Indice des prix à la consommation harmonisé - juin 2015

Indice des prix à la consommation harmonisé - juin 2015 01/2010 05/2010 09/2010 01/2011 05/2011 09/2011 01/2012 05/2012 09/2012 01/2013 05/2013 09/2013 01/2014 05/2014 09/2014 01/2015 05/2015 Inflatin (%) Cmmuniqué de presse Bruxelles, le 14 juillet 2015 Indice

Plus en détail

LES PRODUCTEURS LAITIERS DU CANADA INFORMATION POUR LES CANDIDATS

LES PRODUCTEURS LAITIERS DU CANADA INFORMATION POUR LES CANDIDATS L engagement des prducteurs laitiers envers un secteur laitier rentable, en gestin de l ffre et à l écute des cnsmmateurs au Canada; dans chaque gutte de lait canadien! 1. Les prducteurs laitiers canadiens

Plus en détail

FORUM Clientèles Etrangères La Grande-Bretagne 11 février 2013

FORUM Clientèles Etrangères La Grande-Bretagne 11 février 2013 FORUM Clientèles Etrangères La Grande-Bretagne 11 février 2013 www.pr.auvergne-turisme.inf Cnjncture : La Grande-Bretagne vit une situatin difficile actuellement avec une écnmie en pleine grisaille, des

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. CANNES 26 mars 2013

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. CANNES 26 mars 2013 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES CANNES 26 mars 2013 SOMMAIRE 1 L ESSENTIEL SUR MICHELIN 2 RÉSULTATS 2012 ET PERSPECTIVES 3 ENJEUX, ATOUTS ET STRATÉGIE 4 RÉSULTATS DU PLAN DE COMPÉTITIVITÉ 5 NOS ACTIONNAIRES

Plus en détail

08 LES CENTRES DE RESPONSABILITE ET LES CESSIONS INTERNES

08 LES CENTRES DE RESPONSABILITE ET LES CESSIONS INTERNES 08 LES CENTRES DE RESPONSABILITE ET LES CESSIONS INTERNES Objectif(s) : Cntenus : Mdalités : Présentatin des principes. Cnnaissances assciées. Curs, Exemple, Synthèse, Applicatin. TABLE DES MATIERES Intrductin....

Plus en détail

Restitution des valorisations économiques Activité SSR 2015 Guide d utilisation

Restitution des valorisations économiques Activité SSR 2015 Guide d utilisation Service : Financement et analyse écnmique Restitutin des valrisatins écnmiques Activité SSR 2015 Guide d utilisatin Dans le cadre de la préparatin de la campagne 2017, l ATIH a pursuivi des travaux visant

Plus en détail

Société Française des Antioxydants. Comment Lancer et Développer une Gamme de Compléments Alimentaires?

Société Française des Antioxydants. Comment Lancer et Développer une Gamme de Compléments Alimentaires? Sciété Française des Antixydants Cmment Lancer et Dévelpper une Gamme de Cmpléments Alimentaires? Nuveau Prgramme de Frmatin Frmatin de A à Z pur Réussir sn Lancement Cmpléments Alimentaires 2015 animée

Plus en détail

Offre de Rachat sous réserve de l accord de la BCE, pour un montant maximum de 1,5 milliard d euros (le Plafond Total ).

Offre de Rachat sous réserve de l accord de la BCE, pour un montant maximum de 1,5 milliard d euros (le Plafond Total ). Le présent dcument ne cnstitue pas une ffre d achat des titres décrits aux présentes u tut autre titre. Une telle ffre, si elle est réalisée, sera effectuée sur la base d un dcument d ffre u d une invitatin

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES TOULOUSE 12 NOVEMBRE 2014 1 TOULOUSE 12 Novembre 2014 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES 1 2 3 4 L ESSENTIEL SUR MICHELIN VENTES NETTES T3 2014 ET PERSPECTIVES 2014

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Programmation pluriannuelle de l énergie de Guadeloupe Présentation d une version consolidée ce mardi à Basse-Terre

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Programmation pluriannuelle de l énergie de Guadeloupe Présentation d une version consolidée ce mardi à Basse-Terre Basse-Terre, lundi 22 février 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Prgrammatin pluriannuelle de l énergie de Guadelupe Présentatin d une versin cnslidée ce mardi à Basse-Terre Mardi 23 février 2016 à 9h, aura lieu

Plus en détail

PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE

PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE Juillet 2015 PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE Cntexte Le Partenariat transpacifique (PT) est un accrd cmmercial réginal cmplexe qui vise à étendre les activités cmmerciales et à libéraliser davantage les écnmies

Plus en détail

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée Ministère de la Santé et des Sins de lngue durée Plitique financière sur les fyers de sins de lngue durée Plitique : Rembursement de créances irrécuvrables aux FSLD Date de publicatin riginale Juillet

Plus en détail

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon 1 n 10 4 ème trimestre ème trimestre 2015

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon 1 n 10 4 ème trimestre ème trimestre 2015 1 Nte cnjncturelle sur l empli dans l écnmie sciale et slidaire en Languedc-Russilln 1 n 10 4 ème trimestre 2014-4 ème trimestre 2015 Ntre précédente nte cnjncturelle cncernait la péride cmprise entre

Plus en détail

Carrefour. et 26. Société Anonyme. KPMG Audit. Mazars. 3, cours du. Triangle Paris La Défense Cedex France Neuilly-sur-Seine France

Carrefour. et 26. Société Anonyme. KPMG Audit. Mazars. 3, cours du. Triangle Paris La Défense Cedex France Neuilly-sur-Seine France Mazars 61, rue Henri-Regnault 92075 Paris-La Défense Cedex KPMG Audit Département de KPMG S.A. 3, curs du Triangle 92939 Paris La Défense Cedex Delitte & Assciés 185, avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine

Plus en détail

Éco-conception de la gamme. Mon Espace Potager

Éco-conception de la gamme. Mon Espace Potager Éc-cnceptin de la gamme Mn Espace Ptager Ntre démarche d évaluatin L bjectif est de démntrer purqui Mn Espace Ptager a été cnçu de manière à réduire autant que pssible sn impact sur l envirnnement. Cette

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibératin de la Cmmissin de régulatin de l énergie du prtant décisin sur le slde du cmpte de régularisatin des charges et des prduits (CRCP) au 1 er janvier 2016 du tarif péréqué d utilisatin des réseaux

Plus en détail

1. Avantages et points de vigilance pour le salarié

1. Avantages et points de vigilance pour le salarié Buger mins pur buger mieux! Face aux cngestins rutières et aux séquelles envirnnementales, les Pays Bas intensifient le télétravail de manière drastique, le grupe Cisc généralise la téléprésence et aux

Plus en détail

Expliquer le rôle et les principales tâches du gestionnaire des finances.

Expliquer le rôle et les principales tâches du gestionnaire des finances. Mdule 1 RÉSUMÉ Intrductin à la finance d entreprise Ce mdule présente un survl des ntins de finance applicables aux entreprises en mettant l accent sur le rôle et les principales tâches du gestinnaire

Plus en détail

Coopération territoriale

Coopération territoriale Prgramme INTERREG IV C 2007-2013 2013 Cpératin territriale Dans le cadre de sa plitique réginale, un des bjectifs clés de l Unin eurpéenne (UE) est la cpératin territriale eurpéenne. Cette dernière cmprte

Plus en détail

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management Paris, le 1 er mars 2016 Eléments relatifs à la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1 Eléments qualitatifs sur la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1.1. Eléments de cntexte

Plus en détail

Processus d investissement

Processus d investissement Prcessus d investissement Les perfrmances passées ne snt pas un indicateur fiable des perfrmances futures. Le cntenu du dcument ne cnstitue ni une recmmandatin, ni une ffre d'achat, ni une prpsitin de

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT Smmaire 1. Objectifs et débuchés... 3 2. Public cible, admisisin, préinscriptin, incriptin... 4 3. Calendrier académique... 5 4. Organisatin du prgramme... 6 5. Mdalités

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/13/INF/9 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 23 AVRIL 2014 Cmité du dévelppement et de la prpriété intellectuelle (CDIP) Treizième sessin Genève, 19 23 mai 2014 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LES STRATÉGIES INTERNATIONALES

Plus en détail

MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES

MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES Strasbourg 5 Décembre 2016 1 Strasbourg 5 Décembre 2016 Michelin à la rencontre de ses actionnaires Marché du pneumatique : L environnement concurrentiel et

Plus en détail

LE MAÏS DANS LE MONDE Production, consommation et tensions sur les marchés. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

LE MAÏS DANS LE MONDE Production, consommation et tensions sur les marchés. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque LE MAÏS DANS LE MONDE Prductin, cnsmmatin et tensins sur les marchés Cliquez pur mdifier le style des sus-titres du masque Le maïs dans le mnde: Prductin, CONSOMMATION, TENSIONS INTRODUCTION PROBLEMATIQUE

Plus en détail

Appel à Participation SOUFFLEURS D AVENIR 2017 Date limite le 30 Novembre Règlement

Appel à Participation SOUFFLEURS D AVENIR 2017 Date limite le 30 Novembre Règlement Appel à Participatin SOUFFLEURS D AVENIR 2017 Date limite le 30 Nvembre 2016 Règlement Article 1. Objet du règlement Dans le cadre de la 3 ème éditin du festival de l innvatin éc-cityenne «Les SOUFFLEURS

Plus en détail

Gestour Analytics. Manuel Utilisateur. gestour.com

Gestour Analytics. Manuel Utilisateur. gestour.com Gestur Analytics Index _ 1. Généralités... 4 _ 2. Définitins... 4 2.1. Indicateur... 4 2.2. Tableau de brd... 4 2.3. Périmètre... 4 2.4. Filtre... 5 2.5. Axe... 5 2.6. Prestatin... 5 2.7. Online... 5 2.8.

Plus en détail

Firefox : second navigateur le plus utilisé en France derrière Google Chrome

Firefox : second navigateur le plus utilisé en France derrière Google Chrome Barmètre des navigateurs Firefx : secnd navigateur le plus utilisé en France derrière Ggle Chrme Avec 22,5% des visites en myenne en France en juin 2014, Firefx a pris la 2 nde place du palmarès des navigateurs

Plus en détail

Adapter sa stratégie marketing au marché cubain. Jean ROY, Ph.D. 11 Juin 2015

Adapter sa stratégie marketing au marché cubain. Jean ROY, Ph.D. 11 Juin 2015 Adapter sa stratégie marketing au marché cubain Jean ROY, Ph.D. 11 Juin 2015 cnsmmatinrespnsable.ca J. Ry Tris thèmes Le cnsmmateur cubain Tendances du marché cubain Stratégie marketing et le marché cubain

Plus en détail

LE BUDGET DE PRODUCTION

LE BUDGET DE PRODUCTION LE BUDGET DE PRODUCTION Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Elabratin du budget de prductin. Ntins de gestin de prductin. Principes, Synthèse, Applicatin. TABLE DES MATIERES Chapitre 1. LES PREVISIONS....

Plus en détail

Les étrangers non résidents acquéreurs de logements en France métropolitaine

Les étrangers non résidents acquéreurs de logements en France métropolitaine Les étrangers nn résidents acquéreurs de lgements en France métrplitaine Intrductin Les dnnées utilisées pur cette étude prviennent des deux bases alimentées sur la base du vlntariat par les Ntaires de

Plus en détail

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 17 janvier 2012 RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 Le grupe Renault a vendu 2 722 062 véhicules dans le mnde : + 94 697 (+ 3,6 %). Les ventes hrs Eurpe nt augmenté

Plus en détail

EVOLUTION DES DEPENSES DES CONSOMMATEURS EN TELEPHONIE MOBILE : UNE APPROCHE PAR LA METHODE DES PANIERS

EVOLUTION DES DEPENSES DES CONSOMMATEURS EN TELEPHONIE MOBILE : UNE APPROCHE PAR LA METHODE DES PANIERS EVOLUTION DES DEPENSES DES CONSOMMATEURS EN TELEPHONIE MOBILE : UNE APPROCHE PAR LA METHODE DES PANIERS UFC-Que Chisir Cnférence de presse du 27 février 2008 SOMMAIRE 1. Rappel du cntexte et des bjectifs

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016

Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016 Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016 Répnses aux questins écrites reçues préalablement à l Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016 Il est rappelé que les questins écrites, pur être recevables, divent

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

Baromètre de satisfaction de la clientèle des taxis parisiens. Vague 3 Décembre Rapport. L Intelligence de l information marketing

Baromètre de satisfaction de la clientèle des taxis parisiens. Vague 3 Décembre Rapport. L Intelligence de l information marketing Barmètre de satisfactin de la clientèle des taxis parisiens Vague 3 Décembre 2012 RAPPORT RÉDIGÉ PAR Rapprt L Intelligence de l infrmatin marketing 89, avenue Aristide Briand 92120 Mntruge www.mv2grup.cm

Plus en détail

LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010

LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010 EMBARGO JUSQU AU DÉBUT DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010 Actif net de 151,7 G$, en hausse de 20,1 G$ Mntréal, le jeudi 24 février

Plus en détail

DU CONSEIL SUPÉRIEUR DES VOLONTAIRES

DU CONSEIL SUPÉRIEUR DES VOLONTAIRES Memrandum DU CONSEIL SUPÉRIEUR DES VOLONTAIRES Nvembre 2014 2 Memrandum du Cnseil Supérieur des Vlntaires Le vlntariat est actuel Dans une sciété en mutatin, inscrite dans une crise écnmique installée,

Plus en détail

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 Dssier suivi par Bernard ROSE Vendredi 25 mars 2016 CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 CAHIER DES CHARGES Avril 2016 2 curs du Champ de Mars - BP 11909-44019 NANTES CEDEX 1 agence@nantes-saintnazaire-develppement.cm

Plus en détail

Règlement intérieur DLA du Nord-Pas de Calais

Règlement intérieur DLA du Nord-Pas de Calais DIS P O S I T I F L O C A L D ' A C C O M P A G N E M E N T N O R D - P A S D E C A L A I S S u t i e n a u x a c t i v i t é s e t s e r v i c e s d u t i l i t é s c i a l e Règlement intérieur DLA du

Plus en détail

RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR

RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR RAPPORTN 14.72 FINANCEMENT2014 DESSTRUCTURESD'ACCUEIL PETITE ENFANCEET APPROBATIONDU NOUVEAU DISPOSITIF DE FINANCEMENTPOURLES ANNEESA VENIR COMMISSION: PETITE ENFANCEET FAMILLE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES

Plus en détail

A noter que seuls 33 % des salariés pensent que leur manager contribue au développement de leurs compétences.

A noter que seuls 33 % des salariés pensent que leur manager contribue au développement de leurs compétences. Pur cette 16 ème éditin du barmètre, 700 salariés, 290 managers et 145 directeurs et respnsables RH d entreprises privées françaises, nt été interrgés en septembre / ctbre 2014. Fait ntable, une majrité

Plus en détail

NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COÛT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES DE CORSE

NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COÛT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES DE CORSE NOTE DE METHODE POUR L ESTIMATION DU COÛT DU PROJET DE PROGRAMME DE MESURES DE CORSE 2016-2021 Dcuments et dnnées techniques pur l élabratin du prjet de SDAGE 2016-2021 du bassin de Crse Avril 2015 Nte

Plus en détail

Société anonyme au capital de euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque Paris R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque Paris R.C.S. PARIS Sciété annyme au capital de 12 953 409 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS 1 Sciété annyme au capital de 12 953 409 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville

Plus en détail

Projet : transfert de compétences entre les générations»

Projet : transfert de compétences entre les générations» Prjet «Part @ge : transfert de cmpétences entre les génératins» «référentiel de cmpétence» I. IDENTITÉ DU PRODUIT Nm du prduit : référentiel de cmpétence Présentatin synthétique du prduit : Ce référentiel

Plus en détail

Appel à Projets permanent pour les actions Forêt/Filière Bois

Appel à Projets permanent pour les actions Forêt/Filière Bois Appel à Prjets permanent pur les actins Frêt/Filière Bis De la Cnventin Interréginale du Massif des Alpes (CIMA) et du Prgramme Opératinnel Interréginal des Alpes (POIA) Prgrammatin 2007-2013 1/5 1. Cntexte

Plus en détail

Rapport d évaluation de l action de formation des 25 et 26 janvier 2010

Rapport d évaluation de l action de formation des 25 et 26 janvier 2010 Rapprt d évaluatin de l actin de frmatin des 25 et 26 janvier 2010 Sur le thème : Valriser la prfessinnalisatin pur bien cmmuniquer sur l aide à dmicile Nbre de participants : 10 Ville : Lille Suivie par

Plus en détail

NOUVEL EHPAD KORIAN RIVE DE SELUNE (LE TEILLEUL)

NOUVEL EHPAD KORIAN RIVE DE SELUNE (LE TEILLEUL) COMMUNIQUE DE PRESSE NOUVEL EHPAD KORIAN RIVE DE SELUNE (LE TEILLEUL) KORIAN PRESENTE SA FUTURE MAISON DE RETRAITE SPECIALISEE DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER Le jeudi, Krian, leader

Plus en détail

Dossier de Presse ---------------------------------------------

Dossier de Presse --------------------------------------------- Dssier de Presse --------------------------------------------- Tél. : 01.30.38.22.17 E-mail : n.despres@malna-cnsulting.cm - 2 - Fiche Signalétique Enseigne : Créatin : Chiffre d Affaires 2010 : Nmbre

Plus en détail

L ordre du jour proposé est accepté avec l ajout d un point au varia: Dîner des membres à l école.

L ordre du jour proposé est accepté avec l ajout d un point au varia: Dîner des membres à l école. Cmpte rendu 3 ème rencntre de l OPP Le lundi 14 décembre 2015 19h00 Lcal 4109 - PMV Étaient présents : Dupéré, Philippe Paquet, Sylviane Rivalin Redn, Vérnique Riverin, Jean-Françis St- Onge, France, directrice

Plus en détail

Parcours utilisateur Contrôle de gestion SAP (module CO- Controlling))

Parcours utilisateur Contrôle de gestion SAP (module CO- Controlling)) Parcurs utilisateur Cntrôle de gestin SAP (mdule CO- Cntrlling)) Vus êtes cntrôleur de gestin vus suhaitez dnner un nuvel élan à vtre carrière en cmplétant vs cnnaissances des mdules financiers du prgiciel

Plus en détail

Chap 1 : Le réseau de vente

Chap 1 : Le réseau de vente I. L rganisatin du réseau de vente Chap 1 : Le réseau de vente Le réseau de vente peut se définir cmme l ensemble des canaux et des intervenants qui cncurent à la distributin et à la cmmercialisatin des

Plus en détail

IDEX Paris-Saclay Appel a propositions Parcours de formations doctorales

IDEX Paris-Saclay Appel a propositions Parcours de formations doctorales IDEX Paris-Saclay Appel a prpsitins Parcurs de frmatins dctrales 1 Préambule La Fndatin de Cpératin Scientifique Campus Paris-Saclay (FCS), dans le cadre de l IDEX Paris-Saclay, finance des actins de frmatins

Plus en détail

Projet " Ingénierie Territoriale de Développement de l Emploi et des Compétences"

Projet  Ingénierie Territoriale de Développement de l Emploi et des Compétences Prjet " Ingénierie Territriale de Dévelppement de l Empli et des Cmpétences" Méthdlgie pur "Cnduire un prjet territrial de dévelppement de l empli et des cmpétences des PME-PMI : Démarches et Témignages"

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

Révision générale n 1

Révision générale n 1 Cmmune de Buc Bel Air Département des Buches du Rhône Plan Lcal d Urbanisme Révisin générale n 1 Pint sur l'avancement de la prcédure Janvier 2015 Prescriptin Arrêt Apprbatin Plan Lcal d Urbanisme DCM

Plus en détail

Dossier de demande d agrément «ENTREPRISE SOLIDAIRE D UTILITÉ SOCIALE»

Dossier de demande d agrément «ENTREPRISE SOLIDAIRE D UTILITÉ SOCIALE» 1 PRÉFET DU BAS-RHIN DIRECCTE D ALSACE UNITÉ TERRITORIALE DU BAS-RHIN Dssier de demande d agrément «ENTREPRISE SOLIDAIRE D UTILITÉ SOCIALE» Li n 2014-856 du 31 juillet 2014, article 11 Décret n 2015-719

Plus en détail

MASTER 1 PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT

MASTER 1 PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT MASTER 1 PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT 2016-2017 Smmaire 1. Objectifs et débuchés... 3 2. Publics cibles, admissin, préinscriptin, incriptin... 4 3. Calendrier académique... 5 4. Organisatin du prgramme...

Plus en détail